Vous êtes sur la page 1sur 4

L2-SR Techniques de protection dans les réseaux

Mahdi Louati &


Noussayr Derbel
TP N°0 : Découverte de l’architecture d’un réseau local

1. Objectifs du TP
L’objectif de ce TP est de :

- Configurer une architecture réseau se composant d’une machine source, un routeur et


une machine destination,
- Manipuler l’outil traceroute et découvrir l’architecture du réseau à travers cet outil,
- Connaitre le fonctionnement de l’outil traceroute & le définir, et
- Être capable de tracer une route vers une destination sur internet et acquérir les
connaissances minimales su un réseau local.

2. Environnement de travail
- Machines disposant VirtualBox/VMWare
- 3 machines virtuelles de système d’exploitation linux ou Ubuntu
- Les paquetages relatifs aux outils utilisés, ainsi que la documentation associée
o Net-tools
o Traceroute, etc.

2.1. Architecture
Démonstration de la configuration de la passerelle

Figure 1 : Architecture réseau

Nom de l’hôte Interface Adresse IP Passerelle par défaut


Ubuntu 1 à récupérer 192.168.1.2/24 192.168.1.1/24
Ubuntu 2 à récupérer 198.168.2.2/24 192.168.2.1/24
à récupérer 192.168.1.1/24
UbuntuGateway
à récupérer 192.168.2.1/24

Tableau 1 : Configuration de l'environnement de travail

 Toutes les machines virtuelles doivent être en mode Host-Only

Page 1 / 4
L2-SR Techniques de protection dans les réseaux
Mahdi Louati &
Noussayr Derbel
TP N°0 : Découverte de l’architecture d’un réseau local

3. Définition de la commande Ping


Le PING (Packet Internet Gropper) est une composante du protocole de connexion Internet
TCP/IP. Sa mission principale consiste à vérifier la connectivité entre un ou plusieurs hôtes
distants. Autrement dit, il s’agit d’un outil d’administration qui permet de diagnostiquer
l’accessibilité d’une machine à travers un réseau.

Le PING désigne également le nom d’une commande qui permet de mesurer le temps (en
millisecondes) mis par des paques de données pour effectuer l’aller-retour entre deux hôtes. Plus
le temps se rapproche de 0, meilleure est la connexion du réseau. Avec le Packet-Loss, le PING
fait partie des deux composants qui permettent de déterminer la qualité d’une connexion sur un
réseau et en particulier au réseau internet.

4. Définition & fonctionnement de Traceroute :


Traceroute est un programme utilitaire qui permet de suivre les chemins qu’il paquet IP va
prendre pour aller de la machine locale à une autre machine connectée au réseau IP.

Les paques IP sont acheminés vers la destination en passant d’un routeur à un autre. Chaque
routeur examine sa table de routage pour déterminer le routeur suivant. Traceroute permettra
l’identification de la route empruntée. Indiquer le délai entre chacun des routeurs & les
éventuelles pertes de paquets. Ces informations seront utiles pour diagnostiquer les problèmes de
routage comme les boucles, pour déterminer s’il y a congestion ou un autre problème sur un des
liens vers la destination

Figure 2 : Fonctionnement de la commande traceroute

Le principe de fonctionnement de traceroute consiste à envoyer des paquets UDP (certaines


versions peuvent aussi utiliser le TCP, ou bien ICMP ECHO Requête avec un paramètre time –to
live - (TTL) de plus en plus grand (en commençant à 1). Chaque routeur qui reçoit un paquet IP
en décrémente le TTL avant de le transmettre. Lorsque le TTL atteint zéro, le routeur émet un

Page 2 / 4
L2-SR Techniques de protection dans les réseaux
Mahdi Louati &
Noussayr Derbel
TP N°0 : Découverte de l’architecture d’un réseau local

paquet ICMP d’erreur « Time-to-live exceeded » vers la source. Traceroute découvre ainsi des
routeurs de proche en proche.

Page 3 / 4
L2-SR Techniques de protection dans les réseaux
Mahdi Louati &
Noussayr Derbel
TP N°0 : Découverte de l’architecture d’un réseau local

5. Travail demandé
Après l’installation de l’environnement du travail, commencez par la configuration des
machines virtuelles.

5.1. Configuration de UbuntuGateway (passerelle)


1. Installer les différents outils mentionnés
# apt-get install <nom de l’outil>

2. Configurer les adresse IP mentionné dans le tableau de la partie 3


3. Activer le routage
# echo “1” >/proc/sys/net/ipv4/ip_forward
# cat /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
4. Configurer la machine pour qu’elle soit en mode Host-Only

5.2. Configuration de Ubuntu 1


1. Installez les différents outils mentionnés
# apt-get install <nom de l’outil>

2. Configurer une adresse IP statique pour l’interface de la machine virtuelle


a. Récupérer le nom de l’interface à partir de la commande ifconfig
3. Configurer le routage statique
5. Configurer la machine pour qu’elle soit en mode Host-Only

5.3. Configuration de Ubuntu 2


Par analogie de la configuration de la machine virtuelle Ubuntu 1, faite les mêmes étapes en
changeant les paramètres nécessaires.

NB : la configuration présente dans ce support est temporaire dans la machine (n’est pas
persistante).

Page 4 / 4