Vous êtes sur la page 1sur 11

Chap.

Systèmes de numération etcodes

5 Leçon 1 SYSTÈMES DE NUMÉRATION

I. SYSTÈME DE NUMÉRATION:
1 .
1 10 100 103 104 105 106
Sachant qu’en 3 600 avant J.C, en Égypte,
on utilisait les symboles suivants :

Chercher le nombre suivant :


Ce nombre est ........................
2 DÉFINITION
C’est la façond’énoncer ou........................... décrire desnombres.
Exp :0, 1, 2, 3,…..,9 ou I,II,III,IV,V,VI,VII,……,X
En technologie numérique plusieurs systèmes de numération sont utilisés,
les plus courants sont les systèmes : Décimal, Binaire, Octal et Hexadécimal

3 Base de système de numération: Le Nombre La Base


C’est le ............................... de chiffres différents qu’utilise ce système de numération.

II. DIFFÉRENTS TYPES DE NUMÉRATION :


1 Système Décimal: C’est le système que nous utilisons tous les jours.
Il comprend 10 chiffres qui sont :« 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ». C’est un système à base de …… .
(il est imposé tout naturellement à l’homme qui possède 10 doigts)
Exemple Soit le nombre N = 3257
N=(3 2 5 7)10 Ce nombre N peut être écrit sous forme du polynôme:
N=3 .103+ 2 + 5
.1027.100 .101+ (avec 100 =..)
N= 3.1000 + 2.100+5.10 + 7.1
Dans chaque monôme, nous trouvons un chiffre du
N= ……..+ 200 + …….. + 7 nombre N multiplié par une puissance de la base
N=3257
N= (3257)10
Le chiffre de poids le plus ………….. Le chiffre de poids le plus …………..

2 Système Binaire:
Le système décimal est difficile à adapter aux systèmes numériques.
Par contre il est très facile de concevoir des équipements électroniques qui fonctionnent seulement avec
2 niveaux de tension (au lieu de 10).

C’est pour cela la plupart des systèmes numériques ont recours au système ..................... (à base2)
comme système de numération.
Dans le système binaire, il y a que deux chiffre ....................... appelés :bits.

37 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES SYSTÈMES DE NUMÉRATION

* Conversion d’un nombre écrit en Décimalen un nombreBinaire


1 Exemple Convertir le nombre décimal 13 en binaire
13
6 + reste1
2
6 D)o1n0c=:((1
Donc :(13 … 3)…
10=
…( …
) 2 … … )2
3 + reste0
2 CCeetttteeccoonnverrssiioonnss’a’appppeellellelele……
…… ……
…… ………
………
3
1 + reste1
2
1
0 + reste1 1101
2
(1 1 0 1)2

2 Exemple Convertir les nombres décimaux suivants en binaire

35 2 26 2

1 17 2 … …

… …. 2

… …. 2

… …. 2

… …. 2

… ….

(35)10=(……...…)2 (26)10 =(……...…)2

Exercice Convertir les nombres décimaux suivants en binaire :


(12)10= ( … … … )2 (17)10= ( … … …)2 (32)10= ( … … … )2
(41)10= ( … … … )2 (50)10= ( … … …)2 (69)10= ( … … … )2

* Conversion d’un nombre écrit en Binaire en un nombreDécimal


Tout nombre binaire peut être transformé en son équivalent décimal simplement en additionnant les
poids des diverses positions ou se trouve la valeur 1.

Exemple Convertir le nombre binaire 11001 en décimal

(11001)2 = 1.24+ 1.23+ 0.22+ 0.21+ 1.20 Donc :(11001)2 = (25)10


= 16+ 8 + 0+ 0 +1
= ……….
Cette conversion s’appelle le ……………………
Exercice Convertir les nombres décimaux suivants en binaire :
(101)2 = .. .22+ .. .21 + .. .20= ………………….…………………..… =( …… )10
(1100)2 = .. .23+ .. .22 + .. .21 + .. .20= ………………….…………………..… =( ……)10
(1001)2 = ………………….…………………..…………………….…………………..… =( ……)10
(10100)2 =………………….…………………..…………………….…………………..… =( ……)10

38 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES SYSTÈMES DE NUMÉRATION

3 SystèmeHexadécimal
C’est un système à base de seize (16). Ses symboles sont au nombre de 16 représentés par 10 chiffres (de 0 à 9)
et six lettres (de A à F).
Système décimal 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Système H
exadécimal 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 A B C D E F

* Conversion d’un nombre décimal en hexadécimal


On utilise la méthode des divisions successives par 16.

1 Exemple 2 Exemple
Soit à coder le nombre (345)10en hexadécimal. Convertir le nombre (524)10en hexadécimal.

345 16 524 16
9 21 16
12
5 1 16
32 16

1 0 ..
2 16

(524)10 = ( … … C)16 ..
D’où : (345)10 = (159)16
0
Cette conversion s’appelle le codage

Application
Coder les nombres décimaux suivants en hexadécimal
(423)10= ( … …… )16 (214)10 = ( … … … )16
(621)10= ( … …… )16 (47)10 = ( … … … )16
(74)10= ( … … … )16 (100)10 = ( … … … )16

* Conversion d’un nombre hexadécimal en décimal


Exemple Soit à décoder le nombre(3CA)16

(3CA)16 = 3.162+ 12.161+ 10.160


= 3.256+12.16 +10.1
Donc :(3CA)16 = (970)10
=970

Application
Décoder les nombres hexadécimaux suivants en décimal
a (4B3)16= .......................................................................................................
b (A01)16= .......................................................................................................
c (A01)16= .......................................................................................................
d (A01)16= .......................................................................................................

39 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES SYSTÈMES DE NUMÉRATION

III OPÉRATIONS SUR LES NOMBRES BINAIRES


1 L’Addition:
0 + 0 =..
L’addition binaire est analogue à l’addition décimal. Il 0 + 1 =..
faut commencer par le bit de poids le plus faible en
utilisant l’algorithme suivant :
1 + 0 =..
1 + 1 =.. avec un report de 1

Exemple Soit à additionner (25)10 + (11)10=( ............. )2

On a : (25)10 =(11001)2 1 1
et (11)10= (1011)2 D’où: + 10 11 00 0111
= 1 0 0 1 00
Donc :(25)10 + (11)10 = (100100)2
Vérification : (25)10 + (11)10 = (36)10 = (100100)2
Application I
Additionner les nombres suivants :
a (8)10+ (13)10= ( ......................... )2
.......................................................................................................
.......................................................................................................
.......................................................................................................

b (17)10+ (12)10= ( ......................... )2


.......................................................................................................
.......................................................................................................
.......................................................................................................

Application II
Soient les nombres binaires B1=(1000)2 et B2=(1001)2
1 Calculer le nombre binaire : B = B1 +B2
.......................................................................................................
.......................................................................................................
.......................................................................................................

2 Décoder B (Trouver le nombre décimal correspondant)


.......................................................................................................
.......................................................................................................
3 Vérifier le résultat trouvé
.......................................................................................................
.......................................................................................................

40 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES SYSTÈMES DE NUMÉRATION

2 La Multiplication 0 x 0 =0
La multiplication de deux nombres binaires se fait
0 x 1 =0
en respectant l’algorithme suivant :
1 x 0 =0
1 x 1 =1
Exemple La multiplication de deux nombres binaires se fait de la manière suivante :

x
Calculer (10101)2 X (1011)2 = ?
+
+
+

Vérification
Écrivons (10101)2 et (1011)2 en base 10 :
(10101)2 =……………………………………......……=…………..………………=(………)10

(1011)2 = …………………………………...…… =………….…………………=(………)10

D’où : (10101)2 x (1011)2 = (…………)10 x (…………)10 =( ...................... )10

(11100111)2 =……………………………………......………………..………………

……………………………………......………………..……….…… = (…..……)10

IV. Évaluation
Exercice N°1
Compléter le graphe suivant en indiquant les opérations de conversions :

0, 1, 2, 3, 4, 5,
6, 7, 8 et 9

0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,
0 et 1 8, 9, A, B, C, D, E et F

Exercice N°2
Décoder les nombres suivants :
 A1 = (1101)2= ……………………………………………………………………………………

 B1 = (1111)2 =……………………………………………………………………………………

 C1 = (0101)2 =……………………………………………………………………………………

 D1 = (10001)2 =………………………..…………………………………………………………

41 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES SYSTÈMES DE NUMÉRATION

Exercice N°3
Convertir en hexadécimal les nombres suivants :
 A2 = (150)10= (…............................. )16
 B2 = (11101101)2= ……………………………………………………………………………………
= ………………………………………………………………………………………
=(………………)10 D’où : B2=(… ...................... )16

Exercice N°4
Décoder les nombres suivants :
 A3 = (A64)16=…………………………………….............=…………………………=(… ........... )10

 B3 = (2C01B)16 =……………………………………………………

=………………………………….……………= (………)10

Exercice N°5
Coder les nombres décimaux suivant en base 2 puis en base 16 : 20 – 10 – 8 – 16
………………………..................................……………………………………………………………
………………………..................................……………………………………………………………
………………………..................................……………………………………………………………
………………………..................................……………………………………………………………

Exercice N°6
Décoder les nombres suivants :

 (10110)2 =………………………………………=…………………………………………….=(…………)……

 (A0)16=…………………………………………=…………………………………………….=(… ............ )……

 (301)8=…………………………………=…………………………………………….=(…………)……

Exercice N°7
Coder les nombres suivants en hexadécimal :

 (134)10 =(…………………..)16

 (1011)2 =(…………………..)16

42 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chap. Système de numération
.

6 Leçon 2 CODES NUMÉRIQUES ET ALPHANUMÉRIQUE

1 Objet programmable

Un ordinateur doit être capable de traiter une


information non numérique.

 Sous quelle forme ces informations sont-elles UNITÉ CENTRALE


transmises de ou vers un ordinateur?

.....................................
Utilisateur

2 DÉFINITION
Coder une information c’est lui associer
................................... ou une combinaison
qui permettent de le représenter.
On distingue deux types de codes :
- Les codes numériques.
- Les codes alphanumériques.

I. DIFFÉRENTS TYPES DES CODES NUMÉRIQUES :


Décimal Binaire pur
0 000
1 CODE BINAIRE PUR 1 001
Le code binaire naturel( ............... ) est le code dans lequel on 2 010
3 011
exprime un nombre selon le système de numération BASE2. 4 100
(C’est le code le plus simple) 5 101
6 110
.. ...

2 CodeBCD Décimal BCD


Si on représente chaque chiffre d’un nombre décimal par son 0 0 0 0 0
équivalent binairesur4............. , on obtient le code dit 1 0 0 0 1
................. codé binaire (BCD). Comme le plus élevé des 2 0 0
chiffres décimaux est 9, il faut donc 4 bits pour coder chacun 3 0 0
des 10 chiffres 4 0
(le code binaire de 9 est 1001). 5 0
a Remarque :
Le code BCD est un code redondant (n’est pas très 6 0
efficace), en effet certaines combinaisons ne sont pas utilisées 7 0
(Les groupes non utilisés sont : 8
1010, 1011, 1100, 1101, 1110, 1111). 9 1 0 0 1
Ce sont les nombres compris entre (11)10 et (15)10
Exemple Illustrons le code BCD en prenant le nombre décimal487
b

4 8 7
Donc :(487)10=(01001000 ............... )BCD

0100 ........ 0111

43 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES CODES NUMÉRIQUES ET ALPHANUMÉRIQUE

Exercice Convertir en décimal les nombres B C D suivants :


 (0101 1001 0011 0100) BCD= (… ............................ )10
 (001000110110)BCD=(… .................................. )10
 Peut-on convertir ce nombre ? : (0111 110 0011)=(…………………)10 …………………….

3 CODE GRAY ou binaireréfléchi


Ce codage permet de ne faire changer qu’un seul bit à la fois
(Quand un nombre est augmenté d’une unité.)
Pour passer de binaire pur au binaire réfléchi on procède comme suit : 0 0 0
0 0 0 0 0 1
1 On choisit un 0
code de départ 1 1 0 1 0 1 1
1 1 1 0 1 0
2 On symétrise ces deux
premières lignes 0 1 0 1 1 0
1 1 1
3 On ajoute : 1 au début des nouveaux nombres 1 0 1
0 au début des anciens 1 0 0
a Exemple
Complétons le tableau Décimal Binaire réfléchi (code Gray)
de correspondance 0 0
Décimal - Binaire Réfléchi : 1 1
2 CODE GRAY
3 =
Binaire Réfléchi
4
5
6 Binaire naturel
7 =
8 Binaire Pur
9
10
11
12
13
14
15

c Conversion du binaire Pur en binaire Réfléchi


 Le premier bit (de poids le plus fort) est le même - ils sont égaux alors le bit =0.
 Comparer les bits successifs du nombre binaire naturel: - ils sont différents le bit =1.

Exemple B3 B2 B1 B0
convertir le nombre Nombre binaire naturel : 1 1 0 1
(1101)2
en binaire réfléchi. Nombre en code Gray : 1 0 .. ..

Donc :(1101)2 = (...... ..........) Réfléchi G3 G2 G1 G0

44 Soudanisami.com 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES CODES NUMÉRIQUES ET ALPHANUMÉRIQUE

Application
Convertir en binaire réfléchi les nombres binaires suivants :
(101)2 = (……………)réfléchi / (1101)2 = (…………………)réfléchi / (111)2=( ............)réfléchi
d Conversion du binaire Réfléchi en binaire Pur
 Le premier bit (de poids le plus fort) est le même
 Comparer le bit de rang (j+1) du binaire naturel - ils sont égaux alors le bit =0.
et celui du rang (j) du nombre binaire réfléchi: - ils sont différents le bit =1.

G3 G2 G1 G0
Exemple
Nombre en code Gray : 1 1 0 1
Convertir le nombre
(1101)réfléchi
en binaire naturel : Nombre binaire naturel : 1 0 .. ..
B3 B2 B1 B0
Donc :(1101) Réfléchi=(............... )2

Application
Convertir en binaire réfléchi les nombres binaires suivants :
(100)réfléchi =(……………)2 / (101)réfléchi = (…………………)2 /(11O) réfléchi =( ........... )2

………………….…………………..…………………….…………………..…....………………….……………
………………….…………………..…………………….…………………..…....………………….……………
………………….…………………..…………………….…………………..…....………………….……………

II LES CODES ALPHANUMÉRIQUES:


1 CODEASCII
Un ordinateur doit être capable de traiter une information non numérique.
C’est-à-dire il doit reconnaitre des codes qui correspondent à des nombres, des lettres, des signes de
ponctuation et des caractères spéciaux : Les codes de ce genre sont dits …………………………………...
Le code alphanumérique reproduit tous les caractères et les diverses fonctions que l’on trouve sur
un clavier d’ordinateur
(C’est un code utilisé pour communiquer entre le clavier d’un ordinateur et l’unité centrale.)
a Tableau du codeASCII
Le code ASCII standard
est un code à 7 éléments,
on peut donc représenter
27= 128 groupe de code.

b Exemple:
Pour écrire « E » sur l'écran
d'un ordinateur.
E = 100 0101 = (69)10.
Appuyer sur « ALT», saisir 69
etrelâcher « ALT» :
« E » apparait à l'écran.

45 2ème ANNÉESECONDAIRE
Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES CODES NUMÉRIQUES ET ALPHANUMÉRIQUE

2 Code àbarres
Les code-barres représentent
des ..................................
sous une forme utilisable
par un ordinateur ou un
lecteur optique 619 012345 67890 5
Nombre de données stockées : Pays Fabricant Produit Clé de contrôle

8-15 caractères Un faisceau de barres et d'espaces parallèles dont la


largeur relative code des informations
a Le code EAN
Le code EAN (European Article Numbering Association) représente le numéro d'article
à 13 chiffres inscrit au-dessous et il ne contient aucune information sur le produit qu'il identifie. Toutes les
informations sur cet article sont stockées dans une base de données, où elles peuvent être obtenues en se
référant au numéro de l'article.
b Lecture de données:

- Il mesure les largeurs relatives des barres et des espaces ;


- Il reconnaît les ensembles de nombres utilisés;
- Il reconstitue les chiffres d'après la codification
habituelle en utilisant un logiciel approprié.
Signal électrique

Lecteur code à barre


Temps
c Différents types de code àbarres

Dépend de la localisation de l’entreprise. Le code à barres UPC est surtout employé en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en
Nouvelle-Zélande et en Australie. Le code EAN est plus courant en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique latine.
Cependant, il y a d’autres types comme le code 129 et le code 128.

Exercice On donne les codes a barre ci-dessous ; en utilisant seulement votre smartphone:

Déterminer le code a barre de votre propre


page internet (FaceBook, Youtube, Instagram..) Site générateur en ligne des codes a barre

Site pour les raccourcis des URL


Code 128

46 2ème ANNÉE SECONDAIRE


Chapitre 5 : SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES CODES NUMÉRIQUES ET ALPHANUMÉRIQUE

3 Code QR
Les QR codes stockent les données 2D
(2 dimensions) et les rendent accessibles. Un scan appelle
rapidement des informations et exécute des commandes.
Chaque appareil photo, qu’il s’agisse d’un smartphone ou
d’une tablette, peut lire et traiter les QR codes avec une
application correspondante.

Nombre de données stockées :


Un code QR se compose :
+2000 caractères 11. Trois carrés (destinés au scannage)
22. Un modèle contenant le code.
(les informations)

a Applications du codeQR
Les fonctionnalités les plus courantes sont les suivantes :
URL :ouvre un site Web dans lenavigateur
 vCard :crée un nouveaucontact
 Géolocalisation :indique un lieu sur GoogleMaps
Texte :affiche un textestatique
 Courrier électronique :envoie un email avec un texteprédéfini
 SMS :envoie un SMS avec un texteprédéfini
 WiFi :se connecte à un réseauWIFI b Exemple:
Bitcoin :effectue un transfert decrypto-monnaie
Twitter :liens vers un profilTwitter
Facebook :liens vers une pageFacebook Déterminer le
 PDF :télécharge un fichier PDFstocké
 MP3 :joue un fichier MP3stocké mot caché sous
 App Store :ouvre l’App Store et une applicationstockée ce code QR
Image :affiche uneimage

Réponse : ..................................
Exercice 1

2 Répondre à la question suivante:


3 Coder la réponse en QR code :

1 Installer l’application :

?
« QR Code Générateur »
Réponse : ..................................

Exercice 2

Imprimer un code QR personnalisé de votre propre page internet


(Facebook, YouTube, Instagram...) ou crée votre propre carte visite.

47 2ème ANNÉE SECONDAIRE