Vous êtes sur la page 1sur 1

6 Education

L’AUTRE Quotidien q N°1642 du Lundi 18 Avril 2011

Conférence panafricaine sur la problématique des enseignants (Pacted)

Pacted 1 prend fin sur les notes d’espoirs


Le ministre togolais desEnseignements primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Legzin Balouki, a présidé vendredi dernier à Lomé, la
cérémonie de clôture de la Conférence panafricaine sur la problématique des enseignants (Pacted).
Trois jours durant, les participants ont exploré quatre axes relatifs au profil de l’enseignant et de l’apprenant, l’enseignant dans la pla-
nification et la mise en œuvre des réformes, la professionnalisation du personnel enseignant, ainsi que la formation des enseignants et
le développement durable. La conférence a été structurée en deux grandes parties, à savoir la cérémonie officielle d’ouverture et les
sessions plénières suivies des ateliers thématiques.

A
l’issue des exposés et ont mis en exergue l’influence Balouki et la directrice du Bu-
des échanges, ainsi que mutuelle entre l’enseignant reau régional pour l’éducation
des analyses nourries en et l’apprenant. La conférence en Afrique (Breda) de l’Unesco,
atelier, la première thématique estime qu’en matière de déve- Thérèse Ndong-Jatta se sont
intitulée : « le défi enseignant loppement durable, les acteurs réjouies du bon déroulement
dans la planification et la mise doivent insister sur les langues, des travaux et de la pertinence
en œuvre des réformes éduca- les valeurs culturelles, de dé- des recommandations. Le Se-
tives », a relevé plusieurs insuf- mocratie, de paix et de toléran- crétaire exécutif de l’Associa-
fisances notamment un besoin ce. Elle propose alors l’implica- tion pour le Développement de
croissant en personnel ensei- tion davantage des apprenants l’Education en Afrique (Adea),
gnant, la diversité des catégo- dans la construction de savoirs Ahlin Byll-Cataria, a quant à lui,
ries d’enseignants liée au mode et de savoir-faire. souhaité que les résolutions de
de recrutement, au statut, aux cette rencontre soient ajoutées
modalités de formation, la répar- Au terme des assises de Lomé, à celles de Bamako +5 dans
tition géographique déséquili- quatre résultats majeurs ont une approche globale de la
brée des enseignants en qualité été dégagés afin de transfor- Triennale 2011. Pour sa part, le
et en quantité, la rémunération mer tous les investissements Commissaire aux ressources
des enseignants, la rétention et en éducation en résultats sco- humaines, de la Science et de
la motivation des enseignants. laires performants adaptés la Technologie de l’Union afri-
La conférence propose entre aux besoins individuels et aux caine, Jean Pierre Ezin, donne
autres, la dotation du système mutations sociétales et écono- rendez-vous pour le Pacted 2
éducation et de formation d’une miques. Il s’agit de l’améliora- qui aura lieu à Abuja en mars
politique des ressources humai- tion du statut et des conditions 2012.
nes ainsi que le positionnement de travail des enseignants, de
de la question de la rémunéra- la gestion du personnel ensei- Pour rappel, le désormais Pac-
tion au cœur des arbitrages de gnant et de l’administration, de ted 1 est une entreprise co or-
la politique éducative. la qualité et le cadre de forma- ganisée par l’Union Africaine, le
tion des enseignants et enfin la ministère des enseignements
La deuxième thématique rela- formulation et la mise en œuvre primaire et secondaire et de
tive au « profil de l’apprenant et des politiques enseignantes l’Alphabétisation (MEPSA) du
de l’enseignant par rapport aux adéquates. Togo, l’Unesco/Bureau régional
réformes des systèmes éduca- Dans leurs allocutions de clô- Afrique, l’Association pour le
tifs », met un accent particulier ture, la ministre des Enseigne- Développement de l’Education
sur la systématisation de la for- ments primaire, secondaire et en Afrique et autres agences
mation initiale et continue ren- de l’alphabétisation, Legzim des Nations Unies.
Le commissaire de l'UA, Jean-Pierre Ezin
forcée par la pratique réflexive
en adéquation avec les exigen- « formation des enseignants et
ces des réformes curriculaires. politiques de développement
La conférence propose, à cet professionnel avec un accent
effet, le renforcement des ca- particulier sur les sciences et les
pacités des enseignants en mathématiques », les interven-
matière d’évaluation particuliè- tions ont souligné une faible co-
rement dans une approche par hérence entre les programmes
les compétences, la fourniture de formation, le développement
aux enseignants d’un guide professionnel des enseignants
pour améliorer leur niveau de et les nouvelles réformes. Les
connaissance pour palier les défis tels que la faible participa-
insuffisances pédagogiques, tion des filles dans les filières
didactiques, docimologiques scientifiques et les coûts élevés
observées sur le terrain, l’intro- de formation en sciences et en
duction dans l’enseignement mathématiques ont poussé la
des Tics, par les Tics avec les conférence à recommander des
Tics, et l’institution ou le renfor- mesures et stratégies suscepti-
cement d’une réelle politique de bles de répondre aux nouvelles
formation continue et perma- exigences en la matière.
nente dans les institutions de
formation. Les réflexions de la quatrième
thématique portant sur le rôle
Au cours de la présentation de de l’école et de l’enseignant
la troisième thématique intitulée: dans le développement durable, Vue partielle des participants