Vous êtes sur la page 1sur 6

Faculté de technologie Master – Electronique des

Département Ingénierie des systèmes systèmes embarqués S3


électriques
Dr. KAOUANE Mohamed Module : Systèmes Embarqués 2021/2022

Cours 02: Architecture des systèmes embarqués

1. Processeur
• Le processeur est le cœur du système embarqué. C'est l'unité de base qui prend les entrées et
produit une sortie après le traitement des données.

• Pour un concepteur de systèmes embarqués, la connaissance des microprocesseurs et des


microcontrôleurs est indispensable.

• Le processeur possède deux unités essentielles:


Operations
Control Unit (CU) Fetch
Execution Unit (EU) Execute

- L’unité de contrôle (CU) comprend une unité d'extraction pour extraire des instructions de la
mémoire.

- L’unité d’exécution (EU) inclut l'unité arithmétique et logique (ALU) ainsi que les circuits qui
exécutent des instructions pour une tâche de contrôle de programme, telle qu'une interruption ou un
saut vers un autre ensemble d'instructions.

2. Types de processeurs utilisés les systèmes embarqués


2.1. General Purpose processor (GPP) Processeur à usage général
Ces processeurs sont utilisés pour des applications à usage général qui ne sont spécifiques à aucune
application. Ils traitent les instructions sur la base du jeu d'instructions à usage général prédéfini.
Exemple : Le processeur à l'intérieur de l'ordinateur ou du smartphone.

Un GPP peut être un :

• Microprocessor
• Microcontroller
• Embedded Processor
• Digital Signal Processor
• Media Processor

• Avantages pour l'utilisateur: - Rapidité de mise sur le marché - Grande flexibilité.


2.2. Single-purpose embedded processor Processeur embarqué pour tâche unique
Ce processeur est conçu pour exécuter exactement un programme et donc une seule tâche.
Il ne contient que les composants nécessaires à l'exécution d'un seul programme.
Ce type fonctionne de manière indépendante en fournissant les informations nécessaires au
processeur hôte.

Il peut être un :

➢ Coprocesseur pour le traitement en virgule flottante, (ex : MC68881 de MOTOROLA)


➢ Processeur réseau, (ex : WinPath network processors de Microchip Technology)
➢ Processeur graphique, (ex : Les processeurs intégrés aux cartes graphiques AMD ou Intel)
➢ Accélérateur : C’est un processeur qui implémente diverses fonctions afin d'effectuer un
ensemble d'opérations avec des performances ou une efficacité énergétique supérieures à
celles d'un GPP
➢ CODEC : Utilisé pour coder les données qui doivent être stockées ou transmises et décoder
les données reçues) etc…

• Avantages - Rapide – moins de consommation d’énergie - Petite taille.

2.3. Application Specific Integrated Circuit (ASIC) Circuit intégré spécifique à l'application
ASIC est un circuit intégré conçu pour un usage particulier, plutôt que destiné à un usage général.
Les ASIC sont généralement conçus et utilisés par une seule entreprise pour un système spécifique.
En réalité, toute puce fabriquée sur mesure est un ASIC, qu'elle soit analogique, numérique ou un
mélange des deux.

Un tel processeur embarqué nécessite plus de temps et plus de ressources pour développer le circuit
intégré et donc plus coûteux mais donne des performances extrêmement élevées.

Les ASIC modernes incluent souvent un microprocesseur, des blocs de mémoire et d'autres blocs de
construction, souvent appelés système sur puce (SoC : System-on-Chip). Altera, Honeywell, Intel,
Texas Instruments, STMicroelectronics sont quelques-uns des fabricants d'ASIC.

2.4. Application Specific Standard Product (ASSP) Produit standard spécifique à l'application
Il s'agit d'un circuit intégré utilisé pour une fonction spécifique, applicable à un large éventail de
marchés à long terme. - Compromis entre processeurs à usage général et processeurs à usage unique

Les ASSP sont disponibles sous forme de composants prêts à l'emploi, qui facilitent l'intégration
avec les composants systèmes existants. Ils sont intégrés dans les unités de contrôle, l'électronique
micro-ondes, les convertisseurs analogiques-numériques etc.

La seule différence entre un ASIC et un ASSP est que le ASSP est un dispositif à usage plus général
destiné à être utilisé par plusieurs maisons de conception de systèmes.

• Avantages : - Une certaine flexibilité, bonne performance, taille et consommation réduites.


2.5. System-on-Chip (SoC) Système sur puce
Il s'agit d'une puce/circuit intégré qui contient de nombreux composants d'un ordinateur -
généralement le processeur (via un µp ou un µc), la mémoire, les ports d'entrée/sortie (E/S) et le
stockage secondaire - sur un seul substrat, tel que le silicium.

Le fait d'avoir tous ces composants sur un seul substrat signifie que les SoC consomment moins
d'énergie et occupent moins d'espace que leurs homologues multi-puces. Les SoC deviennent de plus
en plus populaires avec la croissance de l'Internet des objets, l'informatique, et la communication.

Bien qu'il n'y ait pas de liste complète des composants du système sur puce qui établisse une barre
pour ce qui est et n'est pas un SoC, le test décisif devrait être : « le système contient-il tous les
principaux composants d'un ordinateur ou d'un système électronique sur une seule petite carte basse
consommation ? » Si oui, il est juste d'appeler le système un SoC.

Les SoC rompent avec l'approche traditionnelle de l'architecture système (par exemple avec les
cartes mères) où chaque composant est installé séparément. Cela permet la création d'appareils plus
petits et plus efficaces.

Bien que les SoC permettent un calcul à usage général pour les appareils mobiles, il est également
courant de les trouver utilisés pour les applications ASIC pour effectuer une tâche spécifique, ces
applications sont assez courantes dans l'industrie des systèmes embarqués.

Exemples courants de technologies qui utilisent les SoC :

- Les consoles de jeux vidéo, telles que la Nvidia Tegra X1 utilisée dans la Nintendo Switch ou les
SoC AMD qui devraient alimenter les prochaines Xbox et PlayStation,

- Les cartes Raspberry Pi,

- Samsung Galaxy S10 5G - Téléphone Android qui utilise la plate-forme SoC Qualcomm
Snapdragon 855. Malgré la petite taille du Snapdragon, il est capable de permettre un traitement de
haut niveau et de diffuser des vidéos 4K en temps réel,

- Fossil Smartwatch for Fitness - La plate-forme Wear 3100 est une gamme de SoC.
3. Evolution des circuits intégrés
Year Technology No. of transistors Example
1947 First transistor was invented 1 -
1959-1960 First IC was invented 4 -
1961-1966 SSI (Small Scale Integration) 10–100 Logic gates, flip-flop
1967-1971 MSI (Medium Scale Integration) 100–1000 Counter, Multiplexer
1972-1980 LSI (Large Scale Integration) 1000-10,000 RAM, Microprocessor
1981-1990 VLSI (Very Large Scale Integration) 10,000-100.000 16bits and 32bits µp
1990-2000 ULSI (Ultra Large Scale Integration) 106 –107 Graphic µp
2000-Nowadays GSI (Giant Scale Integration) greater than 107 Pentium Dual Core µp

4. Microprocesseur vs Microcontrôleur
4.1. Microprocesseur
• Le microprocesseur est une puce VLSI (ou plus) dotée d'un CPU.

• Son processeur contient une unité ALU, un compteur de programme, un pointeur de pile (stack
pointer), des registres de travail, un circuit de synchronisation d'horloge et un circuit d'interruption
sur une seule puce.

• Pour créer un micro-ordinateur complet, il faut ajouter de la mémoire (ROM et RAM), un décodeur
de mémoire, un oscillateur et un certain nombre de ports série et parallèles.

Le cycle d’extraction et d’exécution (fetch and execute) des microprocesseurs des générations
antérieures est guidé par une fréquence d’horloge de l’ordre de 1MHz environ.

Les processeurs fonctionnent maintenant sur une fréquence d'horloge de +2GHz.

Schéma bloc du Microprocesseur

Exemples de Microprocesseurs
INTEL i3, i5, i7, i9
AMD Ryzen 5, 7, 9
MediaTek Helio
4.1. Microcontrôleur
• Le microcontrôleur est un système informatique fonctionnel sur une puce.

• Le microcontrôleur contient un processeur intégré, une mémoire (une petite quantité de RAM et
une mémoire de programme) et des périphériques d’entrée / sortie programmables.

Les microcontrôleurs sont particulièrement utilisés dans les systèmes embarqués pour les
applications de contrôle en temps réel avec mémoire programme et périphériques sur puce.

Schéma bloc du Microcontrôleur

Exemples de microcontrôleurs
INTEL 8031,8032,8051,8052,8751,8752
Microchip Technology 8-bit PIC16, PIC18,16-bit DSPIC33 / PIC24, PIC16C7x
Motorola 68HC11
Atmel Atmega328p
STMicroelectronics STM32

Microprocesseur Microcontrôleur

Ils sont de nature multitâche. Ils Peuvent effectuer


Orientés pour tâche unique.
plusieurs tâches à la fois.

La RAM, la ROM, les ports d’E/S et les


La RAM, la ROM, les ports d’E/S et les horloges
horloges ne peuvent pas être ajoutés à
peuvent être ajoutés en externe et leur nombre peut
l'extérieur. Ces composants doivent être
varier.
embarqués ensemble dans la puce.

Espace mémoire et nombre de ports E/S fixés ce


Les concepteurs peuvent décider la taille mémoire
qui rend le microcontrôleur idéal pour une tâche
et les ports d’E/S nécessaires.
limitée mais spécifique.

Des supports externes pour la mémoire et pour les


Les microcontrôleurs sont légers et moins chers
ports d’E/S rendent le système à microprocesseur
par rapport aux microprocesseurs.
plus lourd et plus cher.

Les périphériques externes nécessitent plus Un système basé sur un microcontrôleur


d'espace et leur consommation d'énergie est consomme moins d'énergie et prend moins
supérieure. d'espace.
Embedded processor (Processeur Embarqué)
Un processeur embarqué est un type de microprocesseur conçu pour contrôler les fonctions
électriques et mécaniques d’un système donné. Les processeurs embarqués sont généralement de
conception simple, limités en puissance de calcul et en capacités d'E/S, et ont des exigences
d'alimentation minimales. Exemples: ARM 7, INTEL i960, AMD 29050.

Les processeurs embarqués sont souvent confondus avec les microcontrôleurs :

- Tous les composants d'un microcontrôleur, y compris les périphériques d'E/S et la mémoire, sont
intégrés dans une seule puce. Ces puces sont autonomes, elles possèdent toutes les fonctionnalités
nécessaires pour contrôler le système dans lequel elles sont embarquées.

- Les processeurs embarqués nécessitent d'autres composants externes tels que la mémoire
intégrée et les interfaces périphériques pour exécuter leurs fonctions désignées.

L’autonomie de contrôle est la principale différence entre les microcontrôleurs et les processeurs
embarqués.

Digital signal processor (DSP)


• Le DSP comme un GPP est une seule puce VLSI (ou plus).
• Il inclut les capacités de calcul du microprocesseur et des unités de multiplication et de
groupement.
• Le DSP possède un grand nombre d'applications telles que le traitement d'images, les systèmes de
traitement audio, vidéo et de télécommunication.
• Il est utilisé lorsque les fonctions de traitement du signal doivent être traitées rapidement.
Exemples: TMS320Cxx, SHARC, Motorola 5600xx

FPGA
FPGA (Field-Programmable Gate Array) est un circuit intégré conçu pour être configuré par un
client ou un concepteur après la fabrication - d'où le terme "programmable par l'utilisateur". La
configuration FPGA est généralement spécifiée à l'aide d'un langage de description de matériel
(HDL), similaire à celui utilisé pour un circuit intégré à application spécifique (ASIC).

Exemples
Xilinx Spartan-6
INTEL Altera Cyclone IV