Vous êtes sur la page 1sur 23
De notre correspondant au Qatar Ziani débarque à Doha «Je n’ai encore rien décidé» Meghni
De notre
correspondant
au Qatar
Ziani débarque à Doha
«Je n’ai encore rien décidé»
Meghni ménagé
contre Dijon
Fabre
officiellement à Lens
MERCREDI 20 JUILLET 2011
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1630 PRIX 20 DA
MCA
IlIlIlIlIlIl toucheratoucheratoucheratoucheratoucheratouchera 180180180180180180 millionsmillionsmillionsmillionsmillionsmillions parparparparparpar moismoismoismoismoismois
Chaouchi, c’est officiel !
«Avec le Mouloudia,
je retrouverai la sélection»
Derrag-Ghrib, le torchon brûle
«Si on ne me donne pas mon
dû, je ne rempilerai pas»
L’Allemand Abramczik proposé
JSK
Hannachi l’aurait confié
à ses collaborateurs
«Le«Le«Le«Le«Le«Lerecrutementrecrutementrecrutementrecrutementrecrutementrecrutement
est clos»
Les Nigérians du Sunshine
provoquent les Kabyles
Gbenga Ogunbote (Ent.)
USMA
Hamiti, Bouchema, Bouazza
et Belabbes présentés
CRB
«On viendra à Tizi pour
arracher le match nul»
«On est là pour
gagner des titres»
On parle
USMH
de Achiou
Djabou, la surprise de Laïb
ANEP : 8649921 Le Buteur du 20-07-2011

02

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 De notre correspondant à Doha (Qatar) Slimane Mellah
N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011
De notre correspondant
à Doha (Qatar)
Slimane
Mellah

Coup d’œil Équipe nationale

Ziani passe la visite médicale à Doha

et rentre à Paris

C omme prévu et an- noncé par nos soins, l’international algérien Karim Ziani est arrivé
C omme prévu et an-
noncé par nos soins,
l’international algérien
Karim Ziani est arrivé
hier matin à Doha en
provenance de Paris sur
Ziani a posé beaucoup
de questions sur Al Jaish
Questionné à plusieurs reprises
sur les négociations en cours avec
Al Jaish, le meneur de jeu des Verts
un vol de la Qatar Airways. Ac-
compagné d’un conseiller, Zoubir
long-courrier de 7 heures. Zoubir
Makhlouf nous a alors demandé
qui nous sommes, intrigué qu’il est
que des journalistes se soient dé-
placés à l’aéroport à une heure aussi
matinale, surtout que les négocia-
tions avec Al Jaish avaient été me-
nées dans le plus grand secret et
que même l’horaire du vol a été
tenu secret.
a esquivé les questions, les «drib-
blant» comme il le fait sur un ter-
Makhlouf, sa venue dans la capitale
qatarie est destinée à inspecter de
visu les installations d’Al Jaish et ce
que ce club lui propose en termes
d’avantages, tout en se soumettant,
rain de football afin d’éviter de
donner des détails. En revanche, il
«Il n’y pas de secret
qui tienne pour Le Buteur»
a su bien «contre-attaquer» en nous
demandant des renseignements sur
Al Jaish, s’informant sur sa popula-
à toute fin utile, à la visite médicale
dans le cas où les négociations
aboutiraient.
Atterrissage à 05h25, avec
une demi-heure d’avance
Alors que l’arrivée du vol était
initialement prévue à 05h50 heure
Lorsque nous nous sommes pré-
sentés en leur précisant que nous
représentons le journal Le Buteur,
les deux hommes ont souri en
s’échangeant des regards étonnés.
Zoubir s’est montré surpris, surtout
que rien n’a filtré, à sa connais-
sance, sur l’organisation de ce
voyage, mais Ziani lui a fait remar-
quer avec un sourire : «Il n’y a pas
rité, ses ambitions et les joueurs
qu’il a recrutés pour la prochaine
saison, ainsi que sur d’autres points
qui sont importants pour lui dans
l’éventualité où il s’engagerait offi-
ciellement avec ce club.
locale, l’avion a atterri avec près une
demi-heure d’avance, à 05h25, soit
Malgré la fatigue, il a
accepté de nous faire
des déclarations
à 03h25 heure algérienne. Le Bu-
teur était à l’attente à l’aéroport in-
ternational de Doha, dont le
correspondant était, par précau-
tion, présent sur place dès 05h00
afin de ne pas rater l’arrivée. La pré-
caution a été utile puisque Karim
Ziani et son conseiller sont apparus
de secret qui tienne pour Le Buteur,
même quand c’est sous les mers. Que
dire alors sur terre ?» Après une dis-
cussion de deux minutes, le joueur
algérien ne pouvait plus supporter
la chaleur et l’humidité régnantes et
qui étaient déjà élevées même à
cette heure aussi matinale. Il nous
Arrivés à l’hôtel, nous avons joué
le rôle d’interprète entre Ziani et le
personnel de la réception, qui ne
parle pas le français. Le joueur a
demandé à Zoubir de satisfaire vite
aux formalités afin qu’il puisse
enfin dormir un peu. Entre-temps,
nous avons fait une dernière tenta-
à la porte de sortie du hall des arri-
vées, trainant chacun un petit ba-
gage. Afin d’immortaliser cet
instant, nous avons voulu prendre
des photos sans attirer leur atten-
tion, mais le crépitement des flashs
de notre appareil photo l’ont fait se
retourner. Surpris de voir un in-
connu les prendre en photo, ils se
sont arrêtés et ont eu un bref
échange verbal pour essayer de
comprendre de qui il s’agit.
a proposé de nous diriger vers une
salle climatisée.
tive avec lui afin de lui soutirer
quelques phrases sur son engage-
ment avec Al Jaish. Cette fois-ci, il
a accepté de nous répondre en
dépit de la fatigue. De son côté,
Zoubir Makhlouf a souligné que,
même si les négociations étaient à
un stade très avancées, aucune dé-
cision n’avait encore été prise à
l’heure où il nous parlait, c’est-à-
dire à 06h30.
Visite médicale à Aspetar,
points. Seuls restaient quelques dé-
tails à régler. Décision fut prise, en-
suite, d’octroyer à Karim Ziani un
petit délai de réflexion afin qu’il
puisse consulter les siens avant de
prendre une décision. Après tout,
l’objet de sa visite à Doha était juste
de voir et écouter, pas forcément de
signer. Ainsi, Ziani et son conseil-
Ziani intrigué de trouver
un journaliste à 05H45 !
Nous nous sommes approchés
d’eux et les ont salués avec un
«Salam alikoum» tout en leur sou-
haitant la bienvenue au Qatar. Ils
ont répondu à notre salam en affi-
chant un sourire avenant sur des
visages étirés et fatigués par le
voyage, surtout celui de Ziani qui
était visiblement épuisé par un vol
De l’aéroport à l’hôtel
dans la voiture du Buteur
Son conseiller a alors essayé de
joindre au téléphone la personne
censée les attendre à l’aéroport,
mais ça ne répondait pas. Nous leur
avons proposé naturellement de les
acheminer à l’hôtel avec notre voi-
ture. Ayant décliné poliment l’offre
au début, ils ont fini par l’accepter
en voyant que leur interlocuteur
était injoignable. C’est avec plaisir
que nous avons accompli ce devoir
d’hospitalité. Sitôt dans la voiture,
Ziani nous a demandé de l’emme-
ner dans un hôtel calme et confor-
table où il pourra se reposer et bien
récupérer du long voyage. Il nous a
confié qu’il n’a pas pu dormir dans
l’avion, bien qu’il soit en classe bu-
siness avec notamment un siège-lit.
puis négociations avec des
responsables d’Al Jaish
Une fois que Ziani et son accom-
pagnateur eurent récupéré les clefs
ler ont pris le vol Doha-Paris de ce
matin pour rentrer chez eux. Là, il
fera le tour de toutes les offres qu’ils
a reçues et prendra une décision
de leurs chambres, nous avons pris
eux, ils se sont rendus au centre
médical Aspetar afin de faire pas-
ser à Ziani la visite médicale. Il est
passé au service orthopédique où
les examens n’ont rien révélé de né-
gatif. Après quoi, une réunion a eu
lieu pour discuter de tous les as-
pects du contrat proposé par Al
Jaish à Ziani. Comme nous l’avons
souligné dans notre édition d’hier,
les conditions financières propo-
sées sont extrêmement alléchantes
et feraient réfléchir n’importe quel
joueur.
définitive. S’il optera pour Al Jaish,
congé d’eux. Plus tard, leur interlo-
cuteur, un agent de joueurs qatari
mandaté par Al Jaish, les a appelés
il pourrait signer à Paris même, vu
et, une fois informé de l’hôtel où ils
se trouvaient, il est allé les voir.
Après une courte discussion avec
Retour à Paris
par le vol de ce matin
Après deux rounds de discus-
sions, les deux parties sont arrivées
à un accord sur presque tous les
que l’équipe qatarie se trouve en
stage du côté de Meaux, dans le dé-
partement Seine-et-Marne, situé
dans la banlieue sud-est de Paris.
Slimane Mellah
situé dans la banlieue sud-est de Paris. Slimane Mellah Ziani : «Rien n’est encore officiel» Q
Ziani : «Rien n’est encore officiel» Q uestionné, à son arrivée à l’hôtel, cement des
Ziani : «Rien n’est encore officiel»
Q uestionné, à son
arrivée à l’hôtel,
cement des né-
gociations avec
Al Jaish, Karim Ziani s’est
voulu prudent en affir-
mant que, «jusqu’à l’heure
où je vous parle, rien n’est
encore officiel puisque
nous ne nous sommes pas
encore assis autour d’une
table pour discuter». Et de
s’expliquer : «Certes, j’ai
reçu une invitation de la
part d’Al Jaish et je suis
venu afin d’honorer cette
invitation, mais cela ne
veut pas dire que je signe-
rai ici. Il faudra d’abord
que je voie ce qu’on me
propose pour pouvoir
prendre une décision.»
explication, Ziani nous a
affirmé : «Il est difficile de
savoir ce qui va se passer
dans les prochaines heures
et c’est pour cela que je pré-
fère ne pas précipiter les
choses. Je m’en remets
donc à Allah et au mek-
toub. Les négociations ne
sont pas aussi simples que
le pensent certains.
Chaque partie tient à ob-
tenir ce qu’elle veut, que ce
soit sur la durée du
contrat, les modalités fi-
nancières ou d’autres
points. C’est pour cela que
je dois attendre de me réu-
nir avec les responsables
du club et examiner toutes
les clauses proposées avant
de trancher.»
hier, à savoir qu’il a d’au-
tres offres qu’il est en
train d’étudier : «Oui, j’ai
d’autres propositions, que
ce soit de pays du Golfe ou
de clubs européens, mais
rien n’est concret pour
l’instant, tout comme pour
Al Jaish. J’examinerai
toutes les offres qui me
sont parvenues et choisirai
celle qui corresponde au
mieux à mes ambitions et
à mes attentes. Tout vien-
dra en temps voulu.»
une quelconque décision
afin de ne rien regretter
sur l’état d’avan-
par la suite. J’ai encore le
temps. Je suis convaincu
que je trouverai le club qui
me convient et où je serai
tranquille», a-t-il souli-
gné, insistant sur l’aspect
de «la sérénité psycho-
logique, l’un des
paramètres les
plus
impor-
tants dans la
détermina-
tion de
mon choix
car c’est im-
portant
dans le
parcours
profes-
sionnel
«Je m’en remets
à Allah et au
mektoub»
Allant plus loin de son
«Oui, j’ai d’autres
propositions»
Par ailleurs, Ziani a
confirmé l’information
que nous avons publiée
«Je ne veux pas me
précipiter pour ne
rien regretter»
Cette position atten-
tiste s’explique par sa vo-
lonté de ne pas
commettre d’erreur dans
son choix : «Je ne veux pas
précipiter les choses et rien
ne me pousse à me préci-
piter. Je dois mûrement ré-
fléchir avant de prendre
d’un
joueur».
S. A.

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil Équipe nationale 0 3 «Soudani joue comme un

Coup d’œil Équipe nationale

03

«Soudani joue comme un Brésilien» Hilal Soudani est le meilleur buteur du championnat d’Algérie. Il
«Soudani
joue comme
un Brésilien»
Hilal Soudani est le
meilleur buteur du
championnat d’Algérie.
Il est dans le viseur du
Vitoria de Guimarães et en sélection
avec Mourad Meghni qui le dissèque :
«Il est très mobile, rapide et
technique. Il a un style un peu
brésilien. Le foot portugais pourrait
bien lui aller.»

Meghni ménagé hier contre Dijon

M ourad Meghni n’a pas participé hier au match amical qui a opposé son club, Umm Salal, à Dijon, nouveau promu en Ligue 1. En effet, souf- frant d’une légère blessure de fa-

tigue, il a préféré, en concertation avec son entraineur, de ne pas disputer cette rencontre, sur- tout que les pluies qui s’abattent sur la France depuis plusieurs jours ont rendu le terrain lourd et glissant, donc susceptible de provoquer des blessures même sans contact avec un adversaire.

Harmatallah ne veut pas prendre de risque

On se rappelle que dans l’entretien qu’il avait ac- cordé à l’envoyé spécial du Buteur, l’entraîneur ma- rocain d’Umm Salal, Harmatallah, avait souligné qu’il ne ferait prendre aucun risque à Meghni et qu’il en le ferait jouer des matches officiels que lorsqu’il sera sûr qu’il a retrouvé sa forme physique et technique. C’est certainement animé de ce souci qu’il a ménagé hier le joueur algérien.

F.A.-S.

«La comparaison avec Zidane, ce n’était pas le mieux pour moi»

Tu as eu pas mal de pépins à ton genou ces derniers mois. Comment te sens-

tu ? Très bien. La préparation avec ma nouvelle équipe m’a fait du bien. C’est un nouveau challenge et physiquement je me sens bien. J’ai beaucoup galéré mais là j’ai bien bossé. Quand j’étais encore à la Lazio, les dirigeants voulaient que je me fasse réopérer mais j’ai refusé. J’ai effectué ma reprise au Camp 8 et là, ça va. Tu viens de t’engager avec les Qataris d’Umm Salal. Pourquoi ce choix-là ? Tout simplement parce que je n’en avais pas d’autres possibles ! Et puis ça faisait dix ans que j’étais en Italie, dont quatre à la Lazio. Il y avait une certaine lassitude. Là-bas,

j’ai été blessé pendant un an et demi. J’en ai parlé avec ma famille qui en avait aussi un peu marre. Maintenant, je sais que j’ai une grosse pente devant moi. Quel est ton objectif en signant au Qatar ? De reprendre du plaisir. Pendant un an, j’ai galéré. Maintenant, je veux rejouer, réintégrer un groupe. Toi qui a été formé à l’INF Clai- refontaine et qui a joué pour les Bleuets, qu’as-tu pensé de la po- lémique des quotas révélée par Mediapart ? On ne saura jamais ce qu’ils pen- sent au final. J’ai entendu Jacques (Faty) sur M6 en pleine affaire. Il disait que de toute façon, les meil- leurs choisissaient la France. Je ne partage pas trop son avis. Moi, j’ai choisi l’Algérie par plaisir. A 20 ans, l’Algérie est venue me voir et j’ai dit oui, alors que je n’étais même pas

encore en espoirs avec la France. Dans ta jeunesse, on t’avait très souvent présenté comme le nou- veau Zidane. A 27 ans, quel re- gard portes-tu là-dessus ? Au début, je m’en foutais. Je ne me prenais pas la tête avec ça. Je me détachais de tout ça. Avec le temps, je me dis que ce n’était pas le meil- leur pour moi. Peut-être que ça au- rait été mieux que je puisse bosser tranquillement. La comparaison était facile, mais ce n’était pas le mieux pour moi. Toi qui joue au Qatar, qui est fan du PSG, que penses-tu de la re- prise du Paris-SG par les Qataris ? C’est une bonne chose. Peut-être vont-ils permettre au club de recru- ter de grands noms. Et Leonardo ? C’est la classe ! In www.machainesport.fr

160 000 fans sur Facebook

Même sur les réseaux sociaux, Mourad Meghni est un meneur. Avec près de 160 000 fans, il est l’un des joueurs des Fennecs le plus «liké». Seul le taulier, Madjid Bougherra (211 000 fans) est devant.

Eusébio Amaro Lopes Guimarães, le cousin de Meghni

Eusébio Amaro Lopes Guimarães, le cousin de Meghni Il y a le grand frère (31 ans),

Il y a le grand frère (31 ans), Saïd. Ancien joueur de Tirsense et de Moreiense. Mais il y a aussi le cousin :

Eusébio Amaro Lopes Guimarães. Il a débuté à S. Martinho, dans le bled des Lopes - la famille de la maman de Mourad - avant de poursuivre au Tirsense, la référence locale. Le Sporting de Braga, Beira-Mar sont quelques-uns des clubs qu’il a connus. En tout, cet ex-milieu a disputé plus de 230 rencontres de Liga.

Jon Bru : «Franco Baresi était ouf de lui !»

Le milieu de terrain (ex-Oliveirense) franco-mauri- cien Jonathan Bru a été l’un des proches de Mourad à l’INF Clairefontaine. Et il se souvient : «Il était déjà super fort. Sans doute, le meilleur d’entre nous. A l’époque, Zidane était la grande star et il nous rappelait Zizou… en tout ! On l’appelait Zidane. Bon, on avait 13 ans mais dans sa façon de jouer mais aussi dans son comportement. Il était d’une humilité… Il parlait peu et était déjà un mec génial.» Pour Jon, Meghni méritait

une autre trajectoire : «Il a joué dans de supers clubs, dans un grand championnat et il n’est pas encore fini mais s’il n’avait pas eu ces blessures, il avait tout pour faire une carrière de malade !» Bru se souvient même qu’adolescent, déjà, les plus grands le voulaient :

«Franco Baresi était venu le voir. Il était ouf de lui ! Franco Baresi ! Milan ! Non, Mourad, c’est un joueur d’exception et un homme d’exception.»

Fabre officiellement à Lens

et un homme d’exception.» Fabre officiellement à Lens Après avoir disparu de la circulation Ce n’est

Après avoir disparu de la circulation

Ce n’est qu’hier après-midi que le néo-international algé- rien Michael Fabre a signé son nouveau contrat avec Lens, club avec lequel il s’entraîne de- puis une semaine déjà. C’est en raison du veto de son entraî- neur à Clermont, Michel Der Zakarian, qui n’a pas voulu le lâcher avant d’avoir trouvé son remplaçant que l’engagement officiel du Franco-Algérien avait tardé à se concrétiser avec les Lensois. Il paraît, en effet, selon le site officiel de Clermont, que les Clermontois ont pu s’attacher les services de l’autre gardien de St Etienne, Jessy Moulin, sous forme de prêt. Il est à rappeler que Michael Fabre avait tout conclu avec le RC Lens où il évoluera, lui aussi, à titre de prêt comme remplaçant du gardien numéro 1, le Tu- nisien Hamdi El Kasraoui. Mais le nouveau venu chez les Verts avait déclaré récemment qu’il ne va pas se contenter de ce statut et qu’il fera tout pour détrôner le Tunisien.

Kavala songerait à résilier le contrat de Abdoun

Selon la presse grecque, le club de Kavala songerait sérieusement à résilier le contrat de Djamel Abdoun qui a disparu de la cir- culation et qui n’a même pas repris les en- traînements avec son équipe en prévision de la nouvelle saison, sachant que cela fait plus de deux semaines que le club grec a repris le che- min des entraînements. Rappelons qu’un différend financier avait opposé l’international algérien à son club en raison de la non-régularisation de sa situation. De son côté, le site sportdog a indiqué le retour de Ab- doun est presque à écarter en ce sens que le joueur au- rait affiché clairement sa volonté de quitter Kavala, même si les négociations avec d’autres clubs ont accusé du retard. A ce sujet, il est à noter que c’est le président de Kavala qui a fait dissuader les clubs intéressés par Abdoun en exigeant une forte indemnisation de trans- fert.

Son premier match, c’est contre Clermont

Il risque une sanction financière

Et le hasard a fait que le premier match de Michael Fabre sous ses nouvelles couleurs sera contre son ancienne équipe. C’est à l’occa- sion du premier tour de la Coupe de la ligue qui aura lieu ce vendredi entre Lens et Clermont. H. R.

Aussi, il semble que les responsables de Kavala ne vont pas rester les bras croisés devant le comportement du joueur qui a, selon eux, porté préjudice au club, et ils au- raient décidé de le sanctionner financièrement, voire blo- quer son départ.

M. A.

04

0 4 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil Équipe nationale Halilhodzic programmera un match

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

Coup d’œil Équipe nationale

Halilhodzic programmera un match amical en novembre

I l l'a déjà annoncé lors de son point

ture de son contrat avec la fédéra-

tion. Vahid Halilhodzic ne va pas miser beaucoup sur les deux matchs suivants. Il estime que l'Algérie est presque élimi- née de la prochaine phase finale de la CAN prévue en 2012 conjointement au Gabon et en Guinée équatoriale. Pour cela, il abordera les deux prochains matchs face à la Tanzanie et la RCA avec presque le même effectif ayant pris part aux précédentes rencontres des élimina- toires. Ce sera en quelque sorte une der- nière chance pour certains joueurs qui sont dans l'obligation de se donner à fond et montrer un très beau visage. C'est après le 10 octobre, date du dernier match face à la République centrafri- caine, que le vrai travail du coach franco-bosniaque va commencer. Selon des informations en notre possession, Halilhodzic programmera officiellement

de presse, au lendemain de la signa-

un match amical en novembre prochain, probablement le 15 du mois, selon le ca- lendrier de la FIFA.

Il y a une possibilité d’en programmer deux

Par ailleurs, il y a une possibilité à ce que Halilhodzic programme deux matchs amicaux. Le calendrier de la FIFA lui permet de jouer deux matchs. Le premier devrait avoir lieu le vendredi 11 novembre, alors que le second aura lieu le mardi 15 du même mois. Les deux rencontres auraient lieu avoir lieu en Europe afin que le groupe puisse se compléter facilement, puisque cela coïn- cide avec les dates FIFA qui autorise les joueurs à rejoindre leurs sélections. D'ailleurs, la majorité des clubs euro- péens ont programmé deux matchs pour le mois de novembre.

Ce sera le début d'une nouvelle ère

Pour l'instant, on ne sait pas encore si à partir du prochain match face à la Tan- zanie il y aura de nouveaux joueurs ou pas. Une évidence, on sera fixé officielle- ment match le 11 novembre prochain. Des joueurs comme Bedbouda, qui a re- joint le Mans dernièrement, est sûr d'y figurer. D'autres nouvelles têtes seront également là pour commencer une nou- velle ère car le coach Vahid veut écarter les joueurs qui n’ont pas donné satisfac- tion. Par ailleurs, pour ce qui est des deux adversaires de l'EN en novembre prochain, on ignore toujours si la FAF a reçu des propositions ou non.

Hamza R.

Raouraoua veut nommer un adjoint du sélectionneur national

Belmadi pressenti

D ans son communiqué

rendu public le 22

juin dernier sur

D ans son communiqué rendu public le 22 juin dernier sur préparateur physique, Gianni Bisckotti. Quant

préparateur physique, Gianni Bisckotti. Quant à Nordine Kourichi, il s'occupera de la prospection des pro- fessionnels évoluant eu Europe. Jusque-là, il manque encore un tech- nicien qui peut apporter un plus sur le plan tech- nique. Là, le président de la FAF a coché un nom sur son calepin. Il s'agit de Djamel Belmadi, l'ancien me- neur de jeu des Verts actuellement entraîneur de Lekhwiya. Ayant rem- porté le titre de champion du Qatar, Belmadi intéresse au plus haut point le premier responsable du football algé- rien par son charisme et surtout sa forte personnalité. La venue de Belmadi à

son site internet,

la Fédération algérienne de football a annoncé que Vahid Halilhodzic, nouveau sélectionneur national, sera assisté dans sa mission par deux assistants techniques, un entraîneur algérien en plus, bien sûr, des deux entraî- neurs des gardiens de but, Abden- nour Kaoua et Hassane Belhadji. La FAF a engagé déjà deux autres entraî- neurs en plus du Franco-Bosniaque pour qu’ils fassent partie du staff tech- nique. Cyril Moine sera le premier as- sistant qui s'occupera du volet physique avec les joueurs en compagnie de l'autre

l'EN sera d'une grande importance car il donnera sans aucun doute ce plus tant attendu.

Il ne serait pas chaud à cette idée

Néanmoins, selon des proches de l'ancien stratège de l'Olympique de Marseille, ce dernier ne serait pas inté- ressé par cette idée. Il veut en effet poursuivre son aventure avec Lekhwiya pour défendre son trophée et disputer la Champions League asiatique. Par la même, acquérir encore plus d'expé- rience dans le haut niveau. Toutefois, tout reste possible lorsque Raouraoua lui fera la proposition. H. R.

Même s’il se déroulera à Alger

Le lieu de stage d'avant-Tanzanie

n’est pas encore connu

J usqu'à présent, on ne sait pas encore où aura lieu le stage de préparation en prévision du match de la Tanzanie prévu le 4 septembre

prochain à Dar Essalem. Dans un premier temps, la piste des Pays-Bas avait été évoquée pour deux rai- sons. La première, c'est la facilité pour regrouper tout le groupe et la seconde pour rejoindre Dar Es- salem à partir d'un vol régulier dans le but d'éviter de grosses dépenses financières. Seulement, la dé- faite du Maroc a complètement changé les données puisque l'Algérie n'est plus concernée par la qualifi- cation. A partir de là, beaucoup annoncent que ce stage aura lieu à Alger, surtout qu'il coïncidera avec les derniers jours du mois de Ramadhan.

Dans le cas où il aurait lieu à Alger, le déplacement se fera par vol spécial

Si le stage a lieu à Alger, il y a de fortes chances que les responsables de la fédération, notamment Mohamed Raouraoua, prenne la décision d'affréter un avion de la compagnie nationale Air Algérie pour un vol direct à destination de la capitale tanza- nienne, surtout que ce pays est situé presque au sud-est du continent africain.

H. R.

Les 23 retenus pour la Tanzanie seront désignés à Marcoussis

S elon une source bien infor-

mée, le nouveau sélection-

neur national devrait

choisir les 23 joueurs à

partir de la liste des 33 retenus pour ce stage qui aura lieu du 7 au 11 août au Centre technique na- tional de rugby à Marcoussis. Ha- lilhodzic n’a pas l’intention de trop chambouler le groupe, mais compte donner une dernière chance aux joueurs lors des deux derniers matchs face à la Tanzanie

et la République centrafricaine. Les Djebbour, Ghezzal et autres devraient en effet profiter de cette opportunité car le Franco-Bos- niaque ne retiendra pas ceux qui ne donneront pas satisfaction sur le terrain. Autrement dit, les joueurs dont on avait annoncé pour figurer en équipe comme Bedbouda, par exemple, qui vient tout juste de rejoindre le Mans, devra patienter encore, le temps que le coach Vahid fasse son

constat, mais aussi le temps que Nordine Kourichi le voit de près et discuter avec lui. Pour l'ex-Mou- loudéen, et bien d'autres, sa venue en sélection devrait se faire au mois de novembre prochain. C’est à ce moment-là que le grand chantier commencera. Halilhod- zic choisira les 23 à partir des trois ou quatre séances d'entraînement programmées au cours de ce mini-stage à Marcoussis. H. R.

Coupe du monde militaire L’EN écrase le Surinam et se qualifie pour les demi-finales L’
Coupe du monde militaire
L’EN écrase le Surinam et se
qualifie pour les demi-finales
L’ équipe nationale militaire
a enregistré, hier, une
éclatante victoire contre
la République du Surinam sur le
score sans appel de sept buts à
zéro. Les réalisations ont été
l’œuvre de Okbi (4’ et 84’), Am-
roune (8’, 36’ et 45’) et Aouedj
(60’ et 76’). L’équipe alignée par
Mehdaoui est la suivante : Berre-
fane, Sidhoum (Saneh 72’),
Maâmar, Khellili, Berchiche, Be-
nameur, Bentayeb, Ousmaïl
(Saâdi 22’), Okbi, Amroune,
Aouedj. Il est à rappeler qu’avant
ce grand succès, la sélection mi-
litaire avait fait sensation en ve-
nant à bout de l’Uruguay par
cinq buts à zéro. Auparavant, les
Algériens s’étaient inclinés
contre le Brésil par la plus petite
des marges, (0-1). Ces perfor-
mances ont permis à la sélection
nationale de se qualifier aux
demi-finales en terminant meil-
leure deuxième des trois groupes
grâce à sa différence de but +11.
L’Algérie affrontera à
nouveau le Brésil
Dans le cadre des demi-fi-
nales, la sélection algérienne
jouera contre le Brésil qu’il a
affronté lors du premier
match. Cette fois-ci, les proté-
gés de Mehdaoui tenteront de
ne pas commettre les mêmes
erreurs qui ont permis aux
Brésiliens de prendre le dessus
par la plus petite des marges.
A. R.

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil USMA 0 5 Hamiti, Bouchema, Bouazza et Belabbes

Coup d’œil USMA

05

Hamiti, Bouchema, Bouazza et Belabbes

A près Rabie Meftah, Salim Bou- mechra et Hemia Boua- lia, qui ont

été officiellement présentés à la presse et aux supporters di- manche, quatre autres élé- ments ont emboîté le pas à leurs nouveaux coéquipiers hier en début d’après-midi. Il s’agit de Farès Hamiti, Nas- sim Bouchema, Fahem Bouazza et Farid Belabbes. Ces derniers se sont présen- tés donc vers midi au stade Omar-Hamadi où les diri- geants et de nombreux sup- porters étaient à leur attente. Arrivés à Bologhine, ce n’est qu’à partir de 13h30 qu’ils ont rejoint la salle de conférences. Comme fut le cas en début de semaine, les néo-Usmistes ont été accompagnés par le directeur général de la SSPA, Mouldi Aïssaoui, des deux chargés du recrutement, Re- bouh Haddad, le frère de l’ac- tionnaire majoritaire, et Mohamed Mekhazni, l’ancien membre du staff technique. Une fois en face des présents, c’est l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports qui a pris la parole et invité par la suite les journalistes à poser leurs questions.

Bouchema : «Mon agression ? Ce n’est que des rumeurs»

Le premier à avoir été in- terrogé n’est autre que Nassim Bouchema dont le cas a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Agressé à l’arme blanche, comme il nous l’avait lui-même confié, le désormais ex-milieu de ter- rain mouloudéen a nié en bloc : «Ce ne sont que des ru- meurs qui se sont vite propa- gées. Je ne sais pour quel intérêt mais ce qui est sûr, je suis en bonne santé. Dieu merci, c’est l’essentiel.» Avant

présentés à leur tour

c’est l’essentiel.» Avant présentés à leur tour d’apporter les précisions, l’an- cien n°13 des Vert et

d’apporter les précisions, l’an- cien n°13 des Vert et Rouge, vêtu d’un tee-shirt et d’un pantacourt en jean, s’est levé sur demande de Rebouh Haddad pour prouver qu’il va bien avant de prendre la pa- role. Sans doute déçu par ce qu’il a vécu ces dernières heures, Bouchema, sourire aux lèvres, s’est montré fort mentalement en se présen- tant à ce point de presse pour rassurer tout le monde.

«Mon retour est un retour aux sources»

Beaucoup ne le savent peut-être pas, Nassim Bou- chema a débuté sa carrière à… l’USMA. Ayant fait presque toutes les classes, ce n’est qu’en juniors qu’il a re- joint les rangs du rival éter- nel, le MCA. Attaquant de formation, c’est Alain Michel, le technicien français, qui a entraîné au Doyen, qui a pris la décision de le faire reculer

d’un cran. Interrogé à propos de son retour, il a dit : «Mon retour ? Ce n’est un retour aux sources. J’ai passé huit ans à l’USMA. Je suis content de faire mon come-back.» Profi- tant de cette occasion, il a précisé que son contrat, il ne l’a signé que «vendredi». Sur les raisons qui l’ont poussé à choisir les Rouge et Noir, il explique : «Il y a un président et une direction. C’est un club bien structuré voilà tout. Je veux aussi participer aux pro- jets que l’USMA veut réaliser.»

Il a pris part à la séance de jonglage

Une fois la conférence presse terminée, Nassim Bouchema et ses trois co- équipiers ont pris des photos avec le maillot de leur nou- velle équipe avant de sortir saluer les supporters présents qui les attendaient dans les tribunes. A l’image de Ha- miti, Bouazza et Belabbes,

l’ex-Mouloudéen a participé à la séance de jonglage réussis- sant même un geste tech- nique sous les applaudissements des sup- porters qui lui ont réservé un accueil spécial, eux qui se sont inquiétés après que l’in- formation de son agression a commencé à circuler dans la capitale.

Hamiti : «Mon problème avec la justice est définitivement réglé»

L’une des recrues phare, Farès Hamiti, qui a terminé meilleur buteur de la JSK en Coupe d’Algérie, une compé- tition que son ancien club a remportée après avoir battu en final l’USMH sur la toute petite des marges, a tenu à rassurer tout son monde :

«Mon problème avec la justice est définitivement réglé. Dés- ormais, ce n’est qu’un mauvais souvenir. A présent, je n’ai

qu’un seul objectif : me concentrer sur mon travail.» Voilà des propos qui soulage- ront plus d’un, lui qui risquait une année de prison ferme.

«A l’USMA pour gagner des titres»

Concernant les raisons qui l’ont poussé à laisser une équipe qui est en train de jouer une compétition inter- nationale pour un club qui s’est battu lors de la dernière journée pour arracher son maintien, l’ancien Blidéen nous confie : «J’ai quitté un grand club pour un autre grand club. Lors de mon pas- sage, j’ai gagné un titre. Si j’ai rejoint ce club, c’est pour faire de même. En tout cas, moi, j’y crois. Je sais que nous pouvons le faire.» Ayant longtemps souffert la saison passée of- fensivement, Hamiti veut être l’homme qui débloquera la situation. Ses propos le prouve : «Si je suis ici, c’est

pour apporter un plus. Bien sûr que je me battrai pour réussir ma mission. Concer- nent la concurrence que le meilleur joue. On est tous là pour travailler et aider le club à aller vers l’avant.»

Bouazza : «J’avais décidé de rejoindre l’USMA avant même la fin de saison»

En plus de Boualem et Boumechra, l’USMA va re- cruter un autre milieu offen- sif. Comme les deux premiers, il est Oranais et s’appelle Fahem Bouazza. L’ancien Sétifien, qui a été lui aussi sollicité, a affirmé :

«J’avais décidé de rejoindre le club avant même la fin de la saison. Je l’avais d’ailleurs an- noncé à Serrar. A l’image des autres recrues, je tâcherai d’être à la hauteur de la confiance placée en moi.»

Belabbes : «La concurrence ne me fait pas peur»

Le plus discret des quatre joueurs n’était autre que Farid Belabbes. Le défenseur cen- tral a quand même pris la pa- role après avoir été interrogé à propos de la concurrence. Sûr de lui et de ses capacités, le natif d’Oran a affirmé que «la concurrence ne m’effraie pas. Je sais ce que je vaux et ce qui m’attend». Dur et efficace sur les duels, celui qui a vécu une expérience à la JSK aura pour mission d’apporter plus de solidité à la charnière cen- trale des Rouge et Noir qui a souvent été le maillon faible lors du précèdent exercice malgré la venue de Abdou- laye Maïga, l’international malien. Sept joueurs présen- tés, il ne reste que quelques- uns et c’est ce qui devra se réaliser dans quelques jours.

Adel C.

Abdouni signe à l’USMB

En fin de compte, Merouane Abdouni n’a pas trop tardé pour trouver un point de chute puisque quelques heures seulement après avoir récupéré sa lettre de libération, il a trouvé un club où il continuera sa carrière. C’est donc hier dans l’après-midi que le désormais ex-gardien de but des Rouge et Noir a officiellement signé un contrat d’une durée d’un an au profit de l’USM Blida. C’est donc sous les cou- leurs vert et blanc de l’équipe phare de la ville des Roses que l’ancien international évoluera la saison prochaine.

Mekhazni : «Nous n’allons pas briser Belkhiter»

Il était l’un des joueurs que le club avait engagés mais en fin de compte Mokhtar Belkhiter pourrait ne pas vêtir le maillot rouge et noir la saison prochaine. En effet, toujours lié à l’USMB, le natif d’Oran a paraphé un bail d’une durée de cinq ans en faveur du club de Soustara avant de faire machine arrière une fois qu’il avait su qu’il n’était pas libre. Voulant avoir plus de précision, Mohamed Mekhazni s’est exprimé à propos de son cas : «C’est un joueur qui s’est pré- senté en compagnie de son papa et de son manager. On lui a fait une proposition et il l’a acceptée. Donc, il a signé un contrat sans toucher le moindre sou. Quelques jours après, nous avons eu vent qu’il n’est pas libre. Nous voulons avoir le joueur dans notre effectif, mais si cela n’est pas possible, nous n’allons pas le briser.» Des propos qui révèlent que les diri- geants pourraient bien le contacter dans les prochaines heures pour tenter de trouver une solution à cette affaire.

Bezzaz relancé

Yacine Bezzaz faisait partie des priorités des dirigeants de l’USMA en matière de recrutement. Finalement, cette piste s’est refroidie au fil des jours. Mais tout porte à croire que le nom de Yacine Bezzaz est revenu à la surface. On croit savoir que l’ex-international a été relancé par la direc- tion usmiste. Piste à suivre… A. C.

Zemma, un cas qui fait jaser

De retour à l’USMA, Mohamed- Amine Zemma- mouche devise les supporters du club de Soustara. Hier, nous l’avons confirmé une nou- velle fois lors de la présentation des nouvelles recrues. En effet, comme fut le cas dimanche, des chants anti-Zemma ont retenti à Bolo- ghine. A quelques jours de sa présenta- tion officielle, le cas du joueur fait couler beaucoup de salive du moment que les responsables ainsi que certains fans tiennent à lui ; ils ne sont pas contre son recrutement,

tandis que d’autres ne veulent pas entendre parler de lui.

tandis que d’autres ne veulent pas entendre parler de lui. Les sages appellent au clame Un

Les sages

appellent au

clame

Un autre d’un cer- tain âge, fervent supporter des Rouge et Noir, a tenu à faire le déplacement au siège de notre jour- nal pour nous affir- mer qu’il n’est pas contre le retour du natif de Mila : «C’est notre enfant. Nous étions même contre son départ. Nous au- rions voulu qu’on le

retienne. Il est de re- tour, et il va défendre les cou- leurs du club. Soyons sages et laissons-le travailler lui ainsi que tous ses coéquipiers.» Voilà ce qui devra réconforter l’an-

cien Mouloudéen.

Il ratera les quatre premiers jours du stage d’intersaison

Les anti-

Zemmamouche

se défendent

Contre son retour, plusieurs personnes se sont rapprochées de nous pour tenir à préciser :

«Nous ne sommes ni des voyous, ni des gamins. Nous n’avons ja- mais été des stadiers même. Tout ce que nous voulons, c’est qu’on respecte notre choix. Zemma- mouche nous a fait du mal et nous ne voulons pas de lui point barre.»

Convoqué par le nouveau sé- lectionneur des Verts pour le prochain stage de la sélection, Mohamed Amine Zemma- mouche ratera les quatre pre- miers jours du stage d’intersaison de son équipe puisqu’il sera obligé d’honorer ses engagements avec l’Equipe nationale.

A. C.

Haddad : «J’ai confiance en mes recrues»

Lors du point de presse organisé hier, Rebouh Haddad a été interrogé par les journalistes à propos des nouveaux joueurs. Il a affirmé qu’ils croient en eux. Ils au- ront pour mission de hisser le club vers le som- met. «J’ai confiance en mes recrues. Je suis sûr qu’elles pourront être à la hauteur», a-t-il dit. Des propos qui feront plaisir à Bouchema et ses camarades.

«Nous allons être patients»

à Bouchema et ses camarades. «Nous allons être patients» L’USMA a effectué certes un des meilleurs

L’USMA a effectué certes un des meilleurs recrutement en s’offrant les services de plusieurs bons joueurs mais cela ne veut pas dire que le club jouera le titre la saison prochaine, et ça Rebouh Haddad en est conscient. «Nous de- vrons être patients avant de récolter les résultats. Nous, nous tra- vaillons à long terme», a-t-il tenu à préciser.

La direction veut un autre gardien de but…

Suite au départ de Abdouni et le probable de Mazouzi, deux places seront donc vacantes. Après Zemmamouche,

nous avons appris d’une source digne de foi que les dirigeants songent sérieusement à recruter un autre keeper pour concur- rencer le natif de Mila. Seul avec Mansouri jusque-là, un troi- sième portier pourrait bien poser ses valises dans les semaines à venir.

…et un milieu défensif

En plus d’un gardien de but, Mohamed Mekhazni a affirmé lors de la conférence de presse que le club est à la recherche d’un milieu défensif. Le nom de cet élément ciblé par les Rouge et Noir n’a pas été révélé.

A. C.

Félicitations

Même un peu déçue par le parcours un peu difficile de l’USM Alger cette saison, Cherine Merouane s’est consolée en remportant le baccalauréat. Cela est de bon augure pour elle pour sa première année d’universitaire… et peut-être aussi pour l’USMA, club de son cœur et de celui de son papa. Féli- citations, Cherine, et à d’autres succès !

06

0 6 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil JSK Il sera en stage à

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

Coup d’œil JSK

Il sera en stage à Batna à partir d’aujourd’hui jusqu’au 27 juillet

Saïb : «En mon absence, c’est Adghigh

27 juillet Saïb : «En mon absence, c’est Adghigh C omme déjà rapporté par nos soins,

C omme déjà rapporté par nos soins, l’entraîneur de la JSK, Saïb, est concerné par le stage de formation organisé par la FAF pour

l’obtention du diplôme FAF2 qu’or- ganisera la Ligue régionale de Batna à partir d’aujourd’hui et ce jusqu’au 27 juillet courant. Ainsi, durant toute cette période, l’entraî- neur kabyle compte confier son programme déjà tracé au duo Ad-

ghigh-Guillou car il ne sera de re- tour que deux jours avant la ren- contre face au Sunshine, soit le 29 juillet. A ce propos, il nous dira :

«C’est vrai que je suis concerné par le stage de Batna et je dois vous dire que tout a été pris en charge en ma- tière de préparation de l’équipe pour le prochain match. Le programme est connu et sera confié à Adghigh et Guillou pour son accomplissement jusqu’à mon retour.» Pour rappel,

Le stade étant réservé à la

prospection des jeunes catégories

Les Canaris dès

jeudi matin à Harouza

A près avoir

bénéficié de

quelques

jours de

repos, les

Canaris devront se lever très tôt ce jeudi matin pour repren- dre le chemin des en-

traînements. Selon le programme officiel établi par l’entraîneur en chef Saïb, la prépa- ration du deuxième match de Coupe de la CAF face au Suns- hine est scindée en deux parties. La pre- mière débutera jeudi à Tizi Ouzou et l’au- tre à partir de lundi prochain et ce jusqu’à la veille du match à Alger. Concernant la première partie du programme, le staff

technique a opté

pour la forêt de Ha-

rouza sur les monts de Sidi Belloua pour les séances matinales,

et dans l’après-midi il sera également ques-

tion d’effectuer des

séances techniques sur la pelouse du 1er-

Novembre.

Adghigh et

Guillou pour

assurer

A partir d’au-

jourd’hui, Moussa Saïb sera indisponi- ble pour plusieurs

jours en raison de sa

convocation à suivre un stage de forma- tion à Batna (lire en- tretien). Ainsi, le programme a été

remis à ses deux as- sistants, Adghigh et Guillou. Saïb rejoin- dra l’équipe à Alger le 27 juillet, soit deux jours avant le match face au Sunshine.

Repos dimanche, reprise à Alger lundi matin En tout, les Canaris passeront trois jours à Tizi Ouzou. Le staff

technique a prévu dans son programme d’accorder une jour- née de repos aux joueurs dimanche prochain avant qu’ils ne reprennent les en- traînements lundi à Alger.

L. A.

et Guillou qui s’occuperont

du programme»

Saïb fera partie des 96 anciens in- ternationaux retenus pour cette deuxième partie du stage
Saïb fera partie des 96 anciens in-
ternationaux retenus pour cette
deuxième partie du stage de for-
mation.
«Face au Sunshine, je
compte énormément sur le
retour des joueurs absents
face au MAS»
Pour sa première sortie officielle
depuis son retour aux affaires tech-
niques de la JSK, l’entraîneur kabyle
Saïb n’a pas eu l’embarras du choix
pour composer son onze type face
au MAS de Fès, il a même été
contraint de faire appel à toutes les
nouvelles recrues en dépit du
manque de cohésion et cela est dû à
de nombreuses défections enregis-
trées avant le départ au Maroc pour
des raisons bien connues de tous,
suspension et joueurs — au nom-
bre de quatre — mis à la disposi-
tion de la sélection militaire. Après
la courte défaite d’un but à zéro à
l’extérieur, il est évident que la JSK
cherchera à gagner lors de la
deuxième confrontation prévue la
fin du mois courant face au Suns-
hine du Nigeria. Pour cette rencon-
tre, le staff technique se réjouit déjà
du fait qu’il pourra récupérer un
certain nombre de joueurs, ceux
qui étaient absents face au MAS.
Saïb nous apprend : «Lors de notre
premier match, on a été contraints,
pour des raisons connues, de com-
poser avec un effectif très réduit.
Pour cette deuxième sortie, je
compte énormément sur le retour
des absents face au MAS. Je citerai, à
titre d’exemple, le défenseur axial
Rial sans oublier bien sûr les inter-
nationaux militaires (qui seront de
retour le 24 juillet, ndlr).
hine. Ainsi, on a pu apprendre qu’il
est scindé en deux étapes. La pre-
mière sera effectuée à Tizi et l’autre
à Alger au même hôtel du Mas-des-
Planteurs de Ouled Fayet. Saïb
nous éclaire davantage : «C’est
exact, nous avons tracé un pro-
gramme de travail réparti en deux
parties. La première aura lieu à par-
tir de ce jeudi à Tizi Ouzou. Le
matin nous travaillerons à la forêt
de Harouza surplombant la ville
des Genêts, et le soir on organisera
des séances sur la pelouse du 1er-
Novembre. La seconde partie se dé-
roulera à partir de lundi prochain à
Alger et durera jusqu’à la veille du
match face au Sunshine du Nige-
ria.»
dre goût à jouer au football et à ga-
gner des matches. La saison écoulée
a beaucoup fatigué les joueurs. A
présent, il faut opérer par étape et
intelligemment.»
«J’espère récupérer mes
militaires en bon état»
L’autre souhait de Saïb consiste
évidemment à pouvoir récupérer
ses internationaux militaires dans
un état de forme appréciable pour
le prochain match face au Suns-
hine. Il nous confie : «J’espère récu-
pérer les internationaux militaires
en forme pour ce deuxième match.
Je compte énormément sur leurs ser-
vices.»
«Je ne trouve aucun
inconvénient à travailler
avec un staff élargi à un
préparateur physique»
La question qui revient le plus
ces derniers temps, concerne
l’éventuel recrutement d’un prépa-
rateur physique qui sera chargé de
préparer l’équipe pour ces sorties
en Coupe de la CAF et probable-
ment pour la nouvelle saison dont
le coup d’envoi est prévu pour sep-
tembre. Saïb dira dans cette op-
tique : «Moi, personnellement, je ne
trouve aucun inconvénient à tra-
vailler avec un staff technique élargi.
La présence d’un préparateur phy-
sique ne fera que compléter un staff
technique déjà en place et nous tra-
vaillerons tous en étroite collabora-
tion pour un objectif commun : la
préparation et la prise en charge
technique de l’équipe.»
«La première partie du
programme aura lieu à
Tizi, l’autre à Alger»
De retour de Fès, Saïb a déjà éta-
bli son programme de travail d’ici
le prochain match face au Suns-
«Nous allons continuer à
gérer la suite des poules
par étape et sans
pression aucune»
Après la courte défaite, l’entraî-
neur Saïb reste optimiste de voir
son groupe réapprendre à gagner et
reprendre goût à jouer. La longue
saison parcourue cette année n’a
pas été sans conséquence sur le
groupe. «Ne paniquons pas, le
groupe vient juste d’entamer
l’échéance africaine. On va gérer la
compétition intelligemment et sans
pression. Si nous avons dit que ce
n’est pas notre objectif, ce n’est pas
pour autant nous laisser faire. On
cherchera évidemment le moyen de
permettre à nos joueurs de repren-
«Il n’y a que la direction
qui est habilitée à vous
confirmer la clôture du
recrutement»
A propos du recrutement, Saïb
nous a révélé que seule la direction
est habilitée à confirmer s’il est clos
ou pas encore du moment qu’il est
opéré en fonction du nombre de
joueurs qui doivent figurer dans
l’effectif, à savoir 23 joueurs en plus
des deux juniors qui seront pro-
mus : «Lorsque je suis arrivé, l’opé-
ration a déjà débuté. Ainsi, la
direction est seule habilitée à vous
donner plus de précisions sur ce dos-
sier. Que je sache, la réglementation
algérienne exige des clubs d’avoir 23
joueurs seniors et 2 juniors pour
faire en tout 25 éléments qualifiés à
jouer à la JSK la saison prochaine.»
Lyès Aouiche

Annoncé pour épauler Saïb dans la préparation physique

Guillou s’occupera uniquement

la préparation physique Guillou s’occupera uniquement C omme prévu, dès le retour de la dé- légation

C omme prévu, dès le retour de la dé- légation kabyle à

Tizi, les responsables du club se sont attaqués à plusieurs points concer- nant le recrutement, mais aussi le renforcement de la barre technique. En at- tendant de connaître le futur adjoint de Moussa

de la rééducation

du kiné Rachid Abdeldje- bar connu sous le nom de Guillou, pour s’acquitter de cette mission avant la nomination d’un prépa- rateur permanent. Sauf que, d’après une source proche du concerné, il ne serait pas très enthou- siaste. D’après la même source, Guillou s’occu- pera uniquement de son travail de rééducation.

Recrutement d’un préparateur physique, décision ces jours-ci Même si les dirigeants veulent recruter un pré- parateur physique dans

les plus brefs délais, ils doivent avant toute chose faire le bon choix. Dans le cas où la direction fera appel à un spécialiste en la matière, la priorité sera de préparer l’équipe pour le prochain rendez-vous africain, d’autant plus que ce match s’annonce déjà décisif pour la suite du parcours en coupe de la CAF, vu que les Kabyles accueilleront le leader du groupe après sa victoire à domicile (2-0). Raison de plus pour que la question du préparateur physique soit étudiée en profon- deur ces jours-ci. A.A.

Saïb, en plus de Ra- chid Adghigh, les diri- geants étudient actuellement la possi- bilité de recruter un préparateur physique. La raison en est toute simple : 5 joueurs se- ront soumis à une rude préparation phy- sique en cette période. Cela concerne bien évi- demment les nouvelles recrues à l’image de As- sami, Camara, Hezil, Ha- nifi et Ziad. Pour les cadres, le programme sera principalement axé sur la récupération. En attendant, certains diri- geants comptent sur l’aide

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 0 7 Coup de sifflet JSK Hannachi l’a bel et

07

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 0 7 Coup de sifflet JSK Hannachi l’a bel et

Coup de sifflet JSK

Hannachi l’a bel et bien confié à ses collaborateurs

48 heures après leur succès face au DCMP

Les Nigérians des Sunshine

Stars affichent

leurs ambitions

Nigérians des Sunshine Stars affichent leurs ambitions I l semblerait que leur entame réussie en coupe

I l semblerait que leur entame

réussie en coupe de la CAF a

donné des ailes à la formation

nigériane des Sunshine Stars.

Bien que cette formation ne soit

pas une habituée de la phase des poules de la coupe de la CAF, les diri- geants du club en question commen- cent à rêver… du sacre. Alors que nous n’en sommes qu’à la première journée, déjà le capitaine d’équipe de

la formation nigériane a déclaré à la

fin de la rencontre que l’objectif de

leur équipe était de remporter la coupe, tout en estimant que le groupe

B est assez difficile. Quant à l’entraî-

neur en chef, il s’est montré plus sûr de lui que son joueur en provoquant

les Kabyles à pas moins de 10 jours de

la deuxième journée. Dans une décla-

ration accordée au site officiel de la Confédération africaine de football, Gbenga Ogunbote dira que son équipe se déplacera à Alger pour ar- racher au moins le point du nul. Tenir

la JSK en échec serait réalisable à ses

yeux du moment que le club kabyle a

perdu le premier match à l’extérieur

et que le moral n’y serait donc pas au

beau fixe. L’entraîneur des Sunshine Stars, qui est connu pour ses bra- vades, joue dans la provocation à quelques jours de son déplacement à Alger.

Une équipe assez solide à domicile Vu son parcours lors des élimina- toires et sa prestation lors de la pre- mière journée du groupe B, on en déduit que cette formation dispose d’une équipe assez solide à domicile. D’après les observateurs, les Sunshine

Gbenga Ogunbote

(entraîneur Sunshine Stars)

« Nous arracherons au moins le nul »

«Je crois que nous avons réa- lisé une bonne en- trée dans la compétition et je suis très satisfait de la produc- tion de mon équipe. Le

match n’a pas été facile et nous n’avons pas volé notre victoire, qui est impor- tante car nous avons réalisé ce que toute équipe déterminée à aller le plus loin possible doit faire, à sa- voir ne perdre aucun point chez elle. Maintenant il faut nous pré- parer à notre prochain déplace- ment en Algérie pour aller défier la JS Kabylie qui a été battue au Maroc. A nous d’essayer de rap- porter au moins un point si nous voulons être présents en demi-fi- nales.»

In Cafonline.com

être présents en demi-fi- nales.» In Cafonline.com Stars sont quasiment intraitables chez eux, et la JSK

Stars sont quasiment intraitables chez eux, et la JSK doit saisir l’opportunité de faire le plein au 5-Juillet en prévi- sion de son déplacement au Nigeria. Le staff technique de la JSK aura une meilleure idée sur l’adversaire en vi- sualisant le premier match face au DCMP.

Un bonne défense et moins d’expérience

L’autre point fort de cette formation nigériane, c’est le compartiment dé- fensif. En effet, lors de sa confronta- tion avec le DCMP, les Congolais ont

eu beaucoup de mal à trouver la faille durant les 90 minutes. D’après les mêmes observateurs, les Sunshine Stars bénéficient de deux défenseurs

centraux d’un bon niveau, mais qu’ils ne disposent pas d’une grande expé- rience dans les compétitions afri- caines. Ce qui devrait profiter aux attaquants de la JSK tels que Younès, Nessakh et Tedjar. Il est clair que

même après leur victoire au match aller, les Nigérians évolueront au 5- Juillet avec beaucoup de prudence.

La délégation nigériane attendue mercredi prochain Le futur adversaire de la JSK est at-

tendu dans une semaine dans la capi- tale. Même si la direction kabyle n’a toujours pas reçu de fax de la Fédéra- tion nigériane, les Sunshine Stars de- vraient atterrir mercredi prochain à l’aéroport Houari-Boumediene. Nous avons appris d’une source proche de la maison kabyle que la délégation prendra ses quartiers au Mouflon d’Or, tandis que la JSK séjournera au

Samitel.

A. A.

Godfrey Oboabona

(capitaine Sunshine Stars)

«On vise le sacre»

«Grâce à Dieu, on a gagné ! Notre adversaire nous a posé des problèmes,

«Grâce à Dieu, on a gagné ! Notre adversaire nous a posé des problèmes,

surtout en pre- mière période.

A

la mi-temps,

le

coach nous a

demandé de tout faire pour mar- quer un but dans les quinze pre- mières minutes en seconde période afin de les obliger à se découvrir et nous faciliter des contre-attaques productives. C’est exactement ce qui s’est produit. Cette victoire va nous faire du bien moralement et aug- menter notre capital confiance. Pour un début, cela se présente pas mal, mais attention, il y a des adversaires d’expérience avec nous ! Il ne s’agit pas de s’emballer. Mais nous sommes toujours à la conquête du titre. Beaucoup ne nous croyaient pas quand nous le déclarions, main- tenant ils vont nous prendre un peu plus au sérieux.»

In Cafonline.com

«C’est fini

le recrutement estival !»

Jusqu’à la signature de Nabil Hemani il y a de cela plus d’une semaine à Alger lors de la présence de la JSK au Mas-des-Planteurs en stage de préparation, la JSK aura officialisé avec sa neuvième recrue estivale. Depuis, plusieurs noms ont été annoncés à la JSK. Se fiant à certaines indiscrétions, la JSK a bouclé l’opé- ration recrutement estival. Une source digne de foi nous a confié hier après-midi que même le président de la JSK, Moh Cherif Hannachi, est de cet avis et qu’avec Hemani la JSK ne recrutera plus cet été. Il au- rait même dit à ses proches que l’opération est bel et bien close.

dit à ses proches que l’opération est bel et bien close. La piste Ghanoudi définitivement écartée

La piste Ghanoudi

définitivement écartée

et bien close. La piste Ghanoudi définitivement écartée L e joueur qui a été annoncé en

L e joueur qui a été annoncé en grande pompe depuis plu-

sieurs jours à la JSK est l’international libyen du Ahly de Tripoli, El Gha- noudi. Ce dernier a été annoncé comme étant proche de la JSK. La même source d’informa- tion nous a révélé que la piste libyenne est écartée et l’Ivoirien Camara sera le seul joueur étranger qui portera les couleurs

de la JSK la saison pro- chaine. Même l’interna- tional malgache Ibrahim Amada n’aura vécu qu’une courte expérience de six mois à la JSK.

Sedkaoui n’a pas été relancé

de six mois à la JSK. Sedkaoui n’a pas été relancé Outre Ghanoudi le Li- byen,

Outre Ghanoudi le Li- byen, un autre joueur était annoncé. Il s’agit du milieu récupérateur du NAHD, Sedkaoui. Selon les dernières nouvelles, le joueur n’a pas été relancé par les responsables de la

JSK. Jusqu’à hier à 14 heures, le joueur n’a reçu aucun contact des Ka- byles précisant que d’au-

lui

parviennent quotidien- nement et préfère d’abord connaître les in- tentions des Kabyles aux- quels il a accordé la priorité.

tres

offres

La JSMB serait sur ses traces L’autre club dans lequel est annoncé Sedkaoui est le club voisin la JSMB. A en croire une source digne de foi, Sedkaoui constitue la priorité des gars de Béjaïa qui veulent à tout prix l’enrôler.

L’effectif sera arrêté à 23 joueurs et 2 juniors promus

Conformément à la ré-

JSK,

glementation,

la

comme tous les autres clubs de la Ligue 1 pro- fessionnelle, doit avoir un effectif fort de 23 joueurs seniors ainsi que deux ju- niors nés en 91 qui seront cette année promus en catégorie seniors. Jusqu’à présent, les noms des deux concernés n’ont pas été communiqués offi- ciellement et la direction prend tout son temps avant d’opter pour les meilleurs d’entre l’effectif déjà sous la main. A noter qu’après le départ de certains joueurs, il est encore attendu que d’au- tres noms soient connus, à moins d’un change- ment de dernière minute. Une source digne de foi nous a confié qu’ils ne se- ront connus officielle- ment qu’après le match face au Sunshine. L. A.

5

e

Il a inscrit le

but face à l’Uruguay

Berchiche «Je revis en

sélection militaire» Capitaine et buteur avec la sélection militaire, le défenseur central Kou- ceïla Berchiche
sélection militaire»
Capitaine et buteur avec
la sélection militaire, le
défenseur central Kou-
ceïla Berchiche a retrouvé
sa forme lors de ce cham-
pionnat du monde mili-
taire qui se déroule
actuellement au Brésil.
Joint par téléphone à par-
tir de Rio de Janeiro, Ber-
chiche nous dira : «Nous
avons perdu le premier
match face au Brésil, mais
nous nous sommes rachetés
face à l’Uruguay. Nous les
avons battu 5-0. Ma plus
grande satisfaction c’est que
j’ai retrouvé ma forme. Je
m’épanouis et je revis vrai-
ment en sélection. Le but
que j’ai marqué m’a mis en
confiance».
« Je ne suis pas
inquiet pour ma
situation à la JSK »
A propos de sa situation
compliquée avec la JSK,
Berchiche ajoutera : «Je
suis au courant qu’on m’a
annoncé partant de la JSK.
En tous les cas, je ne peux
pas me prononcer à ce
sujet. Tout ce que je peux
vous dire, c’est que je ne
suis pas inquiet. Je serai à
Alger le 26 de ce mois. Une
fois sur place, je discuterai
avec les dirigeants car n’ou-
blions pas que je suis tou-
jours sous contrat».
A. A.
Retour de Berrefane,
Khelili et Saïdi, le 26 juillet
Le défenseur central Kouceïla Berchiche nous a fait savoir que la dé-
légation algérienne sera de retour au pays le 26 du mois. Les 3 in-
ternationaux militaires Khelili, Saïdi ainsi que le portier Berrefane
feront leur retour à la JSK, tandis que Berchiche, qui a été annoncé
partant par les dirigeants, devrait récupérer sa lettre de libération.

08

0 8 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil MCA Chaouchi a signé hier pour

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

Coup d’œil MCA

Chaouchi a signé hier pour une saison et 180 millions par mois

Comme prévu, Fawzi Chaouchi a officialisé hier sa venue au Mouloudia après quelques jours de tractations. Le héros d’Oum Dour- man s’est rendu hier avec son manager, Sadek Benmouhoub, pour signer un contrat d’une saison au profit du Doyen moyennant un sa- laire de 180 millions de centimes. Le coordina- teur de section, Omar Ghrib, était particulièrement heureux d’avoir réussi un coup médiatique en faisant venir le portier en- tentiste pour remplacer Mohamed-Amine Zemmamouche.

Le contrat et la demande de licence chez le manager de Chaouchi

Ayant signé sans toucher le moindre cen- time, la direction mouloudéenne, pour rassu- rer tout le monde, a remis le contrat signé par le joueur à son agent Sadek Benmouhoub ainsi

que la demande de licence. Et ce n’est qu’après avoir oc- troyé une avance de quatre mois de salaire au gardien de but que les documents seront remis à la direction moulou- déenne afin d’entreprendre les démarches nécessaires à la qualification du portier. Ne pouvant prendre part à la Ligue des champions dans la mesure où il possède déjà une li- cence africaine, le Mouloudia aura toute la latitude pour qualifier sa nouvelle re- crue.

Il touchera lundi prochain une avance de 720 millions

A titre de gage, la direction du Mouloudia s’est engagée à débloquer une avance de quatre mois de salaire à Fawzi Chaouchi. Il devra per- cevoir lundi prochain 720 millions de cen- times. Les responsables mouloudéens devront multiplier leurs efforts pour réunir la somme d’argent promise pour clore définitivement le dossier Chaouchi.

Ghrib : «Nous avons recruté un gardien mondialiste, le meilleur en Algérie, moins cher que Zemma»

Dès l’officialisation de la venue de Chaou- chi, Omar Ghrib n’a pas manqué l’occasion d’égratigner un peu plus Zemmamouche qui

lui avait exigé un salaire de 230 millions de centimes pour rempiler. «Nous avons recruté un gardien mondialiste qui est le meilleur à son poste en Algérie. Nous avons fait venir celui qui a fait vibrer le cœur de 35 millions d’Algériens moins cher que Zemmamouche qui, lui, avait exigé une somme faramineuse pour rempiler. Je tiens à dire à Zemma que la venue de Chaouchi est mon cadeau pour lui», a lancé Ghrib.

Le torchon brûle une nouvelle fois entre Ghrib et Derrag

Alors que les Chnaoua pensaient que le maintien de Derrag était acquis, la situation semble avoir pris une autre tournure lorsque, avant-hier, Mohamed Derrag s’est rendu à la villa de Chéraga pour percevoir sa deuxième tranche de la saison écoulée. A son arrivée, Derrag s’est rendu compte que Ghrib ne lui a pas préparé son argent comme convenu il y a de cela quatre jours. Face à cette situation, Derrag était hors de lui au point d’interpréter cela comme une ruse orchestrée par la direc- tion pour capoter son transfert au CRB alors qu’il était à deux doigts de trouver un accord avec Kerbadj qui voulait à tout prix s’attacher ses services.

Ghrib lui a demandé de patienter

Voulant régler le cas Derrag, le coordinateur de section, Ghrib, ne disposant pas de liquidés, a demandé à son joueur de patienter encore quelques heures avant de lui octroyer son ar- gent. Face à cette situation, Derrag a fixé un ultimatum à sa direction qui devait expirer hier soir. Dans le cas où son club ne parvien- drait pas à tenir ses engagements, l’enfant de Bou Ismaïl opterait cette fois-ci sans la moin- dre réticence pour une autre destination.

Derrag : «J’estime avoir trop attendu. Si on ne me donne pas mon passif dans les prochaines heures, je partirai ailleurs»

Dépité par la tournure des événements alors qu’il nourrissait l’espoir de rester au Moulou- dia, Derrag s’est montré très clair au sujet de son avenir au club. «J’estime avoir trop attendu alors que j’avais la possibilité de signer ailleurs. J’aime le Mouloudia mais il y a des limites. Si on ne me donne pas mon passif dans les pro- chaines heures, je préfère partir ailleurs et que

les Chnaoua me pardonnent», nous a ferme- ment indiqué le meilleur passeur de l’équipe de l’exercice précédent.

Daoud attend de toucher trois mois de salaire pour signer

Une nouvelle fois, Farid Daoud a fait mon- tre de beaucoup de maîtrise technique lors du match de la C1 contre l’Espérance de Tunis. Et pourtant, la mission de l’international espoirs n’était guère facile puisqu’il était face à un mi- lieu de terrain fourni des Tunisiens menés par Oussama Derradji. Après l’ouverture du score signée du numéro 10 de l’EST, Daoud a réussi, à travers une passe millimétrée, à mettre sur orbite Mohamed Megherbi qui a égalisé de fort belle manière dix minutes seulement après la banderille plantée au fond des filets de Az- zedine. Alors qu’on s’apprête à mettre le cap sur le prochain rendez-vous de la C1 face au WAC, Daoud n’a toujours pas signé son contrat. Après s’être entendu avec Omar Ghrib sur l’aspects financier du nouvel exercice, Daoud attend de toucher au moins trois mois de salaire pour apposer sa signature en bas du fameux document. Le joueur mouloudéen es- père que tout va entrer dans l’ordre avant le dé- part vers le Maroc prévu avant la fin du mois.

Hammar insiste toujours pour l’avoir moyennant un salaire de 90 millions

Ayant eu vent que le joueur mouloudéen, Daoud, n’a toujours pas signé en faveur du Mouloudia, le président de section de l’En- tente, Hammar, est revenu à la charge dans le but de le convaincre de rejoindre l’Aigle noir. Le deuxième homme de l’ESS a même proposé un salaire mensuel de 90 millions de centimes à l’international espoirs qui n’a nullement envie de changer d’air, du moins pour le mo- ment.

Il devra reprendre aujourd’hui les entraînements

Se trouvant actuellement auprès de ses proches dans sa ville natale de Tizi Ouzou, Daoud veut en profiter pour récupérer des ef- forts déployés durant une saison éreintante. D’ailleurs, Daoud devait faire l’impasse sur la séance d’hier pour se remettre aujourd’hui au boulot avec l’ensemble du groupe. T. Che

«Je sais qu’avec le Mouloudia je retrouverai ma place en sélection nationale»

Attafen «Depuis le match de l’EST personne ne s’est manifesté, alors que je suis convoité
Attafen «Depuis le match de
l’EST personne ne s’est
manifesté, alors que je suis
convoité par le NAHD»
fasse le déplacement à Casablanca comme
il est probable que je reste à Alger pour
m’entraîner et retrouver toutes mes
sensations. J’ai envie de réussir une
très grande saison au Mouloudia.
Vous devez savoir que tous les
gardiens qui ont fait un passage
au MCA, comme Benhamou et
Zemmamouche, ont retrouvé
une place en sélection
nationale. Est-ce votre
souhait ?
Bien évidemment. Je sais qu’en
venant au Mouloudia je vais re-
trouver tôt au tard ma place chez
les Verts. Avec le travail et de l’ab-
négation, je suis convaincu que j’y
arriverai.
Avez-vous été déçu de ne pas
avoir été retenu par le nouveau
sélectionneur national ?
Non pas du tout. Je respecte le choix
du nouveau sélectionneur. Mon seul souci
à présent et de retrouver ma forme pour
répondre aux attentes des dirigeants du
Mouloudia et des supporters. Et le fait de
réussir une grande saison au MCA devrait
m’ouvrir les portes de la sélection natio-
nale.
Entretien réalisé par
Tarek Che
Habituellement très discret, Billel Attafen a
dû sortir de son mutisme
pour exprimer ses inquié-
tudes concernant l’indiffé-
rence affichée par les
pensionnaires de Chéraga qui
ne se sont toujours pas manifes-
tés pour régler la situation de cer-
tains cadres : «Depuis le match
contre l’EST que nous avons joué avec
le cœur, aucun dirigeant ne s’est mani-
festé pour discuter de notre avenir qui
demeure dans le flou. En ce qui me concerne, j’attends qu’on
me parle pour être fixé sur les intentions du club car je suis très
convoité par le NAHD qui insiste pour m’avoir. La patience a des
limites. Je ne vais pas attendre éternellement.»
Azzedine a régle in extremis
son problème de passeport
Le gardien de but mouloudéen, Sofiane
Azzedine, s’est rendu à temps, avant l’expira-
tion de son passeport, ce qui l’aurait contraint
à reporter son départ à Casablanca dans le
cas où le stage serait maintenu. Azzedine a dû
se rendre en urgence chez lui à Bordj Me-
naïel pour régler son problème. Un départ
qui a été interprété par certaines personnes
comme un boycott du joueur dont la situa-
tion financière n’est pas encore régularisée. «Je me suis rendu en
urgence à Bordj Menaïel pour régler mon problème de passeport
qui allait expirer. Dieu merci, je m’y suis pris à temps et tout va
entrer dans l’ordre», indiquera le natif de Bordj Menaïel.
T. Che

Alors qu’on vous annonçait de retour à Sétif vous avez décidé de signer au Mouloudia… Je confirme aux Chnaoua que je viens de signer pour une saison au Mouloudia. Après avoir évolué dans de grands clubs comme la JSK et l’ESS, je viens de rejoin- dre les rangs d’un autre club très presti- gieux, le club le plus populaire du pays. Qu’est-ce qui a motivé votre choix alors que Serrar voulait vous garder ? Si j’ai quitté Sétif, c’est à cause de l’éloi- gnement de ma famille. Au Mouloudia, cela me permet de monnayer mes talents non loin de mes proches. Et puis il y a aussi le challenge sportif. Le fait que Ghrib ait affiché une grande volonté de me faire venir m’a beaucoup touché. Et, ma foi, je n’ai pas eu beaucoup de problèmes pour me mettre d’accord sur les modalités du transfert. Vous êtes conscient que les Chnaoua qui vous portent dans leurs cœurs attendent beaucoup de vous ? Sincèrement, ils m’ont toujours soutenu même dans les moments difficiles. Je leur promets que je vais donner le maximum pour aider ma nouvelle équipe. Mainte- nant, que je joue la Coupe d’Afrique ou non je serai toujours auprès de mes nou- veaux partenaires. Il se pourrait que je

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 09 ble que je reste à l’ASMO.»
N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011
09
ble que je reste à l’ASMO.»
20 juillet 2011 09 ble que je reste à l’ASMO.» Djallit optera pour le MCA au

Djallit optera pour le MCA au cas où il ne signerait pas aujourd’hui à la JSMB

Tandis que Omar Ghrib insiste toujours pour faire venir Djallit, celui-ci qui se trouve actuellement à Oran a rendez-vous aujourd’hui avec le manager général de la JSMB, Hakim Medane, ainsi que le président Tiab. Ce n’est que dans le cas où le joueur ne parviendrait à pas à un accord avec les responsa- bles béjaouis qu’il optera pour le Mouloudia d’Alger. C’est donc au- jourd’hui que tout se décidera concernant la venue ou pas de Djallit au MCA.

Vers la nomination de Badji au poste de manager général

Selon des sources proches du club, Omar Ghrib vient de trouver dernièrement un accord avec Fay- çal Badji afin que celui-ci soit le nouveau manager général du club. Après avoir donné son accord de principe, les deux hommes se sont donné rendez-vous prochainement pour peaufiner cette nouvelle asso- ciation. Du côté mouloudéen, on veut profiter de l’expérience et du vécu de Badji qui connaît parfaite- ment la maison mouloudéenne pour apporter sa pierre à l’édifice.

Coup de manivelle MCA

Bouhedda «Prêt à

revenir au Mouloudia»

Libéré au dernier mércato d’hiver pour un problème de poste budgétaire, Seddik Bouhedda avait été appelé à la rescousse pour jouer la rencontre retour de la C1 contre le Réal de Bangui qui avait eu lieu le 11 février dernier au stade de Rouiba. Mais depuis, le portier a re- joint les rangs de l’ASMO, club avec lequel il est sous contrat jusqu’au mois de décembre. A propos de la pos- sibilité de voir Seddik porter de nouveau le maillot vert et rouge, il nous dira avec beaucoup de franchise : «Je ne vous cache pas qu’on m’a contacté du côté mouloudéen. Il y a le comité de supporters et Hamid Souri qui ont pris at- tache avec moi pour me faire savoir que le MCA voulait me récupérer. Etant encore sous contrat avec l’ASMO jusqu’au mois de décembre, je suis prêt à récupérer ma let- tre de libération pour revenir au Mouloudia, mais sous certaines conditions. Je dois discuter avec Ghrib de mes trois stages d’une semaine chacun que je dois effectuer aux mois de septembre, octobre et novembre. Si nous parve- nons à trouver un accord sur ce point, je serai très honoré de revenir au bercail. Dans le cas contraire, il est préféra-

Il ne pourra pas jouer la Ligue des champions

La volonté de faire venir Bouhedda par la direction a pour unique but de l’utiliser en Ligue des champions. Or, ce ne sera plus pos- sible pour Seddik qui possède, certes, une li- cence africaine mais le fait d’avoir évolué dans un autre club contraindra son nouvel em- ployeur à faire les démarches pour lui obtenir une nouvelle licence CAF. C’est cette situation qui risque de refroidir l’ardeur des Moulou- déens qui voulaient faire revenir Bouhedda pour justement économiser une licence CAF d’autant plus que Chaouchi ne pourra pas prendre part à la C1 avec le MCA puisqu’il possède déjà une licence avec l’Entente de Sétif. T. Che

L’Allemand Abramczik proposé

Un entraîneur allemand, Rüdiger Abramczick, a été proposé hier à la direction du MC Alger. Agé de 55 ans, cet ancien international allemand, qui a notamment participé à la Coupe du monde 1978 avec la RFA, a no- tamment drivé Sarrebruck (Allemagne), Antalyaspor (Turquie), Levski Sofia (Bulgarie) et Kürnten (Autriche). Son dernier poste a été entraîneur du club letton Liepajas Metalurgs avec lequel il a été sacré champion de Let- tonie en 2009 et a participé aux tours préliminaires de la Ligue des champions. Titulaire du diplôme d’Etat d’entraîneur, ayant travaillé sous la direction de formateurs de renom dont Udo Lattek et Jupp Derwall, il aspire à mener une expérience en Algérie.

Derwall, il aspire à mener une expérience en Algérie. La direction veut renforcer le staff technique

La direction veut renforcer le staff technique

Alors que le staff technique mouloudéen se composait de quatre membres sous la coupe de Nourredine Zekri, il se retrouve désormais réduit au duo qui a dirigé le match choc de C1 face à l’EST. Mourad Benamer et Abdelhak Meguellati ne peuvent, à eux seuls, gérer toute l’équipe. C’est pour cette raison que la direction a décidé de chercher à recruter un adjoint qui épaulera Meguellati dans son nouveau rôle d’entraîneur en chef. Au moment où nous mettons sous presse, aucun nom n’a été évoqué par les pension- naires de Chéraga qui cherchent actuellement un technicien de métier pour renforcer le staff technique. T. Che

Douadi «Je signerai sans aucun problème après avoir touché mon passif de 150 millions»

Meilleur passeur de l’équipe pour sa première saison passée au Mouloudia, le chouchou des Chnaoua a rencontré hier Omar Ghrib pour tout régler avec lui avant de préparer le deuxième match de la Ligue des champions contre le WAC. El Eulmi Douadi nous a affirmé qu’il allait rempiler mais non sans avoir perçu les 150 millions de centimes que le Mouloudia lui doit. «J’ai rencontré Ghrib afin de lui parler de mon pas- sif. Pour ma part, je reste au club. Il n’y a aucun doute là dessus. Seulement, je ne signerai qu’après avoir tou- ché mon passif de 150 millions de centimes. Pour le moment, j’attends de percevoir mon argent que la direction a promis de m’octroyer dans les heures qui viennent», nous a confié celui qui a été titularisé à 19 reprises en championnat pour 1 727’ de jeu ponctuées par 2 buts et 5 passes décisives. T. Che

Ghrib l'a sollicité après le refus de Djouad et Drif

Tourqui refuse d'intervenir

le refus de Djouad et Drif Tourqui refuse d'intervenir Ce nul réalisé en Ligue des cham-

Ce nul réalisé en Ligue des cham- pions africaine face à l'ES Tunis a galva- nisé tous les Mouloudéens. Beaucoup ont commencé à avoir de l'espoir dans le but de voir le Mouloudia retrouver sa bonne santé, et surtout sortir de cette crise qui le secoue actuellement. Et c'est le même cas pour Omar Ghrib, coordi- nateur de la section football. Il était aux anges après ce nul au goût de succès. Pour cela, on croit savoir que l’entou- rage du dirigeant en question a com- mencé à bouger pour ramener un plus. Ces personnes ont même été déléguées par Ghrib pour jouer les entremetteurs avec l'ancien président de section sous l'ère du docteur Mes- saoudi, en l'occurence Tourqui pour lui demander d'aider le club. Omar Ghrib aurait même souhaité, par le biais de ces intermédiaires, le voir intégrer le conseil d'administration. Seulement, Tourqui, qui jouit du respect des supporters pour l'excellent travail qu'il a fait lors de son passage au Mouloudia de 2002 à 2006, a refusé cette proposition. Il a justifié cette décision par le fait que la situation est très compliquée. Néan- moins, dans les rouages du club, on nous a fait savoir que l'ancien numéro deux du club sous l'ère du D r Messaoudi, n'est pas du tout prêt à collaborer avec la direction actuelle. Tourqui n'est pas le premier à avoir refusé une telle proposi- tion. La semaine passée, nous avions révélé que Ghrib avait sollicité Djouad et Drif, mais il a essuyé un refus.

H. R.

sollicité Djouad et Drif, mais il a essuyé un refus. H. R. Le départ de Hadj

Le départ de Hadj Ahmed a été fatal à la direction

Les dirigeants incapables d'organiser un stage

H. R.

La réunion prévue hier a été reportée

Aouf nouveau président à partir de vendredi

Quel drôle de situation que vit actuellement le Mouloudia ! Sur le plan financier, les

caisses sont vides. Le coordinateur de la section football est obligé à chaque fois d'em- prunter des sommes d'argent chez certains particuliers. Mais il faut savoir que le pa- radoxe a atteint les sommets. L'actuelle direction est en effet incapable d'organiser un stage de préparation même dans des pays frontaliers, où on n'a pas besoin d'un visa, pour des raisons financières. Là, on peut dire que le départ de Rafik Hadj Ahmed qui s'occupait de l'organisation des stages et des déplacements a été tout simplement fatal

à Ghrib, lui qui l'a poussé vers la porte de sortie. Par le passé, le Mouloudia vivait tou- jours les problèmes financiers, mais Hadj Ahmed savait à chaque fois comment orga- niser les stages et profiter des prises en charge des sponsors. Ce stage prévu au départ

à Casablanca à partir du 20 juillet a été annulé pour manque d'argent. Si Hadj Ahmed

avait été toujours en poste, on n’en serait jamais là. Quelle honte ! Des choses sont de- venues normales chez les Mouloudéens, et c'est ça qui a conduit le club à une telle si- tuation.

Une réunion regroupant les membres du conseil d'administration devait avoir lieu hier. L'ordre du jour était d'accepter officiellement la démission de Abdelkader Bouhraoua de la présidence du conseil d'administration. D'ailleurs, dans une déclaration parue dans notre précédente édition, Bouhraoua nous a confirmé cette information : «Ça fait long- temps que j'ai démissionné de mon poste, mais je compte me retirer définitivement demain (NDLR : aujourd'hui) lors de la réunion du conseil d'administration. Les dirigeants doivent se trouver un nouveau président. Je veux me reposer.» Seulement, cette réunion a été re- portée au vendredi pour des raisons qu'on ignore. Au cours de cette réunion, c'est Sid Ali Aouf qui devrait prendre les rênes du club. Le trésorier général du CSA/MCA était déjà pressenti pour prendre la place de Amrous, mais ça ne s'est pas concrétisé.

H. R.

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup bas CRB Gamondi se cache pour disparaître L
N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011
Coup bas CRB
Gamondi se
cache pour
disparaître
L e désor-
mais ex-
entraîneur
du Chabab,
l’Argentin
Angel Miguel Ga-
mondi, qui se trouve
au Maroc, prépare ses
valises pour les Emi-
rats, au grand désarroi
de certains. La direc-
tion du CRB a patiem-
ment attendu sa
décision de prolonger
en lui remettant une
somme assez consé-
quente de ses arriérés
pour le convaincre de
diriger les Rouge et
Blanc cette saison. Sa-
chant son départ im-
minent, Gamondi
avait élaboré toute une
ruse pour remettre sa
décision aux calendes
grecques, mais c’était
sans compter sur
l’acharnement des di-
rigeants du Chabab
qui ont insisté en en-
voyant un émissaire
au Maroc. La confir-
mation de la signature
doit absolument don-
ner un coup d’accélé-
rateur aux éventuelles
négociations avec l’ex-
sélectionneur Abdel-
hak Benchikha. Se
trouvant en ce mo-
ment en Arabie Saou-
dite, il a répondu aux
sollicitations de clubs
a été une grosse dé-
ception parce que le
technicien albiceleste
voulant l’engager. Le
CRB doit par ailleurs
attendre l’issue des
a eu un comporte-
ment indigne.
Benchikha sera
incessamment
contacté
tractations pour affi-
cher publiquement
son intérêt pour Ben-
chikha.
Deux pistes
étrangères
En quête d’un en-
traîneur qui palliera le
départ de Gamondi, le
Chabab de Belouizdad
Dans le cas où la
piste locale n’abouti-
rait pas, la direction
du club dispose d’une
autre alternative, la
piste étrangère. Un
technicien lusitanien
et l’ancien entraîneur
blidéen, le Brésilien
Rubim, sont sur les ta-
blettes de la cellule de
recrutement. Rubim
serait, semble-t-il, le
mieux indiqué pour
succéder à Gamondi
du fait qu’il connaît
déjà le championnat
national mais les Be-
louizdadis ne pren-
draient aucune
décision le concernant
avant de connaître
l’évolution du dossier
de Benchikha.
Djamel Abed

Achiou au CRB ?

L’ancien stratège des Rouge et Noir, Hocine Achiou, li- béré par son club pour incompatibilité

L’ancien stratège des Rouge et Noir, Hocine Achiou, li- béré par son club pour incompatibilité d’hu- meur avec l’entraîneur en chef Hervé Renard, serait dans le viseur de certaines formations, à l’instar du CSC, du MCO du MCA et récemment du CRB. L’ex-international, quant à lui, étudie toutes les pro- positions mais son souhait serait de trouver un ac- cord avec un club de la ca- pitale, afin qu’il ne soit pas loin de sa famille. Les diri- geants du Chabab se se- raient mis à explorer la piste d’Achiou en atten- dant d’engager les pour- parlers de manière officielle. Le CRB, qui est appelé à jouer sur plu- sieurs fronts, aura incon- testablement à renforcer ses rangs et le comparti- ment du milieu n’en sera que plus étoffé si la venue de cet élément venait à se confirmer.

et le comparti- ment du milieu n’en sera que plus étoffé si la venue de cet
Le défenseur central Mohamed Herida compte faire de cette saison la sienne. Le changement d’entraîneur
Le défenseur central
Mohamed Herida
compte faire de cette
saison la sienne. Le
changement d’entraîneur
serait pour lui une
réelle opportu-
nité pour faire
valoir ses
qualités. Re-
légué au
banc des
rempla-
çants, le
joueur, qui
n’a disputé
que
quelques
bribes de
rencontres,
entend met-
tre tous les
atouts de son
côté pour im-
pressionner le
nouvel entraî-
neur et s’impo-
ser enfin en
titulaire. Le re-
crutement de Be-
nabderrahmane
d’une part et le
probable retour
d’Aksas d’autre part,
le pousseraient,
selon ses dires, à
cravacher davan-
tage.
Pour commencer,
où en est votre
situation avec votre
club ?
Je suis en ce mo-
ment en vacances
mais avant de par-
tir, j’ai eu un en-
tretien avec mes
employeurs en leur
donnant mon ac-
cord pour prolonger. Je si-
gnerai le contrat à mon re-
tour comme le reste de mes
coéquipiers qui sont en fin
de contrat.
Qu’avez-vous à dire sur
l’effectif de cette saison
et sur le recrutement ?
Contrairement aux précé-
dentes saisons où malheu-
reusement les départs et les
arrivées étaient incessants,
cette saison, la direction a
fait un travail considérable
en mettant les moyens pour
sauvegarder son ossature.
C’est une bonne chose pour
l’équipe qui ne sera pas han-
dicapée par la cohésion et
l’homogénéité. Quant au re-
crutement, toute arrivée est
la bienvenue, je ne suis pas
inquiet car je connais mes
qualités même la venue de
Cannavaro ne me perturbera
pas, un joueur ambitieux
doit se surpasser pour ga-
gner et mériter sa place.
Quel est votre sentiment
suite à la libération de
Maâziz qui a été votre
coéquipier depuis
les jeunes catégories ?
L’administration a voulu
mettre un terme à sa relation
avec Maâziz, c’est un choix.
Sur le plan personnel, je dé-
plore le départ de Maâziz
mais en football, malheureu-
sement, on est contraint, un
jour ou l’autre, d’aller voir
ailleurs. Cependant, sa libé-
ration ne devrait pas être
considérée comme un échec
parce que le nomadisme fait
partie de la vie des footbal-
leurs. Maâziz a les qualités
nécessaires et le mental pour
rebondir.

Herida : «Même le venue Cannavaro ne me perturbera pas »

La suspension de Gamondi maintenue, son départ est quasi certain, un commentaire ? Il faut rappeler que Ga- mondi a fait du bon boulot au CRB. Nous, les joueurs, avons appris beaucoup de choses à ses côtés et sa re- conduction a été vivement souhaitée. Par contre, le technicien qui aura à pren- dre l’équipe trouvera un ef- fectif prêt et une ossature à 90 % reconduite. Mais le changement d’entraîneur avantage beaucoup plus les joueurs qui n’ont pas eu assez de temps de jeu, comme c’est votre cas… Je n’en disconviens pas, parce que tout nouvel entraî- neur doit au préalable don- ner la chance à tout le monde pour avoir une idée précise. Je tirerai à profit cette aubaine pour prouver mes qualités et postuler à une place parmi le onze. Quels sont les objectifs du club ? Bien que le club soit mis dans de bonnes conditions, il serait malvenu de donner de faux espoirs à nos sup- porters, logiquement, on doit attendre au moins les premières journées du championnat pour être fixés sur nos objectifs. Néan- moins, il nous est interdit rater le début de la compéti- tion. L’expérience de la sai- son passée nous sera d’une grande utilité pour accom- plir un meilleur parcours. D. A.

10

Optimisme

et assurance

Malgré la crise financière que le Chabab a traversée à l’issue du championnat, les plus optimistes appréhen- daient une saignée massive des joueurs qui répondraient aux chants des sirènes les plus retentissants, de l’USMA et de la JSK entres autres. Tandis que les approximations et les doutes s’entremêlaient, la di- rection nouvellement installée s’est attelée à solidifier son as- sise en préparant un plan de bataille plutôt réussi. Le nouveau patron du Cha- bab, Azzedine Gana, a, lors de sa présentation, conditionné sa candidature par la recon- duction du bureau dans lequel figure le vice-président Moha- med Belaid qui, faut-il le sou- ligner, est le trait d’union de cette continuité prônée par les Rouge et Blanc. Affichant son optimisme pour la saison à venir, Mohamed Belaid est persuadé que son équipe est bien armée pour faire mieux que la saison écoulée et jouer, pourquoi pas, le titre et ce, malgré le recrutement effec- tué par les grosses cylindrées. Il a exprimé, en effet, son point de vue concernant le re- crutement effectué par les au- tres concurrents depuis l’ouverture du mercato esti- val : «Ils ont été très actifs et ont dépensé des sommes colos- sales sur des joueurs de bonne qualité, mais nous savons que nous avons une équipe très bonne. Au CRB, le but recher- ché était de mettre les bouchées doubles pour garder nos meil- leurs éléments tout en renfor- çant certains compartiments.» Les joueurs et incondition- nels du Chabab sont mainte- nant rassurés de pouvoir disputer le titre, voire même le remporter. «Nous allons être très forts la saison pro- chaine et malgré que certaines écuries aient dépensé sans compter, nous croyons tou- jours en nous car en football, la stabilité a toujours été un gage de réussite» a-t-il pour- suivi. «Il est évident que la sai- son à venir se présente sous de meilleurs auspices, beaucoup de points positifs sont relevés et cela nous encourage à persévé- rer et à fournir plus d’efforts en faisant un parcours digne de notre club. Les problèmes du Chabab se sont manifestés en fin de saison où les joueurs ne pouvaient pas se concentrer correctement. Cette saison, la sérénité retrouvée, ils de- vraient rester concentrés sur leur sujet : un parcours digne de la réputation de l’équipe» a- t-il ajouté.

D. A.

Meghout a donné son accord

Le milieu de terrain Sid Ahmed Me- ghout a appelé un dirigeant du Chabab avec lequel il a négocié son prolonge- ment pour lui donner son accord. Lors de la précédente réunion, Meghout n’a pas été très emballé par la proposition qui lui a été faite par ses employeurs. Après mûre réflexion, le joueur a fina- lement accepté de prolonger pour une autre saison au Chabab.

Djallit

s’éloigne

à boss qui

à Tiab, de

président

le

●●

grande

bâtir

une

compte

du

prévision

équipe

en

surtout

et

a bien l’annonce exercice

prochain

pour

moyens

les

tous

mettre

saison

grande

réussir

une

bons

de

recrutant

en

faire

songé

joueurs,

lESS,

lattaquant

venir

Selon

une

Djallit.

Mustapha

le

foi,

de

digne

source

de

point

le

était

sur

béjaoui

la

joueur

ce

signer

faire

dernier

mais

ce

JSMB,

des

échapper

pourrait

béjaoui

chairman

du

mains

déjà

qu’on

vu

de

côté

du

signataire

l’USMA.

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 A xial de nature , le jeune défens le
N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011
A xial de
nature
, le
jeune
défens
le
Merzouki
sera promu

Bachiri et Benchaïra reviendront aujourd’hui ou demain

Comme rapporté dans notre édition d’hier, des intermédiaires du club béjaoui ont pris attache, au courant de la semaine dernière, avec plusieurs défenseurs et parmi ces joueurs figurent bien sûr Redouane Bachiri et Azzedine Benchaïra qui se sont déplacés, avant- hier, à Béjaïa pour négocier leur éventuel transfert avec le président Tiab. Après le premier round des négociations, les deux joueurs n’ont pas trouvé un terrain d’entente avec la direction. Toutefois, selon des sources proches du club, la JSMB qui voudrait s’attacher les services de ces deux joueurs, leur aurait déjà fixé un autre rendez- vous pour aujourd’hui ou au plus tard demain afin de renégocier et éventuellement finaliser.

un autre rendez- vous pour aujourd’hui ou au plus tard demain afin de renégocier et éventuellement

eur de la JSMB, Amine Megatli, qui a rejoint l’équipe première en 2008, a été reconverti en arrière droit où il a joué les trois dernière saisons d’après dans ce même poste. Même si ce n’est pas son poste de prédilection, Megatli a réussi sa mission avec brio. La saison écoulée, et après l’arrivée de Meftah qui a joué à droite, Megatli a été reconverti encore une fois en arrière gauche. Cela n’a pas été du goût de l’enfant de Médéa qui a malgré tout accepté de faire des sacrifices dans l’intérêt de l’équipe. Ayant débuté la saison à gauche de la défense, Megatli s’est retrouvé en cours de saison soit arrière droit pour pallier la défection de Meftah ou bien dans l’axe en cas d’absence de Zafour ou Maïza. C’est dire que Megatli est un défenseur polyvalent qui a donné beaucoup à

l’équipe. En prévision de la saison prochaine, ce dernier ne veut plus revivre ce qu’il a vécu lors de l’exercice précédent et veut surtout se stabiliser et c’est pour cette raison qu’il a demandé au staff technique de récupérer son poste de prédilection dans l’axe de la défense à partir de la saison prochaine.

Tiab : «On trouvera une solution»

Interrogé sur ce sujet, le président Tiab estime que Megatli qui est le plus ancien de l’équipe malgré son jeune âge, est un enfant du club qui sera certainement le prochain capitane d’équipe. Le président affirme aussi que le staff trouvera une solution dés la saison prochaine. «Megatli est notre fils. On l’a adopté depuis qu’il était jeune. Aujourd’hui, il a fait ses preuves dans les postes où il a joué et donc il mérite amplement d’être notre prochain capitaine d’équipe. Pour ce qui est du poste qu’il a va occuper, je pense que le staff technique trouvera certainement une solution qui arrangera les deux parties, notamment le joueur qui reste parmi nos meilleurs éléments de l’équipe», a-t-il dit.

11

Coup de starter JSMB

de l’équipe» , a-t-il dit. 1 1 Coup de starter JSMB Après avoir réussi à convaincre

Après avoir réussi à convaincre les cadres de renouveler leurs contrats, le boss béjaoui, Zahir Tiab, s’est consacré à l’opération recrutement et la concrétisation des contacts ayant déjà été établis. La direction, qui est en contact avec un bon nombre de joueurs, n’a rien de garantie pour le moment sur ce plan- là. Mis à part le jeune Ouali qui s’est engagé pour une saison, aucune autre nouvelle recrue n’a signé du côté du club phare de la Soummam, et cela contrairement au volet relatif au renouvellement des contrats où le chairman béjaoui en est à 100% de réussite après avoir convaincu pas moins de huit joueurs, et non des moindres, la semaine écoulée. Il s’agit de Si Mohamed, Djebaret, Boukmacha, Bellakhdar, Maïza, Gasmi, Bouraba et Maroci. Ainsi, l’accélération du recrutement est impérative. Dans ce sens, le président béjaoui compte faire signer officiellement les joueurs convoités avant la semaine prochaine.

Opération recrutement

Megatli

refuse de

Tiab entre en action

Il veut un recrutement étudié et équilibré

Voulant éviter les erreurs des années précédentes, le président Boualem Tiab a déjà installé une commission qui s’occupe du volet recrutement. Celle-ci travaille en étroite collaboration avec le staff technique afin de définir les besoins de l’équipe. La direction du club béjaoui a décidé toutefois de ne recruter que selon les besoins de l’équipe. L’été dernier, la JSMB a fait venir pas moins de 12 nouveaux éléments, mais ce n’était pas un recrutement étudié ni équilibré. D’ailleurs, au cours de cet exercice, le club a souffert de son compartiment défensif à cause du manque de vraies doublures car le club n’a recruté que deux défenseurs pour cette saison contre plusieurs départs. Mais cette saison, et selon le président, le recrutement se fera d’une manière intelligente et rien ne sera laissé au hasard. Le renforcement de l’effectif concernera tous les compartiments, et la JSMB recrutera au maximum cinq autres joueurs ces jours-ci et peut-être un gardien.

Le président veut deux défenseurs, un milieu de terrain et deux attaquants

Dans son plan de recrutement, le président Tiab prévoit encore de recruter six autres joueurs. Ce dernier a besoin donc de trois défenseurs, un arrière gauche, un latéral droit et un axial. En plus de cela, Tiab veut aussi enrôler un milieu du terrain, même si ce compartiment est bien loti en qualité et en quantité. Malgré cela, le chairman béjaoui veut quand même faire venir un autre milieu de terrain offensif qui pourrait remplacer Zerdab. Pour finir, Tiab envisage de s’offrir les

services de deux bons attaquants pour permettre à son équipe de briller dès la saison prochaine surtout après le départ de Yannick N’djeng qui laissera certainement un grand vide devant.

«On doit surtout se renforcer en défense»

«C’est le compartiment le plus faible de notre équipe lors de la saison écoulée. On a encaissé pas moins de 38 buts sur des erreurs défensives. Je pense que ce n’est pas du tout normal pour une équipe qui joue les premiers rôles. Afin de mettre fin à ce problème, on compte bien se renforcer en défense par au moins trois bons éléments. On a besoin de deux latéraux, un arrière gauche et un sur le côté droit, mais aussi d’un axial. Pour le moment, on est en contact avancé avec Bachiri, Benchaïra et bien d’autres. On essayera de conclure avec eux le plus tôt possible», explique le président Tiab.

«Le recrutement d’un gardien n’est pas vraiment une priorité»

Dans ce même contexte, le président nous a fait savoir que le recrutement d’un gardien cet été n’est pas vraiment une priorité car son équipe possède déjà deux bons keepers qui sont en place et qui ont rempilé pour deux saisons. «Franchement, je pense que le recrutement d’un gardien n’est pas vraiment notre première priorité. On a déjà de bons gardiens, à savoir Si Mohamed et Djebaret qui ont renouvelé leurs contrats. Certes, on est sur la piste d’un jeune portier mais pour le moment, rien n’est encore fait car on comte aussi promouvoir notre jeune gardien de l’Equipe nationale junior, Merzouki, qui est aussi très bon», a-t-il dit.

S. A.

Mekkioui toujours hésitant

●● Alors qu’il a donné son accord de principe au boss béjaoui lors de la dernière rencontre avec lui, le défenseur de l’ASO, Mekkioui, semble indécis quant à son avenir. Le seul argument qui a poussé ce joueur à ne pas vouloir parapher son contrat avec le club phare de la Soummam tient au fait qu’il a reçu une proposition du CRB qui veut le chiper ainsi à la JSMB. Avec une offre financière plus conséquente, Mekkioui est bien parti pour parapher son contrat avec le Chabab qui lui a fait une proposition alléchante. Mekkioui sera-t-il encore un autre joueur de perdu pour la JSMB ? Réponse dans les toutes prochaines heures.

Un milieu de terrain burkinabé proposé

●● En plus des deux attaquants africains qui devront arriver à Bejaïa dans les tous prochains jours comme nous l’a fait savoir le président Tiab, un agent de joueur vient de proposer un milieu de terrain burkinabé évoluant dans le championnat belge. Cependant, la direction béjaouie a demandé un temps de réflexion pour trancher cette proposition.

jouer à droite

Le recrutement d’un arrière droit s’impose

Ainsi, la situation actuelle nécessite vraiment le recrutement d’un arrière droit pour remplacer Megatli qui a affiché son désir de jouer dans l’axe à partir de l’exercice prochain, car le seul joueur évoluant dans ce

poste, à savoir Rabie Meftah, a déjà opté pour l’USMA. Pour le moment, rien n’a été fait de ce sens, mais ce qui est sûr, c’est que la direction qui est en contact avec certains éléments évoluant dans ce poste, devrait impérativement assurer les services d’un arrière droit

plus vite possible pour

éviter tout problèmes lors de la saison prochaine.

Le jeune gardien international des U20, Merzouki, qui a été recruté par la direction de Tiab la saison dernière, est en train de s’illustrer avec les juniors et pourrait bien rejoindre l’équipe première la saison prochaine comme troisième gardien. Après quelques appariations la saison passée avec les

seniors, le staff technique, en collaboration avec l’entraîneur des gardiens,

a décidé donc de

réintégrer Merzouki d’une manière officielle en équipe fanion. Le travail et le sérieux de ce gardien à l’entraînement, lui ont valu une place parmi l’effectif de Bouali qui compte également promouvoir d’autres jeunes joueurs en équipe première afin de se conformer à la réglementation de la FAF qui exige d’avoir deux espoirs dans l’équipe la

saison prochaine.

La piste Mazouzi sera-t-elle écartée ?

Tout porte à croire que les dirigeants béjaouis vont écarter la piste du gardien Rafik Mazouzi. Approché par la direction des Vert et Rouge, ce gardien qui est toujours lié avec l’USMA pour une autre saison n’a pas donné encore une réponse définitive. Ces derniers jours, les contacts avec le gardien sont interrompus. La direction de la JSMB, qui compte donner la chance

à Merzouki aussi, va-t-

elle écarter la piste du gardien de l’équipe Olympique ? On le saura

dans tous prochains jours.

S. A.

12

1 2 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup de main MCO «Mehiaoui doit me faciliter

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

Coup de main MCO

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

«Mehiaoui doit me faciliter

Djebbari

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

mon intégration pour le bien du club»

F ace à la démission de Mehiaoui de la présidence de la SSPA, Youssef Djebbari, personne incontournable dans le

mode de vie des Hamraoua, s’est retrouvé le plus logiquement du monde comme potentiel successeur du sénateur d’Oran. Mais son retour aux affaires du club risque d’être plus compliqué. Comme à chaque fois dans ce genre de situation, le postulant à la présidence se voit obligé de faire toute une gymnastique pour se hisser à la tête du club. C’est le cas pour Djebbari qui est en train de frapper à toutes les portes pour espérer trouver le moyen idéal pour se réinstaller sur un fauteuil qu’il a cédé depuis trois ans déjà : «Personne ne pouvait rester indifférent. Bien que préoccupé par cette affaire de la démission de Mehiaoui, il a fallu que les supporters et le comité des sages m’interpellent pour que je m’assoie autour d’une table avec Tayeb Mehiaoui. On a eu

deux rendez-vous durant lesquels il m’a fait comprendre qu’il n’a pas l’intention de continuer sa mission à la tête du conseil administratif.»

«Il doit présenter sa démission à l’AG»

Parmi les conditions que Djebbari avait posées au président démissionnaire, celle de convoquer l’AG durant laquelle il annoncera son retrait officiel de la présidence du club. «Il doit démissionner de la présidence du club. Libre à lui de rester actionnaire ou pas, mais il doit laisser le club pour que je puisse effectuer mon retour car mon projet est de faire du Mouloudia l’actionnaire majoritaire de la SSPA par le biais de ses biens», dira Djebbari avant d’enchaîner : «Il y a aussi l’autre condition qui est celle d’ouvrir le capital. Personnellement, je n’arrive pas à situer le problème car plusieurs notaires ont refusé de prendre en charge ce dossier.»

«Le DJS s’est engagé pour la tenue de l’AG avant le 31 décembre»

Djebbari trouve que Mehiaoui a failli en matière de construction de la société. «Les résultats techniques étaient moyens car l’équipe pouvait mieux faire s’il y avait une certaine

stabilité au niveau de l’effectif mais surtout à la tête de la barre technique car l’équipe marchait bien sous la houlette de Cherif El Ouazzani. Je ne vois pas pourquoi on l’a lâché», affirme Djebbari avant d’ajouter : «Le problème du Mouloudia réside dans sa société. En tous les cas, le DJS m’a appelé hier pour me donner des garanties au sujet de la société. Il m’a fait savoir qu’il allait appliquer avec rigueur les lois en exigeant la tenue de l’AG avant la fin de l’année mais il va aussi lui demander d’ouvrir le capital comme le stipule le décret ministériel qui demande aux clubs d’ouvrir la société.»

«On doit revaloriser les biens et le logo du club»

Toujours concernant la société, l’ancien président du club pense que c’est grave d’évaluer le MCO à 300 millions de centimes comme le démontre le document de l’expertise dont une copie se trouvait entre les mains du président : «Mon objectif est de faire du MCO le principal actionnaire du club par le biais de ses biens car le local de Abbane Ramdane

vaut plus que dix milliards, sans parler de son logo qui vaut encore plus. Pour cela, il faut que Mehiaoui se retire de la présidence du club mais ouvre aussi le capital car je ne vais pas rendre publique la somme que je vais injecter au club puisqu’il y aura à mes côtés plusieurs industriels du pays.»

«Si on ramène Alain Michel, c’est pour jouer le titre»

Au courant de la venue d’Alain Michel, Djebbari, qui était un adapte du technicien étranger, pense que la venue de l’ancien entraîneur du MCA est une bonne affaire pour le MCO à condition que les dirigeants arrivent à lui monter une grande équipe : «Si on mise sur un technicien de la qualité de Michel, c’est qu’on a l’intention de jouer pour le titre. J’espère seulement qu’on arrivera à recruter de bons éléments. En tous les cas, on a décidé, en concertation avec les membres du comité des sages, de laisser le club en paix. Le temps que les dirigeants arrivent à se concentrer sur le recrutement afin qu’on ne nous taxe pas de perturbateurs.»

A. L.

afin qu’on ne nous taxe pas de perturbateurs.» A. L. Benattia, réponse vendredi qu’elles arrivent à

Benattia, réponse vendredi

qu’elles arrivent à trouver un terrain d’entente dès leur prochaine rencontre, puisque Benattia a promis de revenir prendre part à un nouveau round de négociations vendredi prochain. Même son de cloche chez le P-DG de la société, Larbi Abdelilah, qui pense que le premier contact entre les deux parties était positif :

«On a déjà convaincu le joueur à négocier alors qu’il avait, aupa- ravant, pris la décision de quitter le MCO. C’est déjà un premier pas. En tous les cas, on finira par s’entendre dans les jours à venir.»

Le longiligne stop- peur des Rouge et Blanc qui a dû termi- ner prématurément la
Le longiligne stop-
peur des Rouge et
Blanc qui a dû termi-
ner prématurément la saison
suite à une méchante bles-
sure face à l’ASO a repris le
chemin des entraînements
en solo avec en plus des
séances de rééducation. Il
devra être prêt pour la re-
prise des entraînements
avec le groupe le 31 juillet.
Peut-on savoir où en est
votre état de santé ?
Ma blessure n’est plus qu’un
lointain mauvais souvenir car
cela fait longtemps que j’ai
commencé à courir avec
quelques séances de rééduca-
tion. Je ne ressens aucune dou-
leur. Donc, je serai prêt pour le
service.
Justement est-ce que vous serez
prêt pour la reprise des
entraînements le 31 juillet
prochain ?
Oui, bien sûr. Du moment que
je m’entraîne le plus normalement
du monde, je pense pouvoir être
présent à la reprise des entraîne-
ments. Même le médecin m’a donné
le feu vert pour reprendre le travail.
Donc, je serai opérationnel dès la
reprise des entraînements.
Mais l’on ne sait pas encore avec
quelle équipe vous allez
reprendre l’entraînement
puisque vous êtes en fin de

●● Le premier round de négociations entre Madjid Benat- tia et Mehiaoui n’a rien donné puisque le joueur n’a pas encore paraphé son contrat. Néanmoins, les deux parties ne sont pas loin de trouver un terrain d’entente sur le plan financier. C’est l’impression qui se dégage du discours des deux parties. En effet, le joueur, qui se trouve actuellement en vacances, a fait un in- tervalle pour pouvoir se rendre au bureau du prési- dent et entamer les négociations. Bien que les deux parties campent sur leur proposition, il se peut

Zidane «C’est au MCO que je me sens à l’aise»

contrat avec le MCO ? En principe, je dois rester au MCO car c’est la seule équipe où je me sens à l’aise. Je suis passé par l’USMA et Annaba, des équipes avec lesquelles j’ai connu des hauts et des bas mais il ne faut pas se voi- ler la face, c’est seulement au MCO où je me sens chez moi. Donc, il n’est pas question pour moi d’aller ailleurs et tenter une autre aventure au risque de connaître une autre cassure. Je cherche surtout la stabi- lité au MCO. Vous avez discuté avec les responsables du club. Quelle décision avez-vous prise ? En principe, je dois rempiler pour une autre saison. Je me suis pratiquement entendu sur tout avec le président. On m’a fixé un rendez- vous pour jeudi prochain. Norma- lement, je dois parapher mon contrat ce jour-là. Pourtant, vous avez eu plusieurs contacts ? Personnellement, je ne suis au courant de rien. J’ai passé quelques jours auprès de ma famille loin du monde du football. C’est mon ma- nager qui s’occupait des contacts mais je l’ai avisé que je dois rempi- ler au MCO. Je n’ai pas eu beaucoup de soucis à me faire. Le départ de Ouasti et Belabbès devrait vous ouvrir largement les portes de la titularisation dans l’axe, n’est-ce pas ? Non pas du tout. Du moins, ce

n’est pas la raison qui m’a poussé à choisir de rester car comme je l’ai dit, c’est la stabilité qui me pousse à ne pas changer d’air. Je me sens à l’aise, comme chez moi au MCO. Ce club m’a permis de retrouver mon top niveau, donc il vaut mieux pour moi que je reste. Le départ de certains cadres de l’équipe ne vous inquiète-t-il pas ? C’est sûr ! Le MCO a pu réaliser une saison presque parfaite grâce à son groupe. On avait croisé les doigts pour que le groupe ne lâche pas car notre objectif est de faire mieux que la saison passée. Mal- heureusement, des joueurs comme Berradja, Aïssaoui et autres Belab- bès ne courent pas les rues. Ce sera difficile de pallier leur départ. Je leur souhaite bon vent et que l’équipe arrive à leur trouver de bons remplaçants. Par contre, il y a l’arrivée de l’entraîneur Alain Michel à la tête de la barre technique. Comment avez-vous appris cette nouvelle ? Que voulez-vous que je vous dise ? Alain Michel est un entraî- neur qui a fait ses preuves au MCA. Les responsables du MCO sont cer- tainement conscients de ce choix. Nous les joueurs, on est là pour tra- vailler sous la houlette de n’importe quel coach. Qu’il soit le bienvenu parmi nous ! Entretien réalisé par Amine L.

Tout pour convaincre Achiou

●● Apparemment, les contacts avec le meneur de l’USM Alger sont arri-

vés à un stade très avancés. En effet, les responsables du MCO insistent sur l’ex-international et sont revenus

à la charge avant-hier soir en propo-

sant au joueur d’entamer les négocia- tions. Achiou, qui semble très intéressé à l’idée de tenter une aven- ture dans le club phare de l’ouest du pays, aurait demandé un temps de réflexion de 48 heures. Le temps de régler des affaires personnelles et venir entamer les négociations avec la direction oranaise qui semble, pour sa part, vouloir mettre le pa- quet pour réaliser ce premier coup d’éclat.

On s’intéresse aussi à Abdouni

Dans les bois, les responsables du club oranais ne savent pas par qui

épauler Fellah qui vient de prolonger son contrat. En effet, plusieurs por- tiers ont été contactés et le dernier à entrer dans la liste des dirigeants est un autre Usmiste, en l’occurrence Meroune Abdouni, qui vient d’être officiellement approché par les res- ponsables du club. Après Maâzzouzi dont la piste risque d’être abandon- née, voilà que les dirigeants songent

à un autre portier. Cela prouve qu’on

n’a pas l’intention de renouveler à El

Ghoul qui se trouve actuellement en vacances à l’étranger.

Achouri était hier à Oran

●● Apparemment, Alain Michel tient à son assistant, Kamel Achouri. Son ancien adjoint au MC Alger se trouvait en effet hier à Oran pour né- gocier avec les dirigeants du MCO.

Eudu Dagoulou, c’est presque fait !

●● Les responsables du Mouloudia d’Oran auraient trouvé un terrain d’entente avec le buteur de la Centra- frique, Eudu Dagoulou, qui a été l’au- teur du premier but de sa sélection face à l’Algérie. Le joueur et son ma- nager ont donné le OK. Il ne reste que la signature, a-t-on appris. A. L.

N° 1630 Mercredi 20 Juillet 2011 13 Coup fort USMH Bechouche : «Le départ de
N° 1630 Mercredi 20 Juillet 2011
13
Coup fort USMH
Bechouche : «Le départ
de certains joueurs, une
aubaine pour les jeunes»
Djabou,
Parlant des départs de
certains éléments consi-
dérés parmi les cadres
de l’équipe la saison pas-
sée, Bechouche pense
que le départ de tous
ces éléments est une
bonne chose pour cer-
tains jeunes issus du ré-
servoir comme Touahri
Benayache ainsi que
certaines nouvelles re-
la surprise de Laib
P our combler le vide
laissé par les dé-
parts de Boualem
et Boumechra, la
direction du club
crues. Il y aussi Limane,
le gardien de but, qui aura sûrement l’occasion
de jouer plus souvent surtout que Doukha est
appelé à être souvent en stage avec l’Equipe na-
tionale. Cette saison, les choses seront diffé-
rentes. Limane et Mahfoud sont deux jeunes
l’USMH. Les deux hommes ont
rendez-vous la semaine pro-
chaine. Selon une source proche
de la direction de l’USMH, Dja-
bou pourrait devenir harrachi
dans les jours à venir car le prési-
dent de l’USMH serait prêt à ra-
cheter le contrat du joueur au
club sétifien. Laib, qui devra ren-
contrer Serrar dans les prochains
jours, garde l’espoir de convain-
cre le boss de l’Entente
par l’idée de revenir à
El Harrach. Ainsi, il
paraphera sa licence
en début de semaine
prochaine. Il de-
viendra ainsi la se-
conde recrue de
l’USMH.
gardiens, ils n’ont pas l’expérience de Doukha.
Limane a certes un statut d’international olym-
pique à défendre. Il doit donc travailler davan-
tage pour être en concurrence avec Doukha.
Laib s’entretient
avec Serrar
…et sera la
seconde
recrue
officielle après
Aissaoui
«Avec le recrutement, il y aura
une grande concurrence»
Pour ce membre du staff technique, le recru-
tement de certains nouveaux éléments devrait
susciter une plus grande concurrence que ce
soit en attaque, en défense ou au milieu.«La
venue de certains éléments est une très bonne
chose pour l’équipe. Certes, on peut dire que l’ef-
fectif de cette saison renferme de bons éléments,
mais il y a des joueurs qui sont encore perfecti-
bles. Quant aux nouvelles recrues, certaines pos-
sèdent des capacités pour être des concurrents de
taille pour les habituels titulaires. Il y a aussi des
jeunes qui, avec une plus grande volonté, peu-
vent donner un plus à l’équipe. Tout cela me
laisse croire que la concurrence sera bien relan-
cée.»
harrachi a entrepris des contacts
avec le meneur de jeu sétifien,
Abdelmoumene Djabou. N’ayant
jamais pu s’adapter à l’environne-
ment du club ainsi qu’au style de
jeu de l’équipe sétifienne, Djabou
aurait émis le vœu de revenir à El
Harrach. Sitôt au courant de cette
information, des responsables de
l’USMH ont pris contact avec le
lutin sétifien par téléphone. Par la
suite, il y a eu une rencontre entre
Djabou et un responsable de
l’USMH. Cette rencontre s’est sol-
dée par un accord de principe du
joueur. Pour l’instant, les pour-
parlers sont en voie d’aboutir à un
accord final entre le joueur et
Laib qui a négocié avant-hier
avec le joueur. Cela dit, après l’ac-
cord trouvé entre les deux parties,
il reste aux dirigeants de l’USMH
de régler le problème de la libéra-
tion. Lié par contrat jusqu’en
2012, Djabou est soumis à libéra-
tion. Mais dans l’entourage du
club, on apprend que Serrar serait
prêt à négocier le montant du
transfert avec son homologue de
Soulagé d’avoir convaincu Dja-
bou de retourner au bercail, Laib
n’a pas oublié non plus de contac-
ter le président de l’ESS, Abdelha-
klim Serrar, avec qui il a eu un
entretien de quelques minutes
durant lesquelles il lui a annoncé
la «mauvaise» nouvelle. Le pre-
mier responsable de l’USMH a
tenu néanmoins à l’informer que
Djabou ne veut plus porter les
couleurs de l’Entente la saison
prochaine et c’est à l’USMH qu’il
veut jouer.
Il signera sa licence
en début de semaine
Durant 48 heures seule-
ment, la direction harra-
chie a réussi un très bon
coup en matière de trans-
fert en recrutant, dans un
premier temps, le milieu
de terrain offensif Abbès
Aissaoui pour une durée
d’un an, avant de réussir à
convaincre le prodige Dja-
bou de renforcer les rangs
d’un groupe harrachi qui
sera nettement plus fort l’an
prochain, surtout que Laib
ne devra nullement se
contenter de deux nou-
velles recrues seulement.
N. R.
Djabou, qui connaît déjà la
maison harrachie, était très excité
Djeghbala tergiverse
C’est presque conclu avec Gharbi Selon une source proche de la direction fléchir avant de
C’est presque conclu avec Gharbi
Selon une source proche de la direction
fléchir avant de rendre une réponse. Ce
dirigeant
du club,
on apprend que le milieu de ter-
rain Gharbi est sur le point de renouveler sa
licence à l’USMH.
Les négociations finan-
cières entre le joueur et le président du club
ont eu lieu jeudi et se sont achevées avec une
qui a assisté aux négociations et que nous avons
interrogé s’est montré très optimiste quant à un
accord final avec le joueur : «Les négociations se
sont très bien déroulées. Il reste une petite diffé-
petite différence entre la somme exigée par
le joueur et celle proposée par Laib. Notre
rence d’argent mais je suis optimiste car, franche-
ment, je ne pense pas que cela va coincer pour
une
différence
qui n’excède pas
30 millions
de cen-
source
nous a
révélé
que cette
différence
times.» Si l’on tient compte des propos de ce diri-
tourne
autour
de
30
millions
de
cen-
times. Gharbi a demandé 24 heures pour ré-
geant, on suppose que pour Gharbi, les choses
sont sur le point d’aboutir.

Aissaoui : «Ce retour est la preuve de mon attachement à l’USMH»

: «Ce retour est la preuve de mon attachement à l’USMH» Une année après votre dé-

Une année après votre dé- part de l’USMH, vous voilà de retour au club. D’abord, quels sont vos sentiments ? Je ne peux vous décrire la joie que je ressens à l’idée de revêtir le maillot de ce prestigieux club. Quand j’ai quitté l’USMH la sai- son passée, je l’ai fait avec beau-

coup de regret. J’avais pris une décision à la hâte mais, par la suite, j’ai regretté. D’ailleurs, cela m’est resté en travers de la gorge et c’est surtout cela qui m’a empêché de réussir ailleurs. Vous aviez quitté l’USMH pour le MCO, mais, quelques mois plus tard,

vous deviez revenir. C’était au mercato d’hiver. Qu’est- ce qui vous en a empêché ? Je devais en effet retourner mais cela n’a pu se réaliser. Il n’y avait aucune possibilité de revenir vu mon engage- ment avec le MCO. Vous savez, quand on est lié par contrat avec un club, il est difficile de le quitter. J’ai passé une saison au Moulou- dia d’Oran. Maintenant, je me retrouve libre de tout en- gagement. Vous étiez annoncé au MCA. Finalement, on vous retrouve à l’USMH. Peut- on connaître les raisons ? Certes il y a des raisons qui m’ont poussé à changer d’avis, mais je préfère les garder pour moi. C’est peut-être une ques- tion de destin aussi. Votre retour à l’USMH est considéré comme une sur- prise. Comment se sont faits les contacts ?

En fait, malgré mon départ l’année passée, je n’ai jamais rompu le contact avec certains dirigeants. Ces derniers ont tou- jours émis le vœu de me voir porter les couleurs de l’USMH une nouvelle fois. Si mon retour paraît comme une surprise, c’est parce que les contacts se sont faits de façon très discrète. Per- sonne n’était au courant de mes contacts avec les dirigeants et que j’étais sur la liste des recrues de l’entraîneur Charef. Vous avez signé un contrat d’une année, peut-on connaître vos ambitions ? Mon retour à l’USMH est un des objectifs que je me suis tra- cés. Maintenant, je veux retrou- ver mes sensations après une saison presque ratée. Grâce à mon expérience, je pense pou- voir apporter un plus à cette jeune équipe. En tout cas, c’est cela mon ambition.

Entretien réalisé par Nacereddine RATNI

En contact avec plusieurs clubs dont le CRB et l’USMA qui veulent s’attacher ses ser- vices, le milieu harrachi, Ab- delmalek Djeghbala, n’arrive pas à trancher quand à sa fu- ture destination. Soumis à une pression terrible depuis quelques jours, l’enfant de Touggourt continue de tergi- verser. Les Harrachis, de leur côté, tentent de faire pression sur le joueur pour le convaincre à rempiler.

Le président n’est pas inquiet concernant les anciens

Alors que la priorité est souvent donnée aux cadres de l’équipe en fin de contrat, le président Laib reste très confiant quant au maintien de la majorité de ses meilleurs éléments, à l’exception de deux ou trois joueurs qui seront tentés par l’idée de changer d’air, à l’instar de Djeghbala.

l’idée de changer d’air, à l’instar de Djeghbala. Legraa négociera aujourd’hui Faisant partie des élé-

Legraa négociera aujourd’hui

Faisant partie des élé- ments qui n’ont toujours pas négocié leur nouveau contrat, le défenseur harra- chi Legraa est attendu cet après midi par le président Laib. Ce dernier, qui a déjà réussi à arracher l’accord de plusieurs éléments de l’exercice précédent, espère convaincre ce joueur qui fait partie des éléments clés dans l’échiquier de Charef. Lié à l’USMH par un contrat qui expire l’année prochaine, Legraa n’a pas d’autres solutions que de donner son ac- cord au président harrachi. Mais ce dernier doit aussi estimer son joueur à sa juste valeur.

que de donner son ac- cord au président harrachi. Mais ce dernier doit aussi estimer son
Félicitations La famille Sokri d’El Harrach a appris avec beaucoup de joie la réussite au
Félicitations
La famille Sokri d’El Harrach a appris avec
beaucoup de joie la réussite au bac de leurs
nièces Sokri Nesrine et Benmesbah Ilda. En cette
heureuse circonstance, leur oncle Rachid leur
présente ses vives félicitations et leur souhaite
d’autres réussites dans leur cursus universitaire.

14

1 4 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup pour coup ESS Yekhlef «J’hésite toujours entre

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

Coup pour coup ESS

Yekhlef

«J’hésite toujours entre l’Entente

et l’USMA»

Démentant Ghrib qui l’a annoncé au MCA

Le manager de Yalaoui affirme

qu’il sera bel et bien ententiste

S uite aux déclara- tions du président de la section foot- ball du MCA, Omar Ghrib, qui a

affirmé avoir arraché la si- gnature de l’ailier gauche Nabil Yalaoui avant son dé- part en Turquie, le manager

de l’ex-Canari a tenu à dé- mentir les propos du diri- geant mouloudéen, affirmant qu’il signera bel et bien à l’Entente dès son retour de vacances

Yallaoui de retour le 23 juillet pour signer à l’Entente

Voulant en connaître plus sur cette affaire, le manager du joueur nous a affirmé que Yalaoui sera de retour au pays le 23 juillet prochain

pour parapher son contrat en faveur de l’En- tente, comme nous l’avons déjà conclu avec la direction sétifienne.

les responsables moulou- déens ont certes négocié avec lui la possibilité de le recru- ter,
les responsables moulou-
déens ont certes négocié avec
lui la possibilité de le recru-
ter, mais Yalaoui n’a donné
aucun accord définitif à
Ghrib.

Il n’a jamais signé de contrat à l’aéroport

Même s’il nie que le joueur ait signé son contrat à l’aéroport tout juste avant son départ en Turquie, le mana- ger reconnaît que

Yallaoui jouera à l’Entente, sauf si….

Et pour mettre fin à toute spéculation dans cette affaire, notre interlocuteur nous a af- firmé que Yallaoui signera bel et bien à l’Entente, sauf si la direction sétifienne change d’avis au final.

La direction prépare la signature du joueur pour ce samedi

Vu que la direction tient au recrutement de Nabil Yalaoui

pour venir garnir l’effectif sé- tifien, elle a d’ores et déjà dé- buté la préparation du contrat du joueur qui devra le signer samedi prochain, officialisant ainsi sa venue à

L’ESS.

Kheireddine R.

Tout le monde ne parle que de Yekhlef ces der- niers temps, mais per- sonne ne connaît votre décision… Sincèrement, j’hésite toujours entre la possibi- lité de rejoindre l’USMA ou de rester à l’Entente. Mais tout sera réglé dans un avenir très proche.

Peut-on connaître vos conditions pour rester à l’Entente ? J’attends toujours d’en- caisser mon dû comme me l’a promis Serrar du- rant notre dernière ren- contre, mais je ne vous cache pas que je com- mence à m’inquiéter car cela fait déjà trois jours que Serrar ne m’a plus contacté. C’est donc une question d’argent… Ce n’est pas que l’argent soit une obsession pour moi, mais

cun doit défendre ses inté- rêts, surtout que je suis en contact très avancé avec les dirigeants usmistes et je veux donc trancher mon avenir dans les plus brefs des délais. Comment se passent les choses pour vous ac- tuellement ? J’espère que j’aurai bien- tôt mon argent pour dis- cuter de nouveau avec les dirigeants sétifiens concernant la saison pro- chaine. En tous cas, je veux partir la tête haute de Sétif. Pour l’USMA, ils m’attendent toujours, mais je dois régler avant tout ma situation à l’Entente. On vous laisse le soin de conclure… J’espère juste que le pu- blic ne va pas me considé- rer comme un matérialiste, car je ne pense pas à l’argent mais plutôt à la manière de res-

Hadj Aissa attendu la semaine prochaine Benmalek pisté par l’ASK cha- Alors que la direction
Hadj Aissa attendu
la semaine prochaine
Benmalek pisté par l’ASK
cha-
Alors que la direction de l’ASK a songé récemment au
portier Benhamou, c’est finalement un autre gardien
Selon le frère du capitaine d’équipe sétifien,
le numéro 10 Lezhar Hadj Aissa devra venir la
semaine prochaine à Sétif pour évoquer son
avenir, surtout que le joueur n’a toujours pas
tranché la décision à prendre pour la suite de sa
carrière.
sétifien qui pourrait pallier le départ de Benkhodja. Le jeune
Benmalek pourrait être prêté au
club khroubi pour une durée
d’une saison. Une
hypothèse qui ne déplaît
En cas de retour donc de Hadj Aissa à Sétif en début de semaine
prochaine, une rencontre entre le joueur et Abdelhakim Serrar sera
même prévue durant la journée du dimanche durant laquelle l’ex-
président sétifien fera de son mieux pour persuader le natif de Batna à
poursuivre son aventure avec l’Entente.
pas au jeune
international espoirs
qui nous a même
affirmé qu’il a reçu
un contact de la
part des dirigeants
khroubis, sauf qu’il
attend juste le
retour de Serrar
avant de trancher
d’une manière
définitive cette affaire.
Sadi
veut
rencontrer
Hemmar et Serrar
Makhlouf
pourrait
s’engager avec
le MCA
ter, ou de quitter l’Entente
par la grande porte. Je
ne suis pas un
joueur à problème.
J’ai toujours dé-
fendu les cou-
leurs du club en
Il pourra rencontrer Serrar
dimanche prochain
ASK
Après la première réunion entre le
directeur technique des jeunes
catégories, Naceredine Sadi, et le
président Hassan Hemmar, le
premier attend de nommer d’une
manière officielle les nouveaux
techniciens et cela durant une
seconde réunion avec la
présence, cette fois-
ci, de Serrar.
Alors que l’Entente était tenté un certain
temps par le profil du jeune attaquant
Makhlouf, auteur d’une saison honorable
avec 16 réalisations en championnat
régional, lui qui a brillé de mille feux avec
les juniors eulmis en inscrivant 24
réalisations par le passé, elle risque de
voir ce joueur très prometteur
s’engager durant les heures à venir
avec le Doyen qui semble tout
proche de conclure cette
opération.
étant toujours
fier d’avoir par-
ticipé aux sa-
cres de
l’Entente ces
dernières an-
nées.
Kheireddine R.

Boutrik, troisième recrue de l’ASK

L a campagne de recrutement continue pour les Khroubis. Après la signature officielle de Bellatar et Bakha, lundi soir, c’était au tour d’un nouvel élément de s’engager

avec les Diables Rouges. Il s’agit du gardien de but du MCEE, Boutrik, qui a rencontré les dirigeants khroubis dans la soirée de lundi à l’hôtel Arc-en-ciel au Khroub. Après un round de négociations qui n’a pas duré longtemps, c’est à 23 heures que l’ex- portier de l’USMH et du MCEE a signé un contrat qui le liera à l’ASK pour les deux prochaines saisons. Boutrik aura la lourde tâche de combler le départ de Benkhodja et de faire de bonnes prestations la saison prochaine avec ses nouveaux coéquipiers qui tenteront de réaliser une année spéciale.

Le Franco-Algérien Boudaoud aurait signé hier

Il sera probablement le quatrième nouvel élément de l’ASK cet été. Il est Franco- Algérien. Il s’appelle Yacine Boudaoud, un arrière droit qui jouait l’année dernière au FC Châteauroux, avec avant un petit passage dans le championnat portugais. Ce nouveau joueur, qui fera ses premiers pas dans le championnat algérien, a rencontré, hier après-midi, les dirigeants khroubis dans les locaux du club. D’après notre source, l’émigré aurait accepté l’offre et il aurait même signé son contrat hier soir. Comme les trois nouveaux joueurs, Boudaoud, qui est un joueur polyvalent, s’engagera avec l’ASK pour deux ans.

Hadjaoui fait de la surenchère et n’intéresse plus les Rouges

Il fait tout pour ne pas venir au Khroub. Le portier de l’ESS, Samir Hadjaoui, n’intéresse

plus les responsables khroubis. Sans aucune gêne, Hadjaoui a passé les dernières heures

a esquiver les rendez-vous avec les

Khroubis et à donner des raisons totalement farfelues, tout cela dans le seul but de gagner du temps et faire monter les enchères. Hadjaoui, qui n’a aucun contact de la part des équipes de Ligue 1 prétend être sollicité par beaucoup de clubs de l’élite, des pratiques connues sur le marché algérien pour faire monter la sauce et finir, dans la majorité des cas, au chômage.

On veut garder Toual

Devant les agissements de Hadjaoui et la cherté de certains portiers sur le marché, la direction de Dib préfère prolonger le contrat du gardien, Hassen Toual. Ce dernier a négocié précédemment, et, d’après certaines informations, le gardien a demandé un temps de réflexion avant de rendre une réponse. Toual, qui a de grandes qualités, connaît parfaitement la maison et s’il décide de prolonger son bail au Khroub, cela relancera la concurrence avec le nouveau venu, Boutrik, qui veut, lui aussi, une place de titulaire.

Le CABBA propose 780 millions à Ziad

Il est des rares cadres qui sont un peu durs

à convaincre de prolonger leur séjour au

Khroub. Il s’agit du milieu du terrain, Rabeh Ziad. Ce dernier, après avoir passé deux ans à l’ASK, est très courtisé ces derniers jours par des équipes des Ligues 1 et 2. Nous avions même mentionné dans ces mêmes colonnes que le CABBA insistait pour l’avoir dans ses rangs. Nous avons appris hier que les dirigeants de cette équipe ont proposé une belle somme à

Mesfar intéresse le Club Africain

L’attaquant khroubi fait saliver beaucoup d’équipes de Ligue 1, mais la nouveauté est que le joueur fait aussi rêver des équipes étrangères. Le premier contact offi- ciel est venu avant-hier de la part d’un manager tuni- sien. Ce dernier a atterri au Khroub il y a deux jours. L’agent envoyé par la direction du Club Africain vou- lait voir la direction khroubie au sujet de Mesfar. Ce dernier, qui est encore sous contrat jusqu’en 2013 n’est pas très chaud à cette idée car, pour lui, le plus impor- tant dans la période actuelle est d’avoir un salaire inté- ressant à l’ASK. Un souhait qui s’est vite réalisé avant-hier, car le joueur ne touchera plus ce salaire misérable de 5 millions.

«Le Club Africain n’est qu’un contact, mais j’ai eu ce que je voulais, donc je reste»

Contacté pour avoir de ses nouvelles et en savoir plus sur ce contact venu de Tunisie, l’attaquant khroubi, le natif de la nouvelle ville nous a répondu avec une re- marquable franchise : «Je suis bien au Khroub. J’ai eu ce que je voulais, mon augmentation de salaire a été ac- ceptée par la direction. J’ai prolongé mon contrat jusqu’en juin 2013. Que demander de plus ! Pour ce qui est de la piste tunisienne, je crois que c’est un simple contact, venu juste après la signature de mon nouveau contrat. Donc, c’est sans regret et je ne changerai pas d’avis. C’est le destin.» Abdou H.

je ne changerai pas d’avis. C’est le destin.» Abdou H. Ziad. On parle de 780 millions,

Ziad. On parle de 780 millions, soit 65 millions chaque mois. Une offre qui pourrait chambouler les idées de Ziad qui veut au fond rester encore en Ligue 1 avec l’ASK où il a tous ses repères.

Abdou H.

Ziad : «Qu’on me paye mes arriérés avec une revalorisation de salaire et je reste»

●● Joint par nos soins hier matin, le joueur nous a informés qu’il avait un deuxième rendez-vous avec la direction khroubie, le premier avec les dirigeants, ayant été un fiasco d’après Ziad. Le joueur a exigé quelques conditions qui n’ont pas plu à la direction de Dib, mais comme le joueur a été convoqué pour un deuxième round de négociations, cela veut dire qu’il y a du nouveau. Le joueur nous a déclaré aussi : «Je veux qu’on me règle tous mes arriérés de la saison précédente, et j’ai demandé aussi une augmentation de sa- laire. C’est tout ce que j’ai demandé, n’allez pas imaginer que j’ai demandé la lune. En principe je prolongerai aujourd’hui, car on m’a appelé hier. C’est presque réglé.» Enfin, pour le salaire exigé par le joueur, d’après une source, Ziad veut toucher la somme de 70 millions chaque mois, ce qui veut dire 5 millions de plus que ce que le CABBA lui propose.

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 1 5 CAB Aouiti indésirable à Batna A lors qu’il

15

CAB

Aouiti indésirable à Batna

A lors qu’il était proche de signer son contrat en fa- veur du CAB après un round de négociations avec le président Nezar, le

gardien du CABBA, Miloud Aouiti, ne jouera finalement pas au Chabab de Batna. Le portier bordjien est, en effet persona non grata à Batna et cela après avoir poursuivi en justice le club lors de sa relégation en seconde division.

Ce qui a poussé les membres de l’as- semblée générale à rayer son nom du club batnéen à vie.

Boultif sera libre au mercato hivernal

La deuxième solution préconisée par Nezar pour le poste de gardien de but est celle du portier du MSPB, Boultif. Ce dernier est toutefois lié par contrat avec son club qui exige une somme de 300 millions de centimes pour sa lettre de libération. La direction du club pré- fère attendre que Boultif soit libre lors du prochain mercato hivernal pour s’attacher ses services.

Bouharbit signe à Annaba

L’attaquant du CAB, Houssam Bou- harbit, a opté pour l’USM Annaba qui jouera en Ligue 2 lors de la prochaine saison. C’est le club annabi qui a ex- primé son désir de s’attacher les ser- vices de ce joueur, contrairement au CAB qui n’était pas chaud à le garder dans son effectif pour le prochain exer- cice.

Rahem récupère sa lettre de libération

Rahem a reçu sa lettre de libération des mains de son président Nezar pour aller monnayer son talent sous d’autres cieux. Le joueur s’est dit déçu de la ma- nière avec laquelle il a été écarté de l’équipe : «J’ai été touché par la manière avec laquelle on m’a écarté de l’équipe alors que j’ai signé mon contrat. Je ne dirai rien à Nezar à part de le féliciter pour la relégation d’avance.»

Sako attendu hier soir

Idrissa Sako devait arriver hier soir dans la capitale des Aurès en prove- nance du Burkina Faso pour signer éventuellement un contrat en faveur du CAB. Il serait ainsi le 25 e élément de l’effectif batnéen et devrait rejoindre le groupe à partir de samedi prochain pour débuter la préparation avec l’équipe.

Ferhi remplacera Nezar

Le directeur de la SPA, Tayeb Ferhi, a été désigné président par intérim jusqu’à la fin du mois d’août, période durant laquelle Nezar sera en vacances. Ferhi sera appelé à gérer le dossier des joueurs qui n’ont pas encore renouvelé comme Fezzani, Messaâdia, Kerboua et Chebana.

Les staffs techniques des jeunes désignés

Lors de la réunion tenue entre les membres du bureau, il a été décidé de désigner les entraîneurs des jeunes ca- tégories qui seront donc Chemmam, entraîneur des espoirs, Koulib, entraî- neur des U19, Dehgal, entraîneur des U18, Bensaci, entraîneur des U17, Mehdioui, entraîneur des U16, Meh- dioui, entraîneur des U16, Kessouri entraîneur des U15, et enfin Khelifi celui des U13. La liste des joueurs des jeunes catégories qui seront retenus sera affichée jeudi au stade Sefouhi.

H. A.

ASO

retenus sera affichée jeudi au stade Sefouhi. H. A. ASO Coup d’œil Ligue 1 Djediat prolonge…

Coup d’œil Ligue 1

Djediat prolonge… le suspense

Le boss de l’ASO le rencontrera le week-end prochain

L a réunion de Medouar avec son joueur Lamouri Djediat n’a pas eu lieu car le président se trouve ac- tuellement au Maroc et ne

sera de retour que le week-end pro- chain. Le premier responsable de l’ASO a parlé deux fois avec son joueur au téléphone et a senti en lui

une envie de prolonger son contrat d’une saison supplémentaire. Dje- diat lui aurait même donné sa pa- role de signer à Chlef s’il n’arrive pas à arracher un contrat pro dans les heures qui viennent. Medouar ne semble pas inquiet d’une nouvelle sortie de son joueur surtout qu’il ne lui reste que la signature. Il est plu-

tôt préoccupé par les nouvelles re-

crues et l’affaire du transfert de Hilal Soudani. Medouar sera devant un week-end décisif où il doit trancher dans plusieurs cas, surtout que les supporters sont impatients de connaître l’effectif appelé à défendre les couleurs de l’ASO durant la pro-

chaine saison.

A. F.

Medouar aujourd’hui

à Bastia pour Soudani

A près avoir été annoncé un peu

partout ces derniers temps,

Hilal Soudani serait sur le

point de décrocher un contrat

professionnel par l’entremise

de son président Abdelkrim Medouar qui aurait décidé de prendre en main les destinées de son poulain. Le prési- dent de l’ASO s’est envolé, en effet, hier après-midi à destination de Bastia où il devrait négocier à partir d’aujourd’hui le transfert de son joueur que le club basque veut enrôler sans le soumettre à des essais, comme nous l’avions déjà indiqué. Ce n’est qu’après que Medouar et Soudani pourront prendre une déci- sion en comparant avec les autres of- fres, notamment celle de Vitoria

Guimaraes. Il était prévu que Abdel- krim Medouar et le président de SC Bastia se rencontrent hier, mais en rai- son de quelques empêchements du pre- mier responsable du club basque à la fédération française de football, l’entre- vue a été reportée à aujourd’hui. Aucun manager n’assistera aux négociations Il est à souligner, cependant, que les négociations se dérouleront sans la pré- sence d’agents de joueurs. Lors d’une communication téléphonique entre les deux parties, celles-ci auraient convenu à ce que les discussions se tiennent sans la présence d’un quelconque manager. Comme il est à noter aussi, toujours à ce sujet, que le courant ne passe plus

entre le président de Chlef et un des managers qui ont été derrière les contacts avec quelques clubs, Le Mans, Santander et Bastia notamment. Nouvelles offres d’un club européen et d’un autre asiatique Au moment où Medouar comptait conclure avec les Bastiais, on nous fait savoir que Soudani vient de recevoir deux autres offres, une émanant d’un club européen et l’autre d’un club asia- tique. Ces deux offres vont également être étudiées avant de trancher défini- tivement la nouvelle destination du bu- teur du championnat national.

W. M.

destination du bu- teur du championnat national. W. M. Medouar : «Nous allons préserver l’intérêt du

Medouar : «Nous allons préserver l’intérêt du joueur et celui de l’ASO»

C ontacté hier par nos soins, le prési- dent de l’ASO, qui se trouvait à Mar- seille, nous a confirmé son rendez-vous d’aujourd’hui avec les responsables de Bastia, tout en ajou- tant que «les offres de Bastia et de

Guimaraes sont les plus intéressantes, mais il y a aussi d’autres offres que nous allons évidemment étudier. Une chose est sûre, nous allons faire en

sorte de préserver, et l’intérêt du joueur et l’inté- rêt de l’ASO»

«C’est moi qui me chargerai des négociations»

Par ailleurs, le président Medouar a confirmé que c’est lui-même qui va mener les négocia- tions avec les clubs intéressés. «Bien entendu, c’est moi qui vais négocier pour mon joueur. Sou- dani appartient à l’ASO et il est tout à fat normal

que je mène les négociations. J’ai sa confiance et c’est lui qui m’a chargé de tout entreprendre.» Il est à noter aussi que l’attaquant de Chlef est ac- tuellement en vacances en Espagne après avoir refusé de rallier l’équipe de Santander en Au- triche, ce qui avait provoqué la rupture entre lui et ses agents.

W. M.

avait provoqué la rupture entre lui et ses agents. W. M. Hamidi donne son accord L’attaquant

Hamidi donne son accord L’attaquant de l’USMA, Cheikh Hamidi, a donné son accord pour porter le maillot de l’ASO où il espère relancer sa carrière. Le seul problème reste sa lettre de libération mais Me- douar se dit disposé à tout faire pour son ra- chat surtout s’il arrive à transférer Soudani à Guimarech. Medouar devra contacter Hed- dad pour essayer de le convaincre à lui céder son joueur. Akkouche attend le retour du président Une source proche du joueur de Saïda, Yassine Akkouche, nous apprend que ce dernier attend le retour de Medouar au pays pour signer son contrat avec l’ASO. Ce qui devrait pou- voir se faire vendredi ou sa- medi, c’est-à-dire une fois que Medouar sera rentré de France. A noter que les deux parties ont déjà eu un round de négociations et se seraient entendues sur tout sauf sur la durée du contrat, Medouar voulant avoir le joueur pour deux ans alors que ce dernier ne veut pas s’engager au-delà d’une saison. Biyaga maintenu Les chances de rester pour l’avant-centre camerounais Paul Biyaga sont très grandes surtout que Soudani est sur le départ. Le président Medouar aurait accepté de le garder après avoir pris l’avis de son entraî- neur. Biyaga, qui se trouve au Came- roun, devrait revenir en début juillet pour commencer la préparation. Aït Tahar n’ira nulle part Le président Medouar n’est pas près de libérer son avant-centre Aït Tahar qui a été contacté par le Mouloudia qui veut s’attacher ses services. Medouar veut le garder au sein de l’effectif pour la nou- velle saison. Le joueur se trouve ac- tuellement au Brésil pour participer à la Coupe du monde militaire et sera de retour dans quelques jours. Aït Tahar est signataire à l’ASO jusqu’en juin 2012.

Messaoud : «C’est motivant de

voir que tout le monde est resté»

Le président a réussi à garder tout le monde, qu’en pensez-vous ? C’est une grande victoire car pourvoir gar- der tout ce beau monde est très difficile sur- tout que la majorité était en fin de contrat. L’équipe sera encore plus forte la saison pro- chaine surtout que Ighil a décidé de rester avec nous. Garder les artisans du titre de champion est nettement mieux d’aller que chercher d’au- tres joueurs. Selon vous, qu’est-ce qui a motivé vos camarades à rester ? Je crois que c’est la stabi- lité et bien sûr le challenge sportif qui attend l’équipe au cours de la saison prochaine avec notamment la Ligue des champions. En plus, il y a aussi le fait qu’ils ont travaillé durant toute une saison sans problème, chose qui leur a permis de relancer leur carrière et revenir à leur meilleur niveau. Tout le monde s’est senti bien dans sa peau et avec le couronnement du titre de champion, ils étaient convaincus qu’ils ne trouveront pas mieux et ç’est très bien pour l’équipe qui paraîtra avec son ossature la saison prochaine. Croyez-vous que cette équipe pourra refaire le même coup la saison prochaine ? Sur le papier, on est favoris mais sur le ter- rain rien n’est encore sûr. Il va falloir recom- mencer à zéro en gardant les pieds bien sur terre. C’est sûr que les choses seront encore plus difficiles car plusieurs équipes sont en train de se réorganiser et ont pour ambition de viser le titre de champion, donc la concurrence sera en- core plus acharnée, mais je pense qu’on aura notre mot à dire. Avec Ighil, les choses seront encore plus faciles, n’est-ce pas ? C’est merveilleux de le voir toujours à nos côtés. C’est l’un des artisans de cet exploit grâce au grand travail qu’il a accompli à l’ASO à la-

quelle il a réussi à donner une autre dimension. Avec lui, l’équipe joue nettement mieux et les joueurs lui font énormément confiance sur le terrain et en dehors. En sa présence, on ne pourra que progresser davantage, mais il faut lui faciliter encore la tâche et être encore plus concentrés sur notre travail. Votre camarade Soudani est sur le point d’embrasser une carrière professionnelle, qu’en pensez-vous ? Je suis très heureux pour lui. C’est un jeune qui a beaucoup progressé depuis qu’il est en se- nior et ce serait un grand plaisir de le voir jouer en Europe. Ce serait aussi un honneur pour l’équipe et le championnat algérien. Je crois que Hilal a le niveau pour jouer en Europe et il mé- rite d’être dans un grand club. Enfin, je ne peux que lui souhaiter bon vent. Mais ne craignez-vous pas que son départ n’entraîne un déséquilibre en pointe de l’attaque ? J’espère que non, Soudani est un grand joueur, c’est un avant-centre d’instinct et ça sera difficile de le remplacer mais je crois que les di- rigeants pourront chercher d’autres éléments pour pallier son départ. De plus, l’équipe a beau- coup de jeunes qui montent et qui pourront faire parler d’eux dans un proche avenir. Ce serait en effet intéressant de faire confiance à des jeunes du cru, mais le président cherche aussi à recruter un attaquant ou deux de qualité, qu’en pensez- vous ? Chaque équipe a besoin de se renforcer et l’ASO ne fait pas exception à cette règle. Il y a, je crois, un besoin de quelques éléments pour étof- fer l’effectif actuel même si tout le monde recon- naît qu’il est très riche. Il y aura ainsi une grande concurrence au niveau de tous les postes la saison prochaine et ça ne pourrait qu’être bénéfique pour l’équipe et pour les joueurs aussi qui seront de la sorte poussés à travailler toujours davantage pour mériter la confiance de l’entraîneur.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

à travailler toujours davantage pour mériter la confiance de l’entraîneur. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

16

1 6 N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011 Coup d’œil Ligue 1 Hadiouche signe pour une

N° 1630 Mercredi 20 juillet 2011