Vous êtes sur la page 1sur 26
Coupe de la CAF JSK-TP Mazembe 0-0 Asselah «Désormais, place au maintien !» «Maintenant, sauvez
Coupe de la CAF
JSK-TP Mazembe
0-0
Asselah «Désormais,
place au maintien !»
«Maintenant,
sauvez la JSK !»
Rahmouni «Cette
élimination n’aura
aucune incidence sur
notre moral»
www.lebuteur.com
LUNDI 17 AVRIL 2017
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3699 PRIX 20 DA
Ghrib
Mouassa met la
barre très haut !
«Kamel
restera avec
nous la saison
prochaine»
«Le Mouloudia doit
«Le Mouloudia doit
«Le Mouloudia doit
«Le Mouloudia doit
«Le Mouloudia doit
«Le Mouloudia doit
faire comme Al Ahly»
faire comme Al Ahly»
faire comme Al Ahly»
faire comme Al Ahly»
faire comme Al Ahly»
faire comme Al Ahly»
Zerdab
«Le titre ?
On doit gagner
nos trois matchs
en retard»
USMA
USMH
Sayoud «Objectif :
6 points face à la
JSK et au CAB»
Laïb «Je payerai les
joueurs cette semaine»
Equipe nationale
CRB
Le stage prévu
au Maroc annulé
Il dit avoir
été approché
pour entraîner
l’Algérie
NAHD
Gasmi «On
finira la saison
en force»
Ranieri «Peut-être que Mahrez
et Slimani ont parlé de moi
aux dirigeants de la FAF»
finira la saison en force» Ranieri «Peut-être que Mahrez et Slimani ont parlé de moi aux
N° 3699 02 Lundi NATIONALE EQUIPE 17 avril 2017
N° 3699
02
Lundi
NATIONALE
EQUIPE
17 avril
2017

De nouveau désigné homme du match

Boudebouz

«J’ai pris conscience

de beaucoup de choses»

C ette saison aura été quoi qu’il en soit remarquable pour le meneur de jeu al- gérien de Montpellier. Très pesant dans

les bons résultats réalisés par son club, Ryad s’est montré décisif à plus d’un titre dans les succès de son équipe. Avant-hier, l’ancien So- chalien a de nouveau marqué un très joli but, le 11e de la saison. Boudebouz a tout simple- ment régalé le public de la Mosson par des gestes techniques de haute facture. Il a été à l’unanimité désigné homme du match par pratiquement l’ensemble des sites spécialisés français. «Avec l’âge, on prend de la maturité, on prend conscience de beaucoup de choses, j’essaye de gommer tout ce qui est superflu. Je

suis un joueur qui doit mettre des buts dans la saison et aider son équipe.»

« Avant d’être un milieu de terrain,

je suis un attaquant, je dois marquer des buts » Décontracté et visiblement satisfait d’avoir réussi son pari, celui de retrouver le chemin des filets à l’occasion de ce match gagné face à Lorient, Ryad Boudebouz dit avoir soigné ce petit péché mignon. Ryad affirme qu’il a envie de finir très fort la saison en marquant et améliorant ses statistiques en matière de

passes décisives. «Avant d’être un milieu offen- sif, je suis aussi un attaquant, je dois mettre des buts et maintenant j’ai appris à trainer un peu plus dans la surface adverse et cette année ça m’a souri, donc voilà, je suis très content et après si je peux faire marquer, c’est mieux.»

« Je ne peux me passer des

dribbles, c’est mon style de jeu » Auteur de plusieurs gestes techniques réussis, Ryad Boudebouz, qui est classé troisième

meilleur dribbleur des meilleurs champion- nats européens, en a gratifié le public de Montpellier. Interrogé à propos de ces prouesses, le numéro 10 montpelliérain dé- clare : «Après, pour ces quelques gourmandises, je dirais que c’est mon jeu, je ne peux pas per- dre ce truc-là qui me différencie des autres, sinon je deviendrai un joueur normal. Au- jourd’hui, je suis un joueur qui est fait de drib- bles, de passes et de buts. Je n’ai plus envie de perdre ces qualités, j’ai envie qu’on parle de moi positivement». « Le PSG ? Je joue tous mes matchs pour gagner » Avant de conclure son entretien en zone mixte, Ryad Boudebouz a évoqué le déplace- ment à Paris où un grand match l’attend face au PSG. Décisif lors de la confrontation aller où il avait brillé avec notamment deux passes décisives et un superbe but, Ryad dira à pro- pos de ces retrouvailles : «Il fallait battre Lo- rient, c’est les matchs les plus difficiles pour nous, on a commis des erreurs et on s’est re- trouvé en difficultés, maintenant, on est bien partis pour assurer le maintien en Ligue 1. De toute façon, on n’a jamais douté, on était tout le temps confiants. Le PSG ? Je joue tous les matchs pour gagner, on n’a rien à perdre, on va tenter notre chance pleinement». Il égale Saifi et fonce sur Dahleb A l’âge de 26 ans, Ryad Boudebouz est en train de devenir l’un des joueurs qui ont le plus joué en Ligue 1 française. Buteur pour la 11e fois cette saison avec Montpellier, l’Algé- rien a égalé le record de Rafi Saifi en cham- pionnat de France et devient le neuvième meilleur buteur algérien de l’histoire de cette

compétition, loin derrière Rachid Mekhloufi, au- teur de 103 buts, Mustapha Dahleb (102 buts), Mahi Khe- nane (98 buts). Par ailleurs, Bou- debouz qui a disputé son 296e match en Ligue 1 revient à deux matchs de Dahleb (298 matchs) et encore un petit peu loin de Mekhloufi (341) et Kader Ferhaoui (343). Ryad, la priorité absolue de L’OM D’aucuns parmi les obser- vateurs présagent un avenir en dehors de la France pour Ryad Boudebouz. Cela freinerait son retour sur les anciennes gloires de l’équipe nationale algé- rienne qui détiennent des records hallucinants en Ligue 1, mais, selon nos in- formations, Ryad ne sera pas insensible à une offre du Paris Saint-Germain qui a envie de renforcer son ef- fectif au milieu de terrain. On parle aussi de l’intérêt de l’Olympique Lyonnais et surtout de l’Olympique de Marseille. Une chose est sûre, c’est sa dernière saison à Montpellier. Moumen A.

Soudani menacé d’une longue sanction L’attaquant algérien Hilal Soudani conti- nue de faire parler de
Soudani
menacé d’une
longue sanction
L’attaquant algérien Hilal Soudani conti-
nue de faire parler de lui dans la presse
croate. Provoqué par un joueur adverse
dans le derby face au Lokomotiv Zagreb,
Soudani a mal réagi et lui a asséné un coup
de pied que l’arbitre n’a pas sanctionné. Les
journalistes ont tous condamné ce geste de
l’Algérie et ont appelé à sa sanction pour
tout le reste de la saison. Selon un membre
de la commission de discipline de la ligue
croate de football professionnel, Hilal risque
une longue suspension si le club adverse et
d’autres formations de la super Ligue dé-
posent plainte.
Taider
négociera en
position de force
Revenu au bon moment, Saphir
Taider jouera gros lors des 6 der-
nières journées de Serie A. titulaire ce
samedi en championnat, Taider a sorti le
grand jeu contre Palerme et a été très
bien noté par la presse italienne. Une ma-
nière de bien finir la saison et négocier un
nouveau contrat, lui qui est annoncé sur le
départ, cet été. Une chose est sûre, Saphir négo-
ciera en position de force sa prolongation de contrat
avec son club qui ne l’a
Lacen
revient à la
compétition
jusque-là pas estimé
à sa véritable
valeur.
Eloigné des terrains pendant
quelques semaines, Medhi Lacen a re-
pris la compétition, ce dimanche, à
l’occasion du match joué par son club
contre Alcorcon. Le milieu de terrain
de Getafe a été incorporé à la 83’ de
jeu. Même chose pour son ex-équi-
pier en sélection, Foued Kadir, in-
tronisé en seconde
mi-temps.

Laissé sur le banc pour la 2e fois de suite

avait donné
avait donné

Ghoulam ou les vraies

raisons d’une mise à l’écart !

C’est clair, net et précis, la direction de Naples ne fera pas de cadeau à son international algé- rien Faouzi Ghoulam, qui refuse la proposition de ses dirigeants de renouveler son contrat. L’ancien joueur de Saint-Etienne est courtisé par des clubs européens nantis financièrement, donc capables de racheter son contrat qui pren- dra fin en juin 2018. Devenu un second choix, depuis l’échec des négociations de prolongation avec ses dirigeants, la presse italienne est una- nime : «Ghoulam paie pour sa position inflexible concernant son avenir». Autrement dit, le coach Maurizio Sarri, qui faisait jouer Ghoulam, même blessé, ne compte pas sur lui en raison des directives de sa direction. On veut lui faire payer son refus de prolonger, affirment certains sites italiens. Interpellé, Sarri refuse de s’étaler sur son cas Laissé sur le banc de touche pour la deuxième fois de suite en championnat contre Udinese, Faouzi Ghoulam est devenu un cas réel que les spécialistes du ballon rond en Italie ont essayé de comprendre. Certains confrères n’ont pas trop compris cette mise à l’écart de l’internatio- nal algérien, alors qu’il était l’un des meilleurs joueurs du club, cette saison. Interrogé en fin de rencontre, son entraineur Maurizio Sarri est allé dans le même sens que ses dirigeants. A la question, pourquoi il ne comptait plus sur Ghoulam ? Sarri dira très brièvement : «Ghou- lam ? Strinic est très bon, voilà pourquoi Ghou- lam ne joue pas !» Une réponse qui n’a convaincu personne puisque ce même Strinic cirait le banc pendant que Ghoulam jouait tous les matchs de Naples, cette année. Son départ est quasi consommé Pour les connaisseurs en Italie, Faouzi Ghoulam ne pouvait plus continuer à jouer à Naples alors que les contacts provenant de grands clubs af- fluent en ce moment. Il est vrai que Ghoulam

la priorité

à son club,

mais devant

l’offre jugée

bien inférieure

à la valeur mar-

chande de l’inter- national algérien, ses conseillers ont refusé la proposition du président De Laurentiis. Ce dernier a compris que Ghoulam n’allait pas prolonger pour des miettes, il a essayé alors d’exercer une pression sur son poulain en déclarant dans la presse qu’il ne comptait pas prolonger un joueur vieillissant. Chose qui semble insensée et qui a fait réagir cer- tains spécialistes italiens, unanimes à rappe- ler à De Laurentiis que «l’ancien joueur de l’ASSE n’a que 26 ans, et son vécu en sélec- tion ou en Serie A plaident amplement pour lui. Ghoulam âgé ? Que dire de Strinic alors ! Pour ceux qui suivent le football inter- national depuis des années, ils compren- nent assez vite que lorsqu’un joueur arrive en fin de contrat ou refuse de pro- longer, il se lance implicitement dans un combat difficile à gagner contre ses diri- geants, surtout s’il est algérien. C’est ce qu’a vécu Brahimi l’été passé avec Porto, ou Sofiane Feghouli avec Valence, l’année der- nière. Une vérité qu’on ne peut plus cacher. En tout cas, l’alibi avancé par De Laurentiis, qui avait déclaré que Ghoulam ne sera pas prolongé en raison de son âge, n’a convaincu personne sinon que dire alors d’Ivan Stri- nic qui bouclera bientôt ses 30 ans. Sans commentaires ! Moumen A.

Coupe N° 3699 Lundi 03 de la CAF 17 avril 2017 JSK 0 - 0
Coupe
N° 3699
Lundi
03
de la CAF
17 avril
2017
JSK
0 - 0
TP
Mazembe
Trois portraits géants de
Gasmi, Ebossé et Hemani

Le public a répondu présent !

Malgré une défaite concédée au match aller (2-0) et une sai- son en championnat des plus ca- lamiteuses, les supporters de la JSK ont tenu malgré tout à ré- pondre présent en se déplaçant en force hier au stade du 1er-No- vembre à Tizi-Ouzou pour en- courager leur équipe favorite face au TP Mazembe. Le public n’a pas cessé de soutenir les co- équipiers de Boulaouïdet tout au long de la partie en dépit de leur prestation très moyenne. Mal- heureusement, il a dû quitter le stade en étant très déçu.

il a dû quitter le stade en étant très déçu. Une attaque inexistante Une nouvelle fois,
il a dû quitter le stade en étant très déçu. Une attaque inexistante Une nouvelle fois,

Une attaque

inexistante

Une nouvelle fois, la ligne of- fensive de la JSK a démontré hier face au TPM qu’elle était loin d’être au niveau. En effet, et alors que la JSK devait marquer un maximum de buts pour arra- cher sa qualification, les atta- quants kabyles ont été quasiment absents. Encore une fois, Boulaouïdet s’est illustré par ses ratages, notamment sur l’occasion de la 23’, mais aussi Izerghouf, complétement inexis- tant. Un rendement offensif très décevant, qui a permis d’ailleurs aux Congolais de gérer leur avance du match aller avec une tranquillité déconcertante.

Le

C

hiffre

08

Huit ans après leur confrontation en demi-finale de la Ligue des champions, la JSK qui s’est faite éliminer aux portes de la finale, n’a donc pas réussi à prendre sa re- vanche sur cette équipe du TP Mazembe concédant une nouvelle fois un match nul (0-0). Tenant du titre, le club congolais continuera à viser son objectif, celui de conser- ver son trophée.

Stade : 1er-Novembre de Tizi-Ouzou Temps ensoleillé, pelouse parfaite, affluence nombreuse Arbitrage mauritanien :
Stade : 1er-Novembre de Tizi-Ouzou
Temps ensoleillé, pelouse parfaite, affluence nombreuse
Arbitrage mauritanien : Lemghaifry Bouchaab, Abderrah-
mane Warr, El Hassane Dia
Avertissement : Sinkala (34’)
JSK :
Asselah, Guemroud, Tizi-Bouali, Rial, Khelili, Radouani, Yet-
tou, Djerrar, Boulaouïdet, Izerghouf (Zerguine 59’), Medjkane
(Benaldjia 46’)
Entraîneur : Mourad Rahmouni
TPM :
Gbohouo, Issama, Mundeko, Coulibaly, Kasusula, Sinkala,
Kouame, Miche, Elia (Adjei 84’), Malango, Kalaba (Adama 64’)
Entraîneur : David Mwakasu

A l’entrée des deux équipes, juste avant le coup d’envoi de la rencontre, les supporters de la JS Kabylie ont exhibé trois portraits géants de trois anciens attaquants du club kabyle et qui ont marqué l’histoire de la JSK. Il s’agit de Hocine Gasmi, Nabil Hemani et du Camerounais, Albert Ebossé. Comme par hasard, ces trois attaquants sont tous décédés.

Comme par hasard, ces trois attaquants sont tous décédés. L’attaque n’y était pas ! D ans
Comme par hasard, ces trois attaquants sont tous décédés. L’attaque n’y était pas ! D ans
Comme par hasard, ces trois attaquants sont tous décédés. L’attaque n’y était pas ! D ans
Comme par hasard, ces trois attaquants sont tous décédés. L’attaque n’y était pas ! D ans

L’attaque n’y était pas !

D ans un stade du

1er-Novembre

bien garni, la JSK n’a pas réussi l’ex- ploit hier d’élimi- ner le tenant du

titre, le TP Mazembe en match re- tour des 16es de finale de la Coupe de la CAF. La victoire (2-0) enre- gistrée au match aller a suffi donc aux Congolais pour valider leur qualification à la phase des poules de cette compétition. Le début du match fut équilibré, malgré quelques tentatives timides de la part de la JSK, qui contraire- ment à ce qu’on pouvait s’attendre, n’a pas débuté la partie tambour battant, préférant poser le ballon à terre et mettre en place son jeu. Le TP Mazembe, fort de ses deux buts d’avance, a affiché ses intentions dès ce début de match en optant pour une stratégie plus défensive. C’est ainsi qu’il a préféré laisser le monopole du ballon aux Kabyles, opérant beaucoup plus en contres. La première action dangereuse de la partie pour la JSK est à met- tre au profit de Saâdi Radouani, aligné une nouvelle fois comme ai- lier droit, qui a tenté à la 23’ un tir des 25 mètres, mais celui-ci fut complètement raté.

Boulaouïdet

l’immanquable

Alors que la partie s’emblait équilibrée, les Canaris et sur une action qui paraissait anodine vers la 23’ ont réussi à se créer une oc- casion en or d’ouvrir le score. En effet, après un joli centre côté droit de Radouani, Boulaouïdet bien placé parvient à faire le plus dur en contrôlant parfaitement le cuir de la poitrine à l’intérieur des 18 mè- tres, mais son tir trouve le gardien congolais, qui a réussi à sauver les siens d’un but tout fait. L’ancien ba- roudeur de l’O. Médéa était pour- tant face au but, mais une nouvelle

rate

23’,

était pour- tant face au but, mais une nouvelle rate 23’, fois, il s’est montré inefficace.

fois, il s’est montré inefficace. Une occasion qui aurait pu permettre à la JSK d’ouvrir rapidement la marque et finir au moins la pre- mière période par un avantage d’un but. Notons que rien n’est à signaler pour le reste de ce premier half, hormis une tentative de Kalaba à la 40’, qui a déclenché un tir qui est passé à côté de la cage gardée par Malik Asselah. C’est donc sur ce score vierge que l’arbitre mauritanien a envoyé les 22 acteurs aux vestiaires.

60’, but refusé pour le TPM pour hors-jeu

Alors qu’on attendait un autre visage des joueurs de la JSK pour cette seconde période, c’est au contraire, le TP Mazembe qui s’est montré le plus dangereux, se créant quelques bonnes occasions

d’ouvrir le score. Il y a eu d’abord cette grossière erreur de Guem- roud à la 50’qui aurait pu coûter très chère au club kabyle, n’était la sortie en catastrophe, mais essen- tielle du gardien Malik Asselah, qui a dévié le ballon en corner. Par la suite, et même sans être domi- nateur dans le jeu, le club congo- lais réussi à tromper la vigilance de la défense des Canaris en mar- quant à la 60’ par l’entremise d’Elia. Un but qui a coupé le souffle au nombreux public présent dans le stade, mais fort heureusement, l’ar- bitre du match a sifflé un hors-jeu existant et a permis du coup aux Jaune et Vert de continuer à croire.

74’, Benaldjia trouve le poteau

Pour autant et malgré cette grosse frayeur, on n’a pas enregis- tré une forte réaction des hommes

de Mourad Rahmouni qui ont continué à faire tourner le ballon sans mettre à mal réellement la dé- fense de Mazembe. A la 60’, la tête de Boulaouïdet est passée loin de la barre transversale, tandis que la plus belle occasion du match côté de la JSK a été enregistré à la 74’ après que le rentrant Benaldjia ait trouvé le poteau droit du keeper Gbohouo. Par la suite Guemroud s’est essayé à la 82’ à un tir loin- taine, mais sans inquiéter le gar- dien congolais, qui a facilement capté le ballon. Ce dernier a été d’ailleurs impérial hier sur les rares tirs cadrés de la formation de Djurdjura. C’est donc sur ce score final de zéro partout que la ren- contre a pris fin. Les Canaris vont désormais se concentrer pleine- ment sur le championnat où ils au- ront à sauver le club de la relégation.

L. A.

Le MJS et le wali présents au stade

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, et le wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, ont marqué leur présence hier au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou pour assister à la rencontre JSK-TP Ma-

zembe. Le MJS s’était rendu la veille au stade du 5-Juillet pour assister au match du Mouloudia d’Alger face aux Tanzaniens de Young Afri- cans et hier, il a marqué sa présence au stade de Tizi-Ouzou. Le wali, pour sa part, a voulu apporter un soutien moral au club, dans les mo- ments difficiles qu’il traverse.

Le wali, pour sa part, a voulu apporter un soutien moral au club, dans les mo-

d’Algérie, les moins

logues de l’ASM Oran

qui

Hannachi a félicité les U-15 Qualifié en finale de la coupe de 15 ans de
Hannachi a
félicité les U-15
Qualifié en finale de la coupe
de 15 ans de la
JSK devront affronter leurs homo-
au cours de cette
finale. Cela n’a pas laissé le président
Mohand Chérif Hannachi indifférent
motivés hier ces jeunes, avant le
match du TP Mazembe. Il leur a
promis une récompense en cas
de consécration.

Une trentaine de Congolais à la tribune

La direction de la JS Kabylie a décidé de mettre à la disposition des supporters congolais une pe- tite tribune pour pouvoir suivre la rencontre dans de bonnes conditions, surtout qu’en Algé- rie, il y a une très forte com- munauté congolaise, tout comme à Tizi-Ouzou où il y’a beaucoup d’étudiants congolais à l’université Mouloud Maâmeri.

Des représentants de Sonatrach à la tribune officielle

La première firme pétrolière en Algérie, Sonatrach, a décidé de venir en aide à la JSK depuis l’en- tame de la campagne africaine. Ainsi, c’est à travers une de ses fi- liales que la JSK est aidée. Lors du match d’hier face au TP Mazembe, des représentants de Sonatrach ont marqué leur présence à la tribune officielle du stade du 1er-Novem- bre de Tizi.

N° 3699 Coupe 04 Lundi 17 avril de la CAF 2017 TP JSK 0 -
N° 3699
Coupe
04
Lundi
17 avril
de la CAF
2017
TP
JSK
0 - 0
Rahmouni
Mazembe
«La qualif’, on l’a
perdue à l’aller»
E n fin de match, l’entrai-
neur de la JSK, Mourad
cette rencontre et se concentrer sur
nos matchs de championnat. »
Rahmouni, s’est présenté
en conférence de presse
où il a répondu aux ques-
tions des journalistes. Sur l’élimina-
tion de son équipe, il a dit : « Je
pense que la qualification, nous
l’avons perdue lors du match aller. Re-
monter deux buts de retard, ce n’était
pas facile pour nous. Nous avons tout
donné, malheureusement l’efficacité
nous a fait défaut une nouvelle fois. Je
félicite néanmoins mes joueurs pour
leur rendement. »
«Aujourd’hui, on a gagné
un groupe qui va
permettre au club de se
sauver»
après ce match : « Franchement, je
suis très satisfait de la prestation au-
jourd’hui de mes joueurs, plus parti-
culièrement des jeunes, à l’image de
Guemroud et Tizi-Bouali. Ils ont joué
sans complexe et ont prouvé que la
JSK avait de talentueux jeunes. Ils
sont l’avenir du club. Nous devons
prendre soin d’eux. »
«Trois matchs en une
semaine ? On va trouver
une solution»
«L’occasion ratée par
Boulaouidet à la 23’ a été
le tournant du match»
Sur le calendrier démentiel qui at-
tend le club kabyle en championnat,
le coach a rétorqué : « C’est vrai
qu’on aura à disputer trois matchs
importants en une seule semaine. On
n’a pas d’autre choix que de s’adapter
Et d’enchainer : « C’est vrai qu’on a
eu du mal à se créer beaucoup d’occa-
sions, mais je dirai que l’occasion
nette qu’a ratée Boulaouidet à la 23’ a
été incontestablement le tournant du
match pour nous. S’il avait marqué le
but, le match aurait eu une autre
tournure. Malheureusement, ça n’a
pas marché comme on le voulait. »
« Sincèrement, cette élimination
n’est pas une déception pour nous.
Ce qu’on retient surtout, c’est cette
solidarité avec laquelle nos joueurs
ont joué aujourd’hui. On a gagné un
groupe, qui va tout faire pour sauver
le club de la relégation. Je pense que
malgré cette élimination, nous avons
dominé cette équipe du TP Ma-
zembe. Il est clair que nous n’avons
pas les mêmes moyens. J’avais un ef-
fectif réduit et ça n’a pas été facile de
gérer tout ça. »
à ce nouveau programme et faire en
«Je n’ai pas voulu
prendre de risque avec
Raïah et Mebarki»
sorte de ramener un maximum de
points qui vont nous aider à nous
maintenir. On va trouver une solu-
tion. »
«Les supporters ne
doivent pas nous
abandonner»

«Cette élimination n’aura aucune incidence sur le prochain match face au CAB»

A la question : Le groupe va-t-il être affecté par cette élimination ? le coach des Canaris a répondu : « Non, je ne pense pas. Cette élimina- tion n’aura aucune incidence pour nous pour ce qui est de la suite du championnat et ce prochain match qui nous attend face au CAB. On avait préparé nos joueurs à toutes les éventualités. On va désormais oublier

Présents sur le banc des rempla- çants hier, les deux milieux de ter- rain, Raïah et Mebarki, n’ont pas été utilisés malgré leur retour de bles- sure. Rahmouni s’en est expliqué : « C’est vrai que Raïah et Mebarki se sont remis de leur blessure, mais ils n’étaient pas toutefois au meilleur de leur forme. Je n’ai pas voulu prendre de risques inutiles avec eux. On aura beaucoup plus besoin d’eux prochai- nement pour les matchs de cham- pionnat. »

«Tizi-Bouali et Guemroud constituent l’avenir du club»

Rahmouni n’a pas manqué d’en- censer les jeunes joueurs du club

Enfin, Rahmouni a appelé à la mobilisation des supporters en pré- vision de la suite du championnat : « Je tiens à rendre hommage à notre public qui s’est déplacé en masse au-

jourd’hui pour nous soutenir. Je com- prends sa frustration, car la JSK leur

a habitué des victoires par le passé.

Maintenant, le club est dans le dur et

on aura toujours besoin de nos sup- porters. Ils ne doivent pas nous aban- donner. Avec eux, je suis plus qu’optimiste. On sauvera le club. » Synthèse de Lyes A.

qu’optimiste. On sauvera le club. » Synthèse de Lyes A. Le coach innove avec une équipe

Le coach innove avec une équipe new-look

Défait à l’aller à Lubumbashi, il y a une semaine face au Tout- Puissant Mazembe sur le score de deux buts à zéro, l’entraîneur Mourad Rahmouni a décidé de révolutionner son onze type pour pouvoir remonter ce retard de deux buts, sans pour autant en- caisser de but. Il faut dire que le staff technique kabyle savait pertinemment avant la rencontre que la tâche ne serait guère fa- cile pour deux raisons. Tout d’abord, la JSK n’est pas au sommet de son niveau cette saison, d’ailleurs elle est obligée de lutter jusqu’aux derniers matchs de la Ligue 1 Mobilis pour se maintenir et de deux, l’adversaire n’est plus à présenter, surtout lorsque l’on sait que c’est le tenant du titre de cette Coupe de la Confédéra- tion. Ainsi, Mourad Rahmouni, et après concertation avec ses as- sistants, Faouzi Moussouni et Louanes Gaouaoui, a pris la décision d’aligner deux défenseurs centraux au lieu de trois. Les deux axiaux sont le capitaine Ali Rial et Sofiane Khelili.

Tizi-Bouali à droite, Guemroud reconduit mais à gauche

A droite, c’est le jeune Tizi-Bouali qui a été préféré. Face aux absences, Rahmouni a décidé de lui donner encore sa chance, surtout qu’il a réussi une très bonne prestation à l’aller à Lubum- bashi. Sur le flanc gauche, c’est le jeune Mohamed Guemroud qui a été aligné. En effet, le duo Rahmouni-Moussouni a décidé de le reconduire après ses très belles prestations dernièrement, seule- ment dans un poste inhabituel pour lui, puisqu’il s’agit d’un ar- rière droit, et ce, à la suite du forfait de Houari Ferhani. Ce dernier a fait l’impasse sur le match d’hier pour deux raisons. La première, c’est sa blessure, tandis que la seconde est sa suspen- sion automatique pour le match pour cumul de cartons suite à son avertissement en RDC. C’est aussi le cas de Koceila Ber-

chiche, lui aussi suspendu pour cumul de cartons.

Djerrar-Yattou dans la récupération, Radouani et Medjkane sur les ailes

Au milieu du terrain, Mourad Rahmouni a aussi innové. L’an- cien latéral des Canaris lors des années 90 a aligné le duo habi- tuel Djerrar-Yattou. Mais la véritable surprise c’est Saâdi Radouani. Ce dernier, qui est un défenseur en évoluant sur le couloir droit ou même parfois dans l’axe, a été aligné au milieu du terrain, excentré à droite. Il faut dire que l’absence de Raïah et de Aïboud a carrément mis le staff technique de la JSK dans une situation embarrassante avant de faire face à cette situation, surtout que le club souhaite rester encore en lice dans cette Coupe de la Confédération, malgré la mauvaise situation en championnat. Pour le côté gauche, c’est Medjkane. Radouani et Medjkane, qui sont des latéraux, ont été alignés dans un registre plus offensif pour aider la JSK sur le plan offensif.

Boulaouidet et Izerghouf en pointe

Pour ce qui est de la ligne d’attaque, Thomas Izerghouf a été reconduit en pointe, malgré le fait qu’il n’ait pas encore marqué le moindre but depuis sa venue à la JSK en janvier dernier. Les diri- geants kabyles s’inquiètent d’ailleurs sur le fait de n’avoir pas marqué de but et le coach Mourad Rahmouni a décidé de lui faire confiance pour essayer de marquer. Le second attaquant, c’est Mohamed El Hadi Boulaouidet. Le buteur kabyle a été logique- ment reconduit surtout que c’est l’attaquant le plus en forme du moment pour la formation du Djurdjura.

L.A.

Mihayo (Entraineur adjoint du TPM)

«On a fait l’essentiel au match aller»

L’entraineur adjoint de cette équipe du TP Mazembe, Pamphile Mihayo, s’est exprimé à l’issue de la rencontre où il a avoué que sa formation a surtout géré son avance du match aller : « Je pense que notre qualification est méritée. Nous avons fait l’essentiel lors du match aller. Ça nous a permis de préparer tranquillement ce match retour. Aujourd’hui, nous avons surtout géré cette avance. Les joueurs ont parfaitement respecté nos consignes. »

«La JSK n’a pas été mauvaise»

Concernant son avis sur la JSK, Mihayo a déclaré : « Je pense que la JSK n’a pas été mauvaise aujourd’hui. C’est un club qui connaît une saison en cham- pionnat difficile, donc c’est normal que son jeu connaisse quelques difficultés. De notre côté et, comme on l’a déjà déclaré, nous visons à remporter une nou- velle fois cette compétition. »

L. A.

remporter une nou- velle fois cette compétition. » L. A. Aïboud non concerné par l’affiche Le

Aïboud non concerné par l’affiche

Le milieu offensif kabyle, Samir Aïboud, a été obligé encore une fois hier à faire l’impasse sur le match. Le joueur, qui n’avait pas effectué le déplacement jusqu’à Lubumbashi pour le match aller face au TP Mazembe, était forfait hier. Il s’est déplacé au stade pour suivre le match en tenue de ville.

Il a passé une échographie hier

Cette blessure des adducteurs a constitué un vérita- ble casse-tête pour le staff médical de la JSK qui re- doutait une longue absence. Finalement, il a été décidé qu’il fasse une échographie. Cela s’est passé hier matin à Tizi-Ouzou.

Il reprend mardi

Samir Aïboud a ainsi effectué cette échographie hier et le verdict est vite tombé. Le staff médical a été com- plètement rassuré. Le médecin chef du club, le docteur Djadjoua, nous a assurés que le joueur sera présent mardi lors de la reprise des entraînements.

Première apparition pour Khelili avec Rahmouni

La rencontre d’hier comptant pour le retour des barrages de la coupe de la Confédération a été la première pour Sofiane Khelili, sous l’ère du duo Rahmouni-Moussouni. Avec le Tunisien Sofiane Hidoussi, il avait été aligné une fois avant qu’il se blesse.

Des soins pour Yattou avant la rencontre

Nassim Yattou a semé la panique avant le coup d’envoi de la partie. Le milieu de terrain kabyle a ressenti des douleurs de la cuisse à l’échauffe- ment. Ce qui a obligé le kiné du club, Guillou, à intervenir pour lui faire des massages. Fort heureuse- ment, le joueur a pu commencer le match.

Coupe N° 3699 Lundi 05 17 avril de la CAF 2017 JSK TP 0 -
Coupe
N° 3699
Lundi
05
17 avril
de la CAF
2017
JSK
TP
0 - 0
Mazembe
Coulibaly : «La
qualification s’est jouée à
Lubumbashi»
Asselah : «Nous sommes
tristes, on voulait
cette qualification !»
A la fin de la rencontre, nous avons
interrogé le gardien de but, Malik
Asselah lequel regrette énormément
Cette élimination va-t-elle vous
perturber ?
Non, pas du tout, ce sont deux com-
la défaite concédée à Lubumbashi.
Selon lui, le TPM n’avait rien à per-
dre et a su gérer la rencontre en sa
faveur. Il a aussi évoqué les trois
prochains matchs décisifs qui atten-
dent l’équipe cette semaine.
Vous avez été éliminés, encore une
fois, par le TP Mazembe. Qu’avez-
vous à dire ?
C’est une élimination qui nous rend
vraiment tristes. On voulait vrai-
ment aller le plus loin possible dans
cette compétition. Nous avons réa-
lisé un parcours honorable, c’est
vraiment triste de quitter la compé-
rapidement possible
la zone de reléga-
tion. Il faut faire le
plein pendant cette
décisive semaine.
Que pensez-vous
de la réaction
des supporters
lesquels
étaient fu-
rieux à la
fin de la
Auteur du second but inscrit au
match aller, le défenseur central
Salif Coulibaly, que nous avons in-
terrogés à la fin de la rencontre, a
déclaré que la qualification s’est
jouée au match aller et que son
équipe a bien géré la deuxième
manche, devant une bonne équipe
de la JSK : «Je crois que nous
avons assuré le plus important
lors du match aller, à Lubum-
bashi. Aujourd’hui, on
n’avait qu’à bien gérer la
rencontre et surtout ne pas
encaisser. Ça aurait été
illogique de s’éliminer sa-
chant que nous sommes
les tenants du titre. Il faut
remercier tous les joueurs
qui ont appliqué à la let-
tre les consignes du
coach.»
«Je souhaite
bonne chance
à la JSK»
tition de cette manière. On a été éli-
minés par le TPM qui n’est autre que
pétitions différentes. Nous avons été
éliminés de la Coupe de la CAF mais
nous avons toutes nos chances en
championnat. Il nous reste encore
plusieurs matchs, nous devons faire
le plein pour sauver le club de la re-
légation. Ce n’est pas possible de voir
la JSK en L2. Nous allons sortir le
grand jeu et aborder les prochaines
rencontres avec plus de détermina-
tion.
Pensez-vous pouvoir réaliser un
bon résultat face au CAB ?
C’est un match difficile puisque nous
allons jouer à l’extérieur, mais nous
allons faire de notre mieux pour réa-
liser un bon résultat. Il faudra pren-
le tenant du titre. On savait que
notre mission n’allait pas être facile,
c’est vraiment dommage.
Peut-on dire que vous avez hypo-
théqués vos chances au match aller
dre l’adversaire au sérieux. Nous
n’avons plus le droit à l’erreur car
chaque point compte
désormais.
Comment comptez-
?
Oui, on peut dire ça. Perdre deux à
zéro à l’extérieur est un score difficile
à remonter, notamment face à une
aussi bonne équipe. Je tiens à remer-
cier tous les joueurs pour les efforts
fournis durant toute cette compéti-
tion. Ce n’est pas la fin du monde, on
doit continuer à travailler dans la sé-
rénité.
vous gérer trois
matchs en une se-
maine ?
On n’a pas trop le choix,
je sais bien que ça ne va
pas être facile, mais on
n’a pas d’autre alternative.
On doit préparer match
par match et essayer de
quitter le plus
ren-
contre ?
Il faut les
comprendre,
les suppor-
ters sont habi-
tués à voir la
JSK au sommet.
Nous avons été éli-
minés, certes, mais
nous avons quand
même donné le meil-
leur de nous-mêmes. Je
tiens personnellement à
les remercier, ils étaient
vraiment au top. J’espère
qu’ils ne vont pas nous
lâcher dans cette période
difficile. On a plus que
jamais besoin d’eux.
Entretien réalisé par L. A.
Le Malien, Couli-
baly, connaît bien la
JSK, lui souhaitant
bon courage en
championnat. «Je
suis un malien et je
connais bien la JSK,
qui n’est autre que
l’une des meil-
leures équipes en
Afrique. Je lui
souhaite bonne
chance en cham-
pionnat.»
L. A.
Reprise
mardi soir
Boulaouidet
encouragé
L’attaquant Mohamed El
Hadi Boulaouidet a raté un but
tout fait à la 25’, sauvé par le dé-
fenseur du TP Mazembe, le Malien
Salif Coulibaly. Malgré ce ratage,
l’attaquant kabyle a été soutenu par
les supporters du club qui l’ont ap-
plaudi dans le but de ne pas sortir
du match pour marquer en se-
conde période.
Tizi-Bouali a
tenu bon
Aligné dans un poste
inhabituel, le défenseur central,
Tizi-Bouali, s’en est sorti avec
une bonne prestation en pre-
mière période, contrairement à
Mohamed Guemroud, ali-
gné à gauche.
Une forte affluence
Comme il fallait s’y attendre, le public de la JSK a ré-
pondu présent, hier, à l’occasion du match retour de
la Coupe de la Confédération, surtout qu’il s’agit
d’un des plus grands clubs du continent, le TP Ma-
zembe. Ainsi, les supporters ont répondu présents
pour soutenir les coéquipiers de Mohamed El Hadi
Boulaouidet.

Les guichets ouverts à 13h Les organisateurs de cette rencontre ont pris une série de mesures avant le match. En effet, il a été dé- cidé d’ouvrir les guichets du stade du 1 er -Novembre de Tizi-Ouzou dès 13h. Seulement, il n’y avait pas beaucoup de monde.

ont été pris d’assaut une heure

avant le match Ce n’est qu’une heure avant le coup d’envoi de la ren- contre que les guichets ont été pris d’assaut par les supporters de la JSK. Cela est dû sans aucun doute au fait que le match s’est déroulé un jour de semaine . 300 dinars le prix du billet Tout comme le Mouloudia d’Alger la veille au stade du 5-Juillet où le prix du billet a été ramené à 300 di- nars, les organisateurs ont pris la même décision hier à Tizi-Ouzou. Les supporters étaient très satisfaits de cette décision de la direction du club. L. A.

 et

Condoléances

Suite au décès de Madame

Chaouch Fatma,

à l’âge de 91 ans, le directeur du Groupe de presse El Heddaf-Le Buteur-El Heddaf TV, Monsieur Nabil Amra, présente ses sincères condoléances au fils de la défunte, Monsieur Chaouch Mohamed, Directeur de l’entreprise PMG, et l’assure de sa profonde sympathie. L'enterrement est prévu aujourd’hui à Oued Fodda (Chlef), après la prière d’El Dohr. Qu’Allah accorde à la défunte Sa Sainte Misé- ricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons à Lui nous retour- nons.»

Craquage des fans au virage Les supporters de la JSK ont tout donné pour encou-
Craquage
des fans au
virage
Les supporters de la JSK
ont tout donné pour encou-
rager l’équipe pour passer
l’écueil des Congolais. Ils ont
effet fait un craquage avec de
nombreux fumigènes peu
après l’heure de jeu, histoire
de motiver leurs favo-
ris.
Avec la programmation
marathon qui attend les joueurs,
le staff technique de la JSK n’a ac-
cordé qu’une seule journée de
repos aux joueurs lesquels sont
appelés à reprendre le travail ce
mardi soir. L’équipe aura un péril-
leux déplacement à Batna pour
affronter le CAB, ce ven-
dredi.
Le
jeu
dur
des
Congolais
Les
joueurs
du
TP
Mazembe
prôné
le
jeu
dur.
Cela
n’a
pas
laissé
les
joueurs
de
la
Benaldjia a commencé l’échauffement
avant la pause
Face à la prestation très moyenne de Medjkane,
l’entraîneur Mourad Rahmouni a ordonné à son
attaquant, Mehdi Benaldjia, d’entamer l’échauffe-
ment avant la pause pour faire son entrée juste au
début de la seconde période, dans le but de don-
ner un plus à la ligne d’attaque.
JS
Kabylie
indiffé-
Radouani et Medjkane changent
de couloir
Saâdi Radouani et Medjkane ont changé de côté,
après vingt minutes de jeu seulement, sur décision de
l’entraîneur, Mourad Rahmouni. Radouani, qui était à
droite, est allé à gauche et Medjkane a pris sa place.
rents
puisqu’ils
ont
contesté
plusieurs
reprises
auprès
de
l’arbitre
du
match
pour
brandir
des
car-
tons
aux
joueurs
Rial récupère son brassard
Ali Rial a récupéré, hier, le brassard de capitaine
d’équipe, après l’avoir cédé lors du match aller qui a
eu lieu la semaine dernière à Lubumbashi. Resté sur
le banc à l’aller, c’est le portier Malik Assellah qui
l’avait porté.
à congolais. ont

Premier changement à la mi-temps Juste avant le coup d’envoi de la seconde période, Mourad Rahmouni a opéré le premier change- ment. Ainsi, Mehdi Benaldjia a pris la place de Medjkane. Benaldjia a vite pris le couloir gauche, tandis que Saâdi Radouani a retrouvé le flanc droit, devenant un ailier. La prestation très moyenne de Medjkane a été justifiée par le manque de compétition chez ce joueur pour cause de blessure.

Izerghouf transparent en première mi-temps Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaquant franco-algérien, omas Izerghouf, a été totale- ment transparent au cours de la première période, au point où on a oublié qu’il était sur la pelouse. Sa prestation a mis les supporters très en colère.

Un service d’ordre impressionnant Les services de sécurité de la wilaya de Tizi- Ouzou ont pris toutes les mesures sécuritaires pour assurer le bon déroulement de la rencontre d’hier, surtout qu’il s’agit carrément du match phare de ces barrages de la Coupe de la Confédé- ration. Tout le monde aura ainsi remarqué la forte présence des agents de police à l’intérieur du stade, à l’extérieur et même aux alentours et à l’en- trée de la wilaya de Tizi-Ouzou.

à l’intérieur du stade, à l’extérieur et même aux alentours et à l’en- trée de la
N° 3699 06 LIGUE Lundi MCO 1 17 avril 2017 Le MCA a cartonné en
N° 3699 06 LIGUE Lundi MCO 1 17 avril 2017
N° 3699
06
LIGUE
Lundi
MCO
1
17 avril
2017

Le MCA a cartonné en Coupe d’Afrique

Les Hamraoua sont avertis

L es membres du staff technique ainsi que les joueurs du Moulou- dia ont suivi avec beaucoup d’in-

térêt le match retour ayant opposé le

MC Alger aux Young Africans de la

Tanzanie. Certes, il y avait en face un modeste antagoniste mais les Algérois ont réussi une belle prestation sur tous les plans. Efficacité offensive et maî- trise tactique qui leur a permis non seulement de remonter le score de l’al- ler mais aussi d’assurer un succès im-

pressionnant, le plus lourd d’ailleurs du

MC Alger cette saison. En d’autres

termes, les Hamraoua qui sont au repos depuis quarante jours doivent sérieusement se méfier de cette équipe du MC Alger dont les joueurs débar- queront à Oran avec un moral au beau fixe. Il faut dire que le Mouloudia

d’Oran est appelé à sortir le grand jeu car il va affronter une formation du Doyen qui est en super forme mais aussi qui veut actuellement focaliser toute sa concentration sur le cham- pionnat comme n’ont cessé d’ailleurs de le rappeler le président Omar Ghrib et l’entraîneur Kamel Mouassa qui don- nent l’impression de tirer dans le même sens.

Le président se trouve à l’étranger

Au Mouloudia d’Oran, on ne donne pas l’impression d’être si mobilisés que cela puisse paraître. Mis à part les quelques brins de causettes de l’entraî- neur qui essaye tant bien que mal à se- couer le cocotier, le reste s’en moque pas mal au grand dam des joueurs qui se sentent livrés à eux-mêmes. On at-

tend d’ailleurs d’un jour à l’autre une virée du président à l’entraînement ou des autorités locales qui ont l’habitude d’apporter leur soutien dans ce genre de situation. Si ces derniers semblent préoccupés par leurs obligations poli- tiques, le président serait à l’étranger et ne devra rentrer au pays que mercredi prochain. La façon avec laquelle Bela- toui et ses poulains sont ignorés donne l’impression que la saison est finie pour cette équipe du MC Oran alors que mathématiquement, le Mouloudia est le mieux placé pour terminer sur le podium mais à condition de gagner ses matches en retard et aussi ceux qui se joueront à domicile au stade Ahmed- Zabana.

A. L.

qui se joueront à domicile au stade Ahmed- Zabana. A. L. RCR 3 - MCO 3

RCR 3 - MCO 3

Des buts mais aussi des failles dans la défense oranaise

Les gars de Relizane ont réussi

à cueillir à froid cette formation du Mouloudia en ouvrant le score

dès la 3’par l’entremise de Be-

nayad qui a réussi à doubler la mise en seconde période, à la 68’.

C’est Moussi qui a sonné la révolte

du Mouloudia en réduisant le

score à la 70’, avant que le rentrant Hamidi ne remette les pendules à la 75’. Le Rapid n’a pas abdiqué en reprenant l’avantage par Mazouni

à la 82’ mais le jeune Hamidi a

réussi encore une fois à niveler le

score à la 86’.

Belarbi et Sebbah se blessent

Le point noir de cette dernière

joute amicale a été la blessure des deux éléments que sont le portier Abdellah Belarbi qui n’a joué que

dix minutes de la seconde pé-

riode, avant de quitter le terrain, suivie par celle de Sebbah qui a ressenti des douleurs qui l’ont em- pêché à aller au terme du match.

L’équipe du MCO :

Natèche (Belarbi, 45’) Helaï- mia (Aguid, 65’) Nessakh (Ben- cheikh, 65’) Belabbès (Blaha, 75’), Sebbah (Nessakh, 80’), He- riat (Benamara, 46’) Boudoumi (Aouad, 60’) Ferrahi, Bentiba (Bennaï, 46’), Chérif (Hamidi, 70’) Moussi (Frifer, 80’)

A. L.

Mecheri : «Ce n’était pas le

match référence du MCA»

N ’ ayant suivi que quelques minutes

du match du futur adversaire de

son équipe à savoir le MC Alger qui

a joué face aux Young Africans de la Tanza-

nie, l’entraîneur adjoint des Hamraoua pense que cette rencontre est loin d’être un match référence à l’issue duquel il pourrait juger le Doyen. «Je pense que le MCA a réalisé l’es- sentiel au cours de ce match à savoir se quali- fier pour le prochain tour de cette compétition mais je ne pense pas que cette rencontre soit un match référence car l’adversaire était loin d’être un foudre de guerre. Cela ne minimise en rien la qualification de cette équipe du MCA qu’on connaît bien et ce n’est pas en fonc-

tion de cette rencontre qu’on va la juger», ex- plique Mecheri Bachir avant d’enchaîner : «Il est vrai que cette qualification va leur faire du bien sur le plan mental car il existait selon mes informations une certaine tension entre les joueurs et les supporters. Ces derniers ont tou- jours été le moteur de cette équipe du MCA. C’est eux par leur attitude qui arrivent soit à galvaniser soit à décourager les joueurs», ajoute Baby en connaisseur puisqu’il est déjà

passé par ce club en tant que joueur.

«Les joueurs sont motivés à gagner ce vendredi»

Mecheri n’accorde pas trop d’importance

à la forme dans laquelle se trouve le MCA et

ce même s’il avoue qu’en matière de rythme, le Doyen sera plus compétitif. «Notre équipe aura un problème de rythme car ce n’est pas évident de rester quarante jours sans compéti- tion officielle. Mais cela ne veut pas dire qu’on n’aura pas des atouts à faire valoir au cours de ce match. Les joueurs, conscients de l’impor-

tance de ce rendez-vous, veulent donner le meilleur d’eux-mêmes au cours de cette ren- contre afin d’empocher les trois points de la

cette ren- contre afin d’empocher les trois points de la victoire », indique l’ancien virevoltant atta-

victoire», indique l’ancien virevoltant atta- quant du Mouloudia.

«On veut se relancer en championnat»

Mecheri pense que l’objectif de l’équipe est de se relancer en championnat à l’issue des matches en retard. «Je pense que cette ren- contre face au MCA qui sera suivie la semaine prochaine par un match contre la JSK sera très importante pour la suite de la compétition car un succès va nous permettre de nous relancer en championnat. La victoire sera donc la clé de ce regain de forme sur lequel on va tabler en cette fin d’exercice», conclut-il.

Propos recueillis par Amine L.

Delhoum et Souibaâ out !

Propos recueillis par Amine L. Delhoum et Souibaâ out ! A pparemment, le staff technique du

A pparemment, le staff technique du Moulou- dia d’Oran qui voulait

récupérer tous les joueurs avant ce match contre le MC Alger devra se passer officiel- lement des services de Mou- rad Delhoum et Mohamed Souibaâ. Ainsi, les deux élé- ments qui étaient convales- cents ont donné un brin d’espoir au coach lorsqu’ils ont repris en début de se- maine l’entraînement avant de s’apercevoir qu’il sera im- possible de compter sur eux. Delhoum est presque com- plètement guéri et n’a besoin que d’entretien physique pour retrouver sa forme mais Souibaâ est en train de tra- vailler doucement car sa bles- sure semble plus compliquée,

vailler doucement car sa bles- sure semble plus compliquée, lui qui a déjà chuté à plu-

lui qui a déjà chuté à plu- sieurs reprises. En tous les cas, on ne prendra aucun risque pour ces deux élé- ments qui ne seront certaine- ment pas retenus pour ce match contre le MC Alger.

On les prépare pour la JSK

Loin d’être prêts pour jouer le match d’hier, le staff tech- nique a ménagé les deux élé- ments qui se sont contenté de quelques tours de pistes au lieu de taper dans le ballon. Le coach va faire intégrer progressivement les deux joueurs afin de les préparer pour ce deuxième match en retard prévu contre la JS Ka- bylie samedi 29 avril.

A. L.

Helaïmia, Blaha, Hamidi, Hassani, Frifer et Della

réintègrent le groupe

Ayant bénéficié d’une journée de repos suite au match de vendredi passé, les joueurs de l’équipe réserves qui évoluent avec les seniors ont réintégré hier le groupe à l’occasion du match amical face au Rapid de Relizane. Les Helaïmia, Blaha, Hamidi, Hassani, Frifer et Della s’entraîneront avec l’équipe fanion. Plusieurs d’entres eux vont être appelés pour ce match contre le MC Alger à l’image de Helaïmia et Blaha.

L’équipe réserve honorée

Qualifiés pour la finale de la Coupe d’Algérie suite à leur suc- cès réalisé contre le NA Hussein Dey, les joueurs de l’équipe ré- serve sont actuellement à 90’ de pouvoir réaliser l’exploit d’il y a deux saisons lorsqu’ils ont brandi haut le trophée. Afin de moti- ver le groupe, la direction du club a organisé avant-hier soir un dîner au restaurant du président. Un geste qui a mis du baume au cœur des coéquipiers de Blaha décidés plus que jamais à aller au bout de leur conviction. La direction pour sa part veut tout faire pour que l’équipe glane ce trophée.

Le frère du président offre un dîner

C’est le frère du président, Tedj Eddine, qui était l’auteur de cette initiative. Content de voir l’équipe réserve arracher cette qualification à la finale de la Coupe d’Algérie, le frangin du prési- dent, qui est revenu ces derniers temps aux affaires de l’équipe, a décidé dans le vestiaire après le match d’offrir un dîner aux joueurs et aux responsables du club qui étaient au complet avant-hier. Une autre surprise sera réservée aux joueurs en cas de consécration, a-t-on appris aussi.

On veut jouer la finale à Zabana

Les responsables du MCO veulent solliciter ceux de l’ASMO afin de réclamer que la finale soit organisée à Oran au lieu d’obliger les deux clubs à se déplacer jusqu’à la capitale ou un autre en- droit. Les dirigeants du MCO pensent que pour réussir ce rendez- vous à 100% oranais, il vaut mieux que cette finale se déroule au stade Ahmed-Zabana car la présence de six joueurs qui évo- luent chez les seniors du côté du MCO et six autres dans les rangs de l’ASMO va donner un air de vrai derby à ce match. Si elle se joue à Oran, cette empoignade va à coup sûr drainer la grande foule et donner un goût très particulier à cette finale de la Coupe d’Algérie. En tous les cas, les responsables du MCO transmettront cette requête à la FAF au moment opportun.

A. L.

Baba négocie avec Djezzy

En quête d’entrées d’argent notamment depuis le retrait de l’opérateur téléphonique Ooredoo, le président du Mouloudia d’Oran Ahmed Belhadj se débrouille pour avoir un sponsor de taille qui pourra couvrir les dépenses de l’équipe notamment en cette fin de saison. Ainsi, selon nos sources, Baba aurait négocié avec le représentant de l’autre opérateur téléphonique à savoir Djezzy. Deux rencontres auraient eu lieu entre Baba et le représentant en question la semaine passée. Il se pourrait bien que l’affaire soit conclue dans les jours à venir.

N° 3699 Coupe 06 Lundi 17 avril de la CAF 2017 TP JSK 0 -
N° 3699
Coupe
06
Lundi
17 avril
de la CAF
2017
TP
JSK
0 - 0
Mazembe
Cela s’est passé à
la fin de la partie
Accueil chaleureux
pour les Congolais
La délégation congolaise a
Hannachi a
eu droit hier à eu un accueil
très chaleureux. La direction
de la JS Kabylie a en effet mis à
leur disposition toutes les
remonté le moral
commodités, notamment le
bus pour le déplacement au
à ses joueurs
stade. Une fois arrivés au 1 er -
Novembre, ils ont trouvé
toutes les facilités.
Ils sont satisfaits
de leur séjour en
Algérie
Les dirigeants du TP Ma-
zembe sont tous satisfaits des
conditions d’accueil, d’héber-
gement et du séjour en général
en Algérie. Ils n’ont pas caché
hier au stade leur satisfaction.

C’est une élimination amère pour la JSK qui, malgré la défaite au match aller, croyait à sa bonne étoile pour fran- chir cette étape et se qualifier à la phase de poules. Mais parfois, vaut mieux ne pas jouer sur plusieurs fronts no- tamment quand on est relégable en champion- nat. Très déçus, les joueurs ont rejoint le vestiaire avec un moral dans les chaussettes. Et c’est à ce moment-là que le président Han- nachi les a réunis, pour leur remonter le moral et les pousser à penser à autre chose. Il leur a, en effet, fait savoir que cette élimination ne doit pas les affecter, eux qui se sont donnés à fond. Il estime que le plus important reste le maintien que les joueurs vont devoir aller chercher à partir de ce vendredi lors du match face au CA Batna.

Il insiste sur la bonne gestion des matchs en retard La page de la Coupe de la CAF étant tour- née, selon le président

Hannachi, la compéti- tion africaine n’était pas un objectif. Les joueurs, de leur côté, voulaient atteindre la phase de poules et relever un premier défi. Désor- mais, le chairman ka- byle insiste sur la bonne gestion des trois prochains matchs res- pectivement face au CAB, à l’USMA et au MCO. Il exige par ail- leurs au moins cinq points soit une victoire et deux matchs nuls.

Ils promettent de réagir

De leur côté, les co- équipiers de Zerguine, très attentifs au dis- cours du président, promettent de réagir et de relever le défi, même si cela risque de ne pas être facile notamment avec tous les déplace- ments qui attendent l’équipe en champion- nat. A rappeler que le coach Rahmouni sou- haite récupérer les bles- sés le plus rapidement possible puisqu’il s’agit de cadres, à l’image de Raïah, Aïboud et Me- barki. L. A.

Les supporters

Les supporters

Les supporters

Les supporters

Les supporters

Ils ont été applau- dis à l’échauffe- ment

Les supporters de la JSK ont

aussi réservé un accueil très chaleureux aux joueurs du TP Mazembe, lorsqu’ils sont ren-

trés

sur le terrain pour effec-

tuer

l’échauffement

d’avant-match. Les joueurs congolais ont beaucoup appré- cié le geste de la galerie kabyle et ont applaudi les supporters de la JSK.

 et ont quitté le

stade dans le calme

Les Congolais, qui repar- tent avec une qualification à la phase de poules, ont quitté le stade du 1 er -Novembre dans le calme. Ils ont, par ailleurs, bien apprécié l’ac- cueil qui leur a été réservé.

en colère

en colère

en colère

en colère

en colère

Visiblement déçus par l’élimination de leur équipe, les supporters de la JSK, qui étaient nombreux dans les gra- dins, n’ont pas pu digérer la sortie de leur équipe de la compétition. Après quelques jets de projectiles à la fin de la partie, les actes de violence se sont poursuivis dans la ville, où quelques fans ont semé la pagaille. Heureuse- ment que les services de l’ordre sont vite intervenus pour calmer les esprits.

Des supporters ont pénétré sur le ter- rain

A la fin de rencontre, la déception était énorme chez les supporters de la JSK, après cette élimination en Coupe de la Confédération. Certains d’entre eux ont réussi même à pénétrer sur la pelouse pour voir les joueurs et leur reprocher cette déconvenue, heureuse- ment que le service de sécurité était en force et les a obligés de rebrousser chemin.

Grosse déception en fin de rencontre

La déception en fin de rencontre était énorme chez la galerie kabyle ainsi que les joueurs. Ces derniers étaient

abattus après l’élimination alors qu’ils espéraient attein- dre la phase des poules.

Le public mécontent du rendement en première mi-temps

Les supporters de la JSK, qui étaient venus au stade du 1 er -Novembre très nombreux pour encourager les joueurs, étaient mécontents, mais vraiment déçus de la prestation de l’équipe kabyle en première période, bien qu’elle ait un retard de deux buts. Ils ont en effet insulté les joueurs et même le président du club, Mohand Chérif Hannachi.

Il a applaudi le rendement des Congo- lais

A la fin de la première période, les supporters de la JSK ont applaudi les joueurs du TP Mazembe pour leur prestation solide. Bien que les Congolais ne se soient pas créé des occasions de but, mis à part une seule, ils ont quand même tout verrouillé derrière pour priver de buts la JSK.

A.L MCO
A.L
MCO

RCR 3 - MCO 3

Des buts mais aussi des failles dans la défense oranaise

Les gars de Relizane ont réussi

à cueillir à froid cette formation du Mouloudia en ouvrant le score

dès la 3’par l’entremise de Be-

nayad qui a réussi à doubler la mise en seconde période, à la 68’.

C’est Moussi qui a sonné la révolte

du Mouloudia en réduisant le

score à la 70’, avant que le rentrant Hamidi ne remette les pendules à la 75’. Le Rapid n’a pas abdiqué en reprenant l’avantage par Mazouni

à la 82’ mais le jeune Hamidi a

réussi encore une fois à niveler le

score à la 86’.

Belarbi et Sebbah se blessent

Le point noir de cette dernière

joute amicale a été la blessure des deux éléments que sont le portier Abdellah Belarbi qui n’a joué que

dix minutes de la seconde pé-

riode, avant de quitter le terrain, suivie par celle de Sebbah qui a ressenti des douleurs qui l’ont em- pêché à aller au terme du match.

L’équipe du MCO :

Natèche (Belarbi, 45’) Helaï- mia (Aguid, 65’) Nessakh (Ben- cheikh, 65’) Belabbès (Blaha, 75’), Sebbah (Nessakh, 80’), He- riat (Benamara, 46’) Boudoumi (Aouad, 60’) Ferrahi, Bentiba (Bennaï, 46’), Chérif (Hamidi, 70’) Moussi (Frifer, 80’)

A. L.

Mecheri : «Ce n’était pas le

match référence du MCA»

N ’ ayant suivi

que quelques

minutes du

du MCA» N ’ ayant suivi que quelques minutes du «Les joueurs sont motivés à gagner

«Les joueurs sont motivés à gagner ce ven- dredi»

match du futur adver-

saire de son équipe à savoir le MC Alger qui a joué face aux Young Africans de la Tanza- nie, l’entraîneur ad- joint des Hamraoua pense que cette ren- contre est loin d’être un match référence à l’issue duquel il pour- rait juger le Doyen. «Je

pense que le MCA a réalisé l’essentiel au cours de ce match à sa- voir se qualifier pour le prochain tour de cette compétition mais je ne pense pas que cette rencontre soit un match référence car l’adversaire était loin d’être un foudre de guerre. Cela ne minimise en rien la qualification de cette équipe du MCA qu’on connaît bien et ce n’est pas en fonction de cette ren- contre qu’on va la juger», explique Mecheri Bachir avant d’enchaîner : «Il est vrai que cette qualifica- tion va leur faire du bien sur le plan mental car il existait selon mes informations une certaine ten- sion entre les joueurs et les supporters. Ces derniers ont toujours été le moteur de cette équipe du MCA. C’est eux par leur attitude qui arrivent soit à gal- vaniser soit à décourager les joueurs», ajoute Baby en connaisseur puisqu’il est déjà passé par ce club en tant que joueur.

Mecheri n’accorde pas trop d’importance à la forme dans laquelle se trouve le MCA et ce même s’il avoue qu’en matière de rythme, le Doyen sera plus compétitif. «Notre équipe aura un problème de rythme car ce n’est pas évi- dent de rester quarante jours sans compétition offi- cielle. Mais cela ne veut pas dire qu’on n’aura pas des atouts à faire valoir au cours de ce match. Les joueurs, conscients de l’im- portance de ce rendez-vous, veulent donner le meilleur d’eux-mêmes au cours de cette rencontre afin d’empo- cher les trois points de la victoire», indique l’ancien virevoltant attaquant du Mouloudia.

«On veut se relancer en championnat»

Mecheri pense que l’objectif de l’équipe est de se relancer en championnat à l’issue des matches en retard. «Je pense que cette rencontre face au MCA qui sera suivie la semaine prochaine par un match contre la JSK sera très importante pour la suite de la compétition car un succès va nous per- mettre de nous relancer en championnat. La vic- toire sera donc la clé de ce regain de forme sur lequel on va tabler en cette fin d’exercice», conclut- il.

Propos recueillis par Amine L.

L’équipe réserve honorée

Qualifiés pour la finale de la Coupe d’Algérie suite à leur succès réalisé contre le NA Hussein Dey, les joueurs de l’équipe réserve sont actuellement à 90’ de pouvoir réaliser l’exploit d’il y a deux saisons lorsqu’ils ont brandi haut le tro- phée. Afin de motiver le groupe, la direction du club a organisé avant-hier soir un dîner au restaurant du président. Un geste qui a mis du baume au cœur des coéquipiers de Blaha décidés plus que jamais à aller au bout de leur conviction. La direction pour sa part veut tout faire pour que l’équipe glane ce tro- phée.

Le frère du président offre un dîner

C’est le frère du président, Tedj Eddine, qui était l’auteur de cette initiative. Content de voir l’équipe réserve arracher cette qualification à la finale de la Coupe d’Algérie, le frangin du pré- sident, qui est revenu ces derniers temps aux affaires de l’équipe, a décidé dans le vestiaire après le match d’offrir un dîner aux joueurs et aux responsables du club qui étaient au complet avant-hier. Une autre surprise sera réservée aux joueurs en cas de consécration, a-t-on appris aussi.

On veut jouer la finale à Zabana

Les responsables du MCO veulent solliciter ceux de l’ASMO afin de réclamer que la finale soit organisée à Oran au lieu d’obliger les deux clubs à se déplacer jusqu’à la capitale ou un autre endroit. Les dirigeants du MCO pensent que pour réussir ce rendez-vous à 100% oranais, il vaut mieux que cette finale se déroule au stade Ahmed-Zabana car la présence de six joueurs qui évoluent chez les seniors du côté du MCO et six autres dans les rangs de l’ASMO va donner un air de vrai derby à ce match. Si elle se joue à Oran, cette empoignade va à coup sûr drainer la grande foule et donner un goût très parti- culier à cette finale de la Coupe d’Algérie. En tous les cas, les responsables du MCO transmettront cette requête à la FAF au moment opportun.

A. L.

Baba négocie avec Djezzy

En quête d’entrées d’argent notamment depuis le re- trait de l’opérateur téléphonique Ooredoo, le président du Mouloudia d’Oran Ahmed Belhadj se débrouille pour avoir un sponsor de taille qui pourra couvrir les dépenses de l’équipe notamment en cette fin de saison. Ainsi, selon nos sources, Baba aurait négocié avec le représen- tant de l’autre opérateur téléphonique à savoir Djezzy. Deux rencontres auraient eu lieu entre Baba et le repré- sentant en question la semaine passée. Il se pourrait bien que l’affaire soit conclue dans les jours à venir.

N° 3699 LIGUE 1 USMA Lundi 07 17 avril 2017
N° 3699
LIGUE
1
USMA
Lundi
07
17 avril
2017

L a trêve que vivent la plu- part des clubs de la Ligue 1 Mobilis a été d’un côté bé- néfique pour les Rouge et Noir, puisqu’elle leur a per-

mis de récupérer plusieurs éléments, à l’image de Benkhemassa, Benka- blia mais aussi Darfalou, en atten- dant que Hammar et Khoualed soient à nouveau opérationnels. De tels retours ont également offert plus de choix aux membres du staff tech- nique. Ces derniers, et si tout se pas- sera comme prévu, auront du mal à composer le onze qui débutera la partie mardi prochain, à l’occasion du match de mise à jour du calen- drier qui opposera les Usmistes aux Kabyles chez eux et devant leurs supporters, à cause des nombreux choix dont ils disposent dans tous les compartiments sans exception. Paul Put qui a souffert a été contraint de se passer de plusieurs cadres à chaque fois, en se conten- tant de faire avec les moyens du bord, et ne pourra plus se plaindre du moment qu’il disposera d’un groupe au complet. Reste à savoir si ce sera suffisant pour relancer la ma- chine, réponse lors des prochaines

Put relance la concurrence

sorties des champions de l’exercice précédent.

Zemma, Berrefane et Mansouri veulent tous affronter la JSK

Actuellement en période de re- mise en forme, Mohamed-Amine Zemmamouche, qui a souffert d’une blessure au genou, en ratant même le déplacement à Relizane lors de la dernière sortie officielle de son équipe, espère être de retour contre la JSK. Un match que Berrefane veut à tout prix disputer, tout comme Mansouri. Pur produit de ce club, le natif de Tizi Ouzou a toujours ré-

pondu présent, mais ses concurrents semblent, eux aussi, prêts à faire le nécessaire pour chambouler ses plans. Mohamed Réda Acimi et le Belge auront donc du mal à designer le nom de celui qui gardera la cage au stade du 1er-Novembre dans huit jours.

Chafaï, Benyahia et Abdellaoui, trois centraux pour deux postes

En défense, Mohamed Rabie Mef- tah et Mokhtar Benmoussa sont bien partis pour garder leur place dans le onze. Pour les membres du staff technique, c’est au niveau de la

charnière centrale que le problème se posera, puisque les Chafaï, Abdel- laoui et Benyahia ont tous montré leurs capacités. Le choix sera donc difficile à faire et le coach est dans l’obligation de sacrifier l’un d’eux. De quoi faire un déçu et deux heureux. Avec le retour imminent de Khoua- led, la concurrence sera encore plus rude.

Les places seront chères au milieu

Au milieu, Koudri Bourenane, Bellahcene, Benkhemassa et Benguit mais aussi Beldjilali et Sayoud sont tous prêts à répondre présent si l’an-

cien sélectionneur du Burkina Faso fera appel à l’un d’eux. Pour le mo- ment, les noms de ceux qui entame- ront la partie à Tizi Ouzou n’ont pas été désignés, mais ce qui est certain, c’est que Paul Put n’a jamais eu par le passé autant de choix. Une situation qui ne fera que le soulager. Mainte- nant que la balle est dans son camp, à lui de faire les bons choix pour es- pérer assister à partir de son banc de touche à la seconde victoire de son équipe hors d’Alger, après celle dé- crochée à Médéa.

Les attaquants appelés à se réveiller

Offensivement, le Belge aura aussi le choix et plusieurs options, puisque Meziane, Andria, Guessan, Darfalou et Yaïche seront d’attaque contre la JSK. Pointé du doigt comme étant le maillon faible de cette USMA version 2016/2017, l’at- taque algéroise aura une occasion d’assurer et rassurer la semaine pro- chaine et c’est au Malgache et ses ca- marades de se montrer à la hauteur pour repartir de bon pied. Adel Cheraki

Deuxième rencontre amicale, encore un changement ! Encore changement Reprise ce matin Sayoud «Le plus
Deuxième rencontre amicale,
encore un
changement
!
Encore
changement
Reprise ce matin
Sayoud «Le plus important
est de gagner nos matchs»
Le
second
match
amical
Bologhine
programmé
lors
de
cette !
à Ayant
eu droit à une
trêve
lieu
ce
mercredi
journée de repos accor-
au
stade
aura Omar-Hamadi, un
dée par les membres du
repos
Accosté à la fin de la
rencontre amicale que
son équipe venait de
mais
finalement
les
Rouge
technique
juste
et Noir n’affronteront
Pas de Zemma,
pas le
pour
après
fin
premier
RC Boumerdès comme il a
été prévu en premier
temps. En effet, cet énième
du disputé
Khoualed
et
disputer avant-hier au
stade Imam-Lyès face
ler et espérer convaincre le coach
pour nous faire confiance lors de
la reprise de la compétition offi-
cielle. Nous allons jouer à domi-
cile, nous essayerons cette fois-ci
match
la amical
staff cette
rant
trêve
face à du-
Hammar
à
l’Olympique de
l’OM au
stade Imam-Lyes,
Contrairement à
Médéa, Amir Sayoud
de s’imposer devant nos suppor-
ters, surtout qu’une victoire nous
revirement de situation a
les joueurs de l’USMA se
leurs coéquipiers,
Mo-
a
accepté de nous
eu lieu hier et c’est les
diri-
retrouveront dès ce matin
hamed-Amine
Zem-
geants du club qui ont été
contraints de revoir leur
copie, après que le premier
pour se remettre au tra-
mamouche,
Nacer et
vail et poursuivre
leur
Eddine
Khoualed
responsable du staff tech-
nique ait demandé
à ce que
ses poulains soient de pré-
férence opposés à une for-
mation de la Ligue 1
Mobilis. Par la suite, le
choix n’a pas été difficile à
préparation pour la ren-
contre de mardi prochain
contre la JSK. Un rendez-
vous qu’ils ne veulent sur-
Ziri Hammar n’ont pas
eu droit à une journée
tout pas
rater, puisque
de repos hier. Les
trois joueurs se sont
présentés au stade
Omar-Hamadi et ont
accorder quelques
minutes durant
lesquelles il est revenu
sur ce match, avant
d’évoquer celui de
mardi prochain devant
la JSK. Ecoutons-le.
tout
autre résultat
qu’une
victoire ne fera que les
éloigner de leur but, celui
appliqué
le
pro-
gramme
qui
leur
été
faire, puisque les responsa-
bles de l’Olympique de
Médéa ont émis le vœu de
se présenter à Bologhine
de terminer la saison en
Ligue 1 Mobilis à la se-
conde place.
concocté
par
coach
sous
attentif
membre
du
staff
a tech- d’un
nique
en
présence
pour leur donner
la réplique
Trois
ont
d’un
but membre l’œil et
staff
et c’est ce qui a réjoui le
médical.
Si
le
le gardien du du
disputé
driver.
de
de
fortes
l’intégralité
de
la
chances
a d’être
Ce
le dernier
partie
contre
voyage à Tizi Ouzou la
match
sera avant
le
Face
l’Olympique
de
semaine prochaine,
ce
déplacement à Tizi
Médéa
avant-hier,
mier
responsable
du
Il staff pre-
La joute
amicale
que la les
technique
a
le ont l’OM d’ali-
Rouge
et au Noir
disputeront
gner
maximum
de
demain
stade
Omar-Ha-
joueurs,
mais
trois
pu
madi
contre
l’OM
sera
garder
leur
tout
au
dernière de cette trêve. Son
long
de
partie.
coup
d’envoi maintenu à
n’est pas le cas pour
ses deux autres cama-
rades, vu qu’ils ont
besoin de plus de
temps avant de pou-
voir renouer avec la
compétition officielle.
16h. Ainsi, le technicien
s’agit
défenseur
Ayoub
belge et ses assistants
Abdellaoui
de
Hamza
Ils devront donc pren-
dre leur mal en pa-
au-
permettra de préparer notre pro-
chaine sortie en championnat avec
un moral au beau fixe et dans la
bonne humeur.
Vous allez croiser la JSK le 25 et
le CAB le 29 avril. Comment
comptez-vous aborder ces deux
rencontres ?
Déjà, il faudra négocier match
par match. Les deux matchs seront
difficiles à négocier, mais nous
avons des atouts à faire valoir.
Nous défendrons nos chances avec
toutes nos forces à Tizi Ouzou.
Puis à Bologhine devant les Bat-
néens, nous tenterons de décro-
cher les trois points afin de gagner
des places au classement. Toutes
les rencontres seront importantes,
mais nous ferons ce qu’il faut pour
bien les gérer.
Sur le plan personnel, com-
ment vous sentez-vous ?
Plutôt bien ! Dieu merci, je n’ai
pas à me plaindre. Tout se passe
bien et je n’ai qu’une seule envie :
Koudri
ainsi
Charles
ront une bonne
tience et continuer
occasion à
à
corriger les dernières
Carolus
à joueurs cette Andria.
Ces
élé-
subir un travail
re-
spéci-
ments
donc
en
fique pour rattraper le
touches avant de prendre la
pole
position
pour
débu-
route en début de la se-
retard
qu’ils accusent
ter
le
et place décidé que contre
la
JSK
maine prochaine
par rapport aux autres
pour se
mardi
le match du prochain, semblent
surtout
rendre à Tizi Ouzou, la ville
joueurs.
qu’ils n’ont pas déçu en li-
où se tiendra le match offi-
ciel. Un match de mise à
vrant une
bonne presta-
tion sur la pelouse du
jour du calendrier
opposera à la JSK.
qui les
stade Imam-Lyès.
Tout d’abord, quelle analyse
faites-vous de cette rencontre
qui vous a opposé à l’OM ?
Elle a été un bon test pour nous.
Ce match a été important dans la
mesure où il nous a permis de res-
ter compétitifs. Certains de mes
coéquipiers en ont profité pour
avoir du temps de jeu, après avoir
passé plusieurs semaines loin des
terrains à cause des blessures qui
les faisaient souffrir. C’est vrai que
nous aurions voulu la remporter,
mais ça n’a pas été le cas. L’essentiel
à mes yeux, c’est qu’aucun de mes
camarades n’a quitté la pelouse
blessé. C’est aussi une satisfaction.
Vous allez jouer un second
match amical ce mercredi,
qu’avez-vous à nous dire à son
sujet ?
Ce sera certainement un autre
bon test pour nous. Les membres
du staff technique auront l’occa-
sion de faire quelques retouches.
En ce qui nous concerne, nous dis-
poserons d’une aubaine pour bril-
faire ce qu’il faut pour bien termi-
ner la saison. Le coach a besoin de
tout le monde pour atteindre cet
objectif, et s’il me fera confiance, je
tâcherai de ne pas le décevoir. Je
me suis toujours donné à fond et
je continuerai à le faire à chaque
fois que l’occasion se présentera.
Entretien réalisé par Adel C.
N° 3699 08 MCA LIGUE Lundi 1 17 avril 2017
N° 3699
08
MCA
LIGUE
Lundi
1
17 avril
2017

Séance de

décrassage à

Ain Benian

Hier matin, les joueurs du Mouloudia se sont rendus à Ain Be- nian pour effectuer une séance de décrassage et de soins. Rappelons que la séance a été dirigée par l’entraîneur adjoint, Meguellati, en l’absence de Kamel Mouassa qui a été retenu par une affaire d’ordre personnel, mais ce dernier sera présent à la reprise des entraine- ments pour préparer le match du MCO. Rappe- lons que certains joueurs ont eu l’autorisation de rater cette séance, à l’image de Chaouchi, Karaoui et Hachoud.

La reprise des entrainements, ce mardi

Bénéficiant d’une journée de repos pour la journée de lundi, les co- équipiers de Kacem re- prendront le chemin des entrainements, ce mardi à 10h, à Ain Benian. Le coach va remercier ses joueurs pour les efforts déployés jusqu'à présent et il va essayer de les motiver pour qu’ils puis- sent négocier leurs trois prochains matchs en re- tard qui se joueront en une semaine. K.M

Mouassa : « Le Mouloudia se battra Mouassa : « Le Mouloudia se battra Mouassa
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
Mouassa : « Le Mouloudia se battra
jusqu’au bout en championnat »
jusqu’au bout en championnat »
jusqu’au bout en championnat »
jusqu’au bout en championnat »
jusqu’au bout en championnat »
jusqu’au bout en championnat »
faut donc s’attendre donc à ce qu’on soit soumis à un calendrier chargé. Le fait
faut donc s’attendre donc à ce qu’on soit soumis à un
calendrier chargé. Le fait de jouer trois matchs en une
« Je préfère la pression de jouer les

H eureux était Kamel Mouassa, qui a réussi à mener son équipe à atteindre la phase des poules de la coupe de la Confédération africaine de football. Toutefois et après

avoir atteint l’un des trois objectifs de la saison, le coach du Mouloudia estime qu’il faut se consacrer maintenant au championnat et il se montre ambi- tieux : «Notre qualification est amplement méritée, elle nous a permis de rester dans cette spirale de bonnes performances, car après notre qualification en coupe d’Algérie, on est en phase de poules. Maintenant, on va

tourner la page de la compétition africaine et penser au championnat. Nous allons essayer de récolter le maximum de points, et le Mouloudia se battra jusqu’au bout, car en football tout reste possible». « Jouer trois matchs en une semaine n’est pas un handicap et le Mouloudia doit faire comme le Ahly » Abordé au sujet de la programmation, le coach du Mouloudia n’est pas le genre de techniciens à se plaindre à chaque fois qu’il y a une programmation intense : «Comme je l’ai affirmé, le Mouloudia doit jouer sur les trois fronts, comme toutes les grandes équipes à l’image du Ahly ou l’Espérance de Tunis, et il

semaine n’est pas un handicap et il faut juste qu’on gère bien notre potentiel».

« Les joueurs préfèrent la compétition

officielle à l’entraînement » Toujours dans le même sens, l’entraîneur du Mou- loudia déclare : «Il est vrai qu’on doit puiser dans notre

potentiel pour gérer ces trois rencontres en l’espace

d’une semaine, mais il faut savoir que les joueurs préfè- rent la compétition officielle aux entrainements».

« On accordera une grande importance à

la récupération et aux soins, pour jouer sur les trois fronts » Mouassa, grâce à son expérience, a son idée pour gérer le reste de la compétition, puisque son équipe est engagée sur les trois fronts, et il accorde une grande importance à la récupération : «Je vous ai tou- jours dit que le plus important pour un joueur c’est de bien récupérer et se soigner d’une bonne manière afin qu’il puisse jouer le plus grand nombre de matchs du- rant une saison et être performant. Nous allons donc accorder de l’importance à la récupération et aux soins pour jouer sur les trois fronts».

premier rôles que celle du maintien » En abordant avec lui les enjeux qui attendent son équipe en cette fin de parcours et la pression qui pè- sera sur le groupe, Mouassa nous confiera : «Ecoutez, les choses sont claires pour nous, le Mouloudia, et à

l’image des grands clubs, doit jouer sur les trois fronts et croire en ses chances, car nous n’avons rien à envier aux autres équipes. Je préfère la pression de jouer les premiers rôles que celle de jouer pour le maintien, car en étant ambitieux les joueurs se montrent très motivés pour réussir».

« On doit enchainer une série de bons résultats »

Bien qu’il ne soit pas du genre d’entraîneur à s’en- flammer, sachant pertinemment que le plus dur reste

à venir, Kamel Mouassa se montre ambitieux et tient

à ce que son équipe reste sur une série de bons résul-

tats et préserve cette dynamique : «On doit mainte- nant enchainer une série de bons résultats, et je pense que l’expérience des joueurs sera déterminante. Il faut donc qu’on exploite tous les facteurs afin qu’on réussisse une bonne fin de saison». Propos recueillis par

Kamel M.

Le MCA a joué 18 rencontres en compétitions africaines sous la présidence de Ghrib

Décidément, l’épreuve continen- tale réussit bien au Mouloudia sous la présidence de Ghrib, l'équipe réalise de bonnes perfor- mances et commence à y prendre goût, après une participation en 2011 en Ligue des champions où l’équipe a raté de peu le dernier carré en disputant douze rencon- tres. Tenant compte des six ren- contres jouées cette saison en coupe de la CAF, par une simple opération arithmétique, l’équipe a disputé 18 rencontres sur le plan continental. Rappelons que sur les trois dernières décennies, le Doyen a pris part à la coupe d’Afrique des clubs champions, qui était l’ancienne appellation de la Ligue des champions en se faisant éliminer en quart de finale en 1980, avant de se faire éliminer en Coupe des coupes par le Ahly du Caire en 1984. Le Doyen a renoué avec la compétition africaine, en 2000, en échouant au premier tour face au club sénégalais de Jeanne d’Arc. Tout en disputant la coupe de la confédération en 2007, 2008 et 2015, où le MCA n’a jamais pu franchir le premier tour de l’épreuve. Sur l’ensemble des parti- cipations du Mouloudia lors des trois dernières décennies, l’équipe a disputé dix-huit rencontres, ce qui est vraiment minime pour un grand club comme le Doyen et c’est la raison pour laquelle Ghrib veut faire de la participation afri- caine une tradition et redonner ainsi au club la place qui lui sied. K.M.

Zerdab : « Les trois matchs en retard vont déterminer nos objectifs en championnat »

Vous avez arraché votre qualifi- cation en phase de poules en al- liant l’art à la manière… Nous sommes très heureux d’avoir réalisé cette qualification, qui était l’un de nos objectifs cette saison, et je pense que nous avons réalisé une belle partie, car on était bien concentrés. On a réalisé l’en- tame de la partie souhaitée, car en ouvrant la marque au quart d’heure de jeu, cela nous a permis d’évacuer la pression qui pesait sur nos épaules. Etant en confiance, on a su ajouter le but qualificatif avant la mi-temps, ce qui nous a mis dans une situation confortable pour gérer notre acquis. Et vous avez ajouté deux autres buts… Après le second but, on savait que la partie était loin d’être terminée et qu’il fallait bien marquer un autre but, pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Seulement, on ne voulait pas prendre de risque inutile, en choisissant ainsi le moment propice pour le faire. Cette qualifi- cation va vous mettre en confiance, pour entamer une nouvelle série de bons résultats… Effectivement, cette quali- fication est importante pour nous dans la mesure où elle nous a permis avant tout d’atteindre l’un des objectifs

de la saison, celui de la phase de poules, mais aussi de nous mettre davantage en confiance, ce qui va nous motiver pour enchainer une série de bons résultats, comme vous dites. Vous avez réussi à remettre votre compteur en marche… Je suis heureux d’avoir parti- cipé à la qualifica- tion de mon équipe et je travaille toujours

pour gagner ma place dans l’équipe. Je m’arme de patience en étant per- suadé que tout effort finira par payer, ce qui a été le cas pour moi, et je vais essayer maintenant de pré- server cette place. J’ai évolué dans un nouveau poste aujourd’hui, en l’absence de Hichem, et j’ai tenté d’appliquer les consignes du coach, ce qui m’a réussi. Après cette qualification en phase de poules, vous avez l'expérience qui pourra vous servir dans cette seconde partie de la coupe de la CAF…

En ar- rivant déjà à la phase de poules, on a réa- lisé l’objec- tif
En ar-
rivant
déjà à la
phase de
poules,
on a réa-
lisé l’objec-
tif tracé,
mais il est
évident
qu’on ne va
pas s'arrêter
en si bon
chemin, mais
il faut savoir
que notre qua-
lification à ce
stade de la
compétition
n’a pas été fa-
cile. Certes,

la coupe de la CAF sera un objectif, mais pour l’instant on doit se concentrer sur le reste du parcours et la demi-finale de la coupe d’Algé- rie. En championnat, ne pensez-vous pas que l’équipe va amorcer un virage décisif en enchainant trois matchs en l’espace d’une se- maine ? Je suis entièrement d’accord avec vous, car nous aurons neuf points en jeu lors de ces trois rencontres, et soit on va recoller à l’ESS si on réussit à faire le plein, ou bien on va tomber dans le ventre mou du clas- sement. Comme tous les joueurs restent compétitifs, on va essayer donc de profiter de cette situation et se rapprocher du leader. Il faut qu’on réussisse notre pari, car on n’a pas réalisé la phase retour de championnat souhaitée, car le fait de prendre six points en six rencon- tres est vraiment très peu pour une équipe qui a décroché le titre hono- rifique de champion d’automne. C’est à nous de rectifier le tir et es- sayer de terminer le championnat en force, car en fin de saison il y a des paramètres qu’on doit gérer. Où l’expérience des joueurs sera déterminante… Effectivement, nous avons des éléments expérimentés et cela est un atout à faire valoir et c’est la rai- son pour laquelle il faut rester concentré et essayer de gérer nos matchs l’un après l’autre, et je pense que les trois matchs en retard déter- mineront nos objectifs pour la fin du parcours. Entretien réalisé par Kamel M.

N° 3699 LIGUE 1 MCA Lundi 09 17 avril 2017
N° 3699
LIGUE
1 MCA
Lundi
09
17 avril
2017

Ghrib : « On est

Ghrib : « On est

Ghrib : « On est

Ghrib : « On est

Ghrib : « On est

Ghrib : « On est

entrés dans l’histoire,

entrés dans l’histoire,

j’ai tenu promesse»

j’ai tenu promesse»

entrés dans l’histoire,

entrés dans l’histoire,

entrés dans l’histoire,

entrés dans l’histoire,

j’ai tenu promesse»

j’ai tenu promesse»

j’ai tenu promesse»

j’ai tenu promesse»

B ien que le MCA se soit déjà qualifié à la phase de poules de la Ligue des cham- pions en 2011, le président du vieux club algérois n’a pas caché sa joie suite à

la victoire de son équipe, samedi dernier, aux dé- pens du représentant tanzanien : «Le Mouloudia

a déjà participé à la coupe de la Confédération,

mais c’est la première fois que l’équipe a atteint la phase de poules, et cela est le fruit de notre travail. L’équipe est entrée dans l’histoire et j’ai tenu la pro- messe d’atteindre la phase de poules».

qu’il va profiter de l’expérience acquise de la récente participation en Ligue des champions : «Je suis satisfait car les sa- crifices qu’on a consentis et le travail entamé depuis neuf mois ont donné leur fruit. Je vais aussi profiter de l’expérience de 2011 en Ligue des champions et éviter de commettre cer- taines erreurs, ce qui va nous permet- tre d’aller le plus loin possible dans cette épreuve».

« On doit assurer une

participation en Ligue des

« On veut aller le plus loin

possible et, pourquoi pas, jouer la finale de la coupe de la CAF »

champions la saison prochaine et Mouassa restera avec nous »

Quant au reste du calendrier en championnat, Ghrib a clairement fixé ses objectifs : «On doit assurer une participation en Ligue des cham- pions pour l’année prochaine, car un grand club comme le Mouloudia doit toujours être au devant de la scène africaine et prendre part à sa plus pres- tigieuse compétition, mais cela ne veut nullement dire que le titre s’est envolé car tout peut arriver d’ici la fin du parcours. Je suis aussi très satisfait de l’apport de Mouassa, qui fait un très bon tra- vail depuis qu’il est au club et il restera avec nous la saison prochaine, car il a apporté sa touche».

Quant à l’objectif du MCA dans cette épreuve, Ghrib ne cache pas ses ambitions : «Il est clair qu’on essayera de réaliser les meilleurs résultats possibles en phase de poules et se qualifier. Nous avons une bonne équipe et, pourquoi pas, attein- dre la finale, mais il faut se concentrer maintenant sur le reste du parcours, car nous avons d’impor- tants matchs à négocier».

« Je n’ai pas de préférence pour le tirage même si on souhaite jouer face à des équipes maghrébines, pour éviter les longs déplacements »

En évoquant le tirage au sort de la phase de poules, qui aura lieu le 26 avril prochain, à ce sujet Ghrib nous a confié : «Je n’ai pas de préfé-

rence pour le tirage même si on souhaite jouer face

à des équipes maghrébines, pour éviter les longs

déplacements qui sont épuisants, mais le plus im- portant pour nous c’est de passer aux quarts de fi- nales».

« J’ai cueilli le fruit de neuf mois de travail et je vais profiter de l’expérience de 2011 en Ligue des champions »

Le patron du Mouloudia est satisfait d’avoir at- teint le premier objectif de la saison et affirme

« Les joueurs qui sont en fin de

contrat vont renouveler, il y a

une confiance mutuelle »

Abordant le sujet des trois joueurs du MCA, qui sont en fin de contrat, à savoir Demou, Chita et Aouedj, et dont l’équipe aura besoin en phase de poules, qui se poursuivra jusqu’au mois de juillet, le responsable du vieux club algérois se montre confiant : «De ce côté, les joueurs qui sont en fin de contrat vont renouveler et resteront au Mouloudia, il y a une confiance mutuelle entre nous».

Mansouri : « Je voulais seulement avoir plus de temps de jeu » Déçu était

Mansouri : « Je voulais seulement avoir plus de temps de jeu »

Déçu était Mansouri en fin de partie qui a mis aux prises son équipe avec la formation des Young Africans, puisqu’il n’a eu droit qu’à quelques minutes de jeu. Abordé à ce sujet, l’ex-stratège du PAC dira : «Je respecte les décisions du coach et s’il ne m’a pas fait jouer, il a ses propres raisons. Mais en tant que joueur, il est légitime de vouloir bé- néficier de plus de temps de jeu, ce qui explique ma déception et rien d’autre. Je respecte la décision du coach et je dois travailler davantage pour gagner ma place».

B.G. Le Mouloudia connaitra ses adversaires, le 26 avril va Qualifié de poules, Mouloudia sera
B.G.
Le
Mouloudia
connaitra
ses
adversaires, le 26 avril
va Qualifié
de
poules,
Mouloudia
sera
fixé
sur
futurs
adversaires
dans
épreuve
partir
26
avril
prochain,
date
rage
au
à sort
aura
lieu
au
Caire,
en
Egypte.
en qui de ses les la phase l’ensemble du leurs Confédération
Rappelons
que
africaine
foot-
ball
répartir
équipes
sur
deux
le chapeaux,
tenant
compte
résultats
dans
les
épreuves
continentales,
sur
des
cinq
dernières
ti- en an- un
nées,
cela
afin
d'assurer
certain
équilibre
dans
les
de quatre cette du
Le deuxième
groupes.
groupe
de Young des
Africans
cherchait
places à destination de
Doha
formation
des
Young
Africans
une de a et resté Hier, trouvé
difficultés
en pour en
Alger
placement
fait
groupes.
premier
groupe
délégation
le est dé- et
la de trer maison, On
est
les si coincé rentré pires La
Alger
du
fait
n’y
avait
pas
le assez
places
à le de deux rallier destination qu’il pour second la donc
Doha.
cherchait
à à autre s’est
solution
ren-
Tanzanie.

Kamel M

Pensée Il y a trois ans exactement, le 16 avril 2014, nous quittait à jamais
Pensée
Il y a trois ans exactement, le 16 avril 2014,
nous quittait à jamais notre cher et regretté
ami et collègue,
Raber Mohamed, laissant un vide
que personne ne pourra combler. Ses sorties
inattendues, son sourire, sa poésie, sa cul-
ture… nous manquent. En cette douloureuse
circonstance, le collectif du journal Le Buteur
demande à tous ceux qui ont connu le défunt
d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Que
le Tout-Puissant lui accorde Sa Sainte Miséri-
corde et l’accueille en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et
à Lui nous retournons.» Allah yerrahmou.

Kamel M.

Pour qu’ils puissent assurer leur participation à la coupe de la CAF

Demou, Aouedj et Chita passeront à la table des négociations

Dans un très proche ave- nir, le président du Mou- loudia et trois joueurs de son effectif, qui sont en fin de contrat, se mettront à la table des négociations et discuteront de la prolonga- tion de leur engagement. En effet, et même s’il sait qu’il existe une confiance mutuelle entre lui et ses joueurs et qu’il saura les convaincre de rempiler, Ghrib tient à ce qu’ils res- tent branchés sur leur

équipe et éviter qu’il soient déconcentrés par les clubs qui veu- lent bénéficier de leurs services. En plus de leurs qualités, sachant que les trois joueurs ont bénéficié d'une licence africaine, Ghrib ne veut perdre donc aucun d’entre eux, lorsqu’on sait que l’équipe aura be- soin d’un effectif riche dans l’épreuve continentale.

Ils sont sous contrat pour les 4 premiers matches de la phase de poules

Sachant que les joueurs en ques- tion sont sous contrat avec l’équipe

les joueurs en ques- tion sont sous contrat avec l’équipe jusqu’en juin pro- chain, le Mouloudia
les joueurs en ques- tion sont sous contrat avec l’équipe jusqu’en juin pro- chain, le Mouloudia
les joueurs en ques- tion sont sous contrat avec l’équipe jusqu’en juin pro- chain, le Mouloudia

jusqu’en juin pro- chain, le Mouloudia va assurer leur disponibilité pour les quatre pre- miers matches de la phase de poules, lorsqu’on sait que deux ren- contres sont programmées pour le mois de mai et deux autres seront disputées en juin.

La réglementation les oblige à prolonger pour six mois, mais Ghrib ne veut retenir aucun joueur contre son gré

Sachant que le championnat ne

reprendra qu’à la seconde moitié du mois d’août, Demou, Chita et Aouedj peuvent même disputer les deux derniers matchs de la phase de poules prévus en juin même s’ils décident de changer d’air. Toutefois et si on tient compte des nouvelles dispositions réglementaires adop- tées par la FAF, il est stipulé que les clubs disputant les joutes interna- tionales ont le droit de garder leurs joueurs jusqu'à la fin de l’épreuve, en prolongeant leur contrat de six mois seulement. Toutefois, Ghrib n’est pas le genre de président à gar- der un joueur contre son gré.

Les trois joueurs veulent rester

Sachant que le Mouloudia joue actuellement les pre- miers rôles en championnat et qu'il y a une bonne am- biance dans le groupe, Demou, Chita et Aouedj veulent rester, seulement ils vont négocier leur nouveau contrat, et les responsables du Mouloudia sont persuadés de pouvoir les convaincre.

N° 3699 10 Lundi MCA LIGUE 1 17 avril 2017
N° 3699
10
Lundi
MCA
LIGUE
1
17 avril
2017
N° 3699 10 Lundi MCA LIGUE 1 17 avril 2017 Alors que les récompenses de la

Alors que les récompenses de la CAF seront versées à la fin de la compétition

Ghrib promet à ses joueurs

20 millions !

L e premier res- ponsable du MCA, Omar Ghrib, a décidé

de récompenser ses joueurs par une prime de 20 millions suite à leur brillante victoire face aux Young Afri- cans de Tanzanie, en at- tendant de fixer la prime de qualification à la phase des poules dans les jours à venir. Il faut aussi savoir que les hautes instances afri- caines de football vont aussi mettre la main à la poche en récompensant les 16 formations quali- fiées aux poules. De son côté, le président des Vert et Rouge n’est pas en reste, lui qui a confirmé à ses joueurs que cette prime leur re- vient de droit après qu’il ont fourni de gros ef- forts et avoir atteint ce tour avancé de l’épreuve.

Une motivation de taille avant d’affronter le MCO

Autre part, il est at- tendu que les cama- rades du capitaine Hachoud reçoivent leur prime de 20 millions après la victoire en coupe de la CAF avant la prochaine rencontre de championnat face au MCO, prévue vendredi prochain. Un timing parfait pour le boss du Doyen sachant que cette prime va pousser les Aouadj et autres à redoubler d’efforts face aux Hamraoua afin de

revenir avec un résultat probant d’El Bahia. En fait, Ghrib fait d’une pierre deux coups en récompensant ses joueurs après la belle victoire en coupe de la CAF, et en même temps les encourager avant le très important déplace- ment à Oran qui devrait leur ouvrir le chemin en championnat.

La prime de la qualification, prochainement

Selon les informa- tions en notre posses- sion, le président des Vert et Rouge, Omar Ghrib, aurait promis à ses joueurs dans les ves- tiaires en marge de la victoire face aux Young Africans qu’il compte leur octroyer une autre prime, celle de la quali- fication aux poules qui n’a rien à voir avec celle de la victoire. Une autre façon pour Ghrib d’en- courager ses joueurs à aller chercher ce tro- phée là où il se trouve, sachant que la Confédé- ration africaine de foot- ball offre plus de 10 milliards à l’équipe lau- réate, sans parler des primes pour les équipes qui atteignent un stade très avancé de ce tour- noi.

Le Mouloudia a assuré au moins 275 000 dollars

À la lecture de la nouvelle programma- tion de l’épreuve Coupe

de la CAF par l’instance africaine de football, où

il est question de quatre groupes à partir des 8es de finale, au lieu de deux. Il faut savoir que le club algérois devrait bénéficier d’au moins

275 000 dollars avec sa

brillante qualification aux poules. En d’autres termes, les équipes éli- minées durant les poules (3e et 4e) sont sûres d’encaisser la somme citée plus haut, et les deux autres quali- fiées bénéficieront logi- quement d’une somme encore plus importante.

Les quarts de

finale valent

350 000 dollars

Toujours selon la grille des équipes quali- fiées et éliminées que la CAF vient de mettre en place, une fois les 8es de finale passées, les for- mations ayant atteint les quarts bénéficieront de

350 000 dollars chacune

dans le cas où celles-ci seraient éliminées par la suite. Mais si c’est le contraire qui se produit, la somme qu’ils devront toucher devrait aug- menter encore, d’où la grande motivation pour les formations qui sont toujours en lice en coupe de la CAF.

450 000 dollars

pour le dernier carré, et

625 000 au

vice-champion

Par ailleurs, la CAF a fait logiquement mon-

ter les enchères concer- nant les équipes qui at- teignent le dernier carré en fixant une prime qui avoisine la moitié du million de dollars, plus précisément 450 000 dollars pour les quatre représentants. Une somme jamais octroyée ne serait-ce que pour les anciens vice-cham- pions de cette épreuve, comme le MOB, qui avait touché la saison passée 400 000 dollars en animant la finale de la Coupe de la CAF.

1 million 25 000 dollars au vainqueur

Quant à la part du lion, celle-ci sera oc- troyée au détenteur de la Coupe de la CAF, et si c’est un club algérien qui remporte le tro- phée, celui-ci bénéfi- ciera de plus de 10 milliards en argent local. En d’autres termes, le champion percevra près de 1 mil- lion 25 000 dollars dans cette nouvelle édition de la compétition, au moment où le TP Ma- zembe avait touché la saison passée 600 000 dollars. En tout état de cause, les dés sont dés- ormais jetés, et les for- mations en lice ont l’eau à la bouche en atten- dant le verdict du rec- tangle vert qui déterminera l’embellie des caisses des clubs concernés.

Billel G.

l’embellie des caisses des clubs concernés. Billel G. Ils n’ont pas oublié Mokdad Les joueurs demandent

Ils n’ont pas oublié Mokdad

Les joueurs demandent à Ghrib de convaincre Mouassa

D urant la liesse qui les a em- portés en marge du

Mouassa toujours de marbre Selon nos informa- tions, Kamel Mouassa est resté de marbre et maintient sa décision de garder le joueur loin de son groupe, afin qu’il serve d’exem- ple. Il faut savoir que les camarades de Mokdad ont beaucoup insisté auprès de Bouiche et Ghrib, au moment où le manager s’est mis du côté du coach. De son côté, le

joueur affirme qu’il est de bonne

foi, puisqu’il nous a fait savoir, mardi passé, à Ferhani, où il s’en- traîne avec les réserves, qu’il est prêt à présenter des excuses publi- quement et a juré ne plus refaire le coup du Ghana à l’avenir.

Quel bel état d’esprit du groupe ! En somme, et même si le coach Mouassa maintient sa position, chose tout à fait logique, il est à noter que le groupe MCA est en train de donner des leçons de soli- darité à tout le monde, sinon com- ment expliquer cet élan envers un joueur qui a pourtant gravement outrepassé ses limites et celles d’une équipe de football comme le Mouloudia d’Alger. Billel G.

équipe de football comme le Mouloudia d’Alger. Billel G. large succès face aux Young Africans de

large succès face aux Young Africans de Tan- zanie, dans les vestiaires du Mouloudia, les joueurs se sont rappelés leur coéquipier Abdel- malek Mokdad qui n’a plus remis les pieds avec les A depuis le voyage au Ghana, suite à son accrochage avec son entraîneur. Le joueur, qui

a joué avec la réserve face à la JSK,

a montré de bonnes dispositions pour revenir parmi les siens. Du- rant leur petite fête, les Hachoud et autres se sont rappelés Mokdad qui leur a beaucoup manqué lors de la liesse, car faisant partie du groupe. En fait, ils ont souhaité que l’ex-Arbéen partage avec eux ces moments de plaisir.

Ils ont parlé avec Bouiche et Ghrib Profitant de ces moments heu- reux, les joueurs du MCA se sont rapprochés de Bouiche et du prési- dent Ghrib pour évoquer avec eux le cas de leur coéquipier, et surtout demander au driver Mouassa plus d’indulgence, estimant que le joueur a eu le temps pour faire son mea-culpa.

USMBA Chiker «Nos Chiker «Nos Chiker «Nos Chiker «Nos Chiker «Nos Chiker «Nos performances sont
USMBA
Chiker «Nos
Chiker «Nos
Chiker «Nos
Chiker «Nos
Chiker «Nos
Chiker «Nos
performances sont le
performances sont le
performances sont le
performances sont le
performances sont le
performances sont le
fruit de notre stabilité»
fruit de notre stabilité»
fruit de notre stabilité»
fruit de notre stabilité»
fruit de notre stabilité»
fruit de notre stabilité»
Le vice-président de l’USMBA, Réda
Chiker, a évoqué dans cette interven-
tion les résultats de l’équipe depuis sa
prise en main du club. Il dira à ce pro-
pos : «On a réussi à atteindre nos ob-
jectifs avant la fin de saison, en plus
on est en demi-finales de la Coupe
d’Algérie. Notre équipe a su attirer les
regards, c’est grâce aussi à ceux qui
sont derrière depuis l’entame de cet
exercice, c’est le fruit d’un long travail
avant notre arrivée. Nous nous avons
tenté de maintenir cette dynamique et
la stabilité pour en récolter les fruits».
lants.
«On accepte les critiques»
«L’USMBA appartient à
tous les Bélabbessiens»
D’autre part, Réda Chekir affirme
comprendre le désarroi des supporters
ces derniers temps, ou encore les cri-
tiques à leur encontre, tout en rappe-
lant que l’USMBA appartient à tous les
Bélabessiens. En revanche, le vice-pré-
sident ne tolère pas que des fauteurs
de troubles viennent ébranler la séré-
nité du club, à quelques encablures de
la fin de l’exercice. Bien mieux encore,
Chekir demande aux amoureux de
l’USMBA de rester derrière l’équipe et
la protéger de ceux qui veulent la dé-
stabiliser.
Par la suite, le vice-président du
club parle des responsabilités de cha-
cun, que ce soit les dirigeants, staff
technique ou encore les joueurs. Celui-
ci affirme aussi que plusieurs sujets se-
ront débattus lors de la prochaine
réunion avec les techniciens et les
joueurs. Il sera question d’évoquer
tout ce qui ne va pas, ou encore la dis-
cipline et autres points d’actualité brû-
«On ne va pas abdiquer»
En conclusion, le vice-président du
club de l’Ouest fait savoir que ni les di-
rigeants, encore moins les joueurs et
les membres du staff technique ne
vont abdiquer pour parvenir à leurs
fins. Chekir estime que personne ne
pourra se mettre en travers du chemin
des Bélabbessiens.
Tadjeddine
La reprise aujourd’hui
Comme la trêve tire à sa fin, les joueurs de l’USMBA vont reprendre l’en-
traînement aujourd’hui pour poursuivre leur programme de préparation.
Ces derniers, qui ambitionnent de remporter leur prochain derby face au
RCR, le 6 du mois prochain, semblent avoir oublié les problèmes rencon-
trés dernièrement pour le bien du club. Deuxièmes en championnat et qua-
lifié en demi-finales de la Coupe d’Algérie, les Balegh et autres semblent
décidés plus que jamais à offrir quelque chose à leurs supporters.
Tadjeddine
les Balegh et autres semblent décidés plus que jamais à offrir quelque chose à leurs supporters.
N° 3699 LIGUE 1 CRB Lundi 11 17 avril 2017 Cas Bouazza : ChebiraChebiraChebiraChebiraChebiraChebira Aucun
N° 3699
LIGUE
1 CRB
Lundi
11
17 avril
2017
Cas Bouazza :
ChebiraChebiraChebiraChebiraChebiraChebira
Aucun rapport n’a
encore été transmis
à la commission
de discipline
«On se défoncera pour offrir
«On se défoncera pour offrir
«On se défoncera pour offrir
«On se défoncera pour offrir
«On se défoncera pour offrir
«On se défoncera pour offrir
Comme rapporté dans nos précé-
dentes rubriques, Feham Bouazza pour-
rait probablement passer en conseil de
la coupe à nos supporters»
la coupe à nos supporters»
la coupe à nos supporters»
la coupe à nos supporters»
la coupe à nos supporters»
la coupe à nos supporters»
discipline, et ce pour avoir mal parlé à
Badou Zaki lors de la séance de
jeudi dernier. Cependant,
aucune décision n’a été
«La fin de saison s’annonce très passionnante»
M is sur le banc depuis
la venue de Badou
Zaki, Abdellah ne
désespère pas pour
autant de retrouver un statut
de titulaire en cette fin de sai-
son. Dans cet entretien, le laté-
ral belouizdadi nous parle
également de la préparation du
groupe, notamment cette
demi-finale de Coupe d’Algérie
qui a fait couler beaucoup d’en-
cre.
Comment passez-vous ces
quelques jours de repos accordés
par votre staff ?
J’essaie de profiter du mieux que je
peux pour récupérer des efforts four-
nis ces dernières semaines. Il ne faut
pas oublier qu’on ne s’est pas arrêtés
depuis la trêve hivernale. On a en-
chaîné beaucoup de rencontres en
championnat et en Coupe d’Algérie.
C’est pourquoi je pense que cette
trêve tombe à pic puisqu’elle nous
permettra de reprendre nos forces
mais aussi de bien préparer ce qui
nous reste à jouer cette saison. De
plus, peut-être qu’avec ce nouveau re-
port, la commission d’organisation de
la Coupe d’Algérie va revoir sa déci-
sion.
On comprend donc que vous sou-
haitez recevoir l’USMBA
au 20-Août, non ?
Il ne faut pas se mentir. Notre ter-
rain, c’est le 20-Août, là où on a nos
cette rencontre.
Le stage prévu au Maroc a été fi-
nalement annulé. Qu’en pensez-
vous ?
C’est au staff technique que revient
la décision. Nous les joueurs, notre
travail se résume sur le terrain. En
tout cas, je sais que beaucoup de tra-
vail nous attend ici à Alger et que tout
sera mis en oeuvre de sorte à bien
nous préparer pour les prochaines
échéances qui nous attendent en
championnat et en Coupe d’Algérie.
Pensez-vous encore à cette demi-
finale de Coupe d’Algérie ?
Notre prochain match sera face à
l’OM en championnat, non pas
l’USMBA en Coupe d’Algérie. Il serait
donc une erreur de notre part de pen-
ser à un match alors qu’on doit en
jouer un autre dans une compétition
différente. Mais bon, il est clair
qu’une demi-finale se prépare bien
des semaines à l’avance, notamment
sur le plan mental. C’est ce que nous
sommes en train de faire avec les
membres du staff technique qui nous
aident énormément avec leurs
conseils.
Le staff technique ne vous fait
plus jouer depuis plusieurs se-
maines déjà. Comment vivez-
vous votre statut de remplaçant ?
Tout joueur professionnel souhai-
terait pendre part au maximum de
rencontres avec son équipe. C’est
mon cas mais je vous assure que je me
fais du souci, beaucoup plus par rap-
port aux résultats de l’équipe qu’à ma
situation personnelle. Car l’intérêt de
cision du coach et je me
dois de la respecter.
On vous a vu très heu-
reux après la victoire
face à l’ESS et notam-
ment celle face au
CABBA, en quarts
de finale de la
Coupe d’Algérie
C’est clair, je porte les
couleurs et Chabab et
c’est de mon droit d’être
heureux et de fêter les victoires,
en dépit du fait que je joue très
rarement. Il ne faut pas oublier
la période difficile qu’on a pas-
sée en début de saison et toute
la pression qui pesait sur
nous. Maintenant, les choses
ont changé et les résultats
positifs s’enchaînent aussi
bien en championnat
qu’en Coupe d’Algérie.
J’espère qu’on maintien-
dra ce rythme durant
cette fin de saison et
qu’on puisse soulever la
Coupe d’Algérie.
Un dernier mot pour
conclure ?
J’appelle les suppor-
ters à rester derrière
nous et à nous soute-
nir en cette fin de sai-
son. Des échéances
importantes nous at-
tendent et on a vrai-
ment besoin d’eux
pour décrocher les
meilleurs résultats
possibles. Et pour
finir, je leur dis qu’on
fera tout pour leur offrir une
septième Coupe d’Algérie qui les
fait tant rêver.
Entretien réalisé par I. T.
prise pour le moment
par les membres du
conseil de discipline,
à leur tête Belaïd Ha-
chaïchi qui n’a tou-
jours pas reçu de
rapport du technicien
marocain. C’est pourquoi,
la décision de présenter
Bouazza devant le conseil
de discipline a été reportée à
une date ultérieure, proba-
blement au début de la se-
maine prochaine, après le
retour de Zaki en Algérie.
Affaires Aoudou
et N’gomo :
le CRB déposera
un recours auprès
de la FIFA
«Ma chance, je
l’aurai tôt ou tard»
repères et nos habitudes. Le 5-Juillet
est un stade neutre. Mais bon, cela ne
veut aucunement dire qu’on craint de
jouer dans le grand stade d’Alger.
Bien au contraire. C’est juste qu’après
le tirage, on pensait jouer dans notre
antre devant nos propres supporters.
En tout cas, maintenant, on est pré-
parés à tous les cas de figure et on fera
tout pour décrocher notre billet pour
la finale, peu importe où se jouera
l’équipe passe avant tout. De plus, il
reste plusieurs journées en cham-
pionnat et je sais pertinemment que
je vais bénéficier d’au moins une
chance pour montrer ce dont je suis
capable. Par ailleurs, je respecte la dé-
Le Chabab n’a toujours pas
réglé ses problèmes de dettes,
que ce soit avec les joueurs lo-
caux qu’étrangers. C’est le cas
notamment de Mohamed Aou-
dou et Gil N’gomo qui ont der-
nièrement saisi la FIFA pour
empocher les quelques men-
sualités impayées. Dans ce
sens, la direction belouizda-
die a reçu une correspon-
dance de la haute instante du
football mondiale concer-
nant les deux joueurs afri-
cains précédemment cités.
Le CRB a été invité à payer
les deux joueurs sous peine
de se voir sanctionné. En
manque de liquidité actuelle-
ment, les dirigeants du Cha-
bab ont de suite engagé un
avocat agréé auprès le la
FIFA pour le dépôt d’un
recours et pour deman-
der un échéancier pour
le payement d’Aou-
dou et N’Gomo.
Le stage au Maroc finalement annulé
Finalement, le stage prévu au Maroc
n’aura pas lieu, en dépit des efforts des
membres du staff technique, notam-
ment Badou Zaki qui a veillé à prépa-
rer le terrain pour le reste de la
délégation, ou encore des dirigeants
belouizdadis, à leur tête Hadj Moha-
med Bouhafs, qui ne s’est pas arrêté
une seule seconde pour régler tous les
problèmes qui s’opposaient à la tenue
de ce regroupement. Malheureuse-
ment, ces efforts se sont avérés insuffi-
sants, puisque le Chabab de
Belouizdad, par le biais de ses diri-
geants, a finalement annoncé que ce re-
groupement du 20 au 29 avril prochain
qu’observe le championnat, a de-
mandé à sa direction de lui trouver
des sparring-partners. Au minimum
deux selon une source bien informée.
Pour le moment, le Chabab est assuré
de jouer deux rencontres amicales
seulement.
Le
CRB
affrontera
le
CSC
en aller-retour
a été annulé. Les Belouizdadis prépa-
en aller-retour a été annulé. Les Belouizdadis prépa- : l’impossibilité de certains joueurs, à savoir Hamia,

: l’impossibilité de certains joueurs, à savoir Hamia, Draoui, Aribi, Belaili, Tariket et Khoudi, à prendre part à ce stage. Une raison suffisante pour que le technicien marocain, en collaboration avec ses responsables, an- nule complètement ce stage. En effet, Zaki a refusé de se rendre au Maroc avec un effectif amoindri par plusieurs joueurs, et pas des moindres puisqu’il s’agit là de titulaires indis-

cutables pour la majorité.

Il sera de retour jeudi prochain

Au Maroc depuis plusieurs jours déjà, Badou Zaki sera de retour à Alger jeudi au plus tard vendredi. C’est donc son adjoint Saber Bensmaïn qui sera chargé d’assurer la reprise du travail, prévue demain mardi au 20-Août. Par ailleurs, le technicien marocain, soucieux de bien profiter de cette longue trêve

Le Chabab de Belouizdad, qui avait dernièrement annulé la rencontre amicale de l’USMA, devrait jouer plusieurs rencontres amicales pour meubler cette longue trêve. C’est en tout cas l’envie de son staff technique qui a déjà programmé deux matchs face au même adversaire. En effet, les Belouizdadis affronteront le CSC en aller-retour. Le match aller se jouera au 20-Août, le 25 avril prochain, tandis que le retour aura lieu à Hamlaoui le 29 du même mois. Deux rencontres importantes pour le CRB, notamment celle qui se déroulera à Constantine, puisque les Belouizdadis joue- ront la prochaine rencontre officielle face à l’OM, sur du gazon naturel.

Islam T.

reront leur fin de saison au 20-Août avec plusieurs séances de travail quoti- diennes et biquotidiennes au menu.

a

refusé

de

se

Zaki

avec un affectif amoindri

Tout était prêt, ou presque. Badou Zaki, qui se trouve actuellement au Maroc, avait pour- tant tout organisé. Que ce soit en matière d’hébergement, de travail que de sparring- partner. Seul problème qui se présentait à lui

déplacer

N° 3699 12 Lundi ESS 17 avril 2017 l l concerné Après Al-Ittihad Tripoli et
N° 3699
12
Lundi
ESS
17 avril
2017
l
l
concerné
Après Al-Ittihad Tripoli et l’Etoile Métlaoui
a

Madoui veut trois autres matchs avant le MCO

LIGUE 1
LIGUE
1
Haddouche passera une échographie aujourd’hui Le moins que l’on puisse est que le staff médical
Haddouche
passera
une
échographie
aujourd’hui
Le moins
que l’on
puisse est que le staff
médical de l’Entente
de Sétif a du pain
sur la planche en ce
début de semaine
vu
le nombre impor-
tant de joueurs bles-
sés. Le premier
est l’atta-
quant Haddouche.
Ce dernier devrait
passer une échogra-
phie dans la matinée
d’aujourd’hui pour
en savoir davantage
au sujet de sa bles-
sure au niveau du
mollet. Et même s’il
affiché certaines
assurances ces der-
niers temps, le staff
médical devrait lui
faire subir de nou-
veaux tests du mo-
ment que la douleur
persiste encore.

Djahnit, Ibouzidène et Amokrane, décision

aujourd’hui

l l En plus de Had-

douche, trois autres

joueurs devraient subir encore des examens médi- caux. Le premier est l’atta- quant Djahnit. Ce dernier qui a été touché lors du match amical face à Mé- taloui au niveau du genou n’a pas encore été remis à 100% sur pied. Le latéral gauche Ibouzidène souf- fre lui aussi de la même blessure et n’a pas encore été autorisé à reprendre du service avec le groupe. Quant au troi- sième, il s’agit d’Amo- krane. L’attaquant en

question souffre d’une blessure musculaire, plus précisément d’une élon- gation à la cuisse. Il devra aussi passer une échographie pour être fixé définitivement sur sa durée de convales- cence.

C omme il fallait s’y at- tendre, le staff tech- nique songe déjà à la
C omme il fallait s’y at-
tendre, le staff tech-
nique songe déjà à la
Ittihad Tripoli et l’Etoile de
Métlaoui. Pour rappel, l’En-
tente avait perdu ces deux af-
fiches sur le score de 1 but à 0.
Madoui
suite de la prépara-
tion afin de rester dans la
continuité après un stage réussi
à Sousse qui a duré une dizaine
de jours en moyenne. Et pour
permettre aux joueurs de res-
ter dans le rythme et de bénéfi-
cier de l’ensemble de leurs
moyens physiques, le coach
Madoui a exigé au minimum
trois matchs amicaux avant la
reprise du championnat prévue
pour le début du mois de mai
face au MCO. C’est la raison
pour laquelle les dirigeants de
l’Entente de Sétif ont trouvé un
accord avec deux clubs de
Ligue 1 Mobilis déjà : le CSC et
le DRBT. Il est aussi prévu à ce
que l’Entente affronte le CSC
en deux fois, c'est-à-dire en
aller-retour, sauf que la pro-
grammation du match CSC-
CRB pour le 29 avril a quelque
peu chamboulé la programma-
tion. Il est donc possible à ce
que l’Entente aille chercher un
troisième adversaire pour sa-
tisfaire les exigences de Ma-
doui qui insiste sur ce volet.
ESS-DRBT se jouera le
mercredi 27 avril
Pour ce qui est du second
match, le staff technique pré-
voit d’affronter la formation du
DRBT. Pour rappel, c’est le pré-
sident Hassan Hammar qui est
derrière cette initiative
puisqu’il a appelé le président
du Difaâ pour l’inviter. Et c’est
en début de semaine que le
staff technique a fixé la date du
déroulement de cette empoi-
gnade puisqu’elle se jouera le
27 avril prochain. Cela don-
nera le temps au staff tech-
nique de récupérer un certain
nombre de joueurs blessés qui
restent pour le moment conva-
lescent.
par la rencontre de ce sa-
medi face au CSC. Le staff
médical ne va pas prendre
de risque avec les convales-
cents surtout que la plupart
d’entre eu souffrent d’un pro-
blème musculaire. Il serait
plus sage de les préserver
pour le reste des rencontres.
D’ailleurs, le médecin de
l’équipe va programmer
pour chacun d’eux un
programme spéci-
fique dans le but
de le remettre ra-
pidement sur
pied.
«Si on atteint
le nombre de cinq matchs
amicaux, on sera prêts
pour la reprise»
L’entraineur
en chef ren-
contrera
Hammar
pour fixer
le pro-
gramme
final
Une troisième joute avant
la fin du match
Il est prévu à ce que le troi-
sième match amical de l’En-
tente de Sétif depuis son retour
au pays se jouera le 30 avril,
soit trois jours seulement après
le second test face au DRBT. Il
faudrait dire que Madoui in-
siste pour la programmation
d’un troisième rendez-vous de
préférence au 8-Mai avant de
jouer la rencontre du MCO.
Madoui estime qu’atteindre la
barre des cinq matchs avant la
reprise du championnat sera
largement suffisant pour ses
joueurs.
Et pour
tout mettre
au clair,
Madoui
prévoit de
rencontrer
Hammar
dans les pro-
chaines heures.
Il était prévu à ce
que les deux
hommes se voient ce
samedi, mais chacun
d’eux a été pris par des af-
faires personnelles. Le
coach se trouvait à Alger
tandis que le président n’a
rallié la capitale que dans la
journée d’hier. Ils devraient
donc se réunir pour établir
le programme final des pro-
chaines semaines.
Akram F.
Le coach Kheireddine Madoui s’est ex-
primé au sujet de la prochaine programma-
tion qui attend ses joueurs. Il a clairement
fait savoir que la prochaine étape est tout
aussi importante que la première effec-
tuée en Tunisie : « Il est important de
rester dans la continuité du travail ac-
compli jusque-là. La préparation à
Sousse a été une réussite pour les
joueurs. Mais on sait désormais que le
reste de la programmation est tout
aussi important que la première. Je
dois dire que les entraînements sont
importants mais les matchs amicaux
aussi. A mes yeux, si on parvient à
jouer trois autres matchs, cela fera
cinq au total avant le match de cham-
pionnat face au MCO, ce sera ample-
ment suffisant pour les joueurs. Ils
auront gagné suffisamment de temps de
jeu dans les jambes.»
ESS-CSC, ce samedi à 16h
au 8-Mai-45
Dans un premier temps, la
formation sétifienne débutera
la série des matchs amicaux ce
samedi à 16h au stade du 8-
Mai 45. Ce sera une première
rencontre dans le cadre de la
préparation comme ce fut le
cas en Tunisie. En vrai, cette
joute face au CSC sera la troi-
sième si on prend en considé-
ration les deux premières
disputées en Tunisie face à Al-
«On prévoit un autre test pour le
30 avril»
Les blessés non
concernés par l’empoi-
gnade de ce samedi
Aux dernières nouvelles, les
blessés ne seront pas concernés
Après voir fixé les dates et les adversaires des
deux prochains matchs amicaux, Madoui nous a
parlé du troisième test pour ses joueurs : « Le
premier match face au CSC se jouera samedi pro-
chain. Le deuxième face au DRBT devrait avoir
lieu le 27 de ce mois-ci. Pour ce qui est du troi-
sième, on prévoit de le programmer le 30. L’ensem-
ble des rencontres amicales auront donc lieu au
mois d’avril. Il reste toutefois quelques détails à ré-
gler avant de fixer ce troisième match. Tout devrait
être plus clair au cours de cette semaine.»
Mellouli
passera
«L’urgence est de récupérer les blessés»
une
En dernier lieu, le coach a souhaité récupérer
Reprise cet
après-midi à 16h
Le coach exige la
présence de tous
Khedaïria attendu
pour aujourd’hui
chez
consultation
un neurologue
l
l
l’avis
de
l’ensemble
des
l
l
Comme prévu, c’est dans
les joueurs
l
l
observateurs,
le
l’après-midi d’aujourd’hui que
Le portier sétifien a rallié
son domicile à Marseille sa-
joueur
plus
touché
reste
Mellouli.
Pour
cause,
le à à
les joueurs reprendront du service au
stade du 8-Mai. Le staff technique ne
leur a accordé qu’une seule journée
de repos après leur retour de Tunisie.
D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont
rentré chez eux pour profiter de la
journée d’hier. Ils seront de retour
dès ce matin dans la ville des Hauts-
Plateaux.
l l Avant de les autoriser à bé-
néficier d’une journée de repos,
medi dernier à partir de Tunis. Il a
été autorisé à prendre une journée
de repos au même titre que l’ensem-
ble de ses partenaires. Toutefois, il
est attendu dans la matinée d’au-
jourd’hui à Sétif. Il rejoindra la ca-
pitale dans un premier temps
avant de rallier Sétif en second lieu.
un
coup
assez
sévère
lors
du
match
amical
l’entraîneur Madoui a été très clair
avec ses joueurs à Sousse. Il leur a
fait savoir que tout le monde doit
être présent ce lundi à Sétif. Per-
sonne n’est autorisé à s’absenter. IL
veut qu’ils soient pleinement engagés
dans leur travail surtout en cette
phase quelque peu délicate.
la défenseur en tre Métlaoui. Farid plus ser à
Et
pas
ce au tout, et
de puisque de le face
aussi
été
touché
niveau
de
sa
dentition.
été
décidé
faire
passer
le
a De joueur reçu ce
chez
un
spécialiste
un précisément tête a
un
neurologue
pour
les blessés à temps : « Comme je l’ai fait savoir
déjà, le nombre de joueurs blessés m’a quelque peu
inquiété. J’espère désormais pouvoir récupérer tout
le monde assez rapidement. C’est à mes yeux l’ur-
gence. On aura besoin de tout le monde d’ici le
prochain match face au MCO. Ce n’est pas tout
puisque les blessés devront être rétablis assez rapi-
dement pour jouer un nombre important de
matchs amicaux pour pouvoir retrouver leur
forme physique.»
la savoir une
davantage
sur
coup
pris
tête.
D’ailleurs,
Mellouli
vient
met-
A.F.
minerve
a au
coup
devra
pas-
nouvel
Il examen n’est
pour
être
fixé.
N° 3699 LIGUE 1 USMH Lundi 13 17 avril 2017
N° 3699
LIGUE
1 USMH
Lundi
13
17 avril
2017

Laïb : «Les joueurs seront bel et bien

payés cette semaine»

: «Les joueurs seront bel et bien payés cette semaine» USMH-NAHD, ce matin à 10h Se

USMH-NAHD, ce matin à 10h

Se rassurer avant la reprise

Après avoir affronté le Paradou vendredi dernier, les Jaune et Noir seront confrontés ce matin à la formation du NAHD. Un match test pour Younes et ses camarades contre un pension- naire de Ligue 1 et même si ce n'est qu'une rencontre amicale, on s’attend à voir un match en- gagé de la part des deux équipes qui devront faire preuve d’une grande volonté pour réaliser une victoire. Comme nous l'a confié l’entraineur adjoint Ho- cine Abdelaziz, « le résultat d’une rencontre amicale n’est pas l'objectif principal. Ce sont des matches de préparation qui per- mettent à l’entraineur de travail- ler tous les volets. Mais d’après certains joueurs, le match d'au- jourd'hui constitue aussi un exa- men important pour la suite de la préparation car une victoire leur permettra de se rassurer avant la reprise du championnat ».

Chacun se battra pour une place de titulaire

tenter de s'imposer comme étant le numéro 1 dans son poste, Charef le sait et c’est pourquoi il veut donner la chance à tout le monde en espé- rant revoir aujourd’hui contre le NAHD ceux qui se sont illustrés lors des derniers matches contre le Paradou

Ultime chance pour certains joueurs

Même si l’entraineur en chef a déjà une idée concernant les éléments sur qui il compte pour la reprise du championnat, car ils sont au moins sept à huit joueurs déjà qui ont assuré leur place mais cela n'empêchera pas Charef de donner encore une autre chance à certains réser- vistes qui n'ont pas pu s'illustrer durant cette même période pour différentes raisons. Bref, cette joute contre le NAHD sera donc très décisive pour certains appelés à faire de leur mieux pour prouver à leur entraîneur ce qu’ils sont capables de faire. N.R.

I nterrogé sur le volet financier et les menaces de grève des joueurs, le président s'est montré serein. Il

nous a confié qu’ils seront payés au cours de cette semaine : «Je reconnais que nous avons accusé un léger retard pour payer les joueurs, mais sachez que j'ai toujours honoré mes engage- ments. J'avais discuté avec eux et je les ai rassurés quant leur payement, avant même l’arrivée de l’argent. Maintenant que l’argent est là, nous allons procéder au versement de leur dû. C’est une question de jours et tout le monde aura son argent dans les plus brefs délais.» Il nous faire part par la suite de ses sentiments concer- nant le comportement du groupe

durant cette phase de préparation :

«Je suis très satisfait de mon équipe. Les joueurs sont restés concentrés sur la préparation. Je comprends bien leur peine de n’avoir pas empoché leur sa- laire dans les délais. Malgré cela, ils se sont comportés en hommes. Je tiens aussi à saluer leur discipline. Ils ont été exemplaires, avec le témoignage de tous les membres du staff technique, lesquels n'ont relevé aucun écart à ce niveau. »

«Charef a toute ma confiance»

Quant au comportement incorrect par le quel se sont distingués certains supporters à l’égard de Charef lors du

match amical contre le PAC, Laïb nous a fait savoir que le coach est en train de réaliser un excellent travail à la tète de la barre technique, non sans avoir réitéré sa confiance :

«Charef a toute ma confiance et tout mon soutien et je suis convaincu qu'il est très motivé pour atteindre les ob- jectifs qui lui ont été assignés. J'appelle les supporters à l'encourager, lui qui est en train de réaliser un très bon tra- vail depuis son arrivée. D'ailleurs, je lui ai donné carte blanche car je suis profondément convaincu en ses capa- cités à atteindre les objectifs. On doit juste le laisser travailler dans la séré- nité.»

N.R.

Belarbi :

« Ma réussite est due à mes efforts personnels et à la confiance de l’entraineur »

Il n’a que 19 ans et déjà il est l’un des cadres de cette formation harrachie. Il s’agit du jeune Belarbi qui en l’es- pace de quelques semaines est de- venu l’une des pièces maitresses de l’équipe. Ce milieu de terrain est en train de briller de mille feux dans le onze de Charef au point de sur- prendre les amateurs de la balle ronde et en particulier les suppor- ters de l'USMH. Ses belles presta- tions lui ont permis de retenir l’attention du DTN qui l’a plusieurs convoqué au le stage de la sélection nationale U20. Interrogé sur cette progression, Belarbi nous dira : «Ma réussite n'est pas un secret. C'est le ré- sultat de mes efforts et de mon sé- rieux. Dès que Charef m'a donné l'occasion de jouer, j'ai tout fait pour retenir son attention. Mes bonnes prestations et les encouragements du public m'ont permis de gagner en confiance. Donc, cette progression est surtout due à la confiance qui m'a été faite par le coach Charef, que je remercie au passage. Lui seul a cru en mes capacités et de ce fait, je lui dois beaucoup pour m'avoir permis de m'illustrer. »

N. R.

Abdelaziz : « Notre objectif n’est pas seulement l’USMA, mais réaliser une belle fin de
Abdelaziz
: « Notre objectif
n’est pas seulement
l’USMA, mais réaliser une
belle fin de saison »
«Certes, il est difficile de fixer le pour-
centage de la préparation qu'on veut attein-
dre ici, notamment durant cette période de
trêve où l’on doit tirer le maximum, mais il
faut dire aussi que c'est une période très im-
portante. On doit en tirer le maximum.
Notre objectif n’est pas l’USMA seule-
ment, mais pour tout le reste du
parcours en championnat.»

La grève n’a pas eu lieu

Dans note édition d’hier, on a parlé d’une grève que les joueurs voulaient déclencher en guise de mécontentement à l’en- contre de la direction du club qui tarde à verser les salaires. Cependant, cette décision des joueurs de bouder les entraine- ments à partir d’aujourd’hui n’a pas eu lieu. Boualem Cha- ref autant que ses poulains qui étaient sur le point de mettre en exécution leurs décisions se sont ravisés. On croit savoir que le coach qui a eu un entretien avec le premier responsable de l’USMH, qui s’est porté ga- rant quant au payement des salaires au courant de cette semaine, a donné l’ordre à ses poulains de reprendre les en- trainements hier en fin d’après-midi. D’autres sources nous ont confié que cette déci- sion de reprendre les entraine- ments et due à la programmation du match ami- cal. L’annulation de cette confrontation aurait été mal perçue par les dirigeants et le staff technique du Nasria. C’est pourquoi Charef et les joueurs ont décidé de poursuivre la pré- paration.

Si le coach compte aligner une seule équipe complète au- jourd'hui, c'est qu'il veut vraiment avoir une

idée précise cette fois-ci sur les joueurs qui pour- raient bien compo- ser le onze Harrachi des la re- prise. Disposant d'un effectif moyen avec des doublures valables, où chacun devrait se battre pour

des doublures valables, où chacun devrait se battre pour Younès : « On nous fait rêver

Younès : « On nous fait rêver avec l’arrivée d’argent, mais concrètement, on ne voit rien »

Après une série de contre-perfor- mance, votre équipe a arraché une vic- toire contre le MOB. Un succès qui devait être un déclic. Mais Il y a eu cette trêve, ne pensez-vous pas qu’elle freine un peu votre élan ? En effet, cela peut casser notre élan car rester près de deux mois sans compéti- tion officielle peut en effet se répercuter sur la forme des joueurs. La poursuite du championnat aurait été pour nous l’idéal. Mais bon, il y a eu cette trêve qui ne nous arrange pas, mais on doit res- pecter cette décision. Pensez-vous que l'USMH est en mesure de maintenir cette cadence après la re- prise de la compétition ? Connaissant l'état d'esprit qui règne ac- tuellement au sein du groupe, je pense qu’il peut en effet retrouver son rythme et aller encore loin. J’espère que nous fe- rons un retour en force. Malgré le problème financier et le grand retard dans les paiements des sa- laires, l'ambiance est restée la même… En effet, nous avons décidé de mettre l’intérêt de l’équipe au- dessus de toute autre considération. Le groupe est plus que jamais déterminé à réaliser un meil- leur parcours dans les prochaines sorties

de l'équipe. On a appris que l’équipe était sur le point de déclencher une grève. Mais celle-ci n’a pas eu lieu… Que puis-je vous dire ? Nous sommes fatigués par toutes ces promesses. On a appris que très bientôt l’argent cou- lera à flot mais concrète- ment, on ne voit rien. On va encore attendre quelques jours. Comme vous le voyez, les joueurs sont toujours là pour montrer leur bonne foi. Sur le plan personnel, vous êtes en train de réaliser une belle saison et cela fait que votre place dans l'axe de la défense est indiscu- table… Non, ce n'est pas évident. Avec Cha- ref, personne n'est sûr de jouer avant un match. C'est vrai que j'ai très souvent été titularisé, mais cela ne veut pas dire que ma place est indiscutable. De mon côté, je continue à travailler sérieusement en espérant que l'entraîneur me renouvelle sa confiance.

Entretien réalisé par Nacereddine Ratni

N° 3699 14 MOB LIGUE Lundi 17 avril 2017 Les actionnaires Reprise hier à 17h
N° 3699 14 MOB LIGUE Lundi 17 avril 2017
N° 3699
14
MOB
LIGUE
Lundi
17 avril
2017

Les actionnaires

Reprise hier à 17h

l l Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les joueurs

du MOB, qui ont passé un moment en famille, ont repris le chemin de l’entraînement hier dans l’après-midi à 17h. Le staff technique du MOB, qui a augmenté la charge ces der- niers jours, ne devait pas program- mer grand-chose pour cette première séance de la semaine. Ce dernier compte bien gérer cette ul- time semaine de préparation avant le match du MCA afin d’éviter la fa- tigue à ses joueurs. Toutefois, il sera quand même obligé d’organiser une autre joute amicale cette semaine.

La séance d’aujourd’hui à 10h

l l Contrairement au pro- gramme d’hier, le coach

béjaoui a décidé de changer l’horaire

d’entraînement pour aujourd’hui. Le staff technique a convoqué ses joueurs pour ce matin à 10h afin d’entamer la séance. Ce sera le même cas aussi demain avec une séance qui se déroulera dans la matinée au stade de l’Unité-Maghrébine avant de re- venir aux entraînements dans l’après-midi, mardi prochain.

La charge sera revue à la baisse cette semaine

l l Le coach Boussâada et ses assistants comptent toutefois

baisser la charge durant cette der- nière étape pour consacrer tout ce temps aux derniers réglages mais aussi au travail technico-tactique et aux retouches nécessaires avant le match face au MCA. Ce sera aussi une étape très importante dans la préparation de l’équipe béjaouie dans la mesure où elle permettra au coach d’axer son travail sur la récupération et la remise en forme à l’approche de la reprise de la compétition.

Boussâada insiste sur la récupération

1
1

veulent céder leurs actions au CSA

sur la récupération 1 veulent céder leurs actions au CSA L e MO Béjaïa vit une

L e MO Béjaïa vit une crise sans précédent cette saison. Ainsi, en attendant la prochaine réunion des action- naires, le flou persiste

au sein de cette équipe du MOB, alors que des supporters s’inquiè- tent davantage. Dans ce contexte, la démission probable des action- naires devait être acceptée sans aucun doute. D’un autre côté, cer- tains ne veulent pas installer un nouveau président pour le mo- ment. Ils veulent designer un di- rectoire pour gérer les affaires du club en attendant l’assemblée gé- nérale. Ainsi, vu qu’ils ne veulent plus continuer leur mission au sein du CA, on vient d’apprendre que la majorité des actionnaires de la SSPA/MOB ont décidé de céder la totalité de leurs actions en fa- veur du CSA. Une option plausible du moment que même les suppor- ters ont exigé récemment le départ immédiat des actionnaires qui, selon eux, ont échoué à leur mis- sion à la tête du CA.

Le club amateur refuse la proposition pour le moment

Toutefois, d’après nos informa- tions, les membres du CSA à leur tête le président, Mustapha Rezki, ne sont pas prêts à étudier l’offre pour le moment, certes, très inté- ressante, mais très ambigüe aussi. D’ailleurs, lors d’une récente dis- cussion avec le président du Club

Amateur, ce dernier nous a affirmé que la situation difficile que vit la SSPA/MOB ces derniers temps ne lui permet pas d’accepter la trans- action et c’est pour cette raison qu’il veut attendre encore quelques semaines pour y voir plus clair. Si cela venait à ce produire et que le CSA prenait les rênes du club, un fait récurrent au MOB, ce serait peut-être une solution provisoire en attendant la désignation d’un nouveau président de la SSPA.

Le problème du déficit de la SSPA est toujours posé

Si les membres du CSA refusent de prendre les actions des action- naires pour le moment c’est que certainement il y a un problème quelque part. En effet, la société par actions est déficitaire depuis plus d’une année et le CSA refuse d’assumer le déficit surtout dans cette période où la crise financière frappe le club de plein fouet. Ainsi, le statut de club professionnel semble n'avoir rien changé au MOB à l'instar de la majorité des clubs de première et deuxième di- visions en Algérie. Les supporters et les proches du Mouloudia de Béjaïa ne voient aucune différence entre le MOB d'avant et celui d'au- jourd'hui. Ils ne comprennent sur- tout pas comment le capital n’est acquis que pour certains. Autant de questions et de soucis qui ta- raudent les esprits des supporters du club qui souhaitent avoir des

réponses le plus vite possible. De- vant cette énigme, les fans ne voient d'autre solution que d'ou- vrir le capital du club à de nou- veaux actionnaires.

Les actionnaires doivent d’abord assainir la situation financière de la société

Vu la situation actuelle, les ac- tionnaires doivent assumer le défi- cit et éponger les dettes de la SSPA avant de penser à céder leurs ac- tions à qui que ce soit. Concernant le déficit du club qui dépasse les 6 milliards, un actionnaire nous dira dans une récente déclaration : «On a accusé un déficit et je pense qu’on doit tous s’impliquer. Je pense que c’est nous qui devrons régler ce problème. Personne ne le fera à notre place et c’est pour cette raison qu’on doit quand même réagir. C’est dire que le déficit de la société par actions ce sont les ac- tionnaires qui devront l’assumer et non pas les personnes étrangères. On doit tous s’unir et travailler dans l’intérêt du MOB.»

SSPA/MOB. Selon des sources proches du club du MOB, certains candidats à l'achat des actions se sont ravisés après avoir appris que la société par actions est défici- taire. Nos sources ajoutent que des investisseurs proches du club qui voulaient acheter des actions ont changé d'avis dans le but d'éviter d'entrer en conflit avec les diri- geants actuels.

Les choses devraient êtres officialisées après la réunion du CA

À en croire des sources bien in- formées des actionnaires de la SSPA/MOB, les choses
À en croire des sources bien in-
formées des actionnaires de la
SSPA/MOB, les choses devraient
être officialisées lors de l’assemblée
générale des actionnaires dont la
date n’est pas encore confirmée.
Ainsi, le temps presse et le MOB
ne semble pas suivre le train des
autres clubs. Toutefois, le constat
est là, le MOB n’arrive pas à gérer
ses affaires et les supporters sont
très inquiets. Ils sont en train de
suivre avec intérêt l'évolution de la
situation, craignant que le
club ne puisse pas tenir son
rang lors de cette der-
nière manche de la
compétition et revi-
vre aussi le même
scénario de la
phase aller et
le début de la
phase retour
qui était un
échec total.
S. A.
l l Le coach Boussâada a pris la
décision aussi de faire faire à
ses joueurs des séances de récupéra-
tion et d’entretien. C’est tout le
monde qui est épuisé en cette pé-
riode de trêve. Pour les joueurs ayant
pris part à toutes les séances depuis
deux semaines, il est très important
de ne pas trop forcer sur les muscles
en prévision de la rencontre du
MCA. D’ailleurs le
coach compte bien
soumettre ses élé-
ments à des
séances légères
afin qu’ils soient
au top pour le reste
de la préparation et
ce premier match
face au MCA.
Le volet
technico-
tactique n'est pas
en reste
l l En plus du travail
physique, le staff
affirmé : «Je vous assure que
je ne ressens plus aucun
mal au niveau de ma
cuisse. Et pour preuve,
je m'exerce le plus nor-
malement du monde
aux entraînements avant
de réintégrer le groupe
cette semaine. Toutefois,
mon retour à la compéti-
tion dépend du staff technique,
seul habilité à dire si je serai présent
ou non face au MCA le 25 avril pro-
chain. Ma participation dépend donc
des choix tactiques, car, médicalement
parlant, je suis prêt à cent pour cent pour
ce match face au MCA.» Voilà qui est ras-
surant !
technique du MOB n'a pas
négligé aussi les autres as-
pects. Ce dernier ne
compte pas perdre du
temps, afin de permettre
à ses capés une meilleure
préparation durant cette
période. Conformé-
ment donc au pro-
gramme déjà élaboré
pour cette dernière se-
maine de préparation,
le coach va axer aussi
son travail sur le dou-
ble aspect technique et
tactique. D'ailleurs, les
camarades de Rahal
vont jouer en principe
un match amical cette
semaine avant d’af-
fronter le MCA le 25
avril prochain.
S. A.
S. A.

L’ouverture du capital impossible pour le moment

L'ouverture du capital aux fu- turs actionnaires, on en a souvent parlé dans l'entourage de la direc- tion du club béjaoui, mais appa- remment cela reste juste un souhait chez les amoureux du club, qui veulent voir une grosse pointure investir au sein de la

Yaya réintégrera le groupe cette semaine

C omme annoncé par nos soins, le milieu

de terrain béjaoui, Fawzi Yaya, qui a

entamé sa rééducation spécifique, suite

à sa blessure à la cuisse, il y a de cela un mois, est attendu cette semaine pour entamer le tra- vail collectif. Si tout se passe comme prévu, le joueur pourra rechausser ses baskets dans peu de temps. Toutefois, tant que la douleur per- siste, il devra se contenter uniquement de soins prodigués par le staff médical. Pour le moment, il est en train de retrouver le moral, après avoir été rassuré sur sa blessure. Désor- mais, il n'attend plus que le feu vert de son médecin, pour reprendre les entraînements.

Il sera opérationnel face au MCA

Bonne nouvelle donc pour le staff tech- nique du MOB. Le capitane béjaoui, qui a raté

les trois derniers matches de son équipe suite à cette même blessure à la cuisse, sera désor- mais opérationnel et pourra renouer avec la compétition officielle, dès le prochain match contre le MCA. Ce dernier, qui souffrait de la cuisse depuis quatre semaines maintenant, va reprendre le travail avec le reste du groupe, ce qui lui permettra d’être parmi les convoqués à ce match. Le joueur devra donc profiter de cette semaine pour être au top le jour du match car il doit certainement rattraper le re- tard qu’il accuse après une absence qui aura duré plusieurs jours.

«Je suis totalement rétabli et le coach peut compter sur moi face au MCA !»

Contacté par nos soins hier, en début d’après-midi, le numéro 10 du MOB nous a

N° 3699 LIGUE 1 MOB Lundi 15 17 avril 2017
N° 3699
LIGUE
1 MOB
Lundi
15
17 avril
2017

La justice tranche en faveur de l’agence Béjaïa Touring

L a justice a tranché dans l’affaire oppo- sant l’agence de voyage Béjaïa Tou- ring à la direction du MOB. Pour rappel, le

propriétaire de cette agence a dé- posé une plainte suite à la non- perception de son argent. Mais du côté de la direction, on ne l’entend pas de cette oreille. Finalement, la justice a tranché en faveur de l’agence. Celle-ci a eu gain de cause et, désormais, la direction du MOB doit procéder à son payement pour éviter les ennuis dans une affaire confuse qui continue à faire couler beaucoup d’encre. C’est ainsi que la tutelle a ordonné à la direction de payer une somme avoisinant les 2,5 milliards.

L’agence procédera au retrait de son argent directement

Pour le moment on sait que les caisses du MOB sont totalement vides. Toutefois l’agence aura le droit de retirer son argent dès que les caisses seront renflouées di- rectement des comptes du club. Alors que la direction est à la re- cherche de sources financières pour payer les joueurs, voilà un autre problème qui pourrait en- core la mettre dans une situation très compliquée notamment après le verdict de la justice. Une situation qui n’est pas venue pour arranger les affaires du club, sur- tout que les choses ne sont pas encore au clair. La majorité des joueurs ont affiché leur inquié- tude face au flou qui persiste au

ont affiché leur inquié- tude face au flou qui persiste au sein du club. Le club

sein du club.

Le club croule sous les dettes !

Se trouvant déjà dans une po- sition peu reluisante à bien des égards, la direction béjaouie se heurte à un autre problème défa- vorable et non des moindres. Il s'agit du règlement du conten- tieux avec ses fournisseurs, les joueurs et les ouvriers. Avec l'ab- sence criarde de moyens finan- ciers, la direction ne sait plus où donner de la tête. Une nouvelle situation qui complique la tâche de l'administration béjaouie à l'ef-

fet de lancer son programme d'action. Devant la fermeté des règlements de la justice qui contraignent le club à payer les dettes, cela peut paraître comme un autre grand problème pour les dirigeants du club lesquels espè- rent le renflouement des caisses pour régulariser tout le monde.

Macron n’a pas saisi la justice

Ces derniers jours, une rumeur circule faisant état d’un éventuel dépôt de plainte de la part du re- présentant de l’équipementier de la firme italienne, Macron, à Bé-

jaïa pour réclamer lui aussi son argent. Toutefois, ce dernier nous fait savoir que c’est juste une ru- meur et la justice n’a pas été saisie dans ce sens. Il confirme que la direction doit une somme d’ar- gent à la société, mais pour le mo- ment elle attend toujours d’être payée par la direction elle-même et non par la voie de la loi. Pour rappel, la direction doit 600 mil- lions à Macron et après avoir déjà payé la moitié de cette somme, il reste encore 300 millions pour ré- gler ce problème avec la firme concernée.

Suite à l’état de santé du président Hassissen

L’AG des actionnaires risque d’être reportée encore une fois

Reportée déjà la semaine dernière suite

à l’absence de la majorité des actionnaires, l’assemblée géné- rale des action- naires prévue en principe ce mer- credi risque aussi d’être reportée à date ultérieure suite à l’état de santé du président Hassissen qui ne peut pas y assister. Pour rappel, le président béjaoui a subi une interven-

tion ce week-end et du coup il ne peut pas présider la séance. Cela dit, les actionnaires doivent attendre encore quelques jours, soit dès que le président reprendra ses forces, pour organiser cette assemblée tant atten- due pour les amoureux du club des 13 Martyrs.

tant atten- due pour les amoureux du club des 13 Martyrs. Le temps ne joue pas

Le temps ne joue pas en leur faveur

Avec ce conflit, le MOB serait l'otage d'une gestion révolue, anarchique, dés- uète et dépourvue de toute conception, voire de vision d'avenir. On l'aura com- pris, l'élément de blocage n'est autre que les actionnaires, qui enchaînent ce club qui a déjà payé les frais après sa relégation en Ligue 2 Mobilis. Cette situation com- mence à inquiéter sérieusement les sup- porters du MOB qui restent toujours à l'écoute des nouvelles. Certains pensent que ces divergences entre les membres du bureau et les supporters ne peuvent que nuire au club. Surtout en cette période cruciale, alors que le MOB se déchire. C'est pourquoi tout en étant en ébullition, la place sportive locale appelle à l’union sacrée. S. A.

S. A. OM
S. A.
OM

Evacué à l’hôpital

Coup dur pour Lamraoui !

L e gardien de but de Médéa, Hakim Lamraoui, a contracté une bles-

sure lors du match amical joué face à l’USM Alger. Evacué d’urgence à l’hôpi- tal, il a passé l’IRM à Alger ce dimanche. Un véritable coup dur pour l’OM qui perd ainsi son second por- tier après la sanction infli- gée à Nassim Ousserir. L’entraineur Sid Ahmed Sli- mani n’aura d’autre choix que de faire appel au keeper des espoirs, Chiker, pour le compte du match face au CRB Belouizdad.

Il ne sera pas de retour avant 20 jours

Selon les premières infor- mations que nous avons pu

recueillir, Lamraoui devrait rater le match du CR Be- louizdad. Le médecin du club qui ne s’est pas pro- noncé à propos de cette blessure attend les résultats de l’IRM qu’il a passée hier pour être fixé sur la nature de sa blessure mais on croit savoir qu’il ne sera pas de retour avant 20 jours.

Tout pour le récupérer avant le CRB

Le prochain match de l’OM sera d’une grande im- portance pour la suite du parcours des poulains du coach Slimani en Ligue 1 Mobilis. Le staff médical compte en tout cas bien profiter de la période d’ar- rêt du championnat pour tenter l’impossible afin de

remettre Hakim sur pied. Cela s’annonce juste mais tout reste possible.

«Les premiers

résultats son

rassurants

mais…»

Joint par nos soins pour en savoir plus sur la nature de sa blessure contrac- tée en amical cotnre l’USM Alger, le gar-

dien de but de l’Olympique de Médéa, Hakim Lamraoui, se veut rassurant : « La Blessure in- tervient au très mauvais moment mais que voulez- vous, c’est le mek- toub. J’ai passé les

examens médicaux et j’at-

tends les résultats demain pour en savoir plus sur la nature du programme de soins qu’on me prodiguera, Inch’Allah. »

Sofiane A.

Saidi s’est aussi blessé Ce match contre l’USM Alger aura certes une belle aubaine pour
Saidi s’est
aussi blessé
Ce match contre l’USM Alger
aura certes une belle aubaine pour
rester compétitif mais semble avoir
laissé des séquelles dans l’effectif de
l’O Médéa. En plus du gardien Hakim
Lamraoui, un autre joueur s’est
blessé, il s’agit de Zaki Saidi qui a
été touché dans un choc avec
joueur usmiste. Il a subi des
points de suture au niveau
de sa bouche.
Saidi qui a été touché dans un choc avec joueur usmiste. Il a subi des points
N° 3699 16 Lundi NAHD LIGUE 1 17 avril 2017 Gasmi : «On est déterminés
N° 3699 16 Lundi NAHD LIGUE 1 17 avril 2017
N° 3699
16
Lundi
NAHD
LIGUE
1
17 avril
2017

Gasmi : «On est déterminés à finir la saison en force»

Lors de cet entretien qu’il nous a accordé, Ahmed Gasmi, le meilleur buteur des Sang et Or avec neuf réalisations, nous a dit que son équipe prépare le reste du parcours très se- reinement durant cette période de trêve et que lui et ses camarades vont faire de leur mieux pour finir cette saison de la meilleure des manières.

Comment gérez-vous cette longue trêve ? Nous nous entraînons réguliè- rement comme d'habitude. Après une semaine de repos, le coach augmente la charge de travail au fil des jours. On est en train de préparer sereine- ment la suite du parcours. En tous les cas, les joueurs sont en train de faire de leur mieux et adhèrent parfaitement au pro- gramme élaboré par les mem- bres du staff technique pour un retour en force lors de la re- prise du championnat. Mais cet arrêt risque de casser le rythme de votre équipe qui ne reprendra qu'au début du mois de mai prochain… Oui, ça il faut l'avouer, à chaque fois qu'il y a arrêt pro- longé du championnat, nous constatons une cassure dans notre rythme de compétition, mais que voulez-vous qu'on fasse ? Nous n’avons pas le choix, nous sommes obligés de respecter les décisions prises

Chadi est arrivé en retard Le jeune arrière latéral gauche, Nassim Chadi, est arrivé avec
Chadi est arrivé en retard
Le jeune arrière latéral
gauche, Nassim
Chadi, est arrivé avec quelques minutes
de
retard lors de la séance
d’hier. Une fois sur
les lieu, le défenseur a tenu à présenter ses
excuses aux membres du staff technique
avant de réintégrer le groupe.
Gasmi présent
Absent depuis la reprise des entraînements
mercredi dernier à Bouchaoui,
le capitaine
Ahmed Gasmi a été présent hier
à Ben-
siem. Auteur de neuf réalisations cette sai-
son, l’ancien attaquant de l’Entente s’est
entraîné le plus normalement
du monde
avec ses coéquipiers.
Ait Abdelmalek opérationnel
Blessé lors d’une rencontre
disputée avec
l’équipe réserve il y a environ un mois, le
s’est
jeune attaquant Riyad Aït Abdelmalek
complètement remis de sa blessure. La
preuve, hier, l’ancien
joueur de l’USMH a
pris part à tous les exercices programmés
par Noureddine Maroc.
Zemiti a effectué une séance de
soins
Blessé au niveau de la cheville,
le capitaine
de l’équipe réserve, Ramzy Zemiti, n’a pas
pris part à la séance
d’hier. En effet, le
défenseur husseindéen s’est contenté
d’une séance de soins à l’infirmerie
avant de quitter le complexe de
Ben-
siam quelques minutes avant la fin
de l’entraînement.
Ouertani et Satli toujours
absents
Hier, on a enregistré l’absence
des
deux
Franco-Algériens,
Mehdi
Ouertani
et Mourad
Satli. Ayant profité des jours de
repos qui leur a accordé
l’entraîneur en chef, ils
ont décidé de se ren-
dre à leur domicile
en France afin de
se ressourcer au-
près de leurs
proches.
R. C.

ront citer le nom des éter- nels remplaçants. Ils doivent afin de profiter du forfait de leurs coéquipiers pour re- nouer avec la compétition. Parmi les éléments qui sont fortement pressentis pour retrouver une place dans le onze de départ, on peut citer les noms Ouhadda, Ghazi et Benhocine. Le premier n'a pas joué depuis le faux pas concédé en Coupe d’Algérie face à l’USMBA et mainte- nant, il est bien parti pour renouer avec la compétition, lui qui s'est contenté d'une place sur le banc contre la JSK. Quant à Ghazi et Ben- hocine, les deux milieux de terrain barrés par la concur- rence attendent avec impa- tience un signe de la part du driver pour essayer de ga- gner quelques points. En plus de ces trois joueurs, le coach aura d'autres solu- tions, il pourra aussi comp- ter sur d'autres jeunes, à l'image d’Aït Abdelmalek, Haroun, et Soltani, qui peu- vent être utilisés face à l’USMH. Rachid C.

tour en force lors de la reprise de la Ligue 1 Mobilis. Et pour vous
tour en force lors de la reprise
de la Ligue 1 Mobilis. Et pour
vous dire aussi, notre équipe
est capable non seulement de
garder le cap, mais aussi de
faire mieux. Ce sera difficile
certes, mais on ne se laissera
pas faire aussi facilement.
Et comment voyez-vous la
suite ?
Nous avons des objectifs
à atteindre. Il nous reste
encore pas moins de
six rencontres à dis-
puter dont deux en
déplacement. Il
faut surtout glaner
le maximum de
points. Nous avons des
engagements à hono-
rer et notre groupe est
vraiment décidé à
finir en beauté.
Entretien réalisé
par Rachid C.

par les responsables de la Ligue de football professionnel. Physiquement, comment vous sentez-vous ? Nous avons effectué une bonne préparation qui a permis à nos joueurs d'être en forme même après cet arrêt. Lorsque vous préparez un joueur sur le plan physique, il réagit positivement aussi bien tactiquement que psychologiquement. Dieu merci, nos joueurs répondent bien et je pense qu'avec la pré- paration que nous sommes en train d'effectuer, le groupe sera au top pour le jour J. Le stage prévu à Sousse en fin du mois a été finalement an- nulé, qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ? C'est une décision prise par le coach et ses adjoints. Ils ont bien étudié la situation avant de trancher. Ils savent donc ce qu'ils font. En tant que joueur, je n'ai qu'à appliquer à la lettre le programme qui a été mis en place pour gérer cette trêve. Votre équipe a-t-elle les moyens de préserver son sta- tut actuel ? Heureusement, sinon pourquoi se fatiguer à préparer la suite du parcours dès maintenant. Donc, je peux vous dire que toutes les conditions sont réunies pour un re-

Maroc

«Profiter au maximum de cette trêve»

Rencontré à l’issue de la séance d’entraînement d’hier matin qui s’est déroulée à Bensiam, l’entraî- neur adjoint Noureddine Maroc a eu la sympathie de répondre à nos sollicitations. Lors de cette déclaration qu’il nous a accordée, il a tenu à affirmer que cette trêve va leur permettre de revoir leurs erreurs commises dernièrement avant de poursuivre : «On est sur

une série de trois défaites de suite.

Je pense qu’on doit profiter au

maximum de cette trêve pour améliorer nos points faibles. »

« L’élimination en

Coupe d’Algérie fait partie du passé »

Interrogé sur l’élimination en Coupe d’Algérie, Maroc s’est contenté de déclarer : « Cet échec

a été dépassé. Désormais, il fait par-

tie du passé. Je pense qu’il est dû à plusieurs raisons, mais, à mon avis,

la principale cause, c’est les absences.

Ce n’est pas facile d’aborder une ren-

contre d’une telle importance avec un effectif amoindri. Avec un effectif au complet, je pense que le score au- rait été autrement. »

complet, je pense que le score au- rait été autrement. » time que cette décision ne

time que cette décision ne les a pas

perturbés : «Certes, on devait se ren- dre en Tunisie pour préparer notre

fin de saison, mais l’annulation du stage ne nous pose pas de problème. On va poursuivre notre programme le plus normalement du monde. »

« Il y aura deux autres matchs amicaux la

semaine prochaine »

En dernier lieu, il a tenu à faire le point sur les matchs amicaux que les Sang et Or devront disputer cette semaine : « On a deux tests amicaux au programme cette se-

maine, le premier aura lieu au- jourd’hui face à l’USMH, le second se déroulera jeudi à Médéa face à l’équipe locale. Notre objectif princi- pal, c’est de maintenir les joueurs en forme. On va faire donc de notre mieux pour que tous les éléments puissent bénéficier d’un temps de jeu. En plus de ces deux matchs, deux autres vont être programmés pour la semaine prochaine, je ne connais pas encore le nom de l’adver- saire mais se sera face à des équipes des divisions inférieures. »

Rachid C.

« L’annulation du stage

de Sousse ne nous a pas perturbés »

Alors que le stage de préparation prévu à Sousse en fin du mois a été annulé, l’adjoint d’Alain Michel es-

USMH-NAHD, en amical, aujourd’hui à 10h30

Un test, un vrai !

A près quatre jours de travail,

c'est ce matin que les Sang

et Or disputeront leur pre-

mier match amical lors de cette trêve. Il les opposera à la formation de l’USMH au stade du 1er-Novem- bre à Lavigerie. Alors qu’Alain Mi- chel se trouve en France et ce n’est qu’aujourd’hui qu’il va faire son re- tour à Alger. Cette rencontre, qui sera coachée par l’entraîneur ad- joint Noureddine Maroc, va lui per- mettre d'avoir une véritable idée sur le niveau de préparation de chacun de ses joueurs du fait qu'ils seront confrontés à l'une des meilleures équipes de la Ligue 1 Mobilis lors de ces dernières années. Les joueurs qui se sont jusqu'à présent conten- tés que des séances d'entraînement depuis la reprise du travail auront en face d'eux un solide adversaire. Cette rencontre tombe donc au bon moment pour les membres du staff technique qui, à partir de ce test, se feront aussi l'idée sur le travail qu'il leur reste à accomplir jusqu'à la re- prise du fait qu'ils seront fixés sur les lacunes de leur équipe.

Une aubaine pour les remplaçants

Cette confrontation contre l’USMH constitue une aubaine pour certains joueurs, parmi ceux-ci nous pour-

N° 3699 LIGUE 1 CSC Lundi 17 17 avril 2017 La direction Le stage d’El
N° 3699
LIGUE
1 CSC
Lundi
17
17 avril
2017
La direction
Le
stage
d’El Bez
annulé
dépose un
dossier en
béton contre
Seddiki
Désireux dans un pre-
mier temps de program-
mer un stage bloqué de
quelques jours à El Bez, à
partir de samedi pro-
chain, la direction a dé-
cidé finalement et après
avoir eu l’accord de l’en-
traineur Amrani de se
contenter des séances
d’entrainement à
Constantine, tout en dis-
putant trois joutes ami-
cales avant d’affronter la
JSK en championnat.
Arama a programmé
deux rencontres
amicales face au CRB
Vexée par les absences
sans la moindre justifica-
tion du milieu de terrain
Ilyes Seddiki, qui est tou-
jours lié au club, la direc-
tion du Chabab a décidé
de contacter la Commis-
sion des litiges, afin de dé-
fendre les intérêts du club,
en déposant un dossier en
béton. Mais de son côté, le
joueur affirme qu’il a été
privé de s’entrainer avec le
reste du groupe, en sollici-
tant même un huissier de
justice afin de noter sa pré-
sence au stade, mais sans
pour autant avoir l’autori-
sation d’exercer son métier
de footballeur.

Amrani a supervisé

la JSK lors du match contre le TP Mazembe

L e match de reprise du championnat qui opposera le CSC à la JSK est très impor- tant pour les deux équipes qui ont un be- soin urgent de points. Pour les

Constantinois, engranger les unités mises en jeu veut dire qu’ils se sont donné une bouffée d'oxy- gène et surtout réussi à mettre à mal un concur- rent direct pour la course en vue du maintien. Si elle n'est pas décisive, cette confrontation est une étape importante pour éviter le purgatoire. C'est pour cela qu'Amrani veut mettre tous les atouts du côté de son équipe, et il ne veut surtout pas laisser quoi que ce soit au hasard. C'est ainsi qu'il a pris le soin de superviser la formation kabyle lors du match qu'elle a disputé hier contre le TP

Mazembe, et cela pour le compte des élimina- toires de la Coupe de la Confédération.

Une séance d'oxygénation au programme

Amrani a quelque peu chamboulé son pro- gramme de travail lors de la séance d'hier. Il a programmé une seule séance et elle s'est dérou- lée au niveau de la forêt El Baalaouia. En plus de permettre à ses poulains de souffler quelque peu, il a pu suivre à loisir le match qui a opposé la JSK au TP Ma- zembe. Comme à son habitude, il l'a

fait avec un calepin à la main et cela pour pren- dre des notes, en ce qui concerne les points po- sitifs et ceux négatifs du futur adversaire de son équipe en championnat.

Les dernières retouches

Les joueurs constantinois ne chômeront pas lors de cet arrêt du championnat. En effet, ils se- ront en regroupement et cela pour effectuer un second stage, après celui de la Tunisie. C'est un programme plutôt chargé que celui qui a été concocté par Abdelkader Amrani. Les choses sé- rieuses ont débuté. Les joueurs du vieux club constantinois s'entraîneront deux fois par jour. La séance du matin sera totalement consacrée au travail foncier. Amrani estime qu'un grand nom- bre de ses joueurs sont loin de leur forme opti- male. Les après-midi seront consacrées au travail avec ballon. Ces séances technico-tactiques per- mettront au coach constantinois de mettre en place les stratégies de jeu qui seront de mises lors des dernières journées de championnat.

CSC-JSK, c'est dans 20 jours

Un rapide coup d'œil au classement de la L1 Mobilis permet de mesurer toute l'importance du résultat du match en retard qui doit opposer le CSC à son hôte la JSK. Les Constantinois occu-

pent la place de premier relégable avec un total de 25 points. Leurs prochains adversaires sont logés à la quatorzième place en comptant 22 uni- tés, soit trois de moins que le CSC. Seulement, la JSK a trois matchs en moins que les Constanti- nois et cela a une grande importance. Il ne reste qu'une vingtaine de jours avant le match qui doit opposer ces deux équipes aux destins identiques. Le jour de leur confrontation, le perdant aura vraiment beaucoup de regrets.

Ne rien laisser au hasard

Si les Constantinois se trouvent dans la partie plutôt basse du classement, c'est qu'il y a des rai- sons. Le compartiment avant tangue sérieuse- ment et cela depuis le début de la saison. Tout ne va pas pour le mieux pour ce qui est du sec- teur offensif du CSC. Cela reste assez inexplica- ble, dans la mesure où il y a au CSC de bons attaquants. Il est certain que ce sera là l'un des chantiers qu'aura à aborder Amrani. Cependant, la priorité est de rendre la ligne défensive un peu plus imperméable. Les Constantinois ont encaissé jusque-là trente buts et seuls les Béjaouis, qui sont relégués depuis plusieurs journées, ont fait pire. Le mal est donc connu et il s'agit pour le coach constantinois de trouver la bonne thérapie. Samir K.

Profitant de sa bonne relation avec Ali Moussa, ancien grand buteur du CRB et actuel adjoint de l’entraineur Badou Zaki, le manager général du CSC, Tarek Arama, a trouvé un accord pour programmer deux joutes amicales, avec un match aller prévu le 25 avril prochain au stade 20 - Aout à Alger à partir de 16h, avant de recevoir les coéquipiers de Hamia, le 29 avril au complexe Hamlaoui. Hamza S.

Une commission pour valider la réception à Ben Abdelmalek l l Vu le souhait de
Une
commission
pour valider
la réception
à
Ben
Abdelmalek
l
l Vu le souhait de la
direction du CSC de
recevoir les derniers
matchs du championnat au
stade Ben Abdelmalek, une
commission envoyée par la
Ligue nationale de football
est attendue aujourd’hui à
Constan-
tine afin de
valider ou
non la ca-
pacité de
ce com-
plexe d’ac-
cueillir les
rencontres
de la Ligue
1Mobilis.
d’ac- cueillir les rencontres de la Ligue 1Mobilis. «La place du club est en L1 et

«La place du club est en L1 et pas ailleurs»

notre match de reprise et ceux qui suivront. Il y a un bon esprit au sein du groupe et une excellente am- biance lors des séances d'entraîne- ment. Cela est très important. Vous avez été jusque-là l'un des joueurs les plus performants de votre équipe, c’est plutôt encou- rageant n'est-ce-pas ? Je suis le genre de joueurs qui ne rentre sur le terrain que pour s’appli- quer et surtout se donner à fond. Tous les efforts que nous fournissons à l'entraînement sont pour nous d’un grand bénéfice en championnat. Une fois sur le terrain, je m’efforce de faire mon travail du mieux que je peux. Cela me fait évidemment plaisir qui cela soit apprécié, car nous avons la chance d’avoir un très bon entraî- neur. De toutes les façons, j’ai une grande envie de réussir ma saison et surtout aider le CSC à conserver sa place parmi l'élite. Qu'attendez-vous du second stage qui se déroulera au com- plexe El Bez ? Nos entraîneurs vont faire le né- cessaire pour que le stage soit béné-

fique pour tout le monde. Nous les joueurs, notre mission est de travail- ler avec le plus grand sérieux et cela pour faire en sorte que ce stage soit une totale réussite. Il y a un excellent esprit au sein de l'effectif et tout le monde s'accorde à penser que le plus important est que l'équipe gagne des matchs. Nous voulons reprendre le championnat avec toutes nos poten- tialités. Cela est impératif pour réali- ser de belles performances. Pensez-vous avoir les moyens d'atteindre votre principal ob- jectif, qui est le maintien parmi l'élite ? Techniquement, nous pouvons rivaliser avec les meilleures équipes du championnat. Il reste encore des matchs à jouer et bien des choses peuvent se passer. Nous aborderons toutes ces ren- contres avec la volonté de réaliser à chaque fois, la meilleure perfor- mance possible. Personnellement, je reste persuadé que la place du CSC est en L1 Mobilis et pas ail- leurs.

Vous avez disputé un grand nombre de matchs amicaux, dont le dernier fut contre le MCEE. Ont-ils été bé- néfiques en vue de la reprise du champion- nat ? Les matchs amicaux que nous avons joués nous ont permis de gagner en co- hésion et aussi d'avoir du temps de jeu dans les jambes. Il est certain qu'ils avaient aussi des objectifs tac- tiques. On peut dire qu'ils nous ont été très utiles. Cela a permis de cor- riger ce qui devait l'être. Il ne faut pas oublier que des échéances très im- portantes nous attendent. Pensez-vous arriver à être au top le jour de la reprise du championnat ? Le second stage va nous permettre de faire en sorte qu’on reprenne sur de nouvelles bases. Il est impératif de réussir cette préparation. L'objectif est d'être au sommet le jour de

Sameur bientôt opérationnel

l l Considéré comme un élément important

dans l’effectif constanti- nois, le milieu de terrain offensif Sameur, blessé ces derniers temps, est en train de multiplier les soins afin de reprendre rapidement le chemin de l’entrainement avec le reste du groupe. L’ancien joueur du WAT espère rapidement avoir le feu vert du médecin, afin de s’entrainer et postuler de nouveau à une place dans les plans de l’entrai- neur Abdelkader Amrani. Même si la concurrence est assez féroce, avec les bonnes performances de Gharbi, Zerara et Kebal, sans oublier le jeune espoir Kebaili.

Amrani va décortiquer le match face au MCEE

l l Désireux d’avoir un avis sur les perfor-

mances des coéquipiers du capitaine Bezzaz, l’entrai- neur Abdelkader Amrani ne rate pas l’occasion de filmer les rencontres ami- cales avant de les revoir par la suite, comme c’était le cas lors du dernier match contre le MCEE. A noter que l’ancien coach de l’Entente de Sétif pro- gramme aussi des séances vidéo en présence des joueurs pour leur rappeler leurs fautes, avec l’espoir de ne plus commettre les mêmes erreurs en cham- pionnat.

apporter de nouvelles va solutions Zaalani au coach l l à Après du la de
apporter
de
nouvelles
va solutions Zaalani
au coach
l
l
à Après du
la de avoir
profité
d’un
programme
spéci-
fique
pour
retrouver
ses
meil-
leures
sensations,
Zaalani
va
profiter
fond
cette
trêve
pour
gagner
confiance
de
l’entraineur
Amrani,
en
lui
ap-
portant
de
nouvelles
solutions
dans
cette
dernière
ligne
droite
championnat.

Entretien réalisé par Samir K.

MINISTERE DE L'HABITAT, L'URBANISME ET DE LA VILLE AGENCE NATIONALE DE L'AMELIORATION ET DU DEVELOPPEMENT
MINISTERE DE L'HABITAT, L'URBANISME ET DE LA VILLE
AGENCE NATIONALE DE L'AMELIORATION ET
DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT
N° Identification fiscale 000016001405697
PROGRAMME DE LOGEMENTS DESTINES A LA LOCATION-VENTE
REALISATION DE (120) LOGEMENTS INDIVIDUELS (RDC+T) A LA COMMUNE
D'EL MEGHAIER DANS LA WILAVA D’EL OUED
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCE DE
CAPACITES MINIMALES
N° 010/DRO/AADL/2017
En application des dispositions du décret présidentiel n° 15 -247 du 16 septembre 2015
portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public,
L'AGENCE NATIONALE DE L'AMELIORATION ET DU DEVELOPPEMENT DU LO-
GEMENT « AADL » Ouargla lance un appel d'offres National ouvert avec exigence de ca-
pacités minimales; Pour la réalisation de (120) Logements individuels (RDC+T) à la
commune D'EL MEGHAIER_Dans la wilaya D'EL Oued Allotis en quatre (04) lots :
Lots A : 32 logements.
Lots B : 32 logements.
Lots C: 32 logements.
Lots D: 24 logements.
Bouabdellah
En application des dispositions des articles 53 à 58 du décret présidentiel N° 15-247 du
16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de ser-
vice public, le soumissionnaire au titre du présent appel d'offres doit être qualifié et clas-
sifié pour les travaux objet de l'appel d'offres pour lesquels il postule, conformément au
décret exécutif N°93-289 du 28/11/93 portant obligation pour toutes les entreprises in-
tervenant dans le cadre de la réalisation des marchés publics du bâtiment , des travaux pu-
blics et de l'hydraulique , d'être titulaire du certificat de qualification et classification
professionnelle, modifié et complété par le décret exécutif N°05 -114 du 07/04/05 et à
l'arrêté interministériel du 01/03/1983 fixant la nomenclature des activités économiques
des entreprises du bâtiment, travaux publics et l'hydraulique, sous peine d'élimination.
Les conditions d'éligibilité selon le cahier de charge :
a) Capacité technique :
1/ Moyens humains : le soumissionnaire devra avoir un nombre du personnel supérieur
ou égal à 10 personnes.
2/ Moyens matériels : le soumissionnaire devra avoir minimum une (01) bétonnière et
Un (01) camion 2.5 t.
3/ Références professionnelles le soumissionnaire au titre du présent appel d'offres doit
avoir déjà réalisé des travaux similaires avec un cumul de 100 logements minimum ou un
projet de 60 logts
b) Capacité financière : le soumissionnaire au titre du présent appel d'offres doit avoir
un chiffre d'affaires moyen des trois dernières années supérieur ou égal à 15 000 000,00
DA
c) Capacité professionnelle : Le présent avis d'appel d'offres s'adresse aux entreprises
publiques et privée ayant la qualification et classification professionnelle à la catégorie II
(Deux) ou plus, qualifié en bâtiment
Le cahier des charges est à retirer par le soumissionnaire ou son représentant dûment
désigné, contre présentation du bordereau de versement bancaire de la somme de 5000,00
DA auprès du compte bancaire N° 00 400 316 401 000 5664 clé 37 ouvert à l'agence CPA
:
La Direction de l'Agence Régionale AADL
Jardin Fitante, L’ancien siège de la DUAC /OUARGLA.
Conformément à l'article 67 du décret présidentiel n° 15 -247 du 16 septembre 2015 por-
tant réglementation des marchés publics et des délégations de service public, le dossier
de soumission doit contenir :
• Dossier de candidature, offre Technique et l'offre Financière
Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre financière sont insérés dans des en-
veloppes séparées et cachetées indiquant la dénomination de l'entreprise, la référence et
l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention « dossier de candidature », « offre tech-
nique », « offre financière », selon le cas ;Ces enveloppes sont mises dans une autre en-
veloppe cachetée et anonyme comportant la mention « à n'ouvrir que par la commission
d'ouverture des plis et d'évaluation des offres -appel d'offres N°010/DRO/AADL/2017-
1'objet de l'appel d'offres »
L'offre doit parvenir au service contractant à la date et au plus tard à l'heure limite de
dépôt des offres. Aucune modification, rature, surcharge ou suppression sur le présent ca-
hier des charges n'est admise.
L'ensemble des pièces, devra être coté, paraphé, daté et signé par la personne physique
ou morale habilitée à cet effet.
I.S.
La durée de préparation des offres est fixée à quinze (15) jours à compter de la première
parution de l'avis d'appel d'offres dans le BOMOP ou dans l'un des quotidiens Nationaux.
Le dépôt des offres s'effectue le dernier jour de la durée de préparation des offres au plus
tard à (12h00). Cette date est tacitement reportée au premier jour ouvrable au cas où
cette date coïncide avec un jour férié et/ou de repos hebdomadaire légal.
L'offre doit être déposée dans les délais requis à l'adresse ci-après :
La Direction de l'Agence Régionale AADL
Jardin Fitante, l’ancien siège de la DUAC / OUARGLA.
I.S.
L'ouverture en séance publique, des dossier de candidature, plis techniques et financiers,
s'effectuera en une seule phase au siège du maître de l'ouvrage indiqué ci-dessus en pré-
sence des soumissionnaires, le jour coïncidant avec la date de dépôt des offres sus- indi-
quée à quatorze heures (14 h 00).
La validité des offres est fixée à Trois mois augmentée de la durée de préparation des of-
fres sus- indiquée. Le présent avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires pour as-
sister à l'ouverture des plis.
Anep : 510323 Le Buteur du 17/04/2017
N° 3699 18 Lundi LIGUE1 17 avril 2017 DRBT
N° 3699
18
Lundi
LIGUE1
17 avril
2017
DRBT

En stage bloqué dès aujourd’hui à Sétif

Tadjenanet tout pour garder le rythme de la compétition

L Bleu et Blanc sont depuis une se-

es

maine en plein travail avant d'enta- mer un stage bloqué à partir d’aujourd’hui pour une durée de 10 jours à El-Bez. En attendant, l'équipe

peaufine sa préparation à raison d'une séance par jour. Sur le terrain, le vécu quotidien pour atteindre un plus haut niveau a fait la différence avec ce qui se faisait d'habitude en matière d'ef- fort. Une tendance qui est synonyme d'un pas important pour l'avenir du club et la perspec- tive du maintien parmi l'élite. Le technicien tadjenaneti, enthousiaste à parler de ses joueurs, consacre son travail sur le plan phy- sique en constatant des écarts sur ce plan. Le stage est l’objectif aussi de garder le rythme de

la compétition en jouant le plus grand nombre de matchs. Quatre matchs amicaux au menu L'initiative de disputer quatre matchs amicaux pendant le stage est quelque chose de bien pour le coach Ighil qui aura l’occasion d’examiner tous les joueurs et les voir à l’œuvre. Les dirigeants sont, de leur côté, à la recherche des sparring- partners qui donneront leur accord dans les pro- chains jours. Le DRBT aura pour adversaires des formations évoluant en L2 Mobilis et figurant parmi les équipes non concernées par le chal- lenge du championnat pour les matchs qui res- tent à jouer dans leur division, d'après les contacts établis par les dirigeants du DRBT.

Mouadhen : «Le stage de Sétif sera bénéfique pour sortir de la routine»

Le championnat observe un long arrêt, ce sera donc une occasion pour vous de re- charger vos batteries…

donc une occasion pour vous de re- charger vos batteries… matchs amicaux. L'arrêt du championnat est

matchs amicaux.

L'arrêt du championnat est tombé à pic afin de corriger nos lacunes et de recharger nos bat- teries, pour être prêts pour les prochains matchs. Cependant, rester plus de quatre semaines sans compétition officielle va nous installer dans une routine qui peut nuire au groupe.

Comment comptez-vous ménager cet arrêt ?

Nous avons de la chance de posséder un très bon groupe et surtout avec le nouvel entraîneur Ighil qui, a programmé un stage à Sétif, nous ai- dera à varier les exercices. Ce qui nous pousse à nous entraîner dans une bonne ambiance pour ne pas sombrer dans l'ennui répétitif des en- traînements, il y a aussi les

Concernant les matchs ami- caux, un mot sur la première confrontation contre l’US Biskra ?

C'est toujours bien d'affronter une formation telle que l’USB, c'est très intéressant. La rencon- tre à Tadjenanet s'est soldée par un score nul de deux buts partout, le coach a pu faire beaucoup de chan- gements dans son schéma.

Pensez-vous à votre prochain match offi- ciel contre le MCA ?

Nous le préparerons avec beaucoup de sé- rieux et d'abnégation. Tout comme mes co- équipiers, je suis conscient qu'une victoire lors de ce match nous permettra de grimper au clas- sement et de nous éloigner de la zone de turbu- lences. Cependant, il nous reste quelques semaines pour le préparer.

Entretien réalisé par Bouabdellah CAB
Entretien réalisé par Bouabdellah
CAB

CAB-JSMS, aujourd’hui à 16 h à Seffouhi

Skikda pour préparer la JSK

L formation auré-

sienne sera au ren-

s

a

d

e

z

-

v

o

u

aujourd’hui à partir de 16 h chez elle à

Seffouhi, où elle affrontera la JSMS dans une rencontre ami- cale afin de préparer le match de championnat de vendredi prochain face à la JSK. Une rencontre très importante pour le driver Bouarrara qui souhaite remporter sa pre- mière empoignade à la barre technique du CAB, au vu du

calibre de l’adversaire qui se rapproche de la première ligue

doucement mais sûrement. Le coach des Rouge et Bleu sera aussi édifié sur les aptitudes de toute sa composante face à la JSMS sans se soucier des trois dernières joutes amicales. Amrane : « Ce sera un très bon test pour nous » Selon le latéral droit Moha- med Amrane, la rencontre amicale face à la JSMS revêt un cachet important pour l’en-

semble de la composante. Il estime que chaque joueur devra se situer véritablement sur ses aptitudes, surtout qu’ils viennent de rentrer d’un stage bloqué de quelques jours à El Bez : « Par bonheur, nous al- lons affronter une équipe très respectable avant de jouer la JSK en championnat, ce qui de- vrait servir les membres du staff technique tout comme nous les joueurs afin d’être fin prêts pour affronter les Canaris. »

Bouarrara a supervisé les Canaris face au TP Mazembe…

L e technicien Halim Bouarrara a profité de la retransmission en direct du match retour JSK-TP Mazembe pour suivre la

rencontre et surtout superviser son prochain adversaire en championnat la JSK. Il a pu prendre quelques notes très utiles avant de re- cevoir les Canaris, où il a noté les points fai- bles et forts de son futur adversaire.

… Il a signalé trois cas d’indiscipline Par ailleurs, il semble que ce technicien ne badine pas avec la discipline. Dès sa prise de pouvoir de la barre technique, il a montré ses

crocs en faisant part à son président de trois cas d’indiscipline constatés lors du stage de Sétif. Il s’agit en fait du départ du défenseur Griche deux jours avant la fin du regroupement, sans qu’il avise ses responsables ou encore son en- traineur, ou encore celle de Khellab dans les vestiaires, et enfin celle de l’émigré Roumadi. Le coach a mis ces affaires entre les mains de son premier responsable en attendant les sanc- tions à l’encontre de ces indisciplinés.

N° 3699 18 Lundi LIGUE2 17 avril 2017
N° 3699
18
Lundi
LIGUE2
17 avril
2017
N° 3699 18 Lundi LIGUE2 17 avril 2017 JSMB Alors le retour des blessés et des
N° 3699 18 Lundi LIGUE2 17 avril 2017 JSMB Alors le retour des blessés et des

JSMB

Alors le retour des blessés et des suspendus a soulagé Ifticène :

La concurrence est relancée

pour les trois prochains matches

concurrence est relancée pour les trois prochains matches L a JSM Béjaïa est appelée à disputer

L a JSM Béjaïa est appelée à disputer trois matchs décisifs et difficiles pour cette fin de saison, en négociant un virage important

pour l’accession en Ligue 1 mobilis. Une acces- sion qui semble être à la portée des camarades de Kacem cette saison et ce, en se retrouvant à deux longueurs seulement du podium. Un tel objectif qui nécessite la mobilisation de tous les moyens nécessaires que ça soit financier ou hu- mains afin d’espérer être à la hauteur. Ayant été confronté à un sérieux problème, à savoir les ab- sences lors des dernières rencontres, le staff technique aura à bénéficier des services de la majorité des joueurs, dont notamment Raït, Re- bouh et Ounas en attendant d’être fixé sur le re- tour de Bensaha. Soit des paramètres qui pourraient bien jouer un rôle important pour espérer décrocher l’accession en cette fin de sai- son et faire plaisir aux nombreux fans. Le retour de certains éléments a soulagé beaucoup le staff technique sous la houlette du coach Iicène, qui attend ainsi la disponibilité de tous les éléments pour espérer réaliser l’objectif tracé.

Le staff technique aura de l’embarras du choix

En effet, étant déjà contraint de faire appel aux réservistes lors des dernières rencontres en rai- son de l’absence de certains titulaires pour des raisons de blessures et de suspension, le staff technique de la JSMB aura désormais l’embar- ras du choix pour les trois prochaines rencon- tres, dans la mesure où le technicien algérois pourrait ainsi procéder à quelques changements en alignant les éléments qui seront en mesure de relever le défi, qui peuvent faire le plein en fai- sant un pas supplémentaire pour l’accession parmi l’élite. Soit un embarras de choix pour le

staff technique, surtout que le retour de ces joueurs sera d’une grande importance après le rendement juste moyen affiché lors des précé- dentes rencontres par certains éléments, qui ont poussé le club à concéder trois défaites devant le CABBA, le MCS et le CRBAF.

Des compartiments vont retrouver leur équilibre

Ainsi donc, avec le retour de Rebouh, Ounas et Raït qui afficheront une meilleure forme pos- sible pour la suite du parcours, certains com- partiments vont retrouver leur équilibre étant donné que ces absence ont influé négativement sur le rendement du groupe. C’est le cas pour le secteur offensif avec la bonne forme que Driffel et Rebouh afficheront pour cette rencontre, sans oublier celui de Raït et Ounas au milieu de ter- rain. D’ailleurs, la JSMB qui disputera trois matchs difficiles face au MCEE, le PAC et l’USMB compte beaucoup sur leur retour pour espérer faire le plein et relever le défi afin d’abor- der la suite du parcours dans de bonnes condi- tions et par la même, décrocher le ticket de l’accession vers la Ligue 1 mobilis.

Ifitcène : «Le retour des blessés nous fera du bien»

Le premier responsable de la barre technique, Younes Iicène, s’est montré soulagé par le re- tour des joueurs suspendus et blessés, à l’image de Ounas, Raït, Rebouh, en attendant d’être fixés sur le cas de Bensaha. «Je ne vous cache pas que les absences ont influé négativement sur le rende- ment du groupe lors des précédentes rencontres. De ce fait, leur reprise va nous faire du bien pour espérer aborder la suite du parcours avec beau- coup de détermination».

H. L

La participation de Bensaha connue cette semaine

N’ayant pas réintégré le groupe la semaine dernière où il s’est contenté des séances de soins avec des exercices légers, la participation de l’attaquant Bensaha n’est pas encore confirmée pour le match de ce samedi face au MCE Eulma. En effet, le joueur en question sera fixé cette semaine alors que le coach compte bénéficier de ses services pour espérer avoir tous les ingrédients afin de réaliser l’objectif tracé à la fin de la sai- son en cours.

Rebouh

appelés

et Drifel

à retrouver le chemin des filets

Alors quils nont pas mar-

rencon-

depuis quelques

qué

attaquants,

tres déjà, les deux

portent les

Drifel et Rebouh,

espoirs de nombreux suppor-

des diri-

ters, mais aussi celui

staff technique.

geants et du

sont appelés

deux joueurs

Les

à retrouver le chemin des filets

dès la prochaine rencontre de-

le but

MCE Eulma, dans

vant le

d’aider au maximum leur

des points

équipe à engranger

podium à la fin

cet le exercice.

de sur

figurer

et

La préparation du MCEE a débuté hier

C’est hier dimanche que les Vert et Rouge ont repris le chemin des exercices au stade de l’UMA, pour se pré- parer au rendez-vous de ce week-end face au MCEE. En effet, les Béjaouis, qui ont bénéficié d’une journée de repos accordée par le staff technique, vont se remettre au travail pour espérer une meilleure préparation possi- ble et être aptes à reprendre la compétition officielle.

Encore cinq jours pour

assurer une bonne préparation

L es gars de la Soummam auront six jours devant eux pour espérer ef- fectuer une meilleure préparation

et être à la hauteur des attentes, d’au- tant plus que les camarades de Merbah doivent faire le plein et remporter tous leurs matches. Alors que l’arrêt du championnat a permis au staff tech- nique de procéder à quelques réglages pour trouver les meilleurs mécanismes et afficher un meilleur visage lors des trois prochaines rencontres, la semaine s’annonce décisive pour trouver la meilleure formule à adopter lors des prochaines rencontres et par la même, être à la hauteur des attentes, d’autant plus qu’aucun faux pas n’est désormais permis si on veut finir en beauté et réussir à atteindre l’objectif tracé. La concentration devrait être au maxi- mum pour ce match qui ne sera pas fa- cile pour la bande à Iicène.

Ifticène axera son travail sur le technico-tactique

Etant donné que le rendement de l’équipe n’a pas été à la hauteur lors des précédentes rencontres, le staff tech- nique sous la houlette du coach Ii-

cène devrait axer son travail sur le volet tactico-technique où il tentera de trou- ver de nouvelles formules et des solu- tions aux problèmes qu’il a déjà rencontrés afin de permettre à son équipe de bien réagir et de renouer avec les résultats positifs. Chose qui nécessite une grosse mobilisation sur tous les plans.

Des changements en vue

Avec le retour de certains éléments en pleine forme et dans le but de don- ner un nouveau sang à l’équipe, le staff technique compte apporter quelques changements sur la composante lors de la rencontre de ce samedi devant le MCE Eulma. Des changements qui vont toucher le compartiment offensif et celui du milieu de terrain qui ont été le maillot faible de l’équipe lors des der- nières rencontres notamment face à la JSM Skikda. Le coach Iicène semble avoir déjà discuté suffisamment avec ses joueurs en leur exigeant une bonne réaction pour espérer être au rendez- vous et surtout de réussir à réaliser les résultats escomptés.

H.L.

28 e Journée JSM Bejaia - MC El Eulma JSM Skikda - CRB Ain Fekroun
28 e Journée
JSM Bejaia
-
MC
El Eulma
JSM Skikda
-
CRB Ain Fekroun
WA Boufarik
-
MC
Saida
CA B. B. Arreridj
-
Paradou AC
ASO Chlef
-
USM Blida
AS Khroub
-
RC
Arbaa
A Bou Saada
-
GC
Mascara
ASM Oran
-
US
Biskra
Clubs
Pts
J
GNP
BP BC
1 Paradou AC
56
27
17
5
5
38
17
2 USM Blida
45
27
12
9
6
26
16
3 US Biskra
42
27
12
6
9
26 22
4 JSM Bejaia
40
27
11
7
9
28 26
5 JSM Skikda
39
27
11
6
10
26 20
6 MC Saida
36
27
9
9
9
24 26
7 CABB Arreridj
36
27
9
9
9
23 25
8 ASO Chlef
34
27
8
10
9
27 27
9 ASM Oran
34
27
7
13
7
27 27
10 A Bou Saada
34
27
8
10
9
29
31
11 MC El Eulma
33
27
8
9
10
24 24
12 CRBA.Fekroun
33
27
7
12
8
22 26
13 GC Mascara
32
27
7
11
9
21
27
1
14 WA Boufarik
28
27
5
13
9
20 29
15 AS Khroub
24
27
5
9
13
20
31
16 RC Arbaa
22
27
5
10
12
21
28