Vous êtes sur la page 1sur 4

Formation initiale des instituteurs préscolaires et primaires en Communauté française de Belgique

Un décret datant du 12/12/2000 définit la formation initiale des instituteurs (et des régents). Ce décret s’applique aux hautes écoles organisées et subventionnées par la Communauté française. cf. annexe au curriculum de la formation des instituteurs préscolaires et primaires La formation des instituteurs est étalée sur trois ans et conduit à l’obtention d’un diplôme de bachelier instituteur préscolaire ou bachelier instituteur primaire. Pour accéder à ces études, les étudiants doivent être titulaires d’un certificat d’études secondaires supérieures.

Objectifs, axes et contenus de la formation
Développement de 13 compétences
L’objectif principal de la formation est le développement de 13 compétences en référence au décret « Missions de l’école » de 1997 (décret qui s’applique à l’enseignement fondamental, c’està-dire préscolaire et primaire ainsi qu’à l’enseignement secondaire). Ces compétences sont les suivantes : 1. Mobiliser des connaissances en sciences humaines pour une juste interprétation des situations vécues en classe et autour de la classe et pour une meilleure adaptation aux publics scolaires ; 2. Entretenir avec l’institution, les collègues et les parents d’élèves des relations de partenariat efficaces ; 3. Etre informé sur son rôle au sein de l’institution scolaire et exercer la profession telle qu’elle est définie par les textes légaux de référence ; 4. Maîtriser les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires qui justifient l’action pédagogique ; 5. Maîtriser la didactique disciplinaire qui guide l’action pédagogique ; 6. Faire preuve d’une culture générale importante afin d’éveiller l’intérêt des élèves au monde culturel ; 7. Développer les compétences relationnelles liées aux exigences de la profession ; 8. Mesurer les enjeux éthiques liés à sa pratique quotidienne ; 9. Travailler en équipes au sein de l’école ; 10. Concevoir des dispositifs d’enseignement, les tester, les évaluer et les réguler ; 11. Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique passé et à venir ; 12. Planifier, gérer et évaluer des situations d’apprentissage ; 13. Porter un regard réflexif sur sa pratique et organiser sa formation continuée.

Axes de formation
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Appropriation des connaissances socioculturelles (au moins 120 h) ; Appropriation des connaissances socio-affectives et relationnelles (au moins 120 h) ; Maîtrise des connaissances disciplinaires et interdisciplinaires (au moins 1020 h) ; Maîtrise des connaissances pédagogiques (au moins 180 h) ; Appropriation d’une démarche scientifique et d’attitudes de recherche (au moins 45 h) ; Savoir-faire (au moins 780 h) ; Activités interdisciplinaires de construction de l’identité professionnelle (au moins 80 h).

primaire et secondaire .Contenus de la formation Grille horaire minimale pour les sections préscolaire.

A partir de la 2e année. La didactique disciplinaire et générale est également intégrée dans le cadre d’activités sur le terrain et à la haute école. chefs de travaux ou professeurs de la haute école et par les maîtres de stage. En 2e et 3e année. Les maîtres de formation pratique exercent au moins un mi-temps dans l’enseignement fondamental. ● Les activités interdisciplinaires de construction de l’identité professionnelle sont toujours couplées avec un stage ou une activité pratique. chefs de travaux ou professeurs titulaires de la formation pédagogique . ■ des maîtres de formation pratique. chargé de cours. ils consistent en activités d’observation participante. Les ateliers de formation professionnelle sont assurés par : ■ des maîtres assistants. en accompagnant le maître de stage. Ces hautes écoles peuvent leur assurer une formation complémentaire. tantôt par équipes de deux ou trois.● Tous les contenus disciplinaires. chargés de cours. Ceux-ci peuvent expérimenter. chargés de cours. ● Le travail de fin d’études est une production écrite personnelle et originale par laquelle l’étudiant de 3e année utilise ses acquis dans le cadre particulier du sujet qu’il a choisi de développer et de la recherche qu’il mène à ce propos. Des experts extérieurs peuvent être engagés de manière temporaire pour encadrer des activités de séminaire en relation avec les techniques de gestion de groupes et les activités interdisciplinaires de construction de l’identité professionnelle. ■ ceux qui sont chargés de la formation disciplinaire . observer et analyser les différentes composantes de la profession. La supervision du travail de fin d’études est assurée par les maîtres assistants. Ces personnes interviennent tantôt séparément. http://www. interdisciplinaires et didactiques sont développés dans le but de former les étudiants à une maîtrise qui les rende aptes à rencontrer les exigences des socles de compétences (référentiel des compétences de base à acquérir de 2 ans et demi à 14 ans) et à s’y adapter en permanence. l’étudiant prend effectivement en charge une classe. Progressivement. Les maîtres de stage qui accueillent dans leur classe des étudiants de 2 e et 3e année sont agréés par les autorités de la haute école dans le cadre d’un accord de collaboration. chaque étudiant est supervisé à raison d’au moins une visite de stage par semaine. chefs de travaux ou professeurs.enseignement. L’encadrement des stages est assuré par les maîtres de formation pratique. préparation au travail de fin d’études ». notions d’épistémologie des disciplines. ● Les stages en situation réelle sont organisés dans les trois années d’études. organiser des activités complémentaires et organiser le cours d’« Initiation à la recherche. chargés de cours. des activités sont proposées aux étudiants afin qu’ils développent des compétences méthodologiques mais également une pratique réflexive. La Haute Ecole Provinciale de Hainaut – Condorcet utilise ces 120 h pour renforcer les connaissances disciplinaires et didactiques. l’étudiant peut être amené à prendre en charge une classe.be/index. les maîtres assistants. . Encadrement des activités d’enseignement ● ● ● ● ● Les cours sont encadrés par des enseignants exerçant une fonction de maître assistant. En 1ère année. ● Les hautes écoles disposent également d’un volume d’un minimum de 120 h réservées à des activités d’enseignement qu’elles déterminent en toute autonomie. Il donne lieu à une présentation orale.php?page=24737 ● Lors des ateliers de formation professionnelle. Les personnes qui sont chargées de la formation pédagogique assurent annuellement la moitié des visites et celles chargées de la formation disciplinaire en assurent l’autre moitié. chef de travaux ou professeur.

Fin février 2011. 2. réguler et évaluer des situations d’apprentissage qui visent le développement de chaque élève dans toutes ses dimensions . Les résultats de cette vaste enquête seront connus en février 2012. Monsieur Jean-Claude Marcourt. Au cours de l’année académique 2009-2010. vient de terminer la rédaction d’un nouveau référentiel de compétences de l’enseignant.Remarques 1. Travailler en équipes. qui s’inscrit dans le Cadre Européen des Certifications (niveau 7). 3. 2. Développer une expertise dans les contenus enseignés et dans la méthodologie de leur enseignement . conduire. organe émanant du Conseil Général des Hautes Ecoles. 5. a commandité une évaluation qualitative. Respecter un cadre déontologique et adopter une démarche éthique dans une perspective démocratique et de responsabilité . Communiquer de manière adéquate dans la langue d’enseignement dans les divers contextes liés à la profession . d’en revoir les contenus et les méthodes. Tous les acteurs de la formation initiale ont été invités à participer à cette évaluation qui permettra de comprendre l’expérience concrète des enseignants actuels et futurs. Créer et développer un environnement propre à stimuler les interactions sociales et le partage d’expériences communes. Les nouvelles compétences définies sont les suivantes : 1. 7. Cette évaluation s’inscrit dans la perspective d’allonger. entretenir des relations de partenariat avec les familles. où chacun se sent accepté. agir comme acteur social et culturel au sein de la société . 4. Au cours des 2 prochaines années. 6. Le Conseil supérieur pédagogique. Concevoir. les institutions et. Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et oser innover . les catégories pédagogiques des Hautes Ecoles en Communauté française de Belgique devront vérifier si les cours dispensés dans les programmes d’études développent les compétences de ce référentiel. la formation initiale de 3 à 5 ans. . participative et prospective de la formation initiale des enseignants. Ministre de l’Enseignement supérieur de la Communauté française. de manière plus large. de contribuer à l’amélioration de la formation initiale et de décider d’un éventuel allongement de la formation et des conditions de sa réalisation. le cas échéant. la Haute Ecole Provinciale de Hainaut – Condorcet a adapté les documents d’évaluation des stages pédagogiques et du travail de fin d’études à ce nouveau référentiel.