Vous êtes sur la page 1sur 28

LOGO C

Automatismes et réseaux de sécurité

•Fabrice JACQUIER SEMER •Daniel LAZZARONI SIEMENS

Une installation
La réglementation, le contexte, les enjeux L’analyse des risques

La réduction des risques
Les chaînes de sécurité Le maintien du niveau de sécurité
2

La réglementation Loi BACHELOT du 30/07/2003 • Étude des dangers – Une analyse de risques qui prend en compte la probabilité d’occurrence. " • Obligation d ’un Plan de Prévention des Risques Technologiques • Inspection et mise à jour des études de dangers 3 . la cinétique et la gravité des accidents potentiels selon une méthodologie qu’elle explicite – Elle définit et justifie les mesures propres à réduire la probabilité et les effets de ces accidents.

2 Le Contexte règlementaire Probabilité = Pa x Pb x Pc … Si les couches sont indépendantes MOYENS DE SECOURS EXTERNES (PPI) PPI : Plan Particulier d ’intervention Niveau d ’intervention : la préfecture MOYENS DE SECOURS INTERNES (POI) POI : Plan d ’Opérations Internes Niveau d ’intervention : le site Dispositifs de sécurité mécaniques Autres moyens de réduction du risque Supervision par l ’opérateur Dispositifs de sécurité E/E/PES (protection) Dispositifs de sécurité mécaniques Alarmes suivies d ’action Dispositifs de sécurité E/E/PES (prévention)  Systèmes de contrôle et de surveillance du process (BPCS) Alarmes Supervision  Conception plus ou moins sûre du process PROTECTION Sûreté de Fonctionnement (SdF) PREVENTION CONDUITE et SURVEILLANCE PROCESS 4 .

6% 15% Modifications after 5 .Les enjeux Safety autom ated system s failures during the different phase of the lifecycle (source : HSE UK) 20% Specification Design & Realisation 44% 15% Installation & Com m issioning Operation & Maintenance Nécessité de concevoir. réaliser. opérer et maintenir les systèmes électroniques de sécurité de manière à maîtriser les risques pendant tout le cycle de vie.

L’analyse des risques de l’existant Les risques de l’installation dans l’environnement industriel Les risques propre à l’installation Les scénarios à risques • Les déclencheurs • Les effets Choisir une méthodologie dans les normes 6 .

La réduction des risques Mettre en œuvre un système de sécurité Réduire les risques par la sécurité fonctionnelle • Risque <= au risque tolérable 7 .

La réduction des risques La performance d’une fonction de sécurité Norme CEI 61508 définit 4 niveaux de performance de sécurité nommés « Niveaux d’intégrité de sécurité SIL » 8 .

La réduction des risques Évaluation du SIL Norme CEI 62061 Estimation du risque = Sévérité des blessures + probabilité d’un événement dangereux + probabilité d’évitement » 9 .

10 . Constitution d’un dossier de sécurité argumenté.Les chaînes de sécurité Vérifier que l’ensemble des chaînes de sécurité répondent au niveau de sécurité recherché.

Les chaînes de sécurité Méthode de conception du logiciel de sécurité Spécification du Logiciel Dossier de Spécification du Logiciel DSL Conception Préliminaire Dossier de Conception PréliminaireDCP Logiciel Validé Dossier de Tests de ValidationDTV Conception du DTV Tests de validation Conception du DTI Dossier de Tests d'IntégrationDTI Conception Détaillée Tests d'Intégration Dossier de Conception DétailléeDCD Phase Phase Dossier •Equipe Conception •Equipe Tests Codage Conception du DTU Dossier de Tests Unitaires DTU Tests Unitaires Code Automate 11 .

Matrices de sécurité SIMATIC S7 400F/FH Parce que l’erreur humaine reste la première source de défaillance ! Représentation graphique aisée à comprendre Homogénéité de l’outil tout au long du cycle de vie de l’application Plus de phase de programmation : Génération automatique de blocs programme Le même outil pour : Définition Exploitation Maintenance 12 .

Bus de terrain. E/S décentralisés. de SECURITE 13 .Evolution du marché Automatisation classique & Sécurité intégrée RELAIS LOGIQUE CABLEE API API E/S décentralisés Technologie classique PC Bus de terrain E/S décentralisés 1980 1990 RELAIS de SECURITE & combinaison de relais classique 2000 API avec fonction sécurité API de SECURITE Technologie de Sécurité 1980 1990 2000 API.

F Données utiles F PROFIBUS-DP avec ProfiSafe Slave 1 Standard Slave 2 Standard Slave 3 Failsafe Slave 4 Standard Octet d‘état/ commande CRC Indicateur de vie Données utiles Standard Pour Compteur données utiles F dans et l‘émetteur paramètres F Max. 12/122 octets 1 octet 2/4 octets 1 octet (xx octets) Max. 244 Bytes DP-Data structure d‘un canal de communication de sécurité 14 .PROFIBUS ‚PROFISafe‘ Master Slave 1 Slave 1 Master Master Slave 2 Slave 2 Master Master Slave 3 Slave 3 Master Master Slave 4 Slave 4 Master API Maître Standard de Sécurité Simatic S7 .

Armoire d‘automatismes avec sécurité relayée / Sécurité intégrée dans l‘API API Standard Armoire relayée Hier Boucle de sécurité avec Relais standard / Sécurité PROFIBUS API Standard et de Sécurité Aujourd‘hui 2 en 1 ! Programme API standard + Programme API de Sécurité PROFIBUS avec PROFIsafe 15 .

Questions VANOISE EXPRESS .Bénéfices .Contexte et spécificités .Evolution des solutions .Exemple de réalisation .Automatismes et réseaux de sécurité appliqués au transport de personnes par câble .

Divers 700 160 130 50 19 31 . .Télésiège fixe . .Les installations des stations de ski.Les installations de dessertes urbaines. Parc des remontées mécaniques France: .Funiculaire .Les installations de sites touristiques.Télécabine débrayable .TRANSPORT DE PERSONNES PAR CABLE Installations concernées: .Télésiège débrayable .Téléphérique bi câble .

.Contrôle de l’administration (STRMTG).Analyse de risques. . . .TRANSPORT DE PERSONNES PAR CABLE Contraintes et réglementation . . . .2004 obligation conformité « CE » . étude de sécurité. .Logiciel : développé suivant un plan qualité logiciel. .Directive européenne spécifique RM.Matériel : automate de sécurité imposé.Contraintes particulières pour l’utilisation d’API.Réglementation spécifique au transport par câble.Deuxième regard obligatoire.

.Garantie de la sécurité des personnes transportées.Rapatriement des personnes en station. .Distance importante entre stations (plusieurs Km).Garantie de la fiabilité de l’installation. foudre).TRANSPORT DE PERSONNES PAR CABLE Spécificités . . froid.Information du personnel d’exploitation. . . .Milieu hostile (neige.

Evolution des solutions d’automatismes de sécurité dans les RM Avant 1980 Automatismes à relais (Installations simples) Années1980-1990 API en redondance avec chaînes à relais Début des années 1990 API en redondance massive. . Logiciel développé suivant Plan Qualité Logiciel.

. 1999 fibre optique Communication de sécurité inter stations entre APIds par fibre optique.Evolution des solutions d’automatismes de sécurité dans les RM De 1996 à 2001 Gestion par automates de sécurité APIds. L’interface entre stations est réalisée par un système indépendant.

Mise en œuvre et utilisation des réseaux de sécurité Automatismes Vanoise Express . . .Liaison entre stations par fibre optique.Automate de sécurité S7-400F Siemens Certifié TÜV EN 61508 (SIL 1 à SIL 3).Conformité aux normes (prEN13223 et prEN13243 concernant les dispositifs électriques des RM).Communication par le bus PROFIBUS DP avec le profil PROFIsafe. . . -Logiciel applicatif développé suivant un plan qualité (suivant EN 61508).Entrées/sorties décentralisées (sécurité et standard). . .Réalisation validée par les autorités de contrôle (STRMTG).

. . .400 F .190 entrées de sécurité.46 sorties non sécuritaires.2 sorties analogiques non sécuritaires.Réseau Profibus DP/ PROFIsafe à 12Mbit/s sur une distance de plus de 2Km.18 sorties de sécurité.360 E / S réparties en : .10 entrées analogiques non sécuritaires. . .Automate SIMATIC S7. .96 entrées non sécuritaires. .4 entrées analogiques de sécurité.Mise en œuvre et utilisation des réseaux de sécurité Automatismes Vanoise Express . .CPU 414 – 4 H. .

STATION MOTRICE G1 STATION RETOUR G2 Fibre optique Etage 6 OLM Etage 5 OLM 1.9 Km CPU Pupitre opérateur E / S Sécurité E / S Standard E / S Sécurité ARCHITECTURE VANOISE EXPRESS Pupitre opérateur E / S Standard E / S Sécurité E / S Standard E / S Sécurité Variateurs de vitesse Etage 1 Etage 1 .

Interface sécurité/standard simplifiée.Visibilité de toute l’installation depuis un point du réseau.Diagnostic maintenance amélioré.Gestion allégée de pièces de rechange.Mise en œuvre et utilisation des réseaux de sécurité Bénéfices .Communication sur de grandes distances.Câblage réduit. . .Mise en service simplifiée. .Niveau de sécurité garanti (certification TÜV). . . . . .

Le maintien du niveau de sécurité Sur toute demande de modification • Analyse de l’impact de la modification sur le système • Identification des documents à modifier. des tests à effectuer • Reprise de la méthode en V • Contrôle/validation de la modification 27 .

Le maintien du niveau de sécurité Vérifier périodiquement les marches dégradées Tester les fonctions de sécurité Tracer les modifications logicielles Disposer des notices. schémas logiciels 28 .

Conclusion Une installation sécurité dans un environnement industriel nécessite Une bonne analyse de risque Une approche méthodique Un maintien du niveau de sécurité… 29 .