Vous êtes sur la page 1sur 22

STAGE TECHNICIEN

Présentation du Travail DE STAGE


TECHNICIEN

EtudE dE concEption d’un bâtimEnt R+4

Membres du Jury :
Présenté par :
Président:
Mhamdi Mouadh
Présentation du projet

Plan

Présentation du projet

Hypothèses de calcul et évaluation


des charges

Calcule des éliment

Calcule sur arche

Conclusion
Présentation du projet

Introduction
• La conception de la structure est la phase la plus importante dans
un projet de bâtiment, elle doit obéir à des règles et critères de
résistances et doit être toujours au service de l’architecture et de
l’aspect économique.
Présentation du projet

Description de l’ouvrage existant:

Le présent projet consiste à concevoir et dimensionner la structure en béton armée d’une résidence
R+4
Ce bâtiment comprend :
•Un rez-de-chaussée de hauteur sous plafond (HSP =2.85m) de système commerciale
•Un niveau R+1 de hauteur sous plafond (HSP=2.95m) de système commerciale
•3 étages sont prévus à usage d’habitation de hauteur sous plafond (HSP = 2.95m)
Présentation du projet

Les plan
Présentation du projet

Conception
Conception
Hypothèses de calcul et évaluation des charges

• Les règlements de calcul utilisés : • FISSURATION


• Radier Fissuration Très Préjudiciable
• Superstructure Fissuration Peu
• Calcul béton armé : Eurocode
Préjudiciable
• Charges d’exploitation : Norme
NFP06.001 ENROBAGES
• Surfaces en contact avec le sol : 5cm
• MATÉRIAUX • Surfaces à l'intérieur du bâtiment : 4cm
• Superstructure : 3cm
• INFRASTRUCTURE
• Béton B25 fc28= 25 MPa
• Acier S400 fe = 400 MPa
• SUPERSTRUCTURE
• Béton B25 fc28= 25 MPa
• Acier S400 fe = 400 Mpa
DEFINITIONS DES CHARGES

• SOUS SOL • HABITATION :

• Charges Permanentes • Charges Permanentes


• – Revêtement 150kg/m²
– Cuvelage épaisseur 4cm 0,04x2200 = – Cloisons réparties 100kg/m²
88kg/m² • g = 150+100 = 250kg/m²
– Chape épaisseur 10cm 0,10x2400 = •
240kg/m² • Charges d'exploitation q = 150kg/m²
• g = 88+240 # 330kg/m² • Cloisons et murs
– Cloisons de 10cm G = 122x3 #
• Charges d'exploitation Parking q = 250kg/m² 370kg/ml
– Cloisons de 15cm G = 176x3 #
• REZ DE CHAUSSEE (PLANCHER HAUT SOUS 530kg/ml
SOL) – Murs de 20cmG = 220x3 = 660kg/ml
• Dalle épaisseur 20cm0,20x2500 = 500kg/m² – Murs de 25cmG = 270x3 =810kg/ml
– Double cloisons de 35cm G=320x3 =
960kg/ml
DEFINITIONS DES CHARGES

• ETAGES COURANTS PLANCHER TERRASSE


• Charges Permanentes Charges Permanentes g = 500kg/m²
– Revêtement 150kg/m²
Forme de pente + Complexes d'étanchéité +
– Faux Plafond 50kg/m²
Protection + Faux Plafond
– Cloisons réparties 100kg/m²
• g = 150+50+100 = 300kg/m² Charges d'exploitation q=100kg/m²
• Charges d'exploitation 150kg/m²
• Cloisons et murs Acrotère Type 1 G = 930kg/ml
– Cloisons de 10cm G = 122x3 #
Acrotère Type 2 G = 220kg/ml
370kg/ml
– Cloisons de 15cm G = 176x3 #
530kg/ml
– Murs de 20cmG = 220x3 = 660kg/ml
– Murs de 25cmG = 270x3 =810kg/ml
– Double cloisons de 35cm G=320x3 =
960kg/ml
Etude d’une nervure

 Charge permanant :
o G = 3 kn/m²
o D’ou G = 3x0.33= 0.99 Kn/ml
 Charge d’exploitation :
• Q=1.5 Kn/m²
• D’où Q= 1.5x0.33= 0.495 KN/ml
• Donc :
• P= 1.35 x 0.99 + 1.5 x 0.495 = 2.079 Kn/ml
 Prédimensionnement de la pouter en T :
• Leff= 5.55 m
• Beff= 0.33 m
• Mvt= beff x hf x ƞ x fcd x (d - hf/2)
• Mvt= 0.33 x 0.06 x 1 x 25/1.5 x (0.218 – 0.06/2) = 0.0637 MN.m
• M1= P x leff²/8 = 2.079 x 5.55² /8 = 8 Kn.m = 0.008 MN.m < Mvt
• D’où alors l’armature est sur la table
Etude Etude d’une nervure

 Calcul de la section d’aciers • As min = Max {0.26 x fctm/fyk x b x d ;


0.0013 x b x d}
• µ= MELU / (beff×d²×ƞ×fcu) = 0,07 > 0,056 • = Max {0.26 x 2.6/400 x 0.33 x
• donc Pivot 8 0.218; 0.0013 x 0.33x 0.218}
• Or µ=0,07< µL = 0,27 • =Max {1.21; 0.9}
• Donc α=1/λ× (1─√ (1─2 µ)) • = 1.21 cm²
• = 0,09 • As < As min donc on choisit As min =
1.21cm²
• Ƶ =d×(1─(λ×α/2))
• D’où 1HA12
• =0.21
• As = MELU / (Ƶ ×fud)
=0,008/(0,21×(400/1,15))
• =1.095cm²
Etude d’une poutre isostatique

• Charge permanant :
• G p= 0, 22×0, 5×25=2, 75
• G pl= (4.075 /2) × 0, 15 × 25= 7.64
• G rev= 1,5× (4.075/2) = 3.05
• G cl= 8.1
• G f .pl= 0,5× (4.075/2) = 1.01
• D’où G = 22.55 Kn/ml
• Charge d’exploitation :
• Q= [(1,5× 4.075) /2] +0,22= 3,27 KN/ml
• Calcul du moment à l’ELU
• P= (1,35×22.55) +(15×3,27)
• =35,34 kN
• MELU = P*l²/8= (35, 34×6.43²) /8
• =182.64 KN.m
• V= P*l/2= (35, 34×6.43) /2
• = 113.61kN
Etude d’une poutre isostatique

• Calcul de la section d’aciers


• As min
= Max {0.26 x fctm/fyk x b x d; 0.0013 x b x d}
• µ= MELU /(b×d²×ƞ×fcu) =0,25 > 0,056
= Max {0.26 x 2.6/400 x 0.22 x 0.437;
• Donc Pivot B 0.0013 x 0.22x 0.437}
• Or µ=0,25< µL = 0,27 =Max {1.62; 1.24}
• Donc α=1/λ× (1─√ (1─2 µ)) = 1.62 cm²
• = 0,366
• Ƶ =d×(1─(λ×α/2)) As > As min donc on choisit As = 12.1cm²
• =0,373

• As = MELU / (Ƶ ×fud) • Donc on va choisir 6


=0,182/(0,373×(400/1,15))
• =1210⁻⁴
HA16
• =12.15 cm²
Etude d’une poutre hyperstatique

 Charge permanant :
• G p= {(0, 22×0, 65) + (0.22×0.35)} ×25= 5.5
KN/ml
• G pl= (4.95 /2) × 0, 12 × 25= 7.425 KN/ml
• G =5 × (4.95/2) = 12.375 KN/ml
• G cl= 9, 6 KN/ml
• D’où G = 34.9 Kn/ml
 Charge d’exploitation :
• Q= [1,5× (4.95/2)] = 3.7125 KN/ml
• D’ou
• P= (1,35×34.9) + (1.5x 3.7125)
• =52.68 kN/ml
• =12.15 cm²
Étude hydraulique
Etude d’une poutre hyperstatique

 Dimension de dalot
Calcul des moments Calcul de la section d’aciers
• M appui : Travée 1:
• M0 x L1 + 2(L1+L2) M1 + L2 x M2 = -0.25 µ= M / (b×d²× ƞ× fcu)
(P1 x L13 + P2 x L23) = 0,162 / (0,22×0,56²×1× 25/1,5)
µ =0,14> µL =0,057 Donc Pivot B
• M1 = -0.25 (P1xL13 + P2xL23)/ 2(L1+L2) = - µ =0,16 < µL =0,27
184.07Kn.m Donc α=1/λ× (1─√ (1─2 µ))
= 0,189
 M Travée 1: Ƶ =d×(1─(λ×α/2))
• M1T = M0T(x) + M0 (1 – x/L1) + M1 (x/L1) =0.51
• = (P.L/2) x – Px²/2 + M1(x/L1) As = M / (Ƶ ×fud) =0,162/ (0,51× (400/1,15))
=9.13 10⁻⁴m²
• Or V1(x)= -P*L/2 + P*x + M1/L1 =9.13 cm²
• X = 2.47 m
• D’où alors As min = Max {0.26 x fctm/fyk x b x d ; 0.0013 x
• M1T = 161.75 KN.m b x d}
= Max {0.26 x 2.6/400 x
0.22 x 0.56; 0.0013 x 0.22x 0.56}
=Max {2.08; 1.6}
= 2.08 cm²
As > As min donc on choisit As min = 9.13cm²
Donc on va choisir 3 HA16 + 3 HA12
Etude d’un poteau

 Charge permanant :
G planché= [(8.5/2) +(6.2/2) +(1.25/2)]
×0,15×25=29.9 kN
G poutre= [{(6.2/2) *0.6} + {(8.5/2) *0.35} +
{(1.25/2) *0.45}] ×0,22×25= 19.95 kN
G poteau =2,95×25×0,32×0,32=7.55kN
G Forme de pente + Complexes
d'étanchéité =5×7.97=39.87kN
G acrotère = 2, 2×7.97 = 17.49 KN
D’où G total = 114.76 KN

 Charge D’exploitation :
Q = 7, 97KN
Etude d’un poteau

• PELU= 166.88 KN = 0, 1668 MN • ∆s min = max [(0, 1× Ned) / fyd; 0,002 As]
• Ned =K1×Kn×α× [Ax × fcd + As × fyd] • = max [0.479 ; 0,968]
• or λ=l0 / i • Donc ∆s = ∆s min = 0,968
• i=√ (I/Ac) = √ (B⁴ /12 × 1/B²) • D’où on choisit 4 HA 12
• i=B/√12
• l0=leff=2,95m
• Donc λ= 2, 95 / (0, 32/√12) = 31.93
• On a λ < 60 ; α= 0,86 / (1+( λ/γs) ²) = 0,679
• Ks=1; Kh=1
• Donc Ned = α × [Ax × fcd + As × fyd] = 0,
0988
• D’où
As = ((Ned / α) – Ac × fcd) / fyd
= ((0, 1668/ 0,679) – (0,22² × (25/1, 5))) /
(400/1, 15)
• As = - 16 cm ²
Etude d’une semelle isolée

G Q

R+2 , R+3 et R+4 223.31 19.24

R+1 53.757 7.125

RDC 48.587 7.125

∑ 329 34
Etude d’une semelle isolée

Soit : As = M / (Ƶ ×fud) =0,0497/ (0,34×


• N Fd=329 (400/1,15))
• f Ck=25 =6,2 10⁻⁴
• f y=400 =6,25 cm² / 2,4m
• σ=0,15
 Décent de charge de la semelle : Donc pour 1 ml= 6,25 / 2,4 = 2,6
• σ = N Fd/S cm² / ml
• donc S= N Fd/σ= 0,329/0,25=1.3 on va choisir 10 HA12
• A=1.25 B=1.25
• (B ̶ B’)/ 4<d ≤ B ̶ B’
• 0,23 ≤ d ≤ 0.93m
 Calcul d’acier :
M= N Fd/(8×B) × (B ̶ 0,7B’)
M= (0,329×1,42) / (8×1.25) × (1.25 ̶ 0,7×0,32)
= 0.0512MN/m
µ= M / (b×d²× ƞ× fcu)
= 0,0512 / (1.25×0,23²× 1× 25/1,5)
=0,046
Donc α=1/λ× (1─√ (1─2 µ)) = 0,0588
Ƶ =d×(1─(λ×α/2)) =0.34
Conclusion
Conclusion

Notre mémoire de fin d’études consiste à faire la conception et l’étude de la structure d’un bâtiment
dans le gouvernorat de Kasserine .

Ce travail nous a permis d’approfondir et de compléter nos connaissances acquises tout au long de
notre formation au sein de université libre de tunise ULT.

nous avons interprété le choix de conception de coffrage . Le dimensionnement de la fondation de


l’ouvrage est déterminé en recourant aux théories de la géotechnique et de la mécanique des sols.

Dans notre projet la plupart des procèdes de calcul sont faites manuellement pour bien
comprendre les différentes méthodes de calcul, les étapes et les phénomènes de conception.
Ce travail de fin de stage nous a donné le compliment d’expérience nécessaire pour pouvoir la
suite prétendre à de plus grande responsabilité professionnelles
Merci de votre
attention