Vous êtes sur la page 1sur 202

Français

ACTIVITÉS
EN GRAMMAIRE ET ORTHOGRAPHE 9E
Département de l’instruction publique
Cycle d'orientation
Avenue Joli-Mont 15 A 1211 Genève 28
Tél. +41 (22) 388 53 10 • Fax +41 (22) 388 53 86 Référence 03.377 - 2008
TABLE DES MATIÈRES

ORTHOGRAPHE
PREMIÈRE PARTIE
1. Préambule méthodologique ............................................................................................................................... 3
2. Prétest général et remédiations ..................................................................................................................... 5
3. Prétest sur l’accord des adjectifs et exercices de remédiation...................................... 11
4. Prétest sur l’accord du verbe et exercices de remédiation................................................. 27
5. Prétest sur l’accord du participe passé et exercices de remédiation. ..................... 43
6. L’accord des participes passés........................................................................................................................ 55
7. Le participe présent et l’adjectif verbal..................................................................................................... 61

DEUXIÈME PARTIE
1. Exercices sur les homophones du programme ............................................................................. 71
2. Les adverbes en –ment .......................................................................................................................................... 87
3. Cas particuliers
Le pluriel des noms composés .............................................................................................................................. 97
4. Exercices de ponctuation ...................................................................................................................................... 105

GRAMMAIRE
LA FORME PASSIVE
I. La transformation ........................................................................................................................................................... 115
II. Transformations simples ........................................................................................................................................ 117

III. Le temps de la forme passive .......................................................................................................................... 119

IV. L’emploi de la forme passive ............................................................................................................................. 122

LES SUBORDONNÉES PARTICIPIALES


I. Exercices ................................................................................................................................................................................ 145
II. Tableau synoptique . .................................................................................................................................................... 158

LA MODALISATION
I. De l’assertion à l’énoncé modalisé ............................................................................................................. 161
II. Les deux types de modalisation .................................................................................................................... 165
III. Identification des procédés de modalisation .................................................................................... 168
IV. Quelques pièges et difficultés .......................................................................................................................... 172
V. Exercices de synthèse ............................................................................................................................................. 179

LES CONNECTEURS
Exercices ..................................................................................................................................................................................... 186
ORTHOGRAPHE

PREMIÈRE PARTIE

1. Préambule méthodologique

2. Prétest général et remédiations

3. Prétest sur l’accord des adjectifs


et exercices de remédiation

4. Prétest sur l’accord du verbe


et exercices de remédiation

5. Prétest sur l’accord du participe passé


et exercices de remédiation

6. L’accord des participes passés

7. Le participe présent et l’adjectif verbal


Orthographe 9e Partie 1

1. Préambule méthodologique

Comme pour la 7e et la 8e, cette partie propose une approche basée sur des prétests (évaluation
diagnostique). Le prétest général vise à faire ressortir le degré de maîtrise de chaque élève par
rapport à des points d’orthographe correspondant à un minimum à maîtriser ; libre à chaque
maître de trouver le texte de dictée qui lui convient pour ce qu’il désire contrôler. À la suite
du prétest général, deux grilles d’évaluation sont proposées ; une pour le regroupement A et une
pour le regroupement B. Dans chaque cas, un travail d’autoévaluation de l’élève et une évaluation
graduée et commentée du maître permettent de mettre en évidence dès le début de l’année les
lacunes et les réussites de chaque élève, favorisant ainsi l’élaboration d’un programme personnel
sur l’année qui ait du sens pour l’élève… et pour le maître (différenciation).

Mais avant d’entrer dans le test lui-même, un simple exercice de copie, en amont, peut mettre
l’élève en condition et permettre d’établir un début d’évaluation diagnostique (surtout pour les
élèves les plus faibles).
Quant aux remédiations, elles visent deux objectifs :

– l’acquisition de savoir-faire méthodologiques (être capable de consulter un manuel, une table


des matières, un index…). En effet, cette première approche nécessite la mise à disposition
de divers manuels et ouvrages orthographiques à l’intérieur de la classe ; chaque élève ayant
à trouver par lui-même dans des ouvrages différents et variés les exercices (et les règles
d’orthographe) à travailler pour combler ses lacunes ;

– une amélioration par rapport aux difficultés et lacunes mises à jour. À noter que ce travail de
remédiation peut se faire en groupe (groupes de niveau avec élève-ressource) ou de manière
individuelle. Dans tous les cas, le maître peut intervenir, afin de permettre un choix d’exercices
judicieux, ainsi que lors de la correction. À noter que certains chapitres proposent à choix deux
types de remédiations : l’un qui met en œuvre la recherche d’ouvrages et d’exercices adaptés
aux lacunes de chaque élève, l’autre qui offre directement à l’élève des exercices adaptés à
ses lacunes avec un corrigé.

Il s’agit dans cette partie de traiter de problèmes généraux (divers accords) indépendamment du
programme spécifique à la 9e.

Activités en grammaire et orthographe 9e 


Prétests généraux et Remédiation Orthographe 9e Partie 1

2. Prétest GÉNÉRAL 9e REGROUPEMENTS A et B

Tu vas effectuer trois activités orthographiques différentes. Suis attentivement les consignes pour
chacune de ces activités. Ce prétest sans note sera évalué à l’aide de la grille d’évaluation, ainsi
que par un bilan du professeur à la suite de ta propre évaluation.

1. Sur une feuille A4 lignée, placer un en-tête complet, puis rédiger le texte qui va être dicté en
soignant la présentation, l’orthographe et la ponctuation .

2. Recopier, à la suite et séparé par un trait tiré à la règle, le texte qui suit en soignant la présentation,
l’orthographe et la ponctuation .

Soudain le visage de Monica prit une expression visible ; l’enfant se retourna dans
son sommeil, et la poupée échappant à cette étreinte, tomba au bord du lit où elle
demeura immobile. Mais, à la grande horreur de la gouvernante, elle continua à
grincer toute seule. Pis encore : un instant plus tard, elle se leva brusquement sur
ses jambes tordues et commença à se déplacer. Ses yeux vitreux fixés sur la jeune
femme, elle se mit en devoir de traverser le couvre-pieds d’une démarche gauche,
clopin-clopant, trébuchant et tombant de temps à autre, sans cesser de proférer
des sons indistincts, dépourvus de sens, mais qui, pourtant exprimaient nettement
la colère. Elle se dirigeait droit vers Mme Jodzka, d’un air agressif.

A la vue de ce jouet d’enfant singeant la vie d’un monstre abominable, la jeune


femme perdit conscience. Cependant cette défaillance dura quelques instants
à peine et, dès que la gouvernante eut repris ses sens, son cœur s’emplit d’une
fureur soudaine qui lui fut d’un grand secours…

3. Choisir un seul des sujets qui sont proposés ci-dessous et rédiger, à la suite de 2 et séparé par
un trait tiré à la règle, un texte d’une dizaine de lignes au minimum et d’une quinzaine de lignes
au maximum. Recopier le sujet choisi et soigner la présentation, l’orthographe et la ponctuation
de la rédaction .
L’adolescence, c’est …
S’il fallait, au monde, présenter mon pays, je dirais …
« La porte s’ouvrit automatiquement, je regardai et ressentis quelque chose, là, en moi,
à la hauteur du sternum, quelque chose comme un doux vertige viscéral. Elle venait
d’entrer, … Écrire la suite de ce récit.
Continuer ce début de texte : « Une forme sans nom apparut - elle semblait sortie de nulle
part - sans que je puisse dire à quoi exactement j’avais affaire. Ce que j’apercevais à
peine, tant la lueur de ma bougie était insuffisante, ne correspon­dait à rien de connu… »
Écrire sur ce thème : les moments privilégiés de ma semaine.
Rédiger un texte pour défendre ton point de vue : Je voudrais que …

Activités en grammaire et orthographe 9e 


Prétests généraux et Remédiation Orthographe 9e Partie 1

Évaluation du prétest : regroupement a

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout
1. La présentation (écriture, en-tête, séparations et
soulignements) est soignée.

2. Les homophones de base (a/à, et/est/es, ce/se,


ont/on/on n’, etc.) sont corrects.

3. Les terminaisons –er, –ais, –ait, –é, … sont


correctes.

4. Les accords des verbes sont effectués


correctement.
5. La conjugaison des verbes aux temps de base
(présent, imparfait, passé composé, futur,
conditionnel, subjonctif présent, impératif) est
correcte.
6. Les accords des participes passés employés sans
auxiliaire et avec les auxiliaires être et avoir sont
effectués correctement.
7. Les accords dans le Groupe Nominal (déterminant,
nom et adjectif) sont effectués correctement.

8. L’orthographe d’usage est soignée.

9. La ponctuation (utilisation du point et de la virgule)


est utilisée correctement.
0 1-2 3-5 6-…
erreur erreurs erreurs erreurs

AUTOÉVALUATION DE L’ÉLÈVE

Pour m’exprimer, je peux parler des critères ci-dessus, de ce que je pense avoir réussi ou non…

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

ÉVALUATION DU MAÎTRE
________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 


Prétests généraux et Remédiation Orthographe 9e Partie 1

Travail de remédiation suite au prétest (Regroupement A)


Nom : _____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Consignes et étapes du travail

1. Former un groupe de 5 selon les indications du professeur.


2. Déterminer le travail à effectuer par chacun en fonction du résultat du prétest.
3. Choisir, dans les ouvrages mis à disposition et dans le matériel personnel, 2 ou 3 exercices
correspondant à chaque difficulté orthographique. En cas de problème ou de besoin de
correction, faire appel à l’élève-ressource du groupe ou au professeur.
4. Présenter chaque série d’exercices terminée au professeur, puis cocher ci-dessous  les points
travaillés.

I. Programme minimum obligatoire :

q Homophones de base : a / à, et / est / es, ou / où, peu / peux / peut, ce / se, s’est /
c’est  / sait / sais, son / sont, sa / ça, on / on n’ / ont, ma / m’a, la / l’a / là,
autres (à déterminer)…

q Accord du verbe.
q Conjugaison des verbes aux temps de base (présent, futur, imparfait, passé composé,
conditionnel, subjonctif présent, impératif).

q Terminaisons er / é / ais / ait ...

q Accord du participe passé sans auxiliaire et avec les auxiliaires être et avoir.

q Accords des noms, des adjectifs et de l’attribut du sujet.

q Ponctuation : le point et la virgule.

II. Programme pour avancés et/ou élèves-ressources :

q Homophones : plus tôt / plutôt, pour quoi / pourquoi, quant / quand, même / mêmes,
leur / leurs, tout / tous / toute / toutes, peut être / peut-être, quoi que / quoique, sans /
s’en / c’en, quel / quelle / qu’elle, autres (à déterminer)…

q Accords des noms composés et des adjectifs de couleur.

q Formation des adverbes en -ment.

q Transcriptions des sons ��� �� ε]� par


[e /  �������������
é/ê/e/ai.

q Accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir (révision) et des verbes pronominaux.

q Conjugaison des verbes aux temps complexes (temps composés, passé simple,
subjonctifs passé et imparfait).

q Le participe présent et l’adjectif verbal.

q Ponctuation : ; / : / … / ? / !

Activités en grammaire et orthographe 9e 


Prétests généraux et Remédiation Orthographe 9e Partie 1

Évaluation du prétest : regroupement B

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout
1. La présentation (écriture, en-tête, séparations et
soulignements) est soignée.

2. Les homophones de base (a/à, et/est/es, ce/se,


ont/on/on n’, etc.) sont corrects.

3. Les terminaisons –er, –ais, –ait, –é, … sont


correctes.

4. Les accords des verbes sont effectués


correctement.
5. La conjugaison des verbes aux temps de base
(présent, imparfait, passé composé, futur,
conditionnel, subjonctif présent, impératif) est
correcte.
6. Les accords des participes passés employés sans
auxiliaire et avec les auxiliaires être et avoir sont
effectués correctement.
7. Les accords dans le Groupe Nominal (déterminant,
nom et adjectif) sont effectués correctement.

8. L’orthographe d’usage est soignée.

9. La ponctuation (phrase commencée par une


majuscule et terminée par un point) est utilisée
correctement.
0-1 2-4 5-7 8-…
erreur erreurs erreurs erreurs

AUTOÉVALUATION DE L’ÉLÈVE

Pour m’exprimer, je peux parler des critères ci-dessus, de ce que je pense avoir réussi ou non…
________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

ÉVALUATION DU MAÎTRE
________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 


Prétests généraux et Remédiation Orthographe 9e Partie 1

Travail de remédiation suite AU prétest (REGROUPEMENT B)

Nom : _____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Consignes et étapes du travail


1. Former un groupe de 5 selon les indications du professeur.
2. Déterminer le travail à effectuer par chacun en fonction du résultat du prétest.
3. Choisir, dans les ouvrages mis à disposition et dans le matériel personnel, 2 ou 3 exercices
correspondant à chaque difficulté orthographique. En cas de problème ou de besoin de
correction, faire appel à l’élève-ressource du groupe ou au professeur.
4. Présenter chaque série d’exercices terminée au professeur, puis cocher ci-dessous  les points
travaillés.

I Programme minimum obligatoire :

q Homophones de base : a / à, et / est / es, ou / où, peu / peux / peut, ce / se, s’est / c’est /
sait / sais, son / sont, sa / ça, on / on n’ / ont, ma / m’a, la / l’a / là,
autres (à déterminer)…

q Accord du verbe.

q Conjugaison des verbes aux temps de base (présent, futur, imparfait, passé compsé,
impératif, conditionnel présent).

q Terminaisons er / é / ais / ait /...

q Accords du participe passé sans auxiliaire et avec les auxiliaires être et avoir.

q Accords des noms, des adjectifs et de l’attribut du sujet.

q Ponctuation : le point et la majuscule.

II Programme pour avancés et/ou élèves-ressources :

q Homophones : plus tôt / plutôt, pour quoi / pourquoi, quant / quand, même / mêmes,
leur / leurs, tout / tous / toute / toutes, peut être / peut-être, quoi que / quoique,
sans / s’en / c’en, quel / quelle / qu’elle,
autres (à déterminer)…

q Accords des noms composés et des adjectifs de couleur.

q Formation des adverbes en -ment.

q Transcription des son [ e / ε ] par é / ê / e / ai.

q Accord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir.

q Conjugaison des verbes aux temps complexes (temps composés, passé simple,
subjonctifs présent, passé et imparfait).

q Accord du participe passé des verbes pronominaux.

q Ponctuation : ; / : / … / ? / !

Activités en grammaire et orthographe 9e 10


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

3. PRÉTEST
ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL : L’ACCORD DE L’ADJECTIF
Nom : _____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Accorder l’adjectif donné dans la marge de gauche.


Souligner le nom dont l’adjectif est le complément (= le mot avec lequel s’accorde l’adjectif).
Le texte qui suit est tiré du roman de Joseph Kessel, Les cavaliers. L’action se passe
en Afghanistan. Tu vas découvrir Toursène, un de ces cavaliers d’élite élus par leurs
pairs qui n’ont d autre rôle que de participer aux bouzkachis, en particulier au bouz-
kachi royal. Il s’agit pour le cavalier de s’emparer de la carcasse d’un bouc - bourrée
de sable et gonflée d’eau pour l’alourdir -, qu’on a posée à terre, et de la mettre dans
le hallal (petit cercle tracé à la chaux), après avoir tourné autour de deux mâts plantés
aux extrémités du terrain. Ces cavaliers sont très respectés.

A la fin du printemps, la fatigue des coursiers et l’ardeur du climat arrêtaient


la saison des bouzkachi. Elle reprenait avec l’automne. Dans cet intervalle,
Toursène avait à refaire les tendons, les muscles, le sang, la moelle des
impitoyable bêtes épuisées, blessées par des mois de luttes ………………………………….. .

Les chevaux connaissaient d’abord un repos absolu. Ils ne bougeaient pas


des écuries spacieuses, aérées, lumineuses, et dont le sol, pour qu’il fût
doux, saupoudré élastique et ………………………………….. aux sabots, était …………………………………..
chaque matin de fumier sec et de sable. On les nourrissait, la nuit, d’orge
et d’avoine. Le jour, on leur donnait un mélange spécial fait d’oeufs crus
et de morceaux de beurre.

Ils retrouvaient rapidement leurs forces, mais, en même temps,


s’empâtaient, prenaient trop de poids. On les soumettait alors au kantar.
immobile Les chevaux restaient ………………………………….. , de l’aube au crépuscule,
pendant des semaines, en plein été, aux quatre coins des enclos nus, où
condensé la chaleur et la lumière, ………………………………….. , réverbérées, faisaient de
l’air un brasier. Le feu du soleil brûlait la graisse, imprégnait, exaltait la
chair et les nerfs, enseignait la patience, la souffrance.

On était au coeur de l’automne. Le matin était venu pour Toursène de


prendre sa décision.

Cependant qu’il avançait de cour en cour, le groupe qui le suivait s’était


grossi d’une dizaine d’hommes. Ils avaient pour vêtements, ainsi que
les serviteurs attachés aux écuries, des tchapanes d’étoffe pauvre,
décoloré effilochés par l’usage, ………………………………….. par le soleil, et ils étaient
chaussés également de savates en cuir mal tanné. Mais à leurs ceintures
étaient passées des cravaches à lanière brève et dure comme celle de

Activités en grammaire et orthographe 9e 11


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

Toursène et, au lieu des chiffons graisseux et sans forme qui enveloppaient
enfoncé les têtes des autres, ils portaient, eux, ……………................…………………….. presque
jusqu’aux sourcils, des bonnets ronds et fourrés dont la calotte était en
laine de mouton astrakan, et les bords en peau de renard ou de loup.

Rahim ne détachait plus son regard de ces coiffures à odeur fauve qui
soulignaient les méplats violents, les hautes pommettes, les orbites
étroites des visages ouzbeks et turkmènes. Seuls y avaient droit
ceux-là qui, de juges inexorables, avaient reçu, pour leur maîtrise au
bouzkachi, le titre de tchopendoz.
- Tu sais leurs noms? demanda Rahim à un garçon d’écurie qui se
trouvait à sa portée.
- Et comment ne le saurais-je pas? dit l’autre avec orgueil. Je suis
toujours là quand ils viennent chercher un cheval pour l’entraîner et
quand ils le ramènent. Voilà Yalvatch... et voilà Bouri.
- Yalvatch... Bouri, répéta Rahim d’une voix qui tremblait.
Ainsi que tous les garçons de son âge, il avait déjà vu beaucoup de
bouzkachis. Mais ce n’étaient que des divertissements de village, des
montures d’occasion. Les tchopendoz, eux, couraient seulement les
tournois de haute lutte, les uns contre les autres, ou de province à
province.

Les spectateurs de ces rencontres mémorables, revenus chez eux,


en disaient et redisaient les exploits. Leurs voisins les rapportaient,
embelli ……………….............……………… , dans les ruelles des bazars et l’ombre des
tchaïkhanas, le long des routes et des pistes. De bouche en bouche, le
récit cheminait, volait pour devenir légende. Sous les yourtes les plus
isolées, retentissait la gloire de ces grands cavaliers.
[ … ]
Au centre de l’enclos s’élevait le turban majestueux de Toursène. Autour
de lui, en cercle, les bonnets sauvages des tchopendoz. Derrière, les
pétrifié gens des écuries. Aux quatre coins, ……………..............…………………. dans
leur puissance et leur beauté, quatre chevaux splendides sur lesquels
ruisselait la flamme d’un soleil déjà haut. Et, par-delà les murettes,
s’étendaient jusqu’à l’horizon les bosquets, les collines arrondies, les
pâturages du domaine.

Activités en grammaire et orthographe 9e 12


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

beau Comme ils étaient ……………….................……… les tchopendoz ! Tous !


couvert Qu’ils fussent très jeunes ou …………...................………………….. de poil gris.
Élancé, semblable ………………...........……………… , tout en nerfs, ………………….................……… , par les
con­tours de leurs figures, aux faucons dressés pour la chasse, ou
lourds de torse et de mâchoires, comme les molosses des caravanes
nomades. L’âge de ces cavaliers, le dessin de leurs traits, la forme de
leurs corps, ne comptaient pas pour le batcha. Ce qui mettait chacun
d’eux au-dessus des mortels ordi­naires, c’étaient les meurtrissures, les
cicatrices qu’il portait. C’étaient aussi, et même chez les plus minces,
la masse du poignet et des mains faites pour arracher à l’adversaire et
la garder ensuite, la dépouille du bouc, enjeu du bouzkachi. Et surtout
dans leur attitude, c’était, depuis le regard jusqu’à la démarche, une
nonchalant assurance ……………….................………. et superbe en leur primauté. Leurs
tchapanes pouvaient être élimés et crasseux, et ils pouvaient n’avoir
pour tout bien qu’une masure ou une yourte et quelques chèvres sur
fier un lopin de steppe ingrate, ils semblaient plus …………………...........……………… ,

sous leurs bonnets fourrés, que les khans et les bays fastueux de la
province.

Les trompettes de cavalerie sonnaient.


Le ciel était pur, et chaud le soleil, et bonne la brise qui arrivait des
monts enveloppés de neige. Sous le souffle des cimes ondulaient,
ruisselaient, claquaient, dansaient, chantaient drapeaux, étendards,
fanions, oriflammes plantés tout autour du terrain plat de Bagrami, dans
le voisinage de Kaboul. A six mille pieds d’altitude, allait se jouer le
premier bouzkachi du Roi.

repeint Au nord, les maisons d’un village en torchis, fraîchement ………............…………


de tons roses et bleus semblaient une enluminure sur le fond des
montagnes. A l’ouest s’étirait une longue muraille. A l’est, une file de
camions bariolés aux teintes les plus éclatantes formaient une autre
paroi. En­fin, vers le midi, juste derrière la route, s’élevait une colline.
Tout cela, mur, camions, toits plats des maisons, replis du sol – tout
recouvert était ………………........………………. et comme submergé par un flot d’étoffes
lâches – tuniques, braies, franges de ceintures, pans de turbans qui
bouillonnaient au gré de la brise.

Activités en grammaire et orthographe 9e 13


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

encadré Alors, sur le plateau ………………........………………. de soldats casqués, de lanciers


à cheval dont les armes portaient à leur pointe des fanions écarlates,
cerné ………………........………………. de masses humaines, de couleurs, de rumeurs,
baigné, dominé ………………........………………. d’air et de lumière, ………………........………………. par les
chaînes des grandes montagnes afghanes, se mit en marche la parade
qui préludait au bouzkachi royal.

Au fond de la plaine, du côté où se trouvait le village azur et rose, une


troupe de cavaliers, à peine visible, s’ébranla pour avancer, avec une
solennel lenteur ………………........………………. , vers la tente du souverain. En tête venaient
trois trompettes formés en triangle, et de leurs cuivres, une marche
joyeuse et vive comme un pas de jeune fille s’envolait vers le ciel. A
quelques pas, retenant son pur-sang arabe avec une superbe aisance,
chevauchait seul un jeune colonel, parent du souverain, qui avait la charge
de diriger et contrôler toutes les péripéties du jeu. Plus loin, venaient
côte à côte trois cavaliers chenus mais qui avaient de la selle une telle
habitude qu’ils s’y tenaient comme sur un coussin moelleux. Chacun
d’eux avait amené l’une des équipes rivales. Chacun d’eux était le chef
de bouzkachi de sa province : Mayimana, Mazar-Y-Cherif, Kataghan, les
seules dans l’Afghanistan où, par tradition immémoriale, les bêtes étaient
résistant / adroit assez ………………........………………. et les hommes assez ………………........……………….

et vigoureux pour se mesurer devant le roi.

vêtu Les chefs de bouzkachi étaient ………………........………………. de tchapanes en


soie verte à rayures blanches.

Derrière eux arrivaient les trois équipes, fortes chacune de vingt cavaliers,
déployé ……………………….......………… sur une seule ligne, un seul front. Pas à pas, lente
foulée par lente foulée, grandissaient et prenaient leur taille et leur relief
véritables soixante tchopendoz, les meilleurs, les plus célèbres des
choisi steppes, …………………………........……… à travers cent épreuves épuisantes et
sauvages, montés sur les plus beaux chevaux des Trois Provinces.

Les tchopendoz n’étaient point, ce jour-là, habillés ainsi qu’à l’ordinaire,


de tchapanes. Chaque équipe avait son costume propre, conçu pour le
bouzkachi royal. Ceux du Kataghan portaient des blouses blanches à
raies vertes, enfoncées dans de larges braies gris fer qui disparaissaient
dans des bottes noires montant au-dessus du genou. Sur ceux de
Mazar-Y-Cherif, les justaucorps et les culottes étaient couleur de rouille

Activités en grammaire et orthographe 9e 14


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

et les bottes en cuir fauve ne venaient qu’au mollet. Quant aux cavaliers
de Mayimana, ils étaient chaussés de la même manière mais leurs
casaques, d’un marron foncé, étaient plus courtes et plus amples. Sur leur
dos s’étalait, comme une étrange étoile, la peau écartelée d’un agneau
d’astrakan blanc. Sur la tête, les tchopendoz avaient tous une toque
bordée de fourrure grossière, à coiffe pointue qui, selon les équipes, était
de haute laine ou de peau brute.

vêtu Ainsi …………………............…………, les soixante héros des steppes, cravache au


être poing, …………….......………………… sur une seule ligne, traversaient lentement
derrière les trompettes qui ne ces­saient de sonner et derrière leurs vieux
chefs, toute la largeur du terrain de Bagrami.

Chacun de leurs visages semblait buriné dans le bois, ou découpé dans


le cuir le plus rude.

Activités en grammaire et orthographe 9e 15


ACCORD DE L’ADJECTIF:
Orthographe 9e Partie 1

FICHE DE CORRECTION DU PRÉTEST


Pour chacune des erreurs concernant l’accord d’un adjectif, recopier la phrase contenant l’adjectif et le nom dont il est le complément dans la case
correspondante du tableau ci-dessous:
L’adjectif est singulier et L’adjectif est pluriel et précède L’adjectif est singulier et suit L’adjectif est pluriel et suit
précède le nom dont il est le le nom dont il est le complé- le nom dont il est le complé- le nom dont il est le complé-
complément… ment… ment… ment…

Activités en grammaire et orthographe 9e 16


immédiatement ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif

______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________


______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
et en est séparé ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
par un ou
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
plusieurs mots
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
A. L’adjectif précède ou suit directement le nom
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. Lions et lionnes …………………………………………………… se tenaient sagement sur un des tabourets.


dompté

2. Poules et dindes …………………………………………………… se précipitent sur le grain. affamé

3. Les …………………………………………………… fenêtres permettent au soleil d’illuminer le salon. grande

4. Il avait une veste et un pantalon ……………………………………………………. déchiré

5. Le cheval et le mulet, …………………………………………………… par le bruit, se cabrent. effrayé

6. Le cuisinier utilise du lard et de la graisse ……………………………………………………. fondu

7. Elle portait de …………………………………………… et …………………………………………… vêtements de soie. beau


/ ample

8. Hommes et femmes …………………………………………………… se dirigent vers la salle de spectacle.


endimanché

9. Isabelle et Diane …………………………………………………… veulent rentrer à la maison avant la nuit.


fatigué

10. Thomas et Corinne …………………………………………………… se précipitèrent sur la bouteille d’eau


fraîche. assoiffé

11. Ces plantes ont été abîmées par des gelées ……………………………………………………. précoce

12. Elle émit de …………………………………………………… allusions au sujet de son mariage. discret

13. Nous touchons des allocations ……………………………………………………. familial

14. C’est la saison des pommes de terre ……………………………………………………. nouveau

15. Le trimestre ………………………………………… , il a eu des notes ……………………………………………. dernier /


lamentable

Activités en grammaire et orthographe 9e 17


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
A. L’adjectif précède ou suit directement le nom
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. Pour l’année ……………………………………………………, il a pris d’……………………………………………………


résolutions. prochain / excellent

2. Le sapin est un arbre à feuilles ……………………………………………………. persistant

3. Il dégagea le bras droit de Jean avec d’…………………………………………………… précautions. infini

4. Le vent s’infiltre sous la porte et la fenêtre ……………………………………………………. clos

5. Les skieurs et les skieuses …………………………………………………… rentrent au village. fatigué

6. Des nids chantent dans la haie et le buis­son ……………………………………………………. verdoyant

7. Il a de …………………………………………………… automobiles ……………………………………………………. magnifique /


ancien

8. Sous les parasols et les tentes ………………………………………………, les baigneurs recherchent l’ombre.
bariolé

9. Les poules et les canards …………………………………………………… attendent leur repas. affairé

10. Il s’approcha de la maison ………………………………………… et …………………………………………… obscur /


silencieux

11. Les garçons et les filles …………………………………………………… se rendent à la fête. impatient

12. Tour et clocher …………………………………………………… s’élancent dans le ciel. ajouré

13. Les banquettes et les fauteuils …………………………………………………… sont confortables. rembourré

Activités en grammaire et orthographe 9e 18


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
B. L’adjectif précède le nom et en est séparé par un ou plusieurs éléments
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. Ainsi …………………………………………………… devant l’astre, magnifiquement ………………………………………………


par les rayons, la bête évoquait la force ……………………………………………………. posé / sculpté /
triomphant

2. …………………………………………………… par l’automne, les fleurs perdent leurs pétales. flétri

3. ……………………………………………………, ……………………………………………………, les flammes voltigent à la


surface de la houille. nerveux / irrésolu

4. …………………………………………………… par la bourrasque, les arbres se dépouillent. secoué

5. ……………………………………………………, ……………………………………………………, elle avait l’air d’une statue


gigantesque assise sur les marches d’un trône. muet / immobile

6. ……………………………………… au pied du cheval, les deux enfants nettoyèrent délicatement la plaie.


accroupi

7. Très………………………………………… , très ………………………………………… à attraper, les papillons se posaient


un instant sur les graines ………………………………………… des muscats puis se sauvaient. méfiant /
difficile / parfumé

8. …………………………………………………… avec de bons matériaux, ces bâtiments défient les années.


construit

9. …………………………………………… par le soleil, les brumes ……………………………………………… se dissipèrent


rapidement. pompé / bleu

10. …………………………………………………… de lumière, la poule fait quelques pas,


…………………………………………………… , dans la cour. ébloui / indécis

11. Toujours …………………………………………………… avant les autres, les deux femmes restaient un
moment sur le balcon avant de partir à leur travail. levé

12. …………………………………………………… dans un refuge au milieu des neiges, ………………………………………………


avec d’autres touristes, nous n’avons pas fermé l’oeil de la nuit. couché / empilé

13. …………………………………………………… sur les fils télégraphiques, les hirondelles attendent le moment
du départ. rassemblé

14. …………………………………………………… avec grand soin, les casseroles brillent de tout leur éclat. poli

15. …………………………………………………… dans les sillons, les levrauts tremblent de frayeur. caché

Activités en grammaire et orthographe 9e 19


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
B. L’adjectif précède le nom et en est séparé par un ou plusieurs éléments
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. …………………………………………………… sous la neige, la campagne est triste. enseveli

2. ………………………………………………… du nord, les oiseaux migrateurs nous annoncent les mauvais


jours. venu

3. Très …………………………………………………… les unes des autres, les gouttes éclataient en taches
……………………………………………………. écarté / violet

4. …………………………………………………… de nos chevaux, dont les pas résonnent trop sur les dalles,
nous nous avançons. suivi

5. …………………………………………………… de reconnaître leur chance, ils étaient sans cesse à la


recherche d’autres distractions. incapable

6. …………………………………………………… de fruits ……………………………………………. , les branches cassent.


alourdi / mûr

7. …………………………………………………… par les pluies, les rivières débordent. grossi

8. ………………………………………………… de leur écorce, les tiges semblaient très ……………………………………………


dépouillé / blanche

9. …………………………………………………… par le vent, la goélette fuit. poussé

10. …………………………………………… de brouillard, de …………………………………… gouttes ………………………………………


roulaient sur la face des choses. gorgé / gros / clair

11. …………………………………………………… par la réverbération, deux figures surgissent étrangement


……………………………………………………. éclairé / précis

12. ……………………………………………………, ……………………………………………………, la baleinière chavire. culbuté /


vaincu

13. …………………………………………………… d’or, les yeux du chat brillent dans l’ombre. pailleté

14. …………………………………… de jus sucré, les raisins attirent les guêpes ………………………………………………….
plein / gourmand

15. …………………………………………………… par la chaleur, les randonneurs dorment à l’ombre de la haie.


endormi

Activités en grammaire et orthographe 9e 20


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
C. L’adjectif suit le nom et en est séparé par un ou plusieurs éléments
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. L��������������������������������������������������
es pèlerinages de bergers se font de plus en plus ……………………………………………………. rare

2. Bêtes et gens passaient cinq ou six mois là‑haut, …………………………………………………… à la belle


étoile. logé

3. Paul, devenu à la stupéfaction de tous très ……………………………………, sauta sur les assaillants.
téméraire

4. L’orage de ce matin, bien que …………………………………………………… de signes annonciateurs, a


surpris quelques touristes. précédé

5. Les cerises que vous avez achetées ne sont pas très ……………………………………………………. mûr

6. L’aventure des ces enfants est ……………………………………………………. vrai

7. Les aliments qu’on mâche lentement seront plus facilement …………………………………………………….


digéré

8. Profitez de notre gamme de parfums “ Senteurs des Neiges ” aussi ……………………………………………


que ……………………………………………………. discret / distingué

9. Il la croit …………………………………………………… qu’elle ne l’est en réalité. meilleur

10. Les petits chemins …………………………………………………… que vous preniez habituellement sont
aujourd’hui …………………………………………………… à cause de la pluie. forestier / impraticable

11. Devant lui, les yeux du chat avaient l’air de plus en plus …………………………………………………….
humain

12. J’ai reçu des blessures qu’on disait ……………………………………………………. mortel

13. Une brume d’été, ……………………………………………………, lentement ……………………………………………………,


…………………………………………………… aux bords de noir et de rose, flottait dans l’air. lourd / remué /
frangé

14. Les filles semblaient soudain très …………………………………………………… de partir. impatient


Je les croyais moins …………………………………………………… que cela. poltron

15. Les carreaux du salon doivent être rapidement …………………………………………………… par le vitrier.
changé

Activités en grammaire et orthographe 9e 21


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
C. L’adjectif suit le nom et en est séparé par un ou plusieurs éléments
Compléter les phrases à l’aide des adjectifs donnés en italique et effectuer les accords si
nécessaire. Relier à l’aide d’une flèche au nom dont l’adjectif est le complément.

1. Il était très étonné d’être plus …………………………………………………… qu’elle. petit

2. Les enfants devraient être beaucoup plus …………………………………………………… envers leur


institutrice. poli

3. Elles ont été, malgré son retard, …………………………………………………… de le voir. ravi

4. Les moineaux attendent la fin de l’averse …………………………………………………… sous la gouttière.


blotti

5. Ils se montraient, en matière d’éducation, très …………………………………………………… envers leur fille.


sévère

6. Cette maison dont je ne connaissais pas les habitants était …………………………………………………… et


……………………………………………………. obscur / silencieux

7. Tous les enfants transportaient du bois, …………………………………………………… de bonne volonté.


plein

8. Les poules et les canards de la ferme attendent très …………………………………………………… leur


repas. affairé

9. Les bananiers eux‑même, ces …….............……...…………… roseaux vert tendre, toujours


……………………………………… par quelque souffle qui emmêle leur ……………………………………………………
chevelure si …………………………………………………… se dressaient …………………………………………………… et
…………………………………………………… en panaches ……………………………………………………. grand / agité / fin /
léger / silencieux / droit / régulier

10. Les enfants vont à la bibliothèque, …………………………………………………… par leur maitre. conduit

11. Ils maquillaient avec soin leur visage qu’ils auraient voulu rendre …………………………………………….
terrifiant

12. Les nouvelles qui leur arrivent du pays sont ……………………………………………………. excellent

13. Les skieurs et les skieuses rentrent au village ……………………………………………………. fatigué

14. La moindre contrariété les rendait ……………………………………………………. insupportable

15. Les volets de la nouvelle maison seront certainement ………………………………………………… en vert


pâle. peint

16. Suite à cet accident, elles se retrouvèrent …………………………………………………… au monde. seul

Activités en grammaire et orthographe 9e 22


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
A. L’adjectif précède ou suit directement le nom / corrigés

1. Lions et lionnes domptés se tenaient sagement sur un des tabourets.


2. Poules et dindes affamés se précipitent sur le grain.
3. Les grandes fenêtres permettent au soleil d’illuminer le salon.
4. Il avait une veste et un pantalon déchirés.
5. Le cheval et le mulet, effrayés par le bruit, se cabrent.
6. Le cuisinier utilise du lard et de la graisse fondus.
7. Elle portait de beaux et amples vêtements de soie.
8. Hommes et femmes endimanchés se dirigent vers la salle de spectacle.
9. Isabelle et Diane fatiguées veulent rentrer à la maison avant la nuit.
10. Thomas et Corinne assoiffés se précipitèrent sur la bouteille d’eau fraîche.
11. Ces plantes ont été abîmées par des gelées précoces.
12. Elle émit de discrètes allusions au sujet de son mariage.
13. Nous touchons des allocations familiales.
14. C’est la saison des pommes de terre nouvelles.
15. Le trimestre dernier il a eu des notes lamentables.

1. Pour l’année prochaine il a pris d’ excellentes résolutions.


2. Le sapin est un arbre à feuilles persistantes.
3. Il dégagea le bras droit de Jean avec d’infinies précautions.
4. Le vent s’infiltre sous la porte et la fenêtre closes.
5. Les skieurs et les skieuses fatigués rentrent au village.
6. Des nids chantent dans la haie et le buisson verdoyant(s).
7. Il a de magnifiques automobiles anciennes.
8. Sous les parasols et les tentes bariolés, les baigneurs recherchent l’ombre.
9. Les poules et les canards affairés attendent leur repas.
10. Il s’approcha de la maison obscure et silencieuse.
11. Les garçons et les filles impatients se rendent à la fête.
12. Tour et clocher ajourés s’élancent dans le ciel.
13. Les banquettes et les fauteuils rembourrés sont confortables.

Activités en grammaire et orthographe 9e 23


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
B. L’adjectif précède le nom et en est séparé par un ou plusieurs
éléments / corrigés

1. Ainsi posée devant l’astre, magnifiquement sculptée par les rayons, la bête évoquait la force
triomphante.
2. Flétries par l’automne, les fleurs perdent leurs pétales.
3. Nerveuses, irrésolues, les flammes voltigent à la surface de la houille.
4. Secoués par la bourrasque, les arbres se dépouillent.
5. Muette, immobile, elle avait l’air d’une statue gigantesque assise sur les marches d’un
trône.
6. Accroupis au pied du cheval, les deux enfants nettoyèrent délicatement la plaie.
7. Très méfiants, très difficiles à attraper, les papillons se posaient un instant sur les graines
parfumées des muscats puis se sauvaient.
8. Construits avec de bons matériaux, ces bâtiments défient les années.
9. Pompées par le soleil, les brumes bleues se dissipèrent rapidement.
10. Éblouie de lumière, la poule fait quelques pas, indécise, dans la cour.
11. Toujours levées avant les autres, les deux femmes restaient un moment sur le balcon avant
de partir à leur travail.
12. Couchés dans un refuge au milieu des neiges, empilés avec d’autres touristes, nous
n’avons pas fermé l’oeil de la nuit.
13. Rassemblées sur les fils télégraphiques, les hirondelles attendent le moment du départ.
14. Polies avec grand soin, les casseroles brillent de tout leur éclat.
15. Cachés dans les sillons, les levrauts tremblent de frayeur.

1. Ensevelie sous la neige, la campagne est triste.


2. Venus du nord, les oiseaux migrateurs nous annoncent les mauvais jours.
3. Très écartées les unes des autres, les gouttes éclataient en taches violettes.
4. Suivis de nos chevaux, dont les pas résonnent trop sur les dalles, nous nous avançons.
5. Incapables de reconnaître leur chance, ils étaient sans cesse à la recherche d’autres
distractions.
6. Alourdies de fruits mûrs, les branches cassent.
7. Grossies par les pluies, les rivières débordent.
8. Dépouillées de leur écorce, les tiges semblaient très blanches.
9. Poussée par le vent, la goélette fuit.
10. Gorgées de brouillard, de grosses gouttes claires roulaient sur la face des choses.
11. Eclairées par la réverbération, deux figures surgissent étrangement précises.
12. Culbutée, vaincue, la baleinière chavire.
13. Pailletés d’or, les yeux du chat brillent dans l’ombre.
14. Pleins de jus sucré, les raisins attirent les guêpes gourmandes
15. Endormis par la chaleur, les randonneurs dorment à l’ombre de la haie.

Activités en grammaire et orthographe 9e 24


Prétests Accords dans le groupe nominal: l’adjectif Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DE L’ADJECTIF
C. L’adjectif suit le nom et en est séparé par un ou plusieurs
éléments / corrigés

1. Les pèlerinages de bergers se font de plus en plus rares.


2. Bêtes et gens passaient cinq ou six mois là‑haut, logés à la belle étoile.
3. Paul, devenu à la stupéfaction de tous très téméraire sauta sur les assaillants.
4. L’orage de ce matin, bien que précédé de signes annonciateurs, a surpris quelques
touristes.
5. Les cerises que vous avez achetées ne sont pas très mûres.
6. L’aventure des ces enfants est vraie.
7. Les aliments qu’on mâche lentement seront plus facilement digérés.
8. Profitez de notre gamme de parfums «Senteurs des Neiges» aussi discrète/discrets que
distinguée/distingués.
9. Il la croit meilleure qu’elle ne l’est en réalité.
10. Les petits chemins forestiers que vous preniez habituellement sont aujourd’hui
impraticables à cause de la pluie.
11. Devant lui, les yeux du chat avaient l’air de plus en plus humains.
12. J’ai reçu des blessures qu’on disait mortelles.
13. Une brume d’été, lourde, lentement remuée, frangée aux bords de noir et de rose, flottait
dans l’air.
14. Les filles semblaient soudain très impatientes de partir.
Je les croyais moins poltronnes que cela.
15. Les carreaux du salon doivent être rapidement changés par le vitrier.

1. Il était très étonné d’être plus petit qu’elle.


2. Les enfants devraient être beaucoup plus polis envers leur institutrice.
3. Elles ont été, malgré son retard, ravies de le voir.
4. Les moineaux attendent la fin de l’averse blottis sous la gouttière.
5. Ils se montraient, en matière d’éducation, très sévères envers leur fille.
6. Cette maison dont je ne connaissais pas les habitants était obscure et silencieuse.
7. Tous les enfants transportaient du bois, pleins de bonne volonté.
8. Les poules et les canards de la ferme attendent très affairés leur repas.
9. Les bananiers eux‑mêmes, ces grands roseaux vert tendre, toujours agités par quelque
souffle qui emmêle leur fine chevelure si légère, se dressaient silencieux et droits en
panaches réguliers.
10. Les enfants vont à la bibliothèque, conduits par leur maître.
11. Ils maquillaient avec soin leur visage qu’ils auraient voulu rendre terrifiants.
12. Les nouvelles qui leur arrivent du pays sont excellentes.
13. Les skieurs et les skieuses rentrent au village fatigués.
14. La moindre contrariété les rendait insupportables.
15. Les volets de la nouvelle maison seront certainement peints en vert pâle.
16. Suite à cet accident, elles se retrouvèrent seules au monde.

Activités en grammaire et orthographe 9e 25


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

4. PRÉTEST POUR L’ACCORD DU VERBE


Nom : ____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Accorder le verbe donné dans la marge de gauche à l’imparfait.


Attention ! Souligner le noyau du groupe ou le pronom remplissant la fonction de sujet.
Le texte qui suit est tiré du roman de Joseph Kessel, Les cavaliers. L’action se passe
en Afghanistan. Tu vas découvrir Toursène, un de ces cavaliers d’élite élus par leurs
pairs qui n’ont d autre rôle que de participer aux bouzkachis, en particulier au bouz-
kachi royal. Il s’agit pour le cavalier de s’emparer de la carcasse d’un bouc - bourrée
de sable et gonflée d’eau pour l’alourdir -, qu’on a posée à terre, et de la mettre dans
le hallal (petit cercle tracé à la chaux), après avoir tourné autour de deux mâts plan-
tés aux extrémités du terrain. Ces cavaliers sont très respectés.

avancer Les camions n’…….....…….....……………………. guère plus vite que les


chameaux des caravanes et l’homme à cheval que le piéton.
obliger L’état de la chaussée les …….....…….....……………………. au même pas :
on arrivait aux approches du Chibar, seule trouée dans le massif
auguste et monstrueux de l’Hindou Koudi, par où, à 3500 mètres
se faire d’altitude, …….....…….....……………………. tout le trafic et tout le charroi entre
l’Afghanistan du Sud et l’Afghanistan du Nord.

D’un côté, la falaise en dents de scie. De l’autre, un vide sans


fond. Des ornières énormes, des quartiers de rocs éboulés
couper …….....…….....……………………. la voie. Les côtes, les lacets, les tournants
devenaient toujours plus raides, plus difficiles et dangereux à
négocier.
Pour les caravaniers, les muletiers, les bergers et leurs bêtes, la
fatigue, certes, était grande à cause du froid intense et de l’air
raréfié. Du moins, collés comme des fourmis contre la paroi de la
montagne, cheminaient-ils sans risque.

Pas les camions. La route, souvent, était si mince qu’ils en oc-


cupaient toute la surface et que leurs roues, alors, le long de
mordre l’abîme, …….....…….....……………………. sur le bord ébréché, croulant.
Une maladresse, une distraction du conducteur, une défaillance
du moteur ou des freins menaçait de précipiter dans le gouffre
les véhicules mal entretenus, décrépits avant l’âge. Leur charge,
qui dépassait toujours et de beaucoup les normes permises, les
rendre …….....…….....……………………. encore moins maniables sur les pentes
abruptes. Et l’excès des colis, des caisses, des sacs et des ballots
être n’…….....…….....……………………. pas la seule et pire surcharge.

Activités en grammaire et orthographe 9e 27


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Par-dessus leurs marchandises, les toits des camions - et, quand il


porter n’y en avait point, les bâches - …….....…….....……………………. une foisonnante
cargaison humaine.
Les corps s’entassaient, s’empilaient les uns contre les autres, jusqu’à
former une sorte de pyramide tronquée, difforme, grouillante, instable,
enveloppée, enturbannée de pauvres étoffes flottantes que le
agiter / émerger vent …….....…….....……………………. par rafales, d’où …….....…….....…………………….

vaciller les visages bronzés des voyageurs et qui …….....…….....……………………. et


reformer se …….....…….....……………………. sans cesse au gré des cahots.

Toursène fit face plein Nord. Il se sentit mieux. Dans cette direction,
la terre, à l’infini, était pareille à celle qui l’avait toujours porté.
Non loin, à deux heures de galop seulement, l’Amou Daria, le
commencer fleuve des steppes, coulait. Après …….....…….....……………………. le pays
russe. Mais, sur l’une comme sur l’autre rive, sur le même sol plat,
flotter …….....…….....………………. la même poussière en été, …….....…….....……………. la
s’étendre même neige en hiver, et, au printemps, …….....…….....……………………. les
mêmes hautes herbes. Sur l’une comme sur l’autre rive, on avait le
teint de safran, les yeux bridés et le plus magnifique présent de Dieu
était un beau cheval.

Cela, Toursène l’avait vu quand, dans la force et la fraîcheur de la


jeunesse, il accompagnait son père au-delà de l’Amou Daria. En ce
temps, les Émirs de Khiva et de Boukhara, bien que soumis au grand
régner tzar du Nord, …….....…….....……………………. encore sur leurs principautés et
être l’accès en …….....…….....……………………. libre aux hommes de même sang,
de même loi...

Ô mosquées, ô bazars de Tachkent et de Samarcande ! O tissus


éclatants, soieries, argent ciselé, armes précieuses !

Les lèvres épaisses et craquelées de Toursène, étirées en un demi-


former sourire inconscient, …….....…….....……………………. des mots qu’il avait ap-
avoir pris alors. Il y …….....…….....……………………. pourtant trente années de cela
et une révolte prodigieuse avait tout bouleversé de l’autre côté du
fleuve, et scellé sans merci les ponts et les gués.

« Kleb... Zeimlia... Voda... Lochad... », dit à voix très basse le vieil


homme.

Activités en grammaire et orthographe 9e 28


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Rahim devinait le sens des syllabes à leur dessin sur les lèvres de
Toursène, et traduisait son chuchotement :

« Pain... terre... eau... cheval...»


Car il était souvent arrivé à Toursène, pour mieux faire revivre
ses souvenirs, de les raconter à son batcha. Et il n’y avait pas de
emmener conte que Rahim préférât à ces récits qui l’ …….....…….....…………………….
dans une terre si proche et si fabuleuse, gardée par des soldats
effrayants de part et d’autre de l’Amou Daria.

Activités en grammaire et orthographe 9e 29


ACCORD DU VERBE : FICHE DE CORRECTION DU PRÉTEST
Orthographe 9e Partie 1

Pour chacune des erreurs concernant la terminaison ou l’identification du sujet d’un verbe, recopier la phrase dans la case correspondante du tableau
ci-dessous :
Le sujet est singulier et pré- Le sujet est pluriel et précède Le sujet est singulier et suit le Le sujet est pluriel et suit le
cède le verbe… le verbe… verbe… verbe…
immédiatement ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 30


______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
et en est séparé ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
par un ou
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
plusieurs mots
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
Prétests Accord du verbe

______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________


______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
______________________________________ ______________________________________ ______________________________________ ______________________________________
Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Évaluation du prétest : ACCORD DU VERBE (REGROUPEMENT A)

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout

1. Identification du sujet

2. Conjugaison du verbe : forme verbale.

3. Conjugaison du verbe : terminaison.

0 1-2 3-5 6-…


erreur erreurs erreurs erreurs
REMÉDIATION(S):

Analyser les erreurs sur la fiche de correction du prétest, choisir au minimum 2 exercices de
remédiation adaptés au(x) type(s) d’erreur et les corriger avec le corrigé.

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Évaluation du prétest : ACCORD DU VERBE (REGROUPEMENT B)

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout

1. Identification du sujet

2. Conjugaison du verbe : forme verbale.

3. Conjugaison du verbe : terminaison.

0-1 2-3 4-6 7-…


erreur erreurs erreurs erreurs
REMÉDIATION(S):

Analyser les erreurs sur la fiche de correction du prétest, choisir au minimum 2 exercices de
remédiation adaptés au(x) type(s) d’erreur et les corriger avec le corrigé.

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 31


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU VERBE – REMÉDIATION 1 :


Le sujet précède immédiatement le verbe
Compléter les phrases à l’aide des verbes donnés au temps indiqué. Marquer d’une croix le mot
avec lequel le verbe s’accorde.

1. Ils ………………......…..........…… repartis. être, imparfait

2. Johnny ………………......…..........…… . conduire, imparfait


3. Il n’avait plus aucun ressort et ses jambes ………………......…..........… être, imparfait
de plomb sur les pédales.
4. Sous le capot, les huit cylindres ………………......…..........…… . rugir, imparfait

5. Loin devant, une lumière d’enfer ………………......…..........…… tout un embraser, p. simple


secteur de l’horizon.
6. Puis un vacarme horrible ………………......…..........…… . déferler, p. simple

7. L’air ………………......…..........…… de manière effrayante. gronder, imparfait

8. Les ondes sonores ………………......…..........…… se répercuter au sembler, imparfait


terrain.
9. La tête des deux hommes ………………......…..........…… comme dans être, imparfait
un étau sous l’effet des vibrations.
10. Puis le souffle ………………......…..........…… au camion, parvenir ; bousculer,
le ………………......…........... p. simple

11. Il ………………......…..........…… la tôle et le pare-brise de grains de cribler, imparfait


sable.
12. Puis un énorme silence ………………......…..........…… à ce bruit de fin succéder, p. simple
du monde.
13. Johnny, à moitié assommé par le choc, ………………......…..........…… se réveiller, p. simple
lentement.
14. Qu’est-ce qui ………………......…..........…… ? se dit-il. se passer, présent
15. À côté de lui son camarade ………………......…..........…… dormir dans sembler, imparfait
une mare de sang.

d’après Georges Arnaud, Le Salaire de la Peur

Activités en grammaire et orthographe 9e 33


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU VERBE - REMÉDIATION 2 :


Le sujet précède le verbe et en est séparé par un ou plusieurs éléments.

Compléter les phrases à l’aide des verbes donnés au temps indiqué. Marquer d’une croix le mot
avec lequel le verbe s’accorde.

1. Il tira à l’aveuglette et un officier de police du comté ………………......… devoir, p. simple


se baisser.
2. Il commença à descendre du porche et le chien doux et patient
lui ………………......…..........…… le pas. emboîter, p. simple

3. L’homme aux vêtements amidonnés les ………………......…..........…… conduire, p. simple


jusqu’à la voiture.
4. Les yeux bleu pâle et sereins du vieil homme ………………......…........... étudier, p. simple
le plongeon rapide d’une colombe.
5. Le vieil homme grimpa sur le siège de devant ; un climatiseur
ultra-moderne ………………......…..........…… à sa gauche. bourdonner, imparfait
6. L’adjoint du shérif ………………......…..........…… la portière et ………………......….. claquer; faire,
le tour de la voiture. p. simple
7. Le véhicule ………………......…..........…… et un tourbillon de poussière démarrer;
………………......…..........…… autour du chien, sur l’allée. danser, p. simple
8. Bientôt on ne vit plus qu’un point noir derrière lequel une tache
grise indistincte ………………......…..........…… . traîner, imparfait
9. Le petit sac de racines tomba et Arthur Ownby, le vieil homme,
le ………………......…..........…… . ramasser, p. simple

10. L’homme et l’animal ………………......…..........…… ; de la gorge de la bête, se comprendre;


un gémissement incertain ………………......…..........…… . s’échapper, p. simple

d’après Cormac Mc Carthy, Le Gardien du Verger

Activités en grammaire et orthographe 9e 34


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU VERBE - REMÉDIATION 3 :


Le sujet suit directement le verbe.

Compléter les phrases à l’aide des verbes donnés au temps indiqué. Marquer d’une croix le mot
avec lequel le verbe s’accorde.

1. Au fond de leur cerveau ………………......…..........…… une terrible naître, p. simple


incertitude: Que ………………......…..........…… -ils ? Qui les accueillerait, sur devenir, conditionnel
la Terre ? Les populations du monde, en cette année de troubles, présent
retenaient leur respiration.
2. Que ………………......…..........…… les trois milliards d’habitants de la Terre ? craindre, imparfait
Hommes, femmes, enfants de toutes races et de toutes religions
attendaient les bombes.
3. Qui ………………......…..........…… - elles d’abord ? Qui succomberait avant frapper, cond. présent
les autres ?
4. Dans la nuit du 7 mai, un arc immense aux couleurs merveilleuses
………………......…..........…… une réponse définitive aux préoccupations des apporter, p. simple
gens.
5. Au sud de Berkeley en Californie, …………..........……......…..........…… un s’élever, p. simple
gigantesque champignon de fumée.
6. Trois secondes plus tard ………………......…..........…… l’horrible réaction en commencer, p. simple
chaîne. Ann et Jim, les rescapés du laboratoire spatial, redoutaient
leur retour sur Terre.
7. Qui ………………......…..........…… - ils encore au bout de vingt et un ans ? reconnaître, cond.
présent
8. Bientôt ………………......…..........…… les contours imprécis de la côte ouest à parvenir, p. simple
leurs yeux.
d’après Sherwood Springer, La Nouvelle Genèse.

Activités en grammaire et orthographe 9e 35


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU VERBE - REMÉDIATION 4 :


Le sujet suit le verbe et en est séparé par un ou plusieurs éléments.

Compléter les phrases à l’aide des verbes donnés au temps indiqué. Marquer d’une croix le mot
avec lequel le verbe s’accorde.

1. Sur la route ………………......…...............…… les premiers concurrents du s’avancer, présent


rallye.
2. Dans le tilleul ………………......…...............…… bruyamment des moineaux. se quereller, présent
3. Dans le pommier ………………......…...............…… parfois, lorsque le temps s’égosiller, présent
est au beau, des merles.
4. Le chat a des yeux bridés où ………………......…...............…… avec vivacité s’allumer, présent
une flamme verte.
5. Le train traversersait une région où ………………......…...............…… sans se succéder, imparfait
transition apparente les bois et les prairies.
6. Dans le matin calme ………………......…...............…… au loin le chant d’un retentir, imparfait
coq et l’aboiement d’un chien.
7. Au travers des arbres ………………......….........................…… une lumière scintiller, présent
qu’………………......…...............…… par instants, les détours du sentier. interrompre, présent
8. Les blés que ………………......…...............…… en été le couchant dorer; onduler,
………………......…...............…… sous la brise. imparfait
9. Sur le sol durci ………………......…...............…… sans que quiconque y prête résonner, p. simple
attention, les pas des chevaux.
10. Les girouettes que ………………......…...............…… sans cesse le vent tourmenter;
………………......…...............…… et ………………......…...............…… . s’affoler; crier, imparfait
11. De la plaine ………………......…...............…… doucement, dès 6 heures monter, imparfait
sonnées, l’odeur de l’humidité féconde et le chant du premier
soleil.
12. Au loin, dans la nuit, ………………......…...............…… sur la neige les sabots résonner;
d’un cheval, ………………......…...............…… un grelot. tinter;
Puis ………………......…...............…… les chants. commencer, imparfait
13. Les pierres du chemin que ………………......…...............…… les roues des broyer;
chariots, les maigres buissons que ………………......…...............…… le vent tourmenter;
et que ………………......…...............…… la dent avide des moutons, étaient tondre, imparfait
plus heureux que lui.
14. Je vais vous dire ce que me ………………......…...............…… tous les ans le rappeler, présent
ciel agité de l’automne et les feuilles qui jaunissent.

Activités en grammaire et orthographe 9e 36


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Accord du verbe – corrigé de la remédiation 1

1. Ils étaient repartis.


2. Johnny conduisait.
3. Il n’avait plus aucun ressort et ses jambes étaient de plomb sur les pédales.
4. Sous le capot les huit cylindres rugissaient.
5. Loin devant, une lumière d’enfer embrasa tout un secteur de l’horizon.
6. Puis un vacarme horrible déferla.
7. L’air grondait de manière effrayante.
8. Les ondes sonores semblaient se répercuter au terrain.
9. La tête des deux hommes était comme dans un étau sous l’effet des vibrations.
10. Puis le souffle parvint au camion, le bouscula.
11. Il criblait la tôle et le pare-brise de grains de sable.
12. Puis un énorme silence succéda à ce bruit de fin du monde.
13. Johnny, à moitié assommé par le choc, se réveilla lentement.
14. Qu’est-ce qui se passe ? se dit-il.
15. À côté de lui son camarade semblait dormir dans une mare de sang.

Accord du verbe – corrigé de la remédiation 2

1. Il tira à l’aveuglette et un officier de police du comté dut se baisser.


2. Il commença à descendre du porche et le chien doux et patient lui emboîta le pas.
3. L’homme aux vêtements amidonnés les conduisit jusqu’à la voiture.
4. Les yeux bleu pâle et sereins du vieil homme étudièrent le plongeon rapide d’une colombe.
5. Le vieil homme grimpa sur le siège de devant; un climatiseur ultra-moderne bourdonnait...
6. L’adjoint du shérif claqua la portière et fit le tour de la voiture.
7. Le véhicule démarra et un tourbillon de poussière dansa autour du chien, sur l’allée.
8. Bientôt on ne vit plus qu’un point noir derrière lequel une tache grise indistincte traînait.
9. Le petit sac de racines tomba et Arthur Ownby, le vieil homme, le ramassa.
10. L’homme et l’animal se comprirent ; de la gorge de la bête, un gémissement incertain
s’échappa.

Activités en grammaire et orthographe 9e 37


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Accord du verbe – corrigé de la remédiation 3

1. Au fond de leur cerveau naquit une terrible incertitude : Que deviendraient-ils ? Qui les
accueillerait, sur la Terre ? Les populations du monde, en cette année de troubles, retenaient
leur respiration.
2. Que craignaient les trois milliards d’habitants de la Terre ? Hommes, femmes, enfants de
toutes races et de toutes religions attendaient les bombes.
3. Qui frapperaient-elles d’abord ? Qui succomberait avant les autres ?
4. Dans la nuit du 7 mai, un arc immense aux couleurs merveilleuses apporta une réponse
définitive aux préoccupations des gens.
5. Au sud de Berkeley en Californie, s’éleva un gigantesque champignon de fumée.
6. Trois secondes plus tard commença l’horrible réaction en chaîne. Ann et Jim, les rescapés
du laboratoire spatial, redoutaient leur retour sur Terre.
7. Qui reconnaîtraient-ils encore au bout de vingt et un ans ?
8. Bientôt parvinrent les contours imprécis de la côte ouest à leurs yeux.

Accord du verbe – corrigé de la remédiation 4

1. Sur la route s’avancent les premiers concurrents du rallye.


2. Dans le tilleul se querellent bruyamment des moineaux.
3. Dans le pommier s’égosillent parfois, lorsque le temps est au beau, des merles.
4. Le chat a des yeux bridés où s’allume avec vivacité une flamme verte.
5. Le train traversersait une région où se succédaient sans transition apparente les bois et
les prairies.
6. Dans le matin calme retentissaient au loin le chant d’un coq et l’aboiement d’un chien.
7. Au travers des arbres scintille une lumière qu’interrompent, par instants, les détours du
sentier.
8. Les blés que dorait en été le couchant ondulaient sous la brise.
9. Sur le sol durci résonnèrent, sans que quiconque y prête attention, les pas des chevaux.
10. Les girouettes que tourmentait sans cesse le vent s’affolaient et criaient.
11. De la plaine montaient doucement, dès 6 heures sonnées, l’odeur de l’humidité féconde et
le chant du premier soleil.
12. Au loin, dans la nuit, résonnaient sur la neige les sabots d’un cheval, tintait un grelot. Puis
commençaient les chants.
13. Les pierres du chemin que broyaient les roues des chariots, les maigres buissons que
tourmentait le vent et que tondait la dent avide des moutons, étaient plus heureux que
lui.
14. Je vais vous dire ce que me rappellent tous les ans le ciel agité de l’automne et les feuilles
qui jaunissent.

Activités en grammaire et orthographe 9e 38


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

A l’aide des Tableaux de conjugaison, compléter le tableau qui suit avec les formes du verbe
________________________________ :

Temps simples
MODE INDICATIF
PRÉSENT IMPARFAIT
Je ......................................................................................... Je ......................................................................................

Tu ......................................................................................... Tu ......................................................................................

Il / Elle ......................................................................................... Il / Elle ......................................................................................

Ils / Elles ......................................................................................... Ils / Elles ......................................................................................


Nous ......................................................................................... Nous ......................................................................................

Vous ......................................................................................... Vous ......................................................................................

PASSÉ SIMPLE FUTUR SIMPLE


Je ......................................................................................... Je ......................................................................................

Tu ......................................................................................... Tu ......................................................................................

Il / Elle ......................................................................................... Il / Elle ......................................................................................

Ils / Elles ......................................................................................... Ils / Elles ......................................................................................


Nous ......................................................................................... Nous ......................................................................................

Vous ......................................................................................... Vous ......................................................................................

MODE CONDITIONNEL MODE SUBJONCTIF

PRÉSENT PRÉSENT
Je ......................................................................................... Je .......................................................................................

Tu ......................................................................................... Tu .......................................................................................

Il / Elle ......................................................................................... Il / Elle .......................................................................................

Ils / Elles ......................................................................................... Ils / Elles .......................................................................................


Nous ......................................................................................... Nous .......................................................................................

Vous ......................................................................................... Vous .......................................................................................

MODE IMPÉRATIF MODE INFINITIF

PRÉSENT PRÉSENT
(Tu) ......................................................................................... . ..............................................................................................................
(Ns) .........................................................................................

(Vs) .........................................................................................

MODE PARTICIPE

PRÉSENT
. ................................................................................................................

Activités en grammaire et orthographe 9e 39


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Temps composés

MODE INDICATIF

PASSÉ COMPOSÉ PLUS-QUE-PARFAIT


Je .......................................................................................... Je .....................................................................................

Tu .......................................................................................... Tu .....................................................................................

Il / Elle .......................................................................................... Il / Elle .....................................................................................

Ils / Elles .......................................................................................... Ils / Elles .....................................................................................


Nous .......................................................................................... Nous .....................................................................................

Vous .......................................................................................... Vous .....................................................................................

PASSÉ ANTÉRIEUR FUTUR ANTÉRIEUR


Je .......................................................................................... Je .....................................................................................

Tu .......................................................................................... Tu .....................................................................................

Il / Elle .......................................................................................... Il / Elle .....................................................................................

Ils / Elles .......................................................................................... Ils / Elles .....................................................................................


Nous .......................................................................................... Nous .....................................................................................

Vous .......................................................................................... Vous .....................................................................................

MODE CONDITIONNEL MODE SUBJONCTIF

PASSÉ PASSÉ
Je .......................................................................................... Je .....................................................................................

Tu .......................................................................................... Tu .....................................................................................

Il / Elle .......................................................................................... Il / Elle .....................................................................................

Ils / Elles .......................................................................................... Ils / Elles .....................................................................................


Nous .......................................................................................... Nous .....................................................................................

Vous .......................................................................................... Vous .....................................................................................

MODE IMPERATIF MODE INFINITIF

PASSÉ PASSÉ
Tu .......................................................................................... . ..............................................................................................................
Nous ..........................................................................................

Vous ..........................................................................................

MODE PARTICIPE

PASSÉ
. ................................................................................................................

Activités en grammaire et orthographe 9e 40


Prétests Accord du verbe Orthographe 9e Partie 1

Reporter les terminaisons des différents verbes ci–dessous aux temps (dans l’ordre) du présent,
de l’imparfait, du passé simple et du futur :

Verbe CHANTER

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… IL / – …………
JE TU
– ………… – ………… ELLE – …………
– ………… – ………… – …………

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… ILS / – …………
NOUS VOUS
– ………… – ………… ELLES – …………
– ………… – ………… – …………

Verbe FINIR

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… IL / – …………
JE TU
– ………… – ………… ELLE – …………
– ………… – ………… – …………

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… ILS / – …………
NOUS VOUS
– ………… – ………… ELLES – …………
– ………… – ………… – …………

Verbe ROMPRE

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… IL / – …………
JE TU
– ………… – ………… ELLE – …………
– ………… – ………… – …………

– ………… – ………… – …………


– ………… – ………… ILS / – …………
NOUS VOUS
– ………… – ………… ELLES – …………
– ………… – ………… – …………

Pour chaque personne, encadrer les lettres de terminaison que l’on retrouve et qui sont les plus
fréquentes et les reporter ci–dessous :

RETENIR

– ………… – ………… IL / – …………


JE TU
– ………… – ………… ELLE – …………

– ………… – ………… ILS / – …………


NOUS VOUS
– ………… – ………… ELLES – …………

Activités en grammaire et orthographe 9e 41


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

5. prÉtest pour l’accord du participe passé


Nom : _____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Accorder le participe passé du verbe donné entre parenthèses.


Lorsqu’il y a accord, copier dans la marge de droite le mot avec lequel il s’accorde.

Histoire à rebours : Ce procédé consiste à raconter une histoire en commençant par la fin…

Cendrillon
Et le dimanche, le Prince et Cendrillon s’étaient mari…… (se marier). __________________

Auparavant, le samedi, la belle demoiselle avait chauss…… (chausser) la __________________

pantoufle magique : tout le monde avait constat…… (constater) que son __________________

pied y entrait sans forcer. Les servantes du palais étaient jalouses, car elles
avaient tent…… (tenter) d’enfiler la pantoufle vendredi sans y parvenir. Les __________________

demoiselles bourgeoises étaient aussi jalouses, car elles avaient tent…… __________________

(tenter) leur chance le jeudi. Les baronnes de la cour avaient essay…… __________________

(essayer) le mercredi. Les comtesses étaient ven…… (venir) le mardi. Les __________________

duchesses avaient …… (avoir) l’honneur de passer les premières le lundi. __________________

C’était donc le dimanche d’avant que le Prince avait annonc…… (annoncer) __________________

son intention d’épouser la femme qui pourrait chausser cette pantoufle.


Mais pour bien expliquer l’affaire, il faut préciser que la pantoufle avait été
perd…… (perdre) au bal le samedi qui précédait ce dimanche, par une belle __________________

jeune fille dont le Prince était amoureux. Elle l’avait perd…… (perdre) en __________________

prenant la fuite tandis que l’horloge du palais égrenait les douze coups de
minuit. Le Prince ne savait pas qui elle était ; elle était arriv…… (arriver) vers __________________

vingt et une heures, et personne ne l’avait jamais v…… (voir). De vingt et une __________________

heures à minuit, le Prince avait dans…… (danser) avec elle. Elle était parti…… _________/________

(partir) subitement.
Pauvre Prince ! Il ne pouvait pas savoir qu’elle était ven…… (venir) au bal __________________

en cachette. Sans invitation. Il ne pouvait pas savoir que sa robe splendide


était une robe magique, confectionn…… (confectionner) par une fée aux __________________

environs de vingt heures. Mais la jeune fille avait été préven…… (prévenir) __________________

par sa marraine la fée : pass…… (passer) minuit, la robe brod…… (broder) ________/_________

d’or redeviendrait un vieux tablier chiffonn…… (chiffonner). C’est pourquoi __________________

la Belle avait fu…… (fuir). Et tandis qu’elle prenait la fuite en courant dans la __________________

nuit, son carrosse était deven…… (devenir) une citrouille, ses chevaux des __________________

souris, ses laquais des lézards, et son cocher un rat. Tout était magique.

Activités en grammaire et orthographe 9e 43


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Le carrosse était justement une citrouille que la marraine avait


transform…… (transformer) vers dix neuf heures trente, ainsi que __________________

les souris, les lézards et le rat. Et tout cela pourquoi ? Parce que
la jeune fille avait rêv…… (rêver) d’aller au bal depuis le vendredi ! __________________

C’était le vendredi, en effet, que les deux demi-sœurs de Cendrillon avaient


reç…… (recevoir) leurs invitations. Dès le samedi matin, Cendrillon les avait __________________

aid…… (aider) à se vêtir, à se pomponner, à se coiffer. Elle était gentille. Ses __________________

demi-sœurs riaient et chantaient. Elles étaient part…… (partir) vers dix-huit __________________

heures trente. La pauvre Cendrillon s’était alors m…… (se mettre) à pleurer, __________________

ass…… (asseoir) dans la cendre auprès de la cheminée. __________________

Sa marraine la fée était appar…… (apparaître) à dix-neuf heures : __________________

– Pourquoi pleures-tu, Cendrillon ?


– Oh marraine ! Je… Je voudrais tant aller au bal ! __________________

On connaît la suite. La marraine attendr…… (attendrir) avait transform…… _________/________

(transformer) la citrouille, les souris, les lézards et le rat. Elle avait vêt…… __________________

(vêtir) la jeune fille émerveill…… (émerveiller) d’une robe de bal incroyable __________________

et chang…… (changer) ses vilains sabots en fines pantoufles de fourrure. __________________

Puis cendrillon s’était rapidement press…… (se presser) une orange et s’était __________________

dépêch…… (se dépêcher) pour avoir le temps de profiter du bal. __________________

Sans l’intervention de sa bonne fée de marraine, évidemment, jamais


Cendrillon ne serait sort…… (sortir). Elle était trop pauvre et trop sale, toujours __________________

occup…… (occuper) aux travaux domestiques. Tout le monde la prenait pour __________________

la bonne. Et pourtant, elle ne l’était pas.


Simplement, la femme de son père n’était pas sa mère, mais sa belle-mère.
Celle-ci préférait ses deux filles. Elle cédait à tous leurs caprices et faisait
travailler Cendrillon. Le père de la pauvre petite s’était remari…… (se remarier) __________________

avec cette femme il y avait dix ans, après que la mère de Cendrillon fut morte,
il y a encore plus longtemps. Tout ça ne nous rajeunit pas.

D’après Yak Rivais, Contes du Miroir.

Activités en grammaire et orthographe 9e 44


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Évaluation du prétest : ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ (REGR. A)

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout
1. Les p. p. employés avec l’auxiliaire être sont
correctement accordés avec le sujet du verbe.
2. Les p. p. employés avec l’auxiliaire avoir sont
correctement accordés avec le GN-CV lorsque ce
dernier est placé avant le verbe.

3. Les terminaisons des p. p. sont correctes.

0 1-2 3-5 6-…


erreur erreurs erreurs erreurs
REMÉDIATION(S):
Analyser les erreurs sur la fiche de correction du prétest, choisir au minimum 2 exercices de
remédiation adaptés au(x) type(s) d’erreur et les corriger avec le corrigé.

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Évaluation du prétest : ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ (REGR. B)

tout à à peu pas du


un peu
fait près tout
4. Les p. p. employés avec l’auxiliaire être sont
correctement accordés avec le sujet du verbe.
5. Les p. p. employés avec l’auxiliaire avoir sont
correctement accordés avec le GN-CV lorsque ce
dernier est placé avant le verbe.

6. Les terminaisons des p. p. sont correctes.

0-1 2-4 5-7 8-…


erreur erreurs erreurs erreurs
REMÉDIATION(S):
Analyser les erreurs sur la fiche de correction du prétest, choisir au minimum 2 exercices de
remédiation adaptés au(x) type(s) d’erreur et les corriger avec le corrigé.

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 45


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

accord du participe passé - remédiation personnalisée

Nom : _____________________ Prénom _____________________ Classe ___________ Date ___________

Consignes et étapes du travail

1. Former un groupe de 5 selon les indications du professeur.


2. Déterminer le travail à effectuer en fonction du résultat du prétest.
3. Choisir, dans les ouvrages mis à disposition et dans le matériel personnel, 2 ou 3 exercices
correspondant à chaque difficulté orthographique. En cas de problème ou de besoin de
correction, faire appel à l’élève-ressource du groupe ou au professeur.
4. Présenter chaque série d’exercices terminée au professeur, puis cocher la rubrique
concernée ci-dessous, lorsque son contenu est maîtrisé :

I. Programme minimum obligatoire :

q Accords du participe passé employé avec l’auxiliaire être.

q Accords du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir.

q Terminaisons du participe passé.

II. Programme pour avancés et/ou élèves-ressources :

q Accords du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir suivi d’un verbe à l’infinitif.

q Accord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir précédé de leur, lui, en, y.

q Accords du participe passé des verbes pronominaux.

Activités en grammaire et orthographe 9e 46


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : REMÉDIATION 1


Participe passé employé avec l’auxiliaire «être»

A. Récrire les phrases qui suivent en mettant le verbe en gras et en italique au passé composé. 

1. Pendant la tempête, quelques tuiles tombent dans la cour.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

2. Nous allons au bout de nos forces.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

3. Les journaux du matin arrivent dans tous les kiosques.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

4. La reconstitution de l’accident vient confirmer votre témoignage.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

5. Nicole monte sur une chaise pour atteindre le haut du placard.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

6. De nombreux soldats meurent pour libérer leur pays.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

7. La cantatrice entre en scène à la fin du premier acte.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

8. Les alpinistes parviennent au sommet avant le lever du soleil.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

9. Antoine et Juliana vont au concert de leur chanteur préféré.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 47


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

B. Récrire les phrases qui suivent en mettant le verbe indiqué entre parenthèses au passé
composé ou au participe passé.

1. Ce matin, nous (arriver) ………………………………………….. en retard au collège, il y avait du verglas.

2. Nous (venir) ………………………………………….. vous rendre visite, nous ne nous étions pas vus
depuis huit jours.

3. Les visiteurs (entrer) ………………………………………….. dans le parking gardé de l’aéroport.

4. Vous (partir) ………………………………………….. sans laisser la moindre trace de votre passage.

5. Diana (retourner) ………………………………………….. à la maison car elle avait oublié son livre de
mathématiques.

6. Marie (opérer) ………………………………………….. par un chirurgien très connu.

7. Tous leurs enfants (naître) ………………………………………….. à Paris.

8. Julie (venir) ………………………………………….. vers lui.

9. Jacques et Pierre (partir) ………………………………………….. en vacances faire de la planche à voile


dans le sud de la France.

10. Catherine et Mélissa (arriver) ………………………………………….. une semaine plus tard.

11. (Rendre) ………………………………………….. muette par la surprise, elle ne retrouva l’usage de la


parole qu’au bout de quelques minutes.

12. La sorcière affirma que la potion (boire) ………………………………………….. d’un seul trait aurait l’effet
souhaité.

Activités en grammaire et orthographe 9e 48


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : REMÉDIATION 2


Participe passé employé avec l’auxiliaire «avoir»

A. Récrire les phrases qui suivent en mettant le verbe en gras et en italique au passé composé.
Flécher le participe passé avec le GN-CV s’il y a accord.

1. Tu ne peux t’imaginer la peur que nous ressentons en te voyant.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

2. Ils ne sont pas en mesure d’exécuter l’ordre qu’ils reçoivent.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

3. Les preuves que vous fournissez ne convainquent personne.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

4. Les espoirs qu’il nourrit ne se réalisent pas.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

5. Ces livres, je ne les vois que trop.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

6. Je développe l’idée que vous suggérez.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

7. Nous ne connaissons pas l’indigène que le chef appelle.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

8. Une seule de ces côtelettes nous rassasie.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

9. Nous allumons un grand feu autour duquel s’agitent déjà les danseurs.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 49


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

B. Récrire les phrases qui suivent en mettant le verbe en gras et en italique au passé composé.
Flécher le participe passé avec le GN-CV s’il y a accord.

1. Le chien reprend en sens inverse les sentiers que nous empruntons.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

2. Les perruches que nous recevons sont vertes.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

3. Nous écrivons à l’adresse que Pierre donne.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

4. Eric regarde les chatons que son frère rapporte de la ferme.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

5. Les touristes ne tiennent pas compte des informations que donne la radio.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

6. Les documents que je vous confie datent du siècle dernier.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

7. L’Esquimau coupe en trois morceaux le saumon qu’il distribue aux renards.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

8. Nous nous arrêtons devant le monument que vous photographiez.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

9. Madame Cuendet saupoudre ce plat de persil qu’elle hache.

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 50


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Accord du participe passé – corrigé de la remédiation 1

A.

1. Pendant la tempête, quelques tuiles sont tombées dans la cour.


2. Nous sommes allés au bout de nos forces.
3. Les journaux du matin sont arrivés dans tous les kiosques.
4. La reconstitution de l’accident est venue confirmer votre témoignage.
5. Nicole est montée sur une chaise pour atteindre le haut du placard.
6. De nombreux soldats sont morts pour libérer leur pays.
7. La cantatrice est entrée en scène à la fin du premier acte.
8. Les alpinistes sont parvenus au sommet avant le lever du soleil.
9. Antoine et Juliana sont allés au concert de leur chanteur préféré.

B.

1. Ce matin, nous sommes arrivés en retard au collège, il y avait du verglas.


2. Nous sommes venus vous rendre visite, nous ne nous étions pas vus depuis huit jours.
3. Les visiteurs sont entrés dans le parking gardé de l’aéroport.
4. Vous êtes parti-e(s) sans laisser la moindre trace de votre passage.
5. Diana est retournée à la maison car elle avait oublié son livre de mathématiques.
6. Marie a été opérée par un chirurgien très connu.
7. Tous leurs enfants sont nés à Paris.
8. Julie est venue vers lui.
9. Jacques et Pierre sont partis en vacances faire de la planche à voile dans le sud de la
France.
10. Catherine et Mélissa sont arrivées une semaine plus tard.
11. Rendue muette par la surprise, elle ne retrouva l’usage de la parole qu’au bout de quelques
minutes.
12. La sorcière affirma que la potion bue d’un seul trait aurait l’effet souhaité.

Activités en grammaire et orthographe 9e 51


Prétest pour l’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Accord du participe passé – corrigé de la remédiation 2

A.

1. Tu ne peux t’imaginer la peur que nous avons ressentie en te voyant.


2. Ils ne sont pas en mesure d’exécuter l’ordre qu’ils ont reçu.
3. Les preuves que vous avez fournies n’ont convaincu personne.
4. Les espoirs qu’il a nourris ne se sont pas réalisés.
5. Ces livres, je ne les ai que trop vus.
6. Je développe l’idée que vous avez suggérée.
7. Nous ne connaissons pas l’indigène que le chef a appelé-e.
8. Une seule de ces côtelettes nous a rassasié-e-s.
9. Nous avons allumé un grand feu autour duquel s’agitent déjà les danseurs.

B.

1. Le chien a repris en sens inverse les sentiers que nous avons empruntés.
2. Les perruches que nous avons reçues sont vertes.
3. Nous avons écrit à l’adresse que Pierre a donnée.
4. Eric regarde les chatons que son frère a rapportés de la ferme.
5. Les touristes n’ont pas tenu compte des informations que la radio a données.
6. Les documents que je vous ai confiés datent du siècle dernier.
7. L’Esquimau a coupé en trois morceaux le saumon qu’il a distribué aux renards.
8. Nous nous sommes arrêtés devant le monument que vous avez photographié.
9. Madame Cuendet a saupoudré ce plat de persil qu’elle a haché.

Activités en grammaire et orthographe 9e 52


6. L’ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS
L’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Les participes passés (regroupement A)

1. Lire le texte ci-dessous qui est un avant-propos à une biographie.

Souligner tous les participes passés.

Encadrer l’auxiliaire être ou avoir de chaque participe passé et le relier au participe passé à


l’aide d’une flèche.

« Variété, c’est ma devise. » Je n’en aurai jamais fait une application plus complète
qu’en écrivant la vie de Germaine Germain, dite Manouche. Cette femme, tant
par elle-même que par ceux qu’elle a aimés, côtoyés ou connus, représente un
aspect de la société, qu’il fallait avoir le courage de peindre. Mais le modèle et le
peintre étaient destinés à se rencontrer : si je me suis voué à la vérité, elle est la
bouche de la Vérité, comme le célèbre masque de marbre que l’on voit à Rome.
Un homme d’esprit, qui est un vieil ami de Manouche, me disait, quand j’écrivais ce
livre : « Prenez garde ! pas d’euphé­mismes. Cette fois, vous devez vous mouiller,
jusque dans le style. » C’était bien mon intention. Si la bouche de la Vérité peut se
permettre d’être mal embouchée, ce serait dommage d’en tamiser les paroles. Elles
appartiennent, du reste, à un monde qui n’est pas seulement celui de Manouche,
mais celui de la jeunesse. Je me suis cru assez jeune pour les employer.

R. Peyrefitte, Manouche.

2. Quel manuel faut-il consulter pour trouver rapidement la règle d’accord des participes passés?
À partir de quel(s) mot(s) faut-il effectuer la recherche ?

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

3. Chercher la règle d’accord correspondant à chaque cas de participe passé et compléter les
points I, II et III.

Activités en grammaire et orthographe 9e 55


L’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

Les participes passés (regroupement B)

1. Lire le texte ci-dessous.


Souligner tous les participes passés :
Encadrer l’auxiliaire être ou avoir de chaque participe passé et le relier au participe passé à
l’aide d’une flèche :

Anne Frank est une adolescente juive qui passe la fin de la guerre enfermée dans une
cachette en Hollande avec sa famille. Pendant cette période difficile, son journal est
son confident et son meilleur soutien. Elle s’adresse à lui comme à une personne. Par
la suite, elle lui donnera même un nom : Kitty.

Chère Kitty,
Hier soir, avant de m’endormir, j’ai eu tout à coup une vision : Lies. Je l’ai vue devant
moi, couverte de haillons, le visage amaigri et creusé. Ses yeux étaient fixés sur moi,
immenses, si tristes, et pleins de reproches. Je pouvais y lire : “ Anne ! Oh ! Pourquoi
m’as-tu abandonnée ? Oh ! Aide-moi, viens m’aider, fais-moi sortir de cet enfer, sauve-
moi ! ” […]
Je n’ai vu que Lies, personne d’autre, et j’ai compris. Je l’ai mal jugée, j’étais trop enfant
encore pour la comprendre. Elle s’était attachée à sa nouvelle amie et j’ai agi comme
si je voulais la lui prendre. Par quoi a-t-elle dû passer ? Je sais ce qu’il en est, car moi-
même je l’ai éprouvé.
Autrefois, il m’arrivait, comme dans un éclair, de comprendre quelque chose à sa vie,
mais je retombais aussitôt, en parfaite égoïste, dans mes propres plaisirs et déboires.
J’ai été méchante, elle vient de me regarder avec ses yeux qui supplient dans son
visage blême. […]
À vrai dire, je l’ai oubliée depuis des mois, oui, depuis un an presque. Pas tout à fait
peut-être, mais jamais elle ne m’est apparue ainsi, dans toute sa misère.
Lies, si tu vis jusqu’à la fin de la guerre, et si tu nous reviens, j’espère t’accueillir et me
racheter un peu du mal que je t’ai causé. […]
À toi Anne
Anne Frank, Journal, Calman-Lévy, 1950.

2. Quel manuel faut-il consulter pour trouver rapidement la règle d’accord des participes
passés? À partir de quel(s) mot(s) faut-il effectuer la recherche ?

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

3. Chercher la règle d’accord correspondant à chaque cas de participe passé et compléter les
points I, II et III.

Activités en grammaire et orthographe 9e 56


L’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

I. Sur les lignes ci-dessous, recopier deux phrases du texte contenant un participe passé conju-
gué avec l’auxiliaire être ou sans auxiliaire. Puis rédiger la règle d’accord dans l’encadré :

Exemple 1 :

Exemple 2 :

Règle:

II. Sur les lignes ci-dessous, recopier deux phrases du texte contenant un participe passé conju-
gué avec l’auxiliaire avoir. Puis rédiger la règle d’accord dans l’encadré :

Exemple 1 :

Exemple 2 :

Règle:

Activités en grammaire et orthographe 9e 57


L’accord du participe passé Orthographe 9e Partie 1

III. Sur les lignes ci-dessous, recopier deux phrases du texte contenant un participe passé d’un
verbe pronominal 1. Puis rédiger la règle d’accord dans l’encadré :

Exemple 1 : Aurelia et Naïm se sont pressés pour arriver à l’heure.


Exemple 2 : Avant cela, ils se sont pressé des oranges pour être en forme.

Exemple 3 :

Exemple 4 :

Règle:

1
Un verbe pronominal est un verbe dont l’infinitif est précédé de se (s’).

Activités en grammaire et orthographe 9e 58


7. LE PARTICIPE PRÉSENT ET L’ADJECTIF VERBAL
Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

Le participe présent et l’adjectif verbal

1. Lire le texte suivant :

Monica dormait profondément mais dans son sommeil, elle étreignait et secouait sa
poupée, comme si elle était tourmentée par un rêve. Elle marmonnait des paroles
indistinctes, puis gémissait tour à tour. Pourtant il y avait, à n’en pas douter, d’autres
sons surprenants (1) qui n’étaient pas émis par l’enfant.

Retenant (2) son souffle pour mieux écouter, la gouvernante observa la scène
avec attention. Elle perçut alors des grincements et des grognements inquiétants
(3) puis, après un instant d’examen, elle constata qu’ils provenaient de la poupée
dont la fillette pétrissait les membres : on aurait dit que les genoux et les coudes
protestaient contre ce mauvais traitement. Lorsque la main de Monica venait à
tordre le cou, la cire, le fil et la sciure faisaient entendre des grincements bizarres
qui ressemblaient vaguement à des syllabes ou à des mots.

L’oreille au guet, les yeux écarquillés, Mme Jodzka se sentit glacée de terreur. Elle
chercha vainement une explication naturelle et rassurante (4). Elle essaya de
prier, sans y parvenir. Tout son corps fut baigné de sueur.

Soudain le visage de Monica prit une expression visible ; l’enfant se retourna dans
son sommeil, et la poupée échappant (5) à cette étreinte, tomba au bord du lit où
elle demeura immobile. Mais, à la grande horreur de la gouvernante, elle continua
à grincer toute seule. Pis encore : un instant plus tard, elle se leva brusquement sur
ses jambes tordues et commença à se déplacer. Ses yeux vitreux fixés sur la jeune
femme, elle se mit en devoir de traverser le couvre-pieds d’une démarche gauche,
clopin-clopant, trébuchant (6) et tombant (7) de temps à autre, sans cesser de
proférer des sons indistincts, dépourvus de sens, mais qui, pourtant exprimaient
nettement la colère. Elle se dirigeait droit vers Mme Jodzka, d’un air agressif.

A la vue de ce jouet d’enfant singeant (8) la vie d’un monstre abominable, la jeune
femme perdit conscience. Cependant cette défaillance dura quelques instants à
peine et, dès que la gouvernante eut repris ses sens, son cœur s’emplit d’une
fureur soudaine qui lui fut d’un grand secours… Elle se précipita vers la poupée,
en brandissant (9) dans sa main la seule arme dont elle pût disposer - un de ses
souliers à talon haut - bien résolue à annihiler cette horreur abominable qu’il fallait
briser en morceaux, réduire en poussière...

Mais la main levée de la jeune femme ne retomba pas pour se livrer à la destruction
désirée. Une douleur aiguë, semblable à la morsure d’un serpent, darda le long de
ses doigts, de son poignet et de son bras ; le soulier alla rouler dans un coin de la
chambre ; à la lueur de la veilleuse, elle crut voir toute la pièce vaciller. Elle resta
sur place, paralysée de terreur...

Là-dessus, l’abominable petite poupée, agitant (10) un de ses bras cassés,


glapit une réponse faite de syllabes que la gouvernante ne put comprendre et qui
formaient des mots d’une langue étrangère. Au même instant, elle s’affaissa sur le
Activités en grammaire et orthographe 9e 61
Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

couvre-pieds comme un ballon crevé, tandis que Monica s’agitait de nouveau et


étendait la main comme si elle cherchait quelque chose à tâtons. La vue de cette
enfant innocente, essayant (11) d’atteindre le jouet maléfique pour lequel elle avait
tant de prédilection, porta à son comble l’horreur de la gouvernante qui, à nouveau,
perdit l’usage de ses sens.
D’après Algernon Blackwood, La Poupée

2. Ecrire l’infinitif correspondant à chacun des mots numérotés et en gras :

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

3. Compléter avec les numéros qui conviennnent :

« Le mot imprimé en gras


– est suivi d’un complément dans les exemples ________ , ________ , ________ , ________ , ________ ,
________ , ________ , ________ ;
– est précédé de en dans l’exemple ________ ;
– pourrait être accompagné d’une négation ou de l’adverbe très dans les exemples
________ , ________ , ________ , ________ . »

4. Compléter à l’aide du manuel d’orthographe :

« Les mots imprimés en gras en 1, ________ , ________ , ________ , ________ , ________ , ________ , ________
sont des _______________________________ .
Les mots imprimés en gras en ________ , ________ , ________ sont des ___________________________________
__________________________________ . »

Activités en grammaire et orthographe 9e 62


Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

5. Essayer de placer l’adverbe très devant chacun des mots en gras du texte. Compléter :

« On ne peut jamais placer l’adverbe très devant un _________________________________________ . »

6. Dans les phrases suivantes, souligner


– en rouge, les participes présents;
– en bleu, les adjectifs verbaux.
Entourer les marques de l’accord lorsqu’il y en a:

Une odeur âcre et écoeurante emplit rapidement le car.

Sur notre gauche, un jeune garçon soutient une vieille femme pleurant silencieusement entre
deux hoquets.

Des femmes en haillons, toute une marmaille accrochée à leurs longues jupes déchirées,
tendent la main par les vitres ouvertes, ne remerciant jamais de l’offrande.

Dès les bleds suivants, la chaleur devient intolérable.

Les Marocains, ne s’habituant nullement au mal des transports, continuent d’utiliser


abondamment leur boîte de conserve.

➠ Les participes présents s’accordent-ils ?

➠ Les adjectifs verbaux s’accordent-ils ?

➠ Lorsqu’il y a accord, avec quel-s mot-s se fait-il ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 63


Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

7. Compléter en écrivant le participe présent ou l’adjectif verbal correspondant à l’infinitif donné


en marge :

Les pêcheurs quittaient le port en ………….............……..........……………. les voiles hisser

multicolores de leurs embarcations sous les premiers rayons du soleil.

Les cris ………….............……..........……………. des marchands de poisson marquaient étourdir

le retour des pêcheurs.

Les quais, ………….............……..........……………. d’une foule bigarrée, offraient un grouiller

spectacle inoubliable.

On rencontrait des personnages ………….............……..........……………. . surprendre

Un chien aux yeux ………….............……..........……………. attendait qu’on lui jette un attendrir

peu de nourriture.

………….............……..........……………. les passants, les patrons de quelques interpeller

pittoresques embarcations tentaient d’attirer la clientèle.

L’allure des marins et l’état de leurs embarcations étaient vraiment peu

………….............……..........……………. . engager

Ne ………….............……..........……………. ni le mal de mer, ni l’inconfort de craindre

l’embarcation, quelques touristes étaient montés à bord.

Plusieurs passagers commençaient à scruter le ciel en ……….........….............…….. tenir,

des propos fort peu ………….............……..........……………. . rassurer

La couleur des nuages et la hauteur des vagues devenaient de plus en


plus ………….............……..........……………. . inquiéter

………….............……..........……………. au bastingage, les touristes tentaient de garder se cramponner

leur équilibre.

Les efforts de l’équipage étaient ………….............……..........……………. . impressionner

Le patron tenait des propos ………….............……..........……………. . encourager

Activités en grammaire et orthographe 9e 64


Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

➠ A l’aide du manuel d’orthographe, classer les mots que tu as écrits dans le tableau qui
suit :

Participe présent Adjectif verbal

complément du nom attribut

……………………………………………………………………… …………………….…............................ …………………….….............................

……………………………………………………………………… ........................................……………… ........................................………………

…………………………………………………………….............. ….….................................................... ….…............…................……………….

................................................................................................. .............................................................

................................................................................................. .......................……................................

...................................................................................………...

8. Dans les phrases suivantes, souligner


– en rouge, le participe présent ;
– en bleu, l’adjectif verbal.

Les arguments du préposé ne semblent pas très convaincants.

En convainquant les touristes de prendre le car le plus confortable, le préposé s’évitera des
ennuis.

➠ Que constates-tu en comparant la forme du participe présent et celle de l’adjectif verbal ?

9. À l’aide du manuel d’orthographe, transformer les relatives imprimées en gras en utilisant


soit un adjectif, soit un participe présent :

Du pont du navire, les passagers aperçoivent une embarcation qui zigzague dans la
tempête.

La traversée de l’océan en solitaire est une entreprise qui fatigue.

Activités en grammaire et orthographe 9e 65


Le participe présent et l’adjectif verbal Orthographe 9e Partie 1

Les bateaux qui naviguent dans cette zone doivent être prudents à cause des récifs.

On a d’ailleurs constaté plusieurs naufrages durant les mois qui précèdent.

Il faut réparer le moteur du bateau ; il dégage une fumée qui fait suffoquer.

Ces jeunes gens, qui négligent toute prudence, se lancent dans une longue traversée sans
réelle connaissance de la mer.

Activités en grammaire et orthographe 9e 66


ORTHOGRAPHE

DEUXIÈME PARTIE

1. LES HOMOPHONES DU PROGRAMME

2. LES ADVERBES EN –MENT

3. CAS PARICULIER
Le pluriel des noms composés

4. EXERCICES DE PONCTUATION
1. LES HOMOPHONES DU PROGRAMME

I. Quelque(s) / quel(le-s) que

II. QUOIQUE / QUOI QUE

III. MÊME / MÊMES

IV. Tout ; tous ; toute ; toutes


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

Homophonie : quelques cas

1. Lire le texte suivant :

L’ART DE VOYAGER « PROPREMENT »


Quoi que (1) l’on en pense, une des grandes libertés que l’homme moderne a acquises est la
liberté de déplacement. Mais quelques (2)-uns, voire beaucoup, usent et abusent de cette liberté,
et on peut même (3) soutenir que cette liberté se paie cher en bouleversements écologiques, en
gaspillage et en pollution. Quoique (4), petit à petit, certaines personnes réagissent. Et sans aller
jusqu’à envisager de limiter notre liberté, un travail utile d’information commence à être fait par
certains, même (5) dans les professions du tourisme; les mentalités changent peu à peu.

Quelle que (6) soit votre opinion, une prise de conscience commence par le fait de se poser
des questions. Saviez-vous qu’un trajet en avion Mexico aller et retour représente une dépense
d’énergie de 40 000 mégajoules par passager ? En comparaison, 40 000 mégajoules équivalent
à quelque (7) 15 000 kilomètres en voiture, ou à la consommation annuelle d’électricité d’un
ménage de 4 personnes... C’est ce que vous apprendrez en consultant les catalogues de voyage
de plusieurs agences. Imprimés sur papier recyclé, ils présentent une évaluation des lieux de
séjour sur la base de critères tout (8) écologiques. Par exemple, la quantité de mégajoules
consommés lors d’un voyage aller-retour, en comparant train et avion, pour ce qui concerne
l’Europe. Pour chaque voyage, on dispose aussi d’autres critères d’évaluation écologiques, sous
forme de petits sigles définissant l’état des villes (transports publics, eau, etc.) et des logements.
Les lieux de vacances mêmes (9) ou les circuits proposés par ces agences sont par ailleurs
conçus de façon à ne pas porter préjudice aux sites naturels. Les agences tiennent également
compte des intérêts des populations locales. Toutes (10) informations précieuses pour un touriste
soucieux de l’environnement...

Quelques (11) sociétés se sont ainsi lancées dans l’éco-conseil. Un ordinateur installé dans les
points de vente permet de comparer les dépenses d’énergie pour un voyage en train, en voiture
ou en avion. Ces agences commencent également à répertorier leurs hôtels selon des critères
écologiques. Quelque (12) intéressantes que soient toutes (13) ces actions, c’est au touriste
ensuite de faire son choix et de se rappeler, qu’avec peu de choses somme toute (14), on
peut ménager l’environnement lorsque l’on voyage. En partant dans un pays lointain pour trois
semaines au lieu de deux, en achetant des souvenirs du pays (pas de l’ivoire !) plutôt que des
produits importés, en utilisant les transports publics de l’endroit. Ou en choisissant une compagnie
aérienne avec une flotte toute (15) récente et par conséquent moins polluante, en prenant le train
pour des balades de moins de 100 kilomètres, etc.

Ce n’est qu’un début, mais il y a un début à tout (16); celui-là permettra peut-être d’apprendre à
voyager intelligent.
D’après un article de la revue J’achète mieux

Activités en grammaire et orthographe 9e 71


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

2. Classer les homophones numérotés du texte dans le tableau ci-dessous, selon la catégorie
grammaticale qui leur correspond, comme dans l’exemple :

autre
adverbe déterminant adjectif subordonnant
(à préciser)
1. X
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

I. Quelque(s) ; quel(le-s) que

1. Quelle partie du manuel d’orthographe faut-il consulter pour trouver l’homophone correct ? A
partir de quel(s) mot(s) faut-il effectuer la recherche ?

Recopier la-les règle-s nécessaire-s :

Activités en grammaire et orthographe 9e 72


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

1. Compléter les phrases suivantes à l’aide de quelque ; quelques ; quel que ; quelle que ;
quels que ; quelles que :

a) Les ____________________________ semaines passées en la compagnie de Leonardo di Caprio ont


été fabuleuses !

b) Ce n’est pas pour les ____________________________ trois cents francs que coûte la réparation que
tu vas t’en priver !

c) Aurélie n’ira pas voir les monstres ____________________________ soit leur rareté.

d) Je l’ai rencontré dans une autre vie sur ____________________________ planète perdue...

e) Thierry voudra jouer avec une grande équipe ____________________________ soient les conditions
offertes.

f) Pardonnez-moi ces ____________________________ ironiques remarques.

g) Nous n’irons pas à ce spectacle, ____________________________ soient vos arguments.

h) Quand on pense que pour ____________________________ dollars de plus, on aurait pu avoir le big-
triple-cheese-chicken-fries & salad !!!

2. Compléter les phrases suivantes à l’aide de quelque ; quelques ; quel que ; quelle que ;
quels que ; quelles que ; quelle-s ; qu’elle ; qu’elles. Justifier son choix en indiquant la
catégorie de mot :
(1) adverbe
(2) déterminant
(3) déterminant suivi de que
(4) que suivi du pronom personnel elle ou elles

Exemple : (Quelque – Quelques – Quelles que) ____________________________ fussent les lettres


(quelle – quelles – qu’elle – qu’elles) écrivait, nous les attendions avec impatience.
Réponse
Quelles que (3) fussent les lettres qu’elle (4) écrivait, nous les attendions avec impatience.

a) Bien (quelle – qu’elle) ____________________________ eût (quelque – quelques – quels que)


____________________________ bons amis, elle avait confié son chat à (quelque – quelle que)
____________________________ voisine (quelle – qu’elle) ____________________________ connaissait mal.

Justifications :

Activités en grammaire et orthographe 9e 73


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

b) Parce (quelle – qu’elle) ____________________________ était née le matin, cette voisine avait
prénommé sa fille Aurore.

Justification :

c) Vous devinez (quel – quelle – qu’elle) ____________________________ fut sa surprise, lorsque rentrant
chez elle à l’improviste, elle s’aperçut (quels – quelles – qu’elles) ____________________________

dormaient dans son lit.

Justifications :

d) Quant au chat (quel – quelles – qu’elles) ____________________________ avaient négligé de nourrir,


il avait, depuis belle lurette, fait sa valise, sans (quel – quelle – quelles – qu’elle – qu’elles)
____________________________ s’en inquiètent.

Justifications :

e) (Quelque – Quelques – Quelles que) ____________________________ lettres (quelle – quelles


– qu’elle) ____________________________ avait reçues en son absence, et (quelles – qu’elles)
____________________________ ne s’étaient pas privées de lire, traînaient encore sur la table, parmi
les assiettes sales.

Justifications :

Activités en grammaire et orthographe 9e 74


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

Corrigé

EXERCICE 2

a) Bien qu’elle eût quelques (2. déterminant) bons amis, elle avait confié son chat à quelque (2.
déterminant) voisine qu’elle (4. que suivi du pronom personnel elle) connaissait mal.
b) Parce qu’elle (4. que suivi du pronom personnel elle) était née le matin, cette voisine avait
prénommé sa fille Aurore.
c) Vous devinez quelle (2. déterminant) fut sa surprise, lorsque rentrant chez elle à l’improviste,
elle s’aperçut qu’elles (4. que suivi du pronom personnel elles) dormaient dans son lit.
d) Quant au chat, qu’elles (4. que suivi du pronom personnel elles) avaient négligé de nourrir, il
avait, depuis belle lurette, fait sa valise, sans qu’elles (4. que suivi du pronom personnel elles)
s’en inquiètent.
e) Quelques (2. déterminant) lettres, qu’elle (4. que suivi du pronom personnel elle) avait reçues
en son absence, et qu’elles (4. que suivi du pronom personnel elles) ne s’étaient pas privées
de lire, traînaient encore sur la table, parmi les assiettes sales.

Activités en grammaire et orthographe 9e 75


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

II. Quoique ; quoi que


Recopier la-les règle-s nécessaire-s :

Activités en grammaire et orthographe 9e 76


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

1. Compléter les phrases suivantes à l’aide de quoi que ou quoique :

Exemple : Il fera ☒quoi que – ☐quoique ce soit que vous lui direz de faire.
a) J’ai sonné trois fois à la porte, ☐quoi que – ☐quoique tu n’aies rien entendu.
b) ☐Quoi que – ☐Quoique tu en dises, j’ai bien sonné trois fois.
c) Nous sortons les poubelles à six heures, ☐quoi que – ☐quoique les éboueurs ne passent
que le lendemain.


d) Quoi que – ☐Quoique ce soit que vous accumuliez, vous le perdrez un jour.
e) Ce cochon déterre ☐quoi que – ☐quoique ce soit, mais ce ne sont jamais des truffes.
f) Il est toujours émerveillé par ce que tu fais, ☐quoi que – ☐quoique tu fasses.

2. Compléter les phrases suivantes à l’aide de quoi que ou quoique :

Exemple : Elle mange du gâteau (quoi que – quoique) ça lui fasse du mal.
Réponse : Elle mange du gâteau quoique ça lui fasse du mal.

a) Une mère, se croyant le point de mire avec son bébé, faisait des sourires à la ronde, (quoi
que – quoique) personne n’en fît grand cas.
Une mère, se croyant le point de mire avec son bébé, faisait des sourires à la ronde,
____________________________________ personne n’en fît grand cas.

b) Une vieille femme, (quoi que – quoique) vous en disiez, fit mine de s’intéresser au bébé.
Une vieille femme, ____________________________________ vous en disiez, fit mine de s’intéresser au
bébé.

c) Ce bébé, (quoi que – quoique) la mère ait prétendu qu’il fût un petit ange, pleura pendant
tout le voyage.
Ce bébé, ____________________________________ la mère ait prétendu qu’il fût un petit ange, pleura
pendant tout le voyage.

Activités en grammaire et orthographe 9e 77


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

d) Quelques passagers, incommodés, cherchaient du regard une place à l’arrière, (quoi que
– quoique) l’autobus fût plein.
Quelques passagers, incommodés, cherchaient du regard une place à l’arrière,
____________________________________ l’autobus fût plein.

e) (Quoi qu’ – Quoiqu’) il en soit, je passai le voyage à me perdre dans quelque idée
obsessionnelle.
____________________________________ il en soit, je passai le voyage à me perdre dans quelque idée
obsessionnelle.

f) En effet, je m’acharnais à remplir les dépressions du paysage et à niveler les bosses,


sachant pourtant que je n’y pouvais rien, (quoi que – quoique) je pense.
En effet, je m’acharnais en pensée à remplir les dépressions du paysage et à niveler les
bosses, sachant pourtant que je n’y pouvais rien, ____________________________________ je pense.

3. Dans les phrases suivantes, les mots en italique ne sont pas tous écrits correctement. Les
récrire correctement :

Exemple : Ton chien aboiera toujours, quoique tu fasses.


Réponse : Ton chien aboiera toujours, quoi que tu fasses.

a) Nous nous sommes ennuyés toute la soirée, quoique le repas fût délicieux.
Nous nous sommes ennuyés toute la soirée, ____________________________________ le repas fût
délicieux.

b) Quoiqu’on lui dise et quoique ce ne soit pas le bon moment, ma fille s’achètera un chien.
____________________________________ ’on lui dise et ____________________________________ ce ne soit pas le
bon moment, ma fille s’achètera un chien.

c) Le voisin a déjà sorti sa nouvelle tondeuse à gazon, quoique l’herbe ne soit pas encore
verte.
Le voisin a déjà sorti sa nouvelle tondeuse à gazon, ____________________________________ l’herbe
ne soit pas encore verte.

d) Personne n’est venu me chercher à la gare, quoi que j’aie averti tout le monde de mon
arrivée.
Personne n’est venu me chercher à la gare, ____________________________________ j’aie averti tout le
monde de mon arrivée.

Activités en grammaire et orthographe 9e 78


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

e) Certains avaient prétendu qu’ils seraient là, quoiqu’il arrive.


Certains avaient prétendu qu’ils seraient là, ____________________________________ arrive.

f) Quoique son père lui promette et quoiqu’elle ait été bien élevée, cette enfant refuse d’aller
au lit.
____________________________________ son père lui promette et ____________________________________ ait été
bien élevée, cette enfant refuse d’aller au lit.

Activités en grammaire et orthographe 9e 79


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

Corrigé

EXERCICE 1
a) J’ai sonné trois fois à la porte, quoique tu n’aies rien entendu.
b) Quoi que tu en dises, j’ai bien sonné trois fois.
c) Nous sortons les poubelles à six heures, quoique les éboueurs ne passent que le lendemain.
d) Quoi que ce soit que vous accumuliez, vous le perdrez un jour.
e) Ce cochon déterre quoi que ce soit, mais ce ne sont jamais des truffes.
f) Il est toujours émerveillé par ce que tu fais, quoi que tu fasses.

EXERCICE 2
a) Une mère, se croyant le point de mire avec son bébé, faisait des sourires à la ronde, quoique
personne n’en fît grand cas.
b) Une vieille femme, quoi que vous en disiez, fit mine de s’intéresser au bébé.
c) Ce bébé, quoique la mère ait prétendu qu’il fût un petit ange, pleura pendant tout le voyage.
d) Quelques passagers, incommodés, cherchaient du regard une place à l’arrière, quoique
l’autobus fût plein.
e) Quoi qu’il en soit, je passai le voyage à me perdre dans quelque idée obsessionnelle.
f) En effet, je m’acharnais à remplir les dépressions du paysage et à niveler les bosses, sachant
pourtant que je n’y pouvais rien, quoi que je pense.

EXERCICE 3
a) Nous nous sommes ennuyés toute la soirée, quoique le repas fût délicieux.
b) Quoi qu’on lui dise et quoique ce ne soit pas le bon moment, ma fille s’achètera un chien.
c) Le voisin a déjà sorti sa nouvelle tondeuse à gazon, quoique l’herbe ne soit pas encore verte.
d) Personne n’est venu me chercher à la gare, quoique j’aie averti tout le monde de mon
arrivée.
e) Certains avaient prétendu qu’ils seraient là, quoi qu’il arrive.
f) Quoi que son père lui promette et quoiqu’elle ait été bien élevée, cette enfant refuse d’aller au
lit.

Activités en grammaire et orthographe 9e 80


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

III. Même ; mêmes


Recopier la-les règle-s nécessaire-s :

1. Compléter les phrases suivantes à l’aide de même ou mêmes :

a) Pour le voyage, les élèves veulent tout organiser eux-____________________________________.

b) Ils avaient tous fait des progrès en orthographe, ____________________________________ les plus
faibles.

c) Tout fut dévoré: les vieux croûtons de pain ____________________________________ .

d) Stallone a des biceps de pro : Thierry voudrait les ____________________________________ .

e) La foule, les animaux ____________________________________ , commençaient à être pris de panique


devant les envahisseurs.

f) A notre grande surprise, ce furent les gangsters ____________________________________ qui nous


délivrèrent.

g) Mais, cher Monsieur, n’êtes-vous pas vous-__________________________________ en train de


mentir ?

h) Aux ____________________________________ problèmes, il faut trouver des solutions identiques.

i) Ils chantèrent d’une ____________________________________ voix chaude et sonore.

j) Tous les peupliers sont les ____________________________________ .

k) Le vieux Jérôme ressassait une fois encore les ____________________________________ fadaises.

l) Le premier qui recourut à mes services fut celui-là ____________________________________ qui


m’avait ri au nez.

Activités en grammaire et orthographe 9e 81


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

m) Les ____________________________________ causes produisent des effets similaires.

n) Il serait illusoire de croire aux ____________________________________ promesses.

o) Vingt ans plus tard, la diligence désaffectée occupait la ____________________________________


place.

p) Ce rapport reprend les termes ____________________________________ de l’intervention, c’est ce qui


en explique la véhémence.

q) Le convalescent reparut, exhibant les ____________________________________ bandages.

r) Si nous le contraignons au silence, ses adversaires ____________________________________ le


plaindront.

s) ____________________________________ petits, les singes jouissent d’une incomparable agilité.

t) Je crus revivre les ____________________________________ secondes d’angoisse en percevant ces


cris stridents.

u) Les mélèzes avaient ____________________________________ laissé choir leurs aiguilles jaunies et


dorées.

v) Nous arrivâmes aux ____________________________________ conclusions.

w) A un tel stade d’épuisement, ____________________________________ les félicitations dont ils étaient


l’objet les laissaient indifférents.

x) ____________________________________ les voleurs pris sur le fait cherchent à se justifier.

y) Jugez-vous opportun de reprendre les ____________________________________ termes en des


circonstances pourtant si différentes ?

z) Vous- ____________________________________ cher ami, êtes susceptible.

Activités en grammaire et orthographe 9e 82


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

IV. Tout ; tous ; toute ; toutes


Recopier la-les règle-s nécessaire-s :

1. Compléter les phrases suivantes à l’aide de tout ; tous ; toute ; toutes :

a) ____________________________________ les élèves sont assis.

b) ____________________________________ ces champignons sont bons.

c) Ils s’étaient ____________________________________ couchés.

d) Ces moteurs sont ____________________________________ très petits.

e) ____________________________________ les matins, il part à cinq heures.

f) Le manteau perdait ____________________________________ sa doublure.

g) Il rêvait ____________________________________ en mangeant.

h) Il est resté là-bas ____________________________________ la matinée.

i) ____________________________________ ces fleurs vont coûter cher.

j) Il fait ____________________________________ noir dans cette pièce.

k) Les invités arrivèrent ____________________________________ ensemble.

RÉPONSES :
a) Tous b) Tous c) tous d) tous e) Tous f) toute
g) tout h) toute i) Toutes j) tout k) tous

Activités en grammaire et orthographe 9e 83


Les homophones du programme Orthographe 9e Partie 2

2. Compléter les phrases suivantes à l’aide de tout ; tous ; toute ; toutes :

a) Certains fruits sont encore ____________________________________ verts.

b) Confie-moi ____________________________________ les accessoires.

c) De ____________________________________ temps, il y a eu des conflits.

d) Ils s’admiraient avec leurs pantalons ____________________________________ neufs et leurs


chaussures ____________________________________ brillantes.

e) Ils furent bientôt ____________________________________ d’accord.

f) Elle était la dernière de ____________________________________.

g) Elle frappa de ____________________________________ petits coups à la porte.

h) On a eu trois abricots pour ____________________________________ dessert.

i) La voiture roulait ____________________________________ feux éteints.

j) Après la bagarre, il vit ses chaussures ____________________________________ abîmées.

k) Quant à ses lunettes, elles étaient ____________________________________ piétinées.

l) La chevelure de son adversaire était ____________________________________ hérissée.

RÉPONSES :
a) tout b) tous c) tous d) tout / toutes e) tous f) tous (toutes)
g) tout h) tout i) tous j) tout k) toutes l) toute

Activités en grammaire et orthographe 9e 84


2. FORMATION DES ADVERBES EN –MENT
Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

La formation des adverbes en -ment

1. Lire le texte suivant :

Malgré les avertissements de l’ancien propriétaire, M. Hiram B. Otis, un ministre américain, a


acheté le domaine de Canterville Chase et s’y est installé avec sa famille. Il s’avère très vite que
le manoir est hanté par un fantôme. Celui-ci manifeste sa présence de diverses manières, en
particulier par l’apparition régulière et répétée de taches de sang sujettes à des variations de
couleur. Pour amadouer le fantôme, et dans le but de réduire les grincements de ses chaînes, M.
Otis lui offre un petit flacon de lubrifiant.

Le lendemain matin, quand les membres de la famille Otis se retrouvèrent pour le petit déjeuner,
ils parlèrent longuement du fantôme. Le ministre des États-Unis fut naturellement un peu
contrarié de constater que son cadeau n’avait pas été accepté. […]

Pendant le reste de la semaine, toutefois, ils ne furent plus dérangés, la chose qui retînt leur
attention étant le renouvellement constant de leur tache de sang sur le parquet de la bibliothèque.
C’était là, certes, un phénomène étrange, car la porte était toujours fermée à clef, le soir, par M.
Otis et les fenêtres tenues soigneusement closes. La couleur de la tache qui tenait du caméléon
suscita aussi force commentaires. Certains jours, au matin, elle était d’un rouge sombre (presque
indien); puis elle virait au vermillon, puis au pourpre généreux, et un jour qu’ils étaient descendus
pour la prière familiale, selon les rites simples de la Libre Église Américaine Épiscopale Réformée,
ils la trouvèrent d’un vert émeraude éclatant. Ces changements kaléidoscopiques amusèrent
naturellement beaucoup la famille, et les paris étaient librement ouverts, à ce sujet, tous les
soirs. La seule personne qui ne participât point à la plaisanterie était la petite Virginia qui, pour
quelque raison inexpliquée, paraissait toujours passablement contrariée à la vue de la tache de
sang et qui faillit pleurer le jour où elle fut vert émeraude.

La seconde apparition du fantôme eut lieu le dimanche soir. Peu après être allés se coucher,
ils furent soudain alertés par un fracas épouvantable dans le vestibule. Etant redescendus
précipitamment, ils constatèrent qu’une énorme armure ancienne s’était détachée de son socle,
et était tombée sur le dallage, tandis qu’assis dans un fauteuil à haut dossier, le fantôme de
Canterville se frottait les genoux, le visage empreint d’une expression de souffrance intense. Les
jumeaux, qui avaient emporté leurs sarbacanes, lui décochèrent immédiatement deux boulettes,
avec cette précision dans le pointage qui ne peut être obtenue que par une pratique longue et
attentive sur la personne de son maître d’écriture, - cependant que le ministre des Etats-Unis le
menaçait de son revolver et le sommait, conformément à l’étiquette californienne, de lever les
mains en l’air ! Le fantôme se dressa d’un bond, avec un hurlement sauvage de colère, et les
traversa comme une brume, éteignant en passant la bougie de Washington Otis, ce qui les laissa
tous dans l’obscurité complète.
Oscar Wilde, Le Fantôme de Canterville

Activités en grammaire et orthographe 9e 87


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

2. Classer les mots en gras du texte selon leur catégorie grammaticale dans le tableau suivant :

NOM ADVERBE

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________

_________________________________________________________

_________________________________________________________

_________________________________________________________

_________________________________________________________

3. Ecrire au masculin et au féminin l’adjectif dont est dérivé chacun des adverbes de l’exercice 2:

Masculin Féminin

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 88


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

4. Quelle partie du manuel d’orthographe faut-il consulter pour trouver comment former
et orthographier correctement un adverbe ? À partir de quel(s) mot(s) faut-il effectuer la
recherche ?

Recopier la-les règle-s nécessaire-s :

5. Pour chaque adjectif donné, construire un adverbe :

a. Vivre de façon simple, c’est vivre _____________________________________________ .

b. Danser de façon gracieuse, c’est danser _____________________________________________ .

c. Choisir de manière intelligente, c’est choisir _____________________________________________ .

d. Agir de manière nerveuse, c’est agir _____________________________________________ .

e. Prendre soin d’un enfant de manière patiente, c’est prendre soin d’un enfant
_____________________________________________ .

f. Répondre de façon sèche, c’est répondre _____________________________________________ .

g. Collaborer de façon négative, c’est collaborer _____________________________________________ .

h. Être laid de façon horrible, c’est être _____________________________________________ laid.

i. Porter secours à quelqu’un de façon brave, c’est porter _____________________________________


secours à quelqu’un.

j. Se comporter de façon jalouse, c’est se comporter _________________________________________ .

k. Se déplacer de façon lourde, c’est se déplacer _____________________________________________ .

l. Observer de manière silencieuse, c’est observer ____________________________________________ .

m. Parler de façon grossière, c’est parler _____________________________________________ .

n. Répondre à une question de manière précise, c’est répondre ____________________________ .

Activités en grammaire et orthographe 9e 89


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

o. Donner la main à quelqu’un de façon molle, c’est donner la main _______________________ .

p. Parler le français de façon courante, c’est parler le français _____________________________ .

q. Calculer de manière rapide, c’est calculer _____________________________________________ .

r. Agir de façon sombre, c’est agir _____________________________________________ .

s. Manger de façon légère, c’est manger _____________________________________________ .

t. Jouer de façon honnête, c’est jouer _____________________________________________ .

u. S’exprimer de manière franche, c’est s’exprimer _____________________________________________ .

v. Être habillé de façon chaude, c’est être habillé _____________________________________________ .

6. Souligner dans le texte de départ les adjectifs à partir desquels des adverbes en -ment
peuvent être dérivés selon la règle générale.
Compléter le tableau qui suit en écrivant les adjectifs au masculin singulier, puis l’adverbe
dérivé :

ADJECTIF ADVERBE

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

_________________________________________________________ _________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 90


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

7. A l’aide du manuel d’orthographe, compléter le tableau et former des adverbes à partir des
adjectifs suivants :

Adverbes en [–amɑ
~]
Adjectifs en
Adjectifs en Adverbes en Adverbes en

-ent ________________ ________________


-ant

apparent _________________________________ bruyant _________________________________

_________________________________ _________________________________
imprudent insuffisant
_________________________________ _________________________________

innocent _________________________________
indépendant _________________________________

violent _________________________________ étonnant _________________________________

8. A l’aide du manuel d’orthographe, compléter le tableau et former des adverbes à partir des
adjectifs suivants :
gentil – vrai – résolu – infini – éperdu – joli – aisé – ingénu

Adverbes en [–imɑ
~] Adverbes en [–Emɑ
~] Adverbes en [–ymɑ
~]

____________________________________ ____________________________________ ____________________________________

____________________________________ ____________________________________ ____________________________________

____________________________________ ____________________________________ ____________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 91


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

9. Former des adverbes en -ment à partir des adjectifs suivants :

Adjectif Adverbe Adjectif Adverbe

long ________________________________ ardent ________________________________

individuel ________________________________ intuitif ________________________________

massif ________________________________ gai ________________________________

fréquent ________________________________ puissant ________________________________

abondant ________________________________ désespéré ________________________________

patient ________________________________ hardi ________________________________

naïf ________________________________ passionné ________________________________

négatif ________________________________ exceptionnel ________________________________

poli ________________________________ assidu ________________________________

vigoureux ________________________________ sûr ________________________________

chrétien ________________________________ mensuel ________________________________

dédaigneux ________________________________ suffisant ________________________________

conscient ________________________________ divers ________________________________

inverse ________________________________ négligent ________________________________

évident ________________________________ élégant ________________________________

10. Pour chaque adjectif donné, construire un adverbe :

a. Les parents de Bernadette ont (immédiat) ________________________________ téléphoné à leurs deux


autres enfants pour leur annoncer la triste nouvelle.

b. Bernadette parlait (courant) ________________________________ italien parce qu’elle avait passé


quelques années en Italie.

c. La famille avait (gentil) ________________________________ accepté de répondre aux questions de


l’inspecteur.

d. Le frère de la victime, Marc, se disputait (régulier) ________________________________ avec elle et


toujours sur des questions d’argent.

e. Quand ses parents voulaient lui rendre visite, elle leur répondait toujours (sec)
________________________________ qu’elle était très occupée.

Activités en grammaire et orthographe 9e 92


Formation des adverbes en –ment Orthographe 9e Partie 2

f. La famille de la victime estimait que certains journalistes avaient un peu trop (rapide)
______________________________ parlé de suicide alors que la police n’avait encore donné aucune
information.

g. L’inspecteur était (vrai) ________________________________ sûr qu’elle ne s’était pas suicidée parce
que certains indices lui prouvaient la participation d’une autre personne.

h. La police était persuadée que Bernadette avait (long) ________________________________ parlé à son
assassin avant que celui-ci ou celle-ci ne la tue.

Activités en grammaire et orthographe 9e 93


3. CAS PARTICULIER

LE PLURIEL DES NOMS COMPOSÉS


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

Le pluriel des noms composés

1. Souligner les noms composés au pluriel que contiennent les documents ci-après :

Activités en grammaire et orthographe 9e 97


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

Activités en grammaire et orthographe 9e 98


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

2. Examiner les noms composés soulignés en 1. et les classer par catégories dans le tableau
qui suit :

Les deux éléments varient Un seul élément varie

N + GPrép. Adv. + N V+N Prép. + N

3. Recopier la règle générale d’accord des noms composés :

Quelle est la règle préconisée par les rectifications orthographiques de 1990 ?

4. Ecrire les noms composés ci-dessous au pluriel :

Un chef-d’oeuvre __________________________________________________________

Un réveille-matin __________________________________________________________

Un portemanteau __________________________________________________________

Un vide-poches __________________________________________________________

Un porte-bonheur __________________________________________________________

Un laissez-passer __________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 99


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

5. Ecrire les noms composés ci-dessous au singulier :

Des porte-bagages __________________________________________________________

Des arcs-en-ciel __________________________________________________________

Des rendez-vous __________________________________________________________

Des beaux-frères __________________________________________________________

Des pur-sang __________________________________________________________

Des choux-fleurs __________________________________________________________

6. Créer trois noms composés à partir des mots qui suivent et les écrire au singulier et au
pluriel :

croquer – citron – sous – presser – monsieur – vêtement

Singulier Pluriel

________________________________________________________ ________________________________________________________

________________________________________________________ ________________________________________________________

________________________________________________________ ________________________________________________________

7. Constituer des noms composés en prenant un mot dans chaque colonne. Les écrire au
pluriel (Certains mots peuvent être pris plusieurs fois) :

grand fils ________________________________________________________

basse frère ________________________________________________________

petit coffre ________________________________________________________

________________________________________________________
chauve femme
________________________________________________________
beau mère
________________________________________________________
fort relief
________________________________________________________

haut cour
________________________________________________________

bas parleur _______________________________________________________

sage souris _______________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 100


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

8. Constituer des noms composés à l’aide des mots de départ et d’autres mots à trouver.
Écrire chacun de ces noms composés au pluriel dans une phrase :

barrière feu

____________________ ____________________
garde- coupe-
____________________ ____________________

____________________ ____________________

fenêtre attaque

____________________ ____________________
porte- contre-
____________________ ____________________

____________________ ____________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 101


Le pluriel des noms composés Orthographe 9e Partie 2

9. Inventer un nom composé fantaisiste et expliquer, de manière tout aussi fantaisiste, ce qu’il
représente, signifie :

Activités en grammaire et orthographe 9e 102


4. LA PONCTUATION
La ponctuation Orthographe 9e Partie 2

Sur une feuille A4 lignée, recopier chacun des deux textes qui suivent en restituant leur
ponctuation (et les changements qui en découlent).
Consulter au besoin le « Mémento de Ponctuation ».

À la fin du travail, demander le corrigé et, pour les signes de ponctuation numérotés, recopier,
sur les lignes prévues à cet effet, la règle du manuel de ponctuation qui permet de choisir le bon
signe de ponctuation.

1. La mode

la mode demeure un grand mystère dans les sociétés traditionnelles il n’y a pas de mode les
vêtements renvoient à des rôles et chacun revêt celui qui convient à son âge à son sexe à son
rang à sa fonction les modifications qui peuvent intervenir sont minimes et les interprétations
individuelles ne détruisent pas la pérennité de l’ensemble il en est ainsi de tout folklore ce qui
importe alors c’est par le moyen du vêtement signe extérieur rapidement interprété par quiconque
appartient au groupe de perpétuer la tradition du groupe chez les Incas si l’on modifiait sa coiffure
au lieu d’adopter celle de son clan et de son rang on était passible de la peine de mort le vêtement
renvoyait à une structure à une stabilité
la mode ne s’introduit réellement que dans les sociétés qui croient au changement qui se sont
engagées dans la voie du changement elle est alors liée étroitement à l’économie d’une part et
à la structure sociale d’autre part mais justement mouvante pendant très longtemps la mode a
été un phénomène qui n’intéressait qu’une partie de la population celle-là même à qui il n’était
pas interdit de changer réservée à l’élite elle servait à faire le départ entre une population simple
qui se vêtait et une population riche qui s’habillait il n’y a pas si longtemps que ces différences
s’estompent on m’a souvent raconté l’histoire d’une petite fille de ma famille dont on admirait
la précocité car à quatre ans elle répondit à sa mère qui lui disait tu vois la dame là-bas c’est
pas une dame c’est une femme elle a pas de chapeau ceci se passait je crois vers 1930 les
déterminations sociales par la mode perdent depuis chaque année de leur éloquence nous allons
certainement de plus en plus vers une démocratisation des modes tant féminines que masculines
de moins en moins la mode demeure un phénomène de classe de plus en plus elle devient un
phénomène de masse avec variations individuelles importantes relevant du seul goût ou de la
seule fantaisie et ne renvoyant à aucun système obligatoire
les liens avec l’économie sont d’autant plus importants la mode agit comme un renouvellement
nécessaire des goûts qui permet une fabrication une distribution très accrue d’objets qui sans elle
pourraient faire à chacun un usage beaucoup plus long il est donc logique que cette incitation au
renouvellement s’accélère lorsque les techniques s’améliorent à l’heure actuelle la mode doit se
renouveler entièrement environ tous les cinq ans avec d’innombrables petits paliers intermédiaires
pour les différents articles afin que tous ceux qui vivent de la confection et des industries annexes
aient toujours du travail (...)
la mode est désormais l’apanage des adolescents cela s’explique certainement par l’importance
évidente de cette classe d’âge des 15 à 20 ans actuellement la plus nombreuse de notre population
nous sommes tous fascinés par ces enfants de la paix de la prospérité qui sous nos yeux créent
un monde nouveau de la consommation frénétique du bien-être et des contestations mineures
à défaut d’idéologies ce sont eux la mode puisqu’avec eux un nouveau monde commence il
est symptomatique qu’ils cherchent à abattre les derniers systèmes de classification qu’avaient
conservés les vêtements ils mélangent hardiment mode masculine et mode féminine
E. Sullerot Droit de regard 1970

Activités en grammaire et orthographe 9e 105


La ponctuation Orthographe 9e Partie 2

2. Suspense dans le métro

elle se dirigea vers l’extrémité du quai là où déboucherait la rame allant dans sa direction et se
figea en position d’attente lui avait fait de même et se trouvait à deux piliers d’elle mais guettant
l’arrivée du train elle ne le voyait pas puis sans s’en rendre compte elle se remit en marche pour
tuer le temps continuant ainsi d’avancer elle sortit du rayon visuel du chef de station atteignit
l’endroit où finissait le toit et où le quai se rétrécissait jusqu’à n’être plus qu’une bande étroite
bordant la voie là elle s’arrêta prête à revenir mais avant même d’amorcer le demi-tour elle eut
soudain conscience du danger qu’elle courait brusquement elle fit volte face

il était encore à une certaine distance d’elle et semblait marcher normalement bien que ses pieds
ne fissent aucun bruit mais elle surprit le regard qu’il jeta au troisième rail le rail électrique

elle comprit ce qui l’attendait un coup de coude accompagné d’un croche-pied au moment où il
arriverait à sa hauteur avec épouvante elle constata qu’elle n’était plus dans le rayon visuel du
chef de station elle regarda l’autre quai mais une rame venait de passer et à cette heure-là il n’y
avait plus personne en attente le quai où elle se trouvait se terminait à quelques mètres derrière
elle au bout de l’étroit prolongement si elle reculait sa situation serait encore plus désespérée
car elle serait comme coincée dans un véritable cul de sac pour rejoindre le milieu du quai se
rapprocher de la cabine du chef de station elle devait passer près du barman et c’était justement
ce qu’il escomptait

si elle criait maintenant sans plus attendre dans l’espoir d’alerter l’employé elle risquait de précipiter
justement ce qu’elle voulait éviter il suffisait de voir le visage de l’homme pour comprendre qu’un
cri ne ferait pas faiblir sa résolution tout au contraire elle n’avait que trop bien réussi à l’effrayer
le pousser à bout

elle se mit à avancer se tenant le plus loin possible de la voie s’adossant aux panneaux publicitaires
qui bordaient le quai et contre lesquels elle entendait bruire sa robe

alors il obliqua vers elle pour lui couper le chemin l’un et l’autre se mouvaient avec une lenteur
qui ajoutait à l’horreur de se trouver sur cette plate-forme déserte trois étages au-dessus de la
rue aux réverbères espacés

il continua d’avancer et elle aussi encore deux ou trois pas et ils se rencontreraient
immanquablement

alors hors de leur vue ils entendirent soudain fonctionner le tourniquet et une jeune négresse
s’avança sur le quai dans leur direction

lentement ils se détendirent conservant la pose dans laquelle cette arrivée les avait surpris elle
s’appuya plus lourdement aux panneaux publicitaires comme si ses jambes avaient brusquement
molli lui tapota machinalement un distributeur de chewing-gum qui était à portée de sa main puis
s’éloigna enfin avec une nonchalance étudiée pas un mot n’avait été prononcé pendant cette
pantomime tragique et pareille occasion ne se représenterait plus une fois encore elle avait eu
le dessus
W. Irish Lady Fantôme

Activités en grammaire et orthographe 9e 106


La ponctuation Orthographe 9e Partie 2

1. La mode / CORRIGÉ

La mode demeure un grand mystère. Dans les sociétés traditionnelles,(1) il n’y a pas de
mode. Les vêtements renvoient à des rôles, et chacun revêt celui qui convient à son âge,(2) à
son sexe,(2) à son rang,(2) à sa fonction. Les modifications qui peuvent intervenir sont minimes
et les interprétations individuelles ne détruisent pas la pérennité de l’ensemble. Il en est ainsi de
tout folklore. Ce qui importe alors, c’est, par le moyen du vêtement, signe extérieur rapidement
interprété par quiconque appartient au groupe, de perpétuer la tradition du groupe. Chez les
Incas, si l’on modifiait sa coiffure au lieu d’adopter celle de son clan et de son rang, on était
passible de la peine de mort. Le vêtement renvoyait à une structure, à une stabilité.

La mode ne s’introduit réellement que dans les sociétés qui croient au changement, qui se
sont engagées dans la voie du changement. Elle est alors liée étroitement à l’économie d’une
part,(2) et à la structure sociale d’autre part,(3) mais justement mouvante. Pendant très longtemps,
la mode a été un phénomène qui n’intéressait qu’une partie de la population ;(4) celle-là même
à qui il n’était pas interdit de changer. Réservée à l’élite, elle servait à faire le départ entre une
population simple qui se vêtait et une population riche qui s’habillait. Il n’y a pas si longtemps
que ces différences s’estompent. On m’a souvent raconté l’histoire d’une petite fille de ma famille
dont on admirait la précocité car, à quatre ans, elle répondit à sa mère qui lui disait :(5) « Tu
vois la dame là-bas ? - C’est pas une dame, c’est une femme…(6) elle a pas de chapeau !(7) ».
Ceci se passait,(8) je crois,(8) vers 1930. Les déterminations sociales par la mode perdent
depuis, chaque année, de leur éloquence. Nous allons certainement de plus en plus vers une
démocratisation des modes, (8) tant féminines que masculines. De moins en moins la mode
demeure un phénomène de classe, de plus en plus elle devient un phénomène de masse, avec
variations individuelles importantes, relevant du seul goût ou de la seule fantaisie et ne renvoyant
à aucun système obligatoire.

Les liens avec l’économie sont d’autant plus importants :(9) la mode agit comme un
renouvellement nécessaire des goûts qui permet une fabrication, une distribution très accrue
d’objets qui, sans elle, pourraient faire à chacun un usage beaucoup plus long. Il est donc logique
que cette incitation au renouvellement s’accélère lorsque les techniques s’améliorent :(9) à l’heure
actuelle, la mode doit se renouveler entièrement environ tous les cinq ans, avec d’innombrables
petits paliers intermédiaires pour les différents articles,(3) afin que tous ceux qui vivent de la
confection et des industries annexes aient toujours du travail (...)(10)

La mode est désormais l’apanage des adolescents. Cela s’explique certainement par
l’importance évidente de cette classe d’âge des 15 à 20 ans, actuellement la plus nombreuse de
notre population. Nous sommes tous fascinés par ces enfants de la paix, de la prospérité qui,
sous nos yeux, créent un monde nouveau de la consommation frénétique, du bien-être et des
contestations mineures, à défaut d’idéologies. Ce sont eux la mode, puisqu’avec eux un nouveau
monde commence. Il est symptomatique qu’ils cherchent à abattre les derniers systèmes de
classification qu’avaient conservés les vêtements ;(11) ils mélangent hardiment mode masculine
et mode féminine.
E. Sullerot, Droit de regard, 1970.

Activités en grammaire et orthographe 9e 107


La ponctuation Orthographe 9e Partie 2

2. Suspense dans le métro / CORRIGÉ


Elle se dirigea vers l’extrémité du quai, là où déboucherait la rame allant dans sa direction, et
se figea en position d’attente. Lui avait fait de même et se trouvait à deux piliers d’elle mais,
guettant l’arrivée du train, elle ne le voyait pas. Puis, sans s’en rendre compte, elle se remit en
marche pour tuer le temps. Continuant ainsi d’avancer, elle sortit du rayon visuel du chef de
station, atteignit l’endroit où finissait le toit, et où le quai se rétrécissait jusqu’à n’être plus qu’une
bande étroite bordant la voie. Là, elle s’arrêta, prête à revenir mais, avant même d’amorcer le
demi-tour, elle eut soudain conscience du danger qu’elle courait. Brusquement, elle fit volte
face.

Il était encore à une certaine distance d’elle et semblait marcher normalement,(3) bien que
ses pieds ne fissent aucun bruit. Mais elle surprit le regard qu’il jeta au troisième rail,(8) le rail
électrique.

Elle comprit ce qui l’attendait :(12) un coup de coude accompagné d’un croche-pied, au moment
où il arriverait à sa hauteur. Avec épouvante, elle constata qu’elle n’était plus dans le rayon
visuel du chef de station. Elle regarda l’autre quai, mais une rame venait de passer, et à cette
heure-là, il n’y avait plus personne en attente. Le quai où elle se trouvait se terminait à quelques
mètres derrière elle, au bout de l’étroit prolongement. Si elle reculait, sa situation serait encore
plus désespérée, car elle serait comme coincée dans un véritable cul de sac. Pour rejoindre
le milieu du quai, se rapprocher de la cabine du chef de station, elle devait passer près du
barman...(13) et c’était justement ce qu’il escomptait.

Si elle criait maintenant sans plus attendre, dans l’espoir d’alerter l’employé, elle risquait de
précipiter justement ce qu’elle voulait éviter. Il suffisait de voir le visage de l’homme pour
comprendre qu’un cri ne ferait pas faiblir sa résolution, tout au contraire. Elle n’avait que trop
bien réussi à l’effrayer, le pousser à bout...(14)

Elle se mit à avancer, se tenant le plus loin possible de la voie, s’adossant aux panneaux
publicitaires qui bordaient le quai et contre lesquels elle entendait bruire sa robe.

Alors, il obliqua vers elle, pour lui couper le chemin. L’un et l’autre se mouvaient avec une lenteur
qui ajoutait à l’horreur de se trouver sur cette plate-forme déserte, trois étages au-dessus de la
rue aux réverbères espacés.

Il continua d’avancer et elle aussi. Encore deux ou trois pas, et ils se rencontreraient
immanquablement.

Alors,(1) hors de leur vue,(1) ils entendirent soudain fonctionner le tourniquet, et une jeune
négresse s’avança sur le quai dans leur direction.

Lentement, ils se détendirent,(8) conservant la pose dans laquelle cette arrivée les avait surpris.
Elle s’appuya plus lourdement aux panneaux publicitaires, comme si ses jambes avaient
brusquement molli. Lui tapota machinalement un distributeur de chewing-gum qui était à portée
de sa main, puis s’éloigna enfin avec une nonchalance étudiée. Pas un mot n’avait été prononcé
pendant cette pantomime tragique et pareille occasion ne se représenterait plus. Une fois encore
elle avait eu le dessus.
W. Irish, Lady Fantôme

Activités en grammaire et orthographe 9e 108


La ponctuation Orthographe 9e Partie 2

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

Activités en grammaire et orthographe 9e 109


GRAMMAIRE

LA FORME PASSIVE
I. La Transformation

II. Transformations simples

III. Le temps de la forme passive

IV. L’emploi de la forme passive

LES SUBORDONNÉES PARTICIPIALES


I. Exercices

II. Tableau synoptique

LA MODALISATION
I. De l’assertion à l’énoncé modalisé

II. Les deux types de modalisation

III. Identification des procédés de modalisation

IV. Quelques pièges et difficultés

V. Exercice de synthèse

LES CONNECTEURS
LA FORME PASSIVE
I. La Transformation

II. Transformations simples

III. Le temps de la forme passive

IV. L’emploi de la forme passive


La forme passive Grammaire 9e

LA FORME PASSIVE

Prérequis :
– reconnaissance du GN-S et du GN-CV
– reconnaissance des temps
– accord du participe passé

I. La transformation

Une phrase à la forme passive est une transformation de la phrase P (forme active) dont
l’ordre GN-S + verbe + GN-CV subit une inversion :

Phrase P forme active  : P1 Une grue dégage la route.


GN-S GN-CV

Phrase transformée passive  : P2 La route est dégagée par une grue.


GN-S GP-CV passif

➠ Le sujet de la forme active devient complément du verbe à la forme passive (on l’appelle
« complément de verbe passif » - anciennement « complément d’agent »).

autres exemples : FA : Les esclaves tirent les pierres de la pyramide.

FP : Les pierres de la pyramide sont tirées par les esclaves.

Dessine les flèches



montrant le croisement
FA : Des toiles d’araignée couvrent les momies.

FP : Les momies sont couvertes de toiles d’araignée.

Cas particuliers :

➠ le CV passif peut être sous-entendu mais on peut toujours le faire réapparaître à sa place :

Ils ont hissé la cargaison, puis elle a été soigneusement rangée dans la cale.

Ils ont hissé la cargaison, puis elle a été soigneusement rangée par deux marins dans la cale.

Activités en grammaire et orthographe 9e 115


La forme passive Grammaire 9e

➠ Il arrive même que l'auxiliaire et le CV passif soient sous-entendus :

une fois le café filtré ,on peut le boire

une fois (que) le café (a été) filtré (par la machine), on peut le boire

Application

À. Tes affaires sont recouvertes de sable. B. Le sable recouvre tes affaires.

La phrase À est à la forme : _______________ La phrase B est à la forme : _______________

– Souligner dans la phrase À les éléments qui ne sont pas dans B.

– Entourer le GN-S et le GN-CV de la phrase B.

– Que sont devenus le GN-S et le GN-CV dans la phrase À?

– Que s'est-il passé pour le verbe ?

Ainsi, pour transformer une phrase de la forme active à la forme passive, il faut :

On peut ainsi représenter toute transformation de la forme active à la forme passive par un
schéma général :

GN-S1 verbe GN-CV

GN-S2 être + verbe au part. passé GP-CV

Activités en grammaire et orthographe 9e 116


La forme passive Grammaire 9e

II. Transformations simples

A. Transformer les phrases de la forme active à la forme passive  :


Méthode : a) repérer le GN-S et le GN-CV de la forme active;
b) appliquer le schéma de croisement.

FA Une foule de curieux fréquente la plage.

FP

FA L’air marin gonfle les voiles.

FP

FA Le long des corniches, les montagnards aménagent des bisses depuis les crêtes.

FP

Transformation inverse (retrouver la forme active, appliquer la même procédure)

FP L’embarcation est soudain entourée de milliers de poissons.

FA

FP La coque est transpercée par un espadon.

FA

FP Les voiles de mon catamaran sont offertes par un sponsor.

FA

Activités en grammaire et orthographe 9e 117


La forme passive Grammaire 9e

Le cas de « on »

Observation

Phrase à la forme active Phrase transformée à la forme passive

On a cassé la vitre. La vitre a été cassée.

Lors de la transformation de la FA à la FP : « on » est effacé.

FA : On a trouvé des poteries rarissimes.


FP : Des poteries rarissimes ont été trouvées. (par on)

Inversement, il faut le restituer dans la transformation inverse :

FP : Des phénomènes semblables ont déjà été observés.


FA : On a déjà osbervé des phénomènes semblables.

Application :

a) Effacement de « on »

FA On voit la statue de la Liberté de très loin.

FP

FA À cinq heures juste, on sert le thé sur le pont supérieur.

FP

FA On fait le tri des diamants à la main.

FP

b) Restitution de « on »

FP Les enfants sont toujours ramenés à l’heure.

FA

FP Des histoires sont racontées chaque soir devant le feu.

FA

Activités en grammaire et orthographe 9e 118


La forme passive Grammaire 9e

III. Le temps de la forme passive

Observation du verbe :

FA : Les esclaves tirent les pierres de la pyramide.


FP : Les pierres de la pyramide sont tirées par les esclaves. verbe : tirer

FA : Des toiles d’araignée couvraient les momies.


FP : Les momies étaient couvertes de toiles d’araignée. verbe : couvrir

FA : L’ archélologue trouva des poteries rarissimes au fond de ce tombeau. verbe : trouver
FP : Des poteries rarissimes furent trouvées par l’archéologue au fond de ce tombeau.

➠ Le temps de la forme active passe donc sur l’auxiliaire être à la forme passive.

Ainsi pour identifier le temps de la forme passive, il faut reconnaître le temps de l’auxiliaire
être, et inversement.

ex. 1 : La pierre de Rosette sera déchiffrée par Champollion.

➠ temps de déchiffrer : futur de la forme passive (et non pas futur antérieur)

ex. 2 : Les archéologues rapporteraient des trésors inouïs. (conditionnel forme active)

➠ Des trésors inouïs seraient rapportés par les archéologues.


(conditionnel forme passive)

Activités en grammaire et orthographe 9e 119


La forme passive Grammaire 9e

Application

Observer et compléter

Phrase à la forme active Phrase transformée à la forme passive

Les esclaves tiraient les pierres de la Les pierres de la pyramide étaient tirées par
pyramide. les esclaves.
temps : ________________________________

Des toiles d’araignée couvriront les momies. Les momies seront couvertes par les toiles
d’araignée.
temps : ________________________________

Les sables avaient englouti les tombeaux. Les tombeaux avaient été engloutis par les
sables.
temps : ________________________________

Souligner dans les phrases de droite le mot qui porte le même temps

Constat :

Ainsi, pour savoir à quel temps est le verbe de la forme passive, on regarde le temps de l’auxiliaire
être.
Inversement, pour revenir à la forme active, il faut passer le temps de l’auxiliaire être sur le
verbe.

Écrire à quel temps est le verbe des phrases passives suivantes :

Les Indiens ont été persécutés après la découverte de l’Amérique. ___________________________

Je ne crois pas que ce film ait été correctement monté. ______________________________

L’argent pour le voyage sera collecté par l’un des élèves. ______________________________

Soyez remercié par le ciel ! ______________________________

Ce livre peut être lu par tous. ______________________________

Oralement : remettre les phrases ci-dessus à la forme active en gardant le même temps.

Activités en grammaire et orthographe 9e 120


La forme passive Grammaire 9e

Identifier la forme de chaque phrase ci-dessous et le temps du verbe, puis effectuer la transfor-
mation inverse en respectant le temps.

1. Une foule de curieux foulait la plage. (forme ____________________ / temps ____________________)

2. L’air marin avait gonflé les voiles. (forme ____________________ / temps ____________________)

3. Le long des corniches, les montagnards aménagèrent des bisses des crêtes jusqu’à la
plaine. (forme ____________________ / temps ____________________)

4. L’embarcation avait été soudain entourée de milliers de poissons.


(forme ____________________ / temps ____________________)

5. La coque fut transpercée par un espadon.


(forme ____________________ / temps ____________________)

6. Les voiles de mon catamaran seront offertes par un sponsor.


(forme ____________________ / temps ____________________)

7. Autrefois on pouvait voir le Mont-Blanc de la Tour Eiffel.


(forme ____________________ / temps ____________________)

8. Quelqu’un a servi le thé sur le pont supérieur.


(forme ____________________ / temps ____________________))

9. Les enfants auront toujours été ramenés à l’heure.


(forme ____________________ / temps ____________________)

10. On devrait toujours servir le thé froid.


(forme ____________________ / temps ____________________)

Activités en grammaire et orthographe 9e 121


La forme passive Grammaire 9e

IV. L’ emploi de la forme passive

Cette forme permet :

– de cacher le responsable d’une action :


ex : La fenêtre a été cassée. (on évite de dire par qui, de désigner l’agent)

– d’effacer la marque du locuteur (c’est pourquoi elle est souvent utilisée dans les textes
scientifiques, peu marqués du point de vue du locuteur) :
ex : le produit a été versé dans l’éprouvette, puis il a été observé pendant X minutes...
(Cette tournure est très utilisée en anglais et en allemand, de préférence au « on ».)

– elle permet de focaliser sur un élément du GV en le plaçant en position de sujet


(voir exercice ci-après).

– et enfin elle corrige l’emploi erroné de « se faire » !

« se faire X » = faire exprès, être responsable de : je me suis fait mal; elle s’est fait un plaisir
de nous recevoir (à la rigueur : il s’est fait drôlement engueuler !)

incorrect : le bébé s’est fait adopter => correct : le bébé a été adopté
incorrect : l’homme s’est fait assassiner => correct : l’homme a été assassiné
incorrect : le condamné s’est fait pendre => correct : le condamné a été pendu

Activités en grammaire et orthographe 9e 122


La forme passive Grammaire 9e

Récrire chaque phrase en remplaçant « se faire » par la forme passive correcte.

Les voleurs de chevaux se sont fait pendre à un arbre par le shérif et ses adjoints.

La pauvre esclave se fit fouetter pour sa tentative de fuite.

La victime s’est fait battre par ses agresseurs.

Corriger ces phrases relevées dans des travaux d'élèves.

Son chien s’est fait abattre par Slim.

Crooks est un Noir qui se fait donc rejeter par tous.

Curley s’est fait broyer la main par une machine.

Activités en grammaire et orthographe 9e 123


La forme passive Grammaire 9e

Effets de focalisation

Sur une feuille séparée, récrire l’article ci-après en thématisant sur les deux pilotes. Faire tous les
changements nécessaires. Les passages en italiques ne doivent pas être modifiés.

Karadzic, le leader des Serbes de Bosnie, prétend que l’on a kidnappé les deux pilotes
français. Les Serbes de Bosnie ont abattu, le 30 août, les deux pilotes. Le jour même,
l’OTAN lançait une opération pour les retrouver. Depuis lors, l’incertitude règne quant au
sort des deux hommes.
Des villageois, selon certains témoignages, auraient découvert les deux hommes le 31
août à quelques kilomètres de Pale et les auraient livrés à la milice locale; un paysan,
selon d’autres témoignages, les aurait interceptés et les aurait tenus en respect avec
un pistolet jusqu’à l’arrivée des forces spéciales bosno-serbes. On a vraisemblablement,
depuis, conduit les deux Français de cache en cache pour les soustraire à toute tentative
de récupération. Les paysans et les forces spéciales serbes ont, dès qu’ils les ont
interceptés, dépouillé les deux officiers de tout ce dont ils étaient porteurs. Toutefois la
balise automatique, qui avait été déclenchée par les deux aviateurs dès leur éjection, a
fonctionné et l’OTAN a pu les localiser.
Le gouvernement français a reconnu, le 18 septembre seulement, que les Serbes de
Bosnie avaient capturé les deux aviateurs et a révélé leur identité. Et voilà qu’hier le leader
des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, annonce que soit un groupe de rançonneurs,
soit des musulmans bosniaques ont kidnappé nos deux compatriotes.
(Libération, jeudi 19 octobre 1995.)

Activités en grammaire et orthographe 9e 124


La forme passive Grammaire 9e

Aide-mémoire pour la forme passive

– ordre de la phrase P active : sujet + verbe + GN-CV.

– ordre de la P transformée passive : sujet + être + verbe part. passé + compl.de verbe
passif.

– on ne peut pas transformer en forme P une phrase de forme A n’ayant pas de GN-CV.

– temps de la forme passive => regarder le temps de être, et inversement.

– « on » disparaît dans la forme passive, et inversement : on a vendu la table = la table a


été vendue.

– « être » et le complément de verbe passif peuvent être sous-entendus : une fois le


trésor enterré ...

– la transformation à la forme passive oblige à vérifier l’accord du participe passé.

Activités en grammaire et orthographe 9e 125


La forme passive Grammaire 9e

Propositions d’exercices de renforcement ou de remédiation : reconnaissance des


formes, du temps, transformation inverse

1. La sous-alimentation a gravement altéré la santé de ces populations.

2. Une grosse poutre avait été montée au premier étage à l’aide d’un élévateur par les
charpentiers.

3. Tu étais envahi par la nostalgie de l’été disparu.

4. Le bruit du tocsin l’avait réveillée au milieu de la nuit.

5. Dans une ambulance, il faut que le blessé soit accompagné d’un interne et d’une infirmière.

6. Un ancien fonctionnaire des impôts aurait été condamné à dix millions de francs d’amende
pour fraude fiscale.

Activités en grammaire et orthographe 9e 126


La forme passive Grammaire 9e

7. Pourquoi ne les a-t-on pas récompensées après un tel exploit ?

8. Les otages, qui ont été libérés dans la matinée pas leurs ravisseurs, rentreront à Genève
ce soir même.

9. C’est sous ce hangar, près de la ferme, que la table sera dressée pour le banquet.

10. Penser c’est aller moins vite, or il y a des normes que des bureaucrates établissent et qu’il
faut réaliser pour gagner suffisamment.

11. Des douves suffisamment larges et profondes, qu’alimentait l’eau détournée de la rivière,
entouraient le donjon.

12. Ces photos, qui avaient été prises par Robert Capa dans des conditions particulièrement
difficiles, furent publiées par les grands journaux du monde entier.

Activités en grammaire et orthographe 9e 127


La forme passive Grammaire 9e

Exercice de rédaction
À l’aide des informations fournies en style télégraphique, composer 2 phrases, l’une à la forme
active, l’autre à la forme passive.

1. Grand Prix du Pacifique – Japon – victoire – Michael Schumacher – demain – ?

2. Tessin – hier – entreprise de construction – confirmation licenciement 152 ouvriers.

3. Transport aérien – États-Unis – rupture probable des négociations avec la Grande-Bretagne.

4. Pénitencier de Bochuz – évasion – détenu jugé « dangereux » – utilisation chariot à repas.

5. Gouvernement français – Tahiti – déploiement de neuf cents gendarmes mobiles – prochain


essai nucléaire.

Activités en grammaire et orthographe 9e 128


La forme passive Grammaire 9e

Restituer le complément de verbe passif

Marquer d'une croix en marge seulement les phrases à la forme passive.


Souligner le complément de verbe passif.
Lorsque le CV passif est sous-entendu, recopier la phrase en le restituant (tenir compte du
contexte).

Le capitaine avait lancé un dernier SOS.

Ayant été transporté à l’hôpital à temps, il fut sauvé.

La foule avait été alertée par radio.

Les oiseaux étaient couverts de goudron.

La marée les avait rejetés sur la grève engluée.

À présent protégées, ces côtes sont retournées à l’état sauvage.

Les explorateurs sont fascinés par la faune.

Une fois que le Pôle Nord eut été survolé, notre héros se lança dans une autre aventure
lointaine.

Les kayaks qui ont été déchargés sont rangés le long des tentes.

Activités en grammaire et orthographe 9e 129


La forme passive Grammaire 9e

Repérer les formes passives dont l'auxiliaire et le CV passif sont sous-entendus et les restituer
en faisant les aménagements nécessaires.

Le palais du consul général était une construction pompeuse édifiée au centre d’un jardin
planté de palmiers.

Sa façade percée d’une porte couronnée d’un arc-en-ciel ouvragé était ornée d’une large
poutre.

Une fois l’Égypte entraînée dans le conflit, je ne pourrai plus garantir votre sécurité.

Blocus maintenu !

Activités en grammaire et orthographe 9e 130


La forme passive Grammaire 9e

Reconnaissance de la forme passive dans les textes

Texte 1 : (extrait de Saynètes et dialogues pour jouer la grammaire française de Sylvaine Hinglais)

Repérer toutes les tournure passives, en identifier le temps et le complément de verbe passif.

PLAIGNANTE – Aïe ! Oh ! J’en ai assez d’être bousculée !


QUELQU’UN – Je vous ai bousculée?
PLAIGNANTE – Vous ou quelqu’un d’autre, j’sais pas. Regardez mes chaussures !
Elles sont dégoûtantes, et pourtant elles sont cirées tous les soirs, je
me donne assez de mal, mince... Mais tout le monde me marche sur
les pieds.
QUELQU’UN – Je suis désolé.
PLAIGNANTE – Regardez mon manteau, un manteau encore pas mal, hein?
QUELQU’UN – Mais oui...
PLAIGNANTE – Il a été brûlé à la manche par une bonne femme qui fumait dans le
métro...
QUELQU’UN – Dans le métro? C’est interdit !
PLAIGNANTE – Parfaitement, dans le métro, on était tous enfumés mais elle s’en
foutait. Quand j’ai vu qu’en plus mon manteau avait été amoché,
j’étais furieuse...
QUELQU’UN – Les gens sont d’un sans-gêne...
PLAIGNANTE – C’est malheureux tout de même, je suis poursuivie par la malchance
on dirait.
QUELQU’UN – Mais non, c’est seulement un mauvais jour.
PLAIGNANTE – Pensez donc ! Je ne suis pas gâtée par la vie, moi. Déjà quand j’étais
gosse... Aïe ! Je viens encore d’être sau­vagement poussée, vous avez
vu?
QUELQU’UN – Euh... Non...
PLAIGNANTE – Qu’est-ce que je disais... Ah oui, quand j’étais gosse... J’étais cognée
par mon père, engueulée par ma mère, et pincée ou mordue par ma
soeur, vous voyez un peu.
QUELQU’UN – C’est pas normal ça...
PLAIGNANTE – Ouille ! Faites attention vous ! Oh là là !
QUELQU’UN – Quoi ?
PLAIGNANTE – Je me suis fait piquer mon porte-monnaie !
QUELQU’UN – Non !
PLAIGNANTE – Et c’est vous ! À cause de vous ! Vous aviez un com­plice ! Il a profité
de ce que j’étais occupée à écouter vos histoires, hein ! Vous croyez
que je vais me laisser faire? Police ! Police !

Activités en grammaire et orthographe 9e 131


La forme passive Grammaire 9e

Texte 2

Dans le texte ci-dessous, mettre entre crochets les phrases à la forme passive et souligner le
complément de verbe passif lorsqu’il apparaît.

Des phénomènes géologiques incessants transforment les matières vivantes en fossiles


et font disparaître certaines forêts. Dans l’avenir, elles seront peut-être mises au jour, et
leur étude permettra de mieux connaître leur époque.

La plupart des arbres abattus sont rongés par des insectes ou des bactéries avant de se
décomposer. Mais quelques arbres sont protégés parce qu’ils sont immédiatement en-
fouis. La plupart de ces arbres tombent dans des marais ou des vasières littorales où ils
sont vite ensevelis par les sédiments. D’autres sont recouverts par des éruptions volcani-
ques ou des dunes mouvantes. Parfois un arbre tombe dans un suintement de bitume qui
l’enveloppera. Si les eaux souterraines pénètrent dans le bois, elles y déposeront des mi-
néraux qui prendront la forme des tissus : dans ces conditions l’arbre pétrifié sera préservé
à jamais. Mais les fossiles les plus étonnants émergent de l’asphalte qui élimine l’oxygène
avec tant d’efficacité qu’un arbre peut être exhumé presque intact.

Activités en grammaire et orthographe 9e 132


La forme passive Grammaire 9e

Texte 3

Entourer une occurrence de « être » qui n'appartient pas à une phrase à la forme passive.
Indiquer par une croix sur le texte même les endroits où il est possible d'introduire un complément
de verbe passif et en proposer un en marge (à gauche).
Souligner trois phrases à la forme active à transformer ensuite en forme passive (les récrire sous
le texte).

Pourquoi, à une exception près, l'auteur n'a-t-il pas choisi la forme passive ?

Il fut donc installé sur une chaise surmontée d’une petite caisse; on lui mit la serviette
autour du cou exactement comme chez le coiffeur; j’ai été chargé d’aller voler à la cuisine
une casserole d’une taille convenable, et pour plus de sûreté, j’en avais pris deux. Je lui
mis la plus juste comme chapeau et j’en tins le manche : pendant ce temps, avec une
paire de ciseaux, mon père trancha les boucles au ras du bord; ce fut fait avec une rapidité
magique, mais le résultat ne fut pas très satisfaisant, car, ôtée la casserole, la chevelure
du patient apparut curieusement crénelée. Comme il réclamait le miroir, mon père s’écria :
« Pas encore ! »

Il tira alors de sa poche une tondeuse toute neuve, et la nuque fut fort habilement déga-
gée, comme pour un condamné à mort, sur la couverture en couleurs du « Petit Journal ».
Puis avec un peigne et des ciseaux, il tenta d’égaliser les cheveux sur les deux côtés de
la tête. Il y réussit assez bien, mais après un si grand nombre de corrections qu’elles ra-
menèrent leur longueur à zéro. Paul se mira, et s’admira, quoiqu’il ne lui restât plus qu’une
frange sur le front.
d’après Marcel Pagnol, La gloire de mon père

Activités en grammaire et orthographe 9e 133


La forme passive Grammaire 9e

Texte 4 

Récrire le texte ci-après en inversant les formes (mettre à la forme active une phrase donnée à la
forme passive, et inversement).

Méthode : – repérer d’abord les phrases à la forme passive, leur sujet, le complément de verbe
passif, le verbe et le temps de l’auxiliaire être.
➠ transformer au brouillon

– repérer ensuite les phrases à la forme active ayant un GN-CV, observer le temps
de leur verbe.
➠ transformer au brouillon

Recopier tout le texte transformé.

Les Américains avaient sans doute dû être hantés un jour par les vestiges millénaires
laissés par les empires anciens. En effet, ces rêveurs ont construit un monument colossal
dans lequel des échantillons représentatifs de la civilisation humaine devraient être enfer-
més.
En mil neuf cent trente-neuf, une grande compagnie industrielle a enfoui dans du béton
une énorme torpille remplie d’une collection hétéroclite. On a vidé d’air des récipients de
verre pour y conserver ces objets, puis on les a introduits dans une torpille. De plus, un
microfilm et un livre de vingt-trois mille pages résumeraient la somme de nos connaissan-
ces.

Activités en grammaire et orthographe 9e 134


La forme passive Grammaire 9e

Texte 5

Lire le texte ci-après en effectuant les tâches suivantes :

a) « par les voies respiratoires » : ce GPrép. est-il CV passif ? : _________________________

b) Souligner deux CV passifs.

c) Trouver trois endroits où il est possible de restituer un CV passif : marquer ces endroits
d’une croix et en proposer un en marge.

Les effets des armes chimiques

Les agents chimiques actuellement stockés par les grandes puissances pour servir d’ar-
mes peuvent toucher les êtres humains de deux manières : d’abord, ils sont tous capables
de tuer; d’autre part, leurs effets ne sont pas limités à des cibles humaines et leur utilisa-
tion à grande échelle peut affecter toutes les espèces végétales et animales qui peuplent
notre environnement.
Ce genre d’armes peut être répandu par l’explosion d’une bombe ou d’un obus la conte-
nant sous forme d’un liquide ou d’une vapeur invisibles. Ces émanations peuvent pénétrer
dans l’organisme par les voies respiratoires ou par contact cutané. Une fois absorbés, ces
composés atteignent le système nerveux et stoppent le contrôle des muscles en inhibant
irréversiblement une enzyme cruciale de la commande nerveuse : l’acétylcholinestérase.
Les symptômes d’intoxication par ces gaz comprennent sueur, vomissements, constriction
de la cage thoracique, puis convulsions, coma et mort par asphyxie (due à la paralysie des
muscles respiratoires), en quelques minutes. Le foie n’éliminant ces agents chimiques que
lentement, une exposition répétée à des doses sublétales peut entraîner une accumula-
tion jusqu’à la dose létale.
Les mesures de protection militaire comprennent des équipements anti-gaz avec mas-
ques, et les soldats sont munis de seringues d’atropine, produit qui peut protéger la com-
mande des muscles s’il est injecté dans les quelques secondes suivant l’exposition. En
cas d’attaque chimique, on estime que les gaz neurotoxiques produiraient 22 fois plus
de victimes civiles que de victimes militaires car leur lieu d’action n’est pas circonscrit de
manière précise : les personnes civiles se trouvant dans le vent seraient contaminées tout
autant que les militaires et n’auraient pas de dispositifs de protection. La plupart des espè-
ces animales seraient également affectées ainsi que les eaux souterraines.

Activités en grammaire et orthographe 9e 135


La forme passive Grammaire 9e

Texte 6 (« Le Vendée Globe »)

1. Reconnaissance et transformation

Phrases soulignées dans le texte :

Dire s’il s’agit de la forme active ou de la forme passive, puis transformer la phrase dans la forme
inverse :

lignes 1-2 : forme : _______________________________ ;

transformation ➠

lignes 4-5 : forme : _______________________________;

transformation ➠

lignes 21-22 : forme : _______________________________

transformation ➠

ligne 32 : forme : _______________________________;

transformation ➠

Pourquoi ne peut-on pas transformer à la forme passive la phrase soulignée à la ligne 24 ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 136


La forme passive Grammaire 9e

2. Repérage

Mettre entre crochets les autres phrases du texte qui sont à la forme passive;
Souligner leur complément de verbe passif;
Proposer un CV passif si celui-ci n’apparaît pas.

LE VENDÉE GLOBE

1 Pendant le prochain Vendée Globe, le docteur Chauve assurera le suivi médical de cha-
que skipper. Entre lui et ses « patients » règne la plus grande confiance. D’abord pré-
occupé par leur santé physique, il leur a apporté également un soutien psychologique.
En mer, le marin est seul et ne peut compter que sur lui-même. Lors du dernier Vendée
5 Globe, plus de 500 messages écrits furent échangés entre les coureurs et leur médecin
incluant les instructions opératoires pour une incision du coude réalisée par Pete Gross
au large du Cap Horn et l’opération faite par Bertrand de Broc pour recoudre sa langue.
Interview d’un praticien hors du commun.

– N’est-ce pas de la folie de s’embarquer dans le Vendée Globe?


– On ne part pas sur un coup de tête dans une telle aventure. Il faut un certain vécu
10 de marin. Quelqu’un qui n’a jamais navigué ne peut assumer tous les problèmes qui
découlent « normalement » d’une telle navigation. Les skippers poussent leurs limites à
l’extrême.

– Comment les skippers gèrent-ils leur fatigue?


– Quand l’aspect médical n’entre pas en jeu, aucun problème. Après tout, régler les pro-
15 blèmes physiques fait partie de la performance.

– Le sommeil joue-t-il un rôle primordial dans une telle course ?


– L’organisme a une faculté d’adaptation étonnante. Il y a deux unités de sommeil : les
périodes de 20 minutes à une demi-heure et celles deux heures. Dans les premières,
20 comme dans une plongée rapide, on descend à la verticale vers le sommeil profond et
on remonte tout aussi vite. Le dormeur va à l’essentiel : le sommeil rapide et profond. Il
élimine la fatigue par petites périodes et la récupération est plus immédiate. Les tranches
de sommeil d’une heure trente à deux heures sont possibles quand les conditions de
navigation le permettent. Le coureur se déconnecte ainsi plusieurs fois par jour. Il passe
25 alors par différentes étapes : sommeil lent profond, paradoxal. etc. L’être humain a be-
soin d’environ de six à sept heures de sommeil par jour, la plupart du temps, il a donc
son quota. D’ailleurs, ce rythme, est inscrit dans notre subconscient. Nos ancêtres de la
préhistoire dormaient ainsi par petites tranches : plus d’une heure et demie de sommeil
les mettait dangereusement à la portée des prédateurs.

30 – La nourriture revêt-elle aussi beaucoup d’importance?


– Oui, car elle influence la vigilance. En course, il faut ingurgiter entre 4500 et 5000 calo-
ries quotidiennes. Les sucres rapides favorisent l’endormissement. Il faut plutôt privilégier
les céréales et les sucres lents. Les vitamines sont bien conservées par les préparations
lyophilisées.

Activités en grammaire et orthographe 9e 137


La forme passive Grammaire 9e

Prolongements : antériorité vs simultanéité

Observer les phrases ci-dessous et leur verbe :


Déterminer si les actions ont lieu dans le même temps ou si l’une précède l’autre (antériorité);
Lorsqu’il y a antériorité, indiquer A sur le verbe.

a) Chacun est rentré chez soi, le spectacle ayant été annulé pour manque de neige.

b) Le temps ne s’améliorant décidément pas, la compétition est reportée à un autre jour.

c) Un accord de paix ayant été conclu, les belligérants décident de rendre leurs armes.

d) Les auteurs ont été présentés au Goncourt ce matin ; ils sont invités à un repas en
attentant les résultats.

e) Après que le soleil se sera couché, un grand feu sera allumé par les trappeurs.

Activités en grammaire et orthographe 9e 138


La forme passive Grammaire 9e

CONTRÔLE DES NOTIONS THÉORIQUES

1) Représenter le schéma de la transformation forme active ➠ forme passive

2) Comment reconnaître le temps de la forme passive ?

3) Méthode : que doit-on faire pour repérer une phrase à la forme passive dans un texte ?

4) Comment peut-on identifier le temps de la forme passive ?

5) Le complément de verbe passif est-il forcément présent ?

6) Qu’est-ce qui peut empêcher la transformation d’une phrase de la forme active à la


forme passive?

Activités en grammaire et orthographe 9e 139


La forme passive Grammaire 9e

7) Que devient « on » à la forme passive ?

8) Que permet de faire la forme passive?

Activités en grammaire et orthographe 9e 140


La forme passive Grammaire 9e

LES EFFET STYLISTIQUES DE LA FORME PASSIVE

Extraits à observer sous l’angle de l’emploi de la forme passive. Les observations peuvent être
écrites ou discutées en classe.

Extraits de Derborence de Ramuz

1. ... Elle s’élève à petits coups, irrésistiblement, comme fait l’eau dans le bassin d’une fon-
taine; et, à mesure qu’elle monte, tout s’éteint, tout se refroidit, tout se tait, tout défaille et
meurt; pendant qu’une même triste couleur, une même teinte bleuâtre se répand comme un
fin brouillard au-dessous de vous, à travers quoi on voit deux petits lacs mornes luire encore
un peu, puis cesser de luire, posés à plat dans le désordre comme des toitures de zinc.
Car il y a encore ce fond, mais regardez bien : rien n’y bouge. Vous avez beau regarder long-
temps et avec attention : tout y est immobilité. Regardez : des hautes parois du nord à celles
du sud, nulle part il n’y a plus de place pour la vie. Tout est recouvert au contraire par ce qui
est son empêchement.
Il y a quelque chose qui est mis partout entre ce qui est vivant et nous. C’est d’abord comme
du sable dont le cône par son petit bout est à demi engagé dans la paroi du nord; et de là,
partout répandus, comme des dés hors du cornet, c’est en effet comme des dés, des dés de
toutes les grosseurs, un bloc qui est carré, un autre bloc qui est carré, des superpo­sitions de
blocs, puis des successions de blocs, petits et gros, recouvrant ce fond à perte de vue.

2. Ceux du Sanetsch étaient également accourus [...] Ils avaient dû, pour venir jusque-là, tra-
verser toute une étendue de lapiés, qui sont des roches qui ont été anciennement travaillées
par l’eau des pluies, et elles ressemblent à une mer arrêtée, ayant encore sa succession de
crêtes, de replis, de surplombs, étant toutes percées de trous ronds (là où l’eau faisait des
remous). Et, eux aussi, interrogeaient ces profondeurs, d’où mon­taient seulement, comme en
réponse, des grondements inexplicables, des grognements dépourvus de sens; d’où mon-
taient seulement ces langues et ces tourbillons de poussière.
Ils étaient pris dedans, ayant un goût d’ardoises pilées dans la bouche; ils étaient pris dans
une épaisseur, puis dans une nouvelle épaisseur; enveloppés, puis moins enveloppés, puis
de nouveau enveloppés ...

3. Un couloir à forte inclinaison dont le contenu s’était déversé d’un seul coup sur le pâturage, le
faisant cesser d’être un pâturage, sur ceux qui l’habitaient, qui avaient cessé de l’habiter [...]
À présent, ii n’y avait plus rien partout que l’immobilité et la tran­quillité de la mort, la seule cho-
se qui fût encore en mouvement étant là-haut dans le couloir une sorte de masse boueuse,
une espèce de rivière faite de sable, de terre et d’eau, qui continuait à descendre.

Activités en grammaire et orthographe 9e 141


La forme passive Grammaire 9e

Extraits de La grande peur dans la montagne, Ramuz

4. Quant au soleil qui est vite caché pour nous. Vers les cinq heures déjà, on l’a vu qui
commençait à être attaqué et à être mordu dans sa partie d’en-bas. Ce jour-là, c’était une
sorte de corne surmontant une des arêtes; elle est entrée en coin dans le bas du soleil,
comme quand on veut fendre une souche.
Le soleil fut fendu, en effet, d’un bord à l’autre. On voyait là-haut ses deux parties s’écarter
toujours plus; puis elles tombèrent chacune de son côté, comme si elles allaient vous rouler
dessus. Deux gros tisons d’un rouge sombre, qui cependant restaient sus­pendus, mais ont
vite diminué de grosseur. Et, ensuite, ce fut comme si la corne, puis la paroi la supportant se
mettaient à pencher, penchaient de plus en plus; et elles ont laissé se détacher d’elles leur
ombre, comme un vêtement qu’elles quitteraient. Il n’y avait plus de soleil.

5. Cette fois, rien n’a pu le retenir.


C’était le lendemain matin, dans le moment où l’ouverture de la fenêtre a recommencé à
être vue, se marquant faiblement en gris dans le mur en face de Joseph; – la longueur du
voyage et ses difficultés, les dangers qu’il courrait ensuite, et même de se dire qu’il allait
apporter peut-être la maladie à ceux d’en-bas : rien n’avait plus compté pour lui, rien ne
pouvait plus compter.

Activités en grammaire et orthographe 9e 142


LES SUBORDONNÉES PARTICIPIALES
I. Exercices

II. Tableau synoptique


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Les subordonnées participiales

I. Pour chacune des phrases suivantes :

– Souligner la subordonnée relative.


– Récrire la phrase en remplaçant la relative par une subordonnée participiale de même sens.
– Donner, quand c’est possible, les deux formes du participe, comme dans l’exemple 1.

1. Le tour du canton est une course pédestre qui se dispute en quatre étapes.

Le tour du canton est une course pédestre se disputant en quatre étapes.


disputée en quatre étapes.

2. Les participants qui sont inscrits reçoivent leur dossard par la poste.

3. Les coureurs qui ont oublié de répondre dans les délais peuvent se faire enregistrer le jour de
la course.

4. D’autres cantons organisent des courses en plusieurs étapes qui ressemblent à la manifestation
genevoise.

5. Les coureurs qui se sont bien entraînés considèrent cette compétition comme facile.

6. Chaque mercredi de juin libère en fin d’après-midi un peloton compact qui sillonne les coteaux
du canton.

Activités en grammaire et orthographe 9e 145


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

– Récrire les phrases suivantes en remplaçant directement la subordonnée relative par la


subordonnée participiale qui lui correspond.
– Souligner le groupe nominal dans lequel est enchâssée la participiale.
– Procéder comme dans l’exemple 7.

7. Les communes qui se disputent l’honneur d’être une arrivée d’étape entreprennent de
nombreuses démarches auprès du comité d’organisation.

Les communes se disputant l’honneur d’être une arrivée d’étape entreprennent de nombreuses
démarches auprès du comité d’organisation.

8. Les quatre communes qui sont retenues prévoient chacune une fête villageoise.

9. Le jour de la course, les automobilistes n’ont pas accès au parcours qui a été défini.

10. Les coureurs qui sont arrivés hors des délais sont disqualifiés.

11. On repêche toutefois souvent les malchanceux qui ont été bousculés au départ.

12. Un service médical vient rapidement en aide aux participants qui sont épuisés.

Quelle est la fonction des participiales enchâssées dans les groupes nominaux soulignés ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 146


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

II. Dans les phrases suivantes :


– Souligner les subordonnées participiales.
– Entourer le GN-S de la participiale, ou le flécher quand il n’est pas exprimé, comme dans
les exemples 1 et 2.

1. Distancé par ses concurrents immédiats, Bernard comble patiemment son retard.

2. La première côte absorbée, l’organisme s’accoutume peu à peu à la chaleur.

3. Alain, asphyxié dans le long faux plat qui précède l’arrivée, songe à abandonner.

4. Toute honte bue, il renonce, malgré les encouragements du public.

5. Son effort bien dosé, il dépasse ses rivaux médusés.

6. Aveuglés par un soleil rasant, certains coureurs peinent à conserver le bon rythme.

7. La course de l’Escalade, organisée en décembre, rassemble souvent des amateurs peu


préparés.

8. Rendus glissants par le gel, les pavés composent une redoutable patinoire.

Reporter les numéros des phrases 3 à 8 dans le tableau ci-dessous.

La participiale possède son propre sujet Le sujet de la participiale est effacé

Quand le sujet de la participiale est effacé, c’est qu’il est le même que le sujet de la phrase
principale : le participe s’accorde donc avec

Activités en grammaire et orthographe 9e 147


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Dans les phrases 10 à 14, comme dans l’exemple 9 :


– Souligner la participiale.
– Remplacer cette participiale par une subordonnée comportant un verbe conjugué.
– Indiquer entre parenthèses la fonction de cette subordonnée.

9. Les coureurs compressés par la haie des footballeurs américains du Geneva Seahawks, la
chaleur se fait presque étouffante.

Parce que les coureurs sont compressés par une haie d’officiels déguisés en footballeurs
américains, la chaleur se fait presque étouffante. (Compl. P)

10. De très jeunes coureuses, stimulées par l’appui d’un public qui leur est entièrement acquis,
accomplissent de vrais exploits chronométriques.

11. La manifestation a enregistré un record de participation, rien n’ayant été négligé pour attirer
de nouveaux concurrents.

12. La course de la Marmite, destinée à un public bigarré et dénué d’ambition sportive, est en
passe de supplanter en popularité la course de l’élite.

13. De nombreux déguisements ayant été inspirés par la même actualité politique, la dernière
édition ressemblait presque à un défilé patriotique.

14. Les tricheurs, déclassés par la direction de la course, se verront refuser toute inscription aux
éditions ultérieures.

Activités en grammaire et orthographe 9e 148


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

III. Dans les phrases suivantes :


– Souligner la participiale.
– Indiquer la fonction de cette participiale entre parenthèses, comme dans les exemples 1 à 3.

1. La course de l’Escalade, en déclarant près de vingt mille inscrits, est devenue la course la
plus populaire du pays. (complément de phrase)

2. Au premier tour, il est prudent de trouver son rythme en restant sagement dans le peloton
(modificateur du verbe).

3. Rejoints par le peloton, les coureurs de tête durciraient assurément le train (participiale adjointe
hypothétique).

4. Désespérant d’atteindre son résultat de l’année précédente, Bernard s’est inscrit à la course
de la Marmite. ( _____________________________ )

5. Alain a enfin atteint le but sportif de sa vie, son dernier résultat lui ayant permis de disputer la
course dite de l’Escaladélite. ( _____________________________ )

6. En se mesurant aux meilleurs, il risque néanmoins d’essuyer une sévère désillusion.


( _____________________________ )

7. Bernard, lui, peut prétendre à un classement flatteur en s’efforçant d’améliorer la fluidité de sa


foulée dans la montée du Bourg-de-Four. ( _____________________________ )

8. En décembre dernier pourtant, il a attaqué ce tronçon en accélérant trop brutalement.


( _____________________________ )

9. Les néophytes s’étant mieux préparés, l’assistance médicale aurait dû intervenir moins
souvent. ( _____________________________ )

10. Le coureur doublé ayant refusé plusieurs fois de s’écarter, il a cette fois été disqualifié.
( _____________________________ )

Activités en grammaire et orthographe 9e 149


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

– Comme dans les exemples 11 à 13, souligner le groupe qui réalise la fonction donnée entre
parenthèses.
– Remplacer ce groupe par une participiale de même fonction et de sens analogue.

11. Parce qu’il rongeait son frein dans la masse des coureurs, Alain, lui, n’a pas trouvé l’influx
nécessaire quand une voie s’est dégagée. (complément de phrase)
Rongeant son frein dans la masse drue des coureurs, Alain, lui, n’a pas trouvé l’influx
nécessaire quand enfin une voie s’est dégagée.

12. Les coureurs abordent avec peine la rue Saint-Léger. (modificateur du verbe)
Les coureurs abordent la rue Saint-Léger en soufflant bruyamment.

13. S’ils buvaient davantage avant la course, ces amateurs imprévoyants éviteraient la fameuse
défaillance du deuxième tour. (participiale adjointe hypothétique)
Buvant davantage avant la course, ces amateurs imprévoyants éviteraient la fameuse
défaillance du deuxième tour.

14. Alors qu’il se promettait de mieux se préparer l’année suivante, un concurrent inscrit pour la
première fois a terminé avec plus d’une demi-heure de retard. (complément de phrase)

15. Un concurrent a terminé très difficilement au crépuscule. (modificateur du verbe)

16. Puisque les conditions météorologiques se sont encore dégradées, le report de la course a
été confirmé. (participiale adjointe justificative)

17. La Marmite n’a pas eu le succès escompté cette année parce que le froid a découragé
beaucoup de participants. (complément de phrase)

Activités en grammaire et orthographe 9e 150


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

18. Si nous étions partis plus prudemment, nous n’aurions pas calé à la première montée.
(participiale adjointe hypothétique)

19. Bernard a fougueusement entamé le troisième tour. (modificateur du verbe)

20. Sans regarder ses poursuivants, il a fourni une accélération décisive. (modificateur du
verbe)

21. Puisque vous avez à nouveau omis de rendre votre dossard, vous ne pourrez pas être classé.
(participiale adjointe justificative)

Activités en grammaire et orthographe 9e 151


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

IV. Toutes les formules de salutations ci-dessous comportent un complément de phrase réalisé
soit par une participiale,
soit par un groupe adjectival,
soit encore par un groupe prépositionnel.

– En s’appuyant sur les constats établis à propos des participiales dont le sujet est effacé,
barrer le chiffre des phrases grammaticalement incorrectes.
– Compléter le constat qui conclut l’exercice.

1. En espérant vous revoir sous peu, recevez, chère Madame, mes meilleures salutations.

2. En me réjouissant de vous accueillir, je vous adresse, Monsieur, mes cordiaux messages.

3. En vous souhaitant bon courage, veuillez agréer, chère belle-maman, mes sentiments
affectueux.

4. Dans cette attente, je vous prie d’accepter, Monsieur, l’expression de ma parfaite


considération.

5. Impatient de vous lire, permettez-moi, Madame, de vous exprimer ma sincère admiration.

6. Vous remerciant d’avance, nous vous assurons, Madame la directrice, de notre respectueux
dévouement.

7. Au désespoir de te savoir pareillement handicapée, sois certaine, ma chère Suzanne, que


toute mes pensées t’accompagnent.

8. En formant le vœu de vous rencontrer le plus tôt possible, je vous adresse, Monsieur, mes
salutations distinguées.

Les phrases dont le chiffre a été barré sont incorrectes parce que

Activités en grammaire et orthographe 9e 152


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Subordonnée participiale complément de nom ou groupe adjectival ?

Beaucoup d’adjectifs sont construits à partir d’une base verbale.


Parmi eux, certains ont une forme identique à celle du participe présent :
1a) Le stationnement est payant. (payant = adjectif)
1b) On peut entrer en payant. (payant = participe présent)

D’autres sont homophones du participe présent mais s’écrivent autrement :


2a) Les hôtesses font partie du personnel navigant. (navigant = adjectif)
2b) Un bateau naviguant trop rarement finit par se dégrader. (naviguant = participe présent)

3a) Le paysage est toujours différent. (différent = adjectif)


3b) Des réponses différant par quelques détails peuvent être considérées comme identiques.
(différant = participe présent)

Ces ressemblances sont à l’origine d’une difficulté orthographique spécifique, car les adjectifs
s’accordent, alors que les participes présents sont invariables.

Pour réaliser les accords, il est donc important de savoir si l’on a affaire à un adjectif ou à un
participe présent.

• Dans l’exemple 1b), quelle construction, impossible avec un adjectif, permet de reconnaître
à coup sûr que le mot payant est un participe présent ?

La construction utilisée dans l’exemple 1b) ne se retrouve pas dans les exemples 2b) et 3b).

• Observer les exemples 2b) et 3b), recopier le groupe dont le participe présent est le noyau.

Dans l’exemple 2b) : ___________________________________________________________________________________

Dans l’exemple 3b) : ___________________________________________________________________________________

Quelle est la fonction de ces deux groupes ?

• Retrouver la phrase relative équivalente à chacun des deux groupes.

Pour l’exemple 2b) : ___________________________________________________________________________________

Pour l’exemple 3b) : ___________________________________________________________________________________

Ces groupes, équivalents à des subordonnées et ayant un participe présent pour noyau, sont
des subordonnées participiales.

Activités en grammaire et orthographe 9e 153


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

• Chercher dans le dictionnaire les 5 mots en italiques des exemples. Enumérer ceux que l’on
peut effectivement y trouver. Quelle est leur catégorie grammaticale ?

• Dans les phrases suivantes, entourer les mots construits à partir d’une base verbale et qui
ne sont pas des verbes conjugués.
1. Les coureurs franchissant la ligne d’arrivée en bon état étaient rares.
2. Un Kenyan portant le n° 2 m’a dépassé au milieu du 2ème tour.
3. Les dossards restants ont été emportés par les organisateurs.
4. On tiendra compte des incidents pour l’organisation de l’édition suivante.
5. Les personnes ne s’entraînant pas régulièrement devraient s’abstenir de participer.
6. La compétition est un environnement stimulant.
• Dans les phrases 1 à 6, souligner le groupe dont le mot entouré est le noyau.
Quelle est la fonction des groupes soulignés ?

• Quelle particularité ont les groupes soulignés dans les phrases 3, 4 et 6 ?

• Classer les phrases 1 à 6 selon la catégorie grammaticale des groupes soulignés :

Catégories grammaticales : Numéros des phrases :

_______________________________________________________________

_______________________________________________________________

• Retrouver la subordonnée relative équivalente à chacun des groupes soulignés.

1.

2.

3.

4.

5.

6.
• En relisant les exercices ci-dessus, noter une marche à suivre personnelle pour différencier
les groupes adjectivaux et les subordonnées participiales.

Activités en grammaire et orthographe 9e 154


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Subordonnée participiale ou groupe adjectival ?


Dans les phrases ci-dessous, entourer les mots construits à partir d’une base verbale et qui ne
sont pas des verbes conjugués.
Souligner le groupe dont le mot entouré est le noyau.

1. Ce bon résultat a été rassurant.

2. Le spectacle des coureurs se disputant la première place était grandiose.

3. Les spectateurs encourageaient leurs amis en chantant.

4. La foule obéissante restait derrière les cordes.

5. Les coureurs prévoyants avaient emporté un chandail pour se protéger du froid.

6. Le haut-parleur crachotant de plus en plus fort, tout le monde se tut.

7. C’est en voyageant que nous avons découvert les courses les plus prestigieuses.

8. Les coureurs respectant les horaires arrivent à se placer tant bien que mal au départ.

9. Alain a obtenu un résultat encourageant : il n’a perdu que 10 secondes par rapport à
l’année dernière.

10. Les coureurs désirant retirer leur prix souvenir doivent le faire tout de suite.

11. Certains ont obtenu leurs résultats avant les autres en intriguant auprès des organisateurs.

12. On n’a vu personne avoir une attitude provocante.

13. Un coureur mal entraîné a terminé la montée en suffoquant.

14. Ta méthode d’entraînement semble très convaincante.

15. Il est assez rapide pour s’amuser en provoquant ses adversaires.

16. Ces marches fatigantes font partie de l’entraînement.

17. Les commentaires fatiguant les riverains, on décida de couper la sono.

18. Le stand de saucisses se mit soudain à répandre une fumée suffocante.

Activités en grammaire et orthographe 9e 155


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Subordonnées participiales : nuances de sens


Dans les phrases ci-dessous, souligner les subordonnées participiales compléments de phrases.
Indiquer la nuance de sens de la subordonnée soulignée.

1. Le soleil venant de se coucher, la lumière ne changea pas, tant le ciel était nuageux.

2. Ayant terminé de s’échauffer, les concurrents se dirigent vers le départ.

3. Le ravitaillement passé, le profil du terrain change : on se retrouve en forêt.

4. Courant dix kilomètres par jour, ces septuagénaires sont dans une forme exceptionnelle.

5. Venant de suivre un stage d’entraînement, Bernard a survolé ses adversaires.

6. Aussitôt arrivés, les participants reçoivent leur prix souvenir.

7. N’ayant pas respecté l’horaire, le champion en titre fut disqualifié.

8. Le sentier ayant été piétiné par les six cents coureurs, on procéda à la remise des prix.

9. Pressée par ses supporters, la tenante du titre brandissait sa coupe.

10. Une fois les prix distribués, il reste à tout remettre en ordre.

11. Le sentier ayant été piétiné par les six cents coureurs, il fallut que les cantonniers y
travaillent pendant une semaine.

12. Vous vous familiariserez avec le parcours en participant chaque année.

13. Passant tout voter temps libre à courir, il est normal que vous soyez à l’aise.

Activités en grammaire et orthographe 9e 156


Les subordonnées participiales Grammaire 9e

Subordonnées participiales : améliorer le style


L’accumulation de relatives alourdit l’expression.
Récrire les énoncés suivants en remplaçant une des relatives par une participiale de sens
équivalent.

1. J’aime les livres qui racontent des histoires qui se basent sur des faits réels.

2. Où est la clé qui ouvre la porte qui donne sur le jardin ?

3. Le mur qui séparait la propriété qui appartenait à mon grand-père de celle du voisin s’est
écroulé.

4. Le coureur qui a remporté l’épreuve qui précédait celle-ci s’est blessé à l’entraînement.

5. On entend de loin les spectateurs qui acclament les coureurs qui passent.

6. Tous ceux qui n’auront pas réglé la somme qui était demandée ne seront pas acceptés
au départ.

7. Nous sommes encouragés par le public qui acclame les concurrents qui passent.

8. La course à pied est une activité qui compte parmi les sports qui apportent le plus de
bienfaits.

Activités en grammaire et orthographe 9e 157


Participiale non détachée Participiale détachée
( compl. N) ( compl. P, modificateur, P adjointe)

– (En) s’élançant, les coureurs poussèrent une


– On devrait pénaliser les coureurs jouant des immense clameur) (compl. P)
Verbe actif coudes – Les coureurs s’élancèrent en jouant des
(ou pronominal) – Les coureurs s’élançant au premier rang coudes (modif)
Participe évitent les bousculades – Les coureurs s’élançant, une immense
présent clameur retentit (compl. P ou P adjointe)
Les subordonnées participiales

Verbe passif O O

– Ayant franchi la ligne d’arrivée, Paul se laissa


tomber (compl. P)
– Partis à l’arrière, les retardataires doivent
– Les coureurs ayant franchi la ligne d’arrivée marcher au moins deux minutes (compl. P ou P
reçoivent leur prix adjointe)
– Les coureurs arrivés les derniers sont – Les derniers concurrents arrivés, la fête put
Verbe actif
récompensés par une soupe chaude commencer (compl. P ou P adjointe)
(ou pronominal)
– Les coureurs s’étant arrêtés doivent s’écarter – S’étant dépassés à tour de rôle, les deux
Participe au plus vite coureurs finirent au coude à coude (compl. P ou
passé P adjointe)
– Les deux coureurs s’étant gênés

Activités en grammaire et orthographe 9e 158


intentionnellement, on les a disqualifiés
(compl. P ou P adjointe)
– Encouragés par le speaker, les coureurs
s’élancèrent (compl. P)
– Les coureurs distancés se rabattent sur le
Verbe passif – Une fois les spectateurs contenus par le
côté droit
service d’ordre, le départ put être donné
(compl. P)
Grammaire 9e
LA MODALISATION
I. De l’assertion à l’énoncé modalisé

II. Les deux types de modalisation

III. Identification des procédés de modalisation

IV. Quelques pièges et difficultés

V. Exercice de synthèse
La modalisation Grammaire 9e

LA MODALISATION

Prérequis :
– notion de phrase P (demander au maître)
– notion de modificateur du verbe (ci-après)
– reconnaissance des temps (manuel de référence)

I. De l’assertion à l’énoncé modalisé

Comparer  : a) Il pleuvra demain.

b) Il pleuvra demain peut-être.

c) Malheureusement, il pleuvra demain.

– L’énoncé a) fournit seulement une information ;

– l’énoncé b) donne la même information, mais celui qui a produit cet énoncé émet un doute
sur l’information qu’il fournit ;

– l’énoncé c) donne lui aussi la même information, mais celui qui a produit l’énoncé donne son
avis sur le fait annoncé.

➠ L’énoncé qui ne fait que fournir une information est appelé « assertif ».
On parle d’assertion.

➠ Les deux énoncés dans lesquels on relève une marque de la présence de celui qui parle
sont appelés « énoncés modalisés ».
On parle de modalisation.

Activités en grammaire et orthographe 9e 161


La modalisation Grammaire 9e

Parmi les phrases ci-dessous repérer les énoncés qui semblent modalisés et souligner la marque
de modalisation.

1. Ces serpents venimeux serviront dans nos laboratoires.

2. Les caisses d’échantillons sont sans doute arrivées à présent.

3. Quelle chance  ! il a trouvé un trésor au fond des catacombes.

4. Les visiteurs étaient très nombreux pour voir cette exposition.

5. Nous aurons perdu tous ces échantillons de poteries d’ici que le musée se décide à leur
trouver une place dans la vitrine.

6. La piqûre de cet insecte est probablement mortelle.

7. Nous serons certains que nos recherches sont en bonne voie pour le Nobel lorsque les
derniers articles auront été publiés.

8. De nombreux échantillons sont brisés : ils étaient mal emballés, c’est certain !

9. La délégation culturelle doit être à l’aéroport à midi pour recevoir les explorateurs.

10. Il semblerait que l’avion ait été retenu par le service des douanes.

11. Les archéologues peuvent venir fouiller sur cette zone : elle a été déblayée hier.

Activités en grammaire et orthographe 9e 162


La modalisation Grammaire 9e

Recopier chaque phrase en supprimant les marques de modalisation pour retrouver l’assertion
de départ.

1. Les bruits du dehors sont étouffés. Il a sûrement neigé  !

2. Il paraîtrait que les glaciers reculent un peu plus chaque année.

3. Les promeneurs se seront égarés dans les bois.

4. Attendons : les résultats ne devraient plus tarder maintenant.

5. Quel délice  ! On va m’enlever mon plâtre  !

6. Ton pneu est crevé ? Tu peux avoir roulé sur ces morceaux de verre.

7. La nouvelle route passerait en plein milieu de ces terres agricoles  !

Activités en grammaire et orthographe 9e 163


La modalisation Grammaire 9e

Exercice inverse : Modaliser.

Combiner les assertions ci-dessous ou les transformer pour obtenir un énoncé modalisé.
(Au besoin consulter les exemples précédents)

1. Il y a des espèces en voie de disparition. Les baleines font partie de ces espèces.

2. La météo est mauvaise. Retard du train de 8 :15.

3. Cet élève a fait de sérieux progrès cette année.

4. Les forêts ont été dévastées par l’ouragan. Elles mettront des années à se refaire.

5. Si on adapte les installations, même les petits joueront.

6. Faire des travaux de sécurisation du site. Alors les installations conviendront aussi aux petits.

7. L’ explorateur a survécu sur son île. Il a imité Robinson Crusoé.

Activités en grammaire et orthographe 9e 164


La modalisation Grammaire 9e

II. Les deux types de modalisation

Il existe plusieurs types de modalisation, mais le programme de 9e propose d’en étudier deux :
la probabilité et l’appréciation.

Observer : a) Il pleuvra peut-être demain.

b) Sûrement qu’ il pleuvra demain.

c) Il ne pleuvra probablement pas demain.

d) Demain, il ne pleuvra certainement pas.

➠ Chaque énoncé asserte que la pluie est annoncée pour le lendemain.

➠ On voit que toutes les modalisations portent sur la probabilité de cet événement annoncé :

– il est mis en doute à divers degrés : a) peut-être, c) probablement pas

– il est confirmé  : b) sûrement

– il est infirmé  : d) certainement pas

On parle de modalisation en probabilité.

Maintenant a) Il pleuvra demain, malheureusement.


observer :
b) Par chance, il pleuvra demain.

➠ Dans les deux cas, l’assertion est identique, mais l’opinion sur le fait diffère :

– en a) l’énonciateur est désolé qu’il pleuve.

– en b) l’énonciateur se réjouit de l’arrivée de la pluie.

On parle de modalisation en appréciation.

Les deux types de modalisation peuvent se combiner :

ex : Malheureusement, il pleuvra peut-être demain.

Activités en grammaire et orthographe 9e 165


La modalisation Grammaire 9e

À faire oralement.
Lire le texte ci-après et dire s’il est modalisé ou non (justifier la réponse).

Depuis 1980, le nombre des chercheurs d’or, les garimperos, installés dans la Sierra Pellada
a oscillé autour des quatre-vingt mille. Cette région située à quatre cent trente kilomètres de la
ville portuaire de Belem, est devenue rapidement une des plus grandes villes d’Amazonie. À la
recherche de l’or enfoui très profondément dans le sous-sol, des milliers d’hommes creusent
chaque jour plus profond. Dans une immense fosse en forme de cratère, ils fouillent dans la boue
noire ou brune, portant à la surface des sacs énormes et passant au crible des milliers de tonnes
de terre. Tout se fait à la main. Le gouvernement brésilien estime à quatorze tonnes la production
annuelle de métal jaune dans la Sierra Pelada. Mais l’exploitation réelle est plus élevée car la
fièvre de l’or ayant marqué les premiers mois de la ruée a empêché pour l’instant un contrôle très
précis.

Comparer maintenant avec ce deuxième texte  :

Depuis 1980, le nombre des chercheurs d’or, les garimperos, installés dans la Sierra Pellada a
dramatiquement oscillé autour des quatre-vingt mille. Cette région située à quatre cent trente
kilomètres de la ville portuaire de Belem est, sans nul doute, devenue rapidement une des plus
grandes villes d’Amazonie. À la recherche de l’or enfoui très profondément dans le sous-sol, des
milliers d’hommes, peut-être, creusent chaque jour plus profond. Dans une immense fosse en
forme de cratère, scandaleusement, ils fouillent dans la boue noire ou brune, portant à la surface
des sacs énormes et passant au crible des milliers de tonnes de terre. Il paraît que tout se fait
à la main. Le gouvernement brésilien estime à quatorze tonnes la production annuelle de métal
jaune dans la Sierra Pelada. Mais l’exploitation réelle est certainement plus élevée car la fièvre
de l’or ayant malheureusement marqué les premiers mois de la ruée a empêché pour l’instant un
contrôle très précis.

Souligner dans le 2e texte ce qui a été ajouté au texte d’origine.

Que peut-on dire de ce nouveau texte par rapport au premier ?

L’ énonciateur du 2e texte est-il favorable ou défavorable à cette ruée vers l’or ?

À quoi le voit-on ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 166


La modalisation Grammaire 9e

Sur le même modèle, modaliser (en probabilité et appréciation) le petit texte ci-dessous en mon-
trant que l’énonciateur adopte un point de vue favorable  :

Les vêtements antibactériens arrivent sur le marché. S’ ils connaissent le succès au Japon
et aux États-Unis, tous les problèmes de nocivité ne sont pas résolus.

C’est la révolution dans les textiles : des vêtements anti-odeurs envahissent les rayons ou les
catalogues de vente. Les Japonais en sont fous, et les Américains aussi. Mais ces produits seront
sérieusement contrôlés en France, et les fabricants pourront, s’ils le souhaitent, soumettre leurs
étoffes à des tests rigoureux et normalisés au niveau national. Ces tests mis au point par les
chimistes et les microbiologistes donneront lieu à une certification officielle.

(d’après Science et Avenir, mars 1999)

Texte modalisé :

Activités en grammaire et orthographe 9e 167


La modalisation Grammaire 9e

III. Identification des procédés de modalisation

Il existe divers procédés pour modaliser une assertion.

À. Procédés de modalisation en appréciation :

Ils sont peu nombreux et faciles à repérer :

– il s’agit d’adverbes hors-P (voir ce paragraphe plus loin)  :


Il pleuvra malheureusement demain.

– ou de tournures exclamatives : Dommage !


Que je suis contente ! il pleuvra demain.

B. Procédés de modalisation en probabilité  :

Ils sont plus nombreux et plus délicats à repérer et utiliser.

Les phrases ci-dessous sont toutes modalisées en probabilité.

Souligner et identifier les marques de modalisation.

1. Ces serpents venimeux expédiés en fraude seraient destinés à des laboratoires.

2. Les caisses d’échantillons sont probablement arrivées à présent.

3. Les visiteurs peuvent ne pas s’intéresser à une telle exposition.

4. Ils doivent avoir perdu tous leurs fossiles  : ils ne sont pas dans les caisses !

5. De nombreux échantillons sont brisés : ils auront été mal emballés.

6. Il semble que les caisses aient été retenues par les douanes.

Activités en grammaire et orthographe 9e 168


La modalisation Grammaire 9e

Faire la liste des procédés relevés :

Activités en grammaire et orthographe 9e 169


La modalisation Grammaire 9e

Récrire les assertions ci-dessous en les modalisant :

– utiliser les deux types de modalisation ;


Exercices à faire sur
– utiliser toutes les marques de modalisation ;
une feuille à part
– indiquer le type et la marque choisis entre parenthèses.

1. Il n’y a plus de fruits dans le frigo.

2. Les nouvelles technologies apporteront un nouveau style de vie.

3. L’oiseau s’est blessé : il a voulu passer à travers le grillage.

4. La qualité de leurs produits n’est plus aussi satisfaisante.

5. Le ciel s’est chargé : la neige va tomber.

6. Il y a de la lumière chez elle : elle est rentrée.

7. À cette heure tardive, les spectacles sont terminés.

8. Je n’ai pas reçu ta lettre : on m’a dit que le facteur l’a égarée.

Activités en grammaire et orthographe 9e 170


La modalisation Grammaire 9e

Modaliser un texte.

Récrire le texte ci-dessous en modalisant les énoncés soulignés à l’aide des marques imposées.

Nos ancêtres du Secondaire ont joué de malchance. Au départ, ils étaient à peine plus petits que
les tout premiers dinosaures, mais ils ont raté le bon wagon. Ils avaient tout pour réussir dans
la vie, mais ils sont partis avec un léger retard sur les dinosaures. Oh ! pas grand chose... vingt
ou trente millions d’années de handicap, un rien à l’échelle géologique ! Résultat des courses, à
l’arrivée, nous piétinons 165 millions d’années avant la consécration !
Cette légère avance, les dinosaures en ont tiré parti : ils en ont profité pour grossir, se diversifier
et pour occuper toutes les niches écologiques, sur terre et dans les marécages.
On a déjà identifié six cents espèces qu’on a rangées en vingt-sept familles.

énoncé 1 : appréciation énoncé 2 : probabilité : adverbe hors-P


+ futur antérieur modal
énoncé 3 : devoir modal énoncé 4 : pouvoir modal

énoncé 5 : conditionnel modal énoncé 6 : tournure impersonnelle + conditionnel modal

Activités en grammaire et orthographe 9e 171


La modalisation Grammaire 9e

IV. Quelques pièges et difficultés

1) Adverbe modalisateur ou modificateur du verbe ?

ex : Il pleuvra abondamment.

« Abondamment » est une nuance apportée au verbe « pleuvoir » , une information sur le type de
pluie ; de plus cet adverbe ne peut pas être déplacé, il est lié au verbe dont il précise le sens ;
on est donc en présence d’un adverbe modificateur dans la phrase P.

On a vu dans les pages précédentes que l’adverbe modalisateur, lui, se surajoute à l’énoncé,
qu’il ne fait pas partie de l’information donnée, mais qu’il est une marque de l’énonciateur : on
dit qu’il est hors-P.

Différencier les adverbes modalisateurs hors-P des adverbes modificateurs du verbe dans P.

Compléter les phrases suivantes en ajoutant des modificateurs du verbe.

1. La barque abandonnée s’en allait _____________________________________ vers l’horizon.

2. J’ai pourtant suivi vos indications _____________________________________  ; je ne comprends donc pas


pourquoi l’expérience a _____________________________________ marché.

3. Il ouvrit _____________________________________ la boîte de fer blanc et en sortit ____________________________


un asticot qu’il accrocha _____________________________________ à l’hameçon.

Activités en grammaire et orthographe 9e 172


La modalisation Grammaire 9e

Lire le texte ci-dessous et classer dans deux colonnes les modalisateurs et les modificateurs de
verbe.

Récrire ce texte en introduisant les éléments demandés aux endroits demandés.

FAUT-IL INTERDIRE LE TOURISME ?


Nous sommes tous devenus (1) des touristes, l’espace de quelques jours ou (2) de quelques
semaines par an. Nous avons (3) pu constater, dans bien des endroits, que « les autres » (pas
« nous », bien sûr...) se comportent mal, salissent des lieux magnifiques ou dégradent (4) la na-
ture. Eh bien sachez que les professionnels du tourisme en sont non seulement conscients mais
qu’ils planchent (5) sur la mise au point de codes de conduite : respect de la nature, mais aussi
des différences culturelles, des personnes, etc.
Chaque année, 700 millions de personnes s’élancent sur la route des vacances pour bronzer ou
pour explorer des contrées inconnues. Selon l’Office mondial du tourisme, ce nombre pourrait at-
teindre 2000 milliards de dollars en 2020 et faire du même coup du tourisme la première industrie
du XXIe siècle. Le bilan est (6) époustouflant. (7) Écologiquement ou culturellement parlant, les
conséquences ne sont pas toujours aussi réjouissantes. Faut-il placer un policier derrière chaque
touriste ?

modalisateur de probabilité modalisateur d’appréciation modificateur du verbe


2, 6 3, 7 1, 4, 5

Activités en grammaire et orthographe 9e 173


La modalisation Grammaire 9e

Activités en grammaire et orthographe 9e 174


La modalisation Grammaire 9e

2) Modalisation ou autre marque ?

Le futur antérieur, le conditionnel, devoir et pouvoir n’apportent pas automatiquement une


modalisation en probabilité.

A. Futur antérieur modalisateur ou marque temporelle ?

Le futur antérieur ne modalise pas toujours un énoncé : dans une phrase au futur, ce temps
marque simplement l’antériorité d’un fait par rapport à un autre :

ex : Tu sortiras quand tu auras fini tes devoirs => « finir les devoirs » doit s’accomplir avant
« sortir ».

Dans de tels cas, le futur antérieur n’est pas modal : il n’exprime pas le doute de l’énonciateur
sur son assertion.

Observer et comparer :

Futur antérieur temporel Futur antérieur modal

Il m’en aura voulu pendant très longtemps. Il aura voulu veiller trop tard, ça explique son
état.
Le bébé se sera calmé dans un moment. Le bébé aura essayé de se lever : c’est ainsi
qu’il est tombé.
Les fleurs auront bien poussé d’ici l’été. Les fleurs ont disparu : elles auront été
arrachées par un voisin jaloux.

Activités en grammaire et orthographe 9e 175


La modalisation Grammaire 9e

Marquer d’un M les énoncés où le futur antérieur est utilisé comme procédé de modalisation.

1. Il aura fait beau pendant toutes les vacances.

2. Les enfants seront déjà endormis quand le Père Noël arrivera.

3. On n’entend aucun bruit au dehors : il aura neigé sans doute.

4. On peut dire que chaque année, on aura eu de violents orages.

5. Il aura voulu faire le malin, et maintenant il est coincé !

Produire cinq énoncés montrant la différence d’emploi du futur antérieur


(modal / non modal).

B. Conditionnel modalisateur ou marque de la condition ?

Le conditionnel (comme le futur antérieur) ne modalise pas forcément un énoncé.

Comparer  : a) Si j ‘avais de l’argent, je te paierais le cinéma.

b) Les marins décidèrent qu’on partirait à l’aube.

c) Le bruit court que le gouvernement paierait tous les dégâts de l’orage.

– en a) le conditionnel indique que la réalisation d’une chose est liée à une autre.

– en b) le conditionnel est l’expression du futur dans un texte au passé.

– en c) le conditionnel est modal : il exprime le doute quant à l’action du gouvernement.

Activités en grammaire et orthographe 9e 176


La modalisation Grammaire 9e

Marquer d’un M les énoncés où le conditionnel est utilisé comme procédé de modalisation.

1. Si l’on trouvait un combustible non polluant on pourrait se passer du pétrole.

2. Sa voiture aurait glissé sur le verglas, c’est pour cela qu’il s’est retrouvé dans le fossé.

3. On aurait plus de moyens, on construirait un bâtiment plus grand.

4. Le voyageur disait qu’il se rendrait à pied à son rendez-vous.

5. Mon père ferait semblant de ne pas entendre que ça ne m’étonnerait pas  !

Produire cinq énoncés montrant la différence d'emploi du conditionnel (modal / non modal).

C) Devoir et pouvoir  : modalisateurs ou verbes informatifs ?

– devoir Les voyageurs doivent être vaccinés contre la fièvre jaune.


ici « devoir » a le sens de « avoir l’obligation de », il ne modalise pas en
probabilité.
Les explorateurs ont disparu : ils doivent avoir été emportés par les rapides.
ici « devoir » est modal : il marque la probabilité, on peut le remplacer par
probablement  :
➠ ils ont probablement été emportés.

– pouvoir Votre ami pourra marcher dans quinze jours.

ici « pouvoir » marque la capacité à faire : il ne modalise pas en probabilité

Ce modèle peut avoir quatre à cinq ans.



ici « pouvoir » est modal : il marque la probabilité  : l’énonciateur n’est pas certain
de la date ➠ probablement / c’est possible / environ.

Activités en grammaire et orthographe 9e 177


La modalisation Grammaire 9e

Marquer d’un M les énoncés où pouvoir et devoir sont utilisés comme procédé de modalisation.

1. Je dois une grosse somme à mon voisin.

2. Il doit avoir perdu le nord  !

3. Nous devons absolument nous rendre à cette réunion.

4. C’est bien un chat sauvage : vous avez dû confondre avec un lynx.

5. Le blessé pouvait maintenant faire quelques pas.

6. Les Intouchables ne peuvent pas se marier en dehors de leur caste.

7. Les coureurs ne sont pas arrivés : ils peuvent avoir fait demi-tour à cause du mauvais
temps...

8. Ou ils peuvent s’être trompés de route.

Produire cinq énoncés montrant la différence d'emploi de devoir et de pouvoir


(modal / non modal).

Activités en grammaire et orthographe 9e 178


La modalisation Grammaire 9e

V. Exercices de synthèse des notions et savoir-faire étudiés dans ce chapitre

1. Repérer la modalisation dans un texte : souligner chaque modalisateur et indiquer en marge


le type et de le procédé (voir exemple).

Faut-il légaliser le « gattage » ?

La question est posée dans la dernière livraison des Annales de


l’École Supérieure de Commerce. Question qui pourrait, assuré- probab. pouvoir + cond.
ment, intéresser tous les écoliers et les collégiens genevois. Pour-
quoi, demandent les jeunes impertinents, ne pas réglementer cette
école buissonnière que chacun pratique plus ou moins dans une
année scolaire, et qu’à Genève on nomme les « gattes » ?

Le débat est lancé sur cette grave question par l’ESC de Châtelai-
ne. Le carnet de classe dans lequel le professeur note le nom des
élèves absents aura-t-il fini ses jours ? Faut-il continuer à exiger
des excuses en bonne et due forme qui devraient expliquer le motif
de l’absence plutôt que de stimuler l’imagination des « pondeurs de
prétextes » divers qui enterrent leur grand-mère plusieurs fois dans
l’année ?

Le gattage remonte, certes, à la plus haute antiquité, comme


pourraient le découvrir ceux qui, malheureusement, fuient les
cours d’histoire. Mais sautons jusqu’à la rentrée 1987 : les maîtres
auraient décidé d’introduire une « tolérance de 10 % » d’absences
non justifiées pour les gatteurs en classe terminale. Ce système,
étonnant en soi, dériva vite : la « tolérance » doit avoir été prise pour
un « droit », et certains élèves se seront crus « obligés » d’utiliser
ces fameux 10%.

Aujourd’hui, il paraîtrait que certains élèves lancent l’idée d’un


contrat à passer avec les enseignants, contrat stipulant noir sur
blanc qu’ils ne sont pas obligés de venir au cours, mais qu’en
contrepartie ils ont à passer les épreuves. Avantages de ce projet ?
les professeurs ne travailleraient alors qu’avec des élèves réelle-
ment motivés, et ne perdraient plus de temps avec des problèmes
de discipline  !

Activités en grammaire et orthographe 9e 179


La modalisation Grammaire 9e

2. Modaliser un texte  : en se référant à l’exercice précédent, modaliser le texte ci-après en


utilisant les deux types de modalisation et tous les procédés étudiés. Indiquer en marge le
type de modalisation et le procédé utilisé.

À faire sur une feuille séparée.

Méthode :

1) faire la liste de tous les procédés de modalisation pour les deux types ;
2) repérer sur le texte même les endroits où il est possible de modaliser et les marquer d’une
croix ;
3) essayer en marge un des procédés ;
4) recopier en vérifiant toutes les marques (et les indiquer en marge).

GREFFES D’ORGANES : LA PISTE DES CELLULES

Pour pallier le manque d’organes, une nouvelle solution : la greffe de cellules. Les
premières tentatives sur le foie sont prometteuses.

Il est difficile de trouver un foie compatible à greffer. Des foies artificiels ont été mis au point, mais
ils sont encore à l’état de prototype, et ils ne constituent qu’une solution d’attente.
Des médecins ont donc imaginé de gref­fer des cellules hépatiques plutôt que des organes en-
tiers. C’est ce qu’a fait l’équipe d’Ira Fox au centre médical de l’université du Nebraska, à Omaha
(États-Unis), sur une fillette de 10 ans. Elle était atteinte d’une déficience génétique rare (accu-
mulation dans l’organisme d’une substance toxique). Les médecins ont injecté dans le foie, par
la veine porte, plus de 7 milliards de cellules hépatiques (environ 5 % du volume du foie). Onze
mois après l’intervention, la greffe tenait toujours.
D’autres essais avaient eu lieu l’an dernier aux États-Unis sur cinq patients souffrant d’hépatite
fulminante. Cette fois, les cellules hépatiques étaient implantées dans la rate. Ces interventions
ont permis d’attendre la greffe d’un organe complet à partir d’un seul foie. Ce­pendant, la longévité
des cellules transplantées est encore inconnue, ainsi que la quantité de cellules nécessaires au
rétablissement de la fonction hépatique.
Ph.C, Science et Vie, n°971, août 1998

Activités en grammaire et orthographe 9e 180


La modalisation Grammaire 9e

3) Produire un texte modalisé : l’expression du doute et de l’hypothèse.

À faire sur feuilles séparées.

A. À partir d’un texte donné :

B. A. est un poète kurde qui a dû s’exiler pour raisons politiques et qui a mystérieusement
disparu. Comme il a vécu longtemps dans la clandestinité, on ne sait que très peu de choses
sur lui.
Pour retrouver sa trace, une enquête est ouverte.
Un journaliste-reporter commence par refaire l’itinéraire de cet homme secret dans l’espoir d’y
trouver des indices. Voici les notes qu’il a recueillies :

– B.A. né dans le village d’Otluck, au centre de l’Anatolie (Kurdistan) ;


– durant enfance : participe à des spectacles amateurs ;
– formé à la tradition du chant anatolien ;
– idées et style reliés à la tradition des conteurs anatoliens ;
– à quatorze ans, arrêté pour avoir chanté des poèmes révolutionnaires ;
– prises de positions très politiques ➠ plus tard en prison;
– contraint de renoncer à chanter ;
– s’expatrie ;
– s’établit à Genève ;
– reprend quelque temps sa carrière de musicien ;
– poursuivi par les services d’espionnage de son pays ;
– disparaît ; on perd sa trace.

Se mettre à la place du reporter et rédiger un article à partir des informations ci-dessus :


– Les utiliser toutes (ordre indifférent, mais le plus simple est l’ordre donné ici) ;
– faire comprendre au lecteur que toutes ces informations sont à prendre avec prudence car
elles ne sont pas assurées ; pour cela, modaliser le texte en utilisant tous les procédés de
modalisation vus dans le cours, et les indiquer en marge.

B. À partir d’un texte à créer :

À partir de l’image ci-après, écrire un texte faisant des hypothèses sur les rêveries, les souve-
nirs, les pensées du personnage et sur ce qui a pu lui arriver.
– Introduire au moins une fois chacun des procédés de modalisation rencontrés dans le
cours.

Activités en grammaire et orthographe 9e 181


LES CONNECTEURS
Les connecteurs Grammaire 9e

Rappel :

Un certains nombre de repères de différentes natures sont nécessaires pour faciliter la lecture
d’un texte.

Les marqueurs :

– la coupe en paragraphes : elle délimite les sous-thèmes d’un thème principal ;

– les marqueurs spatio-temporels : ils délimitent le champ de validité d’une assertion :


ex : Au XXe siècle, … ; Dans les grandes villes, …

– les marqueurs d’ordre : ils indiquent l’ordre de présentation des faits choisi par le locuteur
et leur nombre :
ex : D’abord, … Puis … Enfin …
Premièrement …, deuxièmement, …, pour conclure …

Les connecteurs logico-argumentatifs :

Ils relient les énoncés (groupes dans la phrase, phrases, paragraphes…) et indiquent la
nature du rapport de ces énoncés entre eux :

ex : lien cause-conséquence ; hypothèse ; constats ; thèse défendue ; justification (par


l’exemple, par la démonstration, etc.) ; ajout d’arguments ; conclusion …

Quelques connecteurs :

– qui ancrent un constat  : le fait est que...., on peut constater que..., en effet...
pour un constat inattendu : or...

– qui ajoutent des arguments défendant la même thèse (allant vers la même conclusion) :
d’une part … d’autre part …, de plus …, en outre …, par ailleurs …

– qui expriment l’orientation opposée des arguments :


mais …, cependant …, pourtant …

– qui ancrent une preuve : en effet … (constat utilisé comme preuve ), par exemple (si la
preuve est un exemple)

– qui introduisent une concession : certes ; il est vrai que …

– qui annoncent une conclusion : donc …, par conséquent …, ainsi …, aussi …

Activités en grammaire et orthographe 9e 185


Les connecteurs Grammaire 9e

1. À partir de chaque groupe de trois phrases, construire une seule phrase complète en utilisant
les deux connecteurs proposés (dans l’ordre ou non) et en effectuant les transformations
nécessaires. Observer l’exemple À.

A. car, donc B. puisque, car

Ce voisin sait vraiment inventer des histoires. Lisa ne sort jamais sans son réveil « Mickey ».
Mes amis jubilent quand il vient à leur soirée. Le réveil de Lisa est sur le rebord de sa fenêtre.

Mes amis adorent les gens qui savent raconter. Lisa est chez elle.

C. mais, donc D. car, bien que

Olivia voulait préparer au plus vite ses cours. L’épreuve de Fabien sera réussie.
Le bébé d’Olivia pleurait très fort. Fabien déteste étudier.
Olivia renonça à son travail. Fabien a des savoirs cachés.

E. mais, puisque

Gabou est un esprit malin.


Gabou produit des explications originales.
Personne ne croit Gabou.

A. Mes amis adorent les gens qui savent raconter, donc ils jubilent quand mon voisin
vient à leur soirée car ce type sait vraiment inventer des histoires.

B.

C.

D.

E.

Activités en grammaire et orthographe 9e 186


Les connecteurs Grammaire 9e

2. Calculer la phrase qui manque :

1. J’adore les effets spéciaux, _______________________________________________ ,


aussi irai-je voir son dernier film.

2. Un hexagone a six côtés, cette figure en a 5, __________________________________ !

3. ______________________________________________________, or cet homme vit


dans sa voiture, c’est donc bien un SDF.

4. Certes on peut émettre beaucoup de critiques sur la médecine moderne, cependant la


moyenne d’âge de nos sociétés s’est nettement élevée ce dernier siècle, ____________
______________________________________________________________________.

3. Replacer en face de chaque argument, selon un déroulement logique correct, les termes
d’introduction et de liaison donnés ci-dessous en désordre.

En effet – Alors que – Il est vrai que – En outre – Aucun d’entre vous n’ignore que – Néanmoins –
Il ne s’agit donc pas de – J’ai bien conscience que – Mais bien plutôt de – Certes

Situation : Le Chef du Département de Justice et Police répond, lors d‘une séance du Grand
Conseil, à l’interpellation d’un député au sujet d’un projet de loi demandant de relever à 16 ans
l’âge permettant d’utiliser un vélomoteur.

____________________________ j’envisage de vous soumettre un projet interdisant l’usage


des vélomoteurs aux jeunes âgés de moins de 16 ans.

______________________________ les statistiques récemment publiées indiquent une


nette recrudescence des accidents de cyclomotoristes, frappant la catégorie la plus jeune des
usagers.

______________________________ nos services ont enregistré au cours de l’année scolaire


75-76 une augmentation de ces drames de 7% par rapport à l’année précédente.

______________________________des contrôles réguliers à l’entrée de divers Cycles


d’Orientation ont révélé un nombre alarmant de vélomoteurs défectueux ou « maquillés »,
les mêmes contrôles effectués dans plusieurs écoles supérieures et dans la population non
scolaire se sont avérés tout à fait satisfaisants.

_______________________________ les jeunes usagers de ces véhicules ne sont pas


seuls en cause, I’intense trafic automobile leur créant des conditions de circulation toujours
plus périlleuses.

_______________________________ on ne peut laisser cette situation s’aggraver sans rien


faire.

_________________________________ tomber dans une surenchère répressive, mais de


tenter d’enrayer une évolution préjudiciable à notre jeunesse et coûteuse à l’ensemble des
contribuables.

Activités en grammaire et orthographe 9e 187


Les connecteurs Grammaire 9e

4) Lire le texte ci-après et observer le premier paragraphe qui montre les liens entre les arguments
et servira d’exemple pour l’exercice sur le reste du texte.
Travail sur paragraphes 2 et 3  : faire une analyse identique à celle du 1er paragraphe, à
savoir :
– souligner les connecteurs de chaque phrase ;
– écrire en marge le type de lien entre les arguments (constat / thèse, addition,
opposition, concession, cause, exemple / preuve, etc.).

1er paragraphe
1er constat 1. La publicité fait souvent l’objet de critiques :

preuve pour le 1er constat 2. en effet, on lui reproche de masquer les vraies différences
entre les produits;

2e preuve 3. elle est accusée, en outre, de pousser le consommateur à des


achats inutiles.

3e preuve 4. Par ailleurs, le volume pris par la publicité dans les médias
diminue la place réservée à l’information.

conclusion 5. On s’accorde ainsi pour la clouer au pilori (= la condamner).

2e paragraphe
5. Pourtant, la publicité n’est-elle pas prise à partie (= critiquée) à
la légère ?

6. Certes, elle est pleine de défauts,

7. mais ne présente-t-elle pas quelques avantages ?

8. Elle nous offre en effet des critères de choix diversifiés.

9. De plus, elle présente souvent des qualités esthétiques en elle-


même, ce qui n’est pas négligeable.

10. Enfin, les autres types de messages que nous recevons


pourraient bien mériter les mêmes critiques si l’on y regardait
de plus près.

3e paragraphe
11. Ainsi, une fois de plus, chacun doit mener sa propre réflexion
et choisir son camp.

12. Évitons donc de suivre aveuglément des critiques toutes faites


sans avoir réfléchi par nous-mêmes.

Quel lien d’idée (logique) y a-t-il entre le premier et le deuxième paragraphe ?

Quel lien logique y a-t-il entre les paragraphes (1+2) et le dernier ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 188


Les connecteurs Grammaire 9e

5) Situation : Un maître veut imposer à ses élèves la visite d’un musée. Les élèves
protestent. Le maître leur répond :

Néarmoins, j’ai pris la décision de vous faire visiter ce musée. Par conséquent, il n’est jamais
fastidieux de rencontrer le passé. D’autre part, cela permet de briser les habitudes. D’une
part, je trouve intéressant de savoir ce que fut la vie quotidienne dans une civilisation des plus
brillantes. Toutefois, la connaissance de la vie d’autres gens, le regard critique que l’on peut
porter permettent une réflexion profitable sur notre propre vie, une prise de conscience de ses
éventuelles absurdités. Il est exact que l’objet de cette visite vous paraît inintéressant. « La vie
des Grecs, c’est dépassé » affirmez-vous. En effet, ne faut-il pas proflter d’un enrichissement quel
qu’il soit ? De toute façon, votre protestation me semble déplacée.

On a écrit ci-dessus un texte où les arguments se suivent correctement. Et pourtant l’ensemble


demeure inintelligible.

Pourquoi ? _______________________________________________

Relever les mots à l’origine de l’inintelligibilité du texte :

Voici le même texte présenté dans l’ordre, mais phrase par phrase :
Rapporter à l’avant de chacune le connecteur nécessaire (dans la liste dressée ci-dessus) pour
rendre les enchaînements compréhensibles :

_________________________________ , j’ai pris la décision de vous faire visiter ce musée ;

_________________________________ , il n’est jamais fastidieux de rencontrer le passé.

_________________________________ , cela permet de briser les habitudes.

_________________________________ je trouve intéressant de savoir ce que fut la vie quotidienne


dans une civilisation des plus brillantes.

_________________________________ , la connaissance de la vie d’autres gens, le regard critique que


l’on peut porter permettent une réflexion profitable sur notre propre vie, une prise de conscience
de ses éventuelles absurdités.

_________________________________ , I’objet de cette visite vous paraît inintéressant.

« La vie des Grecs, c’est dépassé! » affirmez-vous.

_________________________________ , ne faut-il pas profiter d’un enrichissement quel qu’il soit ?

_________________________________ , votre protestation me semble déplacée.

Activités en grammaire et orthographe 9e 189


Les connecteurs Grammaire 9e

6) Prendre connaissance du texte ci-dessous :

FESSES SOUS PROTECTION

Le 21 juillet, le prince Andrew épousait Miss Sarah Ferguson. Cette cérémonie eut une réper-
cussion inattendue sur une autre séculaire tradition britiche : les châtiments corporels. Bloqués
par les embouteillages qu’avait provoqués le royal mariage, une douzaine de parlementaires
conservateurs* n’ont pas pu assister à la séance, et Mme Thatcher* dînait ce jour-là avec Nancy
Reagan. En l’absence de ces fermes défenseurs de la loi dans un pays régulièrement troublé par
les hooligans, les députés ont voté par la majorité d’une voix (231 contre 230) l’abolition** des
châtiments corporels dans les établissements d’enseignement public.
Dès le 15 août 1987, date où la loi entrera en vigueur, tout maître infligeant une punition physique
à un élève pourra être poursuivi en justice, pour voies de fait, par les parents. Le jour du vote,
S.T.O.P.P., l’association des enseignants opposés aux châtiments corporels avait communiqué
à l’Evening Standard le cas d’un jeune adolescent de 13 ans fouetté par le directeur de son
école pour résultats scolaires insuffisants. Étrange paradoxe** d’un pays passé champion dans
la dénonciation des cruautés envers les animaux... Le quotidien publiait aussi un gros plan de
ses fesses contusionnées. En revanche, la veille, un juge avait estimé raisonnables les quatre
coups de baguette infligés à un élève de 17 ans pour avoir brutalisé un camarade. Mais l’un des
coups avait touché le bas de la colonne vertébrale et le supplicié était resté incapable de marcher
pendant une heure. Sortant du tribunal, le directeur a affirmé qu’il continuerait à punir du fouet
les indisciplinés dans les cas « extrêmes ». « C’est affreux de devoir renvoyer temporairement un
élève, tandis qu’avec une bonne correction, l’affaire est tout de suite terminée et vite oubliée. »
Selon les statistiques, 250 000 châtiments ont été recensés en 1981 dans les registres des éco-
les publiques. En général, la punition est accompagnée d’un rituel. Toute l’école est au courant,
parfois même l’exécution a lieu devant les élèves, lors du rassemblement matinal. Sans compter
l’anxiété de l’attente. Certes, 34 des 125 Local Education Authorities, divisions administratives
autonomes, ont aboli les punitions physiques. Mais 84 des autres administrent des raclées aux
enfants de moins de 12 ans, 77 aux enfants handicapés. Et dans 60 d’entre elles, un enseignant
masculin est habilité à fouetter une élève de moins de 16 ans si aucune enseignante n’est dis-
ponible.
La brochure d’un fabricant montre un grand souci du détail, d’une réelle perversité sadique.
Description d’une baguette destinée aux grandes classes : « Approximativement 71 cm de long,
poignée arrondie, très robuste, douleur cuisante garantie... » Selon un chercheur, un coup de
baguette infligé sur la paume de la main par un jeune maître correspond à un choc équivalant à
72,5 kg par pouce carré.
Mais le gouvernement Thatcher a été contraint juridiquement de modifier la législation britanni-
que pour la rendre conforme à l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, en 1982,
affirmant qu’un État doit respecter les convictions philosophiques et religieuses des parents en
matière d’éducation. En clair, elle reconnaît aux parents le droit de s’opposer par principe à toute
correction scolaire infligée à leur enfant. Mais les juges de Strasbourg ont toutefois laissé se
perpétuer le « vice anglais » dans les écoles privées. Deux catégories d’élèves coexisteront : les
« non battables », c’est-à-dire les boursiers de l’État (22 000 élèves sur 550 000), et les « batta-
bles », c’est-à-dire ceux dont les parents paient les frais de scolarité. Triste privilège du riche!
Trente plaintes ayant été déposées à la Cour européenne, Julie Macfarlane a bon espoir que,
d’ici à quelques mois, les châtiments corporels soient assimilés à des traitements dégradants et,
comme tels, totalement interdits dans toutes les écoles de Grande-Bretagne.

* les conservateurs et Mme Thatcher étaient pour le maintien de la tradition des châtiments
corporels
** abolition : suppression
** paradoxe : contradiction

Activités en grammaire et orthographe 9e 190


Les connecteurs Grammaire 9e

Compléter le résumé ci-dessous en plaçant les connecteurs qui conviennent parmi ceux qui sont
proposés :

ainsi – mais – de plus – donc – cependant – d’une part … d’autre part – par ailleurs – c’est
parce que – alors que – en effet – en outre – on sait que – et même – or – enfin

« Grande-Bretagne : Fesses sous protection »

_________________________ la Grande-Bretagne surpasse les autres pays en ce qui concerne la


protection des animaux, elle a attendu le mois de juillet 1986 pour protéger les enfants.
_________________________ les parlementaires conservateurs se sont trouvés bloqués dans les
embouteillages provoqués par le mariage du prince Andrew, l’abolition des châtiments corporels
a pu être votée.
_________________________ Mme Thatcher dînait ce jour-là avec Nancy Reagan.
En l’absence des conservateurs, les députés ont _________________________ voté l’abolition des
châtiments corporels par la majorité d’une voix.
_________________________ dès le 15 août 1987, tout maître infligeant une punition physique à un
élève pourra être poursuivi en justice.
Pendant que le vote avait lieu, l’association des enseignants communiquait à la presse le cas
d’un adolescent fouetté pour résultats insuffisants; le quotidien publiait ________________________
une photo des fesses contusionnées.
Un directeur a grièvement blessé un élève, _________________________ en sortant du tribunal il a
affirmé qu’il continuerait à punir du fouet les indisciplinés dans les cas extrêmes.
_________________________ 84 établissements scolaires administrent des raclées à des enfants de

12 ans, _________________________ 77 d’entre eux battent des enfants handicapés. _____________


un coup de baguette est évalué à un choc de 11,25 kg par 6,45 cm2 !
En général, la punition est accompagnée d’un certain rituel : _________________________ toute
l’école est au courant, parfois même l’exécution à lieu devant les élèves.
_________________________ après l’arrêt de la Cour européenne de Strasbourg, deux catégories
d’élèves coexisteront : les « battables » des écoles privées, les « non battables » des écoles
publiques. Triste privilège du riche! _________________________ trente plaintes ont été déposées à
la Cour européenne, Julie Macfarlane a bon espoir que les châtiments corporels seront totalement
interdits dans les écoles britanniques.

Activités en grammaire et orthographe 9e 191


Les connecteurs Grammaire 9e

7) Trouver le bon connecteur après avoir analysé le statut et le lien entre chaque paragraphe.

LE CHANGEMENT REND MÉCHANT

1. _______________________________________________ il y aura de plus en plus de virus. C’est une


des grandes leçons du SIDA. Les grandes maladies infectieuses ne sont pas un vestige du
passé. Alors qu’on se croyait définitivement débarrassé des épidémies grâce aux vaccins et aux
antibiotiques, le sida nous a obligés à prendre conscience qu’elles étaient aussi naturelles que
les tremblements de terre ou les cyclones. Aujourd’hui c’est une évidence : les virus sont dans la
nature, et nous y sommes exposés; ils se diffusent à partir de petits groupes vers des populations
plus étendues.

2. _______________________________________________ Il y a trois ans, lors d’une conférence, les bio-


logistes ont comparé quelques-unes des vingt ou trente « nouvelles » maladies virales de ces
quarante dernière années; il leur a alors sauté aux yeux qu’elles sont toutes précédées par un
changement dans l’environnement local, en particulier dans les régions tropicales.

3. _______________________________________________ en cherchant bien, on trouve toujours les mê-


mes événements à l’origine d’une nouvelle maladie : un défrichement qui met en contact hommes
et rongeurs, un barrage qui multiplie les eaux stagnantes et donc les moustiques...

4. _______________________________________________ une fièvre hémorragique causée par le virus


Junin est apparue en Argentine dans les années 50 quand la pampa a fait place à des champs de
maïs : une petite souris qui vivait là depuis toujours s’est alors multipliée de manière fantastique et
avec elle le virus dont elle était porteuse. Même scénario en Asie de l’Est : l’extension des rizières
a largement profité à la souris locale et à son virus Haantan qui a infecté les troupes de l’ONU
pendant la guerre de Corée.

5. _______________________________________________ c’est l’exemple de la grippe que je trouve en-


core le plus étonnant : c’est une forme d’élevage pratiquée en Chine du sud, associant canards
et porcs qui lui permet de se renouveler. Les canards servent de réservoir au virus et les porcs
servent de « mélangeurs » où se fabriquent par combinaison entre elles de nouvelles souches,
ce qui explique l’apparition tous les vingt ans environ de virus complètement « nouveaux » qui
déclenchent des épidémies de grippe très graves.

6. _______________________________________________ les virus se répandent aussi grâce à la mi-


gration de populations dans les régions tropicales. Des petits groupes d’hommes quittent la forêt
vierge où ils ont vécu isolés pendant des années et s’installent à la périphérie des grandes villes
où rien n’est prévu pour les accueillir. Entre la densité de la population et l’absence quasi totale
d’hygiène, toutes les conditions sont réunies pour que des virus, jusque là enfermés dans la forêt,
se répandent rapidement.

7. _______________________________________________ le nombre des voyages et leur rapidité ont


également facilité la circulation virale de manière fantastique. En moins de vingt-quatre heures,
un virus originaire d’Afrique peut se trouver à l’autre bout du monde. Pour tenter de contrôler cette
expansion, ce que nous ne savons pas faire actuellement, il faut absolument que nous appre-
nions à dessiner les cartes de la circulation virale et à reconnaître les signaux du danger.

8. _______________________________________________ on peut déjà en repérer un aux États-Unis :

Activités en grammaire et orthographe 9e 192


Les connecteurs Grammaire 9e

le moustique-tigre, très efficace dans la transmission de la dengue et de la fièvre jaune est arrivé
à Houston (Texas) en 1985, dans des pneus rechapés venus d’Asie. Il s’est installé depuis dans
dix-sept États américains. Autre découverte inquiétante, le virus de Séoul identifié il y a dix ans en
Corée a été trouvé aux États-Unis  : 12% des rats de Philadelphie et 64% des rats de Baltimore
ont été infectés mais aussi 1,3% des habitants de Baltimore.

9. _______________________________________________ ce n’est pas parce que les virus sont partout


qu’il faut les considérer comme un fléau de Dieu. Je suis convaincu qu’il est possible de lutter
efficacement contre eux : pour chaque projet d’irrigation ou d’agriculture, il faut faire une étude
d’impact sur l’environnement ou installer dans les régions tropicales des « hôpitaux sentinelles »
à la limite de la forêt car il y a de fortes chances pour que les grandes épidémies démarrent pré-
cisément dans ces endroits-là.

10. _______________________________________________ malgré toutes ces précautions, il est évident


qu’on ne pourra jamais prévenir l’émergence de toutes les maladies. Qu’aurait-on fait si on avait
repéré le VIH (virus du sida) il y a vingt ans ? Et si l’on trouve « le sida de demain » ? Comment
évaluer la gravité d’une nouvelle maladie ? Comment réagir ? Quand ?

Activités en grammaire et orthographe 9e 193


Les connecteurs Grammaire 9e

8) Lire le texte suivant.

Contre le droit de vote à dix-huit ans

Rien ne permet d’affirmer qu’à âge égal, les jeunes gens d’aujourd’hui sont plus mûrs que ceux
d’hier. Pour ma part, j’affirmerais même sans hésiter le contraire : ils sont moins mûrs.
Biologiquement, il est admis que, dans les diverses espèces animales, la durée de l’enfance est
à peu près proportionnelle à celle de la vie. Plus la vie est longue, plus l’enfance l’est. Depuis
les cavernes, la vie de l’homme s’est singulièrement allongée : son enfance donc, en principe,
également. Cette évolution est sensible même aux temps historiques. À vingt et un ans, le grand
Condé pouvait commander - commander effectivement - toute l’armée française. Et combien de
rois furent reconnus majeurs et régnèrent, effectivement, à quatorze, et treize ans même, par-
fois ?
Mais pourquoi chercher si loin ce qui éclate sous nos yeux ? Notre époque a prolongé la scolarité
et, par là même, elle a prolongé l’esprit d’enfance, fût-ce dans des corps adultes. L’enfance tient
autant à l’apprentissage que l’apprentissage à l’enfance : un jeune ouvrier ou paysan du début de
ce siècle qui, à quinze ans, pourvoyait déjà depuis plusieurs années à sa vie matérielle et à celle
parfois de toute une famille était très évidemment plus mûri qu’un étudiant actuel de vingt ans et
plus, qui vit en l’air, qui n’est pas entré dans la vie. C’est pour une bonne part cette contradiction
entre des corps d’adultes et des esprits demeurés infantiles qui explique le présent malaise de la
jeunesse et, par derrière, celui de toute la société.
Je me sens donc en droit de dénoncer la loi sur la majorité comme antinaturelle : elle est à contre-
courant de l’évolution de la nature humaine. [...]
La loi se pose en libératrice de la jeunesse; mais c’est en réalité pour les vieux qu’elle est faite,
c’est eux qu’elle libère, c’est eux qu’elle soulage d’une responsabilité qu’ils ne peuvent plus, ne
savent plus ou ne veulent plus assumer : celle de leurs grands enfants; auparavant ils pouvaient
en éprouver quelques remords, une vague mauvaise conscience, maintenant, grâce à elle, ils ont
droit à une conscience tranquille : ce que deviennent leurs enfants sans leur appui, ils peuvent
s’en laver les mains.
Abandonner l’être humain à dix-huit ans, sans précautions, du jour au lendemain, quand sa cui-
rasse sociale n’a pas encore commencé à se durcir, c’est commettre un crime. La protection de la
famille peut être aussi mauvaise qu’on le voudra, du moins existe-t-elle. Qu’offre donc la société
qui seulement en approche ?
Je ne prétends pas pour autant qu’il faille maintenir les jeunes gens à l’état d’ilotes* . Qu’on ac-
croisse leur autonomie et leurs droits, cela paraît judicieux. Qu’on les fasse électeurs à dix-huit
ans, j’y consens. Non parce qu’ils sont plus mûrs que jadis, mais tout simplement parce que
l’évolution des mœurs, et donc des lois, tend à alléger la lourdeur de la main paternelle sur eux.
Mais de grâce, qu’on agisse progressivement, en douceur. Par apprentisse! Pas d’un seul coup,
pas dans une explosion.
D’après Roger Ikor, Je porte plainte, Albin Michel (pp. 44-49)

* dans l’Antiquité grecque : esclaves réduits à l’état de stupidité et d’ignorance

Activités en grammaire et orthographe 9e 194


Les connecteurs Grammaire 9e

Le droit de vote à dix-huit ans

1er paragraphe :
Quel est le statut de ce paragraphe ?
Quelle thèse l’auteur va-t-il défendre dans la suite de son article ?

2e et 3e paragraphes :
Quel est le statut de ces deux paragraphes ?
Par quel autre connecteur logique peut-on remplacer « par là même » ?
Pourquoi le locuteur principal a-t-il choisi « très évidemment » (= de toute évidence) alors qu’il
pouvait choisir « par conséquent » ?
Par quoi se termine le troisième paragraphe ?

4e paragraphe :
Quel est le statut de ce paragraphe ?

5e paragraphe :
Par quel connecteur peut-on remplacer les deux points de la ligne 24 ?

6e paragraphe :
Quel est son statut ?
ligne 29 : le « donc » a-t-il une valeur conclusive ?
Trouver des emplois non conclusifs de « donc ».

7e paragraphe :
Le locuteur finit par concéder le droit de vote à dix-huit : est-ce parce qu’il est finalement convaincu
que les jeunes ne sont pas si immatures ? À quoi voulait-il finalement en arriver ?

« Droit de réponse »

Choisir trois arguments ou justifications du locuteur principal et contre-argumenter :


– Les souligner ;
– les rapporter au discours rapporté indirect ;
– en s’adressant directement à l’auteur de cet article, (ex : vous prétendez que; vous vous
permettez d’affirmer que, …) lui opposer la contre-argumentation ;
– utiliser des connecteurs logiques, dont une concession.

Activités en grammaire et orthographe 9e 195


Les connecteurs Grammaire 9e

9) Le texte ci-dessous, bien qu’il soit fortement argumentatif (ou justement parce qu’il l’est),
comporte peu de connecteurs : l’enchaînement thèse / arguments est suffisamment clair pour
que l’auteur n’ait pas jugé nécessaire d’alourdir son texte. Cependant, la trace des articulations
logico-argumentatives est donnée par des signes de ponctuation : les deux points ou une
simple virgule.
Pour remplacer certaines de ces marques de ponctuation, entourer le bon connecteur parmi
les trois à choix qui sont proposés dans le texte.

QUELQUES CONSEILS POUR LA PRESENTATION DE DEVOIRS ET COMPOSITIONS


(extrait d’un document sans référence « circulant » dans les années 90 à l’EIG de Genève)

I. Choix du papier
L’idéal est, bien sûr, le moins cher. Réutilisez des versos de brouillons, de sujets. Surtout ne sau-
tez pas de ligne, essayez si possible de tout faire tenir sur une seule page pour pouvoir rendre
quatre devoirs différents sur une seule copie.
Inutile de choisir des copies perforées (place perdue) : (il est vrai que / puisque / donc) vous les
jetterez une fois utilisées après avoir recopié vos notes personnelles sur le devoir de langue (de
plus ; par conséquent; enfin) Il n’y a rien de pire que les maniaques qui archivent tout.

II. Votre nom


Ne le mettez pas en haut, à gauche et en majuscules, tout le monde le fait : (par conséquent /
ainsi / alors que) c’est banal. Faites preuve d’imagination : (en effet / or / donc) placez-le au milieu
de la seconde page, ou perdu dans le texte, en minuscules. Mieux! ne le mettez pas du tout, au
risque de froisser le correcteur, qui n’a aucun sens de l’humour : il faut lui apprendre !

III. Le titre
C’est de la place perdue : au prix où est le papier, inutile de le gaspiller ! Et l’examinateur est assez
grand pour reconnaître ce que vous avez traité. Si toutefois vous y tenez pour une raison senti-
mentale, ne l’encadrez pas, ne le soulignez pas, (puisque / car / ainsi) c’est une perte de temps
et vous n’en avez pas trop. Commencez votre devoir tout de suite au-dessous, ne laissez aucun
espace, les profs trouvent toujours des choses désagréables à y écrire.
[...]

V. La marge
Dans le même esprit que le titre, ne faites pas de marge, ni à droite ni à gauche; si toutefois vous
avez des copies comportant déjà une marge, profitez-en pour y mettre vos brouillons de calculs,
essayer votre stylo qui bave, y écrire toutes les remarques qui vous viennent à l’esprit sur la stu-
pidité du sujet que vous êtes en train de traiter.
Vous pouvez aussi vous en servir comme d’agenda, y noter vos rendez-vous ou des numéros de
téléphone, vous serez sûrs de les retrouver : (or / en outre / en effet) les correcteurs ne perdent
pas les copies, en général.
Si vous tenez à faire une marge, mettez-la au milieu de la feuille pour prouver que vous savez
être original; surtout, qu’elle n’excède pas le centimètre de largeur, (puisque / car / de plus) ce
n’est pas la peine que le correcteur y épanche son aigreur.

VI. Présentation générale


Traitez les questions dans l’ordre qui vous plaît : (cependant / en effet / certes) tout le monde sait
que les problèmes sont des idioties sans queue ni tête. Inutile de préciser les références d’une
question (ex : I, 2, a), le correcteur doit être capable de tout retrouver tout seul. Pour le tester,
vous pouvez même changer la numérotation des questions, modifier les notations, ou traiter un
autre sujet à votre choix, (ainsi / par conséquent / en outre) vous verrez si, lui, il connaît le pro-
blème aussi bien que vous.

Activités en grammaire et orthographe 9e 196


Les connecteurs Grammaire 9e

VII. La propreté et l’écriture


Si vous écrivez bien, sachez que c’est une tare : (car / de plus / cependant) cela permet de dé-
celer trop aisément vos erreurs. Entraînez-vous à faire les a comme des o, les n comme des u,
rapidement vous parviendrez à faire confondre un r et un v, un i et un l, un z et un 5. Raturez
lorsque vous n’êtes pas sûr d’un résultat et récrivez par-dessus. [...] Si vous hésitez sur un résul-
tat , une tache d’encre bien placée devrait soulever un doute dans son esprit. ATTENTION! une
belle tache perdue au milieu d’une copie propre apparaîtra comme un artifice malhonnête : (cer-
tes / en outre / donc ) rendez vos copies immondes, ainsi votre bonne foi ne pourra être mise en
doute. Vous savez certainement qu’un résultat est juste ou faux, et non propre ou sale. Ne vous
embarrassez pas de détails aussi mesquins : (certes / en effet / or) les mathématiques sont des
sciences pures qui ne souffrent aucune contrainte ménagère!

VIII. La rédaction
Dans les matières scientifiques ne citez aucun théorème : (donc / car / comme) le correcteur les
connaît, vous risqueriez de le vexer. Toutefois, pour éviter une démonstration longue et fasti-
dieuse, vous pouvez en inventer. Dans ce dernier cas, trouvez-leur un père, cela fait plus sérieux
(exemple : le théorème de Cauchy-Abel, de Tchebitchev-Weierstrass ; Évitez Black et Decker, ça
ne passerait pas). De même en français, attribuez vos propres réflexions à d’illustres inconnus
(exemple : « comme dit le célèbre éducateur japonais... », « ainsi que le pensait le divin poète
Russo ... »)
Usez de toutes les locutions : « on a nécessairement » , surtout si rien n’est indispensable, « on
voit que » , si vous ne voyez pas la démonstration à fournir, « évidemment », « il est clair que »
surtout si tout est obscur, « on a donc » au milieu d’une démonstration que vous n’arrivez pas à
terminer.
Pour éviter les fautes d’orthographe, usez et abusez des symboles mathématiques, même dans
vos devoirs littéraires, et n’oubliez pas que, bien souvent, un petit dessin vaut mieux qu’un long
discours : (aussi / pourtant / en effet) remplacez par des croquis tous les mots que vous ne savez
pas écrire.
En conclusion : BANNIR TOUT CE QUI CONDUIT À ÉCLAIRCIR LA COMPRÉHENSION !

1) Situation de communication : qui est, très exactement, le locuteur principal de ce texte ?

______________________________________________

Qui en est le destinataire ? ______________________________________________

2) Quel est le ton du texte ? ______________________________________________

3) Quel message le locuteur veut-il faire passer ?

__________________________________________________________________________________________

4) Quel procédé l’auteur de ce texte a-t-il utilisé pour faire passer son message ? (Comparer
avec la façon « normale » de faire passer le même message.)

__________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________

Activités en grammaire et orthographe 9e 197