Vous êtes sur la page 1sur 2

au

9
Pl Pal
ac ai
e su
de n
iv
rd l’u er
c niv sit
-s e a
al rs ir
le it e
27 é

je
u v
de 2 er
d n
17 éc is
h e sa
du à m g
du 18 br e
lu h e
29 45
nd
VAPEUR

i d /1
CENTRAL

au e 1 a
1 u
ve 3h 10
nd à /12
re 18h
di

P
su re
e r m
à n i la ier
st ll j r
ra us eu eg

Exposition présEntéE par


sb tr n a
o at e c rd
ur io r
g n éa
ti
o
n
Central Vapeur
Premier regard sur la jeune création en
illustration à Strasbourg
vernissage le jeudi 2 décembre de 17h à 18h45
Central Vapeur propose à travers cette exposition d’entrouvrir la boîte de
Pandore. Nul ne sait encore quels maux en sortiront, mais la jeune création
bouscule déjà les idées reçues sur l’illustration dédiée à la jeunesse, la bande
dessinée sympathique, le dessin contemporain à l’usage de l’élite et des bien
nantis, le cartoon destiné à d’éphémères apparitions dans la presse…
Sur un versant de l’exposition, les œuvres originales de 7 artistes ont été
sélectionnées pour constituer un marabout de ficelle sur laquelle on tirera pour
démêler, ou détricoter un modeste panorama de la jeune création en illustration
à Strasbourg. Dessins, gravures, collages, noir et blanc ou couleurs d’Étienne
Chaize, Mathieu Lefèvre, Simon Liberman, Donatien Mary, Joëlle Merizen,
Mayumi Otero et Raphaël Urwiller s’interpellent et se répondent. Sur l’autre
versant, place aux affiches sérigraphiées ou en broderie, de Belles Illustrations,
Anne Hemstege, Icinori, Domitille Leca, Violaine Leroy, Nyctalope, Mathias
Picard… s’affichent au mur. Sur table, livres, revues et fanzines à consulter…
L’organisation, encore vagissante, qui donne son nom à cette exposition
est constituée de professionnels concernés par le devenir de l’illustration à
Strasbourg et dans sa région. Elle regroupe notamment des collectifs d’édition
formés à l’ESAD durant la dernière décennie, mais ne se veut ni une fédération,
ni une école normalisante.
Elle entend participer avec les institutions existantes au développement de
l’illustration à travers l’organisation d’événements, mais davantage encore
l’inscrire dans le paysage local. Si tous sont susceptibles d’y faire appel, elle
compte dessiner un regard cohérent et exigeant sur l’art qu’elle défend. Ses
formes les plus populaires comme les plus expérimentales sont passées au
tamis de sa direction artistique, refusant avec force l’idée d’un « tout se vaut ».
Basée à Strasbourg et en Alsace, Central Vapeur ne se prive pas plus de
montrer sur place le meilleur de l’illustration nationale, européenne et
internationale, que de défendre la qualité des productions locales, et d’aider à
leur identification à l’extérieur.
info@centralvapeur.org
exposition présentée par le département des arts visuels de l’UDS
commissariat - Frédéric Verry / Simon Liberman