Vous êtes sur la page 1sur 7

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

Algèbre

Calculs sur les fractions

Pour additionner (ou soustraire) deux fractions, on les réduit au même dénominateur, puis on additionne (ou on soustrait) les numérateurs et on conserve le dénominateur commun.

Pour multiplier deux fractions, on multiplie les numérateurs entre eux et les dénominateurs entre eux.

Pour diviser deux fractions, on multiplie la fraction numérateur par l'inverse de la fraction dénominateur.

Calculs sur les puissances

a

m

n

a

n

=

m n

+

a

m m n

a

=

a

a et b étant deux réels, m et n étant deux entiers naturels:

(

a

a

m

n

a

b

)

m

= a

= a

m n

m

b

m

Remarques relatives aux puissances de 10:

10

3

=

10 3 =

10 10 10

1

10

3

=

1

10

00

=

1 000

= 0 , 001

Notation scientifique normalisée

Tout nombre positif x peut s'écrire sous la forme x = a × 10 n , où 1< a < 10 et n est un entier relatif.

Calculs sur les racines carrées

a
a

b =

2 a b a
2
a
b
a

=

a et b étant des réels positifs:

( a )
(
a )

2

= a

b
b

a =

a b
a
b

Identités remarquables

(

(

(

a + b

a

a

b

b

2

)

)

)(

2

2

= a

2

= a

a + b

)

+ 2 a b + b

2a b +

b

2

2

2

= a

b

2

a et b étant deux réels quelconques:

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

A r i thm éti que

Multiple d'un entier naturel

On appelle multiple d'un nombre entier naturel, le produit de ce nombre entier

naturel par un autre nombre entier naturel.

Diviseur d'un entier naturel

Soit deux entiers naturels a et b.

a est diviseur de b lorsque la division de b par a se fait exactement, c'est-à-dire

ne donne pas de reste.

Diviseur commun à deux entiers naturels

Un entier naturel est diviseur commun de deux entiers naturels s'il les divise

tous les deux.

PGCD (plus grand commun diviseur) de deux entiers naturels Soit deux

entiers naturels a et b. Le plus grand de tous les diviseurs communs à a et b

est appelé PGCD de ces deux nombres.

Nombre premier

Un nombre est premier lorsqu'il est divisible que par 1 et par lui-même.

Nombres premiers entre eux

Deux nombres sont premiers entre eux si leur PGCD est égal à 1.

Fraction irréductible

La fraction

b a est irréductible lorsque a et b sont premiers entre eux.

a

Si a et b ne sont pas premiers entre eux, la fraction b

est simplifiable.

En divisant les deux entiers naturels a et b par leur PGCD, on obtient une

fraction irréductible.

Algorithme d'Euclide

Il permet de déterminer le PGCD de deux entiers naturels non nuls a et b tels que a> b. On effectue la division de a par b. On appelle q 1 le quotient obtenu et r 1 le reste. On effectue la division de b par r 1 . On appelle q 2 le quotient obtenu et r 2 le reste. Et ainsi de suite; le dernier reste non nul est le PGCD de a et b.

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

Géométrie

Le plan étant rapporté à un repère orthonormal (0 ; I, J) :

Vecteur défini par ses coordonnées

Distance de deux points

AB =

(

AB x x ; y

y

 

B

A

B

x

B

x

A

)

2

+

(

y

B

y

A

)

2

(
(

A

Coordonnées du milieu M d'un segment [AB]

M

x

A

+

x

B

2

;

)

y

A

+

y

B

2

Relation de Chasles avec des vecteurs Quels que soient les points A, B et C du plan, alors: AB + B C = AC

Tangente en un point A d'un cercle de centre 0 En chaque point A d'un cercle, il existe une tangente au cercle de centre O; cette tangente est perpendiculaire au rayon [OA].

THALES

1. Propriété de Thalès

. Les droites (BM) et (CN) sont sécantes en A et les droites (BC) et (MN) sont

parallèles, alors d'après la propriété de Thalès:

AM =

AB

AN

AC

MN

BC

=

la propriété de Thalès: A M = AB AN AC MN BC = 2. Réciproque de
la propriété de Thalès: A M = AB AN AC MN BC = 2. Réciproque de
la propriété de Thalès: A M = AB AN AC MN BC = 2. Réciproque de

2. Réciproque de la propriété de Thalès .

Si les points A, B et M d'une part et les points A, C, et N d'autre part sont dans

le même ordre et si

alors d'après la réciproque de la propriété de

Thalès, les droites (BC) et (MN) sont parallèles.

AM = AB

AC

A

B

PYTHAGORE

1. Propriété de Pythagore

Si un triangle ABC est rectangle en A, alors d'après la théorème de Pythagore

2

2

BC = AB + AC

2

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

2. Réciproque de la propriété de Pythagore

Si un triangle ABC est tel que

théorème de Pythagore le triangle ABC est rectangle en A.

2

2

2

, alors d'après la réciproque du

BC = AB + AC

Triangle rectangle

Tout triangle ABC rectangle en A a pour cercle circonscrit le cercle de diamètre [BC].

Dans un triangle rectangle, la médiane relative à l'hypoténuse est égale à la moitié de l'hypoténuse.

Trigonométrie

égale à la moitié de l'hypoténuse. Trigonométrie Agrandissements et réductions Dans un agrandissement (ou

Agrandissements et réductions

Dans un agrandissement (ou une réduction) de rapport k:

- Les longueurs sont multipliées (ou divisées) par k.

- Les aires sont multipliées (ou divisées) par k 2 .

- Les v olu mes sont multipliés (ou divisées) par k 3 .

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

Propriétés des angles

Angles correspondants

Collèges Propriétés des angles ∑ Angles correspondants Si (xx') est parallèle à (yy'), alors  z
Collèges Propriétés des angles ∑ Angles correspondants Si (xx') est parallèle à (yy'), alors  z

Si (xx') est parallèle à (yy'), alors

zMx ' =

zNy '

Angles alternes internes

 

Si (xx') est parallèle à (yy'), alors

xMz ' = zNy ' .

Angles complémentaires

Angles dont la somme des mesures vaut 90 degrés.

Angles supplémentaires

Angles dont la somme des mesures vaut 180 degrés.

Dans un triangle, la somme des mesures des trois angles vaut 180°.

Dans un quadrilatère, la somme des mesures des quatre angles vaut 360°.

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

Aire et Volume

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges Aire et Volume
Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges Aire et Volume

Formulaire de Révision pour le Brevet des Collèges

Statistiques

Caractéristiques de position

Moyenne d'une série statistique C'est le nombre m réel égal au quotient de la somme de toutes les valeurs de la série statistique par l'effectif total.

Médiane C'est la valeur qui partage la série statistique, rangée par ordre croissant (ou décroissant), en deux parties de même effectif. Si l'effectif total de la série est un nombre impair, la médiane est une valeur de la série. Sinon, c'est un nombre compris entre deux valeurs de la série. On prend souvent pour médiane la moyenne de ces deux valeurs.

Caractéristiques de dispersion

étendue C'est la différence entre la plus grande et la plus petite valeur de la série statistique.

écart moyen C'est la moyenne de la série obtenue en prenant les valeurs positives des différences entre chaque valeur de la série statistique et la valeur moyenne de la série.