DÉPARTEMENT DE L’ESSONNE

____________________

2012-04-0072

CONSEIL GÉNÉRAL ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012
____________________________

REVISION DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE DE L'EAU
____________________________

LE CONSEIL GÉNÉRAL, VU le code général des collectivités territoriales, VU la Directive Européenne 98/83/CE du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, VU la Directive Européenne 2000/60/CE du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau, VU la loi 2006-1772 du 30 décembre 2006 sur l’eau et les milieux aquatiques, VU ses délibérations 2007-03-0021 du 22 octobre 2007, 2010-04-0007(1) et 2010-04-0007(2) du 15 février 2010 relatives à l’actualisation de la politique départementale de l’eau, VU sa délibération 2011-01-0012 du 27 juin 2011 adoptant le nouveau règlement financier du Conseil général de l’Essonne et modifiant le règlement départemental des subventions accordées par le Département, VU l’arrêté du préfet coordonnateur de bassin du 20 novembre 2009 portant approbation du schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin de la Seine et des cours d'eau côtiers normands et arrêtant le programme pluriannuel de mesures, VU le rapport de Monsieur le Président, Sa 4ème commission entendue, Sa 1ère commission consultée, APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ,

ABROGE les délibérations 2007-03-0021 du 22 octobre 2007 et 2010-04-0007(1) et 2010-04-0007(2) du 15 février 2010 relatives à la politique départementale de l’eau et son actualisation. APPROUVE l'évolution des interventions financières et techniques et les priorités territoriales d’actions au titre de la politique départementale de l’eau selon les modalités présentées respectivement à l’annexe 1 (dispositif d'aides financières), à l’annexe 2 (interventions techniques au titre de la politique de l'eau), et à l’annexe 3 (priorités territoriales). AFFIRME la volonté du Conseil général d’apporter un appui technique et financier aux collectivités essonniennes pour développer la maîtrise publique des services d’eau et d’assainissement dans l'objectif d'une meilleure transparence de la gestion des services et du coût de l'eau. APPROUVE la création d'une aide départementale incitative de 40 % du montant hors taxe pour la réalisation d'audits et études de choix de mode de gestion, selon les modalités présentées à l'annexe 1 APPROUVE une bonification de 10 % des taux d'aide en matière d'eau potable et d'assainissement en cas de gestion publique et de 5 % des taux d'aide en matière d'eau potable en cas de tarification progressive ambitieuse, selon les modalités présentées à l'annexe 1.
.

-2LIMITE les aides départementales aux travaux réalisés sous excluant les possibilités d’aides aux travaux sous concession. maîtrise d’ouvrage publique,

CONDITIONNE les aides en matière d'eau potable et d'assainissement à l’existence d’un audit préalable du service concerné pour les renouvellements de contrat de délégation intervenant à partir er du 1 janvier 2014. Les collectivités devront apporter la garantie que cet audit préalable a été réalisé en toute indépendance et objectivité au regard des spécificités liées la gestion publique de l’eau. L’indépendance et l’objectivité seront réputées acquises notamment par exemple lorsque l’audit aura été réalisé par la collectivité demandeur elle-même, ou encore réalisé par un organisme externe disposant de références dans l’accompagnement des collectivités locales dans la mise en œuvre de la gestion publique de l’eau. APPROUVE l’élargissement des missions d’animation technique pour favoriser le développement des initiatives et l’information des collectivités en matière de gestion publique et contribuer à l’espace public régional de l’eau, selon les modalités présentées à l’annexe 2. APPROUVE l’appui du Conseil général aux réflexions stratégiques pour le territoire départemental en matière de gestion de l’eau : d’une part pour répondre au besoin de mutualisation et d’ingénierie publique et d’autre part pour contribuer au besoin de structuration d’une meilleure gouvernance de l’eau potable dans le nord Essonne. APPROUVE la prise d’engagements au titre de l’exemplarité en matière d’assainissement et de la réduction de la vulnérabilité face au risque d’inondation. APPROUVE les annexes 4 et 5 : convention type de financement pour les opérations donnant lieu à une subvention supérieure à 23 000 €, convention type de mission d’assistance technique avec collectivité éligible. AUTORISE Monsieur le Président du Conseil général ou un-e Vice-président-e ayant reçu délégation à signer lesdites conventions. DIT que la Commission permanente du Conseil général prendra acte chaque année du budget de fonctionnement du SATESE arrêté en Comité interdépartemental et approuvera chaque année le versement de la contribution au fonctionnement du SATESE. DELEGUE à la Commission permanente du Conseil général l’approbation des conventions d’assistance technique avec les collectivités éligibles, la sollicitation auprès des collectivités concernées du versement des rémunérations correspondantes, la possibilité de réviser le barème des rémunérations des prestations d’assistance technique réglementaire proposées aux collectivités. DIT que les dépenses correspondantes seront imputées au chapitre 20, articles 2031 et 2033, fonction 61, au chapitre 204, articles 204141 et 204142, fonction 61, au chapitre 65, article 6568, fonction 61 du budget départemental dans la limite des crédits de paiement disponibles chaque année. DIT que les recettes attendues seront inscrites au chapitre 74, articles 7474 et 74788, fonction 61 du budget départemental. Le président du Conseil général

Le Président du Conseil Général certifie exécutoire à compter du : 26 DÉC. 2012 la présente délibération transmise à cette même date au représentant de l’Etat dans le Département (Article L 3131-1 du Code Général des Collectivités Territoriales).

Jérôme Guedj

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful