Centre social et culturel Ardennes Session du 2 février 2013 « 1) Les aides sociales de la CAF et de la Mairie de Paris – 2) Handicap et invalidité

»

1. Introduction

Voir au-delà de sa plume Les différents aspects de notre relation à l’usager comportent notamment, la capacité d’écoute et de compréhension de la demande, la validation de la démarche qui conduit à l’accord fondé sur l’intérêt du courrier à rédiger, l’opportunité de renseigner un formulaire, ou de mettre en œuvre une procédure. Ce « contrat » entre l’usager et l’écrivain public s’entend à la condition expresse que la demande s’inscrive dans le champ des domaines de compétences et des savoir-faire de l’écrivain public. Il arrive invariablement que des demandes sortent du cadre de nos ressources personnelles.

Une note d’espoir est pourtant permise. Car le constat de l’impuissance génère le besoin d’action, l’action tend vers la recherche de solution, la solution conduit à la satisfaction ! Et la satisfaction est la voie de l’apaisement et de la plénitude dans l’accomplissement de notre engagement d’écrivain public avec nousmêmes ;). Telle est la mécanique qui, alternant frustration et plaisir, anxiété et sérénité, stress et quiétude, nous guide sur des chemins qui sortent du contexte des permanences d’écrivains publics. Aussi, si dans un premier temps, la situation aboutit au constat d’une impasse qui renvoie l’écrivain public au sentiment d’une certaine impuissance; la possibilité d’orienter l’usager vers des ressources externes et qualifiées , qui sont en mesure d’apporter les informations qui lui manquent et les moyens de résoudre ses difficultés, ouvre de nouvelles perspectives. Ainsi le sens profond de cette quête de réponses aux difficultés des usagers, se fonde-t-il sur le désir d’aller au-delà de nos moyens d’action immédiats – hic et nunc -, pour rechercher les interlocuteurs pertinents dans d’autres lieux. On peut en déduire deux attitudes : celle de l’humilité consécutive à la reconnaissance de nos propres limites, et l’attitude constructive qui permet de surmonter un obstacle temporaire. J’y ajouterai une compétence : la capacité à concevoir la relation à l’usager au-delà du contexte présent, dans le but de réunir les conditions de la réussite de sa démarche. J’y ajouterai une dose homéopathique de savoir-être : à travers la volonté de réussir, dont la récompense sera l’acquisition d’un nouveau savoir à partager avec nos amis, dans l’intérêt des usagers. La compétence à développer est donc l’aptitude à ne pas désespérer l’usager, à ne pas nous décevoir mutuellement, en lui proposant une piste plus efficiente que celle que nous représentons, sans pour autant nous défausser sur un tiers. En nous épargnant la culpabilité de l’impasse qui peut être plus ou moins vécue comme un « échec ». Au contraire, car il s’agit bien souvent d’une étape intermédiaire qui précède le retour de la relation avec l’usager.

Le but de cette session est donc de recenser une partie des ressources locales, régionales et nationales qui nous permettent de rebondir honorablement, non par une réponse in situ à la problématique posée, mais par la constitution d’un réseau d’experts, qui développe notre force de proposition,…nous réconcilie avec nous-mêmes et nous valorise aux yeux de l’usager.

Fédération de Paris du Secours Populaire Français (SPF75) Session du 23 mars 2013 « Orienter les usagers »
En attendant les retardataires (quart d’heure parisien)

2. Méthode

Réserve préalable : ma présentation ne saurait naturellement être exhaustive. Et je fais volontiers appel à vos propres connaissances pour amender ou compléter le carnet d’adresses que je vais vous présenter. Il va de soi qu’il revient à chaque site, chaque équipe, de prendre la responsabilité de constituer son propre répertoire de ressources extérieures en recherchant d’abord les compétences de proximité. Il n’existe pas de répertoire universel des bonnes adresses de l’écrivain public. Il importe donc, pour l’écrivain public qui ne dispose pas d’une partie des réponses, même en bénéficiant pourtant de son insertion au sein d’une structure pluridisciplinaire telle que les Points d’Accès aux Droits, ou le SPF75 qui dispose en interne de personnes compétentes en matière juridique :  d’identifier les démarches qu’il ne peut satisfaire,  d’explorer les compétences professionnelles ou bénévoles de son environnement,

 de s’informer sur leurs conditions d’accès (lieux, horaires, gratuité…),  de vérifier leur pertinence (à défaut de leur degré d’expertise),  de s’assurer auprès des usagers de l’accueil réservé à sa demande, de demander son sentiment sur l’opportunité de l’adresse vers laquelle il a été dirigé…,  Et bien sûr, d’effectuer une mise à jour régulière des informations. A- Les sources Personnellement j’ai recours à la méthode empirique qui consiste à :  Collecter et à étudier les documents mis à la disposition des habitants et des associations,  et à rencontrer personnellement un certain nombre de structures et services locaux du 19ème arrondissement. Démarches que j’ai qualifiées de tourisme solidaire et administratif. Dans le document que je vous ferai parvenir, les interlocuteurs rencontrés sont colorés dans le texte. Je me suis appuyé essentiellement sur :
 les brochures disponibles auprès des services publics (ex : Guide

pratique distribué par la Mairie du 19ème), ou les magazines distribués (ex : Paris19, La Gazette Mairie du 19) ;  les sites Internet et les documents à télécharger (ex : brochure DALO);  les usagers eux-mêmes ;  notre réseau personnel. Par ailleurs, j’ai créé mon blog à l’origine pour constituer cette banque de données dans le but de faciliter mon activité, tout en le mettant à la disposition de tous les internautes de France et de Navarre.

B- Modalités de fonctionnement 1 - Les étapes  Difficulté identifiée au cours d’une permanence ;  Proposition de report du traitement de la démarche pour permettre la recherche des informations ;  Réponse et décision au cours du second entretien.

 Dans mon expérience, lorsque la démarche a été traitée par une

ressource extérieure, il s’est avéré précieux de demander à l’usager à l’occasion de sa visite suivante, comment s’est résolu le problème auquel il était confronté. Les usagers constituent à mes yeux un gisement de compétences de première importance. 2 – Les thématiques Pratiquement tous les thèmes (logement, consommation, travail…) sont concernés.

3 – Les formes et les motifs de l’orientation  Il peut s’agir d’information nécessaire à la rédaction d’un courrier. C’est le cas lorsque nous adressons une personne à l’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) ;  De la méthode pour se procurer un formulaire, comme par exemple une demande de formulaire Solidarité Transport ;  d’un rendez-vous à prendre pour une consultation juridique…  d’un service tel que la téléphonie solidaire… 4 – La constitution du carnet d’adresse Ce répertoire est indispensable pour les raisons suivantes :  pour adresser les personnes au bon service,  pour rédiger les courriers et les enveloppes,  pour que la personne sache où déposer elle-même son dossier. Il faut distinguer les démarches qui font appel à des ressources de proximité (associations…) ou des organisations nationales localement implantées (Que Choisir); instances locales (Tribunaux) ou collectivités territoriales (Mairie), départementales (Préfecture*…), régionales et nationales.
*Situation particulière de Paris : - le territoire de la commune de Paris (Mairie de Paris) constitue aussi le département de Paris (Préfecture de Paris - 75) avec des directions départementales des services de l’Etat ( Ex : Préfecture de Police de Paris). - La Préfecture de Paris est aussi la Préfecture de la Région Ile-de-France avec des directions régionales des services de l’Etat distincts des services du Conseil Régional dont les représentants sont élus.

Monsieur D… septuagénaire et atteint d’une grave maladie cardiovasculaire a toujours vécu dans le 19ème où il partageait le logement de sa cousine. Lorsqu’elle a été contrainte de prendre un logement plus petit pour des raisons financières, il a vécu dans différents hôtels du quartier où il a épuisé ses économies. En urgence nous l’avons adressé au CASVP du 19ème, qui n’a pu lui apporter d’aide au logement en raison de sa domiciliation à Villeneuve la Garenne. Après une période de vie dans un squat de cette commune, une assistante sociale nous a contactés pour nous informer que la commune lui avait attribué un logement. Quelques mois plus tard Monsieur D… est passé à la permanence pour nous remettre un paquet dont le contenu figure sur cette photo

3. Vers qui orienter les usagers et pour quels motifs ?
L’exemple du répertoire d’adresses d’AIDEMA19 A- Les ressources de proximité du 19
ème

 Social et logement : CASVP (Centre d’Action Sociale de la Ville de

Paris) et DASES (Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé/ compétence du département de Paris) avec un découpage sectoriel du 19ème et une coordination entre les deux services.

 Conseil juridique : consultants généralistes

ADSP (Accès aux Droits Solidarités Paris). Cette structure dispose d’une équipe professionnelle qui tient des permanences sur l’ensemble du territoire de la capitale – (NB : La permanence Centre socioculturel Belleville pour le 19ème a été supprimée en 2013) o PAD19 (Point d’Accès aux Droits 19ème), Maison de la Justice et du Droit de Paris Nord-est (avocats du Barreau de Paris) o Mairie du 19ème
o

 Aide aux femmes : o CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) – Equipe de juristes professionnelle spécialisée – (114 équipes en France) – 1 expérience réussie. o Femmes de la Terre, (Femme de la terre) rue de la Solidarité… o PAD19 et MJD + lutte contre les violences faîtes aux femmes  Doit de la famille : PAD19 et MJD  Conseil juridique pour le logement : o ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) – Permanences du lundi au vendredi à la Mairie du 19ème o PAD19 et MJD o LE CLIC assure un suivi des personnes âgées pour le 19ème (y compris pour les maisons de retraite): CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) Paris Emeraude (géré par le CASVP) – 126 Quai de Jemmapes 75010 (6 CLIC sectorisés sur Paris) – Permanence depuis mars 2013 à la Mairie du 19ème
 Alphabétisation et FLE cours de perfectionnement Français Langue

Etrangère : brochure Guide de l’aide à l’alphabétisation de la Mairie du 19ème (2009)

la

scolarité

et

à

 Téléphonie Solidaire : orientation par un référent (AIDEMA19 en

est !) – Emmaüs Defi téléphonie solidaire, 6 rue Archereau (19ème)  Droit des étrangers : refus de titre de séjour, reconduction ou refus de la nationalité française, expulsion du territoire (OQTF ou ARF) : o ASFI (Association Solidarité France Immigrés) – 25 rue Fessart o CIMADE (Service œcuménique d'entraide) – même adresse o LDH (Ligue des Droits de l’Homme) chez nos amis du Picoulet 59 rue de la Fontaine au roi (75011) o PAD19 et MJD  Demandeurs d’asile : o Dossier de demande d'asile à retirer auprès de la Préfecture du département du lieu de résidence : Préfecture de Police de Paris - Centre Asile - 218, rue d'Aubervilliers - 75019 Paris CEDRE (Centre d’Entraide pour les Demandeurs d’asile et les Réfugiés), 23 bd de la Commanderie (à la Villette - 75019). Antenne du Secours catholique spécialisée dans l’accueil des étrangers, hébergés ou domiciliés en région parisienne, à la recherche d’une protection, d’un statut de réfugié ou d’asile territorial. Le CEDRE accompagne ces personnes dans leurs démarches administratives et sociales. o CIMADE – 25 rue Fessart o PAD19 o Pour info : voir adresse Le Kiosque géré par Emmaüs et France Terre d’Asile plus bas  Problèmes psychiques o Les psys du Cœur à la Maison de la Place des Fêtes o Intervalle-CAP (consultations et accueil psychanalytiques) en faveur des femmes, lutte contre l'isolement des femmes en souffrance psychique - consultations gratuites – 7 rue du Sénégal 75020 o L’EPOC (L'espace psychanalytique d'orientation et de consultations) 18 rue Georges Thill et 59 rue Riquet: consultations gratuites toute la semaine  Droit des victimes

o

MJD + soutien psychologique aux victimes d’infractions

 Droit de la consommation o UFC QUE CHOISIR Paris nord-est, 32 rue des Chaufourniers (UFCC-QUE CHOISIR) – Adhésion et cotisation à prévoir o PAD19 : consommation et surendettement o MJD

Droit des personnes vulnérables o MJD o PAD19 : droit de la protection vulnérable

sociale de la personne

 Droit des personnes handicapées o PAD19 o Pour info : voir adresse de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées de Paris) plus bas  Conciliateurs, médiateurs, et huissier de justice - HALDE
o o

o o o o

Délégués du Médiateur de la République : MJD pour les litiges avec les administrations et les services publics – 2 expériences Délégué du Défenseur des droits : PAD19 Mission Médiation avec les services publics Mission lutte contre les discriminations Conciliateur de justice : PAD 19 et MJD Médiatrice de la Ville de Paris : PAD19 Huissier de justice : MJD HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) : MJD

 Tribunal d’Instance du 19ème arrondissement : Immeuble Le

Brabant 11 rue Cambrai
 Commissariat central de Police : 3,5 rue Erik Sati, et unités de police

de quartier (Amérique : 12 rue Augustin Thierry - Pont de Flandre : 37 rue de Nantes)  Droit du travail : o PAD 19 et MJD (consultations gratuites d’avocats)

Bourse du Travail, 3 Rue du Château d'Eau 75010 (consultations gratuites d’avocats) o Inspection du travail (Direction départementale du travail et de l’emploi) : 210 Quai de Jemmapes 75010 o Pour info : voir plus bas l’adresse du Conseil des Prud’hommes de Paris
o  Santé :

L’adresse la plus précieuse et la plus pertinente de notre réseau est Le Dispensaire Saint Vincent – 8 rue Saint Quentin - 75010 - 01 40 36 43 22, dont l’assistante sociale a fait partie de notre équipe et avec qui nous œuvrons en amicale et étroite coordination pour les recours retors concernant la CMU complémentaire, les examens et les consultations médicales gratuites…  Orientation scolaire et projet professionnel : o CIO (centre d’information et d’orientation) de la rue de Crimée. L’information de base est celle de l’ONISEP (Office National d’Information Sur les Enseignements et les Professions) et du CIDJ (Centre d’Information et de Documentation pour la Jeunesse) o MDEE (Maison des Entreprises et de l’Emploi) rue du Maroc o Chambre de métiers et de l'artisanat de Paris 72, rue de Reuilly 75592 - PARIS cedex 12
 Reconnaissance

de diplômes étrangers : consulter le site diplomatie.gouv, ou écrire au CIEP ENIC-NARIC France 1 Avenue Léon Journault - 92318 Sèvres Cedex – France. Le Centre ENICNARIC France ne reçoit pas le public.

 Recherche d’emploi : o Pôle Emploi (rue du Maroc, Quai de Loire, avenue Jean Jaurès, rue de l’Ourcq, allée Darius Milhaud…) o SNC : Solidarités Nouvelles face au Chômage, 28 rue Etienne Marcel 75002 Paris, Tél. 01 42 47 13 41, dont je suis un ancien bénévole actif du groupe des Buttes Chaumont. Il existe 117 groupes de solidarité en France. 60% des personnes ont trouvé un emploi (54%) ou une formation (6%) à la fin de leur accompagnement.

o

Centre social et culturel Danube, où j’adresse régulièrement des personnes pour l’aide à la recherche d’emploi, dont l’accompagnement est réalisé par un bénévole expérimenté.

 Rédaction de CV et LM : o Centre social et culturel Danube qui est l’un de nos deux sites d’accueil de permanences d’écrivains publics, où intervient Sylvie qui fait partie de notre équipe et qui maîtrise cette technique particulière.  Retraite de la sécurité sociale : o CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Retraite), 110 avenue de Flandre o Tribunal de Commerce, 1 Quai de la Corse pour demander les Extraits Kbis des déclarations perdues au sein des entreprises
 CPAM (Caisse

Primaire d’Assurance Maladie) : 19 rue de Crimée et 21 rue Georges Auric

 CAF (Caisse d’Allocations Familiales): 67/69 avenue Jean Jaurès

 SIP (Service des Impôts des Particuliers à Paris) 1-Direction des services fiscaux, Centre des Impôts Fonciers de Paris-Est, Centre des Impôts du 19ème, Centre des Finances Publiques: 17 Place de l’Argonne 2-Il existe un second Centre des Impôts Fonciers de Paris-Est : 35 rue du Plateau  Droit du surendettement : o Droit du surendettement : PAD19 o Dossier à retirer sur le site Internet de la Banque de France ou dans l’une des 4 agences parisiennes – AIDEMA19 est habilitée par la Banque de France pour renseigner les dossiers.
 Aide juridictionnelle : 1) Formulaire de demande à retirer :

- au Bureau d'aide juridictionnelle

-

dans les tribunaux d'instance dans les mairies d'arrondissement dans les MJD et PAD par téléchargement

2) Pour demander l'aide juridictionnelle à Paris et déposer un

formulaire s’adresser au Bureau d'aide juridictionnelle du TGI de Paris et de la cour d’appel de Paris, s’il s’agit d’une procédure devant : Le tribunal de grande instance Les tribunaux d'instance la cour d'appel Le Tribunal administratif La cour administrative

ou Pour une procédure devant la Cour de cassation : à l’Accueil de la Cour de Cassation

B - Les ressources parisiennes Que faire en cas de problème de…  Logement :
 [Petit rappel au passage: Pour les questions d’hygiène et de

salubrité : courrier au service Technique de l’Habitat de la Mairie de Paris (diagnostic)
 Rappel bis: Pour la présence de rongeurs : Bureau de la sécurité de

l’habitat de la (diagnostic).)

Préfecture

de

Police,

12,

quai

de

Gesvres

 Pour les conflits récurrents de voisinage telles que les nuisances

sonores, agressions verbales : après courriers au propriétaire ou bailleur, la réponse la plus efficiente semble d’engager une procédure auprès du Juge de proximité (ndlr : si la personne ne craint pas les représailles) – Voir document Comment saisir une juridiction ? (Niouseletteure AIDEMA 4 non envoyée)

 Injonction de faire (travaux…) : Juge de proximité jusqu’à 4 000 €

et Tribunal d’Instance entre 4 001 et 10 000 € – Voir document Comment saisir une juridiction ?
 Pour un problème persistant de contrat de location, de contestation

de charges et loyers, demandes de travaux et leur qualité, et d’entretien des espaces communs avec les services de Paris Habitat. Sont exclus : les demandes de changement de logement, les conflits d’ordre privé et les litiges en procédure judiciaire : Médiatrice de PARIS HABITAT (brochure formulaire sur le site de Paris Habitat)
 Demandes de logement directes : opérateurs immobiliers liés à la

Ville de Paris et bailleurs acceptant une candidature directe (liste mise à jour sur Plumeacide)  Expulsion et situations de précarité : Espace Solidarité Habitat de la Fondation Abbé Pierre, Mission Île-de-France, 70-80 rue de la Réunion, 75 020 PARIS - 01 44 64 04 40
[Courriel de 2009 Bonjour, Juste pour repréciser notre fonctionnement et nos actions : L’Espace Solidarité Habitat propose un suivi juridique aux personnes vivant en situation d’expulsion, en difficulté de maintien, en habitat indigne, en hôtel meublé ou victime de discrimination pour accéder à un logement et qui ne bénéficient pas d’accompagnement juridique d’autres structures. Notre fonctionnement : Pour toute nouvelle sollicitation, une évaluation de la situation au regard du logement se fait au préalable au téléphone par un permanent. Il n’est donc pas utile de conseiller aux ménages de se déplacer. Ces permanences ont lieu tous les après-midi du mardi au vendredi. Le numéro pour nous joindre est le 01 44 64 04 40 (ndlr : il n’a pas changé) Nous renseignons les personnes sur le plan juridique, si une action est nécessaire un rendez-vous avec notre équipe sera donné. Pour les personnes orientées par votre biais et qui seront reçues, après entretien téléphonique, il nous paraît important de leur remettre un courrier expliquant le motif de l’orientation, éventuellement un petit récapitulatif du problème et des démarches déjà entreprises.

Concernant les sollicitations en matière de “recherche logement”, nous informons, uniquement par téléphone, les personnes des différents dispositifs, des démarches à entreprendre, dont éventuellement le DALO. Les personnes orientées sur notre structure pour ce type de démarche sont systématiquement réorientées vers le service de départ. Cordialement,]

 Conflit de copropriétés : Chambre Syndicale des Copropriétaires de

Paris Ile-de-France, Association de défense de propriétaires et copropriétaires, aide et renseigne sur le juridique, le technique et le comptable. Permanences dans les Mairies du 8, 9, 11,12èmes.
 Conseil des Prud’hommes de Paris, 27 rue Louis Leblanc 75010

Le Kiosque géré par Emmaüs et France Terre d’Asile, 218 rue du Faubourg Saint Martin. Cette structure permet à toute personne exilée, vivant en situation transitoire ou en demande d’asile sur le territoire français, d’avoir un accès et une connaissance de ses droits ; notamment le droit des étrangers et le droit d’asile sous tous ses aspects (administratifs, social…) : personnes en errance, individus en grande précarité, personnes étrangères ne parlent pas la langue française (interprètes).
  MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées

de Paris), 69 rue de la Victoire dans 9ème (formulaires en lignes)
 Service

départemental de l’ONAC (Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre) : 295 Rue Saint-Jacques - 75005 Paris (onac) o Carte du combattant : délivrée par l’Office départemental des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre o Carte d'invalidité des pensionnés de guerre : également délivrée par l’Office départemental o Retraite du combattant : faire la demande au service départemental qui a délivré la carte du combattant, au moyen du formulaire cerfa n°10860*03,.

 Conflits avec un avocat : Dans le cas d’un différend portant sur le montant des honoraires o Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Paris : 4 Boulevard du Palais 75001 Paris (Ordre des avocats de Paris)

o

Puis dans un second temps : Premier Président de la Cour d’Appel de Paris, Cour d'appel de Paris, 34, quai des Orfèvres - 75055 Paris cedex 01

 Juge des Affaires Familiales, Tutelle des mineurs, Curatelle

JAF : TGI de Paris - Service des Affaires Familiales 4 boulevard du Palais - 75055 o Tutelle des mineurs : idem o Pour la protection juridique des majeurs c’est le JAF qui décide la forme de la curatelle simple (parent, un allié, un ami ou un tiers voire une personne morale : association tutélaire, fondation, préposé d'un établissement de soins…), aménagée ou renforcée.
o  Rectorat de l’Académie de Paris : 94 Avenue Gambetta 75020 Paris

Recours pour la d’établissement…

prime

de

rentrée

scolaire,

un

changement

 Tarification Solidarité Transport Ile-de-France : contacter l’Agence

Solidarité Transport par téléphone au 0 800 948 999 gratuit qui envoie un formulaire
 Tarifs Première Nécessité : Aides pour le paiement des factures

d’eau, téléphone fixe, électricité, et gaz naturel. Ils viennent d’être étendus aux allocataires bénéficiaires de l’AAH depuis janvier 2013 : o Pour l’eau et le téléphone fixe : présenter une demande d’aide financière (au conseil général), au CASVP, ou à la CAF o Pour l’électricité et pour le gaz naturel: le tarif social est attribué automatiquement dès lors que les organismes d'assurance maladie ont communiqué les coordonnées des personnes susceptibles d'en bénéficier aux fournisseurs d'électricité. Les fournisseurs d'électricité adressent à leurs clients une attestation les informant qu'ils remplissent les conditions ouvrant droit au bénéfice du tarif social.

NB : le numéro vert 0800333123 diffuse des informations sur le tarif de première nécessité (TPN)

Info sur servicepublic.fr  Soutien scolaire / Aide aux devoirs : o Personnellement j’adresse les parents dans un premier temps chez nos amis du centre social et culturel Danube o La Mairie du 19ème a édité une brochure Accompagner la scolarité dans le 19ème arrondissement à Paris (2009)
 Mission Locale de Paris Est : 65 Rue Hautpoul  Concernant

les domiciliations dont l’accès se fait sur recommandation d’une assistante sociale (contingentement préfectoral) o je ne saurais trop vous recommander l’excellent site de la Fédération de Paris du Secours Populaire Français. o Armée du Salut – La Maison du Partage – 32 rue Bouret

C – Quelques instances et démarches nationales indispensables à connaître
 Ministère des Affaires Etrangères o

pour les demandes de délivrance d’une copie ou d’un extrait d’acte d’état civil à l’étranger, utiliser le formulaire informatique Pastel diplomatie (à partir de cette page du site) ou écrire au Ministère des Affaires Etrangères - Service central d’état civil, 11, rue de la Maison Blanche - 44036 Nantes pour l’Etat civil des personnes qui acquièrent la nationalité française le Service central d’état civil établit les actes d’état civil en liaison étroite avec Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration - Sous-direction de l’accès à la nationalité française - 93 bis, rue de la Commune de 1871 - 44404 REZE Cedex. Cette sous-direction est seule compétente pour l’application des procédures relatives à l’acquisition de la nationalité française.

o

 ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) et AVPF

(Assurance vieillesse des parents au foyer): Caisse des

Dépôts SASPA, Rue du Vergne 33059 Bordeaux cedex Tél. : 05 56 11 33 99
 Anciens

combattants : Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre o Demande de rétablissement du droit à pension de conjoint survivant : permet de percevoir ou percevoir à nouveau une pension militaire d'invalidité au titre de la réversion, après un changement de situation (par formulaire en ligne)

 Contestation de contravention : o Formulaire de requête en exonération o Procédure pour contester un procès-verbal d’infraction routière (Article du de Plumeacide)
 Casier

Judiciaire National : demande par courrier à Casier Judiciaire National 44317 Nantes Cedex 3, ou par téléservice, ou par formulaire (Extrait de casier judiciaire N°3 – Cerfa 10071*08)

CESE – Vivre ensemble / entre temps court et temps long – 29/11/2012

4. Conclusion
Au regard de l’importance de ce carnet d’adresses pourtant non exhaustif, on peut se demander à quoi peut bien servir un écrivain public, puisque

tant de démarches doivent passer par un intermédiaire, ou être confiée intégralement à une compétence extérieure. La réponse est pourtant simple : l’écrivain public sert…à faire PRESQUE tout le reste de ce qui lui est demandé. Mais il apparaît clairement que l’élaboration d’un réseau de ressources de proximité et d’un carnet d’adresse traduisent par voie de conséquence, l’importance qu’il faut parfois accorder au principe de la non immédiateté du plaisir d’écrire et d’une satisfaction mutuelle illusoire, en sachant reporter à une date ultérieure la récompense conjointe et partagée dans l’association, que sera la réussite de la démarche. ------

Je voudrais pour finir, insister sur le sens renseignement et de veille.

que revêt ce travail de

D’abord il correspond à mon tempérament : la vie n’est pas un long fleuve tranquille, les obstacles en font partie intégrante, et ils ont vocation a être franchis. Il y a aussi, pour ce qui nous concerne nous écrivains publics parisiens, un certain goût pour ce que j’appelle l’aventure humaine en milieu urbain sensible. Que l’on pourrait inverser en la définissant tout aussi bien comme une aventure urbaine sensible aux milieux humains. C’est un cheminement philosophique et humaniste, civique et citoyen, hédoniste et libertaire, culturel et social, individuel et collectif. Cette forme de tourisme solidaire et administratif consiste à aller à la découverte de quartiers et de populations, de structures sociales et d’équipements ; à la rencontre de personnes inconnues dont nous souhaitons devenir des partenaires, des alliés ou des amis, dans l’intérêt de nos usagers. Et donc dans l’intérêt général. Cette approche m’apporte une connaissance plus approfondie et très concrète et pratique de mon environnement : j’ai ainsi découvert à pieds la quasi-totalité du territoire du 19ème arrondissement. Si bien que je sais

dans quel secteur se situe telle rue, et dans quelle rue se trouve tel service. En particulier ceux que j’ai cités ce matin. C’est ma pratique d’écrivain public solidaire qui m’a conduit à élargir mon rayon d’action, pour mon bien être aussi bien que pour celui des usagers. Car la possibilité de leur décrire l’accès à la CIMADE (traverser le couloir, monter l’escalier de ciment dans la cour…) est pour elle ou pour lui, une information rassurante et encourageante. Cette forme d’engagement n’est donc pas une contrainte mais un chemin vers plus de liberté, de connaissances (et de joie de vivre) au service des plus démunis qui nous entourent. La quête d’une plus grande convivialité entre consœurs et confrères d’un même territoire de la capitale. C’est là tout le sens que j’ai souhaité donner à nos formations nomades. Celle d’aujourd’hui aura été un bel exemple de passerelle confraternelle au sein d’un lieu vivant, entre deux équipes qui pratiquent la même activité et partagent les mêmes valeurs de solidarité. Enfin elle a mis en lumière la nécessité d’une mise à jour de Plumeacide ! Et pour nous contacter, téléphonique d’AIDEMA19. facile ! Il suffit d’écouter le répondeur

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful