Vous êtes sur la page 1sur 26
Yahia tempère les ardeurs «Hannachi m’a proposé de jouer à la JSK, mais sur le
Yahia tempère les ardeurs
«Hannachi m’a proposé de jouer à la JSK,
mais sur le ton de la plaisanterie»
Le stage hivernal à Aix-en-Provence ou à Paris
DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2467 PRIX 20 DA
Bagarre entre supporters et affrontements avec la police
La vente des billets
tourne à l’émeute
Adel Zeghini
(Protection civile de Blida)
«Il y a plus d’une
quarantaine de
blessés mais
aucun décès»
Le message de Belkalem à ses coéquipiers
«Les gars, on y est presque, ce
n’est pas le moment de lâcher !»
MCA
USMA
Boumella révèle le profil du futur entraîneur
USMA 1 - AS Marsa 0
R. Haddad
«Au mercato, on
ne recrutera qu’un
seul attaquant»
«Ce sera un Algérien qui a de
la hargne et le sang chaud !»
Geiger aura 3 mois d’indemnités
Le Buteur du 17-11-2013
JSK
02
02

N° 2467

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de cœur
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup de cœur
N° 2467 www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de cœur Dimanche 17 novembre 2013 Belkalem lance un message
N° 2467 www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de cœur Dimanche 17 novembre 2013 Belkalem lance un message

Dimanche 17 novembre 2013

Belkalem lance un message à ses coéquipiers

Belfodil, priorité de Sassuolo

«Les gars, on y est presque,

ce n’est pas le moment de lâcher !»

Essaïd Belkalem est sur les nerfs. Le défenseur international d’habitude stoïque avoue ressentir une grosse pression à l’approche de Algérie – Burkina Faso. Il nous explique les raisons lors d’un bref échange au téléphone, jeudi. Le joueur sortait d’un entraînement. Entretien.

L’Algérie jouera son barrage retour face au Burkina Faso ce mardi sans vous, comment appréhendez-vous ce rendez-vous ? Je suis stressé. La pression est énorme. Je crois que le fait de ne pas jouer ce match a fait augmenter le stress en moi. On se sent impuissant. Je suis déçu de ne pas pouvoir y prendre part. C’est dur de rater ça. J’aurais aimé donner un coup de main au groupe. Etes-vous entré en contact avec les joueurs ? Que disent-ils ? Comment les avez-vous sentis ? Oui, on se parle beaucoup. On échange quotidiennement. J’ai déjà eu Yebda au téléphone, hier (entretien réalisé jeudi, ndlr) pour m’enquérir de son état de santé après sa blessure. J’ai été ravi d’apprendre qu’il n’avait rien de grave. Je vais aussi appeler Nabil Ghilas tout à l’heure pour avoir de ses nouvelles. Avez-vous ressenti dans le groupe des signes de tension, de stress, comme vous le décrivez chez vous ? Non, pas du tout. Ils sont juste concentrés sur le match. Je crois que les joueurs ont assez d’expérience pour gérer tout ça. Avez-vous un message à faire passer au groupe ? Je leur dis que je suis de tout cœur avec eux. Nous avons tracé une feuille de route, aujourd’hui, nous sommes sur le point de réaliser notre objectif.

«Ce mardi, je serai à Blida» du match aller ? Ce match me hante encore
«Ce mardi, je serai à
Blida»
du match aller ?
Ce match me hante encore
l’esprit. J’ai revu ce match au
moins deux fois à mon retour
à Londres, à chaque fois, je
me mords les doigts. Je me
rends compte qu’on est passés
à côté d’un exploit là-bas. On
pouvait vraiment faire mieux.
Que regrettez-vous le plus ?
Il s’est passé beaucoup de
choses. Quand j’y pense, mon
plus grand regret est le pre-
mier avertissement. Ça m’a
fait sortir du match. Ce qui a
fait que j’ai terminé le match
sur les nerfs. Ça m’a vraiment

Il faudra se serrer les coudes et aller chercher cette qualification. Nous avons beaucoup souffert ces derniers mois. Les joueurs ont consenti beau- coup d’efforts. Alors, les gars, on y est presque, ce n’est pas le moment de lâ- cher ! Je sais que les joueurs ont à cœur de donner de la joie au peuple algérien. Vous avez joué le match aller, vous devez savoir à peu près tout sur les attaquants adverses ; quel conseil donneriez-vous au joueur qui vous remplacera, mardi ? Je n’ai aucun conseil particulier à don- ner. Les joueurs ont un capital expé-

rience considérable. D’habitude, c’est moi qui reçois des conseils d’eux. Ils ont le vécu et le talent. On n’a pas de souci à se faire de ce côté. Il faudra juste rester attentifs durant tout le match. Si on attaque, il faudra bien se blinder derrière. Un tel match peut se jouer sur des détails. Allez-vous assister au match ? Et comment ! Je ne raterai ce match pour rien au monde. Je vais me libé- rer une journée ou deux pour assister au match. Je tiens à être présent à Tchaker. Je n’ai pas envie de louper ça ! Avez-vous fini par digérer la défaite

perturbé. Sinon, comment se passe votre «ap- prentissage» à Watford ? Tranquillement. Comme je le répète à chaque fois, j’essaie de ne pas griller les étapes. Je gère les choses sereine- ment. Le coach croit en moi. Le pro- gramme qu’on avait fixé en début de saison est appliqué à la lettre. De mon côté, je fais en sorte de répondre aux attentes tout en faisant attention à mon corps. Je n’oublie pas que j’ai eu une grave blessure et que je n’ai pas eu de repos cet été.

Entretien réalisé par Achour Aït Ali

de repos cet été. Entretien réalisé par Achour Aït Ali A un mois et demi de

A un mois et

demi de l’ou- verture offi-

cielle du

mercato hiver-

nal, l’attaquant

algérien, Ishak

Belfodil, est

annoncé

comme étant

la priorité de

plusieurs clubs

de la Série A.

Ainsi, après la Fiorentina, Li- vourne et

Genoa, l’on apprend que la formation de Sassuolo

a réitéré sa demande de prêt aux diri- geants de l’Inter Milan. Tutomercato.it rapporte que l’entraîneur de cette équipe aurait fait de Belfodil sa priorité, cet hiver. Reste à savoir si Belfodil va accepter l’offre de Sassuolo qui se mor- fond dans les profondeurs du classe- ment de la Série A italienne.

Juan Jésus (défenseur de l’Inter) :

«Avec Taïder et Belfodil, on peut aller loin, cette année»

Dans une longue interview accordée à la chaîne officielle du club italien de l’Inter Milan, le jeune défenseur inter- national brésilien, Juan Jésus, n’a pas

tari d’éloges sur les deux internatio- naux algériens et ses coéquipiers à l’Inter, Saphir Taïder et Ishak Belfodil. Invité à livrer ses impressions sur l’am- biance qui règne au sein du groupe et donner son avis sur les nouvelles re- crues, Juan déclare : «On possède un bon groupe, on vit bien entre nous. On a recruté des jeunes joueurs intéres- sants, et avec des gars comme Taïder, Belfodil et Icardi, on va aller loin cette année en championnat.»

M.A.

PUB

Le Buteur du 17-11-2013
Le Buteur du 17-11-2013
  Équipe nationale www.lebuteur.com N° 2467 Coup de poing Dimanche 17 novembre 2013 03 La
 

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2467

Coup de poing

Dimanche 17 novembre 2013

N° 2467 Coup de poing Dimanche 17 novembre 2013 03 La vente des billets tourne à
03
03

La vente des billets tourne à l’émeute

L e moins que l’on puisse dire, c’est que l’opération de vente des billets d’accès au stade pour le match d’après- demain face au Burkina Faso ne s’est pas déroulée comme prévu. Alors que les autorités de Blida avaient pris une série de mesure

dans le but de garantir le bon déroulement de cette opération, cela semble n’avoir pas suffit puisque cette

aurait fallu que les organisateurs prennent la décision d’entamer cette opération dans le but de ne pas avoir du monde devant les guichets puisqu’au fur et à me- sure, le nombre de supporters augmentait. Une heure plus tard, c’était plus du double des supporters qui étaient présents sur lieux et là, la pagaille a com- mencé. Si l’opération avait commencé à 8h00, on n’aurait sans doute pas assisté à de telles scènes.

ont trouvé du mal à gérer cette situation et maintenir l’ordre.

Affrontement entre supporters et même avec les forces de l’ordre

En milieu de journée et après l’épuisement du premier quota de billets, des affrontements ont éclaté entre les supporters et même avec les forces de sécurité. C’était une situation difficile que les services de sécu- rité ont trouvé du mal à maîtriser. Ce n’est que dans l’après-midi que les choses se sont calmées.

ments entre supporters et même avec les forces de sécurité qui avaient pris le contrôle de la situation par la suite. Selon ce même bilan, il y aurait eu quatre po- liciers blessés dont un dans un état grave. Les blessés ont tous été évacués vers l’hôpital de Blida.

Des rumeurs ont fait état d’un cas de décès

opération censée se dérouler dans de bonnes condi- tions, a carrément viré à l’émeute où
opération censée se dérouler dans de bonnes condi-
tions, a carrément viré à l’émeute où des incidents
ont éclaté au stade Tchaker et ses alentours, à
quelques jours de cette rencontre très importante.
Les services de sécurité ont trouvé
du mal à maintenir l’ordre
L’erreur fatale des organisateurs
A 8h 00, il y avait du monde devant les guichets qui
Les services de sécurité étaient présents en masse
devant les guichets du stade et aux alentours afin
d’assurer le bon déroulement de cette opération.
Mais, face au nombre impressionnant de supporters
présents, les forces anti- émeutes présent en force
Plus d’une quarantaine de blessés,
dont quatre policiers
Par ailleurs, une information a circulé hier concernant
un cas de décès d’un supporter suite aux émeutes.
Les autorités locales de Blida ainsi que les services de
sécurité ont nié l’existence d’un cas de décès. Par ail-
leurs, des confrères de corporation qui se sont dépla-
cés à l’hôpital Franz-Fanon se sont vus refuser l’accès
à l’hôpital par les forces de sécurité.
ont été pris d’assaut par les supporters qui voulaient
Selon un premier bilan, il y a eu hier plus d’une qua-
rantaine de supporters blessés, suite aux affronte-
Hamza R.
tous décrocher le fameux sésame. A ce moment là, il
C’était une journée
particulière à Blida
26 000 billets vendus hier
Comme nous l’avions indiqué au cours d’une de nos
précédentes livraisons, l’opération de vente de billets
exemple, l’opérateur national de téléphonie mobile,
Mobilis.
fois son
prix au gui-
a commencé hier matin, au niveau des guichets du
supporters n’attendaient que ça. Finalement, l’opéra-
tion n’a commencé qu’une heure plus tard, soit à
9h00 devant une grande foule, étant donné que le
nombre devant l’enceinte ne cessait d’augmenter.

stade Mustapha-Tchaker de Blida, théâtre de la ren- contre de mardi entre la sélection algérienne et son homologue du Burkina Faso, pour le compte du re- tour des barrages de la coupe du monde 2014. Les organisateurs ont pris la décision de programmer le match à guichets fermés afin d’éviter la désorganisa- tion le jour de la rencontre. Ainsi, les 26 000 billets mis en vente hier pour les supporters algériens se ont tous été vendus en un court laps de temps, tant que l’engouement était grand chez les supporters de l’EN. Ces billets concernent en effet les différents gra- dins non couverts du stade.

Les 4 000 billets des gradins couverts seront distribués par les sponsors de la sélection

Par ailleurs, les 4 000 billets qui devaient être vendus

à 1 000 dinars et qui concernent les deux gradins

couverts n’ont pas été mis en vente hier dans les gui- chets du stade. Renseignement pris, la FAF préfère laisser un quota pour ses sponsors comme Nedjma, LG et Coca Cola, ainsi que pour certaines entreprises qui ont souhaité acheter des tickets, comme par

Des centaines de supporters ont passé la nuit devant les guichets

Ayant l’information depuis déjà quelques jours, les supporters des Verts ont ainsi commencé à envahir la ville des Roses depuis vendredi dans la soirée. Malgré la pluie battante qui n’a cessé de tomber vendredi, notamment dans la nuit, ces supporters ont tout de même préféré passer la nuit devant les guichets, dans des conditions très difficiles. L’essentiel pour eux était d’avoir le ticket d’accès au stade. Il faut dire qu’il n’y a pas plus qu’un tel sacrifice pour montrer son attache- ment à l’équipe nationale. Les coéquipiers de Sofiane Feghouli doivent ainsi savoir que les supporters se sa- crifient pour eux, surtout dans un froid glacial comme celui de Mitidja et Chréa.

Vers 8h00, ils étaient presque 10 000 supporters

Ceux qui n’étaient pas venus la veille aux guichets, sont arrivés tôt dans la matinée. On avait constaté en effet hier matin aux alentours de 8h00 que les sup- porters étaient nombreux prenant ainsi d’assaut les

guichets du stade Tchaker de Blida. Ils étaient près de 10 000 supporters devant les guichets à at-

près de 10 000 supporters devant les guichets à at- tendre le début de l’opération de

tendre le début de l’opération de vente des billets pour décrocher le fameux sésame.

L’opération vente des billets a commencé à 9h00

Dans de telles conditions, les organisateurs du match et notamment le DJSL ainsi que le directeur de l’OPOW de Blida auraient pu avancer le début de l’opération puisque ces

Le premier quota de 13 000 places

a été écoulé à 10h35

Ainsi, un premier quota de billets a été mis en vente à partir de 9h00. Ce quota contient 13 000 billets, tous des billets pour gradins non couverts dont le prix a été fixé à 300 dinars. Ce premier quota a été écoulé en un temps record. En effet, en 90 minutes, les 13 000 places ont été tous vendues et les guichets ont fermé.

Le deuxième quota de 9 000 places

a été écoulé en une heure

Face à cette situation, la gronde des supporters a été constatée. Les supporters étaient très en colère contre les organisateurs au point où des affronte- ments avaient éclatés entre supporters et même avec les forces de sécurité. Devant ce qui se passe, les or- ganisateurs ont pris la décision de mettre en vente un deuxième quota qui contient 9 000 places, tous pour entrer aux gradins non couverts à 300 dinars. Ce quota a été ainsi écoulé en une heure. Cette deuxième tranche de billets a été vendue dans l’après-midi, devant la présence importante des forces de sécurité.

Le prix du billet a atteint 5000 DA au marché noir !

Par ailleurs, les tickets d’accès au stade sont en effet disponibles au marché parallèle. D’après ce qu’on a constaté aux alentours de Tchaker, bon nombre de jeunes possèdent des tickets destinés au marché noir. Sur place, le prix du billet a flambé à 3000 dinars, dix

Adel Zeghini (Protection civile de Blida) «Il y a plus d’une quarantaine de blessés, mais
Adel Zeghini
(Protection civile de Blida)
«Il y a plus d’une
quarantaine de blessés,
mais pas de cas de décès»
Le responsable de la communication de la Protec-
tion civile de la wilaya de Blida, Adel Zeghini, s’est
exprimé hier pour parler de ce qui s’est passé. L’in-
téressé a démenti l’existence d’un cas de décès :
«C’est vrai, il y a des blessés. Le chiffre exact, je
ne l’ai pas. Mais il y a entre 40 et 50 supporters
blessés suite aux émeutes. Pour ce qui est
des cas de décès, je tiens à démentir
formellement cette information».
Le contrat
de sponsoring
sera signé avec
le groupe Benamor
C’est aujourd’hui en milieu de
journée que la Fédération algé-
rienne de football signera un nou-
veau de sponsoring. L’instance
dirigée par Mohamed Raouraoua
aura un nouveau partenaire
qui est le groupe Benamor,
spécialisé dans l’agro-
alimentaire.

chet. Quelques heures plus tard, le prix du billet d’entrée au stade a at- teint le montant de 5 000 di- nars. Un chiffre assez

impression-

nant, même si le

prix du billet va augmenter encore plus, ce qui est très plausible, comme cela était le cas lors du match amical Algérie-Serbie de Mars 2010 au stade du 5-Juillet, lorsque le prix du ticket d’accès avait atteint les dix mille dinars.

Des caméras de surveillance pour surveiller les ventes

Les organisateurs de ce match du côté de la FAF ou même des autorités de Blida ont pris la décision de

bien surveiller l’opération de vente des billets du stade. Ainsi, des contrôleurs ont été mis en place dans les différents guichets afin de suivre l’opération. Il y a même eu des caméras de surveillance installées pour surveiller les agents du stade car, généralement, ce sont les agents qui vendent les tickets au marché noir comme ce fut le cas lors des précédentes rencontres.

H. R.

04
04

N° 2467

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de maître
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup de maître

Dimanche 17 novembre 2013

Feghouli : la clé du match c’est lui !

17 novembre 2013 Feghouli : la clé du match c’est lui ! D epuis quelque temps

D epuis quelque temps déjà, journalistes, consultants et spécialistes se triturent les

méninges pour connaître la clé de ce match. Les uns parlent de patience, les au-

tres de bien verrouiller la défense avant de penser à marquer et d’autres encore

sur la nécessité de passer par les ailes, notamment l’aile gauche à cause du ni-

veau limité de l’arrière droit burkinabè. En plus d’une attaque percutante et

un milieu royal, l’Algérie possède un So ane Feghouli capable de désar-

çonner n’importe quelle défense. N’est-ce pas lui qui a mis l’équipe en con ance en égali-

sant à Ouagadougou pour ensuite offrir un caviar à Soudani, malheureusement vendangé par ce dernier ? N’était-il pas le seul joueur qui a surnagé au cours de la dernière CAN à mettre aux oubliettes ? Si Feghouli est en forme, c’est donc lui qui sera la clé du match et de la quali cation en Coupe du monde.

Il a marqué au bon moment

Après un début de saison timide avec Valence dû en grande partie à une blessure aux quadriceps, So ane Fe- ghouli est revenu petit à petit à son niveau, pour ins- crire son premier but en championnat cette saison. Face à Valladolid, Feghouli, qui venait de faire son en- trée sur le terrain, a réussi à remettre les pendules à l’heure d’un tir du gauche. Ce but aurait été anecdo- tique s’il n’avait pas été inscrit la veille du stage des Verts. Aujourd’hui que ces derniers s’apprêtent à jouer le match de leur vie, ce but permettra à Feghouli d’arri- ver en sélection avec un moral gon é à bloc.

Le Ballon d’or algérien et africain en ligne de mire

Même si rien ne remplace une quali cation en Coupe du monde pour un joueur qui n’a pas encore bouclé ses 24 ans, So ane Feghouli vise aussi de remporter la 13e édition du Ballon d’or algérien organisée par Le Buteur et El Heddaf. Un trophée qu’il a déjà remporté l’année dernière. Il veut également faire partie des cinq nalistes pour l’obtention du titre de meilleur joueur africain. Mais Feghouli sait qu’une quali cation en Coupe du monde lui ouvrirait les portes de tous les titres individuels mis en jeu.

Il veut écrire sa propre histoire

Quelques jours après avoir choisi de jouer pour l’Algérie, So ane Fe- ghouli avait déclaré sur ces mêmes colonnes qu’il ne voulait pas jouer la Coupe du monde 2010, parce que d’abord il ne se sentait pas capable d’apporter un plus à l’Equipe natio- nale à cause de problèmes physiques et ensuite parce qu’il voulait vivre une aventure avec son pays depuis le début. Maintenant que c’est chose faite, Feghouli ne veut en aucun cas que cette aventure humaine, la belle histoire, prenne n ce mardi. Parce que ce jour-là, face au Bukina Faso, Feghouli et ses frères de la sélection ne seront qu’au début de leur his- toire. H. R.

ne seront qu’au début de leur his- toire. H. R. Aïssa Naïli, directeur de la sécurité
ne seront qu’au début de leur his- toire. H. R. Aïssa Naïli, directeur de la sécurité
ne seront qu’au début de leur his- toire. H. R. Aïssa Naïli, directeur de la sécurité

Aïssa Naïli, directeur de la sécurité publique à la DGSN :

«30 caméras surveilleront le stade Tchaker et les alentours et 5000 policiers seront mobilisés»

La Direction générale de la Sûreté natio- nale a assuré, au cours d’une rencontre avec des stadiers en présence de représentants de médias au Palais des expositions des Pins maritimes, que toutes les mesures ont été prises pour sécuriser le match Algérie-Bur- kina Faso. C’est le Commissaire division- naire Aïssa Naïli, directeur de la sécurité publique à la DGSN, qui l’a annoncé.

«22 unités républicaines de sécurité participeront à la sécurisation de l’événement»

Ainsi, il a déclaré que «tout a été minu- tieusement préparé par nos services pour que le match se déroule dans les meilleures condi- tions, que ce soit sur ou en dehors du terrain». En effet, en plus de la Sûreté de wi- laya de Blida, d’ores et déjà mobilisée, «pas moins de 22 Unités républicaines se mobili- sent, dont plusieurs, en provenance des wi-

layas limitrophes, participeront à la sécurisa- tion du match et, éventuellement, des festivi- tés populaires qui accompagneront la très probable quali cation des Verts pour le Mon- dial-2014. En somme, quelque 5000 policiers seront mobilisés pour cet événement, dont la moitié seront chargés de l’orientation des sup- porters venus de l’extérieur de la wilaya de Blida».

«Nous comptons sur les stadiers pour accueillir et orienter les supporters avec courtoisie et sourire»

Enumérant les mesures prises sur le ter- rain, le directeur de sécurité publique a an- noncé que «30 caméras xes ont été installées au stade Mustapha-Tchaker a n de lmer et surveiller ce qui se passe dans l’en- ceinte du stade et aux alentours». Il a ajouté que «des hélicoptères de la police survole-

ront tout le secteur et interviendront le cas échéant», non sans préciser que «le dispositif sécuritaire mis en place agira en coordination avec la Gendarmerie nationale». A l’adresse des stadiers présents à la conférence, les- quels ont suivi une formation accélérée a n d’assurer la prévention et l’orientation des supporters le jour du match, il a déclaré :

«Vous êtes des jeunes dont l’âge varie entre 20 et 30 ans et il y aura des milliers de suppor- ters de votre âge au stade le jour du match. Nous comptons sur vous pour remplir comme il se doit les tâches d’accueil, d’orientation et d’intervention le cas échéant, tout en étant courtois et souriant.»

«La délégation du Burkina Faso et les supporters burkinabés seront très bien accueillis»

Par ailleurs, le Commissaire divisionnaire Naïli a adressé un message aux supporters

des Verts pour les mettre en garde contre les faux tickets : «Nous avons le matériel néces- saire pour détecter les faux tickets. Tout sup- porter qui sera pris en possession de faux tickets se verra appliquer contre lui la loi dans toute sa vigueur», a-t-il prévenu. Par- lant de la délégation du Burkina Faso, il a as- suré que «tout est prévu pour qu’elle béné ce d’un très bon accueil et que son séjour en Al- gérie se passe dans les meilleures conditions». Il a ajouté que «tous ses déplacements se fe- ront sous protection policière et même les supporters burkinabés qui assisteront au match se verront placés dans un endroit qui leur sera dédié et qui sera protégé par nos soins.»

Nedjmou S.

www.lebuteur.com N° 2467 Équipe nationale Dimanche 17 novembre 2013 Coup mou Halilhodzic hésite encore sur
www.lebuteur.com
N° 2467
Équipe nationale
Dimanche 17 novembre 2013
Coup mou
Halilhodzic hésite encore
sur certains choix

L ors de son allocu- tion prononcée lors de la conférence de presse tenue avant- hier au centre de

presse du Complexe olym- pique Mohamed-Boudiaf, l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, s’est dit fixé à 90% sur le onze de départ qui sera appelé à commencer la rencontre retour, ce mardi, contre le Burkina Faso. Ainsi, lors de la séance tenue à Sidi Moussa, avant-hier, le driver des Verts a commencé par mettre en place un dispositif résolument offensif. Le coach Vahid a beaucoup travaillé les attaques placées sur les côtés. C’est ainsi qu’il entend mettre en place une défense à quatre avec des latéraux offensifs qui seront aussi précieux dans la récupération. Le milieu de terrain sera fourni avec 5 élé- ments et une seule pointe en attaque. C’est dire que Vahid ne devrait pas changer grand- chose, même s’il a affirmé qu’il avait prévu un plan B, voire un plan C qu’il mettra en place, selon l’évolution du match.

Il songe à des latéraux très offensifs, mais…

Si dans les buts, Rais Mbolhi devrait être reconduit, sur les flancs, c’est pratique- ment l’indécision. A droite, le coach songe à Nacerdine Khoualed mais Aïssa Mandi, la nouvelle recrue de l’EN, af- fiche de bonnes aptitudes à l’entraînement, ce qui pourrait être la surprise du chef. A gauche, Vahid est presque sûr

de titulariser Djamel Mesbah pour les raisons qu’il a déjà étalées, mais Faouzi Ghoulam figure dans l’autre plan de l’en- traîneur des Verts. D’ailleurs, le jeune latéral gauche de l’AS Saint-Etienne se tient prêt à prendre sa place à n’importe quel moment. D’autre part, soucieux de contrecarrer Jo- nathan Pitroipa et son com- plice Alain Traoré, deux attaquants qui excellent les appels dans le dos des défen- seurs, Halilhodzic ne veut pas aussi se découvrir totalement, au risque d’encaisser des buts et se compliquer, du coup, la tâche.

Deux variantes pour faire exploser le rideau défensif burkinabé

Fort de son avantage arra- ché au match aller, le Burkina Faso viendra défendre crâne- ment ses chances de qualifica- tion au prochain Mondial, après-demain à Blida. Le dri- ver de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic, est très conscient de la stratégie qu’adoptera son homologue belge, Paul Put. Vahid l’a d’ail- leurs affirmé lors de son inter- vention, vendredi. Sachant que son adversaire optera pour une tactique montée sur une défense qui repose sur deux rideaux défensifs, Halil- hodzic a expérimenté deux variantes pour contrer le jeu défensif des Etalons du Bur- kina. L’entraîneur national de- vrait trancher pour une défense à 4 composée d’un milieu avec 2 récupérateurs et 3 animateurs de jeu qui au-

ront pour tâche de faire par- venir à Slimani, désigné à la pointe de l’attaque, des balles de but.

Kadir, l’autre solution

Tout porte à croire que sur le flanc droit, c’est le jeune in- ternational de Granada CF, Yacine Brahimi, qui devrait commencer le match contre le Burkina Faso, mais la possibi- lité de voir le meneur de jeu rennais, Foued Kadir, incor- poré d’entrée demeure une so- lution plausible. Foued, qui excelle dans l’axe, pourrait bien être aligné dans ce regis- tre avec Feghouli à droite, Soudani à gauche et Slimani devant.

Yebda toujours

en concurrence

On le savait déjà depuis

bien longtemps, Hassan Yebda est le profil de joueur qu’affec- tionne le coach Vahid Halil- hodzic. Ce dernier n’écarte toujours pas la participation de l’ancien milieu de terrain de Naples, ce mardi contre le Burkina. Une chose est sûre, si Hassan améliore son rende- ment défensif par rapport au match aller, il

son rende- ment défensif par rapport au match aller, il 05 Après les émeutes qui ont
05
05

Après les émeutes qui ont éclaté hier à Blida

La FAF décide d’instaurer le huis clos aux entraînements des Verts

A la suite des émeutes qui ont éclaté au stade Mustapha-Tchaker de Blida et ses alentours, à l’occasion de l’opération vente des billets du match Algérie-Burkina Faso prévu après- demain à 19h15, la Fédération algé- rienne de football a pris la décision d’instaurer le huis clos lors des séances d’entraînement de l’Equipe nationale prévues au stade Tchaker de Blida. Ainsi pour la séance d’en- traînement d’hier après-midi sur le terrain principal du stade de Blida, les portes étaient fermés aux suppor- ters. Cette décision a été prise pour permettre aux joueurs de se concen- trer sur le match, puisque les cir- constances ne permettent pas du tout de faciliter l’accès aux supporters en ce moment. On croit même savoir que la séance d’entraînement de lundi, celle d’avant-match, sera elle aussi fermée aux supporters. Reste à savoir maintenant si la FAF ne chan- gera pas d’avis. H. R.

Paul Put

(ent. Burkina Faso)

«On s’attend à une pression terrible à Blida»

Faso) «On s’attend à une pression terrible à Blida» Dans une déclaration accordée à nos confrères

Dans une déclaration accordée à nos confrères de la Chaîne 2, l’entraîneur du Burkina Faso s’est montré optimiste, mais affiche une appréhension légitime quant

au déroulement de ce duel qui aura lieu à Blida : «L’Algérie est redoutable chez elle, on le sait, elle a des atouts offensifs qu’on connaît, donc il faudra faire très attention. Nous en tout cas, on s’attend à une pres- sion terrible à Blida, je connais ce stade, et les choses ne s’annoncent pas simples pour nous, même si on part avec l’avan- tage acquis au match aller.»

«Halilhodzic a la chance de compter sur des joueurs de haut niveau»

Poursuivant sa déclaration, Paul Put ne

tarit d’éloges sur le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Le technicien belge pense aussi que Vahid possède les élé- ments qu’il faut pour monter son plan de bataille de ce mardi : «Tout le monde le sait, Halilhodzic est un fin tacticien et sait gérer son groupe. Vahid est avantagé dans ce match parce qu’il a des joueurs talentueux, tels que Belfodil et Taïder qui évoluent dans un grand club en Italie.»

«Traoré est un joueur important dans mon système, je vais compter sur lui»

Concernant le retour

à la compétition de l’at- taquant de Lorient, Alain Traoré, Paul Put s’est félicité de pouvoir compter sur ses services : «Le retour de Traoré nous fera beaucoup de bien, c’est un joueur très important de notre équipe. Je

compte beaucoup sur lui, on va tout faire pour réaliser le rêve de tout un peuple.»

M. A.

Hachoud et Si Mohamed pas concernés par le match d’application Le latéral droit du MCA,
Hachoud
et Si Mohamed
pas concernés par le
match d’application
Le latéral droit du MCA, Abder-
Halilhodzic
a apprécié l’état
de la pelouse
du stade Tchaker
rahmane Hachoud, et le gardien de
but du CSC, Cédric Si Mohamed, n’ont
pas pris part au match d’application
programmé par Vahid Halilhodzic,
en fin de séance d’entraînement.
Après les fortes pluies qui se sont
abattues tout au long de ce week-
end, l’entraîneur Vahid Halilhodzic,
qui s’est trouvé contraint d’annuler
Ils se sont contentés de
quelques tours de piste.
Les
joueurs
ont pris leur
douche à Tchaker
Les joueurs de l’Equipe natio-
nale ont pris leur douche, juste
après l’entraînement, dans le ves-
tiaire du stade Mustapha-Tchaker.
Les camarades de Saphir Taider
étaient très séduits par les tra-
vaux de réfection effectués
au niveau des ves-
tiaires.
une séance ouverte au public, ven-
dredi, avait de grandes appréhensions
par rapport à l’état de la pelouse du
stade Mustapha-Tchaker. Seulement une
fois sur place, hier, le technicien bosnien, qui
était le premier à fouler le terrain, était tout
content de découvrir le gazon de Tchaker en
parfait état. Vahid s’est approché d’un em-
ployé du stade pour lui demander : «Quelle
est votre recette magique qui vous a permis
de maintenir le terrain en aussi bon état ?»
Il regrette l’annulation de la
séance de vendredi à Blida
Rassuré par l’état du terrain du stade-
Présence
en force
des dirigeants
de la FAF
Tchaker, l’entraîneur national, Vahid Halil-
hodzic, a confié à un responsable de la FAF
qu’il regrettait amèrement d’avoir annulé la
séance du vendredi. «Si je savais que
l’état du terrain était aussi bon, je n’au-
rais pas annulé la séance du ven-
dredi. J’aurais ainsi gagné une
séance de plus sur le terrain prin-
La séance d’hier a connu une
forte présence des dirigeants de la
Fédération algérienne de football.
En plus du président Raouraoua,
on a noté la présence de Walid
Sadi, Boukaroum, Bouze-
nad et bien d’autres.
cipal», a-t-il dit.
Cela s’est passé lors
de la séance d’hier
Le travail technico-
tactique se poursuit
Moumen A.
L’entraîneur national a entamé la dernière ligne droite qui
concerne le travail tactique entamé lundi passé. Vahid Halilhodzic a
réussi à dégager, à un élément près, le 11 de départ qui commencera la
partie contre le Burkina Faso, mardi prochain. S’il demeure réticent sur
certains choix, Vahid, qui sera obligé de procéder au moins
à deux change-
ments par rapport à l’équipe-type qu’il a alignée lors du match contre le Bur-
kina à Ouagadougou (défections de Guedioura et Essaïd Belkalem), compte
encore se donner encore le temps d’ici à demain, avant de livrer les dernières
consignes d’avant-match aux joueurs qui seront appelés à débuter.
Lacen et Yebda à la récupération,
une autre possibilité
En plus du poste de latéral gauche qui sera attribué à Ghoulam ou Mes-
bah qui part avec un léger avantage, compte tenu de son expérience des
grands rendez-vous, il y a lieu de signaler que Vahid Halilhodzic songe
sérieusement à associer Medhi Lacen à son complice Hassan Yebda,
très performants, rappelons-le, lors de la Coupe du Monde 2010
en matière de récupération. C’est peut-être là le plan B que
Halilhodzic entend mettre en place, dès que son équipe
aura débloqué la situation en parvenant à prendre
l’avantage.
M. A.

M. A.

sera incorporé dans un rôle de relayeur et dans un système de

jeu com-

plètement

différent.

Consternés par les images des blessés à Tchaker

Les joueurs ont eu de la compassion pour les familles des blessés

Les joueurs de l’Equipe nationale, touchés par ce qui s’est produit hier lors de l’opération vente des billets, étaient tous consternés par le nombre important de supporteurs blessés, lors des af- frontements et de la bousculade qui a suivi l’ou- verture des guichets du stade Tchaker. Ayant appris la nouvelle par le biais des sites internets et autres réseaux sociaux Facebook et Twitter notamment, ils se sont donnés le mot de tout faire pour offrir aux parents des blessés une qua- lification au Mondial.

nous a confié, hier dans la soi- rée, que ce qui s’est passé à Blida était sur toutes les lèvres.

«Ils sont venus pour nous, on doit les honorer»

Ils étaient soulagés d’apprendre qu’il n’y a eu aucun mort

Les camarades du capitaine Madjid Bougherra ont suivi moment par moment l’opération vente des billets qui a failli tourner au drame. La ru- meur donnant au moins deux morts lors d’affron- tements entre supporteurs des Verts qui s’arrachaient les billets d’entrée a affecté les capés de Vahid Halilhodzic. Mais heureusement qu’ils ont été très soulagés d’apprendre qu’il n’y avait aucun mort. Une source proche de la FAF

C’est la phrase lâchée par un joueur de l’EN

dont on taira le nom, pour motiver le reste de ses camarades et, surtout, les sensibiliser à tout donner pour offrir au public algérien une qua- trième qualification attendue par tout un peu- ple toujours derrière sa sélection nationale. «Ils sont venus de partout pour nous, on doit être à la hauteur, ça ne sert à

rien de parler, il faut les honorer, inch’Allah», a lâché un joueur important du groupe à ses ca- marades. Cela n’a pas été sans secouer les senti- ments de ses équipiers décidés à mourir sur le terrain pour faire oublier aux familles des blessés leur malheur.

pour faire oublier aux familles des blessés leur malheur. Le Nigeria et la Côte d’Ivoire officiellement

Le Nigeria et la Côte d’Ivoire officiellement au Mondial

Le Nigeria avait mis un pied au Brésil, après sa victoire au match aller lors du match barrage face à l’Ethiopie à Addis-Abeba. Voilà qu’il vient de mettre le deuxième, hier, après sa victoire au match re- tour face aux Ethiopiens 2-0. La Côte d’Ivoire a tenu le coup à Casablanca face au Sénégal, arrachant le nul dans le temps additionnel (1-1) et validant ainsi sa qualification au Mondial-2014.

06
06

N° 2467

www.lebuteur.com JSK Coup de vent
www.lebuteur.com
JSK
Coup de vent

Dimanche 17 novembre 2013

Dans le but d’affronter des clubs de Ligue 2 française

Aix-en-Provence ou Paris, prochain lieu du stage hivernal

A près Agadir, voilà que le lieu du stage hivernal risque de changer à nouveau. D’après nos sources, l’entraîneur en

chef Azzedine Aït Djoudi, qui a ren- contré Hannachi récemment, a ex- primé le vœu d’effectuer le prochain stage hivernal en France. Il faudrait dire que le choix de l’Hexagone ne s’est pas fait au hasard et ce pour plusieurs raisons. La première est d’ordre mental. En effet, le coach veut que le stage se déroule dans un lieu qui plaît aux joueurs. Aït Djoudi veut un nouvel environnement, qui change du Maroc et de la Tunisie. La seconde raison est d’ordre pédago- gique. En effectuant une préparation en France, le coach sait que son équipe ne manquera pas de moyens pédagogiques, ni médicaux en cas de problème. La troisième raison est d’ordre technique. A ce sujet, on croit savoir que le coach veut affron-

ter des formations de Ligue 2 fran- çaise, histoire de mieux cerner ses joueurs. Ce sera un excellent test avant la reprise du championnat. En gros, le choix de la France s’est fait pour plusieurs raisons et les diri- geants semblent, eux aussi, favora- bles à cette décision, après une expérience réussie en août 2010.

Yarichène et Ali Azouaou ont inspecté un centre à Paris…

Pour ne rien laisser au hasard, les deux membres du conseil d’adminis- tration, en l’occurrence Yarichène et Ali Azouaou, qui se trouvent depuis dimanche dernier en France, ont déjà inspecté 2 centres de prépara- tion. Les deux hommes ont eu l’oc- casion de visiter un premier centre dans la capitale française. D’après nos sources, le centre en question remplit parfaitement les conditions, que ce soit en matière d’héberge-

ment ou d’infrastructures sportives. Le seul souci des dirigeants reste le climat dans le Nord de la France, en plein mois de janvier, où les tempé- ratures baissent considérablement.

… Puis, le CREPS d’Aix- en-Provence jeudi dernier

Le second centre de préparation se trouve dans le Sud de la France. En effet, Yarichène et Ali Azouaou au- raient fait un tour au CREPS d’Aix- en-Provence qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Marseille. Un centre que les Kabyles connais- sent bien puisqu’ils y ont effectué une préparation de six jours en août 2010. D’ailleurs, c’est ce centre qui répond le plus à la demande de la di- rection, du moment que le climat méditerranéen correspond le plus aux joueurs, qui entameront la phase retour le 16 janvier prochain.

A. A.

entameront la phase retour le 16 janvier prochain. A. A. Le programme de la phase retour

Le programme de la phase retour connu

A présent, le staff tech- nique de la JSK peut tracer son

programme jusqu'à la fin de la saison. Pour cause, la Ligue nationale de football vient de publier récemment le pro- gramme complet de la phase retour du cham- pionnat. Ainsi, le staff est désormais fixé sur l’en- semble des dates, que ce

soit les matchs de Coupe d’Algérie ou de Ligue 1. Pour rappel, les 32es de la Coupe auront lieu les 6 et 7 décembre pro- chain. Si la JSK se quali- fie, elle jouera les 16es de finale le 21 décembre. Et pour la première fois, les dates des phases succes- sives de la Coupe d’Algé- rie ont été communiquées. Ainsi, les 1/8, 1/4, 1/2 et la fi- nale se disputeront res- pectivement comme suit : les 24 et 25 janvier, 18 février, 18 mars et le 1er

mai pour la finale.

28 décembre, fin de la phase aller

La 15e journée du cham- pionnat se tiendra le 28 décembre prochain, date de la dernière rencontre de cette phase aller de Ligue 1. Les Kabyles ac- cueilleront ce jour-là le CSC au stade de Tizi Ouzou, probablement pour disputer la place de leader dans le cas où le classement reste tel quel. Ce qui est certain c’est que la victoire sera im- portante, du moment que le club kabyle est lea- der du championnat à quatre journées de la fin de la phase aller. Il est clair que pour être cham- pion d’automne, la JSK doit se battre jusqu’au 28 décembre.

Trois recrues pour chaque club

Quant à l’ouverture du marché des transferts, elle débutera comme chaque

saison le 20 décembre et s’étalera jusqu’au 15 jan- vier. Toutefois, et contrai- rement au précédent exercice, les clubs auront le droit de renforcer leur effectif par la venue de 3 joueurs seulement au lieu de 5. A la JSK, le club est à la recherche de 2 autres éléments après la venue de Mohamed Zabiaâ. Les dirigeants ont bien évi- demment le temps pour trancher sur le nom des deux autres nouvelles re- crues.

16 janvier, entame de la phase retour

La particularité cette sai- son est que le club kabyle ainsi que les autres for- mations des Ligues 1 et 2 auront la chance de se préparer durant plus de 2 semaines lors de la pro- chaine trêve hivernale. Pour cause, le champion- nat s’arrêtera du 28 dé- cembre au 15 janvier. Et

c’est à partir du 16 que la JSK affrontera à domicile la formation du MCEE pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Une occasion pour le staff technique d’effectuer un travail de fond lors du prochain stage.

17 mai, 30e et dernière journée de Ligue 1

Le tomber de rideau de la Ligue 1 est prévu pour le 17 mai. D’après le pro- gramme communiqué par la LFP, il ne devrait y avoir aucun retard ni re- port dans la programma- tion. Ainsi, le staff technique de la JSK est d’ores et déjà fixé sur l’en- semble de la phase retour du championnat. Il fau- dra toutefois attendre quelques jours pour que Azzedine Aït Djoudi, avec les membres de son staff, établisse le pro- gramme de la prochaine trêve hivernale.

A.A.

Un deuxième match amical face au RCK est confirmé pour demain

La dernière carte pour certains joueurs avant le mercato !

A près avoir

bénéficié

de deux

jours de

repos, les

Canaris reprendront le chemin des entraîne- ments ce matin sur la pelouse du 1er-No- vembre de Tizi. Profi- tant de la trêve qu’a observée le champion- nat national, le staff technique a pro- grammé deux matchs amicaux, dont le pre- mier s’est déroulé jeudi dernier face à la JS Az- zazga. Au-delà du ré- sultat technique (3-2) qui a sanctionné cette joute amicale, le nu- méro un de la barre technique, Aït Djoudi, est sorti du stade très déçu par la prestation de certains éléments. Alors qu’il s’attendait à une meilleure produc- tion, le coach a déclaré que certains joueurs n’ont rien montré de rassurant. Excepté quelques uns, les au- tres ont déçu. Aussi, un deuxième match est confirmé pour de- main matin à Tizi, face à la formation du RCK. Selon un mem- bre du staff, cette sor-

tie constituera une dernière chance pour certains éléments, de confirmer avant le mercato. En d’autres termes, ceux qui ne se- ront pas à la hauteur des attentes seront tout simplement concernés par les dé- parts cet hiver, sachant que la JSK compte jouer le titre, et cet ob- jectif ne sera atteint qu’avec un effectif de qualité.

Encore

une semaine

pour préparer

l’USMH

L’autre objectif tracé par les membres du staff technique en pro- grammant un deuxième match ami- cal pour cette semaine est de préparer la pro- chaine sortie face à l’USMH, prévue pour samedi, au stade de Lavigerie. Les Canaris, qui restent sur une belle victoire face au CABBA, en regagnant la première place du classement, ont, de- vant eux, une semaine pour bien se préparer. Les camarades du por- tier Malik Asselah

sont invités à conti- nuer sur leur lancée et bien négocier cette sortie. Pour Aït Djoudi, le match face à l’USMH sera diffi- cile, mais les joueurs doivent impérative- ment garder la dyna- mique enclenchée et revenir avec un résul- tat positif.

Les blessés seront de retour aujourd’hui

Concernant les quatre éléments, Beziouen, Mazari, Aouedj et l’axial Merbah, qui n’ont pas pris part à la dernière sortie ami- cale face à la JSA, en raison de blessures, nous avons appris d’un membre du staff technique que leur si- tuation ne suscite pas d’inquiétude. Actuelle- ment, ils se portent mieux et seront tous de retour aux entraî- nements ce matin, avec le groupe. Le coach Aït Djoudi dis- posera de l’ensemble de ses joueurs pour préparer la prochaine sortie face à l’USMH.

L. A.

Bencherifa «Nous avons les moyens de tenir tête à l’USMH à Lavigerie»

L e latéral gauche de la JSK, Walid Bencherifa, avec qui nous nous sommes entrete- nus après le match face à la JSA de jeudi dernier, a ex-

primé toute sa satisfaction, après avoir pris part à cette rencontre qui lui a permis de gagner du temps de jeu. Selon lui, ce match a été béné- fique. Au sujet de la prochaine ren-

«On doit récolter le maximum de points lors des matchs restants»

Bencherifa parlera aussi de la position qu’occupe actuellement son équipe et estime qu’il va falloir redoubler d’efforts pour la préserver : «La première place est le fruit de beaucoup d’efforts consentis par tout le groupe. Quatre matchs nous attendent pour cette phase aller, l’ob- jectif principal est de glaner le maximum de points pour terminer sur une bonne note».

«On a toujours besoin de nos supporters pour aller de l’avant» Comme tous les joueurs,
«On a toujours besoin
de nos supporters
pour aller de l’avant»
Comme tous les joueurs,
Bencherifa avoue que les
supporters ont beaucoup
contribué à la situation
que vit actuellement le
club, et doivent poursui-
vre leur mission jusqu’à
la fin de saison, afin
que leur équipe puisse
concrétiser ses objec-
tifs : «J’avoue que
nos supporters ont
beaucoup contri-
bué aux résultats
réalisés jusque-là.
Franchement, évo-
luer dans un stade
plein à craquer
donne des ailes aux
joueurs et nous per-
met de trouver des
ressources supplé-
mentaires à chaque
fois que le besoin se
fait sentir. Leur
présence nous
pousse à aller de
l’avant, et je suis
sûr qu’ils seront
encore plus nom-
breux à nous sou-
tenir».
L. A.

contre face à l’USMH, Bencherifa avoue qu’elle sera difficile. Tou- tefois, il ne cache pas son opti- misme de voir son équipe tenir tête à l’équipe algéroise, dans son fief : «Le match ami- cal face à Azzazga nous a per- mis de combler le vide laissé par la compétition. Per- sonnellement, j’en ai bien profité pour ga- gner du temps de jeu et me préparer pour la suite de la phase aller. Dans une se- maine, nous allons affronter l’USMH et, on est tenus de bien négocier ce match. Je suis per- suadé que nous allons, compte tenu de l’état d’esprit qui nous anime, tenir tête aux Harrachis chez eux. On doit rester sur notre lancée.»

«Le match contre le RCK parachèvera notre préparation»

Concernant le second match amical prévu demain matin face à son ancienne équipe du RCK, Bencherifa nous dira : «C’est une bonne chose de programmer un autre match amical cette se- maine, avant l’USMH, pour parachever notre prépara- tion. On tâchera d’en profiter pour être prêts samedi pro- chain. Tous les joueurs sont déterminés à continuer sur notre bonne dynamique».

www.lebuteur.com JSK Coup de froid
www.lebuteur.com
JSK
Coup de froid

N° 2467

07
07

Dimanche 17 novembre 2013

Annoncé de retour à la maison cet hiver Berchiche se rapproche de l’ESS Comme nous
Annoncé de
retour à la maison
cet hiver
Berchiche se rapproche
de l’ESS
Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précé-
dentes éditions, l’ex-axial de la JSK, Koceila Berchiche,
serait de retour à la formation kabyle cet hiver. À la re- cherche d’un renfort
serait de retour à la formation kabyle cet hiver. À la re-
cherche d’un renfort en défense, les Kabyles n’ont pas
écarté la possibilité de rappeler leur ex-joueur, titulaire à
part entière au MCEE. Or, selon des sources bien infor-
mées, le joueur s’approche beaucoup plus de la for-
mation des Aigles noirs, l’ESS. Cette dernière
songerait sérieusement à l’aligner dans son ef-
fectif, en échange de Melouli. Ainsi, les diri-
geants sétifiens ont déjà fait la
proposition à leur voisin d’El
Eulma et n’attendent que
sa réponse.

Yahia : «Je suis encore à l’ES Tunis et je compte honorer mon contrat»

gocier un éventuel transfert», nous a- t-il déclaré. «Hannachi m’a proposé de jouer à la JSK, mais c’était sur le ton de la plaisanterie» Sur la proposition qui lui aurait été faite de jouer à la JSK, le libéro de l’Espérance de Tunis donne sa ver- sion des faits : «Au cours du dîner, et dans le feu de la discussion à bâtons rompus, M. Hannachi m’a demandé, sur le ton de la plaisanterie : ‘‘Pour- quoi ne jouerais-tu pas un jour à la JSK ?’’ Je lui ai répondu en souriant :

Un jour peut-être, pourquoi pas ?» «Peut-être que je jouerai en Algérie, mais lorsque je serai en fin de contrat» Et le joueur de préciser sa pensée :

«Ma réponse se voulait comme une manifestation de disponibilité à jouer en Algérie, mais pas forcément main- tenant. Je suis encore sous contrat avec l’ES Tunis jusqu’en juin et je compte honorer mon contrat jusqu’au bout, surtout que rien ne me manque dans ce club. Une fois que je serai en fin de contrat, peut-être que j’étudie- rai les propositions qui me vien- draient d’Algérie. Je n’ai que 31 ans, je

suis encore jeune pour un défenseur central. ‘‘Mazal l’khir lelgouddam’’, comme on dit chez nous (je ne suis pas encore fini, Ndlr).» «Le président de l’Espérance a clairement déclaré que le club tenait à moi» L’espoir pour les supporters kabyles de voir Yahia rejoindre la JSK a été entretenu par les informations col- portées par une partie des médias tunisois annonçant le désir de l’ES Tunis de résilier le contrat du joueur. Des informations que l’intéressé dé- ment catégoriquement : «Certains en Tunisie mènent une campagne contre moi, mais le président du club a dé- claré clairement, il y a quelques jours, que l’Espérance tenait à moi. Il n’y a donc pas lieu de spéculer sur cette question. Je me sens bien à l’Espé- rance et, comme je vous l’ai dit, je compte honorer mon contrat jusqu’au bout. En tout cas, je suis très touché par la confiance que me témoigne la JSK à travers sa motivation de me re- cruter. Cela m’honore, surtout que ça vient d’un des clubs les plus presti- gieux en Algérie et en Afrique.» F. A.-S.

En dépit des déclarations de Anthar Yahia, qui affirme n’avoir reçu aucune offre officielle de la JS Kabylie et d’être concentré avec son club, l’ES Tunis, des dirigeants du club kabyle persis- tent à affirmer que les deux parties sont négociations depuis plusieurs jours et qu’un accord pourrait être trouvé dans les jours à venir. Ils assurent que le joueur est intéressé par le challenge proposé par la JSK. Affaire à suivre. A. A.

Hikam suit un programme spécifique

Blessé de- puis quelque temps, le jeune défen- seur, Hikam, et contraire- ment à ses
Blessé de-
puis quelque
temps, le
jeune défen-
seur, Hikam,
et contraire-
ment à ses
coéquipiers,
n’a pas béné-
ficié des
deux jours

de repos. D’après nos informations, le joueur s’est contenté de quelques séances en solo dans le but de rattraper son retard et pouvoir réintégrer le groupe sans aucune défaillance phy- sique. Même s’il n’a pas encore gagné la confiance du coach vu la rude concurrence qui existe dans l’axe central, Hikam finira certainement par s’imposer et suivre les traces de Saïd Belka- lem, lequel en l'espace de quelques années, est devenu un pilier dans l’axe central.

«Je redouble d’efforts pour revenir plus vite»

Interrogé par nos soins, le jeune défenseur Hikam estime qu’il doit redoubler d’efforts pour rattraper tout le retard accu- mulé par le passé dans le but de revenir très vite à la compéti- tion : «Je n’ai pas pris de repos lors des deux derniers jours. J’ai préféré m’entraîner en solo pour pouvoir reprendre au plus vite la compétition». S. D.

L’ ancien défenseur international Anthar Yahia est annoncé, du côté de la JS Kabylie,

comme probable recrue durant le mercato. La possibilité de le voir rejoindre le club kabyle a été nour- rie par la rencontre que le joueur avait eue à Tunis il y a quelques jours avec Mohand-Cherif Han- nachi. Or, Yahia persiste à cla- mer qu’il n’y a eu ni contact officielle ni offre concrète. «Lorsque M. Hannachi était venu à Tunis pour le transfert de l’attaquant li- byen (Mohamed Zabiâa, Ndlr), nous avons dîné ensemble sur proposition d’un ami commun. Comme vous le savez, je rencontre avec plaisir les sportifs algériens qui passent par la Tunisie, à l’image des délégations du NAHD et du MOB, car j’estime que c’est un devoir. C’est à ce titre que j’avais rencontré Hannachi, une personne que je respecte beaucoup. C’était donc juste un dîner convivial et non pas un rendez-vous pour né-

Des dirigeants affirment être en négociations avec lui

parler de notre équipe. J’ai déjà dit que la JSK possède les moyens pour dominer toutes les équipes de la Ligue 1. Pour preuve, on occupe la première place du classement. Pensez-vous pouvoir terminer la phase aller à la première place ? Ce n’est pas encore le moment de par- ler de cet objectif du moment que nous avons encore plusieurs autres matchs difficiles à livrer. Après les deux victoires à domicile respective- ment devant le RC Arbaâ et le CABBA, nous devons enchaîner avec un troisième succès face à l’USMH. Certes, la partie s’annonce très diffi- cile, mais je pense qu’on est capables de revenir avec un résultat positif. Revenons à vous, vous a-t-on parlé de votre libération ? Ma libération ? Personne ne m’en a parlé. Ecoutez, je me sens bien à la JSK et je ne suis pas prêt à quitter cette grande équipe. Au contraire, je m’apprête à me donner à fond pour gagner la confiance de l’entraîneur et enchaîner avec d’autres titularisations. Pour le moment, personne ne m’a parlé de ce sujet. Entretien réalisé par Saïd D.

P lusieurs jours avant la fin de la phase

aller du championnat, le président Hannachi qui rêve d’ores et déjà du titre, a été le pre- mier président à avoir enrôlé un nouveau joueur en prévision de la phase retour. En effet, le premier res-

ponsable technique ainsi que ses collabo- rateurs ont pris at- tache avec un attaquant libyen, qui, d’après nos sources, possède plusieurs qualités qui lui per- mettent de gagner fa- cilement sa place au sein de l’effectif ka- byle. Et pour ne pas être devancé par les

La liste des libérés ne sera dévoilée qu’à la fin du recrutement

À l’heure qu’il est, la direction kabyle s’attelle à réussir l’opé- ration de recrutement hivernal. Pour l’instant, un seul joueur a paraphé officiellement son contrat, l’attaquant libyen, Mohamed Zabiâa. Deux autres éléments sont attendus avant la fin de se-

Zabiaa attendu la semaine prochaine à Tizi Ouzou

autres prétendants, le chairman kabyle s’est rendu en Tunisie spé- cialement pour finali- ser avec le joueur lequel a accepté faci- lement de défendre les couleurs de la JSK. Il a d’ailleurs paraphé un contrat de deux ans avant de se rendre en Tunisie au chevet de sa sœur malade. Comme révélé précé- demment par nos soins, le joueur avait eu un congé d’une se- maine avant de reve- nir à Tizi pour entamer les entraîne- ments. Seulement, et selon une source proche, Zabiâa ne viendra pas avant la semaine prochaine.

Il suivra un programme spécifique

Même si la phase aller n’est pas encore ache- vée, les supporters de la JSK attendent avec impatience l’entame de la phase retour pour voir à l’œuvre leur nouvel attaquant, lequel leur a promis d’être à la hauteur. Seulement, avant de retrouver sa forme,

Zabiâa devrait d’abord suivre un pro- gramme spécifique, lui qui est sans com- pétition depuis quelque temps déjà. Selon nos informa- tions, il s’entraîne tous les joueurs en Tunisie et ce, pour garder la forme.

L’attaque

crachera

le feu

Même si l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, n’est pas trop satisfait du rendement de ses joueurs, la JSK occupe la première place du classement avec 21 unités. Toute- fois, même le meilleur buteur jusqu’à présent n’est autre que l’atta- quant Albert Ebossé, avec six réalisations. Le moins que l’on puisse dire est que le compartiment offensif de la JSK sera encore meilleur avec la venue de Mohamed Zabiâa, lequel a déjà fait ses preuves par le passé. D’après le président Hannachi, le recrute- ment du Libyen sera bénéfique pour la JSK. S. D.

maine, avons-nous appris d’une source de la direction. Concernant la liste des joueurs à libérer, notre source nous a indiqué qu’elle ne sera dévoilée qu’une fois le recrutement finalisé. Autrement dit, une autre chance sera accordée à certains éléments durant les quatre derniers matches de la phase aller pour convaincre.

Belakhdar «Ma libération ? Personne ne m’en a parlé»

A la fin de la phase aller, des têtes vont tomber à la JSK. Pas très convaincu par le rendement de cer- tains joueurs, le premier responsable à la barre technique compte libérer au moins quatre éléments, lesquels n’ont rien démontré pour qu’ils méritent d’avoir plus de chance. L’un des joueurs qui a été annoncé partant, c'est Fayçal Belakhdar. Auteur d’un but devant la JS Azazga, l’ancien joueur du MCEE espère avoir plus de chance de jouer pour prouver sa valeur. Pour ce qui est de sa libération, Belakhdar dira : «Ma libération ? Personne ne m’en a parlé».

dira : «Ma libération ? Personne ne m’en a parlé». Après une blessure qui vous a

Après une blessure qui vous a éloi- gné des terrains pendant plusieurs semaines, vous avez enfin re- chaussé vos crampons… Tout a fait, après plusieurs jours loin des terrains, j’ai enfin eu l’autorisation du staff médical pour rechausser les crampons et reprendre avec mes co-

équipiers. Il faut dire que J’ai passé une sale période. Je remercie les membres du staff médical, qui étaient aux petits soins avec moi. J’attendais ce match amical depuis plusieurs jours dans le but de rejouer. J’espère avoir fourni une belle prestation. Vous avez inscrit le troisième but face à la JS Azazga. Un commen- taire ? Je remercie Dieu pour cette perfor- mance. Avant même de rentrer sur le terrain, j’avais décidé de me donner à fond et inscrire un but. Cette réalisa- tion va me libérer d’autant plus que je suis en manque de compétition. Je vais Inch’Allah rééditer le même scé- nario en championnat. Comment vous sentez-vous physi- quement ? Certes, je ne suis pas au top, mais je tiens à dire que je vais vite retrouver la forme. Même lorsque j’étais loin des terrains, je m’entraînais sérieusement en solo. Donc, je ne pense pas avoir un manque de fraîcheur physique. D’après vous, la JSK a-t-elle suffi- samment de moyens pour jouer les premiers rôles ? Ce n’est pas aujourd’hui que je vais

08
08

N° 2467

www.lebuteur.com MCA Coup droit
www.lebuteur.com
MCA
Coup droit

Dimanche 17 novembre2013

Boumella : « Je veux un entraîneur algérien

qui a de la hargne et le sang chaud»

Kaci-Saïd : « Le nouveau coach sera connu dans deux jours»

A l’issue du second match amical qui a opposé les joueurs

remplaçants de l’équipe fanion à celle des Espoirs, Kamel Kaci-Saïd n’a pas caché sa sa- tisfaction au sujet de la réac- tion de ses joueurs : «C’est un match amical qui a permis à certains joueurs de bénéficier d’un certain volume de jeu et de préparer nos prochaines rencontres de championnat. Je ne vous cache pas que j’ai re- levé des satisfactions lors de cette confrontation par rap- port à la réaction de mes joueurs. Quant au nouvel en- traîneur, il sera connu dans deux jours.»

«Je ne pouvais fuir mes responsabilités» «Si j’ai pris l’équipe en main et accepté d'assurer l'intérim, c’est pour la simple raison que je ne pouvais fuir mes responsabili- tés, mais il faut savoir que le nouvel entraîneur prendra ses fonctions cette semaine, comme je l’ai déjà déclaré et je pense qu’il nous faut un bon techni- cien local connaissant bien la mentalité des joueurs. Nous al- lons choisir le profil qui répond à notre équipe», a-t-il affirmé.

«Je mettrai à la disposition du nouveau coach les fiches de tous les joueurs» «Lorsque le nouveau coach prendra l’équipe en main, il trouvera tout en place pour en- tamer sa mission dans de

bonnes conditions. Je mettrai à sa disposition les fiches tech- niques de tous les joueurs, afin qu’il puisse avoir une idée sur l’ensemble de l’effectif. Je suis persuadé que nous allons faire le bon choix et que l’équipe re- bondira», a ajouté Kamel Kaci- Saïd.

«J’ai testé Gherbi comme axial car la relance nous fait défaut, Kherroubi m’a fait bonne impression» «J’ai aligné aujourd’hui Gherbi comme défenseur axial, car j’ai constaté que nous accusons un certain manque sur le plan de la relance. Quant à Kherroubi, je pense qu’il a laissé une bonne impression, que ce soit par sa touche de balle, son placement ou par sa précision dans les passes, il manque seulement de rythme. Toutefois, nous n’avons rien décidé le concernant», a déclaré Kaci-Saïd.

«Pour Kherroubi, on prendra une décision avec le nouveau staff technique» «On ne va pas se précipiter, on va prendre une décision avec le nouveau staff technique, concernant le recrutement de Kherroubi. Pour revenir à la rencontre, je suis satisfait de la préparation de notre prochain match face au MOB, et les joueurs sont motivés pour réa- gir», a conclu Kaci-Saïd.

K. M.

Geiger a RDV aujourd’hui avec Boumella

R evenu de Suisse jeudi

gler une fois pour

toutes sa situation vis-à-vis de son club, Alain Geiger a ren- dez-vous aujourd’hui avec le président du conseil d’admi- nistration, Boudjemaâ Bou- mella. Le bras de droit du coach helvète, Mohamed Mi-

houbi, sera lui aussi convié à cette réunion de travail où il sera question de trouver un accord pour une séparation à l’amiable. Loin de toute polé- mique ou déclaration incen- diaire, Geiger aspire à obtenir réparation pour résiliation de contrat unilatéral.

Il empochera trois mois d’indemnités Selon nos infirmations, la di- rection mouloudéenne serait disposée à verser une indem- nité de trois mois au coach Suisse dont le contrat devait expirer en juin 2014. Ainsi, Geiger devrait toucher 32 000 euros de réparation, ce qui ré- pondrait à ses attentes.

Son bilan sera présenté

Lors de cette réunion, Alain Geiger devra présenter son bilan qu’il considère comme étant positif. Pointant à qua- tre points seulement du lea- der, Geiger estime que son équipe est toujours en course pour le titre, à

quatre journées de la fin de la phase aller.

Le Suisse

divulguera

les noms des joueurs tricheurs A l’annonce de son limo- geage, Alain Geiger était tout surpris par l’attitude de

dernier, afin de ré-

son employeur qui lui avait assuré tout son soutien. Gei- ger n’avait pas alors hésité à nous déclarer qu’il y avait des joueurs tricheurs qui ont porté préjudice à l’équipe. Convaincu par l’attitude très suspecte de certains éléments, la réunion d’aujourd’hui per- mettra ainsi à Geiger de met- tre fin au suspense, en divulguant l’identité des joueurs qu’il qualifie de tri- cheurs. Reste à savoir si la di- rection prendra en ligne de compte les révélations et les accusations graves de Geiger ou si Boumella fera table rase sur ce dossier qui risque de provoquer une vive polé- mique au sein du club.

1,2 milliard une 7 e place

Même si Geiger estime que son bilan est positif, il faut sa- voir que le Mouloudia a béné- ficié d’un calendrier favorable avec sept rencontres à domi- cile. Les Vert et Rouge au- raient dû profiter pleinement de cet avantage pour se placer au moins sur le podium. Or, les gars de Bab El Oued poin- tent à quatre longueurs du leader, tout en sachant que la deuxième partie du cham- pionnat sera très compliquée. Le vieux club algérois aura, en tout et pour tout, déboursé 1,2 milliard de centimes dans les honoraires de Geiger pour une 7e place derrière le nou- veau promu, le RCA. Cela suffit à dire que le bilan du Mouloudia est mitigé et loin d’être reluisant, surtout lorsqu’il ambitionne de jouer le titre et la Ligue des cham- pions prochainement.

T. Che

pour

E n marge de la rencontre amicale dis- putée par le

Mouloudia au stade de Gué de Constantine, nous avons sollicité le président Boudjemâa Boumella, pour nous parler de l’ac- tualité du club. Ce dernier a tenu à apporter un dé- menti catégorique à tout ce qui s’est dit récemment : «Je suis vraiment étonné d’entendre dire que j’ai dis- cuté avec Nouzaret. Sachez que je l’ai pas contacté et que je ne le ferai pas. Ce que je veux, c’est un entraî- neur algérien qui a de la hargne et le sang chaud pour prendre l’équipe en main.»

«L’équipe se préparera en Espagne et le titre de champion d’hiver est loin d’être joué» «Pour ce qui est du stage de préparation, sachez que l’équipe va se préparer, comme à son habitude, en Espagne. Il n’y a pas le feu à la maison, car nous sommes qu’à quatre points du leader et le titre de champion d’hiver est loin d’être joué. Aussi, je ne vous cache pas qu’on joue le titre», a ajouté le pre- mier responsable du MCA.

«Il est inadmissible que le Mouloudi n’ait pas de stade «Vous voyez bien qu’une équipe comme celle du Gué de Constantine a son propre stade où elle s’en- traîne et reçoit ses hôtes, contrairement au MCA. Il est inadmissible qu’un monument comme le Mouloudia n’ait pas de stade. Nous avons entamé les démarches nécessaires auprès des autorités lo- cales du stade de Rouiba pour qu’on puisse louer le stade et avoir une base de vie. On nous a promis de nous aider», a-t-il ajouté.

«Je ne suis pas responsable du recrutement qui a été effectué» «Je suis compréhensif en- vers les supporters qui ont manifesté leur méconten- tement, après la défaite face à l’USMH. Mais il faut savoir que je ne suis pas responsable du recru- tement qui a été effectué. Lorsque j’étais venu, tout était achevé. Toutefois, on tâchera de se renforcer par de bons joueurs au mercato hivernal. Aussi, le dernier mot me revient en ma qualité de premier responsable du club», a conclu Boumella.

K. M.

de premier responsable du club» , a conclu Boumella. K. M. Bouali, Bouarata, Slimani et Belhout

Bouali, Bouarata, Slimani et Belhout pressentis

Après avoir bien étudié la situation, les respon- sables du Mouloudia, en concertation avec le manager général du club, ont pris la décision de confier les destinées de la barre technique à un technicien local, et ce à moins d’un revirement de dernière mi- nute. Une source digne de foi nous a confié que quatre noms sont d’ores et déjà sur les ta- blettes du MCA, à savoir Bouali, Bouarata, Slimani et Belhout. Bien que ce soit le technicien Fouad Bouali qui a le plus de chance de prendre en main le MCA, il semble bien que ce der- nier hésite à répondre aux solli- citations de clubs algériens,

à répondre aux solli- citations de clubs algériens, lorsqu’on sait qu’il est pressenti pour prendre en
à répondre aux solli- citations de clubs algériens, lorsqu’on sait qu’il est pressenti pour prendre en

lorsqu’on sait qu’il est pressenti pour prendre en main la sélection na- tionale Olympique. Outre Bouali, on retrouve Bouarata auquel le MCA a souvent pensé. Ce der- nier n’est plus à présenter et il a fait ses preuves la où il est passé. Ce technicien de renom qu’on qualifie de tacticien n’a ja- mais tourné le dos au MCA, seu- lement son recrutement à toujours buté sur les conditions de travail, où il se montre sou-

buté sur les conditions de travail, où il se montre sou- vent exigeant. Un autre technicien

vent exigeant. Un autre technicien a été proposé au MCA, il s’agit de Sid-Ahmed Slimani qui a drivé plusieurs clubs de l’élite et qui a aussi tra- vaillé au Maroc. Ce dernier qui a eu sous sa coupe certains joueurs qui sont actuellement au Mouloudia, est connu pour être un homme des situations difficiles et qui a souvent relevé le défi. Sa force réside aussi dans la communication, car il sait maitriser un groupe en le

gérant d’une main de fer dans un gant de velours. Quant au dernier technicien qui a été proposé au MCA, ce n’est autre que Rachid Belhout qui a un riche palmarès. Ce tech- nicien qui est connu pour sa ri- gueur a les qualités requises pour prendre en main le MCA, lui qui a gagné des titres avec des équipes algériennes, et il connait bien la mentalité des joueurs. Ces quatre techniciens répondent tous aux critères, mais jusqu'à preuve du contraire aucune décision n’a été prise à ce sujet. Côté mou- loudéen, on évite de trancher dans la précipitation.

K. M.

Kherroubi «Satisfait de ma prestation, aux responsables de décider maintenant»

de ma prestation, aux responsables de décider maintenant» Vous avez disputé un match- test avec le

Vous avez disputé un match- test avec le Mouloudia au- jourd’hui ; êtes-vous satisfait de votre ren- dement Après avoir passé quelques jours avec le Mouloudia, j’ai pris part au match amical programmé par le staff

technique et je suis sa- tisfait de ma presta- tion, même si je pouvais faire nette- ment mieux, car je suis

à court sur le plan phy-

sique. Maintenant, la balle est dans le camp des responsables du

MCA qui décideront de me recruter ou pas. Justement, Kamel Kaci-Saïd était satis- fait de votre rende- ment, mais il estime que vous manquez de rythme Cela me fait plaisir d’entendre dire que le coach est satisfait de

ma prestation. Aussi, il

a raison de dire que je manque de rythme car

sur le physique, je suis à court, comme je viens de le dire. Lors de cette rencontre, j’ai essayé de donner ce qu’on attendait de moi. Allez-vous continuer les tests avec le MCA ? Après cette rencontre, je vais rentrer chez moi. Le dernier mot revient aux dirigeants. Je souhaite être retenu dans l’effectif du MCA, en prévision du reste de la saison et je suis

persuadé que je réussi- rai. Vous auriez

On ne peut choisir le moment propice pour effectuer des tests. Lorsque je suis arrivé, je vous ai dit qu’il m’appartenait de prou- ver sur le terrain, car à l’exception du déficit que j’accuse sur le plan physique, je pense avoir montré de bonnes choses. Entretien réalisé par Kamel M.

Kherroubi a laissé une bonne impression Ayant évolué au milieu du terrain où le coach
Kherroubi
a laissé une bonne
impression
Ayant évolué au milieu du terrain où le coach
lui a confié une tâche défensive, l’ex-joueur de
Valenciennes, Khaled Kheroubi, a laissé une
bonne impression sur le terrain, en donnant satis-
faction sur le plan collectif et individuel. Toutefois,
le fait qu’il soit resté sans compétition durant une
longue durée lui a joué un mauvais tour. Mainte-
nant si le staff technique décide de le recruter,
Kherroubi aura le temps d’améliorer sa condi-
tion physique d’ici à l’entame de la phase
retour du championnat qui aura lieu
dans deux mois.

sans aucun

doute sou-

haité

venir ef-

fectuer

des

tests

dans un autre contexte, après la colère affi-

chée par les

supporters

www.lebuteur.com Coup osé MCA
www.lebuteur.com
Coup osé
MCA

N° 2467

09
09

Dimanche 17 novembre2013

Fabre : «Je saisira la première occasion qui me sera offerte»

Chita et Djaouchi promus en équipe fanion Ce match-test aura aussi permis à Kaci-Saïd de
Chita
et Djaouchi
promus en équipe
fanion
Ce match-test aura aussi permis à Kaci-Saïd de
desceller de futurs talents, à l’image du milieu de ter-
rain Chita et de l’avant-centre Djaouchi . Les deux élé-
ments ont été promus en équipe fanion et devront donc
prendre part à la prochaine séance avec Bouguèche et
les siens. Toutefois, à l’approche des matchs de cham-
pionnat de la catégorie, les deux joueurs seront re-
versés automatiquement chez les Espoirs pour
être compétitifs. Disposant d’une licence Es-
poir, les deux joueurs ne seront pas
considérés commes étant recrutés
lors du mercato hivernal.
Aujourd’hui,
relâche
Après une semaine de dur labeur et
surtout très mouvementée, les gars du
Mouloudia ont bénéficié, aujourd’hui,
d’une journée de repos. L’occasion pour tout
le monde de récupérer des efforts consen-
tis, avant d’attaquer la dernière ligne
droite.
Reprise
demain
au 5-Juillet
C’est demain à 15h que les Moulou-
déens reprendront le chemin du travail. IL
sera question de préparer le déplacement à
Béjaïa pour affronter le Mouloudia local.
Kamel Kaci-Saïd, avec son expérience et
ses connaissances, devra mettre sans le
moindre souci le groupe dans de
bonnes conditions.

Incapable de marquer face aux Espoirs

L’attaque mouloudéenne toujours aux abois

Incapable de marquer depuis huit jour- nées, la ligne avant mouloudéenne avait l’oc- casion de se rassurer, hier, face aux Espoirs du club qui n’ont fait qu’enchaîner les dé- faites en championnat. Les attaquants mou- loudéens n’ont même pas su trouver les arguments pour conjurer le sort. Billel Ouali, Réda Sayeh, Nabil Yalaoui n’ont pas su matérialiser la domination de leur équipe pour transpercer les filets adverses. Hadj Bouguèche, Samy Yachir et Mustapha Djallit ont été incorporés à l’heure de jeu pour don- ner de la percussion à la ligne avant, en vain. Certes, les U21 ont tout donné en livrant ba- taille dans l’espoir de se faire remarquer par Kamel Kaci-Saïd, mais cela n’explique pas l’inefficacité chronique qui touche l’attaque mouloudéenne totalement aux abois. Le futur entraîneur du vieux club algérois aura certainement du pain sur la planche, car il faudra insuffler du sang neuf pour améliorer les choses. Sous l’ère Menad, Bouguèche, Ya- chir et Djallit prenait le flambeau à tour de rôle, avant que leur association ne se trans- forme en un trio magique qui dévale les pentes, affolant ainsi les statistiques. Au- jourd’hui, ces trois joueurs traversent un passage à vide qui a vraiment pénalisé l’équipe.

Besseghier, Bensalem et Zeghdane, des défenseurs qui se mettent en évidence en attaque

Le Mouloudia s’en est remis souvent au pied droit de Abderrahmane Hachoud, sans omettre de mettre en évidence le travail re- marquable effectué par Toufik Zeghdane face à l’USMH. Hier, ce sont les défenseurs qui se sont illustrés en ayant inscrit les trois buts de leur équipe. Abdelkader Besseghier puis Zinedine Bensalem et enfin Toufik Zeghdane sont parvenus à tour de rôle à tromper la vigilance du portier des U21. Es- pérons que d’ici au match face au MOB, les animateurs de la ligne avant retrouveront leur efficacité, car le grand Mouloudia ver- sion Sonatrach ne pourra pas compter indé-

finiment sur ses défenseurs pour débloquer la situation.

T. Che

Aligné en début de match avec les Espoirs, Michael Fabre a su sortir le grand
Aligné en début de match avec
les Espoirs, Michael Fabre a su
sortir le grand jeu, traduisant
sa forme actuelle. L’ex-portier
de Lens guette, désormais, la
moindre opportunité qui le his-
serait en haut de l’affiche.
Un mot sur ce match amical au cours du-
quel vous avez été aligné dans les deux
camps ?
Ce fut un très bon match-test avec beau-
coup d’engagement physique. Les jeunes
du club ne nous ont fait aucun cadeau. Et
cela a donné lieu à une rencontre disputée.
J’ai débuté la partie avec les Espoirs puis la
seconde mi-temps avec mon équipe.
Bien que vous manquiez de compétition,
vous avez montré de très belles choses.
De bon augure pour la suite, n’est-ce
pas ?
C’est vraiment de bon augure. Il faut mul-
tiplier les matchs-tests qui nous permet-
tront de rester compétitifs. Ce n’est jamais
facile, surtout pour un gardien de but, de
rester dans une forme optimale. Je suis
dans l’ensemble assez satisfait de mon ren-
dement. Croyez moi, j’ai travaillé très dur
pour retrouver mes sensations. Et là, je sais
que je suis sur la bonne voie.
Relégué sur le banc depuis votre venue
au club, comment vivez-vous cette situa-
tion assez inédite pour vous ?
N’ayez crainte, je suis assez costaud menta-
lement pour gérer une telle situation,
même si j’avoue qu’elle est inédite. J’ai rare-
ment vécu dans ma carrière de telles situa-
tions. Lorsque j’avais rejoint les rangs du
RC Lens, j’avais saisi ma première occasion
pour devenir le numéro 1, alors qu’il y
avait un gardien de but en place.
Vous guettez donc la moindre op-
portunité pour refaire surface ?
Je sais ce que je vaux. C’est pour cela
que je ne suis pas du tout inquiet. Je
sais aussi que tôt ou tard, j’aurai ma
chance. Dès qu’elle me sera offerte, je
ne la laisserai pas me filer. Mon but,
c’est de maintenir ma belle forme
jusqu’au jour J. C’est dire qu’il nous
faut des matchs-tests. Vous savez, le
poste de gardien de but est spécifique.
Il n’y a de la place que pour un seul
portier, ce qui n’est pas le cas pour les
joueurs de champ qui peuvent se pro-
duire dans plusieurs registres.
Qu’avez-vous à dire sur le limogeage
de Geiger ?
Je n’ai rien à dire. Je suis un joueur comme
les autres, je dois donc me plier aux déci-
sions de la direction.
Avec son départ, la concurrence sera re-
lancée ?
Ceux qui me connaissent savent que je ne
suis pas quelqu’un qui profite des mal-
heurs des uns pour rebondir. Je travaille et
j’attends ma chance, un point c’est tout.
C’est ma vision des choses.
Entretien réalisé par
Tarek Che
MCA 3 – MCA Espoirs 0
Les remplaçants se mettent en confiance

H ier matin au stade du Gué de Contantine, les joueurs rempla- çants du Mouloudia ont donné la

réplique à l’équipe Espoirs. Le coach intéri- maire, Kamel Kaci-Saïd, a voulu donner leur chance aux éléments qui n’ont pas bénéficié d’assez de temps de jeu, pour montrer de quoi ils sont capables. Ce dernier a voulu aussi pré- parer les remplaçants pour le prochain match du championnat face au MOB, lorsqu’on sait que les joueurs qui rentrent en cours de jeu éprouvent souvent des difficultés à s’exprimer, du fait qu’ils n’ont pas assez de matchs dans les jambes. Les coéquipiers de Sayeh ont entamé ce match convenablement, puisqu’un quart d’heure seulement après l’entame du match, Besseghir parviendra à ouvrir le score en trompant la vigilance de Michael Fabbre qui a été aligné avec l’équipe des U21 durant la pre- mière période de jeu. Par la suite, et en dépit des occasions qu’’ils se sont créés, les joueurs de l’équipe fanion n’ont pas eu de réussite. Parmi les jeunes joueurs qui se sont illustrés, on peut citer Chita et Chaouchi qui ont mon-

tré de bonnes choses lors de cette confronta- tion. Toutefois, les joueurs de l’équipe fanion, même s’ils ont dominé les débats, ont commis des erreurs en multipliant les passes à l’adver- saire, oubliant même parfois de se re placer sur le terrain. Il est à rappeler que l’immigré Khaled Kherroubi a pris part à cette confron- tation. Ayant évolué au poste de milieu défen- sif, il a laissé une bonne impression.

Yachir, Djallit, Bouguèche et Zeghdane incorporés en seconde période En seconde période, la physionomie du match n’a pas changé. Au bout de quelques minutes, Kaci-Saïd a incorporé Yachir et Bou- guèche, puis Djallit et Zeghdane. Bien que les camarades de Gherbi aient essayé d’ajouter d’autres buts, ils se sont opposés à la volonté des jeunes joueurs de l’équipe Espoirs qui ont voulu montrer qu’on pouvait aussi compter sur eux. Ces derniers auraient même pu niveler la marque. Il a fallu attendre la 72’ pour voir Bensalem réaliser le break sur penalty, avant

que Zeghdane n’ajoute un troisième but, à l’ul- time minute du temps réglementaire. La partie s’est terminée par une victoire de trois buts à zéro en faveur de l’équipe fanion. Toutefois, le plus important dans ce match était le volume de jeu accordé aux remplaçants qui se sont mis en confiance, avant le prochain match face au MOB

K. M.

L’équipe de la première mi-temps :

Bouzidi, Besseghier, Bensalem, Gherbi, Bel- laïd, Kherroubi, Moumen, Daoud, Ouali, Sayeh, Yalaoui

Celle de la deuxième période :

Fabbre, Besseghier (Chita 80’), Bensalem, Bellaïd, Gherbi Daoud (Djallit 70’), Mou- men, Kherroubi, Ouali (Yachir 60’), Sayeh (Bouguèche 60’), Yalaoui (Zeghdane 70’)

10
10

N° 2467

www.lebuteur.com USMH Coup d’œil
www.lebuteur.com
USMH
Coup d’œil

Dimanche 17 novembre 2013

Haniched «Pour moi, Doukha est actuellement le meilleur gardien» De son côté, Haniched, l’entraîneur des
Haniched
«Pour moi, Doukha est
actuellement le meilleur
gardien»
De son côté, Haniched, l’entraîneur des gardiens
de l’USMH, qui connaît mieux que quiconque les qua-
lités de son keeper, nous dira : «Doukha demeure sur
une courbe ascendante et mérite d’avoir sa chance. A
moins que coach Vahid ne change d’avis à la dernière mi-
nute et n’opte pour Mbolhi. Doukha a mûri et est incontes-
tablement le meilleur local. La preuve, il est depuis deux
ans dans l’effectif de l'Equipe nationale, il bénéficie donc
de la confiance du sélec-
tionneur national.»
N. R.

Le recrutement ne fait pas l'unanimité

L e recrutement des nouveaux joueurs par les dirigeants et le staff tech- nique de l'USMH ne semble pas

faire l'unanimité auprès des supporters. Le président Moha- med Laïb, qui avait donné carte

nier a été basé uniquement sur les jeunes. Le budget limité du club ne permettait pas au premier respon- sable de ramener des joueurs d'expérience ou de faire des folies. Mais dans l'esprit de beaucoup de sportifs harrachis, il n'y a pas lieu de s'alarmer, car l'USMH a toujours permis à bon nombre de joueurs qui ont porté ses couleurs de prouver qu’ils pou- vaient évoluer dans le haut niveau. Donc, insuffler du sang neuf à l'effectif est une bonne chose pour l'équipe, certes, mais pas au point d’en faire une prio- rité. Cela étant, l’USMH tentera de relever le défi, celui de faire autant sinon mieux que la saison passée en championnat, en plus d’une participation honora- ble en Ligue des champions africaine. Charef, le coach harrachi, qui n'accorde aucun crédit à ce que pensent les autres, a toujours compté sur les jeunes avec lesquels il veut bâtir une grande équipe.

Laïb a rencontré Amar Ghoul hier

Invité à la cérémonie organisée hier aux Eucalyptus et à laquelle était présent le ministre des Transports, Amar Ghoul, le pré- sident de l’USMH, Mohamed Laïb, a saisi l’occasion pour dis- cuter longuement avec le minis- tre des Transports. Cette rencontre n’est pas la première du genre pour ces deux hommes qui ont déjà eu un entretien, il y a moins d’un mois de cela. La conversation a tourné principale- ment autour de la prise en charge du club par la compagnie natio- nale aérienne, Air Algérie. Selon nos sources, le ministre aurait rassuré le boss harrachi quant à une prise en charge des déplace- ments du club par la compagnie nationale Air Algérie sous forme de sponsoring, en plus d’une aide financière dont le montant n’a pas été dévoilé.

blanche à Charef pour l'opération recrutement, ne veut en aucun cas s'immiscer dans le domaine
blanche à Charef pour l'opération
recrutement, ne veut en aucun cas
s'immiscer dans le domaine technique,
de peur de déstabiliser l'équipe. Toutefois,
le boss harrachi ne semble pas pour autant
inquiet. Il estime que l’effectif de l’USMH est
assez étoffé et recèle en son sein des joueurs
aguerris. Le premier responsable du club har-
rachi estime que le recrutement réalisé l’été der-
N. R.

La crise financière a laissé des séquelles

Même si l'ambiance dans le groupe est excellente, Boualem charef souhaite que celle-ci se prolonge le plus longtemps pos- sible, car le problème d'argent a refait sur- face, après la victoire de son équipe contre le MCA. Les joueurs espéraient re- cevoir une prime de motivation, mais il n'en fut rien. La direction n'a soufflé mot, suscitant ainsi le courroux de toute l'équipe qui s'apprête à négocier en ce mois de novembre un virage décisif en championnat comme en coupe.

Charef craint une démotivation

La crise financière qui frappe de plein fouet l'équipe harrachie pourrait engen- drer une démotivation des Jaune et Noir, comme nous l'a affirmé un membre du staff technique : «Même l’USMH est en train de subir les affres de la crise finan- cière, au même titre que beaucoup d’au-

tres clubs. On appréhende des consé- quences ravageuses. Il faut savoir que les joueurs sont toujours motivés à atteindre leurs objectifs, même s’ils se sentent ca- pables de réussir un bon parcours en championnat et en coupe.»

Il reconduira les mêmes face à la JSK

A se fier aux premiers jours de la pré- paration, tout porte à croire qu'il y aura très peu de changements dans le onze de départ face à la JSK En règle générale, on ne change pas une équipe qui gagne. On s'attend à ce que les joueurs alignés face au MCA soient tout naturellement recon- duits contre la JSK. Toutefois, il ne reste au staff qu'à être fixé sur 2 ou 3 joueurs, tels que Doukha et Boulakhoua. Les der- nières retouches effectuées au sein de l'équipe par Charef ont donné un meilleur régime à la machine. Cela dit, les Harra-

chis sont donc entrés de plain-pied dans la préparation du match contre la formation kabyle. A priori, tous les joueurs semblent décidés à faire un retour en force en com- pétition officielle. Même si l'optimisme est de rigueur chez les membres du staff technique, il est certain qu'ils se méfient beaucoup de ce rendez-vous.

Rien n'est encore perdu !

La seule alternative qui reste pour les Harrachis pour retrouver le trio de tête sera d'accomplir un parcours sans faute lors des quatre prochaines confrontations qui restent à jouer, autrement dit récolter trois victoires à domicile respectivement face à la JSK, au MOB et à l’ESS et un nul à Bordj face au CABBA. Cela étant, la pro- chaine rencontre prévue face à la JSK revêt une importance toute particulière pour l’USMH qui se doit d’enchaîner un succès. Les Jaune et Noir, qui sont distan-

cés au classement par le club phare de la Kabylie, co-leader avec l’Entente, sont dans l’obligation d’épingler ces deux ad- versaires qu’ils recevront à Lavigerie.

Un bon coup à jouer en championnat

La coupe ne peut pas être un objectif pour lme club, sauf s’il atteint le dernier carr. En championnat par contre, il faudra aller grignoter des points à l'extérieur, pour améliorer le classement. Mais il faut surtout assurer à domicile surtout que le calendrier des Harrachirs leur est favora- ble. Ces derniers recevront trois forma- tions dont deux jouent le podium, à savoir la JSK et l’ESS. Par la suite, le MOB se dé- placera à Lavigerie. Donc aucune conces- sion ne sera faite lors de rencontres at home. C’est dire que le club banlieusard a un bon coup à jouer.

Belkaroui : «On doit récolter le maximum de points»

Même s’il estime que l’USMH et la JSK partent à chances égales, le longi- ligne défenseur, Belkaroui, reconnaît que la JSK de cette saison est bien su- périeure à celle des dernières années.

«On jouera nos chances à fond, même la JSK possède ses propres armes et garde l'espoir de jouer le haut du ta- bleau, car en football, rien n'est acquis d'avance. Seul le terrain tranchera. Face à la JSK, il nous faudra récolter la totalité des points. Nous avons des ar- guments à faire valoir. Nous avons bien battu le MCA qui n'avait pas en- core perdu à Bologhine, alors que per- sonne ne nous attendait.»

Des sixtes au menu

L'entraîneur de l’USMH, Boualem Charef, a consacré l'intégralité de la séance d’hier à des sixtes au cours desquels ses joueurs s'en sont donnés à cœur joie. Une am- biance bon enfant y régnait accompagnée d'une grande rivalité entre les joueurs. Le coach, qui s'est converti en arbitre, n'a sifflé aucun coup franc et encore moins de pe- nalty, malgré les réclamations de ses élé- ments.

Mazari, c’est OK !

Mazari continue de se préparer pour le match contre la JSK prévu samedi prochain.

Interrogé sur l'état de sa blessure et sur sa forme actuelle, le joueur harrachi nous dira : «Je me sens beaucoup mieux que les jours précédents. Ma blessure n'est pas aussi méchante. Personnellement, je me sens prêt et normalement je participerai à la rencontre.» Il ajoutera : «Bien sûr que tout dépendra de la décision du coach, mais pour moi, c'est OK !»

CABBA le
CABBA
le

Bendahmane «Une qualification de l’EN nous permettra à nous aussi d’évoluer à l’aise»

que cela apportera un plus à l’équipe, car on en

bien besoin. A quatre journées de la fin de la phase aller, votre équipe a besoin d’une bouffée d’oxy- gène pour passer l’hiver au chaud, n’est-ce pas ? Absolument. Nous jouerons trois matchs sur les quatre à domicile, donc ce sera une bonne occasion pour nous d’engranger le maximum de points pour terminer cette phase loin de la zone rouge. Un bon classement nous permettra en tout cas de préparer la phase retour avec séré- nité et surtout avec moins de pression. Nous al- lons aborder ces quatre rendez-vous importants l’un après l’autre avec un esprit de coupe. Vous allez recevoir à trois reprises et vous déplacer une seule fois, ce qui devrait ar- ranger vos affaires, n’est-ce pas ? Certes, ce sera un avantage, mais encore faut-

a

Ce sera assurément un rendez-vous difficile. En plus de son caractère derby, ce sera un match-test pour nous, car ce rendez-vous in- terviendra juste après la mini-trêve, donc il ser- vira à évaluer le travail accompli par les joueurs sous la houlette du nouvel entraîneur. Pour nous, il s’agira de gagner les trois points qui nous permettront de ne pas sombrer au classe- ment et d’entrevoir la suite du parcours avec sé- rénité. Après ce match tant attendu, vous aurez l’avantage de recevoir une seconde fois l’USMH… Je préfère rester concentré sur le match contre l’ESS, pour ensuite évoquer celui de l’USMH. Comment voyez-vous l’empoignade de l’EN face au Burkina ? Ce ne sera pas facile, mais je suis confiant quant à la qualification. La ferveur qui s’est em- parée des Algériens à la veille de ce rendez-vous important est incomparable et j’attends à ce que ce mardi soir soit un jour inoubliable. D’autre part, une qualification de l’EN nous permettra à nous les joueurs d’évoluer à domicile à l’aise lors de la prochaine journée. Entretien réalisé par A. B.

opportunité pour nous de profiter de la mini- trêve, afin de corriger ce qui n’a pas marché au cours des 10 premières journées du championnat. D’autre part, le nouvel en- traîneur aura le temps de mieux connaître le groupe. Il a programmé un stage blo- qué qui portera assurément ses fruits.

Le vieux routier se porte bien. La preuve, il est le meilleur buteur de son équipe, malgré son poste de défenseur. Lounès Bendahmane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, estime que l’arri- vée du nouvel entraîneur, le Tunisien Kouki, ap- portera un plus. Vous êtes en stage bloqué, pouvez-vous nous dire comment ça se passe ? Dans de bonnes conditions. C’est une bonne

Justement, que pensez-vous de sa mé- thode de travail ? Le nouvel entraîneur a introduit dans sa méthode la discipline dans le travail, ce qui faisait un peu défaut auparavant. Cela ne veut pas dire que l’ambiance en a fait les frais, bien au contraire. Cette manière d’opérer por-

tera tôt ou tard ses fruits. Les joueurs, pour leur part, doivent s’impliquer pleinement en jouant

jeu et l’aider à réussir dans sa mission, en

adhérant pleinement à sa méthode de travail.

Un préparateur physique a étoffé le staff technique, est-ce que cela pourrait appor-

ter un plus ? C’est une bonne chose d’avoir pensé à faire venir un préparateur physique, du moment que l’équipe a paru au cours des derniers matchs manquer de jus, surtout en fin de partie. Celui-

ci semble bien connaître son travail et j’espère

il savoir bien les négocier pour ne rien laisser filet des neuf points mis en jeu. Si on arrive à terminer la phase aller avec au moins 20 points, ce sera un acquis pour le reste du parcours. Ce derby contre l’ESS qui passionne vos supporters plus que les autres matche, comment l’appréhendez-vous ?

www.lebuteur.com CRB Coup fort
www.lebuteur.com
CRB
Coup fort

N° 2467

11
11

Dimanche 17 novembre 2013

La lettre de libération de Kako Ambane et Aït Ouameur, deux dossiers chauds devant le
La lettre de libération de Kako
Ambane et Aït Ouameur, deux
dossiers chauds devant le TAS
aujourd’hui !
fixée à 20 000 euros
C omme nous l’avons déjà annoncé, les
responsables du CRB sont sur les traces
de l’attaquant camerounais, Rostan
Kako, qui évolue dans le championnat
ivoirien. Le jeune attaquant de 23 ans
répond parfaitement au profil recher-
championnat algérien, surtout après le début réussi de
son compatriote Albert Ebossé à la JSK. Désormais, les
joueurs étrangers sont plus que jamais intéressés
par une expérience en Afrique du Nord, qui est
un excellent tremplin pour décrocher un
contrat professionnel en Europe.
C’est aujourd’hui que la direction du CRB
se présentera devant le tribunal administratif
sportif, au sujet de l’affaire du joueur béni-
nois, Pascal Ambane, qui a réclamé son dû et
sa lettre de libération après avoir signé son
contrat au profit du club égyptien d’El Is-
maïli. Cette affaire devait être traitée la se-
maine passée, mais c’est suite à la demande
de la partie belouizdadie que le TAS a re-
porté l’audience à aujourd’hui, pour com-
plément d'information.
ché, et les dirigeants négocient toujours avec l’agent du
joueur. Mais pour en savoir davantage sur l’évolution
des négociations, nous nous sommes intéressés au
montant de la lettre de libération exigé par le club ivoi-
rien. A ce sujet, nous avons appris que le club en ques-
tion, à savoir Séwé Sport, où évolue le joueur, vient
d’exiger la somme de 20 000 euros en échange de la
lettre de libération de Kako. Encore sous contrat avec
le club ivoirien, l’ex-international camerounais n’est
pas maître de son avenir. Il doit passer par ses diri-
geants avant de signer un nouveau contrat au CRB. A
l’heure actuelle, on sait que les négociations avancent
dans le bon sens, mais sans pour autant qu’un accord
final ne soit trouvé.
Les dirigeants veulent l’avoir
à tout prix
De son côté, et même si aucun accord n’a été conclu
jusque-là, le Camerounais Kako effectuera néanmoins
le déplacement cette semaine à Alger, pour rencontrer
les dirigeants du club, en l’occurrence le président
Malek. Bien évidemment, le joueur se déplacera en
compagnie de son agent pour poursuivre les négocia-
tions. D’après nos sources, Rostan semble lui aussi très
intéressé de tenter une nouvelle expérience dans le
Une source proche de la maison du
Chabab nous a confié que le président
Malek ainsi que les dirigeants du club
veulent enrôler le Camerounais à tout
prix. A l’heure actuelle, on essaye bien
évidemment de négocier le montant
de la lettre de libération à la baisse.
Mais dans le cas où les dirigeants du
club ivoirien maintiennent la somme
à 20 000 euros, Malek se tiendrait
prêt à la payer pour s’attacher les ser-
vices du joueur. Les dirigeants ainsi
que l’entraîneur argentin sont
convaincus que Kako est l’attaquant
idéal en prévision de la phase retour
du championnat. Ils estiment que le
Camerounais pourrait être la solu-
tion dans le compartiment offensif, ce
qui relancera la concurrence en at-
taque.
Tous les documents sont
prêts, selon la direction
Le joueur attendu cette semaine
à Alger
Selon nos informations, nous avons ap-
pris que la direction du CRB a réuni toutes
les pièces justificatives qu’elle présentera
devant le TAS pour réagir aux accusations
du joueur béninois portées sur la requête
présentée par son avocat où il avait dit
qu’il n’a perçu aucun centime du CRB et
que les clauses du contrat n’ont pas été
respectées. Pour sa part, la direction du
club de Belouizdad présentera plusieurs
pièces prouvant totalement le contraire
et que le joueur africain a bel et bien
perçu ses salaires, le dernier en date au
mois de juillet dernier.
Le verdict concernant
Ambane tombera
prochainement
F. A.
Selon une source proche de la direc-
tion du CRB, le TAS se contentera au-
jourd’hui de recevoir la requête du club
de Belouizdad représenté par l’avocat
Rachid Terafi. Il sera question de dis-
cuter sur les salaires perçus par Am-
bane depuis sa venue en Algérie, en
juillet 2012. Concernant le verdict,
nous avons appris qu’il tombera pro-
chainement, après étude minutieuse
du dossier.
Le CRB mise
beaucoup
sur le TAS pour
présenter le
à la FIFA
recours
Les dirigeants du CRB attendent
beaucoup de cette affaire qu’ils pré-
senteront devant
le TAS et souhai-
tent que le verdict final soit en leur
faveur et ce pour pouvoir intro-
duire juste après
de la FIFA qui a
un recours auprès
autorisé le joueur à
récupérer sa lettre de libération au-
tomatiquement
sans attendre la
décision du TAS. À noter que le
Le stage de Staouéli a débuté hier
Boukedjane sera opéré aujourd’hui
Le championnat profes-
sionnel observe une mini-
trêve depuis quelques
jours à l’occasion du match
retour entre l’Algérie et le
Burkina Faso, prévu ce
mardi au stade Mustapha-
Tchaker, à 19h15. Et pour
permettre à ses joueurs de
rester compétitifs, Angel
Gamondi a décidé de met-
tre en place un stage de
quatre jours à l’hôtel
Mehdi de Staouéli. En
effet, le technicien argen-
tin aura décidé d’éloigner
ses joueurs de la pression
pour préparer le derby
face à l’USMA, prévu ven-
dredi prochain, au stade
Omar-Hamadi de Bolo-
ghine. Le moins que l’on
puisse dire est que l’entraî-
neur belouizdadi est sou-
lagé, du moment que la
majorité des joueurs se
sont présentés à l’hôtel
pour entamer la prépara-
tion. Autrement dit, il pré-
parera le match face au
Rouge et Noir avec tous
ses atouts dans l’espoir de
renouer avec les bons ré-
sultats.
Messaoudi. Les deux élé-
ments sont actuellement
blessés et la date de leur
retour à la compétition n’a
pas encore été communi-
quée.
Coup dur pour le CRB. L’arrière gauche, Boukedjane, qui ne s’est
pas présenté à l’hôtel Mehdi pour le mini-stage, sera opéré au-
jourd’hui, à la clinique Saâda. Comme tout le monde le sait, le
joueur subira une opération du ménisque. Les staffs, médical et
technique, croisent les doigts pour que la blessure du joueur ne soit
pas si grave car l’échographie avait montré que même les ligaments
avaient été touchés. Si tel est le cas, le joueur pourrait rater même
une grande partie de la phase retour.
Béninois poursuit les entraîne-
ments avec sa nouvelle équipe d’El
Ismaïli le plus normalement du
monde. Toutefois, son absence au
dernier match de coupe a soulevé
moult interrogations.
L’affaire Aït Ouameur,
la contre-attaque
Khoudi et Dahar
présents malgré
la blessure
Son moral est au plus bas
Boukedjane
Depuis le jour où il a appris qu’il souffrait du ménisque, l’arrière
gauche n’a plus eu le moral, même pour parler. Pour preuve, une
source proche du joueur nous dira que Boukedjane est très inquiet
du fait qu’il ne veut pas rater la deuxième manche de la saison.
et Messaoudi
absents
Deux joueurs ne se sont
pas déplacés à l’hôtel de
Staouéli pour entamer la
préparation du prochain
match face à l’USMA. Il
s’agit de Boukedjane et
Par ailleurs, nous avons
enregistré la présence de
deux joueurs, qui ont tenu
à reprendre les entraîne-
ments avec leur équipe,
malgré la blessure. Il s’agit
de Khoudi et Dahar. Les
deux Belouizdadis seront,
en effet, d’attaque face à
l’USMA, vendredi pro-
chain.
Le Chabab souhaiterait récupérer Boukria
Apparemment, les responsables du CRB n’ont rien laissé au hasard.
D’après une source, les Belouizdadis souhaiteraient récupérer leur an-
cien arrière gauche, Ilyès Boukria, lequel traverse une période très dif-
ficile depuis son arrivée à Sétif. Seulement, Hammar ne compte pas
céder gratuitement son élément, lequel souhaiterait retourner au CRB.
L’affaire Ambane ne sera pas la
seule qui sera présentée au-
jourd’hui devant le TAS sachant
que l’autre dossier concernant
Hamza Aït Ouameur sera égale-
ment traité. L’actuel milieu de
terrain de l’USMH a décidé der-
nièrement de porter plainte
contre son ancien club à travers
laquelle il a exigé ses salaires
impayés. D’ailleurs, le joueur a
eu gain de cause et c’est la rai-
son pour laquelle le CRB a dé-
cidé de réagir devant le TAS.
F.A.
F. A.
F. A.
 

CRBAF

Taïbi est rétabli et sera présent face au MCO

     
I l semble que la bles- sure qu’avait contrac- tée le défenseur Abdelkrim Taïbi n’est

I l semble que la bles-

sure qu’avait contrac-

tée le défenseur

Abdelkrim Taïbi n’est

pas aussi grave qu’on

le pensait, puisque le

MCO. Selon lui, il se sent en mesure de jouer le match de ce samedi.

reposer avant de reprendre le travail aujourd’hui sur le ter- rain du stade Allag-Abderrah- mane.

face au MCO. Il y aura, en effet, le retour de Sahbi qui s’est remis du rhume qu’il avait chopé récemment, ainsi que celui du buteur Sid Ahmed Kara qui a dû faire l’impasse sur le stage d’Alger à cause de la célébration de son mariage.

Bekouche à Alger pour conclure un contrat de sponsoring avec Sonatrach

kouche se trouve en ce mo- ment à Alger pour signer un contrat de sponsoring avec Sonatrach. Il est à rappeler que les responsables de la firme pétrolière algérienne avaient donné leur accord pour sponsoriser le CRBAF, et si cela aboutit, ce sera une vé- ritable bouffée d’oxygène pour le club. Ça sera aussi le troi- sième sponsor de l’équipe après Mobilis et la société du ciment de l’Est.

Reprise aujourd’hui

Le Chabab reprendra au- jourd’hui le chemin des en- traînements après que les joueurs aient bénéficié de deux jours de repos à la fin du stage d’Alger et au lendemain du match amical disputé contre le RCK. Deux jours qui ont permis aux joueurs de se

 

joueur a repris le plus nor- malement du monde les en- traînements lors de la dernière séance effectuée à Alger. Et l’on s’attend à ce que Taïbi réintègre le groupe au- jourd’hui pour préparer le prochain match face au

Le groupe sera au complet

On s’attend à ce que le groupe soit au complet au- jourd’hui à la reprise, d’autant que l’entraîneur Saïd Ha- mouche a beaucoup insisté là- dessus pour bien préparer le match de samedi prochain

Le président Hassan Be-

12
12

N° 2467

www.lebuteur.com Coup fortUSMA
www.lebuteur.com
Coup fortUSMA

Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com Coup de gueule USMA
www.lebuteur.com
Coup de gueule
USMA

N° 2467

13
13

Dimanche 17 novembre 2013

De notre envoyé spécial en Tunisie : Adel Cheraki
De notre
envoyé
spécial
en Tunisie :
Adel Cheraki

El Marsa 0 - USMA 1

Un bon test, avant le CRB

Les Rouge et Noir ont suivi Portugal-Suède

Cette semaine, plusieurs rencontres des bar- rages pour la Coupe du monde 2014 ont eu lieu

un peu partout dans le monde ou se joueront dans les jours à venir. Avant-hier soir, c’est en Eu- rope que les dix barragistes se sont affrontés en attendant qu’ils se retrouvent lors des matches re- tour dans quelques jours. Parmi les confron- tations disputées vendredi soir figurait

De notre envoyé spécial en Tunisie : Adel Cheraki
De notre
envoyé
spécial
en Tunisie :
Adel Cheraki

R. Haddad «Les deux titres remportés sont le fruit du travail de tout le monde et non pas de Courbis uniquement»

A Sousse depuis vendredi matin, ce n’est qu’hier matin que nous avons pu approcher Rebouh Haddad pour lui poser

quelques questions. Interrogé à pro- pos du changement opéré il y a deux semaines au niveau du staff tech- nique, le dirigeant usmiste nous a déclaré : «L’USMA est bâtie sur des bonnes bases, donc le départ d’un en- traîneur et l’arrivée d’un autre ne pourra pas nous déstabiliser. L’ex- coach a décidé de partir et nous lui avons souhaité bon vent. Un autre a été installé à la tête de la barre tech- nique et il est le bienvenu parmi nous. Nous avons toujours eu des ad- joints qui ont assuré l’intérim et moi je suis derrière eux pour stabiliser toujours le navire. Courbis est parti, mais la vie continue. Les deux titres remportés la saison sont le fruit du travail de tous les employés du club et

non pas de Courbis uniquement. Nous avons été récompensés après tous les efforts fournis et nous allons continuer à le faire afin de continuer de nous distinguer.»

«Au mercato, on ne recrutera qu’un seul attaquant»

Depuis quelques semaines, plu- sieurs noms d’attaquants ont été cités comme étant la cible des diri- geants de l’USMA. A ce sujet, il nous confie : «Tout le monde sait qu’on doit se renforcer offensivement. C’est aussi le souhait du coach surtout que Ziaya tarde à s’en remettre, tandis que Frioui est actuellement à l’infir- merie. Gasmi, pour sa part, n’a pas été gâté par le sort. Lors du mercato, nous n’allons recruter qu’un seul joueur pas plus, et ce sera un avant- centre.»

«Entre un étranger et un émigré, notre choix n’a toujours pas été fait»

Voulant avoir plus de détails, Re- bouh Haddad s’est contenté de nous dire : «Pour le moment, aucune déci- sion n’a été prise, mais si tout se passe comme prévu, nous verrons bientôt plus clair.» Et d’ajouter : «Le choix n’a pas été fait. Ça pourrait être un étranger, mais aussi un émigré. Jusque-là, nous sommes en train d’étudier les pistes et nous continuons à le faire jusqu’à ce que nous déni- chions la perle rare. Nous n’avons pas le choix parce que nous voulons prendre le meilleur, qu’il soit étranger ou bien émigré.» Adel C.

Yacouba «J’ai été victime d’un conflit interne»

Profitant de sa présence à l’hôtel El Mouradi Pa- lace, nous nous sommes rapprochés de Seydou Ali Yacouba pour avoir de ses nouvelles mais aussi pour qu’il nous parle de son passage à l’USMA. A ce sujet, il nous a révélé : «Je n’ai pas été libéré, je suis parti de mon propre gré. Si j’ai pris une telle dé- cision, c’est tout simplement parce que j’ai vu et en- tendu des choses qui n’ont pas été à mon goût. Courbis a été derrière mon arrivée, mais un proche de cet entraineur m’a saboté. J’ai payé le prix de ma naïveté et de ma franchise. Que voulez-vous que je vous dise ? J’ai passé de bons moments à l’USMA même si ce n’était qu’un bref passage. Ma mise à l’écart n’a rien à voir avec le côté sportif et c’est ce qui m’a fait de la peine, mais comme ont dit, c’est le Mek- toub. Il faut donc accepter.»

trouvé une nouvelle fois ses ex-coéquipiers. Comme la première fois, l’ancien joueur de l’ASEC Mimosa était heureux de passer des moments avec ses amis et c’est lui-même qu’il nous l’a confié à sa sortie du res- taurant.

Il s’est longuement entretenu avec R. Haddad Actuellement joueur de l’équipe de Niamey, Seydou Ali Ya- couba, a rencontré Rebouh Haddad qui l’a chaleu- reusement accueilli. Les deux hommes ont eu ensuite une longue discussion qui a duré plusieurs minutes durant laquelle Yacouba a dû sûrement re- venir sur ce qui s’est passé avant qu’il quitte l’USMA pour rentrer chez lui. A. C.

Les Libyens en force Les membres de la délégation algérienne n’ont pas été les seuls présents dans la salle où le match a été diffusé puisque nous avons noté la présence des joueurs de la sélection libyenne. De retour du stade après avoir donné la réplique en amical au Niger lors d’une rencontre qui s’est soldée par le score d’un but partout, les Libyens ont été, eux aussi, présents en force et c’est aux côtés des Usmistes qu’ils ont suivi ce rendez- vous explosif entre les Portugais et les Suédois.

Reprise un certain Portugal-Suède. Une af- lundi après-midi Les Rouge et Noir, qui sont rentrés
Reprise
un certain Portugal-Suède. Une af-
lundi après-midi
Les Rouge et Noir, qui
sont rentrés hier matin de Tuni-
sie, reprendront les entraînements
demain après-midi. Une seule jour-
née de repos leur a été accordée, au
lendemain du match amical disputé
face à l’AS Marsa. Velud a tenu à ce
que tout le groupe soit présent de-
main lundi pour préparer le
derby prévu vendredi pro-
chain contre le CRB.
fiche que les joueurs de l’USMA
ont tenu à suivre et l’ont fait sa-
voir au secrétaire Mustapha La-
roussi. En chef de délégation, le
dirigeant a pu trouver une so-
lution pour qu’ils ne le ratent
pas, et c’est dans l’une des café-
térias de l’hôtel El Mouradi Pa-
lace qu’ils se sont dirigés après
avoir pris leur dîner.
Des
touristes
ont pris l’USMA
pour l’AC Milan
Hier à leur sortie de l’hôtel, des
joueurs de l’USMA ont croisé un
groupe de touristes allemands. Ces
un coup franc à hauteur
des 20 mètres, il envoie
un bolide que le gardien
d’Al Marsa repousse diffici-
lement, alors que tout le
monde le voyait dedans (41’).
derniers, qui ont bien reconnu les
couleurs de l’AC Milan, se sont inter-
rogés, en rigolant, s’il ne s’agissait
pas vraiment du club italien, ce
Presque tous les joueurs
étaient présents
Ce match a débuté quelques minutes
après que les protégés d’Hubert Velud ont
quitté le restaurant, c’est donc après
avoir passé quelques instants dans le
hall que les joueurs ont pu rejoindre la
cafétéria où ladite rencontre a été dif-
fusée. Il a fallu quelques minutes seu-
lement pour que la salle soit presque
pleine. Sur place, le constat a été facile
à faire. Presque tous les joueurs étaient
Ferhat à fond derrière Cristiano
Ronaldo, les pro-Barça ont été
pour la Suède
Lors de cette rencontre, les joueurs ont été
départagés. Zinedine Ferhat, lui, a été l’un de
ceux qui ont supporté la sélection portugaise. Si
le jeune attaquant des Rouge et Noir a pris posi-
tion en encourageant le Portugal, c’est tout sim-
plement à cause de Cristiano Ronaldo, son
idole. La star du Real est l’un des joueurs qui
inspirent l’Usmiste et c’est pour cela qu’il a été à
fond derrière les compatriotes du vainqueur du
Ballon d’ Or 2008. Si les fans du Real de Madrid
étaient pour le Portugal, ceux du Barça ont sou-
tenu les camarades de Zlatan Ibrahimovic. Au
final, c’est aux locaux que le dernier mot est re-
venu puisqu’ils se sont imposés sur le score d’un
but à zéro. Un but que Ferhat et ceux qui ont
soutenu le Portugal ont fêté avec une grande
joie créant une superbe ambiance.
qui a dû flatter les Meftah,
Benaldjia et autre Laï-
faoui.
La deuxième période n’a pas
connu de changement au score, sauf
que le rythme a nettement baissé.
Velud a incorporé presque une
autre équipe en deuxième mi-
Départ
présents. Ayant fait le déplacement avec
un groupe amoindri, 19 éléments étaient
dans la cafétéria. En plus des joueurs, d’au-
tres membres de la délégation étaient présents
à l’image des membres du staff technique et
médical.
de l’hôtel à 14h
Les joueurs de l’USMA
Ukraine-France pour clore la soirée
Une fois le match Portugal-Suède terminé, les
Rouge et Noir se sont tournés vers une autre
rencontre : Ukraine-France. Une confrontation
que les Ukrainiens ont gagnée sur le score de
deux buts à zéro prenant ainsi une sérieuse op-
tion face aux Français.
temps. Deux joueurs seule-
ment sont restés sur le terrain,
Laïfaoui et le gardien Ma-
ont quitté l’hôtel à 14h à des-
tination du terrain qui allait
abriter le match amical face à
l’AS Marsa. Il est à rappeler que
zouzi. Ce dernier, qui a passé
une première période calme,
s’est bien illustré par la suite,
notamment à la 65’ lorsqu’il a été
l’auteur d’un arrêt exceptionnel en
déviant un tir à bout portant dans la
Velud, Dziri, Zeghdoud
et Belmellat étaient
au rendez-vous
En plus des joueurs, les membres
du staff technique étaient présents.
le terrain ne se trouve qu’à
quelques minutes de l’hôtel
où était hébergée
l’équipe.
Hubert Velud a suivi une grosse partie
de cette confrontation avant de quitter
les lieux peu avant la fin. Ses adjoints, à
savoir Dziri, Zeghdoud et Belmellat, sont
restés en face de l’écran jusqu’à la fin de la
surface. C’était une balle de 1 à 1 que l’ex-
gardien de la sélection olympique a re-
marquablement sauvée. C’est tout ce
qu’on a pu noter du côté tunisien.
Les Rouge et Noir auraient pu ajou-
ter un autre but, notamment par
La
réunion
technique à 13h45
Avant de se rendre sur le
terrain, une réunion tech-
partie. Ils étaient d’ailleurs les derniers à
regagner leurs chambres et n’ont
quitté la salle où la rencontre a été
retransmise qu’après avoir remer-
cié les employés qui ont fait en
Benaldjia et ses camarades heureux
suite à la défaite des Bleus
Cette fois-ci, les joueurs ont été tous d’accord
puisqu’ils ont préféré supporter l’Ukraine plutôt
que la France. Parmi ceux qui ont été de tout
cœur avec l’Ukraine, citons Benaldjia. L’atta-
quant de l’USMA, qui a été aligné jusque-là qu’à
trois reprises, a laissé éclater sa joie avec le se-
cond but des Ukrainiens synonyme de break et
il n’était pas le seul à le faire. Adel C.
de break et il n’était pas le seul à le faire. Adel C. C e n’est

C e n’est sans doute pas le résultat qui intéressait Hubert Velud, mais une victoire, même en match amical, est toujours bonne à prendre. Nonobstant

donc ce succès face à El Marsa, le nouvel en- traîneur de l’USMA est sorti avec plein d’en- seignements de ce match où il a pu découvrir d’autres joueurs qu’il ne connais- sait pas trop jusque-là, plus particulière- ment les jeunes qui ont répondu présents. Concernant le match, les Rouge et Noir ont été les plus entreprenants dès le départ et ont pris le jeu à leur compte face à un adver- saire qui ne s’est pas montré vraiment dan- gereux. La première alerte fut donnée à la 8’ signée Baïtèche. Ce dernier, grâce à un ex- ploit individuel, dribble trois joueurs en par- tant de l’axe et se retrouve seul face au gardien tunisien, mais il n’est pas parvenu à cadrer son tir, sa balle passera légèrement au-dessus. Les Usmistes continuent de pousser jusqu’à parvenir à trouver la brèche. On jouait la 23’ lorsque Ferhat déborde à droite. Son centre est contré, mais la balle revient dans les pieds de Baïtèche qui remet à Ferhat. Ce dernier centre dans le paquet où Gasmi est à la réception pour dévier de la tête en direction d’Andrea. Le Malgache, embusqué dans les six mètres, reprend ins- tantanément d’un tir à bout portant, ou- vrant la marque pour son équipe. Peu avant la pause, Meftah a failli doubler la mise. Sur

Velud «Ce fut un test utile»

«Ce fut un test utile pour nous. Le résultat ne nous a pas trop intéressés, mais une vic- toire fait toujours du bien. Les deux équipes ont bien joué et montré beaucoup de bonnes choses. Cela dit, il reste encore du travail et on va poursuivre notre préparation à Alger.»

Dragan (Ent. El Marsa)

«Je n’ai pas aligné l’équipe-type»

«L’USMA est une bonne équipe très tech- nique. Mais il faut savoir que nous n’avons pas aligné notre équipe-type aujourd’hui. Nous avons voulu voir d’autres joueurs que nous avons incorporés au fur et à mesure. Mais c’était un bon match amical qui a cer- tainement servi les deux équipes.»

nique a été tenue à l’hôtel et a sorte qu’ils ne manquent de rien. Chettal
nique a été tenue à l’hôtel et a
sorte qu’ils ne manquent de rien.
Chettal dont le tir est passé légère-
ment à côté (70’). Les débats se sont
calmés par la suite et aucune équipe
n’est parvenue à inquiéter l’autre
jusqu’au coup de sifflet final.
regroupé le staff technique avec
les joueurs. C’est une réunion
ordinaire comme celles qui
précèdent tous les
matchs.
A. C
L’équipe alignée en première mi-temps
Mazouzi, Meftah, Benmoussa, Laïfaoui, Chafaï, Koudri, Bouchema (El
Orfi 44’), Baïtèche, Ferhat, Andrea (Boudebouda 43’), Gasmi.
Celle alignée en seconde mi-temps
Mazouzi, Benamara, Boudebouda, Laïfaoui, Bekakchi, El Orfi, Feham,
Djediat, Benaldjia, Ziaya, Chettal.
Andria et Bouchema se blessent
L’USMA pourrait payer très cher le match amical d’hier. Et pour cause, deux joueurs, et pas
des moindres, se sont blessés et n’ont pu continuer la partie. Il s’agit de Nassim Bouchema et
Andria Carolus qui se sont télescopés à la suite d’un choc violent à la 43’. C’était tellement vio-
lent que le Malgache, auteur de la première réalisation usmiste, a dû quitter le terrain, souf-
frant de douleurs au genou. Bouchema, pour sa part, s’est relevé et a essayé de reprendre le
jeu, mais au bout d’une minute, il ne pouvait plus continuer, faisant signe au banc de le rem-
placer. Les deux joueurs ont été touchés au genou. Ils ont été tout de suite pris en charge par
le staff médical qui ne semblait pas très inquiet pour autant. Andrea et Bouchema ont appli-
qué de la glace sur leur genou et sont restés sur la main courante jusqu’à la fin de la pre-
mière mi-temps.
Ils ont été remplacés par
Boudebouda et El Orfi
Les deux présidents côte à côte
● ●Le président du club d’Al Marsa a
Les deux joueurs ont évidemment été
tout de suite remplacés. C’est Boude-
bouda qui a remplacé Andrea à la 43’,
puis une minute plus tard, El Orfi a rem-
placé Bouchema.
assisté à la rencontre. Après avoir
salué Rebouh Haddad, ils ont suivi le
match ensemble l’un à côté de l’autre.
Velud : «Ils n’ont rien
de grave»
Collation en l’honneur d’Al Marsa
● ●A la fin de la rencontre, l’équipe
d’El Marsa a été conviée à une
Approchés par nos soins, après la fin
de la partie, l’entraîneur de l’USMA nous
a fait savoir que «Bouchema et Andria
n’avaient rien de grave». Ce sont appa-
remment de légères blessures.
collation organisée par les responsables de
A. C.
l’USMA à l’hôtel El Mouradi Palace.
«S’il y a une possibilité de rejouer en Algérie, je ne dirai pas non» Seydou
«S’il y a une possibilité de rejouer
en Algérie, je ne dirai pas non»
Seydou Ali Yacouba ne s’est pas arrêté là puisqu’il
a ajouté : «Après mon départ de l’USMA, j’avais eu
quelques touches avec des clubs algériens, mais au
Fin
final, ça ne s’est pas concrétisé. J’ai effectué des essais
concluants en Norvège, mais je dois attendre l’ouver-
ture de la période des transferts pour retourner là-
bas. Je suis ouvert à toute proposition et si l’occasion
de rejouer en Algérie se présente une
nouvelle fois, je ne dirai pas
non.»
Velud
s’est entretenu
avec Djediat
et Feham
Le responsable du staff tech-
nique de l’USMA a eu une
brève discussion avec Djediat et
Feham, hier matin, en présence
Il a dîné avec
les Usmistes
Après leur avoir
rendu visite au stade
annexe de l’hôtel El
Mouradi Kantaoui,
Seydou Ali Yacouba
a été invité à dîner
avec les membres de
la délégation avant-
hier. C’est donc dans le
Les
Usmistes ont
croisé un arbitre
tunisien qui a dirigé le
match face à Al Ismaïly
de Billel Dziri. Elle n’a duré que
quelques minutes avant que les
deux milieux de terrain ne rejoi-
gnent leurs coéquipiers qui s’ap-
du stage
aujourd’hui
Après avoir passé cinq jours en
Tunisie, c’est ce dimanche matin que
les membres de la délégation usmiste
rentreront au pays. Lors de leur séjour
à Sousse, les protégés d’Hubert Velud
ont effectué cinq séances d’entraîne-
ment et disputé un match amical. Leur
vol est prévu à 9h du matin. C’est donc
en fin de matinée que les coéquipiers
de Laïfaoui qui ont passé leur der-
nière nuit à Tunis sont atten-
dus à Alger.
Frioui
a assisté
au match à partir
du banc
Blessé, l’attaquant Frioui n’a
pu prendre part, hier, au match
amical face à l’AS Marsa. Mais
il a suivi la rencontre à partir
du banc des remplaçants,
aux côtés de Rebouh
Haddad.
El Marsa aux
couleurs
de la JSK
C’est en jaune et vert
que l’équipe tunisienne
d’El Marsa s’est présen-
tée, hier, face à l’USMA,
les mêmes couleurs que
celles de la JSK. Maillot
et short verts, bas
jaunes.
Désigné pour arbitrer le match
amical ayant mis aux prises la Libye
avec le Niger, l’arbitre tunisien s’est pré-
senté au lieu d’hébergement des deux sélec-
tions et a croisé les Usmistes qu’il a reconnus
et connus par le passé pour avoir officié
deux de leurs matches internationaux la
saison passée. Le premier face à Al Is-
maïly à Bologhine, le second
prêtaient à regagner leurs
chambres après avoir pris
leur petit déjeuner.
luxueux établissement
que le milieu de terrain
polyvalent du Niger a re-
contre la Panthère du Ndé.
Séance de massage à Tunis
●Les
n’ont
eu
le
temps
de
souffler
hier.
Une
Les dirigeants de l’AS Marsa ont reconnu Dziri
amical
qu’ils
ont
disputé
contre
l’AS
Marsa
au
stade
annexe
le les leur faire l’hôtel match
de
●Parmi
délégation
usmiste,
les
dirigeants
de
El
Mouradi
Kantaoui
terminé,
ils
ont
eu
juste
temps
de
prendre
l’AS
Marsa
n’ont
reconnu
que
et l’entraîneur-adjoint,
douche
ont avant
de redescendre
afin
de
faire
le
trajet
de
Sousse
Tunis
ils
Billel
Dziri.
Ils
sont
la allés
saluer
se
rappelés
bien
ont
passé
nuit.
Une
fois
l’hôtel
de
Guemrat,
les
membres
staff
mé-
sûr
du
dernier
match
joué
entre
les
deux
équipes
dical
accueilli
plusieurs
éléments
dans
leur
le chambre
pour
leur
Coupe
de
CAF
les
Rouge
et
Noir
sont
fait
élimi-
un
massage.
Une
façon
de
permettre
de
récupérer
après
à fois tous du
ef-
ner
par
les
la Tunisiens
aux
le tirs
au
but.
parlé
de en
l’ac-
forts
qu’ils
la joueurs avaient
fournis
pas à samedi. leur
tion
Dziri
a toute allait
se
présenter
face
au
On sont se gardien
tunisien
lorsqu’on
lui
jeté
un
second
ballon
sur
le a
terrain
pour
que
l’arbitre
arrête
le
jeu.
le a terrain pour que l’arbitre arrête le jeu. Benmoussa a souffert des adducteurs ● ●

Benmoussa a souffert des adducteurs

Mokhtar Benmoussa a difficilement ter- miné la première période. Le défenseur us-

miste a souffert de douleurs aux adducteurs, mais on ne sait pas si c’est sérieux ou non. Le staff mé- dical doit le réexaminer pour être fixé sur son cas.

Les deux équipes ont contesté l’arbitrage

Les arbitres qui ont officié le match amical

d’hier ont été très contestés par les deux

équipes tout au long de la partie. Mais à la fin de la rencontre, les deux entraîneurs sont allés saluer le directeur de jeu.

14
14

N° 2467

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 17 novembre2013

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 17 novembre2013 ESS ESS 3 - JSD 1 Le CRB veut

ESS

ESS 3 - JSD 1 Le CRB veut Premier but de Hameur Bouazza L'équipe de
ESS 3 - JSD 1
Le CRB veut
Premier but de
Hameur Bouazza
L'équipe de Sétif s'est imposée
assez facilement hier en fin
d'après-midi face à la JSD.
Madoui a fait tourner son ef-
fectif et il a donné du temps
de jeu à tous les joueurs va-
lides. Les réalisations séti-
fiennes ont été signées
Boukria, Madouni et
Bouazza. C'est le tout premier
but de l'ex-international sous
les couleurs de l'ESS.
Boukria
M ême s'il n'a que très peu jouer depuis sa venue à
Sétif, Lyes Boukria fait l'objet de l'intérêt de cer-
tains présidents de club. Les premiers d'entre
eux sont ceux du CRB. Ces derniers ont officiel-
lement contacté Boukria pour un éventuel re-
tour au bercail.
Madoui : «Nous avons besoin de ses services»
Des tours
de piste pour
Zerara et
Benabderrahmane
Alors que leurs coéquipiers
disputaient le match amical
contre la JSD, Zerara et Be-
nabderrahmane ont effectué
plusieurs tours de piste avant
d'aller prendre leur douche.
Ils sont totalement remis de
leurs blessures et Lang pourra
compter sur leurs services
pour le match de samedi pro-
chain face au CABBA.
Après que Lyes Boukria a informé ses dirigeants de l'intérêt que
lui portent les recruteurs du CRB, la réaction côté ESS ne s'est
pas fait attendre. Madoui nous dira à ce sujet : «Nous avons énor-
mément besoin des services de Boukria parce que nous sommes en-
gagés sur plusieurs fronts. Par ailleurs, sa polyvalence peut nous
rendre d'énormes services. Bien sûr, il restera avec nous et nous re-
fuserons de le transférer.»
Hammar
LDC : La participation de
l'USMH et
du CSC réconforte les Sétifiens
On se rappelle que les dirigeants
de l’ESS, de
l’USMH et du CSC ont été catégoriques pour
«L’amitié entre l’ESS et
le CABBA ne date pas d’hier»
montrer leur désapprobation
quant à la pro-
position de Raouraoua
de geler les compéti-
tions africaines. Du côté de l'ESS, on est ravis
de voir que les directions
CSC aient finalement décidé
de l'USMH et du
de ne pas renon-
cer de prendre part aux prochaines
Aïn Azel en amical
Coupes
d'Afrique. On expliquera que la pression de la
Après la JSD, les Sétifiens
donneront la réplique en ami-
cal à leurs homologues d'Aïn
Azel ce mardi. Ce sera là une
belle occasion pour Lang et
ses adjoints d'effectuer une
revue d'effectif avant la re-
prise du championnat. La
rencontre se déroulera à Sétif
et un match retour est prévu
pour la semaine prochaine.
part des instances
fédérales sera moindre.
Des
périodes difficiles
à gérer
Il est certain que l'USMH, le CSC et l'ESS au-
ront des périodes
très chargées. Le mois d’avril
sera particulièrement difficile à gérer avec la
Nous avons voulu faire réagir le président de l’ESS
suite aux propos tenus par certains qui ont voulu faire de
cet ESS-CABBA une confrontation qui dépasserait le cadre
sportif. Hammar nous a dit refuser toute polémique et il se
contentera de nous confier ce qui suit : «Je ne vous apprends rien si
je vous disais que la solide amitié qui lie ces deux grands clubs que
sont l’ESS et le CABBA ne date pas d’hier. Je suis certain que les pro-
pos prêtés à certains n’ont jamais été tenus par ces derniers et c’est
pour cela que je n’y attache aucune attention. En tant que premiers
responsables de club, nous devons d’abord veiller à leur image de
marque car c’est ce qu’il y a de plus important. Ce sont là des asso-
ciations qui drainent des valeurs de probité, d’éducation et sur-
tout de fraternité.»
trêve forcée qui sera observée
en raison de la
tenue des élections
présidentielles. Pendant
plusieurs semaines, ce sera une course
contre la montre qui attend les
Il faut penser au
clubs
sur
national
afin
Une
liste élargie
de 32 joueurs
«Five years ranking»
rattraper
le retard
sera de
Les dirigeants de l'ESS ont pris la décision
causé
élections
cela se qui prési-
dentielles.
par le les Tout plan
ré-
Lang sera de
retour
aujourd'hui
percutera sur le calendrier
Jean-Christian Lang s'est
rendu en France pour passer
quelques jours en famille et
régler des affaires person-
nelles. Il sera de retour à Sétif
aujourd'hui. Khedhaïria et
Gourmi arriveront de leur
côté demain en début d'après-
midi.
chargé sur le plan conti-
nental. Le président de
la FAF n'a pas hésité à
sous-entendre que la
participation algérienne
sur le plan continental
est synonyme de perte
de temps et d’argent. Les
responsables de l'ESS, du
de prendre part à la prochaine Ligue des
champions. Cela exige une certaine richesse
en ce qui concerne l'effectif. Il a été demandé
aux membres du staff de préparer le plus
grand nombre de joueurs. Ils seront en tout 32
éléments à se tenir prêts à prendre part aux
matchs comptant pour les compétitions dans
lesquelles est engagé le club. Il y a au moins
un souci de moins pour la direction du club.
Le nombre de clubs autorisés à prendre part à
une compétition africaine pour chaque nation est
déterminé selon un système dénommé le Five years
ranking. Pour établir ce classement, on se base sur le ré-
sultat des clubs engagés en compétitions africaines lors
des cinq dernières années. La Tunisie occupe la première
place de ce classement. L'Algérie est sur le point de ne plus
avoir quatre représentants, car très mal classée. Nos clubs
en Ligue des champions et en Coupe de la CAF joueront
un tour préliminaire contre des représentants de pe-
CSC et de l'USMH sem-
blent avoir des avis
Joma s'est engagée à fournir des équipements
complets pour 35 joueurs. Bien sûr, le stage
qui se déroulera à Alicante sera décisif pour
ce qui est de l'état de forme des joueurs
tites nations. Un système similaire est appliqué au
handball. La décision de la FAHB de boycotter
les compétitions africaines a eu pour consé-
quence le déclin de notre handball.
différents.
lors de la phase retour qui s'an-
nonce ardue.
K. L.
K. L.
RCA

Les exigences de Hammar

Même s’il ne le dit pas ouverte- ment, l’objet de tous les soucis du pré- sident sétifien, Hassen Hammar, est incontestablement le parcours de son équipe, cette saison. Il espère que les joueurs feront preuve de combativité et surtout être plus réalistes qu’ils ne l’ont été jusque-là. «Nous avons des matchs à jouer, chez nous et à l’exté- rieur et il ne faut surtout pas se contenter de réaliser de belles perfor- mances uniquement lors des matchs qui se dérouleront à domicile. Il nous faut être capables de prendre des points à l’extérieur», nous dira le boss séti- fien.

La prise de conscience des joueurs

Il ne manquera pas de préciser :

«Les joueurs sont conscients de la dif- ficulté de la tâche qui les attend car il leur faudra cravacher dur pour que le club réussisse sa saison. Il est inutile de cacher la vérité, un travail de titan nous attend. La direction du club ne lésinera sur aucun moyen pour met- tre les joueurs dans les meilleures dis- positions.»

L'appel au public

Le boss sétifien ne manquera pas de parler de ces dizaines de milliers

de fans de l’ESS qui, dira-t-il, sont l’âme du club et qui, tout comme les hommes de terrain, ont un rôle très important à jouer : «Après les titres ré- coltés lors des deux dernières années par l'équipe, je comprends parfaite- ment que nos supporters en veuillent plus et cela est tout à fait légitime. Il faut cependant qu’ils se fassent à l’idée que cela ne peut venir qu’après un travail de longue

haleine. Nos supporters ont un rôle très important à jouer, d’abord en ne pri- vant pas les joueurs de leur soutien total. Ils ont tous les droits

d’être exigeants mais ils doivent en retour faire en sorte que les joueurs ne se présen-

tent pas au coup d’envoi d’un match avec la peur de mal faire. C’est ensem- ble que nous réussirons. Je peux vous dire que l’ESS aura son mot à dire dans ce championnat.»

MCEE-RCA : 4000 tickets pour les Vikings

L a direction du MCEE a saisi son homologue du RCA en ce qui concerne

le quota des tickets réservés aux supporters d'Ezzerga. Comme cela a été demandé, les Vikings (les supporters du RCA) bénéficieront de 4000 tickets. Il est certain que c'est à peu près le nombre de fans qui accompagneront les coéqui- piers de Noubli à El Eulma.

Les supporters du RCA n'ont pas manqué de saisir les diri- geants afin que l'un d'eux se déplace à El Eulma pour les ré- cupérer. Il est préférable que la vente se fasse à l'Arbâa.

Mashingama

s'est entraîné

Après avoir passé quelques jours auprès de sa petite fa- mille à Constantine, Mashin- gama a rejoint l'Arbâa. Il s'est

Mashin- gama a rejoint l'Arbâa. Il s'est entraîné hier avec le reste du groupe. Tartan ou

entraîné hier avec le reste du groupe.

Tartan ou gazon ?

Cherif El Ouazzani ne sait plus sur quel pied danser ou plutôt sur quel genre de sur- face il doit programmer les séances d’entraînement. En effet, son équipe doit affronter celle d'El Eulma pour le

compte de la douzième jour- née de L1 sur une pelouse en gazon. C'est la toute première fois depuis le début de la sai- son que les joueurs de l'Arbâa auront à évoluer sur ce genre de surface. Le coach du RCA aurait voulu que ses joueurs aient au moins une ou deux séances d’entraînement dans les jambes sur gazon naturel. C'est pour cela qu'Amani s'af-

faire pour avoir une auto- risation pour que son équipe dispose de l'annexe du stade Tchaker.

L'AG

extraordinaire

cet après-midi

Djamel Amani, le prési- dent du RCA, tiendra, cet après-midi, une assemblée générale extraordinaire à laquelle sont invités les

supporters. Il fera le point en ce qui concerne le parcours de l'équipe depuis le début de saison. Le fait est assez rare pour être souligné. Un autre point à l'ordre du jour, les membres de l'AG au- ront à accepter ou non la can- didature des nouveaux postulants au conseil d'admi- nistration de la société. Amine Lamimi

Zeddam : “Personne ne nous fait peur”

Tout d'abord, com- ment sont les nou- velles ? Elles sont bonnes. Le stage qui a été une to- tale réussite est sur le point de se terminer. Nous en tirerons les bénéfices quand la compétition reprendra. Justement, le match de reprise, vous le jouerez à El Eulma. Difficile, n'est-ce-pas? Quels que soient l'identité de l'adversaire et le lieu du match, ce qui nous intéresse est de gagner. Nous n'avons aucun com- plexe à nourrir, même si nous avons le plus grand respect pour nos

adversaires. Vous restez sur une superbe victoire face au CSC. Un commen- taire ? Il est certain que ce ré- sultat nous a permis d'avoir un moral gonflé à bloc. Par ailleurs, cette victoire fera que nous serons attendus lors des prochains matchs. C'est là un fac- teur que nous devons prendre en compte. On vous laisse conclure… Je ne peux que remer- cier nos supporters. Ils sont les meilleurs du pays.

Entretien réalisé par M. A.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2467

15
15

Dimanche 17 novembre 2013

CSC

CSC

Le retour de Garzitto

prévu aujourd’hui

novembre 2013 CSC Le retour de Garzitto prévu aujourd’hui L a semaine fut longue et chargée

L a semaine fut longue et chargée de nou- velles dans la mai- son du CSC, alors que les autres

équipes profitent de cette mini

trêve pour mieux se préparer et soigner le moral et les sources d’énergie, au CSC on a passé la semaine précédente à calculer et penser aux mé- thodes et différents plans pour se débarrasser de l’entraîneur en chef. L’Italien Diego Gar-

zitto qui vient de passer un sé- jour de 8 jours dans le Jura en France avec sa petite famille revient aujourd’hui à Constan- tine, un retour très attendu car beaucoup de choses ont eu lieu et Garzitto ne devra pas s’étonner de voir l’évolution

des choses et entendre les nou-

velles décisions prises par le conseil d’administration lors de la réunion de mercredi der- nier.

zitto ne viendra pas pour changer les choses dans le po- sitif car la direction a déjà pris sa décision sur le sujet. Cela veut dire que le driver constantinois passera directe- ment au bureau des négocia- tions, il sera certainement accompagné de son manager, car, pour information, ce der- nier a été contacté par Boulha- bib précédemment et lui a proposé une première offre pour une séparation à l’amia- ble mais qui reste non offi- cielle.

refuserait et compte le convaincre alors à accepter le rôle de devenir entraîneur ad- joint et travailler dans l’ombre du futur nouvel entraîneur qui sera connu dans les prochains jours. Le genre d’idées que, connaissant son tempérament et la valeur de son nom sur le marché des entraîneurs sur- tout sur la scène africaine, Garzitto va refuser certaine- ment.

Abdou H.

La direction s’intéresse encore à Dahmane On se dirige vers un départ quasi certain du
La direction
s’intéresse encore
à Dahmane
On se dirige vers un départ quasi certain du
coach en chef, Diego Garzitto, un départ qui pour-
rait faire l’affaire de l’attaquant, Mohamed Dahmen,
qui n’aura aucun souci pour revenir au CSC. La relation
de conflit qui existe entre Dahmen et Garzitto est la
seule raison qui prive le CSC des services du joueur, sans
oublier le malentendu et ce clash qui a eu lieu entre les
deux hommes en septembre dernier. D’après nos infor-
mations, le directeur sportif du CSC a relancé le contact
avec le joueur qui se trouve actuellement en France
au chômage. Dahmen est contacté
par le CRB aussi mais l’appel
du cœur pourrait chan-
El Bahari
réintègre le groupe
ger bien des
choses.
Lors de la séance de vendredi,
les deux entraîneurs Bounaâs et Tony
Garzitto ont permis à El Bahari de s’en-
traîner normalement avec le groupe.
L’enfant d’Arzew s’est intégré et a vite
trouvé ses repères avec ses coéquipiers,
voilà qui met fin à la situation de flou
que traversait El Bahari qui pour rap-
pel a été renvoyé a deux reprises
des entraînements par le futur
ex-entraîneur du CSC.

Acceptera-t-il les conditions de la direction ?

La direction veut en finir avec Garzitto et le pousser à la démission, car le limoger di- rectement serait une décision lourde de conséquences fi- nancières pour la trésorerie du CSC, cela pousse les diri- geants donc à proposer un ar- rangement. La première proposition qui sera faite par l’administration à Garzitto et son manager serait une

séparation à l’amiable

avec trois mois de sa- laires et d’indemnités que touchera l’Italien prochainement. L’ad- ministration a préparé quelques offres afin de trouver un terrain d’en- tente avec l’entraîneur, dans le cas où Garzitto les

Le CSC ne demandera ni de reporter ni d’avancer des matchs à la LNF

Comme annoncé pré- cédemment, l’action- naire majoritaire et le conseil d’administra- tion ont répondu par un oui concernant la

notre football ne comptent accorder aucun cadeau au CSC ni aux deux autres formations qui sont l’ESS et l’USMH. Cela ne semble pas déranger le CSC qui a promis de ne rien demander à la Ligue et le club est prêt à assumer les conséquences de cette partici- pation africaine.

Il faudra deux effectifs Vu les données actuelles, l’on s’aperçoit qu’il sera difficile pour le CSC de jouer les matchs des deux compétitions consécutivement sans oublier les matchs de coupe d’Algérie. Il faut reconnaitre que le CSC est dans l’obligation d’avoir deux effectifs pour pouvoir jouer sur trois fronts, cela passe donc par un renforcement en qualité et quantité dès ce mer- cato, la direction doit aussi régler le cas du jeune Zaghli qui s’entraîne avec l’équipe depuis l’été der- nier. Une chose est sure, le CSC a besoin de tout son effectif pour jongler avec trois objectifs. Mission dif- ficile mais pas impossible. Abdou H.

participation du CSC en coupe de la CAF. Cette décision a évidem- ment été réfléchie et a mis du temps à se dessiner.

Il sera accompagné de son manager Le coach franco-italien a

certainement des informations

sur la situation au sein de

l’équipe, son fils Tony qui est rentré jeudi dernier s’occupe

des entraînements du CSC en

compagnie de Bounaâs, donc il serait étonnant que le fils n’ait pas transmis les moindres informations sur tout ce qui s’est passé précédemment au club. Malheureusement, Gar-

D’après nos sources, les res- ponsables du club ont pesé le pour et le contre et ont pris en consi- dération tous les ordres de la Ligue et la FAF, comme par exemple les reports ou avancement des matchs de championnat en février et mars prochain, une période qui

connaitra le déroulement des matchs impor- tants de la phase retour, et comme cela coïn- cide avec le déroulement des matchs des premier et deuxième tours de la CAF, les responsables de

A S O Soulagé après l’intervention

ASO

Soulagé après l’intervention

Messaoud commence déjà la rééducation

L’ attaquant de l’ASO, Mohamed Messaoud, est arrivé hier à Chlef pour commencer sa rééducation,

quatre jours seulement après l’in- tervention

joueur revienne doucement et puisse avoir le temps qu’il faut pour récupérer tous ses moyens. Il comptera sur lui dès le début de la phase retour en janvier prochain mais cela dépendra de la forme du joueur qui pour- rait bien jouer le dernier match de la phase aller ou le 32e de finale de la Coupe.

Messaoud : «Soulagé de pouvoir commencer ma rééducation» Je pense que l’opération s’est bien déroulée, chose qui m’a permis de terminer ma période de repos rapi- dement et revenir au tra- vail physique, maintenant, j’ai un autre challenge, c’est ma rééducation qui a com- mencé, je dois appliquer à la lettre le programme afin de reprendre ma forme ra- pidement. C’est une pé- riode qui me permettra de m’améliorer sur le plan physique pour ne pas re- chuter avant de revenir à l’entraînement. Je suis sou- lagé car j’ai des difficultés à rester loin de cette belle ambiance et le fait de reve- nir me permettra d’être proche de l’équipe et de mes camarades. A. F.

subie à Alger. Il a eu le

feu vert de son médecin

traitant pour commencer

sa rééducation qui durera

dix jours selon le staff

médical de l’équipe qui s’occupera de lui durant cette période. Messaoud

est soulagé maintenant

d’avoir pu passer l’étape la plus difficile, il devra ef- fectuer ses séances de ré- éducation en marge des séances d’entraînement de l’équipe, et devra faire de nouveaux examens une

fois la rééducation ache-

vée. Le staff technique est

lui aussi soulagé du re-

tour progressif de Mes- saoud qui est une pièce

maitresse de l’équipe et

des plans de Ighil qui

compte toujours sur lui.

Messaoud est dans un combat contre le temps

maintenant afin de reve-

nir avant la fin de la

phase aller mais d’après

une source proche du staff technique, le coach,

qui

ne veut pas précipiter

les

choses, veut que le

ne veut pas précipiter les choses, veut que le Daham malade L’attaquant de l’ASO, Nour eddine

Daham malade L’attaquant de l’ASO, Nour eddine Daham, n’a pas encore repris les en- traînements, il a raté trois jours de travail pour une forte angine. Il a été auto- risé à s’absenter durant cette période. Il devait re- prendre le travail au- jourd’hui surtout qu’il a reçu des soins pour pou- voir être sur pied.

Melaine et Zaoui en groupe Zaoui et Meliani ont