Vous êtes sur la page 1sur 55
Chapitre III La vie dans les océans : La biodiversité L. GUENTAS Chapitre III ,

Chapitre III La vie dans les océans :

La biodiversité

L. GUENTAS

Chapitre III , Master 2 Hanoï

2012

I– Définition Mot créé en 1985 = contraction de diversité biologique Assimilé à la diversité

I– Définition

Mot créé en 1985 = contraction de diversité biologique

Assimilé à la diversité spécifique = ensemble des espèces vivantes d’un milieu

+ que la seule diversité spécifique : Inclue espèce et abondance relative
+ que la seule diversité spécifique : Inclue espèce et abondance relative

En pratique : espèce est utilisée pour mesurer la biodiversité « unité de monnaie » car comptabilisable et identifiable

I – 1. Gènes, espèces, écosystèmes Biodiversité = information génétique de chaque unité élémentaire de

I – 1. Gènes, espèces, écosystèmes

Biodiversité = information génétique de chaque unité élémentaire de

diversité soit individu, espèce ou population

Gènes

Biologiste : Biodiversité définie par

Espèces

Ecosystème

4 problématiques autour du terme biodiversité:

Etude des mécanismes biologiques fondamentaux : expliquer la diversité des espèces et leur spécificités

mécanismes de spéciation et de l’évolution

Ecologie fonctionnelle : étude des flux de matière et d’énergie, cycles biogéochimiques

Etude de la valeur « utile » de la nature : substances à haute valeur ajoutée

Stratégie de conservation : préserver et maintenir le patrimoine naturel

Sommet de la Terre sur l’environnement et le développement (1992, Rio) / NU Biodiversité à

Sommet de la Terre sur l’environnement et le développement (1992, Rio) / NU

Biodiversité à la conquête des Sciences humaines et sociales, médias, politiques et grand public

Signature de la convention internationale sur la diversité biologique (188 pays)

Protection des espèces

Prise en compte des écosystèmes

Prise en compte du patrimoine génétique

Utilisation durable des ressources naturelles

Débat scientifique

Prise en compte du patrimoine génétique Utilisation durable des ressources naturelles Débat scientifique Politiques

Politiques

I – 2. Domaines marins En mer, nous pouvons distingués différents domaines marins: • Le

I – 2. Domaines marins

En mer, nous pouvons distingués différents domaines marins:

• Le milieu pélagique = le large

• Le milieu benthique = le fond

L’ensemble du supralittoral, du médiolittoral et de l’infralittoral forment le littoral délimitant notre
L’ensemble
du
supralittoral,
du
médiolittoral
et
de
l’infralittoral
forment le littoral délimitant notre
zone de plongée.
I – 3. Biomasses Diversité spécifique reconnue dans les océans = 13% des espèces vivantes

I – 3. Biomasses

Diversité spécifique reconnue dans les océans = 13% des espèces vivantes actuelles décrites.

275000 (93000 pour les systèmes coralliens) / 1.8 millions connues 16000 espèces nouvelles décrites/an dont 1600 marines

2 raisons :

!!!! Peu face au volume marin

Sous estimation de la biodiversité océanique car connaissances partielles des zones profondes

Système marin continu

moins de disposition à l’endémisme strict

la plupart des niches n’atteignent pas la richesse des terrestres mais Biomasses peuvent être importantes.

Diversité spécifique faible mais diversité en grand groupe considérable 33 phylums animaux connus dont 14

Diversité spécifique faible mais diversité en grand groupe considérable

33 phylums animaux connus dont 14 n’ont jamais quitté l’océan

Phylum pélagique benthique Placozoaires Cténophores Kinorhynques Priapulides Lorcifères Pogonophores
Phylum
pélagique
benthique
Placozoaires
Cténophores
Kinorhynques
Priapulides
Lorcifères
Pogonophores
Echiuriens
Phoronidiens
Brachiopodes
Echinodermes
Chaetognathes
Hémichordés
Céphalochordés
Tuniciers
800-900 Membranes nucléaires I – 4. Evènements clés Evènement déterminants : Apparition de la sexualité
800-900 Membranes nucléaires
800-900
Membranes nucléaires

I – 4. Evènements clés

Evènement déterminants :

Apparition de la sexualité :

explosion de la biodiversité/ brassage génétique

Capture des cyanobactéries ambiantes = symbiontes et organites Production d’O 2
Capture des cyanobactéries
ambiantes = symbiontes et organites
Production d’O 2

Les grandes étapes de l’évolution (échelle de temps d’après H. Tazieff)

II – Phylogénie du monde végétal Le règne végétal Dans l’eau, nous pouvons rencontrer 3

II – Phylogénie du monde végétal

Le règne végétal

Dans l’eau, nous pouvons rencontrer 3 types d’algues micro ou macroscopique:

1. Les algues vertes

2. Les algues rouges

3. Les algues brunes

et des plantes comme les posidonies.

Les algues : Concerne : cyanobactéries, eucaryotes mono ou pluricellulaires ayant en commun la photosynthèse

Les algues :

Concerne : cyanobactéries, eucaryotes mono ou pluricellulaires ayant en commun la photosynthèse

Photosynthèse : Processus physiologique par lequel les végétaux qui contiennent certains pigments chlorophyllien
Photosynthèse :
Processus physiologique par lequel les végétaux qui contiennent
certains pigments chlorophyllien transforment l’énergie lumineuse en
énergie chimique afin de fabriquer de la matière organique à partir de CO 2
gazeux ou dissous dans l’eau. Ce phénomène est accompagné d’un
dégagement d’O 2 .
organique à partir de CO 2 gazeux ou dissous dans l’eau. Ce phénomène est accompagné d’un
L’énergie chimique formée est stockée sous 2 formes non interconvertibles de polysaccharides : Polysaccharides de

L’énergie chimique formée est stockée sous 2 formes non interconvertibles de polysaccharides :

Polysaccharides de réserve : forme de stockage d’énergie réutilisables en fonction des besoins de l’organisme.

Amylose
Amylose

Polysaccharides de soutien : rôle purement mécanique de « maintien » de la plante, non réutilisables.

Amylose Polysaccharides de soutien : rôle purement mécanique de « maintien » de la plante, non
L’étude biochimique des 3 paramètres : ⇒ pigments, biologiques ⇒ ⇒ ⇒ ⇒ 5 grandes

L’étude biochimique des 3 paramètres :

pigments, biologiques

5 grandes classes

polysaccharides

PROCARYOTES

(réserve/soutien)

+

autres

paramètres

 

Cyanophytes (algues bleues)

Prochlorophytes

Pigments photosynthétiques

-carotène Xanthophylles Phycobilines type c

-carotène Zéaxanthine

Polyholosides de réserve

Cyanophycine (amidon particulier)

Glucane proche d’un amidon

Polyholosides de soutien

Peptidoglycane à base d’acide muramique

Peptidoglycane à base d’acide muramique

EUCARYOTES   Chlorophytes (algues vertes) Rhodophytes (algues rouges) Chromophytes    

EUCARYOTES

 

Chlorophytes (algues vertes)

Rhodophytes (algues rouges)

Chromophytes

   

Dinophytes

Phéophytes

Pigments

Chlorophylles a et b -carotène Xanthophylles

Chlorophylles a et -carotène

Chlorophylles a et c

photosynthétiques

Xanthophylles

et -carotène Xanthophylles

Phycobiline de type

 

R

Polyholosides de réserve

amidons

Amidons floridéen,

Dinamidon

Laminarane

floridoside,

(Phaeophyceae)

 

isofloridoside

Chrysolaminarane

   

(Diatomée)

Polyholosides de soutien

Cellulose(s)

Cellulose,

Cellulose(?)

Cellulose Ac. Alginiques Fucoïdanes

carraghénanes,

 

agars

Algues rouges Algues Plantes vertes terrestres A l g u e s brunes (Phénophycées, diatomées)

Algues

rouges

Algues

Plantes

vertes

terrestres

Algues

brunes

(Phénophycées,

diatomées)

haptophytes

Algues dorées (dinobiontes)

apicomplexés

ciliés
ciliés

Organismes non photosynthétiques

apicomplexés ciliés Organismes non photosynthétiques Lignée verte cyanobactéries Algues bleues cyanophytes

Lignée verte

ciliés Organismes non photosynthétiques Lignée verte cyanobactéries Algues bleues cyanophytes endosymbiose
ciliés Organismes non photosynthétiques Lignée verte cyanobactéries Algues bleues cyanophytes endosymbiose

cyanobactéries

Algues

bleues

cyanophytes

endosymbiose

verte cyanobactéries Algues bleues cyanophytes endosymbiose Lignée brune Alvéobiontes Au cours de l’évolution,
verte cyanobactéries Algues bleues cyanophytes endosymbiose Lignée brune Alvéobiontes Au cours de l’évolution,

Lignée brune

Algues bleues cyanophytes endosymbiose Lignée brune Alvéobiontes Au cours de l’évolution, seule l’algue

Alvéobiontes

Au cours de l’évolution, seule l’algue verte à suivi les 3 grandes étapes : océan,
Au cours de l’évolution, seule l’algue verte à suivi les 3
grandes étapes : océan, eau douce, terre. Donc
impossible de produire par cultures les métabolites
originaux qu’elles contiennent.
cultures les métabolites originaux qu’elles contiennent. Phylogénie simplifiée des algues (Lecointre et le Guyader,

Phylogénie simplifiée des algues (Lecointre et le Guyader, 2001)

POUR LA SCIENCE - N° 350 DÉCEMBRE 2006
POUR LA SCIENCE - N° 350 DÉCEMBRE 2006
POUR LA SCIENCE - N° 350 DÉCEMBRE 2006
Algue verte dictyota Algue rouge chondrus Plante posidonie Algue brune padine
Algue verte dictyota Algue rouge chondrus Plante posidonie Algue brune padine

Algue verte

dictyota

Algue verte dictyota Algue rouge chondrus Plante posidonie Algue brune padine

Algue rouge chondrus

Algue verte dictyota Algue rouge chondrus Plante posidonie Algue brune padine

Plante

posidonie

Algue verte dictyota Algue rouge chondrus Plante posidonie Algue brune padine

Algue brune padine

Cyanophytes

Cyanophytes

Cyanophytes
Cyanophytes
Cyanophytes
Dinophytes Alexandrium Alexandrium Dinophysis http://www.algaebase.org/search/images/view/?img_id=35898

Dinophytes

Alexandrium
Alexandrium

Alexandrium

Dinophytes Alexandrium Alexandrium Dinophysis http://www.algaebase.org/search/images/view/?img_id=35898

Dinophysis

http://www.algaebase.org/search/images/view/?img_id=35898

Caulerpa racemosa Chlorophytes Phylum : Chlorophyta Classe : Chlorophyceae Ordre :Siphonocladales Famille : Valoniaceae
Caulerpa racemosa
Caulerpa racemosa

Chlorophytes

Caulerpa racemosa Chlorophytes Phylum : Chlorophyta Classe : Chlorophyceae Ordre :Siphonocladales Famille : Valoniaceae

Phylum : Chlorophyta Classe : Chlorophyceae Ordre :Siphonocladales Famille : Valoniaceae Genre : Valonia

Ordre :Siphonocladales Famille : Valoniaceae Genre : Valonia Cette espèce est vert-foncé et peut dépasser 5cm!

Cette espèce est vert-foncé et peut dépasser 5cm! ressemble à du marbre vert avec une lueur réfléchissante lumineuse.

Cette algue peut se trouver jusqu'à 80 mètres, solitaire ou dans des colonies denses.

Caulerpa taxifolia

http://pagesperso-orange.fr/sulawesi.biologie.sous-marine/VEGETAUX/previewpages/previewpage6.html

Petite algue rouge filamenteuse non identifiée. ( Ginette ALLARD 07130 TOULAUD) Rhodophytes Ordre des Némaliales.
Petite algue rouge filamenteuse non identifiée. ( Ginette ALLARD 07130 TOULAUD) Rhodophytes Ordre des Némaliales.

Petite algue rouge filamenteuse non

identifiée.(Ginette ALLARD 07130 TOULAUD)

non identifiée. ( Ginette ALLARD 07130 TOULAUD) Rhodophytes Ordre des Némaliales. Famille Galaxauraceae. Il

Rhodophytes

Ordre des Némaliales. Famille Galaxauraceae.

Rhodophytes Ordre des Némaliales. Famille Galaxauraceae. Il s'agit d'une algue rouge calcaire, caractérisée

Il s'agit d'une algue rouge calcaire, caractérisée par des tubes creux arborescents et dichotomiques. Sur les tombants, dans les endroits peu éclairés. Identification par Jean-Pierre Castillo, Valence.

Petite algue rouge globuleuse à surface filamenteuse non identifiée.

http://pagesperso-orange.fr/sulawesi.biologie.sous-marine/VEGETAUX/previewpages/previewpage6.html

Phéophytes Cystoseira sp. Embranchement : Chromophytes Famille:Dictyotacées Classe:Fucophycées Genre:Dictyota Ordre:

Phéophytes

Phéophytes Cystoseira sp. Embranchement : Chromophytes Famille:Dictyotacées Classe:Fucophycées Genre:Dictyota Ordre:

Cystoseira sp.

Phéophytes Cystoseira sp. Embranchement : Chromophytes Famille:Dictyotacées Classe:Fucophycées Genre:Dictyota Ordre:

Embranchement : Chromophytes

Famille:Dictyotacées

Classe:Fucophycées

Genre:Dictyota Ordre: Dictyotales

http://pagesperso-orange.fr/sulawesi.biologie.sous-marine/VEGETAUX/previewpages/previewpage6.html

III - Phylogénie du monde animal Les animaux : • sont hétérotrophes • sont des

III - Phylogénie du monde animal

Les animaux :

• sont hétérotrophes

• sont des producteurs 2 ndaires = consommateurs

III – 1. Biodiversité animale 80% des ordres zoologiques sont marins Sur les 28 grands

III – 1. Biodiversité animale

80% des ordres zoologiques sont marins

Sur les 28 grands « groupes » d’animaux :

26 sont aquatiques

8 exclusivement marins

Sur terre : 85% des espèces mais seulement 20% des ordres

Dans la mer : 80% des ordres mais seulement 15% des espèces connues

Biodiversité animale marine (d’après Cuenot, 1952; Tétry, 1963)

des ordres mais seulement 15% des espèces connues Biodiversité animale marine (d’après Cuenot, 1952; Tétry, 1963)
EPONGES ou SPONGIAIRES Les éponges sont des animaux dits filtreurs. Ils se nourrissent de petites

EPONGES ou SPONGIAIRES

EPONGES ou SPONGIAIRES Les éponges sont des animaux dits filtreurs. Ils se nourrissent de petites particules

Les éponges sont des animaux dits filtreurs. Ils se nourrissent de petites particules qui se trouve dans l’eau.

sont des animaux dits filtreurs. Ils se nourrissent de petites particules qui se trouve dans l’eau.

Éponge orange

Les éponges figurent parmi les animaux les plus primitifs. Assemblage de cellules spécifiques, soutenues par

Les éponges figurent parmi les animaux les plus primitifs.

Assemblage de cellules spécifiques, soutenues par une sorte de charpente constituée de spicules dont la forme et la composition 2 grands groupes : Les éponges calcaires et les éponges siliceuses (demosponges)

éponges calcaires et les éponges siliceuses (demosponges) Leucetta primigenia , éponge calcaire Clathrina sp.,

Leucetta primigenia,

éponge calcaire

siliceuses (demosponges) Leucetta primigenia , éponge calcaire Clathrina sp., éponge calcaire Pétrosia (demosponge)

Clathrina sp., éponge calcaire

siliceuses (demosponges) Leucetta primigenia , éponge calcaire Clathrina sp., éponge calcaire Pétrosia (demosponge)

Pétrosia (demosponge)

CNIDAIRES

CNIDAIRES

CNIDAIRES
Ce groupe compte deux types d’animaux différenciés par leur forme : Corail rouge • Les

Ce groupe compte deux types d’animaux différenciés par leur forme :

deux types d’animaux différenciés par leur forme : Corail rouge • Les polypes ( les coraux)

Corail rouge

• Les polypes ( les coraux)

• Les méduses

• Les anémones

par leur forme : Corail rouge • Les polypes ( les coraux) • Les méduses •

Méduse

par leur forme : Corail rouge • Les polypes ( les coraux) • Les méduses •

Anémone

HYDROZOAIRES Hydraires → Colonie arbuste fixé SCHYPHOZOAIRE Siphonophores → Colonie libre

HYDROZOAIRES

Hydraires

Colonie

arbuste fixé

HYDROZOAIRES Hydraires → Colonie arbuste fixé SCHYPHOZOAIRE Siphonophores → Colonie libre

SCHYPHOZOAIRE

Siphonophores Colonie libre

HYDROZOAIRES Hydraires → Colonie arbuste fixé SCHYPHOZOAIRE Siphonophores → Colonie libre
HYDROZOAIRES Hydraires → Colonie arbuste fixé SCHYPHOZOAIRE Siphonophores → Colonie libre
ANTHOZOAIRES Octocoralliaire (8 cloisons) → corail rouge, Gorgone, Alcyonaires 50% des espèces de cnidaires, Pas

ANTHOZOAIRES

Octocoralliaire (8 cloisons)corail rouge, Gorgone, Alcyonaires

50% des espèces de cnidaires, Pas de phase méduses : polype uniquement. Ils sont tous fixés et ont une cavité gastrique cloisonnée

Corail rouge
Corail rouge
Paramucea
Paramucea

Alcyon rouge

Hexacoralliaire Polype à 6 tentacules ou un multiple. Ils sont solitaires, sociaux ou coloniaux.

Paramucea Alcyon rouge Hexacoralliaire Polype à 6 tentacules ou un multiple. Ils sont solitaires, sociaux ou
Si on se limite aux groupes les plus importants du point de vue chimique: La

Si on se limite aux groupes les plus importants du point de vue chimique:

aux groupes les plus importants du point de vue chimique: La branche gauche de l’arbre =

La branche gauche de l’arbre = Echinodermes, Tuniciers et les vertébrés.

Tendance à un endosquelette minéral, imprégnés de sels calcaires à l’exception des tuniciers (polysaccharides)

Pigments respiratoires à base de fer (hémoglobine)

Les animaux sont épineuriens (système nerveux dorsal)

Pas ou peu de parasitisme (parasités par la branche droite)

Biodiversité animale marine (d’après Cuenot, 1952; Tétry, 1963)

ECHINODERMES
ECHINODERMES

Animaux exclusivement marins, à la peau épineuse (d'où leur nom) avec 1 squelette interne.

Seul embranchement des invertébrés possédant 1 squelette interne calcaire.

Les astérides ( étoile de mer )

Fromia monilis Culcita novaeguineae
Fromia monilis
Culcita novaeguineae

Les échinides (oursins)

Diadema setosum
Diadema setosum

Tripneustes gratilla

échinides (oursins) Diadema setosum Tripneustes gratilla Les crinoïdes ( comatules ) Oxycomanthus bennetti

Les crinoïdes ( comatules )

Oxycomanthus bennetti

Comanthina sp.

ECHINODERMES
ECHINODERMES

Les ophiurides : animaux très mobiles, les plus rapides des échinodermes.

Ophiure
Ophiure
très mobiles, les plus rapides des échinodermes. Ophiure Gorgonocéphale, tête de méduse Les holothurides

Gorgonocéphale, tête de méduse

Les holothurides (holothuries ou concombres de mer)

Bohadschia marmorata
Bohadschia marmorata
Neothyonidium magnum
Neothyonidium magnum
TUNICIERS : les ascidies Animaux fixés, exclusivement marins. Animaux solitaires, grégaires ou coloniaux. Forme

TUNICIERS : les ascidies

Animaux fixés, exclusivement marins. Animaux solitaires, grégaires ou coloniaux. Forme évoquant une outre à 2 ouvertures : les siphons = Animaux filtreurs. Corps entouré par une tunique cellulosique.

filtreurs. Corps entouré par une tunique cellulosique. Eudistoma hospitale Clavelina detorta espèce coloniale

Eudistoma hospitale

Corps entouré par une tunique cellulosique. Eudistoma hospitale Clavelina detorta espèce coloniale Ascidie rouge
Corps entouré par une tunique cellulosique. Eudistoma hospitale Clavelina detorta espèce coloniale Ascidie rouge

Clavelina detorta

espèce coloniale

Ascidie rouge

HEMICHORDES Embranchement d'animaux incluant 1 classe importante de fossiles, les graptolites, la plupart d'entre

HEMICHORDES

Embranchement d'animaux incluant 1 classe importante de fossiles, les graptolites, la plupart d'entre eux disparus au carbonifère.

Espèce survivante : Cephalodiscus graptolitoides.

Toutes les autres formes modernes sont des vers marins

Divisés en 2 classes :

formes modernes sont des vers marins Divisés en 2 classes : Saccoglossus cambrensis. Enteropneusta (mobile)

Saccoglossus cambrensis.

Enteropneusta (mobile) Pterobranchia (sessiles et coloniaux ).

en 2 classes : Saccoglossus cambrensis. Enteropneusta (mobile) Pterobranchia (sessiles et coloniaux ). Ptérobranche

Ptérobranche

La branche droite de l’arbre = Annélides polychètes, bryozoaires, mollusques e t c r u

La branche droite de l’arbre = Annélides polychètes, bryozoaires, mollusques et crustacés.

Tendance à un exosquelette organique de chitine (crustacés) ou coquille de calcaire (« coquillages »)

Pigments respiratoires à base de cuivre

(hémocyanine)

Les animaux sont hyponeuriens (système nerveux ventral)

Les animaux sont hyponeuriens (système nerveux ventral) Parasitisme fréquent (« vers », crustacés, insectes),

Parasitisme fréquent (« vers », crustacés, insectes), inconnu chez bryozoaires.

Biodiversité animale marine (d’après Cuenot, 1952; Tétry, 1963)

VERS : plathelminthes(vers plats), annélides (polychètes), némertiens, Vers d’espèces. représenté sous la mer /

VERS : plathelminthes(vers plats), annélides (polychètes), némertiens,

Vers

d’espèces.

représenté sous la mer / plusieurs milliers

Leur forme = 4

embranchements : Vers plats,

ronds, rubanés et annelés.

4 embranchements : Vers plats, ronds, rubanés et annelés. Filogranella elatensis Vers. Annelidé. Polychète.

Filogranella elatensis

Vers. Annelidé. Polychète. Serpulidé. (vers à tubes calcaires ).

Polychète. Serpulidé. (vers à tubes calcaires ). Plathelminthe. Polycladidé. Ver plat Némerte : Lineus

Plathelminthe. Polycladidé. Ver plat

Polychète. Serpulidé. (vers à tubes calcaires ). Plathelminthe. Polycladidé. Ver plat Némerte : Lineus viridis

Némerte :

Lineus viridis

BRACHIOPODES Organisme filtrant Coquille composée de 2 valves de formes et de tailles différentes: 1

BRACHIOPODES

Organisme filtrant

Coquille composée de 2 valves de formes et de tailles différentes:

1 valve dorsale plus petite

1 valve ventrale plus grande, munie d'un crochet +/- recourbé et perforé.

L'orifice laisse passer le pédoncule, une sorte de pied avec lequel l'animal vit généralement fixé sur le substrat,

l'animal vit généralement fixé sur le substrat, ECHIURIENS Embranchement d'animaux métazoaires classés

ECHIURIENS

Embranchement d'animaux métazoaires classés parmi les vers marins qui vivent le plus souvent enfoncés dans le sable ou la vase

métazoaires classés parmi les vers marins qui vivent le plus souvent enfoncés dans le sable ou

Bonella

BRYOZOAIRES Animaux coloniaux. Colonies de quelques millimètres à quelques dizaines de centimètres souvent constituées

BRYOZOAIRES

Animaux coloniaux. Colonies de quelques millimètres à quelques dizaines de centimètres souvent constituées d’un grand nombre d’individus : les zoïdes (squelette calcaire ou chitine)

d’individus : les zoïdes (squelette calcaire ou chitine) C a t e n i c e

Catenicella sp

d’individus : les zoïdes (squelette calcaire ou chitine) C a t e n i c e

Bryozaire calcifié

? Diplobastiques Triplobastiques Spongiaires Cnidaires protostomiens Deutérostomien « métazoaires » Eumétazoaires

?

Diplobastiques
Diplobastiques
? Diplobastiques Triplobastiques Spongiaires Cnidaires protostomiens Deutérostomien « métazoaires » Eumétazoaires

Triplobastiques

? Diplobastiques Triplobastiques Spongiaires Cnidaires protostomiens Deutérostomien « métazoaires » Eumétazoaires

Spongiaires

Cnidaires

protostomiens

Deutérostomien

« métazoaires »

Cnidaires protostomiens Deutérostomien « métazoaires » Eumétazoaires Cette classification en Y est représentée

Eumétazoaires

Cette classification en Y est représentée différemment en fonction du développement embryonnaire (nombres de feuillets à la blastula)

Dans ce groupe on trouve : Gastéropode : ormeau Céphalopode : poulpe MOLLUSQUES • les

Dans ce groupe on trouve :

Dans ce groupe on trouve : Gastéropode : ormeau Céphalopode : poulpe MOLLUSQUES • les gastéropodes

Gastéropode : ormeau

Dans ce groupe on trouve : Gastéropode : ormeau Céphalopode : poulpe MOLLUSQUES • les gastéropodes

Céphalopode : poulpe

MOLLUSQUES

• les gastéropodes ( coquillages, nudibranches )

• les bivalves

• les céphalopodes

nudibranches ) • les bivalves • les céphalopodes Gastéropode : nudibranche Céphalopode : seiche Bivalve :

Gastéropode : nudibranche

nudibranches ) • les bivalves • les céphalopodes Gastéropode : nudibranche Céphalopode : seiche Bivalve :

Céphalopode : seiche

nudibranches ) • les bivalves • les céphalopodes Gastéropode : nudibranche Céphalopode : seiche Bivalve :

Bivalve : moule

CRUSTACES Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace. Bernard-L’Hermite Crevette nettoyeuse Crabe

CRUSTACES

Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace.

Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace. Bernard-L’Hermite Crevette nettoyeuse Crabe Langouste

Bernard-L’Hermite

Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace. Bernard-L’Hermite Crevette nettoyeuse Crabe Langouste

Crevette nettoyeuse

Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace. Bernard-L’Hermite Crevette nettoyeuse Crabe Langouste

Crabe

Les crustacés sont des animaux articulés ayant une carapace. Bernard-L’Hermite Crevette nettoyeuse Crabe Langouste

Langouste

REPTILES Ce sont des vertébrés rampants avec ou sans pattes. Tortue verte

REPTILES

Ce sont des vertébrés rampants avec ou sans pattes.

REPTILES Ce sont des vertébrés rampants avec ou sans pattes. Tortue verte

Tortue verte

POISSONS Dans ce groupe nous distinguerons les poissons cartilagineux ( requins, raies ) des poissons

POISSONS

Dans ce groupe nous distinguerons les poissons cartilagineux ( requins, raies ) des poissons osseux.

cartilagineux ( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson

Rascasse

( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson papillon

Murène

( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson papillon

Mérou

( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson papillon

Poisson clown

( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson papillon

Poisson coffre

( requins, raies ) des poissons osseux. Rascasse Murène Mérou Poisson clown Poisson coffre Poisson papillon

Poisson papillon

MAMMIFERES Dauphin Orque Baleine

MAMMIFERES

MAMMIFERES Dauphin Orque Baleine
MAMMIFERES Dauphin Orque Baleine

Dauphin

MAMMIFERES Dauphin Orque Baleine

Orque

Baleine

III – 2. Le poumon de la Terre : Le plancton C’est l’O 2 qu’il

III – 2. Le poumon de la Terre : Le plancton

C’est l’O 2 qu’il produit qui a permis l’oxygénation de la Terre et l’apparition de la vie.

Il est animal ou végétal = 1 er maillon chaîne alimentaire, produit plu de nourriture que les végétaux et les bovins terrestres.

de nourriture que les végétaux et les bovins terrestres. Phytoplancton Plancton végétal : Algues unicellulaires ou

Phytoplancton

Plancton végétal :

Algues unicellulaires ou assemblage de cellules Fabrique sa propre MO grâce photosynthèse

Plancton animal :

Œufs, larves, être gélatineux, petits crustacés, Krill)

C’est l’indicateur de l’impact des activités humaines

C’est un vagabond (planctos) : ère au gré des courants

C’est un vagabond (planctos) : ère au gré des courants Krill : crevettes microscopiques des eaux

Krill : crevettes microscopiques des eaux froides consommées par la baleine bleue dans l’antarctique

III – 3. Le bâtisseur : le corail 2011 Km de long et 70 Km

III – 3. Le bâtisseur : le corail

2011 Km de long et 70 Km de large : la grande barrière de corail (6 000 000 Km 2 ) Construction visible de l’espace réalisée par le polype corallien qui cohabite avec la zooxanthelle

par le polype corallien qui cohabite avec la zooxanthelle Image satellite de la grande barrière de

Image satellite de la grande barrière de corail, NASA, MIRS, 2000

satellite de la grande barrière de corail, NASA, MIRS, 2000 Coraux se développent jamais à plus

Coraux se développent jamais à plus de 50 m dans les mers chaudes (22-28°C) A partir de la lumière du soleil : la µalgue réalise la photosynthèse et est capturée / polypes La nuit : la zooxanthelle fournie le CO 2 nécessaire à la formation du squelette calcaire du corail La zooxanthelle fournie également la coloration du corail = SYMBIOSE Il existe + de 2500 espèces de corail dont 700 dans le seul océan pacifique

Rôle vital pour la vie marine, la planète et l’homme : • Pare-chocs : protège

Rôle vital pour la vie marine, la planète et l’homme :

Pare-chocs : protège de la violence des intempéries ; protège les côtes du ressac, rempart contre l’érosion du littoral et des rivages A l’origine du développement des herbiers et des mangroves dans les lagons qui

favorisent la fixation des sédiments, l’oxygénation, lutte contre l’érosion côtière.

Pouponnière : abrite ressources de pêche (15t /Km 2 , 12% ressources de pêche),

protège et nourrit environ 5000 espèces de poisson et + d’un million d’individus. Le corail 0.2% des fonds des océans mais abrite 25% des espèces marines dépositaire de la biodiversité marine

Laboratoire pharmaceutique : produits des traitements médicaux Il permet les greffes osseuses et dentaires en cas d’accidents graves Il pourrait guérir le cancer (sang et peau), la maladie d’Alzheimer/ Parkinson et les maladies virales (Herpès 1, HIV1)

III – 4. Caractéristiques biochimiques des animaux sessiles Animaux sessiles donc benthiques spécifiques du milieu

III – 4. Caractéristiques biochimiques des animaux sessiles

Animaux sessiles donc benthiques spécifiques du milieu marin Animaux hétérotrophes

1) Doivent trouver alimentation dans l’eau qui les entoure

2) Filtreurs ou microphages ; nourritures = bactéries ou phytoplancton

3) Présence de marqueurs spécifiques de cette alimentation (AG, phospholipides, stérols…)

4) Beaucoup vivent en symbiose avec un organisme photosynthétique

(ex : gorgone + zooxanthelle) métabolites intéressants

Gorgone

(ex : gorgone + zooxanthelle) € métabolites intéressants Gorgone Zooxanthelle (algue unicellulaire)
(ex : gorgone + zooxanthelle) € métabolites intéressants Gorgone Zooxanthelle (algue unicellulaire)

Zooxanthelle (algue unicellulaire)

La plupart des organismes sessiles possèdent des armes chimiques contre les prédateurs et attaques bactériennes
La plupart des organismes sessiles possèdent des armes chimiques contre les prédateurs et attaques bactériennes
La plupart des organismes sessiles possèdent des armes chimiques
contre les prédateurs et attaques bactériennes
⇒ source de substances médicamenteuses.
bactériennes ⇒ source de substances médicamenteuses. Phyllum : Tuniciers(Ascidies), Bryozoaires, Cnidaires et

Phyllum : Tuniciers(Ascidies), Bryozoaires, Cnidaires et quelques mollusques (certains à mobilité très réduite : méduses, aplysies)

IV - Répartition des organismes marins
IV - Répartition des organismes marins

IV – 1. Hiérarchie des niveaux écologiques

COMMUNAUTE 1 COMMUNAUTE 2 POPULATION POPULATION Organismes Organismes (individus) (individus) Organismes
COMMUNAUTE 1
COMMUNAUTE 2
POPULATION
POPULATION
Organismes
Organismes
(individus)
(individus)
Organismes
Organismes
(individus)
(individus)
Organismes
Organismes
(individus)
(individus)
BIOCENOSE : est l'ensemble des êtres vivants coexistant dans un espace défini
ECOSYSTEME = habitat entier avec ππππ biotopes (plage, mangrove, rocher)
Biotope : un type de lieu de vie défini par des caractéristiques physiques et chimiques
déterminées relativement uniformes
IV – 2. Répartition spatiale des organismes marins PELAGOS : mammifères, poissons, certains mollusques, organismes
IV – 2. Répartition spatiale des organismes marins
PELAGOS : mammifères, poissons, certains mollusques, organismes flottant, plancton:
phytoplancton(cyanobactérie, dinoflagellés diatomées) et zooplancton (larves animales,
crustacés (Krill))
Embruns
Étage supralittoral = zone supratidale
Marées
Étage médiolittoral = zone intertidale
Pleine eau (Zone pélagique)
Étage infralittoral = zone infratidale
Niveau benthique (fond)

Répartition des franges côtières (Lüning, 1990)

Espèces fixées ou mobiles mais incapables de nager en pleine mer : BENTHOS

IV – 3. Relations interspécifiques Le commensalisme : le commensal vit sur son hôte ou

IV – 3. Relations interspécifiques

Le commensalisme : le commensal vit sur son hôte ou dans son voisinage pour détourner à son profit une partie de sa nourriture.

Ne concerne que les animaux : Eponge, Cnidaire, Echinoderme, Mollusque, Crustacés et Ascidie.

La symbiose : Association permanente de 2 organismes appartenant à des règnes différents, indispensable pour au moins l’un des 2 et utile ou indifférente pour l’autre.

Symbiose et commensalisme sont 2 aspects du Mutualisme (= association où aucun des partenaires ne lèse l’autre)

Le parasitisme : dépendance totale du parasite vis-à-vis de l’hôte et au détriment de ce dernier.

V - Répartition des organismes marins
V - Répartition des organismes marins

V – 1. Dépendance à la lumière

Végétaux : grande dépendance car chlorophyllien (surface à 40m de profondeur)

Animaux herbivores : zones les + éclairées

Espèces nécessitant de la lumière = photophiles

Espèces sensibles à la lumière : sciaphiles obscurité des failles, grottes…

Zone photique = comprise entre surface et profondeur maximale où la photosyntèse est encore possible.

V – 2. Dépendance à la température

Affecte surtout les animaux

Eurytherme : peu sensible aux variations de température

Sténotherme : t< 10°C

Homéotherme : régule leur température

Poïkilotherme : t = t de l’environnement

2 types d’organismes animaux ou végétaux V – 3. Dépendance à la salinité Euryhaline :

2 types d’organismes animaux ou végétaux

V – 3. Dépendance à la salinité

Euryhaline : peu sensible aux variations de salinité

Sténohaline : Très sensible aux variations de salinité

Hyperhaline : S très élevée

Hypohaline : S peu élevée (estuaires)

Adaptation à la salinité = adaptation aux variations de pression osmotique.

Production d’osmolites
Production d’osmolites
VI - Estimation de la biomasse Zones Algues Algues maritimes rouges brunes Océan Atlantique 510
VI - Estimation de la biomasse
Zones
Algues
Algues
maritimes
rouges
brunes
Océan Atlantique
510 3650
Mer
1000
50
Méditerranée
Océan Indien
220
650
Océan Pacifique
880
8150 Estimation biomasse végétale (en
million de tonnes). Michanek 1975
Totaux
2610 12500
Zone océanique Superficie (10 6 Km 2 ) Biomasse (10 6 t) Plateaux continentaux ≤
Zone océanique
Superficie (10 6 Km 2 )
Biomasse (10 6 t)
Plateaux continentaux
≤ 200m
27, 5 soit 7,6%
1100 soit 82,7%
Etage Bathyal
55,2 soit 15,3%
220 soit 16,5%
200<x<3000
Etage Abyssal ≥3000
17,3 soit 77,1%
10 soit 0,8%

Estimation biomasse animale. Nienhuis, 1981