Vous êtes sur la page 1sur 3

1 2 

Démonstration de  (2)   2

k 1 k 6
Par : housni.mohamed@hotmail.com
Le 13 août 2006
Schéma de la démonstration :

ln(1  x)
1
On va calculer l’intégrale   dx par deux méthodes différentes :
0
x
La 1ère : en utilisant le développement en séries entières de la fonction sous le signe somme.
ln( x 2  2 x cos t  1)
1
La 2ème: par l’intermédiaire de la fonction F (t )   dx où t  [0,  ] et de
0
x
l’évaluer en particulier pour t  0 .

Démonstration :

La 1ère méthode :

Quel que soit x  1 le développement en séries entières de  ln(1  x) s’écrit :



xk
 ln(1  x)  
k 1 k
ln(1  x) x k 1 1  k 1

D’où :    x
x k 1 k k k 1
ln(1  x) 
x k 1  x k 1  1
1 1 1
En intégrant :        2
0
x 0 k 1
k k 1 0 k k 1 k

ln(1  x)
1
Et finalement :     (2) (1)
0
x

La 2ème méthode :
ln( x 2  2 x cos t  1)
1
F (t )   dx où t  [0,  ] .
0
x
Schéma d’étude :

1) a) Montrons les relations trigonométriques suivantes :


1  cos t t cos t  
 tan Et  tan   t 
sin t 2 sin t 2 
x
* En posant u  tan
2
1 u 2
1
1  cos t
 1  u  u  tan
2 t
On a :
sin t 2u 2
1 u2
 
sin   t 
   2   cos t
* tan   t  
 2  cos    t  sin t
 
2 
b) En dérivant sous le signe somme ( x ]0,  [ ) montrons que :
1
  x  cos t  
F '(t )  2 arctan  
  sin t   0
1
'
1
 ln( x 2  2 x cos t  1)  1
dx
1
dx
* F '(t )     dx  2sin t   2sin t 
0
x  0
x  2 x cos t  1
2
0
( x  cos t )2  sin 2 x
x  cos t
1
2 dx
 
sin x 0  x  cos t  2
on mets le changement de variable ( v 
sin x
) d’où :
  1
 sin x 
1
  x  cos t  
F '(t )  2 arctan  
  sin t   0
c) En déduire que :
F '(t )    t ( x ]0,  [ )
Et que :
t2
F (t )   t   C ( t  [0,  [ ) Montrer la continuité en 0.
2
* En utilisant les formules trigonométriques de 1) a) on a :
  1  cos t    cos t    t    
F '(t )  2  arctan    arctan    2     t     t
  sin t   sin t    2   2 
ln(1  x)
1
t2
* en intégrant F (t )   t   C ( t  [0,  ] ) car : lim F (t )  2   dx
2 t 0
0
x
2) Vérifions que :
t  t 1
F    F      F (t ) ( t  [0,  ] )
2  2 2
*
t  t ln( x 2  2 x cos(t / 2)  1) ln( x 2  2 x cos(  t / 2)  1)
1 1
F    F      dx  
2  2 0 x 0
x
ln( x 2  2 x cos(t / 2)  1) ln( x 2  2 x cos(t / 2)  1)
1 1
 dx   dx
0
x 0
x
  1  cos t  
ln  ( x 2  1) 2  4 x 2  
ln(( x  1)  4 x cos (t / 2))
1 1
 2 
2 2 2 2
 dx    dx
0
x 0
x
1
ln  x 4  2 x 2  1  2 x 2  2 x 2 cos x  1
ln  x 4  2 x 2 cos t  1
 dx   dx
0
x 0
x
On pose le changement de variable ( u  x 2 )
1 ln(u 2  2u cos(t )  1)
1
F (t )
  du 
20 u 2
Et en ramenant cette égalité à celle de 1) c), déduire que :

 2 (  t ) 2
F (t )  ( t  [0,  [ ) qui n’est qu’un « vulgaire » trinôme !
6 2
t  t t2  1 
2
t  t  1 t t2
* F    F                  2C   t   C 
2  2 2 4  2 2 2 2 2 
 2
D’où en simplifiant : C  
6
t 
2 2
 2
1  2 (t   ) 2
Ainsi : * F (t )   t     (t 2  2t   2 )  
2 3 6 2 6 2

2
3) En évaluant F (t ) pour t  0 , Montrer que :
ln(1  x)  2
1

0

x

6
* à l’aide de l’expression de F (t ) on établie que :
ln(1  x)
1
lim F (t )  F (0)  2   dx
t 0
0
x
Et d’après l’expression équivalent de F (t ) trouvé dans 1)c) on a :
2 2 2
F (0)  
6 2 3
En identifiant les deux derniers résultats, on a bien :
ln(1  x)  2
1

 0

x
(2)
6
Conclusion :

ln(1  x)
1

   (2) (1)
ère
On a démontré avec la 1 méthode que
0
x
ln(1  x)  2
1
Et par la 2ème méthode que    (2)
0
x 6
Finalement on a bien démontré que :

 (2)   1  
2
k 1 k 2 6