Vous êtes sur la page 1sur 103

Henri Devère

'

LA MAGIE SECRETE ET BENEFIQUE DE L'HUILE

,

,.

.

La magie secrète et bénéfique de J'huile,

c'est la magie qui ouvre les portes

de la guérison et d ~u bien-être à to ~us ceux qui, un jour, osent établir le contact avec la Lumière.

,

Les Editions B.A.G.J. Avenue de Rochebelle

B.P 18- 30 120- Le Vigan

1

.

;

~

LA MAGIE SECRÈTE ET BÉNÉFIQUE DE L''H·UILE

Pour le b,ien-être et la protection des personnes, des animaux et des biens, les huiles christiques,

les huiles mariales, les h1uiles des saints, etc.

Du même auteur, chez le même éditeur

Ltl guéristJn all secret.

Ce lJUe.f'rlisait 11ltJil grttn(I-JJère.

Secrets et l'iei//es recettes IJlttgifjtJes.

Grftnfl reclleil tle ,.Secrets atzcie11s.

« Tu aimes la justice, tu hais l'impiété. C'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a donné l'onct!on, d~une huile d 1 a/légresse comme à nul de tes rtvaux. »

.

Psa·ume 4518

Les illustrations de ce livre sont extrnitcs de <<L'Oracle

des Sai11ts. >>.

EJI.es sont rcpro<J u iles ici avec l'a iu1~1bic nu t ori sa lion de

l'

<< La Librairie de 1'1 nconu u ~ditions >>.

,

© Co·pyright 1997 by Les Editions B.A.G.I. ISBN 2-9·09,652-27-0

Dépôt légal : 2.:mc tri r11est1·e 1997.

Imprittlé en Frartce.

Tot1te reproduction, n1ên1e pa

tielle,

(lHr un quc.lcon .que

proc.édé que ce soit, constituerait

tionnée par les articles 425 et suivants du Code Pé11al.

une corttrcfaçon sanc-

Quci(JUes considérations générales.

Quelques considérations générales.

Quand je parle d'•huile - satlf indication contraire -je parle bien sûr de Ja seule~ de la vraie, de celle qui fait chanter nos plats

du m id i., de rhui le du Christ~ de Phuile d•olive, en un mot .

EUe est la plus no·b1e de toutes les ht1iles, « elle est magique~

e11e est guérison »_Avec e11e i1 est possib le de réa1iser mille et

une merveilles. Je pourrars en parler pendant des heures que je n'aurais pas

je crois , les ctlisinières et c ui si-

épuisé le sujet . Ce ne sont pas

niers du sud de Ja France et de 1•Europe qu.i n1e démentiront,

car autant de cuisiniers~ autant de recettes l'huile d'olive est

.

ret ne.

EJic es t incornparable et si je n1e laissais emporter par la verve

que nous donne le so leil du midi, je dirais qu'eJle est d'essence

divine.

Si vous Je pouvez, approvisionnez-vous directe1nent chez les

1

presseurs . Vol[àje ~'ai

Ce

qt1Î est dit est dit et je n•en retirerai rien !

1 El préférez de toutes zn nniè res rhuilc d'olive viergc !t pretnière pression

() froid. à toutes le s autres.

L:t ma2ic scca·ètc ct hénéfh1ue de l'huiJc.

Secrets de PaJlY Gerntain 2 ~et d' -Ernestine 3 : les huiles sairl- tes et les huiles n1agiques drstittées la guérison.

Il existe plusieurs façons de préparer et d'o,btenir des « huiles

,de guérison ». je n1e rernémore les différentes n1éti1odes que

lton n1'a expliquées, je dois bien en dénon1brer une bonne di-

zaine pour chaque saint. Elles sont cct1es toutes valables,. mais

j'avoue que seulen1cnt deux 41 111(Jdes de ftrbriclllitJI1" ont véri -

tablenlent retenu rnon attention ~

• Le tnode de fabrication de Pap_y Gern1ain.

• Celui, porté plus tard à 1na connaissance~ d'Ernestine_

Ces modes de fabrication, tout en étant fàrt différents, sont

tous deux fort efficaces_

Une seule constante observée chez presque tous les prépara-

teurs d,hu1Jes des saints ou d'hui les n1agiques bénéfiques : ce He

du rapport entre ]es saints et Jes 111aux à sou1ager, qui reste le

meme_

C'était

il y a une bonne dizaine d'année, 1ors d'une visite chez

un patient quj avait des problèr11es Jombaires.

Ce 1nonsieur n1.'avait demandé par téléphone, si j•avais l'occa-

sion de passer près de chez Juj, pouvais.fêtire (JUel(flte c!JrJL)'e

En fàjt, ce brave hc)n1n1e étnit un solide ga illard d'une cin-

quantaine d'années, 111ais il s<JUtl!-aü d ,une hernie discale ré-

putée inopérab1e.

de n1 ' arrêter et de

voir si je

~ Sur « Papy Gcnna in >>.

\'OÎ r

« La

auteur chez le 1nê1ne éditeur.

3 Sur <<Ernestine», vojr

«Grand

111ên1e aut~cur chez Je Jnêtne édücur .

10

Gué ri son

au

Sec ret >> , du

rnê ntc

recueil de secrets

anci,cns », du

QuchJues considérations J!énérales.

Il vivait seul avec sa mère, une vieille dame qtli portait on ne

p,eut m[eux ses qtJatre-vingts printen1ps, comme elle se plaisait à le dire. J'expl iquai à ce n1onsieur que je ne le toucherai pas, et que je n1agnétiserai à cinc1 centimètres au-dessus de rendrait de la

il n'est pas recornmandé

douleur (dans un cas comn1e

le sien

de n1anipu~er).

Ce que je venais de lui dire le rassura car un vieux ,guérisseur~·

décédé depuis peu - qu'il avait couturr1e de voir, ainsi que son

docteur, 1ui avaient parlé de n1ê1ne.

La séance de n1agnétisine dura plus d'une demi-h·eure. Tout se passa pour le 111ieux, le n1onsieur fut soulagé, et }•atmosphère se détendit.

Sa

n1an1an

q ui J je . t•appris;

alors qu 1 e11e détenait de son

s'appeJait Ernestine,

m'expli qua

père Je secret de JajabricalJl)/1 de

certaines huiles tnagiques et de certaines hui1es de guérison.

Son fils sourit ct 1ne dit qu'en eflèt sa n1ère nJaniJJitlait les

huiles.

STouvent "t ajouta-t-il" les gens venaient chez eux, avec un petit

flacon, pour chercher telle ou te lle huile pour tel ou tel usa g ~e_

Il n1e dit aussi

:

<< Je ne suis pas très cmba 11é ~1ar toutes ces n1anipu!ations un

peu n1ysté rie uses , ce nt·est pas n1on true . Mais je doit recon- naître que n1a n1ère obtient des résultats surprenants _ >>

, ous deux n1 'e ntraînèrent alors dans un pièce un peu retirée et

1

obscure, dtà peine sept ou httit mètres carrés. étaient ali-

gnées sur des étagères des clizaines de boutei1les étiquetées, toutes de trois-quarts de litre _ Sur une table appuyée à un

de la peinture

n1ur,. des entonnoirs~ du

papier alurr1inium,

noire, des crayons feutres noirs, des étiquettes, et un gros

cahier d~éco]ier_

1l

La magic secrète ct bénéfique de 1'huile.

Quclt(ucs considérations généntlcs.

Sur la demande d'Ernestine, j'y jetai un coup d'œil. L'écriture était lisible, même si la transcription était phonétique. Pas mal,

et même plutôt bien pour quelqu•un qui était parti de t•école

pour se « placer » à Itâge de douze ans .

Je revis Ernestine chaque fois que je passais soulager son fils .

Petit à petit , devant un café bien chaud, elle me confia les se- crets defahrication de ses huiles.

C'est ainsi que fai appris, cafë après café, comment confec-

tionner l'huile bén!te du Christ, de la Sainte Vierge Marie, de st Benoît et bien d'autres saints. Je vous les confie aujo ur-

d'hui avec~ bien entendu, la permission d'Ernestine . Avant sa mort ct devant son fils, elle m'a donné tous ses cahiers en me disant :

fera jamais rien ,

puisque ce n'est pas sa partie. Regarde ce que tu peux en tirer, travaille, et améliore et diffuse mes recettes qui seront deve-

nues ]es tiennes.

Si un jour, comme tu m'as confié en avoir l'intention, tu mets tout cela par écrit, ce sera formidable ; ainsi tout le monde

pourra en profiter. Je te demande une seule chose, c'est que mon nom apparaisse sur le livre . »

Temps de silence

« Je tc confie tout cela,

car mon

fils n'en

« Ce n'est

par orguei 1,

mais si,

de

où je

serai,

on me

permet de donner un coup de main à ceux qui seront purs dans leurs intentions, alors je me réjou irai . » Ternps de silence durant lequel elle resta songeuse un in stant.

Puis e11e se mit à ri re :

«Après tout, Ernestine, c•est pas courant, et pas si moche que

ça ! >>

Elle s'arrêta

pas

de rire et ajou ta cl'u n air

malicieux :

<< Mais peut être suis-je aussi un peu cabotine. »

Temps de silence

« Mais sache que si tu

ne le fais pas, je viendrais te tirer les

pieds la nuit. » A cc n1oment, elle se retourna vers son fils et lui dit :

« Et toi, si tu ne vends pas tout. et si tu ne profites pas un peu

de la vie, je te réserve le même

Il rétorqua en riant :

« Je crois bien qutel1e en serait capable, la Mère ! Mais toi,

ajouta-t-il, si un jour tu veux mettre tout ce qu'eUe t•a raconté

Bon courage ! Plutôt toi

en forme , ce ne sera pas de la tarte

que moL »

Foi d'Ernestine ! »

Quelques années plus tard, Ernestine mourut à quatre-vjngt-

quinze

ans,

de la rnort qu'eUe avait toujours souhaitée.

Comme e11e disait avec le plus grand sérieux :

<< l\ 1oi, je demande tous les jours au Seigneur : faites Seigneur qu'un matin je me réveille morte à cette Terre et vivante chez vous ! ))

Ce qui en disait long sur sa foi . Le Seigneur l'e xaut;a . Elle se coucha un soir, et se réveilla dans l'autre monde le len- demain matin . De quel plus beau réveil, de quel plus beau passage peut-on

rêver?

Slendormir dans les grisailles de la terre, se révei11er dans la lun1ière du Seigneur, ntest-ce pas ce que chacun de nous es-

père,

au plus profond de lui. même si sa croyance est parfois

un peu tiède

Georges , le fils d'Ernestine, vendit peu de temps après terres et rnaisons comme le lui avait demandé sa mère, et partit en

voyage au pays de ses ancêtres, en Amér1que du Sud .

li y découvrit un coin de paradis à son goùt, s•y fixa. y trouva une épouse , et lui fit un enfant qu'ils appelèrent Henri. Ce qui

consoJida notre ami tié et me toucha beaucoup.

La mn~ie secrète ct bénéfi(JUC de 1'huile.

Ernestine~ de là

haut,

doit être on ne peut plus fière de cons

tater que son fils profite de la vie comme eHe le lui avait de-

mandé, et surtout de voir sa lignée se perpétuer. P'ou r être tou t à fait honnête envers Ernestine (j lli 11 ;,~ verrai/ pas de n1al, je dois dire qu'elle avait toujours prophétisé à son fils :

« Tu auras un enfànt à ]•étranger, avec une femme étrangère,

mais moi~ Ernestine., je ne le verrai pas avec n1es yeux. »

c•est ainsi que ]a prédiction de ]a viei1le danle se réalisa .

Georges rn'envoie de ten1ps en temps une carte postale à faire rêver, n1e demandant quand je vais aller le vo ir . Il rne réclarne souvent de mettre que lques tleurs sur la tombe de sa rnère qui les aimait tant. Ce que bien sûr je ne n1anque pas de faire régulièrement, bien qu•Ernestine et n1oi-mên1e étic) ns parfaitement d'accord pour dire que ce n'est pas dans un to rnbeau que sont ]es souvenirs des êtres ain1és qui « 0 111 di.\]JCirll ))~ mais au p1us pro·fond de n·otre être, de notre mén1oirc et de notre Gœur.

A p1usieurs reprises 1 Jloccasion rnla été donnée de tester les

huiles d 1 Erncstine. Je peux vt>us assurer, que chacune ePelles,.

dans 1eur domaine't qu'elles soient n1agiques ou de guérison

ont 1111 fJ(J/IVOir cerf(lill. (~0n1me je VOUS ]'avais pron1is dans mon dernier livre, je vous confie aujourdthui les secrets de

fabrication des hu i1es n1agiques de Papy Germain et d'Ernes~

tine.

hu i1es n1agiques de Papy Germain et d'Ernes~ tine. La n1anipulations des huiles nécessite un }jeu

La n1anipulations des huiles nécessite un }jeu propre~ ainsi

qu 1 une bonne hygicne.

Vous obtiendrez au til de vos r~echerches certaines prépara- tions différentesl des 1nélanges plus subtils, plus personnels.

14

Q'uel,qucs considérations génér~alcs.

Au cours des ans, des huil.es nouvelles venant de plantes ditlè- rentes de celles actuel1en1ent utilisées pourront vous être uti1es

pour de nouvelles expériences.

En « magie », Ja recl1erche n•es t pas chose interdite si elle va

dans le sens du bien, du n1ieux-être, d'un n1ei ll eur contact avec ]es forces po-sitives de r univers, d'une plus grande spiritualité~ ct•un rapproche.ment avec Dieu~ au-delà des c1ivages existant

entre toutes religions.

Cependant., en rétat ac-tuel de nos connaissances, toutes les préparations des hui les de saints et des hui]es sp~éciales de - vront imp_érativen1ent être tàites à l'huile d'olive.

• Pour ceux qui désirent fàbriquer des hui1es de massage~ il es1 possible dfutiliser de rhuile d'olive~ de l'huile d'atnande douce, de l'hu i]e de paraffine, de ]'huile ,de ]avande, ou

to ute autre huile de leur cho1x . Le seu] critère incontourna-

ble : 1•huile ernployée doit être non toxique pour ]a peau

hurnaine, ainsi que les ingrédients incorporés à cette hu ile

• Pour les huiles à brüler, je V()US consci11e ~·huile de paraf-

fine, n1a1s vous pouvez utiliser t' huile de votre choix .

• l)<)ur ce qui est des huiles « spéciales» rap portées dans ce

]ivre, vous devrez observer la tradition magique~ c'est-à--

dire n,employer que de l'huile d•olive la plus pure possibJe.

Les ,différentes façons de Jl•·éparer vos huiles s:1intes.

ll

existe p l u si eu r s f1l ç ons

d'ob t en i r

« son >> huile

de la

Sainte

Face du ·Christ~ de la Bîenheurcuse Vierge Marie., de sajnt

8eno1t,

'tvl ais

ct de bien d'autres sai nts.

n'est pas l'important.

Il es t 1nuti1e de s•attarder sur la tàçon ·de procéder, car en fait,

ce n•est qu 'un détail .

15

La ma1,!ÎC secrète ct bénéfique de !''huile.

L•important; dans la préparation de ces huiles~ ce sont vos

intentions.

Il est impératif ~qu'eUes soient pu r es . C'est à ce prjx, et à ce prix seu1ement, que la divinité ou le saint à qui vous vous adressez confirme et bénit votre travail avec la grâce de Dieu_ C'est la pureté de vos int entions qui

établira Je contact avec le saint ou la sainte.

Les Force Divines avant béni et sanctifié \'Otre huile~ il ne

.,

vous reste plus qu 1 à en fàire le nleiU.eur usage~ pour votre pro-

chain, vous

mênle,.

vos anitnaux ou vos biens matériels .

7

précisions Îllll>orta n tes

Précision l :

Ceux q·ui ont lu tnes précédents Hvres seront un petl surpris de

constater que je donne de nouveau les formu]es de eeau bénite et de J'huile bénite. L 1 explication en est sim ple : n1es livres sont compléme11taires, mais i!s ne sont pas indispensables les uns

aux autres . C ''est pourquoi chaque livre doit se suffire à lui-

meme.

• Précision 2 :

Tous les él·én1cnts qui vont vous servir dans vos ditlërentes fàbrications, dans vos 1nanipulations 1 dans votre stockage de-

vront être béni i s - flacon ·., ent onnoi rsl bou tci llcsl etc .

Vous trouverez dans ce livre toutes ]es bénédictions nécessai-

res à vos tra\'aux :

'Bén édicti~on de 1•eau.

• Bénédiction de

J'huile _

• Bénédiction de tout objet n 1 ayant pas une bénédiction par-

ticulière.

16

Quelques considérations générales.

Je VOUS C·OnseiJJe également de brûler de ren~cens, le vendredi de préférence, ~dans la p~ièce vous officiez) afin de la puri-

fier.

• Précision 3 :

Toutes vos huiles christiques et mariales devront être ob]iga-

toirernent stockées dans des flacons en verre peints en noir et

recouverts de pap:ier alurninium.

Vous pourrez n1ettre votre huile dans des flacons ~en plastique

blanc spéciaux, à condition de stocker ces ·flacons dans l'obs-

cur1te .

.

,

• Précision 4 :

Pour stocker toutes vos autres preparattOilS, vous pourrez

utilisez

,.

.

des tlac~ons en

plastique

(de

préférence

,o,paques

blancs), à fern1eture étanche .

• Précision 5 .

Évitez les flac~ons en plastique ayant déjà contenu des pro-

dui ts, il p~ourraient altérer votre huHe.

• Précision 6 :

Aucune des huiles préparées dévo~ilées dans ce livre ne sont

consornrnables,. sauf rnention contraire.

• l)réci s:ion 7 .

Pour toutes les préparations, ji est in1pératif d~e ne préparer

que 33 cl d'huile .rar récipient.

Pourquoi 33

33 est le chiffre christique . 11 correspond à la mort de Jésus

fait homme, mais aussi à sa résurrection au royaume de fa

lumière.

n1e direz-vous?

17

La ntag,ic secrète ct bénéfique de l'huile.

Bén écliction brève de l' ea 11.

Cette bénédiction est la première d~e toutes les bénédictions, car l'eau bénite est ensuite nécessaire à toutes les autres, ex-

cepté la bénédiction du feu 4 .

Il est bon ,ct•avo,ir en pertnanence chez soi de l~eau bénite. Elle

peut sef\'ir dans tous les motnents importants de la vie~ de la

n,aissance

à ]a mort . ·route personne croyante a 1e droit et

le

devoir de fàire son eau bénite dans la qtJantité qu•il juge néces-

.

satre.

~Cette superbe et grande bénédiction se déroule en trois pha-

ses.

1. Bénédiction

du sel _

2 . Bénédiction

.3 _ Bénédiction

Un pincée de sel pour un litre d'eau est an1plement suftisante .

de l'eau .

du sel et de ll'eau rnélangés .

A chaque croix; faites

une croix au-desstls du sel ou

de l'eau .

Bénédiction du sel .

<<+++Je fcxorcise, créature du sel, par Dieu qui a voulu que

tu sois jetée dans l'eau par le prophète Elisée pour guérir la stéri!ité de l'eau, afin que tu sois se] exorcisé,, afin que tu don- nes à tous ceux qu1 te conson1meront ou futiliser~ont la santé du corps et de 1•ân1e. Partout où tu seras jeté disparaÎtront jalousies, illusi·ons, n1é-

chancct és,

au norn du

ruses d 1abuliq ucs ains·i que tous dén1<1ns conjurés

Père + du

Fi1s

+ et du Saint-Esprit + . Dieu tout

puissant et éternel, je vous implore de bénir + et de sanctifier

~ Dans (( La ~uéri son

au sec ret H,

du tnêrnc auteur. chez le tnê tne édi-

teur~ vous trouverez d'autres bênédiclions~ de n1agnifiques prieres de

guérison~ et bien d'autres choses que vous pourrez tnetLre en pratique pour votre bien el celui de votre prochain .

18

QucllJues considérl~tions générales·.

cette créature du sel afin qu~e lors de son utilisation, dispa r ais- sent toute impureté et toute emprise du démo11, par Notre

Seigneur Jésus Christ . + + +Ainsi soit-il. »

Bénédiction de 1•eau.

« + + + Je t'exo~rcise, créature de ]•eau, au nom dtt Père + du

Fils + et du Saint-Esprit +, pour que tti sois eau exorcisée~

pour que tu

chasses tout dén1on ., tout ange ap~ostat, to u te

créature nuisible, visib le ou invisible, au nom et par la puis-

sance de notre Seigneur Jésus Christ.

D,ieu qui avez pern11s que i•eau soit tlti 1isée pour vos sacre-

ments

écoutez nos prières, répandez votre bénédiction sur

cette eau destinée à purifier tout endroit elle sera aspergée.

QtJ•c11e devienne breuvage de purification de l'âme et du corps pour tous ceux qui en boiront. QtJe toute habitation ou to u t endroit soit délivré et lavé de tout~es impuretés à J'aspersion de

cette eau. Qu~e nu] mal ou ~emprise maléfique n'y subsiste.

+ Ainsi soit~iL »

Bénédiction du sel

et de l'eau rné]angés .

+ +

Cette bénediction des deux éléments vous donne de reau bé-

nitc5. ( 1)

« + + + Que ce n1él ange du sel et de Peatt se fass e, au n·om du

P'ère + du Fi ls + ct du ,Saint -Esprit +Ainsi so~it-iL

Se:igneur Dieu, regarde z avec b1envejJiance ce n1éJange du sel

e t

de

reau , sn net i fle z-le a fin que

partclu1

O·Ù sera répand ue

cette eau nouveUe soient chassés tout n1alin, toute infèstatlon

des dén1ons~ pour lai sscr la place au Saint-Esprit.

~ Mene z une p1ucéc du sel que Yous venez de bénir dans J•eau que vous

venez égaletncnt de benir. puis failes ia bénédîction du sel et de ~·cau

1néla ngés.

19

La n1agic sccr·ètc ct bénénquc de l'huile.

Donnez à cette eau nouvelle~ rnon Dieu, le po~uvoir d .e repous

ser la maladie~ de chasser tes dén1ons, de nous préserver de la

jalousie

et

de la méchanceté. Que

par l'ingestion

ou

par

1 aspersion de cette eau n·ouve1le, mon Dieu, votre présence s'affirn1e en nous et autour de nous . + + + Ainsi soit-il. >>

Bénétliction de l'hu i,lc.

Cette bénédiction devra être tàite sur votre huile avant toute preparatton.

,

Ne bénissez à chaque fois qtJe l.a quantité qui est nécessaire à

cette préparation.

Vous pouvez, pour tous Jes cas de maladies, ou tout simp1e- rnent pour être pJus en accord avec Dieu et les forces posîti-

ves de la nature~ utiJiser de 1 1 hu ile bénite. V()US pouv ez ]•utili-

ser pour cuire vos aii1nents, pour vos salades ou toutes autres

préparations de votre choix de votre consornmation quoti- dienne. La seule condition est que vous uti1isiez une huile co-

mestible, bien entendu .

Faites une croix sur votre huil.e chaque fois qu•une croix. est mentionnée dans Je texte .

<< + + + Je t'ex·orcise, créature de J'hui Je, au nom du Père + du

Fils+ ~et du Saint-Esprit +. Que toutes forces 111aléfiques S 1 enfuient de toi afin que tu ser- ves au salut du corps el de l~ârne de ceux qui futil iserc) nt.

Veuillez; Seigneur., sanctifier cette créature de 1'huile't issue du

suc de !'oJive et destinée à soigner les ma1ades selon votre

ordre. + + + Ainsi soit-iL >>

Vapo·risez d 1 eau bénite.

20

Quehtucs considérations générales.

CoiiSeil p•·ntiq u e

Pour vaporiser votre eau bénŒte, utilisez un vaporisateur sem- blable à celui que 1, on utilise pour vaporiser les plantes, afin

de ne mettre que très peu d'eau d.ans v.otre htiile. Désinfectez ce vaporisateur avec un peti d•atcooL. et laissez-le sécher avant

tout etnp~oi.

'

Bénédiction de tout objet tt'ayaiit pas a. votre conn:t•s-

.

snnce de béltédictiotJ particulière.

« + + + f\,1on Dieu , vous dont Ja lun1ière écJaire le n1onde, qui

dirigez nos actes et nos pensées~ répandez votre bénédictio·n

sur (citez J•objet) et fà]tes qu~e to ·ute personne qui l\tt11isera

avec foi, alnour ,. dans la sagesse de votre enseignen1ent, ob- tienne de VOUS la santé de râme et ·dU corps. c•est pourquoi m.oi (citez votre non1 et votre prénom), sef\l~teur de Dieu, je sanctifie(citez Pobjet) afin qu'aucun démon ne puisse ·le salir et

qu'ii participe à J'anéantissement de leurs œuvres .

+ + + Ainsi soit-il. » Vaporisez d~eau bénite.

Les neuvn irtes.

Une neuvaine, C·On1me son non1 l'indiqt.Ie., ~dure neuf jours et

corrcsp~ond, chez !es chrétiens~ à un rite très précis.

·oans le cadre des neuvaines pour la préparation des huiles contenues dans ce livre, i1 s'agit de <'< neuvaines sirnplifiées >)) n1ais qui n'en sont pas n1oins efficaces . Un << Notre Père» et

un <( Je Vl)US sa lue l'v1arie )) avant et après chaque prière adres-

sée au saint ou à la sainte qui vor1t intercéder en votre faveur auprès de Dieu est de coutun1e.

21

La n1a~ic secrète ct bénéfirruc de l'huile.

Vous pouvez, selon le ternps dont vous disposez (mais surtout

pas « à Ja va vite >> ) , faire plusieurs neuvaines dans Ja journée~ et donc préparer plusieurs huiles pour plusieurs intentions et les stocker se1on les instructions données dans ce livre .

Il faut avoir p~résent à J•esprit en permanence que vous priez en

fait Dieu à travers le saint ou la sainte qLte vous invoquez :

c'est de lui seuJ que vous recevrez les grâces demandées. Un petit sacrifice durant votre neuvaine n;est pas à négliger :

abstinence d•a]coo~., abstinence sexuelle~ abstinence de tabac,

manger plus fi~ugaJement, etc. ~ à vous de voir ce que vous

·pouvez offrir afin d• être plus en harmonie avec le Seigneur .

N··oubliez pas de remercier 1e Seigneur lorsque vous aurez été exaucé(e). Nous savons demander, n1ais malheureusement fort

.

peu remerc1er.

s demander, n1ais malheureusement fort . peu remerc1er.   1 « + + + Mon Dieu,
 

1

« + + + Mon Dieu, je vous remercie pour ce que vous venez

'

de

faire

~JOUr moi (ou

pour

N

)

par

rintercession

de

sai11t

(citez le saint que vous avez invoqué).

Vous aussi

saint +· · · · (citez Je sa int que vous avez invoqué), je vous remer- cie d•avoir été n1on intercesseur auprès du Seigneur Notre

1

Père à tous, et je vous assure de toute ma gratitude. 1

Mon Dieu, je vous pron1ets de glo rifier votre nom partout et

en toutes circonstances., et de crier tout le bien que vous me

faites. Mon Dieu, aidcz-n1oi ù n e pas faillir à cette pron1esse

et fàites que votre paix et votre bénédicti~on desçendent sur moi jusqu•à rr1on dernier jour . + + + >>

Je vous consei11e, après avoir fait vo~tre prière de re111ercie~

ment, de brû]er un ci.erge en l'honneur du saint que vous dési- rez remerc1er p·our son Ultercession.

+

22

.

QueJ<1ucs considérations générale.s.

Vous pourrez brùler ce cierge ,de remerciement dans votre

rnaison~ votre orato~ire 1 dans une église ou tout autre ,endroit

que vous jugerez adéquat. Si votre den1ande était très importante, v~ous pouvez deman-

der à un prêtre de célébrer un office religi~eux en l'honneur du saint invoqué. Si vous avez préparé J'huile pour un tiers, c•est à lui qu•il in-

combe de ren1ercier, si D'ieu a exaucé sa demande.

Note in1portante.

P resq ue tou tes Jes huiles de ce livre sont tàbriquées ~en y in- corporant divers ingrédients. E1les ne sont donc plus, dans ce cas 1 et sauf in·dication co·ntraire, comestibles . Il ne faut donc pas les laisser à la portée des e.nfants.

23

La m11gic secrète ct hénéfi(JUe de Phuilc.

24

Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain•

ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
•
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l

,

ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l

ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l

l

f

1

1
1
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
1
1
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l
ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l

ct hénéfi(JUe de Phuilc. 24 Les 20 huiles Stlé,chalcs de Papy Gcrntain• • , • l

25

La rnagic secrète ct hén(~fiquc de J'huile.

2G

1

1

l

r

1

Les 20 hui les SIJéciulcs de PaJlY Gcrrnai n

1 l r 1 Les 20 hui les SIJéciulcs de PaJlY Gcrrnai n Huile destinée à

Huile destinée à être conson1n1ée:

Dans

les

<< recettes »

de

ce

livre~ seule rhuile

d'olive

« travaillée >> peut être conson1n1ée.

Ne la faites pas cuire.

 

Mettez dans le plat douze gouttes d~huile d' o,]ive par per-

sonne.

liu ile e11 onctions :

n1ettez de l ,huile sur votre p ,ouce et faites trois croix sur Je

front de la p,ersonne ou de vous-même , avant et après toutes

1

'

prteres.

27'

faites trois croix sur Je front de la p,ersonne ou de vous-même , avant et après

La 1na~ie secrète ct bénéti(tuc de 1'huiJc.

Les 20 huiles spéchtlcs de Papy Gcrm" in.

28

1

1 - l~lttilc de 1a S~1i11te Face

de Notr·e Sei.gr1et11· Jéstls-Christ.

Oest ina tion : la guerison .

l\'lntériel nécessaire à la préparation :

• Un cadre contenant une représentation de la Sainte Face de

N.S.J.C.

• Un bocal t ra nsp a ren t de un demi litre, pouvant résist er à l a

chaleur, ct béni par vos soins .

• De l'huile d'olive bénite.

• Une rondelle de li ege déco·upée dans un bouchon .

• Une n1èehe.

Con1n1cnt opérer:

Sur votre c>ratoire 1 , si vous en possédez un, ou sur une

petite table dans votre chambre

instaJJez un cadre conte-

nant une représentation de la Sainte Face de N.S.J.C. En

tàce~ posez vot re bocal plein d•huile n1uni ·de son liège et de

sa n1echc . Enfla n1n1ez ia mèche de cet t e lampe à hui1e que

vo.us venez ainsi de constituer .

 

\ ' ous devrez attendre que la lan1pe ait brûlé neufjours con- sécutifs avant de vous servir de votre huile.

t

Lire du Inêntc auteur~ chez Je 1nê1ne éditeur. « L~• Guérison

MU Se-

cl~CI ».

La n1agie sccrèt~c ~ct bénéfique de J"huiJc.

• L•hui]e prélevée devra être stockée dans une bouteille en verre, soit peinte en noir~ soit enveloppée de papier alunli-

ni un ·l~ el p . lacée a rabri

de la lunlière . 1 l est possible aussi

d ,utiliser des tl acons en plastique blanc et opaque destines

à contenir soit des n1édicarnents, sojt des produits alimen-

taires.

Votre huile pourra vous servir à fàire des onctjons sur

vous-m.ên1e O>L.J ]es gens de votre tàn1iHe, vous aider à soi-

gner des rnaladcs, des personnes dépressives~, ou bien en- core souft1-ant d )entorses ~ou de foulures . Vous pouvez égafen1ent 1nasser très légèren1cnt le plexus de gens ayant

des ennuis d~ordrc n1aJétique.

• \lous pourrez entln ca .ln1er les rlH-lUX de dent des entants en Jeur n1assant doucetnent les gencives avec votre doigt en-

duit de cette hujJc.

Forn1ul~eà récitcl'·lorsque vous vous sen'ez (le cette huile:

« + + + Que par cette huiJe bénite et sanctifiéel par 1a grâce de

N. S . J . C . tu sois soulagé ~et enfin guéri

N

,

Qtte ton nl-al ne te tàsse plus scJutl1-ir, nî n1aintenant n[ p1us

tard't car ainsi le veut Notre Seigneur. + + + >>

30

car ainsi le veut Notre Seigneur. + + + >> 30 l e~ 2U hui 'les

l e~ 2U hui 'les spéciales de PullY Gcrn1nin.

2-- 1-Iuile de la Sainte Croix de NotJ·e Seigneur Jésus-Christ

[>est i nation : la guérison

Seigneur Jésus-Christ [>est i nation : la guérison •, Une croix en bois . • Un

•,

Une croix en bois .

Un boca1 transparent de un demi litre, pouvant résister à la

chaleur, et béni par vos soins .

De J'huile d'olt\'e bénite.

Une rondelle de liège découpée dans un bouchon .

Une 1nèche.

Con1 n1en t O)lét·cr :

'

Sur volre oratoire- 1

si

vous en

possédez un, ou sur une

.

petite table dans vot

re chan1b~re, installez votre cro ix . En

t:1ce, posez votre bocal plein d'huile rnuni de son liège et de

sa n1èche. Entlan1n1ez Ja mèche de cette ]ampe à huile que

vous venez ainsi de constituer.

 

\lous devrez attendre que la ]ampe ait brû1é neuf jours con-

sécutifs a va nt de VOUS servir

de VC)tfC hui Je.

L~huile prélevée devra être stockée dans une bouteille en

verre l soit peinte en noir~ soi.t enveloppée de papier alun11 -

ni u n1, et placée a t•abri de Ja lu1nière ; H est possible aussi

d'utiliser des tl acons en plastique b1anc et opaque destinés

 

Li re du 1nêtnc auteur. chez le tnêtne édit eue

(( La Gu~érison au Sc -

cret >>- .

J l

La 1nagic secrète ct bénéfique de l'huiler

à contenir sojt des n1édicaments> soit des produits alimen-

tatres.

For'"nlul~eà réciter lorsque vous vous servez de cette huile

« + t - + Que par cette hui ~e bt~ni ~e ct sanctitiee, par la gr à ce de

N S.J_C tu sois souJagé et ent1n guer1 ~

Que ton mal ne te làsse plus souffrir, 111 mamtenant n1 plus

tard , car ainsi le veut Notre Seigneur . + + + »

32

L~s 20 huiles .spéciales de Papy Gcrnlain.

3 - I-l tl ile

.spéciales de Papy Gcrnlain. 3 - I-l tl ile ~ ::-·:;: :r;-: : 1 :-· .:
~ ::-·:;: :r;-: : 1 :-· .: . . '
~ ::-·:;:
:r;-:
:
1
:-·
.:
.
.
'

~\ainterJtfarie

) J

La ma:,!ic secrète et hénéfi(ruc de l'huile.

Destination : ]a guérison.

!VIatériel n écessairc ù la pré pa ra ti on :

• Un cadre contenant une représentation de la I3 .H . V l\i1

• Un bocal transparent de un demi litre, béni .

• De l'huile d'olive bénite _

Un~ rondelle de liège découpée dans un bouchon .

• Une mèche.

Con1n1ent opérer :

• Sur votre oratoir é, si vous en

poss édez un, ou sur

une

petite table dans votre chambre, install ez votre cadre _ Po-

sez en tace votre bucal plein d'huile muni de son liev.e et de

"'

sa mèche _

• Vous devrez attendre que la lampe ait brûlé neufjours con-

sécutifs avant de vous servir de votre huile.

• L'huile prélevée devra être stockée dans une bouteille en verre, soit peinte en noir, soit enveloppée de papier alumi- niun1, et placée à l'abri de la lumière _ li est possible aussi

d ' utiliser des flacons en pl ast ique blanc et opaque destiné ·

à contenir soit des médicament s, so it des produits alirnen-

tal res .

• Votre huile pourra servir ~1 /·~tire des onctions sur vous- même ou les gens de votre f~mùlle, vous aider ù soigner des malades. faire quelques massages, tout comme l'huile de N . SJ.C_ ; n1ais l'huile de 1arie devra sef\/ir en priorité aux

:\ Lire du même :llltcuL e lle; le n1 0mc (:ditctiL 1< La CuérL"ion

l.TCl »

·1

,

_) -t

au Sc-

Les 20 hu iles spéciales de Pnpy Germain.

enfants. aux vieillards, et pour les onctions (croix sur le front) de toutes prières pour la famille en généraL

Fonnulc à réciter lorsque vous vous servez de cette huile :

« + + + Que par cette huile bénite et sanct1tiée, par la grâce de

la Bienheureuse Vierge Mar1e, tu sois soulagé et enfin guéri,

N

Que ton mal ne te tasse plus souffrir, ni maintenant ni plus tard, car ainsi le veut Notre Seigneur et sa Mère la Bienheu-

reuse Vierg~ Marie. + + + >>

35

L~• magic secrète ct hénéfïlrw: de l'hlliJe.

36

Les 20 hui .lcs spéciales de Pnpy Gcr·main.

4 - I-1 u ile n1 aria 1e d c 1a sai n te rn éd ai Il e.

Destination : la guérison.

1\1atériel nécessaire lt la préparation :

• Une médaille représentant la B .H.V.M.

• Un bocal transparent de un demi litre pouvant résister à la chaleur, et béni par vos soins.

• De rhuile d•olive bénite.

• Une rondelle de liège découpée dans un bouchon .

• Une mèche.

Cornn1ent opéz·cr·:

Sur votre oratoire~, si vous en

possédez un, ou sur une

petite table dans votre chambre, posez votre bocal plein

d 1 huile n1uni de son liège et de sa mèche, et mettez dans votre bocal la médaille bénite .

Vous devrez attendre que la lampe ait brûlé neuf jours pleins avant de vous servir de votre huile.

[ 'huile prélevée devra être stockée dans une boutejiJe en

verre, soi l peinte en noir, soit enveloppée de papier a]umi-

nium, et placee à l'abri de la Jumière. Il est possible aussi d'utiliser des flacons en plastique b1anc et opaque destinés

· l Lire du même <lulcur. che;. le même éditeur. << La Guérison au Se- cret ))

17

La magic secrète ct bénéfique de l'huile.

à contenir soit des médicaments, soit des produits alimen-

taires.

• Cette huile de la médaille de la B.H . V. M . est particulière-

ment bénéfique pour les enfants_

Fornnlle à réciter lorsque vous vous servez de cette huile:

« + + + Que par cette hui 1e bénite et sanctifiée, par la grâce de

la Bienheureuse Vierge 1\llarie. tu sois soulage er enfin guèr i ,

N

plus sout1rir , ni maintenant ni plus

tard, car ainsi le veut Notre Seigneur e t sa Mère la Bienheu-

reuse Vierge Marie _ -t~ + · t- »

Que ton mal

t~: fasse

ne

Les 20 hu iles spéciales de Jlap~·Gcrm~lin.

5- t~Iuile de snint BenoÎt.

ton mal t~: fasse ne Les 20 hu iles spéciales de Jlap~·Gcrm~lin. 5- t~Iuile de snint

Saint (Benoît

La n1agi,e sec rète ct bénéfique de l'htti lc.

Dcsti11~1ti ou : la guéri so n.

Comrilcnt 011érer:

• Prenez u n pol en verre de u n den1 i-l î t r e. Bén lSSCz-l e .

·•

\ l ersez

dedans I'hui)e d'olive . Bénisse z- l a_

• D éposez dans l e pc)t rernp 1i d, hui le une n1 édadle d e st Be-

noît préalablen1cnt bénit c

• \ lO U S devrez (l tl end l'e !l CU r Jl) LJ rs p f ej IlS a Vanl

Je vo tre huj[e.

de

V() LJ ~ Serv ir

L~huile pré levée devra être st ockée dans un e bou teil le en

verre, soit peinte en no .ir, soit enveloppee de pa pi cr aJu n1i-

niunl, el

placée à rabrî de la lun1 ière.

Il est p·ossi ble a ussi

d.,utiJiser des flacons en pJastjquc blanc et opaque dest i nés

à Cl)n t cnir soit des n1éd !ca n1 c n t s, so i t des

l a 1res.

prc>du i t s a~ i rHen-

s, so i t des l a 1res. prc>du i t s a~ i rHen- «

«

i

r-

·+ () u c

cc t t e

J tu i l e

sai nt [3enL>i t te sou I<.H!l:~ J\'

.,_,.

b é n r t e

et

sa n c t i tt é· e

par

+ + + () u c t 0 n Ill a1 Ile t e nts se p1us s0 unr-i r , l\'. '

1 a

~L r êÎ L" c

d e

el que t 0 u le

c n1 p ri se n1 a1éfi q u e,

s' i 1 y

c n

a,

s<J t t

t ru i te _ ·ro u t

ceci ,

b o n

sain t Benoît , je tc le dcn 1and t . dans le respect, la tt.Jî . et l'ensci-

gnernent de Notr e Seigneur Fils de Dieu .

J) a r

IH ' i

en pa ix

40

rnain,

N

-t·

-t- + . H

. , [)j~LJ el

sa] Jl(

IJ enoit t \)llt

gu0ri

\ l a rr.ilne

Le s 2H huiles sp éc ial es de P••PY Gcr1nain.

6 - .B uile de 1' image de sainte Rita.

:~;:: . : ~:::~:~:~::~:~::: : .::::::-· ·.·, ·:·:·· :-:: :::: ·.·
:~;::
. : ~:::~:~:~::~:~::: :
.::::::-·
·.·,
·:·:··
:-::
::::
·.·

&zinte 'l@a

41

La lnagic SCCf·,ètc ct hénéfiqut~ Lie rhuilc.

Desti1aa tio11 : sou lager dans Jes éprcu ves .

Matériel néccss~l ire ~~ la JlréJl:l rat ion :

• Une image representant sainte H

itao

• Un boocal transparent de un deini-litre, pouvan t résister a la

chal eu r, et béni par vos S<) i ns 0

• De rhujJe d'olive bén~te

\

Une rondelle de liege découpée dans un bouchon _

• Une n1ecbe.

Con1n1ent or>érer :

Sur votre oratoire 5 , si vous en poss édez

un,

ou

sur une

petite tab1e dans votre cha1nbre., in staHez

'lOtre irr1age de

ste Rita_ En fàce , posez votre bocaJ plein d·huile muni de

son Ji ège et de sa mèche _

Vous devrez attendre que la lan1pe ait

brûlé neuf jours

pJeins avant de vous .servir de vot re hui le

L'huile prélevée devr,a être stockée dans une bouteille en

verre, soit peinte en noir, soit enveloppée de papier al urni-

niurn, et placée à J•abri de la lutnière . 11 est possibl e aussi

d'utiliser des flacons en plastique bJanc et opaque destinés

à contenir soit des 1nédicaments, soit des produits aiimen~

taires.

Cette huiJe de sainte 1\ita devra è tre réservée aux enlants

~

aux cas désespérés, ainsi qu•aux épreuves que l'l1n jugera

Jourdes.

5 Lire du 1nên1c au 1cur. chez le nl~nH; éditeur. « La Guérison

cret >.>.

au Sc-

Les 20 huiles spéciales de PallY Germ ai

For·n1t1le à récite1· lorsq u~e VOliS vous servez de cette h11ile :

« + + +

sainte Ri ta te soulage, N _ 0

Que

cette hui1e

1

bénite et

sanctifiée p ar la grâce ~de

+

+ + Que

ton n1al

ne te fasse pius soutli·ir,

N

épreuves soient soulagees _ Tout ceci, sainte Rita

_'tet c1ue tes

je te le de -

tnande dans le respect, la fo~i, et l'ensei,gnetnent de Notre Sei- gneur Jésus Ch rist Fils de Dieu .

N_ + . , Dieu

+. )}

~et sainte

Ri ta t~ont guérj . Va l'â111e en

paix

+ +

La m:&gie scc1·ètc ct héné~ïquc <le l"huHc.

44

Les 2U huiles Sf)écia~cs de P!lp)' Gcrn1ain.

7- Huile de sai11te Julitte.

Desti11ation : retrouver 1a tbi perdue . Cette hui1e est destinée

à être conson1n1èe'l 0~1 à èrre utilisée en onctions.

'latériel néccssair·e il la 1>répa1·ation :

• Un rectangle de parcheinirl végétal sur