Vous êtes sur la page 1sur 2

Comment calmer les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes. Pratiquement tout le monde est passé par là à un moment de sa vie. Bien que douloureuse, la crise hémorroïdaire n’est pas dangereuse en soi. Elle peut apporter de la gêne, de la honte mais aussi des sensations de brûlure, des démangeaisons et même des saignements. En période estivale, les crises hémorroïdaires se font plus fréquentes à cause de la chaleur mais aussi du changement d’alimentation, d’horaires, d’habitude ou d’aliments épicés. Tous ces éléments favorisent les crises hémorroïdaires. Mais lorsque les premiers symptômes se font ressentir, comment se soulager ? Existe-t-il des solutions permettant réellement de calmer les hémorroïdes ? Lire la suite sur : http://les-hemorroides.com/calmer-les-hemorroides/

Pourquoi les hémorroïdes ne sont pas graves ?

Contrairement aux idées reçues, les hémorroïdes ne sont pas une maladie. En réalité, les hémorroïdes sont des structures anatomiques situées dans le canal anal et qui sont tout à fait normales. Ces structures sont formées de petits coussins vasculaires dont le rôle est de renforcer l’étanchéité du canal anal. Lorsqu’un caillot se forme ou que ces veines subissent une inflammation ou une congestion, cela veut dire que vous souffrez d’une crise hémorroïdaire. Bien que douloureuse, cette crise n’a rien de grave et peut être soignée.

Les méthodes médicales pour calmer les hémorroïdes

En premier lieu, la plupart des personnes vont se tourner vers des traitements médicaux pour soulager et calmer les hémorroïdes. Voici donc les principaux traitements adaptés aux symptômes les plus courants :

Si, en allant aux toilettes, vous remarquez du sang dans la cuvette ou sur le papier toilette et que vous ressentez une sensation de pesanteur, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave à moins que les saignements soient abondants. Dans le cas où ils seraient minimes, alors vous pourrez calmer les hémorroïdes en appliquant une crème, une pommade ou en mettant un suppositoire. Prenez également des veinotoniques à base de diosmine ou de ginkgo biloba pendant quelques jours.

Si vous sentez une boule à l’extérieur de votre anus, c’est que vous avez très certainement une thrombose (caillot), cela fait très mal mais si vous n’avez pas de fièvre, alors le caillot partira de lui-même au bout de quelques jours. En attendant, appliquez une crème apaisante, luttez contre la constipation et surtout prenez des antalgiques.

Les méthodes naturelles pour calmer les hémorroïdes

Mis à part les traitements médicaux tels que les pommades, crèmes et suppositoires, il existe des méthodes plus naturelles pour calmer les hémorroïdes.

Par conséquent, pour diminuer la pression sur les veines hémorroïdaires, n’hésitez pas à vous lever souvent, autrement dit ne restez pas trop longtemps en position assise que ce soit sur une chaise ou aux toilettes. De plus, n’hésitez pas à faire quelques pas de temps en temps.

Pour diminuer les démangeaisons, nettoyez-vous souvent (sans tomber dans l’excès bien évidemment) en utilisant du savon très gras. N’oubliez surtout pas de vous essuyer car l’humidité accentue les démangeaisons, mais ne le faites pas avec une serviette sous peine de provoquer des irritations. Séchez-vous plutôt avec un sèche-cheveux.

Pour soulager les crises, faites des bains de siège environ trois à quatre fois par jour, durant 10 à 15 minutes à chaque fois. Et pour soulager les douleurs, placez un glaçon dans un sac plastique et appliquez-le sur vos hémorroïdes, cela calmera vos douleurs instantanément.

En dernier recours, si ni les traitements médicaux, ni les traitements naturels ne marchent, alors, consultez un médecin qui vous conseillera sans doute une intervention chirurgicale. Les résultats sont plus ou moins satisfaisants mais la période de cicatrisation est longue et douloureuse (entre trois à quatre semaines). Réfléchissez bien à toutes les conséquences si vous optez pour cette solution (travail, enfants…).