Vous êtes sur la page 1sur 2

COLONMUN 2010

Conseil de Sécurité

Conseil de Sécurité

Mars le 12 du 2010

Résolution: Protéger les femmes et les enfants contre la violence


sexuelle dans les conflits armés et de post-situation de conflit.

Approuvé par le Conseil de Sécurité dans sa cinquième session, célébré


le 12 du Mars du 2010

Rappelant le conflit millénaire entre Palestine et Israël, le Conseil de


Sécurité affirme le retour à Palestine des territoires occupés par Israël en 1963.
Conformément aux nécessites du Conseil de l’Administration Fiduciaire
d’appliqer la convention de Genève (droits des palestiens). Palestine reste avec
la Bande de Gaza, mais donne la moitié de son argent donné par la Fédération
de Russie destiné à l’aide humanitaire à Israël.

Désireux d’améliorer la situation économique dans cet deux états, il faut


ouvrir un budget internationale vraiment effectif qui s’utilise pour reconstruire les
Linux afectes par les conflits armés dans le deuz pays.

Alarmés par la situation dans laquelle les Palestiniens vivent nous


déclarons en conséquence que l’Israël doit rétablir le suministre normal d’eau et
des aliments quittés de Palestine par les Israéliens.

Entièrement alarmés par les conséquences que la présence des troupes


ont dans cette région prie en outre la sortie immédiate des troupes Israéliennes
du Liban et de Palestine.

Profondément préoccupés par le traitement que les réfugiés de ces deuz


pays reçoivent, on condamné énergiquement Palestine et Israël à respecter les
droits des réfugies des deux états.
COLONMUN 2010
Conseil de Sécurité

Croyant firmament dans la capacité que la Palestine peut avoir pour se


développer, tous les membres du Conseil de Sécurité encourageons l’aide à
Palestine pour établir un futur gouvernement formel.

Conscients de les attaques perpétrés par Israël â Palestine, les membres


du Conseil de Sécurité on condamné l’Israël économiquement et en quittant les
armes des groupes Rebel d’Israël et de Palestine.

Soulignant les problèmes de Palestine on exhorté à la Communauté


Internationale à aider Palestine économiquement.

Ayant entend l’importance de l’UNIFIL, le Conseil de Sécurité prie de


doter plus ressources juridiques à cette mission de paix.

Tenant compte tous les victimes dans la région qui était en dispute, le
Conseil de Sécurité appelle à l’aide humanitaire, premièrement en Israël et
après en Palestine.

Notant avec inquiétude les damages dans Israël et Palestine le group e


les Cinque Permanent décide de donner 25 millions d’Euros pour commencer la
Reconstruction. Et quand la Palestine ait le gouvernement pour payer, une
dette internationale commence.

Cherchant la paix mondiale, on proclame que Palestine et Israël signent


un document qui établisse la paix dans ces nations et décidèrent s’ils vont
envoyer de l’argent encore dans ce moment.

Préoccupes par les conditions de vie des prisonnier de guerre le Conseil


de Sécurité approuve que les deux États déportent ses prisonniers á ces pays
respectifs.