Vous êtes sur la page 1sur 3

La chaux

Cours Matériaux De Construction

La chaux :
La chaux est une matière généralement poudreuse et de couleur blanche, obtenue par
décomposition thermique du calcaire. Elle est utilisée depuis l'Antiquité, notamment dans la
construction, sa masse volumique est d'environ 800 kg/m³.
On peut classer les chaux, comme l’avait proposé Vicat grâce à un indice d’hydraulicité ‘i’
qui est donné par le rapport des éléments les plus acides aux éléments les plus basiques :
I=
Suivant les valeurs de i, les chaux sont plus ou moins hydrauliques
Type de chaux
Grasse
Faiblement hydraulique
Moyennement hydraulique
Hydraulique
Eminemment hydraulique

% d’argile
~0
5-8
8-15
15-20
20-30

‘i’
0 à 0,1
0,10 à 0,16
0,16 à 0,30
0,30 à 0,40
0,40 à 0,50

Durée de prise sous l’eau
6 moins
15 à 30 jours
10 à 15 jours
2 à 4 jours
inférieure à 2 jours

Chimiquement, c'est un oxyde de calcium avec plus ou moins d'oxyde de magnésium mais la
désignation usuelle de chaux peut englober différents états chimiques de ce produit.
 La chaux hydraulique contient en plus des silicates et des aluminates, car elle provient de
calcaires argileux. Elle est appelée « hydraulique » parce qu'elle durcit en présence d'eau.
 La chaux vive est le produit direct de la thermolyse (ou calcination) du calcaire,
principalement de l'oxyde de calcium (CaO).
 La chaux aérienne, ou chaux éteinte, est obtenue par la réaction de la chaux vive avec de
l'eau. Elle est constituée surtout d'hydroxyde de calcium (Ca(OH)2). Elle est dite « aérienne »,
car elle réagit avec le CO2 de l'air.
Procédé de fabrication :
1) Extraction :

Les roches calcaires et l’argile sont extraites de carrières à ciel ouvert ou souterraines.
Après abattage à l’explosif, les roches dures sont reprises par des chargeurs, puis
transportées vers des ateliers de concassage et de criblage.

2) La Cuisson :
La cuisson s'effectue en général dans des fours verticaux à marche continue, dans lesquels un
mélange intime de pierre et de charbon est introduit à la partie supérieure par couches
alternées. La pierre descend lentement, en traversant d'abord une zone de préchauffage,
Par : KENNOUCHE Salim,

mail : kennouchesalim@gmail.com

Université de Bouira

1 ou 0. se situe à une température variant entre 1000 et 1200 °C selon la qualité de chaux recherchée. la chaux et les hydrates ainsi formés vont se carbonater (avec le CO2 de l’air) pour redonner le carbonate de calcium et la silice d’origine (prise aérienne : 70 à 80%).2%).SiO2nH2O + Ca(OH)2 Par la suite.SiO2 CaCO3 + Al2O3 et Fe2O3 → 2 CaO. mail : kennouchesalim@gmail.Al2O3 et 4CaOAl2O3Fe2O3 3) L’extinction : La chaux vive recueillie à la sortie du four passe alors par un traitement destiné à éteindre complètement la chaux libre tout en respectant les silicates et aluminates qui lui donnent son caractère hydraulique. Travaux publics. Cette réaction prend plusieurs mois : c’est la partie aérienne de la prise.50%) que les silicates et aluminates calciques forment des hydrates insolubles dans l’eau (prise hydraulique : 20 à 80%). CaO + H2O → Ca(OH)2 + 1155 kJ / kg(CaO) Après transformation. routes : environ 23 % .com Université de Bouira . Construction. La quantité d’eau employée se détermine expérimentalement (15 à 20% du poids de chaux). ou se forment les silicates et aluminates de chaux. Les chaux utilisées dans le bâtiment sont généralement hydrauliques ou éminemment hydrauliques. Elle traverse ensuite une zone de calcination où elle est décarbonatée (à partir de 900 °C). On relève ensuite la chaux en tas et on la laisse ainsi jusqu’à l’extinction complète (env.Cours Matériaux De Construction La chaux provoquant l'évaporation de l'eau libre et la déshydratation des marnes (vers 200°c). au contact de l’air humide. 2 semaines). l'augmentation du volume est de près de 30 %. Agriculture : environ 10 % : Traitement des eaux : environ 10 % . Prise des chaux hydrauliques : C’est au contact de l’eau (40 .SiO2 → CaO. Les proportions d’alumines et de fer sont très faibles (w fer< 0. Le phénomène de prise hydraulique est dû à la réaction : 2CaO. bâtiment : environ 3 % . la fin de l’opération étant marquée par la transformation du produit en poudre. Utilisations      Sidérurgie : environ 30 % . La zone de cuisson proprement dite. CaCO3 + SiO2 → 2 CaO. Par : KENNOUCHE Salim.

Le badigeon : formulation de base : 1 vol de chaux pour 2 à 3 volumes d'eau.com Université de Bouira . L'eau forte : Sa formulation de base : 1 vol de chaux pour 6 à 7 volumes d'eau. Diluée avec de l'eau. mail : kennouchesalim@gmail. Utilisation en bâtiments : Chaux aérienne : Le chaulage : formulation de base : 1 vol de chaux pour 1 volume d'eau. La patine : Sa formulation de base : 1 vol de chaux pour 20 volumes d'eau. Chaux hydraulique : Enduits Badigeons Mortiers de pose et de jointement Bétons de remplissage Par : KENNOUCHE Salim. décorent les enduits. elle constitue des peintures naturelles qui agrémentées de pigments.La chaux Cours Matériaux De Construction La prise de la chaux aérienne : Sa prise à l'air par carbonatation (absorption du CO2 contenu dans l'air ambiant) fait d'elle la chaux particulièrement adaptée aux enduits en milieux secs.