Vous êtes sur la page 1sur 1

4

Cha‚bane 1432

 

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 38

 

6

juillet 2011

 

13

Art. 12. ó Les obligations des rÈsidents ‡ l'Ègard du corps enseignant du personnel administratif et des malades sont prÈcisÈes par le rËglement intÈrieur des Ètablissements auprËs desquels ils sont affectÈs.

Art. 19. ó Les rÈsidents peuvent Ítre autorisÈs, par le doyen de la facultÈ de mÈdecine, aprËs avis du comitÈ pÈdagogique, ‡ interrompre leurs Ètudes pour raisons d˚ment justifiÈes. La durÈe de l'interruption ne peut excÈder une annÈe renouvelable une fois.

Art. 13. ó Les rÈsidents bÈnÈficient sur leur lieu d'affectation, en sus de leur formation universitaire, d'une formation thÈorique et pratique nÈcessaire ‡ l'exercice de leurs fonctions.

Art. 14. ó L'administration est tenue de protÈger les rÈsidents contre les menaces, outrages, injures, diffamations ou attaques de quelque nature que ce soit dont ils peuvent Ítre l'objet dans l'exercice de leurs activitÈs conformÈment ‡ la lÈgislation et ‡ la rÈglementation en vigueur.

Art. 15. ó Les rÈsidents ont droit ‡ un congÈ annuel de trente (30) jours calendaires.

L'interruption

d'Ètudes

entraÓne

la

cessation

de

la

rÈmunÈration prÈvue par l'article 30 ci-dessous.

 

Art. 20. ó Tout redoublement de l'annÈe universitaire entraÓne la dÈfalcation de 30% de la rÈmunÈration prÈvue par l'article 30 ci-dessous.

Art. 21. ó Les rÈsidents peuvent Ítre mis en position de dÈtachement au niveau national ou ‡ l'Ètranger en vue d'une formation. Dans ce cas, ils continuent ‡ bÈnÈficier de leurs droits de l'Ètablissement d'origine dont ils relËvent selon des modalitÈs fixÈes par arrÍtÈ conjoint du ministre chargÈ de l'enseignement supÈrieur et du ministre chargÈ de la santÈ.

 

Art.

16. ó ConformÈment

la

lÈgislation et ‡ la

rÈglementation en vigueur, les rÈsidents bÈnÈficient :

Art. 22. ó A l'issue de l'accomplissement de la pÈriode ou du rappel au service national, les rÈsidents peuvent reprendre leur formation post-graduÈe mÍme en surnombre au dÈbut de l'annÈe universitaire correspondant ‡ celle de l'interruption.

 

a) ó du transport lorsqu'ils sont astreints ‡ une garde ;

b) ó des prestations en matiËre de restauration dans les

structures de santÈ gratuitement lorsqu'ils sont de garde ;

 
 

c)

ó de l'habillement : le port de la tenue est obligatoire

 

CHAPITRE 4

 

pour les rÈsidents durant l'exercice de leurs activitÈs ;

 

DISPOSITIONS DISCIPLINAIRES

 
 

d)

ó de la couverture mÈdicale prÈventive dans le cadre

 

de la mÈdecine du travail.

 

Art. 23. ó Sans prÈjudice des sanctions pÈdagogiques prÈvues par la rÈglementation en vigueur, les sanctions disciplinaires applicables aux rÈsidents pour des fautes commises dans l'exercice ou ‡ l'occasion de l'exercice de leurs missions dans leurs stages pratiques et de leurs activitÈs hospitaliËres, sont classÈes, selon leur gravitÈ, en trois (03) catÈgories :

Un arrÍtÈ conjoint du ministre chargÈ de la santÈ, du ministre chargÈ des finances et du ministre chargÈ de l'enseignement supÈrieur dÈtermine les conditions dans lesquelles sont assurÈs le transport, la restauration et l'habillement.

1.

Sanctions du 1er degrÈ :

 

Art. 17. ó Les rÈsidents disposent de toutes les conditions nÈcessaires ‡ l'accomplissement de leurs t‚ches

ó

avertissement,

 

ainsi que des conditions d'hygiËne et de sÈcuritÈ inhÈrentes ‡ la nature de leurs activitÈs.

ó

bl‚me,

Art. 18. ó Les rÈsidentes bÈnÈficient, sur leur demande, d'un congÈ de maternitÈ conformÈment ‡ la lÈgislation et ‡ la rÈglementation en vigueur. Dans ce cas, la validation de l'annÈe universitaire est assujettie ‡ l'atteinte des objectifs dÈfinis dans le carnet du rÈsident.

ó

suspension de 1 ‡ 3 jours.

 

2.

Sanctions du 2Ëme degrÈ :

ó

suspension de 15 ‡ 30 jours.

3.

Sanctions du 3Ëme degrÈ :

A partir de la vingt-huitiËme (28Ëme) semaine de grossesse, les rÈsidentes sont dispensÈes de l'activitÈ de garde.

Elles bÈnÈficient, en outre, du volume horaire consacrÈ ‡ l'allaitement conformÈment ‡ la lÈgislation et ‡ la rÈglementation en vigueur.

ó

exclusion du rÈsidanat pour une durÈe d'une annÈe,

 

ó

exclusion dÈfinitive du rÈsidanat.

 

La suspension et l'exclusion prÈvues ‡ l'alinÈa 1er ci-dessus entraÓnent la perte de la rÈmunÈration prÈvue ‡ l'article 30 ci-dessous, pour la pÈriode de suspension ou de l'exclusion.