Vous êtes sur la page 1sur 16
BELKHITHER CONFIRME «Je suis en contact avec Doudane» «Je dois d'abord connaître les intentions du
BELKHITHER CONFIRME «Je suis en contact avec Doudane» «Je dois d'abord connaître les intentions du

BELKHITHER CONFIRME

«Je suis en contact avec Doudane»

«Je dois d'abord connaître les intentions du futur président du Club Africain qui sera élu demain»

du futur président du Club Africain qui sera élu demain» BELMOKHTAR e x i g e

BELMOKHTAR

exige

Gouaïche

et

un

Guitoune

autre joueur

Doudane a tout réglé hier avec lui en France

autre joueur Doudane a tout réglé hier avec lui en France FARUK HADzIBEGIC IL NE RESTE

FARUK HADzIBEGIC IL NE RESTE QUE LE OK DE MELLAL

www.competition.dz VENDREDI 8 JUIN 2018 30 DA N°5381 ISSN 1111

VENDREDI 8 JUIN 2018 30 DA N°5381 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT MORCELY AVERTIT CHAÂL

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

MORCELY AVERTIT CHAÂL «Je suis là pour devenir le N° 1» KSK a rencontré HAMROUNE
MORCELY
AVERTIT
CHAÂL
«Je suis là pour
devenir le N° 1»
KSK a rencontré
HAMROUNE
là pour devenir le N° 1» KSK a rencontré HAMROUNE LE KABYLE A SIGNÉ POUR 2

LE KABYLE A SIGNÉ POUR 2 ANS

Baba chipe

YATTOU

AÏBOUT ET AMOKRANE ONT SIGNÉ  SALHI DRIBBLE LES CRABES ET FILE AU CSC ALAIN
AÏBOUT ET
AMOKRANE
ONT SIGNÉ
 SALHI DRIBBLE LES
CRABES ET FILE AU CSC
ALAIN MICHEL
EN POLE POSITION

PORTUGAL 3-0 ALGÉRIE

De notre envoyée spéciale à Lisbonne : Asma H. A.

Le BF n'attendra pas le 24 juin pour le limoger MADJER PRÉFÈRE LE RENVOI À
Le BF n'attendra pas le 24 juin pour le limoger
MADJER PRÉFÈRE
LE RENVOI
À LA DÉMISSION
«J'ai travaillé dans de
mauvaises conditions»
2 JOUEURS À ZETCHI
«On n'ira pas loin avec cet entraîneur»
SANTOS
«Nous
aurions pu
marquer
plus»
MEDJANI
«La FAF n’a pas
demandé notre
avis en engageant
ce coach »

CRB : Ahmed Djaâfar démissionne

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 2 À LA UNE  De notre envoyée spéciale à Lisbonne
 De notre envoyée spéciale à Lisbonne : Asma H. A. PORTUGAL 3 ALGÉRIE 0
 De notre envoyée spéciale à Lisbonne : Asma H. A.
PORTUGAL
3
ALGÉRIE
0
Stade Da Luz de Lisbonne
Buts : Guedes (17' et 55'), Fernandes
(37') Portugal
Patricio,
Alves (Fonte 56')
Carvelho
(Quaresma 64')
Fernandes
Guedes
Guerreiro
(Rui 56')
Mourtinho
(Mario 75')
Pepe,
Cristiano (
André Silva 74')
Bernardo Silva
(Adrien 64')
Soares
Ent :
Salhi
Ferhat
Benmoussa
Mandi
Bensebaïni
Medjani
(Bounedjah 71')
Boukhenchouche
(Benkhemassa
57')
Bentaleb
Mahrez
Brahimi
Slimani
(Soudani 86')
Ent : Madjer
Fernando Santos
Pelouse en excellent état, affluence
nombreuse, arbitrage anglais de Craig
Pawson, assisté de ses compatriotes
Lee Bets et Ian Hussin.
Averts : Bensebaïni (39'),
Boukhenchouche (47') Algérie

Hamel au soutien des Verts

Le directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel, a rendu mercredi soir une visite de courtoisie à la sélection nationale et son encadrement, en stage à Lisbonne. Le DGSN a tenu à prendre le repas de shour avec les Verts, tout en tentant de motiver les coéquipiers de Brahimi. Un geste qui est allé droit au cœur des joueurs et de leur staff technique. En mis- sion de travail au Portugal dans le cadre de la coopération entre la police des deux pays, Hamel était accompagné lors de sa visite chez les Verts par Son Excellence l'ambassadrice d'Algérie au Portugal, Mme Fatiha Selmane. Les membres du bureau fédéral ont tenu à l'occasion à offrir au DGSN un maillot des Verts et deux bal- lons.

Police algérienne 5 - Police portugaise 0

L'équipe de football de la police algérienne a donné hier une véritable leçon de football à son homologue du Portugal. Organisé à l'occasion de la visite de coopération effectuée par le DGSN, Hamel, au Portugal, le match amical en question s'est joué au stade de Belenenses. Dans la mesure où l'adversaire accusait une nette faiblesse par apport à la sélec- tion de la police algérienne, celle-ci l'a emporté sur le score fleuve de 5 buts à 0. C'est dire toute la justesse du travail accompli par les techni- ciens de l'équipe de police d'Algérie.

Temps pluvieux à Lisbonne

La première confrontation entre l'Algérie et le Portugal s'est déroulée dans un climat plutôt pluvieux. Des pluies ont affecté hier la ville de Lisbonne. Malgré la pluie, le terrain du stade Luz est resté en bon état, permettant aux joueurs des deux équipes de développer leur jeu.

TROP, TROP, TROP

FAIBLES LES VERTS DE MADJER

Tenue en échec par la Tunisie (2-2) et laborieuse- ment vainqueur de l'Egypte (2-1), la sélection portugaise n'a pas trouvé de peine hier à Lisbonne à battre son homologue d'Algérie sur le score (3-0) en match de préparation de la Coupe du monde 2018. Une nouvelle fois, les Verts ont montré que la méthode Madjer n'est pas pour arranger leurs affaires. L'équipe s'est tota- lement ''dénaturée'', per- dant toutes les choses inculquées par Vahid puis Gourcuff. Plus rien de cela n'existe désormais. Perdue tactiquement, absente phy- siquement et sans âme, l'équipe d'Algérie offre un piètre décor à la veille de sa sortie officielle face à la Gambie en éliminatoires de la CAN-2019. Le prési- dent de la FAF, Zetchi, est tenu de prendre ses res- ponsabilités de ''premier magistrat'' du football national afin de sauver la situation. Ça sent le roussi partout.

1 re mi-temps : les Portugais en roue libre La première période a été marquée par une domination locale outrageuse, aidée par une équipe d'Algérie totalement déboussolée. Dès l'entame de la partie, les Portugais sont allés imposer un net pressing devant lequel la défense algérienne ne pouvait rien. Les deux premières minutes ne se sont pas écoulées, quand le Portugal s'offre un coup franc direct des 20 mètres exécuté par Ronaldo, la balle est récupérée par Mourtinho butant sur un brillant Salhi. Ce n'était que partie remise. D'autant plus que cette défense algérienne, conception Rabah Madjer, ne cesse de lui donner des misères. A la 10e minute, CR7 conclut la domination locale par un but, mais refusé pour position d'hors jeu. Le soulagement algérien ne durera pas longtemps,

puisque sept minutes plus tard, Guedes ouvre la marque, parfaitement servi de la tête par Silva. La défense algérienne est toujours hors-champ. Un état de fait qui se confirme à la 37e minute sur ce deuxième but signé Fernandes (37'). Au terme d'un retrait digne des "monstres de la discipline" de Cristiano Ronaldo, Fernandes bat facilement de la tête le gardien Salfi, profitant de la passivité de la charnière centrale algérienne. Malgré les tentatives des Verts en fin de mi-temps, le score restera inchangé.

2 e mi-temps :

et bis-repetita La deuxième période sera identique à sa précédente, avec un début en force des locaux. Moins de cinq minutes après le démarrage, les Portugais sont passés deux fois devant l'aggravation du score. Et c'est dans la logique des choses que les

champions d'Europe en titre parviennent à ajouter le troisième but par l'entremise de Guedes, qui reprend victorieusement de la tête un retrait de Guerreiro (55'). Totalement dépassés, les capés de Madjer ne sauront en aucun cas trouver les moyens de réagir. Ce sont plutôt les Portugais qui redoublent d'efforts en vue de saler davantage la note. Fantomatiques, les Verts ont dû attendre la 72e minute pour inquiéter le gardien adverse sur un tir de Bounedjah. A la 83e minute, l'arbitre refuse un but de Mario pour faute de main de son coéquipier Fernandes. La sortie de Cristiano et de certains ''cadors'' de l'équipe ne change rien en la donne, puisque les Verts ont bien signé leur acte d'absence. Piètre sortie algérienne. A. H. A.

Brahimi capitaine d'équipe

Le sélectionneur national Rabah Madjer a procédé hier à un changement du statut du capitaine d'équipe. Il a finalement choisi Yacine Brahimi (FC Porto) comme capitaine d'équipe. Il remplace du même coup son coéquipier Nabil Bentaleb. Le pen- sionnaire de Schalke 04 (Allemagne) avait été, en effet, capitaine d'équipe lors du dernier match ami- cal contre la sélection nationale du Cap-Vert.

Les supporters portugais envahissent le stade

L'enceinte de Luz de Lisbonne a affiché complet hier à l'occa- sion de la réception de l'équipe d'Algérie. Les supportes portu- gais ont bien rempli le stade, le prenant littéralement d'as- saut. Un engouement très prévisible, dans la mesure où les coéquipiers de Christiano Ronaldo disputaient hier leur der- nière rencontre amicale avant de rejoindre la Russie pour prendre part à la phase finale de la Coupe du monde 2018.

Classement FIFA : l'Algérie perd deux places

La sélection nationale ne cesse de perdre des points dans le classement mensuel de la Fédération internationale de football (FIFA). La dernière défaite concédée à domicile en amical contre le Cap-Vert sur le score de 3 buts à 2 au stade du 5-Juillet, n'est donc pas passée sans conséquence sur les Verts. Ces derniers vien- nent du coup de perdre deux places au classe- ment de la FIFA, régres- sant ainsi au 66e rang. Sur le plan africain, l'Algérie se trouve à la 12e place dans un classement dominé par les Tunisiens, qui se trouvent à la 21e place FIFA.

Des supporters algériens ont fait le déplacement

En dépit de la méforme affichée par la sélection nationale et du mauvais temps à Lisbonne, des supporeters algériens ont bien tenu à faire le dépla- cement à Lisbonne pour prêter main-forte aux coéquipiers du gardien Salhi. Leur nombre ne dépassant pas la trentai- ne, les supporters des Verts sont venus essen- tiellement d'Algérie, de France et d'Italie. Ils n'ont pas manqué d'exprimer leur dépit devant la situa- tion dans laquelle se trou- ve la sélection nationale, battue vendredi dernier au 5-Juillet par les très modestes capverdiens.

Madjer

révolutionne

son onze

Comme il fallait bien s'y attendre, le premier res- ponsable technique des Verts a procédé hier à de nombreux changements sur le onze de départ, et ce, comparativement à celui qui a donné la réplique au Cap-Vert. Le premier point à soulever est la titularisation du gardien Salhi. Les autres joueurs qui reviennent dans le onze rentrant sont les Medjani, Boukhenchouche et Slimani. Les Chafaï, Soudani et Chaouchi per- dent, quant à eux, leur place de titulaire.

Retour tardif des Verts au terrain

Les joueurs de l'équipe nationale sont rentrés en retard à la pelouse pour la deuxième période. Les Portugais ont été obligés d'ailleurs de les attendre quatre bonnes minutes pour les voir revenir sur le terrain, déboussolés sur toute la ligne.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 À LA UNE 3  De notre envoyée spéciale à Lisbonne

De notre envoyée spéciale à Lisbonne : Asma H. A.

La FAF n'attendra pas le BF du 24 MADJER SERA LIMOGÉ d'ici dimanche prochain Comme
La FAF n'attendra pas le BF du 24
MADJER SERA LIMOGÉ
d'ici dimanche prochain
Comme il fallait s'y attendre, Rabah Madjer
n'a pas réalisé de miracle. L'équipe nationale
a été sévèrement battue sans vraiment forcer
par une équipe portugaise en phase de stabi-
lisation d'effectif avant le début du Mondial.
L'équipe était totalement absente et les
joueurs ont paru complètement découragés,
car, il faut le reconnaître, ils ont perdu
confiance en leur staff technique. Personne
ou presque ne voulait jouer sur sa vraie
valeur, ils donnaient l'impression de vouloir
en finir avec le match et aller vite rejoindre
leur famille et profiter de leurs vacances, et
ne plus se battre pour un entraîneur dans
lequel ils n'ont plus confiance. La confiance a
été aussi perdue entre le public et le coach
mais surtout avec le BF puisque ce dernier,
comme on vous le révélait hier, a déjà pris la
décision de le limoger après le match du
Portugal et ce quoi qu'il allait arriver. Comme
la défaite ne pouvait être que bonne pour
accélérer le processus du limogeage, une
source proche du BF nous a fait savoir que
Zetchi et les 12 membres du BF ont décidé de
passer officiellement à l'acte. Madjer va être
remercié et dans les plus brefs délais,
puisque, contrairement à ce qui a été annoncé
ça et là, le BF est pressé de s'en débarrasser
et n'attendra pas le 24 juin, date de sa
réunion mensuelle, pour prendre la décision.
Notre source révèle que n'était la journée du
vendredi qui est une journée de repos pour
tout le monde, les choses auraient été fice-
lées aujourd'hui, mais Madjer aura le temps
de souffler aujourd'hui avant de recevoir dès
demain ou au plus tard dimanche la notifica-
tion de son limogeage. Ce sera la 4e fois qu'il
quitte l'EN sans gloire, après avoir mené l'EN
à la dérive. Les membres du BF, nous dit-on,
étaient choqués pendant le match d'hier face
à la prestation médiocre des Verts et l'absen-
ce de l'envie de se battre chez les joueurs,
synonyme, selon eux, d'une rupture confirmée
par les messages envoyés par les joueurs au
patron de la FAF, un message de secours à
travers lequel ils demandent son intervention.
Officiellement, donc, l'EN sera au plus tard
dans 48 heures sans coach. La FAF prendra
tout son temps pour entamer les négociations
et les pourparlers, à commencer probable-
ment par un certain Vahid qui est en train de
faire l'unanimité au sein même de l'instance
fédérale.
S. M. A.

IL REFUSE DE RECONNAÎTRE SON IMPUISSANCE

«Soyez rassurés, nous serons prêts pour la Gambie»

Rabah Madjer fait fi de toutes les critiques (pourtant objectives) dont il fait objet depuis qu'il a pris les destinées de l'équipe nationale. Bien que ses résultats enregistrent une régression dangereuse, il insiste à dire que les résultats de son travail seront là au moment opportun. Sur les quatre derniers matches amicaux disputés, Rabah Madjer et ses joueurs ont subi autant de défaites. Après avoir été battue par l'Iran (2-1) puis l'Arabie saoudite (2-0) et le Cap-Vert (2-3), l'Algérie a fléchi hier soir devant des Portugais nettement supérieurs sur tous les plans. Devant cette situation des plus alarmantes, l'entraîneur national Rabah Madjer se veut rassurant. Dans la traditionnelle conférence de presse animée en fin de match, l'ancien champion d'Afrique des nations en 1990 a tenté, contre vents et marées, à rassurer l'opinion publique nationale. Il pense que ses capés seront bien prêts pour la sortie officielle du mois de sep- tembre prochain en déplacement contre la Gambie dans le cadre des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations. "Je crois que mes joueurs ont eu du mal à faire leur entrée dans

le match. C'était trop difficile, mais je reste satisfait de leur comportement global sur la surface de jeu. C'est à travers ce genre de match que nous allons nous améliorer. Notre objectif demeure la préparation du match contre la Gambie. Nous serons prêts pour ce rendez-vous", déclare en sub- stance le premier responsable tech- nique dont l'avenir avec les Verts est désormais des plus incertains.

«On a perdu contre le champion d'Europe» Outrepassant la qualité de jeu peu convaincante de son équipe, Rabah Madjer préfère se projeter sur la justi- fication de cette défaite. "Une défaite fait toujours mal, mais nous avons perdu avec les honneurs. Vous ren- dez-vous compte, nous avons été bat- tus par une grande équipe du Portugal qui comprend en son sein un certain Cristiano Ronaldo. Celle-ci est, de surcroît, championne d'Europe. Elle va disputer aussi dans les tout prochains jours la coupe du monde. Je remercie mes joueurs pour avoir donné le meilleur d'eux- mêmes. C'est en affrontant des équipes de cette stature que nous pouvons bien préparer nos pro-

chaines échéances continentales. C'est contre les grandes équipes qu'on se prépare bien. L'Egypte a perdu contre la Belgique par 3 buts à 0, mais cela peut arriver à n'importe quelle équipe. C'est la meilleure façon de préparer les matches offi- ciels", déclare le conférencier.

«Ne me parlez pas de mon avenir» L'entraîneur national a refusé tout commentaire sur son avenir à la barre technique de l'EN. Pourtant, le résultat du match contre le Portugal pourrait avoir une incidence directe sur ses jours en sélection. "Ce n'est pas le sujet de notre conférence de presse. Nous sommes là pour parler du match contre le Portugal. Je conti- nue à travailler normalement sans tenir compte de ce qui se dit à droite et à gauche. Nous avons perdu contre une grande équipe. Nous avons commis certes des erreurs impardonnables, mais c'est de cette façon que nous corrigerons nos erreurs. C'est un match qui restera dans l'histoire. On va continuer à pré- parer la CAN", souligne Rabah Madjer qui rappelle, une nouvelle fois, que "c'est maintenant que j'ai

compris l'attitude de mes prédéces- seurs en refusant de jouer des matches amicaux. Ce n'est pas nor- mal qu'on mette à débat l'avenir d'un entraîneur après des matches ami- caux".

«Nous travaillons dans de mauvaises conditions» Le sélectionneur national a stigmatisé aussi la polémique qui enfle sur son avenir. Cela se répercute négative- ment sur la concentration de la sélec- tion nationale. D'où les propos où il qualifie de "mauvaises" les conditions de travail dans lesquelles il accomplit sa mission. Il refuse toutefois de pré- ciser les raisons d'une telle attitude. "Une situation qui dure depuis mon installation, il y a sept mois", déplore- t-il. Et de préciser : "Malgré cette situation défavorable, nous tentons toujours de mettre nos joueurs dans les meilleures conditions psycholo- giques possibles pour pouvoir tra- vailler dans un climat serein."

«Voir avec Menad sur son avenir» Interrogé sur l'avenir de Djamel Menad avec les Verts après les infor- mations selon lesquelles il serait en contacts avancés avec la JS Kabylie, l'entraîneur national dira : "Menad ne m'a pas parlé de ses contacts. Possible qu'il soit approché, mais il ne m'a rien dit. Je ne peux dire plus. Il faut poser la question au concerné." A. H. A.

SANTOS

«Nous aurions pu marquer plus»

L'entraîneur du Portugal Fernando Santos a déclaré en fin de match : "Je pense que nous avons littéralement domi- né le match. Nous aurions pu marquer plusieurs buts. L'équipe a fait une bonne pre- mière période. Nous avons marqué deux buts. Nous avons bien débuté en deuxième pério- de, mais après la 70e minute, nous avons été moins puis- sants. Nous méritons notre vic- toire contre une Algérie qui n'a pas montré grand-chose." A. H. A.

Algérie qui n'a pas montré grand-chose." A. H. A. CE FUT RIDICULE ! Hier face au

CE FUT RIDICULE !

Hier face au Portugal, un adversaire de qualité, notre équipe nationale a montré encore plus qu'elle était loin et même très loin des nations qui peuvent prétendre à un podium lors de la prochaine coupe d'Afrique des nations au Cameroun au mois de juin prochain. En fait, si les Verts continuent de la sorte, ils ne seront même pas certains de décrocher un billet qualificatif pour la prochaine CAN. Défensivement, c'est la grande pagaille. L'axe central composé de Bensebaïni et Mandi est très loin d'être complémentaire, la meilleure preuve le troisième but portugais inscrit par Guedes à la 57' de jeu. Le joueur de Valence a réussi à devancer les deux défenseurs algériens et fustiger Salhi d'une très jolie tête. Et que dire des deux latéraux. Ferhat, on pourrait même dire pauvre Ferhat à qui Rabah Madjer a confié une mission suicidaire, celle de jouer comme arrière droit face au meilleur attaquant du

monde, Cristiano Ronaldo. Un Ferhat qui a tenté et fait de son mieux, mais celui qui a ter- miné meilleur passeur décisif cette saison de la Ligue 2 aurait pu être beaucoup plus efficace devant, surtout que Ryad Mahrez était dans un jour sans.

A ce rythme, même la qualif'à la CAN n'est pas sûre ! De son côté, Mokhtar Benmoussa a montré ses limites, et ne devrait même plus faire partie de cette sélection, car le joueur usmiste n'a rien apporté ni offensivement ni défensivement. Carl Medjani, en sentinelle lors de la première période et qui est passé dans l'axe en deuxième mi-temps, a tenté de sauver les meubles à chaque fois qu'il le pouvait. Au milieu de ter- rain, ce fut encore pire. Rien sur le plan organi- sation, des joueurs qui n'arriveraient même pas à se retrouver, on avait presque l'impression

qu'ils n'avaient jamais joué ensemble. Un Bentaleb qui était complètement hors sujet. Presque aucune balle récupérée ni donnée devant. On voyait bien qu'avec Salim Boukhanchouche, ça ne passait pas, même si ce dernier, qui était très agressif, était parmi les rares éléments qui ont tenté des choses sur le terrain. Même s'il renferme des qualités tech- niques, ses pertes de balles pour l'adversaire peuvent constituer un danger à n'importe quel moment de la partie. Et ce qui fait le plus mal, c'est cette attaque qui, jadis, faisait peur, n'a pas réussi à se créer la moindre action dans cette joute amicale.

On dirait que les joueurs n'ont jamais joué ensemble Aucune cohésion entre Brahim, Slimani et Mahrez. Chacun de ces trois joueurs tentait seul des choses de son côté. Mahrez n'a

presque pas touché la balle, alors que Brahimi, qui avait le mérite de revenir défendre, gardait trop le ballon. Slimani, qui fut lui aussi dans un passé récent un véritable poison dans la surfa- ce, n'a pas été servi. Très éloignés les uns des autres, à partir de la tribune de presse on voyait bien qu'il n'y avait pas d'équipe. Des élé- ments qui courraient dans tous les sens sans but précis. Les Portugais, qui n'avaient pas gagné leurs deux premières rencontres face à la Tunisie (2 à 2) et la Belgique (0 à 0), se sont baladés sur le terrain hier. Ils ont vraiment appliqué ce qu'ils avaient travaillé au cours de ces derniers jours. En fait, ce fut tellement médiocre de la part de notre équipe nationale, que ça frôlait même le ridicule. Et les change- ments n'ont bien évidemment rien apporté. Notre équipe nationale touche le fond, et il y a vraiment urgence. Car si les choses ne bougent pas, les Verts ne seront même pas présents au Cameroun dans un an. Le prochain match est prévu à Banjul début septembre prochain, les Gambiens peuvent d'ores et déjà se frotter les mains. A bon entendeur salut.

A. H. A.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

4

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 4 À LA UNE «La FAF n'a pas demandé notre avis
«La FAF n'a pas demandé notre avis avant de ramener un coach, on reste en
«La FAF n'a pas demandé notre avis avant de ramener
un coach, on reste en dehors de tout cela»

Parce qu'on a décidé de jouer bas en bloc, on a eu des difficultés justement quand on joue bas pour remonter le ballon, et être dangereux en attaque rapide. C'est une chose qu'on maîtrisait très bien en 2013-2014, même après en 2015 quand Gourcuff a repris l'équipe. C'est des choses qu'on a un peu per- dues. Il y a des choses à prendre en compte aussi ; l'équipe des années pas- sées ce n'est pas l'équipe qu'on a main- tenant. C'est difficile aussi d'avoir une cohésion et d'avoir des automatismes quand on est en recherche. Le coach l'a dit, il a fait de la prospection. Pour avoir un jeu huilé, ça demande du tra- vail et du temps, une équipe ne se fait pas en 6 ou 7 mois, elle a besoin de 2 ou 3 ans. Donc, il va falloir être patient. Comme je l'ai dit il y a déjà un an, on a une équipe qu'il faudra reconstruire et le plus important c'est d'être opération- nel pour les prochaines éliminatoires de la coupe du monde. A. H. A.

Le nom

d'Halilhodzic

scandé à

Lisbonne

Au cours du match d'hier, des supporters des Verts assis juste derrière le banc de touche de l'EN et donc derrière le sélection- neur national Rabah Madjer ont profité de l'occasion pour narguer ce dernier ; ils ont scandé haut et fort le nom de l'ancien driver des Fennecs, le Bosnien Vahid Halilhodzic. Une façon de réclamer son retour mais aussi de rappeler à Madjer ses propos haineux contre le désormais ancien entraîneur du Japon malgré ses exploits à la tête des Verts.

du Japon malgré ses exploits à la tête des Verts. Salhi ne s'est pas adapté au

Salhi ne s'est pas adapté au nou- veau ballon de la coupe du monde

Le gardien des Verts, Abdelkader Salhi, n'a pas eu plus de chance que Chaouchi ; il a lui aussi encaissé 3 buts, et s'est illustré par de nombreuses fautes où il a lâché le cuir, se mettant en danger ainsi que son équipe. Il est évi- dent que le nouveau por- tier de la JSK a eu du mal à s'habituer au nouveau ballon de la coupe du monde. Hier, c'était la pre- mière fois où il jouait avec. Ajoutons à cela la pluie qui s'es invitée, ce qui a rendu le contrôle du cuir très délicat. A noter que le Chélifien n'est pas du tout responsable des buts encaissés hier, il n'avait presque rien à faire face à des attaquants por- tugais qui se sont amusés au milieu d'une défense passive.

De notre envoyée spéciale à Lisbonne : Asma H. A.

Le match a-t-il vraiment servi les Portugais ?

La sélection du Portugal, qui prépare la coupe du monde, a disputé hier son dernier match avant d'affronter l'Espagne en ouverture des matches de la com- pétition. Les Portugais ont opté pour la Tunisie et l'Algérie pour les similitudes existantes entre le football développé au Maghreb, mais vu le rendement des Verts hier et l'absence totale de résistan- ce derrière et l'inefficacité du jeu offensif, on se demande si le match a réellement servi les Portugais qui ont joué à l'écono- mie face à un adversaire complè- tement absent. Le seul point positif pour l'équipe de Fernando Santos aura été l'incorporation de Cristiano Ronaldo pour la pre- mière fois depuis le début du stage, un premier sérieux galop d'entraînement qui lui a permis de plonger officiellement dans l'ambiance du tournoi mondial. S. M. A.

Slimani-Pepe :

le match dans le match

mondial. S. M. A. Slimani-Pepe : le match dans le match A défaut de recevoir des

A défaut de recevoir des ballons dans des conditions idéales, et vu les difficultés de l'EN à développer son jeu offensif connu, Islam Slimani s'est trouvé une bonne occupation au front de l'attaque hier.L'ancien attaquant du Sporting s'est adonné au jeu du chat et de la souris avec l'ancien défenseur du Real Madrid, actuellement au Besiktas, Pepe. Le tête-à-tête avec l'ancien joueur de Porto était chaud, puisque Slimani en a fait sa propre occupation ; on l'a vu le secouer à maintes reprises, il y avait comme un duel. Au moment où habituelle- ment c'est Pepe qui donne des coups à ses clients, celle fois-ci c'est Slimani qui était à l'œuvre. Le moins que l'on puisse dire est qu'il n'a pas été du tout gentil avec Pepe, et ce, jusqu'à sa sortie ; c'était un duel que même les caméras n'ont pas raté, et qui prouve qu'en l'ab- sence de vrais enjeux côté EN, les joueurs ont mis le cap sur d'autres occupations pour tuer le temps… S. M. A.

MEDJANI

«Entre 2013 et 2014, on construisait de derrière, on a perdu tout cela»

Aligné en sentinelle puis dans l'axe, Medjani n'a pas empêché la défaite de son équipe 3-0. Après le match, il a décor- tiqué la situation critique de son équipe ; il reconnaît que l'équipe a perdu tous les bons reflexes.

Dernier match avant la Gambie et une défaite contre une équipe championne d'Europe. Un mot sur le contenu…

Je pense qu'il faut l'analyser à tête reposée. Après avoir visionné le match de nouveau, on a vu la différence entre une grande équipe et nous. Ce soir, c'est pas moi qui tirerait sur l'ambulan- ce. Dans un match, il y a de bonnes choses et des choses moins bonnes. Le seul regret, on en a parlé dans le ves- tiaire, c'est que les 3 buts qu'on encais- se c'est 3 buts qu'on peut et qu'on devait éviter. Les erreurs commises sont facilement corrigeables ; donc, c'est ça qui laisse un peu de regrets pour le match. Maintenant, la posses- sion était portugaise et ça on le savait

déjà avant le match ; il faut toujours essayer de regarder devant.

Vous avez discuté avec Madjer dans le vestiaire. A-t-il laissé entendre que c'était sa dernière ?

Nous, on reste en dehors de tout cela, on a suivi les déclarations des uns et des autres ; une chose est sûre, tout le monde a des responsabilités. La chose qu'on ne pourra pas enlever à Rabah Madjer, c'est quand il a parlé. Il a parlé avec son cœur, après les décisions qui seront prises par la fédération, nous, on n'a pas un mot à dire. On ne nous a pas demandé notre avis pour ramener le coach, ils ne nous demanderont pas s'il va y avoir une décision, on essaye de donner le maximum sur le terrain. Les 3 derniers matches, on a été en difficul- tés, il faut faire un constat et puis essayer de trouver des solutions à nou- veau.

On a du mal même offensivement…

Brahimi : «On a de bons joueurs et de bonnes personnes, on rebondira»

Yassine Brahimi s'est exprimé hier en conférence de presse après la défaite 3-0 contre le Portugal. Brahimi a ensuite répondu à une question relative à la prestation des joueurs jugée trop insuffisante ; le match du Portugal a été encore une fois la preuve que les joueurs ont la tête ailleurs. Brahimi défend ses équipiers et explique ce niveau par les nombreux changements intervenus ces der- nières années en sélection : "On ne joue pas comme une équipe ? Je ne suis pas d'accord, car aucun joueur n'utilise sa présence en sélection pour se mettre en valeur ; quand on vient en sélection, c'est pour jouer ensemble. Quant au manque de cohésion, là je suis d'ac- cord, on n'a pas joué 3 fois d'affilée ensemble, on a du mal à retrouver la fluidité et retrou- ver la qualité d'avant, mais il y a eu énormé- ment de changements ces 2 ou 3 dernières saisons. J'ai confiance dans les joueurs avec qui je joue. Je crois qu'on va réussir à rebon-

dir ; aucun doute, on a de bons joueurs, c'est tous de bonnes personnes, l'avenir nous le dira. Dans le foot, jamais rien n'est sûr ; per- sonnellement, je suis quasi sûr que l'EN rebondira très rapidement." A. H. A.

sûr que l'EN rebondira très rapidement." A. H. A. Cela s'est passé à Sidi Moussa avant

Cela s'est passé à Sidi Moussa avant le voyage au Portugal

Des joueurs à Zetchi : «On respecte Madjer, mais avec lui on n'ira pas loin»

Les jours et les heures de Madjer sont désor- mais comptés. L'entraneur de l'EN est sur le point d'être limogé^ ; il faut dire que Zetchi vit une pres- sion terrible ; il est sollicité de partout et tout le monde lui demande la même chose : limoger Madjer et ramener un grand entraîneur à la sélec- tion. Si les membres du BF sont unanimes à deman- der ce changement et semblent décidés à aller au bout de leur plan, les joueurs sont aussi de cet avis, puisque une source proche de l'EN nous a fait

savoir que des cadres de la sélection ont sollicité le président de la FAF pour intervenir et sauver la sélection avant qu'il ne soit trop tard. Ces 2 joueurs ont essayé de rencontrer le président de la FAF mais comme ce dernier ne s'est pas presenté au CTN, ils ont choisi de lui envoyer un message avec un membre du staff, dans lequel ils lui ont fait savoir que Madjer est un entraîneur qu'ils respec- tent mais avec lui "on ne risque pas d'aller loin, il fait de son mieux, mais il faut trouver une solution".

Après l'incident de Rajevac, les joueurs ont hésité à faire le pas, d'où la suite du message : "On ne veut pas avoir l'air d'être des joueurs qui chassent des entraîneurs, mais vous devez trouver des solutions, car là ça ne marche pas." Zetchi, qui a reçu le mes- sage, a accusé réception, mais n'a pas répondu, il va certainement réagir après les deux débâcles de ce mois de juin qui restera gravé à jamais dans la mémoire des amoureux de l'EN. Le changement est

très proche.

S. M. A.

Félicitations C'est avec brio que notre adorable Lila Ouaïl a réussi à l'examen de 5e.
Félicitations
C'est avec brio
que notre adorable
Lila Ouaïl a réussi à
l'examen de 5e. En
cette heureuse cir-
constance, son papa,
Lyes, les familles
Ouaïl et Bentouati
félicitent Lila pour ce
brillant succès et lui
souhaitent beaucoup
d'autres. Bravo Lila
on est fiers de toi.

6 buts encaissés en 2 matches

La défense qui fait honte

Certes, hier, c'est tout le rendement de l'équipe qui était out, mais s'il y a une chose à retenir c'est les 3 buts encaissés par une défense qui a joué pendant toute une mi-temps à 5. 3 buts ont été encaissés donc par l'EN, soit le même tarif que celui du match du Cap-Vert, mais aussi celui du Nigeria au Nigeria, et toujours en utilisant presque les mêmes éléments. C'est dire qu'entre la venue de Madjer et son prochain départ, rien n'a été fait dans ce chantier ; la défense aura été une vraie honte, même avec Mandi qui excelle en Liga, alors que Bensebaïni confirme match après match qu'il est loin de pouvoir réellement postuler à une place de titulaire dans une future défense centrale de l'EN. S. M. A.

CR7 FAIT LE SHOW AVEC SON FILS

Après le coup de sifflet final de la ren- contre, la star portugaise et du football mondial, Cristiano Ronaldo, a fait le show avec son fils. CR7 et sa progénitu- re se sont adonnés, en effet, à une belle partie de tirs au but. Les fortes pluies qui s'abattaient sur Lisbonne n'ont pas découragé les 55 000 supporters portu- gais de rester au stade, scandant le nom de leur meilleur joueur. Un pur moment de plaisir pour les Portugais et leur star à quelques encablures de l'entame de la phase finale du Mondial russe.

de plaisir pour les Portugais et leur star à quelques encablures de l'entame de la phase

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

MCA

5

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 MCA 5 KACI SAÏD A RENCONTRÉ REZKI HAMROUNE HIER M. K.

KACI SAÏD A RENCONTRÉ REZKI HAMROUNE HIER

M. K.
M. K.

Le directeur sportif mouloudéen, Kamel Kaci Saïd, a rencontré hier l'attaquant Rezki Hamroune dans un premier contact afin négocier avec lui.

PAR MEHDI KABI

Comme indiqué par Compétition dans sa dernière édition, Rezki Hamroune fait l'intérêt de plusieurs clubs, notamment de la JSK, de l'ESS et du MCA. Contacté par le club phare de la Kabylie et son prési- dent Cherif Mellal, il a aussi été approché par le Mouloudia club d'Alger. L'ex-pensionnaire de Dijon est depuis cette semaine à Alger et Kamel Kaci Saïd n'a pas perdu de temps pour le contac- ter afin de le rencontrer et de tenter de le convaincre en prévi- sion de la prochaine saison. Arrivé de France où il jouait avec l'ASC Saint-Apollinaire après un

passage à Dijon, Rezki Hamroune est un jeune atta- quant de 22 ans, qui évolue au poste de meneur de jeu. Il faut savoir qu'il est dans le viseur de plusieurs clubs et, hormis ceux évoluant en Ligue 1 Mobilis, il fait aussi l'intérêt de Besançon en France, mais le joueur serait plus intéressé par un retour en Algérie. En tout cas, ce dernier a du talent et le directeur sportif mouloudéen n'a pas voulu lais- ser passer l'occasion de rencon- trer et tenter de le convaincre de signer le plus rapidement pos- sible. Il faut savoir que Rezki Hamroune est libre de tout contrat et qu'il peut signer gra- tuitement pour le club de son choix.

Il a déjà évolué au MCA L'ex-attaquant de Dijon est aussi un ancien du Mouloudia club d'Alger. Alors que c'est Boualem Charef qui était le premier responsable de la barre technique mouloudéenne, Rezki Hamroune avait fait le choix d'opter pour l'Europe. Il était la cible de plusieurs clubs, notamment le Sporting Lisbonne et surtout le FC Porto. Il a d'ailleurs passé des tests chez les Dragons et les a réussis. Il a cependant opté pour la France. C'est donc un ancien du Doyen qu'a décidé de contacter Kamel Kaci Saïd.

Décision la semaine prochaine Après un premier rendez-vous, le directeur général mouloudéen ne peut pas encore prendre de décision finale, il devra consulter Bernard Casoni afin de voir si le profil du joueur l'intéresse vraiment. Kamel Kaci Saïd fera ensuite une offre qui sera étudiée par le joueur et son agent. En tout cas, la décision devrait être prise la semaine prochaine. Pour le moment, le premier responsable de la barre technique mouloudéenne devra rentrer de France et donnera son avis sur le jouer qui a déjà séduit le MCA.

Il a signé un contrat de 2 ans

qui a déjà séduit le MCA. Il a signé un contrat de 2 ans Morcely a

Morcely a officialisé son arrivée au MCA

Le nouveau gardien de but mouloudéen, Abdelkader Morcely a signé hier après-midi le contrat qui le liera pour les deux prochaines saisons au Mouloudia club d'Alger et devient ainsi la quatrième recrue cet été.

Alors que tout était déjà réglé, la venue d'Abdelkader Morcely a été officialisée hier après-midi au siège du Mouloudia club d'Alger à El-Achour. Le nouveau gardien de but mouloudéen a fait le déplacement afin de signer son nouveau contrat et a ainsi conclu pour les deux prochaines années. Comme tout le monde le sait, c'est la direction mouloudéenne qui a décidé de racheter le contrat du gardien de but de Médéa afin de le libérer et de pouvoir le faire signer rapidement et avant le début de la préparation. En tout cas, tout a été conclu hier après-midi et le joueur a signé son nouveau contrat. Il faut savoir que l'ex- gardien de but de l'Olympique de Médéa était très courtisé par les clubs de la Ligue 1 Mobilis. Il était dans la short-list de Kamel Kaci Saïd depuis le début du mercato. Après que Salhi a décidé de jouer pour la JSK, tout

a été conclu avec lui. Ce qui est sûr, c'est qu'il sera un élément important de la formation mouloudéenne pour la prochaine saison. Il arrive afin de remplacer Faouzi Chaouchi qui ne sera pas gardé par la direction mouloudéenne, après que le staff technique a décidé de le libérer. Il sera donc en concurrence avec Farid Chaâl, qui est devenu gardien numéro un. Il pourra aussi prendre part à la prochaine Ligue des champions une fois qu'il sera qualifié, ce qui pourrait être une bonne option pour Bernard Casoni. Ainsi, les Vert et Rouge tiennent leur nouveau gardien qui est ainsi la quatrième recrue du club cet été après Haddouche, Arous et Ben Othman.

«Je suis venu pour devenir numéro un» Après la signature de son contrat, le nouveau gardien de but

mouloudéen, Abdelkader Morcely, a déclaré : "Si j'ai décidé de signer au Mouloudia club d'Alger, c'est pour relever un nouveau défi et de tout faire afin de m'imposer. Je suis venu pour devenir le gardien de but numéro un. Je sais qu'il y aura face à moi un grand gardien et en plus international, du nom de Farid Chaâl, sans oublier l'excellent Daâs. En tout cas, je sais que la concurrence sera rude, mais si j'ai signé c'est pour donner un plus au club." Et de continuer : "En plus, mon objectif est de remporter des titres avec le MCA. On va jouer sur quatre fronts avec le club et je sais que ce sera difficile, mais il faut faire face à la pression." En tout cas, la concurrence s'annonce rude la prochaine saison au poste de gardien de but.

M. K.

Malek est rentré hier à Alger

Profitant de quelques jours de vacances après la fin du championnat, l'entraîneur adjoint du Mouloudia club d'Alger, Hakim Malek, est rentré hier à Alger en pro- venance de France. Il est arrivé avant l'entraîneur en chef et se prépare à la reprise des entraî- nements. Hakim Malek a décidé d'arriver un jour en avance afin d'être dans les meilleures conditions pos- sibles pour reprendre le tra- vail.

Casoni

attendu

aujourd'hui

reprendre le tra- vail.  Casoni attendu aujourd'hui Le premier respon- sable de la barre technique

Le premier respon- sable de la barre technique moulou- déenne est attendu à Alger aujourd'hui. Bernard Casoni a profité de ses vacances afin de rentrer en France pour se reposer. Ayant décidé de rester pour la pro- chaine saison, il reprendra le travail dès aujourd'hui afin de se tenir prêt pour le prochain match en Ligue des champions face au TP Mazembe.

La préparation débutera aujourd'hui

Les Vert et Rouge vont retrouver le chemin des entraînements dès aujourd'hui et le staff tech- nique prendra connaissance avec les nouveaux joueurs. Après avoir profité de quelques jours de vacances, Abderrahmane Hachoud et ses co-équi- piers reprendront le travail dès aujourd'hui. Le pre- mier responsable de la barre technique mouloudéen- ne est attendu aujourd'hui afin de préparer la séance de la reprise qui se déroulera à l'Ecole supérieure d'hôtellerie et de restauration d'Aïn Benian. L'entraînement devrait se dérouler l'après-midi et ce sera l'occasion pour Bernard Casoni et ses adjoints de prendre connaissance avec l'effectif de cette saison. Comme tout le monde le sait, la direction du Mouloudia club d'Alger a apporté beaucoup de changements depuis l'arrêt du championnat dans son effectif. De nouvelles recrues sont arrivées et d'autres joueurs devraient partir dans les prochains jours. Bernard Casoni, qui n'était pas présent pen- dant le recrutement des nouveaux joueurs, a tout de même suivi l'opération en restant en contact avec le directeur sportif Kamel Kaci Saïd. Le technicien fran- çais pourra maintenant rencontrer ses nouveaux poulains sur qui il comptera la prochaine saison. Il faut savoir que l'entraîneur mouloudéen a beaucoup insisté afin d'avoir des renforts de qualité lors de ce mercato d'été afin de pouvoir mieux négocier la Ligue des champions africaine. Le prochain match face au TP Mazembe sera très important pour les Vert et Rouge et un bon résultat les mettra en bonne position pour arracher la qualification pour les quarts de finale. En tout cas, la séance de la reprise sera réservée surtout aux retrouvailles après des vacances bien méritées. Les Vert et Rouge répon- dront ainsi les choses sérieuses à Alger avant de prendre part à leur stage d'intersaison qui se dérou- lera en France ; plusieurs matchs amicaux sont pré- vus.

M. K.

à leur stage d'intersaison qui se dérou- lera en France ; plusieurs matchs amicaux sont pré-

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

6

USMA

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 6 USMA Il entraînera Al-Salmiya du Koweït HAMDI NE RESTERA finalement
www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 6 USMA Il entraînera Al-Salmiya du Koweït HAMDI NE RESTERA finalement

Il entraînera Al-Salmiya du Koweït

HAMDI NE RESTERA finalement pas à Soustara

Le technicien Miloud Hamdi ne continuera pas avec l'USM Alger. Même s'il était bien décidé à ne plus compter sur ses services d'entraîneur en chef, Hamdi avait été pressenti de rester à l'USMA tout en se voyant confier une mission technique.

PAR LYÈS S.

Rien de cela ne va finalement se pro- duire. Et pour cause, le désormais ancien patron de la barre technique des Rouge et Noir a décidé de voler de ses propres ailes. Sa prochaine destination est le Golfe. Il vient, en effet, d'opter pour le club d'Al Salmiya qui évolue en première division du championnat du Koweït. C'est ce qu'a annoncé le club en question, hier, sur son site officiel. D'après la même source, la durée du contrat de Hamdi est d'une année prolongeable. En cas de bons résul- tats, l'Algérien sera systématiquement pro- longé pour un nouveau bail. Miloud Hamdi remplacera Abdelaziz Hamad, démis suite aux résultats peu probants enregistrés pendant la saison. La direction d'Al Salmiya a jeté son dévolu sur Miloud Hamdi après avoir échoué à convaincre le Tunisien Chihab Ellili. Les deux parties n'ont pu arriver à un accord. Quand bien même il n'était pas le favori des dirigeants koweïtiens, le coach algérien est fortement apprécié du côté d'Al Salmiya. Dans le

communiqué rendu public sur son site offi- ciel, le nouveau club de Hamdi a beaucoup loué ses compétences. Il a souligné avoir jeté son dévolu sur lui à la faveur des "bons résultats réalisés avec l'USM Alger". Avec la formation de Soustara, Hamdi a marqué son nom en lettres d'or. Il avait d'ailleurs offert à l'USMA un beau titre de champion d'Algérie en 2016. L'année d'avant, l'entraîneur en question a failli permettre à la même équipe de mettre sa première étoile continentale sur le maillot échouant en finale de la prestigieuse Ligue des champions d'Afrique contre les Congolais de Tout Puissant Mazembe. La saison footballistique qui vient de s'achever n'a pas été, néanmoins, porteuse de la même réussite. Arrivé à la fin de la phase

aller, Hamdi a raté son objectif, se conte- nant d'une sixième place au classement général de la Ligue 1 Mobilis.

Troisième expérience à l'étranger En décidant donc de prendre les desti- nées des Koweïtiens d'Al Salmiya, Miloud Hamdi vient d'embrasser sa troisième expérience hors le championnat d'Algérie. Auparavant, il a exercé son métier préféré du côté de l'Arabie Saoudite et du Maroc dirigeant respectivement le club d'Ettifaq et celui de Renaissance Berkane.

L. S.

Derfalou : «Je voulais jouer en Europe»

Comme prévu, le meilleur buteur de l'USMA et du championnat d'Algérie, Oussama Derfalou, a signé avec le club néerlandais de Vitesse Arnhem. Dans une déclaration, le joueur en question a avoué "avoir passé de belles années en Algérie", avant d'ajouter :

"Je voulais évoluer en Europe. Je me sens flatté que Vitesse m'offre cette opportunité. Je souhaite m'adapter le plus rapidement possible à la langue, à la culture et au jeu néerlandais".

CRB

Des surprises en vue

Ce qui devrait se passer en Conseil d'administration

C'est fini pour le président Bouhafs. Il a consommé toute sa crédibilité auprès des dirigeants et des supporters du Chabab.

PAR ISLAM M.

Au sein des dirigeants et des actionnaires, le débat est désormais orienté vers la succession de Bouhafs qui aura enfreint les abécé- daires des principes de la gestion. Il ne s'inquiète point de la situation désastreuse du club pendant que rue grouille. D'où désormais la nette conviction des dirigeants et des actionnaires de procéder à des chan- gements sur le plan de la composan- te managériale. Et comme nous l'avons ébruité dans une précédente livraison, des nouvelles têtes vont faire leur apparition dans la prochai- ne composante du conseil d'admi- nistration. C'est du moins ce que nous avons appris hier de sources dignes de foi soulignant que la réunion ce week-end du conseil

d'administration va apporter des changements tant souhaités par les supporters du club. Ces derniers ne cessent pas, par le biais des sit-in organisés pendant le mois de Ramadhan, d'exprimer leur souhait de voir la venue de nouveaux diri- geants en mesure de répondre à leurs attentes. C'est ainsi que nous apprenons que la réunion du conseil d'administration va confirmer le retrait de Bouhafs. Même si ce der- nier n'a pas envoyé sa lettre de démission et ne sera pas également présent, les membres du conseil d'administration sont décidés, croit- on savoir, à tourner la page de Bouhafs. Quelle configuration pour la nouvelle équipe dirigeante ? Nos sources nous ont fait savoir que des divergences existent pour le moment entre les dirigeants sur le chemin à entreprendre. Certains souhaitent le maintien du même bureau avec le renforcement par un ou deux membres, alors que d'autres appellent à des solutions radicales qui consistent en l'installa- tion d'un directoire renforcé par des membres en mesure d'apporter le

Ahmed Djaâfar démissionne

Coup de tonnerre dans la maison du Chabab de Belouizdad. Le diri- geant Ahmed Djaâfar qui gère les affaires courantes du club de

manière intérimaire vient de démissionner. Il explique sa position par l'attitude de certains joueurs qui refusent de signer au CRB en raison de la "mauvaise réputation du président Bouhafs". En contact avec plusieurs joueurs, dont les Nessakh, Bentiba et autre Balegh, Ahmed Djaâfar est repoussé par les joueurs en question, lui disant que " jouer au CRB n'est plus intéressant en raison des informations obte- nues sur la mauvaise gestion de Bouhafs". Dépité, le dirigeant en question décide de s'en aller. Plus aucune raison de maintenir

Bouhafs.

I. M.

plus escompté. Il semble que la solu- tion d'un directoire tiendrait la route. Quoi qu'il en soit, la réunion de ce samedi revêt une importance capitale.

Freiner la saignée D'autant plus qu'il est prévu de débattre de la situation actuelle du club. Les dirigeants vont tenter de trouver les solutions nécessaires afin de stopper la saignée. Ce sera le dos- sier prioritaire. Actuellement, le Chabab a perdu plusieurs de ses meilleurs éléments. L'on cite le départ de Draoui et Lakroum (ES Sétif) ainsi que Salhi qui a opté pour la JS Kabylie. D'autres éléments pourraient s'en aller, à l'instar de Naâmani, Belaïli, Bouchar et Selmi pour ne citer que ceux-là. Les diri- geants du Chabab veulent activer pour en finir avec cette situation. I. M.

Nadji et Aït-Ouamer pressentis

A en croire les mêmes sources, les responsables belouizdadis vont passer aux choses sérieuses au lendemain de la réunion de leur conseil d'administration. Outre leur détermination de mettre fin à la saignée, ils comptent cette semaine commencer à finaliser avec certains joueurs. Comme souligné dans notre précédente édition, plusieurs joueurs sont pis- tés. Il s'agit, entre autres, de Balegh, Asselah, Aouedj et Debbari, Boulekhoua. Deux nou- veaux noms sont évoqués, à savoir les Sétifiens Nadji et Aït- Ouamer.

NAHD

Prévu initialement au Portugal Vers la délocalisation du stage estival en Tunisie

Le NA Hussein Dey pourrait enregistrer un changement du lieu de déroulement du traditionnel stage estival.

PAR ADLÈNE D.

C'est du moins ce que nous avons appris hier de sources généralement bien informées d'après lesquelles le regroupement en question serait délocalisé vers la Tunisie. Initialement, il avait été convenu avec les membres de la barre tech- nique de faire le stage du côté du Portugal. Au moment où le lieu du stage pourrait fortement enregistrer son transfert vers la voisine tunisien- ne, les dates initiales sont toutefois maintenues. Le regroupement d'in- tersaison est maintenu du 15 au 30 juillet de l'année en cours. Le change- ment du lieu du stage est motivé par

des considérations techniques. L'entraîneur Bilal Dziri sait parfaite- ment que plusieurs clubs algériens et autres tunisiens seront en stage à la même période dans ce pays. Cela lui permettra de matérialiser parfaite- ment son plan de préparation de la saison prochaine. L'opportunité d'or- ganiser plusieurs rendez-vous ami- caux s'offre pour le premier respon- sable technique. C'est la meilleure façon pour lui d'ailleurs d'effectuer un travail technico-tactique à la hau- teur des grands défis qui attendent l'équipe la saison prochaine. Les Sang et Or seront, en effet, engagés sur plusieurs fronts. Outre les ambitions de renouer avec les consécrations locales, le Nasria se doit de défendre le prestige de la discipline dans le cadre de la coupe de la confédération africaine.

A. D.

Chekhrit fortement convoité…

Le joueur Chekhrit ne poursuivra pas l'aventure avec le NAHD. Il ne devra pas tarder à trouver un club employeur surtout qu'il est forte- ment convoité. Outre l'ESS, le CABBA et le MOB, nous venons d'ap- prendre que l'Olympique de Médéa, l'autre sociétaire de la Ligue 1, est intéressé par le profil du joueur.

…Belgharbi relancé

Au chapitre des arrivées, il semble que la direction du NAHD a défi- nitivement écarté la piste d'Amokrane. Elle s'est rabattue sur le profil de Belgharbi (JSMB). Ce dernier vient d'être relancé après des constats sans résultats au mercato d'hiver. Belgharbi est le deuxième meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis la saison écoulée. A. D.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

MOB

7

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 MOB 7 Il est la deuxième recrue estivale  L'AG du

Il est la deuxième recrue estivale

L'AG du CSA pourrait se tenir la semaine prochaine

En se retirant des affaires du club, notamment en présentant sa démission du poste de prési- dent du conseil de gestion du MO Béjaïa, Mustapha Rezki, qui reste tou- jours président du club sportif amateur, pour- rait faire appel à une assemblée générale dès la semaine prochai- ne. Estimant qu'il a fait ce qu'il devait faire envers le club, en réalisant d'ailleurs une saison à la hau- teur des ambi- tions de sa direc- tion et de ses supporters, Mustapha Rezki compte aussi présenter sa démission de la présidence du club sportif ama- teur. Une déci- sion mûrement réfléchie, selon le président sor- tant, qui souhai- te bien sûr que les supporters gardent de lui l'image d'un homme qui s'est dévoué pour son club en remet- tant ce dernier à sa place initiale.

AMOKRANE :

«J'ai donné mon accord sans me poser de questions»

C'est désormais officiel, l'ex-avant-centre de l'ES Sétif, âgé de 24 ans, s'engage avec le MO Béjaïa et devient ainsi la seconde recrue estivale. Abdelhakim Amokrane sera donc bel et bien mobiste pour les 3 prochaines saisons.

De notre correspondant

BADIS B.

Votre première réaction après la signature avec le MOB…

C'est un honneur pour moi de signer dans un aussi grand club que le MOB. Je suis donc ravi aujour- d'hui de me battre sur le terrain sous les couleurs du Vert et Noir et de don- ner le maximum de moi- même pour aider le club à atteindre ses objectifs en fin de saison.

Votre transfert s'est fait très rapidement, comment expliquez- vous cela ?

Dès que les dirigeants béjaouis ont appris que le destin entre l'ES Sétif et moi est arrivé à sa fin, ils m'ont directement contac- té et m'ont invité à venir négocier mon contrat. J'ai pensé que c'était une occa- sion à ne pas rater, j'ai donc aussitôt donné mon accord sans me poser beaucoup de questions.

Quelles sont les éléments qui vous ont poussés à rejoindre le MOB ?

J'ai en effet été contacté par beaucoup d'autres

J'ai en effet été contacté par beaucoup d'autres clubs parmi eux le MO Béjaïa. J'ai jugé

clubs parmi eux le MO Béjaïa. J'ai jugé que le meilleur club qui repen- dait à mes exigences était le MOB ; j'ai donc officiali- sé mon engagement avec lui.

Pensez-vous être capable de relever le challenge la saison prochaine ?

J'ai bien conscience que le club aura le maintien en Ligue 1 comme objectif et peut-être essayer de jouer une place en haut du tableau. J'ai également la chance d'être passé par

quelques clubs qui sont arrivés à atteindre l'objec- tif de l'accession en Ligue 1, tels que le DRBT et l'ESS. Je sais que les objec- tifs des dirigeants béjaouis seront sans aucun doute de réaliser

un parcours honorable en Ligue 1 ; je compte donc me donner à fond pour ne pas décevoir et relever ce challenge.

Un mot pour les fans…

Je suis très heureux d'avoir le privilège de porter les couleurs du MO Béjaïa pour le prochain exercice sportif ; je profite de l'occasion pour lancer un appel à tous les sup- porters béjaouis, le temps est à l'union, il faut rester derrière ce club pour l'ai- der, notamment à garder cette place en Ligue 1. Pour ma part, je tiens à rassurer l'ensemble des fans que je serai à la hau- teur de leurs exigences et que je ne les décevrai pas. Je n'hésiterai pas à mettre à la disposition du club toutes mes capacités afin d'atteindre les objectifs fixés.

B. B.

Alors qu'il était attendu avant-hier pour renouveler

Belkacemi n'a pas encore officialisé

Suite à l'accord verbal avec la direction du MOB, le joueur Belkacemi était attendu afin qu'il renouvelle son contrat. Il était attendu dans la soirée d'avant-hier pour officialiser, mais à l'heure où nous mettons sous presse aucune information ne nous a été donnée de la part des dirigeants. Le joueur ne s'est pas présenté au rendez-vous convenu entre les deux parties. En attendant, tout peut arriver dans la mesure où cet élément est très prisé sur le marché des transferts.

Il a signé un contrat de deux ans

Aïbout : «Je suis ravi et honoré»

Les

responsables béjaouis

ont,

après la signature

d'Amokrane, procédé à l'officialisation de l'engagent de l'ex-milieu de terrain du

MC Saïda Sofiane Aïbout.

Ce joueur de 28 ans est donc désormais lié au club

phare de la Soummam pour

une durée de deux ans.

Après avoir parafé son contrat de deux ans, Aïbout nous a fait part de ses premières réactions ainsi que ses objec- tifs : "M'engager dans un aussi grand club que le MOB reste un honneur pour

moi ; je suis aujourd'hui ravi de savoir que je porterai les couleurs vert et noir pour les deux prochains exercices ; je tiens donc à remercier les personnes qui m'ont contacté et qui ont concrétisé mon engagement au MOB. Je sais que les objectifs du club seront sûrement de jouer une place en haut du classement et réaliser un bon parcours en Ligue 1. De mon côté, je suis prêt à faire le néces- saire sur le terrain pour défendre les couleurs du club et lui permettre d'at- teindre son souhait. Pour finir, je tiens à dire que les fans béjaouis représentent le douzième homme et que je sais ce que cela fait de jouer au stade de l'Unité maghrébine plein à craquer. J'espère donc être à la hauteur des exigences du peuple mobiste et ne pas le décevoir." B. B.

du peuple mobiste et ne pas le décevoir." B. B. Les discussions seraient à un stade

Les discussions seraient à un stade très avancé

La piste Alain Michel se précise

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier les

contacts entrepris par les dirigeants du MOB afin de s'attacher les services d'un entraîneur de qualité pour la saison prochaine.

Le nom du Français Alain

Michel a été évoqué au sein de la direction des Vert et Noir. Après que les pistes de Rouabah et Bougherara ont été écartées, la direction doit faire vite afin de trouver

un entraîneur en mesure de conduire l'équipe pour la saison prochaine. Nous avons appris de sources proches du club que le nom d'Alain Michel fait l'unanimité chez les

dirigeants du MOB. Les discussions entre, la direction et le coach seraient à un stade très avancé, en attendant une éventuelle concrétisation

dans les toutes prochaines

heures.

B. E. Z.

Salhi s'envole vers le CSC

Le milieu du terrain du Mouloudia de Béjaïa, Yacine Salhi, a finale- ment opté pour le CS Constantine. Alors qu'il devait se réunir avec les dirigeants du club une dernière fois pour renou- veler son contrat, Salhi a finalement dribblé tout le monde en optant pour le CS Constantine, le champion d'Algérie en titre. Alors que les diri- geants du MOB ont tout fait pour le garder chez eux, notamment en lui proposant un salaire de 150 millions de centimes, le désormais ex-joueur des Crabes a finalement préféré changer d'air en optant pour les Sanafirs.

Il a préféré rejoindre ses ex- coéquipiers et Amrani Si la proposition faite par les dirigeants du MOB était alléchante, il faut dire que le milieu de terrain des Vert et Noir, n'a pas été convaincu par le discours de la direc- tion. Voulant dans un

premier temps jouer la carte de la stabilité en offrant la priorité au MOB, Salhi aura finale- ment pris la décision de rejoindre ses ex- coéqui- piers, à l'image de Rahmani, Khadir et bien sûr son ex-coach, Amrani, qui a tout fait afin de le convaincre d'opter pour la forma- tion du CSC.

La direction n'a pas été convaincante Il faut dire que le retard pris par la direc- tion actuelle du MOB afin de discuter franche- ment avec Salhi a joué en sa défaveur. Alors que tout le monde voulait voir le milieu de terrain poursuivre l'aventure avec le club, ce dernier n'a, semble-t-il, pas été convaincu par la propo- sition faite par les diri- geants du MOB. En optant pour le CSC, Salhi aura sans doute fait le choix du projet sportif. B. E. Z.

Bouchiba bientôt chez les Mobistes

C'est dans la soirée d'hier que le milieu de terrain et capitaine d'équipe de l'Olympique de Médéa Adel Bouchiba, 30 ans, a négocié son contrat au profit du nouveau promu de la Ligue 1 Mobilis, le Mouloudia de Béjaïa. Adel, il faut le rappeler, a été élu meilleur joueur par ses pairs au titre de la saison qui vient de s'achever. Aussi, il y a lieu de noter que le numéro 24 des Olympiens a été sollicité en pleine compétition par des formations surtout du palier supérieur comme la JS Kabylie, l'USM Bel- Abbès, le Nasr Hussein

Dey et le CS Constantine. Etant donné qu'il était en pleine concentration avec son équipe afin d'atteindre l'objectif tant convoité par tous les gars de Titteri qui est le maintien, il n'a pas donné suite. En se retrouvant en fin du championnat libre de tout engagement, Bouchiba a eu tout le temps de bien étudier les prépositions qui lui sont parvenues. Finalement, son choix est tombé sur une belle et séduisante formation du football national qui est le MO Bejaïa avec laquelle il compte, surtout, gagner des titres.

G. M.

Ziad Hamza dans le viseur

A la recherche d'éléments qui seraient capables de venir renforcer les rangs du club la saison prochaine, les dirigeants du MO Béjaïa auraient jeté leur dévolu sur le milieu de terrain du CABBA, Hamza Ziad. Ayant réalisé une saison correcte sous les couleurs de la formation des Criquets, Hamza est toujours lié avec le club jusqu'en 2019. Néanmoins, il semble qu'il aurait exprimé son vœu de changer d'air. Les dirigeants du MO Béjaïa seraient très intéressés par le profil du joueur, qui serait une recrue de choix pour le club qui souhaite réussir son mercato estival.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

8

INTERNATIONALE

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 8 INTERNATIONALE Real Madrid : «Guti sera le nouvel entraîneur du
www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 8 INTERNATIONALE Real Madrid : «Guti sera le nouvel entraîneur du

Real Madrid :

«Guti sera

le nouvel

entraîneur

du Real»

Le club de Murcie, en seconde division espa- gnole, comptait bien s'attacher les services de l'entraîneur de la Castilla du Real Madrid, Guti Hernández, ancien joueur merengue. Seulement, le prési- dent du club de Murcie, Victor Galvez, a exprimé à Mundo Deportivo toute sa déception de voir Guti se diriger vers l'équipe première du Real Madrid :

"Guti n'entraînera pas Murcie parce qu'il sera l'entraîneur du Real Madrid. C'était l'entraî- neur que je voulais. C'est dommage que Zidane n'ait pas atten- du deux jours supplé- mentaires pour annon- cer sa décision. Guti m'a appelé pour me remercier de l'intérêt." Guti serait donc le pro- chain entraîneur du Real Madrid, selon Victor Galvez, en attendant l'officialisa- tion de la part du club madrilène.

VERRATTI

aurait pris une grande décision pour son avenir !

Le flou persiste autour de l'avenir de Marco Verratti qui serait pisté par Manchester United. Mais le milieu de terrain du PSG aurait tran- ché pour son avenir Marco Verratti a réalisé une saison en demi-teinte au PSG. L'avenir du milieu de terrain italien, arrivé au PSG en 2012, serait très incertain. En effet, Verratti serait très courti- sé à l'étranger, puisque Manchester United envisagerait de proposer jus- qu'à 115M au PSG pour s'attacher les services du milieu de terrain. Mais les Red Devils pourraient bien tomber sur un os dans ce dossier Selon les informations de Paris United, Marco Verratti voudrait res- ter au PSG, et milieu de terrain ita- lien envisagerait même de prolon- ger le contrat qui le lie avec le club de la capitale. Thomas Tuchel, qui prend la succession d'Unai Emery sur le banc du PSG, compterait éga- lement sur Marco Verratti. Voila qui est clair

prend la succession d'Unai Emery sur le banc du PSG, compterait éga- lement sur Marco Verratti.

Guardiola lance l'assaut pour

un surprenant

Merengue

Entraîneur de Manchester City et ex- du FC Barcelone, Pep Guardiola voudrait recruter Mateo Kovacic, pourtant habitué du banc au Real Madrid. Fort des millions des droits TV de la Premier League, des propriétaires extrêmement puissants de Manchester City, qui ont en outre fait entrer des Chinois dans le capital du club, Pep Guardiola pourrait potentiellement se payer n'importe quel joueur du Real Madrid. Même ceux ayant une clause de départ fixée à un milliard, quand bien même le fair-play financier sanctionnerait les champions d'Angleterre pour cela.

La presse portugaise annonce le départ de Cristiano Ronaldo

C'est dire combien Guardiola a le choix. Et pourtant, selon Sky Sports, le Catalan aurait jeté son dévolu sur… Mateo Kovacic. Le Croate est certes doué mais pas titulaire chez les "Merengue". Néanmoins, son profil plaît énormément à Guardiola, qui envisagerait de le recruter si d'aventure il ne parvient pas à attirer le Napolitain Jorginho. Plus étonnant encore, son troisième choix serait l'ex-Marseillais Mario Lemina, aujourd'hui à Southampton !

Quelques instants après la victoire du Real Madrid en finale de Ligue des cham- pions face à Liverpool, Cristiano Ronaldo avait laissé entendre qu'il s'agis- sait de son dernier match sous le maillot merengue. Alors que certains évo- quaient une nouvelle tentati- ve d'intimidation du Portugais auprès de sa direction pour obte- nir une énième revalorisation salaria- le, il semblerait que les intentions de départ de CR7 soient bel et bien réelles ! Depuis la victoire de son équipe en C1, le Ballon d'or 2017 ne cesse de négocier avec Florentino Pérez au sujet d'un nouveau contrat. Malheureusement pour lui, d'après AS, le président madrilène ne semble pas disposé à lui offrir la majoration de salaire qu'il espè- re tant. Actuellement crédité de 21 mil- lions d'euros net par an, Ronaldo sou- haiterait devenir l'égal de Neymar sur le plan financier, qui perçoit, quant à lui, 37 millions d'euros net par an. Ce désaccord, que le Portugais vivrait comme un manque de reconnaissance, lui aurait définitivement donné l'envie

Messi donne son avis sur Zidane et Ronaldo

Lionel Messi a commenté l'ac- tualité mercato du Real Madrid, à savoir le départ de Zinedine Zidane et les propos de Cristiano Ronaldo. Avant de se lancer dans quelques jours dans sa quête ultime, à savoir essayer de décrocher la Coupe du monde en Russie, Lionel Messi s'est exprimé lors d'un long entretien accordé au journal catalan El Mundo Deportivo, sur l'ac- tualité de clubs. Son agacement lié aux trois éliminations successives du Barça en Ligue des champions, l'avenir de Neymar… Mais aussi la situation actuelle chez le grand rival madrilène. Alors qu'il vient de soulever la grande coupe d'Europe pour la troisième année consécutive, le Real Madrid devrait être en train de sabrer le cham- pagne et profiter de son succès. Mais le retrait surprise de Zinedine Zidane et la menace de départ de Cristiano

de Zinedine Zidane et la menace de départ de Cristiano de quitter la capitale espagno- le.

de quitter la capitale espagno- le. Ce matin, le quotidien lusitanien Record affirme que Cristiano Ronaldo s'apprête à quitter le Real Madrid, et que cette décision est défini- tive. Si les rumeurs de départ le concernant resurgissent chaque année, aucun média ne s'était montré aussi affirmatif jusqu'ici. Le point de rupture entre le Real Madrid et CR7 est visiblement atteint. Selon le quotidien portugais Record_Portugal, Cristiano Ronaldo va quitter le Real Madrid cet été après neuf saisons passées au club ! Sa décision serait "irréversible". Le journal ajoute que tous les grands championnats européens (Allemagne, Angleterre, Italie, France) sont suscep- tibles d'accueillir Cristiano Ronaldo. Après neuf saisons remplies de succès avec la Casa Blanca (4 C1 et 2 Liga notamment), le mythique numéro 7 est donc sur le point de tourner l'une des plus belles pages de sa carrière. Le Paris Saint-Germain va-t-il passer à l'action ?

Ronaldo ont jeté un gros froid. La Pulga a réagi à ces deux sujets brû- lants.

Messi comprend Zidane, pas Ronaldo "Pour Zidane, ça m'a surpris parce que personne ne s'y attendait. Il devait avoir ses raisons. C'est bien de partir de cette manière, en ayant tout gagné, personne ne peut rien lui dire", a-t-il confié au sujet du Français. "Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de Cristiano pour faire ces déclarations à ce moment-là. Il devait avoir ses rai- sons mais je ne sais pas ce qu'il pense, et je ne sais pas non plus s'il va partir ou non", a-t-il jugé concernant le Portugais qui avait lâché "c'était bien de jouer au Real" juste après la victoire contre Liverpool en finale de la Ligue des champions.

Patrick Vieira nouveau coach de Nice !

L'arrivée de Patrick Vieira comme entraîneur de l'OGC Nice est bouclée. Selon RMC et Nice Matin, un accord défi- nitif a été trouvé en ce sens pour faire venir l'entraîneur de New York City FC, qui dirigera un dernier match avec son équipe le week-end prochain avant d'être intronisé comme coach du Gym. L'accord porte sur les trois prochaines sai- sons et cela représente un nouveau joli coup pour Nice, qui s'offre ainsi un jeune entraîneur champion du monde en 1998, et qui a connu des débuts intéressants en Major League Soccer.

Chelsea :

Laurent Blanc toujours dans l'attente

Si Laurent Blanc figure bien sur la "short list" de Chelsea pour le poste d'entraîneur, il n'est pas le choix numéro un. Comme le 10 Sport l'a révélé précédemment, Laurent Blanc figure bien sur la "short list" de Chelsea pour le poste d'en- traîneur. L'ancien coach du Paris Saint-Germain a d'ailleurs rencontré Marina Granovskaia, le bras droit de Roman Abramovitch, spécifi- quement en charge de la direction des Blues. Mais pour autant, le dossier reste en stand-by actuellement. En effet, selon certaines indis- crétions récupérées par le 10 Sport, le club londonien voit toujours Laurent Blanc comme une alternative derrière une ou deux pistes prioritaires (dont l'ancien technicien de Naples, Maurizio Sarri ?). Dans ces conditions, le coach français est dans l'obligation d'attendre, le temps que Chelsea soit définitivement fixé, dans un sens ou dans un autre, sur ces options priori- taires. Si les Blues ne parvien- nent pas à leurs fins, ils acti- veront alors concrètement l'option Laurent Blanc.

Abidal intègre la direction du FC Barcelone !

Le FC Barcelone a officialisé la nomination d'Eric Abidal en tant que secrétaire technique à partir de la saison prochai- ne. Joueur du FC Barcelone entre 2007 et 2013, Eric Abidal fait son retour au premier plan en Catalogne ! Le club a officialisé ce jeudi l'arrivée de l'ancien défenseur pour succé- der à Robert Fernandez, en fin de contrat le 30 juin prochain, pour le poste de secrétaire technique du Barça. La pré- sentation du Français aura lieu le lundi 18 juillet. Ambassadeur depuis 2017, Eric Abidal prend donc du galon dans la direction barce- lonaise et aura la lourde tâche de contribuer pleinement aux prochains mercatos.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

INTERNATIONALE

9

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 INTERNATIONALE 9 FIRMINO TRAITE RAMOS D'IDIOT L'attaquant de Liverpool,

FIRMINO TRAITE RAMOS D'IDIOT

L'attaquant de Liverpool, Roberto Firmino, buteur face à la Croatie, faisait face aux journalistes en conférence de presse, hier, où il est rapidement revenu sur le cas Sergio Ramos. Le défenseur central du Real Madrid avait cité son nom dans une formule ironique pour expliquer qu'il était ciblé par les critiques après la finale de Ligue des Champions remportée par les merengues. "Je préfère ne pas

commenter. Je pense qu'il a raison car il est champion et voilà. J'ai aussi pensé que c'était idiot de sa part mais tout va bien ". Il est aussi revenu sur sa concurrence à la pointe de l'attaque avec Gabriel Jésus durant cette préparation au Mondial, confiant de laisser la décision au sélectionneur, mais qu'il donnera tout pour gagner sa place et surtout aider la Seleção. "La Seleção possède un groupe avec

Pelé s'inquiète pour le Brésil Après son fiasco en 2014, le Brésil s'est reconstruit et
Pelé s'inquiète
pour le Brésil
Après son fiasco en 2014, le Brésil s'est
reconstruit et s'affiche
donc comme l'un des
grands favoris pour la
victoire finale pour le
Mondial. Si beaucoup
d'observateurs sont
unanimes à recon-
naître les Auriverde,
le roi Pelé n'est visi-
blement pas rassuré
par son pays. Le meilleur
joueur de l'histoire du football
réclame une équipe plus collective pour
aller loin. "Mon inquiétude concerne une
chose : il ne reste que quelques jours avant
le début de la Coupe du monde et nous
n'avons toujours pas la bonne équipe.
Individuellement, tous les joueurs sont très
bons. Mais nous ne sommes pas une équipe
(…). Neymar est l'un des meilleurs joueurs
au monde. Aujourd'hui, il est plus mûr et il a
plus d'expérience, mais il ne va pas gagner
seul la Coupe du monde. Ce sont les équipes
qui gagnent la Coupe du monde".

beaucoup de qualité, avec des joueurs de très haut niveau et qui ont fait du très bon travail en club. Si quelqu'un doit gagner, ce ne doit être que la Seleção. Moi et Gabriel sommes dans une excellente période. Il a été champion avec City, il a fait une excellente saison. Moi aussi j'ai pu réaliser une excellente saison. J'espère que l'on va pouvoir tout donner pour la Seleção durant ce Mondial ".

Courtisé par le Real Madrid

Rodrygo ne pense qu'à Santos

Auteur d'un triplé ce week-end, l'attaquant de Santos Rodrygo est resté muet face à la défense du Corinthians, hier, lors du nul, un but partout, mais était titulaire pour la neuviè- me fois dans ce début de Brasileirão, lui qui n'est âgé que de 17 ans ! Et son âge ne représente pas un problème pour les deux clubs espa- gnols du Real Madrid et du FC Barcelone qui se dispu- tent le très jeune buteur, avec un avantage pour les

merengues qui, selon Globoesporte, auraient fait une proposition à hauteur de 45 millions d'euros. Le joueur, qui dispose d'une clause libératoire fixée à 50 millions d'euros, pourrait donc suivre la même trajec- toire que Vinicius Junior, acheté au même prix à Flamengo et qui devrait rejoindre l'Espagne soit cet été, soit en 2019. Rodrygo a confié hier en zone mixte vouloir se concentrer sur sa saison avec Santos, même s'il

est conscient de l'intérêt des deux grands d'Espagne. "Je n'ai pas de préférence. Ce sont deux géants en Espagne. Mais ma préfé- rence, pour le moment, va à Santos. Je ne pense pas à partir. Agé de 17 ans, il ne pourra quit- ter le Brésil qu'à ses 18 ans, soit le 09 janvier 2019, lui qui a inscrit 9 buts en 28 matchs cette saison.

2019, lui qui a inscrit 9 buts en 28 matchs cette saison. BUFFON coupe Aréola et

BUFFON

coupe Aréola et Trapp en deux

Il ne manque plus que l'officialisation, mais l'Europe entière sait que Gianluigi Buffon signera au Paris Saint-Germain pour deux ans.

Même si le gardien de 40 ans n'est pas au som- met de sa carrière, il s'agit quand même d'un gros coup pour le cham- pion de France. Bien évi- demment, l'Italien ne viendra pas pour cirer le banc. La légende trans- alpine sera forcément titulaire, d'où les doutes de l'actuel numéro 1, Alphonse Areola, qui refuse de rester s'il perd son statut. Mais qu'en pense Kevin Trapp ? De son côté, l'international allemand semble impa- tient de côtoyer Buffon, quitte à rester rempla- çant à Paris. "Les diri- geants n'ont pas parlé de ça avec moi. Il y aura des discussions et on

verra ce qui se passe, a confié l'ancien portier de l'Eintracht Francfort. Comme je l'ai déjà dit, ma saison au PSG n'a pas été satisfaisante. Maintenant, je pense au Mondial, on verra après. Il y a beaucoup de rumeurs sur des arrivées de gardiens au PSG, s'ils viennent tous on sera 15… Buffon ? Pour moi qui suis gardien, c'est une légende. Avoir la chance de s'entraîner avec ce genre de gar- dien, c'est forcément particulier". Un discours qui pourrait faciliter la tâche de la direction.

L'agent de Salah dément pour le Barça

Le représentant de Mohamed Salah est sorti de son silence pour réagir aux informations de la presse espagnole. L'entourage de l'attaquant de Liverpool aurait offert les services de l'interna- tional égyptien au FC Barcelone. Sur son compte Twitter, Ramy Abbas Issa a démenti tout contact avec le club cata- lan. "Ce n'est jamais arrivé. As, vous avez besoin de meilleures sources ". L'ancien Romain était cité comme une alternative à l'avant-centre français Antoine Griezmann.

Perez a ouvert le dossier Conte Florentino

Perez aurait activé la piste menant à Antonio Conte, lequel serait la nouvelle priorité. D'après Marca, le coach de Chelsea figure en haut de la short-list du Real Madrid, pour la succession de Zinédine Zidane. La situation de l'Italien reste néanmoins compliquée, alors qu'il est poussé vers la sortie par les Blues, mais refuse de partir sans des indemnités très éle- vées (on parle de 20 millions d'euros, Ndlr). Le club merengue pense- rait également à Michel, l'ancien coach de l'OM.

rait également à Michel, l'ancien coach de l'OM. AULAS : «LE DOSSIER FEKIR EST AU POINT

AULAS :

«LE DOSSIER FEKIR EST AU POINT MORT»

"Le dossier Fekir est au point mort", a déclaré jeudi le président de Lyon, Jean- Michel Aulas, au sujet de l'éventuel trans- fert du meneur de jeu international de l'OL, annoncé comme possible recrue à Liverpool. "Le dossier est au point mort. Il n'y a pas du tout d'avancée. Le dossier ne se bouclera certainement pas pendant la Coupe du monde et je ne pense pas qu'il y ait de changement avant le Mondial", a souligné le patron de l'Olympique Lyonnais en marge du lancement du compte à rebours de la Coupe du monde de football féminin 2019. "Nous n'avons pas fixé de prix de base car nous n'avons pas encore discuté de cela", a également précisé JMA.

n'avons pas fixé de prix de base car nous n'avons pas encore discuté de cela", a

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

10

USMBA

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 10 USMBA LABANI : «La venue d'autres concurrents ne m'inquiète pas»

LABANI : «La venue d'autres concurrents ne m'inquiète pas»

Joint par téléphone, le milieu récupérateur des Scorpions, Yahia Labani, nous a dit qu'il profite pleinement de ses vacances avant de reprendre le chemin des entraînements. L'enfant de Saïda ajoute qu'il faut bosser afin d'être prêt pour le début du championnat.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Quelles sont vos nouvelles ?

Elles sont excellentes. Je suis en train de profiter pleinement de mes vacances, entouré de la famille, des amis et de quelques proches, avant de revenir aux entraînements et préparer la saison pro- chaine.

Un mot sur la saison qui vient de s'écouler.

Pour ce qui me concerne, je n'ai joué que la deuxième partie du championnat et malheureusement lors du premier match à domicile j'ai écopé d'un carton rouge qui m'a valu cinq matchs de sus- pension. A mon retour, les choses n'al- laient pas bien, car on traversait un pas- sage à vide, où on n'arrivait pas à enchaîner les bons résultats, surtout à domicile. Heureusement pour nous qu'on a réussi à ramener des victoires de l'extérieur, sinon ça aurait été fatal. Heureusement pour nous, on a su remonter la barre et assurer notre main- tien, et le plus important, on a remporté la coupe d'Algérie, qui était la récom- pense de l'effort de toute une saison.

En dépit du maintien en Ligue 1 Mobilis et du fait d'avoir remporté la coupe d'Algérie, vous avez vécu beaucoup de problèmes, surtout financiers, on sait que l'administration doit encore des mois de salaire à la plupart des joueurs ?

Le problème d'argent n'est pas propre à l'USMBA. La quasi-totalité des clubs algériens traversent une crise financière. Pour ce qui nous concerne, le club nous doit encore quelques mois de salaires, mais je pense qu'il va tout faire pour nous régulariser, de toutes façons on a confiance en notre direction.

La direction vient de procéder à un changement à la barre technique par la venue de Bouakez. Comment

à la barre technique par la venue de Bouakez. Comment voyez-vous cette décision ? Puisque la

voyez-vous cette décision ?

Puisque la direction a jugé utile de faire un changement, cela la concerne. Comme la majorité de mes camarades, moi je me contente de bosser dur sur le terrain et de faire ce qu'on me demande. Je dois travailler avec n'importe quel entraîneur, c'est la réalité du football, où chacun ne peut durer éternellement dans un club.

Pour l'instant, trois joueurs ont été recrutés, dont un qui occupe presque votre poste, cela ne vous dérange pas ?

Pas du tout, la concurrence est bénéfique pour le groupe. Me concer- nant, je vais tout faire pour arracher une place de titulaire et la garder le plus longtemps possible, en espérant que je serai épargné par les blessures et le mauvais sort.

Dans quelques jours débutera la préparation, êtes-vous prêt ?

Il le faut, car pour faire un bon parcours tout au long de la saison, la préparation est primordiale. On doit se concentrer uniquement sur le tra- vail et charger nos batteries afin d'être prêts pour le prochain exerci- ce.

En plus du championnat et de la coupe d'Algérie, vous aurez une participation africaine à disputer. Serez-vous prêts pour cette compétition ?

Participer à une compétition afri- caine est une aubaine pour le club et les joueurs qui vont sans doute enri- chir leur CV. Il faut le dire, on n'a pas encore l'expérience acquise dans cette compétition. De toute façon, on fera de notre mieux pour être à la hauteur et bien représenter la ville de Sidi Bel Abbès et aussi notre pays. Dj. A.

Il a trouvé un terrain d'entendre avec Hasnaoui Lamara n'ira nulle part Dans notre précédente

Il a trouvé un terrain d'entendre avec Hasnaoui

Lamara n'ira nulle part

Dans notre précédente édition, nous avons évoqué un éventuel départ du latéral gauche des Scorpions, Nabil Lamara, vers le MCA, où les dirigeants de ce club insistent pour recruter le joueur, pour combler le vide du couloir gauche de la défense. Cela risque d'être impossible, car, bien que son club lui doive plu- sieurs mois de salaire, Lamara, qui s'est rendu avant- hier à Sidi Bel Abbès, a trouvé un terrain d'entendre avec ses dirigeants pour le régulariser. Ainsi, les diri- geants de l'USMBA viennent de fermer officiellement la porte de Lamara au MCA. Dj. A.

Il propose Sidhoum en échange

Hammar insiste pour Belhoucini

Apparemment, les présidents des clubs algériens prennent pour cible le club phare de la ville de Sidi Bel Abbès, où à chaque fois on apprend qu'un responsable d'un club veut chiper un joueur à son équipe.

Après le latéral gauche des Scorpions, Nabil Lamara, qui a reçu une offre de la part du Mouloudia Club d'Alger via son manager général Kamel Kaci Saïd, qui le vou- lait à tout prix dans son équi- pe, voici un autre nom qui tourne cette fois-ci du côté du club sétifien. On vient d'ap- prendre que le président de l'Entente de Sétif, Hassan Hamar, vient de proposer à

l'Entente de Sétif, Hassan Hamar, vient de proposer à l'attaquant Iheb Belhoucini, qui est toujours lié

l'attaquant Iheb Belhoucini, qui est toujours lié par un contrat avec son club forma- teur jusqu'à 2020, de signer dans son club. M. Hammar sait déjà qu'il ne peut pas prendre le joueur facilement, c'est pour cette raison qu'il leur a proposé en échange le milieu récupérateur Ilyes Sidhoum.

Dj. A.

CEO entre l'ASMO et l'ESM

Ilyes Sidhoum. Dj. A . CEO entre l'ASMO et l'ESM Alors qu'il se trouve actuel- lement

Alors qu'il se trouve actuel- lement à La Mecque pour effectuer une Omra, le pre- mier responsable de la barre technique de l'USMBA, qui vient d'être remercié et démis de ses fonctions par le prési- dent Hasnaoui, est sur les tablettes de deux clubs. Le premier est celui du deuxiè- me club de sa ville natale, c'est-à-dire l'ASMO, et le deuxième est l'ES Mostaganem. Les dirigeants de ces deux clubs se sont rap- prochés du manager de l'en- fant d'El-Bahia pour lui pro- poser de driver leur équipe, mais ce dernier leur a deman- dé d'attendre son retour de La Mecque pour négocier.

OM

Bien que les choses se déroulent en catimini

Boukhelkhel dévoile ses plans

Pour le cas du gardien Morsly et son départ surprenant vers le Doyen, tout s'est déroulé, soi-disant, dans le secret le plus absolu.

De notre correspondant

M. GRINI

Le premier responsable du club médéen, Mahfoud Boukhelkhel, a cru qu'il a tout verrouillé et que mais l'information ne pas- sera pas. Mais, parfois on est tellement embrouillé dans un tas de choses qu'on finit par laisser une, essentielle, s' échap- per. Comme c'est le cas, par exemple, de

l'ex-portier de la modeste formation de Frenda, Morsly, déclaré dans ces mêmes colonnes comme partant, avant même que le club algérois ne commence à le courtiser.

Dix joueurs à ne pas céder L'homme venait tout simplement de dévoiler ses batteries. Par exemple, il envi- sage de céder d'autres joueurs dans un court laps de temps aux clubs qui désirent les intégrer, à l'image de Motrani, Benali, Hafid et Koulhkeir. Pourtant, il y a une

liste de dix joueurs dont le boss médéen ne veut pas se séparer, entre autres, Baouche, Abdelhafid, Benali, Boucherit, Sameur et cinq autres. "Tout ce qu'on souhaite, nous les suppor- ters, c'est que le président du club ne laisse aucun élément de la défense partir. Il doit, au contraire, renforcer ce compartiment défensif par un ou deux joueurs de quali- té", commente, ainsi, un fervent supporter des Orange et Bleu du club médéen.

G. N.

un ou deux joueurs de quali- té", commente, ainsi, un fervent supporter des Orange et Bleu

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

ESS

11

REBIAÏ :

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 ESS 11 REBIAÏ : SOFIANE I. «Attendez-nous la saison prochaine» Dans
SOFIANE I.
SOFIANE I.

«Attendez-nous

la saison prochaine»

Dans cet entretien, le milieu polyvalent ententiste revient sur le début de la préparation d'avant-saison. Celui qui se considère maintenant comme un enfant du club pense que les nouvelles recrues de cet été apporteront le plus escompté à son équipe, qui aura, selon lui, son mot à dire la saison prochaine.

«On doit bien se préparer» «Rien n'est encore perdu pour nous dans la LDC» «Avec les nouveaux, on aura notre mot à dire»

le président Hassen Hamar a tout fait pour engager des joueurs qui puissent apporter le plus escomp- té à l'équipe. Moi, personnelle- ment, je pense que les nouvelles recrues ne vont pas tarder à entrer directement dans le vif du sujet et aider notre équipe à se relever, après un parcours déce- vant à l'issue de la saison passée. Nous, les anciens joueurs, on sent que nous avons une dette envers nos fans et on fera tout notre pos- sible pour réussir un bon par- cours au cours de l'exercice pro- chain, que ce soit sur le plan local ou continental.

Justement, en évoquant la compétition continentale, pensez-vous que votre team a les moyens de rebondir et se qualifier au prochain tour de cette épreuve?

Ecoutez, c'est vrai que nous sommes passés complètement à côté lors de nos deux premiers matches de poules en concédant deux défaites consécutives face au TPM et au MCA. Cependant,

j'estime que rien n'est encore perdu pour nous. Il reste encore quatre matches, donc douze points en jeu. On va essayer de récolter le maximum de points. On est conscients, certes, qu'on n'aura pas la tâche facile, cepen- dant on reste confiants quant à nos moyens pour revenir dans la course à la qualification au pro- chain tour.

Dans quelques semaines vous allez affronter l'équipe marocaine de Difaâ El Jadida. Comment s'annonce pour vous cette confrontation ?

C'est un rendez-vous qu'on ne doit en aucun cas rater. Je pense que les trois points de la ren- contre sont obligatoires pour nous si on veut garder intactes nos chances d'aller chercher la qualification à la prochaine étape de la compétition. Cela dit, l'équi- pe d'El Jadida reste un adversaire qu'on doit prendre aux sérieux, d'autant plus qu'elle viendra sûrement chez nous pour tenter de se racheter après sa défaite à

domicile face au TP Mazembe. Le plus important pour nous main- tenant, c'est de tenter de bien nous préparer, non pas pour ce match uniquement, mais pour toute la saison. On aura le temps de préparer cette confrontation, ainsi que les autres rencontres de poules qui nous restent au menu.

Pour finir, qu'avez-vous à dire aux supporters qui étaient nombreux à venir assister aux premières séances d'entraînement ?

Sincèrement, on était très contents de voir un aussi grand nombre de fans présents dans les gradins au premier jour de la pré- paration. C'est un bon signe. J'espère qu'ils vont rester derrière nous et nous soutenir. Notre équi- pe a déjà traversé des moments difficiles et elle a su surmonter les obstacles et rebondir. Tout ce que je peux dire, c'est que nous les joueurs, on est décidés à faire tout notre possible pour redonner le sourire à nos supporters. S. I.

De notre correspondant

Cela fait quelques jours que vous avez débuté les entraînements. Un commentaire ?

Sincèrement, il règne une excellente ambiance et tout le groupe travaille dans la séré- nité. Je ne vous cache pas que nous avons tous les moyens à notre disposition et cela facili- te notre travail ainsi que celui du staff technique. On espère bien travailler afin d'être au top d'ici le début de la compéti- tion officielle.

Vous êtes considéré maintenant comme un des anciens et un cadre de l'équipe. Peut-on savoir quel est votre avis sur les nouveaux joueurs qui ont intégré l'effectif de votre équipe en vue de la saison prochaine ?

Que voulez-vous que je vous dise ? Ce sont des joueurs qui ne sont pas à présenter. Je pense que

LIGUE 2 MOBILIS

USB

Hamar attend le rétablissement de Saâou

L'ESS va récupérer Barbèche

Le congé qui caractérise les affaires administratives de l'USB arrange tout club qui cherche à chiper un joueur. Le cas du NAHD précédemment avec Mouaki reste la meilleure preuve.

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Il faut dire que les contrats ne suffisent plus pour immuniser ou sécuriser les joueurs et les intérêts des clubs avec les soucis de salaires et les facilitations qu'offre la CRL. Aujourd'hui, tout joueur qui souhai- te changer d'air n'a qu'a saisir la com- mission de résolution des litiges pour avoir son bon de sortie, mais certains présidents ont encore une morale et des habitudes de gentle- man, à l'image du boss de l'ESS Hassen Hamar. Ce dernier, qui a prêté à l'USB l'attaquant Yasser Barbèche, envisage de le récupérer cet été. L'ESS, qui a repris les entraî- nements, a rappelé le joueur pour entamer les entraînements avec elle.

D'après nos sources, le boss séti- fien attend le rétablissement du président biskri Brahim Saâou avant de faire signer à son joueur Barbèche quoi que ce soit. La rela- tion très amicale entre les deux hommes jouera beaucoup dans les

négociations entre l'USB et l'ESS. Barbèche veut changer d'air cet été et il devra juste attendre le retour de Saâou pour régler ses papiers et tourner définitivement la page de l'USB.

A. H.

Maânser : «Ce flou me perturbe, j'attends le retour du boss»

Hichem Maânser profite des moments de congé et de répit avec sa famille après une saison chargée avec l'USB ; pour l'enfant d'El HanchirToumaghni ce fut une expérience enrichissante sur le double plan humain et sportif. Maânser ne ferme pas la porte à l'USB et veut avoir des moments de franchise avec les dirigeants biskris pour décider de son avenir. Contacté par nos soins, il nous a déclaré : "Ça a été une saison chargée avec l'USB, cette relégation reste le point noir dans notre aventure. A présent, il faut penser à la suite des événements, car les autres clubs ont déjà commencé les préparatifs de la saison à venir. Pour ma part, je ne veux pas me précipiter sur mon avenir, je suis en pleine période de doute et ce flou me dérange. J'attends le retour du président Brahim Saâou aux affaires administratifs pour éclaircir ma situation ; rien n'est encore clair dans ma tête, tout est suspendu pour mon avenir. Je donne la priorité à l'USB car je me plais bien à Biskra."

Djoughma: «Priorité àl'USBévidemment»

Le milieu de terrain relayeur Houd Djoughma a terminé la sai- son sportive avec une blessure au talon d'Achille, fort heureusement sans gravité, mais qui a l'a privé des trois derniers matchs de cham- pionnat. Aujourd'hui, rétabli de son pépin physique, il profite de ses moments de vacances pour passer le mois de carême avec sa famille et ses proche à la ville reine des Ziban. Encore lié à l'USB par un contrat qui court jusqu'à 2019, Djoughma n'est pas du tout inquiet sur son avenir et donne la priorité à son équipe de formation cet été malgré ce problème de salaires non réglé comme la majo-

rité de ses coéquipiers. "C'est une saison stressante et pleine de sen- sations fortes qu'on a eue, malheu- reusement il y a cette relégation en Ligue 2, qui, je pense, n'est pas méritée, mais il faut avancer dans la vie ; le plus important est l'ave- nir car il y a déjà une période de préparation qu'il faut attaquer prochainement. On attend de voir ce que la direction va faire pour redresser la situation. Pour ma part, j'ai pas mal de contacts mais je donne la priorité à mon équipe de cœur, l'USB. Avec le retour de Saâou, j'aurai les idées plus claires."

A. H.

Benaniba a eu sa lettre de libération

Le milieu de terrain Abdelhak Benaniba ne jouera pas la saison prochai- ne à l'USB ; il vient d'avoir sa libération automatique de la part de la CRL qui lui a donné gain de cause. Il est en contact très avancé avec le NAHD, sans oublier l'offre du CABBA qui ne le lâche pas. Un autre joueur qui quitte l'USB après le Cédric et Mouaki.

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 12 RCR
www.competition.dz
Vendredi 8 juin 2018
12
RCR

Il a signé au DRBT

MOKHTAR

dribble le Rapid

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Annoncé par le président dans l'effectif de l'équipe à la prochaine saison du RCR, l'attaquant de pointe, Hichem Mokhtar, vient de dribbler le président Hamri, malgré que ce dernier ait cédé à tous ses caprices concernant le salaire mensuel, la durée du contrat, ainsi que l'avance, sans oublier quelques privilèges.

Le produit de l'école relizanaise vient de parapher son contrat avec le DRB Tadjenanet. Même chose pour l'atta- quant de l'AS Aïn Mlila, Hachem Nourreddine, qui, comme nous l'avons indiqué dans notre édition d'hier, a reporté sa signature au RCR à une date ultérieure, ce qui a beaucoup irrité le boss du train du Rapid, qui doit donc chercher un autre attaquant sur le marché.

qui doit donc chercher un autre attaquant sur le marché. Vers le maintien de Moussi Constatant

Vers le maintien de Moussi Constatant que sa ligne d'attaque est déserte, le président Mohamed Hamri est dans l'obligation de garder son attaquant de pointe, Abdeslam Moussi. Ce dernier, qui a demandé à résilier son contrat à la fin de la saison, va sans doute rester une autre saison au sein du RCR.

B. B.

MOUNDJI :

«Mes conditions sont simples»

Joint par nos soins, le milieu récupérateur des Lions de la Mina nous a dit qu'il est prêt à rempiler pour d'autres saisons au RCR.

Suivez-vous les nouvelles du Rapid ?

Bien sûr, chaque jour je regarde ce qu'il ya sur les réseaux sociaux, ainsi que les journaux, pour voir ce qui se déroule autour du club.

Et comment voyez-vous les dernières nouvelles ?

Pour être franc avec vous, la situation est très délicate. Il faut que tout le monde soit derrière le Rapid afin de le remettre sur les rails et réali- ser notre objectif à la fin de la saison prochaine.

Puisque vous êtes en fin de contrat, comptez-vous rester d'autres saisons au RCR ?

Bien sûr, j'aimerais bien continuer mon aven- ture au Rapid, car je suis un adepte de la stabi- lité, mais cela dépend de la direction du club et de ces objectifs.

Peut-on savoir quelles sont vos conditions ?

Elles sont simples, il faut que le président me régularise mes derniers salaires, car, comme tout le monde le sait, la direction nous doit encore des mois et les joueurs sont, pour la majorité d'entre eux, des pères de famille. Ils doivent subvenir aux besoins de leur famille, alors je pense que ce ne sont pas des conditions extrêmes.

Le Rapid est-il capable de jouer l'accession la saison prochaine ?

capable de jouer l'accession la saison prochaine ? Encore une fois, tout cela dépendra de la

Encore une fois, tout cela dépendra de la direction. Il faut d'abord garder l'ossature de la saison dernière et la renforcer avec des élé- ments capables de donner un plus au club, ce n'est que de cette façon qu'on pourra remettre le train du Rapid sur les bons rails et le faire revenir à sa place parmi les grosses cylindrées de la Ligue 1 Mobilis.

Vous êtes parmi les joueurs que les supporteurs ont demandé à la direction de garder la saison prochaine. Cela vous réjouit, n'es-ce pas ?

Franchement, il y a un respect mutuel entre les supporters. Nos fans sont des connaisseurs de football et ils nous ont soutenus là où on a évolué et quand ils sont contents du rendement d'un joueur, ils le montrent, de toutes façons, de mon côté je me donne à fond à chaque fois que je rentre sur le terrain et je suis content que cela les réjouisse.

B. B.

ASO

Medouar saura-t-il convaincre les enfants du club ?

Le black-out de la direction faisant fureur, les fans du club continuent à s'inquiéter et appréhendent cet état de fait.

De notre correspondant

ZOUBIR Z.

Le mutisme de la direc- tion est différemment interpré- té par les groupes de suppor- ters. Même si dans l'entourage du club on souhaite ardem- ment qu'ils soient de la partie pour assister l'équipe afin d'at- teindre son objectif qui consis- te à retrouver l'élite, un bon nombre de supporters reste pessimiste quant à revoir les produits du club qui évoluent ailleurs revenir au bercail, eux qui estiment qu'ils ont été quelque peu chassés de leur antre par les dirigeants actuels qui ne les ont pas bien estimés. Ces joueurs formés à l'ASO, qui ont brillé de mille feux ailleurs et dont certains sont

libres de tout engagement, maintiennent, le suspense quant à revenir ou non au ber- cail. Comme quoi, la direction de l'ASO devra user de tous les stratagèmes pour convaincre ses enfants de reprendre chez eux.

Et pour quelles nou- velles têtes ? Il est vrai que les rumeurs vont bon train quant aux noms qui circulent, mais la direction du club fait dans la discrétion la plus totale, selon les sources qui nous ont confirmé que Medouar ne veut pas précipi- ter les choses. Les amoureux du club s'impatientent et attendent avec ferveur les nou- velles têtes et les nouvelles dis- positions du club pour enta-

mer la saison avec l'objectif de revenir parmi l'élite, une place qui sied à l'ASO. La direction, qui n'a pas encore entamé les démarches pour les grands axes de la nouvelle ère, marque le pas et comme le pensent les Djawarih, cela n'est pas dans son intérêt, car la lutte pour l'accession sera sans merci et exige de grands préparatifs tellement la concurrence est rude dans ce second palier. En effet, les désignations d'un entraîneur et d'un manager général se font attendre tout autant que le recrutement de nouveaux joueurs pouvant apporter un plus pour atteindre l'objectif de revenir parmi l'élite comme promis par Medouar.

Z. Z.

Benmessaoud : «On pouvait facilement atteindre le podium»

Selon l'attaquant de l'équipe, Benmessaoud, la formation chélifienne a raté sa saison, car elle pouvait facilement jouer le podium, n'étaient les problèmes survenus.

Un mot sur le parcours de l'ASO ?

Que voulez-vous que je dise sinon que nous avons raté notre saison ! On pou- vait facilement atteindre le podium, n'étaient les pro- blèmes qui ont surgi, notamment à la seconde phase du championnat. On ne pouvait faire mieux avec l'irrégularité autant dans les résultats que dans la com- posante. Les blessures et les suspensions ont eu raison de nous.

Et dire que l'effectif ne manquait pas de quali- tés…

C'est vrai dans un sens, mais il ne faut pas perdre de vue que nous n'avons pas joué avec la même équi- pe deux matches de suite. Il y a aussi le fait que nous n'avons pas été réguliers. Perdre des matches à domi- cile ou être tenus en échec réduit les chances et sape le moral du groupe.

Comment voyez-vous la prochaine saison ?

Il n'y a pas de miracle en football : il faudra effectuer une bonne préparation et réussir une bonne opéra- tion recrutement tout en se basant sur le maximum de joueurs ayant déjà porté les

couleurs cette saison. Il fau- dra surtout jouer ses chances à fond et ne pas abdiquer. Il faut croire en ses chances, car l'ASO a sa place parmi l'élite.

Les choses seront-elles faciles avec la prétention de plusieurs équipes à l'accession ?

Il ne faut pas voir les choses sous cet angle. Le niveau est presque le même entre toutes les équipes et celui qui croit en ses possi- bilités pourra réaliser ses objectifs, il faut partir de ce point et travailler dans ce sens pour ne pas regretter à la fin. La Ligue 2 n'a rien à envier à l'élite en matière de clubs ou de niveau. Z. Z.

Les joueurs attendent toujours du nouveau

Ne voulant pas précipiter les choses en saisissant la CRL, les joueurs de l'ASO attendent toujours l'appel de la direction pour une éventuelle solution, ne serait-ce qu'une partie de leurs salaires qu'ils attendent depuis longtemps. Medouar fait de son mieux pour gagner du temps en faisant patienter ses poulains.

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

WAT

13

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 WAT 13 Bouali de retour C'est officiel, Fouad Bouali est désormais

Bouali de retour

C'est officiel, Fouad Bouali est désormais le nouveau patron technique de la formation des Zianides.

De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

En fait, un come-back qui a mis beaucoup de baume au cœur des inconditionnels des Bleu et Blanc. Avant même l'entame de la préparation de l'intersaison, ils voient en l'ancien coach de la JS Saoura l'homme providence qui mènerait leur équipe favorite en Ligue 1 Mobilis à la fin de la saison prochaine. Ainsi, après une entrevue avec les dirigeants tlemcéniens, entre autres le président de section Mohamed Ghamadi et le manager général du WAT, Youcef Berrahal, les deux parties sont tombées d'accord pratiquement sur tous les points. L'objectif principal et essentiel fixé pour la saison 2018-2019 est l'accession en Ligue 1 Mobilis et rien d'autre. Cependant, cet objectif est, de l'avis de tous, strictement lié au renforcement de l'effectif,

car, faut-il le reconnaître, avec celui de la saison précédente, il faudra un miracle pour l'atteindre. Ceci, bien entendu, sans remettre en cause la valeur de nombreux joueurs. Mais, face à l'adversité et la concurrence entre plusieurs équipes qui ne manqueront pas de jouer pour une place sur le podium, telles que l'ASO, la JSMB, le RCR, l'USMAn, l'USMB et, le WAT devra être sérieusement armé pour se lancer dans la bataille.

Recrutement de pas moins de douze joueurs aguerris Avec l'intronisation de Hadj Benhamed Djillali à sa tête, le club tlemcénien disposera de moyens financiers conséquents pour réaliser un parcours de champion. D'ailleurs, la venue de Benhamed a beaucoup pesé sur le retour de Bouali. Ce dernier, conscient de l'importance et de la difficulté de la mission

dont on l'a investi, aurait ciblé et demandé le recrutement de pas moins de douze joueurs aguerris et expérimentés pour réussir dans son entreprise. Ne voulant pas perdre de temps, le nouveau coach tlemcénien

a insisté auprès des

dirigeants pour entamer dès la prochaine semaine des négociations avec les

éléments ciblés.

L'optimisme est de rigueur

à Tlemcen d'autant plus

que le nerf de la guerre étant l'argent, il n'y aura aucun souci de la ce côté- là.

Deux stages de préparation Dans ce sens, Hadj Benhamed aurait acheté beaucoup et d'importantes

actions qui mettant le club

à l'abri du récurrent

problème des finances. Il faut dire que cette année,

la direction a optée pour une démarche menée dans la plus grande discrétion, notamment dans le

recrutement afin d'éviter toute concurrence. Sur le plan technique, même si la date de la reprise des entraînements n'a pas encore été fixée, Fouad Bouali aurait demande à la direction du WAT de programmer pas moins de

deux stages de préparation dont l'un à l'étranger avec bien entendu des joutes amicales pour évaluer le travail qui sera entrepris au cours de ces

regroupements.

Élection d'un nouveau conseil d'administration De leur côté, les actionnaires se réuniront en début de semaine prochaine pour l'élection d'un nouveau conseil d'administration. Les supporters, quant à eux,

restent à l'écoute de toute information pouvant les rassurer davantage sur l'avenir de leur équipe favorite.

A. Z.

davantage sur l'avenir de leur équipe favorite. A. Z. MCS Une saignée se profile à l'horizon

MCS

Une saignée se profile à l'horizon

Rien ne va plus au MCS. L'avenir du club de Saïda est loin de prêter à l'optimisme au vu de la situation qui y prévaut ; il devrait connaître le départ de tous ses joueurs cet été.

De notre correspondant

DJELLOUL K.

La situation actuelle et les dérives qu'a connues le club cette saison ne semblent pas avoir épargné les joueurs de la forma- tion saïdie, dont la plupart son- gent sérieusement à changer d'air en ce mercato estival. En effet, selon toute vraisemblance, la majorité des éléments en fin de contrat, et également ceux qui sont encore liés, ne seraient pas disposés à renouveler leur bail, préférant poursuivre leur aventure sous des cieux plus cléments.

Difficultés financières La situation n'est guère rassu- rante au sein de Mouloudia de Saïda ; de nombreux joueurs sou- haiteraient quitter le club à cause des difficultés financières qui le rongent. Devant cette situation, l'effectif risque de connaître une grande saignée ; de nombreux joueurs sont passés à l'action en saisissant la Chambre de résolu- tion des litiges (CRL). Ils ne devront pas tarder à obtenir gain de cause et se retrouver libres de signer là où ils veulent.

Kaddous quitte officiel- lement Le défenseur du MCS Ahmed

Kaddous quitte officiel- lement Le défenseur du MCS Ahmed Kaddous n'est plus un joueur du MCS,

Kaddous n'est plus un joueur du MCS, lui qui a fait toutes ses

classes chez les Vert et Rouge. Il

a signé officiellement un contrat

de trois saisons au profit du MOB ; il avait signé déjà un pré- contrat. Les dirigeants auront du mal à trouver son remplaçant, vu

la crise financière dont souffre le

club.

Sefioun et Sailaâ sur le départ L'équipe risque d'être lâchée par une grande partie de ses joueurs, notamment ceux qui sont libres de tout engagement. Après le milieu de terrain Kaddous, qui a déjà montré la voie à ses coéquipiers en signant

officiellement au profit du MOB, le gardien Sefioun pourrait signer dans un notre club dans

les tout prochains jours. On parle aussi du départ probable du défenseur Sailaâ, l'un des piliers de l'équipe saïdie. Ceci présage donc un départ massif des

joueurs. Ce constat ne surpren- dra personne au vu de la situa- tion financière catastrophique vécue par le club. Le peu d'ar- gent qui reste dans les caisses du club ne suffira pas à régler beau- coup de problèmes, car le MCS est dans l'obligation d'apurer toutes ses dettes avant le début du prochain championnat, au risque de subir une défalcation

de points.

Dj. K.

BENOUIS :

«Je suis sous contrat jusqu'à juin 2020»

Le milieu de terrain de MCS, Tahar Benouis, dans l'entretien qu'il nous a accordé, nous a fait savoir qu'il est encore lié au club jusqu'en juin 2020 et ne pense pas le quitter cette saison.

Quelles sont vos nouvelles ?

pas le quitter cette saison. Quelles sont vos nouvelles ? Oui, il y a des touches,

Oui, il y a des touches, mais il ne faut pas oublier que je ne suis pas libre et je suis encore sous contrat avec le MCS jus- qu'à juin 2020. Aucun dirigeant du club

ne m'a contacté ; dans ma tête je suis tou- jours un joueur du MCS. J'espère que les dirigeants vont retenir la leçon et éviter les erreurs déjà commises et bien prépa- rer la saison prochaine. Dj. K.

Actuellement, je suis chez moi. Je pro-

fite de mes vacances en ce mois sacré de Ramadhan, en attendant d'être fixé sur

la reprise des entraînements.

Comment évaluez-vous votre parcours cette saison ?

Notre parcours est catastrophique. On

a pris beaucoup de risques et on a atten-

du jusqu'à la 28e journée pour assurer notre maintien en Ligue 2 Mobilis. Le plus important est d'avoir sauvé le club de la relégation.

Comment avez-vous vécu les derniers matchs de la saison ?

Sous une forte pression. Comme tous mes coéquipiers. Mais, Dieu merci, on a réussi l'essentiel lors du 28e match de la saison où on a empoché les trois points qui nous manquaient pour atteindre notre objectif.

Quelles sont les raisons de cette saison ratée, selon vous ?

La cause est tout simplement les nom- breux problèmes dont a souffert le grou- pe, notamment sur le plan financier. On

avait pourtant bien entamé l'exercice et il

y avait de la place de jouer le haut du tableau. Une saison à mettre aux oubliettes.

Concernant votre avenir, avez-vous reçu des contacts d'autres clubs ?

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 14 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Ses vaches ont
www.competition.dz
Vendredi 8 juin 2018
14
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Ses vaches ont des noms de footballeurs
Il est plus
facile de faire la
guerre que la
paix.
Georges
Clemenceau
Damien Clergeot, éleveur de vaches
montbéliardes à Epenouse (Doubs), a
une passion, le football en général et
l'Olympique de Marseille en
particulier. Depuis des années, il a
pris l'habitude de baptiser une partie
des vaches et taureaux qu'il élève de
noms de footballeurs, souvent de
l'OM. Ainsi le petit dernier de la
ferme, un veau, s'appelle Nasri !
"Je suis un vrai fan de l'OM, et
depuis longtemps. J'ai eu une vache
qui s'appelle Cantona. Ce n'est pas
une moquerie,
c'est un hommage !" tient à préciser
Damien. Nasri succède à une longue
lignée de bovins footballeurs dont
Tigana, Gallas, Amoros, Mandanda,
Panenka ou Arconada. Sans oublier
Anelka, Del Piero ou Flamini.
L'alphabet bovin lui impose, chaque
année, une initiale pour ses
protégés. Pour cette année en "o", il
a choisi Ocampos, du nom de
l'attaquant marseillais. "J'aimerais
en baptiser un Zidane, mais je n'ai
pas le droit pour l'instant." Il y a eu
aussi les taureaux jumeaux, Barthez
et Buffon. Et puis, il y a les histoires
de famille, le taureau Gignac est
ainsi le papa de Janciska, meilleure
mamelle 2013. La vache qui va
défendre l'élevage des Clergeot du
Clos d'Epenouse au Salon de
l'agriculture n'a pas de nom de
footballeur. Elle s'appelle Ivora, mais
son père est le taureau Gameiro, du
nom de l'attaquant de l'Atlético
Madrid, elle est la petite-nièce
d'Emery, du nom de l'entraîneur du
PSG. Une trahison ? "Non, je l'ai
appelé comme ça quand Emery était
en Espagne."Damien aimerait qu'un
des footballeurs qu'il admire
parraine un jour l'une de ses vaches.
Il n'a pas, pour l'instant, le projet de
faire un élevage de chèvres portant
les noms des footballeurs du PSG !
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU JOURJOUR
apport
secret
autre moi
pays
milieu de
composé à
3
alcaloïde
requins
base
hardie
cours noir
d’oxygène
toxique
-
Ma chérie, tu vas être obligée de pré-
parer tes affaires et de partir
12
- Pourquoi ça ?
mortification
- Je t'ai jouée au poker, et je t'ai perdue.
6
aire de
Mais d'habitude tu gagnes tout le temps ! comment
c'est arrivé ?
-
stockage
vertèbre
-
Oh ben ! J'ai triché !
ville des
5
cheveu
Pays-Bas
SUDOKU
paresseux
de nature
9
3
2
parfois
titane
pronom
abjurèrent
1
7
5
2
fiel
quart d’an
assise
tonus
marque
6
8
l’hésitation
temsp des
9
1
2
6
7
7
anc. monnaie
4
glaces
de Chine
inattendu
8
7
pot de
tête blonde
laboratoire
10
tournants
7
4
3
strontium
2
1
bouc
émissaire
1
4
2
suite de notes
pincées
défalquer
arrêt de
travail
3
6
7
4
fleurs
composées
possessif
7
9
5
trous dans
loupe
un mur
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
genre musical
arbre à
noeud d’une
11
sied
2
6
3
9
4
5
8
7
1
glands
affaire
réussi à
5
8
9
7
2
1
4
3
6
grand-père
1
7
4
3
6
8
2
5
9
9
largeur
9
5
7
2
3
6
1
4
8
d’étoffe
4
2
8
1
9
7
5
6
3
faire du
8
finit
conteste
3
1
6
5
8
4
7
9
2
traîneau
8
9
1
4
5
3
6
2
7
6
3
5
8
7
2
9
1
4
2
sur la rose
des vents
7
4
2
6
1
9
3
8
5
I
I
S
G
A
D
R
A
F
F
U
A
H
C
L
E
V
T
B
D
LES MELÉS
I
N
I
T
I
A
T
I
O
N
T
R
O
U
V
E
R
E
S
O
R
E
M
E
D
I
E
R
T
I
N
L
R
P
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
S
E
O
U
L
T
O
U
E
E
M
E
C
I
L
I
M
O
E
E
U
A
L
U
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
M
N
E
N
A
F
E
P
I
E
I
R
I
S
E
N
T
N
A
V
E
T
P
I
M
F
L
A
A
F
ALACRITE
MILICE
E
S
T
R
A
D
E
C
O
S
I
I
U
I
M
L
E
F
L
C
E
L
R
O
S
E
E
N
A
O
APURER
MIETTE
T
R
I
L
A
C
S
I
C
R
R
V
O
L
G
E
I
A
L
A
E
R
BERCAIL
NAVET
M
I
N
I
C
E
E
S
BLUFFER
NOIR
T
O
E
O
C
O
R
R
A
R
B
T
I
P
E
F
A
D
E
C
T
E
CANNIBALE
ORGE
U
S
E
R
C
H
E
R
A
R
S
R
T
A
R
G
D
A
T
R
R
R
S
CHAUFFARD
R
A
C
H
E
T
E
R
OMNIVORE
COMPOTE
F
O
I
I
E
R
I
A
N
P
S
G
L
A
L
E
T
E
V
M
E
O
S
PLACARD
DAMNATION
D
E
R
N
E
A
N
T
PROTESTER
M
I
I
E
P
I
P
A
R
E
E
I
N
T
A
G
E
N
E
E
S
S
E
S
DECLASSER
REBIFFER
A
O
H
U
S
S
A
I
L
U
R
E
I
E
L
FLATTER
LES FLÉCHÉS
REMEDIER
GAILLARD
D
N
R
N
O
I
R
C
S
A
U
T
T
S
C
1
2
3
4
5 6
7
8
SCORPION
GRATINER
LES MELÉS
M
E
S
S
A O
U
D
R
E
G
N
E
R
A
H
R
S
S
T
A
T
E
SURE
HARENG
BELLOUMI
HISSER
TABLEAU
R
R
E
B
I
F
F
E
R
E
E
E
R
E
D
9
10
11
12
13
14
LARGEMENT
TAPISSER
G
H
A
R
B
I
E
L
A
B
I
N
N
A
C
E
B
R
G
R
Z
LEVRIER
VIEILLOT
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

JSMB

15

www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 JSMB 15 Les membres de l'AG ont refusé la proposition des

Les membres de l'AG ont refusé la proposition des actionnaires

Le club se dirige vers un blocage

C'est avant-hier tard dans la soirée que l'assemblée générale du club sportif amateur de la JSMB a eu lieu avec à l'ordre du jour la discussion de la proposition faite par les actionnaires concernant la cession des actions du club professionnel au club amateur.

cession des actions du club professionnel au club amateur. De notre correspondant BADR-EDDINE ZAOUCHE Les travaux

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Les travaux de cette assem- blée ont duré plusieurs heures, jus- qu'au petit matin. Il faut dire que les débats étaient houleux entre les membres de l'assemblée générale. Ces derniers, qui sont le dernier recours pour que le club puisse finalement reprendre ses activités, avaient la lourde mission de se prononcer au sujet de la proposi- tion des actionnaires. Au lende- main de la réunion des action- naires, qui a eu lieu le 30 mai der- nier, les membres du conseil d'ad- ministration de la SSA/ JSMB ont décidé de démissionner tout en cédant leurs actions gratuitement au CSA. Devant la situation dans laquelle se trouve le club, les membres de l'AG devaient se réunir le plus vite possible afin d'examiner cette proposition. Le vote qui s'est déroulée à main levée a vu la majorité des membres refuser cette idée, plongeant ainsi le club dans une crise sans précé- dent. Il faut dire que, d'après les actionnaires, qui ont publié un communiqué quelques heures seu- lement avant la tenue de cette assemblée générale, ces derniers avaient prévenu contre toute idée de refuser cette proposition, dans

la mesure où ils n'étaient plus dis- posés à rester au chevet du club. Afin d'éviter une rétrogradation aux divisions inférieures, il serait plus judicieux de récupérer les actions. Ainsi, l'on se dirige vers un blocage à tous les niveaux, sur- tout que le président du CSA et ses membres se sont prononcés sur l'impossibilité de prendre en char- ge le club, notamment au vu des dépenses importantes à laquelle il va falloir faire face.

Le comité des sages n'a pas réussi à convaincre les actionnaires Par ailleurs, les membres de l'as- semblée générale du club sportif amateur ont décidé de désigner 6 membres afin qu'ils se réunissent avec les actionnaires démission- naires. En effet, devant la situation de blocage dans laquelle le club est actuellement, le président du CSA a fait appel aux anciens joueurs afin que ces derniers interviennent auprès des actionnaires, pour qu'ils reviennent sur leur décision de quitter le club surtout à cette période de l'année. Sachant que la JSM Béjaia est en train d'accuser un énorme retard, que ce soit sur le plan organisationnel que sur le plan financier, les anciens joueurs tenteront avec cette initiative de

faire débloquer les choses. Le pré- sident du CSA, Houassi Belkacem, était d'ailleurs pour cette décision qui a pour but d'essayer de faire bouger les choses en mettant à contribution les sages du club afin qu'ils puissent convaincre les membres du conseil d'administra- tion de s'unir pour permettre au club de commencer les préparatifs pour la saison prochaine.

Bouchetta a parlé de Cevital comme éventuel repreneur Djamel Bouchetta, membre de l'as- semblée générale, avait pris la parole durant les travaux de l'as- semblée générale pour faire passer le message pour lequel il a été délégué. Ainsi, Bouchetta avait annoncé aux membres de l'assem- blée générale que le groupe privé Cevital, dirigé par le milliardaire Issaâd Rebrab serait intéressé de prendre des actions au sein de la société par actions. Afin d'essayer de donner une autre solution aux membres de l'assemblée générale, qui se trouvaient devant une situa- tion très délicate. Néanmoins, cer- tains membres ont refusé cette pro- position, qui, selon eux, n'est pas

adéquate par rapport à la situation dans laquelle se trouve la société

par actions.

B. E. Z.

Alors que le quorum n'était pas atteint

Les supporters ont fait le forcing

Ils étaient nombreux les supporters de la JSM Béjaïa à s'être déplacés au stade de l'Unité maghrébine pour assister à l'assemblée générale du club amateur.

Très inquiets au sujet de l'avenir de leur équipe, les amoureux de la JSMB avaient marqué leur présence aux alentours du stade de l'Unité maghrébine, où les travaux de l'as- semblée générale devaient avoir lieu. Alors qu'elle devait débuter à 23h00, cette dernière avait pris du retard en raison de l'absence du quo- rum. Les supporters ne pouvaient pas rester les bras croisés devant cette situation dans laquelle est plon- gé le club. Ces derniers sont interve- nus afin que les travaux débutent,

finalement il a fallu attendre jusqu'à minuit pour que les portes du salon d'honneur du stade de l'UMA se fer- ment pour que le débat débute.

Et ont exprimé leur ras-le- bol devant cette situation Beaucoup de fans n'ont pas accep- té la situation de blocage vers laquel- le est en train de se diriger le club. Ces derniers ont tenté par tous les moyens de convaincre les membres présents afin qu'ils fassent vite pour trouver une solution efficace pour le club. Avec le temps qui passe et les joueurs qui sont en train de déposer leurs dossiers au niveau de la CRL, le club, qui a sans doute besoin de renforcement, pourrait être interdit de recrutement. Que cela soit du côté des actionnaires ou de la direction du CSA, personne ne veut prendre le risque d'assumer ses responsabilités et prendre en charge les dépenses qui seront engendrées par la prépa-

ration de la prochaine saison. Les fans de la JSMB ont d'ailleurs expri- mé leur ras le bol quant à cette situa-

B. E. Z.

tion critique.

Ounnas pisté par l'ASO et l'USMB

Se trouvant en fin de contrat, Hamza Ounnas est en attente d'un signe de la part des dirigeants du club afin qu'il puisse renégocier la reconduction de son bail sous les couleurs de la JSMB. Le milieu de terrain des Vert et Rouge, qui a réalisé deux saisons à la hauteur depuis son arrivée au sein de la formation kabyle, fait l'objet de convoitises. Ne voulant pas prendre de décision à l'heure actuelle, en raison de la situation dans laquelle se trouve le club. Hamza est néanmoins très demandé sur le marché des transferts. L'ASO Chlef serait en train de faire le forcing pour tenter de le convaincre de s'engager sous les couleurs. D'autres formations, à l'image de Blida, vou- draient aussi le voir signer chez elles. En attendant, Ounnas temporise et ne veut aucunement se précipiter pour prendre une décision finale au sujet de son avenir.

Il a signé un contrat de deux ans

Khedaïria rejoint l'USMBA

Après le latéral droit du GCM Fateh Achour, le défenseur axial de l'ASMO Boualem Mesmoudi et le milieu récupérateur du RCR Nabil Aït- Ferguéne, un autre joueur vient de para- pher son contrat offi- ciel avec l'USMBA. Il s'agit de l'ex-portier de la JSM Béjaïa et de l'Entente de Sétif, Sofiane Khedaïria. Il s'est présenté dans l'après-midi d'hier à Sidi Bel-Abbès où il s'est assis autour de la table de négociations avec les dirigeants du club avant de tout conclure et signer un contrat de deux ans. L'arrivée de Khedaïria, qui possède une gran- de expérience, surtout dans la compétition africaine, où il a rem-

surtout dans la compétition africaine, où il a rem- porté la Ligue des champions africaine avec

porté la Ligue des champions africaine avec l'ESS va sans doute donner un plus à l'équipe qui jouera sur plusieurs front la saison prochaine. Mais son départ sera sur- tout une vraie perte

pour l'équipe de la JSMB qui vit une situation très difficile et qui verra apparem- ment le départ de plu- sieurs autres joueurs. Dj. A.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 16 DOUDANE A TOUT RÉGLÉ AVEC LUI EN FRANCE Faruk

www.competition.dz

Vendredi 8 juin 2018

16

16
www.competition.dz Vendredi 8 juin 2018 16 DOUDANE A TOUT RÉGLÉ AVEC LUI EN FRANCE Faruk Hadzibegic

DOUDANE A TOUT RÉGLÉ AVEC LUI EN FRANCE

Faruk Hadzibegic IL NE RESTE QUE LE OK DE MELLAL

PAR ISLAM Z.

Dans sa dernière déclaration,

le président de la JSK, Cherif

Mellal, assurait qu'il avait un plan

B concernant le poste

d'entraîneur. Il s’agit de Faruk

Hadzibegic. Les dirigeants se tiennent prêts à toute éventualité pour le poste d'entraîneur. Même

si la piste la plus chaude reste

celle de Djamel Menad, le

président de la JSK a déjà un plan

B au cas où ça ne marcherait pas

avec le membre du staff technique national. D'ailleurs, une source proche de la direction nous a fait savoir que le plan B espéré par le boss est tout bonnement Faruk Hadzibegic. Le technicien franco-serbe de 60 ans est donc une piste que suit la direction du club pour prendre les rênes de l'équipe la saison prochaine. Il s'agit d'un

entraîneur chevronné qui a roulé sa bosse notamment en France, avec plusieurs expériences dans

I. Z.
I. Z.

les deux paliers du championnat de Ligues 1 et 2. Doudane l’a

rencontré hier et a tout réglé avec lui. Il ne manque que le Ok de Mellal pour officialiser son arrivée à la JSK.

Un entraîneur à poigne Ce qu'on peut dire de

Hadzibegic, c'est qu'il est un entraîneur à poigne qui a toujours eu la mainmise sur son groupe et qui ne badine clairement pas avec la discipline. Il pourrait être d'un bon apport pour les Kabyles en vue de la saison prochaine, mais on n'en est pas encore là.

FICHE TECHNIQUE

FARUK HADZIBEGIC

Naissance :

7 octobre 1957 (60 ans)

PARCOURS JOUEUR

1976-1985: FK Sarajevo 1985-1987 : Espagne Betis Séville 1987-1994 : FC Sochaux-Montbéliard 1994-1995: Toulouse FC

EQUIPES ENTRAÎNÉES

1995-1998 : FC Sochaux-Montbéliard

1999 : Bosnie-Herzégovine

2000 : Bétis Séville

2003-2004 : ES Troyes AC

2005

: Gaziantepspor

2006

: Diyarbakirspor

2006

: Denizlispor

2007: Chamois niortais 2007-2009 : Dijon FCO 2009-2010 : France SC Bastia 2010-2011 : Arles-Avignon 2016-2017 : France Valenciennes FC

Convoité par les Canaris pour la saison prochaine

Belkhiter : «L'intérêt de la JSK m'honore mais…»

Le latéral droit international, Mokhtar Belkhiter, est désiré par la direc-

tion kabyle. S'il est honoré et qu'il se montre prêt à signer, il rappelle qu'il n'est pas maître de son destin et attend une décision de la part de son club, le CA. On le sait bien, après le départ de Saâdi Redouani, la JSK se doit absolument de recruter un laté- ral droit, et ce, malgré la présence (incertai- ne) de Guemroud. Dans ce sens, plusieurs pistes ont été exploitées par les dirigeants kabyles, mais c'est celle qui mène au latéral droit du Club Africain, Mokhtar Belkhiter, qui revient avec insistance. Cette fois, les dirigeants veulent tout mettre en œuvre pour aller chercher ce joueur afin de renfor- cer l'équipe pour la saison prochaine. Approché par nos soins au Portugal lors du stage des Verts, le joueur est revenu sur cette histoire et fait savoir : "Effectivement, les dirigeants de la JSK ont pris attache avec moi pour me faire savoir qu'ils étaient inté- ressés par ma signature la saison prochaine.

Je suis très honoré qu'un aussi grand club

s'intéresse à mes services et je leur ai répon-

du que j'étais prêt à venir." Ainsi, le joueur passé par le MCEE se montre prêt à signer, mais les choses ne sont pas aussi faciles.

le nécessaire pour aller chercher sa lettre de libération, puisque le joueur n'est pas libre de tout engagement. A cet effet, le joueur assure qu'il faudra d'abord récupérer ce document et a donné une précision de taille : "Effectivement, mon destin n'est pas entre mes mains actuellement. Je suis toujours sous contrat avec le Club Africain et pour pouvoir rejoindre un autre club, je dois récupérer ma libération. En plus, il va y avoir un nouveau président et je ne sais pas quels sont ses plans ni les plans me concer- nant. Donc, il faudra d'abord que je sache ce que les dirigeants ont prévu pour moi."

«En plus de la JSK, j'ai d'autres contacts» Le latéral droit des Verts n'a pas manqué de faire savoir qu'il a beaucoup de contacts et que la JSK n'est pas la seule sur les rangs, on peut citer notamment le MCO, qui souhaite aussi le faire signer pour la saison prochaine. Le joueur assure : "Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il n'y a pas seulement la JSK qui s'intéresse à mes services, j'ai beaucoup d'autres contacts en prévision de la saison prochaine. Cependant, comme je l'ai dit, tout reste tributaire de ma lettre de libération et à l'élection d'un nouveau président. Tout sera clair après ça, et on verra ce qui va se passer." Ce qu'on peut dire de cette histoire, c'est que le joueur va devoir d'abord attendre que les choses soient plus claires au niveau de son club employeur et ensuite il attendra une décision finale pour son cas. Néanmoins, pour la JSK, il faudra batailler, car la concurrence est bien présente dans ce dossier.

A. H. A.

la concurrence est bien présente dans ce dossier. A. H. A. «On n'a pas encore approfondi

«On n'a pas encore approfondi les discussions»

Même s'il reconnaît qu'il y a bel et bien contact avec les responsables kabyles,

le

manqué de préciser que les discus- sions ne sont qu'au début et qu'ils n'ont pas encore abordé tous les aspects : "Jusqu'à présent, les contacts avec la JSK n'ont pas encore avancé, du moment que nous n'avons pas encore appro- fondi les discussions. Ça vient juste de commencer. Donc, je ne peux pas me prononcer."

joueur passé par l'ASMO n'a pas

«Je suis sous contrat» Pour espérer voir signer Belkhiter, les dirigeants de la JSK doivent faire

Hamroune devrait signer demain

Comme on le faisait savoir dans notre édition d'hier, la direction du club kabyle a pris attache avec le joueur passé par Dijon, Rezki Hamroune. Cet attaquant de 22 ans, qui est passé par les jeunes catégo- ries au Mouloudia, a décidé de rentrer en Algérie et d'après nos informations, il a un ren- dez-vous aujourd'hui avec les dirigeants de la JSK pour conclure et signer un contrat avec les Canaris pour la sai- son prochaine. Un pré-accord a été trouvé hier entre les deux parties, donc le rendez- vous de ce soir ne devrait être qu’une formalité.

YATTOU FILE AU MCO

Après avoir eu une discussion avec ses dirigeants et qu'il ne soit pas parvenu à un accord sur les modalités d'un nou- veau contrat, Nassim Yattou a décidé de plier bagage et de quitter la JSK. Convoité par plusieurs écuries, notamment l'ESS, qui a tout tenté pour l'avoir, le joueur a finalement choisi une autre destination, puisqu'il a décidé de rejoindre le MCO à la saison prochaine puisqu'il a signé un contrat de deux ans. Le joueur a longue- ment attendu la convocation de ses anciens dirigeants, mais lorsqu'il s'est présenté, il n'a pas pu trouver un terrain d'entente.Il a donc décidé d'al- ler voir ailleurs et va mainte- nant travailler sous la houlet- te de Badou Zaki pour la sai- son prochaine. Un autre cadre quitte le club.

I. Z.

BELMOKHTAR,

GOUAÏCHE EXIGE GUITOUNE ET UN AUTRE JOUEUR

Une délégation kabyle s'est rendue hier à Tadjenanet pour essayer de convaincre le président Gouaïche de récupérer les papiers de Belmokhtar d'Arama et les leur remettre. Après le ftour, les deux parties ont discuté longuement et ce n'est qu'après minuit qu'ils ont réussi à tomber d'accord. Ainsi, Belmokhtar devrait être kabyle si la JSK accepte de leur don- ner en échange Guitoune et un autre joueur. Bien sûr, il fau- drait l’accord de ces deux derniers.

«Je ne veux que la JSK»

Ayant pu avoir au téléphone l'atta- quant du DRBT, Mohamed Amine Belmokhtar, pour nous parler des avancées des contacts avec la JSK et cette histoire de libéra- tion remise à Arama, ce dernier nous dira : "Effectivement, ma libération se trouve actuelle- ment entre les mains de Tarek Arama, président du CSC. Cependant, je n'ai pas signé la libération en question. Je veux jouer à la JSK et rien d'autre. Ce qu'il faut savoir, c'est que je suis déjà d'accord avec les dirigeants des Canaris pour la saison prochaine et, surtout, j'ai donné ma parole à Doudane pour signer à la JSK. Donc, le CSC, je ne le sens pas trop. Maintenant, je sais que les dirigeants kabyles sont à Tadjenanet pour essayer de trouver un accord avec mon président et j'espère vrai- ment qu'il y aura une issue heureuse."

vrai- ment qu'il y aura une issue heureuse." I. Z. Il n'a toujours pas tranché Menad

I. Z.

Il n'a toujours pas tranché

Menad attend de rencontrer Mellal

En parallèle au dossier recrutement, la JSK n'a tou- jours pas engagé d'entraîneur pour la saison prochaine. La piste Menad est sérieuse, mais ce dernier attend de rencontrer Mellal pour être fixé. Ce dossier constitue une priorité absolue pour la direction du club qui a scruté pendant un long moment afin de trouver chaussure à son pied. Il y a quelques jours, la piste Franck Dumas était privilégiée, mais ce n'est plus le cas, car la direction semble avoir jeté son dévolu sur Djamel Menad, qui devrait quitter ses fonctions dans les tout prochains jours pour entamer son aventure à la JSK. Justement, dans ce dossier, rien n'est encore fait, car le coach en question et même s'il souhaite prendre la barre technique, il n'a pas encore pris une décision fina- le, et pour cause. Il souhaite avant tout rencontrer le pré- sident Mellal, car les deux hommes ne se sont jamais vus depuis leur passage com- mun sur une télévision pri- vée. Par conséquent, Menad attend de rencontrer le prési- dent kabyle pour en savoir un peu plus et essayer de comprendre les plans de la direction pour la saison spor- tive qui arrive.

Iboud est l'interlocuteur de Menad Ce qui pousse Menad à agir de la sorte, c'est le fait que jusqu'à présent il n'a jamais

parlé à Mellal. En effet,

depuis qu'il a été contacté, il

a toujours eu son ami,

Mouloud Iboud, comme seul interlocuteur. Même si le porte-parole du club a convaincu son ami, il n'en demeure pas moins que le membre du staff technique de l'équipe nationale veut avoir cette entrevue avec le président afin de connaître ses idées et ses ambitions pour l'année prochaine. C'est ce que souhaite plus que tout l'ancien baroudeur des Verts pour qu'il puisse faire le pas et concrétiser son engage- ment avec les Canaris pour la nouvelle saison. Dans une de nos dernières éditions, on fai- sait savoir que Menad hési- tait un peu par rapport à l'idée de venir, car il n'avait pas réussi à cerner la person- nalité de Mellal, mais mainte- nant, il mise sur une ren- contre avec lui pour mieux comprendre les plans du chairman de la JSK.

Pas de rendez-vous programmé pour l'instant Le fait que Menad exige de

voir Mellal est tout à fait nor- mal et il prévoit de le faire à son retour en Algérie. Cependant, à l'heure actuelle,

il n'y a pas de rendez-vous

programmé entre les deux hommes, car Mellal se trouve toujours à Dubaï. Cela pour- rait se faire dans les pro- chains jours. Affaire à suivre. I. Z.

Évaluer