Vous êtes sur la page 1sur 24
La FIFA répond enfin BENYOUCEF «Dumas m'a expliqué son choix» LA QUALIFICATION DE SLAMA EN

La FIFA répond enfin

BENYOUCEF «Dumas m'a expliqué son choix»
BENYOUCEF
«Dumas m'a
expliqué
son choix»
enfin BENYOUCEF «Dumas m'a expliqué son choix» LA QUALIFICATION DE SLAMA EN BONNE VOIE Iboud :

LA QUALIFICATION

DE SLAMA EN BONNE VOIE

Iboud : «Aucun sponsor n'a refusé d'aider la JSK»

«MELLAL ET MOI SOMMES SUR LA MÊME LONGUEUR D'ONDE» «LES SUPPORTERS SERONT FIERS DE LEUR ÉQUIPE»

 «LES SUPPORTERS SERONT FIERS DE LEUR ÉQUIPE» 0-0 pas de n ' i m a

0-0

pas de n'imagine un le

«Je

jeter

www.competition.dz MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018 30 DA N°5466 ISSN 1111

MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018 30 DA N°5466 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT BELMADI DIT TOUT

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

BELMADI DIT TOUT

«JE VEUX GAGNER EN GAMBIE»

«Le groupe est prêt à changer les choses»

joueur maillot l'EN»
joueur
maillot
l'EN»
«LE SPECTACLE EN L1 EST PAUVRE»
«LE SPECTACLE EN
L1 EST PAUVRE»
maillot l'EN» «LE SPECTACLE EN L1 EST PAUVRE» «Important d'avoir HALLICHE , MBOLHI et GUEDIOURA
maillot l'EN» «LE SPECTACLE EN L1 EST PAUVRE» «Important d'avoir HALLICHE , MBOLHI et GUEDIOURA
maillot l'EN» «LE SPECTACLE EN L1 EST PAUVRE» «Important d'avoir HALLICHE , MBOLHI et GUEDIOURA

«Important d'avoir HALLICHE, MBOLHI et GUEDIOURA»

L1 EST PAUVRE» «Important d'avoir HALLICHE , MBOLHI et GUEDIOURA » REBOUH, UNE ABSENCE ET DES

REBOUH, UNE ABSENCE ET DES INTERROGATIONS

CHAÂL

STOPPE

l'hémorragie
l'hémorragie

BELKHIR

«Un nul équitable»

CEO : «Je félicite mes joueurs»

EN L'ABSENCE DES ACTIONNAIRES

Le CSA destitue BOUHAFS

CHETOUF : «IL N'EST PLUS PRÉSIDENT»

3-1BOUHAFS CHETOUF : «IL N'EST PLUS PRÉSIDENT» L’USMA PREND LE POUVOIR FROGER : «ON S’EST BIEN

BOUHAFS CHETOUF : «IL N'EST PLUS PRÉSIDENT» 3-1 L’USMA PREND LE POUVOIR FROGER : «ON S’EST

L’USMA

PREND

LE POUVOIR

FROGER : «ON S’EST BIEN RACHETÉS»

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018 À LA UNE

2

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 À LA UNE 2  Sa liste  La défense 

Sa liste La défense La Gambie La Ligue 1 Mobilis

 La défense  La Gambie  La Ligue 1 Mobilis BELMADI DIT TOUT «Je veux

BELMADI DIT TOUT

«Je veux aller gagner en Gambie»

PAR ISLAM Z.

Comme prévu, le sélectionneur national, Djamel Belmadi a tenu sa conférence de presse au CTN de Sidi Moussa. L'occasion pour lui d'aborder ses choix pour la liste mais il est aussi revenu sur l'absence des locaux, la discipli- ne et bien entendu le match de samedi en Gambie. Quelques jours après avoir dévoilé sa toute première liste depuis qu'il a été installé en tant qu'entraîneur national, Djamel Belmadi était de passage hier en conféren-

ce de presse pour expliquer ses choix et parler de la prochaine rencontre de championnat. Comme prévu, il a tenté de répondre sans détour aux ques- tions des présents en donnant ses arguments et des critères qui lui ont permis de choisir les meilleurs pour sa première ren- contre dans le cadre des qualifi- cations pour la prochaine édition de la CAN. Il faut dire qu'il y a beaucoup d'attente concernant l'EN qui veut retrouver son brillant perdu au cours des der- nières années et cela passe clai- rement par un bon résultat en

Gambie. Durant son intervention, l'ancien entraîneur d'Al Duhail a abordé plusieurs sujets et notamment ses choix mais aussi ce qu'il prône pour régler le pro- blème défensif. Il a également abordé le volet disciplinaire et la rencontre qui l'attend en Gambie samedi. Une chose est sûre, le coach des Verts semble plus que jamais déterminé à aller cher- cher un bon résultat pour bien débuter son aventure et amorcer ainsi le renouveau d'une équipe en perdition depuis pas mal de temps déjà.

I. Z.

1 er contact avec les joueurs

«Un groupe prêt à changer les choses»

C'est donc avant-hier que le stage a débuté et que le coach a ren- contré ses joueurs. Sur sa prise de contact avec le groupe et les pre- mières impressions mais aussi le dis- cours qu'il a eu envers Halliche et ses camarades, il a fait savoir : "Comme lors d'une première entrevue, ça s'est bien passé, les joueurs étaient arrivés la matinée en temps et en heure. Ils se sont reposés après leurs voyages vu qu'ils ont joué des matchs de cham- pionnat. Il y a eu un discours d'ac- cueil et une réunion le soir. Je ne peux pas dire le contenu mais vous pouvez imaginer. Tout ce que j'ai pu faire, c'est organiser et faire en sorte d'avoir mon staff. Il fallait le recom-

poser car on n'était plus ensemble. On a voulu organiser le mode de fonctionnement comme je l'imagine et perçois le travail et tout ça pour faire en sorte qu'on accueille les joueurs de la meilleure manière pour les conditions de travail. Il y a eu un long meeting mais il me tardait de les rencontrer et faire un constat de la situation dans laquelle on est. Je ne suis pas le genre à raconter. On peut dire qu'on a fait une mise au point des choses. C'était un long entretien et il y aura d'autres. Je sens un grou- pe prêt à changer les choses et c'est pour ça qu'on est tous là. "

I. Z.

Effectif

«Tout le monde est apte»

Certains joueurs ont dû déclarer forfait comme ce fut le cas pour Soudani et Abdellaoui. Répondant à une question sur le sujet, Belmadi n'a pas manqué de dire que tout le monde était a priori prêt : "Oui, ils sont aptes et je pense qu'ils ont envie de faire partie de ce renouveau. C'est ce qu'on recherche, des résultats, état d'esprit et nouveau fonctionnement. Certains d'entre eux ont de petits soucis mais qui ne devraient pas remettre en cause leur participation. Je vais les voir et savoir sur leurs petits bobos. A priori non mais je vois au quotidien pour être sur qu'ils soient tous aptes à jouer contre la Gambie."

 

I. Z.

Liste des 25

«J'AI PRIS LES JOUEURS LES PLUS À MÊME DE L'EMPORTER EN GAMBIE»

Entrant dans le détail de ses choix par rapport à sa liste de joueurs rendus publique, l'intervenant a fait savoir que cette liste a été dictée par le fait que les éléments présents peuvent faire la diffé- rence et aller chercher la victoire : "Peu importe le mode de fonctionnement, c'est toujours le résultat qui compte. Le groupe que j'ai sélectionné est celui que j'ai esti- mé le plus capable de gagner le match. Il y a une vision de moyen terme. C'est un mixe entre les joueurs d'expérience. Des joueurs qui ont l'habitude de ce genre de matchs et de jeunes joueurs qui peuvent apporter le plus. Ils viennent avec beau- coup d'envie. On estime qu'il faut un cer- tain changement. Le changement passe par une liste de joueurs, des nouveaux, des revanchards et expérimentés et ceux à qui on fait continuer à croire qu'ils peu- vent apporter. Les matchs nous diront. Je redistribue les cartes, je redonne la chan- ce mais pas éternellement. J'ai une vision par la force des choses à court terme. On démarre avec les qualifications, je n'ai pas eu de match de préparation. Il est évi- dent que je prends le groupe le plus à même de l'emporter. Les critères de sélec- tion sont l'expérience en Afrique et le temps de jeu en club. Tous les critères. Maintenant, Boulaya qui arrive en sélec- tion et qui n'a aucune expérience en Afrique. Il peut avoir une chance. Il y a des joueurs qui jouent moins comme Feghouli mais c'est un joueur qui a une grande envie. L'aspect athlétique ne se pose pas. Maintenant, c'est vrai que sur la durée, ça peut poser un souci puisque je veux un joueur qui joue régulièrement. Après, un joueur comme Mahrez, on ne peut pas exi- ger de lui qu'il joue tous les matchs." I. Z.

Inviter des joueurs

«Ici, c'est l'EN, pas un mariage, mais je pourrais le faire»

Répondant à une question sur ce que faisait Alcaraz en invitant certains joueurs à assister à la rencontre, le coach a été clair par rapport à ce sujet et n'a pas manqué de faire savoir qu'il s'agissait de l'équipe nationale et pas d'un mariage : "Il y a peu de choses que j'ignore mais si je fais ça un jour, j'utiliserai le mot. Peu de jeunes jouent. Des joueurs comme Ounas qui a joué 45 minutes face à la Sampdoria. Des joueurs comme ça, ça aurait été bien de les voir mais pas en tant qu'invité. Venir et toucher au groupe et voir comment évolue le joueur dans le grou- pe. Les voir à l'entraînement. La télé c'est bien mais les voir devant nous, c'est encore mieux. Le délai était trop court, il fallait optimiser les séances et voilà. Ça a été pensé, dans l'avenir, je pourrai récupérer une plus gran- de liste de joueurs mais en même temps, quand on a des matchs couperets, on n'a pas le temps mais sur d'autres regroupements, on pourrait le faire."

I. Z.

Vivre le match

«De l'émotion, mais je rentre vite dans mon match»

On imagine que le nouveau sélectionneur va vivre un moment chargé d'émotion. D'ailleurs, il l'assure mais ne va pas rester dans ce sentiment puisqu'il a un match à gagner : "Avoir revêtu l'habit de sélectionneur et de regrouper les joueurs comme ça, j'avais déjà beaucoup d'émotions car je n'ai pas voulu beaucoup parler. Le président nous a intro- duits. J'avais beaucoup d'émotion et j'ai vécu le truc per- sonnellement. Au moment de l'hymne national, on va l'ap- précier. Après, on va très vite entrer dans le match et être concentrés."

I. Z.

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 À LA UNE 3  Absence des locaux dans la liste

Absence des locaux dans la liste

«Tout le monde sait qu'il y a un problème en championnat»

Même s'il pensait avoir clos le sujet des locaux et binationaux, Djamel Belmadi s'est emporté et a déclaré : "Je vous avais dit que le débat est clos par rapport à locaux. Que voulez-vous que je dise ? Il y a un constat, j'ai fait une liste de foot- balleurs pour l'EN. Peu importe où ils jouent. D'ailleurs, Bedrane est là. Il y a des joueurs qui sont issus du championnat. Abdellaoui était dans cette liste. J'ai envie de dire que je ne

voulais pas que ce soit un sujet à polémique. Il faut arrêter l'hypocri- sie. Ça fait trois semaines que je suis là. J'ai été dans les stades et j'ai vu. Vous savez que dans ce champion- nat là qu'il y a des problèmes. Prenez tout l'ensemble. Quand il s'agit de l'EN, on ramène ce dis- cours populiste. Tout le monde se pose la question mais la réponse est là. J'espère trouver un joueur car je sais que l'Algérien est un bon joueur

Ligue 1 Mobilis

«MCA-ESS ne m'a pas donné l'impression qu'une qualification en LDC était en jeu»

Présent à trois reprises pour assister à des rencontres de championnat mais aussi pour voir le match de Ligue des cham- pions africaine entre le MCA et l'ESS, Belmadi n'a pas été convaincu et c'est pour ça qu'il a dit :"Aujourd'hui ce n'est pas ma faute. Certains doivent arrêter d'avoir ce discours populiste. Quand on dit championnat faible, on cible des clubs et on utilise les supporters pour dire que cette équipe est faible. Tout le monde est prêt à dire que le spectacle est pauvre et qu'on attend autre chose. Je suis allé voir MCA-ESS et je n'ai pas eu l'impression qu'une qualification en quart de finale pour la LDC se jouait. Il n'y avait pas d'intensité et des choses que j'estime moi en tant que technicien insuffisantes. Je fais un constat et je fais une liste de joueurs. Maintenant, je ne vais pas m'arrêter là. Je vais faire des propositions et peut-

m'arrêter là. Je vais faire des propositions et peut- être faire en sorte de regrouper les

être faire en sorte de regrouper les entraîneurs et essayer d'amé- liorer les choses. Des conférences avec les préparateurs et les entraîneurs des gardiens. Discuter et partager leurs visions du boulot. Alexandre Dallal et Bouras ont de l'expérience et je

pense que partager cela est une bonne chose. Peut-être qu'on peut faire progresser nos gar- diens de but qui n'ont pas beau- coup d'expérience. On a les com- pétences ici et il faut la prendre." I. Z.

Présence de leaders

«C'est important d'avoir Halliche, Mbolhi et Guedioura»

Avec le retour de Halliche, Mbolhi, Feghouli et Adlène Guedioura, le groupe retrouve des joueurs importants que ce soit sur le terrain ou dans le ves- tiaire et cela réjouit Belmadi : "C'est vrai que des joueurs comme Halliche ou Mbolhi ont de l'expérience et ont vécu des moments en sélection. Il y aussi Guedioura qui fait du bien au groupe. Il est important d'avoir ce genre de joueurs qui sont

respectés. Ils peuvent avoir un discours rassem- bleur. Je vais essayer de voir le plus possible. Des joueurs qui font un rappel à l'ordre, c'est important. Ce à quoi j'aspire, c'est que les joueurs prennent leurs responsabilités. Aujourd'hui, un joueur comme Medjani n'est pas là car des joueurs doivent prendre le relais. C'est normal que des joueurs de 21 ans fassent des erreurs. Cependant, des joueurs de 25 ans doivent se prendre en main car ils

sont aguerris en sélection. Toutefois, ce n'est pas 3 ou 4 leaders et des joueurs. Tout le monde doit comprendre que la sélection est sacrée. La plupart des joueurs ont montré de bonnes choses et ils sont capables de se prendre en main. Mon travail ce sera de les gui- der, les entourer et je suis certain qu'ils sont animés d'une bonne volonté et avec l'apport des joueurs expérimentés."

I. Z.

et avec l'apport des joueurs expérimentés." I. Z. au-dessus de la moyenne. Des joueurs qui sont
au-dessus de la moyenne. Des joueurs qui sont algériens qu'on est bons. Maintenant, il y
au-dessus de la moyenne. Des
joueurs qui sont algériens qu'on est
bons. Maintenant, il y a un cham-
pionnat qui n'est pas le meilleur.
Donc, je le dis, on va aller dans les
stades et chercher les joueurs. Ce
n'est pas les noms qui sont cités. J'ai
peut-être une autre vision. Il me
faut du temps et j'essaie d'aller au
plus rapide. Aujourd'hui, les choses
sont comme ça."
I. Z.

Gambie

«ON A DES INFORMATIONS SUR CETTE ÉQUIPE»

Samedi prochain, les Fennecs reprennent les éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations avec un déplacement en Gambie. Sur la difficulté du match, l'entraîneur des Verts, assure : "Evidemment, j'ai des informations mais ce qu'il faut savoir, c'est que les images arrivent difficilement de ces pays

à

savoir la Gambie et le Bénin. On

ce qu'on a pu avoir et on va s'en servir. Les listes ne sont pas claires mais on a quand même des éléments qui font qu'on peut préparer pas du mieux que je sou- haiterai mais suffisamment pour avoir une idée de cette équipe et de la manière de jouer. Les joueurs sont plus au moins les mêmes. On a une idée et on aurait pu faire mieux en termes de pré- paration mais on n'a pas suffi- samment de temps pour jouer ce match. C'est un match de qualifi- cation en coupe d'Afrique. Je me mets au second plan car ce qui m'intéresse, c'est l'équipe et ses réactions sur le terrain. Chaque séance d'entraînement a son importance. On a peu de temps et il ne faut pas en perdre. Moi, je n'ai aucune appréhension particu- lière et je n'ai que l'envie de faire un très bon résultat en gagnant le match et montrer qu'en peu de temps, on peut gagner en solida- rité et en organisation. Est-ce que ça suffira ? J'espère. Avoir une attitude différente et une organi- sation plus claire sont les axes de mon travail. Les joueurs savent qu'on doit gagner."

a

Défense des Verts

«C'est le travail de tout le monde»

L'un des plus gros chantiers du coach, ce sera sans aucun doute de trou- ver la meilleure formule pour redonner

une solidité défensive à son équipe.

D'ailleurs, il a une petite idée pour y par-

venir : "On va faire en sorte qu'on soit plus performants défensivement. C'est le travail de tout un groupe. Une manière collective d'appréhender ce genre de situation. Les premiers défenseurs, ce sont les attaquants pour être un peu plus solides. Ils doivent presser, défendre et acculer l'adversaire. Après, pour la senti- nelle, je ne vais rien dire. Maintenant, comment je vais faire mais j'ai du mal à donner les ingrédients et dire exactement ce que je vais faire. Ça va être au quoti- dien. J'ai ma manière de faire et c'est comme ça que j'ai fait en sorte d'avoir un groupe. Le Tunisien Msakni par exemple, il est offensif et quasiment uniquement sur l'attaque. On a bossé avec lui la saison dernière et il a fait une saison exemplaire. On a pu faire en sorte qu'il change et ait une palette plus large. Il fournissait aussi un gros travail défensif. Ça, j'ai la recette mais je ne peux la donner. Je vais voir avec mon groupe. On va devoir travailler et je pense qu'ils le savent. C'est une par- tie de la réunion qu'on a eu. On les attend dans le secteur où ils sont choisis. Le foot c'est deux situations avec et sans ballon." I. Z.

Caractère des joueurs

«Je ne peux pas imaginer un joueur jeter le maillot de l'EN»

En 2001 alors qu'il était encore joueur avec les Verts, Belmadi avait été rem- placé et avait jeté son maillot. Interrogé sur sa réaction si un de ses joueurs fai- sait la même chose, il a répondu : "C'est malin, malin et demi même. Je ne peux pas imaginer un joueur jeter le maillot. Il y aura un fonctionnement que je sais que les luttes d'égo sont présentes en équipe nationale. Certains postes étaient acquis peu importe si le mérite était là ou pas. J'ai pu voir qu'il y a eu des mouvements d'humeur et ça s'est dégradé. Je sais qu'il y a cette situation chaotique. Pas de résultats, mauvais résultats, des coachs défilent, pas de trame de travail. Je suis là pour ça afin de régler tout ça avec l'aval des joueurs. Je prendrai les décisions qu'il faut. Je ne suis pas un flic, je suis un entraîneur avec des caractéristiques et j'ai donné l'exemple de Msakni." I. Z.

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS 
Mercredi 5 septembre 2018
LIGUE 1 MOBILIS


et étatiques avec lesquelles on est en contact, on assurera une bonne assisse financière au club."

«Le temps a fini par me donner raison» Le porte-parole du club, Miloud Iboud, était l'un des premiers à décrier la ges- tion de l'ancien président. Connu pour son franc-parler et son amour pour la JSK, Iboud avait toujours dit ce qu'il pensait sans faire le moindre calcul. Cela lui avait valu l'estime des suppor- ters à l'exception de ceux qui soute- naient la gestion catastrophique de l'an- cien président bien sûr. Iboud que nous avons interrogé à ce sujet déclare : "Je n'étais pas un perturbateur, mais je me contentais de donner mon avis lors- qu'on me sollicitait. Le temps a fini par me donner raison, car tout ce que je disais était dans l'intérêt du club."

«Mellal et moi sommes sur la même longueur d'onde» Le président Mellal a bien fait de faire appel à Iboud. Déjà dès qu'il avait décla- ré la saison dernière qu'Iboud est avec lui, les supporters ont commencé à lui faire confiance, car ils savent qu'Iboud n'acceptera jamais de travailler avec une personne qui ne tient pas ses promesses. "Mellal et moi on est sur la même lon- gueur d'onde. Son projet est intéressant pour le club."

«Après le sauvetage de la saison dernière, la JSK ne descendra pas dans 50 ans» La direction actuelle a reussi un véri- table exploit la saison dernière en réus- sissant à maintenir l'équipe en Ligue 1 Mobilis. Tout le monde voyait la JSK en Ligue 2 Mobilis, mais les dirigeants avaient su comment motiver les joueurs

4

mais les dirigeants avaient su comment motiver les joueurs 4 «AUCUN SPONSOR N'A REFUSÉ d'aider la

«AUCUN SPONSOR

N'A REFUSÉ

d'aider la JSK»

Le porte-parole du club, Miloud Iboud, fait un travail titanesque depuis la saison dernière. S'exprimant très rarement dans la presse, il a consenti à répondre à nos questions dans la journée d'hier.

Les dirigeants en contact avec Général Emballage, Iris et Ardis

Pour assurer une solide assisse financière au club, les dirigeants vont convaincre le maximum de sponsors pour les accompagner dans leur projet. En plus de Cevital qui est déjà le sponsor officiel du club et Cosider, Soummam et Ifri qui ont donné leur accord pour aider la JSK, les dirigeants sont en pourparlers avec General Emballage, Sim, Iris et Ardis pour ne citer que ceux-là pour les accompagner dans leur projet. S'ils parviennent à conclure avec tous ces sponsors, la JSK sera à l'abri de tout besoin.

qui avaient pu enchaîner une série de bons résultats lors des dernières jour- nées du championnat. "Je pense qu'après le sauvetage de la saison der- nière, la JSK ne descendra pas dans 50 ans. On était relégables, alors qu'on devait affronter des équipes qui visaient le titre et d'autres qui luttaient pour leur maintien, mais malgré ça, la JSK a assu- ré son maintien", a-t-il confié.

«Les supporters seront fiers du parcours de leur équipe» Maîtrisant parfaitement son sujet, Iboud est convaincu que la JSK réalisera un bon parcours cette saison. Il regrette les nombreux points perdus en ce début du championnat, mais il est confiant pour l'avenir de l'équipe. "On est sur la bonne voie, mais j'estime qu'on aurait pu faire mieux. Si on avait joué en présence de notre public face à la JSS, on aurait pu gagner. Face à nos amis du MOB, on aurait pu gagner, alors que face à l'ASAM, on avait rallié Batna avec la ferme détermination de revenir avec les trois points de la rencontre. Tout ce que je peux vous dire pour le moment est qu'on terminera la saison avec une place qui satisfera nos fans. "

«Face à l'ASAM, c'était notre plus mauvais match» Il n'y a pas que le président Mellal qui n'était pas satisfait et du résultat et de la prestation de son équipe puisque le porte-parole du club reconnaît que l'équipe était dans un jour sans à Batna. "On était partis à Batna pour revenir avec les trois points, malheureusement on est revenus avec un point. Face à l'ASAM, c'était notre plus mauvais match", a avoué Iboud. N. B.

IL EST DERRIÈRE LE RETOUR DES SPONSORS

Le porte-parole du club, Miloud Iboud, a réussi là où les autres ont échoué. Les pourparlers qu'il avait entamés au mois sacré de Ramadhan dernier avec les responsables des entreprises étatiques et privées ont commencé à donner leurs fruits. La convention de sponsoring avec Cevital a été déjà signée et celles avec Soummam, Ifri et Cosider ne devraient pas tarder à être signées. Ce n'est pas un hasard si les industriels acceptent d'aider la JSK, car Iboud est quelqu'un de très crédible et ils savent que s'il a accepté de travailler avec le président Chérif Mellal, c'est que ce dernier a un projet sérieux. Il faut dire aussi qu'Iboud travaille dans la discrétion et qu'il dit toujours ce qu'il pense sans faire de calcul. Sa franchise et sa crédibilité lui ont permis d'arracher à plusieurs industriels leurs accords respectifs de principe.

Parole Ceux qui avaient l'habitude de se sucrer sur le dos de la JSK sous l'ère de Hannachi reprochaient à Iboud qu'il ne pourra jamais ramener des sponsors, mais celui-ci leur a prouvé en quelques mois que lorsqu'il y a une direction crédible et un projet sérieux, les industriels n'hésiteront pas à aider le club. N. B.

PAR N. BOUMALI

Sur le retour des sponsors, Iboud qui a marqué de son empreinte l'histoire de la JSK affirme : "Aucun sponsor n'a refusé d'aider la JSK. Je ne dis pas que les sponsors se bousculent au portillon, mais les responsables des entreprises que nous avons sollicitées sont intéres- sés par le projet du club. On a déjà conclu avec Cevital et on devra conclure avec d'autres entreprises privées et éta- tiques dans les jours à venir. Certaines d'entres elles vont nous accompagner sur le plan infrastructurel."

«Profilor était le premier sponsor de la JSK lorsque j'étais président» Ce n'est un secret pour personne, l'ex- capitaine emblématique du Jumbo-Jet entretient de très bons rapports avec le richissime homme d'affaires Issad Rebrab. Il a été pour beaucoup dans le contrat de sponsoring signé avec le géant de l'agroalimentaire Cevital. A cet effet, Iboud rappelle : "C'est vrai que j'entretiens de bons rapports avec Issad Rebarb. Il ne faut pas oublier qu'il était le PDG de Profilor qui était le premier sponsor de la JSK lorsque j'étais prési- dent."

«La JSK sera à l'abri du besoin» Héritant d'un club endetté jusqu'au coup, les dirigeants actuels ont réussi en quelques mois à éponger plusieurs dettes. Grâce à leur crédibilité et à leur savoir-faire, ils ont attiré plusieurs sponsors dont Cevital. Sur le retour des sponsors, Iboud dira : "La JSK sera à l'abri du besoin dans les années à venir. Avec la signature des conventions de sponsoring avec les entreprises privées

BENYOUCEF : «Dumas m'a expliqué son choix»

privées BENYOUCEF : «Dumas m'a expliqué son choix» Le milieu Lyes Benyoucef a avoué hier que

Le milieu Lyes Benyoucef a avoué hier que l'entraîneur Franck Dumas a eu une discussion avec lui avant le match face à l'ASAM. Il lui a expliqué la raison qui l'a poussé à le laisser sur le banc à Batna, ce qui a expliqué le milieu des Jaune et Vert. Pour le prochain match face au PAC, il affirme que la victoire est impérative.

Le fait d'être sur le banc lors de la rencontre précédente face à l'ASAM a surpris plus d'un, attendiez-vous à ne pas être aligné d'entrée ? J'avoue que l'entraîneur Franck Dumas a eu une longue discussion avec moi avant le match. Il m'a expliqué son choix en me disant qu'en raison de la fatigue et de ma blessure, il me laissera sur le banc face à l'ASAM.

Cela vous a certainement calmé même si vous auriez aimé jouer d'entrée… Bien sûr, le fait que l'entraîneur ait

parlé avec moi, cela m'a fait beaucoup de bien. J'avais bien joué face à l'USMBA et j'avais même marqué un but et il serait surprenant pour tout joueur de se retrouver sur le banc sans aucune explication.

Justement vous avez un rendement satisfaisant en ce début de saison, peut-on dire que vous vous sentez bien ? Oui, je me sens bien en ce début de saison. Depuis que j'ai rejoint la JSK, je ne rechigne pas sur l'effort pour être à la hauteur de la confiance placée en moi.

La saison dernière, vous nous aviez confié que lorsque vous êtes remplaçant, vous aviez du mal à apporter le plus attendu de vous, est- ce toujours le même cas ? Absolument, je dois vous préciser néanmoins face à l'ASAM, l'entraîneur m'a expliqué qu'il ne comptera pas sur

moi d'entrée et cela afin de me préserver. Je revenais d'une blessure et comme j'avais fourni beaucoup d'efforts face à l'USMBA, il a préféré me laisser sur le banc.

Vous avez beaucoup changé par rapport à la saison dernière puisque vous êtes devenu plus calme… Il ne faut pas oublier que c'est ma deuxième saison avec les Canaris et chaque année, on tire les leçons de l'exercice écoulé. Pour réussir dans sa carrière, il faut être calme

Ne pensez-vous pas que votre équipe a raté deux précieux points face à l'ASAM ? On était partis à Batna avec la ferme détermination de revenir avec les trois points de la partie, malheureusement on s'est contenté du nul. On a certes raté deux points, mais on doit positiver surtout qu'il s'agit d'un nul à l'extérieur.

D'aucuns disent que la force de la JSK réside dans son groupe… Effectivement, on a un bon groupe. On constitue une véritable famille et c'est ce qui fait notre force. Il n'y a pas de clans dans l'équipe et on travaille tous pour l'intérêt de la JSK.

Comment voyez-vous le match face au PAC ? C'est un match qu'on ne doit pas rater. Notre mission ne sera pas facile, mais on fera tout pour glaner les trois points de la partie.

Le PAC pratique du beau football et il viendra certainement à Tizi Ouzou en conquérant… En toute sincérité, on pratique un meilleur football que le PAC. Comme je vous l'ai déjà dit, notre mission ne sera pas une sinécure, mais on fera tout pour avoir les trois points. N. B.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 JSK 5 La FIFA répond enfin  Saâdou absent La
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
JSK
5
La FIFA répond enfin

Saâdou
absent
La qualification
DE SLAMA
en bonne voie
Selon une source autorisée, le défenseur Slama
devra être qualifié dans les jours à venir.
Lors de la
reprise des
entraîneme
nts, hier, à
Tizi Ouzou,
tous les
joueurs
étaient
présents à
l'exception
du
défenseur
Saâdou.
Renseigne
ment pris,
ce dernier,
qui souffre
d'une
ancienne
blessure,
était aux
soins.
PAR N. BOUMALI
Le courrier envoyé par la
FAF à la FIFA n'est pas resté sans
réponse puisque d'après notre
source, le responsable qui s'occupe
des TMS au niveau de l'instance
internationale de football a envoyé
un courrier à la Fédération algé-
rienne de football dans lequel il a
demandé à la JSK de lui fournir un
complément d'informations sur le
cas de Slama. Autrement dit, la
FIFA attend que la direction kaby-
le lui fournisse d'autres pièces jus-
tificatives par le biais de la FAF
avant de donner son feu vert pour
la qualification de Slama.
Notre source nous a fait savoir hier
soir que contrairement à ce qui a
été dit çà et là, Slama n'attendra pas
le mercato hivernal pour être qua-
lifier avec les Jaune et Vert. Son cas
aurait pu être réglé depuis plu-
sieurs jours de cela, si la personne
chargée des TMS au niveau de la
FAF n'était pas partie en vacances.
C'est pour cela que les respon-
sables de la JSK s'étaient déplacés
au siège de la fédération pour faire
accélérer les choses. Ils ont eu des
assurances pour que Slama soit
qualifié dans les jours à venir. Sa
qualification ne fera que du bien à
l'équipe surtout que c'est un joueur
polyvalent capable de jouer dans
l'axe et au poste d'arrière gauche.
N. B.
La réunion
entre Mellal
et Dumas
reportée
CHETTI, une baisse de forme
QUI INQUIÈTE LE STAFF
Parmi les joueurs qui avaient brillé lors
de la 2 e moitié du dernier exercice, le
latéral gauche Lyès Chetti.
Il a contribué
énergiquement au retour
de la JSK au-devant de la
scène, et le voilà
aujourd'hui qui continue à
bénéficier d'une chance de
la part du staff technique
de l'équipe, il a même été
confirmé titulaire au tout
début de la préparation, et
personne n'avait le courage
de lui enlever sa place de
titulaire malgré le
recrutement de Samy
Slama.
Ceci dit, Chetti, et après un
stage assez correct en
Allemagne, est en train de
traverser un passage à
vide, car son rendement
n'est pas similaire à celui
de l'an dernier, il est
souvent en retard lorsqu'il
s'agit de la couverture
défensive, le seul point
positif c'est sa générosité
offensive qui n'a pas
changé.
Automatismes Cont
re l'USMBA, tout le monde
a constaté au stade ou
même sur les images de la
télé comment le joueur
avait déserté sa zone sur le
but marqué par Aït-
Ferguène, ce dernier était
seul au 2e poteau, et a pu
reprendre tranquillement
le cuir, alors que Chetti
devait être là, cela a été
d'ailleurs mentionné par le
staff, ce dernier espérait
une amélioration, mais
celle-ci n'est pas
intervenue.
En effet, contre l'ASAM,
Chetti, qui n'a pour le
moment pas de concurrent
dans son poste, a encore
laissé du vide sur son
couloir, ce qui a failli être
exploité par Aïn M'lila et
ses attaquants, surtout en
2e mi-temps lorsqu'ils
étaient un peu plus
pressants.
Ce constat avec Chetti
pourrait lui causer beaucoup
de soucis surtout si le club
avait une doublure dans ce
poste, mais comme le
seul élément évoluant
dans ce registre c'est
Slama, et ce dernier
n'est pas encore
qualifié, l'effet
concurrence n'a
donc pas fait son
effet.
Slama Le
constat est donc
fait, Chetti est en
baisse de forme
ou tout
simplement il ne
joue pas dans les
mêmes conditions que
l'an passé, car il faut
reconnaître que l'équipe a
changé, le milieu
notamment a été composé
par de nouveaux joueurs,
pas facile de garantir pour
le moment les mêmes
automatismes qu'avant, car
l'an passé Chetti était bien
couvert lui qui monte très
souvent, ce n'est pas le cas
cette saison, même le rôle de
Benaldjia a changé, il ne joue
plus le long du couloir
gauche et sa zone de jeu est
plus située dans l'axe, cela
implique des montées
fréquentes de Chetti pour
soutenir la ligne offensive
mais malheureusement
derrière ça laisse de vrais
boulevards à l'adversaire.
Contre l'USMBA et l'ASAM
c'était visible, et cela est de
plus en plus fréquent, au
point d'inquiéter le coach, on
se demande même qu'en cas
de qualification de Slama si
le Français n'aurait pas refait
le coup de Belaïli et Aït-
Abdeslam dans ce poste, à
savoir relancer la
concurrence et l'allumer
pour en tirer profit au
maximum.
Avant le match contre le
PAC, Dumas fera en sorte
d'apporter des correctifs, il
ne va sûrement pas
continuer à assister à ces
erreurs défensives sans
bouger, l'attaque ne sera
donc pas son seul
chantier dans la
prochaine période.
S. M. A.
Selon une source proche de la
direction, la réunion que devait avoir
le président Chérif Mellal avec
l'entraîneur Franck Dumas a été
reportée à une date ultérieure. Il
devait le voir à la reprise des
entraînements pour tenter de
comprendre ce qui n'a pas marché
lors de la rencontre face à l'ASAM.
Même s'ils ne sous-estiment pas le
nouveau promu, les dirigeants ne
sont pas satisfaits du nul ramené de
Batna. Le président Mellal a accordé
carte blanche à son entraîneur, mais
en sa qualité de premier responsable
du club, c'est tout à fait normal qu'il
demande à son entraîneur de lui
expliquer ce qui n'a pas marché face
à l'ASAM.
Le fait que le président Mellal
programme une réunion avec son
coach après un nul cela ne veut
nullement dire qu'il remet en cause
ses choix. Au contraire, le président
Mellal est très satisfait du travail de
son entraîneur et qu'il lui accorde
entièrement sa confiance. Il veut
juste comprendre ce qui n'a pas
marché à Batna. Il veut voir aussi si
les joueurs étaient fatigués et
pourquoi certains d'entre eux n'ont
pas eu le rendement escompté. Il est
utile de rappeler qu'en raison de
l'absence de vol, les Canaris ont
rallié Batna par route la veille de leur
rencontre
face à l'ASAM.
N. B.
Félicitations
HATTAB : «Les stades de Tizi Ouzou,
Oran et Baraki prêts en décembre 2018»
Mohamed Hattab, le ministre de la
Jeunesse et des Sports, a affirmé
dimanche que la date de livraison des
stades de Tizi Ouzou, d'Oran et de Baraki
aura lieu en décembre 2018, soulignant
qu'aucun retard ne sera accepté. "Le taux
des travaux connaît une avancée
considérable au niveau des stades de Tizi
Ouzou, Oran et Baraki, dont la livraison est
prévue au cours du mois de décembre
prochain, ainsi qu'il a été convenu lors
d'une rencontre avec les responsables en
charge de la réalisation de ces projets", a
déclaré le ministre avant d'ajouter : "Un
long travail les attend notamment en
mobilisant des équipes de travail 8
heures/jour, d'autant plus que la main-
d'œuvre est revue à la hausse à 488 la
semaine passée et nous avons demandé la
mobilisation de 500 travailleurs pour
parachever les travaux."
Le foyer de notre confrère
Mustapha Larfi a été égayé
par une jolie poupée
prénommé Céline.
En cette heureuse occasion,
Nouredine Boumali et Smaïl
Mohand Amokrane le
félicitent vivement et
souhaitent une longue
vie au nouveau-né
et un prompt
rétablissement
à la maman.
www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 3
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
6
LIGUE 1 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE
Arous
préféré
LE CHABAB
à Hachoud
Le préparateur
physique du MCA,
Farès Belkhir, a
décidé de mettre
Hachoud sur le
banc et donner la
Djerrar et
Bousseliou
sur le banc…
a tout donné
CRB
0
MCA
0
Stade du 20-Août-1955
Cédric 3
Boulekhoua 3
Nessakh 3
Kenniche 3
Herida 3
(Keddad 55')
Tarikat 3
Bechou 3
Sidibé 2
(Rabti 66')
Balegh 3
parole à Arous. Il
faut dire que les
deux derniers
matches perdus
contre l'Entente de
Sétif ont affecté le
capitaine qui a
cédé sa place à
Arous hier au stade
du 20-Août-1955 de
Belouizdad contre
le CRB. Belkhir
a vu qu'il était
convenable
de le ménager.
(Bousselioui
90'+1)
Chettal 3
Selmi 4
Ent. : CEO
Chaâl 4
Azzi 3
Demou 3
Mebarakou 3
Hachi 3
CEO 3
Amada 3
Arous 3
Bourdim 2
(Tebbi 63')
Souibaah 3
Derrardja 3
(Chaibi 83')
Ent. : Belkheir
Souibaah
à la place
de Nekkache
Affluence nombreuse, pelouse en bon
état, temps frais, arbitrage de
Bekouassa assisté de Gourari et
Abbane
Averts : CRB : Boulekhoua (45')
MCA : Souibaah (72')
Film du match
Etant donné que
Nekkache a déclaré
forfait, alors
Belkhir était
contraint d'appor-
ter des change-
ments dans son
équipe-type et pour
cela, il a titularisé
Souibaah à la place
de Nekkache.
L'entraîneur du
Chabab Riadhi de
Belouizdad Si Taher
Chérif El-Ouazzani a
procédé hier à de
nombreux change-
ments dans son
onze de départ, et
ce, comparativement
à l'équipe qui a
débuté le match
remporté contre le
DRBT. Des change-
ments qui font suite
au retour de suspen-
sion de certains
joueurs. C'est ce qui
explique d'ailleurs
que le coach a déci-
dé de reléguer deux
joueurs sur le banc
de touche, à savoir
Djerrar et
Bousseliou. S'y ajou-
te la non-convoca-
tion de Hais.
Retour de
Tarikat et
Nessakh
4' Corner de Selmi sur la tête
de Kenniche dont la balle a man-
qué de peu la cage.
11' Chaâl a failli commettre
une grosse erreur devant ses
bois en présence de l'attaquant
Selmi. Heureusement pour lui,
la balle est sortie en corner.
16' Tir de Souibaah à l'inté-
rieur de la surface, le gardien à la
parade.
25' Bechou rate l'ouverture
du score pour le CRB alors qu'il
s'est présenté seul face à Chaâl
lequel gardien a fait preuve
d'une grande classe sauvant son
équipe d'un but tout fait.
30' Tir dangereux de
Souibaah parfaitement capté par
Cédric.
35' Chaâl sauve son équipe
d'un but tout fait après un tir
bien cadré de Selmi consécutive-
ment à un joli travail individuel
de Balegh.
47' Coup franc rentrant de
Chettal sauvé in extrémiste par
le gardien Chaâl.
50' Réaction mouloudéenne
par Chérif El-Ouazzani, la balle
est sortie pas loin des bois.
60' Belle combinaison indivi-
duelle de Hachi lequel joueur
enchaîne par un tir bien cadré,
mais Cédric était sur la trajectoi-
re du ballon.
71' Superbe combinaison col-
lective du Doyen, la balle est
récupérée par Derrardja qui seul
face à Cédric bute sur le brio de
ce dernier.
78' Retrait de Nessakh repris
de la tête par Balegh, la balle rate
de très peu la cage de Chaâl.
Hachi
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
remplace
Haddouche
souligner, à la hauteur d'un ren-
dez-vous qu'on qualifie de ''Big
Derby''.
Haddouche est
l'autre joueur qui a
déclaré forfait. Ce
dernier a cédé donc
sa place à Hachi. Ce
dernier tenta tout
de même de tenir
convenablement
son rôle, mais tout
le monde attend de
lui plus à l'avenir.
Dans un derby classique
qui s'est disputé hier au stade
du 20-Août-1955 des grands
jours, le Chabab Riadhi de
Belouizdad et le Mouloudia
Clubd'Alger n'ont pu se dépar-
tager dans un match qui s'est
terminé sur le score vierge de 0
fait que Kenniche a failli
atteindre l'objectif tracé, à savoir
trouver rapidement le chemin
des filets. Sur un corner parfai-
tement botté par Selmi, la balle
est reprise de la tête par
Kenniche, mais la balle rate de
peu les bois (5'). Parfaitement
en jambes, les locaux ont failli
mettre à profit une bourde de
Un round marqué
par la vigilance
La deuxième période sera gran-
dement différente comparative-
ment à sa précédente sur le
plan de la physionomie, mais le
niveau reste vraiment en deçà
des attentes. Le Mouloudia a
fait que la première mi-temps
réussissant à réduire sensible-
ment la capacité de nuisance
des attaquants belouizdadis.
Des occasions sont ainsi créées
de part et d'autre mais elles ne
sont pas nombreuses. D'autant
plus que les deux équipes ont
fait montre de vigilance pour
parer à toute mauvaise surprise.
L'arbitre met fin aux débats sur
un sore de parité d'un duel
algérois à mettre aux oubliettes.
S. B.
Il faut noter, par
ailleurs, le retour du
défenseur Nessakh
et du milieu de ter-
rain Tarikat. Le
retour de ces deux
derniers fait suite à
leur suspension
purgée.
Titularisation
de Chettal
à 0. Les deux équipes n'ont pu
Kaci-Saïd
présent
Alors qu'il était
absent samedi der-
nier lors du match
perdu contre
l'Entente de Sétif, le
directeur sportif du
Mouloudia Club
d'Alger, Kamel Kaci-
Saüd, était présent
hier au stade du
20-Août-1955 de
Belouizdad et il
faut le dire qu'il n'a
pas été insulté car
comme annoncé
dans ces mêmes
colonnes, les sup-
porters ont décidé
de donner une nou-
velle chance aux
Vert et Rouge avec
l'espoir de voir le
Doyen retrouvant
le chemin des
victoires.
se hisser à la hauteur de la
grande ambiance créée par les
supporters des deux équipes.
Un "Very Small" derby qui fau-
dra oublier et vite. L'enjeu a
tout simplement pris le dessus
sur le jeu.
Sans attendre le quart d'heure
d'observation, le Chabab Riadhi
Chaâl. Un Chaâl qui sera, par la
suite, extrêmement décisif sau-
vant son équipe de buts certains
devant Bechou et Selmi, peu
efficaces. A noter la réaction
presqu'inexistante du
Mouloudia Club d'Alger visi-
blement affecté par la crise qui
l'affecte depuis quelques
semaines. Cela n'a pas empêché
pour autant les visiteurs de se
de Belouizdad a tenté de cueillir
à froid son adversaire du jour.
Voulant profiter de la mauvaise
passe mouloudéenne, les Rouge
et Blanc ont tenté de les sur-
prendre. C'est ce qui explique le
procurer deux occasions par
Souibash (16' et 30), mais en
vain. Les deux équipes rejoi-
gnent leurs vestiaires sur le
score vierge de 0 à 0. Une mi-
temps qui n'a pas été, faut-il le
Parmi les change-
ments opérés par le
patron du staff tech-
nique des Rouge et
Blanc de Laâqiba
demeurent incontes-
tablement la titulari-
sation de Chettal. Le
jeune joueur semble
convaincre graduel-
lement son entraî-
neur. Chettal est en
mesure d'apporter le
plus escompté si on
le met dans une
situation psycholo-
gique et sportive
favorable.
Mebarakou : «Un point qui
vaudra son pesant d'or»
Grosse
déception
chez les
Belouizdadis
A la fin du match, le défenseur axial du Mouloudia Club d'Alger, Zidane
Mebarakou, estima que le point arraché devant les Belouizdadis
va permettre aux Mouloudéens de souffler un peu et de prétendre
à un avenir plus serein, du moins, c'est ce qu'il espère.
Les Fanatiques pleurent
toujours Lalmas
Après la cuisante défaite
contre l'ESS, le MCA arrache
un point contre le CRB dans
sa Cousina, qu'en pensez-
vous ?
Effectivement, c'est un bon
point qui vaudra son pesant
d'or et qui est bon pour le
moral. Il va nous booster et
nous motiver afin d'assurer un
max à l'avenir.
afin de renouer avec les bons
résultats, car il est clair que
seuls les résultats qui peuvent
remettre de l'ordre dans la mai-
son. Faisons en sorte que ce
point dans le derby sera le
déclic tant recherché.
quel calibre.
Le MCA est en train de
chercher un nouvel
entraîneur à la place de
Casoni,…
Les Fanatiques du Chabab de Belouizdad pleurent tou-
jours le meilleur joueur algérien de tous les temps,
Lahcène Lalmas, décédé récemment après une longue
maladie. Les Fanatiques ont déployé une grande bande-
role en langue arabe exprimant ceci : "Après toi, il n'y
aura pas celui qui peut te remplacer ô le précieux de
tous les temps". Le défunt Lalmas avait marqué l'histoi-
re du Chabab de Belouizdad pendant les années 1960 et
1970 lui offrant de nombreux titres locaux et maghré-
bins. Le Bélier, dénomination donnée à Lalmas, est connu
pour sa qualité de jeu tout simplement extraordinaire.
Après le derby, vous allez
observer une trêve, est-ce
que celle-ci tombe à pic pour
vous ?
Pensez-vous que les choses
vont se tasser et le Doyen
verra des jours meilleurs ?
Nous, les joueurs, on doit se
concentrer sur le travail pour
être intraitables sur le terrain
C'est sûr ! On va profiter de
celle-ci pour recharger les bat-
teries, se remettre en cause et
corriger les erreurs afin de
revenir par la suite très fort et
apte à tenir tête à n'importe
Effectivement, et en ce qui
nous concerne, je dirais que
celui qui viendra, on va tout
faire pour lui faciliter la tâche
et le suivre pour remonter la
pente et retrouver les victoires
car c'est le plu important pour
nous, car on veut se racheter
auprès du public et cela ne
peut se faire que comme ça.
A. Z.
Les joueurs du
Chabab Riadhi de
Belouizdad n'ont pu
cacher leur décep-
tion après le coup de
sifflet final de l'ar-
bitre Bekouassa d'un
derby terminé sur le
score de zéro par-
tout. Les Bechou et
consorts sont restés
à même le sol pen-
dant que les joueurs
adverses quittaient,
satisfaits, le terrain.
Une manière pour les
joueurs de montrer
leur déception, eux
qui voulaient tant
enchaîner avec un
autre succès.

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018

MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 Bekouassa a failli commettre

Bekouassa a failli commettre une bourde

A la cinquième minute de

jeu exactement, l'arbitre du centre Bekouassa a failli plonger le match dans la pagaille. Après

avoir sifflé (précipitam- ment) un penalty après

le fauchage de Bechou, le

juge de touche l'a infor- mé que le joueur était tombé à l'extérieur de la surface de réparation. D'où le retour del'arbitre du centre sur sa décision désignant un coup franc.

Les

Belouizdadis

rouspètent

Les joueurs du CRB n'ont pas apprécié la position de l'homme en noir allant rouspéter auprès de juge de touche. Heureusement que les choses se sont arrêtées là et le match a repris le plus normale- ment du monde.

Forte présence des supporters du CRB

Grandement soulagé par la première victoire de leur équipe favorite en championnat le week- end passé contre le DRB Tadjenanet, les suppor- ters du Chabab Riadhi de Belouizdad se sont pré- sentés en force hier au stade du 20-Août-1955 de Belouizdad à l'occa- sion du grand derby algérois face au Doyen.

Ouverture de la tribune «Le Volcana»

Et afin de contenir le maximum de fans belouizdadis, la tribune dite ''Le Volcana'' a été rouverte à l'occasion du derby. Elle a été réservée d'ailleurs exclusivement aux supporters du Chabab Riadhi de Belouizdad.

Chaâl stoppe

L’HÉMORRAGIE

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Hier au stade du 20-Août- 1955 de Belouizdad, les Vert et Rouge sont arrivés la peur au ventre, car ils craignaient une autre confrontation ratée devant leurs supporters, mais les Chnaoua les ont soutenus, et les Mouloudéens ont su com- ment contraindre le CRB au partage des points dans un derby pas facile. Un point bon pour le moral malgré que Derrardja ait pu assurer plus. Dans l'après-midi d'hier, les Vert et Rouge se sont présentés au stade du 20-Août-1955 de Belouizdad et ils craignaient vraiment la réaction de leur public, surtout que celui-ci n'a pas été tendre samedi dernier. Mais, les fans ont tenu à les accueillir comme il se doit et ceci a donné confiance aux Mouloudéens qui ont tenu tête aux Belouizdadis. Chaâl a été à la hauteur en assurant de beaux arrêts. Les Mouloudéens obli- gent le Chabab à rentrer aux vestiaires sur un score de parité de zéro partout. La pause finie,

sur un score de parité de zéro partout. La pause finie, les Mouloudéens ont ressenti qu'il

les Mouloudéens ont ressenti qu'il y avait un bon coup à jouer et Belkhir a décidé de changer sa variante tactique et passer du 3-5-2 au 4-3-3. Des Vert et Rouge plus dangereux et si le tir de Derrardja avait fini au fond des filets, les choses auraient été tout autre et le Mouloudia aurait vraiment pu retrouver confiance, mais voilà, un bon point de pris qui va certaine- ment permettre à la pression de retomber mais aussi faire que les Vert et Rouge profitent de la trêve pour bien se préparer à la suite du parcours afin de tout

faire pour honorer le pacte et faire ce qu'il faut pour gagner un titre cette saison comme le souhaite le Tout-Mouloudia. Ce point va certainement calmer les ardeurs et faire en sorte que la suite les Vert et Rouge vont l'aborder avec les Chnaoua la main dans la main jusqu'à atteindre les sommets, car même si c'est vrai, actuellement, le MCA est malade, mais il ne mourra pas. Pas tant que les supporters le gardent au fond de leur cœur.

S. B.

L'ŒIL DU COACH

CEO : «Je félicite mes joueurs»

"Je félicite mes joueurs après ce point du nul qui n'est pas forcément un mau- vais résultat même si nous voulions gagner. Je pense que la carte du maintien sera difficile pour nous. Mais il faut continuer à tra- vailler pour améliorer la situation de l'équipe. Nous en sommes capables."

Belkhir : «Un nul équitable»

Assurant l'intérim depuis le limo- geage de Casoni, après sa défai- te face à l'ESS samedi dernier, Farès Belkhir a assuré un point contre le CRB, il revient sur ce bon résultat en déclarant : "C'est un nul équitable. Il nous a man- qué aujourd'hui un but, car on voulait gagner et on est venus ici pour cela. Dieu merci, les joueurs se sont libérés après le soutien du public montré dès l'entame du match. Cette réaction a libéré mes joueurs qui ont voulu gagner le mais voilà, en face, il y avait aussi une bonne équipe du CRB.

Ce qui est sûr, c'est qu'on était venus au 20-Août-1955 de Belouizdad pour gagner, on repart avec un point, c'est bon pour le moral. Après la sortie de Demou sur blessure, car il a reçu un coup à la bouche, on est passés au 4-3-3 et on a été meilleurs en seconde période. Chaâl est un grand gardien qui est atteint moralement, mais ce blocage psychologique, il va s'en débar- rasser et devenir ce grand gar-

dien. D'ailleurs, c'est le souci de toute l'équipe et pas seulement

lui."

A. Z.

Belkhir

passe

au 4-3-3

à l'heure

de jeu

Face aux Belouizdadis, le préparateur phy- sique qui assure l'intérim, à savoir Farès Belkhir a opté pour la variante tactique du 3-5-2. Le Mouloudia a tenu le coup et pen- dant une heure, les Vert et Rouge n'ont pas encais- sé, et ils ont com- pris qu'ils peuvent prétendre à plus, alors, en appor- tant les change- ments avec Dieng à la place de Demou et Tebbi à la place de Bourdim, les Vert et Rouge passent au 4-3-3 avec Derrardja, Souibaah et Tebbi en attaque, histoi- re d'aller chercher le but pour se libérer.

Lafri pour

l'épauler

Hier sur le banc mouloudéen il y avait l'entraîneur en chef de l'équi- pe réserve, Faouzi Lafri, pour épauler Belkhir dans cette mission difficile que lui a confiée la direction du Doyen après le limogeage de Casoni.

DERRARDJA

«Ah si le ballon était rentré !»

Walid Derrardja a raté hier contre le CRB une occasion en or de scorer, malheureusement pour lui, l'efficacité n'était pas au rendez- vous, il revient sur cette action et d'autres points dans ce qui suit.

Un point que vous auriez pu transformer en trois si votre action du match a vu le ballon finir au fond des filets, n'est-ce pas ? Ah si le ballon était rentré ! Cela aurait été un autre match. Mais, voilà, ça reste un bon résultat tout de même, mieux que rien. Sur mon action, je sais que c'était celle du match mais le ballon a refusé de ren- trer et Cédric était dans la trajectoire aussi. C'est ça le foot, on ne peut pas réussir à tous les coups

Comment avez-vous vécu cette crise au Doyen ? En toute sincérité, on a passé une

semaine très difficile et ce n'était pas facile de préparer le CRB. Mais, voilà, hamdoulah, on rentre avec un bon point qui peut être l'élément déclencheur d'une belle série de réussite. Même si on était affectés, on voulait tout faire pour sortir de ces problèmes. Ce n'était pas évident avec le départ du coach et les turbu- lences au niveau de la direction.

On imagine que vous vous attendiez à vivre le même scénario que samedi dernier avec des Chnaoua en colère qui allaient encore vous insulter, n'est-ce pas ? Exact et on aurait compris leur réaction, mais voilà, les supporters nous ont bien accueillis, et cela nous a fait un grand bien. On s'est surpas- sés mais on n'a pu avoir qu'un point. On fera le nécessaire pour assurer dans la suite du parcours. Ce qui est sûr, face au CRB on a été solides et

parcours. Ce qui est sûr, face au CRB on a été solides et solidaires et cela

solidaires et cela nous a permis d'en- granger ce point. On doit se serrer les coudes pour que la suite soit encore belle.

Vous allez observer un arrêt de championnat, comment comptez- vous le passer ? D'abord, il faudra recharger les batteries, car on est vraiment très affectés. Pendant ces dix jours, on va se serrer les coudes et se ressaisir afin d'aborder la suite du champion- nat en force. On va se préparer comme il se doit pour être à la hau-

teur et continuer à rendre fier notre public qui mérite les honneurs. On doit renouer avec nos fans et cela ne peut se faire qu'en assurant les meilleurs résultats.

Plusieurs noms de coaches sont annoncés à la place de Casoni… Celui qui viendra sera le bienvenu et on va tout faire pour lui faciliter la tâche et travailler ensemble pour défendre la même cause afin d'arri- ver au même objectif, celui de la gagne et les titres. A. Z.

Ils se sont entendus pour mettre de côté leur colère LES CHNAOUA À FOND AVEC LE DOYEN

Samedi dernier, les sup- porters du Mouloudia Club d'Alger ont décidé d'insulter leur équipe du coup d'envoi de la ren- contre jusqu'à sa fin. Avant le derby, ils ont décidé de revenir sur leur décision et ils ont décidé de soutenir leur équipe à fond, ni KSK insulté, ni Chaâl, ni les autres joueurs. Le public du Doyen était à fond avec le groupe. Le Mouloudia Club d'Alger est en train de vivre une situation difficile et le retour de Kaci-Saïd a été la goutte de trop. D'ailleurs, samedi soir contre l'Entente, les supporters sont montés au 5- Juillet pas pour suivre un match de foot mais pour insulter les joueurs et ce fut le cas du début du match jusqu'à sa fin. Les sup- porters n'ont pas ménagé ce jour- là Chaâl et ses camarades sans oublier Kaci-Saïd qui avait pris pour son grade. Tout le monde craignait de voir la même chose hier lors du derby, mais ce ne fut pas le cas. En fait, les supporters du Doyen ont décidé de soutenir leur équipe et d'ailleurs le groupe a été accueilli avec les applaudis- sements. En fait, les fans se sont donné le mot avant la rencontre pour aller ensemble au 20-Août- 1955 pour booster et motiver les Vert et Rouge afin de les aider à redresser la barre. Chaâl était tout content de voir les fans le soute- nir, et même s'il a commis une erreur qui a failli être fatale, puis- qu'il a offert un corner aux Belouizdadis et heureusement que la tête de leur joueur a vu le ballon passer au-dessus de la transversale, il s'est repris en main avec le soutien du public et a fait de beaux arrêts évitant des buts certains à son équipe. Les joueurs ont compris que les fans veulent leur donner un coup de main pour passer cet examen et cela ne peut que faire plaisir aux Vert et Rouge, car personne ne peut nier que l'appui des Chnaoua a toujours été et restera un élément très important pour le Mouloudia. Les Chnaoua ont mis de côté leur colère, aux joueurs maintenant de se montrer à la hauteur et renouer avec les vic- toires pour un avenir meilleur. A. Z.

Ils étaient près de 600 au 20-Août

Hier, les supporters du Mouloudia voulaient faire le nombre au stade du 20-Août de Belouizdad pour assister au derby entre le CRB et le Mouloudia Club d'Alger. La tribu- ne qui leur a été réservée a été remplie. Les fans ont compris que le Doyen a besoin de ses suppor- ters. 600 supporters étaient dans les gradins du 20-Août-1955 et ont fait entendre leur voix.

Le billet s'est vendu 1000 DA au marché noir

Certains supporters du Mouloudia Club d'Alger se sont trouvés contraints de payer 1000 DA pour avoir le droit d'accès aux gradins du stade du 20-Août-1955 hier afin de donner de la voie à leur équipe.

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS

8

Mercredi 5 septembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS 8 KACI-SAÏD VA attendre Madoui Alors que son club

KACI-SAÏD VA

attendre Madoui

Alors que son club d'El-Ismaïli refuse de le laisser partir, le directeur sportif du MCA Kamel Kaci-Saïd tient toujours à Kheirdine Madoui pour prendre la barre technique, car pour Kaci-Saïd, l'ancien coach de l'ESS est l'homme de la situation pour le Mouloudia.

PAR M. ZERROUKI

Même si Nouredine Zekri est aussi dans les plans de KSK, ce der- nier est plus intéressé par Madoui ; les deux hommes sont en contact permanent depuis le premier appel téléphonique dans la soirée lors de l'élimina- tion du MCA en Ligue des champions africai- ne. Lors de la sortie médiatique du prési- dent de la Ligue, Abdelkrim Medouar a fait savoir qu'aucun club n'a le droit de

consommer deux entraîneurs lors de la phase aller et celui qui veut changer son entraîneur n'a qu'at- tendre le mois de décembre. Une déci- sion qui a surpris l'opi- nion publique, car même si Madoui déci- de de venir au Mouloudia, il sera aussi bloqué par la LFP qui n'acceptera pas de lui donner une licence sauf si Medouar décide de voir autrement. Par ailleurs, lors d'une discussion avec KSK, nous l'avons interrogé

sur le successeur de Bernard Casoni, ce der- nier dira : "Pour le moment, on n'a rien réglé ni avec Madoui ni avec un autre. Nous avons trois entraîneurs proposés ; après le match contre le CRB, on verra pour le futur coach du MCA." En somme, le DGS du MCA va attendre Kheirdine Madoui, car pour lui, c'est l'entraî- neur qui va remettre le Mouloudia d'Alger sur les bons rails.

M. Z.

Casoni résiliera son contrat aujourd'hui

Selon une source digne de foi, nous avons appris que l'entraîneur du MCA Bernard Casoni va résilier son contrat aujourd'hui après avoir trouvé un terrain d'entente avec la direction du club, à savoir toucher deux mois d'indemnités. Le technicien français, qui était très déçu de ne pas continuer son aventure avec le MCA, compte prendre du recul et se reposer après avoir passé treize mois avec le vieux club de la capitale. Il n'écarte pas l'idée de revenir dans le championnat algérien dans un club intéressant qui va lui permettre d'imposer sa philosophie de jeu, comme il a fait la saison dernière avec le MCA.

de jeu, comme il a fait la saison dernière avec le MCA. Il souffre d'une pubalgie

Il souffre d'une pubalgie

Ben Athmane indisponible pendant 2 à 3 mois

Mansour Ben Athmane est le flop du recrutement du mercato estival du Mouloudia d'Alger. L'ancien joueur du Club Africain, qui a passé tout son temps à l'infirmerie, sera encore indisponible pendant deux mois suite à une pubalgie. Alors qu'il était annoncé comme la révélation de la saison au Mouloudia d'Alger, Mansour Ben Athman ne sera pas apte à jouer avec le Mouloudia durant deux à trois mois suite à sa blessure (pubalgie). L'enfant de Tiaret va probablement rester inactif pendant plus de deux mois avant de reprendre les entraînements avec l'équipe. Ben Athmane, qui n'a joué aucune minute en championnat, sera indisponible pratiquement

toute la phase aller. Par ailleurs, tout le monde croyait que la blessure de Ben Athmane n'était pas méchante puisque après le match du TP Mazembe, le staff technique médical a déclaré que c'était juste une petite élongation au niveau de sa cuisse qui nécessiterait quelques jours de repos. Avant le match du CRB, l'ancien joueur du CA a repris les entraînements en solo, mais après quelques minutes, il a ressenti des douleurs. Le staff médical a décidé de lui faire passer des examens approfondis pour connaître l'état de sa blessure. Selon une source digne de foi, nous avons appris que les résultats des examens médicaux ont révélé une pubalgie.

Autrement dit, la blessure de Ben Athmane est méchante et va l'éloigner des terrains pendant plus de deux mois. Il faut dire que c'est un véritable coup dur pour le MCA qui aurait pu éviter ce transfert si le joueur était passé au scanner quant à son état de santé, surtout qu'il était en contact avec l'actuel attaquant de l'ESS Bouguelmouna. Ainsi donc, Ben Athmane ne jouera pas la phase aller avec le MCA ; il est clair qu'il sera certainement sur la liste des joueurs à libérer au mercato hivernal si, bien sûr, il ne joue pas toute cette phase aller du championnat.

M. Z.

Il souffrait du dos

Nekkache reviendra face à l'OM

Pour rappel, Hichem Nekkache a jouait le match contre l'ESS blessé après avoir contracté une blessure au dos face à l'équipe d'El-Jadida. Nekkache est déclaré forfait à la dernière minute la veille du match contre le CRB ; il sera de retour si tout va bien face à l'Olympique de Médéa. Alors que tout le monde croyait que Nekkache allait affronter son ancienne équipe le CRB, mais à la fin de l'ultime séance d'entraînement avant le match

contre le Chabab, l'enfant de Hydra est déclaré forfait pour ce match à cause de sa blessure au niveau du dos. Farés Belkhir, l'entraîneur du Mouloudia, était très déçu de ne pas disposer de l'une de ses cartes pour ce derby et qui a été remplacée par Ilyes Chaibi. Ce dernier va certainement s'imposer au cours du jeu comme c'était le cas lors du match de la Ligue des champions africaine contre l'Entente de Sétif.

Par ailleurs, une source nous a révélé que la blessure de Nekkache n'est pas méchante, il sera opérationnel pour le prochain match contre l'Olympique de Médéa la prochaine journée.

M. Z.

Tebbi

sera opéré

aujourd'hui

Même s'il était convoqué pour le derby contre le CRB hier, le Tebbi passera sur le billard aujourd'hui au CHU Mustapha-Pacha pour se faire opérer d'un kyste au cou. Comme la blessure n'est pas méchante, l'entraîneur Fares Belkhir a décidé de convoquer le meneur de jeu Tebbi pour le cerby contre le CRB. L'ancien joueur du RCR sera opéré aujourd'hui au service ORL du CHU Mustapha-Pacha. Selon le médecin de l'équipe, cette opération n'est pas méchante ; elle nécessite seulement quelques jours de repos. Tebbi, que nous avons eu au bout du fil, a tenu à rassurer quant à son retour à la compétition face à la JSK. "Je tiens à rassurer que tout le monde que cette opération n'est pas grave ; je serais indisponible pendant quatre à cinq jours. Pour le match du Médéa, ça sera très court pour moi, mais j'espère être présent pour le Clasico contre la JSK qu'on doit gagner vaille que vaille comme le CRB et l'OM", nous a déclaré Tebbi. M. Z.

Reprise vendredi

La reprise des entraînements du Mouloudia d'Alger est pré- vue vendredi prochain un repos de deux jours. La séance d'entraînement de ce vendredi va connaître l'arrivée de l'adjoint de Madoui qui sera probablement le futur entraîneur du MCA.

En l'absence des actionnaires

Le CSA destitue Bouhafs

Le président de la SSPA/Le CRB, Mohamed Bouhafs, est destitué de son poste. La décision a été prise hier par le club sportif amateur (CSA) qui détient 75% des actions.

Lors d'une assemblée générale extraordinaire

tenue hier et en l'absence de plusieurs actionnaires, il a été décidé de "tirer le tapis" sous les pieds de Bouhafs. Une mesure attendue par des milliers de supporters du CRB et qui fait suite à la gestion chaotique des affaires du club par le très décrié Bouhas. Outre ce der- nier, le CSA a décidé de mettre fin aux fonctions des deux actionnaires, à savoir les deux frères Guemmad. Une conférence de presse devra être animée dans les tout prochains jours par le président du CSA, Karim Chetouf, pour donner davantage d'explications sur la destitution de Bouhafs et les démarches à entreprendre dans l'avenir pour assurer la gestion des affaires courantes du CRB. Dans ce contexte, il n'est pas

à écarter qu'il sera procédé à

la mise en place d'un direc- toire en attendant d'élire un nouveau boss. Depuis la victoire finale en coupe d'Algérie en 2017, le Chabab de Belouizdad est tombé au plus bas. Par la faute d'un président peu engagé, le club a vécu les moments les plus difficiles de son exis- tence. Les Rouge et Blanc ont failli descendre en Ligue 2 Mobilis la saison passée n'était l'engagement des joueurs et du staff technique de l'époque pour permettre au club de survivre parmi l'élite. Parallèlement à cette dangereuse décadence sportive, il faut noter que la gestion de Bouhafs est telle-

ment mauvaise que les pro- blèmes financiers ont fini par faire perdre à l'équipe ses meilleurs joueurs en fin de saison, à l'instar des

ses meilleurs joueurs en fin de saison, à l'instar des Salhi, Bouchar, Belaïli, Naâmani, Lakroum et

Salhi, Bouchar, Belaïli, Naâmani, Lakroum et autre Draoui. Pour ne citer que ceux-là. S'ensuivront des sit- in des supporters réclamant le départ de Bouhfas.

Le boss prépare sa réaction Mais il n'est pas certain que la démarche amorcée par le CSA arrive aux résultats escomptés. Pourquoi ? Le dirigeant en question prépa- re visiblement une réaction à laquelle personne ne peut s'attendre. Il a toujours su faire preuve de résistance comme c'était le cas en juillet dernier. Alors que tout le monde pensait au départ de Bouhafs, étranglé par une forme de pression, ce dernier s'en est tiré à bon compte.

S. B.

Chetouf : «Nous avons le droit de le destituer»

Après avoir réussi à déchoir Bouhafs, le président du CSA, Karim Chetouf, déclare : "Nous avons le plein droit de procéder à retrait de confiance à Bouhafs. Depuis ce mardi, il n'est plus le président. Nous allons nous ren- contre dans les prochains jours pour décider des mesures

à prendre pour faire sortir le club de cette situation. Il y a des gens qui ont exprimé leur disposition à aider le club en cas de départ de Bouhafs. J'espère qu'il tiendront paro- le après qu'il ait été destitué."

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018

 

MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

 

9

 

USMA

 

3

 

L'USMA

   



CABBA

1

 

Alain Michel présent

 
 

Stade Omar Hamadi BUTS :

USMA : Bouderbal 8', Meftah 32', Ibara 52' CABBA : Meftahi 10'

Le premier responsable du staff technique du MO Béjaïa était présent hier soir au match opposant l'USM Alger au CA Bordj Bou-Arréridj. Alain Michel a supervisé la rencontre et a même supervisé le derby oppo- sant le Chabab de Belouizdad au Mouloudia Club d'Alger. Il a ainsi enchaîné les matchs lors de la journée d'hier.

Mansouri 3 Meftah 4 Benmoussa 4 Benyahia 3 Chafaï 4 Chita 4 Benkhemassa 5 Benguit 4 (Yaya 73') Bouderbal 4' (Cherifi 62') Meziane 4 Ibara 5 (Mahious 65') Ent. : Froger

Chaouchi 3 Ziti 2 Amrane 2 Guitoune 2 Bouhekak 2 Gherbi 3 Ziad 3 Bouflih 3 (Zerara 60') El-Moueden 2 (Diara 69') Meftahi 4 Athmani 2 (Draouche 60') Ent. : Nogues

prend le pouvoir

 
 

Les Rouge et Noir ont arraché une belle victoire hier face au CABBA sur le score de trois buts à un. Une victoire qui permet à Froger et à ses

hommes d'être à la première place de la Ligue 1 Mobilis.

victoire qui permet à Froger et à ses hommes d'être à la première place de la
 



 

Chaouchi et Nogues retrouvent Beloghine

Le gardien de but du CABBA et

son entraîneur ont retrouvé hier le stade Omar Hamadi de Bologhine, qu'ils connaissent bien. Faouzi Chaouchi qui évo- luait au Mouloudia Club d'Alger lors des dernières saisons a eu l'occasion à plusieurs reprises de jouer dans ce stade. De son

côté, José Maria Nogues a quant à lui reçu au sein de ce stade la saison dernière avec le Paradou AC qu'il a entraîné.

Temps chaud, affluence nombreuse,

arbitrage de MM. Boukhalfa assisté de MM. Serradj et Halem.

PAR NADJIB HARITI

Averts :

 

USMA : Ibara 32', Benguit 40 CABBA : El-Moueden 69'

 

Le premier responsable du staff technique usmiste a apporté quelques changements à son onze de

 

Film du match

 

départ et a fait appel à ses joueurs les plus en forme pour cette rencontre face

8' Un beau centre de Benmoussa sur le côté gauche trouve Meziane qui tire, mais Chaouchi sort le ballon du pied, Bouderbal intercepte et marque le premier but. 10' Un centre de Ziti qui trouve Meftahi qui égalise avec un beau tir. 18' Un tir bien botté par Bouderbal qui ne passe pas loin du poteau gauche de Chaouchi. 26' Centre de Benmoussa vers Meftah, qui trouve à son tour Ibara, ce dernier sert Meziane qui tente sa chance et rase le poteau. 30' Un joli travail de

Meziane qui passe à Ibara, celui-ci met Benguit face à face avec Chaouchi qui sauve les siens. 32' Un centre de Benmoussa trouve Meftah qui reprend le ballon et marque le second but pour son équipe. 35' Ziad tire et Meftah sort

au

CABBA. Froger voulait à tout prix la

victoire tout comme ses joueurs qui ont tout donné dès le début du match.

Meziane et ses coéquipiers ont pris pos- session du ballon et ont mené la vie dure aux coéquipiers de Chaouchi lors

de leurs adversaires et ont continué leur pressing jusqu'à la 32e minute où Meftah reprend d'un sublime tir un centre de Benmoussa et marque le second but de son équipe. Le CABBA a tenté de revenir à la marque mais fina- lement le score est resté le même en pre- mière période.

Ibara frappe encore Après le retour des vestiaires, les Rouge et Noir avaient l'air de vouloir en découdre et de rajouter le troisième afin de se mettre à l'abri et d'assurer les trois points. A la 52e minute, celui qui est resté timide en première période inscrit le troisième but pour son équipe. En

effet, Prince Ibara reçoit un très beau centre côté droit de Rabie Meftah et ins- crit son but de la tête. L'attaquant congolais qui n'avait pas réussi une belle rencontre face à la JS Saoura s'est rattrapé et a encore une fois mis le bal- lon au fond des filets. Les supporters l'ont une nouvelle fois ovationné, à sa sortie du terrain sur la civière. Quelques changements ont été ensuite effectués par les deux entraîneurs, mais finale- ment le résultat est resté le même et l'USMA a remporté la victoire sur le score de trois buts à un. Un résultat important pour les Rouge et Noir qui se rattrapent après leur dernier faux pas. N. H.

 



Benmoussa préféré à Cherifi

de

la première période. D'ailleurs, l'ou-

verture du score n'a pas tardé à se faire grâce à Bouderbal à la 8e minute. Ce dernier profite d'un tir de Meziane qui

 

Sur le flanc gauche de la défen- se usmiste, le premier respon- sable du staff technique a opté pour Benmoussa. Ce dernier retrouve une place de titulaire et relègue Cherifi au rang de remplaçant. Rappelons que Cherifi avait été titularisé lors des derniers matchs.

a

été mal sorti par le gardien du

CABBA et inscrit le premier but de la rencontre. La réaction des joueurs de Nogues n'a pas tardé à se faire puisque deux minutes plus tard, Ziti trouve Meftahi après un bon centre qui marque le premier but de son équipe.

Les Usmistes ont été surpris par ce but

 
   

L'ŒIL DU COACH

   

BOUDERBAL : «On n'a pas douté malgré l'égalisation»

 

FROGER : «Nous

FROGER : «Nous "On a fait un bon match, on a réussi à ouvrir le score

"On a fait un bon match, on a réussi à ouvrir le score rapidement. On s'est donné à fond car on voulait à tout prix remporter une victoire. Même après qu'ils aient inscrit le but égalisa- teur on n'a pas douté et on a tout fait afin de revenir rapidement. Le plus important c'est que l'on soit resté concentrés tout au long de la rencontre et que l'on a su faire preuve d'efficaci- té. Moi je suis heureux d'avoir participé à cette victoire qui est très importante pour le moral avant notre prochain match."

nous sommes bien rachetés»

"On a démontré que le dernier match face à la JSS était un accident. On a réussi une bonne prestation face au

Meziane titularisé

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

Laissé au repos lors du dernier match comptant pour la quatrième journée de la ligue 1 Mobilis face à la JS Saoura, Meziane est finalement revenu dans le onze usmiste. Ce dernier a été titularisé par Thierry Froger qui l'a préféré à Sayoud qui n'avait pas apporté de plus lors du match à Béchar.

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

 

le

ballon sur la ligne.

 

CABBA. Mes joueurs ont su gérer le match. Maintenant, on trouve quelques difficultés physiques et on doit trouver des solutions. On va gérer match par match. D'ailleurs place à la coupe arabe où on jouera au stade de Bologhine."

Pts

 

J.

 

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

 

50' Un joli centre de Meftah sur le côté droit, Ibara rate le cadre avec la tête. 52' Un centre millimétré de Meftah vers Ibara qui marque

1. USMA

09

 

04

03

00

01

07

05

+02

 

2. ASAM

08

 

04

02

02

00

04

00

+04

 
NOGUES : «L'USMA a été meilleure que nous»

NOGUES : «L'USMA

a été meilleure que nous»

 

3. MOB

08

   

04

02

02

00

06

03

+03

 

le

troisième but de la tête pour

l'USMA. 56' Un coup franc bien botté par El- Moueden, mais Mansouri sort la balle en corner. 81' Mahious se retrouve face à Chaouchi qui sauve les siens.

4. JSS

07

 

04

02

01

01

05

01

+04

 

5. ESS

07

   

04

02

01

01

05

02

+03

 

"On a joué contre une bonne équipe. Ils étaient mieux que nous sur tous les plans. Même en ayant égalisé ils sont bien restés en place et nous ont donné

 
 

Un enfant handicapé de Bordj Bou-Arréridj soutenu par les supporters usmistes

Les supporters usmistes ont rendu hommage à un supporters du CABBA qui a fait le déplacement en fauteuil roulant afin de pouvoir assister à la rencontre. Les supporters l'ont applaudi et se sont levés pour l'encourager.

6. PAC

06

 

04

01

03

00

05

02

+03

 

7. JSK

06

 

04

01

03

00

04

02

+02

 
 

beaucoup de mal. C'est ma première défaite et on va continuer le travail."

8. NAHD

05

   

04

01

02

01

03

03

00

 
   

La direction a eu l'accord de l'UAFA

 

9. CSC

05

 

04

01

02

01

02

02

00

 

USMA - Force aérienne irakienne

10. MCA

05

 

04

01

02

01

02

02

00

 

SE JOUERA À BOLOGHINE

 

11. OM

04

 

04

01

01

02

04

08

-04

 

12. CABBA

03

 

04

00

03

01

02

04

-02

 

L'Union arabe de football a donné son accord

 

rencontre. Il faut savoir que le stade du 5-Juillet-1962 a été fermé afin de subir quelques travaux et il ne sera pas prêt pour le match retour des 1/32 de finale de la Coupe arabe des clubs champions. Comme tout le

c'est que si le stade olympique du 5-Juillet n'est pas prêt rapidement, le match de coupe de la CAF face à Al-Masry se jouera en dehors de la capitale. En tout cas, tout le monde espère que

13. USMBA

03

 

04

01

00

03

05

09

-04

 

afin de délocaliser le match de coupe arabe face à la Force aérienne d'Irak au stade Omar-Hamadi de Bologhine. La direction de l'USM Alger

14. CRB

02

 

04

01

02

01

02

04

-02

 

Environ 800 supporters du CABBA présents

15. MCO

02

 

04

00

02

02

02

06

-04

 

16. DRBT

00

 

04

00

00

04

03

08

-05

 
 

a

reçu l'accord de l'Union

monde le sait le match se jouera dimanche prochain et ce sera donc au stade Omar Hamadi de Bologhine. En tout cas, la réponse de l'Union arabe soulage les Usmistes qui craignaient de devoir trouver une autre solution dans le cas où le

le stade du 5-Juillet sera prêt rapidement afin de permettre aux Rouge et Noir de jouer leur match de coupe de la CAF au sein du stade olympique. Sans oublier les tribunes qui pourront accueillir un plus grand nombre de supporters qui

5 e JOURNÉE

 

6 e JOURNÉE

   

arabe afin de recevoir le prochain match face à la Force aérienne irakienne au stade Omar Hamadi de Bologhine. Comme nous l'avions dévoilé lors de notre dernière édition, c'est la direction des Rouge et Noir qui a sollicité l'Union arabe

Les supporters du CABBA ont fait le déplacement en force hier afin de soutenir leur équipe de cœur lors de cette rencontre compliquée face à l'USMA. Ils étaient environ 800 supporters à avoir fait le déplacement et ont rempli la tribune qui leur était réservée.

USMA-MOB

 

USMBA-USMA

 

CSC-USMBA

 

ASAM-CSC

 

MCO-ASAM

PAC-MCO

 

JSK-PAC

MCA-JSK

 

OM-MCA

CEB-OM

 

ESS-CRB

ESS-DRBT

 
 

veulent soutenir leur équipe du cœur lors de ce match

DRBT-CABBA

 

MOB-MAHD

 

afin de délocaliser la

stade n'aurait pas été homologué. Ce qui est sûr,

difficile.

M. K.

 

NAHD-JSS

JSS-CABBA

 

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018 LIGUE 1 MOBILIS

10

MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE

LIGUE 1 MOBILIS 10 MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE ESS PAC 1 1
LIGUE 1 MOBILIS 10 MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE ESS PAC 1 1

ESS

PAC

1 MOBILIS 10 MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE ESS PAC 1 1 Stade

1

1 MOBILIS 10 MISE À JOUR DE LA 3 e JOURNÉE ESS PAC 1 1 Stade

1

Stade du 8-Mai-1945 BUTS :

PAC : Naïdji 60' ESS : Bouguelmouna 89', sp

Zeghba 3 Redouani 3 Ferhani 3 Nemdil 3 Rebiaï 3 Aïboud 3 Isla 3 (Lakroum 67') Djahnit 3 Ghacha 2 (Draoui 65') Djabou 3 (Bakir 74') Bouguelmouna 3 Ent. : Taoussi

Moussaoui 3 Loucif 3, Cheraïtia 3 Bouabta 3 Bouchina 3 Messibeh 3 Melekchi 3 (Zorgane 74') Boudaoui 3 (Tahri 85') Benayad 3 Bouzouk 3 (Mouali 80') Naïdji 3 Ent. : Chalo

Temps chaud avec du vent, assistance nombreuse, pelouse en bon état, arbitrage de M. Aouina assisté par MM. Kechida et Aouina. Averts :

PAC : Melekchi, Boudaoui, Moussaoui

Bouguelmouna répond à Naïdji

Les Sétifiens se sont contentés de partager les points de la rencontre d'hier face à une équipe du PAC volontaire à souhait.

De notre correspondant

SOFIANE I.

La partie s'étant soldée par un score de parité d'un but partout. Le match débute avec une grande prudence de part et d'autre. Cependant, ce sont les visiteurs qui se mettent les premiers en évidence par le biais de Benayad qui a tenté de sur- prendre le portier Zeghba d'une frappe lointaine. Mais ce dernier parvint à capter le cuir (3'). Doucement mais sûrement, les Ententistes commencent petit à petit à prendre le jeu à leur actif en se créant quelques bonnes situations de scorer. D'ailleurs, à la 16', Ghacha rate lamenta- blement l'ouverture du score. Bien placé, il envoie un heading sur le montant droit

des bois gardés par Moussaoui. Puis ce fut au tour de Djabou d'alerter d'un tir à ras de terre le keeper paciste qui dévie le cuir difficilement (22'). Par la suite, le jeu se concentra au milieu de terrain avec un léger ascendant pour les partenaires de Naïdji qui vont toutefois subir quelques assauts sétifiens dont ce coup franc direct de Djahnit qui voit sa frappe effleurer la transversale des bois gardés par Moussaoui alors qu'on jouait la 42'. La mi-temps est sifflée sur le score vierge de zéro à zéro. Au retour des vestiaires, les Sétifiens pressent d'emblée devant un léger recul prôné par les Algérois dans leur camp. Aïboud pourtant bien placé envoie sa frappe hors des bois de Moussaoui. Et contre toute attente, ce sont les visiteurs qui prennent l'avantage en ouvrant la marque à l'heure de jeu par Naïdji lequel bien servi par Bouzouk ne fait que pousser le ballon dans les bois de Zeghba.

Bakir, le joker de luxe Piqués dans leur amour propre par cette réalisation, les locaux répliquent par des offensives pour tenter de revenir à la marque. Aïboud exécute une frappe des 30 mètres que le portier Moussaoui déga- ge difficilement (71'). Malgré les change- ments du coach Taoussi qui a aligné ses

trois cartes, Draoui, Lakroum et Bakir successivement pour apporter plus de jus à l'avant-garde, les Noir et Blanc ne sont pas parvenus à imposer véritablement leur jeu face à des joueurs pacistes qui voulaient terriblement préserver leur avance. Les minutes passent et la pres- sion se poursuit néanmoins, il a fallu attendre la fin du match pour assister à l'égalisation par l'intermédiaire de Bouguelmouna qui transforme un penal- ty accordé par l'arbitre Aouina à la suite d'une faute sur Lakroum (89'). Le match se termine sur le score de parité d'un but

partout.

S. I.

termine sur le score de parité d'un but partout. S. I.  Le vent, l'invité surprise



Le vent, l'invité surprise !

Avant le début de la partie de quelques minutes, un vent violant s'est abattu sur le stade du 8-Mai-1945 et sur l'ensemble de la ville de Sétif. " Un invité surprise " ayant créé des désagréments au public présent puisqu'il aurait pu perturber le jeu des deux équipes. Plus de peur que de mal finalement du moment que " la tempête " est vite passé.



Ghacha loin de son niveau

Alors qu'on attendait beau- coup de sa part, Houssam Eddine Ghacha était prati- quement ' "hors champ " hier face au PAC. Mis à part cette action où il a envoyé un heading sur le montant gauche des bois gardés par Moussaoui, l'ancien joueur de l'USMB n'a été que l'ombre de lui- même. Visiblement, il n'a pas bien récupérer de la blessure qu'il avait contractée il y a quelques semaines qui ne l'a pas permis de disputer le der- nier match de son team face au MCA. Ghacha a été remplacé peu de temps après l'heure de jeu par Draoui.

Film du match

3' Frappe de Benayad, le portier Zeghba a dû s'em- ployer par deux fois pour cap- ter le cuir. 16' Bon travail entre Djabou et Ferhani. Ce dernier exécute un centre sur la tête de Ghacha qui rate lamentablement. Son heading percute le montant gauche des bois de Moussaoui. 22' Tir à ras de terre de Djabou que le keeper Moussaoui dévie difficilement. 42' Coup franc direct de Djahnit. Son tir effleure la transversale des bois gardés par Moussaoui. 49' Tir d'Aïboud qui rate complètement sa reprise alors qu'il était idéalement placé.

52' But du PAC par Benayad mais il est refusé par l'arbitre Aouina qui a jugé que le cuir n'a pas franchi la ligne. 60' Contre rapide des Pacistes. Bouzouk offre un caviar à Naïdji qui ne trouve aucune peine pour mettre le cuir au fond des filets des bois gardés par Zeghba. 71' Une belle frappe d'Aïboud, le portier sauve dif- ficilement. 87' Lakroum est fauché par Bouabta. L'arbitre Aouina n'hé- site pas à designer le point de

penalty. 89' Bouguelmouna exécute la sentence et remet les pen- dules à l'heure.

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

Ce qu'il faut savoir sur le WAC

«Il fallait s'attendre à ce qu'on tombe sur un gros morceau», dit-on à l'unanimité dans le camp ententiste à l'issue du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions africaine avant-hier.

Le club phare d'Aïn El-Fouara a hérité du Wydad Casablanca, le champion sortant pour avoir rempor- té ce sacre de l'édition 2017. Un adversaire que connaissent assez bien les Ententistes pour avoir déjà affron- té cette même équipe du Wydad il y a dix ans, c'est-à-dire en 2008 à l'occa- sion de la finale de la Ligue des cham-

pions arabe. Une double confronta- tion qui est revenue aux Sétifiens entraînés à cette époque par le Français Bernard Simondi. Toutefois, selon la presse marocaine, le Wydad reste la bête noire des équipes algé- riennes puisque en six rendez-vous, il n'a perdu qu'une seule fois. Cela dit, c'est un autre match que s'apprêtent donc à livrer les deux protagonistes. Il est utile de souligner que le match aller aura lieu le 14 septembre au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, alors que la seconde manche est program- mée soit le 21 ou le 22 septembre dans le grand stade de Mohamed V de Casablanca. Il faut savoir, en effet, que le prochain adversaire des repré- sentants algériens est l'un des grands favoris du sacre de cette saison au côté du TP Mazembe, estiment les observateurs les plus avertis du foot-

ball continental vu notamment le par- cours des Marocains durant la phase de poules. Premiers du groupe C, les partenaires d'Ismaïl Al-Hadadi, meilleur buteur de l'équipe avec cinq réalisations, ont effectué un parcours sans faute avec trois victoires, trois matches nuls et zéro défaite.

Un parcours africain sans faute Leur attaque a inscrit 8 buts, alors que la défense a encaissé deux réalisa- tions seulement faisant d'elle la meilleure défense de tous les clubs qualifiés aux quarts de finale de la LDC. Malgré le départ de l'entraîneur tunisien Faouzi Benzarti qui a rem- porté avec l'équipe le sacre continen- tal et a été désigné entraîneur natio- nal des Aigles de Carthage, le onze du Wydad a cependant enchaîné les

de Carthage, le onze du Wydad a cependant enchaîné les bons résultats sous la direction du

bons résultats sous la direction

du

Abdelhadi Sektioui. En outre, champions du Maroc pour la 14e fois à l'issue de la saison 2015-2016, les gars de la capitale du royaume chérifien ont terminé second lors de l'exercice précédent, à un point de retard sur le champion IR Tanger. Concernant l'effectif, le Wydad renferme une pléiade de très bons joueurs locaux et étrangers ; parmi eux, on peut citer les deux atta- quants Quintana et Jebor, respective- ment de l'Argentine et du Liberia, le Franco-Marocain Thigazaoui et Aoulad qui possède la double natio- nalité marocaine et belge. S. I.

coach

CE QU'ILS EN PENSENT

Hamar : «On ne craint pas le Wydad»

Le président Hassen Hamar s'est dit confiant quant aux moyens de son team de passer le cap du Wydad Casablanca et d'aller chercher la qualification au dernier carré. ''Nous sommes tombés sur une bonne équipe qui est le Wydad Casablanca. C'est le champion sortant. Un club qu'on respecte beaucoup vu son palmarès aussi bien sur le plan local que continental. C'est en outre un adversaire qui n'a perdu aucun match depuis le début des éliminatoires de la LDC de cette édition. Cela dit, nous avons de notre côté des atouts à faire valoir. Nous avons réalisé une très bonne seconde partie de la phase de poules en engrangeant 8 points, soit mieux que le TPM qui a occupé la première place du grou- pe. Nous allons jouer à fond nos chances pour aller en demi-finale'', nous a-t-il dit.

S. I.

pour aller en demi-finale'', nous a-t-il dit. S. I. Taoussi : «On part à chances égales»

Taoussi : «On part à chances égales»

Le coach ententiste, qui était dans le staff technique du Wydad Casablanca entre 2001 et 2003, estime que les deux équipes partent à chances égales. ''On s'attendait à jouer un grand club du continent vu qu'il ne restait que les grandes équipes. Nous avons à mon sens les moyens pour défier cette équipe du Wydad Casablanca. On l'a démontré lors de la phase de poules où nous avons pu arracher la qualifica- tion malgré la grosse concurrence avec les autres clubs du groupe. On était confiants en nos moyens pour aller cher- cher cette qualif. Maintenant, on doit faire en sorte de bien préparer cette double confrontation face au Wydad. On va partir à chances égales. La qualification se jouera sur les deux matches. On va tout faire pour tenter d'aller encore plus loin en passant d'abord le cap des Wydadis. Cependant, nous avons deux matches en championnat qu'on doit d'abord penser à bien négocier face au PAC et le CRB'', nous a-t-il déclaré hier matin.

S. I.

L'un d'eux aura lieu à Casablanca

2 stages

pour

préparer

le Wydad

Afin de mieux pré- parer le match aller face au Wydad, la direction du club, en concer- tation avec le staff technique, a décidé d'organiser un mini-stage de pré- paration qui précé- dera ce premier rendez-vous entre les deux équipes. Ledit stage devrait débuter au lende- main du match face au CRB comp- tant pour la 5e journée du cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis prévu le 10 septembre pro- chain au stade du 20-Août-55. En outre, on songe sérieusement à organiser un second stage cette fois dans la capita- le marocaine et qui va précéder la deuxième manche entre les deux protagonistes.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 NAHD 11
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
NAHD
11
Les tops et les flops du début de saison PAR MOHAMED ADRAR Après quatre journées
Les tops et les flops
du début de saison
PAR MOHAMED ADRAR
Après quatre journées de
championnat, le NAHD pointe
à la 8e place au classement
avec 5 points au compteur,
avec à la clé une victoire,
deux matchs nul et une
défaite qui fait office
d'accident de parcours, au
vu de ce qu'a pu montrer
l'équipe lors des trois autres
rencontres qu'elle a gérées
avec brio. Ce début de saison
nahdiste semble toutefois
correspondre à ce qu'on
pouvait attendre de cette
formation nahdiste, c'est-à-
dire, qu'elle évolue dans la
continuité de la saison
dernière, avec un certain
caractère, de la solidité et
de l'audace. Après quatre
rencontres jouées, on a pu
faire un premier constat sur
le rendement individuel de
tout un chacun, car si
certains joueurs ont réussi à
briller, d'autres ont déçu,
alors que certains ont réussi
à maintenir leur niveau de la
saison dernière. Petite
lecture sur les tops et les
flops de ce début de saison
nahdiste.
M. A.
Khacef Auteur déjà d'une saison pleine, Mohamed-Naoufel Khacef semble repartir sur des bases encore plus
Khacef
Auteur
déjà d'une
saison
pleine,
Mohamed-Naoufel
Khacef
semble
repartir
sur
des bases
encore
plus
importantes que
la
saison
dernière.
Après
quatre
rencontres
disputées jusqu'à
présent,
Khacef
en est déjà à
deux buts
déci-
sifs à l'extérieur
au profit
de son
équipe, avec
à la clé des prestations
toutes
aussi
abouties
les
unes que
les autres.
Le
jeune
Khacef
semble avoir atteint une maturité rarissime
à
son âge,
on
sent également qu'il
y a
une cer-
tainement
complicité
entre lui et son
entraî-
neur, le message semble
passer 5 sur 5.
Harrag
Rien
à dire,
l'ex-Harrachi est le
maître
à jouer
de
cette
équipe
Nnahdiste,
et quand Harrag
n'est
pas
là, c'est
toute la machine nahdis-
te qui
s'enraye.
Absent lors
du
derby face
à
l'USMA, Harrag
avait
laissé un grand
vide
au
sein
de
son équipe,
son
retour
fut
d'ailleurs
bénéfique
à Tadjenanet,
puis
à
Bordj Bou-Arréridj, avec
des résultats et
des
prestations meilleures. Auteurs de
dix passes
décisives la
saison
dernière,
Harrag
repart
sur les mêmes bases
en
signant deux belles
offrandes à Khacef,
sa saison est bien
lancée.
Yaïche
Arrivé
venance
au Nasria cet été en pro-
de l'USM Alger sous forme
de prêt, le jeune
Ilyès
Yaïche
a atter-
ri au
club sur la
pointe des pieds, sans
faire
de
bruit
ni de tapage. Promis
à un
bel
avenir, l'ex-Harrachi
sera d'abords utilisé en
tant que
joker
lors des deux premiers matchs
avant
de
signer
sa
première titularisation
face
au DRBT par un but.
Il
enchaînera une
seconde
titularisation
encore
plus
convain-
cante dans le
contenu,
lui
qui semble
avoir
déjà
conquis la
confiance
de son
coach,
qui
n'hésitera
pas
à le maintenir dans son
onze,
pourvu qu'il continue dans le même sens.
Baâli
C'est
peut-être
l'un
des joueurs
les
moins
connus
au
sein de
l'effec-
tif
du
Nasria, mais en l'espace
de
quelques
jours
seulement,
Baâli
s'est clairement fait un nom, en sortant
deux très
belles
prestations face
au
DRBT
puis
face
au
CABBA.
Très
généreux
dans
l'effort, Baâli
est
un vrai
poison pour
les
défenses adverses,
sa
débauche
d'énergie
lors de chaque
match n'a pratiquement pas
d'égal,
lui
qui
a peut-être besoin d'un but
pour faire éclater encore
un
talent.
Evoluant devant Gasmi,
l'attaque du
Nasria, Baâli est le
peu plus son
en pointe de
premier défen-
seur
du Nasria,
un profil
que tout entraîneur aimerait avoir dans son
équipe.

Maâziz

tout entraîneur aimerait avoir dans son équipe. Maâziz Aligné par deux fois à un poste qui

Aligné par deux fois à un poste qui n'est manifestement pas le sien, Maâziz Nadjib n'a pas du tout su gagner des points auprès de son entraîneur. Alignant deux prestations très moyennes, l'ex-Belouizdadi devra prendre son mal en patience et attendre à ce que la chance se présente à lui dans l'axe de la défense, car à droite, il n'est clairement pas à l'aise.

car à droite, il n'est clairement pas à l'aise. Brahimi SOS , on cherche le Brahimi

Brahimi

droite, il n'est clairement pas à l'aise. Brahimi SOS , on cherche le Brahimi de la
droite, il n'est clairement pas à l'aise. Brahimi SOS , on cherche le Brahimi de la

SOS, on cherche le Brahimi de la sai- son dernière, celui qui se montrait sou- vent intraitable défensivement et très dis- ponible offensivement, le coach Bilel semble l'avoir perdu. Cela s'explique peut-être par le fait que le joueur a dû évoluer sous le coup d'une blessure depuis l'entame de la saison, car on est bien loin du Brahimi de la saison derniè- re, très, très loin même. Voir Dziri faire confiance à Khacef à ce poste de latéral gauche à l'avenir ne serait pas une surprise.

Raïah

gauche à l'avenir ne serait pas une surprise. Raïah Auteur d'une campagne de prépara- tion bien
gauche à l'avenir ne serait pas une surprise. Raïah Auteur d'une campagne de prépara- tion bien

Auteur d'une campagne de prépara- tion bien convaincante, on attendait de voir un Raïah retrouvé en ce début de sai- son avec le NAHD, mais c'est tout le contraire qui s'est produit, puisqu'après une belle prestation face au CSC, l'ex-joueur de la JSK est retom- bé dans ses travers, en signant une prestation moyenne face à l'USMA, avant de décevoir face au DRBT. Déçu de ses perfor- mances, Dziri le reléguera logiquement vers le banc des remplaçants face au CABBA, avec entre autres une prestation mieux aboutie de de celui qui l'a remplacé, à savoir Mehdi Ouertani. Les Nahdistes attendent beau- coup plus de Raïah.

Dib

Les Nahdistes attendent beau- coup plus de Raïah. Dib Auteur d'une saison exceptionnelle sous les couleurs

Auteur d'une saison exceptionnelle sous les couleurs de l'ASAM, Brahim Dib était très attendu par les supporters du Nasria, d'autant plus que son recrutement avait été très positivement accueilli par les fans. Auteur déjà de prestations mitigées en matchs de pré- paration, Dib n'a pas eu la chance de jouer les deux premiers matchs de la saison. Dziri finira par lui accorder sa chance face au DRBT, en lui accordant la liberté de jouer comme il le sait sur le terrain, mais ça n'a rien donné, si ce n'est une autre terne prestation, qui a induit sa non- convocation face au CABBA. Dib doit absolument se réveiller lors des prochaines semaines, car le train est en marche et ça risque bien d'être difficile pour lui de le rattraper.

risque bien d'être difficile pour lui de le rattraper. Chouiter Alors qu'il avait réussi l'exploit de

Chouiter

d'être difficile pour lui de le rattraper. Chouiter Alors qu'il avait réussi l'exploit de signer le

Alors qu'il avait réussi l'exploit de signer le grand chelem la saison dernière, en participant à l'ensemble des 30 matchs de championnat disputés par son équipe, pour sa toute première saison à ce niveau, Abderaouf Chouiter semble avoir bien des difficultés à repartir sur les mêmes bases. Titulaire à Constantine pour une prestation plutôt acceptable, il passe totalement à côté de son sujet face à l'USMA, chose qui lui a coûté sa place face au DRBT, où il n'était même pas convoqué. Remplaçant face au CABBA, il rentre lors du der- nier quart d'heure, mais sans réussir grand-chose, sa saison risque d'être plus compliquée que la devancière, avec une concurrence plus rude et plus farouche.

avec une concurrence plus rude et plus farouche. LES CONSTANTS Khiat Titulaire indiscutable sur

LES CONSTANTS

Khiat

concurrence plus rude et plus farouche. LES CONSTANTS Khiat Titulaire indiscutable sur l'échiquier du coach Bilel

Titulaire indiscutable sur l'échiquier du coach Bilel Dziri durant toute la saison dernière, alors que personne ne donnait cher de sa peau, Abdelghani Khiat repart pour une nouvelle aventure qui semble se poursuivre sur le même rythme. Toujours aussi convaincant, Khiat est en train de réussir son début de saison, sa complémentarité avec Laribi est un modèle du genre, c'est ce qui fait d'ailleurs la réussite de cette char- nière centrale du Nasria.

Laribi

réussite de cette char- nière centrale du Nasria. Laribi Comme son coéquipier et ami Khiat, Hocine

Comme son coéquipier et ami Khiat, Hocine Laribi est irréprochable depuis l'entame de la saison, il est en train de poursuivre dans la continuité de la saison dernière. L'enfant de Sour El-Ghozlane est bien parti pour réaliser une saison encore meilleure que la devancière, son seul domaine à amé- liorer, au même titre que Khiat d'ailleurs, c'est sa relance, souvent approximative, jouer court et ne pas balancer devant serait peut-être la solution à ce seul petit bémol.

Merbah

peut-être la solution à ce seul petit bémol. Merbah Incontestablement meilleur Nahdiste lors de la saison

Incontestablement meilleur Nahdiste lors de la saison dernière, Merbah Gaya est bien parti pour garder ce titre qui lui a été accordé par ses propres supporters. Auteur d'une grosse performance à Tadjenanet, il récidivera quatre jours plus tard, en signant une autre prestation très aboutie, le tout après avoir été plutôt bon lors des deux pre- miers matchs face au CSC puis face à l'USMA. Merbah est clairement dans le bon tempo en ce début de saison, à lui de pour- suivre dans ce même sens, Belmadi est bien à l'écoute.

El-Orfi

ce même sens, Belmadi est bien à l'écoute. El-Orfi Le patron du milieu de terrain nahdiste

Le patron du milieu de terrain nahdiste c'est lui, Hocine El-Orfi n'a pas changé de statut cette saison, lui qui n'a certes disputé que deux rencontres depuis l'entame de la sai- son, avant de se blesser, mais il a été égal à lui-même lors de ces deux sorties, réalisant deux belles partitions. El-Orfi est clairement un joueur clé dans le dispositif du coach Bilel Dziri qui espère le récupérer dès le prochain match face à la JSS.

Sa convocation face à la JSS n'est pas certaine

Cissé doit travailler davantage

Alors qu'il n'a rejoint les rangs du Nasria que le 8 août dernier, l'attaquant malien Mohamed-Moctar Cissé n'a pas encore eu la chance de débuter officiellement sous ses nouvelles couleurs. Le coach Bilel Dziri ne semble pas pressé pour lancer son joueur, pour la très simple raison qu'il ne voudrait pas prendre le risque avec lui pour le perdre pour une grande période. N'ayant que trois semaines de préparation dans les jambes, lui qui n'a repris les entraînements que le 9 août dernier, Cissé a encore davan- tage de travail à accomplir afin d'aspirer à intégrer le groupe concerné par les matchs officiels. Sa convocation pour le match devant la JSS lundi prochain est peu pro- bable, lui qui a plus de chance de figurer dans le groupe pour le déplacement à Béjaïa face au MOB, sachant qu'il sera inté- gré progressivement afin d'éviter qu'il se blesse, c'est ce que compte faire le coach Bilel Dziri.

www.competition.dz

Mercredi 5 septembre 2018

12

MOB

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 12 MOB Les joueurs plus confiants que jamais On a pu

Les joueurs

plus confiants

que jamais

On a pu remarquer, lors des différents entre- tiens réalisés avec les joueurs mobistes, que ces derniers sont en pleine confiance, notamment après leur derniers succès arra- ché face au champion d'Algérie en titre. Bien qu'il existe toujours quelques lacunes dans l'effectif béjaoui, les résultats sont là pour prouver que la bande à Michel tient le coup et a réalisé le départ espéré. Les Crabes qui ont, rappelons-le, réalisé un parcours honorable cette saison en Ligue 1 Mobilis croient en leurs possibilités et leur potentiel. Ils comptent bien ne pas décevoir leur public qui sera présent aux pro- chains rendez-vous comme à ses habi- tudes afin de soutenir son équipe favorite. L'optimisme est de rigueur à Bejaia, mais on se méfie toutefois de l'équipe adverse qui ne lâchera sûrement rien et essayera de tout faire pour arra- cher un bon résultat. De leur côté, les gars d'Yemma Gouraya ne l'entendent pas de cette oreille et comp- tent tout faire pour gagner.

B. B.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

La formation béjaouie reprendra aujourd'hui à 18h le chemin des entraînements. La bande à Alain Michel sera appelé à entamer sa der- nière ligne droite de préparation avant le choc de la prochaine journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. Ainsi, à quelques jours de la reprise de la compétition, comme la rencontre face à l'USM Alger a été reportée au 7 octobre, les joueurs se remettront au travail en prévision de la réception du NA Hussein Dey dont le rendez-vous entre dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis et qui aura lieu le samedi 15 septembre. Les Crabes, qui veulent enchaîner un second succès de suite après celui de la précédente journée où les Vert et Noir d'Yemma Gouraya sont parve- nus à arracher une précieuse victoire face au CS Constantine, Bencherif et ses coéquipiers devront donc redou- bler d'effort pour ce rendez-vous, car leur équipe est appelée à rester sur cette lancée en enchaînant une autre victoire afin de récolter trois nou- veaux points et rester en haut du tableau de la Ligue 1 Mobilis. Les Béjaouis tenteront ainsi de profiter de cette mini-trêve pour corriger les lacunes toujours présentes dans le groupe, notamment du côté offensif où les attaquants seront sans doute forcés à un gros travail intensif au cours de cette semaine avec apparem- ment une joute amicale au program- me les prochains jours.

Le staff veille au grain Le staff technique béjaoui est conscient de l'importance de cette pro- chaine rencontre et de l'impact que cette dernière représente pour la suite de la compétition. Le MO Bejaia sera appelé à empocher les trois points mis en jeu afin de continuer sur la lancée des dernières journées ; il va sans

10 JOURS POUR

préparer le NAHD

journées ; il va sans 10 JOURS POUR préparer le NAHD aucun doute augmenter la cadence

aucun doute augmenter la cadence pour booster ses poulains en insistant sur le volet physique et surtout tech- nico-tactique en prévision de la pro- chaine rencontre face au NA Hussein Dey, qui s'annonce déjà très difficile. Cette équipe qui reste tout juste moyenne en ce début de championnat en comptabilisant cinq unités seule- ment et qui viendra sûrement à Bejaia dans l'espoir de réaliser un résultat positif en empochant quelques points de plus. A cet effet, l'entraîneur du MOB cherchera la stratégie adéquate pour que sa formation soit la plus per- formante et surtout équilibrée dans ses trois compartiments pour réussir à

gagner son match et assurer les trois points.

Oublier les derniers succès et penser à la suite Le staff béjaoui sait très bien que les éléments béjaouis sont moralement au top après ce magnifique départ en championnat ; les Crabes restent toujours invincibles après quatre journées et surtout la dernière victoire. Le groupe a réussi à s'imposer samedi der- nier à l'Unité maghrébine face au CS Constantine par un but à zéro. Ce qui reste bien sûr motivant quant à la suite de la compétition.

Cela dit, la prudence et la vigilance seront de mise les jours à venir. Le coach béjaoui Alain Michel compte demander à ses protégés de redes- cendre de leur petit nuage en oubliant les derniers succès et se concentrer sur le prochain rendez-vous. En attendant donc cette empoignade, le coach des Vert et Noir aura pour objectif d'apporter ses der- niers réglages afin de passer cet écueil et réaliser une grande victoire, qui permet- tra à son équipe de conti- nuer avec les bons résultats. B. B.

“ Ça sera pour nous l'occasion de continuer sur notre lancée B. B. ”
Ça sera
pour nous
l'occasion
de continuer
sur notre
lancée
B. B.

ont été mis à notre disposition pour être dans la meilleure forme en fin de semaine.

Comment comptez-vous négociez la prochaine rencontre ?

Comme ça a été le cas les dernières rencontres, nous allons l'aborder dans le seul et unique but de la remporter. Ça sera pour nous l'occasion de continuer sur notre lancée et ne pas flancher. L'adversaire viendra sûrement à Bejaia avec la ferme intention d'arracher un résultat positif. Il faudra donc se donner à fond pour être à la hauteur des exigences.

MAZARI

Une rencontre à ne pas rater

Contacté hier par téléphone, le défenseur béjaoui a accepté de répondre à nos questions. Mazari est d'abord revenu sur la dernière victoire de son équipe la semaine dernière à Béjaia face au CS Constantine par un but à zéro. Interrogé sur la suite du parcours, il se dit très confiant comme le reste de l'équipe pour continuer à enchaîner les succès et les résultats positifs.

Avec le recul, un mot sur la victoire réalisée face au CS Constantine ?

C'est une victoire importante et c'est un résultat positif pour nous, surtout quand on sait que cette victoire est la première à domicile, et que c'est notre quatrième rencontre sans défaite. On était dans l'obligation de gagner pour confirmer nos derniers résultats positifs et notre excellente forme du moment. Heureusement qu'on a réalisé le plus important, à savoir empocher les trois points de la rencontre. Ce succès nous a mis plus en confiance et nous permettra sans doute d'aborder

la suite de la compétition dans de meilleures conditions.

Qu'est-ce qui a fait la différence pour remporter la rencontre, selon vous ?

Comme je vous l'ai dit, on était dans l'obligation de confirmer que le MOB est une solide équipe avec plein d'éléments prêts à tout pour atteindre les objectifs fixés cette saison. Les joueurs étaient concentrés sur leur sujet qui était la victoire, avec plein de volonté pour réaliser le plus important.

Vous allez préparer la prochaine rencontre, un

commentaire ?

On est sur le point d'entamer notre préparation pour le choc de la prochaine journée ; cette mini-trêve nous permettra de nous préparer convenablement. Je pense qu'on dispose du temps pour être au point. On effectuera les prochaines séances d'entraînement avec toute la volonté exigée, et on compte également continuer à préparer cette rencontre de la même façon que les autres. Tout le groupe est à la disposition des membres du staff technique. Une bonne ambiance règne actuellement au sein du groupe. On n'a pas à se plaindre, tous les moyens

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 MCO 13
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
MCO
13
SEBBAH VIDE SON SAC «Des gens de l'extérieur veulent casser l'équipe»
SEBBAH VIDE SON SAC
«Des gens
de l'extérieur
veulent casser
l'équipe»

En allant s'expliquer avec les supporters présents à Bel-Abbès, l'initiative d'Abidine a été différemment commentée, notamment dans le vestiaire où certains de ses coéquipiers l'accuseraient d'avoir tenu des propos à leur encontre. En bon capitaine, il tient à remettre les choses dans leur contexte.

Entretien réalisé par

Certains de vos coéquipiers n'ont pas apprécié votre initiative ; avant le début de l'entraînement (ndlr, lundi après-midi), Ait Ouamar vous a demandé des explications…

D'après Ait Ouamar, sur les réseaux sociaux, on a écrit que je me suis démarqué après cette défaite de mes coéquipiers. Bien entendu, je lui ai expliqué que ce ne sont que des mensonges ; je ne vois pas l'utilité de critiquer mes camarades d'autant qu'on ne joue pas la relégation. Peut- être là, craignant le pire pour mon club, dans la panique, j'aurais dit de mauvaises choses, Ait Oumar n'est pas mon concurrent au poste de défenseur, c'est un bon joueur qui de surcroît à un nom ; je n'oserai jamais l'attaquer. Pareil pour Feham Bouazza que je considère comme un frère. D'ailleurs, quand j'ai été promu en senior, c'est lui qui m'a suggéré de prendre le numéro 15 ; un numéro que je garde à ce jour d'ailleurs. Je ne serai jamais contre lui ou Salem. A propos de celui-ci, lui est dirigeant et moi un joueur, ni plus ni moins.

M. STITOU

En allant parler avec les supporters au coup de sifflet final du derby, votre initiative a été mal interprétée, une réaction ?

Si j'ai pris cette initiative, c'est parce que je suis un mordu du MCO, en plus d'être un produit du club. Je comprends mieux que quiconque l'amertume des supporters. Cette histoire de clans est une pure invention. C'est faux, dans notre groupe, il n'y a pas de division. A Bel- Abbès, on a tous été mauvais, c'était une faillite collective.

Qu'avez-vous dit à ces supporters ?

Je leur ai dit :''Les gars, en tant que capitaine et au nom du groupe, on vous demande par- don, car on n'a pas été à la hau- teur de la confiance que vous placez en nous. En outre, je vous avertis que des gens manipulés cherchent à déstabiliser l'équipe, restez toujours derrière elle, c'est le message que je vous trans- mets''. Tels étaient les propos que j'ai tenus à nos supporters.

Reconnaissez que l'ambiance au sein du groupe est devenue exécrable ?

Tant que l'équipe ne gagne pas ses matches, tout le monde trouve à redire. On a une bonne équipe qui a juste besoin d'un petit soutien moral, car l'enfon- cer, ça ne ramène à rien.

L'équipe a perdu confiance…

Exact. On a recruté des joueurs chevronnés tels que Nadji, Ait Ouamar ou Boudbouda ; ceux-là, sont venus avec l'ambition de remporter un titre. Ce qui fait qu'il y a cette pression du résultat qui dérange un peu l'équipe d'autant que la réussite nous fuit depuis l'enta- me du championnat.

Une réunion en urgence entre joueurs pour aplanir tous les différends s'impose, non ?

Regardez l'ambiance à l'entraî- nement, ça rigole bien, non ? Si le groupe était miné par les clans, l'ambiance serait plus morose, je pense. Les gens de l'extérieur veulent du mal à l'équipe, il faut éviter de tomber dans leur piège. Leur objectif est d'avoir la tête de Baba, après

IL ÉTAIT ENCORE ABSENT HIER

Zaki part aujourd'hui au Maroc

Avant-hier, en marge de la séance de la reprise, Ahmed Belhadj avait assuré que Badou Zaki reprendra du service le len- demain, en fin de compte hier après-midi, le coach était tou- jours inscrit aux abonnés absents, venu assister à l'entraînement, Baba indiquera que dans la jour- née, il avait rencontré Zaki et que ce dernier lui aurait déclaré qu'il est très préoccupé par l'état de santé de sa mère et qu'il aurait réservé pour ce mercredi un billet d'avion pour rallier son pays, toutefois sur la question, étant donné qu'hier il était tou-

jours à Oran, pourquoi il n'a pas dirigé l'entraînement, Baba s'est montré un peu perplexe. " Il a certainement ses raisons, je ne peux pas lui dicter ce qu'il doit faire ", répondra le président.

Il promet de revenir samedi Si pour certains, on doute fort qu'il s'agirait d'un aller sans retour, le président nous apprend que " Zaki m'a assuré qu'il sera de retour samedi pour préparer la rencontre du 10 sep- tembre face à l'ASAM. " Entre- temps, les séances d'entraîne-

ment seront dirigées par Djamel Bekadja en compagnie de l'en- traîneur des gardiens Brahim Boumaâchouk.

Pas de plan B Toujours selon Baba, la direction du club n'envisage pas de rame- ner un autre entraîneur. ''Pour l'heure, on va attendre le retour samedi de Zaki, si jamais, il ne viendra pas, c'est Bekadja qui sera assisté par l'entraîneur de la réserve Aïssa Kinane qui coache- ront le prochain match'', indique- ra Baba.

M. S.

Salem, moi ou Bouazza, leurs intentions sont claires.

Zaki est-il le problème ?

Ces mauvais résultats, tout le monde a une part de responsa-

bilité, à commencer par les joueurs et même l'entraîneur. Franchement, j'ai honte d'être en face du président car ce dernier

a mis tous les moyens qu'il faut,

mais en parallèle, on n'a pas été

à la hauteur.

On vous a vu discuter avec lui, peut-on connaître la teneur de cette discussion ?

Je tenais à lui expliquer tout ce qui a été dit à propos de mon

initiative samedi envers les sup- porters ; c'est faux, on cherche à me nuire. Si je suis quelqu'un qui ne cherche que ses intérêts,

je ne serai pas toujours le der-

nier à encaisser mon salaire.

Une victoire lundi face à l'ASAM est impérative…

Un succès, et tout s'arrêtera. Je tiens à apporter mon soutien à Feham Bouazza ; on l'accuse vraiment à tort. Les recrues ce

n'est pas lui qui les a choisies ; il

a certes appelé des joueurs pour

les convaincre de signer au MCO, néanmoins avec l'autori- sation de l'entraîneur et du pré- sident. Au moins, on doit être reconnaissant envers lui.

M. S.

Naybet lui a conseillé de rester

Invité à la finale du tournoi Bahia-Foot, organisé par la Radieuse, l'ancien défenseur international marocain a croisé dimanche soir à l'hôtel Sheraton Badou Zaki. D'après un témoin, Naybet aurait conseillé à Zaki de ne pas quitter le MCO en lui rap- pelant qu'à Oran, il y a tout pour réussir. Un conseil que Zaki a certainement pris en considération.

Un manager, et vite !

L'autre revendication des suppor- ters est la nomination d'un manager dans les plus brefs délais. ''Il sera le lien entre vous et l'entraîneur'', suggèrent les supporters. A noter que ces mêmes supporters ont conseillé à Baba de ne pas faire appel à Mezouar en arguant que ce der- nier ne porte pas dans son cœur leur club. ''Il n'aime que le CRB.'' Par ailleurs, ces fans ont proposé au président de rappeler Haddou qui, selon eux, serait le mieux indiqué pour ce poste.

Toujours point de Feham

Tandis que Mansouri était absent (il est autorisé en raison du mariage de son frère) Feham Bouazza est tou- jours absent à l'entraînement, même la direction n'a aucune nouvelle de lui, d'ailleurs hier, le président a char- gé Hassani Krimo de le contacter pour connaître les raisons de sa défection, même si tout le monde les connaît, puisqu'après on altercation avec Salem Fodil après le derby de samedi et la montée au créneau des suppor- ters qui exigent que son contrat soit résilié, Feham aurait pris ses devants, en boudant carrément les entraînements, c'est d'ailleurs l'hypo- thèse la plus plausible pour justifier son absence depuis la reprise.

Gharbi et Litim ont repris

Comme annoncé au préalable, les deux joueurs ont repris le travail hier après-midi, en réintégrant l'entraîne- ment collectif.

Partage du terrain avec la réserve

Avant-hier, lors de la reprise, l'équi-

pe première a partagé le terrain avec son antichambre. A rappeler que c'est

Djamel Bekadja, en l'absence de Badou Zaki, qui a dirigé la séance de la reprise.

Série de vitesse pour Bouchar

De retour de blessure, Sofiane Bouchar, qui semble apparemment avoir bien récupéré de sa blessure, a été

prié par le préparateur physique Djamel Bekadja, à la fin de la séance avant-hier, de faire une série de vitesse pour tester s'il est réellement rétabli. D'après ce qu'on a vu, Bouchar n'a eu aucune peine à faire cette série de vites- se, ce qui est un signe encourageant pour son retour à la compétition dès ce lundi pour la réception de l'ASAM à Zabana.

Du soutien pour Hammar

Ignoré par l'entraîneur qui ne l'a pas convoqué parmi les 18 depuis le début du championnat, Ziri-Hammar peut compter sur le soutien des supporters dont les représentants ont interpellé Baba, lors de leur discussion de lundi, d'intervenir auprès de Badou Zaki pour donner la chance à l'ancien atta- quant de la JSK et de l'USMA.

Il aurait un problème rénal

Le contrat de Kodjo sera-t-il résilié ?

Alors qu'on pensait que l'attaquant malien souffre d'une blessure aux adducteurs, il semblerait que le mal serait tout autre. En effet, le staff médical du club soupçonnerait une maladie rénale ; afin de mieux se fixer sur la nature de sa maladie, il a été demandé à Kodjo Dosse de passer une IRM. Si les doutes du staff médical sont confirmés, la direction du club, qui refuse de prendre le risque de faire jouer un élément souffrant d'une telle maladie, procédera à la résiliation de son contrat, indiquera un proche de l'équipe.

www.competition.dz Mercrerdi 5 septembre 2018 14 OM
www.competition.dz
Mercrerdi 5 septembre 2018
14
OM

L'OM possède un bon effectif, mais…

LES SUPPORTERS

critiquent Hamouche

Le staff médéen dispose cette saison d'un bon effectif. Mais, selon des supporters médéens, Hamouche n'arrive pas à tirer profit de ce qui est censé être un atout.

pas à tirer profit de ce qui est censé être un atout. au milieu du terrain

au milieu du terrain Heriat et Addadi. Au poste de meneur de jeu, le coach doit confier ce rôle à Belalem, un

vrai maestro qu'on voit dans le futur et en pointe de l'at- taque Traoré qui sera aidé dans sa mission par les deux ailiers Bahri à droite et Baouche à gauche. Avec une telle composition d'équipe à laquelle on ajoute ce petit chouia de cohésion, on va certainement assister à une formation médéenne qui aura son mot à dire à l'ave- nir.'' Ce groupe de jeunes supporters des Orange et Bleu a souhaité une seule chose et primordiale à leurs yeux : ''Il faut laisser Hamouche travailler et continuer à lui faire confian-

ce.''

M. G.

De notre correspondant

M. GRINI

«Il ne faut pas tergiver- ser, l'entraîneur Hamouche n'arrive pas à utiliser ses joueurs à bon escient. Comme par exemple dernièrement face au Paradou, les Olympiens étaient mal repar- tis sur le rectangle vert, sans coordination entre les trois secteurs. Chaque joueur pra- tique le football qu'il a dans sa propre tête. Ce qui nous a beaucoup surpris lors de ce même match, c'est le coach Hamouche qui s'obstine à faire jouer les deux attaquants Sameur et Motrani, lesquels, il faut avouer, ont démontré bel et bien leurs limites sur le plan technique et même tac- tique depuis l'entame de la saison. En contrepartie, il per- siste à ignorer un meneur de jeu comme Belalem et un ailier droit en bon dribbleur comme Bahri qui fut écarté - à mon avis injustement- depuis la rencontre contre le MO Béjaia. Il y a aussi les deux excellents joueurs, en l'occur- rence Aït-Abdelmalek et Haloui, qui ne jouent prati- quement pas ; pourtant, lors des matches d'application, ils ont prouvé qu'ils sont talen- tueux et pétris de qualités. Donc, je me demande quand ces joueurs et d'autres encore auront leur chance pour évo- luer avec la formation du Titteri lors de cette première phase de la compétition'', tempête un fervent supporter

de la compétition'', tempête un fervent supporter de l'OM et un vrai connais- seur de la

de l'OM et un vrai connais- seur de la balle ronde.

«La mayonnaise ne prend pas» En sillonnant les belles et propres rues de la capitale du Titteri, Médéa, on a eu le pri- vilège de rencontrer des gens qui aiment le foot et l'OM passionnément. L'un d'eux nous a balancé lorsque nous lui avons demandé ce qu'il pense de cette entame peu convaincante de son équipe :

''Vous voulez savoir ce qui ne va pas dans cette équipe de l'OM en ce début de saison ? Je peux vous dire que le coach de l'équipe, selon mon appré- ciation et celle de mes amis que vous voyez-là, n'a pas encore détecté comme il le faut la valeur exacte de cha-

cun de ses éléments. Ce qui donne qu'il ne pourra pas ali- gner un onze de départ à la hauteur de l'évènement du moment. En plus, la mayon- naise n'a pas encore pris en ce qui concerne la cohésion entre toutes les lignes de l'équipe ; cela a été vérifié au dernier match contre le Paradou AC. Certes, les joueurs ont bougé et ont joué avec leurs tripes, mais sans pour autant convaincre sur le plan efficacité puisque tout simplement l'harmonie man- quait cruellement. Mais, hon- nêtement, il faut reconnaître que la manière de jeu que Hamouche a prônée cette sai- son est largement meilleure que celle de l'an passé. Il a appris à ses capés comment frapper qu'une seule fois sur

le ballon et de façon rapide et précise, genre de tiki-taka. Tout le monde s'accorde à dire que ce nouvel entraîneur est en train de faire un travail de fond. Il connaît bien cet univers du foot. " Notre inter- locuteur, sur sa lancée, nous a un peu surpris par cette sup- position : ''Avant que vous veniez, moi et mes amis avons supposé un onze de départ que le coach Hamouche risque d'aligner. Il met par exemple dans les bois le gardien Khiter ; il ne faut pas le condamner éternelle- ment car il reste quand même un bon keeper. Et comme arrières latéraux, Boussalem sur le côté droit et Benali sur le côté gauche de la défense. Dans l'axe, Hamouche aligne- rait Dembélé et Boucherit et

Le calendrier jusqu'à la 8 e journée

L'Olympique de Médéa va jouer, selon le nouveau programme du championnat conçu récemment par les ins- tances de notre foot-

ball à cause des parti- cipations des équipes algériennes aux com- pétitions arabes et africaines, quatre matches en un mois. Tout d'abord, l'OM affrontera pour le compte de la 5e jour- née de la compétition le Mouloudia d'Alger mardi prochain le 11

17h sur

la pelouse d'Imam-Lyès (Médéa) ; samedi 15 septembre à 17 heures, l'OM jouera son 6e match de la saison contre le CR Belouizdad au stade du 20-Août à Alger. Seulement, le club phare de la capi- tale du Titteri restera sans compétition offi- cielle du 15 septembre au 28 du même mois ; deux bonnes semaines au repos. Le match prévu contre l'Entente de Sétif le 21 sep- tembre n'aura pas lieu, finalement, mais, il est reporté au 7 octobre prochain ; au cours de ce mois, il y aura l'ar- rêt du championnat, ce qui permettra à l'OM de se reposer une seconde fois. Mais il y a lieu de noter qu'avant que l'OM ne rencontre l'ESS, il affrontera à l'occasion de la 8ejournée le club tadjenaneti du DRBT à Imam-Lyès à 16h préci- sément. Le club du Titteri va donc recevoir deux fois consécutives sur son terrain fétiche d'Imam-Lyès, mais il recevra le DRBT avant l'Aigle noir sétifien. M. G.

septembre à

En présence de la famille de la petite Sensabil

La Radieuse honore les jeunes des quartiers, Khalef, Megharia, Tasfaout, Naïbet (Maroc) et Khaled Badra (Tunisie)

C'est dans une ambiance de fête et avec un très grand public que le tournoi "Bahia- Foot" s'est achevé en apothéose. Les lauréats de ce grand rassemblement sportif de la jeu- nesse, à savoir Laghouat, Mascara, Saïda et Oran, ont eu l'honneur de recevoir les coupes, les médailles, les récompenses et les trophées de la part des invités de marque de la Radieuse tels que la star marocaine Naïbet, l'étoile tunisienne Khaled Badra, le président de la Radieuse Kada Chafi, M. Cherifi Mouloud, wali d'Oran, le président de l'APW M. Boubekeur, le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, le représentant du directeur général de la DGSN ainsi que les stars algériennes Belloumi, Kouici et autres. Et à travers ce challenge qui attire des jeunes de tous les coins du pays, la Radieuse n'a pas oublié d'honorer des figures sportives, à l'image de l'ancien entraîneur de l'équipe nationale et de la JSK Khalef Mahieddine, le

l'équipe nationale et de la JSK Khalef Mahieddine, le meilleur buteur de l'équipe nationale Abdelhafid

meilleur buteur de l'équipe nationale Abdelhafid Tasfaout et le grand défenseur de l'ASO Chlef Fodil Megharia. D'autres gestes de solidarité, imprimant un grand cli- mat d'émotion, ont marqué cet évènement et notamment le geste des organisateurs de la Radieuse, qui ont rendu un grand hommage

à la famille de la petite Sensabil, assassinée dernièrement à Oran. Les deux parents et le frère de la défunte, qui étaient présents, ont salué cette action de grand soutien dans ces moments pénibles que continue de vivre la famille, ainsi que celui dédié à la mémoire du comédien humoriste, Mohamed Djedid

appelé Bodo, et la joie de Me Hadjoui, la courageuse mère de 5 enfants handicapés qui vient de bénéficier d'un logement décent, alors qu'elle habitait dans un bidon- ville. La Radieuse n'a pas manqué aussi d'honorer les figures ayant porté haut le flambeau du sport arabe et qui ont ravi le public à travers un match de gala, auquel ont participé Kouici, Megharia, Belloumi, Tasfaout, Belatoui, Benzerga, Nefir, Benchiha, et l'ar- bitre Hansal Mohamed. Avec ce 22e challenge "Bahia Foot", la Radieuse vient d'achever son programme d'animation de la saison estivale, qui a débu- té le 20 mai dernier et qui a connu la partici- pation ce plus de 350 équipes et ce, dans le but de cultiver la fraternité entre les jeunes algériens, joueurs et spectateurs, dans un cli- mat sain. Tout comme son but est aussi d'éloigner ces jeunes des méfaits sociaux, sans oublier la recherche de jeunes talents.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 USMBA 15
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
USMBA
15

GUEBLI

«Heureux de mon 1 er but»

Contacté par nos soins, le défenseur axial des Scorpions a manifesté sa joie suite à la victoire face au MCO et son premier but sous les couleurs de son nouveau club.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Alors Ishak, avec un peu de recul, quelle est votre impression après cette victoire ?

En dépit du score, il faut dire qu'on a eu du mal face à une équi- pe accrocheuse qui était dans la même situation que la nôtre ; mais maintenant, c'est la délivrance. Il faut dire que nous avons eu du mal au cours de cette rencontre. Après notre première victoire de la saison, nous vivons actuelle- ment un grand bonheur. Nous allons savourer cette victoire et après cela, nous allons nous remettre au travail.

Qu'est-ce qui vous a permis de faire la différence face à cette équipe du MCO ?

Nous avons un peu trop laissé l'initiative à notre adversaire lors des cinq premières minutes, ce qui leur a donné l'occasion de jouer librement et de créer quelques occasions, mais les choses ont ensuite changé. Nous leur avons fait très mal en inscri- vant le premier but ; quelques minutes après, on a ajouté le deuxième but juste avant la mi- temps. Ce qui nous a fait le plus grand bien pour la deuxième mi- temps que nous avons bien gérée. C'est notre mental et notre esprit collectif qui nous ont permis de réaliser cette bonne performance.

Cette victoire est venue après trois défaites de suite ; peut-on dire que l'équipe est sur la bonne voie ?

On n'est qu'au début du cham-

«Notre force, c’est le collectif»

pionnat et il ne faut pas crier vic- toire dès maintenant et dire qu'on va gagner tous les matchs. Nous allons analyser calmement cette rencontre, le coach saura apporter les correctifs voulus. Nous étions aussi sous pression car on était dans l'obligation de garder les trois points dans notre jardin. Cela nous a un peu perturbés.

Cette victoire a un goût spécial et vous permet de bien aborder les prochaines rencontres…

C'est une grande affiche le derby de l'Ouest et on l'a rempor- té, il faut le reconnaître ; cela nous laisse optimistes. Cette victoire a une saveur particulière car après avoir perdu les trois premiers matchs du championnat, on a connu quelques jours un peu com- pliqués car nos fans nous ont conspués. Mais on a su les réjouir par cette victoire largement méri- tée. Face à l'équipe du MCO, c'était dur car elle renferme des joueurs de qualité et de talent. Nous avons compensé par notre force collective et notre solidarité. C'est une grosse satisfaction.

Quelles étaient les consignes du coach à la mi-temps ?

Comme je viens de le dire, nous sommes rentrés au vestiaire avec l'avantage de deux buts ; alors on

savait que notre adversaire vou- lait à tout prix revenir au score et remettre les pendules à l'heure. De notre côté, l'objectif était de bien défendre et de pouvoir mar- quer un autre but. En marquant ou en veillant à ne pas encaisser, on s'ouvrait les portes de la victoi- re. Nous on a joué la deuxième mi-temps sans se désunir et c'est ce qui nous a permis d'atteindre notre objectif : ajouter un troisiè- me but et remporter les points de la rencontre, même à un certain moment du match, ils ont réduit le score et même raté un penalty.

Que pensez-vous de votre prochain adversaire ?

On va savourer notre belle vic- toire après un repos bien mérité ; nous allons nous préparer pour le prochain match. Le CSC est le champion en titre ; c'est une équi- pe qui a des qualités et des argu- ments à faire valoir. Je pense, per- sonnellement, qu'il nous faudrait nous méfier de cette formation. De toute façon, nous donnerons le meilleur.

Vous avez inscrit votre premier but sous les couleurs de votre nouveau club ; quel est votre sentiment ?

Je suis très content d'inscrire mon premier but avec l'USMBA et qui a contribué à la victoire de mon équipe. Je pense que je n'ai fait que mon devoir. En ce qui concerne mon but, je peux dire que j'étais à la bonne place pour recevoir le ballon et le pousser

avec mon corps au fond des filets ;

de

Dj. A.

que demander plus (rire) !

au fond des filets ; de Dj. A. que demander plus (rire) ! Faute d’engouement Les

Faute d’engouement

Les cartes d'abonnement passent de 10 000 à 2000 DA !

Il semblerait que le prix des cartes d'abonnement annuel, initiées par le comité des supporters de l'USMBA, à sa tête l'actionnaire majoritaire Hadj Okacha Hasnaoui, sera revu à la baisse étant donné que l'opération n'a pas vraiment connu l'engouement tant espéré, en passant ainsi de 10.000 DA à 2.000 DA ? C'est en tout cas ce qu'a annoncé, hier matin, la radio locale. Avec ou sans carte d'abonnement, en dehors d'un assainissement correct de tout le milieu entourant l'USMBA et d'un audit en bonne et due forme, le club ne pourra jamais connaître le salut.

Certains veulent être remboursés

Cette nouvelle a réjoui bien entendu les supporters du club phare de la ville de Bel-Abbès, mais ce n'est pas le cas pour ceux qui ont déjà acheté cette carte à 10.000 dinars. Ces derniers se sont manifestés sur les différents réseaux sociaux en disant qu'ils sont victimes d'une arnaque vu le prix élevé qu'ils ont payé pour leur carte. Ils dénoncent également le désordre total à l'entrée du stade, même s'ils détiennent ces cartes d'abonnement et en dépit des promesses quant aux facilités dont en bénéficient les abon- nés pour pénétrer à la tribune officielle. Ce qui n'était pas du tout le cas. Maintenant qu'on a décidé de baisser le prix de cette carte, ils veulent être remboursés.

Dj. A.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ooredoo souhaite une bonne rentrée à tous les élèves Ooredoo, entreprise citoyenne,
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Ooredoo souhaite une bonne rentrée à tous les élèves
Ooredoo, entreprise citoyenne,
accompagne les élèves pour la rentrée
scolaire 2018-2019 et leur souhaite une
bonne rentrée.
Ooredoo, qui a accompagné les
Algériens durant la saison estivale, saisit
cette occasion pour souhaiter aux élèves
une rentrée réussie et beaucoup de succès,
et confirme sa volonté de faciliter le
quotidien de ses clients en mettant à la
disposition des élèves les outils
pédagogiques les plus innovants pour
atteindre l'excellence.
Dans sa quête continue d'offrir le
meilleur de la technologie mobile à ses
clients, et en partenariat avec Likoul, leader
en Algérie de l'éducation en ligne, Ooredoo
a lancé son service "Likoul by Ooredoo"
qui propose aux élèves des cycles primaire,
moyen et lycée, une plateforme de cours de
soutien pédagogique, audiovisuel et
conforme au programme de l'éducation
nationale. Il y a lieu de rappeler aussi que
Ooredoo, fortement engagée dans la
promotion des valeurs du savoir et de
l'éducation, a lancé son service "Haya !
iQraa" pour l'apprentissage des langues en
ligne. Cette solution adaptée aux enfants,
élèves, étudiants, travailleurs et
professionnels souhaitant apprendre une
nouvelle langue ou améliorer leur niveau
dans les langues étrangères, notamment :
l'arabe, l'anglais, le français, l'espagnol,
l'allemand, l'italien, le néerlandais, le
portugais, le russe, le turc, le chinois et le
japonais. Les clients de Ooredoo peuvent
également profiter des services 4G sur un
réseau moderne, performant et de grande
qualité, couvrant les 48 wilayas, et pouvant
prendre en charge d'une façon optimale la
demande croissante en services Voix et
Data où qu'ils soient en Algérie.
Conscient de l'importance que
représente la rentrée scolaire dans la vie
des écoliers, Ooredoo marque cet
évènement à travers une campagne de
communication sur différents supports
médiatiques : presse écrite, médias
électroniques, chaînes radiophoniques et
affichage urbain.

www.competition.dz

Mercrerdi 5 septembre 2018

16

CSC

www.competition.dz Mercrerdi 5 septembre 2018 16 CSC Amrani prêt à partir si… Le coach clubiste a

Amrani prêt à partir si…

Le coach clubiste a annoncé à une chaîne privée, à laquelle il accorde toujours la primeur, qu'il est prêt à partir si son équipe, qu'il a renforcée par des joueurs de métier cet été, n'enregistre pas de bons résultats les prochaines journées.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Les Clubistes condamnés à se ressaisir En annonçant qu'il est prêt à jeter l'éponge si son équipe ne parvient pas à bien négocier les prochaines rencontres de championnat, l'entraî- neur Amrani veut, en vérité, faire comprendre à ses joueurs qu'ils sont condamnés à gagner à tout prix le prochain match contre l'USMBA pour se réconcilier avec les fans de leur club employeur qu'ils ont déçus par leur piètre production à Bejaia ; ils ont été battus par le MOB, une équipe qui n'est pas un foudre de guerre. Le driver des Vert et Noir a raison de demander à ses poulains de se ressaisir contre Bel Abbes le 10 septembre 2018 car il sait bien que s'ils ne parviennent pas à glaner les trois points, leurs supporters ne vont pas, cela est sûr, leur pardon- ner un second faux pas à domicile

après avoir été tenus, pour rappel, en échec par le NAHD la première journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

Nombre de joueurs risquent le frigo Très déçu par le revers subi par son équipe contre le MOB, le weekend passé, l'entraîneur Amrani a marte- lé à la presse : "Dorénavant, je ne vais plus aligner ni comme titulaires ni comme suppléants tous les joueurs qui n'ont pas eu le rende- ment escompté contre le MOB." Par ce propos, le coach des Vert et Noir annonce qu'il va mettre au frigo plusieurs de ses poulains qu'il a ali- gnés le dernier match ayant opposé son team aux Crabes, et qui n'ont pas été assez performants durant le temps de jeu joué. En attendant de connaître les noms des joueurs que le driver du CSC va écarter dans la rencontre contre l'USMBA, nous pourrons avancer qu'il va chambou-

ler les trois compartiments de son échiquier après avoir relevé que son équipe a été peu entreprenante à Bejaia le weekend passé.

Le milieu reste le maillon faible Les observateurs avertis ayant suivi les quatre premiers matches officiels que le CSC a joués à ce jour pensent que le compartiment le plus faible a été le milieu. Ils ont raison de le sou- ligner car, comme il n'était composé que de trois éléments, il n'a pas pu rivaliser avec les lignes médianes du NAHD, du CABBA, de la JSS et du MOB, qui étaient formés de cinq demis. Ce ne sont pas les attaquants du CSC qui vont nous contredire, eux qui n'ont pas réussi à s'illustrer les quatre premières journées du championnat pour avoir été peu ali- mentés en bonnes balles de but par leurs coéquipiers chargés d'animer le jeu de leur équipe. R. G.

chargés d'animer le jeu de leur équipe. R. G. Haddad, Bencherifa et Salhi de retour Le

Haddad, Bencherifa et Salhi de retour

Le milieu Haddad, qui a purgé ses deux matches de suspension, l'arrière gauche Bencherifa et le polyvalent Salhi, rétablis de leurs blessures respec- tives, seront tous les trois opérationnels le prochain match contre l'USMBA le 10 septembre 2018. Reste à savoir si leur entraîneur, qui a annoncé qu'il va chambouler son échiquier battu par le MOB, le wee- kend passé, va songer à les aligner contre Bel-Abbès.

Les Sanafir

mécontents

Les milliers de fans du CSC sont désemparés après que leur équipe favo- rite a été peu convaincante les quatre matches de championnat qu'elle a joués à ce jour. En effet, les supporters des Vert et Noir ont été déçus par la production des joueurs de leur club les deux ren- contres jouées contre le NAHD et la JSS à Constantine et celles qu'ils ont disputées contre le CABBA et le MOB hors de leurs bases. Cela nous pousse à penser que le prochain match contre l'USMBA, les poulains d'Amrani sont tenus de ne faire aucun faux pas à domicile après avoir, pour rappel, été tenus en échec par le NAHD la première journée du championnat.

en échec par le NAHD la première journée du championnat. JSS Reprise aujourd'hui Cap sur le

JSS

Reprise aujourd'hui

Cap sur le NAHD

Après une belle victoire décrochée face à l'USMA sur le score de 3 à 0 où l'équipe a fourni une excellente prestation dominant son adversaire de bout en bout , la JSS va entamer à partir d'aujourd'hui sa préparation pour le RDV du 10 septembre au stade du 20- Août-1955 de Belouizdad contre le NAHD, une rencontre qui s'annonce difficile pour les Bécharis compte tenu du visage affiché par les Sang et Or depuis le début de saison. L'entraîneur de la JSS Nabil Neghiz qui n'a pas caché sa satisfaction à la suite du succès acquis contre l'USMA compte sur l'état d'es- prit de son groupe et la détermination de ses joueurs pour bien négocier la confrontation de lundi prochain. La JSS qui a souvent bien négocié ses déplacements dans la capitale et particulièrement contre le Nasria veut perpé- tuer la tradition malgré la difficulté de la tâche. Les coéquipiers de Natèche dont les ambitions sont grandes cette saison veulent

dont les ambitions sont grandes cette saison veulent réussir leur prochain déplacement à l'exté- rieur

réussir leur prochain déplacement à l'exté- rieur et, pourquoi pas, décrocher leur pre- mier succès loin de leurs bases. K. H.

DRBT

Ighil entame sa mission

Après le départ du Tunisien Hammadi Daou, l'ex- sélectionneur national Meziane Ighil a entamé hier sa mission avec le DRBT pour préparer la prochaine rencontre de championnat prévue le 11 septembre à Tadjenanet contre le CABBA. Ighil a choisi Mourad Ouardi pour l'aider dans sa mission. Pour rappel, le DRBT occupe la dernière place au classement général avec zéro point.

K. H.

dans sa mission. Pour rappel, le DRBT occupe la dernière place au classement général avec zéro
www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 USMH 17
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
USMH
17

Les derniers

réglages de Laoufi

avant le WAT

Ayant repris les entraînements dimanche dernier, les Jaune et Noir continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de la rencontre de vendredi face au WA Tlemcen.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Conscients de l'importance de ce rendez-vous, les camarades de Benabderahmane travaillent sérieusement aux entraînements. Les derniers mauvais résultats enregistrés par l'équipe ne sem- blent pas avoir rogné la confiance des joueurs dans la mesure où ils affichent une bonne forme et sur- tout une grande détermination pour provoquer le déclic et mettre fin à cette série de trois défaites en ce début de saison, et ce, dès ce week-end face au WAT où les Harrachis seront en appel. Le staff technique continue à procéder aux réglages nécessaires afin que le

groupe soit prêt à aborder la ren- contre avec un bon moral et réussir une victoire qui lui permettra de poursuivre le parcours en sérénité. Lors du match amical face au RCK, le premier responsable de la barre technique a aligné ses titulaires en début de la rencontre avant de faire tourner son effectif, 30 minutes après. Le coach compte opérer quelques changements dans le onze qui affrontera le WAT, ven- dredi prochain.

«On sera prêts pour le Widad» Le coach Salem Laoufi semble satisfait de la prestation de ses joueurs, notamment les titulaires

lors du match amical joué lundi soir face au RCK. "On n'a pas cher- ché le résultat lors de cette ren- contre. C'est un match de prépara- tion en prévision du match de ven- dredi. On travaille dans de bonnes conditions et d'ici vendredi, on sera prêt. Après trois défaites et un nul, on n'aura pas le droit de passer à côté lors du prochain rendez-vous. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et la victoire ne doit pas nous échapper face au WAT. Avec le soutien de nos supporters, je suis persuadé qu'on va revenir en force et améliorer le classement de l'équipe ", a déclaré Salem Laoufi en marge du match amical face au RCK. M. H.

FEKIH :

«Tlemcen ou une autre équipe, on doit gagner»

"L'attaquant Mounir Fekih estime que le match de vendredi face au WAT sera très difficile dans la mesure où l'USMH doit remporter son premier de la saison et provoquer le déclic après un nul et trois défaites depuis le début de la compétition.

Comment se déroule la préparation du match face au WAT ?

Dans une bonne ambiance, et cela malgré la dernière défaite concédée à Relizane. Après nos dernières contre- performances, on n'a pas d'autre choix que de retrousser nos manches et travailler très dur pour sortir de cette situa- tion et renouer vite avec la bonne dynamique victorieuse.

Donc, vous avez déjà oublié la défaite à Relizane ?

Il le faut bien. Nous avons d'autres matches qui nous attendent et que nous devons bien préparer pour, justement, pouvoir nous racheter de la troisième défaite de suite. Nous avons bien joué face au RCR et nous aurions pu reve- nir avec la totalité des points, mais on avait manqué de chance.

L'USMH occupe la dernière place après 4 journées ; cette situation ne vous inquiète-t-elle pas ?

C'est normal de s'inquiéter et c'est pour cela qu'on doit gagner cette rencontre. Ce sont surtout les trois points de ce

cette rencontre. Ce sont surtout les trois points de ce match qui nous intéressent. Cela va

match qui nous intéressent. Cela va nous permettre d'avoir plus confiance en nous pour

aborder les autres rendez- vous en toute sérénité. Que ce soit le WAT ou bien une autre équipe, on doit gagner et c'est tout. On s'attend à un match très difficile face à un adversai- re qui fera tout pour confirmer sa dernière victoire. On peut le contrer et réaliser une belle victoire ce vendredi et ainsi provoquer le déclic.

Vos supporters attendent de vous une victoire ; en êtes-vous conscients ?

C'est clair, nos fans atten- dent de nous une belle réac- tion. Ils veulent coûte que coûte que nous gagnions ce match. Je sais que nous n'avons plus le droit à l'erreur, surtout après la dernière défai- te à Relizane. Nous avons un bon groupe qui peut redresser la situation et enregistrer de bons résultats. M. H.

Kherbache travaille en marge du groupe

Le milieu de terrain offensif Ismail Kherbache, qui ne figure plus dans les plans de l'entraîneur, Salem Laoufi a repris le chemin du stade, hier. Exclu du groupe pour avoir contesté les décisions du coach, ce joueur s'est rendu au stade de Lavigerie hier matin où il s'est entraîné en solo. Selon notre source, suite à la décision du premier responsable de la barre technique d'exclure Kherbache définitivement du groupe, l'ensemble des joueurs ont pris attache avec Salem Laoufi pour lui demander de revenir sur sa décision et de donner une dernière chance à leur coéquipier.

et de donner une dernière chance à leur coéquipier. 2,5 milliards dans les caisses Le club

2,5 milliards dans les caisses

Le club harrachi, qui a traversé ces derniers temps une grave crise financière, vient de bénéficier d'une importante manne de l'ordre de 2,5 milliards de centimes dont 1,5 milliard octroyés par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). La Direction de la jeunesse et des sports (DJS), quant à elle, a accordé 1 milliard de centimes. Ce qui est synonyme d'une bouffée d'oxygène pour les Jaune et Noir qui souffrent beaucoup sur le plan financier. Selon notre source, le président Mohammed Laïb va procéder au remboursement de l'argent prêté pour régler la situation de l'USMH auprès de la Chambre de résolution des litiges (1,5 milliard). Pour le reste, le président va procéder à la régularisation des joueurs et des membres du staff technique.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ASO

10

04

03

01

00

07

01

+06

2. ESM

09

04

03

00

01

05

03

+02

3. WAT

08

04

02

02

00

03

00

+03

4. ABS

07

04

02

01

01

07

01

+06

5. MCEE

07

04

02

01

01

05

02

+03

6. USB

07

04

02

01

01

04

02

+02

7. USMAn

07

04

02

01

01

03

01

+02

8. RCR

06

04

02

00

02

04

03

+01

9. ASMO

05

04

01

02

01

06

04

+02

10. JSMB

04

04

01

01

02

02

04

-02

11. NCM

04

04

01

01

02

04

07

-03

12. MCS

03

04

00

03

01

01

03

-02

13. USMB

03

04

00

03

01

02

05

-03

14. JSMS

03

04

01

00

03

01

05

-04

15. RCK

02

04

00

02

02

01

10

-09

16. USMH

01

04

00

01

03

01

05

-04

5 e JOURNÉE

6 e JOURNÉE

USMH-WAT

ASMO-USMH

JSMS-ASMO

USMAn-JSMS

MCS-USMAn

RCK-MCS

JSMB-RCK

ABS-JSMB

USMB-ABS

USB-USMB

ASO-USB

ASO-NCM

NCM-MCEE

WAT-ESM

ESM-RCR

RCR-MCEE

Rebouh, une absence et des interrogations

L'attaquant des Harrachis Rebouh n'a pas pris part au match amical joué par son équipe face au RCK, lundi au stade du 1er- Novembre de Mohammadia. Ce joueur a même séché la séance d'entraînement effectuée hier, sans auto- risation, selon une sour- ce proche du staff tech- nique. Une autre source nous a révélé que le joueur n'a pas apprécié son changement à la mi- temps lors du match face au RC Relizane. Buteur de l'équipe lors des matchs amicaux, Rebouh souhaite prou- ver ses qualités et son sens du but aux matchs officiels.

Entraînement hier à 9h

Le lendemain du match amical joué face au RCK, le staff tech- nique de l'USMH a pro- grammé une séance d'entraînement au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Etaient présents de la majorité des joueurs qui affichent une grande volonté de se racheter et de provo- quer le déclic, après- demain face au WAT. Le staff technique aura encore deux jours devant lui pour apporter les réglages nécessaires et dégager son onze qui croisera le fer avec les camarades de Bouguèche, ce vendredi.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 18 USMB
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
18
USMB

Les nouveaux

qualifiés face à l'ABS

Le directeur de la SSPA/USMB Smail Berdaoui a mis fin au problème des licences des joueurs, hier, lorsqu'il a récupéré les licences des nouvelles recrues après une longue période d'attente par l'instance de Medouar.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Berdaoui a pu qualifier les nou- veaux joueurs hier en fin d'après- midi lorsqu'il a déposé les dossiers de Zerguine, Bouzid ainsi que les deux anciens joueurs, le portier Ouadah et le milieu de terrain récupérateur Tayeb Slimane. Le président Medouar étant absent, Berdaoui a dû prendre son mal en patience ; il a attendu jusqu'à la fin de la journée pour revenir avec les licences des nouveaux joueurs. Ceci dit, le problè- me de l'entraîneur Latrèche a été résolu.

Le directeur a négocié avec tout le monde Le directeur de la SSPA/USMB Smail Berdaoui, avant d'opter pour la quali- fication des nouveaux joueurs au

niveau de la LFP, a rassemblé les nouvelles recrues hier au siège du club. Il a négocié avec chaque joueur ; lorsqu'il a pu convaincre tout le monde, il a demandé au secrétaire du club d'obliger chacun à signer le règlement intérieur pour montrer leur approbation et surtout éviter les différends à l'avenir avec la direction du club blidéen.

Berdaoui : «Maintenant, la balle est dans le camp des joueurs» Le directeur de la SSPA/USMB Smail Berdaoui nous a fait savoir que le dossier des anciens joueurs a été clas- sé une fois pour toutes. Le président de l'USMB a ajouté : "J'ai fait de mon mieux pour mettre l'entraîneur dans de bonnes conditions et surtout pour lui permettre de préparer le prochain match prévu après-demain face à

de préparer le prochain match prévu après-demain face à l'ABS dans de bonnes conditions. La balle

l'ABS dans de bonnes conditions. La balle est dans le camp des joueurs qui doivent montrer leur savoir-faire et se donner à fond pour rendre l'allure

à cette équipe et lui permettre d'en- granger la première victoire cette sai- son", a-t-il déclaré. A. Dj.

ASMO

Les assistants s'en vont, Zeghdoud s'inquiète

«On ne peut pas continuer comme ça»

La situation actuelle commence à inquiéter Mounir Zeghdoud au sujet de l'absence des responsables du club pour résoudre le problème financier.

De notre correspondant

L. M. AZZI

La situation ne le plaît guère, surtout après le départ de ses assis- tants Nassim Tiour et El-Hadi

Lamrani. Ces derniers ont quitté leur poste avant-hier en raison de ce pro- blème qui ronge tout le groupe à pré- sent. Interrogé pour avoir son avis, l'entraîneur de l'équipe fanion de l'ASM Oran a ainsi répondu : "Pour

l'instant, nous avons un déplacement à préparer pour affronter la JSMS à Skikda comme vous le savez. Il est vrai que la situation n'est pas bonne en ce moment. C'est normal que je m'inquiète après le départ de mes

Allaoui : «On doit se racheter à Skikda»

Le gardien Fetheddine Allaoui, tout en regrettant le manque de motivation, assure de la nécessité de se racheter à Skikda, prochaine escale de son équipe après-demain au stade du 20-Août.

Avez-vous tourné la page du match contre le MCS ?

Bien sûr parce que nous avons un autre match à joueur. Contre l'équipe de Saida, nous étions hors sujet, sur- tout en première mi-temps. En tout cas, ce match, nous l'avons oublié mal- gré le faux pas.

Le problème de motivation commence à faire son effet ; a-t-il influé sur votre prestation ?

C'est vrai que les joueurs ont senti ce problème, mais ça n'a pas influé sur

notre rendement. Disons que ce pro- blème nous a petit peu perturbés sur le plan mental, mais ça n'a rien à voir avec le résultat contre le MCS.

Ce qui n'est pas de bon augure pour le match de Skikda…

Je crois que le facteur motivation est important pour n'importe quel joueur. Mais nous sommes concernés par un match de championnat. Nous défen- dons les couleurs de l'équipe. Donc, on fera tout pour se donner à fond et

réaliser un bon résultat à Skikda, tout en regrettant cette situation.

Comment s'annonce ce match justement ?

Ce ne sera pas facile contre une équipe qui a mal démarré le cham- pionnat et qui voudra se reprendre. Nous aussi on a raté le match contre Saïda. Donc, ce sera un match très dis- puté ; on ira là-bas avec l'intention de se racheter du nul concédé la semaine passée.

L. M. A.

assistants. Seulement, je ne peux rien dire tant que je n'ai pas parlé avec les dirigeants du club. Ce sera après le match de Skikda ; il le faut parce que ça ne peut pas continuer comme ça", a-t-il indiqué hier au téléphone. L. M. A.

Berramla et Hennane out

En prévision du match de Skikda face à la JSMS, l'entraî- neur asémiste a convoqué 18 joueurs dont deux pour la pre- mière fois, en l'occurrence le gardien Farès et le milieu Bouakil. Dans l'ordre respectif, ces deux joueurs vont rempla- cer Hennane, retenu pour ses obligations militaires, et Berramla confronté à un ennui de santé, à en croire une source fiable. La liste comprend le défenseur Zahzouh, qui signe son retour après une blessure. L'enfant de Saida pallie ainsi la défection du latéral Aguid sous le coup d'une suspension. Il est utile de noter que le déplace- ment aura lieu ce mercredi à bord d'un bus, soit par route.

LATRÈCHE :

«Enfin, je dispose d'un effectif complet !»

Le premier responsable du volet technique de l'équipe blidéenne Abdelkrim Latrèche nous a fait savoir que l'obten- tion des licences des nouveaux joueurs va lui permettre de préparer les prochaines ren- contres avec un moral au beau fixe et un effectif au complet. "J'ai souffert lors des précédentes journées pour établir la liste des 18 joueurs à cause de l'effectif réduit dont je disposais. Mais maintenant, les choses ont changé. J'ai plusieurs solutions sous la main après l'obtention des licences. Je peux m'offrir les services des nou- veaux attaquants pour le match face à l'ABS. Maintenant, la balle est dans notre camp et on doit montrer notre savoir-faire pour offrir une première victoire à nos fans", a déclaré Latrèche. A. Dj.

USB

Boufligha et Bouchekrit de retour contre l'ASO

L'US Biskra, sous la conduite de son entraîneur Nadir Leknaoui, prépare activement son rendez- vous de vendredi prévu à Chlef contre l'ASO. Une empoignade importante pour les deux équipes qui ambitionnent de jouer les premiers rôles cette saison en L2 Mobilis. Les Biskris, qui totalisent 7 points après 4 matches, iront défier le leader l'ASO dans une rencontre qui s'annonce difficile pour les Sudistes compte tenu du visage montré par les Chélifiens depuis le début de la compétition. Les Vert et Noir, qui ont retrouvé confiance après la belle victoire décrochée face au NCM lors de la précédente journée, bénéficieront du retour de Boufligha et Bouchkerit pout le match de l'ASO. Ce qui va offrir au coach plus de solutions pour choisir son onze. Tous les joueurs sont prêts pour la confrontation du 7 septembre où ils comptent faire le maximum pour revenir avec un résultat positif. De son côté, la direction biskrie a décidé de jouer la carte de la motivation financière en promettant aux joueurs une prime conséquente dans le cas d'une victoire à Chlef. Le public compte se déplacer en force à Chlef pour encourager son équipe et soutenir ses joueurs, car il est conscient que cette rencontre sera difficile. K. H.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 JSMB 19
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
JSMB
19

BISKRI PERSISTE ET SIGNE

Mercredi 5 septembre 2018 JSMB 19 BISKRI PERSISTE ET SIGNE de retrouver le chemin des victoires

de retrouver le chemin des victoires et essayer de s'offrir une bouffée d'oxygè- ne sur le plan comptable et mental." B. E. Z.

Tours de piste pour Daouadji

Alors qu'il avait eu le feu vert la semaine dernière d'intégrer le groupe pour préparer le déplacement à Annaba, Daouadji s'est contenté pour cette première séance de la semaine de quelques tours de piste. Le milieu de terrain des Vert et Rouge s'est exercé en marge du groupe pour la séance d'entraînement de ce lundi. En attendant de connaître sa situation, il semble que le joueur ne s'est pas totale- ment rétabli de sa blessure.

Belgherbi out

2 semaines

L'attaquant de la JSM Béjaia et buteur du club la saison écou- lée Belgherbi Abdelwahid sera absent durant au moins 12 jours. Touché au niveau du genou, lors de la dernière ren- contre disputée par son équipe face à l'USM Annaba, Belgherbi fut contraint de céder sa place à son coéquipier El-Bahi. L'attaquant de la JSM Béjaia, auteur d'une seule réalisation depuis le début du championnat, ratera au moins la prochaine rencontre face au RC Kouba. Une absence de taille pour le staff technique du club, qui devra faire sans l'un des meilleurs élé- ments au niveau du compartiment offensif. B. E. Z.

«On a été victime de hogra à Annaba»

Le coach de la formation des Vert et Rouge Biskri Mustapha, trois jours après la rencontre qui a fait couler beaucoup d'encre en raison de la prestation de l'homme en noir, a réagi et insisté sur le fait que son équipe a été lésée dans ce match.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Pour rappel, la formation kabyle

a réalisé une bonne entame de match

en se montrant dangereuse à plusieurs reprises. Les attaquants béjaouis pou- vaient, si ce n'était les décisions

étranges de l'arbitre, trouver à plu- sieurs reprises le chemin des filets. Biskri dira d'ailleurs à ce sujet : "Je le dis et je le redirai encore une fois, nous avons subi la hogra lors de la rencontre face à l'USM Annaba, vendredi dernier. Mon équipe ne méritait pas de perdre, surtout avec les nombreuses opportu- nités qu'on s'est procurées. Nous étions clairement supérieurs à l'équipe de l'USMA, surtout en première mi- temps, mais l'arbitre de la rencontre n'a pas expulsé le gardien d'Annaba, qui a arrêté pourtant le ballon de la main en dehors de la surface de réparation. Alors que le règlement est clair et il n y

a pas d'équivoque à ce sujet. En plus du

fait de ne pas avoir exclu le gardien sur cette action, ce dernier méritait une expulsion lors d'un tacle dangereux sur notre joueur Ghanem. Sur une autre action, on méritait pleinement un penalty, alors que Djeribiaa a été fau- ché par un défenseur d'Annaba. Toutes ces décisions de l'arbitre de la rencontre ont influé sur le rendement mes joueurs, qui n'avaient plus les res- sources de se concentrer sur la suite du match."

«Il était impossible pour nous de réaliser un résultat dans ces conditions» L'entraîneur de la formation kabyle a avoué que ses joueurs étaient complè-

tement sortis du match suite aux déci- sions de l'arbitre, qui ont complètement faussé la partie : "Je vous le dis franche- ment, il ne restait plus de match après

les décisions qu'avaient prises l'arbitre de la rencontre. Mes joueurs ont été déconcentrés et n'avaient plus les res- sources morales pour continuer à prati- quer leur football. Ça se comprend d'ailleurs quand vous jouez et que vous avez la peur au ventre que l'arbitre de la rencontre et aussi ses assistants sont contre vous. D'ailleurs, nous avions la possibilité d'inscrire des buts, mais à chaque fois, nos attaquants étaient stoppés net dans leurs efforts par des hors-jeux imaginaires. Il est clair que nous nous étions dans l'incapacité de sortir vainqueurs de cette rencontre. Le travail que nous avons accompli durant toute la semaine est parti en fumée à cause des erreurs d'arbitrage pour ne pas dire autre chose." Biskri a enchaîné en exprimant sa compréhen-

sion concernant la déception des sup- porters : "Je comprends nos supporters fort déçus à la fin du match parce que leur équipe a perdu. Mais nous allons nous racheter lors des prochaines ren- contres. La direction travaille de son côté afin de défendre les intérêts du club, en multipliant les réclamations auprès des instances du football."

«On a des choses à travailler pour être plus tranchants en attaque» Le premier responsable de la barre technique du club a néanmoins fait l'analyse tactique du match, notam- ment le souci offensif. Le club n'a ins- crit jusque-là que deux réalisations depuis le début du championnat : "Il

est clair que nous devons travailler pour améliorer certains aspects, sur- tout sur le plan offensif. Nous dispo- sons d'un effectif de qualité et de joueurs à l'image de Belgherbi, qui peu- vent faire la différence à n'importe quel moment. Par ailleurs, nous avons des choses à revoir, afin d'essayer de corri- ger les lacunes constatées lors des pre- mières rencontres. L'équipe va s'amé- liorer avec le temps et les résultats vont suivre."

«Le match face au RCK sera une occasion de redémarrer la machine» La JSM Béjaia affrontera pour le comp- te de la 5e journée du championnat de Ligue 2 la formation du RC Kouba ; une occasion pour les Béjaouis de renouer avec les bons résultats : "La rencontre face à Kouba, qui vient de récupérer les licences de ses nouvelles recrues, aura certainement son impor- tance pour nous. Kouba est un club que je respecte beaucoup parce que j'y ai déjà travaillé. Nous notre mission est

JSMB-RCK avancé à 17h

Selon le programme publié par la Ligue de football professionnel, la ren- contre JSM Béjaia - RC Kouba ce vendredi au stade de l'Unité maghrébi- ne de Béjaia devait se jouer à 19h. Nous avons appris que la direction du club a demandé à avancer l'horaire de la rencontre de 2 heures. Les sup- porters de la JSM Béjaia, qui sont d'ailleurs très nombreux à se dépla- cer en grand nombre pour assister aux rencontres de l'équipe phare de la Soummam, ont souhaité un geste de la direction pour leur permettre de se déplacer au stade dans de bonnes conditions et surtout de trouver les moyens de transport qui permettent de remplir les gradins du stade de l'Unité maghrébine.

SSA/JSMB :

les bilans

adoptés

Le conseil d'admi- nistration de la SSA JSMB s'est réuni lundi après-midi au cours d'une assem- blée générale ordi- naire. Les action- naires de la société ont débattu des bilans moral et financier de l'exerci- ce précédent. La réunion, qui a duré un peu plus d'une heure, a conduit à l'approbation des bilans de la part des actionnaires.

Djeribiaâ

incertain

Le milieu de terrain de la JSMB Djeribiaâ Abdelhakim n'a pas repris les entraînements avec le groupe à l'occa- sion de la séance de reprise de lundi. Nous avons appris que le joueur en question souffre d'une blessure au niveau de la cheville. Djeribaa a été touché lors de la dernière rencontre de l'équipe face à l'USM Annaba. Fauché au niveau de la surface de réparation par un défenseur de l'équipe adverse, Djeribiaâ se plaint de la cheville. D'après les premières constatations du staff médical, le joueur pourrait poser un plâtre d'immobili- sation, qui va l'éloigner des terrains pendant quelques jours. La participation du milieu de terrain à la prochai- ne rencontre de la JSMB est incertaine.

B. E. Z.

Khezri de retour dans le groupe

Blessé au niveau du mollet, l'attaquant de la JSM Béjaia Khezri Seif Eddine est de retour dans le groupe à l'occasion de la séance d'entraînement de lundi après-midi. Le joueur en question a d'ailleurs raté la dernière sortie de son équi- pe face à Annaba. Le retour de l'ex-attaquant de la JSMS constitue un renfort de choix pour l'entraîneur de la JSMB, qui doit faire sansquatre titulaires indiscu- tables lors de la prochaine rencontre face au RCK.

B. E. Z.

Niati suspendu 4 matchs dont 2 avec sursis

Un autre joueur ratera la prochai- ne rencontre qui devra opposer la JSM Béjaia au RC Kouba, ce vendredi au stade de l'Unité maghrébine. Niati Belqasim a écopé d'un carton rouge à la fin de la rencontre ayant opposé la JSMB à l'USM Annaba. Niati, qui était excédé par l'arbitrage durant cette ren- contre, n'a pas pu garder son calme, estimant que lui et ses coéquipiers ont été volés lors de cette rencontre. Suite au rapport de l'arbitre, Niati a écopé d'une suspension de 4 matchs, dont 2 avec sursis, en plus d'une amende de l'ordre de 40.000 DA.

Il ratera le RCK et l'ABS Avec cette sanction, le milieu de terrain des Vert et Rouge ratera les deux pro- chaines rencontres de son équipe face respectivement au RC Kouba et l'A Bou Saâda. Etant un élément très important sur l'échiquier de l'entraî- neur Biskri, Niati sera un atout en moins pour la formation kabyle. L'entraîneur de la JSMB, qui commen- ce à trouver la bonne formule, notam- ment en apportant un certain équilibre au niveau de sa composante et les pres-

certain équilibre au niveau de sa composante et les pres- tations de son équipe, devra faire

tations de son équipe, devra faire sans deux joueurs très importants les deux prochaines rencontres. B. E. Z.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 20 MCS
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
20
MCS

Saïda décimée face à Annaba

Malgré ce précieux point du match nul ramené d'Oran face à l'ASMO, le MCS de Mustapha Sebaâ a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer le jeu de l'équipe.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Comme nous l'avions rapporté dans notre édition précédente, quatre joueurs

saïdis ont contracté des blessures, à savoir Saïlaâ, Benouis, Benabbou et Hamidi Belaïd, qui souffre de genou, Bouheda qui ressent des douleurs aux adducteurs, Benayada blessé à l'épaule et Hani blessé à

la cheville. Ces trois cadres risquent de

déclarer forfait pour le match de l'USMAn.

Bouheda et Hani ont passé des examens médicaux Le gardien de but Bouheda et l'attaquant

Hani ne se sont pas présentés à l'entraîne- ment d'hier soir. Les deux joueurs ont eu l'autorisation du staff technique de s'ab- senter pour passer les examens médicaux. Leur présence est incertaine pour le match

de l'USMAn.

Benabbou s'est contenté de tours de piste Blessé au genou, l'attaquant Benabbou ne s'est pas entraîné hier avec le groupe.

Présent toutefois à l'entraînement, il s'est contenté de quelques tours de piste avant

de rejoindre les vestiaires. Contrairement à

Hani et Bouheda qui risquent de rater le match face à l'USMAn, Benouis pourra être d'attaque pour ce match.

Ouis et Hakkar, les solutions du coach

Il est vrai que la probable absence de

Benouis et Hani pour le match de vendre-

di contre l'USMAn mettra dans l'embarras

de vendre- di contre l'USMAn mettra dans l'embarras Mustapha Sebaâ qui souhaite préparer ce match avec

Mustapha Sebaâ qui souhaite préparer ce match avec tous ses atouts. Néanmoins, il a des solutions de rechange. En effet, pour pallier la probable défection de Benouis, le coach alignera le milieu de terrain, en l'oc- currence Ouis qui a également beaucoup des qualités, lui qui se dit prêt à prendre sa place face à Annaba. Aussi, pour le poste d'attaquant, le staff technique des Vert et Rouge fera appel aux services de Hekkar. Ce dernier a été aligné lors des précédents

matches disputés et a la même marqué un but contre le RCR.

Le staff médical fera tout pour les récupérer à temps A quelques jours du match, le staff médical de MCS reste mobilisé pour récupérer les joueurs qui souffrent de blessures. Le médecin-chef fait de son mieux pour remettre Sailaâ, Benayada, Sayahi et Benouis sur pied avant ce match

important face à l'USMAn.

Sebaâ sous pression Le coach est appelé à aligner un groupe capable de relever le défit face à l'USMAn, et surtout un dispositif qui pourra rempor- ter aussi une victoire. Le coach souhaite récupérer les blessés avant le jour J. Mais en cas de défection, il doit quand même faire avec ce qu'il a sous la main. K. Dj.

quand même faire avec ce qu'il a sous la main. K. Dj . Benouis : «Je

Benouis : «Je me sens prêt»

Revenant de blessure, Benouis se sent tout à fait capable de tenir son rang lors du prochain match.

Quel est l'état de votre blessure ?

Dieu merci, maintenant tout va bien et j'ai repris les entraînements.

Etes-vous prêt pour le match face à l'USMAn ?

Pas de problème ! J'ai inté- gré le groupe et préparé comme il se doit cette ren- contre. Je serai sur la liste des joueurs qui seront sur le ter- rain.

Comment se présente ce match face à l'USMAn ?

Les matchs se suivent et deviennent très difficiles. Affronter l'USMAn à domici- le implique que nous sommes dos au mur et que nous n'avons pas le droit à l'erreur. C'est une mission délicate et les débats seront sûrement très chauds.

C'est un match périlleux…

Oui, car nous allons affron- ter une équipe d'Annaba qui va miser sur un résultat posi- tif. Notre tâche ne sera pas de tout repos, mais nous voulons

Notre tâche ne sera pas de tout repos, mais nous voulons gagner pour nous racheter. Avez-vous

gagner pour nous racheter.

Avez-vous les moyens de faire un bon résultat ?

C'est vrai que le match de l'USMAn s'annonce difficile, mais nous n'avons qu'un seul objectif, à savoir gagner les trois points.

Ce sera peut-être pour

vous l'occasion de retrouver le terrain, êtes-vous prêt à refaire surface ?

Je le suis et je l'étais depuis le début de saison, mais le coach va faire ses choix et je les respecte. Maintenant, si la chance s'offre à moi, je suis prêt.

K. Dj.

www.competition.dz Mercredi 5 septembre 2018 RCR 21
www.competition.dz
Mercredi 5 septembre 2018
RCR
21

Cap sur le derby

Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les Lions de la Mina ont entamé la préparation du derby contre l'ESM, ce vendredi sur la pelouse du complexe sportif de Mostaganem.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Un match très important puisque les gars de Chérif Hadjar veulent confirmer, lors de cette par- tie, la précieuse victoire de la semai- ne dernière contre l'USMH et, plus important, un nouveau départ pour remporter leur première vic- toire à l'extérieur après deux défaites concédées contre la JSMB et la JSMS. Les membres du staff technique ont d'ailleurs mis en place le microcycle de la semaine dans le but de mettre les joueurs dans de meilleures conditions, mais aussi de combler les lacunes enre- gistrées les précédentes journées. L'entraîneur en chef et ses adjoints devront trouver les solutions afin d'améliorer le groupe en prévision du prochain match important face à l'équipe de l'ESM qui est, il faut dire, en pleine progression et qui occupe la deuxième place du clas- sement général pour sa première saison en Ligue 2 Mobilis.

Zidane sera présent Absent lors du dernier match contre l'USMH suite à une suspen-

lors du dernier match contre l'USMH suite à une suspen- Hellal en tenue de ville Victime

Hellal en tenue de ville

Victime d'un petit bobo, le meneur de jeu des Lions de la Mina Oualid Hellal n'a pas assisté à la reprise des entraînements d'avant-hier. Le pro- duit de l'école du MCO s'est rendu au stade Zouggari-Taher en tenue de ville ; il a suivi une partie des entraînements avant de se diriger vers le staff médical pour des soins.

Il a versé un mois de salaire

Hamri présent au stade

Le boss du Rapid Mohamed Hamri a fait un saut au stade Zouggari-Taher. Il a discuté avec les joueurs et le staff technique avant de rejoindre le banc pour suivre la séance d'entraînement. Il a annoncé, après avoir dis- cuté avec les joueurs, qu'il vient de verser un mois de salaire dans leurs comptes. Cette bonne nouvelle a réjoui les joueurs surtout à quelques jours avant le derby contre l'ESM.

sion, le capitaine de l'équipe Zidane Mohamed-Amine, qui a laissé un grand vide en défense lors du der- nier match contre l'USMH, pourra jouer le prochain match de l'ESM.

Le retour de l'enfant du club a sou- lagé le coach Hadjar qui compte sur les services et l'expérience de son capitaine.

B. B.

ZAÏDI :

«On vise la victoire»

Joint par nos soins au téléphone, le portier relizanais est revenu sur le dernier match joué contre l'USMH.

L'enfant du club a ajouté que lui et ses camarades sont armés d'une grande détermination pour renouer avec