Vous êtes sur la page 1sur 127

Semaine Représentation - 09/2018

Cours # 3
Le plan
Laurie Gangarossa, Victor Miot

École d’architecture

de la ville & des territoires

à Marne-la-Vallée
Le plan

Définition :
Représentation d’un objet coupé horizontalement à 1 m
du sol (convention adaptable) en projection orthogonale
tournée vers le sol.
Introduction :
Le plan comme attribut de l’architecte ?
Schématisation et construction abstraite

-
Echelle & degré de verticalité
Dessiner le plein & le vide
Dessiner le territoire : carte, plan de situation et plan masse
Dessiner l’architecture : plan de niveau et plan de détail
-
Rappel :
Conventions & symboles généraux
Introduction :
Le plan comme attribut de l’architecte ?
Introduction :
Le plan comme attribut de l’architecte ?

Portraits des architectes Eudes de Montreuil (XIIIe),


Jacques Lemercier (XVIIe)
Alvar Aalto (XXe)
Introduction :
Le plan comme attribut de l’architecte ?

Un héritage issu de nombreuses disciplines

(géographie, art militaire, navigation, astronomie…).

Des représentations qui ont évolué au fil de l’histoire de la cartographie.


Introduction :
Schématisation et construction
abstraite
Schématisation et construction
abstraite
Démonstration par l’aporie

« Il faut donc ou que (a) la carte ne soit pas transparente ou que (b) elle
ne repose pas sur le territoire, ou enfin que (c) elle soit orientable de
sorte que les points de la carte reposent sur des points du territoire
n'étant pas ceux représentés. »

ECO Umberto, Comment voyager avec un saumon. Nouveaux pastiches et postiches, Ed. Le Livre
de Poche, Coll. Littérature et documents, 2000, 283p.
Schématisation et construction
abstraite
Un dessin sélectif & un regard orienté vis-à-vis du réel

« Car le territoire contient beaucoup plus que la carte ne veut bien le


montrer, tandis que la carte reste malgré tout ce qu'elle est : une
abstraction.

Il lui manque ce qui par excellence caractérise le territoire : son


étendue, son épaisseur et sa perpétuelle métamorphose.

Statut paradoxal : elle s'efforce à l'exhaustivité et, pourtant, il lui faut


choisir. Toute carte est un filtre. »

CORBOZ André, Le territoire comme palimpseste et autres essais, Ed. Imprimeur Eds De L’, Coll.
Tranches de ville, 2001, 288p.
Schématisation et construction
abstraite
Un dessin sélectif & un regard orienté vis-à-vis du réel

Plan de Paris de Saint Victor, vers 1550. Plan de Paris de Verniquet, vers 1790.
Schématisation et construction
abstraite
Un savant outil du pouvoir

Antiquité / Cartographie romaine, Table de Temps modernes - XVIIIe / Carte de Cassini


Peutinger
Schématisation et construction
abstraite
Un savant outil du pouvoir

« La morale qui ressort de l’histoire de la cartographie, c’est toujours


celle d’une réduction des ambitions humaines. »

CALVINO Italo, Collection de sable, trad. Jean-Paul Manganaro, Seuil, Paris, 1986, 157p.
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte de l’Etat Major, 1820-1866
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte IGN 1950
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Photo aérienne 1950
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Photo aérienne 2018
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte IGN 2018
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Cadastre 2018
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte du bâti 2018
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte géologique 2018
Schématisation et construction
abstraite
effet de calques & connaissance par addition
Cartographie EAV&T à Marne la Vallée / Carte de l’hydrographie 2018
Echelle & degré de verticalité
Echelle & degré de verticalité

Carte

Plan de situation

Plan masse

Plan d'architecture
Echelle & degré de verticalité
La vue à “vol d’oiseau” ou en “vue d’avion”



« Depuis des années, je fais usage d’un œil qui est à dix mille
mètres du sol ! »

LE CORBUSIER, Aircraft, Éditions Parenthèses, Marseille, 1935.


Echelle & degré de verticalité
De la photographie aérienne…

Projet

SANAA, Le Louvre Lens, Lens,


France, 2013
Echelle & degré de verticalité
… au plan de situation…


Projet

SANAA, Le Louvre Lens, Lens,


France, 2013
Echelle & degré de verticalité
… au plan masse…


Projet

SANAA, Le Louvre Lens, Lens,


France, 2013
Echelle & degré de verticalité
…au plan de rez-de-chaussée


Projet

SANAA, Le Louvre Lens, Lens,


France, 2013
Dessiner le plein & le vide
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées


Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées


Enjeux :

- L’expression des volumes et des reliefs sur un dessin plan


- La localisation explicite du projet dans son environnement

Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée



Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée
Le plein considéré comme l’emprise du projet dans son territoire

LEDOUX Claude-Nicolas,
Carte
Saline royale d’Arc-et-Senans,
France, XVIIIe.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée
Le plein considéré comme un volume construit autonome


BOULÉ Etienne-Louis,
Projet de monument pour
Plan masse
Isaac Newton, 1784.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée
Le plein considéré comme un volume construit inscrit dans un site


Plan masse

RUDOLPH Paul, Crawford Manor,


90 Park Street, Etats-Unis, 1965.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée
Principe de représentation


ombre portée ombre propre rayon source lumineuse

b c b' c' l'


45° h/2 h/2
a d b c l
L'
h
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

L’ombre portée
Principe de représentation

ombre portée ombre propre rayon source lumineuse

b c b' c' l'


45° h/2 h/2
a d b c l
L'
h

h h 45° L N
a'
h/2
a

volume angles report des hauteurs report des largeurs ombre portée
de la projection avec coefficient de et des longueurs
réduction réelles
f g

e h
h f' g' l1'

b c h b' H/2 H/2 l'


45° 45° h/2
a d b f g l l1
H L'
h

h 45° 45° L N
a' d'
h/2 h/2
a d

volume angles report ombre portée ombre portée


de la projection des hauteurs

Ombre portée
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée



Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme l’emprise du bâti


ZUMPTOR Peter, Kunsthaus,


Plan de situation Bregenz, Autriche, 1997.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme une entité géographique forte


DAVID Paulo, Arts Centre -


Casa Das Mudas, Madeira,
Plan de niveau -1 Portugal, 2001.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme une entité géographique forte
Principe de représentation


Plans

Coupes
essiner le plein & le vide

otion de “plein” & représentations associées

orme pochée
plein considéré comme une entité géographique forte
cipe de représentation


+1m + 0.5 m
+1m + 0.5 m 0m
NIVEAU DE REFERENCE
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme une entité géographique forte
Principe de représentation


+1m
+1m + 0.5 m - 0.5 m -1m - 1.5 m + 0.5 m 0 m - 0.5 m
0m
NIVEAU DE REFERENCE
NIVEAU DE REFERENCE
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme une entité géographique forte
Principe de représentation


-1m
+1m - 0.5 m
+ 0.5 m 0 m - 0.5 m -1m - 1.5 m -2m - 2.5 m +1m + 0.5 m 0m - 1.5 m -2m
NIVEAU DE REFERENCE NIVEAU DE REFERENCE
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Le plein considéré comme une entité géographique forte
Principe de représentation


-1m
- 0.5 m
+1m + 0.5 m 0m - 1.5 m -2m - 2.5 m -3m - 3.5 m -4m
NIVEAU DE REFERENCE
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Expression


« Un plan contient avant tout la section des murs à environ


1m du sol. Il est donc nécessaire de rendre tangible
l’expression de saillie ou de relief des murs par rapport au
sol. [… ] C’est pour cette raison que l’on teinte les sections
des murs : Ceci est donc ce qu’on appelle le poché.»

UMBDENSTOCK Gustave, Cours d’architecture, Paris, Gauthier-Villars & Cie, 1930,


volume II, p.635.
In : LUCAN Jacques, « De l’Espace au Vide - Généalogie du Poché », Matière, n°7,
Presses polytechniques et universitaires romandes pour EPFL Presse, Février 2005.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Principe de représentation


+ 1m + 1m
+ 0.5m + 0.5m

0m
0m

0.00

4 6

3 5

2 4

1 3

+ 1m 0.00 -0.5m -1.50

+ 0.5m + 1m - 1m
-0.5m

0m + 0.5m
- 1.5m - 1m

0m
- 1.5m

0.00 -1.50

Plan RDC bas Plan RDC haut

0.00 0.00
- 0.5m
- 1m
- 1.5m
-2m
- 2.5 m
-3m
- 3.5 m
-4m
- 4.5 m

-5m

0.00

- 5.5m

- 6m

- 6.5m

- 6.50

Plan de masse
Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Principe de représentation


+ 1m 0.00

+ 0.5m + 1m

0m + 0.5m

0m

0.00

Plan RDC bas


Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Principe de représentation


+ 1m + 1m
+ 0.5m + 0.5m

0m
0m

0.00

-0.5m -1.50

- 1m
-0.5m

- 1.5m - 1m

- 1.5m

-1.50

Plan RDC haut


Dessiner le plein & le vide

Notion de “plein” & représentations associées

La forme pochée
Principe de représentation


0.00 0.00
- 0.5m
- 1m
- 1.5m
-2m
- 2.5 m
-3m
- 3.5 m
-4m
- 4.5 m

-5m

0.00

- 5.5m

- 6m

- 6.5m

- 6.50

Plan de masse
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées


Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées


Enjeux :

- La critique de la vision simplificatrice “du fond et de la forme”



- Le vide comme projet


Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

Le vide et la ville

Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

La dialectique du vide et du poché
Les espaces ouverts


NOLLI Giambattista, Plan de Nolli,


Rome, 1749.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

La dialectique du vide et du poché
Les espaces ouverts


« Le plan de Nolli dessine ainsi les rues, les places, les cours
et l’intérieur des bâtiments accessibles au public
(principalement les églises) comme autant de creux dans le
massif construit de la ville. »

LUCAN Jacques, « De l’Espace au Vide - Généalogie du Poché », Matière, n°7,


Presses polytechniques et universitaires romandes pour EPFL Presse, Février 2005.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

La dialectique du vide et du poché
Le « poché urbain »


Centre de Parme Projet du centre de Saint-Dié, Le Corbusier

ROWE Colin & KOETTER Fred,


Collage City, 1983.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

Le projet d’espace public

Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

L’effacement du bâti réduit à une limite
Le vide constitue le projet d’espace public


SIZA Alvaro, Place de Salemi,


Sicile, Italie, 1991-1998.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

La mesure des sols

Le vide comme projet d’équipement

RCR, Stade d’athlétisme,


Olot, Girona, Espagne,
1991-2011.
Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

Le projet de paysage 

Dessiner le plein & le vide

Notion de “vide” & représentations associées

Edifice & paysage
Le vide comme une nature et une culture qui ont façonnés les sols et qualifient le projet


ATELIER AMONT, Winery,


Rancate, Ticino, Suisse, 2014.
Dessiner le territoire
carte, plan de situation & plan masse
Dessiner le territoire
carte, plan de situation & plan masse

Enjeux :

- L'expression de l’extériorité
- L’interaction visible entre le projet et le territoire

Conventions graphiques :
Les courbes de niveaux.
La différenciation des sols, de leurs limites.
La nature de la végétation et l’expression du milieu.
La représentation de l’hydrographie.
La mise en évidence des édifices.
Les ombres.
Dessiner le territoire
carte
Milieux et entités paysagères
Projet de grande échelle

BAS SMETS, 55.000 hectares


de nature, Bordeaux, France, 2014.
Dessiner le territoire
carte
Milieux et entités paysagères
Rapports d’échelles et outils comparatifs

KOOLHAAS Rem, Deltametropool


Rotterdam, Pays-Bas, 2005.
Dessiner le territoire
carte
Tracés et infrastructures
Lignes directrices de projet

OMA, Masterplan, Ville Nouvelle


Melun Senart, France, 1987.
Dessiner le territoire
carte
Temporalité du plan et transformation du territoire
Phasage

BO + WOLHERT, Louisiana
Museum, Humlebaek, Danemark,
1958.
Dessiner le territoire
carte
Additions et soustraction
Collage

ROWE Colin, Collage City, 1978.


Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse

« Le plan-masse correspond à la conception d’un lien entre une


architecture et son environnement. Il peut être organique, comme il
peut, en site urbain, configurer l’espace public par la manière dont les
masses dessinent le vide.

Avec le plan-masse, l’architecture est une partie modelant un tout, une


pièce urbaine, et réciproquement le tout modèle la partie, il crée une
interaction entre deux échelles.

Dans le plan-masse se décident la localisation et les fondations d’un


édifice, son emprise au sol, ses contours, ses volumes, son gabarit,
son orientation, ses ombres portées, ses accès… Beaucoup de
choses, en fait, dont le projet dans son ensemble va dépendre. »

BERGER Patrick, « représentation », Animal ?, Presses Polytechniques Romandes, 2014, 200p, p.


47.

Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Topographie
La relation à l’édifice

FLAMMER Pascal, Projet de


maison, Ile d’Harris, Ecosse, 2014
Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Topographie
L’accessibilité de la pente

LAPENA & TORRES, Rampe du


château de Castelldefels,
Barcelone, Espagne, 1993.
Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Topographie
L’accessibilité de la pente

LAPENA & TORRES, Rampe du


château de Castelldefels,
Barcelone, Espagne, 1993.
Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Hydrographie
Présence en négatif

LIBERA Adalberto, Casa


Malaparte, Capri, Italie, 1937.
Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Hydrographie
Présence en positif

BO + WOLHERT, Louisiana
Museum, Humlebaek, Danemark,
1958.
Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Paysage & végétation

BOTTA Mario, GA House, 1977.


Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Paysage & végétation
Arbres : modes de représentation

élévation

1m

carte / plan de situation / plan masse /


plan de niveaux supérieurs

Plan de rez-de-chaussée (coupé à 1m)


Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Paysage & végétation
Sols : modes de représentation

Textures et matières de sols


Dessiner le territoire
plan de situation & plan masse
Paysage & végétation
Cadrage à la mesure du grand paysage

FLAMMER Pascal, house in


Balsthal, Suisse, 2013.
Dessiner l’architecture
plan de niveau et de détail
Dessiner l’architecture
plan de niveau et de détail

Enjeux :

- L'expression de l’intériorité
- L’interaction visible entre le projet et son site
- Les principes de structure, de distribution, d’usages…

Conventions graphiques :
Les pochés.
Le dessin des éléments de mobilier.
Les indications : niveaux de sols ; hauteurs sous plafond…
Les différences entre mur / cloison / vitrage.
La représentation des rampes / escaliers.
La représentation des trémies / de l’usage des traits en pointillé.
La représentation des arbres coupés.
La représentation du sol coupé.
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Volume entier

volume entier repérage du niveau de la coupe


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Repérage du niveau de sol & du niveau de coupe

+ 1.00

0.00

repérage du niveau de la coupe suppression du volume au dessus du niv


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Suppression du volume au-dessus du niveau de coupe

+ 1.00 + 1.00

0.00 0.00

suppression du volume au dessus du niveau de coupe intersection volume / plan de coupe


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Intersection du volume et du plan de coupe

+ 1.00

0.00

u de coupe intersection volume / plan de coupe volume sectionné


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Volume sectionné

oupe volume sectionné plan de niveau


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition : du volume au plan


Plan de niveau

plan de niveau
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information

400
150 102 150

20

20
70
130
250
100

360
HSP : 3.50 HSP : 3.50

600
130
0.00 0.00

25
800

800
25
- 0.60 - 0.60

280
200

150
HSP : 2.20 HSP : 2.20

20

20
HSP : 2.20 HSP : 2.20

199

200
150 100 150
400

enveloppe coupée contours de l'enveloppe cloisons coupées sols vue de dessus arrêtes des volumes menuiseries coupées mobilier végétation niveaux de sols et
vue de dessus supérieurs vus de dessous hauteurs sous plafonds cotations

trait fort + poché trait fin trait fort trait fin pointillé trait fort trait fin traits suivant les hauteurs trait fin trait fin
respectives
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Enveloppe coupée
Trait fort et/ou poché

enveloppe coupée
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Contours de l’enveloppe - vue de dessus
Trait fin

contours de l'enveloppe
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Cloisons coupées
Trait fort

cloisons coupées
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Sol - vue de dessus
Trait fin

sols vue de dessus


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Arrêtes des volumes supérieurs - vue de dessous
Pointillés

arrêtes des volumes


Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Menuiseries coupées
Traits forts ou double-traits / pointillés pour les ouvrants

menuiseries coupées
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Mobilier
Trait fin

mobilier
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Végétation
Traits selon les hauteurs respectives

végétation
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Eléments de légende : niveaux de sol et hauteurs sous plafond
Trait fin

HSP : 3.50

0.00

- 0.60

HSP : 2.20

HSP : 2.20

niveaux de sols et
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Décomposition par hiérarchie d’information


Eléments de légende : Cotations 400
Trait fin 150 102 150

20

20
70
130
250
100

360
HSP : 3.50

600
130

0.00

25
800

800
25
- 0.60
280
200

150
HSP : 2.20
20

20
HSP : 2.20
199

200

150 100 150


400
Dessiner l’architecture
plan de niveau

Composition
Dessiner l’architecture
plan de niveau
Une représentation par superposition
De l’usage des calques

BERGER Patrick, Concours


pour le Musée des Arts
Premiers, Paris, France.
Dessiner l’architecture
plan de niveau
R+2
Une représentation par superposition
De l’usage des calques

R+1

RDC

R-1
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de la structure

Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression des murs porteurs
L’architecture de masse

Château de Douvres, Kent,


Angleterre, 1179-1188.
R+3 R+2

R+3
R+2

R+1 R+1
RDC
RDC

R-1

Plan de coupe à 1m

R-1
Différentiation des pleins et des vides

Mise en évidence :
- de la massivité et de la stabilité de la
construction
- de l’épaisseur des murs
- de la manière dont les murs sont habités.
Vue de la photo :
différence entre
mur et cloison

Mur porteur Cloison non porteuse


en poché en traits fins

Mise en évidence :
- des murs périphériques porteurs
- des noyaux de distribution porteurs.

Les cloisons non porteuses sont dessinées


en traits fins selon un principe de trame. SANAA, Ecole de Zollverein,
Elles partitionnent les espaces intérieurs. Essen, Allemagne, 2006.
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de l’ossature
L’architecture filigrane


ZUMTHOR Peter, La chapelle


Saint-Benedict, Sumvitg, Suisse,
1988.
Ossature Enveloppe

Plan

Différentiation en plan de la structure et de


l’enveloppe 1m

Mise en évidence :
- des éléments porteurs verticaux coupés
(en poché)
- de la charpente au-dessus du plan de
coupe (en traits fins pointillés)
Coupe
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de l’enveloppe

Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de l’enveloppe

KEREZ Christian, Forsterstrasse,


Zürich, 2003.
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de l’enveloppe
Ouvertures en plan

Porte Fenêtre

90 X 200 80 X 135 120 X 135 180 X 135 120 X 200

80 120 180 120


Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de la distribution

Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression de la distribution


OMA, Bibliothèque de Jussieu,


Paris, France, 1992
Dessiner l’architecture
Elements de mobilier en p
plan de niveau
L’expression de la distribution
Plan d’escalier coupé
Escalier
PLAN A COUPE AA'

Coupé à 1m

6
Niveau d'intersection
5 entre l'escalier et le
plan de coupe 6
4
4
3

2
28

1
120

0.00

A'
Dessiner l’architecture
plan
plan de niveau
L’expression de la distribution
Ouvertures e
Plan d’escalier vu

PLAN A COUPE AA'

0.00

Vue du dessus

5 6
4
4
3

2
28

1
120

A'
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression des usages

Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression des usages

ZUMPTOR Peter, Thermes de Vals,


Grison, Suisse, 1989.
Dessiner l’architecture
plan de niveau
L’expression des usages
Eléments de mobilier

Eléments de cuisine Chambre

30 40 50 60 80 60 60 90 90 140 50

Séjour
105 180 250

Sanitaires

70 90 45 40

Salle à manger 180 80 45 55

Divers

120 100 150 50


Rappel :
Conventions & symboles généraux
Conventions & symboles généraux
l’orientation

OLGIATI Valerio, Atelier Bardill,


Scharans, Suisse, 2007
Conventions & symboles généraux
l’échelle graphique

KHAN Louis, The Dominican


Motherhouse, Pennsylvanie,
Etats-Unis,1965-68.
Conventions & symboles généraux
l’échelle graphique

OMA, Bibliothèque Alexis


de Tocqueville, Caen,
France, 2017
Conventions & symboles généraux
les cotations

SANAA, 21st Century Museum


of Contemporary Art, Kanazawa,
Japon, 2004.
Conventions & symboles généraux
les cotations
Les cotations

LACATON & VASSAL, Maison,


Cap Ferret, France, 1998.
Conventions & symboles généraux
les légendes

DE MOURA Souto, Detached House,


Serra da Arrábida, Portugal, 2014.
Conventions & symboles généraux
les accès
s traits s traits

JACOBSEN Arne, Biblioteca


Rodovre, Copenhague, Danemark,
1961.
Conventions & symboles généraux
les traits de coupe

OFFICE, Villa Buggenhout,


Buggenhout, Belgique, 2013.