Vous êtes sur la page 1sur 1

- Démarche socratique : période classique de philosophie 5e siècle av J-C.

Socrate est un athénien


de naissance, associé… Proche de l’individu Périclès, participe à la guerre vs la Péloponnèse,
s’implique dans la vie de la cité. Socrate est témoin de la perte d’Athènes vs la Sparte, Socrate
demande un pardon des généraux stratèges. Le Sparte remplace le régime Athénien par le
système de 30 tyrans. Socrates désobéi à ce nouveau système. La démocratie est par la suite
restaurée, mais s’est fait des ennemis dans la nouvelle démocratie, et donc ils font un trial de
Socrates de trahison et de corrompre la jeunesse, d’être athée, introduire une nouvelle religion.
Comme Jésus, Socrate avait une armée de disciples loyaux. Ce que Socrate fonde, il fonde l’idée
qu’un discours est lié à un mode de vie (vivre à ce que l’on pense). Il ne fonde pas de religion,
mais son influence scientifique est diverse. Les écoles de Socrate : le platonisme, l’Aristotélisme,
l’épicurisme, le cynisme, le stoïcisme. Cependant, ils sont des écoles ennemies, mais son
influence est diverse. Il a une nouvelle méthode (démarche), on associe à Socrate un nouveau
type de discours qui est en ligne avec la vieille science mathématique et Astrologique… Un
discours rationnel. Il met de côté la tradition, légende, superstition, ni la poésie. Se méfie de la
rhétorique et toute apparence du vrai. Il veut aller plus loin que l’apparence du vrai. Le but c’est
d’essayer de stabiliser la définition des concepts, et se détacher d’évidence commune. On sait
que les sophistes enseignent pou l’argent, mais Socrate il faisait des cours gratuitement (pour de
nouveaux disciples), la philosophie s’impose contre la littérature. Pour entrer dans la démarche
de Socrate : le questionnement. L’aporie c’est un problème sans solution. Il y a des dialogues
aporétiques. Démarche en 3 temps : dialectique (art d’interroger et répondre) (Socrate joue le
rôle de Taon, car il pique sur une évidence commune aux étrangers), Réfutation (cerner les
contradictions de l’interlocuteur) (Socrate se décrire come torpille, un poisson qui paralyse ses
proies, elle doit se paralyser elle-même avant qu’elle paralyse l’autre), Maïeutique (l’Art de
l’accouchement. Faire l’interlocuteur s’accoucher d’une meilleure définition) (Sage-femme, il dit
moi je suis stérile de toute doctrine, et espère s’accoucher d’un sens avec l’interlocuteur si les
deux sont d’accord de se converser). C’est une démarche angoissante. Il était modeste, obèse,
laid. L’oracle de Delphes, il dit à la pythie : je sais que je ne sais rien. Elle lui répond : tu es le plus
sage de tous les mortels car tu admets cela et tu restes sceptique. Quelle est la question
maîtresse de Socrate : comment vivre selon le bien? LA vieille aristocratie croyait qu’il fallait se
méfier de la foule, mais Socrate dit not, il véhicule l’idéal que tout le monde et peut être inclut
dans la conversation. Les techniciens du discours sont saturés et n’en veut pas être un parmi
eux.
- Le philosophe et la cité : ils sont opposés. Socrate refusait cette opposition. Platon arrive à deux
conclusions : fuir la foule ou devenir philosophe roi.. pour résoudre la tragédie de Socrate. La
persécution de philosophes, sages. En 399, Socrate est devant le tribunal, et est condamné à
mort. Si on vise le juste, il faut toujours être juste.