Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Glossaire période 4: constructivisme


Conflit cognitif............................................................................................................................1
Conflit socio-cognitif..................................................................................................................2
Apprentissage collaboratif / coopératif.......................................................................................3
Micromonde – environnement d'exploration..............................................................................4

Conflit cognitif
Définition:
Pour les constructivistes européens (différent du constructivisme américain !), c'est-à-dire
ceux qui se base sur les travaux de J. Piaget, l’apprentissage est le résultat d'une
interaction de l’individu avec son environnement. Dans cette interaction, l’individu va
mobiliser un certain nombre de structures cognitives appelées schèmes opératoires (faisant
référence au stade - piagétien – pré-opératoire). Ici, l'apprentissage se fait dans la recherche
d’un équilibre entre le sujet et son environnement qui repose sur deux processus
complémentaires:
- l’assimilation (incorporation d’une situation à la structure cognitive du sujet sans
modifier cette structure)
- l’accommodation (intégration de la situation qui résiste provoquant la modification de
la structure cognitive).
Pour qu’un mécanisme d’accommodation intervienne, il faut d’abord qu’une tentative
d’assimilation ait lieu, que l’objet résiste et crée une perturbation (c'est-à-dire un déséquilibre
de l'environnement). C'est ce que Piaget appelle un conflit cognitif.
La manifestation de ce conflit cognitif peut se voir dans les expériences sur la conservation
des quantités (liquides ou volumes). L'enfant est non conservant, si d'après lui il n'y a pas de
conservation des quantités. Pour être capable de conclure qu’il y a la même quantité, l’enfant
doit dépasser sa centration, par exemple sur la hauteur du liquide en ignorant la largeur, ce
qui crée chez lui le conflit cognitif. Ce conflit peut être réglé à l’intervention d’un processus
de rééquilibration qui conduira à l’intégration d’un nouveau schème opératoire par l’enfant
et permettra la modification de sa structure cognitive par accommodation.
Lorsque l’enfant ne retourne pas à un comportement antérieur (c'est-à-dire stabilisation /
maîtrise du nouveau schème de comportement ), Piaget parle de rééquilibration majorante.
La conservation apparaît vers 5 ans mais ne sera assurée dans toutes les situations que vers
7-8 ans.

Variantes – autres acceptations du terme:

Exemples d'application dans le domaine de la formation à distance et/ou dans


l'usage des TIC:

Termes liés:
Assimilation et accommodation, schèmes opératoires, stade pré-opératoire, conservation,
rééquilibration majorante.
Auteurs associés:
J. Piaget
2

Conflit socio-cognitif
Définition:
W. Doise et A-N. Perret-Clermont ont mis l’accent sur l’intervention des pairs dans
l’apprentissage (socio-cognitiviste), c'est-à-dire que l'on peut avoir une influence sur les
stades de développement piagétiens si l'enfant est confronté à un grand nombre d'individu.
En effet, si l'on place un enfant conservant et un enfant non conservant devant la même
situation que celle décrite par Piaget (voir conflit cognitif), trois possibilités se présentent à
l’enfant non-conservant :
- soit il maintient sa position;
- soit il adopte la position de l’autre sans modifier sa structure cognitive;
- soit après négociation, il adopte le point de vue de l’autre en réorganisant sa structure
cognitive (c'est-à-dire que l'enfant a atteint la rééquilibration majorante).
Les études menées sur la base de ce modèle d’expérience montrent que les enfants
progressent dans la maîtrise de la conservation lorsqu’ils ont l’occasion de discuter avec
des pairs à propos de l’expérience. Ce qui est important c’est que l’enfant ait l’occasion de
confronter ses réponses incorrectes avec d’autres points de vue même si ceux-ci ne sont pas
parfaitement corrects (mais dans ce cas l’écart cognitif entre les partenaires ne doit pas être
trop important pour que les sujets puissent se construire une représentation commune du
phénomène étudié).
Cette interaction avec les pairs est bénéfique à la fois pour le sujet plus avancé et pour le
sujet plus faible, car dans cette situation, l’enfant est confronté à un conflit qui n’est pas
seulement de nature cognitive mais aussi sociale. L’efficacité du conflit socio-cognitif est liée
au fait qu'un conflit avec un autre individu est plus difficile à nier qu’un conflit individuel, et
que sans l’intervention d’un partenaire, l’enfant pourrait très bien ne pas ressentir la
présence d’un conflit. Le désaccord se situe dans la relation avec autrui ce qui entraîne
souvent un processus de négociation au cours duquel chacun est amené à présenter ses
arguments, à se justifier. Grâce à l’interaction sociale, l’individu développe certaines
compétences qui lui permettent de participer à des interactions sociales plus élaborées qui, à
leur tour, sont la source de nouveaux développements cognitifs. Une légère divergence de
point de vue peut déjà donner lieu à un processus de négociation.

Variantes – autres acceptations du terme:


Conflit socio-constructiviste
Exemples d'application dans le domaine de la formation à distance et/ou dans
l'usage des TIC:

Termes liés:
Conflit cognitif, négociation
Auteurs associés:
J. Piaget, W. Doise et A-N. Perret-Clermont
3

Apprentissage collaboratif / coopératif


Définition:
L'interaction entre pairs peut se faire de deux manières:
- soit dans la collaboration, c'est-à-dire que l'interaction se fait tout le long du travail. Il n'y
a pas de division nette de la tâche à accomplir, mais une mise en commun de l'activité.
- soit dans la coopération, c'est-à-dire qu'il y a une division de la tâche à accomplir.
Chacun faisant sa partie du travail. La mise en commun de chaque activité ne se fait qu'à
la fin.
L'une des deux manières n'exclut pas forcément l'autre. Mais une manière peut prédominer sur
l'autre.

Variantes – autres acceptations du terme:

Exemples d'application dans le domaine de la formation à distance et/ou dans


l'usage des TIC:

Termes liés:

Auteurs associés:
4

Micromonde – environnement d'exploration


Définition:
Les idées constructivisme ont été à la base de l'avènement des micromondes ou logiciels
d’exploration:
- micromonde de la tortue dans l’environnement LOGO (Papert),
- micromonde pour l’apprentissage de la physique (ScienceSpace) ou la géométrie Cabri-
géomètre.
Le constructivisme est la théorie qui présente la connaissance comme le résultat d'une
construction par l'apprenant. Tandis que le constructionnisme est la théorie de la construction
de la connaissance par la construction de quelque chose d'extérieur (comme c'est le cas pour
l'environnement Lego-Logo où l’enfant est amené à construire de petites machines qu’il
contrôlera par un dispositif de programmation).
Selon Papert, le constructionnisme apporte au modèle du constructivisme piagétien
principalement deux corrections:
- importance du raisonnement concret
- importance de l'objet dans la construction des connaissances.

Selon di Sessa, les micromondes sont des réalités artificielles qui permettent d'utiliser les
idées intuitives des élèves pour manipuler des objets.

Variantes – autres acceptations du terme:

Exemples d'application dans le domaine de la formation à distance et/ou dans


l'usage des TIC:
LOGO, ScienceSpace, Cabri-géomètre

Termes liés:
Constructivisme, constructionnisme

Auteurs associés:
Papert, Lévi-Strauss, Turkle, di Sessa