Vous êtes sur la page 1sur 48

Chap02.fm Page 25 Mercredi, 24.

janvier 2007 11:10 11

Chapitre 2
Administration des systèmes
Windows Vista
Dans ce chapitre :
Découverte de Windows Vista. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Contrôle de compte utilisateur et demandes d’élévation . . . . . . . . . . 31
Administration des ordinateurs Windows Vista . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Outils de support système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Administration des propriétés du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

L’une des grandes responsabilités d’un administrateur est de configurer le système


d’exploitation. Comme vous le verrez dans ce chapitre, l’administration de Win-
dows Vista est très différente de celles des précédentes versions de Windows ; et ces
différences découlent toutes des innovations architecturales majeures présentées au
chapitre 1. Le précédent chapitre a traité des innovations suivantes :
■ Windows Vista a une architecture modulaire et ses binaires sont distribués
sous forme d’images disque WIM (Windows Imaging Format). Cela entraîne
que vous pouvez mettre à jour et maintenir Windows Vista via des métho-
des différentes de celles employées pour ses prédécesseurs.
■ Windows Vista n’utilise pas Ntldr ni Boot.ini pour charger le système
d’exploitation. À la place, Windows Vista a un environnement de pré
amorçage dans lequel le gestionnaire de démarrage (Windows Boot Mana-
ger) sert à contrôler l’amorçage et à charger l’application de démarrage que
vous avez sélectionnée.
■ Windows Vista intègre la fonctionnalité Contrôle de compte utilisateur
(UAC), qui modifie fondamentalement les modalités de mise en œuvre et
d’administration de la sécurité. Avec UAC, Windows Vista traite privilèges
utilisateur et contrôles d’accès autrement que ne le font ses prédécesseurs.
En tant qu’administrateur système, vous devez connaître la façon dont ces innovations
affectent l’administration du système et savoir comment utiliser les outils d’administra-
tion refondus de Windows Vista pour configurer le système d’exploitation.
Chap02.fm Page 26 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

26 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Découverte de Windows Vista


Avant de passer à l’administration de Windows Vista, prenez quelques minutes
pour découvrir son interface avancée. Dans cette section, je présenterai quelques
améliorations clé de l’interface de Windows Vista concernant la barre des tâches, le
menu Démarrer et le panneau de configuration. Pour plus de détails sur les modifi-
cations de l’interface, reportez-vous au chapitre 4.

Barre des tâches


La barre des tâches et le menu système sont les voies royales pour la découverte de
Windows Vista. Le bouton Démarrer de la barre des tâches permet d’afficher le
menu Démarrer, lequel permet d’exécuter des programmes, d’ouvrir des dossiers,
d’obtenir de l’aide et de rechercher des éléments stockés sur l’ordinateur. La barre
des tâches contient aussi une barre de lancement rapide, contenant des boutons qui
permettent d’accéder rapidement à des programmes, et une zone de notification.
Par défaut, la barre des tâches est verrouillée et se présente comme sur la figure 2-1.
Les boutons de lancement rapide, affichés à droite du bouton Démarrer, servent à
exécuter rapidement des programmes très courants, par exemple Microsoft Internet
Explorer 7, à faire défiler les fenêtres et à afficher le bureau. Vous pouvez ajouter
n’importe quel programme du menu Démarrer à la barre de lancement rapide ; il
suffit de cliquer sur le bouton Démarrer, d’aller sur le programme concerné, de cli-
quer avec le bouton droit de la souris sur le nom du programme, puis de sélection-
ner Ajouter à la barre de lancement rapide.

Figure 2-1 La barre des tâches.

La barre de lancement rapide est affichée par défaut. Vous pouvez la supprimer en
cliquant avec le bouton droit de la souris sur la barre des tâches, en pointant Barres
d’outils puis en sélectionnant Lancement rapide. La même procédure permet de ré
afficher la barre de lancement rapide.
La barre des tâches affiche un bouton pour chaque programme qui est en cours
d’exécution interactive. Un clic sur ce bouton permet d’afficher au premier plan la
fenêtre de ce programme. Quand vous exécutez plusieurs programmes similaires,
ils sont automatiquement regroupés sous un seul bouton dans la barre des tâches.
Un clic sur ce bouton fait alors apparaître une boîte de dialogue qui vous permet de
sélectionner tel ou tel élément particulier.
Avec Windows Aero, quand vous déplacez le pointeur de souris sur un bouton de
la barre des tâches, Vista affiche une miniature dynamique (live thumbnail) de la
fenêtre, qui montre le contenu de cette fenêtre. Pour les boutons de regroupement,
Windows affiche une miniature de la fenêtre ouverte en dernier et la miniature
semble inclure un groupe de fenêtres.
Chap02.fm Page 27 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Découverte de Windows Vista 27

Outre cela, vous pouvez manipuler de plusieurs autres façons les programmes en
cours d’exécution :
■ Si vous appuyez sur ALT+TAB, Windows Vista affiche une vue contenant
des miniatures dynamiques pour toutes les fenêtres ouvertes. On parle ici
de vue défilante (flip view). En maintenant enfoncée la touche ALT, vous
gardez ouverte la vue défilante. En appuyant sur TAB tout en maintenant
enfoncée la touche ALT, vous faites défiler les fenêtres. Quand vous relâ-
chez la touche ALT, la fenêtre en cours de sélection passe au premier plan.
Vous pouvez aussi amener une fenêtre au premier plan en cliquant sur sa
miniature.
■ Si vous appuyez en même temps sur les touches WINDOWS et TAB, Vista
affiche une vue 3D oblique montrant toutes les fenêtres ouvertes. On parle
ici de vue défilante 3D. En maintenant enfoncée la touche WINDOWS, vous
gardez ouverte la vue défilante 3D. En appuyant sur TAB tout en mainte-
nant enfoncée la touche WINDOWS, vous faites défiler les fenêtres. Quand
vous relâchez la touche WINDOWS, la fenêtre en cours de sélection passe au
premier plan. Vous pouvez aussi amener une fenêtre au premier plan en
cliquant sur la vue 3D.
La zone de notification, située à l’extrémité droite de la barre des tâches, contient
une zone pour les icônes de notification standard, par exemple celles utilisées par
des programmes que vous avez installés, et une zone pour les icônes de notification
système (horloge, volume, réseau, alimentation, etc.). Pour configurer la zone de
notification, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer et
appelez Propriétés. Dans la boîte de dialogue Propriétés de la Barre des tâches et du
menu Démarrer, cliquez sur l’onglet Zone de notification et modifiez alors les para-
mètres.

Menu Démarrer
Le menu Démarrer est la porte qui mène à tous les programmes installés sur un
ordinateur Windows Vista. Comme le montre la figure 2-2, un clic sur le bouton
Démarrer affiche la liste des derniers programmes utilisés et des programmes ayant
été ajoutés au menu Démarrer. Par défaut, Internet Explorer et Windows Mail (ci-
devant Microsoft Outlook Express) sont ajoutés au menu Démarrer, lequel contient
en plus les huit derniers programmes utilisés.
Chap02.fm Page 28 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

28 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Figure 2-2 Le menu Démarrer.

La zone Rechercher du menu Démarrer permet de rechercher des fichiers, dossiers


ou programmes répondant au critère de recherche que vous spécifiez. Voici com-
ment faire une recherche :
1. Tapez votre texte de recherche dans la zone Rechercher. Les résultats de la
recherche s’affichent dans le volet gauche du menu Démarrer.
2. Cliquez sur un élément de la liste des résultats pour ouvrir celui-ci.
3. Cliquez sur le bouton situé sur la droite de la zone Rechercher, ou bien
appuyez sur la touche ECH, pour effacer les résultats de la recherche et retour-
ner à l’affichage normal.
Astuce Si vous êtes déjà dans le menu Démarrer, point n’est besoin de cli-
quer dans la zone Rechercher pour pouvoir y saisir du texte. Vous pouvez
taper directement votre critère de recherche.

La fonctionnalité système sous-jacente à la recherche est le service Recherche Win-


dows. C’est la toute dernière génération du service d’indexation des précédentes
versions de Windows. Le service Recherche Windows parcourt tout l’ordinateur à
la recherche du texte que vous avez spécifié. Il retourne tous les résultats idoines
après avoir effectué les tâches suivantes :
Chap02.fm Page 29 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Découverte de Windows Vista 29

■ Comparaison du critère de recherche aux mots contenus dans l’intitulé de


tous les programmes, fichiers ou dossiers
■ Comparaison du critère de recherche aux propriétés des programmes,
fichiers et dossiers, ainsi qu’au contenu des documents textuels
■ Comparaison du critère de recherche aux rubriques des dossiers Favoris et
Historique
Par défaut, le service indexe les documents contenus dans les dossiers %Sys-
temDrive%\Utilisateurs et dans les dossiers %SystemDrive%\ProgramData\Micro-
soft\Windows\Menu Démarrer, ce qui lui permet d’identifier rapidement les
correspondances avec des éléments stockés dans ces dossiers. L’utilitaire Options
d’indexation du panneau de configuration vous permet de visualiser l’état d’indexa-
tion et de configurer les paramètres d’indexation. Par défaut, les données d’index se
trouvent dans le dossier %SystemRoot%\ProgramData\Microsoft\Search.
Remarque Quand vous installez et configurez Microsoft Office Outlook
2007, les boîtes aux lettres utilisateur stockées sur le disque ou dans le cache
local de la machine sont indexées automatiquement. Il y a également indexa-
tion des dossiers publics mis dans le cache local.

Astuce Vous pouvez aussi effectuer des recherches locales à un dossier ou


des recherches sur Internet. Quand vous ouvrez un dossier, vous verrez une
zone de texte Rechercher dans le coin supérieur droit de la fenêtre d’explora-
tion. Par défaut, une saisie dans cette zone suivie de Entrée entraîne une
recherche localisée au dossier courant et à ses sous-dossiers. Pour faire une
recherche sur Internet, cliquez sur le bouton Démarrer puis tapez votre cri-
tère. Ensuite, sélectionnez l’option Rechercher sur Internet. Cette option
emploie le fournisseur de recherche par défaut de l’ordinateur pour parcourir
Internet à la recherche du texte spécifié par vous. Le fournisseur par défaut est
MSN Search. L’utilitaire Options Internet du panneau de configuration permet
de définir le fournisseur de recherche par défaut.

Le volet de droite du menu Démarrer offre des boutons permettant d’accéder facile-
ment à des dossiers et fonctionnalités très utilisés. Voici ces boutons, en partant du
haut :
■ Utilisateur courant Affiche le nom de l’utilisateur courant. Un clic sur ce
bouton ouvre le dossier personnel de l’utilisateur.
■ Documents Affiche le dossier Documents de l’utilisateur courant.
■ Images Affiche le dossier Images de l’utilisateur courant.
■ Musique Affiche le dossier Musique de l’utilisateur courant.
■ Jeux Affiche le dossier Jeux. Ce bouton ne figure pas dans le menu Démar-
rer des éditions Professionnel de Windows Vista.
■ Rechercher Affiche l’explorateur Windows, qui vous permet de faire des
recherches sur la machine.
■ Documents récents Affiche la liste des derniers fichiers ouverts.
Chap02.fm Page 30 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

30 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

■ Ordinateur Affiche une fenêtre permettant d’accéder aux disques durs et


aux périphériques de stockage amovible. Cliquez deux fois sur un disque
pour en explorer le contenu.
■ Réseau Affiche une fenêtre permettant d’accéder aux ordinateurs et péri-
phériques de votre réseau.
■ Connexion Affiche la boîte de dialogue Connexion à un réseau pour la
connexion aux réseaux sans fil.
■ Panneau de configuration Affiche le panneau de configuration, lequel per-
met d’accéder aux outils de configuration et d’administration du système.
■ Programmes par défaut Affiche la fenêtre Programmes par défaut, qui
vous permet de choisir les programmes que Windows Vista utilise par
défaut pour les documents, images, etc. Vous pouvez aussi associer des
types de fichier aux programmes et configurer les paramètres de la lecture
automatique.
■ Aide et support Affiche la console Aide et support Windows, laquelle vous
permet de naviguer dans les rubriques de l’aide intégrée.
Vous pouvez ajouter d’autres options au volet droit, dont :
■ Outils d’administration Affiche la liste des outils d’administration du sys-
tème.
■ Imprimantes Affiche une fenêtre Imprimantes, laquelle permet d’accéder
aux imprimantes actuellement configurées.
■ Exécuter Affiche la boîte de dialogue Exécuter, laquelle permet d’exécuter
des commandes.
Voici comment ajouter ces options supplémentaires :
1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer, puis faites
propriétés. Cela ouvre la boîte de dialogue Propriétés de la Barre des tâches et
du menu Démarrer.
2. Dans l’onglet Menu Démarrer, cliquez sur le bouton Personnaliser. Dans la
boîte de dialogue Personnaliser le menu Démarrer, faites défiler les options.
3. Pour afficher l’option Imprimantes, cochez la case Imprimantes.
4. Pour afficher l’option Exécuter, cochez la case Commande Exécuter.
5. Pour afficher l’option Outils d’administration, cochez Afficher sur le menu
Tous les programmes et le menu Démarrer sous Outils d’administration sys-
tème.
6. Cliquez sur OK.

Panneau de configuration
La plupart des outils d’administration de Windows Vista sont accessibles via le pan-
neau de configuration, lui-même accessible via le menu Démarrer. Vous pouvez
aussi ouvrir le panneau de configuration dans n’importe quelle vue de l’explorateur
Chap02.fm Page 31 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Contrôle de compte utilisateur et demandes d’élévation 31

Windows, en cliquant sur le bouton le plus à gauche de la barre d’adresses puis en


sélectionnant Panneau de configuration.
Dans Windows Vista, le panneau de configuration a deux vues :
■ La vue par défaut est la vue catégorielle, laquelle regroupe les utilitaires
systèmes par catégories et par tâches.
■ La vue classique permet d’avoir un panneau de configuration à la Windows
2000 et autres versions antérieures de Windows.
Alors que la vue classique énumère individuellement tous les utilitaires disponibles,
la vue catégorielle regroupe ces utilitaires dans 10 catégories. Comme le montre la
figure 2-3, chaque catégorie inclut un lien de niveau supérieur sous lequel figurent
quelques-unes des tâches les plus utilisées dans la catégorie. Si vous cliquez sur un
lien de premier niveau, vous obtenez la liste des utilitaires de la catégorie concer-
née. Chaque utilitaire a un lien pour y accéder, et sous ce lien sont indiquées certai-
nes des tâches les plus utilisées pour cet utilitaire.

Figure 2-3 Panneau de configuration.

Contrôle de compte utilisateur et demandes


d’élévation
Contrôle de compte utilisateur (UAC) représente une innovation significative dans
la manière dont sont utilisés et configurés les comptes utilisateur. Cette fonctionna-
lité conditionne les privilèges assignés aux utilisateurs standard et aux administra-
teurs, les modalités d’installation et d’exécution des applications, et bien d’autres
choses. Dans cette section, je développerai l’étude entreprise au chapitre 1 et
détaillerai la façon dont UAC affecte les comptes utilisateur et administrateur. Ce
Chap02.fm Page 32 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

32 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

sont des informations essentielles pour quiconque veut administrer des systèmes
Windows Vista.
Remarque Comprendre le fonctionnement d’UAC vous permettra de
mieux faire votre travail d’administrateur. L’intégration d’UAC a entraîné une
refonte de moult aspects du système d’exploitation Windows. Certaines des
innovations les plus radicales concernent la façon dont les applications sont
installées et exécutées. Au chapitre 5, vous trouverez une étude complète sur
la manière dont les modifications architecturales affectent les programmes
exécutés sous Windows Vista.

Comptes utilisateur standard et comptes administrateur


Dans Windows XP et autres versions antérieures de Windows, les maliciels peuvent
exploiter le fait que la plupart des comptes utilisateur appartiennent au groupe
Administrateurs de la machine locale. Non seulement cela permet à un maliciel de
s’installer lui-même, mais cela lui permet aussi d’utiliser ces privilèges élevés pour
semer la panique sur l’ordinateur, car les programmes installés par des administra-
teurs peuvent modifier des portions, même protégées, du registre et du système de
fichiers.
Pour combattre la menace croissante que représentent les maliciels, les entreprises
ont verrouillé les ordinateurs, obligé les utilisateurs à ouvrir des sessions sous des
comptes utilisateur standard et obligé les administrateurs à passer par Exécuter en
tant que pour faire les tâches administratives. Malheureusement, ces modifications de
procédure risquent d’impacter négativement la productivité. Une personne ayant
ouvert une session standard sous Windows XP ne peut pas effectuer certaines des
tâches les plus élémentaires comme la modification de l’horloge système et du calen-
drier, la modification du fuseau horaire ou la modification des paramètres de la ges-
tion de l’alimentation. Nombre de logiciels conçus pour Windows XP ne marchent
pas bien s’ils n’ont pas de droits d’administrateur local ; ces programmes ont besoin
de ces droits pour écrire dans des emplacements système lors de leur installation et
même pendant leur fonctionnement normal. En outre, Windows XP ne vous permet
pas de savoir à l’avance si telle ou telle tâche exige des privilèges administrateur.
Contrôle de compte utilisateur cherche à améliorer l’utilisabilité tout en renforçant
la sécurité ; pour ce faire, il redéfinit les modalités d’utilisation des comptes utilisa-
teur standard et des comptes administrateur. UAC représente une avancée majeure
en informatique, en offrant un cadre général qui limite la portée des privilèges
d’accès de niveau administrateur et qui oblige toutes les applications à s’exécuter
dans un mode utilisateur spécifique. UAC empêche ainsi les utilisateurs de modi-
fier intempestivement les paramètres système et verrouille l’ordinateur pour empê-
cher des applications non autorisées de s’installer ou d’effectuer des actions
malveillantes.
Avec UAC, Windows Vista définit deux niveaux de compte utilisateur : standard et
administrateur. Windows Vista définit aussi deux modes (niveaux d’exécution)
pour les applications : mode utilisateur standard et mode administrateur. Alors que
les comptes utilisateur standard peuvent utiliser la plupart des logiciels et modifier
les paramètres système qui n’affectent ni les autres utilisateurs ni la sécurité de la
machine, les comptes administrateur ont l’accès complet à l’ordinateur et peuvent
Chap02.fm Page 33 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Contrôle de compte utilisateur et demandes d’élévation 33

tout modifier. Quand un administrateur démarre une application, son jeton d’accès
et les privilèges administrateur associé sont transmis à l’application, lui donnant
ainsi tous les droits et privilèges d’un compte administrateur local. Quand un usa-
ger standard démarre une application, son jeton d’accès et les privilèges associés
sont assignés à l’application au moment de l’exécution, la limitant ainsi aux droits
et privilèges d’un utilisateur standard. En outre, toutes les applications sont confi-
gurées lors de leur installation pour être exécutées dans un mode spécifique. Toutes
les tâches exécutées par des applications mode standard qui exigent des privilèges
administrateur non seulement sont identifiées pendant l’installation, mais exigent
aussi l’approbation de l’utilisateur.
Dans Windows Vista, le jeu de privilèges assigné aux comptes utilisateur standard a
été modifié. Les comptes standard peuvent effectuer les tâches que voici :
■ Installer des polices, afficher l’horloge système et le calendrier, et modifier
le fuseau horaire
■ Modifier les paramètres de l’affichage et de la gestion de l’alimentation.
■ Ajouter des imprimantes et autres périphériques (si les pilotes requis sont
installés sur la machine ou fournis par un administrateur).
■ Télécharger et installer des mises à jour (si celles-ci emploient des installa-
teurs compatibles avec UAC).
■ Créer et configurer des connexions de réseau privé virtuel, lesquelles per-
mettent de créer des connexions sécurisées à des réseaux privés via Inter-
net.
■ Installer WEP (Wired Equivalent Privacy) pour se connecter à des réseaux
sans fil sécurisés. Le protocole WEP améliore la sécurité des réseaux sans
fil.
Windows Vista définit aussi deux niveaux d’exécution pour les applications : stan-
dard et administrateur. Windows Vista détermine si un utilisateur a besoin de privi-
lèges élevés pour exécuter un programme en fournissant un jeton de sécurité à la
plupart des applications et des processus. Si une application a un jeton standard,
ou si elle ne peut pas être identifiée comme étant une application administrateur,
point n’est besoin de privilèges élevés pour exécuter l’application que Windows
Vista démarrera par défaut en tant qu’application standard. Si une application a un
jeton administrateur, il faut des privilèges élevés pour exécuter l’application et Win-
dows Vista demandera la permission ou confirmation de l’utilisateur avant d’exécu-
ter l’application.
Le processus consistant à obtenir une approbation avant d’exécuter une application
en mode administrateur et avant de faire des tâches qui modifient la configuration
système s’appelle élévation. L’élévation renforce la sécurité et diminue l’impact des
maliciels en signalant à l’avance aux utilisateurs toutes les actions susceptibles de
modifier les paramètres système et en empêchant les applications d’employer des
privilèges administrateur en douce. L’élévation protège aussi les applications admi-
nistrateur contre les attaques émanant d’applications standard. Pour plus de détails
sur l’élévation et la façon dont UAC travaille avec les applications, reportez-vous au
chapitre 5.
Chap02.fm Page 34 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

34 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Administration du contrôle de compte utilisateur et du


mode approbation administrateur
Mode approbation administrateur est le composant clé d’UAC qui détermine si et
comment il faut alerter les administrateurs lors de l’exécution d’applications admi-
nistrateur. Voici le fonctionnement par défaut de cette fonctionnalité :
■ Tous les administrateurs, dont le compte prédéfini administrateur local,
opèrent en et sont concernés par Mode approbation administrateur.
■ Comme ils opèrent en et sont concernés par Mode approbation administra-
teur, tous les administrateurs, dont le compte prédéfini administrateur
local, voient surgir une demande d’élévation chaque fois qu’ils exécutent
des applications administrateur.
Dans Stratégie de groupe, sous Stratégies locales\Options de sécurité, il y a cinq
paramètres qui conditionnent les modalités de Mode approbation administrateur et
des demandes d’élévation. Les voici :
■ Contrôle du compte utilisateur : comportement de l’invite d’élévation pour
les utilisateurs standard Détermine si les utilisateurs ayant ouvert une ses-
sion via un compte utilisateur standard verront une demande d’élévation
quand ils exécuteront des applications administrateur. Par défaut, c’est le
cas (il faut spécifier le mot de passe d’un administrateur pour exécuter une
application administrateur). Vous pouvez configurer l’option inverse,
auquel cas les utilisateurs ne pourront pas élever les privilèges en spécifiant
un mot de passe administrateur. Cela n’empêchera pas, toutefois, les utili-
sateurs de cliquer avec le bouton droit de la souris sur un raccourci puis
d’appeler Exécuter en tant qu’administrateur.
■ Contrôle compte d’utilisateur : Passer au Bureau sécurisé lors d’une
demande d’élévation Détermine si Vista bascule vers le bureau sécurisé
avant de demander l’élévation. Comme le nom l’implique, le bureau sécu-
risé restreint les programmes et processus qui accèdent à l’environnement
du bureau et ainsi limite le risque qu’un programme ou utilisateur mal-
veillant puisse accéder au processus en cours d’élévation. Cette option est
activée par défaut, mais vous pouvez l’annuler. Sachez bien que cela rendra
l’ordinateur plus sensible aux maliciels et aux attaques.
■ Contrôle compte d’utilisateur : Exécuter tous les administrateurs en mode
d’approbation d’administrateur Détermine si les utilisateurs ayant ouvert
une session via un compte administrateur sont soumis à Mode approbation
administrateur. Par défaut, cette option est activée ; cela implique que les
administrateurs sont concernés par Mode approbation administrateur et,
de plus, concernés par le comportement des demandes d’élévation tel que
stipulé pour les administrateurs. Si vous désactivez cette option, les utilisa-
teurs travaillant sous un compte administrateur ne seront concernés par
aucun des deux points susmentionnés.
■ Contrôle du compte utilisateur : comportement de l’invite d’élévation pour
les administrateurs en mode d’approbation Administrateur Détermine si
Chap02.fm Page 35 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Contrôle de compte utilisateur et demandes d’élévation 35

les administrateurs concernés par Mode approbation administrateur ver-


ront une demande d’élévation quand ils exécuteront des applications admi-
nistrateur et détermine aussi les modalités de fonctionnement des
demandes d’élévation. Par défaut, les administrateurs sont invités à confir-
mer l’exécution des applications administrateur. Vous pouvez configurer
cette option de façon que les administrateurs soient invités à montrer patte
blanche, comme c’est le cas pour les utilisateurs standard. Vous pouvez
aussi configurer cette option de façon que les administrateurs ne reçoivent
pas de demande du tout, auquel cas ils ne pourront pas élever les privilè-
ges. Cela n’empêchera pas les administrateurs de cliquer avec le bouton
droit de la souris sur un raccourci puis d’appeler Exécuter en tant qu’admi-
nistrateur.
■ Contrôle du compte d’utilisateur : Mode Approbation administrateur pour
le compte Administrateur intégré Détermine si les utilisateurs et processus
opérant sous le compte prédéfini administrateur local sont concernés par
Mode approbation administrateur. Par défaut, c’est le cas ; cela implique
que le compte prédéfini administrateur local est concerné par Mode appro-
bation administrateur et, de plus, concerné par le comportement des
demandes d’élévation tel que stipulé pour les administrateurs. Si vous
désactivez cette option, les utilisateurs et processus travaillant sous le
compte administrateur local ne seront concernés par aucun des deux
points susmentionnés.
Dans un domaine, vous pouvez utiliser Stratégie de groupe basée sur le service
d’annuaire Microsoft Active Directory pour appliquer la configuration de sécurité
désirée à un certain ensemble de machines. Vous pouvez aussi configurer ces para-
mètres pour une machine individuelle en employant Stratégie de sécurité locale.
Voici la procédure :
1. Faites Démarrer, Tous les programmes, Outils d’administration, Stratégie de
sécurité locale. S’ouvre alors la console Stratégie de sécurité locale.
2. Dans l’arborescence de la console, sous Paramètres de sécurité, ouvrez Straté-
gies locales puis allez sur Options de sécurité.

Figure 2-4 La console Stratégie de sécurité locale.

3. Cliquez deux fois sur le paramètre concerné, faites vos modifications, puis cli-
quez sur OK. Réitérez cette étape pour tous les autres paramètres à modifier.
Chap02.fm Page 36 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

36 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Administration des ordinateurs


Windows Vista
Pour bien administrer un ordinateur, diagnostiquer et dépanner ses problèmes,
vous devez savoir comment il est configuré. Voici les outils dont vous disposez
pour connaître les données de configuration :
■ Gestion de l’ordinateur Console MMC (Microsoft Management Console) per-
mettant d’accéder à divers outils majeurs d’administration du système, des
services et du stockage.
■ Système Utilitaire permettant de connaître les informations de base d’un
ordinateur et d’administrer les propriétés du système.
■ Informations système Utilitaire permettant d’obtenir des statistiques sys-
tème détaillées sur la configuration du système et la disponibilité des res-
sources. Permet aussi de dépanner les problèmes système.
■ Informations et outils de performance Utilitaire permettant d’évaluer les
performances de la machine et de connaître les causes des problèmes de
performance éventuels.
Dans la présente section, je montrerai comment manipuler ces outils. Au
chapitre 3, vous découvrirez un autre outil pour la gestion des performances sys-
tème : la console Rapports et solutions aux problèmes.

Console Gestion de l’ordinateur


La console Gestion de l’ordinateur facilite la gestion des tâches fondamentales
d’administration des systèmes locaux ou distants. Si vous avez ajouté le menu
Outils d’administration au menu Démarrer (comme précédemment indiqué), vous
pouvez ouvrir la console Gestion de l’ordinateur en cliquant sur Démarrer, sur
Outils d’administration, puis sur Gestion de l’ordinateur. Voici une autre façon
d’ouvrir la console :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de niveau supérieur Système et maintenance.
3. Cliquez sur Outils d’administration, puis cliquez deux fois sur Gestion de
l’ordinateur.
Comme le montre la figure 2-5, la fenêtre principale a une vue multivolets qui res-
semble à celle de l’explorateur Windows. Le volet gauche sert à la navigation et à la
sélection des outils. Le volet Actions, tout à droite, ressemble au menu contextuel
qui apparaît quand vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un élément.
Pour afficher ou masquer le volet Actions, cliquez sur le bouton Afficher/Masquer
le volet des actions de la barre d’outils de la console. Les outils se divisent en trois
grandes catégories :
Chap02.fm Page 37 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des ordinateurs Windows Vista 37

■ Outils système Outils généraux d’administration des systèmes et de visua-


lisation des informations système
■ Stockage Permet d’accéder aux outils d’administration de disque
■ Services et applications Sert à afficher et gérer les propriétés des services et
applications installés sur le serveur

Figure 2-5 Utilisez la console Gestion de l’ordinateur pour administrer les


ordinateurs du réseau et les ressources.

Dans ces catégories se trouvent les outils suivants :


■ Planificateur de tâches Affiche et gère les tâches planifiées, lesquelles ser-
vent à automatiser des processus tels que nettoyage de disque ou tests de
diagnostic. Reportez-vous au chapitre 15 pour plus de détails.
■ Observateur d’événements Affiche les journaux d’événements de la
machine sélectionnée. Ces journaux enregistrent les événements impor-
tants qui ont eu lieu sur la machine et permettent de savoir si un ordina-
teur a des problèmes de configuration ou autre. Reportez-vous au chapitre
16 pour plus de détails.
■ Utilisateurs et groupes locaux Gère les utilisateurs et groupes locaux de la
machine couramment sélectionnée. Chaque ordinateur client a des utilisa-
teurs et des groupes locaux, qui sont distincts des utilisateurs et groupes de
domaine. Reportez-vous au chapitre 6 pour plus de détails.
■ Fiabilité et performances Offre des outils de surveillance et de rapport qui
permettent de connaître les performances actuelles de l’ordinateur et de
suivre leur évolution sur le temps. Permet aussi de suivre la fiabilité et la
stabilité d’un ordinateur au niveau des modifications logicielles et des inci-
dents de composant. Reportez-vous au chapitre 15 pour plus de détails.
Chap02.fm Page 38 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

38 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

■ Gestionnaire de périphériques Emplacement central pour le contrôle de


l’état des périphériques installés, ainsi que pour la mise à jour des pilotes
associés. Sert aussi à dépanner les problèmes de périphérique. Reportez-
vous au chapitre 3 pour plus de détails.
■ Gestion des disques Gère les disques durs, les partitions et les volumes.
Windows Vista permet de créer des volumes étendus et des volumes à ban-
des. Un volume fractionné est un volume qui s’étend sur plusieurs lecteurs.
Un volume à bandes se compose de bandes de données, chacune apparte-
nant à un disque physique différent ; cela accélère les accès aux données.
Aucune de ces deux techniques ne protège, toutefois, contre les pannes ; si
l’un des disques du volume fractionné ou du volume à bandes tombe en
panne, c’est tout le volume qui devient inaccessible.
■ Services Affiche et gère les services système exécutés sur un ordinateur.
Dans Windows Vista, chaque service a une stratégie de récupération. Si un
service tombe en panne, Windows Vista essaie de le redémarrer automati-
quement ; en outre, il gère automatiquement les dépendances de service et
de non service. Tous les services et composants système dépendants requis
démarrent avant une tentative de redémarrer un service interrompu.
Reportez-vous au chapitre 16 pour plus de détails.
■ Contrôle WMI Affiche et gère WMI (Windows Management Instrumenta-
tion). WMI collecte des informations système, surveille la santé du système
et gère les composants système. Reportez-vous à la section « Contrôle
WMI », donnée plus loin, pour plus de détails.
Gestion de l’ordinateur vous permet de sélectionner un ordinateur distant :
1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la ligne Gestion de l’ordinateur
dans l’arborescence, puis appelez Se connecter à un autre ordinateur. S’ouvre
alors la boîte de dialogue Sélectionner un ordinateur.
2. Cochez Un autre ordinateur, puis tapez le nom complètement qualifié de l’ordi-
nateur concerné, par exemple cspc85.microsoft.com, où cspc85 est le nom de
l’ordinateur et microsoft.com est le nom du domaine. Ou alors cliquez sur Par-
courir pour rechercher la machine concernée.
3. Cliquez sur OK.

Obtention d’informations basiques sur le système


et les performances
La console Système permet d’afficher et administrer les propriétés du système. Voici
comment accéder à cette console :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de niveau supérieur Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
Chap02.fm Page 39 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des ordinateurs Windows Vista 39

Comme le montre la figure 2-6, la console Système se divise en quatre grandes


zones qui offrent des liens vers des tâches courantes, dont l’affichage d’un résumé
de l’état du système. Voici ces quatre zones :
■ Édition Windows Affiche l’édition et la version du système d’exploitation.
■ Système Affiche le processeur, la mémoire, l’indice de performance et le
type de système d’exploitation (32 bits ou 64 bits) installés sur l’ordinateur.
■ Paramètres de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail Affi-
che le nom de l’ordinateur, sa description, plus les détails de domaine et de
groupe de travail. Pour modifier tout ou partie de ces informations, cliquez
sur Modifier les paramètres puis sur le bouton ID réseau de la boîte de dia-
logue Propriétés système.
■ Activation de Windows Indique si vous avez activé le système d’exploita-
tion et affiche la clé de produit. Si Windows Vista n’est pas encore activé,
cliquez sur le lien idoine puis suivez les instructions. Pour modifier la clé
de produit, cliquez sur le lien Modifier la clé de produit puis spécifiez la
nouvelle clé.

Figure 2-6 Utilisez la console Système pour visualiser


et administrer les propriétés du système.

Dans la console Système, les liens du volet de gauche permettent d’accéder rapide-
ment à des outils d’administration clé :
■ Gestionnaire de périphériques
■ Paramètres d’utilisation à distance
Chap02.fm Page 40 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

40 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

■ Protection du système
■ Paramètres système avancés
Un clic sur Modifier les paramètres dans la zone Paramètres de nom d’ordinateur,
de domaine et de groupe de travail ouvre la boîte de dialogue Propriétés système,
laquelle permet de gérer la configuration de la machine comme indiqué à la section
« Administration des propriétés du système ».
L’indice de performance Windows est important pour savoir quelles sont les fonc-
tionnalités du système d’exploitation qu’il gère. Si l’ordinateur n’a pas encore été
évalué, cliquez sur Évaluer cet ordinateur dans la zone Système pour initier l’éva-
luation des performances. Une fois l’ordinateur évalué, vous pouvez cliquer sur le
lien Vérifier le score de base de l’index de performance Windows de votre ordina-
teur (sous la rubrique Système de l’utilitaire Système et maintenance) pour accéder
à la console Informations et outils de performance de la figure 2-7.

Figure 2-7 Utilisez la console Informations et outils de performance


pour évaluer ou afficher les performances d’un ordinateur.

La partie principale de cette console indique l’indice global du système et énumère


les matériels installés, qui sont répartis en cinq catégories :
■ Processeur Indique le processeur et sa vitesse
■ Mémoire vive Indique la mémoire physique totale
■ Disque dur principal Indique la capacité totale et l’espace libre du disque
système
Remarque Le disque système est celui contenant le système d’exploi-
tation. Le plus souvent, le disque système est aussi le disque d’amorçage,
le disque de pagination et le disque de dump d’effondrement.
Chap02.fm Page 41 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des ordinateurs Windows Vista 41

■ Graphiques Indique la carte graphique installée sur la machine


■ Graphiques de jeu Indique la mémoire physique de la carte graphique
Windows Vista utilise l’indice global de l’ordinateur et les sous-indices pour déter-
miner les fonctionnalités de personnalisation qu’il faudrait activer. Si un ordinateur
a un indice faible, Windows Vista recommandera de désactiver certaines fonction-
nalités, par exemple la transparence Aero, pour améliorer les performances sys-
tème. Selon l’évolution des performances au fil du temps, Windows Vista peut aussi
recommander de désactiver ou modifier d’autres fonctionnalités afin d’améliorer les
performances.
Astuce Plusieurs facteurs peuvent affecter négativement l’indice de perfor-
mance, par exemple le fait que le disque principal commence à manquer
d’espace libre. Si vous installez de nouveaux matériels sur un ordinateur ou
résolvez un problème de performance qui dégrade l’indice, par exemple un
manque d’espace disque, vous pouvez cliquer sur Mettre à jour mon score
pour actualiser l’indice de performance.

Dans Informations et outils de performance, vous pouvez passer en revue les pro-
blèmes de performance courants en cliquant sur Rapports et solutions aux problè-
mes puis, sous Tâches, en cliquant sur Voir les problèmes à rechercher. Un clic sur
le lien Afficher les détails qui est associé à un problème permet d’obtenir une des-
cription détaillée du problème (voir figure 2-8). En cochant la case associée à un
problème puis en cliquant sur Rechercher des solutions, vous pourrez obtenir des
solutions possibles.

Figure 2-8 Windows Vista offre des solutions susceptibles


de vous aider à résoudre les problèmes de performance.
Chap02.fm Page 42 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

42 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Lorsque vous aurez résolu tous les problèmes, vous pourrez supprimer la liste des
problèmes :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de niveau supérieur Système et maintenance.
3. Cliquez sur Rapports et solutions aux problèmes.
4. Cliquez sur Effacer l’historique des solutions et des problèmes.
5. Cliquez sur Effacer tout.

Obtention d’informations avancées sur le système


Pour avoir des informations détaillées sur un système local ou distant, utilisez
Informations système (MSINFO32.EXE). Vous pouvez accéder aux informations
système en cliquant sur Démarrer, puis en tapant msinfo32 dans la zone Recher-
cher. Comme le montre la figure 2-9, vous pouvez voir un résumé du système en
sélectionnant le nœud Résumé système. Toutes les statistiques de configuration
fournies sont collectées à l’aide du service WMI.

Figure 2-9 Informations système peut vous aider


à dépanner des problèmes de configuration.

L’utilitaire Informations système offre des informations détaillées sur plusieurs gran-
des zones du système d’exploitation :
■ Ressources matérielles Fournit des informations détaillées sur les E/S, les
requêtes d’interruption (IRQ), la mémoire, l’accès direct à la mémoire
(DMA) et les périphériques Plug and Play. En cas de problème de périphé-
rique, il faut consulter le nœud Conflits/Partage qui indique les périphéri-
ques se partageant des ressources ou provoquant des conflits système.
Chap02.fm Page 43 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des ordinateurs Windows Vista 43

■ Composants Fournit des informations détaillées sur les composants instal-


lés, allant des codecs audio aux ports USB en passant par les périphériques
d’entrée. En cas de problème sur un composant, consultez le nœud Péri-
phériques à problème qui renseigne sur les composants problématiques.
■ Environnement logiciel Fournit des informations détaillées sur la configu-
ration courante du système d’exploitation. Pour le dépannage des systèmes
distants, la zone Environnement est des plus utiles. Outre les pilotes, les
variables d’environnement, les travaux d’impression et les connexions
réseau, vous pourrez aussi vérifier les tâches en cours d’exécution, les ser-
vices, les groupes de programmes et les programmes de démarrage.
Voici comment afficher les informations d’un ordinateur distant :
1. Ouvrez Informations système. Faites Affichage/Ordinateur distant pour ouvrir
la boîte de dialogue Ordinateur distant.
2. Dans cette boîte de dialogue, cochez Ordinateur distant sur le réseau.
3. Tapez le nom de l’ordinateur dans le champ fourni à cet effet.
4. Cliquez sur OK.
Le compte que vous utilisez doit avoir les autorisations d’accès administrateur idoi-
nes sur le domaine ou la machine selon le cas. Si vous n’arrivez pas à obtenir les
informations concernant un système distant, vérifiez l’espace de noms employé par
le service WMI (voir section qui suit).

Contrôle WMI
WMI (Windows Management Instrumentation) est une partie fondamentale de Win-
dows Vista. Elle sert à collecter des statistiques système, surveiller la santé du sys-
tème et gérer les composants système. Le fonctionnement de WMI repose sur le
service WMI, lequel doit être démarré et correctement configuré pour l’environne-
ment.
Pour configurer le service WMI, passez par Contrôle WMI. Voici comment y accé-
der sur un système local ou distant :
1. Faites Démarrer, Tous les programmes, Outils d’administration, puis cliquez
sur Gestion de l’ordinateur. Vous pouvez aussi ouvrir le panneau de configura-
tion, cliquer sur Système et maintenance, cliquer sur Outils d’administration,
puis cliquer deux fois sur Gestion de l’ordinateur.
2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la ligne Gestion de l’ordinateur
dans l’arborescence de la console, puis appelez Se connecter à un autre ordina-
teur. Spécifiez alors le système dont vous voulez administrer les services.
Chap02.fm Page 44 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

44 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

3. Ouvrez le nœud Services et applications en cliquant sur le signe plus (+) situé à
côté. Ensuite, cliquez sur Contrôle WMI pour le sélectionner. (C’est indispen-
sable pour lire les données.) Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Con-
trôle WMI, puis sélectionnez Propriétés.
4. Vous pouvez maintenant utiliser la boîte de dialogue Propriétés de Contrôle
WMI pour configurer WMI.
Comme le montre la figure 2-10, la boîte de dialogue Propriétés de Contrôle WMI
possède les onglets suivants :
■ Général Offre des informations résumées sur le système et sur WMI. WMI
emploie les données d’identification de l’utilisateur courant pour obtenir
les informations système.
■ Sauvegarder/Restaurer Les statistiques collectées par WMI sont stockées
dans un entrepôt spécial. Par défaut, cet entrepôt se trouve dans %Sys-
temRoot%\System32\Wbem\Repository. Les statistiques sont automatique-
ment sauvegardées à intervalles réguliers. Les champs de cet onglet vous
permettent de sauvegarder ou restaurer manuellement l’entrepôt.
■ Sécurité Ces paramètres déterminent qui a accès aux différents niveaux de
statistiques WMI. Par défaut, le groupe Administrateurs a l’accès complet à
WMI et le groupe Utilisateurs authentifiés a les autorisations d’exécuter des
méthodes, d’activer des comptes et d’écrire des statistiques collectées.
■ Options avancées Ces paramètres déterminent l’espace de noms par défaut
de WMI. L’espace de noms par défaut est utilisé dans les scripts WMI
quand on ne définit pas un chemin complet d’espace de noms pour un
objet WMI. Pour modifier la valeur par défaut, cliquez sur Modifier, choi-
sissez un nouvel espace de noms, puis cliquez sur OK.

Figure 2-10 Contrôle WMI sert à administrer la configuration du service WMI.


Chap02.fm Page 45 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des ordinateurs Windows Vista 45

Remarque WMI gère des journaux d’erreur facilitant le dépannage du ser-


v i c e W M I . C e s j o u r n a u x s o n t s t o c k é s p a r d é f a u t d a n s % Sy s -
temRoot%\System32\Wbem\Logs. Fichiers de maintenance, journaux et
entrepôts WMI risquent de prendre pas mal d’espace disque. En moyenne,
ces fichiers occupaient 65 Mo sur mes machines de test, la majeure partie
(40–50 Mo) servant aux fichiers de sauvegarde de l’entrepôt.

Les informations collectées par WMI se trouvent dans un ensemble de fichiers sys-
tème appelé entrepôt et stocké sous %SystemRoot%\System32\Wbem\Repository.
L’entrepôt est le cœur de WMI et de l’architecture des services Aide et support. Les
informations transitent par l’entrepôt à l’aide d’un fichier intermédiaire. Si les don-
nées de l’entrepôt ou le fichier intermédiaire sont altérés, WMI risque de ne pas
fonctionner correctement. Ce problème est généralement temporaire, mais vous
pouvez vous prémunir contre cela en sauvegardant manuellement l’entrepôt.
Voici comment sauvegarder manuellement l’entrepôt WMI :
1. Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés de Contrôle WMI, puis allez dans
l’onglet Sauvegarder/Restaurer.
2. Cliquez sur Sauvegarder maintenant. Ensuite, utilisez la boîte de dialogue Spé-
cifie un nom pour votre fichier de sauvegarde afin de définir l’emplacement et
le nom du fichier de sauvegarde WMI. Cliquez ensuite sur Enregistrer.
3. La boîte de dialogue Sauvegarde en cours s’affiche pendant la création du
fichier de récupération. Ce fichier a l’extension .rec et sa taille dépend du
volume des données stockées. Généralement, ce fichier occupe entre 20 et
30 Mo.
Voici comment restaurer ultérieurement l’entrepôt WMI à partir d’un fichier de sau-
vegarde :
1. Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés de Contrôle WMI, puis allez dans
l’onglet Sauvegarder/Restaurer.
2. Cliquez sur Restaurer maintenant. Ensuite, utilisez la boîte de dialogue Spécifie
un fichier de sauvegarde à restaurer afin de définir l’emplacement et le nom du
fichier de récupération. Cliquez ensuite sur Ouvrir.
3. La boîte de dialogue Restauration en cours s’affiche temporairement, après quoi
vous voyez un message d’avertissement. Cliquez sur OK.
4. Votre connexion à Contrôle WMI est rompue. Une fois terminée la restaura-
tion, vous pouvez vous reconnecter à l’ordinateur. Pour ce faire, fermez puis
rouvrez la boîte de dialogue Propriétés de Contrôle WMI. Cela oblige Contrôle
WMI à se reconnecter à la machine locale ou distante, mais vous ne pouvez le
faire que si la restauration est finie.
Remarque Si la connexion échoue, cela signifie généralement que
Contrôle WMI n’a pas fini de restaurer l’entrepôt. Attendez un peu avant
de réessayer.
Chap02.fm Page 46 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

46 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Outils de support système


Windows Vista offre une large gamme d’utilitaires de support :
■ Assistance à distance Vous permet de créer une invitation d’assistance à
distance pour vous faire aider à distance par un spécialiste (voir
chapitre 16).
■ Configuration du système (Msconfig.exe) Permet d’administrer les infor-
mations de configuration du système. Vous pouvez aussi choisir entre
démarrage normal, démarrage en mode diagnostic et démarrage sélectif.
■ Défragmenteur de disque (dfrgui.exe) Utilitaire qui examine les lecteurs
au niveau de la fragmentation et permet de les défragmenter. Un lecteur
contenant trop de fichiers fragmentés peut diminuer les performances du
système. Voir chapitre 15 pour plus de détails sur cet utilitaire.
■ Diagnostics intégrés Analyse le système, en examinant composants maté-
riels et configurations logicielles pour y détecter des problèmes. Cela per-
met de dépanner des problèmes de performances et de configuration.
L’utilisation des outils de diagnostics sera traitée aux chapitres 12 et 16.
■ Nettoyage de disque (Cleanmgr.exe) Utilitaire qui examine les lecteurs
pour y rechercher les fichiers superflus. Par défaut, l’utilitaire examine les
fichiers temporaires, la corbeille et divers types de fichiers hors ligne pour
voir s’il peut les supprimer.
■ Outil de diagnostic DirectX (Dxdiag.exe) Utilitaire permettant de dépanner
les problèmes de Microsoft DirectX. DirectX sert à accélérer les performan-
ces des applications, à condition que la configuration matérielle soit com-
patible avec cette fonctionnalité.
■ Proposition d’assistance à distance Vous permet de faire une offre d’assis-
tance à distance à un utilisateur. Si celui-ci accepte votre offre, vous pour-
rez dépanner son système (voir chapitre 16).
■ Restauration du système (Rstrui.exe) Utilitaire qui permet de créer des
points de restauration ou de ramener le système à un point de restauration
spécifique (voir chapitre 16).
■ Sauvegarde (Sdclt.exe) Exécute Statut et configuration de la sauvegarde,
lequel permet de sauvegarder et restaurer le système Windows Vista (voir
chapitre 16).
■ Vérification des signatures de fichiers (Sigverif.exe) Contrôle les fichiers du
système d’exploitation qui ont été signés numériquement et affiche la liste
des fichiers critiques non signés. La liste complète des fichiers système
contrôlés se trouve dans %SystemRoot%\SIGVERIF.TXT.
Les outils les plus intéressants ici sont Nettoyage de disque, Vérification des signa-
tures de fichiers et Configuration du système.
Chap02.fm Page 47 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Outils de support système 47

Nettoyage de disque
Nettoyage de disque recherche les fichiers superflus sur les lecteurs. Voici comment
démarrer l’utilitaire :
1. Cliquez sur Démarrer, Programmes ou Tous les programmes, Accessoires,
Outils système. Appelez ensuite Nettoyage de disque.
Remarque L’exécutable sous-jacent est Cleanmgr.exe. Pour exécuter
directement Nettoyage de disque, cliquez sur Démarrer, tapez cleanmgr
puis appuyez sur ENTRÉE.

2. Vous pouvez maintenant choisir entre nettoyer uniquement les fichiers de l’uti-
lisateur courant et nettoyer tous les fichiers de l’ordinateur. Pour nettoyer tous
les fichiers, il faut confirmer l’action ou fournir un mot de passe administrateur
selon le cas.
3. Si l’ordinateur a plusieurs lecteurs, la boîte de dialogue Sélection du lecteur
s’affiche. Utilisez la liste déroulante Lecteurs pour choisir le lecteur à nettoyer,
puis cliquez sur OK.
4. L’utilitaire examine alors le lecteur, en recherchant les fichiers temporaires pou-
vant être supprimés et les fichiers pouvant être compressés. Le processus dure
d’autant plus longtemps qu’il y a de fichiers sur le lecteur.
5. Quand l’utilitaire a fini, il affiche un rapport semblable à celui de la figure 2-11.
Voici quelques catégories de fichiers que vous pourrez trouver dans la liste :
■ Corbeille Fichiers ayant été supprimés, mais pas encore purgés. Le
vidage de la corbeille supprime définitivement ces fichiers.
■ Fichiers hors connexion Exemplaires locaux des fichiers réseau que
vous aviez désignés pour un usage hors ligne. Ces fichiers, qui servent
aux accès hors ligne, peuvent être supprimés.
■ Fichiers programmes téléchargés Programmes téléchargés par votre
navigateur, par exemple contrôles ActiveX et applets Java. Ces fichiers
sont temporaires et peuvent être supprimés.
■ Fichiers supprimés par la mise à niveau de Windows Fichiers issus
d’une précédente mise à niveau qui n’ont pas été identifiés comme
étant des fichiers système Windows. Lorsque vous aurez enregistré
toutes les données nécessaires provenant d’anciennes installations
Windows, y compris les données utilisateur, vous pourrez employer
cette option pour supprimer les fichiers concernés et faire de la place.
■ Fichiers temporairement hors connexion Fichiers de données et de
travail temporaires associés aux fichiers réseau ayant été utilisés récem-
ment. Ces fichiers, qui servent au travail en réseau, peuvent être sup-
primés.
■ Fichiers temporaires de Microsoft Office Fichiers temporaires et jour-
naux utilisés par Microsoft Office. Vous pouvez supprimer ces fichiers
pour faire de la place.
Chap02.fm Page 48 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

48 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

■ Fichiers temporaires Données contenues dans le dossier Temp. Ces


fichiers sont essentiellement des fichiers de données ou de travail tem-
poraires utilisés par les applications.
■ Miniatures Miniatures d’images, de vidéos et de documents créées par
Windows Vista. Quand vous accédez à un dossier pour la première
fois, Windows Vista crée des miniatures pour les images, vidéos et
documents. Ces miniatures sont enregistrées de façon à s’afficher rapi-
dement la prochaine fois que vous accéderez au dossier. Si vous les
supprimez, elles seront recréées lors du prochain accès au dossier.
■ Nettoyage des fichiers de veille prolongée Données sur l’état de l’ordi-
nateur quand il entre en veille prolongée. Si l’ordinateur n’utilise pas la
mise en veille prolongée, vous pouvez supprimer ce fichier pour faire
de la place.
■ Précédente(s) installation(s) de Windows Enregistrées sous Win-
dows.old, ces données contiennent des fichiers issus de précédentes
installations de Windows. Lorsque vous aurez enregistré toutes les
données nécessaires provenant d’anciennes installations Windows, y
compris les données utilisateur, vous pourrez employer cette option
pour supprimer les fichiers concernés et faire de la place.
■ Temporary Internet Files Pages Web rangées dans le cache du naviga-
teur. Ces fichiers sont temporaires et peuvent être supprimés.

Figure 2-11 Utilisez Nettoyage de disque pour trouver les fichiers à supprimer.

6. Servez-vous des cases à cocher de la liste Fichiers à supprimer pour choisir les
fichiers à nettoyer. Cliquez ensuite sur OK, puis sur Oui pour confirmer.
Chap02.fm Page 49 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Outils de support système 49

Vérification des signatures des fichiers


Les fichiers critiques du système d’exploitation sont signés numériquement. Les
signatures numériques facilitent l’authentification de ces fichiers et le suivi des
modifications susceptibles de poser problème sur une machine. Quand vous avez
des problèmes difficiles à expliquer, par exemple quand un système devient insta-
ble après l’installation d’une application, c’est une bonne idée que de vérifier que
les fichiers système critiques n’ont pas été altérés. Vous pouvez le faire avec l’utili-
taire Vérification des signatures de fichiers.
L’exécutable sous-jacent est Sigverif.exe. Voici comment utiliser l’utilitaire :
1. Cliquez sur Démarrer, tapez sigverif, puis appuyez sur ENTRÉE.
2. Cliquez sur le bouton Démarrer de la boîte de dialogue initiale pour exécuter
l’utilitaire avec la configuration par défaut. À la base, l’utilitaire affiche la liste
des fichiers système qui ne sont pas signés et écrit les résultats des vérifications
dans %SystemRoot%\SIGVERIF.TXT.
3. Remarquez la liste de fichiers affichée dans le rapport de l’utilitaire. Ces
fichiers, qui n’ont pas de signatures, pourraient avoir été remplacés par des
maliciels de même nom. Lisez les journaux d’événements et autres rapports
d’erreurs pour voir si ces fichiers figurent dans les rapports d’erreurs.
4. Servez-vous du bloc-notes pour accéder au journal de vérification contenu
dans %SystemRoot%\SIGVERIF.TXT. Voyez s’il y a des fichiers qui ont été modi-
fiés après leur installation. Les fichiers sont classés par statut : Signé, Non signé
et Non analysé. Tous les fichiers ayant été modifiés seront marqués comme tels.

Administration de la configuration du système


et du démarrage du système
Que vous vouliez mettre à jour les fichiers de configuration système ou dépanner
les problèmes de démarrage, votre outil privilégié sera l’utilitaire Configuration du
système. Cet utilitaire intégré sert à gérer les informations de configuration du sys-
tème, à savoir :
■ Options d’amorçage du système d’exploitation
■ Applications de démarrage
■ Options de démarrage des services
Les sections qui suivent vont présenter les grandes tâches que vous pouvez faire
avec l’utilitaire Configuration du système. L’exécutable sous-jacent est Mscon-
fig.exe. Pour lancer l’utilitaire, cliquez sur Démarrer, tapez msconfig, puis appuyez
sur ENTRÉE.
Chap02.fm Page 50 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

50 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Modes de démarrage et dépannage du démarrage du système


Configuration du système permet de choisir entre trois modes de démarrage pour
l’ordinateur :
■ Démarrage normal Sert pour le fonctionnement normal du système. Dans
ce mode, le système d’exploitation charge tous les fichiers de configuration
système et tous les pilotes de périphérique, exécute toutes les applications
de démarrage et tous les services activés.
■ Démarrage en mode diagnostic Sert à dépanner les problèmes système.
Dans ce mode, le système ne charge que les pilotes et services indispensa-
bles. À vous ensuite de modifier les paramètres système pour résoudre les
problèmes de configuration.
■ Démarrage sélectif Sert à sélectionner des zones à problème dans la confi-
guration. Vous pouvez ici décider d’utiliser une configuration de démar-
rage modifiée et de charger sélectivement tels ou tels services système ou
éléments de démarrage. Cela pourra vous permettre d’identifier les para-
mètres posant problème et de les corriger.
Le mode de démarrage par défaut est Normal. Voici comment utiliser un autre
mode de démarrage :
1. Cliquez sur Démarrer, tapez msconfig, puis appuyez sur ENTRÉE pour afficher
l’utilitaire Configuration du système.

Figure 2-12 Utilisez l’onglet Général de l’utilitaire Configuration


du système pour configurer le démarrage du système.
Chap02.fm Page 51 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Outils de support système 51

2. Dans l’onglet Général, cochez Démarrage en mode diagnostic ou Démarrage


sélectif. Si vous prenez le démarrage sélectif, les options suivantes vous permet-
tront de choisir les éléments que vous voulez que le système utilise :
■ Charger les services système Dit au système de charger les services
Windows au démarrage. Si vous cochez cette option, utilisez les para-
mètres de l’onglet Services pour spécifier les services à démarrer.
■ Charger les éléments de démarrage Dit au système d’exécuter les
applications censées démarrer au démarrage du système. Si vous
cochez cette option, vous pouvez activer et désactiver les applications
de démarrage dans l’onglet Démarrage.
■ Utiliser la configuration de démarrage d’origine Dit au système de
traiter au démarrage la configuration de démarrage originelle et non
celle que vous avez créée en modifiant les paramètres d’amorçage dans
l’utilitaire.
■ Utiliser la configuration de démarrage modifiée Les options de
l’onglet Démarrer vous permettent de configurer les modalités de
démarrage du système et de spécifier les éventuels paramètres d’amor-
çage à employer. Si vous faites des modifications dans l’onglet Démar-
rer, les options Démarrage sélectif et Utiliser la configuration de
démarrage modifiée seront automatiquement cochées dans l’onglet
Général.
3. Quand vous êtes prêt à continuer, cliquez sur OK puis ré amorcez le système.
En cas de problèmes au redémarrage, redémarrez en Mode sans échec puis réi-
térez cette procédure. Le mode sans échec est automatiquement proposé
comme option après un échec d’amorçage.

Modification des options d’amorçage


Le chapitre 1 a montré que Windows Vista utilise le gestionnaire de démarrage
(Windows Boot Manager) et une application d’amorçage pour démarrer le système
d’exploitation. Windows Vista n’utilise ni Boot.ini ni d’autres fichiers d’amorçage
dans une configuration standard. Quand vous faites du dépannage, vous pouvez
utiliser les options de l’onglet Démarrer de Configuration du système pour définir
la partition d’amorçage, la méthode d’amorçage et les options d’amorçage
employées par le système d’exploitation.
Comme le montre la figure 2-13, l’onglet Démarrer de Configuration du système
énumère les systèmes d’exploitation qui sont amorçables. Pour changer de système
d’exploitation, il suffit de cliquer sur la ligne correspondante. Pour manipuler les
rubriques de système d’exploitation, vous disposez des options suivantes :
■ Par défaut Fait de la partition d’amorçage sélectionnée la partition par
défaut. Celle-ci sera choisie automatiquement si vous ne choisissez pas
d’option avant l’expiration du délai.
■ Délai Définit la durée pendant laquelle l’ordinateur attend avant d’utiliser
la partition d’amorçage par défaut.
Chap02.fm Page 52 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

52 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

■ Supprimer Supprime une rubrique de système d’exploitation. Comme il


n’est pas facile de recréer la rubrique, ne la supprimez que si c’est vraiment
indispensable.
Remarque Sur un ordinateur doté d’un seul système d’exploitation, les
boutons Par défaut et Supprimer sont estompés.

Figure 2-13 L’onglet Démarrer spécifie la partition d’amorçage, la méthode


d’amorçage et les options d’amorçage utilisées par le système d’exploitation.

Vous pouvez aussi définir les options d’amorçage suivantes :


■ Démarrage sécurisé Démarre l’ordinateur en mode sécurisé avec des para-
mètres supplémentaires permettant de choisir entre mode minimal, mode
réseau, mode autre environnement et mode de réparation du service
d’annuaire (dsrepair). Une fois le système démarré en mode sécurisé, vous
pourrez modifier les paramètres du système pour résoudre les problèmes
de configuration.
■ Ne pas démarrer l’interface utilisateur graphique Démarre l’ordinateur en
mode caractère, sans charger les composants graphiques du système
d’exploitation. Cela peut s’avérer utile si vous avez des problèmes avec les
composants graphiques de Windows Vista.
■ Journaliser le démarrage Active la journalisation de l’amorçage, qui enre-
gistre dans un journal les événements clé du démarrage.
■ Vidéo de base Force l’ordinateur à travailler en mode VGA. Utilisez ce
mode quand vous essayez de résoudre des problèmes d’affichage, par
exemple quand le mode d’affichage est réglé sur une taille incompatible
avec l’écran.
■ Informations sur le démarrage du système Démarre l’ordinateur en affi-
chant des informations qui permettent de voir les détails des activités de
démarrage avant le chargement des composants graphiques de Windows.
Chap02.fm Page 53 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Outils de support système 53

Toutes les modifications que vous faites sont enregistrées par Configuration du sys-
tème dans la configuration de démarrage modifiée. Après vos modifications, cli-
quez sur OK et redémarrez l’ordinateur pour appliquer les modifications
temporaires. Pour revenir à un démarrage normal après avoir appliqué vos modifi-
cations, cochez Démarrage normal dans l’onglet Général puis cliquez sur OK. Vous
devrez alors réamorcer la machine pour que les paramètres normaux reprennent
effet.
Si vous cliquez sur le bouton Options avancées, vous pourrez définir des options
de démarrage concernant les processeurs, la mémoire maximale, le verrou PCI, la
détection HAL et le débogage. Pour rendre définitives toutes les options d’amorçage
standard ou avancées que vous avez choisies, cochez la case Rendre permanents
tous les paramètres de démarrage avant de cliquer sur OK. Comme vous n’avez
généralement pas besoin de rendre permanentes les options de dépannage ou de
débogage, n’oubliez pas de les désactiver auparavant.

Dépannage des applications de démarrage


Si vous suspectez une application qui est chargée au démarrage de poser des pro-
blèmes au système, c’est facile à diagnostiquer. Désactivez le démarrage automati-
que du programme, puis redémarrez le système. Si le problème disparaît, c’est que
vous aviez vu juste ; vous pourrez alors peut-être corriger le problème en désacti-
vant de façon permanente le démarrage du programme. Si le problème continue,
refaites la même chose avec d’autres applications de démarrage.
Voici comment désactiver les applications de démarrage :
1. Cliquez sur Démarrer, tapez msconfig, puis appuyez sur ENTRÉE pour afficher
Configuration du système.
2. Cliquez sur l’onglet Démarrage. Comme le montre la figure 2-14, cet onglet
affiche la liste des programmes qui sont configurés pour démarrer en même
temps que le système.

Figure 2-14 Pour dépanner les problèmes concernant les applications de


démarrage, servez-vous des options de l’onglet Démarrage.
Chap02.fm Page 54 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

54 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

3. Videz la case à cocher de l’application que vous ne voulez pas charger au


démarrage.
Attention Ne désactivez que les programmes que vous avez identifiés
comme étant des problèmes potentiels, et ne le faites que si vous savez
qu’ils sont utilisés par le système d’exploitation. En cas de doute sur ce
que fait un programme, ne le désactivez pas. Vous pourrez parfois en
savoir plus sur un programme en regardant son chemin de commande
puis son dossier d’installation.

4. Cliquez sur OK. Il faut redémarrer le système pour vérifier le résultat. Si donc
l’on vous demande de redémarrer, cliquez sur Oui. Autrement, faites un redé-
marrage manuel.
5. Réitérez cette procédure autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous trou-
viez le programme problématique. Si vous ne pouvez pas identifier d’applica-
tion qui pose problème, regardez les composants Windows, les services ou les
pilotes de périphérique.

Dépannage des services


À l’instar des applications à démarrage automatique, les services à démarrage auto-
matique peuvent causer des problèmes. Pour faciliter le dépannage des problèmes
de services, vous pouvez temporairement désactiver des services via l’utilitaire Con-
figuration du système puis redémarrer pour voir si le problème disparaît. Si oui,
c’est que vous aviez peut-être vu juste. Vous pouvez alors désactiver de façon per-
manente le service ou bien voir avec le fournisseur s’il existe un exécutable plus à
jour pour le service.
Voici comment désactiver temporairement des services :
1. Cliquez sur Démarrer, tapez msconfig, puis appuyez sur ENTRÉE pour ouvrir
Configuration du système.
2. Cliquez sur l’onglet Services. Comme le montre la figure 2-15, cet onglet affi-
che la liste de tous les services installés sur la machine et renseigne sur l’état du
service (en cours d’exécution, arrêté, etc.) et indique si le service est essentiel
pour la bonne marche du système.
Chap02.fm Page 55 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 55

Figure 2-15 Pour dépanner les problèmes concernant les services Windows,
servez-vous des options de l’onglet Services.

3. Videz la case à cocher associée au service que vous ne voulez pas lancer au
démarrage.
Attention Ne désactivez que les services que vous avez identifiés
comme étant des problèmes potentiels, et ne le faites que si vous savez
qu’ils sont utilisés par le système d’exploitation. En cas de doute sur ce
que fait un service, ne le désactivez pas. Vous pouvez découvrir la raison
d’être d’un service grâce à l’utilitaire Services du menu Outils d’adminis-
tration. Sélectionnez le service pour afficher sa description dans l’onglet
Étendu, ou bien cliquez deux fois dessus pour lire sa description dans
l’onglet Général de la boîte de dialogue des propriétés du service.

4. Cliquez sur OK. Il faut redémarrer le système pour vérifier le résultat. Si donc
l’on vous demande de redémarrer, cliquez sur Oui. Autrement, faites un redé-
marrage manuel.
5. Réitérez cette procédure autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous trou-
viez le service problématique. Si vous ne pouvez pas identifier de service qui
pose problème, regardez les composants Windows, les applications de démar-
rage ou les pilotes de périphérique.

Administration des propriétés du système


Les sections qui suivent traitent des grandes zones du système d’exploitation que
vous pouvez configurer avec la boîte de dialogue Propriétés système.
Chap02.fm Page 56 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

56 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Onglet Nom de l’ordinateur


L’onglet Nom de l’ordinateur permet de visualiser et modifier l’identification réseau
de la machine (voir figure 2-16). Cet onglet affiche le nom complet de l’ordinateur
et indique s’il appartient à un domaine. Le nom complet de l’ordinateur est fonda-
mentalement le nom DNS (Domain Name System) de la machine, lequel identifie
également la place de l’ordinateur dans la hiérarchie Active Directory.

Figure 2-16 Utilisez l’onglet Nom de l’ordinateur pour afficher


et configurer l’identification du système.

Voici comment accéder à l’onglet Nom de l’ordinateur :


1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Cliquez sur l’onglet Nom de l’ordinateur.
Les options de cet onglet vous permettent de :
■ Faire adhérer l’ordinateur à un domaine Cliquez sur ID réseau pour lancer
l’assistant Joindre un domaine ou un groupe de travail, lequel vous guidera
à travers le processus de modification des données d’accès réseau. Pour
adhérer à un domaine, cliquez sur ID réseau puis sur Suivant deux fois de
suite pour accepter les options par défaut. Tapez le nom du compte utilisa-
Chap02.fm Page 57 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 57

teur de domaine, le mot de passe associé, puis le nom du domaine. Cliquez


sur Suivant, puis suivez les indications affichées.
■ Modifier le nom de l’ordinateur Cliquez sur Modifier pour modifier le
nom de l’ordinateur, ainsi que le domaine ou groupe de travail associé à la
machine.
Concrètement Pour les postes client utilisant DNS, l’ordinateur doit avoir
un nom de machine plus un suffixe DNS principal correctement configuré.
Plutôt que de prendre des noms rigolos ou arbitraires, adoptez un modèle de
dénomination qui soit parlant pour les utilisateurs et les administrateurs. Dans
DNS, le nom de l’ordinateur fait office de nom d’hôte alors que le suffixe prin-
cipal détermine le domaine auquel est assigné le nom, cela à des fins de réso-
lution des noms. Tous les noms d’hôte non qualifiés qui sont utilisés sur un
ordinateur sont résolus via le suffixe principal. Par exemple, vous travaillez sur
un ordinateur dont le suffixe principal est tech.cpandl.com et vous sondez
CorpSvr28 (ping) depuis la ligne de commande. L’ordinateur redirige alors la
requête vers corpsvr28.tech.cpandl.com.
Par défaut, le suffixe principal est le domaine auquel appartient l’ordinateur.
Vous pouvez modifier ce suffixe, si besoin est. Par exemple, si le suffixe principal
d’un ordinateur est seattle.tech.cpandl.com, vous voudrez peut-être prendre
cpandl.com comme suffixe principal afin de simplifier la résolution des noms
dans cette grosse hiérarchie DNS. Pour modifier le suffixe principal de l’ordina-
teur, cliquez sur Modifier dans l’onglet Nom de l’ordinateur puis cliquez sur
Autres. Tapez le suffixe principal souhaité dans la zone de texte fournie à cet
effet, puis fermez toutes les boîtes de dialogue en cliquant sur OK trois fois.

Onglet Matériel
L’onglet Matériel de la boîte de dialogue Propriétés système permet d’accéder au
gestionnaire de périphériques et aux paramètres des pilotes pour Windows Update.
Voici comment accéder à l’onglet Matériel :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Cliquez sur l’onglet Matériel.
Le gestionnaire de périphériques, qui figure aussi dans la console Gestion de l’ordina-
teur sous la forme d’un composant logiciel enfichable MMC, sera traité au chapitre 3.
Quand vous connectez un nouveau périphérique, Windows Vista vérifie automati-
quement l’existence de pilotes via Windows Update. Si vous ne voulez pas de cette
recherche automatique, cliquez sur le bouton Paramètres des pilotes pour Windows
Update ; ensuite, selon le cas, cochez Me demander chaque fois que je connecte un
nouveau périphérique avant de rechercher des pilotes ou Ne jamais rechercher de
pilotes quand je connecte un nouveau périphérique, puis cliquez sur OK.
Chap02.fm Page 58 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

58 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Remarque L’onglet Matériel ne permet plus d’accéder aux paramètres de


signature des pilotes, ni aux profils matériels. Avec Windows Vista, vous con-
figurez les paramètres de la signature des pilotes via Stratégie de groupe
Active Directory ou Stratégie de groupe locale. En outre, comme Windows
Vista emploie une architecture indépendante du matériel, vous n’avez plus
besoin de définir des profils matériels.

Onglet Paramètres avancés


L’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue Propriétés système (voir
figure 2-17) contrôle nombre de fonctionnalités clé du système d’exploitation : per-
formances des applications, utilisation de la mémoire virtuelle, profil utilisateur,
variables d’environnement, plus démarrage et récupération.
Remarque Les profils utilisateur contiennent des paramètres et données de
configuration utilisateur globaux. Ils sont créés la première fois qu’un utilisateur
ouvre une session locale ou de domaine, et ils ne sont pas les mêmes pour les
compte locaux et les comptes de domaine. Le profil d’un utilisateur assure la
conservation de l’environnement de bureau entre deux sessions de l’utilisateur.
Vous trouverez une étude détaillée des profils utilisateur dans le chapitre con-
sacré à l’administration des comptes d’utilisateur et de groupe dans Microsoft
Windows Server 2003 Guide de l’administrateur (Microsoft Press, 2003).

Figure 2-17 L’onglet Paramètres avancés permet de configurer des fonctionnalités


avancées, dont les options de performance, les variables d’environnement et les
options de démarrage et de récupération.
Chap02.fm Page 59 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 59

Réglage des performances de Windows


Moult améliorations graphiques ont été apportées à l’interface de Windows Vista.
Ces améliorations englobent nombre d’effets visuels pour les menus, les barres
d’outil, les fenêtres et la barre des tâches. Voici comment configurer les performan-
ces de Windows :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Pour afficher la boîte de dialogue Options de performances, cliquez sur l’onglet
Paramètres avancés puis sur le bouton Paramètres de la zone Performances.
6. L’onglet Effets visuels s’affiche par défaut. Voici les options dont vous disposez
pour contrôler les effets visuels :
■ Laisser Windows choisir la meilleure configuration pour mon ordina-
teur Permet au système d’exploitation de choisir les options de perfor-
mance en fonction de la configuration matérielle. Pour un nouvel
ordinateur, cette option sera sans doute identique à l’option Ajuster
afin d’obtenir la meilleure apparence. La grosse différence, cependant,
est que cette option est choisie par Windows en fonction des matériels
présents et de leurs capacités.
■ Ajuster afin d’obtenir la meilleure apparence Ici, vous activez tous les
effets visuels de toutes les interfaces graphiques. Les menus et la barre
des tâches utilisent des transitions et des ombres. Les polices d’écran
ont des contours lissés. Les zones de liste ont un défilement régulier.
Les dossiers emploient des vues Web, etc.
■ Ajuster afin d’obtenir les meilleures performances Ici, vous désactivez
les effets visuels qui sont gourmands en ressources, par exemple les
transitions et les polices à contours lissés, tout en conservant un
ensemble basique d’effets visuels.
■ Paramètres personnalisés Ici, vous activez ou désactivez individuelle-
ment chaque option concernant les effets visuels. Si vous désactivez
toutes les options, Windows n’utilisera plus d’effets visuels.
7. Quand vous aurez fini de modifier les effets visuels, cliquez sur Appliquer. Cli-
quez sur OK deux fois pour fermer les boîtes de dialogue ouvertes.

Réglage des performances des applications


Les performances des applications sont liées aux options d’ordonnancement du
processeur que vous définissez pour Windows Vista. L’ordonnancement de proces-
seur conditionne la réactivité des applications interactives (par opposition aux
Chap02.fm Page 60 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

60 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

applications d’arrière-plan, éventuellement exécutées sous la forme de services).


Voici comment contrôler les performances des applications :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Pour afficher la boîte de dialogue Options de performances, cliquez sur l’onglet
Paramètres avancés puis sur le bouton Paramètres de la zone Performances.
6. Cliquez sur l’onglet Avancé.
7. La zone Performances des applications propose les options suivantes :
■ Les programmes Pour donner à l’application active les meilleurs
temps de réponse et la part du lion au niveau des ressources partagea-
bles, cochez cette option qui est généralement celle que l’on choisit sur
les stations de travail Windows Vista.
■ Les services d’arrière-plan Pour donner aux applications d’arrière-plan
un meilleur temps de réponse qu’à l’application active, cochez cette
option qui est généralement celle que l’on choisit sur les serveurs Win-
dows Vista (c’est-à-dire sur les machines faisant office de serveur et
non de station). Par exemple, un ordinateur Windows Vista peut être
le serveur d’impression d’un département.
8. Cliquez sur OK.

Configuration de la mémoire virtuelle


Avec la mémoire virtuelle, l’espace disque peut étendre la quantité de mémoire vive
du système. Avec cette fonctionnalité des processeurs Intel 386 et ultérieurs, le con-
tenu de la mémoire vive est transféré sur le disque selon un mécanisme appelé
pagination ou échange. Avec la pagination, une quantité prédéfinie de RAM, par
exemple 1 024 Mo, est enregistrée sous forme d’un fichier d’échange auquel accé-
dera le système quand il sera à court de mémoire physique.
Il y a création automatique d’un fichier d’échange pour le lecteur contenant le sys-
tème d’exploitation. Par défaut, les autres lecteurs n’ont pas de fichiers de pagina-
tion qu’il faudra donc créer manuellement en cas de besoin. Pour créer un fichier
d’échange, vous définissez une taille initiale et une taille maximale. Les fichiers
d’échange portent le nom de PAGEFILE.SYS.
Chap02.fm Page 61 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 61

Concrètement Windows Vista est bien meilleur que ses prédécesseurs


pour la gestion automatique de la mémoire virtuelle. En principe, il alloue de
la mémoire virtuelle qui est au moins aussi grosse que la mémoire physique
totale du système. Cela limite le risque de fragmentation des fichiers
d’échange, phénomène qui risquerait de dégrader les performances. Pour
gérer manuellement la mémoire virtuelle, le plus souvent vous utilisez une
taille fixe pour la mémoire virtuelle. Pour ce faire, définissez la taille initiale et
la taille maximale de façon qu’elles aient la même valeur. Ainsi, vous garanti-
rez la cohérence du fichier d’échange et sa connexité (c’est-à-dire sa non
fragmentation dans la mesure du possible, compte tenu de l’espace libre sur
le volume). En général, je recommande de prendre pour le fichier d’échange
une taille totale qui fasse deux fois celle de la mémoire vive. Par exemple, sur
une machine ayant 1 024 Mo de RAM, vous feriez en sorte que le paramètre
Taille du fichier d’échange pour chaque lecteur soit égal à au moins 2 048 Mo.

Voici comment gérer manuellement la mémoire virtuelle :


1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Cliquez sur l’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue Propriétés sys-
tème.
6. Cliquez sur le bouton Paramètres de la zone Performances pour ouvrir la boîte
de dialogue Options de performances.
7. Cliquez sur l’onglet Avancé, puis sur Modifier pour ouvrir la boîte de dialogue
Mémoire virtuelle (voir figure 2-18) qui affiche les informations suivantes :
■ Lecteur [Nom de volume] et Taille du fichier (Mo) Montre la configu-
ration courante de la mémoire virtuelle, énumérant chaque volume
avec son fichier d’échange éventuel. Pour chaque fichier configuré
manuellement sont indiquées une taille initiale et une taille maximale.
■ Taille du fichier d’échange pour chaque lecteur Donne des informa-
tions sur le lecteur couramment sélectionné et permet de définir la
taille de son fichier d’échange. Espace disponible indique la quantité
d’espace libre sur le lecteur.
■ Taille totale du fichier d’échange pour tous les lecteurs Spécifie une
taille conseillée pour la mémoire virtuelle du système et indique la
quantité actuellement allouée. Si c’est la première fois que vous confi-
gurez la mémoire virtuelle, remarquez que la quantité conseillée a déjà
été allouée au lecteur système (en général).
Chap02.fm Page 62 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

62 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Figure 2-18 La mémoire virtuelle étend la quantité


de mémoire physique (RAM) du système.

8. Par défaut, Windows Vista gère la taille du fichier d’échange pour tous les lec-
teurs. Pour configurer manuellement la mémoire virtuelle, videz la case Gérer
automatiquement le fichier d’échange pour tous les lecteurs.
9. Dans la liste Lecteur, sélectionnez le volume concerné.
10. Cochez Taille personnalisée, puis tapez une taille initiale et une taille maximale.
11. Cliquez sur Définir pour enregistrer les modifications.
12. Réitérez les étapes 9 à 11 pour chaque volume à configurer.
13. Cliquez sur OK ; si l’on vous demande d’écraser un fichier PAGEFILE.SYS exis-
tant, cliquez sur Oui.
14. Si vous avez modifié les paramètres d’un fichier d’échange qui est en cours
d’utilisation, un message apparaît qui dit que vous devez redémarrer le système
pour que les modifications prennent effet. Cliquez sur OK.
15. Cliquez sur OK deux fois pour fermer les boîtes de dialogue ouvertes. Quand
vous fermerez l’utilitaire Système, il vous sera demandé si vous voulez redé-
marrer le système. Cliquez sur Redémarrer.
Voici comment faire pour que Windows Vista gère automatiquement la mémoire
virtuelle :
1. Cliquez sur l’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue Propriétés sys-
tème.
2. Cliquez sur le bouton Paramètres de la zone Performances pour ouvrir la boîte
de dialogue Options de performances.
Chap02.fm Page 63 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 63

3. Cliquez sur l’onglet Avancé, puis sur Modifier pour ouvrir la boîte de dialogue
Mémoire virtuelle.
4. Cochez la case Gérer automatiquement le fichier d’échange pour tous les lec-
teurs.
5. Cliquez sur OK trois fois pour fermer les boîtes de dialogue ouvertes.
Astuce La suppression du fichier d’échange à l’arrêt du système est une pra-
tique de sécurité conseillée. Pour ce faire, cochez l’option Arrêt : effacer le
fichier d’échange de mémoire virtuelle. Dans Stratégie de groupe, cette
option est sous Stratégies locales\Options de sécurité.

Prévention de l’exécution des données


La prévention de l’exécution des données (DEP) est une technologie de protection
de la mémoire. DEP dit au processeur de la mémoire de marquer tous les emplace-
ments mémoire d’une application comme non exécutables, sauf si l’emplacement
contient explicitement du code exécutable. Si l’on exécute du code depuis une page
mémoire marquée comme non exécutable, le processeur peut déclencher une
exception et empêcher l’exécution. Cela empêche un maliciel, par exemple un
virus, de s’insérer lui-même dans la plupart des zones de mémoire, car seules cer-
taines parties spécifiques de la mémoire sont marquées comme contenant du code
exécutable.
Remarque Les versions 32 bits de Windows reconnaissent DEP tel
qu’implémenté par les processeurs AMD dotés de la fonctionnalité de protec-
tion de page NX (no-execute). Ces processeurs supportent les instructions
concernées et doivent fonctionner en mode PAE (Physical Address Extension).
Les versions 64 bits de Windows reconnaissent aussi la fonctionnalité NX.

Utilisation et configuration de DEP Vous pouvez voir si l’ordinateur est compatible


avec DEP grâce à l’utilitaire Système. Si tel est le cas, vous pouvez aussi configurer
l’ordinateur comme suit :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système.
4. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramètres sous Paramètres
de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail. Ou alors, cliquez sur
Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
5. Cliquez sur l’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue Propriétés sys-
tème, puis sur le bouton Paramètres de la zone Performances pour ouvrir la
boîte de dialogue Options de performances.
6. Cliquez sur l’onglet Prévention de l’exécution des données. Le texte en bas de
l’onglet indique si l’ordinateur reconnaît la protection contre l’exécution.
Chap02.fm Page 64 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

64 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

7. Si l’ordinateur intègre la protection contre l’exécution et s’il est correctement


configuré, les options suivantes vous permettent de configurer DEP :
■ Activer la prévention d’exécution des données pour les programmes et
les services Windows uniquement N’active DEP que pour les services,
programmes et composants du système d’exploitation. C’est l’option
standard et conseillée pour les ordinateurs qui sont compatibles avec
DEP et configurés de manière conforme.
■ Activer la prévention d’exécution des données pour tous les program-
mes et les services, sauf ceux que je sélectionne Configure DEP et
autorise des exceptions. Cochez cette option, puis cliquez sur Ajouter
pour spécifier les programmes qu’il faut exécuter sans la protection. De
cette façon, la protection contre l’exécution concernera tous les pro-
grammes sauf ceux que vous aurez cités.
8. Cliquez sur OK.
Compatibilité DEP Pour être compatibles avec DEP, les applications doivent être en
mesure de marquer explicitement la mémoire avec la permission Exécuter. Les
applications ne pouvant le faire seront incompatibles avec la fonction NX du pro-
cesseur. Si vous notez des problèmes liés à la mémoire en exécutant des applica-
tions, recherchez les applications ayant des problèmes et configurez-les en tant
qu’exceptions au lieu de désactiver entièrement la protection DEP. De cette façon,
vous bénéficierez des avantages de la protection globale de la mémoire tout en
désactivant cette fonction de manière sélective.
La protection s’applique aux programmes mode utilisateur et aux programmes
mode noyau. Une exception DEP mode utilisateur génère une exception
STATUS_ACCESS_VIOLATION. Dans la plupart des processus, cette exception
sera une exception non gérée et entraînera la fin du processus. C’est bien le com-
portement désiré, car la plupart des programmes enfreignant ces règles, tels les
virus ou les vers, sont foncièrement malfaisants.
Contrairement à ce qui se passe pour les applications, il est impossible de désactiver
sélectivement la protection pour les pilotes mode noyau. En outre, sur les systèmes
32 bits compatibles, la protection s’applique par défaut à la pile mémoire. Sur les sys-
tèmes 64 bits compatibles, la protection s’applique par défaut à la pile, au pool paginé
et au pool de session. Une violation de la protection en mode noyau pour un pilote
entraîne une exception ATTEMPTED_EXECUTE_OF_NOEXECUTE_MEMORY.

Configuration des variables d’environnement système et utilisateur


Les variables d’environnement sont configurées via la boîte de dialogue Variables
d’environnement de la figure 2-19. Pour ouvrir cette boîte de dialogue, cliquez sur
l’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue Propriétés système puis cliquez
sur le bouton Variables d’environnement.
Chap02.fm Page 65 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 65

Figure 2-19 La boîte de dialogue Variables d’environnement vous permet


de configurer les variables d’environnement système et utilisateur.

Création d’une variable d’environnement Voici comment créer des variables


d’environnement :
1. Cliquez sur Nouveau sous Variables utilisateur ou sous Variables système, selon
le cas. S’ouvre alors la boîte de dialogue Nouvelle variable utilisateur ou Nou-
velle variable système.
2. Dans le champ Nom de la variable, tapez un nom. Ensuite, tapez la valeur de la
variable dans le champ Valeur de la variable.
3. Cliquez sur OK.
Modification d’une variable d’environnement Voici comment modifier une varia-
ble existante :
1. Sélectionnez la variable dans l’une ou l’autre des deux listes.
2. Cliquez sur Modifier sous Variables utilisateur ou sous Variables système, selon
le cas. S’ouvre alors la boîte de dialogue Modifier la variable utilisateur ou
Modifier la variable système.
3. Tapez une nouvelle valeur dans le champ Valeur de la variable, puis cliquez sur
OK.
Suppression d’une variable d’environnement Le bouton Supprimer permet de sup-
primer une variable d’environnement.
Remarque Quand vous créez ou modifiez des variables système, les modi-
fications prennent effet au redémarrage de l’ordinateur. Quand vous créez ou
modifiez des variables utilisateur, les modifications prennent effet à la pro-
chaine ouverture de session de l’utilisateur.
Chap02.fm Page 66 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

66 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Configuration du démarrage et de la récupération du système


Les propriétés du démarrage et de la récupération du système se configurent dans
la boîte de dialogue Démarrage et récupération (voir figure 2-20). Pour ouvrir cette
boîte de dialogue, cliquez sur l’onglet Paramètres avancés de la boîte de dialogue
Propriétés système puis cliquez sur le bouton Paramètres de la zone Démarrage et
récupération.

Figure 2-20 La boîte de dialogue Démarrage et récupération permet de configurer


les procédures de démarrage et de récupération du système.

Réglage des options de démarrage La zone Démarrage du système de la boîte de


dialogue Démarrage et récupération contrôle le démarrage. Sur un ordinateur ayant
plusieurs systèmes d’exploitation, pour définir le système d’exploitation par défaut,
sélectionnez l’un des systèmes énumérés dans le champ Système d’exploitation par
défaut. Ces options modifient les paramètres de configuration qu’utilise le gestion-
naire de démarrage (Windows Boot Manager).
Au démarrage d’un ordinateur doté de plusieurs systèmes d’exploitation, Windows
Vista affiche le menu de démarrage pendant 30 secondes par défaut. Vous pouvez
modifier ce comportement par l’une des deux actions suivantes :
■ Amorcer illico le système d’exploitation par défaut, en vidant la case à
cocher Afficher la liste des systèmes d’exploitation pendant.
■ Afficher le menu pendant un certain temps, en cochant la case Afficher la
liste des systèmes d’exploitation pendant puis en spécifiant un délai
exprimé en secondes.
La plupart du temps, vous prendrez un délai de trois à cinq secondes. Cela suffit
pour faire une sélection dans le menu, tout en ne ralentissant pas trop le processus
de démarrage du système.
Chap02.fm Page 67 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 67

Quand le système est dans un mode de récupération et qu’il fait son démarrage,
vous pouvez faire afficher une liste d’options de récupération. À l’instar des options
de démarrage standard, vous pouvez configurer les options de démarrage en mode
récupération de deux façons différentes. Vous pouvez amorcer illico le système
d’exploitation dans le mode de récupération par défaut, en vidant la case à cocher
Afficher les options de récupération pendant ; vous pouvez aussi afficher les
options pendant un certain temps, en cochant cette même case puis en spécifiant
un délai.
Réglage des options de récupération Les zones Défaillance du système et Écriture
des informations de débogage de la boîte de dialogue Démarrage et récupération
contrôlent le processus de récupération du système. Les options proposées permet-
tent aux administrateurs de spécifier précisément ce qui se passe quand le système
rencontre une erreur système fatale (appelée aussi erreur STOP). Voici les options
disponibles pour la zone Défaillance du système :
■ Écrire un événement dans le journal système Enregistre l’erreur dans le
journal système, ce qui permettra aux administrateurs de voir l’erreur ulté-
rieurement dans l’utilitaire Observateur d’événements.
■ Redémarrer automatiquement Cochez cette option pour que le système
essaie de redémarrer après une erreur fatale.
Remarque Le redémarrage automatique n’est pas forcément une bonne
chose. Mieux vaut parfois que le système s’arrête au lieu de redémarrer, afin
que l’on puisse intervenir immédiatement. Autrement, seuls les journaux sys-
tème vous diront qu’il y a eu redémarrage (à moins que vous n’ayez été pré-
sent devant la machine lors de son redémarrage).

La liste Écriture des informations de débogage vous permet de choisir le type de


données de débogage à écrire dans un fichier dump (image mémoire). Ce fichier
pourra vous servir à diagnostiquer les incidents système. Voici les options :
■ (aucun) Prenez cette option si vous ne voulez pas enregistrer de données
de débogage.
■ Image mémoire partielle Prenez cette option pour vider le segment de la
mémoire physique où a eu lieu l’erreur. Ce dump fait 64 Ko.
■ Image mémoire du noyau Prenez cette option pour vider la zone de
mémoire physique en cours d’utilisation par le noyau de Windows. La
taille du dump dépend de la taille du noyau.
■ Image mémoire complète Prenez cette option pour vider toute la mémoire
physique en cours d’utilisation au moment de l’erreur. La taille maximale
du dump est égale à la taille totale de la mémoire physique.
Il faut aussi spécifier l’emplacement du dump. Les emplacements par défaut sont
%SystemRoot%\Minidump pour les dumps partiels et %SystemRoot%\MEMORY.DMP
pour tous les autres dumps. Vous prendrez généralement l’option Remplacer tous les
fichiers existants, laquelle assure que les fichiers dump existants seront écrasés à cha-
que nouvelle erreur STOP.
Chap02.fm Page 68 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

68 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Meilleure pratique Le fichier dump ne peut être créé que si le système est
configuré comme il faut. Le lecteur système doit avoir un fichier d’échange de
taille suffisante (telle que définie dans l’onglet Paramètres avancés) et le lec-
teur contenant le fichier dump doit avoir suffisamment d’espace libre. Par
exemple, mon ordinateur a 128 Mo de RAM et exige un fichier d’échange
ayant la même taille. Comme le même lecteur sert pour le fichier dump, il doit
avoir au moins 256 Mo d’espace libre (128 pour le fichier d’échange, plus 128
pour le dump) si l’on veut pouvoir créer un dump complet.

Onglet Protection du système


L’onglet Protection du système de la boîte de dialogue Propriétés système (voir
figure 2-21) permet d’administrer Restauration du système. Dans Windows Vista,
Restauration du système inclut Versions précédentes comme sous-composant. Les
sections qui suivent vont présenter des techniques concernant l’utilisation et la
configuration de Restauration du système. L’emploi de points de restauration pour
récupérer un ordinateur sera traité au chapitre 16.

Figure 2-21 Restauration du système gère des points de restauration


définis sur la base du lecteur.

Restauration du système et versions précédentes


Quand vous activez Restauration du système, l’ordinateur crée des instantanés
périodiques de la configuration système, appelés points de restauration. Ces points
de restauration contiennent des paramètres Windows, des listes de programmes
ayant été installés, etc. Si l’ordinateur a des problèmes au démarrage ou s’il ne mar-
Chap02.fm Page 69 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 69

che pas bien suite à une modification de la configuration système, vous pouvez
employer un point de restauration pour remettre la configuration système dans
l’état où elle était lors de la création de l’instantané. Supposez, par exemple, que
votre système marche bien et que vous installiez un nouveau service pack pour
Microsoft Office. Suite à cela, l’ordinateur génère des erreurs et les applications
Office ne peuvent pas être exécutées. Vous essayez de désinstaller la mise à jour,
mais cela ne marche pas ; vous décidez alors d’exécuter Restauration du système.
Cet utilitaire vous permet de restaurer le système à l’aide d’un instantané pris avant
la mise à jour.
Remarque Restauration du système a plusieurs types de points de restau-
ration. Le type Point de vérification système est planifié à intervalles réguliers
par le système d’exploitation. Le type Point de restauration d’installation est
créé automatiquement sur la base d’événements déclenchés par le système
d’exploitation quand vous installez des applications. L’autre type, Point de res-
tauration manuel, est créé par les utilisateurs. Conseillez aux utilisateurs de
créer des points de restauration manuels avant d’effectuer une opération sus-
ceptible d’entraîner des problèmes sur le système.

Restauration du système gère les points de restauration au niveau de chaque lec-


teur. Il faut surveiller les modifications de configuration pour chaque lecteur conte-
nant des applications et fichiers système critiques. Par défaut, Restauration du
système n’est activé que pour le lecteur système. Vous pouvez activer Restauration
du système pour d’autres lecteurs. Si un lecteur n’est pas surveillé, les modifications
de configuration ne seront pas pistées et le lecteur ne pourra pas être restauré en
cas de problème.
Dans Windows Vista, les versions précédentes des fichiers et dossiers sont créées
automatiquement dans le cadre d’un point de restauration. Tout fichier ou dossier
ayant été modifié depuis le dernier point est enregistré et devient une version pré-
cédente. Les seules exceptions concernent les fichiers et dossiers système. Il n’y a
pas de versions précédentes pour les dossiers système, tel C:\Windows.
Les versions précédentes des fichiers permettent de restaurer des fichiers modifiés,
supprimés ou endommagé par inadvertance. Quand Restauration du système est
activé sur un lecteur, Windows Vista crée automatiquement des copies quotidien-
nes des fichiers et dossiers ayant été modifiés sur ce lecteur. Vous pouvez aussi
créer des copies des fichiers et dossiers ayant été modifiés en définissant un point
de restauration via l’onglet Protection du système.
Remarque Des points de protection sont créés tous les jours pour tous les
lecteurs surveillés par Restauration du système. Cependant, seules les ver-
sions des fichiers qui sont réellement différentes de la version courante sont
enregistrées en tant que versions précédentes. Vous pouvez activer ou désac-
tiver les versions précédentes pour chaque lecteur individuellement, en acti-
vant ou désactivant Restauration du système sur ce lecteur. Les versions
précédentes sont enregistrées en tant que partie des points de protection
automatiques ou manuels d’un volume.
Chap02.fm Page 70 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

70 Chapitre 2 : Administration des systèmes Windows Vista

Configuration de Restauration du système


Vous contrôlez le fonctionnement de Restauration du système via l’onglet Restaura-
tion du système. Le processus système chargé de surveiller les modifications con-
cernant la configuration et les applications est le service Restauration du système.
Ce service est configuré pour démarrer automatiquement et tourne sous le compte
Local System. Restauration du système ne marche pas si le service est arrêté ou mal
configuré.
Restauration du système enregistre des données de point de vérification système
pour tous les lecteurs surveillés et exige au moins 300 Mo sur le volume système
pour créer des points de restauration. Restauration du système réserve de l’espace
supplémentaire pour les points de restauration en fonction des besoins, dans la
limite de 10 pourcent de la capacité totale du disque, mais cet espace est toujours
disponible pour les utilisateurs et les applications. Restauration du système libère
automatiquement l’espace en fonction des besoins. Si Restauration du système est à
court d’espace disque, le système écrase d’anciens points de restauration. Vous ne
pouvez pas configurer la quantité d’espace disque employée par Restauration du
système.
Voici comment administrer Restauration du système pour la surveillance d’un ordi-
nateur :
1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
2. Cliquez sur le lien de premier niveau Système et maintenance.
3. Cliquez sur Système. Dans la console Système, cliquez sur Modifier les paramè-
tres sous Paramètres de nom d’ordinateur, de domaine et de groupe de travail.
Ou alors, cliquez sur Paramètres système avancés dans le volet de gauche.
4. Pour activer Restauration du système pour un volume, cochez la case associée
au volume. Quand vous activez Restauration du système, il y a création auto-
matique de points de restauration comme précédemment indiqué. Vous pou-
vez créer manuellement un point de restauration en cliquant sur le volume,
puis sur Créer.
5. Pour désactiver Restauration du système pour un volume, videz la case à
cocher du volume puis confirmez l’action en cliquant sur Oui. Quand vous
désactivez Restauration du système, tous les points du volume sont supprimés
et l’action est irréversible.
6. Quand vous aurez fini de modifier la configuration, cliquez sur OK.

Restauration d’une précédente version


Quand vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un fichier ou dossier pour
lequel existent des versions précédentes puis que vous appelez Propriétés, vous
voyez un onglet Versions précédentes. Cet onglet affiche les versions antérieures du
fichier ou du dossier. Vous pouvez alors utiliser :
■ Le bouton Ouvrir pour ouvrir les versions précédentes
■ Le bouton Copier pour dupliquer une version précédente
■ Le bouton Restaurer pour revenir à la version précédente sélectionnée
Chap02.fm Page 71 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11

Administration des propriétés du système 71

Plusieurs raisons peuvent expliquer que vous ne voyiez pas de versions précédentes
pour un fichier :
■ Restauration du système n’est pas activée sur le volume. Si Restauration du
système n’est pas activée, Windows Vista ne crée pas de versions précéden-
tes pour les dossiers.
■ Le fichier est un fichier hors connexion, c’est-à-dire une copie d’un fichier
réseau. Les postes client ne créent pas de versions précédentes pour de tels
fichiers. Il peut, toutefois, y avoir des versions précédentes sur le serveur
contenant le fichier.
■ Le fichier est un fichier système. Il n’y a pas de versions précédentes pour
les fichiers système. Les modifications des fichiers système sont pistées
dans le cadre des points de restauration, et donc il faut restaurer l’ordina-
teur à un point de restauration pour retrouver un état antérieur du fichier.
■ Le dossier qui contenait le fichier a été supprimé. Il faut alors ouvrir les
propriétés du dossier qui contenait le dossier supprimé. Utilisez l’onglet
Versions précédentes pour restaurer le dossier puis accédez à ce dossier
pour retrouver la version antérieure du fichier.

Onglet Utilisation à distance


L’onglet Utilisation à distance de la boîte de dialogue Propriétés système contrôle les
invitations Assistance à distance et les connexions Bureau à distance. Toutes ces
options seront traitées au chapitre 6.
Chap02.fm Page 72 Mercredi, 24. janvier 2007 11:10 11