Vous êtes sur la page 1sur 2

Arles, le 27 mars 2019

Madame la Ministre,

Vous vous apprêtez à rencontrer les maires et les parlementaires de l’arrondissement d’Arles lors de
votre déplacement dans le département des Bouches-du-Rhône jeudi 28 mars 2019.

Nous avons noté que cette visite fait suite à la remise, par Monsieur le préfet de Région, de son
rapport à Monsieur le Premier ministre, au titre de la mission sur le devenir de la métropole Aix-
Marseille-Provence (AMP) et du conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Votre venue à Boulbon est l’occasion de nous adresser à vous en confiance, puisque vous avez
déclaré publiquement, à de nombreuses occasions, qu’il n’était pas question d’agir contre l’avis des
maires ; il est vrai qu’à l’heure où les français ne se reconnaissent plus dans de nombreuses
institutions, nos concitoyens continuent de placer leur confiance dans les élus locaux.

Nous vous confirmons donc solennellement notre position : nous ne souhaitons pas rejoindre la
métropole Aix-Marseille-Provence mais demandons une collectivité territoriale à statut
particulier pour le Pays d’Arles, dans le même temps où s’opérera la fusion département-
métropole.
Notre demande est légitime, viable juridiquement et soutenable financièrement.

Légitime car elle exprime la volonté de nos concitoyens : à ce jour, 13.500 électeurs de 8 villes se
sont déplacés pour dire, à 90%, qu’ils soutenaient le projet du Pays d’Arles à l’unisson de 150 élus
locaux du territoire.
Viable juridiquement car l’exemple lyonnais nous démontre, chaque jour, que l’accord entre les
acteurs d’un territoire, soutenus par un gouvernement engagé et ouvert, favorise un développement
profitable à tous.
Soutenable financièrement car elle est bâtie sur une étude réalisée par les meilleurs spécialistes de
ces questions, sollicités par l’État avant toute grande réforme relative aux finances locales.

Enfin, notre demande est positive : elle permet au Pays d’Arles de construire son avenir dans le
respect de sa volonté sans faire obstacle à la fusion département-métropole.

Nous avons toujours en mémoire la parole forte et constante de Monsieur le Président de la


République en faveur du respect des volontés locales.

La persistance à nous faire rejoindre la métropole AMP :


- générerait pour nos populations et nos entreprises une hausse de la pression fiscale estimée à
plus de 17 millions d’Euros, sans contrepartie ;
- serait synonyme, pour nos communes, de dissolution dans une entité éloignée (l’éloignement
le plus important de France) et centrée, légitimement, sur un projet, certes stratégique à
l’échelle de la France, mais qui est différent du nôtre ;
- contribuerait à ralentir un processus de maturation d’une entité – la métropole AMP – qui a
besoin de stabilité et de consensus pour parvenir, enfin, à résoudre les problèmes complexes
qui sont les siens, à Marseille en particulier : logement, déplacements, paupérisation, etc..
…/…
…/…

Madame la Ministre, alors que les Français demandent plus de proximité, moins de pression fiscale,
plus de services publics, le Gouvernement, qui s’est engagé à respecter la parole citoyenne,
notamment à travers le grand débat, s’honorera de favoriser la fusion de nos trois EPCI, puis de nous
accompagner dans notre évolution vers une collectivité territoriale à statut particulier, favorisant ainsi
une solution pragmatique et proche des attentes des territoires.

Nous ne craignons pas de nous en remettre aux résultats d’un référendum à organiser par l’État sur le
Pays d’Arles qui vous convaincra, si besoin, de la solidité de notre projet et de son ancrage au sein
des populations.

Madame la Ministre, nous sommes confiants dans votre compréhension de la problématique et nous
vous exhortons à apprécier la situation avec clairvoyance et objectivité.

Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à l’expression de notre profond respect.

Jean-Christophe DAUDET Max GILLES Gérard GARNIER


Maire de Barbentane Maire d’Eyragues Maire de Fontvieille

Dominique TEXIER Jacky PIQUET Hervé CHERUBINI


Maire de Saint-Martin-de-Crau Maire de Saint-Pierre de Mézoargues Maire de Saint-Rémy-de-Provence

Jean-Marc MARTIN-TEISSÈRE Nicolas KOUKAS Le comité consultatif chargé de


Maire de Verquières Conseiller départemental réfléchir à l’avenir du Pays d’Arles
des Bouches-du-Rhône et à la mise en place
d’une consultation citoyenne

Nora MEBAREK
Présidente du Groupe
Socialistes et Apparentés
de la Mairie d’Arles