Vous êtes sur la page 1sur 24

3/13/2010

Ecole Centrale de Lyon

Systèmes
multi-source

Tiberiu CATALINA
tiberiu.catalina@insa-lyon.fr
INSA-Lyon / Laboratoire CETHIL (Centre de Thermique de Lyon)

Systèmes multi-source

1. Introduction

L’objectif national est de diviser par 4 la consommation


énergétique du secteur du bâtiment à l’horizon 2050

Optimisation de la Utilisation des


performance énergétique sources d’énergie
des bâtiments renouvelable

Couplage des systèmes

1
3/13/2010

Systèmes multi-source

1. Introduction

L’analyse énergétique des bâtiments est importante:


estimation des besoins énergétiques
optimisation des éléments de conception

Les systèmes à énergies renouvelables posent trois problèmes:

le dimensionnement des systèmes


le choix du système (couplage
couplage des sources)
sources
vis à vis des critères énergétiques, économiques
et environnementaux
le contrôle-
contrôle-commande de ces systèmes

Systèmes multi-source

1. Introduction

De plus en plus les


sources d’énergies
renouvelables vont
cohabiter avec les
sources d’énergies
conventionnelles.

L’utilisation de plusieurs sources sur le même site devient une


solution très intéressante avec l’avantage que des réductions
majeures d’énergie peuvent être obtenues.

2
3/13/2010

Systèmes multi-source

2. Les sources d’énergie

-l'énergie solaire, transportée sous forme de


rayonnement électromagnétique transformée en énergie
thermique et électrique
-l’énergie géothermale peut être extraite du sol à l'aide
d'une pompe à chaleur pour chauffer le bâtiment

-l'énergie éolienne est l'énergie mécanique du vent

-la biomasse (chauffage au bois, principalement)

- combustibles fossiles (le charbon, le pétrole et le gaz


naturel)

Systèmes multi-source

3. Production d’eau chaude sanitaire avec un system multi-source

Utilisation de l’énergie solaire thermique

Enjeux : atteindre 110 000 tep/an en 2020 pour 10 000


tep/an en 2006

L’exploitation doit se faire non seulement en fonction des


besoins mais aussi en fonction de la disponibilité de l'énergie

Des aides ont été mises en place pour soutenir ceux qui
veulent s’équiper par des systèmes solaires (thermiques-
photovoltaïques)

3
3/13/2010

Systèmes multi-source

3. Production d’eau chaude sanitaire avec un system multi-source


Système solaire thermique

Absorbé

Diffus
Direct
Direct Diffus

Réfléchi

Sol Carte de la zone ensoleillement en France

Systèmes multi-source

3. Production d’eau chaude sanitaire avec un system multi-source

Le soleil chauffe de l’eau, et


cette eau va transmettre sa
chaleur au circuit de
chauffage grâce à
un échangeur.

Ne couvre pas entièrement


les besoins !!

Energie ,,verte,, + source


fossile

4
3/13/2010

Systèmes multi-source

3. Production d’eau chaude sanitaire avec un system multi-source


Energie solaire thermique + divers sources d’énergie fossile

La source d’appoint pourra être:

le gaz (chaudière)

électrique (résistance
électrique, pompe à chaleur)

Le même principe de couplage des


sources dans le cas d’une
production d’eau chaude pour le
chauffage

Systèmes multi-source

3. Production d’eau chaude sanitaire avec un system multi-source

L’utilisation de l’énergie solaire pour la production d’ECS dépend


de la consommation, du climat, des propriétés thermiques des
capteurs

Dimensionnement pour 50-70% couverture solaire; 50l/pers/jour à 45°C


330 Supplied energy 200
Demanded energy
180
Supply/demand match
280
160
Monthly energy (kWh)

140
230
120
180 100
100,0
96,8 97,4 80
130 83,8 74,6
60
74,4
58,2 40
80 46,4 20,0
31,1 11,3 20
17,2
30 0
Jan. Feb. Mar. Apr. May. Jun. Jul. Aug. Sep. Oct. Nov. Dec.

5
3/13/2010

Systèmes multi-source

3. Chauffage avec un system multi-source (solaire+ fossile)

L'énergie est collectée par les


capteurs, stockée dans le ballon
puis restituée selon les besoins vers
le circuit de chauffage ou de
production d'eau

L'évaluation des besoins d'été et d'hiver


est indispensable afin de dimensionner
correctement l'installation

En règle générale, les installations


sont calculées pour couvrir 25 à 70 %
des besoins annuels de chauffage et
eau chaude sanitaire.

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque

La conversion directe de l’énergie lumineuse en énergie


électrique, soit « l'effet photovoltaïque »

Les modules PV

Le « module photovoltaïque » est


composé de « cellules
photovoltaïques » qui sont montées
en série ou en parallèle. Le module
fournit un courant électrique
continu.

6
3/13/2010

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque

Un module est caractérisé par sa puissance nominale, appelée


puissance crête (Pc) exprimé en Watts (conditions: 25°C, 1000W/m²)

Pour obtenir la production annuelle maximale en Europe, les


panneaux doivent être orientés plein Sud avec un angle par
rapport à l’horizontale compris entre 25° (en Espagne) et 35°
(Pays-Bas)

Selon le choix de l'installation et de la technologie, les modules


PV fournissent une puissance crête moyenne de 120-185
Wcrête/m2

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque

L’intégration architecturale

Pose de type « surimposée » Intégration façade

Pose de type « intégrée » Toiture terrasse

7
3/13/2010

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque


Une centrale photovoltaïque raccordée au réseau, est-elle
rentable ?

EDF a l’obligation d’acheter l’électricité produite par les


producteurs non-nationalisés à partir d’énergies renouvelables

le tarif d’achat est fixé à 57,00 c€/kWh en France


métropolitaine, dans la limite de 5 kWc pour les particuliers

Le coût du matériel (panneaux et onduleur) a diminué de 5 à 10 %


par an depuis une dizaine d’années

Le coût minimum pour un système complet d’1 kWc (10 m²) se


situe aux environs de 7 500 euros

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque

L’onduleur

Il a pour rôle de convertir le courant continu des panneaux


photovoltaïques en courant alternatif identique à celui d’EDF.
Le rendement de l’onduleur doit être supérieur à 91 % avec une
garantie générale de 10 ans. Après 10-15 ans, il devra être
remplacé.
Les batteries
Le stockage se fait dans des batteries d’accumulateurs. La
capacité de stockage utile est calculée en fonction du nombre de
jours d’autonomie nécessaire.

8
3/13/2010

Systèmes multi-source

4. Production d’électricité – panneaux photovoltaïque

Système hybride PV-Diesel


L'usage de batteries de
stockage est requis pour
pallier les périodes sans
soleil.

Solution surtout utilisée


dans le cas des sites
isoles ou une connexion
au réseau publique n’est
pas disponible

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes

L’énergie du vent est exploitée par des éoliennes: des hélices


installées au sommet de pylônes et qui tournent sous l'action
du vent. La rotation des hélices actionne un système produisant
de l'électricité.

Classification :

Les petites éoliennes : tournent très vite (plus de 250


tours/minute) ; peuvent avoir 2, 3, 5 pales

Les grandes éoliennes la tour a 45 mètres de hauteur ;


diamètre de l'hélice près de 60 mètres ; puissance installé
de 1500 kW

9
3/13/2010

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes


Le frein : Permet à l’éolienne de
fonctionner en cas de vitesses des
vents trop importante

Le multiplicateur : Augmente la
vitesse de rotation d’un second
rotor

Le système de régulation
électrique : ralenti le rotor du
générateur en cas de surrégime

Le système d’orientation : place la


nacelle et donc les pales face au vent

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes

La puissance incidente du vent est cinétique et dépend de la


surface que le capteur éolien "propose au vent", de la vitesse du
vent et de la masse volumique de l'air.:

ρ : masse volumique du fluide (1.23 kg/m³ pour l'air à 20°C)


S : surface du capteur éolien en m²
V : vitesse incidente (amont) du fluide en m/s

Le rendement maximal théorique d'une éolienne est ainsi fixé


à 16/27, soit environ 59,3 %.

10
3/13/2010

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes

Limites sur les vitesses du vent

4,5 m/s 16,2 km/h C'est la vitesse d'amorçage.


6 m/s 21,6 km/h Une vitesse moyenne des vents qui vous permet d'exploiter
sérieusement une éolienne pour produire de l'énergie.
8 m/s 30 km/h C'est un seuil idéal pour installer une éolienne.
15 m/s 55 km/h Eolienne est en pleine production.
25 m/s 90 km/h La petite éolienne doit être arrêtée, cela va trop vite pour sa
frêle constitution ! Sa grande sœur fonctionne bien, mais déjà
les contrôles automatiques réduisent sa capacité.
30 m/s 115 km/h Toutes les éoliennes sont arrêtées. Les autres risquent des
dommages considérables : perte des pales, rupture de la tour.

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes

Les avantages
C’est une énergie renouvelable
C’est une énergie dont l’utilisation ne pollue pas l’atmosphère.
Les coûts d’installation ne sont pas très élevés.

Limites
L’énergie éolienne est variable dans le temps !

Système de production hybride (multi-source) panneaux


photovoltaïques + éolienne + groupe électrogène

11
3/13/2010

Systèmes multi-source

5. Production d’électricité – éoliennes

En dehors des subventions


spécifiques existantes pour les
installations d’éolienne en site
isolé, un crédit d’impôt est
attribué pour ce type
d’installation.

Ce crédit d'impôt est de 50%


sur le montant TTC de
l'éolienne (matériel hors mât
et installation électrique).

Bonne rentabilité du système


!!

Systèmes multi-source

6. Chauffage du bâtiment avec pompe à chaleur

Pompe à chaleur (PAC)= une machine thermodynamique


destinée à assurer le chauffage d’un local à partir d’une source
de chaleur externe dont la température est inférieure à celle du
local à chauffer.

Les PAC sont considérées comme une


technologie « énergie renouvelable » dans
la mesure où une partie des calories
produites sont issues de la chaleur
naturelle de l’air (PAC air-air ou air-eau) ou
bien PAC sol-eau

12
3/13/2010

Systèmes multi-source

6. Chauffage du bâtiment avec pompe à chaleur

Selon que la pompe à chaleur travaille en mode chaud ou froid, le


coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur est
différent puisque les chaleurs calorifiques et frigorifiques sont
différentes à un instant donné

Une valeur COP=3-3.5 constitue la valeur cible à atteindre


(Pompe à Chaleur de Qualité)

Systèmes multi-source

6. Chauffage du bâtiment avec pompe à chaleur

Pompe à chaleur aérothermique


Le rendement des
pompes à chaleur
aérothermiques
varie en fonction de
la température de
l’air extérieur.

Plus cette différence est importante entre la source froide et celle


chaude, plus le COP est faible

13
3/13/2010

Systèmes multi-source

6. Chauffage du bâtiment avec pompe à chaleur

Une solution élégante est le couplage de capteurs


solaires, d’une PAC et d’un stockage tampon.

Pour le système PAC air-eau ou air-air un système de


dégivrage est mis en route dès que la température de l’air se
situe en dessous de 5°C.

Ce type de PAC est souvent associé à un chauffage d’appoint


qui fonctionnera uniquement lorsque la PAC ne peut fournir
assez de chaleur.

Le système peut s’inverser et il permet de refroidir


l’habitation

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

La pompe à chaleur géothermique est un appareil qui prélève de


la chaleur dans le sol, grâce à un réseau de tubes enterrés dans
lesquels circule un fluide caloporteur.

14
3/13/2010

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Les propriétés thermiques des sols sont conditionnées par les


caractéristiques de leurs textures et de leurs structures.

Les conditions ext., comme


le vent ou les
précipitations, influent sur
la température de la
surface du sol.

Le rayonnement solaire
constitue le facteur le plus
important.

15
3/13/2010

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Décharge thermique du sol

L’utilisation de pompes à chaleur géothermiques à échangeurs


enterrés verticaux peut générer des déséquilibres importants au
niveau des charges thermiques échangées avec le sol !!

diminution progressive de la température moyenne du sol

COP de la pompe diminue dans le temps

Recharge thermique du sol artificielle (énergie solaire)

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Couplage de capteurs solaires thermiques avec une pompe à


chaleur géothermale

Utilisation pour des maisons individuelles mais


aussi pour des grand bâtiments

Le système de régulation est également essentiel


(utilisation des vannes 3 voies)

Taux de recharge thermique du sol de 20% (en deux ans)

Fonctionnement d’un plancher solaire

16
3/13/2010

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Schéma 1
Dimensionnement des
capteurs pour la
production d’eau
chaude sanitaire

Le temps de réaction des


vannes à trois voies est
relativement long

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Schéma 2 Dimensionnement des


capteurs pour la production
d’eau chaude sanitaire – le
surplus sera injecté dans le
sol
Eviter les problèmes de
surchauffe dans les capteurs
solaires et stockage dans le
sol

Eventuellement on pourra
utilise un deuxième ballon de
stockage pour une utilisation
avec un plancher chauffage

17
3/13/2010

Systèmes multi-source

7. Chauffage du bâtiment avec PAC géothermale

Les pompes à chaleur géothermique à échangeurs verticaux


sont utilisées de plus en plus souvent pour répondre aux
besoins de chauffage et de rafraîchissement des bâtiments

Le problème de surchauffe des capteurs solaires thermiques


par les surplus d’énergie solaire

Ces deux énergies renouvelables se complètent bien car si


les excédents d’énergie solaire sont injectés dans le sol

Surdimensionnement de la surface des capteurs solaires


thermiques – taux de recharge du sol de l’ordre de 34%
Apres 20 ans de fonctionnemet on observera seulement une
diminution de 3% du COP

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Les types de combustibles:


Les bûches
C’est la forme la plus utilisée par le particulier.
Son emploi nécessite néanmoins de
nombreuses manipulations.
Les plaquettes
Ce sont des morceaux de bois obtenus
par le déchiquetage d’arbres

Les granulés
Ils représentent la forme la plus récente
de combustible bois.

18
3/13/2010

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Les systèmes individuels de chauffage au bois


les poêles à bois
le chauffage central au bois (à bûches ou à plaquettes)
les chaudières à pellets

Leur rendement varie de 40 à


50%, pour une autonomie
d’environ 3 à 6 heures.

Poêle a bois

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Le chauffage central au bois (à plaquettes)

Le contrôle de la combustion est


beaucoup plus précis

Le rendement est donc optimisé


et les émissions de polluants
sont réduites

A titre indicatif, on peut retenir


les ordres de prix suivants :

4 500 à 12 200 € en fonction de la


puissance a installer (1kW-20KW)

19
3/13/2010

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Stère =unité de mesure du bois de chauffage, égale à 1 mètre


cube

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Influence de l’humidité du bois sur le rendement de la combustion

Le bois vert contient 50% d’eau et donc il


n’est pas utilisable tel quel -> séchage
obligatoire

20
3/13/2010

Systèmes multi-source

8. Chauffage individuel au bois

Couplage des systèmes (multi-source)

Chauffage bois + solaire thermique


(production d’ECS )

Poêle bois + chauffage classique


Complétez votre chauffage classique
avec chaudière ou électrique par des
des poêles bois.

Chauffage bois + gaz Il existe des


chaudières mixtes qui fonctionnent à
la fois au bois et au gaz : chaudière
double foyer.

Systèmes multi-source

9. Rafraichissement des bâtiments

Le puits canadien (ou provençal)

2 mètres de profondeur, en
hiver, il fait plus chaud qu’à
l’extérieur, en été il y fait plus
frais.

Utilisation de l’inertie du sol

Le puits canadien est un


échangeur thermique

21
3/13/2010

Systèmes multi-source

9. Rafraichissement des bâtiments

Le puits canadien (ou provençal)

Il se réchauffe en hiver pour atteindre


même par –15° une température de 2 à
5°C. Les besoins de chauffage sont ainsi
réduits et le maintien hors gel est assuré
naturellement.

Les meilleures performances sont


obtenues avec un tuyau de grand
diamètre (160mm) et enterré à 1,50 à 2m
de profondeur et sur une longueur de 25
à 30m.

Systèmes multi-source

9. Rafraichissement des bâtiments

Dessiccation solaire

Utilisation du silica gel


pour dehumidifier l’air

Humidification après la
recuperation pour
reduire la temperature

Utilisation des panneaux


solaire pour chauffer l’air

22
3/13/2010

Systèmes multi-source

Résume

1. Introduction (sources)
2. Chauffage/ECS avec des panneaux solaires thermiques
3. Couplage avec une source d’appoint
4. Panneaux photovoltaiques
5. Eoliennes
6. Couplage entre photovoltaique-eolienne

Systèmes multi-source

Résume

8. Chauffage par pompe a chaleur


9. PAC geothermique + solaire
10. Chauffage bois + solaire
11. Rafraichissement par puits canadien ou dessication solaire

23
3/13/2010

Systèmes multi-source

Bibliographie

http://www.erec-renewables.org : European Renewable Energy


Council

http://www.estif.org - European Solar Thermal Industry Federation

http://www.epia.org : European Photovoltaic Industry Association

http://ines.solaire.free.fr/ Logiciel CALSOL

http://www.retscreen.net/ Logiciel d'analyse de projets d'énergies


propres - CANADA

24