Vous êtes sur la page 1sur 9

L’histoire

UN VIE DE CHAT

Un chat noir à rayures rouges a une double vie. Pendant la nuit, il accompagne un
cambrioleur nommé Nico (qui l'appelle M. Cat), qui fait du braquage pour voler des bijoux.
Pendant la journée, il vit avec une petite fille appelée Zoé (qui l'appelle Dino). Zoé s'est
éloignée de sa mère Jeanne, qui est commissaire de police, et a perdu la voix depuis la perte
de son père. Elle est prise en charge par une femme nommée Claudine.

Nico donne à Dino un bracelet en forme de poisson qu'il passe à Zoé. Au poste de police,
Jeanne demande à ses collègues de protéger la statue du Colosse de Nairobi, qui a coûté la vie
de son mari aux mains du tristement célèbre Victor Costa. Victor Costa a l'intention d'essayer
de nouveau la statue alors qu'elle est déplacée avec l'aide de ses complices au nom de code,
M. Bébé (M. Baby), M. Hulot, M. Grenouille (M. Frog) et M. Patate (M. Pomme De Terre).

De retour à la maison, Jeanne s'intéresse au bracelet en forme de poisson et le porte à son


collègue Lucas. Lucas en déduit q
ue le bracelet correspond aux objets cambriolés de la rue Mouffetard. Zoé se faufile hors de
chez elle et suit Dino. Elle espionne le sort de Victor et découvre que Claudine travaille pour
Victor et a eu un aperçu des mouvements de la police. Zoé est repérée mais est sauvée par
Nico. Nico emmène Zoé se cacher dans le zoo, mais la bande de Victor suit son chemin.
Heureusement, Zoé s'échappe dans un bateau.

Lucas trouve une piste sur les braquages directement à la résidence de Nico. Quand Nico
revient chez lui pour trouver Zoé, il est arrêté par Jeanne et Lucas, supposés l'avoir kidnappé.
Jeanne laisse Zoé sous la garde de Claudine et part retrouver Lucas avec Lucas. Incapable de
convaincre Jeanne et Luca de la situation difficile de Zoé, Nico s'évade pour retrouver Zoé.
Jeanne est en mesure de confirmer que l'affirmation de Nico concernant Zoé est vraie

Claudine a emmené Zoé chez Costa, où elle est enfermée. Grâce au parfum de Claudine,
Dino suit le parfum et conduit Nico à la maison. Nico est capable d’emmener Zoé après avoir
coupé le courant et enfilé ses lunettes de nuit. Victor et sa bande poursuivent Nico et Zoé vers
Notre Dame, avec une grue à proximité. Nico tombe en essayant de tromper le gang, mais est
sauvé par Jeanne, qui vient d'arriver sur les lieux.

Alors que Victor attrape Zoé, Jeanne, Nico et Dino viennent à la rescousse. Nico doit sauver
Dino lorsque Victor pousse le chat par-dessus bord, laissant Jeanne affronter Victor.
Reprenant courage, Jeanne sauve sa fille et frappe Victor, le mettant en transe. Avant que
Jeanne puisse aider Victor, le chef de gang passe de la grue à une statue imaginaire et tombe
dans un camion en bas à sa mort. Le reste de la bande, y compris Claudine, est arrêté et Zoé
retrouve la voix.

Nico se réforme, abandonne le vol et devient membre de la famille, tandis que Dino devient
l'animal de compagnie. Nico donne à Jeanne une boule à neige avec la cathédrale Notre-
Dame comme cadeau de Noël.
Présentation

UN VIE DE CHAT
Ce film raconte l'histoire de la vie d'un chat à Paris capable de relier la vie de deux de ses
maîtres. Le chat aide ensuite à révéler une affaire criminelle.

Un vie de chat commence par une histoire d'amitié entre une petite fille nommée Zoe et un
chat appelé Dino. Zoé était éloignée de sa mère Jeanne, qui avait travaillé comme policier
pour enquêter sur le meurtre de son mari par Victor Costa. Zoé a perdu la voix depuis la mort
de son père et tant que sa mère était occupée, Zoé était gardée par une femme nommée
Claudine.

Secrètement, Dino a une autre vie la nuit. est devenu partenaire de Nico, un voleur d’art
hautement sophistiqué dans les actes de son vol. Nico a donné à Dino un bracelet en forme de
poisson qu'il a donné à Zoé.

Un jour, Victor Costa, un gangster des patron, volerait une statue africaine appelée Colossus
of Nairobi. Costa était apparemment responsable de la mort du père de Zoe, un policier
décédé pendant son service. Les actions de Costa et son groupe de gangsters sont devenus le
fil conducteur de tous les conflits entre tous ses personnages.

Après avoir appris les intentions malveillantes de Victor Costa, au commissariat, Jeanne a
demandé à ses collègues de protéger la statue du colosse de Nairobi. Mais le mouvement
policier était connu de Victor Costa.

De retour à la maison, Jeanne observa le bracelet en forme de poisson et le présenta à son


collègue Lucas. Lucas conclut que le bracelet était assorti aux objets volés rue Nico par
Mouffetard.

Zoe se glissa hors de la maison pour suivre Dino chez Victor Costa et trouva Claudine en
train de travailler avec Victor Costa. Zoe a été vu par Victor Costa, Nico, qui à ce moment-là
avait l'intention de voler.

Lorsque Nico est arrivé chez lui, Jeanne et Lucas l'ont arrêté pour avoir volé l'enlèvement de
Zoe. Nico qui a essayé de convaincre Jeanne mais n'avait pas réussi. Jeanne confia Zoé à
Claudine.

Quand Jeanne est partie, Claudine a amené Zoe chez Victor Costa. Nico ayant appris la
nouvelle de Dino que Zoe avait été enlevé, Nico s'est immédiatement échappé de détention.
Jeanne connaissait les bonnes intentions de Nico et a immédiatement suivi ses traces pour
l'aider à retrouver Zoe.

À la fin de l'histoire, Zoe parvint à se remettre dans les bras de sa mère et Victor Costa
mourut de la chute d'une statue du colosse de Nairobi. D'autres membres de gangs comme
Claudine ont été arrêtés. Nico a laissé l'habitude de le voler et de faire partie de la famille de
Jeanne.
Film ini bercerita tentang kehidupan seekor kucing di Paris yang dapat menghubungkan
kehidupan dua orang majikannya. Sang kucing kemudian membantu mengungkap sebuah
kasus kriminal.
Un vie de chat diawali dengan kisah persahabatan antara gadis cilik bernama Zoe dengan
seekor kucing peliharaan bernama Dino. Zoé tmenjadi jauh dari ibunya Jeanne, yang bekerja
sebagai polisi untuk menyelidiki kasus pembunuhan suaminya oleh Victor Costa. Zoé
kehilangan suaranya sejak ayahnya meninggal dan selama ibunya sibuk, Zoé dijaga oleh
seorang wanita bernama Claudine.
Diam-diam Dino memiliki kehidupan lain di malam hari; menjadi partner Nico, seorang
pencuri benda seni yang sangat canggih dalam aksi-aksi pencuriannya. Nico memberi Dino
gelang berbentuk ikan, yang ia berikan ke Zoé.
Suatu hari Victor Costa, seorang bos gangster dikabarkan akan mencuri patung dari Afrika
yang bernama Colossus of Nairobi. Costa ternyata adalah orang yang bertanggung jawab di
balik kematian ayah Zoe, seorang polisi yang gugur saat bertugas. Aksi Costa dan kelompok
gangsternya menjadi benang merah segala konflik antar semua tokoh di dalamnya.
Setelah mengetahui niat jahat Victor Costa, di kantor polisi, Jeanne memberi tahu rekan-
rekannya untuk melindungi patung Colossus of Nairobi. Tetapi gerakan polisi sudah
diketahui Victor Costa.
Kembali ke rumah, Jeanne memperhatikan gelang berbentuk ikan dan membawanya ke
rekannya, Lucas. Lucas menyimpulkan bahwa gelang itu cocok dengan barang-barang yang
dicuri di Rue Mouffetard oleh Nico.
Zoe menyelinap keluar rumah mengikuti Dino ke rumah Victor Costa dan menemukan
Claudine bekerja sama dengan Victor Costa. Zoe terlihat oleh Victor Costa, Nico yang saat
itu berniat ingin mencuri, Hati Nico tergerak menolong Zoe.
Sesampainya Nico di rumah, ia ditangkap oleh Jeanne dan Lucas dengan tuduhan pencurian
penculikan Zoe. Nico yang berusaha untuk meyakinkan Jeanne tetapi belum berhasil. Jeanne
menitipkan Zoe kepada Claudine.
Disaat Jeanne pergi, Zoe dibawa Claudine ke rumah Victor Costa. Nico yang mengetahui
berita dari Dino bahwa Zoe diculik, Nico langsung melarikan diri dari tahanan. Jeanne
mengetahui niat baik Nico dan langsung mengikuti jejak Nico untuk membantunya
menemukan Zoe.
Diakhir cerita Zoe berhasil kembali ke pelukan ibunya dan Victor Costa mati akibat jatuh dari
patung Colossus of Nairobi. Anggota geng lainnya seperti Claudine ikut ditangkap. Nico
meninggalkan kebiasaan mencurinya dan menjadi bagian keluarga Jeanne.
L’histoire

PERSEPOLIS

Persepolis 1: The Story of a Childhood Edit

Persepolis 1 commence par une introduction à la vie d'un personnage principal, Marji, âgé de
dix ans. Défini en 1980, ce roman met l'accent sur son expérience croissante pendant la
révolution islamique en Iran. Son histoire détaille l'impact de la guerre et de l'extrémisme
religieux sur les Iraniens, en particulier les femmes. Appartenant à une famille de grande
classe, Marji a accès à divers documents de lecture et est exposé très tôt à la pensée politique
occidentale. En découvrant les idées de nombreux philosophes, Marji réfléchit au caractère
distinct de sa classe et révèle également le contexte politique de sa famille. Cela l’a inspiré à
participer à des manifestations populaires contre le régime du Shah, au cours desquelles des
personnes ont cherché à s’exiler pour protéger leurs droits. Malheureusement, après le départ
de Shah, Marji a constaté l'émergence d'un extrémisme religieux dans sa communauté et en
était mécontent. Cependant, la visite de son oncle a renforcé son intérêt pour la politique
lorsqu'il a raconté qu'il avait été emprisonné en tant que révolutionnaire communiste, ce qui
lui avait permis d'apprécier l'idée d'égalité et de résistance.

Après des vacances familiales soudaines en Europe, Marji est retourné en Iran où le
gouvernement avait déclaré la guerre à l'Irak. Lorsque Téhéran a été attaqué, il a trouvé la
sécurité dans son sous-sol, un abri anti-bombes. Au milieu du chaos de la guerre, sa famille
s'est secrètement révoltée contre le nouveau régime en organisant des fêtes et en consommant
de l'alcool, qui est désormais interdite dans le pays. Deux années de guerre ont forcé Marji à
explorer le côté de sa rébellion en sautant des cours, en obsédant les garçons et en visitant des
marchés noirs qui se sont développés autour des carences causées par la guerre et
l'oppression.

Alors que la guerre s'intensifiait, Marji s'est précipité à la maison un jour pour trouver des
missiles balistiques à longue portée frappant la route. Il a été traumatisé en voyant le corps de
son ami et en exprimant sa colère contre le système politique iranien. Sa famille a commencé
à s'inquiéter pour sa sécurité et a décidé de l'envoyer en Autriche pour une étude plus
approfondie. Le roman se termine par son départ pour l'Europe.

Persepolis 2: The Story of a Return Edit

La deuxième partie de la série se déroule à Vienne, où Marji commence sa nouvelle vie dans
une auberge de jeunesse. Comme il ne parlait pas allemand à son arrivée, Marji avait du mal
à communiquer mais finit par le résoudre et devint ami. Il s'est assimilé à la culture en
célébrant Noël et en allant à la messe. Loin de chez elle, l'identité d'Irani Marji s'est
approfondie et elle a été renvoyée de l'école après une bagarre avec une religieuse qui
l'accusait de ne rien savoir.
N'étant plus à l'école, Marji a commencé à vivre avec son amie Julie et sa mère. Ici, il a eu
plus de choc culturel quand Julie a parlé de ses efforts sexuels étant donné que de tels sujets
étaient tabous en Iran. Peu de temps après, il a subi une transformation physique et
idéologique en consommant de la drogue et en changeant son apparence tout en continuant à
déménager. Marji s'est finalement installée dans une pièce avec le Dr. Frau Heller, mais leur
relation n'est pas stable.

Des problèmes se posent également dans sa relation et il trouve à nouveau du réconfort dans
la drogue. Finalement, lorsque la bagarre a empiré, Marji a quitté la maison de Dr. Heller
après avoir été accusé d'avoir volé une broche qui l'avait obligé à se retrouver sans abri
pendant plus de deux mois.
Lorsque son état s'est détérioré, Marji a contacté ses parents, qui l'ont arrangé pour qu'il
revienne dans son pays d'origine. Après avoir vécu 4 ans à Vienne, il est retourné à Téhéran.

À l'aéroport, il a reconnu à quel point l'Iran est différent de l'Autriche. Portant son foulard une
fois de plus pour sortir, elle a reçu une peinture murale représentant des martyrs, des slogans
rebelles, d'une hauteur de 65 pieds, et les rues ont été renommées d'après les morts. À la
maison, son père lui a raconté les horreurs de la guerre et ils ont parlé tard dans la nuit. Après
avoir appris ce que ses parents ont vécu lors de son voyage à Vienne, il a décidé de ne pas
leur dire quelle heure il était. Cependant, le traumatisme de l'Autriche l'a fait sombrer dans
une dépression qui l'a obligé à tenter de se suicider à deux reprises. Quand il a survécu, il a
considéré cela comme un signe de vie et a commencé le processus de récupération en prenant
soin de sa santé et en prenant un emploi.

Après son retour en Iran, Marji a rencontré Reza, également peintre, et ils ont immédiatement
commencé à sortir ensemble. En 1991, Reza a proposé à Marji et, après réflexion, il a
accepté. Sa mère, Taji, l'a averti qu'il était marié trop jeune et il s'est vite rendu compte qu'il
se sentait pris au piège dans le rôle d'une épouse permanente. Puis, en 1994, Marji dit à son
ami Farnaz qu'il n'aimait plus Reza et qu'il voulait divorcer. Farnaz lui a conseillé de rester
ensemble parce que la femme divorcée était ridiculisée par la société, mais sa grand-mère l'a
exhortée à divorcer. Après de longues réflexions, Marji décida de se séparer de Reza, un
homme réticent. Il est allé voir ses parents et lui a parlé de son divorce et de Reza. Ils ont
déclaré à quel point ils étaient fiers de lui et lui ont suggéré de quitter l'Iran de manière
permanente et de mener une vie meilleure en Europe.

Fin 1994, avant son départ pour l'Europe, Marji se rendit dans la campagne située à l'extérieur
de Téhéran, dans la mer Caspienne, dans la tombe de son grand-père et dans la prison de son
oncle, Anoosh. À l’automne, Marji et ses parents et sa grand-mère se sont rendus à l’aéroport
de Mehrabad pour dire leur dernier au revoir quand il est parti vivre à Paris.
Présentation

PERSEPOLIS
Persepolis est une autobiographie graphique de Marjane Satrapi qui décrit son enfance à l'âge
adulte en Iran pendant et après la révolution islamique. Le titre fait référence à l'ancienne
capitale de l'empire perse, Persépolis. Initialement publiés en français, les romans graphiques
ont été traduits du français vers l'anglais, l'espagnol, le catalan, le portugais, l'italien, le grec,
le suédois, le géorgien et d'autres langues, et se sont vendus à 1 500 000 exemplaires dans le
monde entier.
Persepolis 1 décrit l'enfance de Satrapi en Iran pendant la révolution islamique. L’histoire de
Persépolis mène à Marjane, une iranienne de 10 ans pleine de curiosité et d’ouverture. Il est
né et a grandi pendant le fondamentalisme islamique en Iran pour monter sur le podium du
pouvoir. La famille de Marjane, qui était autrefois un guerrier révolutionnaire, s'est
transformée en une famille toujours intimidée par les représentants du gouvernement. Cela
est dû à la lutte pour le pouvoir entre partisans de la révolution. La révolution qui a réussi à
renverser le régime iranien était apparemment une idéologie unique, coercitive et pressante.
L'idéologie en question est Wilayatul Faqih, qui est devenue une légende dans l'histoire de la
révolution islamique, exigeant l'utilisation du voile pour les femmes et emprisonnant des
milliers de personnes qui ont exprimé leur liberté. La révolution iranienne a entraîné un grand
changement dans la vie de l'État et de la société. Les valeurs de liberté dont on rêvait avant la
révolution se sont avérées loin du feu.
L’existence de la guerre entre l’Iraq et l’Iran pendant 8 ans (1980 - 1988) a encore aggravé
cette situation. Huit années de guerre ont permis à Khomeini et à Wilayatul Faqih de
s’enraciner dans le nouveau système de gouvernement et de constitution iraniens. En fin de
compte, cet effort a fait des victimes parmi les Iraniens. Ceux qui deviennent directement
victimes sont ceux qui ne sont pas d'accord avec le système de la charia islamique appliqué
en Iran. Leur histoire est représentée par Marjane Satrapi et sa famille.
Persepolis 2 décrit les années de lycée à Vienne, en Autriche. Marjane, qui ne pouvait rester
silencieux face à une injustice, a envoyé ses parents à Vienne pour aller à l'école et avoir une
vie meilleure. À son retour en Iran, où il s'est marié et plus tard divorcé, il s'est retrouvé et
son pays était devenu une identité qui avait subi de nombreux changements. Jusqu'à ce qu'il
décide enfin de quitter définitivement l'Iran et de mener une vie meilleure en France avec sa
mère et sa grand-mère.
Persepolis adalah otobiografi grafis oleh Marjane Satrapi yang menggambarkan masa
kecilnya hingga masa dewasanya di Iran selama dan setelah Revolusi Islam . Judulnya adalah
referensi ke ibu kota kuno Kekaisaran Persia , Persepolis. Awalnya diterbitkan dalam bahasa
Prancis, novel grafis telah diterjemahkan dari bahasa Prancis ke Inggris, Spanyol, Catalan,
Portugis, Italia, Yunani, Swedia, Georgia, dan bahasa lainnya, dan telah terjual 1.500.000
kopi di seluruh dunia.
Persepolis 1 menggambarkan masa kecil Satrapi di Iran selama Revolusi Islam. Kisah
Persepolis bermuara pada Marjane, seorang gadis Iran berusia 10 tahun yang penuh
keingintahuan dan keterbukaan. Ia lahir dan besar di masa fundamentalis Islam di Iran
menaiki podium kekuasaan. Keluarga Marjane yang tadinya merupakan pejuang revolusi,
berubah menjadi keluarga yang senantiasa diintimidasi oleh aparat pemerintah. Hal ini
disebabkan adanya perebutan kekuasaan antara pendukung revolusi. Revolusi yang berhasil
menumbangkan Rezim Syah Iran ternyata memunculkan ideologi tunggal yang bersifat
memaksa dan menekan. Ideologi yang dimaksud adalah Wilayatul Faqih yang menjadi
legenda dalam sejarah revolusi Islam, mewajibkan pemakaian cadar bagi para perempuan dan
memenjara ribuan orang yang menyuarakan kebebasan. Revolusi Iran membawa perubahan
besar dalam kehidupan bernegara dan bermasyarakat. Nilai-nilai kebebasan yang selama ini
diimpikan sebelum revolusi ternyata jauh panggang dari api.
Kondisi ini kemudian diperparah dengan adanya Perang Irak – Iran selama 8 tahun (1980 –
1988). Delapan tahun masa perang memberikan kesempatan bagi Khomeini dan Wilayatul
Faqihnya untuk mengakar dalam sistem pemerintahan dan konstitusi Iran yang baru. Pada
akhirnya, usaha ini mendatangkan korban di kalangan masyarakat Iran. Mereka yang menjadi
korban secara langsung adalah golongan yang tidak sepaham dengan sistem syariat Islam
yang diberlakukan di Iran. Kisah mereka diwakili oleh Marjane Satrapi dan keluarganya.
Persepolis 2 menggambarkan tahun-tahun sekolah menengahnya di Wina , Austria. Marjane
yang tidak bisa diam melihat ketidakadilan, dikirim orangtuanya ke Vienna untuk bersekolah
dan mendapat kehidupan yang lebih baik. Ketika ia kembali ke Iran dimana ia menikah dan
kemudian bercerai, ia menemukan dirinya dan negaranya telah menjadi identitas yang
mengalami banyak perubahan. Sampai akhirnya ia memutuskan untuk meninggalkan Iran
secara permanen dan menjalani kehidupan yang lebih baik di Perancis bersama ibunya dan
neneknya.
Nama : Farez Alifandy Azra
Kelas : 12 IPA 8
Nama : Ditra Ikhsanulhaqi Suryadi
Kelas : 12 IPA 8