Vous êtes sur la page 1sur 12

Le rat qui en avait

assez de la propreté

l  l

 
 0 0



Le rat qui en avait assez de la propreté

Il était une fois un rat nommé Béta qui vivait dans les
égouts d’une grande ville . Il vivait heureux parmi les
ordures et les poubelles .

Mais ces derniers temps , le quartier devenait de plus en


plus propre : les habitants s’étaient mis à ramasser les
papiers de bonbons , les mégots de cigarette , les
emballages de goûter , les chewing-gums écrasés … En un
mot , ils utilisaient leurs poubelles , ils triaient leurs
déchets … Ainsi , la ville devenait de plus en plus propre
et Béta n’avait plus rien à se mettre sous la dent !

« Oh non ! Il y en a marre de toute cette propreté ! Je n’ai


plus rien à grignoter ! Où sont les déchets ? Où est ma
saleté adorée ? Il y en a assez de ces gens qui trient !
Puisque c’est ainsi , je pars … Adieu ville trop propre ! »

418

 ! "#$%% & ! '()( " *+ !


Le rat fait son baluchon . De bonne heure et de mauvaise
humeur , Béta prend le chemin de la forêt pour rejoindre
la ville la plus sale du pays Egoutville : une ville connue
pour être la plus polluée du monde entier !

Le rat trottine dans la forêt , surpris par les arbres


immenses qui lui paraissent géants , effrayé par le
hululement des hiboux , par le bruit du vent dans les
arbres , par le craquement des branches sous les pattes des
animaux .
Soudain , un oiseau s’envole . Béta lève le museau et …
patatras ! il tombe dans une mare de boue !

« Je suis content ! Enfin de la saleté ! Quel bonheur de se


retrouver dans la boue , sale jusqu’au cou ! »
Mais Béta s’enfonce , s’enfonce, s’enfonce … jusqu’à
disparaître presque complètement .
« Oh oh , je ne sens plus mes pattes . Que se passe-t-il ? A
l’aide ! Je… che suis en train de couler » , dit le rat qui a
de la boue plein la bouche . « Au ch’cours ! Au ch’cours !
Che m’enfonche ! Aidez-moi ! Y a-t-il quelqu’un dans
chette forêt ? Che vous en chupplie ! »

419

,-./123/1451-,367893678:;-<== >8: 7?@7A@678: 8BC89


Maintenant , seulement un morceau d’oreille , un petit
bout de patte et l’extrémité de la queue dépassent .
Goulou , un loup encore endormi qui passait par là , se
penche pour boire dans la mare et se retrouve nez à nez
avec le rat ; « Oh quel spectacle ! Un rat prenant son bain
dans une mare de boue !

Tu veux peut-être un tout petit coup de main ?


Eh bien non ! Je ne t’aiderai pas …
tu ne ferais pas un bon repas . »

Le loup appuie sur la tête du rat


pour l’enfoncer encore plus …
Puis il prend pitié du pauvre rat .
« Bon allez … je vais t’aider … à condition que tu me
rendes service quand j’en aurai besoin ! »

Le loup décide d’aider le rat : il plonge sa queue dans la


mare . Le rat s’agrippe aux poils glissants et enfin ! il sort
de la mare .
« Merci beaucoup Mr le Loup ! Vous m’avez sauvé la vie !
Je n’aurais jamais dû traverser cette forêt de malheur ! »

420

DEFGHIJGHKLHEDJMNOPJMNOQRESTT UMN NVWNXWMNOQ OYZOP


Le rat tient sa promesse et suit celui qui vient de le sauver.
Tous les deux s’enfoncent un peu plus dans la forêt qui
devient de plus en plus sombre . Tout à coup , ils
aperçoivent deux ronds jaunes qui brillent dans
l’obscurité .

« Eh regarde Goulou ! On dirait une chouette ! »


La chouette se trouve par terre sur une grosse racine et
sous un tas de feuilles mortes ; on aperçoit une de ses
pattes prise dans une corde . Elle gémit :

« Au secours ! Délivrez-moi !
A me sortir de là , aidez-moi !
Je suis Huguette la chouette
Et je ne suis pas bête !
0DLVXQHFRUGHP·HQWRXUHOHSLHG
Je suis prise dans le
piège du braconnier !
Maudit braconnier ,
YRXVP·DYH]DWWUDSpH !
Y a-t-LOTXHOTX·XQSRXUPHOLEpUHU ?
-HYRXVHQVXSSOLH«
Délivrez-moi avant lundi ! »

La pauvre bête essaie de se dégager en tirant sur la corde


… en vain . Intrigués par cette chouette poète , Béta et
Goulou décident de lui venir en aide .
Le rat , avec ses dents pointues , ronge le lien et rend sa
liberté à Huguette la chouette .
« 0HUFLOHVDPLVGHP·DYRLUVDXYpODYLH ! »

421

[\]^_`a^_bc_\[adefgadefhi\jkk mdf enoepodefh fqrfg


Béta propose à ses deux compagnons de rester ensemble .
« La ville dans laquelle je vivais est devenue trop propre
pour moi ; je n’avais plus rien à manger . Alors j’ai décidé
de rejoindre l’endroit le plus sale du monde et j’ai dû
traverser la forêt . Voulez-vous m’accompagner jusqu’à la
ville ? A trois , nous serons plus forts pour affronter les
dangers . »

Les trois animaux reprennent la route : la chouette


Huguette installée sur la tête du loup Goulou et le rat Béta
à cheval sur sa queue .

Plus ils avancent , plus les déchets sont nombreux . L’air


sent de plus en plus mauvais : c’est une odeur immonde .
Il y a de plus en plus de mouches autour d’eux . Soudain ,
ils aperçoivent des montagnes de déchets de toutes
sortes : des cannettes , des bouteilles en plastique , des sacs
poubelle , des vieux objets , des meubles , des moteurs ,
des pneus … Le spectacle est vraiment désolant , il est
triste à pleurer !

422

stuvwxyvwz{wtsy|}~y|}~€t‚ƒƒ „|| }…†}‡†|}~€ ~ˆ‰~


Soudain , une tête affreuse apparaît derrière un pneu .

« Attention , un crocodile ! » crie Huguette .

« Mais non , c’est un hérisson ! Regardez , il y a des


papiers pris dans ses piquants ! » dit Goulou .

« On dirait plutôt un kangourou avec sa longue queue et


sa poche sur le ventre ! » ajoute Béta .

Les trois amis observent , étonnés . Soudain , Huguette


s’affole :

« 0DLVRXLF·HVWELHQoD !
-HQ·\FUR\DLVSDV !
8QMRXUGDQVODIRUrWM·DLWURXYp
Un journal tombé de la sacoche du braconnier .
Il y avait un article sur le  
Une bête affreuse , étrange et pleine de poux !

Il est composé de trois animaux :


 SDUFHTX·LODODWrWHGXFURFRGLOH
 SDUFHTX·LODOHFRUSVGXKpULVVRQ
 SDUFHTX·LODODTXHXHGXNDQJRXURX !

Je ne voulais pas croire à toute cette histoire .


0DLVPDLQWHQDQWTX·LOHVWVRXVQRV\HX[
-HYRLVELHQTX·LOHVWDIIUHX[ ! »

423

Š‹ŒŽŽ‘’Ž‹Š“”•–“”•—˜‹™šš ›“œ ”ž”Ÿž“”•— • ¡•–


Soudain , les trois animaux entendent un grognement
féroce , très puissant qui fait mal aux tympans et qui dure
très longtemps .

« Fuyons ! » hurle Goulou .


Huguette ajoute :
« Ne restons pas là !
On ne veut pas être son repas !
Prenons nos jambes à notre cou
(WGLVSDUDLVVRQVWRXWG·XQFRXS ! »

Mais la bête se met en travers de leur chemin et les


stoppe. Le CRORIROU sort ses crocs , attrape Béta , prêt à
n’en faire qu’une bouchée .
« Hé là ! Arrêtez-vous ! Si vous voulez sauver la peau de
votre ami , il faudra d’abord trouver ma charade :

« Mon premier est la 3ème voyelle de l’alphabet .


Mon deuxième est la 1ère syllabe du mot MONTAGNE .
Mon troisième est un nombre plus grand que 9 et plus
petit que 11 .
Mon tout est le trésor que je garde entre la forêt et la
ville »

424

¢£¤¥¦§¨¥¦©ª¦£¢¨«¬­®¨«¬­¯°£±²² ³«³ ¬´µ¬¶µ«¬­¯ ­·¸­®


Immédiatement , Huguette trouve la réponse et crie :
« I - MONT - DIX ! Immondices ! »
Alors , le CRORIROU laisse tomber Béta et fait marche
arrière . « Ouf ! dit Goulou , on l’a échappé belle ! » et
Béta ajoute « J’ai bien failli visiter l’estomac de la bête ! ».

A peine sortis de là , Béta dit adieu à ses deux amis .


« Bon voyage , Béta . Bon courage . » dit Goulou qui
verse une petite larme . Huguette agite une aile et renifle
« Donne-nous de tes nouvelles ! »

Béta , un peu ému , reprend le chemin d’Egoutville . Mais


après quelques pas , il réfléchit et se dit :
« Quelle horreur ces mouches qui tournent autour de cet
être horrible et répugnant ! Cela me donne envie de
vomir . Je ne veux surtout pas devenir comme lui ! Je
pense que je vais changer d’avis … Jamais je n’irai dans
cette ville si c’est pour rencontrer de si terribles
personnages et pour devenir comme le CRORIROU !
Finalement , je fais demi-tour . Je vais rester avec mes
nouveaux amis. Eux , au moins , ne sont pas sales et ne
sentent pas mauvais ! »
Béta court rejoindre Goulou et Huguette qui
commençaient à disparaître à l’horizon . Goulou agite la
queue et dit : « Ah Béta ! Je savais que tu reviendrais ! »
Huguette ajoute : « Heureusement que tu as changé
G·DYLV«QRXVpWLRQVLQTXLHWVSRXUWDYLH ! »

Le rat Béta , le loup Goulou et la chouette Huguette


décidèrent de rester ensemble et vécurent heureux jusqu’à
la fin des temps …

425

¹º»¼½¾¿¼½ÀÁ½º¹¿ÂÃÄÅ¿ÂÃÄÆǺÈÉÉ ÊÂË ÃÌÍÃÎÍÂÃÄÆ ÄËÏÄÅ


Le rat qui en avait
assez de la propreté

École élémentaire Élèves


St Marceau Adrien Aubineau
Gabriel Ballet
Classe CPa Clarence Boucher
Mylee Buge
Enseignante Capucine Collet
Annie Utasse Maxence Creton
Alexandre De Castro Goncalves
Auteure Timothée Devaux
Florence Cadier Mélanie Dupros
Gabrielle Ekwaki
Assia El Messaoudi
Yukiko Fougeray
Axel Gaïeb
Maxence Guesdon
Louis Jérôme
Maïssane Khoujane
Céleste Lefol
Arthur Maréchal
Albin Marquant
Augustine Martel
Apolline Martineau
Armand Mistrali
Noé Moreira
Timothée Robert
Pauline Sevaistre
Aurore Torres
Raphaël Weiskopf
Jules Wolff

ÐÑÒÓÔÕÖÓÔ×ØÔÑÐÖÙÚÛÜÖÙÚÛÝÞÑßàà áÙâ ÚãäÚâäÙÚÛÝ ÛåæÛÜ


çèéêëìíêëîïëèçíðñòóíðñòôõèö÷÷ øðù ñùúñûúðñòô òüýòó
þÿl  ÿþ 
ÿ  0