Vous êtes sur la page 1sur 14

Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului

Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Document réservé aux examinateurs

61
PRODUCTION ORALE
Note sur 25 points

32
DA
Vous invitez le candidat à tirer au sort deux documents parmi ceux proposés et

VO
il en choisit un.

ZA
Il a : 30 minutes de préparation

CU
-
20 minutes de passation

AL
Attention: Pour l’évaluation des candidats, les examinateurs utiliseront la GRILLE

N
D’ÉVALUATION qui est en annexe à ce document.
ui
T IO
Consignes pour le candidat :
NA
sl

 Vous dégagez le thème soulevé par le document ci-dessous. Après avoir énoncé la
UL

problématique, vous présentez votre opinion personnelle sur le sujet de manière claire et
GI

argumentée.
LE
Va

 Ensuite, vous défendez votre point de vue au cours du débat avec l’examinateur.
CO

Attention: Votre exposé ne doit pas se limiter à la reprise des idées du document proposé ci-dessous.

61
Sujet n° 1

Les ados dépensent 600 millions d’euros par an sur la Toile


32
Ils sont friands de livres, de DVD ou de vêtements. Mais l’explosion des jeux en ligne, avec leurs

DA
appels surtaxés, peut aussi coûter très cher à leurs parents.
VO
Trente quatre euros par mois. C’est ce que consomment chaque mois les ados de 14 à 17 ans,
en achats sur Internet. Selon une étude réalisée par LH2 pour le comparateur de site marchand Kelkoo,
A

près d’un adolescent sur deux achète en ligne, et un sur cinq au moins une fois par mois. Et la plupart
Z
-

du temps, affirment-ils, avec la bénédiction de leurs parents, dont ils sont une majorité à utiliser la carte
CU

bancaire. Soit un total de 600 millions d’euros pour 1,5 million d’ados. Ce qu’ils déclarent acheter en
majorité: des livres et DVD (72%), des vêtements et des chaussures (57%), des accessoires de mode et
des bijoux (40%), des jeux vidéo (38%), de la musique (33%) ou encore des appareils électroniques.
A L
ui

Seuls 6% d’entre eux avouent acheter sur la Toile des produits que leurs parents ne leur
ON

laisseraient pas acheter. Pour 78% d’entre eux, ils utilisent la carte bancaire de leurs parents. Seuls 8%
utilisent leur propre carte de crédit.
TI

al

http://madame.lefigaro.fr/societe/ - 02/02/2011
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 1 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n° 2

61
Non à la "fracture gastronomique"

32
DA
[…] L'Université populaire du goût d'Argentan, s'est donné pour objectif de rendre l'accès à la haute

VO
cuisine et à la culture gastronomique plus démocratique; Michel Onfray, philosophe et initiateur de cette
université, a déclaré récemment qu'il s'agissait de réduire la "fracture gastronomique", pas moins.

ZA
Comment en est-on arrivé là? Pourquoi les restaurants cotés dans les principaux guides

CU
gastronomiques sont-ils devenus à ce point inaccessibles? Comment se fait-il que l'on assiste, depuis le

-
milieu des années 1980 environ, à l'émergence d'une cuisine aristocratique et bourgeoise?

AL
Au cours des dix dernières années, la demande pour les prestations gastronomiques a tout d'abord

N
connu une phase d'expansion jusqu'en 2001, puis une stabilisation. La hausse des prix constatée serait
ui
IO
donc en partie imputable à une hausse de la demande, mais pas seulement. Trois facteurs peuvent être
T
envisagés pour justifier un éventuel recul de l'offre de prestations gastronomiques: la diminution du
NA

nombre de restaurants, une sélection trop sévère de la part des principaux guides gastronomiques, et
enfin une augmentation des coûts de production.
sl
UL

par Olivier Gergaud et Vincenzo Verardi


GI

LE MONDE | 04.01.07 | 13h42


http://olivier.gergaud.free.fr/files/Fracture.pdf
LE
Va
CO

Sujet n°3

61
32
DA
Facebook: la nouvelle cour de récré
VO
Les trois quarts des 13-17 ans ont désormais un profil sur Facebook. Et les plus jeunes commencent à
s’y aventurer. Sans mesurer toujours les conséquences des images et des paroles qu’ils y lâchent…
A

Délaissant les blogs qui se sont en quelques mois «ringardisés*», les lycéens et collégiens se
Z
-

sont en effet rués sur ce réseau social, qui a conquis à une vitesse prodigieuse l’ensemble de la planète.
CU

Effet de mode et d’entraînement mutuel? Sans doute. «Comme tout le monde y est», il est
difficile pour un ado d’y échapper, sans se marginaliser. La raison du succès de ce réseau social est en
effet la possibilité qu’il donne de pouvoir choisir les personnes à qui on s’adresse, de créer un cercle
L

d’«amis» avec qui on veut échanger. «Cet aspect est amplifié à l’adolescence, souligne Véronique Fima,
A
ui

où la notion de tribu est importante et où on aspire à trouver sa place dans une communauté d’ados.»
ON

Ils y trouvent aussi toutes les activités qu’ils peuvent faire sur Internet, transformant le réseau en
vaste cour de récréation.[…] Ils y trouvent des espaces pour se dévoiler, s’exhiber; chacun y construit
TI

son «profil» – sorte de portrait de soi –, qu’il enrichit à son gré, tel un journal intime ouvert à tous.
al
NA

La Croix du 03/03/2010
sl

or

http://www.la-croix.com/parents-enfants/article/index.jsp?docId=2416660&rubId=24296
*ringard: démodé
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 2 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n°4

61
Le jeune blogueur se dévoile, là est le danger

32
DA
Le jeune prend très peu de précautions quand il se raconte et, très rapidement, on peut trouver

VO
son prénom, son âge, son nom, la photo de sa maison, son adresse, la photo de ses amis, le nom et la
ville de son collège, la religion de sa famille, les idées politiques de ses parents… Oui, le jeune qui s’est

ZA
ouvert ne maîtrise que fort peu la nature des éléments qu’il déverse sur la place publique,
essentiellement parce qu’il ne réalise pas très bien que blog et page personnelle sont effectivement,

CU
-
aussi, un espace public.

AL
Parfois, son intimité est là aussi bien dévoilée. Il n’est pas rare de trouver un jeune parlant de ses
sentiments vis à vis de ses parents, de ses premiers émois amoureux, de ses doutes dans la vie, de ses

N
ui
IO
désespoirs, de ses envies de suicide, de sa maladie…
Enfin, les jeunes affichent un grand nombre d’images, photos et vidéo, avec beaucoup de talent
T
NA

et d’humour, mais sans demander l’autorisation à ceux qui se sont retrouvés sur ces clichés.
sl

Par Serge-Henri Saint-Michel - Publié le 26.02.2010


UL

www.marketing-professionnel.fr/breve-wp/enfants-adolescents-blogueurs-intimite-donnees-personnelles.html
GI
LE
Va

Sujet n°5
CO

61
Luc Chatel (ministre de l’Education nationale): "Je veux réapprendre aux élèves à compter"

La mauvaise surprise est tombée le 7 décembre. Une surprise dénommée Pisa, du nom de l’enquête
menée dans les pays de l’OCDE* sur le niveau des élèves de 15 ans. Elle révèle que les petits français
ne sont plus si forts en maths et ont une culture scientifique médiocre. […]
32
Qu’allez-vous mettre en place en primaire pour redresser le niveau en sciences et en maths?

DA
A l’instar du plan contre l’illettrisme que j’ai lancé l’an dernier, je vais m’attaquer à "l’innumérisme", c’est-
à-dire l’incapacité à réaliser les calculs de la vie courante. Il n’est pas acceptable de quitter l’école
VO
primaire en ne sachant pas parfaitement calculer. […]
Pour les sciences, j’encourage le déploiement d’un enseignement basé sur l’expérimentation et
l’investigation, qui motive les élèves.
A

Redonner goût aux maths et aux sciences passe peut-être par des pratiques plus ludiques?
Z
-

Il y a des impacts positifs avec la pratique de jeux qui font appel à la mémoire, dès le plus jeune âge.
CU

Par exemple, le jeu d’échecs en classe. Cette pratique développe le raisonnement logique et peut aider
par ce biais ludique les élèves qui éprouvent des difficultés scolaires. Pour les sciences, les activités où
l’élève observe, expérimente, cherche à expliquer, sont très plébiscitées.
A L
ui
ON

Le Journal du Dimanche - 29 Janvier 2011


TI

http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Luc-Chatel-devoile-son-Plan-sciences-interview-260913/
al
NA
sl

*OCDE: Organisation de coopération et développement économiques


or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 3 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

61
32
DA
VO
ZA
CU
- N AL
ui
T IO
NA
sl
UL
GI
LE
Va
CO

61
32
DA
VO
Z A
-
CU
A L
ui
ON
TI

al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 4 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare
Sujet n°6

61
La mixité à l'école: une chance pour tous?

À l’école, nous apprenons à devenir homme ou femme. Comment cette identité influe-t-elle sur

32
DA
les résultats scolaires? L'école mixte, acquise depuis 1975, semblait au-dessus de tout soupçon.

VO
Puisqu’on y éduque de la même façon les filles et les garçons, pourquoi imaginer que l’école mixte
génère des inégalités?

ZA
La sociologue Marie Duru-Bellat s’appuie sur des études anglo-saxonnes qui mettent en valeur

CU
les effets néfastes de la mixité sur les résultats scolaires des élèves. […] On observe alors que les filles

-
obtiennent de moins bon résultats scolaires dans les matières connotées «masculines». De même,

AL
lorsque les résultats sont rendus publics, ils sont inférieurs. La «norme de féminité» les contraint à

N
renoncer à se battre contre les garçons, à les laisser occuper le devant de la scène, bridant ainsi leurs
ui
IO
chances de réussite dans les univers «réservés aux hommes». Les garçons, quant à eux, ont de faibles
T
résultats dans les disciplines littéraires et artistiques, quand ils ne rejettent pas purement et simplement
NA

l’école pour affirmer leur virilité.


sl
UL

L’«égalité dans la différence»


GI

Au vu de ces difficultés, faut-il pour autant renoncer à la mixité à l’école? Les défenseurs d’une
égalité dans la différence justifient la séparation entre garçons et filles par le fait qu’ils ont des besoins
LE
Va

éducatifs distincts.
CO

Céline Bagault - Article de la rubrique «Actualité de la recherche» - Mensuel N° 223 – mars 2010

Sujet n°7

61
32
DA
Obésité: la chirurgie dès l'adolescence!
Le simple fait que des chercheurs publient les résultats d'une étude sur la chirurgie des VO
adolescents obèses a de quoi faire frémir. Cela indique que cette opération, réservée aux cas les plus
graves et donc normalement aux adultes ayant épuisé toutes les autres ressources de la médecine,
peut désormais être nécessaire chez des jeunes de moins de 18 ans.
Z A

Paul O'Brien, de l'Alfred Hospital à Melbourne, et ses collègues rappellent que l'obésité est en
-
CU

augmentation importante chez les adolescents, ce qui entraîne une apparition précoce de complications
comme le diabète, l'hypertension artérielle, le syndrome métabolique, l'excès de graisses dans le sang,
l'apnée du sommeil, ainsi que des problèmes psychosociaux. Et ces jeunes semblent peu enclins à
L

suivre un régime et à faire du sport. D'où l'idée de leur proposer une solution chirurgicale. […]
A

La proportion de ceux qui ont perdu plus de 50% de leur excès de poids a atteint 84% chez les
ui
ON

patients opérés, alors qu'elle n'était que de 12% chez les autres. Conclusion des chercheurs: les
modifications du mode de vie devraient rester le premier traitement de l'obésité chez les adolescents,
TI

mais, si ces mesures échouent, la chirurgie pourrait être envisagée en cas d'obésité sévère.
al

Par Anne Jeanblanc - Publié le 10/02/2010 à 12:48


NA
sl

http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/2010-02-10/
or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 5 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare
Sujet n°8

61
Les rythmes scolaires: de l’imagination et du courage!
Apprendre, forcément fatiguant?

32
DA
Il faut sortir de l’opposition un peu ridicule entre le temps de l’école, qui serait un peu comme le
temps de travail d’un salarié, et le temps hors scolaire, temps libre, temps des vacances, consacré au

VO
repos. Les enfants ne débranchent pas leurs facultés d’apprendre en sortant de l’école! Et si les activités
scolaires sont fatigantes, ce n’est pas d’abord du fait des activités cognitives, de la nécessité de se

ZA
concentrer, de faire des efforts pour se confronter aux difficultés; c’est bien davantage du fait des

CU
-
contraintes physiques imposées aux enfants à l’école, de la soumission à un cadre spatial et temporel
(rester assis, faire ce qui est demandé en temps donné) et des tensions provoquées par la vie collective.

AL
Plus ou moins d’école?

N
ui
IO
Pour autant, les élèves apprennent-ils moins? Faut-il se satisfaire de l’équilibre qui s’établit ainsi
entre les apprentissages effectués dans l’école et ceux qui sont effectués de facto en dehors? Cette
T
NA

évolution donne une importance grandissante au cadre familial, à la transmission par les divers canaux
médiatiques, au temps éducatif assuré éventuellement par des associations, ou encore des cours
sl
UL

particuliers.
GI

L’actualité éducative du N°486 de janvier 2011/ Par Patrice Bride/ mardi, 4 janvier 2011
LE
Va
CO

61
Sujet n°9
32
Les loisirs des ados

DA
Multitâches et amateurs de musique
Les jeunes sont les rois du multi-task. Faire plusieurs choses à la fois est inné chez eux, si l’on
VO
cumule sur une journée l’ensemble des activités extrascolaires qu’ils pratiquent, on dépasse largement
les 24h d’une journée normale (27h11). Cela confirme bien que les ados combinent les activités entre
elles.
Z A

Parmi l’ensemble des activités de loisirs des ados, l’écoute de la musique et le surf sur Internet
-
CU

sont en forte évolution depuis 2006.


Tiens, les ados pourraient-ils se passer de musique pendant 1 semaine? Les réponses à cette
question montrent que les ados sont “music addict”, ils utilisent tous les supports d’écoute (chaîne hifi,
L

poste de radio, lecteur MP3…). Leurs goûts les portent en priorité vers les variétés françaises et
A

étrangères et vers d’autres courants (electro, techno, hip hop,…).


ui
ON

Du ludique au culturel et au numérique, les centres d’intérêts évoluent avec l’âge et sont moins
encadrés: les 8-10 ans préfèrent les activités ludiques et culturelles, les 11-14 ans aiment les BD et les
TI

jeux vidéo et découvrent les technologies, alors que les 15-19 ans sont “branchés” musique et
multimédia et aiment ne rien faire ou aller à des concerts.
al
NA

Le niveau d’études des parents impacte les loisirs des ados: un niveau d’études supérieures (bac
sl

or

et plus) favorise la pratique d’activités extrascolaires et la diversité de leurs centres d’intérêt.


C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 6 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare
Par Serge-Henri Saint-Michel - Publié le 16.09.2010
http://www.marketing-professionnel.fr/

61
32
Sujet n°10

DA
VO
Le retour des bonnes manières

ZA
Désuètes, les bonnes manières? Pas si sûr. Décriées au nom de la sincérité, les règles de politesse

CU
amorcent un certain retour…

-
Pendant longtemps, la transmission des règles de politesse occupait une place importante dans

AL
l’éducation des enfants. Ne disait-on pas de ceux qui les appliquaient qu’ils avaient reçu une «bonne

N
éducation»?
ui
IO
Elles ont été partiellement balayées après Mai 68, au nom de la sincérité: la politesse est alors
T
apparue comme une hypocrisie sociale, un carcan, dans lequel il ne fallait surtout pas enfermer les
NA

enfants, pour ne pas brider leur spontanéité.


sl

Les nouvelles technologies ont, elles aussi, édifié leur protocole. Yahoo a publié sur le Web la
UL

«netiquette», un «guide des bonnes manières à l’usage du mail», où l’on apprend par exemple que le
GI

fait d’écrire des mots en majuscules «peut donner au destinataire le sentiment qu’on lui crie dessus».
LE
Va

Les opérateurs de téléphonie mobile ont édité un guide du bon usage du téléphone portable, édictant
CO

des «règles de savoir-vivre ou de bonne conduite», destiné aux adolescents et à leurs parents.
Christine LEGRAND - La Croix du 12/01/2011

61
Sujet n°11
32
SANTÉ: LES FRANÇAIS CONSULTENT DÉJÀ SUR LE NET

DA
La télémédecine fera prochainement ses débuts en France. Une personne sur six consulte déjà
le net avant de voir son médecin. Pour la Haute autorité de Santé, ces chiffres appellent à la vigilance et
VO
surtout à la vérification des informations. Car si les Français sont nombreux à rechercher des conseils
santé, ils le sont moins quand il s’agit de vérifier la fiabilité des informations.
Les Franciliens disent oui
A

La consultation médicale pratiquée à distance par des généralistes s’adresse à tous mais en
Z
-

priorité aux personnes vivant hors agglomération, pour faire face à la pénurie de médecins qui sévit en
CU

zone rurale. Or, le sondage révèle que les habitants de la région parisienne sont les plus partants pour
la téléconsultation: 22% des Franciliens sont prêts à consulter leur médecin sur le net, contre 14% en
zones rurales. La télémédecine se fera par mail via des sites spécialisés ou par téléphone sous
L

certaines conditions. Après le diagnostic, les médecins expédieront une ordonnance par mail.
A
ui

La profession méfiante
ON

Ces consultations d’un nouveau genre ont-elles des limites? Si, de manière générale, la
profession salue cette mesure, certains médecins laissent poindre une certaine inquiétude, notamment
TI

sur l’erreur de diagnostic.


al

S.P. Le 04/01/2011
NA
sl

http://www.elle.fr/elle/Societe/News/
or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 7 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

61
Sujet n°12

32
DA
Formation à distance
Une nouvelle tendance importante dans le monde est la formation supérieure en ligne qui utilise des

VO
technologies Internet et systèmes connus comme environnements d’apprentissage virtuel (VLE). Ce
type d’éducation, parfois appelé apprentissage à distance ou e-learning, donne la possibilité aux

ZA
étudiants pour savoir quand et où ils entreprennent leurs études et permet la collaboration à distance

CU
avec des pairs et des instructeurs. Dans le cadre de cette nouvelle tendance des écoles uniquement en

-
ligne ont été créées et de nombreux établissements d’enseignement supérieur existants mettent en

AL
place des programmes éducatifs en ligne. Des études en ligne peuvent avoir lieu sur un temps plein ou

N
à temps partiel, ou peuvent être mélangés avec des classes sur le campus.
ui
IO
La souplesse, la commodité et l’acceptation croissante de l’enseignement à distance en ligne créent
T
une nouvelle tendance dans la façon dont les étudiants assistent à distance à des cours et obtiennent
NA

leur diplôme. Aujourd’hui, presque toutes les institutions publiques aux États-Unis offrent un certain type
sl

de cours en ligne – soit par le biais des programmes entièrement en ligne ou des cours mixtes où les
UL

étudiants assistent aux cours théoriques et participent aux activités de pratique en ligne.
GI

http://www.boursedetude.org/?page_id=38
LE
Va
CO

Sujet n° 13

61
Participer à la chorale du collège ?
Meilleur moyen pour assouvir sa passion du chant ou pour se ridiculiser à force de couacs*?
Dis-nous ce que tu penses de la chorale, raconte-nous tes éventuels bons ou mauvais souvenirs
32
si tu y participes (ou y as participé).

DA
Je trouve ça cool. Ça fait bientôt 3 ans que j’y participe et j’ai pas l’intention d’arrêter. J’adore chanter,
VO
et en plus, ça m’a fait connaître des amies que je ne connaissais pas avant d’y participer. Il faut qu’il y
ait un prof cool et des élèves motivés. Alors les gens qui n’y vont que pour pouvoir manger en
premier à la cantine ou pour discuter avec des copines, ça ne sert à rien de venir. Ni pour vous (ça
A

vous fait perdre du temps), ni pour les autres (des personnes qui n’aiment pas chanter, ça gâche
Z
-

l’ambiance). Même s’il y a de temps en temps une chanson pas à la mode, c’est quand même cool
CU

d’y aller. (Héloïse, 4 février 1011)


L

Posté par Okapi


A
ui

__________
ON

* un couac, c’est une fausse note


TI

al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 8 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n° 14

61
Pour le meilleur ou pour le pire…
Le mariage est consommé. Entre Société et Performance, l'adhésion est désormais totale. Exit les états
d'âme et autres facteurs de désunion. L'appel au dépassement de soi est unanime. Et les mots d'ordre

32
DA
résonnent comme des superlatifs: nous, les enfants de cette société-là, devons être toujours plus

VO
efficaces, plus en forme, plus jeunes, avec plus de mémoire, plus de contrôle du sommeil et, n'ayons
pas peur des mots, de bonheur! Quand la recherche et l'industrie s'attaquent à nos propres limites, voire

ZA
à certains mythes – comme celui de l'éternelle jeunesse - le Graal* semble à portée de main: disposer

CU
enfin de capacités démultipliées aux plans physique et intellectuel.

-
On l'aura compris, la course à la performance ne se résume plus, dans ses excès les plus flagrants, au

AL
dopage des sportifs de haut niveau. Sous la pression d'un monde où la compétition est omniprésente,

N
cette quête concerne désormais chacun d'entre nous et à toutes les étapes de la vie. Telle est l'ambition
ui
IO
de ce dossier: décrypter cette banalisation de la consommation des «pilules de la performance», tout en
T
faisant un point sur leur efficacité réelle, les risques avérés et les systèmes de contrôle. Avec également
NA

l'objectif de souligner les enjeux individuels aussi bien qu'économiques et sociétaux posés par cette
sl

recherche de performance à tout prix.


UL

Isabelle Bousquet et Alain Labouze


GI

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/
__________________
LE
Va
CO

* Le Graal est un objet mythique de la quête des chevaliers de la Table Ronde

Sujet n° 15

61
Une banalisation de la consommation
Du fait des normes sociales en vigueur aujourd'hui, le mode de vie de chacun est rythmé par
l'enchaînement d'activités de plus en plus exigeantes. Rythme difficile à tenir pour certains et qui peut
32
amener à la prise excessive d'alcool*, de tabac, de café, voire de drogues illicites; ou encore conduire à
la consommation de compléments alimentaires ou de médicaments dont on vante les vertus dopantes

DA
mais dont l'efficacité n'est pas toujours évidente à évaluer.
En France, 1 garçon de 18 ans sur 5 et 1 fille sur 3 a déjà pris un produit pour améliorer ses
VO
résultats scolaires. Il s'agit le plus souvent de vitamines, sels minéraux ou oligo-éléments. La
consommation de médicaments psychotropes (antidépresseurs, somnifères, anxiolytiques…) augmente
également dans cette population: l'expérimentation de tels produits concernait 1 jeune de 17 ans sur 4
A

en 2003, contre 1 sur 5 en 2000**. Chez les adultes, une étude menée en milieu professionnel auprès
Z
-

d'environ 2 000 travailleurs français montre qu'1 personne sur 5 a recours à un produit dopant pour être
CU

en forme au travail et 1 sur 6 pour se détendre après le travail***.


http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/
L

_________________________
A
ui

* Selon l'Association nationale de prévention en alcoologie, près de 10% des salariés sont concernés
ON

par une consommation problématique d'alcool.


** Enquête Escapad réalisée par l'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies)
TI

auprès de 17 000 jeunes âgés de 17-19 ans lors de la journée d'appel et de préparation à la défense.
*** «Conduite dopante en milieu professionnel: étude auprès d'un échantillon de 2 106 travailleurs de la
al
NA
sl

région toulousaine», Lapeyre-Mestre et al, Thérapie 59, 6, p.1-9, 2004.


or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 9 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n°16

61
Les chauffards* bientôt fichés** par les gendarmes

Chauffards, méfiez-vous, vous êtes fichés. La gendarmerie a mis en place une nouvelle

32
DA
application informatique, baptisée Pulsar, destinée à répertorier les auteurs d'infractions routières afin

VO
d'assurer la gestion et le suivi des amendes ainsi que des statistiques de la délinquance. Créé par arrêté
du ministère de l’Intérieur du 2 décembre, Pulsar renseignera dès le mois prochain l’identité du

ZA
verbalisé***, et celui du gendarme verbalisateur. La Commission Nationale de l'informatique et des

CU
libertés (CNIL) a déjà fait part de ses réticences quant à l'existence de ce fichier qui répertorie des

-
données personnelles sur les chauffards sans qu'ils n'en soient tenus informés.

AL
Par Infos Jeunes France le Mercredi 22 Décembre 2010

N
_______________________________
ui
* IO
un chauffard (péjoratif) = personne qui conduit de façon irresponsable et dangereuse
T
**
NA

ficher = inscrire des renseignements confidentiels à des fins de contrôle et de surveillance


*** verbaliser = rédiger un procès-verbal suite à une faute
sl
UL
GI
LE
Va

Sujet n° 17
CO

Pour ou contre les notes à l'école primaire?

61
Le mot du jour: évaluation
Faut-il supprimer les notes à l'école primaire? C'est en tout cas ce que souhaitent l'association Afev*
ainsi qu'une vingtaine de personnalités qui lancent un appel en faveur de cette suppression. Selon eux,
les notes découragent les mauvais élèves au lieu de les aider et de leur donner confiance. Le ministre
de l'Éducation nationale n'entend pas revenir sur le système de notation. Un débat est lancé.
32
Les notes poussent-elles les élèves à progresser ou sont-elles au contraire décourageantes?

DA
Les mauvaises notes découragent les élèves
Selon ces spécialistes, les notes sont une pression pour les élèves en difficulté. Car un élève qui a duVO
mal à suivre a de mauvaises notes, et au lieu de le pousser à progresser, elles le découragent. L'élève a
l'impression d'être nul, perd confiance en lui... Et petit à petit, il n'aime plus l'école. Pour ces opposants
au système de notation, un enfant ne peut réussir à l'école que s'il a confiance en lui. C'est pourquoi, ils
A

sont pour un système d'évaluation qui met en valeur les qualités des élèves et les progrès effectués.
Z
-

Les notes aident les enfants à progresser


CU

Des marges de cahier sans notes? Ce n'est pas pour tout de suite! Luc Chatel, le ministre de l'Éducation
nationale s'est opposé à cette proposition: «Il ne faut pas voir la note comme l'échec, comme le rejet,
L

comme la sanction. La note est utile pour mesurer les résultats des élèves.» Pour le ministre et pour les
A

partisans des notes à l'école, ces dernières aident les élèves à progresser et leur permettent d'avoir des
ui
ON

repères sur ce qu'ils savent faire ou non; elles les situent aussi par rapport au reste de la classe.
D’après lesclesjunior - Coline Arbouet - le 22 novembre 2010
TI

________________
* AFEV: Association de la fondation étudiante pour la ville
al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 10 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

61
Sujet n° 18

32
DA
L’association Grands-Parrains a pour but de mettre en relation des seniors avec des enfants privés

VO
de grands-parents, non seulement en raison d’un décès ou d’une maladie, mais aussi à la suite de la
dispersion et de l’éloignement des familles, souvent pour des raisons professionnelles. Une commission

ZA
de parrainage se réunit régulièrement pour examiner les demandes des bénévoles. Le Beau Chemin, un

CU
ouvrage de la présidente de l’association, relate les différentes phases de la mise en place du grand-

-
parrainage et de la tendresse qui en résulte.

AL
Rens.: 15, rue des Épinettes, 94 240 L’Haÿ-les-Roses 01.45.46.60.66 www.grandsparrains.fr

N
ui
grandsparrains@orange.fr
T IO
Source: «La Croix»
NA
sl
UL
GI
LE
Va
CO

61
32
Sujet n° 19

DA
Violences faites aux femmes: un spot cible les enfants
Le clip d’une nouvelle campagne de lutte contre les violences faites aux femmes, diffusé sur
VO
toutes les chaînes à partir de vendredi 10 septembre, met l’accent sur l’impact de ces violences sur les
enfants, a indiqué ce jeudi 9 septembre la secrétaire d’État à la Famille, Nadine Morano.
A

Cette campagne a choisi comme slogan “Les enfants apprennent beaucoup de leurs parents, y
Z
-

compris les violences conjugales”, a déclaré à l’AFP Nadine Morano, soulignant que 40 à 60% des
CU

enfants sont les témoins directs des violences conjugales.


Le clip, qui sera diffusé aux heures de grande audience jusqu’au 26 septembre, rappelle qu’”une
femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son compagnon”. La lutte contre les
L

violences faites aux femmes, déclarée “grande cause nationale 2010”, a vu une loi adoptée le 29 juin à
A
ui

l’unanimité apporter quatre innovations importantes: création d’une ordonnance permettant aux juges de
ON

statuer en urgence et d’un délit de harcèlement psychologique, prise en compte des mariages forcés et
mise en place d’un bracelet électronique permettant de localiser un conjoint violent.
TI

Par Infos Jeunes France le Vendredi 10 Septembre 2010


al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 11 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n° 20

61
Les jeux vidéo ne sont pas si mauvais pour les enfants
Selon une étude TNS* Sofres, publiée jeudi, les jeunes âgés de 12 à 17 ans auraient finalement une

32
DA
consommation tout à fait raisonnable des jeux vidéo et garderaient une vie sociale normale.

VO
«Les jeux vidéo constituent un loisir apprécié des adolescents, mais ils ne prennent pas le
dessus sur leurs activités sociales et numériques: passer du temps avec ses amis, de même que sur

ZA
Internet et en famille restent les trois activités auxquelles les adolescents consacrent le plus de temps»,

CU
souligne l'étude.

-
Bref, les jeunes ne sont pas des "no life**". S'ils aiment les jeux vidéo, ils gardent néanmoins une

AL
vraie vie. Et même lorsqu'il s'agit de jeux vidéo, les jeunes y jouent aussi parfois avec leurs parents. Ce
qui a plutôt comme effet de développer les liens plutôt que de les couper.

N
ui
IO
Les jeunes sont également raisonnables par rapport à leurs études. Une grande majorité d'entre
eux joue surtout le week-end ou après avoir fait ses devoirs.
T
NA

L'étude note aussi que la durée de jeu est de «moins d'une heure par jour la semaine pour la
moitié d'entre eux». Au total, seuls 22% des adolescents peuvent être considérés comme de «gros
sl
UL

joueurs».
Ces chiffres s'expliquent en partie par la vigilance des parents. «Un adolescent sur deux s'est vu
GI

fixer des règles par ses parents en matière de jeux vidéo (49%). Dans 60% des cas, ces règles ont été
LE
Va

fixées conjointement», note l'étude. […]


CO

D’après le Journal des enfants - publié le: 18/11/10 à 15:52

* TNS Sofres est un institut de sondages français, aujourd'hui le numéro un français des études

61
marketing et d'opinion.
** Un no life est une personne qui consacre une très grande part (si ce n'est l'exclusivité) de son
temps à pratiquer sa passion, voire son travail, au détriment d'autres activités, ce qui affecte ses
relations sociales et sentimentales. Le terme est le plus souvent utilisé pour désigner une personne
souffrant d'une forte dépendance au jeu vidéo ou à l'ordinateur.
32
DA
Sujet n° 21
VO
L’ambiance du dîner, le soir, à la maison…
Z A
-

Comment ça se passe le dîner chez toi? Grosse ambiance façon match de rugby? Froide atmosphère
CU

comme chez les pingouins? Avec qui, comment et pourquoi!


Euh…ambiance très très mouvementée! Avec les tensions entre frères et sœur (on est trois et mon frère
qui fait des tas d’histoires avec la nourriture! Etais-je comme ça à son âge?) Mais sinon, généralement,
A L

c’est un très bon moment. On parle de tout et de rien: actualité, de ce que l’on a fait pendant la journée,
ui
ON

des vacances. Notre grand sujet de conversations aussi: les sciences, les mystères de la vie non
élucidés: tout ça nous passionne!
TI

C’est un moment privilégié que je souhaite garder longtemps encore.


al

(Clèèèm, le 23 novembre 2010 à 18 h 21 min)


NA
sl

Posté par Je Bouquine – Okapi (blog.okapi-jebouquine.com)


or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 12 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare
Sujet n° 22

61
La révolution douce du développement durable
Inventons les droits de l’homme du XXIe siècle!
Geneviève Guicheney suggère dans cette chronique Les droits de l’homme au XXIe siècle, avec

32
DA
des gestes et des actions simples mais efficaces pour la préservation de l’environnement. Une
réflexion sur la révolution douce du développement durable.

VO
Geneviève Guicheney «Borloo* veut une DDHDD». Traduction dans le même article de journal: le

ZA
ministre de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durable va demander à l’Académie
française de rédiger une «Déclaration des droits de l’homme et du développement durable en

CU
-
collaboration avec d’autres institutions culturelles dans le monde entier» car, précise le ministre, «le
développement durable, c’est les droits de l’homme du XXIe siècle!». En d’autres termes, la France

AL
prend la tête d’une révolution douce…

N
ui
IO
Le social: la dimension oubliée du développement durable
T
N’oublions pas la dimension sociale et humaine du développement durable! Cette troisième
NA

dimension est laissée de côté au profit de l’économique et de l’environnement.


sl
UL

Ghislaine Alajouanine, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques:


Le développement durable: on en parle beaucoup, et ce n’est pas d’hier, le sujet est largement
GI

médiatisé, du moins, -…- lorsqu’il s’agit de la nature et de l’environnement. Mais à vrai dire, le
LE
Va

développement durable comporte trois dimensions, dont la troisième est largement oubliée, passée sous
CO

silence. 1 - l’économique; 2 - l’environnement; 3 - le social (qui inclut la santé, la diversité culturelle et la


solidarité). (...)
Source: Canal Académie

61
_________________
* Jean-Louis Borloo, ministre français de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer
32
DA
Sujet n° 23

Le manque d’eau et la planète


VO
L’eau, sa distribution spatiale et la biodiversité sur terre: un problème non insurmontable.
«Est-ce que l’eau est le véritable problème sur terre?». Question fondamentale que pose Ghislain de
A

Marsily*. Il y répond en nous sensibilisant sur divers points. L’eau, un problème purement économique.
Z
-

Selon l’académicien, globalement, le problème de l’eau n’est pas un problème insurmontable. L’eau
CU

domestique ne manquera jamais. «On mourra peut-être de faim sur terre mais jamais de soif. Il y a de
l’eau partout, vous pouvez aller dans les endroits les plus reculés où il n’y a aucune ressource, on
pourra toujours dessaler un peu (...)
L

Source: Canal Académie


A
ui

________________________
ON

* Ghislain de Marsily, membre de l’Académie des sciences


TI

al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 13 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO
Ministerul EducaŃiei, Cercetării, Tineretului şi Sportului
Centrul NaŃional de Evaluare şi Examinare

Sujet n°24

61
Qui lit mon blog? Qui va sur ma page Facebook?
Le jeune n’a pas encore compris ce qu’était Internet et la confidentialité d’un blog. Tenir un blog,

32
DA
c’est devenir auteur des contenus, éditeur et diffuseur! Une triple responsabilité que certains découvrent
lors d’une affaire en justice. Les parents mesurent alors que, eux aussi, sont responsables, certains

VO
ayant déjà été condamnés à de lourdes amendes après avoir appris que leur enfant avait violé l’intimité
de leur enseignant, d’un collègue de collège, d’une petite voisine…

ZA
Certes, ne nous voilons pas la face, un grand nombre de blogs ne sont pas visités du tout ou fort

CU
peu. Ce n’est pas parce que l’on tient un blog que dès le lendemain des milliers de gens se précipitent

-
pour lire ses contenus. Mais, par contre, dès qu’un collégien découvre celui d’un jeune de la classe, du

AL
collège ou du quartier, pour peu qu’il y trouve quelque chose de croustillant ou amusant, il va donner le

N
lien à tous les autres et en quelques jours le blog devient très visité. Du coup, ce qui était du domaine
ui
IO
personnel et intime, devient notoriété publique! Avec un jeune auteur qui n’était pas prêt à cela… d’où
T
crise de larmes, angoisse, tension, violence et, parfois, tentative de suicide…
NA

Serge-Henri Saint-Michel - Publié le 26.02.2010


sl
UL

http://www.marketing-professionnel.fr/breve-wp/
GI
LE
Va
CO

Le niveau de compétence sera accordé en fonction des points obtenus, comme suit:

61
- : 0 - 10 points;
A1: 11 – 19 points;
A2: 20 – 34 points;
B1: 35 – 49 points;
32
B2: 50 – 100 points.

DA
VO
Z A
-
CU
A L
ui
ON
TI

al
NA
sl

or
C_
UL

a_

Proba C – Limba franceză 14 sesiunea 2011


GI

ob
Va

Document rezervat profesorilor-examinatori


SecŃiile bilingve francofone
LE

Pr
CO