Vous êtes sur la page 1sur 8
Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre
Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre

Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC

Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre

Septembre 2005

vol. 19, no 3 Equinoxe d’automne

Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre

Sommaire

Mot du président

p. 2

p.

2

 

.p. 3

Donateurs ..............................

p.

3

Photos du CAFTA 2005 ........

p.

3

CAFTA 2005

p. 4

membres ...............................

p.

5

Page SRAC ........................

p.

6-7

Gagnants du CAFTA 2005 ....

p.

8

Sommaire Mot du président p. 2 p. 2 .p. 3 Donateurs .............................. p. 3 Photos du

Le satellite canadien MOST

Calendrier automne 2005

10

septembre

Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation

13

septembre

Conférence de Hugues Lacombe sur " Les étoiles variables "

20

septembre

Conférence de François Chevrefils sur " La structure et l'évolution

 

des galaxies "

27

septembre

Hugues Lacombe présentera " Le ciel du mois d'octobre "

octobre

4

Conférence de André-Nicolas Chené de l'Université de Montréal sur " Les étoiles massives (à confirmer) "

octobre

8

Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation

11

octobre

Conférence de Guillermo Yanez de l'Université de Montréal, sur "

 

Les grands observatoires du Chili "

18

octobre

Conférence de René Breton de l'Université McGill, sur " Les objets exotiques de l'Univers "

25

octobre

Hugues Lacombe présentera " Le ciel du mois de novembre "

1er novembre

Conférencier de l'Université de Montréal (à venir)

novembre

8

Conférence de Damien Lemay de la FAAQ, sur " Les météorites " (à confirmer)

15

novembre

Conférence de Maurice Provencher sur " L'astronomie chez les Mayas, partie II "

22

novembre

Conférence de Raymond Pronovost de la SAPM sur " Les mesures de distance en astronomie "

29

novembre

Hugues Lacombe présentera " Le ciel du mois de décembre "

décembre

6

Conférencier de l'Université de Montréal (à venir)

13

décembre

Hugues Lacombe présentera " Le ciel du mois de janvier "

20

décembre

Souper de Noël

Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre
Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC Septembre

David Levy au CAFTA 2005

Sur la photo de gauche, il répond au public avec beaucoup de passion. La photo de droite le montre en plein partage de sa passion lors de son excellente conférence.

Le mmot ddu pprésident

Hugues Lacombe

L'automne est à nos portes. C'est ma saison favorite. Les nuits s'allongent, il n'y a plus de bibittes et une petite tuque suffit pour assurer son confort. Le jour, les feuilles colorées sont une merveille à observer. La nuit, le ciel nous réserve ses splendeurs, à com- mencer par la galaxie d'Andromède, haute dans le ciel à ce temps-ci de l'année. Au cours des prochains mois, Mars sera également au rendez-vous, son opposition étant encore favorable cette année. Pointez-y vos instru- ments !

Notre dernière soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, aura lieu le 8 octobre. Le temps sera propice à l'observation de Mars. Invitez vos amis et venez partager avec le public votre passion pour les étoiles. Cette activité mettra fin à notre programme " estival " dont le clou cette année fut la 25e édition du CAFTA qui a connu un grand succès comme le relatent les textes et photos que vous trouverez dans ce numéro de l'Astro- Notes. Les soirées publiques repren- dront en avril prochain à l'occasion de la Journée internationale de l'as- tronomie.

Notre programme de conférences de l'automne a débuté le 13 septembre. Le calendrier d'activités que vous trou- verez dans ce numéro ainsi que sur notre site web (www.lasam.ca), vous fournira la liste complète des con- férences à venir ainsi que de nos autres activités.

Notre société, la SAM, se porte bien. Les adhésions sont à la hausse comme en témoigne la liste de 8 nou- veaux membres que nous accueillons dans ce numéro-ci de l'Astro-Notes. Cet été nous avons réaménagé le local pour permettre d'y présenter nos con- férences. Cela nous fera épargner de l'argent.

Le Conseil d'administration souhaite moderniser certains équipements du

local, surtout pour améliorer les

particulière

n'est

nécessaire.

présentations faites lors des con-

Seulement de la bonne volonté et un

férences. J'en profite pour remercier nos donateurs qui, par leur appui, nous aident à acheter les équipements re- quis.

peu de temps !

Enfin, je vous souligne que nous sommes à mettre en œuvre un nou- veau système de renouvellement élec-

Par ailleurs

le

C.A.

continue de

tronique pour ceux et celles qui sont

réfléchir sur les moyens d'améliorer le fonctionnement de notre Société. Vous pourrez lire les détails dans un

également membres de la Société royale d'astronomie du Canada. J'écrirai à tous nos membres de la

autre petit article que j'ai signé sur ce

SRAC d'ici peu pour vous expliquer

sujet.

Parlant du

C.A.,

il

faut déjà

les modifications apportées au proces-

penser à la formation de celui qui

guidera les destinées de la SAM en 2005. J'invite ceux et celles qui

sus de renouvellement de vos adhé- sions SAM et SRAC.

aimeraient donner un coup de main, à

Au

plaisir

de vous revoir sous les

se manifester. Comme nous sommes tous des bénévoles, aucune qualité

étoiles.

 

Bienvenue aux nouveaux membres de la SAM

Depuis le printemps les personnes suivantes se sont

jointes à la

SAM :

Alain Charbonneau Jean-Marc Gélineau Jean Messier Patrice Nantel François Proulx Serge Garneau Normand Grégoire Pierre Bélanger Jean-Claude Roussil Normand St-Pierre Michel Bertrand

André Ouellet Patrice Ouellet Yvon Piché Gabriel Fournier-Filion Lucian Gurban Stéphane Turcotte Andrée Champagne Serge Théorêt Marcel Baillargeon Doris Thibeault Yvon Hachey

Bienvenue dans la grande famille de la SAM. Nous parta- geons tous une même passion pour l'astronomie et il nous fera plaisir de vous aider à progresser dans votre connais- sance et votre appréciation du ciel étoilé.

N.B. Les photos du CAFTA 2005 ont été prises par René Dubé, Marjolaine Savoie et Louisette Morin

Echos ddu CC.A.

Echos du C.A.

Par Hugues Lacombe

Votre conseil d'administration a tenu sa troisième réunion à la fin du mois d'août. Il a poursuivi sa réflexion sur les façons d'améliorer le fonction- nement de notre Société, et tout parti- culièrement sur le processus d'élection du Conseil d'administration.

À l'heure actuelle, le Conseil d'admi- nistration est choisi lors de l'Assemblée générale annuelle, suite à la démission de tous les membres du C.A. sortant. Dans un premier temps l'Assemblée générale élit cinq mem- bres pour former le nouveau C.A. Dans un deuxième temps les membres élus au C.A. choisissent entre eux le président de la Société et se partagent les autres postes du C.A. (vice-prési- dent, secrétaire, trésorier et adminis- trateurs).

Cette façon de faire présente des inconvénients majeurs, notamment les suivants :

  • - risque de manquer de volon-

taires pour siéger au C.A.

  • - risque de se retrouver avec un

président (ou tout un C.A.) qui connaît peu ou pas du tout les rouages de la Société

  • - risque de transition cahoteuse d'un C.A. à l'autre

Ces inconvénients sont d'autant plus importants que le mandat des person- nes élues n'est que d'un an. La péri- ode de transition peut accaparer une bonne période de l'année qui devient par le fait même beaucoup moins pro- ductive.

C'est pourquoi le C.A. songe adopter des modifications aux Règlements généraux qui permettraient :

  • - d'élire séparément le président

pour un mandat de deux ans (maxi-

mum de deux mandats consécutifs)

  • - d'élire les autres membres du

C.A. pour une période de deux ans

(deux postes devant être comblés chaque année)

Un peu de science des membres de la SAM au CAFTA 2005

Le Conseil d'administration se penche également sur d'autres modifications aux Règlements généraux, notamment en ce qui a trait aux Assemblées générales. L'on pense déplacer la tenue de l'Assemblée annuelle du prin- temps à l'automne.

À l'heure actuelle le C.A. est choisi et formé au printemps, après l'adoption par le Conseil d'administration sortant, du bud- get et des orientations pour l'an- née en cours. En tenant l'assem- blée générale en novembre, le nouveau C.A. aurait le loisir de revoir et, au besoin, de modifier le budget et les orientations pour l'année qui vient et pour lesquels il voudrait être tenu imputable devant l'assemblée générale.

Comme toujours le C.A. aimerait bien connaître le point de vue des membres sur ces questions. N'hésitez pas à nous transmettre vos opinions.

================

Echos d d u C C .A. Echos du C.A. Par Hugues Lacombe Votre conseil d'administration
Echos d d u C C .A. Echos du C.A. Par Hugues Lacombe Votre conseil d'administration

Une étude du transit

de Vénus

devant le Soleil du 8 juin 2004. Plus de une année de travaux par Michel Duval, André Gendron, Gilles Guignier et Gilbert St-Onge. Gagnants Recherche CAFTA 2005

Echos d d u C C .A. Echos du C.A. Par Hugues Lacombe Votre conseil d'administration

Le projet RY Tauri gagnant du concours Canadien au télescope de 8 mètres d’ouverture Gemini-N

Lorraine Morin & G. St-Onge

UN 225e CCAFTA MMÉMORABLE

Par François Chevrefils

Quelque 200 personnes représentant 22 clubs d'astronomie ont pris part, à la fin de juillet, à la 25e édition du Concours annuel de fabrication de télescopes d'amateurs (CAFTA) sur le site du Parc des Îles à St-Timothée. Le CAFTA est organisé conjointement par le Club Orion de Valleyfield, le Club d'astronomie de Dorval et la Société d'astronomie de Montréal (SAM).

les grands honneurs ont été attribués à Raynald Ostiguy de St-Bruno, qui s'est mérité quatre prix (Mécanique, Originalité, Logiciel et Mention honor- able) avec son télescope, un Newton de 250 mm de diamètre à f/5.4. Le tube de l'instrument est en polycar- bone. La monture en aluminium est azimutale et la colonne de soutien est hydraulique, permettant de monter ou descendre le télescope à la hauteur voulue. M. Ostiguy a également con- fectionné les composantes électron- iques et informatiques de son téles- cope.

tage de photos sur les objets du ciel.

Enfin, sur le site du concours on a vu le retour de l'appareil à gruger et à polir les miroirs de Normand Fullum. Ce dernier avait également en montre plusieurs des instruments en bois sty- lisé qu'il a fabriqués au cours des années.

Merci à tous nos commanditaires et au plaisir de revoir tout le monde l'été prochain.

CAFTA 2005 en images

Pour souligner ce 25e anniversaire, nous avions invité M. David Levy comme conférencier invité. M. Levy est originaire de Montréal et bien connu pour ses découvertes de comètes et les nombreux livres qu'il a écrits. Sa conférence retraçait son itinéraire personnel et constituait un appel à la poursuite de la recherche de comètes par des moyens visuels. M. Levy a découvert ou co-découvert 21 comètes. Il a également découvert des astéroïdes dont un porte son nom : 3673 Levy.

Deux présentations ont précédé la conférence de M. Levy. D'une part Lorraine Morin du Club de Dorval a présenté un premier bilan sur l'étude de la nébuleuse associée à l'é- toile variable RY Tauri. Le Club de Dorval a pu obtenir une photo détaillée de cette nébuleuse à l'aide du téle- scope Gémini-Nord (8 mètres), suite à un concours tenu en 2004. D'autre part, Patrice Scattolin de la SAM a présenté la maquette du satellite cana- dien MOST qui nous avait été prêté l'Agence spatiale canadienne. Ce satellite sert à l'observation des microvariations de la lumière des étoiles, permettant ainsi l'étude de leur structure interne. Un concours aura lieu cette année qui permettra à des astronomes amateurs d'obtenir du temps d'observation sur le télescope à bord de ce satellite.

Pour ce qui est du Concours annuel de fabrication de télescopes d'amateurs,

Septembre 2005 p. 4

Astro-NNotes

Parmi les autres gagnants l'on retrouve Daniel Octeau (Optique), une équipe composée de Michel Duval, André Gendron, Gilles Guignier et Gilbert St-Onge (Recherche),

George

Anderson

(Photographie), André Leduc (Débutant), et Yves Ducharme (Finesse du travail). Parmi les juges l'on retrouvait Hans Rolland, Pierre Cloutier, Michel Richer et Claude Duplessis.

UN 2 2 5e C C AFTA M M ÉMORABLE P ar F rançois Chevrefils Quelque

Enfin, le Prix Fred-Clarke qui souligne l'ensemble de la contribution d'un astronome amateur à notre loisir scien- tifique, a été décerné cette année à Rémi Lacasse, le président de la Fédération des astronomes amateurs du Québec (FAAQ).

Nos invités et anciens organisa-

teurs du CAFTA À gauche Marcel Legris, un des organisateurs des premiers CAFTA

1980

À droite Rolland Lacroix, organisateur CAFTA du millieu des années 1980.

Cette 25e édition du CAFTA a été soulignée par une exposition de pho- tos sur les anciens CAFTAs, depuis 1979. Un gagnant de cette première année, Michel Rebetez, était présent avec le télescope qu'il avait présenté en 1979, un Newton de 200 mm de diamètre à f/6. Nous avions également invité les anciens responsables des CAFTAs, du moins ceux que l'on a pu retracer. Parmi eux il y avait Marcel Legris (CAFTA 1979) et Rolland Lacroix (CAFTA 1985-88).

Le Club Orion a présenté une nouvelle

activité au CAFTA : un atelier

sur le

système solaire. Simon Lavoie et Jacques Charron ont donné une causerie sur ce thème avec un mon-

UN 2 2 5e C C AFTA M M ÉMORABLE P ar F rançois Chevrefils Quelque

Michel Rebetez il était là il y a 25 ans avec ce même télescope (félicitation)

UUnn aassttéérrooïïddee ppoouurr uunn ddee nnooss mmeemmbbrreess

En 1995, une équipe du programme " Spacewatch ", qui vise à découvrir des objets pouvant frapper la Terre, découvre plusieurs astéroïdes. Ce jour-là, le Docteur Robert Jedicke, né à Niagara Falls en Ontario, fait partie de l'équipe.

Pour l'aider dans sa tâche qui consiste à baptiser ces astres, il demande à son frère Peter Jedicke, qui est prési- dent de la Société Royale d'Astronomie du Canada, de lui suggérer des noms de Canadiens reliés à l'astronomie. Il lui a proposé le nom de Raymond Auclair, qui est un membre de la SAM, pour l'astéroïde 15838, qui était nommé provisoirement 1995 FU12 (plus tard 1997 XT et 2000 GW6).

Cette planète mineure a un diamètre d'environ 4 kilomètres et une masse d'un peu moins de 250,000,000,000 tonnes. Il a été observé 171 fois depuis sa découverte, il est présentement dans la constellation du Lion, il a une magnitude de 21 et son orbite se situe entre Mars et Jupiter. Si on plaçait un VUS de 5 tonnes sur sa surface, il pèserait environ 1 kilogramme.

Raymond Auclair est plutôt attiré par la théorie que par l'observation pratique. Il possède un Newton de 10 pouces mais il n'observe qu'à l'occasion. Il s'intéresse particulièrement à la lecture, à la recherche et aux calculs. Il a beaucoup contribué à l'astronomie canadienne et québécoise en écrivant des articles dans la revue " Astronomie Québec " et dans le Journal de la SRAC. Il a aussi été président du club d'astronomie du Cap Breton.

Il a joint la Garde Côtière Canadienne en 1968 en tant qu'élève officier pour devenir navigateur où il a dû appren- dre l'astronomie pour exercer ses fonctions. Il a par la suite enseigné cette discipline ainsi que le magnétisme au collège de cette même institution. Il a récemment complété un baccalauréat en mathématiques (en plus d'un autre en arts) à l'université d'Ottawa.

U U n n a as s t t é é r r o o ï

Il est un membre à vie de la Société d'astronomie de Montréal où il a déjà siégé comme conseiller en 1982-83 et en 1992-93. Il est aussi membre à vie indépendant et très impliqué de la Société Royale d'Astronomie du Canada. Il y a servi comme Secrétaire national, donné beaucoup de conférences, écrit plusieurs articles dans leur bulletin et il a beaucoup travaillé à traduire des textes, les règlements et le site Internet… C'est lorsqu'il assiste à sa première assemblée annuelle de la SRAC (Toronto 1977) qu'il rencon- tre et se lie d'amitié avec Monsieur Rolland Noël de Tilly, alors Secrétaire de la SAM. C'est lui qui convainc Raymond de joindre le club.

Il est encore aujourd'hui le seul membre indépen- dant à avoir organisé une assemblée annuelle pour la SRAC (Sydney en 1989). Il a aussi été décoré en 1989 du " Service Award ", qui est une prestigieuse reconnaissance pour son service exceptionnel rendu à cette organisation.

Michel Auclair

N.B. Les réponses aux questions du défi lunaire de l’Astro-Notes de juin 2005 seront données dans le prochain Astro-Notes.

Société royale d’astronomie du Canada Centre francophone de Montréal

Société royale d’astronomie du Canada Centre francophone de Montréal P ar P atrice Sca ttolin recherche.

Par Patrice Scattolin

recherche. Les véhicules sont au diesel, sans bougies d'allumage. Tous les ordinateurs, et il y en a plusieurs puisque l'interférométrie est toute pro-

duite informatiquement avec les trans- formes de Fourrier, sont enfermés dans des cages de Faraday de fabri- cation maison et sont fabriqués de moustiquaire en cuivre.

L'observatoire contient trois radio téle- scopes en opération :

L'Observatoire Fédéral de Radioastrophysique de Penticton

en Colombie-Britannique se trouve au fond d'un bassin. C'est un emplace- ment idyllique, entouré de montagnes qui le protègent des interférences arti- ficielles de sources humaines. L'observatoire ne contient que des radio télescopes. Il est donc essentiel de le protéger des interférences radio. C'est l'équivalent de protéger un observatoire optique contre la pollution lumineuse. Par exemple, les fours micro-onde défectueux de la ville voi- sine sont source de problèmes tels que l'observatoire les répare gratuitement. Comme les autres radio télescopes plusieurs efforts sont faits pour élimi-

ner les sources d'interférences. Il n'y a aucun four micro-onde ni d'éclairage fluorescent dans les laboratoires de

· Il y a un interféromètre composé de 7 radio télescopes de 9 mètres · Un radio télescope de 25 mètres, util- isé en partie comme complément de l'interféromètre · Observation du flux solaire à 21cm

L'observatoire contient aussi un ancien télescope datant des années soixante et qui n'est plus en opération. Fabriqué de 1700 poteaux télé- phoniques il est 1.3km de longueur et en forme de T. Les capteurs sont les fils de cuivre courant au sommet des poteaux. Il a fait une carte du ciel à 22 Mhz. Carte qui est encore aujourd'hui la référence à cette longueur d'onde. Ce télescope a découvert des sources brillantes dans le plan galactique ainsi

qu'une boucle du plan galactique vers le pôle. Cette boucle serait les restes de l'explosion de supernova qui a causé l'accrétion du nuage de gaz qui est devenu le soleil et le reste du sys- tème solaire. C'est une question qui me hante depuis des années. Peut-on voir les traces de l'explosion qui nous a créés? Et j'ai toujours eu des réponses négatives. Et bien c'est la première réponse positive que j'ai à cette ques- tion. Oui, on peut voir un signe de la création de notre système solaire dans le domaine radio à 22Mhz.

L'observatoire fait aussi l'observation du flux solaire a 10.7 cm de longueur d'onde. Il continue un programme d'ob- servation Canadien qui a débuté en 1946 et est l'un de rare avec des don- nées sur une aussi longue période. Fait avec 2 soucoupes redondantes, il prend 3 mesures par jours, le matin, midi et le soir. Les mesures sont une intégration du signal sur une période de plus de 1 heure. En opération 7 jours semaine avec un opérateur pour assurer le bon fonctionnement des instruments. Ces données sont uti- lisées pour assurer le bon fonction- nement des satellites, des transmis- sions radio et des systèmes de trans- mission d'électricité.

Société royale d’astronomie du Canada Centre francophone de Montréal P ar P atrice Sca ttolin recherche.
Le Canada est un chef de file en inter- férométrie. Le personnel de l'observa- toire a
Le Canada est un chef de file en inter- férométrie. Le personnel de l'observa- toire a

Le Canada est un chef de file en inter- férométrie. Le personnel de l'observa- toire a fabriqué plusieurs composantes d'interféromètre pour des télescopes internationaux. L'interféromètre de Penticton a servi à prouver le concept d'interféromètre en radio astronomie.

Le projet en cours à l'observatoire fédéral de radioastrophysique est un télescope fabriqué d'une surface réfléchissante relativement d'une grande longueur focale et donc rela- tivement plane. Le récepteur au foyer de la parabole sera à 750 mètres du sol. C'est tellement haut que le récep- teur sera soulevé par un dirigeable. Des câbles partent du récepteur et

descendent jusqu'au sol, ils le retien- nent solidement en place. Le récepteur ne doit pas bouger de plus de 1cm pour maintenir en positionnement de 1/20ième de la longueur d'onde.

L'observatoire espère utiliser cette technologie pour fabriquer un téle- scope d'un peu plus de 300 mètres de diamètre. Ce serait le plus gros radio télescope au monde et sera le prochain outil des radio astronomes canadiens. Pour l'instant, les essais avec le dirigeable sont concluants et prouve qu'un télescope soutenu par un dirigeable est viable.

Collaborez à l’Astro-Notes

Faites-nous parvenir vos photos, textes, dessins,

ou croquis ... Par la poste à l’adresse ; C.P. 206, Station St-Michel

Montréal, QC

H2A 3L9

Ou par courriel “ gilberts@ca.inter.net “

Date de tombée

Automne 2005

Le 7 novembre 2005

Les gagnants au CAFTA 2005

André Leduc, David Levy (invité), Daniel Octeau, Raynald Ostiguy, Rémi Lacasse, Yves Ducharme, Michel Duval,

Gilbert St-Onge, (non sur la photo, André Gendron et Gilles Guignier).

Les gagnants au CAFTA 2005 André Leduc, David Levy (invité), Daniel Octeau, Raynald Ostiguy, Rémi Lacasse,
Les gagnants au CAFTA 2005 André Leduc, David Levy (invité), Daniel Octeau, Raynald Ostiguy, Rémi Lacasse,

Bulletin d'information de La société d'astronomie de Montréal et du Centre francophone de Montréal de la Société royale d'astronomie du Canada

Volume 19, numéro 3,septembre 2005 (Équinoxe d’automne)

ISSN-0843-8978

La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'observation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se pro-

curer, lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,

...

).

Les membres de la SAM peuvent également emprunter

des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la

SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal :

Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille)

Privilèges:

  • - Assister aux conférences, causeries et participer aux activités organisées;

  • - Astro-Notes (4 numéros/an);

  • - 10% de réduction au comptoir de vente;

  • - Emprunts à la bibliothèque;

  • - Accès au terrain de St-Valérien.

Centre francophone de la SRAC :

Adhésion: 37$/année (doit être membre de la SAM). Privilèges:

  • - Annuaire "Observer's Handbook";

  • - Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);

  • - Forum de discussion Internet "RASC List"

Les réunions ont lieu les mardis à 20h00

au Centre de loisirs St-Michel :

7110, 8e avenue, Montréal

(près du Métro St-Michel)

Téléphone (répondeur) :

(514) 201-3982

Correspondance :

C.P. 206, Station St-Michel Montréal, QC H2A 3L9 Page Web :

http://www.lasam.ca

Courriel :

info@lasam.ca

Conseil d'administration

Président : Hugues Lacombe Vice-président : Patrice Scattolin Secrétaire : François Chevrefils Trésorier : Hugues Lacombe Conseiller : René St-Germain, Serge-Antoine Melanson

Autres responsables Conférences : Hugues Lacombe Comptoir :

Bibliothèque : François Chevrefils Site Web : Frédéric Camilleri Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin CAFTA : Yvan Prégent St-Valérien : Patrice Scattolin Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin

FAAQ : Hugues Lacombe

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices. La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes. La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon- sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.