Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Décembre 2010


Montréal et du vol. 24, no 4
Centre francophone de la SRAC Solstice d’hiver

Sommaire
Calendrier des activités
Janvier
Mot du président ......................p. 2
18 : Raymond Pronovost; Les éclipses solaires
Alerte AAVSO............................p. 2
Nouveaux membres .................p. 2 25 : Hugues Lacombe; Le ciel du mois de février
Généreux donateurs ................p. 2
Ciel d’hiver ................................p. 3-4 Février
La comète Hartley.....................p. 5-6
Star Trek....................................p. 6 1 : Jean Luc Legault; Retour sur la Lune
Page SRAC ..............................p. 7
8 : André Gendron; Une brève histoire de l'astronomie dans le domaine des
Le Soleil en Ha..........................p. 8
rayons X

15 : Assemblée générale annuelle

22 : Hugues Lacombe; Le ciel du mois de mars


À tous les membres de la
SAM et à leurs proches Mars

nous souhaitons un beau 1 : À venir


temps des fêtes 2010/2011 8 : À venir

Joyeux Noël 15 : André Gendron; Un bref aperçu de la spectroscopie

et Bonne année 2011 22 : Damien Lemay; Les comètes

29 : Hugues Lacombe; Le ciel du mois d'avril

L’hiver est arrivé, profitons-en pour en observer un de ses plus beaux joyaux célestes “Les Pléiades (M45)”
La superbe image CCD est de Yves Tremblay du club CDADFS
Il a utilisé une lunette de 80mm F/7 le 11 novembre 2010.
Le mot du président L’AAVSO Alert Notice 427 Le premier document complet est à :
http://astrosurf.com/stog/xtravaux_rech
par Michel Boucher par G. St-Onge et A. Roussel erches_2/m42_2009/etude%20de%20m4
2.pdf
Cette année m'a semblé particulière- Le 23 novembre 2010, l’AAVSO lance
Une de nos images en Ha du trapèze
ment bonne pour les observateurs du l’alerte. Un programe principalement
ciel que nous sommes. Le temps doux d’observation des étoiles du trapèze
et les périodes de temps clair et de la nébuleuse Messier 42 de Orion.
dégagé ont été au rendez vous. Eh
bien tant mieux, nous le méritons. Le programe est dirigé par le Dr.
Matthew Templeton, il utilise le satellite
Nos membres peuvent maintenant canadien MOST (Microvariability and
profiter du chalet au terrain de St- Oscillations of Stars). Les observations
Valérien. En effet, la toiture a été seront effectuées en décembre 2010
rénovée et l'odeur à l'intérieur n'est et janvier2011.
plus insupportable comme elle l'était Le but est de mieux comprendre les
avant qu'on découvre de petits visi- mécanismes physiques à l’origine des
teurs qui y avaient élu domicile dans variations observées chez ces étoiles
et leur environnement. Puis une de nos images en filtre “i”
l'entre toit. Certains d'entre eux ont eu
la fâcheuse idée d'y terminer leurs
jours. Vous devinez bien maintenant la Il faut des observations dans le visible,
source de ces odeurs pour le moins et en filtre BVRI si possible. Des obser-
désagréables. vations avant, pendant et après la pé-
La prise électrique au centre du terrain riode visée par le satellite MOST.
a également été réparée, ce qui assure
la sécurité de ceux qui en auraient Allez donc à l’adresse web suivante
besoin. pour voir le résumé de l’alerte; des
Tout ceci pour dire un gros merci à liens vers les détails de ce projet y sont
tous ceux qui ont contribué aux bien indiqués.
travaux. http://www.aavso.org/aavso-alert-
notice-427
La prochaine assemblée annuelle de
la SAM aura lieu le 15 février prochain.
On aura besoin de sang neuf alors que
les postes de président ainsi que deux
Merci de vos dons
autres seront soumis à des élections.
Comme je terminerai à ce moment
Les membres suivants ont fait de
mon second mandat il faudra
généreux dons à la SAM.
quelqu'un d'autre pour prendre la
Merci au nom de la Société et de
relève. C'est un défi intéressant que je
tous ses membres.
vous propose. Impliquez-vous dans
votre club et emmenez y vos idées.
99026 Robert Petel
Les soirées conférences débuteront en
99036 Hervé Jolicoeur
janvier pour se terminer en mai. Nous
Le satellite canadien MOST 08005 Claude Duplessis
aurons en début d'année quelques
02015 Hugues Lacombe
nouveaux conférenciers qu'on a pas
encore eu la chance de voir à la SAM Ce projet rend encore plus pertinent
auparavant. Venez en apprendre notre projet d’observation à long terme
davantage sur votre activité préférée. de la nébuleuse de Orion M42, à la
On vous y attend. recherche de sources variables et Bienvenue à nos
peut-être de petites surprises. nouveaux membres
Au nom de tout le Conseil
d'Administration, je souhaite à tous un Le résumé de notre premier document Christian Rhéaume
très joyeux temps des Fêtes et une est à l’adresse web suivante : Ricardo Vergel Loo
nouvelle année remplie de bonheur et http://astrosurf.com/stog/xtravaux_rech
de ciels clairs erches_2/m42_2009/m42_2009.htm

Décembre 2010 p. 2 Astro-Notes


Le ciel de l'hiver Voici les principaux rapprochements à
observer cet hiver.
L'élongation ouest (47°) survient le 8
janvier.
Par Hugues Lacombe
Date heure astre séparation La planète fera de beaux rapproche-
Attachez vos tuques, c'est l'hiver! Pour 22 déc. 22h44 81 Gem occultation ments cet hiver que les lève-tôt auront
24 déc. 23h00 Omi Leo 33' le plaisir d'observer aux jumelles. Voici
certains, c'est le temps de ranger le
27 déc. 01h38 87 Leo occultation les principaux :
télescope et d'attendre le retour du 9 jan. 19h00 Gamma Psc 2°
printemps. Pour d'autres, dont je suis, 12 jan. 19h00 Êta Psc 1°
ils sont des observateurs "quatre- 15 jan. 03h00 M 45 3° 27 jan. 2° de M 9 (AG) dans le
saisons". Même si vous êtes du pre- 17 jan. 05h00 Dzêta Tau 2° Serpentaire
mier groupe, n'hésitez pas à l'occasion 17 jan. 20h00 Êta Gem 10' 4 fév. entre M 23 (amas ouvert) et
à sortir vos jumelles que vous aurez 17 jan. 23h59 Mu Gem occultation M 20 (Nébuleuse Trifide) dans le
rangées dans le coffre de votre voiture 18 jan. 22h00 Delta Gem 1° Sagittaire
pour qu'elles soient "à la température". 9 fév. 01h00 Êta Psc 1° 9 fév. 23' au sud de Vesta
11 fév. 19h00 M 45 1,5° 11 fév. entre M 25 (AO) et M22 (AG)
Le ciel de l'hiver a des merveilles à
15 fév. 19h08 81 Gem occultation dans le Sagittaire
offrir à l'œil nu, aux jumelles et au téle- 17 fév. 03h00 Alpha Cnc 45'
scope. Sachez en profiter. 16 fév. 0,2° de Xi2 Sgr (mag. 3,5)
17 fév. 19h00 Omi Leo 33'
25 fév. 03h00 Antares 2° 18 fév. 0,4° de Pi Sgr (mag. 2,9)
Les phases de la Lune 1er mars05h00 Vénus 3,5°
10 mars 23h00 M 45 2° Mars
Phase Date 12 mars 23h00 Dzêta Tau 2°
Dernier Quartier 27 décembre 13 mars 20h06 Mu Gem occultation La planète Mars est inobservable cet
Nouvelle Lune 4 janvier 14 mars 19h00 Delta Gem 2° hiver, collée comme elle est sur le
Premier Quartier 12 janvier Soleil. Elle sera en conjonction
Pleine Lune 19 janvier Planètes supérieure le 4 février et passera alors
Dernier Quartier 26 janvier dans le ciel du matin.
Nouvelle Lune 2 février Cet hiver Jupiter continue de dominer
Premier Quartier 11 février le ciel de l'ouest en soirée alors que
Pleine Lune 18 février Jupiter
Saturne s'installe dans le ciel de l'est.
Dernier Quartier 24 février
Nouvelle Lune 4 mars Vénus, elle, est bien installée à l'est À la mi-novembre Jupiter a terminé sa
Premier Quartier 12 mars dans le ciel du matin. boucle de rétrogradation et file main-
Pleine Lune 19 mars tenant allègrement vers l'est, dans la
Dernier Quartier 26 mars Mercure constellation des Poissons.

Éclipse totale de la Lune Au début de l'hiver, Mercure émerge La planète géante passera à 5' au nord
dans le ciel du matin, après avoir été de 20 Psc (mag. 5) du 28 au 30
Un petit rappel, la dernière éclipse en conjonction inférieure le 20 décem- décembre. On aura l'impression au
totale de l'année 2010 aura lieu le bre. Malgré qu'elle demeure basse sur télescope ou aux jumelles qu'elle a
matin du 21 décembre, quelques l'horizon, la planète sera assez bien adopté un cinquième satellite galiléen!
heures avant le début officiel de l'hiver. placée pour l'observation les deux pre- Puis du 2 au 4 janvier, on la retrouvera
La Lune entrera dans l'ombre de la mières semaines de janvier. à 0,6° au sud d'Uranus.
Terre à 00h29, alors que la phase L'élongation ouest (23°) survient le 9
totale de l'éclipse débutera à 02h40. janvier. Au télescope, on pourra observer un
La période de totalité durera 72 min- transit des ombres des satellites Io et
utes. Puis la Lune quittera complète- Le 19 janvier la planète sera à 1°18' de Ganymède sur le disque de la planète,
ment le cône d'ombre de la Terre à M 22, un amas globulaire dans le le 17 janvier, de 19h43 à 20h15.
05h01. Sagittaire. Puis elle redescendra
lentement vers le Soleil. Mercure sera Saturne
Rapprochements et occultations en conjonction supérieure le 25 février,
après quoi elle repassera dans le ciel Saturne poursuivra son parcours dans
Cet hiver la Lune continuera de nous du soir. la constellation de la Vierge cet hiver.
offrir de beaux rapprochements alors Au début de la saison elle se lève vers
qu'elle voguera le long de l'écliptique Vénus 01h00 le matin. Dès le 9 janvier, elle
d'ouest en est. À l'occasion, elle se lèvera vers minuit, puis à 9h00 à la
passera même devant des étoiles bril- La planète Vénus trône dans le ciel du fin de l'hiver. C'est donc dire qu'alors
lantes qu'elle va occulter. matin depuis le mois de novembre. que Jupiter dominera le ciel de l'ouest,
Elle va y demeurer tout l'hiver.

Décembre 2010 p. 3 Astro-Notes


Ciel hiver (suite) Comètes

Saturne éclairera le ciel de l'est. Les L'automne nous a donné une belle La nouvelle comète C/2010 V1 Ikeya-
anneaux seront ouverts d'environ 10°, comète à observer, 103P/Hartley 2 Murakami s'est révélé un objet diffi-
ce qui ajoutera au spectacle. (voir autre article sur cette comète). cile à observer à la fin de l'automne.
Quoique de plus faible magnitude, on Peut-être nous réservera-t-elle des
Uranus et Neptune devrait pouvoir la suivre au télescope surprises cet hiver alors qu'elle se
au début de l'hiver dans le Grand déplacera dans les constellations de
Au début de l'hiver Uranus et Jupiter chien d'abord, puis dans la Licorne. la Balance et du Scorpion.
formeront de nouveau un beau duo Le 1er février, la comète sera à 0,5° de
dans la constellation des Poissons, les M 50, un amas ouvert dans la Licorne. Bonne observation
deux planètes étant à environ 0,5°
l'une de l'autre du 2 au 4 janvier. Puis
elles se sépareront inexorablement
pour se retrouver dans une douzaine
d'années.

Neptune, dans le Capricorne, est


perdu dans les lueurs du crépuscule
en début d'hiver. La planète est en
conjonction supérieure le 17 février.
On la retrouvera par la suite dans le
ciel du matin.

Cérès et Pluton

Les deux planètes sont inobservables


cet hiver. Pluton sera en conjonction
supérieure le 26 décembre et Cérès le
sera le 2 février. À la fin de l'hiver
Pluton se lèvera vers 02h00 dans le
Sagittaire et Cères, vers 05h30 dans le
Verseau.

Astéroïdes

L'astéroïde le plus brillant cet hiver


c'est 7 Iris qui atteindra la magnitude
8,1 vers la fin de janvier. Au début de
l'hiver l'astéroïde se trouve un peu à
l'ouest de M 67 dans le Cancer. Il s'en
éloignera progressivement alors qu'il
fait sa boucle de rétrogradation vers
l'ouest.

Étoiles filantes

Les Quadrantides constituent la seule


pluie d'étoiles filantes d'importance de
l'hiver. Avec un taux horaire zénithal
(THS) de 60, elles seront visibles le La trajectoire de IRIS
matin du 4 janvier. Le maximum d'ac-
tivité est très court, durant de 3 à 5
heures.

Décembre 2010 p. 4 Astro-Notes


La comète Hartley nature des comètes. nait huit jours seulement avant son
passage au périhélie, le point de
par Hugues Lacombe son orbite le plus rapproché du
Les comètes proviennent d'un vaste Soleil.
La comète 103P/Hartley 2 nous en réservoir de comètes, appelé nuage
a donné plein la vue cet automne. de Oort, à quelque 50 000 unités La comète Hartley est passée à 18
Elle était toute joufflue, colorée, et astronomiques de distance, formant millions de km de la Terre, soit 45
ses déplacements rapides dans le une sphère autour du système fois la distance Terre-Lune. C'est
ciel dans les constellations de solaire. Des perturbations externes une trajectoire parmi les plus rap-
Cassiopée et Persée étaient fasci- font que certaines dévient vers le prochées de la Terre pour une
nants à suivre. Soleil pour ensuite retourner vers ce comète.
nuage. On les voit une fois et
c'est fini. Peu de temps après, le 4 novembre,
la sonde spatiale EPOXY a survolé
D'autres subissent l'influence la comète à une distance de 700
gravitationnelle de grosses km. Elle a permis d'observer que la
planètes comme Jupiter, et comète avait la forme d'un haltère,
voient leur orbite devenir plus qu'elle était hyperactive et que son
petite, comme celle des noyau était long de 2 km et large de
planètes. On les appelle les 0,4 km dans sa partie la plus étroite.
comètes périodiques de courte Sa période de rotation est de 18
durée, d'où le " P " dans leur heures.
nom. Elles viennent nous rendre
visite à intervalle régulier. La Noyaux photographiés
comète 103P/ Hartley 2 est de Jusqu'à maintenant 4 noyaux de
celles-là, avec une période de comète avaient été photographiés :
6,4 années. Halley (en 1986), Borrelly (en 2001),
Wild 2 (en 2004) et Tempel 1 (en
Photo par Nick Howes Petit retour en arrière. 2005). 103P/ Hartley 2 est la plus
Cette comète a été découverte en petite des comètes photographiées
Quoique de plus faible magnitude, 1986 par Malcom Hartley. Elle à ce jour. Par contre, sa tête était
on devrait pouvoir la suivre au téle- appartient à la famille " Jupiter " de très grande, de l'ordre de 150,000
scope au début de l'hiver dans le comètes, celles dont la période de km, aussi grosse dans l'espace que
Grand chien d'abord, puis dans la révolution autour du Soleil est de Jupiter.
Licorne. Le 1er février, la comète moins de 20 ans.
sera à 0,5° de M 50, un amas ouvert La couleur verte que l'on a pu
dans la Licorne. Une analyse de son orbite démontre observer aux jumelles et au téle-
que la période de révolution était scope, provenait de certains gaz qui
Le 4 novembre elle a été pho- plus longue par le passé, soit de s'échappent du noyau, notamment
tographiée de près et analysée par l'ordre de 9,3 ans au début du XXe du CN (cyanure) et du C2 (carbone
la sonde EPOXY, ce qui a permis siècle. Deux passages près de diatomique). Ces substances bril-
d'en apprendre davantage sur la Jupiter en 1947et 1971 ont modifié lent d'une couleur verte lorsqu'elles
son orbite et réduit sa période. sont exposées à la lumière du
C'est pour cette raison qu'elle n'a Soleil.
été découverte qu'en 1986.
Depuis, on l'a observée à chaque Grande nouveauté
retour mais, jusqu'à maintenant, Mais la grande nouveauté qu'a per-
elle n'avait jamais été bien mis d'établir le survol de la comète
placée pour l'observation. par la sonde EPOXY, c'est qu'une
grande partie des jets émanant du
noyau était en fait des émanations
Retour exceptionnel de CO2 (dioxyde de carbone).
Cette année le retour de la Auparavant on croyait que les jets
comète a été exceptionnel pour étaient surtout composés de H2O
La comète Hartley par la sonde EPOXY les astronomes amateurs et pro- (eau).
fessionnels. Son passage près
de la Terre le 20 octobre, surve-
Décembre 2010 p. 5 Astro-Notes
On a aussi remarqué que l'espace
autour du noyau était rempli de blocs
de glaces et de neige … une vraie
tempête hivernale! On a conclu que
lorsque la chaleur du Soleil réchauffe
des poches de CO2 à la surface, celui-
ci se vaporise et s'échappe du noyau
sous forme de jet. Il entraîne avec lui
des quantités d'eau sous forme de
neige. Sur la comète il neige vers le
haut plutôt que vers le bas! On n'avait
jamais un tel phénomène auparavant.

Une très belle visite donc. Espérons


que l'hiver nous apportera d'autres
belles comètes à observer.

À droite, le noyau de la comète en


forme d’haltère.
Par la sonde EPOXY de la
NASA

Liste d'observation Star Trek


Par Clara Scattolin de l’équipage de Star Trek

Clara Scattolin, 12 ans, fille de


Patrice Scattolin, vice-président
de la SAM, a compilé l’été
dernier la liste d’observation des
objets du ciel de l'univers Star
Trek (Patrouille du Cosmos) à
titre de projet personnel.

Clara a présenté sa réalisation


au dernier congrès de la FAAQ
dans l’Outaouais. Elle a reçu de
nombreux commentaires d’ap-
préciation sur son travail.

C’est un document power point


présentement sur le web (en
anglais) à l’adresse suivante:

Voici Clara http://adirondackastronomyre-


treat.org/stlist.html

Décembre 2010 p. 6 Astro-Notes


changements qui ont été apportés. La ville d'Atlanta a augmenté l'intensité
Société royale
A-t-on affaire à un éclairage mieux de l'éclairage en multipliant par quatre
d’astronomie du Canada
contrôlé comme le demande les le niveau de lumière avec des nou-
Centre francophone
astronomes amateurs ou bien la veaux luminaires de 400 watts. Ils ont
de Montréal
simple augmentation du niveau d'é- observé une diminution du taux de
clairage? Le plus souvent l'hy- criminalité durant la journée mais une
par Patrice Scattolin pothèse de base est soit qu'il y aura augmentation du taux de criminalité
moins crime parce qu'il y a une aug- durant la nuit. En fait il a doublé. Le
L'assemblée générale de la SRAC est mentation de la surveillance des lieux taux de criminalité global lui n'a pas
remplie de réunions officielles et de ou qu'il y a diminution du crime parce changé.
discussions impromptues sur la ges- qu'il y a une augmentation de la fierté
tion de la société. Mais elle est surtout de la communauté qui augmente la Il y a peu d'études actives. Dans deux
une conférence pour astronomes ama- fréquence des signalements d'actes études au Royaume-Uni les gens se
teurs. Comme c'est le cas avec le con- criminels. sentaient plus en sécurité après l'aug-
grès de la FAAQ, le programme de mentation de l'éclairage. Dans le cas
l'assemblée générale de la SRAC est Il y a deux types d'études. Les études de Cardiff, l'étude rapporte une aug-
rempli d'activités pour tenir les con- actives où on étudie l'impact des mentation du taux de criminalité la nuit.
gressistes occupés. L'une des princi- changements de l'éclairage en con-
pales activités est une série de con- duisant des entrevues avec les L'hypothèse que le crime augmente
férences sur les sujets les plus divers. citoyens affectés par ces change- plutôt que diminue n'est pas prouvée
Les membres, ou les conférenciers ments. Dans les études passives le mais elle apparaît assez souvent
invités, les présentent durant toute la chercheur collige les statistiques sur qu'elle mérite mention. Les études
journée. L'assemblée de 2010 n'a pas les crimes commis avant et après les passives semblent dire que le taux de
fait exception. changements à l'éclairage. Les études criminalité total n'est pas vraiment
passives sont faciles à réaliser et le affecté par le changement d'éclairage
Roland Dêschesnes est un membre du chercheur ne risque pas d'influencer mais souvent le taux de criminalité
centre de Calgary. Il a présenté une les données par son intervention. En augmente la nuit. Les études actives
conférence sur l'impact de l'éclairage contre partie elles tendent à sous- montrent que les citoyens se sentent
urbain sur l'incidence du crime noc- estimer le crime mineur qui souvent plus en sécurité après le changement
turne. La pollution lumineuse est une n'est pas signalé. de l'éclairage même si le taux de cri-
préoccupation constante de l'as- minalité ne justifie pas ce sentiment.
tronome amateur. On nous dit que l'é- La ville de Calgary a diminué la pollu- Les conclusions générales ne sont pas
clairage urbain a pour principal objectif tion lumineuse en baissant l'intensité nécessairement en accord entre les
de contrer le crime. La théorie est que et en améliorant la qualité des lumi- deux types d'études. Il n'y a pas de
le criminel préfère les endroits som- naires. Ils ont conduit une étude pas- réponses concluantes. L'argument
bres qui lui offrent des opportunités de sive en comparant le taux de crimina- d'une sécurité accrue avec une aug-
se cacher. Mais une rue bien éclairée lité 6 mois avant le remplacement et 6 mentation de l'éclairage est probable-
offre aussi au criminel une voie pour mois après le remplacement. Avec un ment une arme avec plus de poids
fuir les lieux et lui permet de mieux voir éclairage de meilleure qualité le taux politique que d'efficacité car une telle
ce qu'il fait. Ces deux arguments se de criminalité a baissé dans 15 des 17 augmentation ne semble pas du tout
contredisent. Lequel représente bien la communautés. combattre la criminalité de façon con-
réalité? Roland nous présente un sur- vaincante.
vol de la recherche sur ce sujet. Chicago a amélioré l'éclairage des
ruelles en installant des luminaires de
Ce n'est pas un sujet de recherche 250 watts. Ils ont donc augmenté l'é- Collaborez à
très en vogue. Il n'y a donc que de clairage et il est certain, que même l’Astro-Notes
petites études. Le contrôle des vari- avec les meilleurs luminaires, ils ont Faites-nous parvenir vos
augmenté la pollution lumineuse. Dans photos, textes, dessins,
ables n'est pas sans reproche et l'inter- ou croquis...
prétation des résultats est parfois cette étude passive le taux de crimina- Par la poste à l’adresse ;
ambiguë. Il faut ajouter que souvent lité a augmenté de 19% et il était plus C.P. 206, Station St-Michel
les études sont le résultat de pro- élevé que dans les autres secteurs de Montréal, QC H2A 3L9
la ville utilisés comme contrôle. Le plus Ou par courriel
grammes de changements d'éclairage “ gilberts@ca.inter.net “
et qu'il y a donc un biais dans les intéressant est que le taux de crimina-
études. Souvent la recherche indique lité global n'as pas changé beaucoup Date de tombée
qu'il y a eut une amélioration de l'é- mais le crime a augmenté la nuit et Printemps 2011
clairage mais elle ne définit pas les baissé le jour. le 15 février

Décembre 2010 p. 7 Astro-Notes


Le Soleil est plus actif
Une image du Soleil en lumière de
l’Hydrogène alpha permet de con-
stater que l’astre du jour reprend de
plus en plus de vigueur depuis le
début de l’année 2010.

L’image est par Stéphane Lemon,


avec son petit télescope solaire PST
Coronado de 40mm d’ouverture, il
nous présente ici plusieurs régions
d’intérêt qui étaient observables sur le
disque solaire le 12 novembre 2010.

Les observateurs du Soleil sont atten-


tifs à ce nouveau peak de l’activité
solaire qui s’engage.

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 24, numéro 4, décembre 2010 (Solstice d’hiver) ISSN-0843-8978


La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se procurer,
lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres
et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont égale-
ment l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue
trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 40$/année (22$ étudiant moins de 18 Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
ans; 50$ famille)
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
Privilèges:
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
- Assister aux conférences, causeries et par-
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Rachid El-Ayoubi, Steve
ticiper aux activités organisées;
- Astro-Notes (4 numéros/an); Prud'homme
Téléphone :
- 10% de réduction au comptoir de vente;
514 225-5434 Autres responsables
- Emprunts à la bibliothèque;
- Accès au terrain de St-Valérien. Conférences : Hugues Lacombe
Correspondance : Site Web : Steve Prud'homme
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
Adhésion: 52$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 CAFTA : Comité du CAFTA
SAM) (26.75$ étudiant moins de 21 ans)
Page Web : St-Valérien : Patrice Scattolin
Privilèges:
http://www.lasam.ca Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : FAAQ : Hugues Lacombe
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca Liste de membres : René St-Germain
- Forum de discussion Internet "RASC List"

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.