Vous êtes sur la page 1sur 1

La priorité de La Poste c’est de préserver la santé des Postières et des Postiers.

Dans ce cadre,
La Poste a constitué des stocks de masques à l’occasion de la crise sanitaire H1N1 en 2009
dans le cadre de sa politique de prévention sanitaire, pour répondre à une crise sanitaire
d’environ deux mois. Il a été vérifié au cours du début de l’année 2020 que la plupart de ces
masques pouvaient encore être utilisés.

La moitié de ces masques a été acheminée en territoires dans les établissements dès le début
du mois de mars pour les besoins des postières et des postiers et une grande partie est déjà
utilisée. 

Outre l’équipement des postiers, La Poste a fait des dons réguliers de masques pendant toute
cette période :  un million de masques chirurgicaux à l’APHP, 300 000 au Ministère de
l’Intérieur, de 500 000 à la RATP, 510 000 à Intermarché pour ses salariés.

La Poste s’apprête à acheminer les autres masques pour les besoins du mois d’avril. Elle en a
commandé pour les besoins à venir qui ne sont pas couverts.

La Poste détient et reconstitue par de nouvelles commandes un stock de masques dont


l’utilisation lui permet depuis le début de cette crise de suivre les prescriptions des autorités
de santé et de la médecine du travail :

•       Les masques ont été donnés immédiatement au début de la crise dans les zones clusters
(4 mars), puis aux personnes présentant des symptômes (6 mars) ainsi qu’aux postiers (11
mars) exerçant des missions de services au contact des personnes fragiles face au virus
(visites à domicile, portage de repas…)

•        Des masques ont ensuite (le 20 mars) été proposés à tout postier en contact avec le
public, dans un contexte où les autorités sanitaires recommandaient le strict respect des
mesures barrières mais pas le port de masque.

•       Depuis le 4 avril, la doctrine des autorités de santé évolue.

Pour équiper la totalité des postiers de masques, nous avons besoin de 4 millions de masques
par semaine.

La moitié des stocks a déjà été répartie sur les territoires. Nous préparons la répartition de la
seconde moitié pour les besoins actuels et avons également passé de nouvelles commandes
pour assurer la protection des postiers dans les semaines suivantes.

Par ailleurs, La Poste a également contribué à l’acheminement de millions de masques pour


les agences régionales de santé d’Ile de France, du Grand Est et de Franche Comté.