Vous êtes sur la page 1sur 22

mémoire technique

02
indice

mémoire technique
01 ensemble général 04

02 cuve en béton 06

03 plate-forme de la cuve en béton 08


04 mécanismes 09

05 conteneures 10

06 bornes 14

07 plate-forme de sécurité 15

08 système intelligent 16

09 véhicules de collecte utilisés 17

10 processus de collecte 19

11 mode d’emploi, nettoyage et entretien 21

mémoire technique
03
1.0 ensemble général

1 borne
2 plate-forme de la cuve en béton
3 conteneur
4 cuve en béton

mémoire technique
04
ensemble général 1.0

1 verrouillage de la plate-forme de la cuve en béton


2 charnières
3 amortisseurs

mémoire technique
05
2.0 cuve en béton

2.0 cuve en béton


2.1 description
La cuve en béton est un parallépipède constitué d’une base, de deux parois transversales et de deux parois
longitudinales.
Toutes les parois sont dotées de zones creuses permettant de placer les éléments du système de fermeture
et d’ouverture ainsi que d’y glisser les parties saillantes du conteneur en polyéthylène. À la base, un espace
est destiné à recueillir les liquides ou les produits issus du nettoyage.

2.2 dimensions
Hauteur intérieure de la cuve de 3m3: 1,77 m
Hauteur intérieure de la cuve de 5m3: 3,00 m
Longueur intérieure: 1,30 m
Largeur intérieure: 1,25 m

2.3 composants
• Béton de classe C30/37
• Acier A-500 à limite élastique
• Cadre métallique en acier métallisé
• Divers éléments destinés au transport et manchons de serrage pré-installés des éléments d’ouverture
• Joint étanche sur tout le périmètre de la bouche de chargement de la cuve

2.4 calculs structurels


Pour le calcul structrurel de la cuve, les actions agissantes ont été définies conformément aux dispositions
de la Réglementation:
• EN 1990 (Euro code 0 - Bases of Structural Design),
• EN 1991 (Euro code 1 - Actions on Structures),
• EN 1992 (Euro code 2 - Design of Concrete Structures).

mémoire technique
06
cuve en béton 2.0

poids
Béton de poids spécifique: 2,50 t/m3
Poids spécifique de l’acier: 7,85 t/m3
Poids spécifique du terrain (terrain argileux saturé): 2,00 t/m3
Angle de frottement interne: -15º
Enrobage d’armatures: 4 cm

coefficients de sécurité
Charges permanentes: 1,35
Surcharges : 1,50

contrôle de qualité
Des éprouvettes de béton sont prélevées aux fins d’échantillonnage, puis transportées vers un laboratoire
certifié dans lequel sont réalisés des essais de résistance et de temps de prise conformément à la norme
EN12390-3.

2.5 fabrication
2.5.1 moules
Ils sont constitués de profilés et de pièces métalliques calculés de façon à absorber les déformations dues
aux vibrations et au poids du béton. Ils sont également suffisamment étanches pour éviter la fuite de laitance
de béton, assurant ainsi l’obtention de pièces de haute qualité.

2.5.2 armatures
Les armatures sont pliées à froid et à vitesse modéree au travers de moyens mécaniques. L’assemblage
des armatures est effectué au moyen de nœuds de soudage en fil de fer.
Tous les séparateurs et autres pièces auxiliaires en contact avec le moule sont en matériaux qui ne se
détériorent pas.

2.5.3 application du béton


Le béton est versé dans le moule en couches circulaires de façon à ce que le remplissage soit continu et
homogène et qu’il ne se produise pas de ségrégation de ses composants.

2.5.4 prise
La prise est effectuée de manière à garantir le taux d’humidité requis. Si besoin est, les moules sont recouverts
de toiles spécifiques à cet effet.
En cas de nécessité, des additifs pourront être utilisés pour améliorer les propriétés du béton.
Le processus de prise se prolonge jusqu’à ce que le béton atteigne au moins 70% de la résistance prévue
dans le projet. Il possèdera alors, au bout de 28 jours, une résistance à la compression de 30 Mpa.

2.5.5 démoulage
L’opération de démoulage consiste à retirer les parties qui composaient le moule, en utilisant les pratiques
habituelles permettant d’éviter les chocs et vibrations sur la pièce.
Cette opération ne sera réalisée que lorsque le béton aura obtenu la résistance indiquée dans le processus
de prise.

mémoire technique
07
3.0 plate-forme de la cuve en béton

3.0 plate-forme de la cuve en béton


3.1 description
Structure construite en tôle d’acier laminé qui pourra être recouverte des revêtements suivants:
• Résine époxy anti-dérapante de plusieurs couleurs
• Pavés en calcaire
• Pierre en granit foncé
• Pierre en granit clair
• Pierre en granit jaune
D’autres types de revêtements peuvent être utilisés sur demande.

3.2 traitement anti-corrosion


Les métaux, la base de la plate-forme, les supports des amortisseurs et leurs plaques de protection ont reçu
les traitements suivants:
• Décapage avec grain 3 selon les normes SIS 055900, à base de grenailles de fer.
• Métallisation au zinc pur, appliqué au pistolet et fondu avec de l’oxygène et du propane - moyenne de 60
microns (norme UNE 37.501) ou galvanisation à chaud - épaisseur moyenne de 55 microns (Norme EN ISO
1461).
Tous les boulons et goupilles sont en acier inoxydable. Les charnières sont dotées de douilles en laiton.
Nous sommes en mesure d’assurer que la protection contre l’oxydation du matériel est maximale dès lors
que les superficies métalliques ne font pas l’objet d’actes de vandalisme ou ne sont pas incorrectement
manipulées.

3.3 résistance
A resistência da tampa é de 650 Kg/m2.

3.4 dimensions extérieures de la plate-forme


Longueur: 1,85 m
Largeur: 1,82 m
Surface occupée: 3,367 m2

mémoire technique
08
mécanismes 4.0

4.0
mécanismes
4.1 mécanismes d’ouverture et de fermeture de la plate-forme de la cuve en béton
Le système de fermeture de la plate-forme de la cuve en béton est élaboré de façon à ce qu’il puisse être
aisément manipulé par un seul opérateur.
La plate-forme est dotée de charnières qui permettent de l’ouvrir en tournant sur le cadre de la cuve en
béton jusqu’à un angle d’environ 90°.
L’ouverture de la plate-forme se fait à partir d’une clé. Immédiatement après avoir tourné la languette
assurant la fermeture du système, la plate-forme s’ouvre automatiquement. Au bout de quelques centimètres,
l’opérateur aide la plate-forme à s’ouvrir et la retient à la fin du mouvement.
L’effort de base de l’ouverture de la plate-forme est effectué à l’aide de deux cylindres articulés sur deux
supports placés à l’intérieur de la cuve en béton et sur deux autres supports identiques se trouvant sur la
plate-forme.
La fermeture de la plate-forme est manuelle. L’opérateur aide au début de la fermeture afin de faciliter la
première partie du mouvement. La plate-forme continue automatiquement le mouvement jusqu’à ce qu’elle
soit semi-fermée. L’opérateur monte sur la plate-forme et complète le mouvement à l’aide de son propre
poids, puis ferme avec la clé utilisée pour l’ouverture. Est alors tournée la languette en acier inoxydable fixée
à la plate-forme qui s’encastre dans la rainure placée sur le cadre fixé à la cuve en béton.
Toutes les plates-formes sont également équipées d’un système de fermeture de sécurité doté d’un crochet
vertical de blocage de la languette.

4.2 amortisseurs à gaz


L’ouverture et la fermeture de la plate-forme s’effectuent au moyen de deux cylindres à gaz industriels
fonctionnant comme suit:
• L’amortisseur est un élément régulateur hydro-pneumatique composé d’un tube de pression et d’un
piston à tige doté des ajustements de raccordement nécessaires.
• Un système spécial de guide hermétique sépare le milieu ambiant de la chambre intérieure. L’intérieur
de l’amortisseur contient du nitrogène comprimé qui agit avec la même pression dans toutes les différentes
sections du piston. La pression exerce un effet sur la surface de la section transversale du levier du piston,
en créant une force de dilatation pouvant être réglée librement dans les limites physiques. Si la force de
dilatation de l’amortisseur est supérieure à la force du contre-poids, le levier du piston se dilate. Dans le cas
contraire, le levier du piston se comprime.
• La chambre intérieure de l’amortisseur contient, outre du nitrogène, un volume déterminé d’huile, autant
pour garantir une lubrification optimale du piston et du système de guide hermétique que pour amortir
hydrauliquement l’impact lors de la position finale.
L’amortisseur fonctionne sans aucun entretien. Sa durée de vie moyenne est estimée à 50 000 cycles.

mémoire technique
09
5.0 conteneurs

5.0 conteneurs

5.1 description
De par sa conception, le conteneur est doté d’une résistance mécanique exceptionnelle. Il ne possède au-
cun élément métallique en contact avec les déchets et est composé des éléments suivants:
• Bac et plate-forme inférieure: de couleur noire, ils sont fabriqués en polyéthylène à densité moyenne
contenant des additifs résistant aux rayons ultraviolets.
• Kit de pièces métalliques: fabriquées en acier galvanisé à chaud, elles servent à manipuler le conteneur
lors de la collecte.
• Kit de pièces filetées et raccords: fabriqués en acier inoxydable AISI 316, ils servent à serrer les pièces
métalliques et les composants du conteneur.

5.2 dimensions
Bouche: 1,35 x 1,30 m
Hauteur du conteneur de 3 m3: 1,70 m
Hauteur du conteneur de 5 m3: 2,80 m

5.3 fabrication
Le bac et les plates-formes inférieures du conteneur sont fabriqués en polyéthylène haute densité (PEHD)
rotomoulé de densité moyenne (0,934), indice VICAT 111 °C et résistance à la traction de 16 Mpa (163 kg/cm2).
Les pièces métalliques sont en acier galvanisé à chaud conformément à la norme EN ISO 1461.
Les pièces filetées et raccords sont en acier inoxydable AISI 316 et certifiés selon la norme EN 10204.

spécifications techniques du polyéthylène


Propriétés physiques Valeur (unité) Méthode d’essai
Densité 934 kg/m3 ISO 1183
ÍIndice de fluidité (190 C; 2.16 kg) 3.6 g/10 min ISO 1133
Charge de traction (50 mm/min) 15 MPa ISO 527
Module de flexion (2 mm/min) 520 MPa ISO 178
Dureté (Shore D) 52 Shore D ISO 868
Température Vicat A/50 (10N) 111 °C ISO 306
Température de résistance -70 °C ISO 974
Résistance à la fissuration (100%) >100 h ASTN D 1693

Autres données
Poids des bacs de 3 m3: 60 kg
Poids des plates-formes inférieures: 20 kg
Couleur: Negro

mémoire technique
10
conteneures 5.0

1 anse
2 chaîne et mousqueton pour support de l’anse
3 supports latéraux
4 panneau frontal
5 axe du support de l’anse

conteneur à déchets indifférenciés


D’une capacité de 3 m3, le conteneur à déchets du kit Sotkon Urb possède les caractéristiques suivantes:
• Bac totalement fermé et étanche pour éviter la fuite de lixiviats
• Panneau frontal permettant le vidage par basculement dans les camions standards équipés de
compacteurs
• Supports latéraux en acier pour le basculement

mémoire technique
11
5.0 conteneures

1 anses
2 guide
3 tube de support
4 chaîne
5 plate-forme inférieure avec réservoir pour lixiviats

conteneur à verre
D’une capacité de 3 m3, le conteneur à verre du kit Sotkon Glass possède les caractéristiques suivantes:
• Pièces métalliques spéciales, renforcées pour supporter le poids élevé du verre
• Anses conçues de manière à faciliter le processus d’emboîtement avec la grue du camion
• Plate-forme inférieure renforcée avec un réservoir permettant de collecter environ 70 litres de lixiviats
• Système doté de deux anses permettant le vidage au moyen du système à double anneau

mémoire technique
12
conteneures 5.0

1 anse mobile
2 guide
3 anse fixe
4 plate-forme inférieure avec réservoir à lixiviats
5 charnière avec axe extérieur
6 chaîne
7 tube de support

conteneur à papier/carton ou à emballages


D’une capacité de 3 ou de 5 m3, le conteneur à papier/carton du kit Sotkon Paper et le conteneur à
emballages du kit Sotkon Pack possèdent les caractéristiques suivantes:
• Plate-forme inférieure avec un réservoir permettant de collecter environ 70 litres de lixiviats
• Système doté de deux anses permettant le vidage au moyen du système à double anneau

mémoire technique
13
6.0 bornes

6.1 borne standard


description
Borne de remplissage circulaire construite en acier inoxydable AISI 316 ayant subi un traitement à la cire
3M afin de préserver l’aspect extérieur. Elle possède un couvercle étanche en acier inoxydable doté d’une
poignée pour déposer les déchets. Toutes les pièces métalliques et pièces filetées sont également en acier
inoxydable. Chaque borne est identifiée par une signalétique avec informations graphiques indiquant le
type de déchets auxquels elle est destinée.

fermeture
Positionnement du couvercle sur le corps de la borne par pression.

couvercle supérieur
Le couvercle supérieur est muni d’un cadre tube de renforcement. L’isolation est réalisée à l’aide d’un joint
en caoutchouc pour éliminer les bruits et éventuelles mauvaises odeurs. Située à environ 90 cm, la bouche
est inclinée et possède une ouverture latérale pour des raisons ergonomiques.

dimensions
Hauteur frontale : 900 mm
Hauteur de la partie arrière : 1 000 mm
Ø intérieur de la bouche : 510 mm

fabrication
La borne est construite par soudure. Les cordons de soudure du cadre de la bouche et du couvercle sont
ébarbés. Le cadre du couvercle et les charnières sont polis.

options
• Base ronde ou base carrée de 600 x 600 mm pour positionnement sur les plates-formes de la cuve en béton
• Avec des anneaux circulaires qui entourent le corps
• Pédale permettant d’ouvrir le couvercle
• Diamètre intérieur de 600 mm
• Signalétique de différents types
• Limitateur pour la dépose de verre
• Limitateur pour la dépose de verre avec récipient à piles ou bouchons
• Collier équipé d’une signalétique en tôle par découpage au laser

mémoire technique
14
plate-forme de sécurité 7.0

7.0
plate-forme de sécurité

7.1 description
Construit en acier, ce dispositif occupe la totalité de la bouche de la cuve en béton lorsque le conteneur est
retiré de l’intérieur de la cuve. Il permet ainsi d’éviter une chute accidentelle au moment de la collecte.
La plate-forme de sécurité reste cachée tout près de l’une des parois de la cuve enterrée dès lors que le
conteneur est placé à l’intérieur de cette cuve. Lorsque le conteneur est soulevé au moment de la collecte, le
dispositif bascule jusqu’à la position horizontale et couvre ainsi la bouche de la cuve.
Lorsque le dispositif de sécurité se trouve dans la position horizontale au cours de l’enlèvement du
conteneur, deux verrous placés sur la paroi frontale de la cuve en assurent la sûreté et la stabilité. Lorsque
le conteneur est replacé dans la cuve enterrée, les verrous sont mécaniquement libérés à l’aide de deux
pédales qui sont pressées en même temps par le conteneur, ce qui oblige le dispositif à rebasculer et à
revenir à sa position initiale.

7.2 traitement anti-corrosion


Les métaux sont galvanisés à chaud - épaisseur moyenne de 55 microns (norme EN ISO 1461).
Tous les boulons sont en acier inoxydable.
Les charnières sont dotées de douilles en laiton et de goupilles en acier inoxydable.

7.3 résistance
La plate-forme résiste à une charge de 150 kg, quel que soit le point sur lequel elle s’applique.

mémoire technique
15
8.0 système intelligent

8.0 système intelligent


Le système de gestion intelligente des déchets évite la surcharge des conteneurs et facilite la gestion des
tournées des camions de collecte. Le système inclut des capteurs placés à l’intérieur de chaque conteneur,
un totem et une unité de commande indiquant le niveau de remplissage de chaque unité centrale.
La sonde volumétrique, à placer dans un boîtier étanche anti-corrosion installé sur le couvercle de chaque
conteneur enterré à déchets indifférenciés, permet de détecter les niveaux de remplissage des conteneurs
(25%, 50%, 75%) pour des horaires prédéfinis programmables à distance.
Placé sur chaque îlot écologique, le totem en profilé d’aluminium, d’une largeur de 250 mm et d’une
hauteur d’environ 3,20 m, sert de support aux cellules photovoltaïques et à l’unité de commande.
L’unité de commande alimente les sondes en électricité, traite les informations relatives au volume des
déchets se trouvant à l’intérieur du conteneur et les envoie à l’unité centrale au moyen du système de
communication GSM (protocole SMS). L’unité de commande est composée des éléments suivants : batterie,
régulateur solaire, micro-processeur et modem. Elle est équipée d’un système qui alerte en cas de batterie
faible, de vol ou lorsque le tableau est débranché. Ces alertes sont automatiquement envoyées par SMS. Il
est également possible de consulter son état à distance.
Grâce à l’installation d’antennes RFID sur la partie arrière du camion de collecte et TGAS d’identification
sur tous les conteneurs à déchets indifférenciés à basculement, il est possible d’identifier le conteneur au
moment de la collecte.
Ce système peut être programmable et relié à n’importe quel logiciel de gestion de tournées, ce qui permet
d’obtenir de nombreuses informations sur la planification de la gestion de tournées des camions de collecte.

mémoire technique
16
véhicules de collecte utilisés 9.0

9.1
.véhicules à charge arrière
Les véhicules à charge arrière nécessitent une grue placée sur la caisse du camion.

type 1 - compacteur
déchets
• Matière organique
• Papier et carton
• Emballages
• Déchets indifférenciés

type 2 - bi-compartimenté
déchets
• Matière organique
• Déchets indifférenciés

type 3 - polyvalent
(adapté à la charge arrière ou supérieure)
déchets
• Matière organique
• Papier et carton
• Emballages
• Déchets indifférenciés

mémoire technique
17
9.0 véhicules de collecte utilisés

9.2 véhicules à charge supérieure


Les caractéristiques techniques des véhicules permettent la collecte simultanée de conteneurs de surface
et de conteneurs enterrés.

type 1 - caisse ouverte


déchets
• Verre
• Papier et carton
• Emballages

type 2 - compacteur
déchets
• Déchets indifférenciés
• Papier et carton
• Emballages

type 3 - polyvalent
(adapté à la charge arrière ou supérieure)
déchets
• Matière organique
• Papier et carton
• Emballages
• Déchets indifférenciés

mémoire technique
18
processus de collecte 10

10.1
processus de collecte avec conteneur à basculement

Après rotation de la clé, l’ouverture de la plate-forme L’opérateur insère le crochet de la grue dans l’anneau de
s’effectue au moyen de 2 amortisseurs à gaz. l’anse du conteneur.

Le conteneur est soulevé uniquement par une grue se Le conteneur se vide au moyen du système universel de
trouvant sur le camion. Mieux que des mécanismes de basculement. Comme le conteneur est étanche, les lixivi-
levage compliqués pour chaque conteneur. L’opération ats sont basculés avec les déchets dans le camion.
est d’une grande simplicité.

L’ensemble du processus peut être réalisé par un seul Temps de collecte estimé: 2 à 3 minutes.
opérateur.

mémoire technique
19
10 processus de collecte

10.2 processus de collecte avec conteneur à ouverture inférieure

Après rotation de la clé, l’ouverture de la plate-forme L’opérateur insère les deux crochets de la grue dans les
s’effectue au moyen de 2 amortisseurs à gaz. anneaux des anses du conteneur.

On peut utiliser les mêmes véhicules qui effectuent la col- Le conteneur se vide à l’aide du système universel à
lecte des conteneurs de surface. double anneau. Les lixiviats se trouvant dans le réservoir
inférieur sont versés avec les déchets dans le camion.

L’ensemble du processus peut être réalisé par un seul Temps de collecte estimé : 2 à 3 minutes.
opérateur.

mémoire technique
20
mode d’emploi, nettoyage et entretien 11

11
mode d’emploi, nettoyage et entretien
En ce qui concerne le nettoyage du système, il est important de:
• Nettoyer à sec les gouttières à l’aide d’une brosse
• Si l’on utilise un tuyau d’eau sous pression, ne pas diriger directement le jet vers les gouttières. Le jet doit
toujours être dirigé vers la partie supérieure du couvercle du conteneur et le débit réglé de manière à ce que
l’eau ne déborde pas des gouttières

L’entretien se résume aux points suivants:


• Joint entre la plate-forme et la cuve : si, au bout d’un an, de l’eau entre dans la cuve, vérifier:
Si la cuve est bien installée;
S’il y a accumulation d’eau autour des plates-formes;
Si les gouttières et les tubes d’écoulement des eaux sont bouchés;

• Charnières:
Lubrifier les charnières tous les 6 mois;
Vérifier annuellement l’état de conservation et remplacer la broche, si nécessaire;

• Joint en caoutchouc:
Si, sous l’effet du vieillissement, le caoutchouc est fendu ou durci, remplacer le joint par un neuf en le
collant au béton de la cuve avec du polyuréthane;

• Caoutchouc du couvercle de la borne:


Vérifier tous les 6 mois;
Si, sous l’effet du vieillissement, le caoutchouc est rigide ou déplacé, le remplacer par du caoutchouc neuf.

mémoire technique
21