Vous êtes sur la page 1sur 2

Lettre ouverte aux Rouennaises et Rouennais

Aux Rouennaises et aux Rouennais qui liront ce message, nous tenons à vous
présenter nos excuses les plus sincères.

Nous, militants de la République en Marche de Rouen, nous avons décidé pour


les élections municipales de notre ville de faire confiance au dépassement des
clivages et à l’ouverture vers la société civile pour travailler un projet sérieux,
ambitieux et mobilisateur pour mettre fin à douze ans de stagnation pour Rouen.
Nous voulions transformer profondément notre ville dans l’intérêt de tous,
renouveler notre démocratie locale, redonner la fierté de leur ville aux
Rouennais et remettre la capitale de notre région au cœur de la Normandie pour
la hisser à la hauteur de son histoire.

Nous avons fait le choix de soutenir la candidature de Jean Louis Louvel.


Entrepreneur qui a réussi, sauveteur d’entreprises de notre territoire, acteur
sans engagement politique, nous avons retenu une personnalité atypique en
politique qui aspirait au changement, à fédérer différentes énergies et à faire de
la politique autrement. L’homme et le projet qu’il nous a présenté nous ont
séduits.

Malheureusement, et contre notre volonté, au terme de l'obtention de notre


soutien, Jean-Louis Louvel a accepté celui des Républicains et du Président du
conseil régional, Hervé Morin. Nous aurions pu et nous aurions dû renoncer à
ce moment-là à notre soutien puisque nous ne partageons ni la même ambition
ni les mêmes valeurs avec ce parti. Entre une droite rouennaise en proie à une
dérive identitaire et une union des gauches de façade, l'union du centre se
présentait comme la seule alternative crédible et sérieuse pour que notre
commune sorte de l'ornière.

Nous n’avons pas réussi. A l’issue du 1er tour et malgré un résultat décevant
mais honorable puisque nous sommes arrivés en 3e position, notre candidat a
choisi de se retirer. C’est son choix et nous le respectons même si nous étions
en désaccord avec cette décision.

C’est ainsi qu’un représentant de Rouen Autrement a été nommé pour tenter
de créer un rassemblement de second tour malgré ce qui nous séparait du
candidat de la droite qualifié avec 10 % des suffrages et d’une candidate qui après
avoir réclamé le soutien de la République en Marche a préféré s’allier de suite
avec le candidat de la droite. Tout a été mis en œuvre pour créer les conditions
d’un rassemblement. Les égos, les rancœurs du passé, les demandes
déraisonnables, la volonté d’écraser et les différences de valeurs ont eu raison
de cette tentative.

Cette succession d’événements nous amène, nous militants de la République en


Marche, par cette lettre à présenter avec gravité, sincérité et sens des
responsabilités nos excuses les plus sincères à toutes les Rouennaises et à tous
les Rouennais.

Nous avons beaucoup appris durant cette campagne et nous sommes résolument
déterminés à continuer de faire de la politique autrement loin des clivages
politiques et des guerres d’égo mais en réunissant des personnalités progressistes
venant de tous horizons pour travailler à l’avenir de notre ville. Nous aurons
l’occasion de revenir vers vous prochainement pour vous présenter le fruit de
ces réflexions.

M. Damien ADAM
M. Maxime BOISSIERE
Mme Samia BOUKHALFA
M. Alban BOURGUIGNON
Mme Isabelle DELAUNAY
M. Jacques LEHOUSSEL
M. Jean Yves LEMERCIER
Mme Marie-Françoise MARCASSIN
M. Laurent MIKLARZ
M. Baptiste MULDER
M. Robert PICARD
Mme Mireille VASSELIN