Vous êtes sur la page 1sur 5

Mastère I – Semestre : 08 (5ém envoi-cours/suite)

INITIATION AUX DETAILS ET CORPS D’ETAT SECONDAIRES (CES).


(Séances des 29 et 30 Avril 2020)

- Chauffage – Climatisation :

Le confort thermique est un sentiment de bien-être vis-à-vis d’un environnement thermique, il


dépend de plusieurs facteurs, dont : la température ambiante de l’air, celle des parois, l’humidité
relative de l’air et la vitesse de l’air.

Le corps humain éprouve la même sensation avec une température de 22° et 80 % d’humidité
qu’avec une température de 27° et 25 % d’humidité.

Figure : diagramme rapport température-humidité.

La température et l’humidité sont deux critères importants du confort thermique.

Figure : diagramme du confort en fonction de la température-humidité.

25_____________________________________________________________________Initiation au détail et Corps d’Etat Secondaires


 Le chauffage :
L’utilisation de chauffage a pour but de compenser les pertes calorifiques du corps humain
pendant la saison froide en réchauffant son environnement de façon à réaliser un équilibre entre
production de chaleur et déperdition, et assurer aussi le bien- être de l'être humain.

Il existe deux modes de chauffage :

 Chauffage passif : utilisation du climat pour le chauffage ou la ventilation


- Le soleil pour chauffer (eau ou autres),
- L’aération (air) pour la ventilation.
 Chauffage actif : utilisation d’une source d’énergie pour le chauffage, tels que :
- le gaz, l’électricité, le charbon ou autres….

Figure  : principe de production d’eau chaude.

Les trois modes de transmission de chaleur sont par :

 Conduction : la chaleur transmise par un solide.

La conduction thermique est spécifique aux


solides (bois, métaux et autres…), elle est un
transfert direct au sein d'un milieu matériel,
qui se fait par propagation de proche en
proche de la chaleur. Le mouvement
d'agitation thermique (flux de chaleur) va
des zones chaudes vers les zones froides.
Figure  : principe de production d’eau chaude.

 Convection : la chaleur est transmise par un gaz (air),


26_____________________________________________________________________Initiation au détail et Corps d’Etat Secondaires
Figure  : principe de transfert par convection.

Le phénomène de convection. ... La convection est un des trois modes de transfert de


chaleur avec la conduction et le rayonnement. Le terme de convection fait référence
aux transferts de chaleur se produisant entre une surface et un fluide en mouvement lorsque ceux-
ci sont à des températures différentes.

 Transmission : la chaleur est transmise par des rayons (ou rayonnement).

Figure : principe de transfert par rayonnement.

Le rayonnement thermique représente, avec la convection et la conduction, l'un des


phénomènes physiques qui autorisent le transfert de chaleur. Son signe particulier : il ne
nécessite pas la présence d'un milieu matériel intermédiaire et peut donc transporter de
la chaleur à travers le vide.

Figure : schéma du principe de transfert suivant les trois modes.


27_____________________________________________________________________Initiation au détail et Corps d’Etat Secondaires
Généralement on utilise un chauffage central pour chauffer, suivant l’un des cas :
o A eau : l’eau est chauffée dans une centrale et véhiculé dans des conduites de
diamètres variables selon le besoin.
o A vapeur d’eau : l’eau est chauffée, ……..
o A air : l’air est chauffé dans une centrale et véhiculé dans des conduites de
diamètres variables selon le besoin.

Figure  : Principe de fonctionnement d’un chauffage central (a l’eau).

- Descriptif de l’installation  : (voir schéma).


- Energie : fuel, gaz, charbon ou électricité.
- Générateur : pour production d’eau chaude sanitaire et pour chauffer.
- Corps de chauffe : radiateurs de dimensions suivant les émissions calorifiques
nécessaires.
- Transport du fluide : tuyauterie de diamètres différents suivant les débits nécessaires.

Comme c’est le cas pour chaque lot, il est important de faire appel à un spécialiste dans le
domaine pour procéder à la conception de cette installation, en s’appuyant sur le dossier
d’architecture (comme outil de base), les besoins, les demandes et les recommandations du
Concepteur et les normes, réglementations et disponibilités des moyens et techniques.

- Les éléments du projet  : Chauffage plan et schéma d’installation.


C’est la représentation schématique de l’installation en plan, à l’aide d’un certain nombre de
représentations conventionnelles.
Ce document doit comporter toutes les indications nécessaires à l’exécution de l’installation
(positionnement des corps de chauffe, passage des tuyauteries et diamètres, ….).

Le choix du chauffage dépend de :


 La nature de l’espace à chauffer,
 Le volume de l’espace à chauffer,
28_____________________________________________________________________Initiation au détail et Corps d’Etat Secondaires
 La source d’énergie disponible sur place,
 La configuration du projet (compact ou éclaté),
 Le coût.
o RECOMMANDATIONS :

Chauffer uniformément la maison. Chaque pièce a sa température de confort :


 19 °C pour les pièces à vivre (salon, bureau, salle à manger, cuisine...),
 16 °C à 18 °C dans la chambre à coucher,
 22 °C dans la salle de bains (lorsqu'on l'utilise).

o EXERCICE : Commentez l’image ci-après et proposez les isolants correspondants à chaque partie
Pour assurer un bon confort thermique (enveloppe extérieure, ouvertures et
planchers.

Quelques rappels  :

 Les fonctions des installations de ventilation Chauffage et aération/ventilation sont


étroitement liés.
 Il faut renouveler l’air des locaux où nous séjournons.
 L’air extérieur contient du dioxyde de carbone (CO2) et des polluants en plus ou moins
grandes quantités.
 Chaque individu dégage environ 15  l/h de CO2 et de la vapeur d’eau (environ 80 g/h).
 De plus, les matériaux de construction et la vie domestique émettent aussi des polluants.
 Compte tenu de ces éléments, pour que les taux de dioxyde de carbone, de polluants et de
vapeur d’eau restent à des teneurs qui ne nuisent pas à la santé des occupants tout en
évitant une trop forte humidité, nuisible aux constructions, pour les cas courants, les taux de
renouvellement de l’air intérieur doivent être au moins par occupant de 15 à 25 m3 /h).
 Le diagramme de l’air humide ou diagramme psychrométrique (Figure 1.3) permet de
visualiser les conditions de température et d’humidité des ambiances intérieures.

29_____________________________________________________________________Initiation au détail et Corps d’Etat Secondaires