Vous êtes sur la page 1sur 24

GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ – PHILHARMONIE

Glass / Shankar
Passages
Anoushka Shankar
Karen Kamensek
Orchestre de chambre de Paris
Dimanche 19 mai 2019 – 20h30

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 1 09/05/2019 15:50


Vendredi 17 mai Samedi 18 mai
Samedi 18 mai
20H30 CONCERT
20H30 CONCERT GLASSFORMS
PHILIP GLASS BRUCE BRUBAKER, PIANO
INTÉGRALE DES ÉTUDES POUR PIANO MAX COOPER, CRÉATION ÉLECTRONIQUE

PHILIP GLASS, PIANO


TIMO ANDRES, PIANO
ANTON BATAGOV, PIANO Dimanche 19 mai
CÉLIMÈNE DAUDET, PIANO
AARON DIEHL, PIANO
20H30 CONCERT
THOMAS ENHCO, PIANO
NICOLAS HORVATH, PIANO GLASS / SHANKAR
KATIA LABÈQUE, PIANO PASSAGES
MARIELLE LABÈQUE , PIANO
ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS
MAKI NAMEKAWA, PIANO
KAREN KAMENSEK, DIRECTION
ANOUSHKA SHANKAR, SITAR
RAVICHANDRA KULUR, FLÛTE
ACT I VI TÉS
MANJUNATH B.C., MRIDANGAM, VOIX
EN LIEN AVEC LE WEEK-END
GAURAV MAZUMDAR, SITAR, VOIX
PHILIP GLASS PASSAGES
SANJU SAHAI, TABLA
SAMEDI PRATIK SHRIVASTAVA , SAROD
Visite-atelier du Musée à 14h30 PIRASHANNA THEVARAJAH, GHATAM, KANJIRA,
LA NAISSANCE DES SONS MORSING
NICK ABEL, TANPURA
KATE GOLLA, SYNTHÉTISEUR
DIMANCHE
ALEXA MASON, SOPRANO
Café musique à 11h
AURÉLIE BOUGLÉ, ALTO
PHILIP GLASS
SAMUEL ZATTONI-ROUFFY, TÉNOR
Atelier-exposition à 14h30 JAN JEROEN BREDEWOLD, BASSE
ÉLECTRO EN FAMILLE
Philip Glass / Ravi Shankar
ET AUSSI Passages

Enfants et familles Dimanche, à 19h, rencontre avec


Concerts, ateliers, activités au Musée… Philip Glass.
Adultes
Ateliers, visites du Musée…

Vous avez la possibilité de consulter les programmes de salle en ligne, 5 jours avant chaque concert,
à l’adresse suivante : www.philharmoniedeparis.fr

3-WE PHILIP GLASS.indd Toutes les pages


19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 2 09/05/2019 15:50
WEEK-END PHILIP GLASS PASSAGES

«  Je me suis orienté vers la scène, la performance, comme bien des gens


de ma génération. Ravi Shankar et John Cage, qui ont passé leur vie à
jouer, furent sur ce point des exemples. Tout jeune, je m’étais fixé cet
objectif : vivre de ma musique. » (Philip Glass, cité par Franck Mallet dans
«  Philip Glass, l’artiste comme producteur  », Musique et mondialisation,
Éditions Cité de la musique).

À l’origine, les Études pour piano avaient pour but d’enrichir le répertoire
des concert de Philip Glass et de parfaire sa technique pianistique. On en
compte aujourd’hui vingt, chacune avec ses particularités rythmiques, har-
moniques et mélodiques. Ouvrant le concert avec les deux premières Études,
Glass invite ensuite neuf pianistes à poursuivre cette intégrale.

Ce week-end sera aussi l’occasion d’écouter le dialogue entre le pianiste


Bruce Brubaker, figure de la musique post-moderne américaine et inter-
prète privilégié de Glass, et le producteur électro Max Cooper. Mêlant piano
et machines autour du projet Glassforms, ils remixent des pièces pour piano
solo de Glass et accentuent encore la puissance rythmique de sa musique.

C’est à Paris, dans les années 1960, à l’occasion de l’écriture de la musique


du film Chappaqua, que Glass fait la connaissance de Ravi Shankar. Avec
Anoushka Shankar au sitar et sous la direction de Karen Kamensek,
l’Orchestre de chambre de Paris donne la création française de Passages,
œuvre née de l’amitié entre Glass et Shankar, qui symbolise la fusion entre
les musiques minimalistes occidentales et d’Inde.

Également au programme, une rencontre entre Philip Glass et le public,


dimanche à 19h, en Salle de conférence.

« En 1967, j’avais 30 ans et je revenais d’Europe doublement formé par


Nadia Boulanger et Ravi Shankar. Fort de ces apprentissages, j’élaborais
les rudiments d’un langage musical nouveau que j’allais bientôt mettre à
l’épreuve d’une pratique professionnelle. » (Philip Glass, Paroles sans musique,
Éditions Philharmonie de Paris).

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 3 09/05/2019
09/05/2019 15:11
15:50
19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 4 09/05/2019 15:50
PROGRAMME

Philip Glass / Ravi Shankar


Passages – création française

Orchestre de chambre de Paris


Karen Kamensek, direction
Anoushka Shankar, sitar
Ravichandra Kulur, flûte
Manjunath B.C., mridangam, voix
Gaurav Mazumdar, sitar, voix
Sanju Sahai, tabla
Pratik Shrivastava, sarod
Pirashanna Thevarajah, ghatam, kanjira, morsing
Nick Able, tanpura 
Kate Golla, synthétiseur
Alexa Mason, soprano
Aurélie Bouglé, alto
Samuel Zattoni-Rouffy, ténor
Jan Jeroen Bredewold, basse

FIN DU CONCERT (SANS ENTR ACTE) VERS 21H30.

AVANT LE CONCERT
RENCONTRE AVEC PHILIP GLASS, DIMANCHE 19 MAI À 19H,
EN SALLE DE CONFÉRENCE. ENTRÉE LIBRE.

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 5 09/05/2019 15:50


L’ŒUVRE

Philip Glass (1937) / Ravi Shankar (1920-2012)


Passages

I. Offering (Glass, sur un thème de Shankar)


II. Sadhanipa (Shankar)
III. Channels and Winds (Glass)
IV. Ragas in Minor Scale (Shankar)
V. Meetings Along the Edge (Glass)
VI. Prashanti (Shankar)

Composition : 1990.
Création : le 15 août 2017, au Royal Albert Hall, à Londres, dans le cadre des Proms ;
création française le 19 mai 2019, à la Philharmonie de Paris.
Durée : environ 55 minutes.

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 6 09/05/2019 15:50


Shankar et Glass, passages à haut niveau

On savait la liste des collaborations de Philip Glass impressionnante :


de Richard Serra à Allen Ginsberg, de Laurie Anderson à Aphex Twin,
de Bob Wilson à Paul Simon, de Woody Allen à Moondog… Loin d’être
exhaustif, ce tableau permet d’entrapercevoir comment l’œuvre du New-
Yorkais, révolutionnaire et protéiforme, s’est aussi confrontée à d’autres
genres, d’autres méthodes, d’autres géniaux créateurs. Immortalisée
en 1990 par un album co-signé avec le plus célèbre musicien indien de
l’histoire, Passages, sa relation avec Ravi Shankar demeure révélatrice
de son ouverture au monde et par là même, aux autres mondes, de sa
fidélité sur la distance et de l’enrichissement mutuel qui en résulta. Pour
Glass, Shankar fut à la fois un maître, un partenaire à la hauteur de ce
qu’il deviendrait, et l’occasion d’une collaboration à la pertinence intacte,
dont la résonance frappe encore en 2019 à travers l’interprétation de
l’Orchestre de chambre de Paris.

Au milieu des années 1960, Glass entrevoit la fin de ses longues études.
Après avoir appris le piano à New York puis les maîtres Mozart, Bach et
Beethoven au Conservatoire américain de Fontainebleau dirigé par Nadia
Boulanger, il commence à composer pour l’avant-garde du théâtre. À Paris,
le cinéma lui permet de croiser la route du sitariste et compositeur indien,
qui a déjà rallié à sa cause une partie de la jeune garde rock. George
Harrison a retenu ses leçons, qu’il a récitées sur Norwegian Wood des
Beatles, à qui Brian Jones donne la réplique au sitar sur Paint It Black
des Rolling Stones. L’Inde n’a jamais semblé si proche de l’Occident, et
Shankar son meilleur ambassadeur, lui qui sera invité en 1967 au Monterey
Pop Festival pour partager l’affiche avec Jimi Hendrix, Janis Joplin, Otis
Redding et les Who. Il prendra même goût aux festivals, et vice-versa,
puisqu’il figurera au générique de Woodstock puis du Concert pour
le Bangladesh, prenant ainsi part à la contre-culture des années 1960.

En 1966, Shankar tient le rôle du Dieu du Soleil dans Chappaqua, film culte
de la beat generation sur l’entrée en désintoxication d’un junkie dans une
clinique française. Le casting compte aussi Jean-Louis Barrault, William
Burroughs, Allen Ginsberg, Ornette Coleman ou encore The Fugs. La
musique du saxophoniste Ornette Coleman n’ayant pas été retenue par

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 7 09/05/2019 15:50


le réalisateur Conrad Rooks, celui-ci demande à Shankar de composer la
bande originale en se faisant aider d’un étudiant de Nadia Boulanger. Ce
sera Philip Glass. La tâche se révèle d’autant plus complexe que ce dernier
ne possède aucune connaissance de la musique indienne, et que l’impro-
visation est inhérente au travail de Shankar. La rencontre aura toutefois un
double effet bénéfique en permettant à Glass de découvrir de nouvelles
formes de musiques et en l’obligeant à reconsidérer son travail selon des
techniques qu’il mettra à profit, comme lors de l’enregistrement de son
chef-d’œuvre Einstein on the Beach. De plus, les processus répétitifs de
la musique indienne imprimeront aussi son style. Le choc est tel qu’après
une visite en Inde, il se convertit au bouddhisme tibétain tandis que sa
pensée et sa musique en seront marquées à jamais.

Vingt-cinq ans plus tard, Glass et Shankar se retrouveront pour l’album


Passages. L’Américain est devenu le pape de la musique minimaliste et
bien plus encore. Quant au musicien indien, il s’est hissé dans le gratin
des artistes internationaux bien avant que la world music ait l’honneur des
bacs chez les disquaires. Leur album se compose de six thèmes de l’un
réarrangés par l’autre dans une répartition équitable. Si la forme orches-
trale domine l’ensemble, l’atmosphère indienne dans les rythmes et les
instruments rendent les 55 minutes de Passages totalement envoûtantes
dans un mariage étonnement réussi. Dès le titre Offering d’ouverture,
un saxophone conduit la mélodie râga de Shankar sous une pluie de
cordes. L’album se clôt sur Prashanti (Tranquillité), un appel à la paix
et à la spiritualité quand la cupidité et la haine viennent troubler une
joyeuse communauté. Rencontre idéale entre les musiques minimalistes
occidentales et d’Inde, Passages occasionne aussi un croisement unique
entre des instruments qui s’épousent comme dans un petit miracle inter-
continental, tandis que les sensibilités propres à chacun finissent par
fusionner. Près de trente ans après son enregistrement, Passages reste
le fruit d’une quête spirituelle qui a fini par se trouver, d’un hymne à la
paix que personne ne pourra enlever à ses auteurs.

Pascal Bertin

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 8 09/05/2019 15:50


LES COMPOSITEURS

Philip Glass librettiste Christopher Hampton, créée


Né à Baltimore, Philip Glass est diplômé par le Washington National Opera en
de l’Université de Chicago et de la novembre 2015. Glass célèbre ses 80
Juilliard School de New York. Au début ans le 31 janvier 2017 avec la première
des années 1960, il se rend à Paris pour mondiale de sa Symphonie no 11 au
étudier avec Nadia Boulanger et gagne Carnegie Hall. Cette saison d’anniversaire
sa vie en transcrivant la musique indienne est également l’occasion d’une program-
de Ravi Shankar en notation occidentale. mation internationale avec la première
En 1974, Glass a déjà à son actif un large aux États-Unis des opéras The Trial et The
éventail de créations musicales originales Perfect American, et la création mondiale
pour le Philip Glass Ensemble et la Mabou d’œuvres comme le Concerto pour piano
Mines Theater Company. Cette période no 3 et le Quatuor à cordes no 8. En 2015,
culmine avec Music in Twelve Parts et Glass reçoit la médaille nationale des Arts
l’opéra Einstein on the Beach, pour lequel des États-Unis et le 11e prix Glenn Gould.
il collabore avec Robert Wilson. Depuis, Il se voit offrir la chaire de composition
le répertoire de Glass se développe dans Richard & Barbara Debs du Carnegie Hall
des directions aussi variées que l’opéra, la pour la saison 2017-2018, et est honoré
danse, le théâtre, la musique de chambre, lors des 41e Kennedy Center Honors en
la musique orchestrale et le cinéma. Ses 2018. En janvier 2019, le Los Angeles
bandes originales lui valent plusieurs Philharmonic donne la création mondiale
nominations pour l’Academy Award de sa Symphonie no 12 basée sur l’album
(Kundun, The Hours, Notes on a Scandal) de David Bowie Lodger, troisième pièce
et un Golden Globe (The Truman Show). adaptée de la Berlin Trilogy de Bowie. Ses
Au cours de ces dernières années, de projets en cours comptent la composition
nouvelles œuvres voient le jour, dont un d’une partition originale pour Le Roi Lear
opéra sur la mort de Walt Disney, The à Broadway, et une collaboration théâ-
Perfect American (co-commande du trale avec Phelim McDemott pour Tao of
Teatro Real de Madrid et de l’English Glass (création au Festival de Manchester
National Opera), une nouvelle produc- en juillet 2019). Philip Glass est toujours
tion d’Einstein on the Beach, la publica- présent sur scène dans des programmes
tion des mémoires de l’artiste, Paroles de piano solo, en musique de chambre
sans musique (Éditions Philharmonie de entouré de musiciens de renom inter-
Paris), et la version révisée de son opéra national, et régulièrement avec le Philip
Appomattox en collaboration avec le Glass Ensemble.

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 9 09/05/2019 15:50


Ravi Shankar Rakha et Ali Akbar Khan. En 1967, Ravi
Ravi Shankar est né le 7 avril 1920 à Shankar crée une école d’apprentissage
Vârânâsi, haut lieu de culte hindou, du sitar, son instrument de prédilection,
dans l’est du Bengale. Dès l’âge de à Los Angeles. Il se produit à cette
13 ans, Ravi Shankar participe aux tour- occasion au Monterey Pop Festival (aux
nées de la compagnie de danse et de côtés de Jimi Hendrix, de Janis Joplin et
musique de son frère chorégraphe, des Who). De 1970 à 1980, Ravi Shankar
Uday Shankar, se produisant ainsi dans croise la route de plusieurs musiciens
toute l’Inde, puis à Londres et à Paris. renommés comme Yehudi Menuhin,
En 1934, il fait une rencontre décisive Jean-Pierre Rampal ou encore André
avec le musicien Ustad Allauddin Khan, Previn. En 1990, Ravi Shankar édite
formateur de plusieurs générations Passages, un disque composé pour
de musiciens indiens. Le jeune Ravi orchestre indien et occidental, en com-
Shankar abandonne alors une carrière pagnie de Philip Glass. De sa longue et
naissante de danseur pour rejoindre la éclectique carrière, le grand public se
ville de Maihar et s’initier aux subtilités souviendra de son influence sur le cours
de la musique indienne. C’est en 1939 de la musique rock, et notamment de
que Ravi Shankar donne les premiers ses prestations avec George Harrison,
concerts sous son nom, et en 1944 en compagnie des Beatles, puis lors
qu’il quitte la troupe de son frère. Dès du Concert pour le Bangladesh (1972),
1947, il participe à la renaissance de la et de ses apparitions aux festivals de
musique indienne : c’est à la fin de cette Monterey en 1967 et de Woodstock à
décennie qu’il crée l’Orchestre National l’été 1969. Outre trois Grammy Awards,
de la Radio Indienne, puis l’Orchestre Ravi Shankar a reçu le prestigieux Polar
de Chambre National. Il débute une Prize suédois en 1980 et a continué
collaboration qui perdurera tout au long d’enregistrer jusqu’à sa mort.
de sa carrière avec les musiciens Alla

Anoushka Shankar indienne et de la world music progres-


La sitariste et compositrice Anoushka sive. Sa musicalité à la fois dynamique
Shankar occupe une place à part et spirituelle lui vaut de nombreuses
dans l’univers de la musique classique récompenses, dont six nominations

10

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 10 09/05/2019 15:50


aux Grammy Awards. Plus jeune – et compositrice est à l’origine de collabo-
première femme – décorée d’un rations interculturelles avec des artistes
British House of Commons Shield à la tels que Sting, M.I.A, Herbie Hancock,
Chambre des communes britannique, Pepe Habichuela, Karsh Kale, Rodrigo
elle est sacrée Héroïne d’Asie par le y Gabriela, Joshua Bell. Sa signature
Time Magazine et reçoit le prix Meilleur chez Deutsche Grammophon en 2011
Artiste aux Songlines Music Awards. marque le début d’une période de
Elle compte parmi les cinq premières créativité particulièrement fertile dont
compositrices récemment ajoutées au témoignent Traveller, Traces of You,
programme du A-level de musique au Home et Land of Gold. À l’occasion de
Royaume-Uni. Profondément ancrée l’année culturelle Royaume-Uni/Inde en
dans la tradition classique indienne, 2017, le British Film Institute lui passe
Anoushka Shankar se forme exclusive- commande de la musique du film muet
ment avec son père, Ravi Shankar, et fait Shiraz. Rappelons également le festi-
ses débuts professionnels de sitariste val consacré à Rabindranath Tagore,
classique à l’âge de 13 ans. À 20 ans, qu’elle organise au Globe Theatre de
elle a déjà à son actif trois enregistre- Londres. Elle est soliste et co-auteur
ments chez EMI/Angel et reçoit sa pre- du dernier film d’Arijit Singh, et on
mière nomination aux Grammy Awards, peut l’entendre sur la bande originale
devenant ainsi la première femme du film Confident royal de Stephen
indienne et la plus jeune nominée dans Frears. Au cours de la saison 2018-2019,
la catégorie musiques du monde. En son travail est mis à l’honneur par le
2005, la parution de son premier album Metropole Orkest, le Royal Festival
Rise est l’occasion d’une deuxième Hall de Londres et le National Concert
nomination aux Grammy Awards. En Hall de Dublin. La production artistique
tant que soliste internationale, elle d’Anoushka Shankar se veut le reflet
se produit dans les lieux et festivals de son soutien indéfectible à la cause
internationaux les plus prestigieux. Elle des femmes et de la justice sociale. En
défend les quatre concertos pour sitar 2011, elle s’implique fortement dans la
de son père aux côtés des plus grands campagne de recherche de fonds One
orchestres, parmi lesquels les Berliner Billion Rising sur Change.org. Suite
Philharmoniker, le London Symphony à cela, elle est invitée à participer à
Orchestra, le London Philharmonic, une commission spéciale sur les vio-
le New York Philharmonic et le Los lences faites aux femmes dans le cadre
Angeles Philharmonic, sous la direction du sommet annuel Hindustan Times
d’éminents chefs d’orchestre parmi Leadership Summit à New Delhi (2013).
lesquels Zubin Mehta. Son travail de Parmi ses autres projets récents, citons

11

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 11 09/05/2019 15:50


une émission radio sur l’égalité des l’un des flûtistes les plus recherchés
sexes pour promouvoir les objectifs de de son pays. Il développe un style très
l’ONU en matière de développement personnel à la flûte et interprète un
durable ou la coordination d’un appel répertoire rare de râgas d’Inde du Sud
à l’action adressé au gouvernement bri- dans des cycles rythmiques complexes
tannique en réponse à la crise actuelle exigeant une technique brillante. Sa
des réfugiés européens. Elle prête sa pratique de musicien s’étend égale-
voix au documentaire Stolen Innocence ment au bansuri (flûte d’Inde du Nord),
traitant du trafic humain en Inde (2017). aux flûtes à clés occidentales et de
Anoushka Shankar est l’auteur d’une diverses origines, au contrôleur Midi
biographie de son père, Bapi : l’amour à vent, au kanjira et aux percussions
de ma vie, et écrit régulièrement dans vocales. Invité dans le monde entier, il
les colonnes des magazines First City de se produit dans les meilleurs festivals
New Delhi et Hindustan Times. et lieux de concert entouré d’éminents
artistes, dans des programmes en solo
Ravichandra Kulur ou en duo, mêlant fusion, jazz et danse.
Le flûtiste virtuose Ravichandra Kulur Après l’avoir entendu en 2005, Ravi
est initié aux sphères sacrées de la Shankar l’invite à le rejoindre pour son
musique carnatique (musique classique Music Festival from India III (2005-2006).
d’Inde du Sud) dès l’âge de 6 ans, formé Depuis 2005, il participe à l’essentiel
tout d’abord aux percussions d’Inde du des tournées internationales de Ravi
Sud, le mridangam et le kanjira, sous Shankar et d’Anoushka Shankar. Avec
la houlette d’E. P. Narayana Pishardi. Il plus de mille deux cents concerts à son
travaille régulièrement avec son père, actif, il est invité dans des festivals inter-
K. Raghavendra Rao, commence à nationaux tels que WOMAD (Royaume-
se produire en duo avec lui et donne Uni), Paleo (Suisse), le Java Jazz Festival,
ses premiers concerts en soliste lors Roskilde (Danemark), Sfinks (Belgique),
d’assemblées carnatiques à 9 ans. Une SF Jazz, Tff Rudolstadt, le Festival des 5
fois son diplôme de génie électrique Continents (Suisse), le Festival d’Helsinki,
en poche, il travaille durant quelques Bangalore Habba. Il participe à plus de
années tout en continuant à approfon- trois cents sessions d’enregistrement. Il
dir sa pratique de la flûte classique. collabore également avec des musiciens
En 1999, il commence une carrière de venus d’horizons aussi variés que la
musicien professionnel qui ne cessera fusion, la pop, le rock, le jazz, le funk,
dès lors de se développer. Il occupe le flamenco, la musique classique occi-
une niche dans un domaine où règnent dentale ou la musique celtique.
de grands maîtres, et s’impose comme

12

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 12 09/05/2019 15:50


Manjunath B.C. les scènes du monde entier, à Paris
Manjunath révèle très tôt un talent (Théâtre de la Ville), Londres (Queen
inné pour la musique et s’immerge Elizabeth Hall), New York (Jazz at Lincoln
grâce à ses parents dans le talavadya Centre), Venise (La Fenice), Amsterdam
carnatique. Par la suite, il élargit ses (Tropen Museum, Muziekgebouw,
horizons musicaux en étudiant le mri- Bimhuis), Pékin (Centre national des arts
danga auprès de Karnataka Kalashree du spectacle) ainsi que par les opéras
K.N. Krishnamurthy et Sangeetha de Sydney et de Lille.
Kalanidhi Sri T.K. Murthy. En soliste ou
en ensemble, Manjunath révèle sa créa- Gaurav Mazumdar
tivité sous de multiples formes allant Comptant parmi les musiciens les plus
du classique à la fusion. Il accompagne demandés et polyvalents d’aujourd’hui,
de grands artistes d’Inde et d’ailleurs, Gaurav Mazumdar vient d’une famille de
parmi lesquels Sangeetha Kalaratna grands musiciens indiens d’Allahabad.
Sri R.R. Keshavamurthy, Sangeetha Il débute sa carrière dans la musique
Kalaratna Sri H.P. Ramachar, Mysore vocale avant de se mettre au violon sous
M. Nagaraj et Dr. Mysore M. Manjunath la houlette de son père Dulal Mazumdar
(les frères Mysore), Dr. Suma Sudhindra et de Nandkishore Vishwakarma.
et Chitraveena N. Ravikiran. Il par- Remarqué par Ravi Shankar, il se dirige,
tage la scène avec des personnalités sur ses conseils, vers le sitar, et devient
internationales telles que le chanteur un musicien accompli grâce aux ensei-
turc soufi Kani Karaca ou le trombo- gnements du maître. Reconnu dans
niste Robin Eubanks. Dans son tra- le monde entier, il se produit lors de
vail, il côtoie les compositeurs Rafael concerts et de festivals dans les cinq
Reina, Riccardo Nova et les membres de continents, notament aux côtés de Ravi
Bhedam, collabore avec le Conservatoire Shankar. Gaurav Mazumdar se distingue
d’Amsterdam, le Karnatic Lab Festival, par la qualité de ses récitals solistes,
la Biennale de musique de Zagreb, qui témoignent de son engagement
le centre culturel italien Fabrica, le passionné, de sa grande connaissance
Festival de Santander, le Perth Festival, du Raag & Taal et de son extrême sen-
le Roma Europe Festival et le Milano sibilité. Ses duos avec les meilleurs
Musica (Festival John Cage), sans oublier musiciens des traditions d’Inde du Nord
l’Ictus Ensemble, le Quintetto Bibiena, le (hindustani) comme du Sud (carnatique)
Het Nederlands Fluit Orkest et Pandit comblent ses auditeurs. Il collabore
Ravi Shankar. Il se produit régulière- avec de nombreux musiciens occi-
ment avec la compagnie de danse dentaux tels que Daniel Hope, Philip
Akram Khan. Manjunath est invité sur Glass et Kenny Werner ainsi qu’avec

13

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 13 09/05/2019 15:50


l’English Chamber Orchestra en tant Sanju Sahai
qu’interprète et compositeur. On lui Sanju Sahai, également connu sous le
doit la composition de la musique du nom de Vishnu Sahai, est l’un des meil-
ballet Siddhartha et d’Akanksha pour leurs joueurs de tabla de sa génération.
un concert au Vatican célébrant le mil- Dans la tradition du gharana de Bénarès
lénaire. La collaboration qui le lie à un et sixième joueur de tabla de la lignée,
large éventail d’artistes venus de divers il étudie cet instrument dès son plus
horizons de la musique et de la danse jeune âge. Enfant prodige, il donne
est à l’image des multiples facettes de son premier concert solo à 9 ans dans
son talent et lui vaut une place unique un des grands festivals de Bénarès.
dans le domaine de la musique indienne Diplômé à 13 ans, il obtient son master
et des musique du monde. Une vaste à 18 ans. Son ascension fulgurante
discographie présente son travail, avec l’amène à collaborer régulièrement
les albums Echoes from India, In Search avec des univers aussi variés que le jazz,
of Peace, Neemrana, Soul Strings, East la musique égyptienne, le flamenco,
Meets West (nominé pour le Grammy l’opéra, la musique classique occiden-
Award), Orion (enregistré en direct lors tale, le hip-hop, le folk et le blues, sans
d’un concert historique à l’Acropole en oublier la musique contemporaine et
Grèce pour les Jeux olympiques 2004), la danse. Il s’associe à divers artistes
Gaurav Mazumdar, Offerings, Strings in venus du monde entier tels que la dan-
Harmony, Walking Together, Shambala, seuse de flamenco Manuela Carrasco,
Colours from the Rainbow et Hesse. les compositeurs Michael Nyman
Son travail pour le film Shwet vient de et Naresh Sohal, la soprano Patricia
marquer une nouvelle étape dans sa Rozario, le BBC Philharmonic, le percus-
recherche d’un style musical nouveau. sionniste Pete Lockett le joueur de oud
Aujourd’hui, il occupe une place à part Yair Dalal, le guitariste Jason Carter,
en tant qu’interprète, compositeur et les violoncellistes Matthew Barley et
enseignant, s’imposant comme l’un des Anup Biswas, le clarinetiste Don Li,
meilleurs musiciens de sa génération et le Harp Quartet, Dominique Vellard
contribuant à la diffusion de la musique au chant grégorien, le compositeur et
indienne dans le monde entier. Issu lui- instrumentiste Gilles Petit ou le dan-
même de la pampara gourou-shishya seur Akram Khan. Il accompagne des
(tradition d’enseignement de professeur personnalités du monde de la musique
à disciple), il consacre une grande partie et de la danse indiennes comme Pandit
de son temps à la formation de disciples Hari Prasad Chaurasia (bansuri), Pandit
dans le monde entier. Shiv Kumar Sharma et Pandit Bhajan
Sapori (santoor), Ustad Vilayat Khan

14

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 14 09/05/2019 15:50


Saheb, Ustad Imrat Khan Saheb, Ustad Pratik Shrivastava
Shahid Parvez, Pandit Kartik Kumar et Né dans une famille de musiciens,
Pandit Manilal Nag (sitar), Pandit Vishwa le jeune Pratik Shrivastava se tourne
Mohan Bhatt (mohan veena), Pandit naturellement vers le répertoire clas-
Birju Maharaj, Natraj Gopi Krishna et sique indien. Il est initié à l’art du sarod
Shrimati Sitara Devi (kathak), Ustad dès l’âge de 6 ans par son grand-père
Aasheesh Khan et Ustad Amjad Ali Pandit Rabi Chakraborty, lui-même
Khan (sarod), Pandit Jasraj, Shrimati éminent joueur de sarod de la Maihar
Girija Devi, Pandit Rajan et Pandit Gharana, et développe ensuite cet
Sajan Misra, Pandit Ajoy Chakraborty art auprès de son oncle Dr. Rajeeb
et Shrimati Veena Sahasrabuddhe Chakraborty. Il a l’honneur de travail-
(voix), Ustad Sultan Khan et Pandit ler aujourd’hui sous la houlette de
Ramesh Misra (sarangi), Kala Ramnath Pandit Ajoy Chakraborty et Pandit
(violon) et le maître Umyalpuram Tejendra Narayan Majumdar. Nommé
Shivraman (mridangam). Au nombre jeune talent lors de la Salt Lake Music
de ses derniers projets et partenaires, Conference de Calcutta (1998), il obtient
citons les BBC Proms, Sangeet Yatra, une bourse de la Fondation Anun Lund
Rhythm Xchange, The Raga Taal, Bach Rej en Norvège (1999), une bourse
to Benares, Ancient Future, Sangam, nationale du ministère de la Culture
The Raga Jazz, Encounter, Romali, d’Inde (2007) ainsi qu’une bourse de
Pan Jazz, Sacred Beats of Benares, la Fondation Jnana Pravaha (2013). Il
Aakrisht, Gnosis, Medici Edinburgh et débute sa carrière d’interprète lors de
le Dante String Quartet. Il enregistre la Salt Lake Music Conference, où son
pour les labels ARC Music, On Air, talent s’affirme devant les plus grands
Sense World, NA Classical India, Warner maestros de la communauté indienne
Brothers et Universal Records. En plus classique, et se produit ensuite pour
de ses concerts et tournées, il anime d’autres événements et organismes à
des conférences, ateliers et résidences. Calcutta : Vishwa Banga Sammelan,
Durant quinze ans, il enseigne le tabla Sangeet Sabha, Shrutinandan et bien
à la School of Oriental and African d’autres. On peut l’applaudir au Festival
Studies de l’Université de Londres. Il Ankur de Thana (Bombay) pour son pre-
dirige également le South Asian Music mier concert hors de Calcutta, puis en
Youth Orchestra, et anime de nombreux Jordanie au Festival international pour
ateliers avec cet orchestre en collabo- enfants d’Amman (2000) ainsi qu’en
ration avec de jeunes musiciens venus Allemagne et en France (2001). En 2007,
du Royaume-Uni. Pratik Shrivastava se rend en Angleterre
et travaille pour Surdhwani et Milapest

15

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 15 09/05/2019 15:50


à Liverpool. En 2009, il collabore avec qu’Anoushka Shankar, Eric Clapton,
Panjaz International à Portsmouth, ani- Jeff Lynn et Pandit Vishwa Mohan
mant des ateliers et des concerts, avant Bhatt – concert qui donne ensuite
de se rendre en Australie en 2011 pour lieu à un disque récompensé par un
le Woodford Folk Festival. Rappelons Grammy Award et marque le début
aussi sa tournée américaine qui le mène d’une série de tournées internatio-
à New York, dans le New Jersey, le nales avec l’ensemble de Ravi Shankar
Michigan et à Los Angeles. Le talent jusqu’aux derniers concerts en Inde, en
de Pratik Shrivastava reflète le travail Amérique et en Europe. Aujourd’hui, il
acharné, la sincérité et le dévouement se produit et enregistre régulièrement
de cet artiste qui bénéficie aussi du avec Anoushka Shankar, collaborant
soutien indéfectible de sa famille. notamment à ses derniers albums
nominés pour les Grammy Awards
Pirashanna Thevarajah Traveller et Traces of You. Pirashanna
Pirashanna Thevarajah est reconnu Thevarajah est invité sur des scènes
par la communauté des musiques du aussi prestigieuses que le Royal Albert
monde et de la musique indienne Hall, le Royal Festival Hall et le Barbican
classique comme un percussionniste Centre de Londres, le Carnegie Hall de
extrêmement polyvalent, maîtrisant New York, le Konzerthaus de Vienne,
des instruments comme le mridangam, la Salle Pleyel, le Hollywood Bowl de
le kanjira, le ghatam ou la guimbarde Los Angeles, l’Alte Oper de Francfort,
morsing, sans oublier l’art du konnakol le Théâtre des Champs-Élysées, le
(rythme parlé indien). Passionnément Palais des beaux-arts de Bruxelles, le
ancrée dans la tradition indienne clas- KKL de Lucerne ainsi que les festivals
sique, sa carrière se construit sur des de Verbier, le Printemps de Prague,
bases solides grâce aux enseignements WOMAD, Glastonbury ou les BBC
de son gourou Sri M. Balachandar au Proms de Londres. Ces concerts sont
Bharatiya Vidya Bhavan (Royaume-Uni). le fruit de ses nombreuses collabora-
Il fait son premier concert « officiel » tions avec des artistes classiques et
après des études dans le système car- contemporains tels que Pandit Ravi
natique en septembre 1999 à Chennai. Shankar, Anoushka Shankar, Mandolin
Si ses débuts internationaux ont lieu à U. Shrinivas, Aruna Sairam, Nitin
l’âge de 11 ans à Barcelone, sa carrière Sawhney, T.V. Gopalakrishnan, Ganesh
connaît un tournant en 2002 lorsque & Kumaresh, Talvin Singh, Karsh Kale
Pandit Ravi Shankar l’invite à partici- et le groupe MIDIval Punditz. Parmi
per au Concert for George au Royal les récents temps forts de sa carrière,
Albert Hall aux côtés d’artistes tels citons une tournée européenne avec la

16

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 16 09/05/2019 15:50


musicienne indo-britannique Susheela artistes. Il vient de recevoir le Digital
Raman, le Festival Tagore organisé par City Fellowship de l’Institute of Digital
Anoushka Shankar au Globe Theatre Innovation de Teesside, et est nommé
de Londres ou encore le projet du professeur invité de la Northern School
compositeur producteur Sam Mills of Sound en avril 2009.
Sacred Imaginations créé à Londres en
juin 2015. Aujourd’hui, de son domicile Kate Golla
de Londres, il continue de nourrir sa Diplômée en accompagnement du
créativité par une recherche constante Conservatoire de Sydney, Kate Golla
de nouveaux univers sonores, dési- se lance dans une carrière de pianiste
reux d’ouvrir son esprit aux diverses et musicienne de chambre indépen-
traditions et cultures musicales tout en dante, se produisant régulièrement
restant fidèle à l’héritage carnatique comme pianiste permanente du Sydney
indien qui est le sien. Symphony Orchestra. En 2006, elle
est engagée comme cheffe de chœur
Nick Able assistante d’Opera Australia, poste
Nick Able est un musicien profession- qu’elle occupe durant trois ans avant
nel, compositeur et enseignant basé de rejoindre l’équipe instrumentale.
à Newcastle Upon Tyne. Élève et dis- En 2014, elle est engagée comme
ciple de Ravi Shankar depuis 2002, il musicienne par l’English National
effectue quantité de tournées qui le Opera. Elle se produit aux Proms avec
mènent aux États-Unis, au Canada, le Britten Sinfonia ainsi que dans les
en Europe, en Russie, en Afrique, en festivals d’Aldeburgh et d’Édimbourg.
Asie, au Moyen-Orient et en Australie. Kate Golla collabore régulièrement
Il est l’un des rares étudiants résidant avec le Royal Opera House, l’English
du Ravi Shankar Centre de New Delhi, National Opera, le BBC Symphony,
où il passe la plupart de ses hivers. Il l’Opera Holland Park et la Staatsoper
participe régulièrement aux tournées de Hambourg, comme avec le Sydney
d’Anoushka Shankar et intègre son Symphony Orchestra pour leur tour-
ensemble, l’Anoushka Shankar Project, née européenne.
en 2006. En plus de ses engagements
d’interprète, Nick Able gère un studio Alexa Mason
et des activités d’enseignement, et y Originaire du comté de Cumbria au
travaille à divers projets. Il compose Royaume-Uni, Alexa Mason se forme à
pour le cinéma, la télévision, la pub- la Royal Scottish Academy de Glasgow
licité, les jeux et le multimédia, et col- avant de participer au programme Opera
labore avec de nombreux musiciens et Works de l’English National Opera

17

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 17 09/05/2019 15:50


(ENO). Avec l’ENO, elle interprète prin- Aurélie Bouglé
cipalement les rôles de Dawn (Marnie, Ayant exploré divers horizons musicaux
Nico Muhly, création, 2017), Meretaten (piano, clavecin, musicologie), Aurélie
(Akhnaten, Glass), Un Esprit (Jakob Lenz, Bouglé vient d’obtenir son diplôme
Rihm) et Gizmo (The Way Back Home, de chant en musique ancienne au Pôle
Joanna Lee, création), mise en scène par supérieur d’enseignement artistique
Katie Mitchell au Young Vic de Londres Paris Boulogne-Billancourt. Elle partage
en décembre 2014. Toujours avec l’ENO, sa pratique artistique entre musiques
elle est la doublure de La Première anciennes et contemporaines. Son goût
Écuyère/Fille-Fleur (Parsifal, Wagner), pour la musique d’ensemble l’amène
Susanne (Les Noces de Figaro, Mozart) à collaborer avec des groupes vocaux
et Iris Marinus (Sunken Garden, Van der comme Les Métaboles, l’Ensemble
Aa, création). Toujours à l’opéra, elle par- Zēnē et Marguerite Louise. Elle prend
ticipe à la création de Dear Marie Stopes part à des projets variés touchant au
d’Alex Mills (2018), incarne Clorinda (La répertoire contemporain : Io framento
Cenerentola, Rossini), Gretel (Hansel dal Prometeo de Luigi Nono, 200 Motels
et Gretel, Humperdinck), Ortlinde (La de Frank Zappa (Les Métaboles, Festival
Walkyrie) et Wellgunde (L’Or du Rhin/ Musica et Philharmonie de Paris), et par-
Le Crépuscule des dieux, Wagner), ticipe à la création de l’opéra Giordano
Zerline (Don Giovanni, Mozart), Tina Bruno de Francesco Filidei en 2015
(Flight, Jonathan Dove), Eurydice (Orfeo (Casa da Musica, Porto). Concernant
ed Euridice, Gluck), ainsi que Zdenka les répertoires anciens, elle a récem-
(Arabella, Strauss). En concert, elle sil- ment interprété La Discorde et Doris
lonne l’Écosse avec l’Auricle Ensemble (L’Europe galante, Campra) et Satirino
dans un répertoire de musique de (La Calisto, Cavalli. En avril 2017, elle
chambre contemporaine comprenant chante au Printemps de Lanvellec en
le Pierrot lunaire de Schönberg et Miss concevant le programme Zefiro torna,
Donnithorne’s Maggot de Maxwell pour deux voix, deux violes et clavecin,
Davies, et interprète divers programmes articulé autour de pièces italiennes du
de chansons de cabaret et d’œuvres xviie siècle. Aurélie Bouglé fait partie de

de Mahler, sans oublier Polly Peachum l’ensemble La Fugitive, spécialisé dans


(L’Opéra de quat’ sous, Weill). Alexa l’interprétation du répertoire baroque
Mason débute en soliste aux BBC Proms pour voix, violes et luth.
de Londres dans la première version en
concert de Passages en 2017. Samuel Zattoni-Rouffy
Samuel Zattoni-Rouffy développe sa
pratique du chant dans les années 2000

18

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 18 09/05/2019 15:50


à Bordeaux. Il y rencontre des chefs Jan Jeroen Bredewold
qui lui assurent une maîtrise stylistique Après des études d’orgue, de piano
du répertoire comme Jean-Claude et de direction de chœur, Jan Jeroen
Malgoire ou Michel Laplénie, avec qui Bredewold étudie le chant auprès de
il multiplie les prestations solistes. On différents professeurs aux Pays-Bas
l’entend dans Lully ou Charpentier et en France. En 2004, il s’installe en
(Actéon), ou au sein de Sagittarius, France, où il chante au sein de plu-
aux Invalides de Paris ou au Grand sieurs formations, dont le chœur
Théâtre de Bordeaux. Parallèlement, au Accentus dans le cadre des produc-
Conservatoire à rayonnement régional tions lyriques à l’Opéra de Rouen,
de Limoges, il élargit son répertoire l’ensemble Correspondances et Les
aux époques classique et romantique, Métaboles. Avec l’ensemble Kérylos,
en particulier avec le lied et la mélodie il travaille, sous la direction d’Annie
française. En 2007, avec Mikrokosmos Bélis, à la reconstruction et l’inter-
et Loïc Pierre, il investit les répertoires du prétation de partitions de musique
xxe siècle et contemporain. À l’occasion grecque de l’Antiquité. Son répertoire
de concerts et d’enregistrements, il de soliste et de chanteur d’ensemble
travaille avec des compositeurs comme s’étale donc de l’Antiquité, en passant
Thierry Machuel, Pascal Zavaro, Bruno par le Moyen Âge, la Renaissance et
Régnier ou Veljo Tormis (Incantation du le baroque, jusqu’à la musique de nos
Fer, 2010). Depuis 2013, il se produit au jours. Passionné de pédagogie, Jan
sein de prestigieux chœurs de chambre Jeroen Bredewold enseigne le chant
comme Accentus. Actuellement, il en tant que professeur indépendant et
chante notamment avec Les Métaboles, dirige un ensemble vocal à Paris.
Spirito, La Tempête et Musicatreize. En
soliste, on l’a entendu notamment inter- Karen Kamensek
préter Franck, le rôle-titre du Reniement Tout autant à son aise à l’opéra et en
de saint Pierre de Charpentier, des concert, la cheffe d’orchestre Karen
mélodies et airs d’opéras avec la com- Kamensek possède un large répertoire
pagnie In Sense. Depuis 2016, il se qui s’étend des incontournables du
produit de plus en plus en qualité de répertoire classique aux compositions
ténor solo dans des cantates de Bach, des maîtres d’aujourd’hui, couvrant
chaque année à Strasbourg ou à Paris, aussi des ouvrages à la frontière des
comme à l’Oratoire du Louvre en 2018. genres. Originaire de Chicago, cette
spécialiste du répertoire moderne et
contemporain collabore régulièrement
avec Philip Glass. Associée à Anoushka

19

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 19 09/05/2019 15:50


Shankar et au Britten Sinfonia pour les temps forts de sa carrière, citons des
présenter le premier concert issu de productions telles que Mort à Venise de
la collaboration du compositeur et Britten, Pelléas et Mélisande de Debussy,
de Ravi Shankar, Passages, aux BBC Susannah de Floyd, La Veuve joyeuse
Proms de 2017, elle dirige également de Lehár, I Pagliacci de Leoncavallo,
la création mondiale de son opéra Les Cavalleria rusticana de Mascagni, Boris
Enfants terribles au Festival de Spoleto Godounov de Moussorgski, Tosca de
ainsi que des représentations de son Puccini, Otello de Verdi et Lohengrin
Orphée, Satyagraha et Akhnaten (ces de Wagner. Karen Kamensek est pre-
deux œuvres avec l’English National mière Kapellmeister de la Volksoper de
Opera). Au cours de la saison 2018- Vienne (2000-2002) et directrice musi-
2019, Karen Kamensek retrouve l’Opéra cale générale du Théâtre de Freiburg
royal de Suède de Stockholm pour (2003-2006), avant d’être nommée
reprendre la création du nouvel opéra cheffe titulaire par intérim du Théâtre
de Victoria Borisova-Ollas Dracula, national de Slovénie de Maribor (2007-
qu’elle a déjà dirigé en 2017-2018. 2008). En 2008, elle devient direc-
Ses autres engagements opératiques trice musicale générale adjointe de la
de la saison comprennent Dead Staastoper de Hambourg avant d’être
Man Walking de Jake Heggie (Welsh nommée directrice musicale géné-
National Opera), Candide de Bernstein rale et cheffe titulaire de la Staastoper
(Opéra national de Bergen) ainsi que d’Hanovre en 2011. Son mandant dans
ses retrouvailles avec l’English National cette maison court jusqu’en 2016 et
Opera (Akhnaten). En concert, cette sai- lui donne l’occasion de diriger de
son, elle dirige le Tonkünstler Orchester nombreuses nouvelles productions,
en collaboration avec Stacey Kent au dont Lady Macbeth de Mzensk de
Musikverein Wien, l’Orchestre de la Radio Chostakovitch, Les Maîtres-chanteurs
Norvégienne, l’Orchestre Philharmonique de Nuremberg de Wagner, Il trittico
de Stockholm, l’Orchestre Symphonique de Puccini, Caligula de Detlev Glanert
de Norrköping, l’Orchestre National de et Jenůfa de Janáček.
Bordeaux, le Royal Northern Sinfonia,
les orchestres d’opéra de Malmö et Orchestre de chambre de Paris
Göteborg et, pour une présentation Créé en 1978, l’Orchestre de chambre
spéciale du film Amadeus, l’Orchestre de Paris, l’un des orchestres de chambre
Philharmonique d’Oslo. Très sollicitée de référence en Europe, franchit cette
dans le domaine de l’opéra, elle est saison quarante ans d’existence. Avec
invitée dans le monde entier par les son directeur musical Douglas Boyd,
maisons les plus prestigieuses. Parmi il recherche l’excellence artistique et

20

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 20 09/05/2019 15:50


porte une nouvelle vision de la musique Pahud, Speranza Scappucci, Christian
et de son rôle dans la cité. Communauté Tetzlaff, Lars Vogt, Alisa Weilerstein,
de quarante-trois artistes engagés à et, plus que jamais, de grandes voix
Paris, l’orchestre donne vie à quatre comme Stéphanie d’Oustrac et Sonya
siècles de musique et s’attache à renou- Yoncheva. Il est présent dans des pro-
veler la relation entre un orchestre ductions lyriques à l’Opéra-Comique
et sa ville. Depuis quarante années, et au Théâtre des Champs-Élysées.
l’Orchestre de chambre de Paris colla­ À la Philharmonie de Paris, il célèbre les
bore avec les plus grands chefs et cent cinquante ans de la mort d’Hector
solistes, avec lesquels il poursuit la Berlioz avec L’Enfance du Christ et
mise en valeur d’un vaste répertoire propose une orchestration inédite de
allant de la période baroque jusqu’à la ses mélodies irlandaises, un « Gala
création contemporaine, et défend une bel canto » qui réunit les étoiles mon-
lecture chambriste originale. Innovant tantes du chant, un Stabat Mater de
dans son rapport au public, il propose Rossini mais aussi un week-end autour
des expériences musicales partici- de la Syrie. Tourné vers l’international,
patives et immersives, et développe l’Orchestre de chambre de Paris donne
de nouveaux contenus digitaux. Sa cette saison une importante série de
démarche citoyenne revendique une concerts en Allemagne et en Espagne.
volonté de partage et l’ambition de L’Orchestre de chambre de Paris, label-
nouer des liens entre tous. Associé à la lisé Orchestre national en région, remer-
Philharmonie de Paris, l’Orchestre de cie de leur soutien la Ville de Paris, le
chambre de Paris se produit également ministère de la Culture (Drac Île-de-
au Théâtre des Champs-Élysées et France), les entreprises partenaires,

Licences E.S. 1-1083294, 1-1041550, 2-1041546, 3-1041547 – Imprimeur : Impro


propose des concerts au Centquatre- accompagnato, cercle des donateurs
Paris, à la cathédrale Notre-Dame, au de l’Orchestre de chambre de Paris,
Théâtre 13 et à la Salle Cortot. Les ainsi que la Sacem, qui contribue aux
artistes associés à la saison 2018-2019 résidences de compositeurs.
partagent la démarche artistique de
l’Orchestre de chambre de Paris : Fabio Violons
Biondi, premier chef invité, accom- Franck Della Valle (solo)
pagné du pianiste François-Frédéric Olivia Hughes (solo)
Guy, du ténor Mark Padmore et du Suzanne Durand-Rivière (co-solo)
compositeur Arthur Lavandier. Au fil des Nicolas Alvarez
concerts, l’orchestre s’entoure de chefs Jean-Claude Bouveresse
et de solistes renommés comme Sascha Nathalie Crambes
Goetzel, François Leleux, Emmanuel Kana Egashira

21

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 21 09/05/2019 15:50


Hélène Lequeux-Duchesne Cors
Gérard Maître Nicolas Ramez (solo)
Mirana Tutuianu Gilles Bertocchi
Guillaume Barli
Angélique Charlopain Trompette
Akemi Fillon Javier Ignacio Rossetto Vera
Cécile Kubik (solo invité)
Guillaume Latour
Trombones
Altos Fabien Cyprien
Jossalyn Jensen (solo) Patrick Sabaton
Sabine Bouthinon
Aurélie Deschamps Timbales
Claire Parruitte Nathalie Geujon-Gantiez (solo)
Laurence Baldini
Adèle Ginestet Percussions
Gabriel Benlolo
Violoncelles Ionela Christu
Étienne Cardoze Marc Dumazert
Livia Stanese Jérôme Guicherd
Sarah Veilhan
Jean-Lou Loger Harpe
Sébastien Renaud Mélanie Dutreil

Contrebasses Saxophones
Eckhard Rudolph (solo) Thomas Lachaize
Jean-Marc Faucher-Berdasé Jérôme Laran
Émile Marmeuse
Guitare
Flûtes Jean-Marc Zvellenreuther
Marina Chamot-Leguay (solo)
Samuel Bricault Mandoline, banjo
Fleur Grüneissen Florentino Calvo

Hautbois
Ilyes Boufadden-Adloff (solo) P
0
P
22

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 22 09/05/2019 15:50


P H I L H A R M O N I E D E PA R I S

saison
2019-20

CINÉ-CONCERTS
LA TRILOGIE QATSI
de Philip Glass et Godfrey Reggio

Films de Godfrey Reggio VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2019 20H30

Musique de Philip Glass KOYAANISQATSI


États-Unis, 1982, 85 minutes
PHILIP GLASS ENSEMBLE
MICHAEL RIESMAN, DIRECTION SAMEDI 7 DÉCEMBRE 2019 20H30
MATT HAIMOVITZ, VIOLONCELLE POWAQQATSI
États-Unis, 1988, 99 minutes

DIMANCHE 8 DÉCEMBRE 2019 16H30


NAQOYQATSI
Photo : © Walt Disney Pictures/Everett Collection/Bridgeman Images

États-Unis, 2002, 89 minutes

PHILHARMONIEDEPARIS.FR
01 44 84 44 84
PORTE DE PANTIN

19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 23 09/05/2019 15:50


LES ÉDITIONS DE LA PHILHARMONIE PHILIP
PHILIP GLASS
PAROLES
GLASS

PHILIP GLASS PAROLES SANS MUSIQUE


PAROLES SANS MUSIQUE
SANS MUSIQUE
Philip Glass est doté d’une oreille
extraordinairement réceptive aux nuances
PAROLES
PHILIP GLASS SANS
des mondes qu’il a traversés, comme aux évolutions
musicales de son temps. Dans ce récit de vie
à la première personne, les lieux marquent les
souvenirs et font émerger des sonorités : le magasin

MUSIQUE
de disques de son père à Baltimore, les clubs de be-bop
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christophe Jaquet
à Chicago, la scène expérimentale à New York,
les exercices d’« écoute » de Nadia Boulanger à Paris,
avec la collaboration de Claire Martinet
l’intensité rythmique des concerts de Ravi Shankar
en Inde… Sa formation musicale, la fréquentation d’artistes
majeurs, mais aussi ses voyages, qui sont autant [écrits de compositeurs]
d’incursions dans les musiques indienne, himalayenne,
africaine, sud-américaine, lui permettent d’inventer
les outils nécessaires à la composition et font
de lui un praticien hors du commun.
À quatre-vingts ans, auteur d’un répertoire musical
Philip Glass est doté d’une oreille
réunissant symphonies, opéras, compositions
pour la danse, le théâtre et le cinéma, Philip Glass

extraordinairement réceptive aux


est considéré comme l’un des compositeurs
contemporains les plus influents.

nuances des mondes qu’il a traver-


sés, comme aux évolutions musi-
cales de son temps. Dans ce récit de
26 € philharmoniedeparis.fr

vie à la première personne, les lieux


Illustration © DR
ISBN 979-10-94642-09-2 / IMPRIMÉ EN FRANCE / FÉVRIER 2017 9 791094 642092

marquent les souvenirs et font émerger


oles-sans-musique.indd 1
des sonorités : le magasin de disques de son père à Baltimore, les clubs de be- 12/01/2017 15:54

bop à Chicago, la scène expérimentale à New York, les exercices d’« écoute »
de Nadia Boulanger à Paris, l’intensité rythmique des concerts de Ravi
Shankar… Sa formation musicale, la fréquentation d’artistes majeurs, mais
aussi ses voyages, qui sont autant d’incursions dans les musiques indienne,
himalayenne, africaine, sud-américaine, lui permettent d’inventer les outils
nécessaires à la composition et font de lui un praticien hors du commun.

Collection Écrits de compositeur


384 pages • 15 x 22 cm • 26 €
ISBN 979-10-94642-09-2 • FÉVRIER 2017

La rue musicale est un « projet » qui dépasse le cadre de la simple collection d’ouvrages.
Il s’inscrit dans l’ambition générale de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris
d’établir des passerelles entre différents niveaux de discours et de représentation, afin
d’accompagner une compréhension renouvelée des usages de la musique.
© DR

NP PUB glass_paroles-sans-musique.indd 1
19048_NPGS-19-05-20h30-GlassShankar_CB.indd 24 13/04/2017 15:50
09/05/2019 16:38