Vous êtes sur la page 1sur 3

Embryologie – Hiver 2011

Deuxième semaine : période des deux


1. Formation d’un disque didermique (bi-laminaire) à partir du bouton
embryonnaire
2. Développement de 2 cavités : amniotique et vitelline)
3. Deux couches de cellules trophoblastiques

Disque embryonnaire didermique


 Bouton embryonnaire = d’abord ovaloïde
 Après plusieurs divisions cellulaires -> organisation en 2 feuillets cellulaires
o Épiblaste (face dorsale)
Donnera plus tard naissance aux trois feuillets embryonnaires (3e
semaine)
 Cellules Hautes
 Cylindriques
 En contact temporaire avec le trophoblaste sus-jacent :
avant l’accumulation liquidienne dans la cavité amniotique
avant le développement du feuillet amnioblastique (fin 7e jour)

o Hypoblaste (face ventrale)


 Cellules petites
 Cubiques
 Plates
 Tapissent la face ventrale du bouton embryonnaire

Les 2 cavités
Cavité amniotique :
 Au début, l’espace entre les feuillets cytotrophoblastiques et
épiblastiques est virtuel.
 L’épiblaste croît et forme un 2e feuillet : feuillet amnioblastique / amnios
o Tapisse le feuillet cytotrophoblastique
 Apparition d’accumulations liquidiennes (lacunes) entrent les deux
feuillets
 Ces lacs confluent et forment la cavité amniotique tapissée par l’amnios
sur le versant trophoblastique et par l’épiblaste sur la face inférieure.

Cavité blastocèle / vésicule vitelline primitive :


 Au début, le feuillet hypoblastique est en contact direct avec le
blastocèle
 Après la formation de la cavité amniotique, le blastocèle augmente de
volume et devient plus grand que la cavité amniotique.
 Le blastocoele se tapisse d’un feuillet de cellules cytotrophoblastiques :
membrane de Heuser
o La membrane de Heuser se joint à l’hypoblaste au niveau du bouton
embryonnaire
 Le blastocoele est maintenant appelé vésicule vitelline primitive.

Autres formations
Mésoderme extra-embryonnaire :
 Des cytotrophoblastes se dégagent du feuillet cytotrophoblastique
 S’accumulent de façon lâche autour de l’amnion et de la membrane de
Heuser
 Formation du mésoderme/mésoblaste extra-embryonnaire.
Il y a aussi possibilité que les cellules du mésoderme proviennent plutôt des cellules
épiblastiques et hypoblastiques qui migrent du bouton embryonnaire vers le
trophoblaste.

 11e jour p.c. :


apparition de lacunes dans le mésoderme extra-embryonnaire, remplies
de liquide contenant le coelome extra-embryonnaire.
 Augmentation du volume des lacunes : augmentation du coeleme
 Fusion des lacunes -> compriment la cavité vitelline primaire
 Séparation de la cavité vitelline primaire en deux cavités (14e jour)
o Cavité résiduelle (pôle inférieur, loin de l’embryon)
o Cavité vitelline secondaire (occupe la même position que la cavité
vitelline primitive).
 Fusion des cavités de coeleme extra-embryonnaire
o L’embryon est en contact avec le tissu extra-embryonnaire que par
le pédicule embryonnaire.

Trophoblastes (7-8e jour pc et +)


 Le contact de l’embryon (via trophoblaste) et l’endomètre stimule les
cellules du trophoblaste à proliférer très rapidement
 Différenciation en (2) types de cellules qui forment (2) feuillets
cellulaires:
o 1. Feuillet interne : cellules cytotrophoblastes
 Épaisseur de plusieurs cellules depuis le 8e jour p.c.
 Cellules :
• un seul noyau
• prolifération rapide
• les cellules filles peuvent devenir :
o cytotrophoblastes et demeurer dans le feuillet
interne
o syncytiotrophoblastes en migrant vers le feuillet
externe

o 2. Feuillet externe : cellules syncytiotrophoblastes


 fusion de sa membrane plasmique avec les autres
syncytotrophoblastes
 deviennent des cellules multinucléées (syncitium)
 ne prolifèrent pas! (activité mitotique nulle)
 croissance via l’apport de noyaux provenant de la prolifération
des cytotrophoblastes

 Les cytotrophoblastes prolifèrent en direction de l’endomètre


o Des travées de cytotrophoblastes pénètrent la couche de cellules
syncytiotrophoblastique (doigts/gant)
o Les cytotrophoblastes sont toujours recouverts de
syncytiotrophoblastes.
o Formation des premières ébauches des villosités trophoblastiques
 Deviendront les villosités placentaires (villosités choriales)
 Baigneront dans les lacunes du syncytiotrophoblaste
 Permettront à l’embryon d’oxygéner son sang, d’acquérir ses
nutriments et de se purger de ses métabolites toxiques.

 Les cellules syncytiotrophoblastiques forment initialement une masse


solide
o Développent rapidement des lacunes
o Envahissement du syncytiotrophoblaste par les vaisseaux sanguins
(10-11e jour)
o Les lacunes communiqueront avec les vaisseaux sanguins maternels
de l’endomèetre
o Formation des vaisseaux sinusoïdes où le flot maternel circulera à
faible vélocité
 Sang artériel (oxygéné, riche en nutriments et pauvre en
métabolites)