Vous êtes sur la page 1sur 3

Mon coach minceur - Espace VIP de Conditionnés pour trop manger http://www.chronoregime.com/privatespace/tipcontent/display-page/d...

¿ Tiene una
PREGUNTA

Nuestros operadores no están


conectados.

Bonjour Elena Vendredi 25 mai 2012


SEMAINE 11 10 h 59
Mes fiches motivation

Semaine 1
Conditionnés pour trop manger

Bonjour Elena,

Pour commencer notre très agréable travail ensemble, nous allons étudier et modifier vos comportements
alimentaires. Plus tard, dés la semaine 3, nous irons plus profond et de plus en plus vers les émotions, les
raisons cachées qui empêchent votre minceur. Mais là, nous allons travailler sur des comportements très
superficiels mais tout autant néfastes. Gros avantage : ils sont bien plus faciles à modifier.
Nous allons pendant deux semaines nous déconditionner de « trop » manger.

Nous sommes tous conditionnés pour trop manger !


Des scientifiques étudiant très précisément comment nous mangeons affirment que nous prenons plus
de 200 décisions chaque jour pour notre alimentation . Je dois dire que ce chiffre m’a étonné. 200
décisions ? C’est énorme et bien sûr ce n’était probablement jamais le cas autrefois. On mangeait ce
qu’on avait, souvent toujours la même chose, sans choix, sans décision particulière. Mais aujourd’hui
nous pouvons choisir, décider. C’est une bonne évolution mais il y a un coté négatif.

200 décisions conscientes ? Impossible ! Cela veut donc dire que nous allons choisir «au hasard» de
manger ceci plutôt que cela, de manger plus de cet aliment ou moins de celui là et même tout simplement
choisir de manger ou non. Sauf que le hasard n’existe pas. Sauf que les industriels qui fabriquent notre
nourriture, qui la conditionnent, ont éliminé en grande partie ce hasard. Ils conditionnent notre
nourriture ? Disons plutôt qu’ils nous conditionnent . Je vais vous donner de nombreux exemples qui
vont vous surprendre. Après tout, c’est normal, ils veulent vendre plus, c’est leur rôle commercial . Ils
n’ont pas vocation à vous rendre mince ou même en bonne santé. Leur but est de faire de l’argent avec
des ventes d’aliments « sains », c’est tout. Et « sain » signifie littéralement mangeable suivant les lois en
vigueur. Ne soyons pas naïves ! Alors jouons notre rôle d’acheteuses intelligentes, éclairées, attentives.

Quelle relation avec votre amincissement ? Enorme ! Ce conditionnement est travaillé pour que vous
achetiez plus. Pas forcément que vous mangiez plus. Non, les industriels ne veulent pas votre mal, il n’y
a pas de complot pour vous faire grossir. Si vous achetiez sans le manger, ils seraient heureux aussi. Mais
bon, si vous achetez trop de nourriture, vous la mangez aussi. Au moins en partie. Donc il faut savoir
certains trucs.

Changeons tout cela !


Bon on peut changer cela rapidement et cela va vous aider immensément à mincir. Je dirais même que ce
sera l’effet le plus grand pour le plus de facilité. Vous allez modifier de petites choses et vous ne le
remarquerez même pas , vous aurez même plus de plaisir mais vous mangerez moins et vous mincirez
sans aucun effort. Pourquoi ne le remarquerez vous pas ? Parce que vous ne savez pas - et c'est normal
pour tout le monde - faire la différence à 100 Kcal près. Un peu plus, un peu moins, c’est pareil pour
votre impression d’avoir bien mangé. Mais ce n’est pas du tout pareil pour votre poids à moyen terme.
D’accord ? OK on y va !

Pour faire simple et même un peu simpliste, 500 g de graisse en trop sur les hanches , c’est 3500 Kcal.
Théoriquement 10 Kcal par jour de plus soit trois petits bonbons de plus par jour vous feront prendre 500
g par an ! C’est un peu vite dit car le corps sait se réguler et se caler sur un schéma corporel bien plus
stable. Mais quand même le raisonnement est globalement juste. De petits excès de calories chaque
jour font au fil des jours, des mois et des années de gros surpoids .

Une canette de Coca par jour soit 136 Kcal par jour c’est 6 kilos par an de plus ! Mais bonne nouvelle,
supprimer cette canette de Coca c’est 6 kilos de moins par an !! Youppee ! Et meilleure nouvelle encore,
supprimer 100 ou 200 Kcal par jour peut être très facile car vous ne sentirez pas la différence . Il
s’agit seulement de modifier des comportements quasi automatiques, vous n’aurez pas plus faim ou un
sentiment de restriction. Certes ce ne sera pas une minceur en une semaine mais 200Kcal de moins par
jour, c’est 5 kilos de moins en 5 mois. Pas mal, sans effort, automatiquement !

"Je n'ai pas faim mais je le mange quand même"


Avant même de regarder ces comportements à modifier, je vous donne juste un petit truc. Dites vous
quand vous voulez manger une glace, une pizza ou un autre aliment pas trop nécessaire : « Je n’ai pas

1 de 3 25/05/2012 10:59
Mon coach minceur - Espace VIP de Conditionnés pour trop manger http://www.chronoregime.com/privatespace/tipcontent/display-page/d...

faim mais je le mange quand même ! » Cette déclaration à voix haute est souvent assez convaincante
pour vous stopper ou ralentir ou faire diminuer les quantités. Il parait qu’on peut perdre 15 kg en un an
rien qu’avec cette phrase. Génial, non ? Essayez !

Bon le principe est simple, on va essayer de diminuer de 10 à 20% les calories sans aucun effort, sans
faim, sans restriction. Notez que c’est exactement le principe du régime Okinawa, manger de bonnes
quantité d’aliments pas très caloriques. On est rassasié, on s’arrête avant d’être trop rempli et on vit
centenaire svelte.

Ressentez votre surpoids


Le premier principe à connaitre est que nous n’avons pas une bonne mémoire de ce que nous avons
mangé si nous le voyons ou sentons pas. En gros, si nous ne sentons pas physiquement notre surpoids, si
nous mangeons si vite que notre estomac n’a pas le temps de nous crier sa satiété et plus surprenant
encore si nous ne voyons pas clairement les quantités mangées, nous mangeons trop !

Donc mettez des vêtements un peu serrés , regardez vous dans la glace. Désolé mais si vous mettez des
vêtements trop amples vous risquez de ne même pas voir votre surpoids. J’ai reçu en thérapie une dame
qui, très ronde, a découvert d’un coup ce qu’elle ne voulait pas vraiment regarder, qu’elle était en gros,
gros surpoids. Très curieux. Elle était très en colère contre les autres et me disait « Mais pourquoi ne
m’ont-ils pas dit que j’étais obèse ? » La question est plutôt : Pourquoi ne l’avait elle pas vu avant ? Il y a
des dénis très curieux. En tous cas, je peux vous dire qu’elle s’était habituée à s’habiller très ample.
Donc sentez, regardez votre surpoids !

Jouez avec les volumes


Deuxième principe : nous ne mangeons pas des calories mais du volume . Nous mangeons la même
quantité ou le même volume chaque jour. S’il y a moins de calories, nous ne le sentons pas. En tous cas
dans la limite de 10 ou 20 % de moins. Servez-vous copieusement en viandes, de bons gros morceaux,
avec du gras et des os (que vous ne mangerez bien sûr pas) pour gagner en volume.

Mettez devant vous, sur la table, les volumes, les quantités que vous voulez manger. Ne mangez pas
directement dans la boite, le sachet. Laissez les os, les canettes, les bouteilles vides devant vous. Laissez
votre esprit constater que vous avez déjà mangé tout ça. Sans culpabilité, simplement pour que votre
esprit enregistre les volumes et décide qu’il a bien mangé.

Diminuez aussi la taille de vos assiettes, de vos bols. Plus ils seront petits et plus la portion vous semblera
grosse. Buvez dans des verres étroits et hauts plutôt que large. Vous aurez l’impression de boire plus (je
parle là de vin, de sodas, pas d’eau pure).

Des tentations ? Oui, mais les bonnes !


Troisième principe : Nous mangeons ce que nous voyons, ce qui est le plus facilement accessible . Si
vous avez sous le nez des chocolats toute la journée, vous direz non 50 fois mais à un moment vous en
mangerez. Rappelez-vous les 200 décisions journalières à prendre.

Nous nous resservons machinalement des plats posés sur la table. Placez-les à au moins deux mètres de
vous. Mais mettez sous votre nez la viande en priorité.
Mettez vos aliments tentateurs, les gâteaux au fonds des placards, même à la cave. Difficile à atteindre.
Refermez les paquets, emballez-les. Même avec du scotch ! Reconditionnez les gros paquets promo en
petits paquets. Bref, faites que ce soit un peu difficile. Vous verrez, vous diminuerez par enchantement
vos excès.

Eventuellement changez d’itinéraire si votre chemin vous fait passer devant une pâtisserie, un magasin
trop tentateur. Certains magasin sentent exprès très bons.

N'oubliez pas que vous êtes en train de manger


Quatrième principe : Toute distraction nous pousse à manger plus , à oublier combien nous mangeons
et même à manger alors que nous n’avons plus faim. Moins les gens regardent la télé et plus ils sont
minces. Et dés que nous sommes avec des personnes que nous aimons bien, nous ne comptons plus le
temps à table.

Servez vous ce que vous voulez manger AVANT de vous laisser distraire et éloignez le plat principal pour
ne pas vous resservir machinalement. Ne gardez rien sous la main, obligez vous à vous déplacer pour
manger plus. Pas de paquet ouvert à disposition, de bouteille accessible.

Domestiquez vos aliments réconfort


Cinquième principe : Les aliments réconfortants sont importants pour le corps mais surtout aussi
pour l’esprit . Il ne faut pas les combattre directement. Notre rapport à un aliment « réconfort » s’établit
presque toujours inconsciemment mais pas toujours dans l’enfance. Il y a eu une expérience positive
avec cet aliment et il reste important pour nous pour son goût mais aussi sa forme, sa présentation. Ne
vous privez pas !

Les régimes s’arrêtent quand vous vous privez d’aliments qui vous réconfortent. Gardez-les mais
mangez-les en plus petites quantités. Savourez les, mettez les en valeur. Comme vu précédemment, ne
puisez pas dans le sac ou le paquet mais préparez vous une portion et éloignez la source.

Modifiez-les. Associez à un événement positif un aliment sain. Une salade délicieuse, une nouvelle épice,
ajoutez des fruits à votre glace, etc.. Nous pouvons modifier nos aliments réconforts au cours de notre
vie.

2 de 3 25/05/2012 10:59
Mon coach minceur - Espace VIP de Conditionnés pour trop manger http://www.chronoregime.com/privatespace/tipcontent/display-page/d...

Evitez les aliments light


Sixième principe : Méfiez vous des aliments allégés . Non pas parce qu’ils seraient mauvais mais parce
qu’ils vous donnent bonne conscience et finalement vous en mangez bien plus. A la fin, vous aurez plus
mal mangé ! Et méfiez vous des promotions avec de grosses portions. Là encore, le prix est allégé mais
pas le résultat diététique.

Voila les premières grandes bases. Nous allons détailler la semaine prochaine suivant vos problèmes
personnels et plus grands risques. D’ores et déjà commencez à agir. Prenez quelques bonnes résolutions
simples et faciles à tenir. Et surtout encore une fois, ne vous privez pas, jamais, prenez du plaisir, c’est
essentiel. Le plus de plaisir et le plus mince vous serez !

---------------------
Profitez à 100% des fonctionnalités de Morphorégime.com

Le site Morphorégime.com uilise des technologies de pointes en informatique, en


particulier pour les chats avec les coachs. Pour tirer profit au maximum de cette
technologie, nous vous recommandons d'utiliser le navigateur internet Firefox . Ce
navigateur internet est gratuit, très simple à installer et à utiliser et il offre une sécurité
avancée pour surfer.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter le site de la Fondation Mozilla Firefox

Tous droits réservés. 2010 ©Chronoregime.com


Conditions Générales d'utilisation

3 de 3 25/05/2012 10:59