Vous êtes sur la page 1sur 1

1.

Analyse des signaux périodiques

Modulation d’amplitude Spectres


1
0.4

|M(jf)|
m(t)
0.5
0.2

0
0
0 1 2 3 −20 −10 0 10 20

0.5 0.4

|P(jf)|
p(t)

0
0.2
−0.5

−1 0
0 1 2 3 −20 −10 0 10 20

0.5 |X(jf)| 0.4


x(t)

0
0.2
−0.5

−1 0
0 1 2 3 −20 −10 0 10 20
temps fréquence

Figure 1.17.: Modulation d’amplitude : signaux et spectres

On montre alors aisément la propriété suivante :

x(t) = exp(±j2πfp t) · m(t) ⇔ X(jk) = M (j(kf0 ∓ fp )) (1.44)

À une multiplication par un phaseur dans le domaine temporel


correspond un décalage dans l’espace des fréquences.

La figure 1.17 illustre la modulation d’amplitude d’une porteuse de fréquence 10kHz


par un signal triangulaire de fréquence 1kHz. Au niveau fréquentiel, on voit très
bien que le spectre original situé autour de la fréquence nulle est déplacé autour des
fréquences de la porteuse ±10kHz avec une amplitude réduite de moitié. On notera
que le signal modulé x(t) n’est périodique que si le rapport des fréquences fp /f0 est
rationnel.

1.8.3. Rotation autour de l’ordonnée


La rotation d’un signal autour de son ordonnée est décrite par y(t) = x(−t). Dans
ce cas, on montre que

y(t) = x(−t) ⇔ Y (jk) = X(−jk) = X ∗ (jk) (1.45)

À une rotation du signal temporel autour de l’ordonnée cor-


respond le conjugué complexe dans le domaine fréquentiel.

26