Vous êtes sur la page 1sur 27

Croissance démographique et ses

effets sur l'environnement


INTRODUCTION
Le concept de croissance démographique fait référence à la variation de la taille de la
population par rapport aux mouvements de population naturel et spatial: le premier
mouvement c'est un changement naturel dans la population résultant de la différence
entre les naissances et les décès. Le deuxième résulte de la migration qui implique
une modification de l'habitat de l'individu, par conséquence l'augmentation du
nombre d'arrivées et la diminution du nombre de personnes déplacées., l'impact de
ce mouvement dépend de la nature de la société étudiée, son impact étant évident
dans les sociétés ouvertes car exposé aux courants. Quant aux sociétés fermées, elles
ne sont pas affectées par les courants migratoires et ne sont donc affectées que par
les résultats du premier mouvement. Toutefois, dans les sociétés fermées et ouvertes,
le mouvement naturel reste le facteur principal de la croissance de la société.
INTRODUCTION
En ce qui concerne l’impact de la croissance démographique sur l’environnement,

nous constatons que l’être humain cherche toujours à obtenir une vie luxueuse et

maximiser les revenues d’utilisation des technologies modernes sans prendre en

considération leurs impact négatif sur l’environnement et les ressources naturelles,

Cette inconsciente utilisation va engendrer différentes types de pollution telle que la

pollution de l’air, de l’eau et du sol, ainsi que la propagation de certaines maladies qui

n'étaient pas auparavant, que ce soit pour l'homme, les animaux ou les plantes. Il est

certain que plus la population du monde est importante en particulier en Algérie, plus

leurs déchets sont importants et plus les taux de pollution sont élevées.
INTRODUCTION
Dans de nombreuses sociétés, de nombreux recherches scientifiques ont
montré que le fait de ne pas prendre en compte le facteur population dans le
développement et la planification environnementale entraînerait un
déséquilibre développemental empêchant les sociétés de répondre aux besoins
sociaux, économiques et environnementaux de l’individu.

Manque d'eau pour la consommation humaine et pollution de l'eau, pollution


de l'air, pollution du sol, pénuries d'énergie et de minéraux, épuisement de ses
réserves foncières, manque de ressources renouvelables, migration accrue,
augmentation de la quantité de déchets et de déchets ménagers,
INTRODUCTION

*Comment la croissance démographique affecte-t-elle l'environnement en

Algérie (de manière positive ou négative) ?

*Quelles sont les solutions ou suggestions les plus importantes et nécessaires

pour résoudre ce problème?


Le concept de l'environnement

L'environnement est « l'ensemble des éléments (biotiques ou abiotiques)


qui entourent un individu ou une espèce et dont certains contribuent
directement à subvenir à ses besoins », ou encore comme « l'ensemble des
conditions naturelles (physiques, chimiques, biologiques) et culturelles
(sociologiques) susceptibles d’agir sur les organismes vivants et les activités
humaines ».
Le concept de croissance démographique

croissance démographique =Natalité- mortalité+ émergent -immergent.

la différence entre le nombre de natalité et mortalité s’appelle croissance

naturelle, comme nous appelons la différence entre le nombre de personne

émergentes et immergentes dans le mouvement d’immigration.


Définitions essentielles sur la démographie

1. La démographie est l’étude de population d’une commune, d’un


pays, d’un continent ou du monde. La démographie comprend l’étude
de la natalité, de la mortalité, de la nuptialité (mariage), des migrations
internationales…etc…

2. L'accroissement naturel mesure la différence entre la natalité et la


mortalité sur une année.

3. La transition démographique = passage d'une natalité et d'une


mortalité élevées à une natalité et une mortalité faibles.
4. La mortalité infantile* est la mortalité
des enfants de moins d'un an : elle était
forte en Europe jusqu'au XIXème siècle,
elle a baissé ensuite.

5. croissance démographique =
augmentation de population.
Cette croissance démographique est
importante depuis le début du XXème
siècle, et elle s’est encore accélérée
depuis 1950. D’ailleurs depuis 1950, on
peut parler d’explosion démographique.

6. Explosion démographique = très forte


hausse de population sur une période
assez brève.
Ex. : la population mondiale a été
multipliée par 3 en 60 ans.
Le concept de la pollution
Dégradation de l'environnement par des substances (naturelles ou chimiques), des

déchets (ménagers ou industriels) ou des nuisances diverses (sonores, lumineuses,

thermiques, biologiques, etc.). [Bien qu'elle puisse avoir une origine entièrement

naturelle (par exemple éruption volcanique, feu de forêt, gaz produits par les marais),

la pollution est principalement liée aux activités Humaines, il existe trois type de

pollution: de l’air, eau et du sol.


l’augmentation de la population mondiale et sa
relation avec l’environnement

Il n'y a pas de relation simple entre la taille de la population et les modifications de l'environnement.

Cependant, comme la population mondiale continue à s'accroître, la disponibilité limitée des ressources

planétaires telles que les terres arables, l'eau potable, les forêts et les richesses de la mer, est devenue l'un

des principaux sujets de préoccupation actuels. Dans la seconde moitié du 20ème siècle, la diminution des

terres cultivées a entraîné une remise en question des capacités de la production alimentaire mondiale. En

estimant qu'au cours du 21ème siècle le niveau de production reste constant, les besoins par habitant en

terres cultivables destinées à la production alimentaire vont atteindre le seuil des terres arables

disponibles. Parallèlement, le maintien de la croissance démographique intervient dans le contexte d'une

demande de plus en plus pressante en eau : la consommation mondiale d'eau a été multipliée par six entre

1990 et 1995, un rythme d'accélération qui est deux fois supérieur à celui de la croissance

démographique.
l’augmentation de la population mondiale et sa
relation avec l’environnement

• les besoins en eau de la population algérienne entre 2000 et 2025:

• Nous remarquons que la demande en eau augmente en fur et en

mesure avec le temps ce qui nous permis de dire qu’il y a une relation

proportionnelle entre la population et la demande en eau , par

conséquence la rareté de cette ressource naturelle.


l’augmentation de la population mondiale et sa
relation avec l’environnement

• L'approvisionnement en eau sera réduit d'ici 2020, avec une population

estimée à 44 millions d'habitants, à 261 m3/an/habitant, mais la demande

mondiale est estimée à 1 000 m3/an/habitant. Outre les causes

climatiques de cette pénurie, l’utilisation irrationnelle de l’eau est l’un des

principaux facteurs ajouté a l’augmentation de la population


l’augmentation de la population mondiale et sa
relation avec l’environnement

• Nous remarquons qu’il y a une augmentation continue de la population


algérienne de 1950 jusqu’à 2050 est cela est due à l’amélioration des
conditions de vie, et de la santé de l’individu.

• L'énorme augmentation du population engendre l’exploitation des


ressources naturelles et la destruction des infrastructures, ce déséquilibre
est dû à l'inflation démographique d'une part et le manque de ressources, de
nourriture et de logement d'autre part.
Catégories de polluants
Il existe de très nombreux polluants, qui diffèrent par leur origine (minérale,
organique, radiative [les rayonnements radioactifs], industrielle, etc.), par leur
taille (micropolluants ou macro-polluants), selon le milieu qu’ils
affectent (l’atmosphère, les sols, l’eau)... On distingue aussi les polluants
primaires, directement produits par les activités humaines ou les sources
naturelles (oxydes de carbone, de soufre, d'azote, particules solides,
hydrocarbures, radioactivité...), et les polluants secondaires, qui résultent de la
transformation des premiers par une réaction chimique (ozone, dioxyde d’azote,
acide nitrique, acide sulfurique...). Le mode d’action des polluants sur
l’environnement ou la santé peut être direct, indirect, ou encore
synergique (c’est ce que l’on appelle l’effet cocktail).
Les sources de pollutions sont également très nombreuses : utilisation de
combustibles fossiles (chauffage, trafic routier, centrales au charbon, etc.), rejets
industriels, épandage de pesticides et d’engrais, émission de substances
chimiques « domestiques » (peintures, encres, colles, solvants, produits
ménagers, cosmétiques), rejet de molécules médicamenteuses avec les eaux
usées, utilisation de la radioactivité (radiographies, scanners, ionisation des
aliments par l’industrie...).
La pollution atmosphérique
Elle est due à l'émission de produits gazeux ou solides (sous forme de
poussières) dont les origines sont diverses. Les gaz proviennent des
échappements des véhicules et des rejets des cheminées d'usines. L'un des
polluants les plus fréquents est le monoxyde de carbone, dû à la
combustion des hydrocarbures (pétrole et charbon) ; d'autres, tels les
oxydes d'azote et les anhydrides sulfureux, forment les smogs, nuages de
gaz toxiques au-dessus des villes. Quant au dioxyde de carbone, il crée une
couche empêchant la diffusion vers les hautes couches de l'atmosphère des
radiations énergétiques (effet de serre), ce qui provoque un changement
progressif du climat terrestre. Les chlorofluorocarbures (CFC), contenus
notamment dans les aérosols et les réfrigérants, portent atteinte à la couche
d'ozone qui filtre les rayonnements ultraviolets cancérigènes.
La pollution atmosphérique est en général concentrée dans les zones
urbaines et industrielles. Toutefois, les polluants gazeux ou poussiéreux
peuvent être transportés par le vent, et diffuser sur de grandes distances,
puis retomber sous forme de pluies acides provoquant la mort des forêts.
La pollution des sols et la pollution de l‘eau
Elles sont souvent intimement liées. Après épandage sur les sols, les engrais
pénètrent en profondeur et se retrouvent dans les nappes phréatiques. Ils
peuvent aussi être lessivés en surface par les eaux de pluie et polluer les cours
d'eau, qui se déversent ensuite dans les lacs ou dans la mer. À ces engrais
s'ajoutent les pesticides et tous les rejets industriels, dont les hydrocarbures.
L'augmentation dans les étangs, lacs et rivières de la concentration en sels
minéraux (nitrates et phosphates, notamment) provoque des déséquilibres
écologiques. Les algues planctoniques pullulent en surface, formant une couche
empêchant la lumière de pénétrer dans l'eau, ce qui entraîne la mort des plantes
aquatiques. De plus, les algues planctoniques mortes s'accumulent sur les fonds
et sont décomposées par des bactéries consommatrices d'oxygène. L'oxygène se
raréfie, ce qui provoque la mort des animaux aquatiques. Ce phénomène,
appelé eutrophisation quand il a des causes naturelles, est plutôt qualifié
de dystrophisation quand il est dû à des rejets agricoles ou industriels.
Les sols peuvent aussi être contaminés par des hydrocarbures ou des métaux
utilisés par l'industrie, de même que par des particules radioactives issues
de l'industrie nucléaire.
SOLUTIONS