Vous êtes sur la page 1sur 53

PROJET DE FIN D’ETUDE EN SCIENCES ECONOMIQUES ET

GESTION.

Sous Le Thème :

Professeur encadrant :
-MR. BENCHEKARA MOHAMED

Préparer par :
-BOUZRI Adnane
- BOUZIRI Hayat
-BOUSSOUF Hadhoum

Année universitaire : 2018/2019.


LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Remerciements :

Au début de ce mémoire nous remercierons DIEU qui nous aide et nous donne

la patience et le courage durant ces années d’étude.

La réalisation de ce mémoire a été possible grâce au concours de plusieurs

personnes à qui nous voudrons témoigner toute notre reconnaissance.

Nous voudrons tout d'abord adresser toute notre gratitude à notre professeur

encadrant MR. Benchekara Mohamed pour sa patience, sa disponibilité et surtout ses

judicieux conseils, qui ont contribué à alimenter notre réflexion.

Nous souhaitons adresser nos remerciements les plus sincères à Mr.

Achekoud Mohamed et Mme. Barrada Rajae qui nous ont apporté leur aide et qui ont

contribué à l’élaboration de ce mémoire.

Nos remerciements vont aussi au corps professoral et administratif de la

Faculté Moulay Ismail des Sciences Juridiques Economiques et sociales de Meknès, pour la

richesse et la qualité de leur enseignement et qui déploie de grands efforts pour assurer à

leurs étudiants une formation actualisée.

Finalement, On n’oublie pas nos parents pour leur contribution, leur soutien, et leur

patience.

1
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

- Introduction générale :

-La politique de la décentralisation du pouvoir comme dite la régionalisation


avancée annonce par la Constitution de 2011 des régions du royaume suppose
l’amélioration des pratiques et de bonne gouvernance des collectivités territoriales ainsi
le renforcement soutenu de leurs capacités. Le Plan d’action communal est un
aboutissement de cette politique qui vise à assurer aux communes les meilleures
conditions de gouvernance locale et la réussite de leurs missions tout en visant un
développement durable et optimisation de l’emploi des ressources, du côté juridique la loi
organique 113-14 vient pour détailler ce plan afin de garantir la mise en œuvre de ce
dernier.

-La loi organique a introduit plusieurs nouvelles exigences concernant la gestion


administrative et financière de ces collectivités territoriales, dont l'un des éléments les
plus importants est l'abolition du " plan du développement collectif " et le remplacée par
le "Plan d'action communal" en tant que document de référence pour les projets de
développement et les activités prioritaires que la collectivité souhaite entreprendre. Au
cours des six prochaines années. La même loi organique prévoyait également la
préparation d'un tel programme Au plus tard dans la première année du mandat du Conseil,
il doit être préparé conformément à une approche participative avec la population et en
coordination avec le gouverneur ou son représentant.

Comme il est chargé de coordonner les activités des départements extérieurs des
ministères, il devrait tenir compte des orientations du ‘’Plan de développement régional’’.
Comme a annoncé la loi organique N° 113-14 (art 78-79-80) qui considère le plan d’action
communal tant que plan qui définit les différentes travaux de développements à achever.

2
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Le PAC devrait inclure les éléments suivants :

 Diagnostiquer le potentiel économique, social et culturel de la collectivité. (qui


constitues les objectifs stratégiques du développement durable.)
 Identifier les besoins nécessaires avec la participation des parties concernées en
tenant compte de l'approche genre.
 Ressources et dépenses estimées pour les premières années du programme.

-notre mémoire sous le thème « LE PLAN D’ACTION COMMUNAL UN CHOIX


STRATEGIQUE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE (Cas De la Ville De Meknès) »
, était une recommandation par notre professeur encadrant, ce sujet qui va nous
permettre par la suite d’amélioré notre compétences soit analytique avec les
documents et les recherches existants en bibliothèques ou celles sur internet.
D’autre part les ateliers et les rencontres avec les personnes qui ont une relation
directe avec notre thème et qui ont a contribué un énorme nombre d’information
qui ont été vraiment utile lors de l’élaboration de notre mémoire, aussi bien ce
travail sera une addition pour la bibliothèque de la faculté car un telle sujet n’existe
pas en ce dernier. Notre mémoire a pour objectif de présenté et faire connaitre le
plan d’action communal en globalité et celui de la ville de Meknès spécifiquement
Aussi bien démontrer la relation qui existe entre le PAC et la notion du
développement durable et est ce qu’il a une interaction entre les deux concepts.
Cette étude nous mène à poser la question suivante :
Est-ce que le PAC répond vraiment au développement durable territorial ?

Notre travail consiste donc à répondre aux questions suivantes :


 C’est quoi le PAC est qu’ils sont les circonstances de son approbation
 Comment et qui élabore ce plan d’action
 Quelle est la relation entre le PAC et le développement durable
Pour répondre à ces questions nous avons structuré notre travail en deux chapitres.
Le premier chapitre sera consacré à présenter les circonstances qui ont donné
naissance au plan d’action communal et son positionnement vis à vis des autres
programmes de développement territoriales. Le deuxième chapitre sera consacré à
la présentation du PAC profondément et les points commune avec le

3
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

développement durable et finalement une étude de cas (PAC de la commune


Meknès comme exemple.)

4
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Sommaire :

 Introduction générale

 Chapitre 1 : contexte de création du plan d'action et l’enchaînement


De son imposition

 Section 1 : Contexte chronologique et cadrage du plan d’action.

 Section 2 : la structure hiérarchique

 Chapitre 2 : le plan d’action communal outil de développement de


La commune

 Section 1 : le plan d’action communal

 Section 2 : Développement Durable communal

 Section 3 : présentation du plan d’action communal de MEKNES


(2016-2021)

5
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

CHAPITRE I :

Contexte de création du plan


d'action et l’enchaînement
De son imposition

6
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 INTRODUCTION :

- Face aux majeures mutations que la région a connu soit au niveau social,

économique ou politique, Il est devenu incombe à l'État de trouvé des solutions palpable

et urgent pour Faire progresser leurs économies, et ceci à travers un ensemble des plans

de développements. Pour notre cas le plan d’action communal est notre sujet alors il faut

d’abord présenter Le contexte de création du plan d’action pour bien comprendre

l’origine de son imposition et après son enchainement au niveau des autres plans de

développements.

 Section 1 : Contexte chronologique du plan d’action communal

 Introduction :

- Le plan d’action communal n’aurait pu voir le jour sans les grands

changements que la constitution a connu lors de sa modification en 2011, qui a donné un

nouvel aspect vers une régionalisation avancée et une nouvelle réforme aux collectivités

territoriales et spécifiquement la commune.

A. la constitution de 2011 :

La Constitution comme définition est un acte juridique, le plus souvent concrétisé par

un ou plusieurs documents écrits nouveaux. Cet acte se situe au sommet de son ordre

juridique : tout autre acte juridique doit être conforme à ses prescriptions. Ainsi, selon la

théorie de la hiérarchie des normes, la Constitution se trouve ainsi être la loi

fondamentale qui légitime toutes les normes inférieures.1

1
wikipedia.org/Constitution_Définition_formelle

7
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

1) contexte historique et politique :

- Les nombreuses manifestations qui ont affecté Plusieurs pays arabes، au

cours de l'hiver et du printemps de 2011, ont été touchées par des manifestations qui ont

entraîné un changement de régime dans plusieurs pays arabes, de graves violences et

même une guerre civile en d’autres pays.

Des manifestations ont également eu lieu au Maroc, mais le roi Mohammed VI a

immédiatement réagi en proposant au référendum une nouvelle Constitution qui pourrait

permettre au pays d'accomplir un grand pas vers le régime parlementaire si elle est

convenablement appliquée, et surtout qui comporte une véritable charte des droits et

libertés qui conjuguée avec une véritable indépendance du pouvoir judiciaire, doit

permettre la mise en place d'un État de droit.

La nouvelle constitution, a été adoptée le 1 er juillet 2011, Il s’agit d’un texte

beaucoup plus long que les constitutions précédentes. Il se compose en effet de 180

articles, sachant que le texte de 1996 en comptait 108.

La longueur du texte est à imputer à une abondance de détails inhabituels aux textes

constitutionnels modernes et parfois préjudiciables à la cohérence et à la pertinence des

formulations, ce qui entrave l’appréhension de certains principes.

2) Contexte économique :
- Que vient un économiste faire dans un discours sur la Constitution ? C’est là

une question que pose naturellement tout constitutionnaliste et tout citoyen ordinaire. La

réponse simple consisterait en une paraphrase du genre que la ‘‘Constitution est une

affaire trop sérieuse pour qu’on ne la laisse aux soins des seuls constitutionnalistes’’.

8
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Les mouvements et les mutations économiques que connait la région et par

vision systémique ont forcé l’Etat Marocaine de changer et adapté un ensemble des lois et

politiques économiques pour quelles soit conforme avec ces changements.

3) La commune à travers la constitution de 2011

La réforme des collectivités a était la pierre de base de la décentralisation au

Maroc tant qu’option connue par l’Etat depuis son indépendance, par association légale et

enchâssement constitutionnel de cette unité territoriale dotée de la personnalité juridique

et de l’indépendance administrative et financière, et doté d’un pouvoir de gérer leurs

propres intérêt par le biais de ses membres élus indépendamment et librement 2

Le préambule déjà met en avant les principes de participation et de bonne

gouvernance. L’article premier de la Constitution précise que «l’organisation territoriale

du Royaume est décentralisée. Elle est fondée sur une régionalisation avancée.» Tout un

titre de la constitution, le titre IX, est consacré aux régions et aux autres collectivités

territoriales. Ce titre comprend 12 articles. Les dispositions contenues dans ce titre visent

à asseoir un fonctionnement démocratique et solidaire des régions et des autres

collectivités territoriales. Elles imposent des principes de 27 dialogues et de concertation

pour l’implication des citoyens et de leurs associations dans la gestion des affaires

régionales, provinciales et locales. Les régions sont gérées par des conseils et des

présidents élus au suffrage universel direct. Nous pensons que l’Etat du Maroc institue ainsi

une régionalisation optimale qui l’éloigne de la centralisation jacobine en vigueur depuis

l’Indépendance. Il est temps que les citoyens et les collectivités se prennent en charge et

n’attendent pas tout de Rabat3.

2
https://www.academia.edu/32699645/De_la_Constitution_%C3%A9conomique_marocaine_de_2011
3
https://www.academia.edu/32699645/De_la_Constitution_%C3%A9conomique_marocaine_de_2011

9
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

B. La Régionalisation avancée :
Le Maroc s’engage dans un programme de régionalisation avancée. Les

expériences historiques d’autres pays, notamment de la France mais aussi de nombreux

pays en développement révèlent les enjeux de la Régionalisation. Elle est en effet liée à la

mondialisation et pose des questions à la fois politique et économique. Elle risque de

mettre en péril l’unité de la Nation et de l’État ce qui risque de ralentir le processus.

Le processus de décentralisation au Maroc a franchi ces dernières années une

nouvelle étape grâce aux différentes réformes engagées visant à faire du territoire l’acteur

majeur de conception et de mise en œuvre des politiques de développement socio-

économique du pays. La Constitution de juillet 2011 marque un tournant majeur dans les

modes de gouvernance locale. En effet, la consécration de la politique de régionalisation

avancée, la confirmation du rôle grandissant des collectivités territoriales dans

l’architecture institutionnelle du pays et la gestion du développement, et le renforcement

de la participation de la population locale au processus de prise de décision ont enclenché

un ambitieux projet de réforme de la gouvernance locale.4

Les nouveaux modes de gouvernance locale exigent une mise à niveau des systèmes

de gestion des communes basée, notamment, sur la planification stratégique participative,

la gestion axée sur les résultats, l’évaluation et la reddition des comptes. Dans ce contexte,

l’investissement dans le capital humain, à travers le renforcement des capacités, devient

une exigence incontournable.

La régionalisation avancée, en tant que modèle de gouvernance territoriale, vise le

renforcement de la participation de la population locale au processus de prise de décisions,

4
http://www.pncl.gov.ma/fr/Decentralisation/Pages/Processus-de-d%C3%A9centralisation.aspx

10
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Permet d’aider la région de définir ses priorités de développement conformément à la

Constitution de 2011 et de remédier aux disparités inter et intra régionales.

La nouvelle politique territoriale du Maroc vise à dotera les conseils de régions des

prérogatives et des compétences pour la mise en œuvre des projets de développement à

même de répondre aux préoccupations et attentes des populations en termes de création

de postes d’emplois et d’amélioration des conditions de vie des catégories sociales

défavorisées.

Bien que nombre de défis reste encore à relever, la régionalisation avancée est

devenue un modèle de développement économique et social, eu égard à l’importance

qu’elle accorde à la participation des citoyens dans la gestion démocratique des affaires

des régions.5

Selon Mr. Khalid Safir, Directeur Général des Collectivités Locales a affirmé que « Le

processus de décentralisation représente pour le Maroc un choix irréversible et un chantier

prioritaire’’. Ce processus, a-t-il noté, a fait l’objet de plusieurs réformes permettant aux

citoyennes et citoyens ‘’de disposer d’une administration de proximité, efficace, autonome,

efficiente et à leur écoute ».

« Ce processus, qui a été entamé dès les premières années de l’indépendance par la

mise en place des structures fondamentales en 1960, s’est accentué avec la promulgation

de la charte communale de 1976, puis s’est revigoré avec la naissance de la région comme

nouvelle collectivité locale dont l’organisation était régie par la loi 47-96 avant de

5
http://www.pncl.gov.ma/fr/Decentralisation/Pages/Processus-de-d%C3%A9centralisation.aspx

11
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

s’affirmer, récemment, avec la consécration de la régionalisation avancée par le texte

constitutionnel de 2011 ».

Avec la Constitution révisée de 1992, le Maroc franchira une nouvelle étape dans le

processus de décentralisation par la promotion de la région au rang de collectivité locale.

La loi fixant le régime juridique de la région, promulguée le 2 avril 1997, traduit une

approche prudente et graduée des pouvoirs publics dans la mise en place du système de

décentralisation6

L’opportunité d’une réforme globale des institutions locales se présente. Ainsi, la

refonte de la charte communale et de la loi sur les préfectures et provinces en octobre

2002 a constitué un nouveau pas dans le processus de décentralisation à travers,

notamment, une meilleure définition des compétences des assemblées locales, la

clarification des règles de fonctionnement de ces dernières et des rapports entre leurs

organes internes, l’amélioration du statut de l’élu local, l’assouplissement des contrôles de

tutelle et le retour à l’unité de la ville

L’année 2009 marquera une nouvelle étape dans le processus de décentralisation, à

travers la modification de la Charte communale préconisant une démarche participative et

sensible au genre pour l’élaboration du plan de développement communal ainsi que le

renforcement des structures de l’administration communale et de la gestion des services

publics locaux.

À la faveur du nouveau contexte politique marqué par l’annonce de la politique de

régionalisation avancée et l’adoption d’une nouvelle constitution en juillet 2011 visant à

6
http://www.pncl.gov.ma/fr/Decentralisation/Pages/Processus-de-d%C3%A9centralisation.aspx

12
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

renforcer la transition démocratique et le développement socio-économique du pays et

améliorer la qualité des politiques et des services publics dans leur ensemble, le processus

de consolidation de la décentralisation franchira de nouveaux paliers 7. En précisant que

l’organisation territoriale du Royaume est décentralisée et qu’elle est fondée sur une

régionalisation avancée, la nouvelle constitution consacre une configuration spatiale

basée sur la gestion partagée du territoire par l’État et les assemblées locales élues ; de

même, en troquant l’appellation « collectivités locales » pour celle de « collectivités

territoriales », elle traduit bien la volonté de souligner une nouvelle vision qui fait de la

dimension territoriale un aspect majeur de la gestion des politiques publiques.

Le nouveau texte constitutionnel affirme ainsi que l’organisation régionale et

territoriale repose sur les principes de libre administration, de coopération et de solidarité

(art. 136), et qu’elle assure la participation des populations concernées à la gestion tout en

favorisant leur contribution au développement humain intégré et durable.

Dans la nouvelle configuration spatiale, la région assure donc un rôle prééminent

par rapport aux autres collectivités territoriales dans l’élaboration et le suivi des

programmes de développement régionaux et des schémas régionaux d’aménagement des

territoires, sans que cela n’implique une quelconque hiérarchie entre les différentes

catégories de collectivités territoriales. De même, la répartition des compétences des

collectivités territoriales est basée sur le principe de subsidiarité, avec des compétences

7
https://books.openedition.org/cjb/1084?lang=en

13
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

propres, des compétences partagées avec l'État et des compétences transférables

Figure 1: Nouveau découpage territorial du Royaume

C. La loi organique 113-14 :

Une loi organique est, par définition, une loi destinée à préciser ou compléter

les principes généraux fixés par la Constitution. A l'image de la loi ordinaire, la loi

organique est votée par le Parlement. Dans la hiérarchie des normes juridiques, la loi

organique se situe en dessous de la Constitution mais au-dessus des lois ordinaires. Le

contrôle de la conformité à la Constitution par le Conseil constitutionnel est obligatoire

14
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

pour les lois organiques. La procédure d'adoption des projets et propositions de lois

organiques est fixée par les articles 85 et 86 de la nouvelle Constitution.8

La nouvelle Constitution prévoit 19 lois organiques dont neuf ont été prévues

par la Constitution précédente de 1996. Pour relever l'importance d'une loi organique, il y

a lieu de faire trois principales remarques. Tout d'abord, ce sont les lois organiques qui

assurent l'application réelle et effective des dispositions de la Constitution. En deuxième

lieu, la Loi fondamentale ne prévoit que les grandes lignes, alors que les détails sont

toujours entamés dans le cadre de lois organiques telle est la pratique constitutionnelle

dans d'autres Etats, notamment la France, le Canada et l'Allemagne.

Pour réussir le chantier de la réforme, il faut absolument que ces lois aient le

même élan démocratique que les dispositions de la nouvelle Constitution. Il ne faut pas

qu'il y ait un recul. Il faut préserver les acquis. Si ces lois ne seraient pas distinguées par la

même audace que la Constitution de 2011, elles n'auraient aucun intérêt et aucune

efficacité. 9

8
https://www.maghress.com/fr/aujourdhui/83809 (à propos des lois organiques)
9
https://www.maghress.com/fr/aujourdhui/83809 (à propos des lois organiques)

15
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Section 2 : la structure hiérarchique :


 Introduction :

- Parlant du plan d’action communal nécessite absolument de parler d’une

hiérarchie des plans de développement que la constitution de 2011 a pris responsabilité

de là organiser à travers des lois et des lois organiques .

Grandes politiques publiques du développement

Plan de Développement
régional

plan de développement
provincial/préfectorale

Plan D'action Communal

 Figure 2: les niveaux hiérarchiques des plans de développement

Dans chaque pays les programmes et plans de développement suivent un

enchainement hiérarchique selon leurs importances et selon leurs niveaux d’application

sur le territoire, au niveau du Maroc il existe trois niveaux différents des plans qui se

reparti sur l’ensemble des régions, préfectures et collectivités

Généralement Il s’agit de la loi organique n° 111-14 relative aux régions, la loi

organique n° 112-14 relative aux préfectures et provinces et la loi organique n° 113-14

relative aux communes. Cette dernière est considérée comme la loi qui encadre le plan

d’action communal.

16
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Plan de développement Régional (PDR) :

- la régionalisation avancée au Maroc, voulu comme une réforme globale

et structurelle, s’adresse à l’ensemble des acteurs territoriaux appelés à innover, en

mettant en place les nouveaux mécanismes de la gouvernance du développement

territorial afin de porter à maturité la dynamique de changement engagée. La Région

se doit de réaliser un Programme de Développement Régional (PDR), décrivant sa

nouvelle stratégie de développement territorial. Ainsi Le PDR constitue un cadre de

référence pour l’élaboration de tous les documents urbanistiques et les stratégies

locales. Élaboré à la lumière d’un diagnostic selon une démarche participative

impliquant différents acteurs de la région.10

Grâce aux dispositions de la nouvelle loi organique 111.14, la région

exerce dorénavant des attributions propres et gère des ressources financières mises à sa

disposition en vertu de la législation11

 Plan de développent provincial/préfectoral (PDP) :

-le plan de développement préfectoral est le plan intermédiaire entre le

PDR et le PAC , généralement il est assorti d’auprès du conseil préfectoral, Ce plan dont la

réalisation intervient en application de la loi organique 112-14 relative aux préfectures et

aux provinces, sera « un document référentiel pour la programmation des projets et des

activités prioritaires qui seront réalisés à l’échelle du territoire de la province, l’objectif

10
https://casainvest.ma/fr/casablanca-settat/plans-de-developpement
11
Extrait de la loi organique 111-14 relative aux Régions (art 186, p 59)

17
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

étant la promotion du développement social, notamment en milieu rural, mais aussi dans

les espaces urbains ».

Le programme de développement de la préfecture ou de la province doit

comporter un diagnostic mettant en évidence les besoins et les potentialités de la

préfecture ou de la province, une identification de ses priorités et une évaluation de ses

ressources et dépenses prévisionnelles afférentes aux trois premières années et doit

prendre en considération l’approche genre.12

 Plan d’action communal (PAC) :

Le plan d’action communal comme indique la loi organique

113-14 (art 78 à 82) est un document de planification aussi bien stratégique

qu’opérationnel établie sur six ans et révisable dans la 3émé année. »

Il précise la vision, les valeurs, les engagements, les rôles et responsabilités de la

commune et propose les instruments permettant d’atteindre les résultats attendue

à moyen terme. Le PAC est située au niveau bas des autres plans de développement

mais qui a un rôle plus important avec un impact direct sur le champ et qui nécessite

une voie participative. 13

o Conclusion du chapitre :

- D’après ce qu’on a présenté on a pu connaitre qu’elles sont les circonstances

qui ont mené à l’apparition des plans de développement et comment ses dernier sont

classé selon leur ordre hiérarchique. Notre mémoire insiste de présenté le plan d’action

12
Extrait de la loi organique 112-14 (notamment les clauses 80 et 84) relative aux préfectures et aux provinces. (Ch
II : p33-34)
13
Extrait de la loi organique 113-14 relative aux communes. (art78, 82 ; p30-32)

18
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

communal, alors comment ce plan prépare-t-il ?, qu’elles sont ses objectifs ? comment

aide-t-il à réaliser un développement au sein de la commune ?

19
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Chapitre II :

Le plan d’action communal


outil de développement de
La commune

20
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Introduction :

- Apres que le plan d’action communal a été encadre dans son contexte et
présenté dans son niveau hiérarchique d’une façon systémique, dans ce chapitre il sera
nécessaire d’analyser le plan d’action communal d’une façon analytique cette fois à travers
la présentation des procédures d’approbation et les objectifs attendu de ce plan. Sans
oublier d’émerger le concept du développement durable car en fin ce dernier est l’objectif
principale du PAC.

 Section 1 : Le Plan D’action Communal

Introduction :

- Le plan d’action communal représente une feuille de route pour la mise en

œuvre d’un ensemble des projets visé par la commune territoriale, qui ont en leur finalité

d’aidé la population et améliorer leur niveau de vie, alors que contient ce plan, comment

se prépare ?

Présentation du plan d’action communal :

- « Le plan d’action communal comme indique la loi organique 113-14

(art 78 à 82) est un document de planification aussi bien stratégique

qu’opérationnel établie sur six ans et révisable dans la 3émé année. »14

- Il précise la vision, les valeurs, les engagements, les rôles et

responsabilités de la commune et propose les instruments permettant d’atteindre

les résultats attendue à moyen terme

14
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès . Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

21
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

- Il doit obligatoirement comprendre les éléments suivants :

un diagonostique mettant en evidance le potentiel


economique, social et culturel de la commune

les besoins prioriteres identifies, en concentration avec la


population les administrations et les acteurs concérnes
,prenant en considiration l'approche genre

les ressources et les depences prévisionelles afférantes aux


premiers trois année de mise en ouevre du PAC

Les principes de base de l’élaboration du PAC :15

 le PAC représente Une visionne encadrant ses stratégies :

- le plan doit contenir l’ensemble des plans, projets, programmes et

actions que la commune veut réaliser.

 Le PAC doit assurer le principe de la libre gestion et administration

- Le plan doit montrer que la commune est libre dans la gestion de son

territoire.

 Le PAC doit prendre en compte des ressources financières et humaines :

- La commune doit être réaliste en ce qui concerne la planification du

PAC pour qu’elle soit capable de réaliser les projets est non pas des aspirations.

15
Document du PAC Meknès (2016-2021) page : 5 (version arabe)

22
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 principe de la responsabilisation assorti de la reddition des comptes :

- les élus doivent prendre en considération que la liberté de gestion

accordée par la constitution est lie par une responsabilité et la reddition des comptes qui

est une nouvelle forme de contractualisation entre la commune et la population d'une

part et l'Etat d'autre part.

 principe de l’approche participative :

- comme le concept la montre la commune doit appliquer la

participation de toute entité à l’intérêt de la réalisation de ce Plan soit (population,

associations, entreprises, ONG…).

*- L’objectif en fin est de renforcer la place de la commune pour en faire un

instrument efficace des politiques publiques territoriales.

A- les Approches d’approbation du plan d’action communal 16


En tant que plan stratégique, la préparation du plan d’action communal
dépend des approches Intégré entre eux :
I- Diagnostic participatifs du territoire de la commune :

Le diagnostic participatif a été l’occasion de faire participer le plus grand

nombre d’acteurs (société civile, élus locaux, Médias, acteurs économiques,…) Le but de ce

cours est de déterminer les besoins de la population, les moyens de pouvoir les satisfaire

et de relever les défis qui se posent à tous. Adopter une approche de dialogue et de

consultation. Ce qui permet la mobilisation de différents partenaires (Etat, acteurs du

16
Document du PAC Meknès (2016-2021) pages : 6-9 (version arabe)

23
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

secteur public, Communauté, Conseil régional, associations, parties prenant et

population…

En générale le diagnostic participatif ce fait par quatre étapes :

1. Identification précise du territoire de la Commune et les différents


partenaires impliqués dans le diagnostic.
2. Consultation interne avec le groupe de gestion de la commune. L'objectif
de cette étape est d'identifier les informations et données quantitatives et qualitatives
à la disposition du groupe en plus des attentes de réalisation.
3. Une vaste consultation avec la société civile en organisant une série de
réunions.
4. Les Résultats du diagnostic participatifs

II- Études documentaires (recueil de sources)17


1. (PLAN DU DEVLOPEMENT DU GRAND MEKNES 2015-2020) :

- Le PDGM est considérer comme la base d’un ensemble de projets

qui existe sur le PAC, d’autre façon ce plan a était considérer de porter tous les projets et

plans que la citée ismaïlienne veut réaliser à l’horizon de 2020a travers la préfecture de

Meknès, mais après les reformes que les collectivités territoriales ont connu le PAC à

remplacer le PDGM et transformer un ensemble des plans et projets a la commune.

2. Monographies et études sur les collectivités et leurs territoires

3. Différentes sources.

17
Document du PAC Meknès (2016-2021) pages : 6-9 (version arabe)

24
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

III- Etude comparatif (Analyse comparative)


C'est l'étude des expériences les plus importantes dans ce domaine aux

niveaux national et international.

Ce type d’évaluation permet de comparer les réalisations de la commune et la qualité de

ses interventions avec Leurs homologues

IV- Diagnostic financier de la commune

Une analyse financière est nécessaire car la réalisation des objectifs

énoncés dans le plan d’action communal est subordonnée à un budget raisonnable et

réalisable pour les différents projets du plan d’action. À cette fin, il convient d'analyser

l'évolution des différents budgets et budgets précédents (5 année précédents) et

d'analyser l'évolution des différents soldes financiers et de la marge financière disponible,

en vue de la réalisation de l'étude prospective pour la prochaine phase (5 pour les

prochaines années). En général, l'objectif du diagnostic est d'analyser la situation de la

communauté afin d'identifier le potentiel et les opportunités de développement local, puis

d'identifier les menaces, vulnérabilités et forces associées à l'environnement public.

25
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Les Grandes étapes de l’élaboration du PAC ;18

Phase phase de phase de phase de phase de mise


préparatoire demarage diagnostique planification en oeuvre

B- objectifs stratégiques du plan d’action communal :

o objectifs stratégiques d’élaboration du plan d’action communal

 doter les communes d’un outil de management territorial des


programmes de développement de manière maitrisée.
 assurer l’efficacité de ses actions en convergence et en
complémentarité avec celles des autres acteurs publics et privés (PDP : plan de
développement préfectorale / PDR : plan de développement Régional.)
 Favoriser l’optimisation de l’allocation des ressources humaines et
financières.
 Intégrer la dimension environnementale pour assurer le développent
durable.

18
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès . Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

26
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Section 2 : Développement durable communal


Introduction :

- le concept du Développement durable est devenu utilisable


d’une façon intense lors de ces dernières décennies dans les conférences et les exigences
des ONG (organisations non gouvernemental.). c’est quoi alors ce concept ? et quelle
relation a avec le Plan d’action communal ?

A- context et piliers du development durable

1- Le concept de développement durable:

Ce terme a été définie officiellement pour la premier fois dans le

rapport du Brundtland en 1987 publie sous le nom « Our Common future », 19 Le

développement durable est l’idée que les sociétés humaines doivent vivre et répondre à

leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs

propres besoins. L’idée est de permettre à la société ‘d’exister sur le long terme en tenant

compte trois dimensions : économique, social et écologique. Le PAC répond parfaitement

à ces derniers trois piliers du développement durable car l’objectif fondamental est

d’optimiser l’utilisation des ressources de la commune et garantir une efficacité des projets

réalisé sur le plan économique et social.20

Cette démarche intègre également la notion de démocratie

participative, d'accès à l'information et de transparence.

En effet, le développement durable est fondé sur trois piliers, trois

composantes interdépendantes :

o La dimension environnementale

19
www.3-0.fr/les-3-piliers-du-developpement-durable
20
www.3-0.fr/les-3-piliers-du-developpement-durable

27
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

o La dimension sociale

o La dimension économique

2- Les piliers du développement durable :

Figure 3: piliers du Développement durable

o I- La dimension environnementale21

La croissance économique mondiale est principalement alimentée par

des ressources non renouvelables. La croissance économique est obtenue au détriment des

écosystèmes : les océans, les rivières, les sols et l’air sont pollués. La biodiversité est en

chute libre partout sur la planète.

Un développement plus écologique passe par des mesures urgentes :

• Réduction urgente des émissions de CO2

21
www.3-0.fr/tour-d-horizon-des-enjeux-des-3-piliers-du-developpement durable

28
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

• Recyclage des déchets

• Réduction du gaspillage

• Changer de modèle agricole

• Production d’énergie renouvelable

Généralement cette dimension environnementale doit faire face à trois

défis :

Préserver l'environnement :

Les ressources naturelles ne sont pas infinies, indispensables à

notre survie, sont en voie de dégradation. Ce constat de rareté et de finitude des ressources

naturelles se traduit par la nécessité de protéger ces grands équilibres écologiques pour

préserver nos sociétés et la vie sur Terre. Parmi les principaux enjeux environnementaux,

les thématiques suivantes ont été identifiées :

o Economiser et préserver les ressources naturelles

o Protéger la biodiversité

o Eviter les émissions de CO2 et Gérer et valoriser les déchets

o II- La dimension sociale :22

Favoriser la cohésion sociale

C’est la capacité de notre société à assurer le bien-être de tous ses

citoyens. Ce bien-être se traduit par la possibilité pour tout un chacun, d’accéder, quel que

soit son niveau de vie, aux besoins essentiels : alimentation, logement, santé, accès égal au

22
http://www.3-0.fr/doc-dd/qu-est-ce-que-le-dd/tour-d-horizon-des-enjeux-des-3-piliers-du-developpement-durable
Favoriser la cohésion sociale

29
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

travail, sécurité, éducation, droits de l’homme… . Les thématiques suivantes ont été

identifiées :

o Lutter contre l’exclusion et les discriminations

o Favoriser la solidarité

o Contribuer au bien-être

o Valoriser les territoires

o III- la dimension économique :23

Promouvoir une économie responsable

Il s'agit de concilier la viabilité d'un projet, d'une organisation

(performance économique) avec des principes éthiques, tels que la protection de

l’environnement et la préservation du lien social. Selon ce système, le prix des biens et

services doit refléter le coût environnemental et social de l'ensemble de leur cycle de vie,

c'est-à-dire de l'extraction des ressources à la valorisation, en tenant compte de la

fabrication, de la distribution et de l'utilisation.

Les enjeux d'une économie responsable sont nombreux,

souvent liés à l'un des deux autres piliers du développement durable, l'environnement et

le social, Voici quelques pistes identifiées :

o Répartir les richesses et les bénéfices de façon plus juste

o Chercher à développer le tissu économique local

Faire appel à des méthodes alternatives :

23
http://www.3-0.fr/doc-dd/qu-est-ce-que-le-dd/tour-d-horizon-des-enjeux-des-3-piliers-du-developpement-durable
Promouvoir une économie responsable

30
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

o Economie circulaire

o Consommation collaborative ou économie du partage

B- principes du développement durable : 24

Les principes du Développement durable fondent une partie du socle de la déclaration

de Rio, adoptée lors du sommet de la terre à Rio en 1992 et illustrent les valeurs partagées par les nations

s'engageant sur la voie d'un développement durable. De ses principes en mentionnent

o Principe de précaution

o principe de prévention

o principe de responsabilité

o droit à l'information

o Le principe d’amélioration continue

o Le principe de participation et de transparence.

24
Anne-France DIDIER, « Les principes du développement Durable » 2012 ; pages (8-19)

31
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Section 3 : présentation du plan


d’action communal de MEKNES
(2016-2021)

32
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Principes directeurs lors de l’élaboration du PAC de Meknès25

 Faire du PAC une déclinaison opérationnelle des politiques publiques

territoriales.

 Créer de la synergie avec les stratégies territoriales existantes.

 Prise en compte des compétences matérielles et territoriales de la

commune.

 Soumettre le PAC à un dispositif de suivi, évaluation et pilotage axé sur

les résultats.

 Faire du PAC un outil de programmation et de négociation.

L’approche d’élaboration du PAC de Meknès

Les approches d’élaboration du PAC de Meknès sont les mêmes approches citée au

niveau de la définition du PAC (pages : 18 ; 19)

La commune de Meknès a mis une vision 2021 présenté comme suit26 :

25
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès. Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

26
Commune de Meknès « Résumé du diagnostic participatif du plan d’action communal » page : 44

33
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Méknes , Ville au
dévloppement planifié

Meknes, ville orienté Meknés,ville


vers l'éducation, la partenaire du
santé et le sport et dévloppement socio-
créative par la culture économique local

Meknes, ville attractive


avec un cadre de vie
amélioré

34
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Les principes directeurs du PAC :

 Modernisation de l’administration communale

 Processus décisionnel participatif et inclusive

 Evaluation continue

 Communication interactive

 Développement durable

Domaines clés de résultats (apports) du PAC 27

- La vision finale de la commune est de mettre de la commune de Meknès :

 Une commune compétitive et attractive au niveau économique à travers :

o l’encouragement des auto-entrepreneurs

o création de la maison d’entrepreneurs

o commercialisation des capacités économiques de la commune

 urbanisation, requalification urbaine et infrastructures :

o urbanisation de la commune

o lié la commune au réseau d’Eau et électricité

o Logement et réhabilitation urbaine

 mobilité urbaine et transport :

o Préparation de la conception de la mobilité urbaine

o Création des parkings et des arrêts de bus

 tranquillité et environnement

o préservation de la santé communale

o la construction et réparation de zones vertes

27
Commune de Meknès « Résumé du diagnostic participatif du plan d’action communal » page : 46

35
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 équipements collectifs marchands 28

o créations d’une plate-forme commerciale (marchés de gros, abattoirs…)

 actions sociales, culturelles, sportives et loisirs

o créations des terraines de proximité.

o Fondation des services sociaux

 valorisation du patrimoine local

o informatisation du data-base du patrimoine de la commune

o création des centres de valorisation du patrimoine local

o valorisation du patrimoine historique de la commune de Meknès

 gouvernance communale

o création du service d’Organisation et leadership

o renforcement des capacités de gestion

o création d’une data-base d’information communale

28
Commune de Meknès « Résumé du diagnostic participatif du plan d’action communal » page : 46

36
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Résumé des programmes et budgets associes Selon les axes

stratégiques : 29

Budget des Axes strategiques du PAC en MDhs

5,08
competitivité terrtorial et role economiques
1206,5
1226,4
Reconstruction, logement, réhabilitation
urbaine et infrastructure
De base
1774,7
Routes, transports urbains et transports 2165,1

Sécurité et environnement

structures communautaires

Activités sociales, culturelles, sportives

Valorisation du patrimoine local

514,5
Gouvernance locale
1113,6
2413

Figure 4: 10421,35 MDH est le budget des axes stratégiques du PAC de Meknès (2016-2021)

29
Commune de Meknès, « Résumé du diagnostic participatif du plan d’action communal » page : 82

37
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

NOMBRES DES PROGRAMMES SELON AXES STRATEGIQUES DU PAC

18

Gouvernance locale

63

Valorisation du patrimoine local

30

Activités sociales, culturelles, sportives

structures communautaires

38

Sécurité et environnement

32

Routes, transports urbains et transports

27

Reconstruction, logement, réhabilitation urbaine et


infrastructure
De base

9
competitivité terrtorial et role economiques

0 10 20 30 40 50 60 70

Figure 5: 222 est le nombre des programmes selon axes stratégiques du PAC de Meknès

38
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Evaluation à mi-parcours du Plan D’action Communal


(2016-2019)

 Objectifs de l’évaluation à mi-parcours :

1- elle vise principalement à apporter une contribution à la reddition de compte

sur les politiques publiques

2- les résultats de l’évaluation permettent d’apprécier l’état d’avancement et de

tirer les enseignements appropries

3- améliorer la qualité de ces programmes d’actions et leur mise en œuvre, ainsi

d’anticiper les ajustements nécessaires pour le redressement et la programmation

 Méthodologie de suivi évaluation :30

instauration d'un
comité de pilotage et
comite de suivi

la communication creation du service de


avec les maitres suivide PAC .rapports
d'ouvrage délégués (mensuel/annuel)

l'etude de la
la communication
documentation et les
interne avec les chefs
rapports
de projets
d'avancements

utilisation des grilles


de suivi evaluation
canevas du ministère
de l'interieur

Figure 6 méthodologie de suivi

30
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès. Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

39
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Situation MARS 2019 :

 L’évaluation mi-parcours des projets publiques représente un outil de

contrôle qui se base sur la mesure d’efficacité et les aspects lié à l’économie et l’efficience

à travers la vérification de la réalisation des projets, les objectifs fixés et les couts de

réalisation de ces projets. c’est à travers les résultats de cette évaluation qu’on peut juger

la réussite ou l’échec des projets du PAC.

 Il faut d’abord mentionner que la commune à respecter le principe

d’égalité des chances et l’approche genres annoncé par la loi, et la mise en place du

principe participative et cela à travers le dépôt des propositions sur le site web de la

commune. Sauf qu’en réalité la médiocrité des systèmes d’information et communication

à marginaliser une grand part de de la population de la commune car ils n’étaient pas au

courant du projet d’élaboration du PAC

D’autres part la préparation du PAC a commencé le 25 Mai 2016 mais n’a était

approuver par le gouverneur qu’au 03 aout 2017 pour qu’il soit exécuté. Et tant qu’un

rapport d’évaluation annuel doit être effectue 31.ce rapport contient :

- Le plan d’action communal contient un ensemble des projets qui s’élèves à 222

programmes reparti entres les 8 axes stratégiques du plan d’action estimée de (10,5

MMDHS) d’après les informations qu’on a collecté au niveau de la commune de Meknès de

la part de Mme. RAJAE BERRADA responsable du PAC Meknès elle nous annoncée que la

commune a pu fournir seulement (1.7 MMDHS) ce qui représente 17 % du total de budget

que la commune a estimé au niveau du PAC, d’autre part au niveau des programmes la

31
Art n° 14 décret n° 2-16-301 du (29 juin 2016) concernant la préparation du plan d’action communal

40
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

communes a pu réaliser 62 programmes ce qui représente 28% de l’ensemble des

programmes. Aussi le nombre des programmes en cours d’exécution s’élève à 76

programmes d’un taux de 34% de l’ensemble des projets. Et finalement les programmes

non exécutés restent aux 84 programmes avec un taux de 38% de la totalité des

programmes.

- Dans cette prochaine partie nous allons présenter un ensemble des données

statistiques clés qui vont nous aider a bien comprendre le PAC Meknès :

 Evolution du Budget de la Commune de Meknès (2012-2014/2017-2019) :

Budget de la commune Evolution


2012 334 530902 4%
2013 385 571 771 15%
2014 383 105 122 -1%
2017 447 450 800 12%
2018 457 577 800 2.2%
2019 527 377 500 18%
*source : REJJES Consultants ‘’2016’’ programme d’action communal 2016-2021 diagnostic territorial participatif - (pages : 19-20)

 Explication de la situation financière de la commune (oct. 2018) :


- Il est à noter que le Conseil communal de Meknès a déjà approuvé le projet de budget de
l’année 2019 s'élevant à 527 377 500,00 MAD lors de la première session de la session ordinaire
de l'Assemblée le 6 octobre 2018.32
- Les recettes comprennent principalement la quote-part de la Commune de la taxe
sur la valeur ajoutée de 207 756 000 MAD pour taxes et droits convertis, de 157 000,00
MAD pour les services communaux, 7 000 000,00 MAD pour Taxe d'habitation, de 67 000
000,00 pour les Taxes professionnelles et de 162621500. 00 comme recettes autonome.
- En termes de dépenses, un montant total de 527 377 500,00 MAD a été affecté aux
frais d'administration générale de 182 618 000,00 MAD, tandis que 16 492 000 MAD ont
été alloués aux dépenses liées aux DOMAINE DES AFFAIRES SOCIALES et 51 030 000,00 MAD
aux affaires techniques. , Et 159 013 500,00 MAD, sur la base d’un excédent de 118 224
000 MAD programmé dans la deuxième partie du budget.33

32
http://www.meknes.ma/langue-ar/actualites/detailsact.aspx?idact=1280 (version arabe)
33
http://www.meknes.ma/langue-ar/actualites/detailsact.aspx?idact=1280 (version arabe)

41
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Evaluation des projets du PAC à mi-parcours (Rapport Déc. 2018) :

Rapport de synthèse sur l'achèvement des projets du PAC (2016-2018)


Nbre des En cours
Numéraux AXE stratégique achevée Non achevé
projets d'achèvement
Compétitivité
Territoriale &
1 70 58% 37% 5%
Vocation
Économique
Urbanisation,
Habitat,
Requalification
2 91 29% 57% 14%
Urbaine et
Infrastructure
de base
Voirie, mobilité
3 urbaine et 91 31% 39% 30%
transport
Salubrité,
Tranquillité &
4 91 54% 16% 32%
Environnement

Les projets
5 structurants 70 0% 50% 50%

Actions
Sociales,
6 Culturelles, 09 39% 5% 54%
Sportives et
Loisirs
Valorisation du
7 Patrimoine 00 38% 23% 40%
Local
Gouvernance
8 Communale 99 36% 64% 0%

TOTAL 991 36% 36% 28%


Source : fiche récapitulative des projets de développement communal PAC (résultat : 2016-2018) page : 12

 Le présent rapport est un rapport annuel que la commune doit le réaliser à la


fin de chaque année pour le suivi et pour la démonstration des réalisations, les nombres
présentés au niveau de la figure 7 sont des « données politiques » ou autrement « quasi-
réelle », car il y a des projets en situation de blocage soit des problèmes avec les maitres
d’œuvre en cours résiliation ou d’autres problèmes et quand même ils sont compté en
cours d’achèvement.

42
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 projets de développement communal PAC 2016-2021- Mars 2019(situation réel) :


Cout du Type du
Date de début %
Intitulé du projet projet Observation Développement
des travaux d’avancement
(MDHS) Durable voulu
AXE 1 : Compétitivité Territoriale & Vocation Économique
aménagement et
entretien du marché 2.50 Social – économique
22/01/2018 70% Travaux en cours
Lahdim MDHS

AXE 2 : Urbanisation, Habitat, Requalification Urbaine et Infrastructure de base


Etude effectuée par
LPEE : 2032
Réhabilitation des Menace ruine
Habitats Menaçant ruine 252 - Réalisation de 301 plans
2017 ------ - Nombre conforté/en Social
au niveau de l’ancienne MDH cours de confortement :
Medina 180
Remboursement
de 84 bénéficiers
Mise à niveau des Des travaux
77.12
quartiers sous équipés 11/04/2017 100% supplémentaires en Social
MDH
(tranche1) cours
Mise à niveau des
100.67
quartiers sous équipés 08/05/2018 80 % Travaux en cours Social
MDH
(tranche2)
Alimentation en eau 228.7 Sociaux -
2016-2018 100% Réalisé
et électricité MDH environnemental
*Source : fiche récapitulative des projets de développement communal PAC (résultat : 2016-2018) (pages : 1-10)

43
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Type du
Cout du projet Date de début %
Intitulé du projet Observation Développement
(MDHS) des travaux d’avancement
Durable voulu
AXE 3 : voirie, mobilité urbaine et transport
Sociaux -
Voirie 70 MDH 22/05/2017 100% Réceptionné
environnemental
Eclairage Phase finale
Sociaux -
public/aménagement 127 MDH 2016-2017 95% Prêt pour
environnemental
paysager délivrer
AXE 4 : salubrité, tranquillité et environnement
construction d’une
Phase finale
Morgue et d’un Bureau
4.8 MDH 30/03/2017 100% Prêt pour Social
municipal d’hygiène à
délivrer
Meknès

Mise en place des En cours Sociaux -


0.17 MDH 2016-2018 Achat 100%
toilettes publiques d’installation environnemental
Aménagement de la forêt
En cours des
de jeunesse à la 32 MDH 20/01/2017 70% Environnemental
travaux
Commune de Meknès
Aménagement du jardin
En cours des
Lahboul à la Commune de 19 MDH 10/07/2018 85% Environnemental
travaux
Meknès
AXE 5 : Actions Sociales, Culturelles, Sportives et Loisirs
Terrain du sport de
Prêt à être
proximité / piscine 13.4 MDH 2017-2018 95 % Social
livré
olympique/ aire de jeux
AXE 6 : valorisation du patrimoine local
Festival de Meknès et Socio-
10.7 MDH 2016-2018 Réalisé 100% livré
salon de bois économique
AXE 7 : gouvernance communal
Formation au profit des Effectue Formation
0.41 MDH 2016-2019 Social
fonctionnaires 100% linguistique

44
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Type du
Cout du projet Date de début %
Intitulé du projet Observation Développement
(MDHS) des travaux d’avancement
Durable voulu
AXE 8 : Les projets structurants
Projets sociaux au
profit des enfants en (2016_2017)- Travaux
8 MDH 100% Social
situation difficile / 2019 achevées
trisomique
Déplacement
salle omni sport et En cours de vers un autre
12 MDH 100% site Social
gymnase Déplacement

Réhabilitation des (2016_2107)- Travaux


18 MDH 100% achevées + Social
quartiers 2019 dépassements
du budget
*Source : fiche récapitulative des projets de développement communal PAC (résultat : 2016-2018) (pages : 1-10)

- en peut retenir de ce tableau qu’un ensemble des projets ont été réalisé qui ont un

caractère largement social et urgent, la plupart des projets ont respectés le calendrier

d’achèvement des travaux, notant qu’un ensemble des projets ont dépassé leurs budget

estimée. On remarque malheureusement que les projets du caractère économique sont

rares au niveau de réalisation par rapport à l’estimation au niveau du document du PAC est

c’est lié directement à l’incapacité de financé ces projets par la commune elle seule ce qui

nécessite des partenariats à haut niveau de solvabilité. Le cotée environnemental de la

commune a été bien servie au niveau des réalisations et ce qui compte à la commune.

45
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Contraintes qu’affronte Le PAC de Meknès :34

 Contraintes contextuels d’élaboration du PAC :

 Retard promulgation du texte règlementaire encadrant le processus

d’élaboration du PAC

 Absence de la synergie requise entre le PAC, le PDP et le PDR

 Contraintes internes :

 L’inexistence d’un PCD (plan communal de développement) pour

capitaliser les efforts

 La formulation des projets objectifs (générales/spécifiques)

 Insuffisances des moyens humains et financiers

 Contraintes externes :

 Existences de plusieurs grilles de suivi évaluation

 Mobilisation du foncier

 Collecte des données

 Absence d’une stratégie de contractualisation

 Communication avec les partenaires entravée

34
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès . Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

46
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Recommandations :35

 Création des SDL (société de développement local ; instrument d’aide à

l’exécution des projets)

 Constitution d’une agence d’exécution des projets au niveau des grandes

communes

 Instauration d’un système de coordination officielle

 Promotion a la formation continue pour les personnels de la commune

 Création des branches de formation (agents de développement/ management

territorial/…)

35
Achekoud Mohamed, présentation du PAC de Meknès . Colloque international sur « Evaluation des politiques
publiques territoriales : enjeux, méthodes et outils ». Fsjes Meknès.

47
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

 Conclusion générale :
- Nous concluons de ce qui précède, que le Plan d’action Communal

représente concrètement un outil de gestion de territoire à la disposition des élus de la

commune et leurs donnes plus de pouvoirs et de liberté (ce qui renforce l’application d’une

décentralisation du pouvoir et impose le principe de la régionalisation avancée.) pour

concrétiser la vision stratégique de la commune. Rappelons aussi la dimension

participative lors de son élaboration car c’est un outil effective pour rationaliser les choix

de développement selon leurs priorité ce qui est un outil qui peut qualifier la commune

pour qu’elle soit un pôle économique et un moteur du développement. Et tant que cette

outil et à la disposition des élus pour leur premier mandat, il peut réussir comme il peut

échouer ce qui nécessite une qualification des élus et des fonctionnaires pour qu’ils seront

au niveau des exigences.

- selon notre présentation nous avons pu identifier et confirmer un

ensemble des interactions et point commun entre le PAC et le développement durable soit

au niveau économique, social ou environnemental, même si il y’a quelque autre points qui

ont été cité au niveau du plan mais pas encore réaliser en concret à cause d’incapacité de

financer un ensemble de projets du a la limitation du budget de la commune.(le PAC

nécessite un budget de 10,5 milliards de Dhs hors le budget de la commune de Meknès

était seulement 527 millions de dhs.).

- cette limite du budget peut être résolue par la collaboration avec les

partenaires (préfecture, région)* la structure hiérarchique * mais ce qui n’est pas le cas au

niveau de la commune de Meknès car selon leur rapport du plan d’action ils annoncent : « il

48
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

y a une absence de coordination entre le plan d’action communal et le plan de

développement régional car la région selon la loi 111-14 a le rôle de leader et de guide

pour les autres communes, En d'autres termes, le PAC devrait tenir compte des orientations

générales du PDR lors de ca préparation. Il convient de noter qu’au niveau de la

préparation de ce dernier, le plan de développement régional et la conception de la

préparation du territoire n’ont pas été encore approuvés. »

-De tout ça et selon notre analyse, il se voit que le PAC peut réaliser un

Développement durable au niveau du territoire s’il respecte un ensemble des conditions :

 Renforcement des ressources financiers de la commune (propre ou par

transfert)

 Harmonisation des visions sur les différents niveaux des plans de

développement pour assurer une efficacité lors de la réalisation

 Qualification des élus et des ressources humaines spécialisées

 Ouverture de la commune sur son environnement

 Renforcement du principe de reddition des comptes et suivi des projets déjà

planifié.

Finalement il faut affirmer que le Maroc a mis un grand Pas en ce qui

concerne la décentralisation, et qui va être renforcé par la décentralisation de la direction

ce qui permet un plus de fluidité lors de prise des décisions et par conséquence un plus

développement au niveau du territoire.

49
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 Sites web :

 http://www.Latoupie.com/dectionnaire

 http://www.3-0.fr/doc-dd/qu-est-ce-que-le-dd

 https://journals.openedition.org/communicationorganisation/3393

 http://meknes.ma/ (site web de la commune de Meknès). En arabe

 www.pncl.gov.ma/fr (Portail national des collectivités territoriales)

 https://lnt.ma/mtf-2018-regionalisation-avancee-chantier-essentiel-maroc/

 www.academia.edu/32699645/De_la_Constitution_économique_marocaine_de

_2011

 Ouvrage :

 Anne-France DIDIER. (2012) « Les principes du développement Durable », 1ére

Edition - mai 2012, 23p

 Abiddi chérif. (2018) « plan d’action communal outil de développement local –

cas de Meknès » thèse pour l’obtention du diplôme du Master spécialité en

politiques publiques à la FSJES Meknès, 2018. 115p

 Commune de Meknès « Résumé du diagnostic participatif du plan d’action

communal 2016-2021 » 2éme Edition 2017. 84p

 LOIS :

 constitution du royaume de Maroc 2011.

 Texte de la loi organique n° 113-14 concernant les collectivités.

 Texte de la loi organique n° 111-14 concernant les régions.

50
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

Table des matières

Remerciements 1

Introduction générale 2

Chapitre 1 : contexte de création du plan d'action et l’enchaînement De son imposition 6

Section 1 : contexte chronologique et cadrage du plan d’action 7

A- La constitution de 2011 7
1- contexte historique et politique 7
2- Contexte économique 8
3- La commune à travers la constitution de 2011 8

B- La régionalisation avancée 9

C- La loi organique 113-14 14

Section 2 : la structure hiérarchique 15

Chapitre 2 : le plan d’action communal outil de développement de la commune 20

Section 1 : le Plan d’action communal 21

 Présentation du plan d’action communal 21


 Principes de base de l’élaboration du PAC 22
A. Les approches d’approbation du plan d’action communal 23
B. Objectifs stratégiques du plan d’action communal 25

Section 2 : développement durable communal 23

A. Contexte et piliers du développement durable 23


B. Principes du développement durable 27

Section 3 : présentation du plan d’action communal (2016-2021) 28

 Principes et approches d’élaboration du PAC de Meknès 29


 Principes directeurs et Apports du PAC 31
 Axes stratégiques du PAC de Meknès 32
 Budgets 32
 Programmes 33
 Evaluation à mi-parcours du plan d’action communal (2016-2019) 39
 Objectif de l’évaluation 39
 Méthodologie de suivi 39
 Situation de Mars 2019 40
 Contraintes qu’affronte le plan d’action communal de Meknès 46
 Recommandations 47
Conclusion générale 48
Références bibliographique 50

51
LE PLAN D’ACTION COMMUNAL (CAS DE LA VILLE DE MEKNES)

52