Vous êtes sur la page 1sur 19

Méthode de lecture

*UDQGH6HFWLRQ

Sous la direction de
Colette Aoun
Professeur de didactique
à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth

Claire Da Lage
Professeur des Écoles à Paris

Laurent Korchia
Professeur des Écoles en région parisienne
$YDQWSURSRV

Aux 4 vents est une méthode de lecture qu’« ils composent progressivement des unités
destinée aux élèves de GS, CP et CE1, où plus larges que la phrase : un énoncé, de très
l’enfant est constamment sollicité et invité à courts récits, des explications » (Bulletin officiel
réfléchir avec ses camarades, afin de construire du ministère français de l’Éducation nationale,
ses compétences en lecture. Fondée sur la 19 juin 2008).
pédagogie du projet, la méthode permet le
développement des connaissances en réseau LECTURE
et donne du sens à l’apprentissage de l’enfant, Aux 4 vents GS favorise tout en douceur
en tissant des liens entre trois domaines l’apprentissage systématique de la lecture
fondamentaux : langage oral, lecture et écriture. (qui commencera sérieusement au CP) à travers
Un coquillage à l’école : texte de Claire Da Lage, illustrations de Danielle Kattar trois activités clés : « travail sur les sons de la
Bob le microbe : texte de Gwendoline Raisson, illustrations de Ralph Doumit Aux 4 vents GS se compose de six modules parole, acquisition du principe alphabétique et
Star sur Glace : texte de Natacha Sikias, illustrations de Michèle Standjofski
Celui qui comptait les moutons : texte de Marwan Abdo-Hanna, illustrations de Christelle Halal et fait voyager l’élève à travers six histoires des gestes de l’écriture » (ibid.).
Le jardin de Capucine : texte de Laurent Korchia, illustrations de Joëlle Achkar originales. Chaque histoire déclenche un projet
Les gardiens de Mogador : texte d’Isabel Perez, illustrations de Ghadi Ghosn
de classe qui va durer cinq à six semaines. ÉCRITURE
Illustration de couverture : Farah Nehmé Les deux premières histoires préparent l’enfant Aux 4 vents GS propose des activités
Illustration des poèmes, des chansons et des créations : Stéphanie Rubini à entrer dans le monde de la lecture. À partir d’écriture qui doivent être menées avec les
Crédits photographiques du module 3, chaque histoire propose la activités de langage oral et de lecture et où
p. 22 (hg) : © Scène : M. Acevedo / Botanica, M. Barraud / Stone, M. Lazar / The Image Bank ; Fond : S. Ullman / Foodpix, Eisenhut & découverte de phonèmes simples associés « les enfants sont mis en situation de contribuer
Mayer / Foodpix, P. Hible / Foodpix, J. E. Kelly / Foodpix ; En savoir plus : J. Harrington / Botanica, J. T. Johansson / Taxi, R. Maas / The
Image Bank et © François Lemaire, Fred Péault, extrait de Mon grand imagier, 600 Mots pour grandir, Hachette Livre, 2005 / Rana
chacun à un seul graphème. L’étude du code à l’écriture de textes » (ibid.). C’est aussi à partir
Massad ; p. 22 (hd, bg, bd) : Samir Éditeur / Rana Massad ; p. 23 (hd) : © L’atelier des 3-7 ans, Casterman / Rana Massad ; p. 23 (bg) : sera ainsi en lien direct avec l’histoire. des exercices d’écriture qu’un élève apprend à
L’Orient-Le Jour Junior, nov. 2008 / Rana Massad ; p. 23 (hg, bd) : Samir Éditeur / Rana Massad ; pp. 26, 42, 43, 46 : Rana Massad ; p. 62 :
Homme à cheval, Fernando Botero 1999, © Gallo Images / AFP ; p. 63 (g) : Le Penseur, Auguste Rodin, Collection Delubac, Inv. 1997-50,
lire et qu’il avance dans sa connaissance de la
Lyon, musée des Beaux-Arts © RMN / René-Gabriel Ojéda / Thierry Le Mage ; p. 63 (d) : La Caresse d’un oiseau, Joan Miró 1967 (bronze LANGAGE ORAL langue (l’écriture étant une démarche beaucoup
peint) © Succession Miró / Adagp, Paris 2010, Photo : Fondation Joan Miró, Barcelone ; p. 66 : Rana Massad ; p. 82 : © Corbis / Grapheast- Aux 4 vents GS propose des séquences orales plus active que la lecture).
Images ; pp. 86, 106, 126 : Rana Massad.
préalables à la lecture pour acquérir le lexique
Nous remercions les éditions Casterman et les auteurs de L’atelier des 3-7 ans (p. 23), L’Orient-Le Jour Junior (p. 23), Gisèle Besche (p. 44), abordé dans les textes lus. Il s’agit d’étoffer le Le livre GS, présenté sous forme d’album,
Pierre Lozère (p. 45), les éditions Flammarion et les héritiers d’Anne-Marie Chapouton (p. 64), Martin Média et Marie Litra (p. 84), dictionnaire mental des apprentis lecteurs et de
la Fondation Maurice Carême et Madame Jeannine Burny (p. 104), Ann Rocard (p. 104), pour nous avoir gracieusement accordé les comporte les six histoires illustrées et quatre
autorisations de reproduction. développer leur conscience phonologique, ce rubriques (reportage, poèmes, chanson,
qui facilitera leur entrée dans la lecture. création) qui vont enrichir et prolonger le thème
Conception : Samir Éditeur
Direction éditoriale : Marwan Abdo-Hanna, Muriel Vandeventer La méthode propose aussi des séquences abordé par les histoires dans une approche
Coordination éditoriale : Natacha Sikias orales dont le but est de promouvoir les interdisciplinaire.
Direction artistique : Chantal Coroller, Magali Aline Safar
Direction prépresse : Nataly Abou Nader
compétences langagières des enfants dans le
Maquette : Georgina Nader cadre de discours de différents types (narratif, Bon vent !
© éditeur 2010 – Sin al-Fil, Jisr al-Waty, B.P. 55542 Beyrouth, LIBAN - ISBN 978-9953-31-269-9 informatif, explicatif, descriptif, etc.), afin Les auteurs

Achevé d’imprimer sur les presses de Dar El Kotob – Dots à Beyrouth, avril 2012

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, qu’elle porte sur les textes, les illustrations, les photographies, les légendes ou la mise en page, faite
sans le consentement de l’éditeur ou de ses ayants droit ou ayants cause, serait illicite et constituerait un plagiat ou une contrefaçon sanctionnés par les lois relatives à la protection des droits de
propriété intellectuelle. Tous droits réservés pour tous pays.
7RQOLYUHDPRGXOHV
&KDTXHPRGXOHSURSRVH

FKDQVRQ
!GHX[SRqPHVHWXQH
UWLHV
!XQHKLVWRLUHHQSD

!XQHFUpDWLRQ

!XQUHSRUWDJH
6RPPDLUH

0RGXOH     0RGXOH

Un coquillage à l’école 9 &HOXLTXLFRPSWDLWOHVPRXWRQV 69

 5HSRUWDJH À la bibliothèque 22 5HSRUWDJH Les bâtiments de la ferme 82


 3RqPHV Poème du cartable rêveur 24 3RqPHV Poule en haut, poule en bas 84
Bestiaire du coquillage 24 Filons la laine 84
 &KDQVRQ Dans mon cartable 25 &KDQVRQ La vache rap classique 85
 &UpDWLRQ La carte de mon trésor 26 &UpDWLRQ La carte de mon animal 86

0RGXOH     0RGXOH

%REOHPLFUREH 29   89

 5HSRUWDJH Sais-tu te laver les mains ? 42 5HSRUWDJH Les fleurs 102


 3RqPHV Microbes et virus 44 3RqPHV La coccinelle 104
Mes paupières 44  La sorcière 104
 &KDQVRQ La chanson des brosses 45 &KDQVRQ Petite symphonie pour les fleurs des champs 105
 &UpDWLRQ Le livre à compter 46 &UpDWLRQ Une fleur en pot 106

0RGXOH     0RGXOH

49 -ESGARD“ENSDE.OGADOR 109
 
5HSRUWDJH Des artistes sculpteurs 62 5HSRUWDJH Le goéland à la loupe 122
3RqPHV L’hiver, la neige 64 3RqPHV La mer 124
Le bonhomme de neige 64 La mer s’est retirée 124
&KDQVRQ Chanson pour les enfants l’hiver 65 &KDQVRQ Ne jetez plus rien dans la mer 125
&UpDWLRQ Le bonhomme de neige 66 &UpDWLRQ Une carte d’invitation 126
Laurent Korchia

Illustrations de Joëlle Achkar

0RGXOH

89
Le soleil brille. C’est le printemps.
La princesse Capucine rend visite aux fleurs
de son jardin. Les pétunias, les roses, les lis,
les tulipes et les jonquilles se côtoient au pied
du château.

Mais une jonquille jaune a disparu du jardin.


« Qui l’a arrachée ? » s’étonne la princesse.

90 91
Dans son manoir, la sorcière Furie contemple
une jonquille. Elle a dérobé la fleur du jardin
de Capucine ! Elle veut se venger de la beauté
de la princesse.

Dans son laboratoire, Furie fabrique une potion


maléfique. Elle la verse sur la jonquille.

92 93
Au milieu de la nuit, Furie
se dirige vers le château de
la princesse. La sorcière plante
la fleur maléfique et chuchote :
« Jonquille trop jolie… aide-moi.
Capucine trop jolie… gonflera ! »

Furie piétine toutes les autres


plantes, enfourche son balai et
s’envole.

94 95
Dès l’aube, la princesse vient arroser son jardin.
Mais malheur, les fleurs ont été piétinées !

Seule une jonquille est encore debout. La princesse


l’aperçoit. Elle aime son odeur. Cette odeur l’attire de
plus en plus. La princesse ferme les yeux. Elle colle
son nez à la fleur et respire fort…

Ouvrant les yeux, Capucine voit ses narines enfler.

96 97
Le lendemain, la princesse continue à gonfler et
s’envole comme un ballon. Heureusement ses deux
laquais avaient une corde. Ils ont attaché Capucine
à la porte du château.

À cheval, le prince Léonard aperçoit Capucine


dans les nuages. Il galope à sa rencontre.
Le prince trouve une plume dans le jardin :
c’est la plume du chapeau de Furie !

98 99
Léonard pénètre dans le manoir. Il entre dans
le laboratoire de la sorcière et trouve un grimoire
ouvert à la page J. Il découvre l’antidote : une feuille
de menthe et un pétale de mélitte annulent
le mauvais sort.

De retour au château, le prince monte à la corde.


Capucine avale le remède. Elle dégonfle aussitôt et
tombe avec Léonard au milieu du jardin, sur le tas
de fleurs arrachées.

100 101
5HSRUWDJH
/HVIOHXUVGHVIRUrWV
/HVIOHXUVGHVSUpV
/HVIOHXUVGHVMDUGLQV

/HPXJXHW /·DQpPRQH
/DMRQTXLOOH /DURVH ,OHVWIRUPpGH (OOHDRX
(OOHVHQWERQHW
/DPDUJXHULWH
6DWLJHHWVHV /HEOHXHW SHWLWHVFORFKHWWHV SpWDOHVHWVHV
(OOHDGHQRPEUHX[
IHXLOOHVVRQW VDWLJHSRUWHGHV &KDFXQGHVHV WUqVSDUIXPpHV IHXLOOHVVRQW
SpWDOHVHWXQF±XU
ORQJXHVHWILQHV pSLQHV SpWDOHVUHVVHPEOH JURXSpHVSDU
MDXQH
jXQHIOHXU

/DWXOLSH /HOLV /HFRTXHOLFRW


/HERXWRQG·RU
(OOHDODIRUPH &·HVWXQHJUDQGH 6DWLJHHVWYHOXHHW /DYLROHWWH /DMDFLQWKH
,ODODIRUPHG·XQH
G·XQYDVHHWVD IOHXUSRXUYXHGH VHVIHXLOOHVVRQW (OOHHVWSDUIXPpH (OOHHVWIRUPpHGH
FRXSHHWVHVIHXLOOHV
WLJHHVWORQJXH JUDQGHVIHXLOOHV WUqVGpFRXSpHV HWHOOHDSpWDOHV ORQJXHVFORFKHWWHV
VRQWSDOPpHV
RGRUDQWHV

102 103
Petite symphonie pour les fleurs des champs
3RqPHV
Coquelicot, Un pissenlit
Je t’aime trop Qui se marie
Pour te cueillir Fait une fleur
La coccinelle Sans un soupir. Avec son cœur.

Je ris dans les bleuets, Pâquerette, Églantine,


Je mange dans les lis, Tu me guettes Mousseline
Je lis dans les œillets, Dans le vent Pour danser
Je bois dans les narcisses. Du printemps. Dans les prés.
Et, couchée dans les citronnelles,
Je rêve si longtemps de bleu, Bouton-d’or, Chardon bleu,
Moi la petite coccinelle, Tu danses et tu dors Tu piques tous ceux
Dans les touffes Qui te cueillent
Que je deviens bête à bon Dieu.
Qui t’étouffent Sous les feuilles
Maurice Carême Sur le bord du sentier Où tu sais te cacher
Pigeon vole La sorcière Dans le creux des fossés. Loin des yeux de l’été.
© Fondation Maurice Carême.

La sorcière a froid aux pieds,


Bleuet, Muguet,
La sorcière a froid au nez,
Fluet Hochet
La sorcière est enrhumée. Tu fais Coquet
Je lui donne un mouchoir bleu : Le guet Jouet
Le long des haies. Du mois de mai.
Vite, elle ferme les yeux !
Je lui donne un mouchoir blanc : Mannick (paroles)
Jo Akepsimas (musique)
Clic, elle claque des dents ! © Mannick et Akepsimas,
production Studio SM.
Je lui donne un mouchoir noir :
Elle éternue jusqu’au soir !
Je lui donne un mouchoir vert :
Paf, elle tombe par terre !
Ann Rocard
www.annrocard.com
104 105
25
&UpDWLRQ
 Découpe les fleurs et les feuilles.  Colle les deux fleurs au bout
8QHIOHXUHQSRW de la paille.

0DWpULHO
du papier

des crayons

des ciseaux  Colle les deux feuilles au milieu.  Passe la paille dans le trou.
une paille

de la colle

un pot de yaourt troué

un ruban adhésif

 Coupe le bout de la paille.  Colle-le au bas du pot avec du


ruban adhésif.
 Choisis ta fleur.  Trace la fleur et les feuilles 2 fois.

 Décore une bande de papier.  Colle-la autour du pot.

106 107
Aux quatre vents

Refrain : J’apprendrai à l’école


J’irai aux quatre vents, À écrire do, mi, sol,
J’irai au gré du vent, Pour chanter mes voyages
Au large des océans, Aux enfants de mon âge.
Au cœur des continents.
Refrain
J’apprendrai à l’école J’apprendrai à l’école
À lire une boussole, À parler espagnol,
Mettre le cap sur le Nord, Arabe, chinois, hindi,
À bâbord, à tribord. Pour me faire des amis.
Refrain
Ohé, ohé, ohé !…
Marwan Abdo-Hanna (paroles)
Jérémie Regnier et Timothée Regnier (musique)