Vous êtes sur la page 1sur 22

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé PROJET OPNET Télécom. 2 è m e Année 1 2002 /
PROJET OPNET
PROJET OPNET
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé PROJET OPNET Télécom. 2 è m e Année 1 2002 /

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Introduction : L’environnement OPNET permet la modélisation et la simulation de

Introduction :

L’environnement OPNET permet la modélisation et la simulation de réseaux de communication grâce à ses bibliothèques de modèles ( routeurs, commutateurs, stations de travail, serveurs … ) et de protocoles ( TCP/IP, FTP, FDDI, Ethernet, ATM … ). Le module Radio OPNET permet la simulation des réseaux de radiocommunication : hertzien, téléphonie cellulaire et satellitaire. Le but de ce projet est d’aider à la familiarisation avec le logiciel OPNET Modeler, c’est à dire de connaître les actions de base pour la simulation, d’utiliser les principales interfaces et bibliothèques de modèles implantés dans OPNET ( modèles standards, matériels, protocolaires et applicatifs).

Principales interfaces :

Parmi les nombreuses interfaces que propose OPNET au démarrage, on distingue les interfaces suivantes :

??Project Editor ??Network Model Editor ??Node Model Editor ??Process Model Editor ??Antenna Pattern ??Modulation Curve ??Simulation Sequence ??Analysis Configuration

??Project Editor :

C’est l’interface principale du logiciel. Elle permet d’implanter des modèles issus des bibliothèques OPNET ainsi que des modèles créés par l’utilisateur. C’est aussi à partir du Project Editor que les simulations peuvent être configurées puis lancées et que les résultats issus de ces simulations peuvent être affichés. Les principales fonctions de cette interface sont disponibles sous formes d’icônes.

de cette interface sont disponibles sous formes d’icônes. 1 2 3 4 5 6 7 8

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

1 – Ouvrir la palette d’objet

2 – Vérification des liens

3 – Mise en panne d’un appareil ou d’un lien

4 – Remise en marche d’un appareil ou d’un lien

5 – Retour au réseau supérieur 6 / 7 – Zoom + / -

8 – Lancer la simulation

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

9 – Visualiser les graphiques et statistiques collectés

10 – Visualiser le rapport le plus récent

11 – Visualiser tous les graphiques

??Network Model Editor :

– Visualiser tous les graphiques ?? Network Model Editor : Permet de représenter la topologie d’un

Permet de représenter la topologie d’un réseau de communication constitué de nœuds

et de liens par l’intermédiaire de boîtes de dialogues ( palettes et glisser/poser ). Cette

interface tient compte du contexte modélisation.

géographique ( caractéristique physique pour la

modélisation. géographique ( caractéristique physique pour la Télécom. 2 è m e Année 3 2002 /

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

??Node Model Editor :

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé ?? Node Model Editor : Affiche une représentation modulaire d’un élément

Affiche une représentation modulaire d’un élément de la bibliothèque on d’un élément créé par l’utilisateur. Chaque module envoie et reçoit des paquets vers d’autres modules. Les modules représentent des applications, des couches protocolaires ou des ressources physiques ( buffer, port, … ).

protocolaires ou des ressources physiques ( buffer, port, … ). Télécom. 2 è m e Année

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

??Process Model Editor :

Nadège – LAPLAGNE Hervé ?? Process Model Editor : C’est l’interface donne une représentation d’un

C’est l’interface donne une représentation d’un module par des machines à états finis , chaque état est liés à un autre état par des transitions conditionnelles ou non conditionnelles.

par des transitions conditionnelles ou non conditionnelles. ?? Antenna Pattern : Cette interface permet de modéliser

??Antenna Pattern :

Cette interface permet de modéliser une antenne pour radiocommunication par son diagramme de rayonnement 3D, coordonnées polaires.

??Modulation Curve :

Donne une visualisation du taux d’erreur binaire BER en fonction du rapport signal sur bruit pour différents types de modulations ( bpsk, msk, fsk, … ) .

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

??Simulation Sequence :

Nadège – LAPLAGNE Hervé ?? Simulation Sequence : Permet de paramétrer la ou les simulations OPNET

Permet de paramétrer la ou les simulations OPNET en temps et attributs des modèles ( types de liens, d’antenne, de services … ).

??Analysis Configuration :

Pour le stockage des résultats issus des simulations sous différentes formes.

??Liens hiérarchiques entre les différents interfaces :

?? Liens hiérarchiques entre les différents interfaces : Le Project Editor montre une carte d’Europe avec

Le Project Editor montre une carte d’Europe avec un sous-réseau ( subnet ) situé à Londres. Par un double-click sur le réseau, on ouvre le Network Editor où on trouve la description du sous-réseau Londonien : un réseau FDDI comprenant un hub et plusieurs stations de travail. Un double-click sur une station ouvre le Node Editor où les modules et canaux ( packet stream ) représentent les liens entres les couches du modèles OSI . Un autre double-click sur un module ouvre le Process Editor où le fonctionnement du module est représenté par une machine à état fini.

Remarque :

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Un double-click sur un état ouvre une fenêtre dans laquelle

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Un double-click sur un état ouvre une fenêtre dans laquelle le fonctionnement de l’état est décrit par du code C/C++ ( modélisation orientée objet ).

Nous n’avons pas pu aborder l’ensemble des interfaces proposées par le logiciel du fait de sa complexité. Cependant il est possible pour l’utilisateur de créer ses propres modèles avec ses propres modules et FSM en compilant le code C/C++ qui se cache derrière chaque état et transition. Cela peut être utile pour définir un nouveau protocole par exemple. Dans ce projet, on s’est limité aux bibliothèques de modèles et de protocoles implantés dans OPNET. Ainsi les interfaces de Node Model et Process Model n’ont pas été utilisées.

Pour plus de détails sur le fonctionnement d’OPNET se référer à la documentation en ligne dans le menu Help ( format Pdf ) et plus particulièrement dans le tutorial de OPNET.

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

II. Création d’un nouveau projet :

– LAPLAGNE Hervé II. Création d’un nouveau projet : Voici un exemple de projet : création

Voici un exemple de projet : création d’un réseau avec collecte de statistiques concernant et ce réseau puis étude de ces statistiques. Lorsque l’on crée un nouveau model de réseau, on crée un nouveau projet et un scénario associé. Un projet est en fait constitué d’un ensemble de scénario reliés les uns aux autres, chacun montrant un aspect différent du réseau. Pour créer un réseau, nous allons définir sa topologie initiale, son échelle, sa taille, le lieu et nous allons y associer une palette d’objet.

Pour créer un nouveau projet, on choisit File -> New. La fenêtre suivante s’affiche :

choisit File -> New. La fenêtre suivante s’affiche : On sélectionne Project puis on donne un
choisit File -> New. La fenêtre suivante s’affiche : On sélectionne Project puis on donne un

On sélectionne Project puis on donne un nom au projet et au scénario associé :

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé L’assistant de création d’un nouveau projet s’ouvre et propose différents
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé L’assistant de création d’un nouveau projet s’ouvre et propose différents

L’assistant de création d’un nouveau projet s’ouvre et propose différents types de projets. On peut alors choisir de commencer par un nouveau scénario vide.

alors choisir de commencer par un nouveau scénario vide. On choisit ensuite la taille du réseau

On choisit ensuite la taille du réseau : s’il est de l’ordre mondial ou bien s’il s’agit d’un réseau d’entreprise, d’un campus ou tout simplement d’un bureau.

Pour noter exemple, nous choisirons un réseau à l’échelle d’un bureau. Il faut préciser que nous souhaitons utiliser l’unité métrique.

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Pour finir, on choisit la technologie à utiliser : Dans noter
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Pour finir, on choisit la technologie à utiliser : Dans noter

Pour finir, on choisit la technologie à utiliser :

Dans noter exemple, nous choisirons la technologie : Sm_Int_Model_List comme modèle.

choisirons la technologie : Sm_Int_Model_List comme modèle. Une dernière fenêtre de l’assistant s’ouvre,

Une dernière fenêtre de l’assistant s’ouvre, récapitulant la configuration que nous avons choisi. On clique alors sur OK. Un espace de travail s’affiche alors en fonction des paramètres choisis et une fenêtre contenant la palette d’objet s’ouvre.

L’option de configuration rapide permet de sélectionner la configuration du réseau, le type de nœuds utilisés ainsi que le type de liens connectant ces nœuds.

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Création du premier étage du réseau :

Menu Topology -> Rapid Configuration

du réseau : Menu Topology -> Rapid Configuration Choisir une configuration étoile (Star) dans la liste
du réseau : Menu Topology -> Rapid Configuration Choisir une configuration étoile (Star) dans la liste

Choisir une configuration étoile (Star) dans la liste déroulante puis OK.

étoile (Star) dans la liste déroulante puis OK. Pour choisir le type de nœuds et de

Pour choisir le type de nœuds et de liens utilisés :

1)

Mettre le Center Node Model to 3C_SSII_1100_3300_4s_ae52_ge3. Il s’agit d’un

2)

commutateur 3Com. Mettre el Periphery Node Model à Sm_Int_wkstn et changer le nombre de nœuds

3)

périphériques à 30. cela permet de mettre en place 30 stations Ethernet aux nœuds périphériques. Mettre le Link Model à 10BaseT.

Nous allons maintenant spécifier l’emplacement de noter nouveau réseau ainsi créé.

1)

Mettre les coordonnées X et Y à 25.

2)

Mettre le Radius à 20.

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Voici le résultat obtenu : Maintenant que nous avons construit la
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Voici le résultat obtenu : Maintenant que nous avons construit la

Voici le résultat obtenu :

Nadège – LAPLAGNE Hervé Voici le résultat obtenu : Maintenant que nous avons construit la topologie

Maintenant que nous avons construit la topologie générale du réseau, nous allons ajouter un serveur. Nous allons ainsi voir la seconde méthode permettant la création d’objet du réseau :

le faire glisser de la palette objet sur l’espace de travail. 1) Si elle n’est pas encore ouverte, ouvrir la palette d’objet en cliquant sur l’icône suivante :

la palette d’objet en cliquant sur l’icône suivante : 2) Trouver l’objet Sm_Int_server dans la palette

2)

Trouver l’objet Sm_Int_server dans la palette et faites-le glisser dans l’espace de

3)

travail. Vous n’avez pas besoin d’autres copies de cet objet. Faites un clic droit pour stopper la création.

Nous avons aussi besoin de connecter le serveur au réseau en étoile

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé 1) Trouver l’objet Link 10BaseT dans la palette et cliquez dessus.

1)

Trouver l’objet Link 10BaseT dans la palette et cliquez dessus.

2)

Cliquez sur le serveur puis sur le switch au centre de l’étoile

Un lien relie alors les deux objets.

3)

Faites un clic droit pour arrêter la création.

objets. 3) Faites un clic droit pour arrêter la création. Enfin nous avons besoin d’ajouter des

Enfin nous avons besoin d’ajouter des objets de configuration pour spécifier le trafic des

applications

qui

existent

sur

le

réseau.

La

configuration

des

applications

peut

être

très

compliquée,

c’est

pourquoi

nous

utiliserons

les

configurations

par

défaut

des

applications

standard. Il suffira de placer les objets dans le réseau, cela signifiera que le trafic engendré par les stations de travail sur le réseau sera modélisé.

1)

Trouvez le Sm_Application_Config dans la palette et faites-le glisser sur l’espace de

2)

travail. Faites un clic droit pour arrêter la création.

3) Trouvez l’objet Sm_Profile_Config, le placer sur l’espace de travail puis faire un clic

4)

droit Fermez la palette objet.

de travail puis faire un clic 4) droit Fermez la palette objet. Télécom. 2 è m

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Nous sommes maintenant prêts à lancer la collecte de statistiques.

maintenant prêts à lancer la collecte de statistiques. La charge du serveur est une statistiques clé

La charge du serveur est une statistiques clé pour connaître les performances du réseau dans son ensemble. 1) Faites un clic droit sur le serveur et choisissez : Choose Individual Statistics dans le menu déroulant.

Cette boîte de dialogue classe hiérarchiquement les statistiques que nous allons collecter. Pour connaître la charge Ethernet sur le serveur, il faut :

2)

3) Cochez la case Load (bits/sec) afin que les statistiques concernant cette charge soit collectées.

4)

Cliquez sur le + devant Ethernet

Cliquez sur OK.

4) Cliquez sur le + devant Ethernet Cliquez sur OK. Les statistiques globales permettent la collecte

Les statistiques globales permettent la collecte d’informations supplémentaires comme par exemple les délais sur le réseau.

1)

Faites un clic droit sur l’espace de travail et choisissez : Choose Individual Statistics

2)

dans le menu déroulant. Développez Ethernet

3)

Cochez la case Delay (sec) afin que les statistiques soient collectées.

4)

Cliquez sur OK.

Une fois ceci fait, il est conseillé de sauvegarder le projet.

Il y a deux méthodes pour lancer la simulation. La méthode « développement » récupère les données de simulation qui peuvent permettre de réparer nos modèles mais la méthode « optimizée » va plus vite.

1)

Sélectionnez Edit-> Preferences

2)

Recherchez kernel_type

3)

Dans la cellule Value changez « Development » en « Optimized »

4)

Fermez la fenêtre de dialogue avec OK.

Maintenant que nous avons spécifié les statistiques à collecter et que le projet est sauvé, nous pouvons lancer la simulation :

1)

Selectionnez Simulation -> Configure Discrete Event Simulation

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

2)

Tapez 30 minutes dans le champ Duration.

Hervé 2) Tapez 30 minutes dans le champ Duration . Puis cliquez sur Run pour lancer

Puis cliquez sur Run pour lancer la simulation.

Une fenêtre indique lorsque la simulation est finie :

Une fenêtre indique lorsque la simulation est finie : La simulation étant terminée, nous allons pouvoir
Une fenêtre indique lorsque la simulation est finie : La simulation étant terminée, nous allons pouvoir

La simulation étant terminée, nous allons pouvoir visualiser les résultats.

Pour voir la charge du réseau Ethernet :

1)

Faire un clic droit sur le serveur et choisir View Results.

2)

Rechercher Ethernet et cliquez sur le boîte devant Load(bits/sec)

3)

Cliquez sur Show pour afficher les résultats

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Sur l’axe des abscisses se trouve la durée de simulation et
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Sur l’axe des abscisses se trouve la durée de simulation et

Sur l’axe des abscisses se trouve la durée de simulation et les ordonnées représentent les bits par secondes.

Nous pouvons ensuite visualiser les statistiques globales du réseau :

1)

Clic droit sur l’espace de travail et sélectionnez View Results.

2)

Choisir Ethernet puis Delay et cliquez sur Show.

Le graphe des délais Ethernet va apparaître :

sur Show . Le graphe des délais Ethernet va apparaître : III. Le mode scénario :

III. Le mode scénario :

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé OPNET grâce à ces nombreuses bibliothèques de modèles et de protocoles

OPNET grâce à ces nombreuses bibliothèques de modèles et de protocoles propose des scénarios de démonstration sur différents réseaux ( ATM, Frame Relay, TCP/IP, …) qui illustre leur fonctionnement et leur spécificité.

On choisit le projet ATM pour la démonstration du mode scénario.

Pour lancer un projet il suffit d’aller dans le menu principal : File -> Open et de choisir le scénario voulut dans le menu déroulant suivant.

choisir le scénario voulut dans le menu déroulant suivant. Ce qui à pour effet de faire

Ce qui à pour effet de faire apparaître une fenêtre sur le scénario README du projet sélectionné et qui propose tous les mêmes rubriques.

Rubriques proposées :

?? Objective : qui présente les objectifs du scénario et ce qu’il va démontrer. ?? Nodes and Attributes : qui explique la configuration du réseau et sa configuration. ?? Available Statistics : qui donne des explications sur les différents statistiques et courbes collectées par les simulations. ?? Glossary : Un glossaire sur les sigles utilisés.

On atteint ces rubriques par un double-clic sur l’icône de la rubrique.

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Pour voir les démonstrations du scénario, il suffit de sélectionner le
DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Pour voir les démonstrations du scénario, il suffit de sélectionner le

Pour voir les démonstrations du scénario, il suffit de sélectionner le scénario voulu comme suivant :

il suffit de sélectionner le scénario voulu comme suivant : Télécom. 2 è m e Année

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Ce qui à pour effet d’ouvrir une fenêtre qui présente la

Ce qui à pour effet d’ouvrir une fenêtre qui présente la modélisation du réseau :

une fenêtre qui présente la modélisation du réseau : Pour voir les statistiques et graphiques collectées

Pour voir les statistiques et graphiques collectées sur ce scénario il suffit de lancer la visualisation par un double-click sur l’icône visualiser tous les graphiques, ou comme suivant :

sur l’icône visualiser tous les graphiques, ou comme suivant : Télécom. 2 è m e Année

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé Ce qui a pour effet d’ouvrir des fenêtres de visualisation des

Ce qui a pour effet d’ouvrir des fenêtres de visualisation des statistiques dont les explications et commentaires sont donnés par l’icône README du scénario.

et commentaires sont donnés par l’icône README du scénario. Télécom. 2 è m e Année 20

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

I. Travail réalisé :

1. Mise en route :

LAPLAGNE Hervé I. Travail réalisé : 1. Mise en route : Installation de Visual C++ 6

Installation de Visual C++ 6 avec inclusion des variables d’environnements Installation de Opnet cd 1,2,3 Récupération de la licence via Internet

2. Familiarisation avec Opnet:

Recherche de document divers ( sur Internet et aide Opnet ) Utilisation à l'intuitive du logiciel ( pas évident du tout : Opnet = machine à gaz ) Lecture des divers documents Familiarisation avec l’interface et le logiciel avec des tutoriaux

3. Prise en main du logiciel Opnet :

Création de réseaux avec des tutoriaux Création et paramétrage de réseaux avec l'aide d'Opnet

Lancement de scénario : TCP, ATM

( me semble bien fait et plutôt intéressant )

4. Réalisation d'un Tp :

Modélisation de réseaux ( pas de problème avec cette partie )

Paramétrage ( compliqué : pas assez de recul et de connaissance de notre part )

Simulation

( dépend du paramétrage pour être significatif )

5. Présentation d’OPNET :

Familiarisation avec les principales interfaces Création d’un nouveau projet Le mode scénario

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé

IV. Conclusion :

DEROUSSEN Nadège – LAPLAGNE Hervé IV. Conclusion : OPNET est un logiciel puissant, qui permet de

OPNET est un logiciel puissant, qui permet de nombreuses modélisations de réseaux grâce à ses nombreuses bibliothèques. De ce fait le logiciel nécessite une bonne connaissance et appréhension du domaine des réseaux pour maîtriser les tenants et aboutissants du logiciel. Par ailleurs, il nous semble qu’OPNET par sa complexité et ses nombreuses possibilités de paramétrages nécessite une véritable formation pour être totalement maîtrisé. Cependant, ce logiciel propose un mode scénario et des fonctionnalités ( modélisation, simulation, … ) qu’il serait intéressant d’utiliser dans le cadre de travaux pratiques.