Vous êtes sur la page 1sur 31

La crise du logement

et
La Problématique des
logements vides
Les faits:

- La région bruxelloise compte 60% de


locataires.

- Les prix des loyers sont en constante


augmentation, particulièrement à Bruxelles.
Pourquoi cette augmentation?
- La spéculation immobilière

- L’arrivée de nombreux cadres supérieurs


au sein des institutions européennes

- La baisse des revenus qui créent une pression


sur les loyers à bas prix
Conséquences de cette augmentation?
- Une trop grande part des revenus des
ménages part dans le loyer.

- Les propriétaires ont la possibilité de pratiquer


une discrimination

- Les critères de qualité du logement sont revus


à la baisse  code du logement
Les différents moyens mis en place :
- Mesures pour augmenter le parc public de
logements
- Les SISP (sociétés immobilière de service
public)
- Logements gérés par CPAS et communes
- Loi Onkelinx sur les logements inoccupés
- ADIL (aide aux déménagements, installation
et loyers)
- Société de développement en région
Bruxelloise
Les logements sociaux en chiffres :
- Bruxelles: 9%
- Moyenne belge : 16%

- France : 17%
- Allemagne : 26%
- Grande-Bretagne : 36%
- Pays-bas : 36%
Les logements sociaux en chiffres :
- Bruxelles: 9%

Très variable d’une commune à l’autre.

Ixelles : 5,15%
Watermael-Boitsfort : 35,91 %
Les logements sociaux en chiffres :
- Les SISP gèrent 38000 logements sociaux à
Bruxelles

- Près d’un bruxellois sur 2 entre dans les


conditions d’octroi d’un logement social

- Selon différentes sources, il y a entre 24.000


et 30.000 ménages en attente d’un logement
social à Bruxelles.
La problématique des logements vides :
- Selon différentes sources, il y a entre 15.000
et 30.000 logements inoccupés à Bruxelles.

- Ce sont principalement les étages des


surfaces commerciales.
La taxe sur les logements vides.
- Elle varie de commune en commune:

125€ à Uccle et 513,89€ à Schaerbeek.

- Perception de la taxe inefficace.

La loi Onkelinx.
Le prix moyen d’un logement 2 chambres avec
chauffage central et salle de bain privative par
commune

Woluwé-St-Pierre: 701€

St-Josse-Ten-Noode: 415€
Opération Thermos
Opération Thermos
Historique

–Décembre 1987 à l’initiative


d’Antoine VASSEUR (chef scout)
–Au départ: distribution de pain, de
soupe et de café
–Aujourd’hui: repas complet, une
30taine d’équipes, du 1er novembre
au 30 avril
Opération Thermos
Dans la législation belge

Cette asbl est définie au moniteur


belge comme « une association qui
a pour objet: l’aide à tous, sans-
abris et autres démunis, sans
aucune distinction, résidant sur le
territoire belge. Elle poursuit la
réalisation de cet objet par tous les
moyens et notament, sans que cette
énumération soit limitative, par la
distribution de repas, permanences
sociales, réinsertion.
L’association peut accomplir tous
les actes se rapportant directement
ou indirectement à son objet. Elle
peut préter son concours et
s’interesser à toutes activités
similaires à son objet ».
Opération Thermos
Autres infos

–Déjà fait: dortoir dans une station


de métro
–Projet: un hôtel social avec
assistance sociale, médicale et
juridique
–En outre, cette asbl ne reçoit
aucun subside. Elle ne survit que
grace aux dons de particulier et au
travail des bénévoles.
Les magasins de seconde main
d'Oxfam-Solidarité
Le nom Oxfam vient de
Oxford committee for famine reliee.

Oxfam existe en Belgique depuis 1964.

Il y a 3 organisations Oxfam en Belgique :


- Oxfam – magasins du monde
- Oxfam – wereldwinkels
- Oxfam-Solidarité
Oxfam-Solidarité au Sud :

- projets de coopération au
développement.
- accès au services sociaux de base (soins
de santé, éducation, information sur le
droit des travailleurs....)
- aide humanitaire dans les situations
d'urgence.
Oxfam-Solidarité au Nord :

- sensibilisation
- mise en place d'une économie solidaire
(magasins de seconde main)
Magasins de seconde main : les objectifs

Récolter des fonds pour les projets dans le sud

Protéger l'environnement

Aider au développement durable

Permettre à des personnes peu qualifiées de


trouver un emploi
Magasins de seconde main : quelques
chiffres

17% du financement des projets dans le


sud
3500 tonnes de textiles récoltés par an.
+ Des milliers de pièce informatiques, meubles,
livres

500 bénévoles et 180 travailleurs

5 centres de tri et 42 magasins


Sources bibliographiques

Françoise Noël,Un plan de lutte contre la crise structurelle du
logement, in L'année sociale 2003, institut de sociologie, ULB
http://www.ulb.ac.be/is/VIII.263.273.pdf

http://www.rbdh-bbrow.be/

Art.23 N°31, avril-mai-juin 2008, publication du rassemblement
bruxellois pour le droit à l'habitat (rbdh)

Le code Bruxellois du logement (ordonnace du 17 juillet 2003)

Le logement à l'aube du XXIème siècle, quelques perspectives
et enjeux pour demain, publication de la Direction Générale de
l'Aménagement du Territoire , du Logement et du Patrimoine,
2000, Stavelot.

Les logements inoccupés à Bruxelles, publication de la
fondation Roi Baudouin
Sources bibliographiques

Logement et pouvoir d'achat des Travailleurs, guide pratique
pour comprendre et agir sur la crise du logement à Bruxelles,
Les cahiers du militant n°3, septembre 2006, publication de la
FGTB.

Marie Laurence de Keersmaecker, Observatoire des loyers
2005, publication de l'Observatoire régional de l'habitat,
Bruxelles, 2006

Le logement social bruxellois 1989-2004, publication de la
société du logement de la région de Bruxelles-Capitale,
Bruxelles, 2005
Sources bibliographiques

http://www.thermos-asbl.be/
Sources bibliographiques

www.oxfamsol.be

Powerpoint de présentation d'Oxfam-Solidarité, 2007.

Présentations d'Oxfam-Solidarité à destination des bénévoles.

Centres d'intérêt liés