Mai 2015

Editorial

Edition Spéciale

Chers et Chères camarades
de la fédération de la Charente-Maritime,
Deux ans et demi. Deux ans et demi depuis notre congrès de
Toulouse, durant lesquels vous avez porté dans vos sections,
sur le terrain, au sein des instances fédérales ou à l’occasion
des campagnes électorales, haut et fort les valeurs qui sont les
nôtres. Deux ans et demi de luttes dans un contexte national,
local et même historique difficile pour les socialistes, pour la
gauche et pour le pays dans son ensemble. J’ajouterai que le
contexte fédéral était également difficile et que nous pouvons
être satisfaits aujourd’hui du rétablissement de la camaraderie
et du respect que chacun socialiste doit à l’autre. Nous avons rétabli les conditions d’un débat d’idées serein, ce qui est essentiel
pour avancer et préparer l’avenir de nos territoires.
Militer, réfléchir, se former, faire partager ses valeurs et les diffuser réclame un investissement intense que tous nos concitoyens ne mesurent pas toujours.
C’est aussi cela qui fait la profondeur de notre engagement. Il
doit être quotidien pour être efficace et avec une vision de long
terme pour ne pas nous laisser submerger par les difficultés du
moment et garder en tête toujours que nous sommes les continuateurs d’une histoire qui puise ses racines dans des combats
anciens et qui nous dépassent : l’histoire du socialisme.
J’adresse un remerciement particulier aux secrétaires fédéraux
et responsables de section, aux candidats des campagnes menées depuis
2012, et aux militants.
Ce bilan de mandat fédéral est d’abord
le vôtre. Je vous invite à l’approuver et à
poursuivre la dynamique.
Amitiés socialistes,
Mickaël Vallet
Premier secrétaire fédéral

BILAN

de mandat fédéral

2012
2015
Agenda
• Jeudi 28 mai : Vote sur le Premier
secrétaire national - Vote sur la
liste départementale pour les élections régionales
• Du vendredi 29 au dimanche
31 mai : Congrès fédéral
• Du vendredi 5 au dimanche
7 juin : Congrès National du Parti
Socialiste à Poitiers
• Jeudi 11 juin : Vote sur le Premier
secrétaire fédéral et les secrétaires
de section
• Fin août 2015 : Université d’été
du PS et MJS à La Rochelle

1

Rendez-vous

Chaque année, les vœux de la fédération
Une rencontre conviviale pour faire le point sur notre action militante
et échanger nos vœux collectivement.

Une nouveauté : La Fête de la Rose
Une réussite à inscrire annuellement à l’agenda militant.

Le Poing et la Rose

Le magazine du Parti Socialiste
de Charente-Maritime
Tirage : 2000 exemplaires
Directeur de publication :
Mickael Vallet
Rédactrice en chef :
Fabienne Dugas-Raveneau

La fédération est Charlie
Le verbe être à conjuguer au passé, au présent et au futur, sans conditionnel possible.

2

Elections

La fédération au rythme
des élections

D

epuis le Congrès de Toulouse, aux
côtés de Mickaël Vallet, le secrétariat
fédéral aux élections a été régulièrement sollicité afin de procéder, selon
les dispositions statutaires, aux votes de
désignations aux différentes élections
locales et aux élections internes au Parti
Socialiste, ainsi qu’à la mise en place stratégique de la ligne politique définie au niveau de nos instances fédérales.
Pour ce faire, j’ai tenu à ce que nous ayons
une approche différente des mandatures
précédentes, en associant plus étroitement les sections au travail de réflexion
sur les problématiques locales et les analyses territoriales.
Par ailleurs, en relation avec Aurélie
Arainty, secrétaire fédérale à la formation ainsi que l’UDESR, nous avons tenu
à mettre en place des formations spécifiques pour les candidat-e-s aux élections
locales (municipales/intercommunales et
départementales).
J’ai également été associé, avec André
Bonnin, secrétaire fédéral chargé des relations avec les partenaires, aux rencontres
et aux échanges avec les autres partis de
gauche (EELV, PRG, PCF, FDG, MRC) afin de
pouvoir travailler à la définition d’un avenir politique commun dans le cadre de
négociations électorales.
Enfin, j’ai souhaité qu’un travail de pédagogie et de transparence soit apporté aux
camarades en adressant systématiquement les circulaires nationales de préparation aux élections, ainsi qu’à travers les
explications données au cours des nombreuses réunions de Conseil Fédéral ou
au sein des sections.
Au niveau des échéances électorales,
nous avons eu à travailler activement
sur la préparation des élections municipales et intercommunales de mars 2014,

européennes de juin 2014, sénatoriales
de septembre 2014, départementales de
mars 2015 et régionales de décembre
2015.
A noter la part essentielle de travail qui
est revenue à Fédération de Charente-Maritime dans l’organisation de la Primaire
Citoyenne à La Rochelle qui s’est déroulée le 1er décembre 2013. L’implication
aux cotés du Premier Secrétaire fédéral,
de la section de La Rochelle et des cadres
de Solferino, nous a permis de mener un
scrutin irréprochable en terme de moyens
humains et matériels dans le déroulement de ce scrutin.
Pour terminer, voici la liste des scrutins organisés au sein du Parti Socialiste que le
secrétariat fédéral aux Elections a été tenu
d’organiser :
• 6 juin 2013 : vote sur la Convention Nationale sur l’Europe ;
• 10 octobre 2013 : vote sur la désignation
des têtes de liste dans les villes de plus de
20.000 habitants (Rochefort et Saintes) ;
• 21 novembre 2013 : vote de désignation
de la liste aux européennes ;
• 18 juin 2014 : vote sur l’élection sénatoriale ;
• 3 décembre 2014 : vote sur le texte des
Etats Généraux ;
• 15 décembre 2014 : désignation des
candidats aux départementales ;
• 5 février 2015 : désignation de la tête de
liste à l’élection régionale ;
• 1er avril 2015 : désignation du candidat
à la présidence du conseil départemental ;
• Mai-juin 2015 : votes dans le cadre du
Congrès de Poitiers ;
• Participation, entre 2012 et aujourd’hui,
à différentes opérations de vote dans de
nombreuses sections.
Cyril Chappet
Secrétaire fédéral aux Elections

3

EN IMAGES

La communication
de la fédération
de Charente-Maritime
• Le Poing et la Rose
(nouvelle formule) :
8 pages d’informations
tirées à 1200 exemplaires,
5 éditions en 2 ans et demi.
• La lettre d’information
informatique :
les actualités internes de la fédération, son agenda, les compte-rendu
des conseils fédéraux.
Huit éditions à ce jour.
• La page Facebook :
Parti Socialiste 17
• Le site internet :
charentemaritime.parti-socialiste.fr

Sur le terrain,
avec nos parlementaires

Isabelle Thomas, Députée Européenne, avec nous en Charente-Maritime pour
des événements militants ou pour son mandat. Elle est vice-présidente du
groupe au Parlement Européen.

Fabienne Dugas-Raveneau, Secrétaire
fédérale à la communication

Université d’Eté
Environ 3000 militants ont été
accueillis pour ces trois jours d’Université d’été.
Quelque 35 militants se sont mobilisés pour les buvettes et le service
d’ordre ; ils se sont relayés 13
heures par jour, ainsi que la nuit de
samedi soir pour la tenue du bar.

Bernard Lalande, Sénateur. Un bilan à
6 mois très positif, avec déjà à son actif
un rapport au sein de la commission
économie et des actions concrêtes en
faveur des territoires de Charente-Maritime.

Emmanuel Maurel, Député européen
et Suzanne Tallard, députée de Charente-Maritime, ici réunis pour nous
présenter le traité transatlantique, ses
enjeux, ses dangers.

4

Catherine Quéré, Députée, à nos côtés
pour défendre notre ruralité, ses métiers, son environnement.

Sans oublier les membres du gouvernement et parlementaires qui ne
manquent pas une occasion de venir
échanger avec nous : Ségolène Royal
bien sûr et aussi, Marylise Lebranchu,
Marisol Touraine, Généviève Fioraso, Fleur Pellerin, Christiane Taubira,
Najat Vallaud-Belkacem, Michel Sapin, Thierry Braillard, Martine Pinville,
Michèle Delaunay, Frédéric Cuvillier...

EN IMAGES

La fédération au travail
Conformément aux engagements
pris, la fédération a organisé ou
soutenu l’organisation de débats
dans l’ensemble du département :
La commission Ruralité, fracture territoriale, transport : Réunion du animée
par Fabrice Barusseau (Rochefort)

Dans le cadre du débat sur la Convention Nationale Europe, les adhérents
de la fédération ont été invités à débattre avec Eduardo Rihan Cypel,
député et porte-parole du PS, et Emmanuel Maurel, membre du Bureau
National du PS sur le texte soumis au
vote.

La commission Education : Tables
rondes sur les nouveaux rythmes de
l’enfant avec les syndicats d’enseignants et les fédérations de parents
des 1er juin (La Rochelle), 16 septembre 2013 (Saintes) et 14 juin 2014
(Saint-Jean d’Angely) avec la participation de de Claire Lecomte, chronobiologiste. Animation par Denis Hébert,
Secrétaire fédéral.

11 janvier 2013 à Rochefort : «Le pacte
de sécurisation de l’emploi», avec la
participation de représentants syndicaux des salariés et des chefs d’entreprises

• 16 novembre 2013 à Rochefort :
Formation «Conduite de campagne» par Elie Chancrone
• 17 avril 2013 à Matha : «L’histoire du PS»
• 14 décembre 2013 à Jonzac : Formation «Les budgets municipaux»
• 24 mai 2013 à Saintes : «La lutte
contre l’abstention», avec Céline
Braconnier, Maître de conférences
en sciences politiques
• 10 janvier 2014 à Saujon : «La
droitisation de la société» avec
Gaël Brustier, politologue
• 11 janvier 2014 à Saint-Jean
d’Angely : Formation «Les enjeux
de la gestion du budget municipal» avec Gaelle Sanchez
• 17 janvier 2015 à Rochefort : Formation «Etre candidat aux départementales en 2015» avec Jérôme
Fourquet de l’IFOP

Et aussi :
• Le Forum Santé du 28 septembre
2013 à la Rochelle en présence des
professionnels de la santé et notamment de médecins urgentistes.
• Une découverte des politiques culturelles de la commune de Marennes et
une visite des archives départementales, organisées par la Commission
Culture.

18 avril 2015 à Saint-Jean d’Angély :
«La montée des droites», avec les politologues Nicolas Lebourg et Gael Brustier (avec la participation de Jean-François Macaire, Président de la Région)

5

Etats Généraux

Rejoignez-nous !
Fédération de Charente-Maritime
du Parti Socialiste
103, Avenue Denfert Rochereau
17000 LA ROCHELLE
Tél. : 05 46 67 29 39
fede17@parti-socialiste.fr

Nous vous accueillons !
Au siège de la Fédération à La
Rochelle, du mardi au vendredi
de 10h à 12h et de 14h à 17h,
et sur rendez-vous
en dehors de ces créneaux.

6

De la nécessaire
exemplarité en politique
Cette synthèse fédérale reprend les
principaux points de vue et analyses
exprimés par les militants à l’occasion
des cinq soirées* consacrées aux Etats
généraux du PS en Charente-Maritime.

L

es partis politiques, et plus encore le
Parti socialiste, se doivent d’être les initiateurs, les porteurs et les garants d’un
projet de société. Mais pour que cela fonctionne, le Parti se doit d’être exemplaire et
clair dans ses objectifs comme dans ses
pratiques.
L’exemplarité doit d’abord se traduire au
travers de décisions claires prises par un
personnel politique irréprochable. A ce titre,
le rôle et la confiance que le parti accorde à
ses militants est un premier révélateur. Afin
de faire émerger un plus grand nombre de
militants capables d’être des élus dignes de
la confiance que les urnes accordent, il est
nécessaire de replacer le vote des militants
comme seule possibilité de choix d’orientations politiques comme de candidats ou de
cadres. La formation dont doivent bénéficier
les militants se doit d’être plus systématiquement déclinée afin de former les cadres
de demain et la nouvelle génération d’élus.
Un militant, devenu élu, doit se conformer
dans sa pratique de la décision publique
à rendre des comptes à l’ensemble de ses
concitoyens, comme aux militants.
La culture de l’immédiateté doit être bannie afin que la concertation et le recours
aux consultations publiques, en amont des
prises de décisions structurantes, soient
plus naturels et efficaces, en particulier aux
échelons locaux, première pierre de la reconquête de la confiance.
Dans sa déclaration de principe, qui ne doit
subir aucun manquement, le Parti se déclare
comme un acteur de l’émancipation complète des personnes. La laïcité et les services
publics sont des outils de la République, à la
disposition de nos élus, pour garantir l’égalité de tous les citoyens et leur émancipation
dans notre société qui doit s’adapter aux
nouveaux défis du XXIème siècle.

La laïcité est une valeur, au même titre que
celles de liberté, d’égalité et de fraternité, que
tout socialiste se doit de défendre au quotidien, pour que chacun puisse exprimer
librement.
L’école républicaine ne doit pas être la seule
institution qui défend et forme les esprits
laïcs, toutes les institutions et associations
doivent prendre à leur charge une partie de
cette formation à l’esprit critique.
La constitution doit renforcer l’attachement
à la laïcité par une impossibilité pour un
représentant du peuple de se rendre officiellement, au titre de son mandat, à une quelconque cérémonie religieuse.
Enfin, force est de constater que la laïcité est
menacée partout où l’Etat et le politique ont
déserté. À nous de réinvestir ces espaces:
services publiques, présence et parole politiques.
Le principe d’égalité territoriale, assuré par
les services publics et les anciens grands
opérateurs publics, ne fonctionne plus. Les
populations les plus précaires sont rejetées
dans des territoires en déshérences où les
activités de services et de loisirs se trouvent
à plusieurs dizaines de kilomètres des lieux
de vie. Notre parti doit soutenir les élus qui
portent la parole de ces territoires délaissés
et mettre tout en œuvre pour les aider à remettre les services au plus près des populations.
L’exemplarité en politique c’est enfin le renouvellement du modèle économique et
social.
À ce titre, la social-écologie, bien plus que le
seul souci d’impératifs environnementaux,
est un vecteur à la fois d’un nouvel aménagement territorial mais également d’un nouveau moyen de créer les conditions pour
une nouvelle croissance, un vivier d’emplois
durables et un épanouissement collectif.
* Les Etats généraux ont eu lieu les 8 octobre
à Saint-Jean d’Angély, 15 octobre à Saujon,
16 octobre à Saintes, 23 octobre à Jonzac,
28 octobre à La Rochelle et 30 octobre 2014 à
Rochefort.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful