P. 1
Formes et structures des organisations

Formes et structures des organisations

|Views: 629|Likes:
Publié parImane Nassamer

More info:

Published by: Imane Nassamer on Mar 07, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPTX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/14/2014

pdf

text

original

Formes et structures d¶organisation

- Théorie des organisations -

Réalisé par: ACHERKI Khaoula ALALOUI DAHBI Driss ARRAMI Majdouline EL ORCH Nassima

Encadré par: M. LAGHZAOUI Souleimane

- Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kenitra -

L évolution des structures VII. Les nouvelles formes d organisation VIII.Plan I. La nécessité de structurer II.Conclusion . La synthèse de Mintzberg IV. Définition III. Les différentes structures V. Le choix d une structure VI.

Toute structure qui décompose une entreprise en parties et sousparties doit permettre de mieux cerner les tâches. « Si une bonne structure ne garantit pas la réussite. C est l origine d une certaine motivation. une mauvaise structure est la garantie de résultats nuls » .Necessite de structurer POURQUOI STRUCTURER ? ‡ La structure d une entreprise permet l organisation de ses activités. de faciliter le travail de chaque acteur et de préciser le type de relation entre chaque service.

Definition ‡ Pour Mintzberg. La notion de structure a beaucoup évolué. coordonne et contrôle ses activités. . ‡ La structure d une organisation est l ensemble des dispositifs par lesquels une entreprise répartit. la structure peut être définie comme « la somme totale des moyens employés pour diviser le travail en tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches ».

les principes de décentralisation.FAYOL : la structure hiérarchique qui repose sur le principe d unité du commandement . Ecole des Relations Humaines : les structures tiennent compte des besoins et des motivations des acteurs et cherchent à mobiliser leur participation Aujourd hui : contexte de croissance et d internationalisation. de délégation de pouvoir sont introduits dans les structures . de direction par objectifs (DPO). TAYLOR : la structure fonctionnelle qui repose sur le principe de division fonctionnelle de l autorité et la pluralité du commandement.

La synthese de Mintzberg Pour Mintzberg. anime. ‡ La technostructure est composée d'analystes (et des employés qui les aident) qui agissent sur le travail des autres en le rendant plus efficace. ‡ Le support logistique regroupe l'ensemble des services internes de l'entreprise chargés de gérer les facteurs de production utilisés par celle-ci pour produire. motive. ‡ La ligne hiérarchique permet de joindre le sommet stratégique au centre opérationnel. ‡ Le sommet stratégique fait en sorte que l'organisation remplisse sa mission de façon efficace. Il contrôle. ‡ Le centre opérationnel est composé des membres producteurs de l'organisation (les opérateurs). . il existe 5 éléments de base dans l'organisation. Ces 5 éléments modélisés permettent de décrire toutes les organisations.

plus la coordination se fait par des moyens normés : ‡ ‡ L'ajustement mutuel permet la coordination du travail par simple communication informelle La supervision directe est un mécanisme de coordination par lequel une personne se trouve investie de la responsabilité du travail des autres ‡ La standardisation des procédés : le contenu du travail est spécifié ou programmé ‡ La standardisation des produits (résultats) : par exemple. Mintzberg analyse cinq moyens permettant d'assurer la cohérence. spécification des dimensions du produit ou de la performance à atteindre ‡ La standardisation des qualifications : spécification de la formation de celui qui exécute le travail.La synthese de Mintzberg Par ailleurs. Plus la structure est complexe. ces cinq éléments ne sont rien sans la culture de l'entreprise qui va influencer les décisions et les actes de chacun de ses membres. Pour coordonner les tâches ainsi divisées. .

mais ce modèle risque de devenir rapidement bureaucratique et l initiative du subordonné y est trop limitée. La structure hiérarchique (Fayol) Décrite par Fayol. les responsabilités sont bien définies. (chaque salarié ne dépend que d un seul chef hiérarchique . .Les differentes structures Trois modèles plutôt adaptés aux PME 1. c est une organisation simple et efficace jusqu'à une certaines taille . la structure à la forme d une pyramide. elle repose sur l unicité de commandement.

La direction générale assure la coordination. . Ce modèle concentre les compétences et les moyens mis en uvre et permet de réaliser des économies d échelle. elle repose sur la compétence des membres de l entreprise. Il est adapté aux entreprises mono-productrices.et est découpée en grandes fonctions confiées à des spécialistes. mais il pose des problèmes de coordination qui peuvent générer des conflits. Principe de pluralité des supérieurs hiérarchiques pour un même salarié.Les differentes structures Trois modèles plutôt adaptés aux PME 2. La structure fonctionnelle (Taylor) Décrite par Taylor.

La structure hiérarchico-fonctionnelle (staff and line) Elle combine les deux structures précédentes avec des cadres hiérarchiques qui ont le pouvoir de décision (le line) et des organes fonctionnels en position de conseil (le staff. .Les differentes structures Trois modèles plutôt adaptés aux PME 3. Ce modèle combine l avantage de l unité de commandement et de la spécialisation mais il y a un risque important de relations conflictuelles entre les hommes de terrain (line) et les hommes de dossier (staff). état major à compétence spécialisée).

types de clients ou encore zones géographiques. . les divisions restant plus proches des marchés. Par contre. elle nécessite des systèmes de contrôle et coordination rigoureux sous peine d un manque de cohérence de la politique générale. marques.Les differentes structures Deux modèles plutôt adaptés aux grandes entreprises 1. ce qui permet de donner une autonomie à chaque activité. Elle permet aussi de bien différencier les stratégies. Cette organisation garanti une assez grande souplesse et une bonne réactivité. La structure divisionnelle La structure de l entreprise est divisée par produits.

Les differentes structures Deux modèles plutôt adaptés aux grandes entreprises 1. Cette structure évolutive convient bien aux multinationales avant un découpage produit/marché mais il existe des risques de lourdeur dans la prise de décision et des conflits sont possibles entre les chefs de projet et les responsables fonctionnels. Certains groupes sont formés provisoirement (dans les cadres des structures par projet) tandis que l axe fonctionnel est stable. favorisant la décentralisation mais rendant la coordination plus difficile. . cette structure résulte d un double découpage. par fonction et par division. La structure matricielle (ou de projet) Décrite par Galbraith.

de son histoire. Meilleure réactivité de l entreprise. AVANTAGES ‡ ‡ ‡ Meilleure implication du personnel. Centralisation ou décentralisation Il est possible de choisir une structure qui décentralise les décisions. de sa culture. Elle doit prendre en compte différents critères. l entreprise risque de se désintégrer par manque de cohérence de l action d unités trop autonomes ‡ . Meilleure connaissance des problèmes. de sa taille. INCONVENIENTS ‡ ‡ Manque de coordination dans l action Les unités décentralisées peuvent n appliquer du siège que les directives qui lui conviennent A l extrême. elle doit tenir compte de sa spécificité.Le choix d¶une structure Chaque entreprise est amenée à se poser la question souvent : quelle structure choisir ? Afin d effectuer son choix. A.

responsabilités précises.Le choix d¶une structure B. Inspirées du modèle militaire : découpage des tâches très poussé (parcellisation des tâches). la motivation. raccourcissement du processus de décision. la responsabilisation. . ‡ Les structures plates ou horizontales développent : l esprit d équipe. la diffusion des informations à tous les niveaux. circuits d information essentiellement par la voie hiérarchique. passage d une logique de poste à une logique de compétence. Structure pyramidale et structure horizontale: ‡ Les structures classiques ressemblent à une pyramide par le grand nombre de niveaux hiérarchiques. relations moins hiérarchisées.

plus la structure est complexe. améliorent la communication interne et externe des entreprises. la structure doit nécessairement s'adapter ‡ ‡ ‡ ‡ . L environnement : stable : structure fonctionnelle.Evolution des structures En fonction de quels critères se fait cette évolution de la structure? De nombreux facteurs de contingence influencent la structure de l'entreprise et la conduisent à évoluer ‡ Le système technique : les nouvelles technologies de l information et de communication (NTIC) bouleversent les structures existantes : les technologies d Internet facilitent les échanges d informations. centralisée . Les procédures ont tendance à s alourdir et il y a un risque d inertie. décentralisée Taille de l entreprise : plus la taille est importante. La stratégie: Lorsque le décideur conduit des évolutions stratégiques. structure souple. L âge : plus une organisation est âgée et plus elle sera formalisée.

. Les différents projets sont liés les uns aux autres par des outils de communication ("ponts" "passerelles" ordinateurs en réseau). c'est une structure par projet mais organisée en réseau. Chaque projet comporte des tâches spécifiques mais également des tâches communes à tous les autres projets. on diminue le nombre de niveaux hiérarchiques (delayering) et on décloisonne les structures. ou loin de son c ur de métier. A chaque projet sont affectés des moyens matériels et humains. Les liaisons horizontales entre les unités permettent de développer l esprit d équipe tout en renforçant une vision plus démocratique de l entreprise. 1. 2. La structure plate Pour améliorer la réactivité de l entreprise et être plus proche du marché. L entreprise recherche de la souplesse et se réorganise autour des besoins personnalisés du client.Les nouvelles formes d¶organisations Les structures évoluent aujourd hui vers une plus grande réactivité et flexibilité pour s adapter rapidement aux évolutions de l environnement. Structure en réseau Tout comme la structure matricielle. Cette structure est en général adoptée lorsque l'entreprise est confrontée à des projets nouveaux ou innovants.

Cette méthode s adresse surtout aux entreprises qui doivent faire face à des baisses des effectives suite à des licenciements. L externalisation Il s agit de confier une fonction de l entreprise à un partenaire extérieur indépendant. 4. Mais cette pratique se développe depuis que les entreprises cherchent à se recentrer sur leur métier de base et les fonctions externalisées sont de plus en plus importantes. Les fonctions confiées autrefois étaient réduites aux activités jugées les moins rentables. . Lentreprise doit donc repenser complètement son organisation. La reconfiguration (le reengineering) C est une refonte complète de l organisation à partir des processus opérationnels du travail pour réduire les coûts et améliorer la qualité.Les nouvelles formes d¶organisations 3.

S il est difficile de déterminer le poids de la structure dans de bons résultats. en revanche il est possible de conclure qu une structure inadaptée entraîne des mauvaises performances.CONCLUSION La structure : ‡ ‡ Un outil. et Un but pour l action de l entreprise et de ses acteurs. .

MERCI POUR VOTRE ATTENTION .

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->